Page 1

Le magazine des habitants de Faches Thumesnil

AU CŒUR DE LA VILLE

JANVIER 2018 N° 189

Nicolas LEBAS, Mairewww.ville-fachesthumesnil.fr et le Conseil Municipal vous présentent leurs

et vous invitent dimanche 21 janvier à 11h à l’Hôtel de ville, 50 rue Jean Jaurès


RETOUR EN IMAGES

Un marché de Noël créatif et chaleureux Malgré le froid glacial qui régnait sur notre territoire le week-end des 9 et 10 décembre, plus de 400 visiteurs ont arpenté le marché de Noël du comité d’animation. Une vingtaine de stands mettaient en valeur des objets artisanaux, des créations artistiques, des produits gourmands et régionaux. Petit plus cette année, une démonstration d’emballage durable en tissu vous apprenait différentes techniques pour un Noël plus écologique !

De Le en Pa ain La ch Fra

Collecte banque alimentaire : Le forum des jeunes s’engage contre la faim Chaque année à la fin novembre, les Banques Alimentaires organisent une grande Collecte Nationale qui mobilise des bénévoles sur tout le territoire. Depuis l’an dernier, le Forum des jeunes participe à cette collecte. Fin novembre, les habitants étaient ainsi invités à déposer leurs dons à la Maison d'Activités pour la Jeunesse et au Point Information Jeunesse. Le samedi 25 novembre dernier, une dizaine de jeunes se sont relayés toute la journée au Carrefour City de la rue Ferrer, afin de faire appel à la solidarité des habitants. A l'issue de cette opération, plus de cent de kilos de denrées alimentaires ont été collectés.

ACTUALITÉS

P. 4-7

Des démarches d’état-civil transférées des tribunaux en mairie Pourquoi participer au recensement du 18 janvier au 24 février ? Nicolas Crampon vous invite dans son “vrai monde” Trente familles motivées pour réduire leur impact sur l’environnement, et vous ?

INITIATIVES P. 8 - 9 Installation et recrutements locaux pour Burger King Spogeo : le sport en version 2.0 collective Van Den Casteele modernise ses locaux pour valoriser la glace artisanale

QUARTIERS

Travaux de gaz, voiries et d’éclairage en cours ou à venir Plan hivernal : mieux vaut prévenir

DOSSIER

GÉNÉRATIONS

P. 14 -17

La gourde : instrument majeur de réduction de déchets dans l’école Sand Santé, convivialité, écologie, sécurité : le pédibus a tout bon à l’école Louise de Bettignies Eduquer au numérique, un des ateliers passerelles entre écoliers et collégiens Classes bilangues, club culturel ou médias… Le collège Jean Zay cultive la variété de son enseignement Stéphanie Verschelde, nouvelle Principale au coeur d’un dispositif pour faire progresser chaque jeune

RENCONTRE P. 10

Magali Marmet et Sacha Lypso : la création comme support d’échanges

SPORT ET VIE ASSOCIATIVE P. 11 - 13

La ludothèque parentale, une caverne d’Ali Baba du jeu à la portée de tous En route vers les championnats de France de Karaté

Participation citoyenne

Le magazine de Faches Thumesnil n°189 - janvier 2018 est édité par la ville de Faches Thumesnil en 9 000 ex. Directeur de la publication : Nicolas LEBAS- Rédaction : Caroline BRANQUART - Photos : Caroline BRANQUART - Conception et mise en

2

P. 18

page : François VAN DE WOESTYNE - Impression : Delezenne - Régie publicitaire : C utile

P. 19


ÉDITORIAL Evoluer avec vous Avant toute chose, je souhaite vous présenter mes vœux les plus sincères et les plus chaleureux pour cette année 2018 : qu’elle vous apporte de réelles satisfactions personnelles et le bonheur de quelques belles réussites collectives.

Deux champions du monde d’escrime Les championnats du monde d’escrime vétérans se sont déroulés en Slovénie en novembre. La délégation française ne comptait pas moins de 65 athlètes. Parmi eux, Denis Cassoret, membre du club des escrimeurs de Faches Thumesnil ainsi que la maître d'armes du club Aurélie Costeux, coach des équipes de France. La finale se joua contre les Italiens, en 6 relais de 5 touches (30 touches) dont chaque relais durait 3 minutes. Après de multiples rebondissements, l’équipe de France a remporté une belle victoire.

L’année 2017 aura été marquée par une prise de conscience nationale des atouts et des faiblesses de notre pays et de la nécessité de conduire sans tarder les réformes nécessaires à son redressement. Le nouveau Président de la République et son gouvernement s’y attellent avec une ardeur qui avait fait défaut ces dernières années. Attention toutefois à ne pas confondre l’ardeur avec la précipitation ou la brutalité. L’assainissement des comptes de l’Etat est certes impératif pour alléger le poids de la dette sur les générations futures mais il ne saurait être atteint en mettant excessivement à contribution les communes, au risque de dégrader la qualité du service public local. À ce titre, la suppression progressive de la Taxe d’Habitation nous inquiète. Car - même si 51% des foyers de Faches Thumesnil en sont déjà exonérés - il faudra bien trouver d’autres ressources pour garantir le service à la population et investir pour l’avenir. L’année 2018 s’ouvre donc sous le signe de la vigilance pour votre municipalité qui souhaite continuer à vous offrir une réelle qualité de vie : vous êtes d’ailleurs 86% à vous déclarer satisfaits de vivre à Faches Thumesnil selon l’enquête réalisée par l’institut BVA début décembre.

Cérémonies patriotiques, mémoire ravivée Les hommages aux soldats et civils tombés pour la France ont une nouvelle fois permis de perpétuer la mémoire des combats. Ils sont surtout l’occasion de rappeler que la fraternité et la paix ne vont pas de soi mais se construisent et s’entretiennent en Europe comme ailleurs.

TEMPS LIBRE

3MA - Ballaké SISSOKO, RAJERY, Driss El MALOUMI

p. 20- 21

Yazz Ahmed Bleu ! Shai Maestro Trio Antinéa & the piggy bones band

Avec l’équipe municipale, nous consacrerons cette année 2018 à améliorer quotidiennement la qualité des services rendus par le personnel municipal mais également à faire avancer plusieurs projets importants pour l’avenir comme l’achèvement de nouveaux logements rue Anatole France, rue Kléber et bientôt place Victor Hugo. En accueillant ainsi des nouvelles familles, nous pourrons poursuivre la rénovation de nos écoles - cette année ce sera l’école Kléber - et entamer la rénovation de la Médiathèque. Je souhaite que vous trouviez dans ces pages mille et une raisons d’entamer 2018 avec un regard neuf pour aborder l’avenir avec confiance. Très sincèrement,

Votre Maire Nicolas LEBAS

TRIBUNE

P.22

AGENDA

P.23

RETROUVEZ-NOUS SUR Rejoignez-moi sur

facebook

twitter

youtube pinterest

www.ville-fachesthumesnil.fr

: Nicolas LEBAS

www.facebook.com/lebasnicolas

3


ACTUALITÉS

Des démarches d’état-civil transférées des tribunaux en mairie Le loi de modernisation de la justice du XXI ème siècle du 18 novembre 2016 a transféré certaines compétences du Procureur de la Républiques aux officiers d’Etat civil. Vous n’aurez plus à faire certaines démarches auprès des tribunaux mais directement dans votre mairie, au service Etat-Civil. En voici la liste : > le changement de prénom pour motif légitime : désormais, toute demande de changement de prénom (adjonction, suppression ou modification de l'ordre des prénoms) s'effectue auprès du Service EtatCivil. Le demandeur doit prouver que sa demande détient un caractère légitime. > le changement de nom de famille (dans le cas d’un nom différent sur un acte étranger): désormais, toute personne peut solliciter auprès de l'officier d'état-civil dépositaire de son acte de naissance son changement de nom afin d'obtenir le même nom que celui retenu dans son acte étranger. > la procédure de changement de sexe est simplifiée > le délai de déclaration de naissance est passé de 3 à 5 jours > Le Pacte Civil de Solidarité (PACS) peut être signé en Mairie (enregistrement sur rendez-vous les mardis et jeudis matins) Plus d’infos : service Etat-civil, Hôtel de ville, 50 rue Jean Jaurès, 03 20 62 61 61

Pourquoi participer au recensement du 18 janvier au 24 février ? “Mais pourquoi il/elle me demande si j’ai une salle de bains chez moi ?” Si un des 4 agents en photo ci-dessous vient frapper à votre porte pour vous poser des questions sur la composition de votre foyer, son équipement ou votre mode de vie, c’est sans doute que vous faites partie des personnes recensées cette année. Munis d’une carte signée du Maire, ces agents remplissent une mission d’une grandes importance tout comme les réponses que vous allez leur fournir. Toutes les données, traitées de manière anonyme, fourniront les statistiques locales et nationales de l’Insee qui serviront de base pour la participation de l’Etat au budget des communes, la prévision des équipements collectifs nécessaires à vos besoins (écoles, hôpitaux, services à la personne…), des transports ou encore des logements. Voilà pourquoi le recensement est obligatoire depuis 1951.

Vos agents recenseurs : Sandrine Colin, Peggy Bardoux, Doriane Naert et, Christophe Lebrun .

4

Pour y répondre, deux choix s'offrent à vous : > Soit par internet sur www.le-recensement-et-moi.fr : l'agent recenseur vous donnera, lors de son passage, le code d'accès nécessaire. Vos réponses seront transmises directement à l'INSEE, > Soit sur papier en remplissant les documents : l'agent recenseur vous remettra les documents puis conviendra d'un rendez-vous pour venir les rechercher.


ACTUALITÉS

Nicolas Crampon vous invite dans son “vrai monde” On connaît Nicolas Crampon pour son métier de Directeur d’un groupe scolaire de la ville. Sa passion pour l’écriture est moins réputée mais tout aussi essentielle à sa vie. Il vient de publier son premier recueil de poèmes. Rencontre. “Le vrai monde” ouvre une fenêtre sur un autre univers. L’imaginaire de son auteur, Nicolas Crampon, mais aussi celui des mots, de leur puissance évocatrice. Ils relatent des états d’âme communs à tous les êtres humains (l’amour, le rêve, des sujets de société…) mais aussi des thèmes directement liés à la vie de l’auteur. On passe de compositions très classiques en strophes et alexandrins à des textes plus libres. “J’ai écrit ces poèmes entre 2001 et 2007, la dernière partie est constituée de 24 poèmes liés entre eux comme un roman en vers. Tout un chapitre est aussi consacré à la mer, un thème qui m’inspire. Certains se réfèrent à ce que j’aime : la mythologie grecque, le cinéma… Il y en a même un qui traite d’un projecteur. Il est né dans mon esprit suite à un spectacle durant lequel je m’étais profondément ennuyé, et où je me suis mis à rêver en regardant les lumières !”

S’affranchir de soi Au côtés de textes légers, on trouve donc des écrits plus sombres, qu’on a du mal à imaginer dans la tête de cet homme si souriant, positif et jovial. “L’écriture est aussi un exutoire, on se libère d’angoisses, de colères, de frustrations en les couchant sur le papier, cela permet de rester lumineux dans la réalité. Quand j’ai commencé à écrire, vers 20 ans, mes textes étaient centrés sur mon ressenti, au fur et à mesure on s’affranchit un peu plus de soi pour traiter de sujets plus universels et se mettre dans la peau de l’autre.” Publier et partager “J’écris pour toucher les gens, et pouvoir échanger avec eux, c’est ce qui m’intéresse. Ça permet d’aborder des sujets très divers mais aussi d’avoir des retours sur le style d’écriture. J’ai maintenant envie de publier

des nouvelles et un roman. Mes proches m’encouragent et avoir vendu mes 100 premiers exemplaires m’a fait très plaisir. Je publie à compte d’auteur, et j’ai eu un peu peur de rester avec mes bouquins sur les bras !,” rit-il. “Mais je préfère avoir 20 retours que de vendre 4000 livres et de ne pas pouvoir en discuter. “ Échangez avec l’auteur sur son groupe Facebook, “ Le Vrai monde-communauté”, commande du livre (7 euros) par mail : editionlevraimonde@gmail.com

Voeux à la population et aux associations

Accueil des nouveaux habitants

Monsieur le Maire et le conseil municipal vous invitent à assister à la cérémonie de voeux à la population dimanche 21 Janvier 2018 à 11h en salle d’honneur de l’Hôtel de ville, 50 rue Jean Jaurès . Au programme : Vidéo rétrospective de l’actualité locale en 2017 ( actions de la ville, des associations, des clubs sportifs), Voeux de Monsieur le Maire et perspectives de l’action municipale en 2018, mise à l’honneur d’habitants ayant marqué l’année 2017.

Vous avez rejoint la commune au cours de l’année 2017 ? Nous vous invitons à découvrir les services à votre disposition et à échanger avec vos élus, lors d’une cérémonie samedi 20 janvier à 11h en salle d’honneur de l’Hôtel de ville. Il vous sera notamment remis une pochette de documents utiles : programmes culturels, guide pratique, journaux municipaux, lignes de bus… Inscription sur : communication@ville-fachesthumesnil.fr

5


ACTUALITÉS

Trente familles motivées pour réduire leur impact sur l’environnement, et vous ? Changer ses habitudes de consommation, revoir son chauffage, prendre des douches plus courtes, fabriquer ses produits ménagers, mieux isoler sa maison… Autant de gestes simples mais qui font une différence pour la planète et le porte-monnaie ! Trente familles de la ville sont ainsi mobilisées sur deux défis. D’un côté de décembre à mai, les “Familles à énergie positive” ont pour objectif de réduire d’au moins 10% leurs consommations de gaz, d’électricité et d’eau. De l’autre, les “familles “zéro déchet” qui vont réduire de 30% le volume de leurs poubelles. Ces défis, encadrés par deux services civiques et une animatrice zéro déchet, poursuivent un même objectif : progresser de manière conviviale. Des ateliers seront également mis en place pour sensibiliser le grand public (voir cicontre) Deux écoles dans le projet zéro déchet Les écoles Louise de Bettignies et George Sand sont aussi volontaires pour intégrer la démarche zéro déchet. Avec une animatrice missionnée par la ville, elles ont déjà commencé à réaliser le diagnostic de tout ce qui produit des déchets dans l’école pour trouver des axes d’amélioration : cantine, goûters, papiers et brouillons administratifs ou scolaires, temps festifs… Un travail de fourmi qui commence par de nouvelles actions dès janvier 2018 (voir page 11).

Défi zéro déchet : témoignage de la famille Clément

“Nous habitons le quartier de Thumesnil en Nord. Nous voulons agir concrètement et sensibiliser les enfants à la réduction des déchets. Nous sommes dans une démarche développement durable, on commence à utiliser le vélo électrique car les enfants deviennent plus grand. On a commencé à faire notre lessive et nos tablettes de lave-vaisselle nous-mêmes. Nous avons une approche concrète. Pour 2018 notre bonne résolution est d’installer un composteur et un récupérateur d’eau.''

Famille à énergie positive : témoignage de Marie-Aude Damien-Ansart, maman de trois adolescents

“Grâce aussi à mes adolescents eux-mêmes intéressés à l'environnement par leurs activités scolaires ou de scoutisme, je me suis inscrite au défi "Famille à énergie positive" en 2017 et nous renouvelons l’expérience en 2018 pour aller encore plus loin. J'ai eu le plaisir d’échanger des conseils avec d’autres habitants. Participer à ce défi m'a permis de mieux connaître les faiblesses énergétiques de mon domicile (ateliers organisés par la mairie) et d'envisager de les combler. J'ai aussi appris des gestes simples d’économie au quotidien : baisser le chauffage dans les pièces inutilisées, prendre une douche le temps d'un sablier, couper les appareils multimédia la nuit… L’aspect défi est motivant. Et surtout, à la fin, EDF m'a remboursé plus de 250 euros sur ma facture annuelle ! ''

6

LES ATELIERS

DÉVELOPPEMENT DURABLE Atelier zéro déchets ouverts à tous Couture en tissus de récupération (sacs à vrac, etc…) Samedi 3 février de 10h à 12h Machine à coudre prêtée pour l’atelier. Centre social des 5 Bonniers, avenue de Bordeaux, Faches Thumesnil. Gratuit sur réservation : defizerodechet@ville-fachesthumesnil.fr

Balade thermique * Vendredi 19 janvier de 18h20h, départ de l’hôtel de ville de Ronchin, 650 avenue Jean Jaurès, Ronchin. Explication sur l’origine des déperditions de chaleur dans les logements et comment y remédier. Connaître mon logement* Jeudi 15 mars de 18h-20h Salle d’honneur, Mairie de Faches Thumesnil 50 rue Jean Jaurès Diagnostic sur l’énergie, l’agencement des espaces, la qualité architecturale… Pas à pas, je réussis ma rénovation* Jeudi 22 mars de 18h-20h Salle d’honneur, Mairie de Faches Thumesnil 50 rue Jean Jaurès Conseil sur toutes les étapes d’une rénovation : réflexion, mise en oeuvre (décrypter un devis), aides, crédits d’impôt... *Ateliers gratuits sur réservation auprès de la Maison de l’habitat durable : 03 59 00 03 59 ou par mail maisonhabitatdurable@ lillemetropole.fr


7 ASTUCES POUR BAISSER SA CONSOMMATION D’ÉNERGIE LE SAVIEZ-VOUS ?

Le chauffage est le premier poste de consommation d'énergie domestique, avec une part qui peut atteindre 70% dans des logements mal isolés thermiquement. En hiver un degré de + = 7% de + sur la facture d'énergie.

les tuyaux Entourer les tuyaux passant par des pièces non chauffées (cave, buanderie) de boudins de mousse pour éviter les déperditions de chaleur

Renouveler l'air En aérant 5mn par jour, un air renouvelé est plus facile à chauffer

températures idéales 19° le jour, 16° la nuit

© designed by

freepik.com

LE thermostat Installer un thermostat programmable pour automatiser les variations de température en fonction de votre présence

le réflecteur

les radiateurs

En cas d'absence

Installer un réflecteur* entre un mur non isolé et un radiateur pour éviter que le chauffage ne parte dans le mur au lieu de la pièce.

Ne pas couvrir les radiateurs par des rideaux ou du linge

Plus de 48h, régler la température entre 8 et 12 °

* Un tutoriel pour fabriquer un réflecteur est disponible sur le site de ville dans cadre de vie, ville durable

7


INITIATIVES

Installation et recrutements locaux pour Burger King Bruno Dufour et Pierre Montac ont relevé un sacré challenge depuis 2 ans : participer en tant que franchisés à la croissance de Burger King dans la région en ouvrant des restaurants à Liévin, Bruay-la-Buissière, Seclin, Béthune puis Faches Thumesnil. “Nous avons été très bien accueillis par la commune qui nous a orientés, notamment pour nos recrutements. Nous avons repris l’emplacement du Quick adapté et modernisé durant dix semaines. Notre volonté est de créer et d’entretenir le plaisir de travailler dans nos équipes”, précise Bruno Dufour. Les 17 salariés du Quick ont conservé leur emploi et ont été formés. L’équipe a été complétée par un recrutement local grâce à la Maison de l’emploi, et à un partenariat mené avec l’Office Intercommunal, rue Carnot, qui suit les demandeurs d’emploi du secteur. “Nous avons réalisé 20 des 30 embauches dans ce cadre, par méthode de simulation. On y teste les aptitudes au travail en équipe, le sens de la logique car ce qu’on recherche, c’est d’abord la motivation”, note Pierre Montac. Il poursuit : “Nos points forts sont la rapidité du service (nous installons une double piste pour les commandes au volant), notre goût grillé de viande obtenu par une cuisson à la flamme, et la personnalisation des recettes.”page 2 Burger King, centre commercial, ouvert du dimanche au jeudi de 11h à 23h, et les vendredis et samedis jusqu’à minuit.

Soin du visage Onglerie LPG cellu M6 Maquillage permanent Epilation

-25%

sur votre première prestation à l’institut sur présentation de ce coupon, jusqu’au 15 avril 2018

Exemples de tarifs : • Epilation sourcils : 8 E 6E • Pose de vernis permanent : 20E 15E • Soin visage anti-âge LPG de 1h30 : 68E 51E • Maquillage permanent des sourcils : 350E 262,50E

Sur rendez-vous uniquement au

06 20 54 83 08

1, rue Jules Guesde - Faches Thumesnil

POCHETTES

ROLL’UP

FLYERS CALENDRIERS

CARTES DE VISITE

Régie publicitaire

Impression

Cartographie

Signalétique

Nous pouvons vous être utiles

Contactez-nous ! Tél. 03 20 68 92 98 www.cutile.fr 8


INITIATIVES

Spogeo : le sport en version 2.0 collective Dans quelques semaines, vous pourrez disposer d’une application créée par trois jeunes de la région, dont un Faches Thumesnilois, Anthonin Clairé, Cédric Erhart et Jonathan Mimoun. Son objectif : permettre aux sportifs de ne plus exercer leur passion seuls, et donner envie aux non-sportifs de se motiver de manière collective à exercer une activité physique. Le principe de fonctionnement est le suivant : vous créez votre profil en renseignant le ou les sports que vous souhaitez pratiquer (tennis, footing, foot…), et vous autorisez l’application à vous géolocaliser. Puis l’appli vous propose les profils correspondants à votre secteur et à vos choix de sport(s), la confiance s’instaure grâce à un système d’avis et de notations. Vous pouvez ainsi vous remettre au tennis après avoir arrêté faute de partenaire de jeu, vous lancer dans le footing motivé par l’énergie des autres participants, aller à la danse avec une nouvelle amie... L’idée est venu d’un séjour de Cédric et Jonathan à l’étranger où ils avaient envie de ne pas arrêter le sport sous prétexte qu’ils n’étaient plus en contact avec leurs amis sportifs. Après beaucoup de démarches administratives, une participation positive à un concours organisé par Adidas, un accompagnement à Euratechnologies pour finaliser le projet et des heures d’apprentissage du codage pour adapter l’appli à leur rêve, ils touchent au but. Lancement promis pour février au plus tard. Application Spogeo à découvrir sur www.netsporting.fr, et bientôt sur Google Play et Apple store.

Van Den Casteele modernise ses locaux pour valoriser la glace artisanale Créé dans les Flandres il y a plus de 40 ans, implanté à Faches Thumesnil depuis 2011, Van Den Casteele est un glacier qui a su se différencier d’un “marchand de glaces” grâce au goût authentique de ses produits. Depuis quelques semaines, l’enseigne, qui a aujourd’hui 11 magasins dans la région, a fait évoluer ses locaux. L’objectif : moderniser l’image de la marque pour se développer dans les grandes agglomérations françaises tout en conservant ses points forts, comme la saveur artisanale et le caractère local de ses matières premières. Les recettes créées en 1975 restent inchangées, seul le “design” des gâteaux a évolué. La gamme est large allant du parfum vanille à l’originalité des goûts fruités, du bac d’un litre aux pièces personnalisées pour 130 personnes à l’occasion de mariages, anniversaires, communions... L’un des premiers magasins à bénéficier de rénovations est celui de notre commune, situé avenue du Général Leclerc. Les travaux réalisés en 3 semaines cet automne ont permis de mettre davantage en valeur les produits grâce à des frigos-vitrines dès l’entrée, un espace client au centre pour le conseil, un comptoir ”atelier” dont le mur illustre la philosophie de l’entreprise, et un espace de vente valorisant les promotions de saison et l’enseigne de la marque. “Nous avons la chance d’avoir un site de production à 30 mn, nous avons un large stock réapprovisionné deux fois par semaine, et des commandes livrées en 48h,” explique la directrice. Cette stratégie de réactivité et de développement devrait amener l’enseigne à embaucher très prochainement des pâtissiers spécialisés dans la glacerie, sur son site de production à Saint-Sylvestre Cappel. A suivre… Glacier Van Den Casteele, 391 avenue du Général Leclerc, ouvert du mardi au samedi, 9h-12h / 14h-19h et le Dimanche 9h30-12h30

9


QUARTIERS

Travaux de gaz, voiries et d’éclairage en cours ou à venir Modernisation du réseau de gaz : la rue Jean Jaurès est en travaux jusque fin janvier. Il s’agit de percer la chaussée pour raccorder un nouveau réseau à l’ancien et ajouter des compteurs accessibles depuis la rue pour des raisons de sécurités , ce qui nécessite d’ouvrir la voirie devant chaque habitation sur une largeur d’un mètre. Suite à ces raccordements, les trottoirs seront refaits du numéro 88 au 230. Éclairage public : Un programme de remplacement des ampoules d’éclairage public est en cours afin de mettre des systèmes plus modernes, modulables en intensité (en fonction de la fréquentation et du type de rue), et moins gourmands en énergie. Cette année, le Chemin Rouge, la rue Corneille, la rue Lavoisier, la rue Roger Salengro (béguinages et parking de l’hôtel de ville), et la rue Jean-Paul Sartre, seront équipées d'appareil à faible consommation : la LED est privilégiée quand elle est techniquement possible.

Voirie : La Métropole Européenne de Lille (compétente pour la création et l'entretien des trottoirs et chaussées) a validé son programme de rénovation de voirie sur les communes de notre territoire. En 2018 c’est le Chemin de Margueritois, entre la rue Faidherbe et la rue de Dunkerque qui sera rénové, durant le second semestre de l’année. Une lettre sera adressée aux riverains avant le début des travaux.

Plan hivernal : mieux vaut prévenir Le plan hivernal est un dispositif national de prévention, qui indique une vigilance particulière à avoir à titre personnel, mais aussi envers les personnes isolées ou démunies. “Mieux vaut prévenir que guérir”, le vieil adage est plein de bon sens. Au niveau national quand une vigilance météo avec des températures négatives consécutives (jaune, orange, ou rouge) est lancée par météo France un plan Grand Froid est déclenché sur les médias nationaux et locaux. Il vous donne des conseils de prévention : bien s’hydrater, prendre un téléphone chargé et de quoi manger et boire avec soi si on prend la route, bien se couvrir, surtout les parties exposées du corps (cou, mains pieds, têtes), limiter les déplacements et les efforts physiques. Dans votre domicile, aérez 5mn par jour et pensez à

faire vérifier vos appareils à combustion (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou pétrole) pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone. Ne bouchez pas les aérations, car ce gaz est produit par une mauvaise combustion, il est inodore et potentiellement mortel.

nière de la Maison des aînés. Cette inscription vous permettra d'être contacté par des agents de la Maison des aînés en cas d'épisode climatique extrême, jusque fin mars. Ils s'assureront que vous ne manquez de rien et que vous n'avez pas de souci de santé qui nécessiterait une prise en charge particulière.

Qui joindre pour aider des personnes vulnérables ? > Si vous constatez qu’une personne est en difficulté dans la rue, appelez le 15. > Si vous ou vos proches avez plus de 65 ans et êtes de santé fragile ou isolées, n’hésitez pas à vous inscrire sur le registre de veille saison-

Plus d’infos sur le plan hivernal sur le site internet de la ville, rubrique actualités et dans la rubrique Action sociale - prévention. Inscriptions sur le registre de veille : formulaire sur le site de la ville, à l'accueil de la mairie, 50 rue Jean Jaurès, à la Maison des aînés, 103 rue Carnot Tel : 03 20 96 19 12

DÉCHETS MÉNAGERS TOXIQUES :

rcredi par mois le bon réflexe du tri un me Dans chaque foyer se cachent des produits extrêmement toxiques pour notre environnement : eau de javel, peinture, pesticides, engrais, colles, vernis, médicaments, radios, détachants, décapants, acides, solvants… Pour s’en débarrasser via une filière spécialisée, Esterra propose de les collecter par une camionnette stationnée une fois par mois sur le Parking Avenue de Verdun, le 4ème mercredi du mois de 12h à 13h. Il vous faudra présenter la carte Pass’déchetteries, que vous pouvez obtenir via le site de la ville. Prochaines dates : mercredis 24 janvier, 28 février, 28 mars, 25 avril. Téléchargez le formulaire pour le Pass’déchetterie sur le site de la ville, www.ville-fachesthumesnil.fr, rubrique cadre de vie/ propreté/ encombrants et déchetteries.

10

POSE DE BOÎTIERS PAR ORANGE POUR RELIER LA AUX HABITATIONS

FIBRE

On ne présente plus les avantages de la fibre : connexion rapide, téléchargements et vidéos fluides, partage de fichiers simplifiés. La société Orange déploie pour le compte de la Métropole Européenne de Lille le réseau de fibre optique dans notre commune. La fibre installée et les opérateurs prêts, vous pourrez vous rapprocher de l’opérateur de votre choix pour disposer d’une connection très haut débit. Des boîtiers de liaison en façade Pour faire le lien entre les câbles sur la voie publique et les habitations, il n'y a pas de travaux de voirie, mais Orange sollicite en ce moment certains propriétaires pour qu’ils autorisent l’installation de boîtiers de branchement sur la façade de leur logement. Chaque boîtier permettra de desservir entre 5 et 10 maisons. Si vous êtes concerné, vous avez déjà reçu ou allez recevoir une lettre d’Orange pour autoriser cette installation. En cas de refus ou de non-réponse, le logement concerné et ses proches voisins seraient privés d’accès à la fibre. L'offre commerciale de la fibre pour les particuliers sera ensuite proposée aux logements branchés, dans le courant de l’année 2018.


DOSSIER

PARTICIPATION CITOYENNE Les Conseils de quartier actifs sur le quotidien et l’avenir Un beau projet ne peut être qu’un projet coconstruit. C’est sur cette base qu’est née en 2002 la version actuelle des Conseils de quartier. Ils sont les lieux privilégiés de dialogue entre la municipalité et les habitants. Ce sont 40 habitants bénévoles qui participent chaque mois à des réunions où l’on discute des projets à planifier dans les prochains mois, des actions de la ville sur lesquelles ils émettent directement un avis (projet à amender ou à préciser) ou exercent une étude : enquêtes de terrain, rencontres des riverains. Ils transmettent enfin des remarques des habitants pour améliorer le quotidien de tous. Aménagements, consultations, animations “Les conseils de quartier ont l’opportunité de faire évoluer concrètement leur ville”, explique Arnaud Volant, Adjoint au Maire délégué à la démocratie participative. Les questions traitées en conseil de quartier sont très diverses : aménagements de voirie, de parcs, des sens de circulation, mais aussi études sur les évolutions des espaces verts dans les quartiers,

EN CHIFFRES

propositions sur la signalétique, sur l’organisation d’évènements festifs ou culturels comme le parcours découverte de Thumesnil, gestion de projets pour rendre un espace plus attractif, aide aux initiatives associatives ou particulières permettant une meilleure vie de quartier (fêtes de quartier, fêtes des voisins), distributions de lettres d’information. Renouvellement prochain Au printemps prochain, un nouvel appel à candidature sera lancé car leur mission dure deux ans. Il sera réalisé dès les beaux jours pour donner la parole à de nouveaux habitants et permettre aux conseils de se nourrir de nouvelles idées. Vous pouvez d’ores et déjà transmettre vos coordonnées pour être rappelé si cette action bénévole vous intéresse.

40 conseillers

répartis sur 4 secteurs (voir carte sur le site de la ville)

19 hommes et 21 femmes 45 ans

de moyenne d’âge

31 réunions

en 2017 à ajouter aux groupes de travail par thématique ou projet

Candidatures et informations : 03 20 62 61 79 ou democratieparticipative@ville-fachesthumesnil.fr.

Les Présidents des Conseils de quartier : vos interlocuteurs

Bernard BEAUMONT Côte de Faches

Arnaud VOLANT Thumesnil Mairie

Alain TOQUEC Sainte Marguerite

Jean-Claude PLOUHINEC Thumesnil en Nord

11


DOSSIER

Assemblées générales de quartier nouvelle version au printemps 2018 Les Assemblées générales de quartiers sont des réunions publiques ouvertes à tous, lors desquelles la municipalité présente les projets développés dans chaque quartier et vous donne la parole pour échanger avec vos élus et avec les acteurs de la vie locale. Les dernières réunions ont rassemblé 295 personnes. Cette année, elles seront organisées en mars et avril et changeront de formule. L’objectif sera de permettre à davantage d’actifs d’y participer en les proposant des vendredis soir ou des samedis matin, et d’inviter différents acteurs de la dynamique locale à présenter leurs actions : écoles, associations, jeunes...

A VOS AGENDAS Côte de Faches,

Thumesnil Mairie,

Sainte-Marguerite,

Thumesnil en Nord,

centre sportif Kléber, 298 rue Kléber, samedi 17 mars à 10h

Hôtel de ville, 50 rue Jean Jaurès, samedi 24 mars à 10h

salle Baron, rue Vaillant, vendredi 6 avril à 19h

salle Jacques Brel, vendredi 13 avril à 19h

Carte de quartiers disponible sur le site de la ville, rubrique participation des habitants

Le Forum des jeunes pour concrétiser des actions citoyennes

Si vous avez entre 11 et 18 ans et que vous souhaitez mener des projets collectifs, le Forum des jeunes vous tend les bras. Chacun est libre de donner son avis, de proposer des actions, deux animateurs vous accompagnent pour trouver les bons interlocuteurs et les bons outils pour les réaliser. Les axes de travail du forum sont : devenir des citoyens actifs en exprimant votre vision de la ville, réaliser des projets pour la faire évoluer, et vivre la solidarité en s’investissant pour les autres, pour des associations caritatives et le cadre de vie commun. 15 jeunes se retrouvent tous les 15 jours le samedi après-midi. Les derniers projets menés concernaient la participation à des collectes alimentaires ou de bouchons pour des associations, la promotion de la tolérance par des graffitis artistiques dans la ville, et un travail autour du développement durable. Inscriptions : Forum des jeunes, rue Gambetta, 03 20 44 71 19

Sondages, réunions publiques et visites de quartier, ateliers participatifs : exprimez-vous !

En novembre dernier, une réunion publique thématique était organisée sur le thème du développement durable. Des informations vous étaient fournies et des ateliers organisés pour recevoir vos suggestions, avis et idées sur trois thèmes : consommer local, économiser l’énergie, réduire ses déchets. D’autres réunions auront lieu dans les prochains mois sur d’autres thèmes à définir. Des visites de quartier sont aussi organisées plusieurs fois par an dans nos quartiers pour rencontrer vos élus. Pour chaque projet de construction ou de rénovation important (école Daudet, complexe Merchier, médiathèque), des usagers sont associés afin que les travaux s’adaptent aux attentes des utilisateurs. Des sondages sont régulièrement menés par la Ville, de manière physique par questionnaire papier (enquête sur la qualité de l’accueil et des services à l’hôtel de ville en avril), par mail (sondage sur vos attentes pour le site internet qui vient d’être renouvelé), ou après des réunions ou évènements (enquête de satisfaction après les assemblées de quartier) pour ajuster nos services et éclairer les choix de la municipalité. N’hésitez pas à y répondre pour participer à l’évolution de votre ville, ces enquêtes sont annoncées dans les lettres d’informations envoyées tous les 15 jours par mail aux habitants inscrits. Pour vous inscrire à nos newsletters, proposer des thèmes de réunions publiques : democratieparticipative@ville-fachesthumesnil.fr

12


DOSSIER

Des projets pour faire évoluer le cadre de vie > Aménagement de l'angle de rue Gambetta/Ghesquière (Thumesnil en Nord). En 2017, un travail de construction de propositions a été mené conjointement par les services de la ville et les conseillers de quartier de Thumesnil en Nord pour aménager l'espace situé à l'angle des rues Gambetta et Ghesquière. Ce terrain de 132m2 est sécurisé, mais fermé au public. Présentant un certain potentiel, il pourrait devenir un vrai lieu de vie grâce à quelques aménagements : végétaux, sable au sol, petit espace potager. Le Conseil de Quartier a consulté les riverains pour leur expliquer le projet et recueillir leurs commentaires ou demandes. Un budget de 20 000 euros a été prévu pour début 2018. > Adaptation du square situé rue Despature (Thumesnil mairie). Le conseil de quartier a travaillé toute l’année 2017 sur l’aménagement de ce petit espace entre les habitations. L’objectif est d’en améliorer la propreté, de créer un lieu de vie à destination des habitants proches, et de favoriser le respect de cet espace. Les conseillers de quartier ont rencontré les riverains en avril, mai et septembre pour adapter leurs propositions aux souhaits des personnes interrogées. Celles-ci portent sur trois points : l’interdiction de l’accès aux chiens, l’installation de deux petits jeux à ressort pour les jeunes enfants, l’adaptation de la végétalisation à repen-

ser et éclaircir pour ouvrir l’espace. Ce projet doit se concrétiser en 2018 pour 10 000 euros. > Installation de panneaux valorisant des lieux du quartier (Sainte-Marguerite). L’objectif de cette action est de mettre en valeur le patrimoine local, d’installer une signalétique durable et qualitative sur les bâtiments à intérêt patrimonial ou historique : église Sainte-Marguerite, Centre Musical des Arcades, salle Baron, Résidence Arthur François. Les panneaux seront installées en 2018. > Réflexion sur l’aménagement du jardin Sévigné (Côte de Faches et Sainte Marguerite) Le jardin Sévigné étant ouvert depuis septembre dernier, le conseil de quartier réfléchit actuellement à plusieurs pistes de travail pour l’animer et inciter les riverains à le fréquenter. Il a notamment souhaité que soit installée une signalétique plus détaillée, des poutres pour délimiter une piste de boules, des chaises fixées au sol et peut-être des tables de pique-nique et un parcours sportif pour les enfants des écoles qui fréquentent cet espace. Ces idées sont à croiser avec d’autres projets du Forum des jeunes comme l’installation d’un hôtel à insecte pour favoriser la biodiversité.

Animer les quartiers, créer des occasions de rencontres En 2017, plusieurs quartiers ont connu des événements festifs soutenus par la ville pour favoriser les rencontres entre voisins. Le dernier vendredi de mai, la fête de voisins connaît un succès croissant que la ville soutient en prêtant tables et chaises. Pour mieux connaître les richesses du territoire et la vie associative, le parcours découverte de Thumesnil, début octobre, a réuni habitants, artistes et bénévoles à pied, en vélo ou en trottinette. Des rencontres avec les nouveaux habitants ont aussi eu lieu dans des lotissements ou immeubles de construction récente, afin de recueillir leurs premières impressions et leur présenter les atouts de leur secteur. Les bacs de jardinage partagés installés avenue de Bordeaux et avenue de Roubaix, près des écoles Sand et Kléber seront inaugurés au printemps prochain et les riverains invités à s’approprier cet espace grâce à une collaboration avec l’association des jardins familiaux. Si vous avez envie de vous investir ou que vous souhaitez créer une animation dans votre quartier : démocratieparticipative@ville-fachesthumesnil.fr

13


GÉNÉRATIONS

La gourde : instrument majeur de réduction de déchets dans l’école Sand Depuis quelques semaines, l’école Sand a entamé une démarche de réduction de ses déchets avec une animatrice missionnée par la ville. Première action phare : inciter les familles à fournir des gourdes à leur enfants. Trier ses déchets, c’est bien, en créer moins, c’est mieux. C’est pour avoir des pistes de travail nouvelles que l’école Sand a adhéré au projet d’école pilote zéro déchet, proposé par la Municipalité. “ Les enfants réalisent déjà des ramassages de déchets dans la grande cour entre l’école élémentaire Sand et l’école maternelle Mozart. Depuis l’an dernier, nous sommes plus attentifs au bon tri du papier. Cette année, l’équipe enseignante a souhaité aller plus loin. Les actions zéro déchet rentrent dans le volet citoyenneté du projet d’école et c’est un message qui permet de toucher les familles en sensibilisant les enfants,” note Madame Fournier, directrice. Premier diagnostic Dès novembre dernier, un premier diagnostic a donc été fait avec une animatrice spécialisée, sur tous les éléments qui créent des déchets (fêtes, repas du midi, goûter et les supports pédagogiques sur papier...) et l’école a décidé d’agir très rapidement : “nous avons commandé des gourdes au nom de l’école pour notre marché de Noël et on a compté le nombre de bouteilles plastiques qu’on jetait dans les classes, il y en avait entre 12 et 14 par jour. On a alors expliqué la démarche de réduction des déchets plastiques aux élèves et incité à prendre plutôt une gourde d’eau à remplir pour boire avec leur goûter.” Au marché de Noël de l’école, on trouvait d’ailleurs beaucoup d’objets réutilisés, des pots fabriqués à partir de boîtes de conserves, des décos de Noël en papier origami recyclables mais aussi des jouets d’occasion. Travail sur le goûter “Nous aimerions travailler ensuite sur le goûter, proposer aux familles de donner une boîte contenant des fruits ou des biscuits achetés en gros paquets plutôt qu’en sachets individuels. Par de petits gestes, les enfants d’aujourd’hui prendront les bonnes habitudes des adultes de demain. “

14 14

EN CHIFFRES

10 cl

de pétrole est utilisé pour chaque bouteille plastique produite (transport, fabrication, recyclage)

49%

des bouteilles plastiques sont recyclées,souvent en plastique de moins bonne qualité

39%

des déchets plastiques sont enfouis en France

5 millions

de tonnes de plastique sont déversés dans les océans chaque année

2050

année noire : si on ne change rien, les scientifiques estiment qu’en 2050 qu’il y aura plus de plastique que de poissons dans les mers.


GÉNÉRATIONS

Santé, convivialité, écologie, sécurité : le pédibus a tout bon à l’école Louise de Bettignies Il fait sombre et frisquet en ce vendredi matin (normal pour un mois de décembre), pourtant tous les participants aux pédibus de l’école Louise de Bettignies ont un grand sourire aux lèvres. Pourquoi ? Louis en CP a sa réponse : “On fait des jeux en marchant, on parle avec les copains et puis ça fait du bien.” Ces parcours à pied vers l’école à partir de plusieurs points de rencontres, accompagnés par des adultes volontaires, plaisent aussi à Luka en CM1 : “j’ai appris à connaître d’autres personnes et en voiture on émet trop de CO2.“ Franck et Cécile, parents à leurs côtés le matin, apprécient aussi ce temps d’échange avec les enfants. Proposition aux grandes sections Stéphanie Reynaud, à l’origine du projet avec Ophelie Huybrechts et l’association de parents d‘élèves, est satisfaite du démarrage réalisé début novembre : “On a reçu des chasubles fluo de la mairie, ouvert 3 lignes avec 17 enfants de primaires et 9 accompagnateurs, on aimerait passer à 4 lignes et proposer aux grandes sections de Daudet de nous rejoindre. La bonne ambiance nous fait très plaisir. Les accompagnateurs forment une équipe, ils se remplacent en cas d’empêchement, ça crée des liens.“

sera fait dans le quartier “ On aimerait recruter aussi des grands-parents ou des retraités du quartier mais aussi intégrer de nouveaux élèves marcheurs”. A vous de jouer ! Plus d’infos et inscriptions : pedibusldb@gmail.com

Réduire le stationnement sauvage Évidemment l’objectif premier de ces parents était de réduire la quantité de voitures aux alentours des deux écoles Daudet et Bettignies pour la sécurité des enfants. “Certains parents se garent n’importe où, y compris sur les trottoirs”. “L’initiative s’est aussi bien intégrée dans le projet d’école qui a un volet écologique”, note Stéphanie. L’équipe enseignante a par exemple proposé aux élèves du CE2 au CM2 une intervention sur les économies d’énergie avec deux services civiques missionnées par la ville. En janvier, un appel aux nouveaux volontaires

15


GÉNÉRATIONS

Eduquer au numérique, un des ateliers passerelles entre écoliers et collégiens Début décembre au collège Jean Zay, un drôle de camion était stationné dans la cour. Il abrite une animation du Département du Nord sur la prévention des addictions aux écrans et l’éducation au numérique, organisée en collaboration avec le service jeunesse de la ville. A l’intérieur, des CM2 de l’école Pasteur sont accueillis par la responsable de la documentation du collège. “Aujourd’hui, presque tous les collégiens ont un téléphone

portable. Ceux qui n’en ont pas le reçoivent souvent en cadeau d’entrée au collège. Mais ils ne savent pas gérer leur image, leur usage, le temps passé sur un téléphone. Il ne savent pas toujours non plus se protéger, ne pas divulguer leurs données, garder une certaines distance entre le virtuel et la réalité, connaître les risques et les travers des réseaux sociaux.” Se prémunir d’un mauvais usage des réseaux sociaux Un premier atelier leur permet de discuter sur les usages de réseaux sociaux, de facebook en particulier, très répandu chez les adolescents. L’adulte part de cas concrets pour tester les connaissances des élèves : quand on fait une photo avec un ami, a-t-on le droit de la diffuser sans lui demander l’autorisation ? Sur facebook, est-ce que le nom d’une personne est forcément son vrai nom ? Dois-je accepter toutes les invitations d’amis ? Qui peut voir mes photos quand je les publie ? Un autre atelier encadré par Hélène, animatrice du département, et Muriel, animatrice de

ENFANTS MODE D’EMPLOI

t* Atelier gratui

‘‘C'est pas bon !‘‘

la ville, est plutôt fait pour échanger autour de l’image que les élèves ont d’eux mêmes, pour travailler sur l’estime de soi, le respect de l’autre, mais aussi savoir ce qu’ils ont envie de faire plus tard. “L’informatique fera partie de leur vie, cette année par exemple, une nouvelle épreuve de programmation informatique entre au brevet. Nous souhaitons que les élèves aient toutes les cartes en main pour le maîtriser et non en être victime,” note la principale du Collège Jean Zay.

La chorale des enfants de l’école de musique sur la bande son d’un spectacle !

Il n'aime jamais ce que je lui donne à manger.

Samedi 20 janvier 2018 de 9h15 - 11h30 à la Crèche les Marmots, 103 rue Carnot Être parent, se construit chaque jour. La Ville de Faches Thumesnil et ses partenaires vous proposent des rencontres thématiques conviviales autour des questions que se posent les parents sur l'enfant, son développement et son éducation. Ces rencontres s'adressent à tous les parents d'enfants de 0 à 6 ans habitant la commune. Le temps du repas. Moment de partage ou guerre de tranchées. Comment faire pour que ce moment que l’on voudrait temps d’échange ne devienne pas un temps d’opposition ? Ces rencontres sont animées par deux intervenant(e)s à la crèche ‘‘Les Marmots’’ 103, rue Carnot. Possibilité d’accueil des enfants de moins de 6 ans (sur réservation). *Atelier gratuit sur inscription indispensable au 03 20 96 33 64

16

Le collectif régional "Métalu A Chahuter" vient de créer un spectacle original "The Piggy Bones Band" qui met en scène une chanteuse-comédienne et un orchestre d'une quinzaine de petits squelettes automates de 30 à 50 centimètres de haut. Il sera visible aux Arcades le 17 mars à 20h (voir page 21). Dans le cadre de cette création, une bande son devait être enregistrée avec des parties chantées par des enfants. Aussi, le collectif a contacté notre école de musique pour lui proposer la participation de la chorale des enfants à l'enregistrement des chansons du spectacle, directement réalisé aux Arcades grâce au studio Ka, studio d’enregistrement associatif. Ce sont 16 enfants du “choeur des mômes” qui ont ainsi répété avec Claire Pilon, leur cheffe de choeur, à raison d’une heure tous les samedis de septembre à décembre, pour apprendre et maîtriser les compositions originales du spectacle. “Nous avons dû consacrer 4h à l’enregistrement, les chansons étant assez complexes, mais c’était un beau défi pédagogique et une belle expérience artistique !”, note Claire.


GÉNÉRATIONS

Classes bilangues, club culturel ou médias… Le collège Jean Zay cultive la variété de son enseignement Une nouveauté se prépare dans le collège Jean Zay : la mise en place de classes bilangues dès la 6ème pour maîtriser à la fois Anglais et Espagnol. Mme Verschelde, la principale, explique la démarche : “Nous proposerons d'initier les CM2 dès janvier prochain par des chansons. Cette approche ludique permettra de promouvoir le double apprentissage des langues dès l’arrivée en 6ème en 2018. Le fait de commencer très tôt deux langues facilite leur maîtrise. Et ce ne sera pas pas 3h de chacune des langues séparées. Il y aura une vraie construction pédagogique commune entre les deux enseignants. Par exemple si l’un travaille sur le thème de l’heure, l’autre fera le même thème au même moment. “ Des clubs liés à la vidéo et à la radio Pour aider les jeunes à s’y retrouver dans un monde où les médias et les images prennent de plus en plus de place dans leur quotidien, un club se monte avec l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ), après les cours. “Les collégiens réaliseront une émission avec des chroniques, des interview vidéos, les élèves de l’ESJ

viennent les encadrer pour la partie technique, et l’éducation aux médias : comment on peut illustrer un sujet grâce à des images, ce qu’on peut faire dire aux images selon l’angle choisi, c’est une éducation indispensable de nos jours. Nos élèves ont également envie de réaliser une web radio, c’est un projet qui devrait se concrétiser rapidement.” Lecture, défi technique et bienveillance La lecture est aussi un plaisir grâce à une collaboration avec les écoles maternelles La Bruyère, Florian et La Fontaine : les élèves de 6ème vont faire des lectures aux maternelles. Ils développent ainsi leurs aptitudes à la lecture à voix haute (poser sa voix, trouver le ton) et sont valorisés. Les

maternelles sont ravis. Un club robotique ouvre également avec un enseignant de technologie, pour participer à un challenge au mois de mai, un défi innovant et amusant qui permettra aux jeunes de se motiver en équipe. Un projet artistique commun est développé avec des enfants déficient visuel d’un établissement de Loos, un partage qui favorise l’apprentissage de la différence. Certains élèves sont déjà allés dans cet établissement loosois. En retour, c’est à Jean Zay qu’ils seront tous bénéficiaires d’enseignements communs en arts plastiques en janvier.

Stéphanie Verschelde, nouvelle Principale au coeur d’un dispositif pour faire progresser chaque jeune J’ai d’abord été enseignante de Lettre et d’histoire, avant de prendre des postes d’Adjoints de direction de collèges à Arleux, puis Lille. J’ai pris mes fonctions de Principale à la rentrée 2017 au collège Jean Zay. Dans cet établissement à taille humaine, j’ai trouvé une équipe enseignante dynamique, qui a une liaison forte avec les écoles primaires Anatole France, Pasteur Curie et Lamartine. Ces échanges sont très agréables et positifs et nourrissent notre réflexion globale sur les besoins des jeunes, la façon de les ouvrir à d’autres disciplines, de favoriser leurs découvertes. Par exemple l’action de prévention aux addictions aux écrans était organisée auparavant pour des élèves de 5ème mais on s’est rendu compte qu’il est déjà un peu tard pour éduquer aux écrans à cet âge. Et donc nous avons mené un partenariat pour que les cours moyens de l’école Pasteur et les 5ème en bénéficient pour toucher les jeunes à deux moments (voir article page 16). Nous avons aussi l’ambition de renforcer l’ouverture culturelle ou scientifique des élèves par des clubs qui viendront compléter ce qui existaient déjà (danse, chorale, Japon…) et favoriser la maîtrise des langues par des pôles d’excellence et un double apprentissage précoce. Nous essayons surtout de motiver les élèves par des formes de clubs ludiques. Les professeurs ne manquent ni d’imagination, ni de ressources pour ouvrir l’horizon des jeunes. Passer par la passion est la meilleure voie pour apprendre.

17


RENCONTRE

Magali Marmet et Sacha Lypso : la création comme support d’échanges Peinture pour l’une, chanson pour l’autre, le duo mère-fille vit dans le quartier des Cinq Bonniers et montre que l’art peut renforcer les liens familiaux mais aussi en tisser d’autres avec le public. La créativité ne s’apprend pas mais elle peut se transmettre. C’est en tout cas ce qu’on peut se dire en rencontrant Magali Marmet et sa fille Sasha. L’une peint pour le plaisir depuis 4 ans, l’autre compose et chante en espérant en faire son métier. Elles ont en commun d’avoir commencé en suivant leur instinct, en écoutant leur coeur. “Je n’ai jamais pris de cours de dessin, note Magali. Mais j’ai toujours griffonné, surtout des yeux, les regards me fascinent. “ Ses premières toiles présentent des couleurs plutôt neutres puis elle affirme son style, à la fois vif et rond, dans un série de portraits féminins récemment exposés à la médiathèque. On y découvre des visages sur fond colorés, des yeux démesurés, des teintes gaies, des détails travaillés, des expressions fortes. On y reconnaît des inspirations venues de voyages en Inde, au Sri Lanka... Ou issues des mythes grecs.

''J’expérimente, j’aime la liberté et la spontanéité. Les toiles que je préfère sont celles que j’ai le moins retouchées. J’ai l’idée générale de ce que je veux faire puis la toile s’impose à moi. Quand je rentre du travail, j’ai besoin de peindre, ça peut être durant plusieurs heures, je réalise souvent des séries très différentes. Je viens d’en faire 40 en un mois sur le thème

de visages africains, beaucoup plus abstraits que mes visages de femmes. J’ai aussi fait des toiles plus “d’inspiration Picasso”. J’essaye différentes techniques, des collages, de la craie grasse, de la gouache, l’art est devenu pour moi une nécessité. Mes toiles me manquent en vacances, mais je prends tout de même un carnet de croquis. J’ai même commencé à peindre des personnages fantastiques sur tout un pan de mur de ma chambre.'' Qui de mieux placé pour comprendre et partager ce quotidien fait de pulsions créatives que la fille de l’artiste ? Sasha Lypso, elle, s’exprime par la chanson. “On a un rythme de vie assez intense ; entre concerts et expositions, on partage et on se conseille l’une l’autre'', note la mère. Pour la jeune femme, la révélation vint d’un concert à la médiathèque : '' j’y ai vu Jef Kino dans un rapport très simple et intime avec son public. Il m’avait bluffé, j’avais 14 ans. J’avais trouvé génial ce qu’il transmettait simplement avec sa voix et sa guitare. Je suis allée lui parler à la fin du concert et il m’a dit que si c’était ce que je voulais faire, il fallait foncer et prendre ma guitare !'' Aujourd’hui engagée dans des études

en communication, elle se projette désormais dans sa passion comme métier et non plus comme simple loisir. ''J’ai commencé par faire des concours de chant avec des reprises mais j’aime être auteur compositeur, jouer avec les mots, réussir à atteindre le public avec eux. Mes chansons se veulent légères mais avec des textes qui ont du sens, j’apprécie par exemple le répertoire de Zazie. Je m’inspire de sujets universels comme l’amour mais aussi de sujets d’actualité qui me touchent, comme la tuerie de Charlie Hebdo ou la situation en Grèce. Au moment du référendum en Grèce, j’ai enregistré une chanson sur You tube, puis l’ai envoyée à des connaissances d’origine grecque qui se la sont appropriées et l’ont diffusée sur le net. Je suis arrivée rapidement à 3000 vues, ce qui m’a surprise pour une vidéo filmée avec ma maman dans le jardin'', rit-elle.

''On partage et on se conseille l’une l’autre “

Magali de renchérir : ''dans notre famille nous échangeons beaucoup sur tout, j’étais très fière qu’elle fasse passer la façon dont elle ressentait les choses dans cette chanson et la finesse qui s’en dégageait. Je suis allée chercher ma tablette et j’ai filmé''. Sasha en a gardé des amitiés en Grèce, et se dit heureuse de voir comme la musique peut créer des ponts entre des personnes éloignées. “Mon nom de scène fait le lien avec ce pays d’ailleurs et il est tiré de mon second prénom, Calypso”. Mère et fille ont liées leurs projets lors du vernissage de l’exposition qui a eu lieu à la médiathèque en décembre : Sasha mettait en musique la présentation des toiles de sa maman lors de cette soirée. Toutes deux croient en leurs créations et n’hésite pas à les défendre pour les partager avec le plus grand nombre : “on frappe à toutes les portes, parfois on se les prend en pleine figure, parfois elles s’ouvrent et l’art devient un merveilleux support de rencontres “. Magali Marmet artgalerie.expo@gmail.com margali-marmet-wix.com Sasha Lypso sasha.lypso@gmail.com et sur Facebook

18


SPORT ET VIE ASSOCIATIVE

La ludothèque parentale, une caverne d’Ali Baba du jeu à la portée de tous Quelle occupation permet à un enfant (ou à un adulte) d’interagir avec son environnement, d’emmagasiner connaissances et satisfactions, d’inventer, de transformer, de travailler sa concentration, sa mémoire, et les rôles sociaux, de gérer ses émotions et frustrations, en somme de se construire et de s’amuser simultanément ? Le jeu bien-sûr ! Consciente de son rôle social et éducatif, la ludothèque parentale du centre social du Chemin rouge est ouverte à tous, moyennant une adhésion annuelle au centre. Un large choix pour toutes les générations “Parents, grand-parents, assistantes maternelles et enfants viennent jouer sur place ou emprunter des jeux (trois maximum) pour quinze jours, explique Véronique, qui anime le lieu à tour de rôle avec trois autres personnes : Sélim, Hélène et Anne. “Chaque utilisateur signe un contrat d’accueil où il accepte quelques règles de vie : on se respecte, on ne casse pas, on ne crie pas… Nous limitons l’entrée à 25 personnes pour que chacun en profite au mieux. On y trouve un tapis de jeux pour les bébés, sur les murs des jeux pour les tout-petits de manipulation façon Montessori (encastrement, empilement, de formes…). Il y a un coin “mise en scène” avec une cuisine, des maisons, des châteaux où faire évoluer des personnages, des puzzles, des étagères de jeux de cartes, de jeux de société pour tous les âges. Des acquisitions réfléchies ''Les jeux sont choisis en fonction des demandes des familles, de nos connaissances et de retours d’autres professionnels, de leur durabilité. Pour les grands jeux, nous privilégions le bois, c’est souvent plus solide, joli et attrayant. Les jeux de société nous sont souvent recommandés, ou

nous les avons testés nous-mêmes''. Moment privilégié Pour les familles, c’est un temps privilégié. Du tout-petit au sénior, on peut trouver son bonheur. Dans le jeu partagé, les adultes sont totalement à l’écoute de l’enfant, et prennent un temps pour être disponible, ce qui n’est pas forcément évident à la maison. C’est aussi un lieu d’échanges entre parents ou de lectures de nos ouvrages sur la parentalité, où on peut laisser un enfant découvrir quelques jeux en autonomie''. L'équipe propose aussi aux parents de venir pour un anniversaire. Les enfants restent sous la responsabilité de l’adulte accompagnant mais ils sont accès à toutes les ressources. La ludothèque est enfin une porte d’entrée pour mieux connaître les multiples activités du centre social, comme les ateliers parents-enfants le mercredi matin, vendredi matin et samedi après-midi. Ludothèque parentale ouverte du mardi au samedi, centre social du chemin rouge, 80 chemin rouge. Plus d’informations sur le site : cheminrouge.fr

En route vers les championnats de France de Karaté Début novembre, un entraînement régional a eu lieu au centre sportif Kléber pour préparer les championnats de France de karaté qui se dérouleront en février prochain à Châlons en Champagne (Grand Est). Un stage qui permet de se mesurer aux meilleurs des Hauts-de-France mais aussi de montrer ses capacités avant la sélection officielle des 10 plus performants des catégories de jeunes de 12 à 17 ans (minimes, cadets, juniors). Six entraînements régionaux ont lieu de septembre à février à la fois pour constater les progrès des jeunes et affiner la sélection de cette équipe mêlant filles et garçons. Savoir se dépasser "Durant ce championnat, l'ordre de passage est déterminé par le règlement qui organise les combats du plus jeune au plus âgé contre un adversaire de la même catégorie de poids," note Alexandre Doucare, entraîneur des ados et des adultes pour le FTAK (club de karaté de Faches Thumesnil). " Mon objectif en tant qu'entraîneur régional est de motiver les jeunes, de leur inculquer la volonté de se dépasser et d'aller au devant de l'adversaire, de savoir surprendre pour prendre des points. Ensuite on essaie de sélectionner les plus talentueux en les observant pendant et hors des compétitions". Deux jeunes de Faches Thumesnil ont de bonnes chances de se qualifier, Bahaeddine et Ryan, ils sauront s’ils sont dans l’équipe régionale après un dernier entraînement en janvier à Saint-Quentin. Bonne chance à eux ! Faches Thumesnil Association Karaté (FTAK), centre sportif Kléber, 298 rue Kléber, tél : 06 61 95 19 71, karate-ftak.fr

19


TEMPS LIBRE

3MA

Ballaké SISSOKO, RAJERY, Driss El MALOUMI Le dialogue des cultures

Driss El Maloumi (Maroc) au Oud, Rajéry (Madagascar) à la Valiha (cithare en bambou) et Ballaké Sissoko (Mali) à la Kora, ont rêvé de ce trio magique. Jouant à cordes sensibles, ils expriment ensemble un langage où s’entremêlent les notes et les harmonies venues de l’extrême sud à l’extrême nord de l’Afrique. Entre transes malgaches et indiennes, mélodies mandingues et berbères avec des notes de jazz et d’improvisations inspirées, cette musique magnifique s’adresse à tous ! + restauration africaine dès 19h (sur réservation)

Vendredi 26 janvier à 20h Tarifs : 16/13/8 euros

YAZZ AHMED

La nouvelle étoile du jazz Beaucoup en parlent déjà comme l’une des artistes de l’année. Découverte sur l’album ‘’King of Limbs’’ de Radiohead, la trompettiste Yazz Ahmed, originaire du Bahreïn et installée en Angleterre, transporte l’auditeur en plein conte des mille et une nuits. Accompagnée par la crème du jazz anglais, Yazz Ahmed expérimente avec les effets électroniques et les combinaisons sonores pour créer son univers musical. Mélodies orientales, rythmiques entêtantes, sonorités psychédéliques, elle nous entraîne dans un univers musical riche et varié, et nous fait voyager sur la planète jazz.

1ère partie : ACID JAZZ MACHINE Vendredi 16 février à 20h Tarifs : 16/13/8 euros

BLEU !

Par le Théâtre de L’Aventure Voyage poético-textile (3 - 6 ans) - durée : 45 min Qu’est-ce que c’est ce truc géant et moche, emballé, ficelé de partout, presque ligoté ? Un container ? Un frigidaire ? Une armoire normande ? Oh mais tout n’est pas recouvert ? Regardez tout en haut, il y a un petit coin de laine bleue. Du bleu ? Comme un bout de ciel bleu, d’azur ! Et si on l’ouvrait complètement pendant qu’il n’y a personne, juste un peu pour voir, juste un peu pour entendre… Car peut-être bien qu’il chante aussi ce truc, une fois déballé, libéré de sa toile et de ses ficelles… Et puis peut-être encore qu’on peut y entrer, dans tout ce Bleu, et voyager, et rencontrer des tas de créatures extraordinaires, mirobolantes même ! On l’ouvre, dites ? Bleu ! est une pièce musicale, tout en fils, de laine et pas que, inspirée par l’œuvre de Mirò et le travail des fileuses et des tisserands. Un voyage aux rencontres improbables, multicolores, sensorielles et polyphoniques.

Mercredi 21 février à 16h Tarif : 6 euros 20


TEMPS LIBRE

SHAI MAESTRO TRIO Comme un envoûtement...

C'est sans aucun doute l'un des pianistes les plus influents de sa génération. Après avoir commencé sa carrière aux côtés d'Avishai Cohen, Shai Maestro est désormais à la tête de son propre trio, mais est aussi sollicité par les plus grands musiciens d'aujourd'hui, de Ben Wendel à Wallace Roney, en passant par Ambrose Akinmusire. Avec son nouvel album, Shai Maestro continue d'explorer l'art du trio, guidé par une recherche permanente du son et de l'harmonie totale. A (re)découvrir d'urgence. Shai Maestro : piano - Jorge Roeder : contrebasse - Ziv Ravitz : batterie

1ère partie : GAUTHIER TOUX TRIO Cette jeune formation incarne la diversité musicale et culturelle du jazz d’aujourd’hui et mêle mélodies simples, inspirées par des musiques plus actuelles (pop, hip hop…) avec des rythmes organiques. Lauréat du concours national jazz de la Défense 2016, le trio a déjà trouvé sa place sur les scènes des plus grands festivals.

Vendredi 23 février à 20h Tarifs : 16/13/8 euros

ANTINÉA & THE PIGGY BONES BAND

Par Cendres la Rouge - Métalu A Chahuter Orchestre de squelettes automates (spectacle familial à partir de 9 ans) Antinéa, femme de chair et d’os, est l’interprète-chanteuse d’un groupe pour le moins singulier, puisque tous les musiciens sont des squelettes ! Une quinzaine de personnages en os, de trente à cinquante centimètres de haut, se démènent sur leurs instruments : un batteur, deux violoncelles, trois pianistes, quatre guitaristes, cinq choristes... De mélodies enfantines en litanies envoûtantes, laissez-vous porter, transporter par une musique à la fois étrange et inédite qui accompagne un rite de passage singulier entre la vie et la mort !

Samedi 17 mars à 20h Tarif : 8 euros (gratuit pour les moins de 13 ans) Clin d’œil : Les voix du chœur de petits squelettes apparaissant dans le spectacle sont celles des enfants du ‘’Choeur des Mômes‘’ (chorale de l’école municipale de musique). Accompagnés par le Studio Ka, ces derniers ont pu découvrir les secrets de l’enregistrement, aboutissement d’un trimestre de travail autour de ce projet.

es Centre Musical Les Arcad 03 20 62 96 96

16, rue Kléber - 59155 Faches Thumesnil arcades@ville-fachesthumesnil.fr - www.ville-fachesthumesnil.fr

La carte d'abonné est disponible sur demande au prix de 10 euros. Valable du 1er janvier au 31 décembre, elle permet d'accéder à un nombre illimité de spectacles durant l'année.

EZ-VOUS ABONN

BILLETTERIE EN LIGNE SUR WWW.VOSTICKETS.COM/ARCADES

21


TRIBUNE

«L’Avenir de notre ville est-il compromis ? » L’année 2017 se termine avec un nouveau Président de la République et son gouvernement. Se pose la question des promesses faites aux communes concernant le maintien des dotations de l’Etat. Monsieur le Maire, en début d’année 2017 avait selon ses dires « de bonnes raisons d’aborder sereinement l’avenir » avec comme projets : - Reconstruction de l’école Daudet - Rénovation de l’école Kléber - Rénovation de la médiathèque Marguerite Yourcenar - Engagement de travaux en vue de la reconstruction du complexe sportif Merchier Cependant à la présentation du Rapport d’Orientation Budgétaire au conseil municipal du 14 décembre « les bonnes Raisons d’aborder sereinement l’avenir » sont probablement compromises. Pour Exemple concernant les Recettes : Monsieur le Maire a antérieurement vendu le patrimoine de la ville (Ecole place Victor Hugo, terrain de la piscine, cuisine centrale) au profit d’investisseurs privés. Le temps est venu où Monsieur le Maire n’a plus rien à vendre. Autres exemples concernant les Dépenses : Un choix que nous ne pouvons remettre en cause est celui de la reconstruction de l’école Daudet avec toutefois une remarque, ce beau et fastueux bâtiment doit pouvoir vivre avec un personnel en nombre suffisant pour le bien-être des enfants. Un autre des choix de Monsieur le Maire est l’optimisation des services municipaux. Le groupe « Gauche et Citoyen » que nous représentons restera vigilant sur le fait que l’optimisation ne se fasse au détriment des services à la population et que cela ne soit pas la variable d’ajustement des dépenses de la commune. En résumé, le groupe d’opposition est bien conscient que la baisse des dotations de l’état provoque une baisse de l’épargne ainsi qu’une diminution des investissements. Monsieur le maire devra effectuer un arbitrage dans le choix des investissements. Nous attendons donc la présentation de ces arbitrages budgétaires lors du prochain conseil pour prendre position. Espérant que cela ne sera pas la simple consultation d’une partie de ses adjoints.

2017 s’achève sur de beaux projets, 2018 s’ouvre sur de nouveaux espoirs L’école Daudet vient de recevoir ses premiers élèves en novembre et nous sommes heureux d’avoir vus les enfants de maternelle et l’équipe pédagogique prendre possession de ce beau bâtiment. Adaptée aux besoins des élèves, réalisée dans les dernières normes écologiques, conçue en associant ses utilisateurs, elle a été pensée pour durer. Parents, enfants, professeurs et agents de la ville sont satisfaits du résultat. Désormais, ils disposent d’un lieu où chaque espace a une fonctionnalité. Même le projet culturel obligatoire avec ce type de construction a été défini avec et pour les enfants. Vous le savez, l’argent public se fait rare. Les dotations de l’Etat baissent et nous ne souhaitons pas augmenter vos impôts. Aussi, nous pesons les bénéfices et risques de chaque projet, les coûts qu’il pourrait engendrer dans son fonctionnement face au service qu’il rend à la population, et nous devons faire des choix. Les écoles ont toujours été et restent notre priorité. Miser sur l’éducation des enfants n’est pas un pari, c’est un investissement sur l’avenir. C’est pourquoi l’école Kléber sera la prochaine à bénéficier de notre plan pluriannuel de rénovation, un plan défini selon l’état de chaque établissement. Nous misons aussi sur l’accompagnement éducatif. En 2018, nous poursuivrons le travail entamé depuis novembre avec deux écoles (George Sand et Louise de Bettignies) sur le développement durable. Elles ont, en effet, accepté d’être pilote d’une démarche zéro déchet, portée par une animatrice missionnée par la ville et de bénéficier d’une animation sur les économies d’énergie avec deux services civiques. Après les actions menées ces deux dernières années contre le gaspillage alimentaire, ce nouveau volet de partenariat permettra de mieux trier et créer moins de déchets à la source. C’est un défi nécessaire quand on voit l’appel récent dans la presse nationale de grands scientifiques à changer nos modes de consommation d’urgence, faute de quoi la planète est menacée. Par ces projets, nous sommes à la fois réalistes, puisque nos enfants sont les décideurs de demain, et plein d’espoirs, car nous croyons à la puissance du travail collectif, pas à pas, pour faire évoluer notre ville. Meilleurs voeux pour l’année 2018 !

L’équipe des élus du groupe d’opposition de ''Gauche et Citoyen'' souhaite à tous les habitants de notre ville ses meilleurs vœux pour l’année 2018

« Groupe des élus de Gauche et Citoyen»

22

L'ÉQUIPE ''AVEC VOUS POUR FACHES THUMESNIL''


AGENDA ÉCHANGES Voeux au Monde Économique Jeudi 18 janvier à 19h30 Salle d'Honneur Accueil des Nouveaux Habitants Samedi 20 janvier à 11h Salle d'Honneur de l’hôtel de ville Rencontres enfants mode d’emploi sur le thème des repas : “c’est pas bon !” Il n’aime jamais ce que je lui donne à manger Samedi 20 janvier 2018 de 9h15 - 11h30 à la Crèche les Marmots, 103 rue Carnot Gratuit sur inscription au 03 20 96 33 64 Voeux du Maire à la Population et aux associations Dimanche 21 janvier à 11h Salle d'Honneur de l’hôtel de ville Ramassage des déchets ménagers spéciaux Mercredi 24 janvier 2018 à 12h-13h Parking de l'avenue de Verdun Renseignements 03 20 62 61 86 Assemblée Générale du Comité des Jumelages Samedi 3 février Salle d’Honneur, Hôtel de ville 50, rue Jean Jaurès Conseil Municipal Jeudi 15 février Salle d’Honneur,Hôtel de ville 50, rue Jean Jaurès

Concours de belote de l’Amicale des Handicapés Samedi 3 février Salle Jacques Brel Dons du Sang Lundi 5 février 15h-19h Salle Baron Loto Goûter de l'OMPA Mardi 6 février Salle Baron Loto de l’école « Perrault-Daudet » Vendredi 9 février Salle Jacques Brel Loto de l’école « Notre Dame » Dimanche 11 février Salle Baron Repas dansant Carnaval de l’OMPA Vendredi 16 février Salle Jacque Brel Loto du comité d’animation Bons d’achat à gagner, 2 euros le carton Dimanche 18 février à 14h30 (ouverture portes à 13h) Salle Jacques Brel Loto de l'association des assistant(es) maternel(les) de Faches Thumesnil Bons d'achats à gagner, 4 cartons : 6 euros 25 février 2018 à 14h (portes ouvertes à 12h) Salle Jacques Brel, rue Hoche Réservation 06 11 73 71 03

CULTURE / ANIMATIONS 3MA Ballaké SISSOKO, RAJERY, Driss El MALOUMI Vendredi 26 janvier à 20h Centre Musical Les Arcades 16, rue Kléber - 03 20 62 96 96 Tarifs : 16/13/8 euros Atelier zéro déchets ouvert à tous Couture en tissus de récupération (sacs à vrac, etc…) Samedi 3 février de 10h à 12h Machine à coudre prêtée pour l’atelier. Centre social des 5 Bonniers, avenue de Bordeaux Gratuit sur réservation : 03 20 62 61 61 defizerodechet@ville-fachesthumesnil.fr YAZZ AHMED Vendredi 16 février à 20h Centre Musical Les Arcades 16, rue Kléber - 03 20 62 96 96 Tarifs : 16/13/8 euros BLEU ! Par le Théâtre de L’Aventure Mercredi 21 février à 16h Centre Musical Les Arcades 16, rue Kléber - 03 20 62 96 96 Tarif : 6 euros SHAI MAESTRO TRIO Vendredi 23 février à 20h Centre Musical Les Arcades 16, rue Kléber - 03 20 62 96 96 Tarifs : 16/13/8 euros

Repas Familial de l'Association « Dix de Der » Dimanche 14 janvier Salle Baron

Bourse Bazar de Faches Thumesnil Amitiés Samedi 3 au lundi 5 mars 2018 Sam, 9 h à 18 h, Dim 9 h 30 à 17 h Lundi de 9 h à 12 h Salle Jacques Brel fachesth.amities@free.fr

ANTINÉA & THE PIGGY BONES BAND Par Cendres la Rouge - Métalu A Chahuter Samedi 17 mars à 20h Centre Musical Les Arcades 16, rue Kléber - 03 20 62 96 96 Tarif : 8 euros (gratuit pour les moins de 13 ans)

Loto Goûter de l'Association « Club du Temps Libre & de l'Amitié » Jeudi 18 janvier Salle Baron

Family tea time du Centre Social du Chemin Rouge Samedi 24 mars Salle Jacques Brel

Match de Théâtre d’improvisation du Comité d’Animation Samedi 17 mars à 20h Salle Baron, tarif : 5 euros Infos et réservations : 07 82 50 56 62 Comite-animation-ft@laposte.net

ASSOCIATIONS

Concert de Nouvel an de l’Harmonie Municipale Dimanche 28 janvier à 16h Salle Jacques Brel Concours de belote de l'Association « L'Amicale Laïque » Samedi 20 janvier Salle Baron Loto de l’association « Les 100 Mots » de l’école Mozart & Georges Sand Samedi 27 janvier Salle Baron

SPORT

Randonnée pédestre 6 km par l'Amicale Laïque de Thumesnil samedi 10 février Animateur et contact pour les randonnées : Mr Gosnet 06 42 48 57 00 Contact : Amicale Laïque de Thumesnil au 03 20 96 02 60 L’adhésion : 13 euros, une randonnée par mois

23


ule B Form 0€ à 98 le mu et for 100€ à1 AAC

ENTREPRENEURS D’ASSURANCES

Assurances - Placements Particuliers - Professionnels

63-65 rue Ferrer 59155 FACHES-THUMESNIL Tél. : 03 20 53 64 63 E-mail : fachest@mma.fr N° Orias : 07025507-www.orias.fr

- Fournitures pédagogiques - Cours et tests de code en illimités, valable 12 mois - 20 heures de conduite ouvert du mardi au samedi

27, rue Ferrer - Faches-Thumesnil Tél. 06 67 16 15 17 - 03 20 53 65 31

VOTRE PUBLICITÉ dans le journal municipal de la Ville de

Contactez Michèle PIERINI

Tél. 03 20 68 92 98 999, avenue de la République 59700 MARCQ-EN-BARŒUL cutile@nordnet.fr

www.cutile.fr

Magazine municipal 189 janvier 2018  
Magazine municipal 189 janvier 2018  

Le magazine de la ville de Faches Thumesnil

Advertisement