__MAIN_TEXT__

Page 1


Ô’Saône 4 quai des étroits 69005 Lyon Bâtiment livré en septembre 2014.

Entre ciel et Saône


Sommaire 06  Editorial 10 “Une belle histoire humaine”

Interview d’Isabelle Raveau (Atelier Face À…) et Grégory Ducret (Cirmad)

13 29 30

Cahier photographique du bâtiment livré “ Un outil de travail, beau et performant” Interview de Eric Allard et Fabrice Lhomme (La Française REM) Conversation Isabelle Raveau et Xavier Porte (Atelier Face À…)

32  Le projet architectural

“Réhabiliter le patrimoine du 20e siècle”

38

L’historique “Venise sur le toit du BBC” Interview de Michel Charmont, Architecte du projet d’origine (Agence Metge et Tolot)

42 “Le résultat du travail de tous”

Interview de Christophe Bessonnat et Bruno Verdier (GFC Construction)

43 55 57 60 63 64

Cahier photographique du chantier Planning de réalisation “ Revenir à nos fondamentaux” Interview de Eléonore Cayzac (La Française REM) Les acteurs du projet Les chiffres clés Remerciements et crédits


6

7

Editorial Redonner de l’attractivité à un bâtiment emblématique de la Française REM. Voilà le défi qu’ont su relever Cirmad, l’Atelier Face À …, GFC Construction et l’ensemble de leurs partenaires pour la réhabilitation du “BBC”, qui devient Ô Saône.

Ce livre illustre le résultat de l’investissement de chacun durant les seize mois de travaux et les études préalables. Cette aventure n’aurait pu être possible sans cette volonté partagée et la conviction de tous de redonner vie à un immeuble disposant d’une grande qualité architecturale, d’un emplacement privilégié et d’une visibilité exceptionnelle. Tout cela dans le respect de l’édifice existant, de son environnement et en accord avec les besoins des utilisateurs actuels. Pour reprendre les mots de M. Michel Charmont, architecte du projet d’origine au sein de l’agence Metge et Tolot, “le projet a eu sa première vie de cinquante ans, aujourd’hui il en entame une deuxième”. Longue vie à Ô Saône !


8

9

“Le bâtiment restitue une grande sérénité qui est le reflet de cette formidable aventure humaine, tissée tout au long du projet.” Fabrice Lhomme, La Française REM


10

11

Une belle histoire humaine Isabelle Raveau, Architecte associée et Fondatrice de l’Atelier Face À …

Grégory Ducret, Responsable territorial Cirmad

« Le projet Ô Saône a réuni une équipe d’acteurs qui a travaillé de manière collaborative dans une extrême bienveillance. C’est un cercle vertueux dans lequel tout le monde a agit dans le même sens et dans le bon sens. Le projet s’est enrichi au fur et à mesure de son avancement. Nous avons beaucoup appris en matière d’écoute et d’organisation. Confiance et respect ont été des qualités indispensables mises au service d’une remarquable efficacité. 

« Ô Saône constitue une nouvelle référence majeure du savoir-faire de Cirmad en rénovation d’actifs tertiaires pour les adapter aux nouvelles exigences du marché.

En tant qu’architectes, nous avons été très motivés par la réhabilitation de cet immeuble conçu dans les purs préceptes des années 60. Dans cet héritage, il y avait, de façon tout à fait incroyable, une façade conçue avec l’aide de Jean Prouvé et un attique en terrasse dessiné par José Oubrerie et Guillermo Jullian de La Fuente, collaborateurs de Le Corbusier, sur le modèle des “hauts-jours” du projet de l’Hôpital de Venise… Une gageure en termes d’aventure architecturale ! »

Ce programme est le fruit d’une collaboration pleine et entière des équipes de La Française REM et de Cirmad, dont la complémentarité a permis, après une première association sur le Green Part-Dieu, de réaliser dans un délai contraint une restructuration complète. Pour mener à bien ce projet, Cirmad s’est entouré d’une équipe pluridisciplinaire pour établir un cahier des charges précis et répondre aux besoins programmatiques et économiques de la Française REM. Cette étape cruciale ne peut réussir que si chacun partage des valeurs communes d’écoute et d’humilité. Tous les acteurs du projet ont su s’appuyer sur leurs compétences respectives : la grande maîtrise de GFC Construction pour les opérations de conception-réalisation et la créativité de Face À… qui a su imaginer et dessiner une nouvelle identité architecturale pour Ô Saône. Au final, ce bâtiment atypique, remis aux normes environnementales dans le cadre d’un chantier mené avec sérénité, dispose de solutions sur-mesure pour les futurs utilisateurs. »


12

13

“Dans un désir de réécriture de la façade en respectant l’existant, les allèges pointent vers l’extérieur formant des vagues… en dialogue avec la Saône.” Xavier Porte, Atelier Face À…


29

Un outil de travail, beau et performant Fabrice Lhomme, Responsable de Programmes / Direction Asset Management, La Française REM

<

>

Eric Allard, Directeur des Actifs Immobiliers, La Française REM « Nous parions sur la deuxième vie de cet immeuble dans une logique d’opérateur immobilier, avec la volonté, dès le début, de rénover ce bâtiment devenu obsolète mais possédant un formidable potentiel patrimonial et architectural. Après la mise au point du cahier des charges et des aspects financiers de ce nouveau produit, nous avons travaillé dans une excellente collaboration et compréhension avec Cirmad, GFC Construction et l’Atelier Face À... Offrant une alternative aux quartiers de bureaux comme la Part-Dieu ou Confluence, ce projet rassemble aujourd’hui tous les critères de confort pour inventer la nouvelle vie de Ô Saône. »

Fabrice Lhomme est responsable des grands projets de restructuration, au sein de La Française REM. Parmi eux, Ô Saône, avec 10 000 m2 de bureaux et 160 places de parking, représente une opération importante. Cet immeuble innovant, emblème émergeant construit à la fin des années 60, bénéficie d’une visibilité et d’une situation urbaine stratégique et inédite dans le paysage lyonnais. « Cette rénovation a été supervisée par un tandem associant les connaissances et l’expertise de Eléonore Cayzac et Fabrice Lhomme pour définir le programme en fonction de multiples critères tels que : le marché locatif lyonnais, la flexibilité d’utilisation du bâtiment, ses performances techniques et énergétiques ou la facilité d’occupation par les usagers. La coopération, dès le démarrage, avec Cirmad comme promoteur de l’opération et GFC Construction, entreprise générale, a été le gage de garantie de réussite du projet, dans une ambiance humainement très agréable. Les arbitrages n’ont pas été faits dans la seule logique d’économie du projet mais aussi dans celle d’un travail sur le long terme tendant à une optimisation des prestations. Pour les façades, par exemple, modernes et performantes d’un point de vue thermique et acoustique, des matériaux nobles comme le zinc et le bois massif ont été privilégiés. »


30

31

Conversation Isabelle Raveau et Xavier Porte, Architectes associés de l’Atelier Face À… Xavier Porte a intégré l’atelier en 2010, pour participer au projet Ô Saône. Dès le début du chantier, il y a travaillé à 100%. Isabelle Raveau : Notre entrevue avec l’Architecte des Bâtiments de France, Pierre Franceschini et l’Architecte Conseil de la Ville de Lyon, Catherine Furet, a été décisive pour imaginer le concept des vagues, venant en surépaisseur à la façade d’origine, très intéressante, du point de vue de sa composition. Nous avions d’abord envisagé de faire courir des coursives, mais elles sont plus adaptées au logement et ne trouvent pas d’utilité pour les bureaux. Xavier Porte : Grâce à la grande qualité de dialogue avec Cirmad, GFC Construction ainsi que l’efficacité des moyens mis en œuvre, nous avons pu faire réaliser un prototype, module préfigurant l’ensemble de la future façade, qui a été validé par toutes les parties prenantes mais aussi par Michel Charmont et Pierre Franceschini. I.R. : La formidable capacité d’organisation de GFC Construction nous a permis de travailler avec parfois 130 personnes sur le chantier, ce qui était indispensable pour un chantier très court (16 mois compris désamiantage). L’entreprise générale a su prendre le temps de nous écouter pour mettre au point les détails d’exécution tout en gérant la nécessité de production sur le site.

X.P. : Une exigence de qualité, visible particulièrement dans le respect des règles de sécurité et de propreté nous a mis en confiance. Nous étions sur la même longueur d’onde. I.R. : De notre côté, il y a une grande communication au sein de l’agence : un seul et même interlocuteur suit le projet du début à la fin, ce qui établit une grande relation de confiance. X.P : Une petite anecdote, tout à fait significative de notre travail en commun, concerne l’escalier central. Dans une intention de restauration générale, nous devions changer les mains courantes des garde-corps, réalisées à l’origine avec les raidisseurs de façade. Nous avions imaginé en amont de les remplacer par des cabotages métalliques. Les délais de fabrication étant trop longs, GFC Construction nous a proposé de les remplacer par des lisses en bois en utilisant les mêmes éléments que les épines. La boucle était bouclée et la cohérence parfaitement respectée, sans que nous ayons eu besoin d’échanger longuement.


32

33

Le projet architectural Le projet Ô Saône est la réhabilitation d’un immeuble de bureaux construit entre 1964 et 1968, nommé à l’époque BBCP : Building Bureaux Climatisés de Perrache, puis tout simplement BBC. Réhabiliter le patrimoine du 20e siècle Innovant et high-tech, il reste jusqu’en 2006 le fleuron d’une architecture moderne avec son vocabulaire dédié : façade légère en mur-rideau, structure intérieure poteauxpoutres libérant de grands plateaux, compacité du volume général dont la trame ordonne rythme et composition. Son implantation sur les bords de la Saône, en face de la gare de Perrache, lui donne une grande visibilité et des vues à la fois douces et paysagères, sur la rivière et la colline de Fourvière, et très urbaines, sur les voies de chemin de fer, l’autoroute, les quartiers de la Confluence et de la Part-Dieu. La restauration de ce patrimoine du 20e siècle implique une intervention lourde sur sa façade pour retrouver des niveaux de performances techniques, énergétiques et règlementaires conformes aux exigences actuelles : remplacement du mur-rideau et des menuiseries, isolation par l’extérieur et mise en place d’un nouveau bardage.

1964

2014

L’immeuble BBC avant travaux

Croquis d’intention

Pour cette rénovation, les architectes ont travaillé dans deux directions. Ils ont d’abord imaginé une réinterprétation 2014 de cet esprit high-tech tout en conservant la trame originelle de composition, puis cherché à redonner une animation à cette façade un peu trop lisse. Le dessin joue sur deux échelles : celle du piéton et celle des vues lointaines. Au rez-de-chaussée, des bulles surprennent le passant et rompent la compacité du bâtiment. Dans les étages, les allèges s’étirent vers l’extérieur pour former des volumes en forme de vagues. L’analogie à l’eau est littérale. L’attique est conservé, atypique car occupé de petites cellules surmontées de coques fines de béton qui apportent la lumière naturelle : les “hauts-jours”. Pour répondre à la question high-tech, les concepteurs ont fait le choix de matériaux naturels nobles : bois massif et zinc. Le bois est utilisé, en épaisseur, pour les menuiseries, la structure de la nouvelle façade et les “épines” remplaçant les raidisseurs métalliques du mur-rideau. Il est très présent et crée une ambiance zen et chaleureuse. Le bardage en zinc pré patiné, gris et mat, en forme la peau. Il recouvre aussi les volumes du R+8.

Colline de Fourvière La Saône

Confluence

Le bâtiment

A6

Gare de Perrache


E COURANT

34

35

N

Plafond rayonnant

Luminaire encastré

Membrane d’étanchéité à l’air

Châssis Brise-soleil bois orientable

EP

EP

PLAN R+8

Plan R+8 PLAN R+8

Gaine ventilation

Membrane d’étanchéité à l’air

Allège Laine caisson minérale bois Isolation

Structure porteuse pour bardage zinc

Bardage zinc Quartz prépatiné

Plan d’étage courant PLAN ÉTAGE COURANT

Performances environnementales et perméabilité à l’air EP

PLAN ÉTAGE COURANT

N

portes grillagées

N 15

Ô Saône a été lauréat de l’appel à projet DEFFIBAT de l’ADEME et du Conseil Régional RhôneAlpes en 2013. Ce dispositif, éligible pour la réhabilitation de bâtiments tertiaires, met en place un soutien technique et financier pour la réduction de la consommation d’énergie. Il a permis de renforcer l’isolation thermique et d’améliorer la perméabilité à l’air de l’édifice. En parallèle, PLAN R+8 les capacités de Gestion Technique du Bâtiment ont été étendues, avec un suivi détaillé des différents comptages, à la gestion personnalisée des plateaux de bureaux par les utilisateurs pour maîtriser leurs consommations. Le complexe isolant, situé dans les caissons entre les épines bois, est doublé d’une membrane d’étanchéité. L’ensemble associé à des protocoles de mise en œuvre sur l’ensemble des corps d’état vise à réduire le débit de fuites d’air parasites. L’indice de perméabilité à l’air obtenu au final 0,42m3/(h.m2) est nettement supérieur au résultat exigé (réglementairement de 1,7m3/(h.m2)).

Plan du rez de chaussée

412

414

Ces performances sont en cours de validation dans le cadre du label BBC Effinergie-Rénovation, qui s’appuie sur la certification PEQA (Performance Énergétique et qualité associée). Les 6 qualités associées reposent sur des critères d’ambiance thermique, de qualité de l’air, de confort visuel, d’ambiance acoustique, de facilité d’exploitation et de qualité de la construction.


36

Maquette du bâtiment

37

Evolution de la façade tout au long du chantier

28 mai 2013

09 juillet 2013

23 janvier 2014

18 février 2014

03 avril 2014

29 septembre 2014


38

39

L’historique du projet Michel Charmont, Architecte du projet d’origine au sein de l’agence Metge et Tolot Venise sur le toit du BBC Rapatrié d’Algérie, Michel Charmont rejoint l’agence de son ami Jacques Metge en 1962. Celui-ci travaille alors, en plus de son agence, avec Jacques Perrin-Fayolle (architecte Grand Prix de Rome) et a besoin d’aide pour les projets qu’il réalise avec son associé Charles Tolot. Le projet BBC est en cours, les grands principes de conception arrêtés et la façade dessinée avec l’aide de Jean Prouvé.

Façade du BBC avant travaux

Plaquette de commercialisation du BBC de 1968

« Nous voulions nous écarter du module rectangulaire traditionnel en nous appuyant sur une trame très large de 2,22 m. Avec 28 m d’épaisseur, l’immeuble est très compact. Nous avions particulièrement soigné le détail du retour d’angle de façade. La structure poteauxpoutres libérait de grandes surfaces propices aux bureaux en open space avec des parties

centrales réservées aux salles de réunion, archivages et locaux techniques. Les bandeaux de vitrages Stopray, irisés et réfléchissants, répondaient non seulement à des critères esthétiques de l’époque mais aussi aux nouvelles exigences de confort thermique. » L’attique a été différé jusqu’au dernier moment, le projet d’héliport n’ayant pas obtenu d’autorisation. José Oubrerie et Guillermo Jullian, alors collaborateurs de Le Corbusier et travaillant sur l’Hôpital de Venise, ont reproduit le principe des “hauts-jours”, qui réintègrent la réplique des sheds avec landernaux verticaux apportant la lumière naturelle depuis des orientations opposées. « Le projet a eu sa première vie de cinquante ans, aujourd’hui il en entame une deuxième ».

Coupe sur les “hauts-jours” inspirés par le projet de l’hôpital de Venise par Le Corbusier


40

41

Photographies du bâtiment avant sa rénovation

Attique côté quai

Hall d’entrée

Les “hauts-jours” de l’attique côté colline

Espace détente côté colline

Façade côté colline

Parc de stationnement


42

43

Le résultat du travail de tous Christophe Bessonnat, Direction Travaux des opérations tertiaires en Rhône-Alpes, GFC Construction Pour Christophe Bessonnat, tous les enjeux du chantier ont été relevés et ils sont nombreux. Il y a d’abord l’enjeu de répondre à l’équation délai / esthétique / prix, puis celui du désamiantage si complexe, l’enjeu technique de travailler avec une structure existante sans l’alourdir pour ne pas la mettre en péril, celui de trouver la bonne modularité pour des lots entre 300 m2 et 1 200 m2 et tout le second œuvre qui l’accompagne (ventilation, désenfumage, plafonds rayonnants, luminaires sur-mesure), l’enjeu du suivi de chantier, celui de la sécurité et de la propreté.

<

<

Bruno Verdier, Responsable du chantier, GFC Construction « J’aime finir un chantier quand tous les partenaires sont fiers du travail effectué : les entreprises sous-traitantes, les compagnons, l’équipe de maîtrise d’œuvre, les conducteurs de travaux et les chefs de chantier. » Pour atteindre le grand niveau d’exigence attendu, certains process ont été mis en place pour respecter les délais et les budgets. Il s’agit des prototypes, échantillons ou témoins qui, sur le principe de construire à l’échelle 1 une petite partie du projet, deviennent des outils efficaces pour prévoir la phase de production. Ces étapes transitoires, largement anticipées, ont été la garantie d’un chantier de qualité, livré sans retard.

“Tous les enjeux techniques ont été relevés. Nous avons construit un bâtiment mais aussi une relation de confiance entre les partenaires et les compagnons.” Christophe Bessonnat, GFC Construction


Façade à ossature bois Faire le choix d’une façade à ossature bois dans cette configuration présente plusieurs avantages. En premier lieu, elle minimise le poids rapporté à la structure existante. Elle forme un pan vertical fixé sur les nez de dalles. Les éléments, préfabriqués en atelier, assurent un chantier propre, rapide et réduisent les nuisances. L’architecture de cette nouvelle façade est formée par la structure des épines de bois fixées sur les dalles, entre lesquelles se trouvent les caissons industrialisés avec leur complexe d’isolation, puis les voliges qui supportent le zinc.


Désamiantage / Démolition L’édifice contenait tous les types d’amiante : dans les flocages, les cloisons, les ragréages, les sols, les joints de façades, les colles, les faïences, les conduits en fibrociment… Dans une parfaite appréhension du risque amiante et des travaux répartis sur six mois, les dernières évolutions réglementaires ont été appliquées en termes de contrôle. Ceci garantit une sécurité maximale pour les personnels travaillant sur site et pour les futurs utilisateurs. Tout a été mis en œuvre pour minimiser la pénibilité du travail en favorisant l’ergonomie et le confort des personnes. La mécanisation et l’industrialisation ont été privilégiées au maximum (mécanisation des démolitions, facilitation des accès aux postes de travail et de la logistique d‘approvisionnement). La mutualisation des moyens pour les travaux en hauteur et l’installation de plateformes bi-mâts en remplacement d’échafaudages amènent un niveau de confort et de sécurité incontestables.


55

Planning 2015

2014 Livraison Ô Saône 2013 Démarrage des travaux

2008 Démarrage des études

Août/Septembre Mise en service OPR - OPL Fin juillet Fin des plafonds rayonnants

07 mars Présentation du témoin palier et sanitaires 07 février Présentation témoin bureau 13 décembre Présentation des échantillons

28 septembre Livraison de l’opération 11 juillet Fin du cloisonnement et mise hors d’air Obtention PC Mod

18 avril Mise hors d’eau

17 février Fin du curage et des démolitions

2014

19 novembre Fin du désamiantage

1968 Livraison du BBC

1964 PC Building Bureaux Climatisés

28 mai Signature VEFA et OS travaux

2013


56

57

Revenir à nos fondamentaux “Pour la première fois, j’ai vécu ce projet de l’intérieur.” Eléonore Cayzac, Asset Manager de La Française REM Eléonore Cayzac entretient un rapport particulier avec le projet Ô Saône puisqu’elle a connu toutes les transformations du bâtiment depuis la période du “BBC”, occupé par ses locataires, jusqu’à aujourd’hui. En tant qu’Asset Manager, elle a eu pour mission de négocier le départ des locataires et de participer au processus de cession de l’immeuble vacant et son acquisition en l’Etat Futur d’Achèvement du projet de rénovation lourde.

Au-delà d’un simple programme de valorisation, cette expérience a été, pour elle, riche en apprentissage et en émotions. Elle a participé à tout, associée très tôt à l’équipe de concepteurs. Elle avait un a priori sur la difficulté d’aménager la trame très profonde du bâtiment, surtout la surface très sombre du noyau central. Elle a été très émue de découvrir les grands plateaux de bureaux, baignés de lumière naturelle avec leurs vues sur la Saône et l’incroyable qualité de confort thermique et acoustique. « Cela a été une expérience intellectuellement très enrichissante, qui m’a demandée parfois certaines remises en cause sur ma façon d’imaginer. Pour la première fois, je l’ai vécue de l’intérieur. Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. Ce projet m’a ramené aux fondamentaux. J’ai découvert le chantier puisque j’assistais à toutes les réunions mensuelles. J’en ai appris les mots et découvert l’esprit de compagnonnage. J’étais de plus en plus à l’écoute. Aujourd’hui, j’ai un autre regard. » Désormais en charge de la commercialisation du bâtiment, Ô Saône a intégré le portefeuille d’une trentaine d’immeubles dont elle a la charge sur Lyon.


58

59


60

61

Les acteurs du projet La Française - Investisseur :

Cirmad - Maitre d’ouvrage :

Depuis près de 40 ans, le Groupe La Française développe des expertises spécifiques d’Asset Management pour compte de tiers.

Cirmad est la filiale de développement immobilier de GFC Construction, qui fait partie du groupe Bouygues Construction.

Ancrée sur quatre pôles d’activité - valeurs mobilières, immobilier, solutions d’investissements et incubation - La Française déploie son modèle multi-affiliés, auprès d’une clientèle institutionnelle et patrimoniale, tant en France qu’à l’international.

Avec une équipe d’une quinzaine de collaborateurs basée depuis peu à Lyon-Saint-Exupéry, la Direction Rhône-Alpes Auvergne de Cirmad développe des programmes clés en main pour tout type de bâtiments : depuis les projets les plus classiques de logements, bureaux et commerces aux opérations plus complexes d’aménagement mixte.

Forte de ses 480 collaborateurs, la Française gère près de 45 milliards d’euros d’actifs à travers ses implantations à Paris, Francfort, Hong Kong, Londres, Luxembourg, Madrid et Milan. En tant qu’acteur responsable et par une approche de long terme, le Groupe intègre les défis de demain pour forger ses convictions d’aujourd’hui. Tout en bénéficiant d’une totale indépendance dans l’exercice de ses métiers, La Française possède un actionnariat solide et original combinant la présence d’un actionnaire bancaire de référence, le Crédit Mutuel Nord Europe, et celle des dirigeants et salariés du Groupe. Eric ALLARD Directeur des Actifs Immobiliers, La Française REM. Fabrice LHOMME Responsable projets / Direction Asset Management, La Française REM. Eléonore CAYZAC Asset Manager, La Française REM.

En tant qu’opérateur immobilier, Cirmad apporte des réponses appropriées pour valoriser les territoires. Pour chaque opération, les équipes élaborent un programme ajusté au regard des différentes contraintes fonctionnelles, administratives, juridiques, techniques et financières. Elles optimisent les paramètres délais, qualité et coûts afin de garantir leur réalisation dans les meilleures conditions. Gérard LODETTI Directeur général adjoint de Cirmad. Grégory DUCRET Responsable Territorial, Cirmad. Rémy PAIRE Maîtrise d’ouvrage d’exécution, Cirmad.

GFC Construction Entreprise générale en charge des travaux Filiale de Bouygues Construction présente sur le grand quart sud-est de la France, GFC Construction réalise des logements, des ouvrages fonctionnels et tertiaires, des opérations multi-produits et des ouvrages dans les domaines de l’énergie, de l’environnement, de l’industrie et de la logistique. Elle offre à ses clients une gamme complète de savoir-faire, depuis le développement et la conception jusqu’à l’exploitation / maintenance. La capitalisation des savoir-faire à l’échelle du Groupe permet aux équipes de GFC Construction de proposer les solutions les plus adaptées aux besoins de leurs clients, dans une logique de coût global et avec une seule ambition : bâtir une vie meilleure. Cette ambition permet aussi à l’entreprise d’être un acteur reconnu dans le développement du tissu économique et social régional, confiant plus de 70% des prestations réalisées à des partenaires locaux. En 2013, les 1 000 collaborateurs de GFC Construction ont réalisé une activité de 400 M€. Christophe BESSONNAT Directeur Travaux Ouvrages fonctionnels, GFC Construction. Bruno VERDIER Chef de service adjoint Travaux / Responsable de chantier, GFC Construction.

Face À… - Atelier d’architecture Face À… est l’atelier d’architecture créé par Isabelle Raveau en 2005 dans le cœur de Saint-Georges à Lyon. Aujourd’hui, associée à Christèle Demont et Xavier Porte, l’équipe rassemble une dizaine de collaborateurs pour concevoir durablement une architecture respectueuse de son environnement. Dans le secteur public, son activité concerne majoritairement les logements sociaux, les résidences séniors, les lieux d’enseignement et les équipements sportifs. Dans le secteur privé, ses principaux projets touchent le domaine tertiaire. L’atelier tire sa philosophie de son nom “Face À…” pour promouvoir avant tout une démarche humaine, à l’écoute des usagers d’abord, des partenaires et compagnons de projet, du site et de son environnement. Les concepteurs privilégient une architecture simple mais pas simpliste, non ostentatoire, qui fait la part belle à l’utilisation de matériaux nobles et pérennes. Les projets emblématiques de l’agence sont le gymnase Saint-Martin à Miribel, le collège Faubert à Villefranchesur-Saône ou Le Méridien, opération de logements sociaux à Charbonnières. Isabelle RAVEAU Xavier PORTE


62

63

Les chiffres clés

Les acteurs du projet ETAMINE : BE Environnemental Etamine est une SCOP située à Vaulx en Velin qui accompagne depuis 1999 les maîtres d’ouvrage et les équipes de maîtrise d’œuvre dans la réalisation de projets exemplaires et performants tant au niveau de la qualité des ambiances (confort, santé) que des impacts du bâtiment sur l’environnement. Mathilde SAUTEL Héloïse COUVERT

NERCO : BE Fluides  NERCO, a été créé en 1981 par Yves Nouvel. Il est basé à Paris, Lyon et Marseille. NERCO associe de multiples compétences pour des projets de réhabilitation, rénovation et de construction neuve avec des spécialistes dans les domaines de l’ingénierie des fluides, de l’économie de la construction, de l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour des études de faisabilité et de programmation, enfin de la maîtrise d’œuvre d’exécution.

SOCOTEC :  Bureau de Contrôle, Coordonnateur SPS et BE Amiante Socotec a été associé dès le lancement de l’opération par Cirmad. C’est un des leaders en matière d’inspection, d’assistance technique, de conseil, de formation et de certification. Depuis près de soixante ans, il a bâti sa réputation dans les domaines de la qualité, de la sécurité, de la santé et de l’environnement. Socotec intervient auprès des acteurs de la construction, des collectivités locales, des entreprises industrielles, des professionnels de la santé et des sociétés de service et accompagne ses clients depuis la conception de leurs projets jusqu’à leur finalisation en optimisant la maîtrise des risques à chaque étape du projet et en contribuant à l’amélioration de leurs performances. Christophe MAGAUD Alice BELKACEM

Nicolas CERISUELA Spécialiste CVC

Contrôle technique :

Julien BARRET Spécialiste électricité

Chris ESPIR Coordonnateur SPS

Michel POMMET Spécialiste SSI

BE Amiante :

René FEDOLLIERE

LEI : Sylvain ANGIBAULT SOCOTEC : David MOREL

EXACT : BE Acoustique Exact est implanté à Villefranche-sur-Saône. Il a été créé par Laurent Faiget qui bénéficie de plus de treize ans d’expérience dans l’ingénierie et la métrologie. Exact agit à côté de tous les acteurs impliqués dans l’amélioration du confort acoustique et de la lutte contre la pollution sonore : maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, architectes, bureaux d’études généralistes, collectivités et particuliers. Laurent FAIGET

ADEME L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Dans le secteur du bâtiment, il est nécessaire de multiplier les expériences de rénovation globale pour démontrer la faisabilité et l’intérêt des techniques ou des solutions particulièrement exemplaires intégrant aussi bien l’efficacité énergétique, la qualité de l’air, la santé ou le confort des usagers. La rénovation du bâtiment Ô’Saône est soutenue à ce titre par l’ADEME et le Conseil Régional Rhône-Alpes dans le cadre de l’appel à projet DEFFIBAT 2013. Hakim HAMADOU Direction régionale Rhône-Alpes

16 mois Délai de chantier compris désamiantage

10 123 m2 Surface utile totale

0,42 m3 / (h.m2) Coefficient de perméabilité à l’air

54,45 kWhep/m2.an Coefficient Cep RT 2005 du projet soit un gain de 59,26% par rapport au coefficient de référence


64

Remerciements Ce beau projet n’aurait pas vu le jour sans l’aide précieuse de nombreux partenaires. C’est grâce aux compétences de tous que nous sommes parvenus à le réaliser. CIRMAD, l’Atelier Face À… et GFC Construction adressent leurs plus chaleureux remerciements à : La Française REM, KL Associés, NERCO, EXACT Acoustique, ETAMINE, SOCOTEC, Anne Gardoni, Antea, ERG, LEI, A3 Juris, NEXITY Immobilier d’Entreprises, Artena, La Ville de Lyon, l’ADEME Rhône-Alpes, la DRAC Rhône-Alpes, la SNCF, le Syndicat de Copropriété du 5 Quai des Étroits, la Régie Pedrini, la faculté Catholique de Lyon, Erick Saillet, Anne Rolland, Nathalie Lothier, Steelcase, ERDF Certivea, le Bureau Véritas, DI Environnement, Atout Services Déconstruction, Gonnet Isolation, DBTS, SCEKA, Vaganay, Menuiserie Blanc, SNA, Perrier Constructeur, Menui2B, DIC, Malon, Courtadon, Rhodanienne, Tapis François, Otis, Batim’alu, ENF, Multispe, PMG, Blanchard & Blazquez, SPIE Sud-Est, EGA, Alligastore, Copas, Arianne Signalétique, REVE, BA Conseil, Pierre Franceschini, Catherine Furet, Michel Charmont, Altéa géomètres et tous les autres acteurs et partenaires ayant travaillé de près ou de loin pour la réussite du projet Ô Saône.

Crédits Conception rédaction : Anne Rolland / www.annerolland.fr Conception graphique : Nathalie Lothier / www.bureaubureau.fr Crédits photographiques : © Studio Erick Saillet / www.studio-ericksaillet.com Couverture, p. 4, p. 9, cahier photos p. 12 à 28, portraits p. 42, cahier photos p. 44 à 53, photos p. 56, 58 et 63. © Véronique Vedrenne : portrait de M. Ducret p. 10 © Studio Harcourt : portrait de Mme Cayzac p. 57 © La Française : portraits de MM. Allard et Lhomme p. 29 © Atelier Face À… : portrait de Mme. Raveau p. 10 et p. 30, portrait de M. Porte p. 30, photos p. 33, 37, 38, 40, 41, et 54. Impression : Graphiscann

Cette opération a bénéficié du soutien de l’ADEME.

65


66

Profile for FACE A

O saone FACE A  

Présentation du projet O Saone situé quai des étroits à Lyon. Réalisé par FACE A... architectes

O saone FACE A  

Présentation du projet O Saone situé quai des étroits à Lyon. Réalisé par FACE A... architectes

Profile for facea
Advertisement