Page 1

Numéro 20 – novembre 2010 *** Journal étudiant gratuit

Etudiants, visitez Rouen autrement !

Semaine de l’étudiant rouennais Du 13 au 20 novembre 2010

Visites guidées Sport ciné soirée spéciale Concerts Théâtre ...

Journal Imprimé sur papier recyclé ;)


2

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Actualités : Bienvenue, édito et humeur Bienvenue à tous !

ÉDITO « Avant d’éblouir le peuple en lui promettant de l’eau chaude, il faut lui fournir des récipients pour la recueillir. » Alphonse Allais Bonjour à tous, Non, dans cet édito il ne sera pas question de météo. Plutôt de beignets au chocolat toastés à la foire Saint Romain, de salles obscures bien chauffées pour profiter de l’Agora du Cinéma Coréen, de l’ambiance caliente de vos prochaines soirées étudiantes ou de votre dernière en date au Zénith de Rouen, des soupes conviviales que vous pourrez prendre en compagnie d’acteurs associatifs motivés et jardiniers à leurs heures perdues, de la musique ensoleillée de Ben Ricour de passage en notre chère Normandie, de votre pc qui ne vous sert plus de bouillotte depuis que vous avez choisi Linux, du salon de l’Erotisme

les 6 et 7 novembre 2010 (non je ne l’ai pas dit  !), de votre couette adorée, de vos problèmes de chauffe-eau résolus grâce au CRIJ et ses conseils, du son de Soulwax qui fait frétiller vos orteils et votre tête, de vos idées trouvées pour les concours du CROUS à venir sur le thème des fantasmes (décidément  !), de vos dernières rencontres sur le net (c’est fini oui ?), de votre café du matin chez Lydie et Nadine, de la flamme qui brille dans les yeux de Gwilh lorsqu’on lui parle du Havre, de l’activité sonore bouillante des BU aujourd’hui… Raté pour la météo. Ce numéro est consacré à la chaleur, évidemment, et nous espérons vous en offrir un peu dans des amphis qui n’en ont pas toujours. Bonne lecture à tous ! Mickaël Mickaël Directeur de la publication

Trombino De la rédac

Guillaume, ou « Gwilh » Membre de l’équipe des fondateurs du journal, modérateur sur le forum Fac-here, l’un des bretons préférés de la rédaction, actuellement étudiant au Havre (disons LH city), expert en logiciels libres et en bières de qualité. Articles notables : A la découverte de Rouen : l’Eglise Sain Vincent, gaming libre : Yo Frankie!, The Beatles : Revolver remastérisé, Frets On Fire, Les plateformes de musique Libre. Sens de l’accueil sur le forum : 1714 pts Adresse de l’asso : gwilh@fac-here.com

Actu

SOMMAIRE

P2 : Humeur et édito P3 : Zazimuts, semaine de l’étudiant rouennais P4 : Retour sur la rentrée culturelle P5 : L’actu sur les différents pôles P6 : Interview : Cafer Özkul P7 : Le calendrier des colloques. P8 : L’actu sportive universitaire

Quotidien

P9 : Santé et mobilité P10 : Préparer son départ en Europe P11 : Orientation et rétro P12 : Conseils logements P13 : International P14 : Projets citoyens P15 : La science autrement

Communication étudiante

S’informer à la fac ?

L’association Fac-here inaugure en cette rentrée 2010 de nouveaux moyens pour vous informer encore plus. Au cas où le journal Tapis Volant et le forum Fac-here ne suffiraient pas à combler vos besoins en news, voici le programme ! Nouvelles émissions radio !

Nouveau site web !

www.radio-r2r.fr et www.radio-rc2. org. Inaugurée en février 2010, l’émission «  Pratique comme un Tapis Volant  » développe l’actualité pratique sous tous ses angles chaque lundi de 18h à 19h en exclusivité sur le 101.3 FM. Des démarches administratives aux bons plans étudiants, tout y passe dans ce talk-show animé par la rédaction.

www.fac-here.com – Son lancement est prévu pour le 10 novembre 2010. En complément du forum (http:// fac-here.forumactif.com) le site internet aborde l’actualité étudiante dans son ensemble, favorisant les initiatives associatives et culturelles sans oublier la vie locale, régionale et quelques exclus dont Fac-here a le secret (monde du logiciel libre, sexo, éco citoyenneté, événements au jour le jour etc…). Avec un design revu et corrigé et plus de médias (son, vidéos, journal téléchargeable, sondages et annuaires pratiques) ce site est adapté à tous les besoins  ! Il ne fait pas encore le café ou les révisions, mais on y songe !

Autre émission hebdomadaire, le Campus Mag peut être écouté chaque mercredi de 17h à 17h30 en exclusivité sur le 94.4 FM depuis le 6 octobre 2010. L’actu étudiante est passée au crible avec de nombreuses interviews, toutes les nouveautés de l’enseignement supérieur, la vie associative et un agenda étudiant. Enfin, l’émission «  les Mille et Une Lignes  » est une nouveauté de novembre 2010, destinée aux personnes atteintes de déficiences visuelles ou n’ayant pas accès au journal en format papier. Regroupant les infos principales du journal Tapis Volant décryptées et dans une ambiance feutrée, l’émission est en multi diffusion sur les ondes de la radio R2R et prochainement disponible en podcast.

Supplément en ligne ! www.issuu.com et www.fac-here. com – Le Tapis Volant est un mensuel qui compte 28 pages. L’information n’attend pas le prochain bouclage et vous souhaitez rester informés en permanence avec un support familier dont vous connaissez la ligne éditoriale. Le format webzine est fait pour vous ! Composé de huit pages, il paraîtra en ligne vers le 15 de chaque mois avec toute l’actu étudiante de dernière minute et sa première édition est prévue pour novembre 2010.

Culture

P16 : L’actu du petit et du grand écran. P18 et 19 : L’actualité musicale P20 : Théâtre - danse - cirque P21 : Patrimoine et sorties P22 : Littérature

Détente

P23 : Informatique et jeux vidéo P25 : Horoscope et sexo. P26 : Expression libre P27 : Dernière minute Journal réalisé par les étudiant, gratuit, mensuel et imprimé sur papier recyclé :)

Journal Tapis Volant Directeur de la publication et de la rédaction Mickaël Mauger (mickael@fac-here.com) Publicité / Marketing Laurent Geneslay (laurent.geneslay@fac-here.com) Secrétaire de rédaction, délégué à l’information Loïc Levesque (loic.levesque@fac-here.com) Secrétaire de rédaction, déléguée à la culture Anaïs Liandier (maya@fac-here.com) Nous contacter : contact@fac-here.com / 06 18 69 18 82 Rédaction : redaction@fac-here.com / 02 32 76 96 88 Marketing : publi.volante@fac-here.com Pour contacter un rédacteur, écrivez à l’adresse e-mail suivant chaque article. Sites web http://www.fac-here.com / http://fac-here.forumactif.com

Dépositaires : 90 Points de diffusion sur Mont-Saint-Aignan, Rouen, Saint Etienne du Rouvray, Evreux, Elbeuf, Dieppe, Le Havre... Rendez-vous dans les facultés, les halls, les associations étudiantes, les municipalités, les commerces relais, les lieux publics de l’agglomération… Numéros téléchargeables sur internet gratuitement, pensez-y ! Edition : Association Fac-here Impression : SNPEI, chemin des Grosses Pierres, Déville-lès-Rouen Tirage : 5 000 exemplaires ISSN : 1968-0791 Dépôt légal : novembre 2010. Tous les articles et dessins signés avec le nom de leur auteur ne représentent pas nécessairement l’opinion de la rédaction. Ne pas jeter sur la voie publique.

Remerciements particuliers : L’Université de Rouen et notamment la DEVE et la Maison de l’Université, le service culturel du CROUS, le Paris Normandie, tous nos partenaires passés, présents ou à venir, tous les bénévoles et vous tous, chers lecteurs !

Association Fac-here

Association étudiante loi 1901 publiée au JO du 29 septembre 2008

Siège social

2 place Emile Blondel, bureau 5 La Maison de l’Université 76 821 Mont-Saint-Aignan Cedex Tél. 02 32 76 92 47

Antenne Pasteur

3 avenue Pasteur, bureau 6 UFR de droit-éco-gestion 76 000 Rouen Tél. 02 32 76 96 88

Conseil d’Administration :

Laurent Geneslay, Caroline Jonot, Guillaume Kerscaven, Loïc Levesque, Anaïs Liandier, Mickaël Mauger, Franck Patrouillault, Fanny Renard, Vincent Rouyer


3

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Actualités : A la Une, Général Donnez du piquant à votre vie étudiante !

Evénement à la Une

Zazimuts, semaine de l’étudiant rouennais

La troisième édition des Zazimuts se tiendra du 13 au 20 novembre prochain. Une grande semaine pour des animations tous azimuts. Mais quand allez-vous réviser ? Samedi 13 novembre

Découvrez Rouen autrement  ! Certes, le samedi est le jour du shopping mais, entre-nous, une petite balade sur la Seine en navette ou une visite gratuite du Gros-Horloge, une fois dans l’année, cela ne se refuse pas. Musée des Beaux-Arts : Esplanade Marcel Duchamp - Visite commentée gratuite à 15h Muséum : 198 rue Beauvoisine Visite guidée gratuite à 16h Gros-Horloge : Rue du Gros-Horloge -  Visites libres : se présenter au guichet entre 14h à 17h Navette sur la Seine : Rendez-vous à 14h15 devant l’Espace des Marégraphes, Embarcadère Jean Ango (en face de la capitainerie du Port) - Rive droite. Inscriptions obligatoires sur rouen.fr/ zazimuts

Dimanche 14 novembre

«  Tous azimuts  » ne veut pas dire n’importe quoi, donc vous vous reposerez, vous bosserez sérieusement vos cours, et vous prendrez de l’avance pour assister aux événements des jours suivants…

Lundi 15 novembre

Rendez-vous à la Patinoire de l’Ile Lacroix à 19h ! A la manière du Rouen Hockey Elite (mais sans sa mascotte fétiche), venez montrer vos talents

Mercredi 17 novembre

de compétiteurs sur la glace, équipés… d’un balai et d’un ballon  ! Les inscriptions sont indispensables, les déguisements facultatifs. Renseignements au 02 35 07 87 97. Si vous n’avez pas d’équipe, Fac-here vous accueillera avec plaisir, même si vous n’avez pas fait le centre de formation «  ménage de local associatif  ». Plus sérieusement, contactez-nous à l’adresse contact@fac-here.com si vous souhaitez rejoindre cette équipe, ou la FEDER pour créer la vôtre. Entrée libre

Izïa Higelin a su se créer un nom en un temps record. Ce n’est pas « la fille de » mais bien une artiste rock dont le son lui est propre. Après un premier rendez-vous en avril à Rouen, c’est sûr, le 17 novembre elle sera présente au Hangar 23 dès 20h30 et les places partent naturellement comme des petits pains. Renseignements au 02 32 18 28 10 ou sur www.hangar23.fr. Tarif : 10 € avec la carte culture de l’Université.

Mardi 16 novembre

Jeudi 18 novembre

Un pneu serial killer, c’est original… c’est pourtant le scénario du dernier film de Quentin Dupieux (mais si, Mr Oizo  !), Rubber, diffusé à l’OMNIA République à partir de 20h. En bonus, le Courtivore sortira de ses archives quelques bonus triés sur le volet et le CRIJ diffusera quelques reportages sur le monde étudiant et ses acteurs, probablement intimidés lorsqu’ils se verront sur un si grand écran… Entrée gratuite !

Rétro

Le BTS Tourisme du Lycée Camille Saint-Saëns donne rendez-vous aux étudiants à 15h sur le pont Boieldieu pour une visite de Rouen sur le thème de l’Impressionnisme. Inscriptions obligatoires sur rouen.fr/ zazimuts A 19h, la soirée Zazimuts (voir encadré ci-dessous)

Vendredi novembre

19

La Maison de l’Université a l’honneur et le plaisir

d’accueillir Alexandre Kinn et Ben Ricour à partir de 20h30. Alexandre Kinn maîtrise la pop feutrée et son univers s’égare avec bonheur vers des sonorités reggae folk, de quoi avoir la tête ailleurs pour une bonne soirée. Ben Ricour est inspiré par Bashung et Souchon et donne à ses compositions une lumière qui permet enfin de passer sereinement à l’heure d’hiver. Lui qui « aime cette période hivernale  » nous apportera assurément de beaux rayons de soleil. Entrée gratuite !

Samedi 20 novembre

Les troupes Steac Frit et Still Kiddin donnent rendez-vous aux étudiants à la Halle aux Toiles dès 20h pour un condensé de théâtre tantôt improvisé, tantôt en anglais, en tout cas toujours drôle puisque c’est ce qu’ils font de mieux ! Deux associations étudiantes récurrentes qu’il est plaisant de voir et revoir. Entrée gratuite !

Evénement à la Une

Un événement au développe- Les étudiants occupent l’hôtel ment rapide de ville On dit toujours que le chiffre 3 symbolise soit la réussite, soit l’échec d’un projet. A bien regarder les projets à venir, aucun doute : Zazimuts est déjà un événement récurrent du monde étudiant rouennais. La vie étudiante rouennaise fourmille de projets, d’innovations et d’énergies. La mairie de Rouen l’a bien compris et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin pour les encourager. La semaine de l’étudiant rouennais se tient en novembre et 51 semaines regorgent d’initiatives étudiantes qui ont besoin d’un petit coup de pouce pour avoir l’exposition qu’elles méritent. Il est clair qu’une labellisation «  Zazimuts  » pour un projet donne de la crédibilité, de la motivation et de la visibilité pour les créations des jeunes rouennais.

Alors pourquoi s’arrêter à une seule semaine  ? L’année 2011 verra le développement d’autres temps forts, même Rouen Givrée aura son moment Zazimuts, affaire à suivre…

Démarrage en 2008

La première édition a eu lieu du 14 au 22 novembre 2008 avec quatre initiatives majeures  : une soirée concert de Sébastien Tellier au Hangar 23, une soirée Zazimuts au Musée des BeauxArts, une soirée cinéma avec le film Mesrine et une soirée à la patinoire pour voir une victoire du Rouen Hockey Elite. Ces quatre axes (sport, ciné, musique et agora du monde étudiant rouennais) existent toujours pour cette troisième édition, avec un sérieux développement dans le nombre d’associations associées, le choix des artistes invités et l’aménagement des lieux. Quand un événement va dans ce sens, on peut dire qu’il file vers le succès, non ?

Nous ne parlons pas de grève mais vous êtes conviés à une grande soirée le jeudi 18 novembre à partir de 19h à l’hôtel de ville de Rouen. Stands déjantés

La soirée ne consiste pas en un simple alignement de stands. Entre faux guichets d’accueil et jeux pour les visiteurs, vous aurez l’opportunité de découvrir de façon ludique la trentaine d’acteurs étudiants et institutionnels présents pour l’occasion. Envie de tester le mur des réflexes  proposé par l’AAVE ? Vous préférez un spectacle rien que pour vous dans un isoloir avec le Baron Perché  et l’ASRUC ? Juste envie de profiter du cocktail à 20h en écoutant de l’electro ? Si avec cette présentation vous n’avez pas compris que le fun est maître mot, passez donc à l’espace ludique pour du jeu de société à gogo avec les Rôlistes Rouennais ! Et n’oubliez pas l’espace relax pour vous poser quelques instants…

A noter :

La troupe Still Kiddin célèbrera des faux mariages durant toute la soirée, si Las Vegas n’est pas dans votre budget voilà de quoi y remédier…

Un journal en temps réel sera réalisé durant la soirée, vos premiers pas dans le journalisme seront estampillés Tapis Volant et la rédaction vous initiera à ses méthodes de création en 6h chrono, de la feuille blanche au bouclage. Devenir reporter n’a jamais été aussi simple… Des concerts (Mr Lab!, Lastikor et Gargamel, Conservatoire, djs…) se tiendront dans diverses salles de l’hôtel de ville pendant la soirée. Pour ceux qui ont déjà oublié, le cocktail est à 20h. Programme complet de cette soirée disponible sur le forum ! http://fac-here.forumactif.com


4

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Actualités : en bref ! Contacter la rédaction : redaction@fac-here.com

Review

En bref !

Retour sur la rentrée culturelle

Du 4 au 15 octobre 2010, la rentrée culturelle de l’Université a partagé avec l’INSA de Rouen de jolis moments, entre découvertes et animations originales.

Forum Haute-Normandie Avec 22 années d’existence, le Forum Haute-Normandie s’est imposé comme le grand rendez-vous de recrutement de stagiaires élèves ingénieurs et de jeunes diplômés ingénieurs en Normandie. Organisé par l’ESIGELEC et l’INSA de Rouen cette manifestation est également ouverte à l’ensemble des élèves et diplômés des écoles d’ingénieurs de Haute et Basse-Normandie (8 écoles – réseau ADEIN) ainsi qu’à Rouen Business School. Le 18 novembre, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Rendez-vous le jeudi 18 novembre 2010 dans les locaux de l'ESIGELEC de 9h00 à 17h00

Chouette, un chapiteau !

Avec Still Kiddin ou les Souinq, le constat est identique  : l’idée d’implanter un chapiteau entre la fac de sciences et l’INSA, sur le campus du Madrillet, est une expérience à reproduire absolument  ! Pour du théâtre ou de la musique le public a apprécié cette aire culturelle provisoire, prenant le temps de s’installer à même le sol pour se laisser bercer par les spectacles.

Des étudiants partout, tout le temps

La force de cette édition a résidé dans le dynamisme des organisateurs, prêts à tout pour proposer des événements jusqu’à deux pas des salles de cours. De la fac de médecine au parvis de la Maison de l’Université, il y en avait pour tous les goûts et tous les emplois du temps ! Du Cluédo géant des Rôlistes Rouennais au spectacle apprécié de la Maison Tellier, l’édition a rencontré un joli succès. Nouveauté 2010, une initiative avait même lieu durant… la nuit ! Le « journal en 24h chrono » a ainsi vu l’équipe de

l’Ornithorynque boucler une édition de 16 pages en moins de 20 heures, tandis que l’autre groupe, très rigoureux sur le rédactionnel, a manqué de temps pour mettre le tout en page. A refaire prochainement ! Seule ombre au tableau, l’affluence décevante de la projection du Courtivore le 14 octobre malgré une sélection de qualité, plébiscitée par le public (240 spectateurs en juin).

Crédits photo : loic.levesque@fac-here.com En haut à gauche et en bas à gauche : les Musicaouïr En haut à droite et en bas à droite : le journal en 24h

deux procurations et la carte d’étudiant originale de l’étudiant absent devra être présentée lors du scrutin par le mandataire. Le dépôt des listes des candidatures est fixé au jeudi 18 novembre à 16h. Pendant la durée du scrutin, toute campagne sera interdite à l’intérieur des salles et des halls accueillant les bureaux de vote. Ces campagnes seront menées dans chaque lieu, notamment par affichage et distribution de tracts. Les représentants des étudiants sont élus pour deux ans (un an pour l’IPAG et sauf élections partielles) au scrutin de liste à un tour, avec représentation proportionnelle, sans panachage, au plus fort reste.

Il rassemble sur une journée entière, entreprises, structures et organismes qui présentent les différents métiers accessibles aux futurs ingénieurs autour de stands et cycles de conférence. L'inscription au forum  se fait auprès de Guillemette Garry, Responsable relations entreprises. relations-entreprises@

Journées Portes Ouvertes C’est déjà la reprise des journées portes ouvertes pour les étudiants et futurs étudiants de l’enseignement supérieur. Rouen Business School vous accueillera le 1er décembre de 16h30 à 20h à Mont-Saint-Aignan pour répondre à toutes vos questions.

Elections universitaires des Conseils de Gestion

Le Conseil de Gestion (CG) représente au plus près les étudiants dans leur quotidien. Chaque CG est composé de 3 à 13 titulaires selon la composante, il fait étalage des aménagements spécifiques à venir des différents départements et mérite une attention toute particulière des étudiants. Ces conseils étant renouvelés, il est temps de prendre sa carte étudiante et de se préparer à voter. Les scrutins des étudiants se dérouleront les mardi 30 novembre et mercredi 1er décembre 2010, de 9h à 17h, dans chaque UFR, institut ou école interne. Chaque étudiant votant devant voter sur son site d’études. Il sera possible de voter par procuration, toutefois le mandataire devra être inscrit sur la même liste électorale que le mandant. Il ne sera pas possible de porter plus de

Le forum entreprises de l'Esitpa aura lieu cette année le jeudi 18 novembre 2010 de 9h30 à 17h, dans les locaux au 3 rue du Tronquet, à Mont-Saint-Aignan.

Contact : esitpa.org

Elections

Avant les élections aux Conseils de Résidence du CROUS (voir page 12) les étudiants voteront dans les prochains jours pour les conseils de composantes.

Forum entreprises de l’ESITPA

Pour l’ESITPA de Mont-Saint-Aignan, les prochaines auront lieu mercredi 15 décembre 2010 de 14h à 17h.

Rouen Business School

L’info à trois voix, la success story du site d’informations Rue89.com  avec Laurent Mauriac, co-fondateur et directeur général de Rue89.com Mardi 30 novembre à  amphi Vaudour

17h30,

Laurent Mauriac intègre Libération en 1994 en qualité de journaliste. Il participe à la création du cahier Multimédia, un supplément hebdomadaire consacré aux technologies numériques et à leurs usages, qu'il a ensuite dirigé pendant trois ans. Puis il rejoint en 1998 le service économie et couvre l'Internet pendant les

années « bulle » et « explosion de la bulle ». Il dirige ensuite le service éco pendant trois ans. Il s'absente de Libération pendant quelques mois en 2001 pour faire un tour du monde. Il en a tiré un petit recueil de récits de voyage puis a écrit un livre retraçant la bulle Internet (Les Flingueurs du Net, Calmann-Lévy, 2002) dans lequel il raconte les ravages de la spéculation financière. A partir de 2007, il crée le site d’informations Rue89.com… Entrée libre !


5

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Actualités : Au fil des pôles étudiants Tous les mois, l’actualité vue par les étudiants, gratuitement

Reportage : handicap et insertion professionnelle

Handisup : l'association qui fait de votre handicap sa priorité, pour votre réussite

Mardi 19 Octobre, de 13h30 à 18h00 : un forum aux services des étudiants et des entreprises A la maison de l'université se déroulaient les « 7èmes rencontres étudiants handicapés – Entreprises ». En participant à cette manifestation, les étudiants pouvaient découvrir les entreprises de Haute-Normandie, établir des contacts, trouver des stages, des emplois (CDD, CDI, saisonnier, en alternance), des informations sur les métiers et les débouchés, etc... C'est un forum très important pour Handisup, car il permet de réaliser 50% des stages et contrats de l'année. Pour évaluer le ressenti des participants (accueil, organisation, etc...), un questionnaire de satisfaction est fourni dans les pochettes pour les étudiants et les entreprises qui sont remises à l'accueil du rez-de chaussée ; avec à l’intérieur : le planning des entretiens. Pour faciliter la lecture pour les non-voyants et les mal-voyants : documents en braille et documents agrandis, ainsi qu'une interprète en LSF pour les étudiants sourds lors des entretiens. De surcroît la Maison de l'Université possède des sanitaires aménagés pour les personnes en fauteuil roulant (nous la remercions d'en être équipé).

handicap. Mis à part les événements liés à la réforme des retraites qui ont perturbé le trafic routier du fait des pénuries d'essence, presque toutes les entreprises ont répondu présent tel que : la Créa, le Rectorat, le département de Seine-Maritime, la mairie de Rouen, Carsat, Ferrero, la Bred, la Caisse d'épargne (la liste est non exhaustive).

Des assistants et responsables de groupes pour encadrer

Et si des gens malicieux retiennent votre nom et prénom mais que vous ne souhaitez pas leur parler, l’option « liste noire » a fait ses preuves, essayez pour voir ! 3 – Vous êtes comme on dit «  à l’ancienne » et refusez la société numérique et ses innovations. Puisque l’adresse mail a été créée à votre insu et qu’elle existe désormais, vous pouvez revendiquer qu’on vous force à passer à la technologie contre votre volonté et vous décidez de manifester votre mécontentement

Loïc : Pourquoi y participer ?

Loïc : C’est la première fois que vous venez ?

Responsable des ressources humaines Supply Chain à Ferrero Bénédicte Leys : C’est l’occasion d’avoir des rencontres, des échanges conviviaux avec un certain nombre d’ étudiants qui ont des compétences et que l’on recherche pour des stages, des jobs d’été, pour des journées découvertes terrain, et pourquoi pas des emplois.

Avez vous eu des résultats concrets ?

Leur rôle aussi est d'aider les étudiants à situer l'endroit des stands pour les entretiens et de les aider en les accompagnant ou pour leur rappeler l'heure et l'endroit de l'entretien, éventuellement de les rassurer, s’ils sont stressés.

B.L. : Nous avons rencontré 16 personnes. Cela va du profil logistique au commercial en passant par d’autres profils beaucoup plus juridiques ou administratifs. Nous sommes très contents de cet après-midi car je pense que ça va certainement déboucher sur des stages ou bien des jobs d’été pour nous encore cette année.

Cinq excuses… pour consulter sa boite mail étudiante !

2 – On connaît votre nom, votre prénom. On sait donc comment vous joindre  ! Un petit @etu.univ-rouen. fr plus tard, très simple à retenir (ou pas  !) et le monde étudiant est à votre porte. C’est votre téléphone ancienne génération qui va pouvoir souffler !

Vue des étudiants avec David et Léa :

Afin de faciliter cette rencontre, des responsables de groupes et assistants bénévoles en polos (bleus ciel cette année car l'association a bien mérité ses ailes...) veillent et coordonnent, avec le sourire, les entretiens des étudiants avec les entreprises en faisant attention que chaque rendez-vous soit respecté, ainsi que les durées d'entretiens afin d'éviter tout retard et que d'éventuels étudiants soit lésés.

Cinquante entreprises étaient attendues, cent étudiants en situation de

1 – Ce que vous préférez, à l’Université, c’est quand un prof est absent. Super, certains utilisent les boites mails pour en informer les étudiants, raison de plus pour aller la voir de temps en temps… Profitez-en pour vous inscrire à un max de listes de diffusion  : ça impressionnera votre entourage, vous aurez l’impression d’avoir plein d’amis et, bonheur ultime, vous rejoindrez la secte ultrasecrète des militants pour quelques Mo de plus par adresse mail…

Vue de l’entreprise avec Bénédicte Leys :

tous les jours en cafèt de médecine autour du baby foot… depuis, tout le monde vous connaît et vous marquez même des buts de l’arrière : votre vie étudiante a progressé d’un bond ! 4 – Vous êtes, comme bon nombre de messieurs dans les salles informatiques, friands des sites de rencontres. Pour rappel, c’est comme les sites coquins : c’est interdit sur la fac, mais on en voit tous les jours, dont certains pas vraiment étudiants. Vous avez donc décidé d’inscrire tous vos camarades de promo sur meetic. Pas très sympa mais, en même temps, vous vous demandez ce qu’ils deviennent, vu le peu d’heures qu’ils passent en cours…

B.L. : C’est ainsi que l’on a rencontré Vanessa notre assistante juridique, il y a deux ans sur ce salon. Nous l’avons embauchée en CDI. L’année dernière, grâce à cette rencontre, on a pu faire travailler aussi cinq personnes en job d’été sur les sites de Grand-Quevilly et Mont-Saint-Aignan.

Quel bilan dresser ?

pouvez-vous

Etudiants en dernière d’école d’ingénieur

Léa : Oui ! On est bientôt en recherche d’un emploi, c’est-à-dire dans un an mais mieux vaut être prévoyant. David  : C’est également la première fois que je viens sur ce genre de rencontre. C’est bien organisé et beaucoup d’entreprises sont présentes, c’est très intéressant.

Et le fait de rencontrer les entreprises...

Léa : ça aide vraiment parce qu’on peut échanger avec la personne. On sait tout de suite si notre profil intéresse, ou pas ! Et puis le fait d’échanger aussi sur ce que les entreprises recherchent nous permet de se situer par rapport au marché du travail. David : très bien ! C’est vrai que le fait d’être en tête à tête avec une personne implique un facteur humain qu’on ne peut pas retrouver par un envoi de mail ou de cv tout simplement. Ça permet de voir notre motivation. Article écrit par Christophe Interviews réalisées par Loïc christophe-xavier@fac-here.com loic.levesque@fac-here.com

Soirée étudiante au Zénith

Rouen Together : Mission accomplie !

21 octobre 2010. Les étudiants ont réalisé ce que tant d’artistes n’ont pas su faire : rassembler près de 5000 étudiants de l’Université ou des écoles au sein du Zénith de Rouen pour une soirée étudiante à l’ambiance bon enfant. Les stapsiens connaissaient les paroles par coeur, les étudiants du BDE

de l’IAE avaient un large sourire aux lèvres, les organisateurs pouvaient enfin laisser exploser leur joie et souffler en fin de soirée : le défi était relevé et réussi ! Une première édition qui laisse penser à d’autres, pourquoi pas en octobre 2011 ?

Attention toutefois  : vous pourriez rapidement recevoir les mêmes et avoir des nouvelles du service informatique… 5 – Les grèves laisseront prochainement place à l’hiver et ses conditions climatiques dantesques (quel bonheur de prendre le bus et de sentir les roues patiner en pleine montée…). Vous décidez donc d’utiliser votre adresse étudiante pour prévenir vos profs de votre absence. C’est toujours mieux que votre boite lebogossdu76@tropstyle.com en terme de crédibilité. Quoique, cela dépendra de votre niveau en orthographe…

année

Rouen Together, première édition © Caroline Jonot


6

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Actualités : dossier du mois Réagissez aussi à ces sujets sur le forum ! http://fac-here.forumactif.com

Interview : Cafer Özkul, président de l’Université de Rouen

Une rentrée sous le signe des nouveaux projets !

Comme chaque année, Cafer Özkul, le Président de l'Université de Rouen fait un point sur la rentrée universitaire en terme d’affluence étudiante, des nouvelles formations et sur la suite du projet B4. Loïc : Vous dites que c'est une chance de ne pas avoir d'étudiants en moins cette année... Cafer Özkul : C'est tout à fait vrai ! L’objectif de l’Université, c’est de faire en sorte que de plus en plus d’étudiants viennent à l’Université, puisque l’objectif national est d’atteindre 50% de diplômés d’une génération.

Aujourd’hui la France présente un retard de 13 à 14% par rapport à la moyenne mondiale et donc ce retard ne se rattrape pas sans augmenter le nombre d’étudiants dans les universités. Il faut continuer les efforts pour diversifier les offres de formations et essayer de penser à de nouvelles licences, que ce soit généraliste avec des licences bi disciplinaires par exemple, on peut très bien faire des licences d’économie et de sociologie ou en associant d’autres disciplines comme le droit et le développement durable. Il faut travailler sur un aspect de transversalité et sur des nouvelles licences professionnelles en lien avec la demande du monde économique. Et puis je pense qu’il faut aussi essayer de retenir nos étudiants de master parce qu’on sait très bien qu’il y a un flux négatif, surtout dans le secteur des sciences du tertiaire. Il faut que l’Université continue ses efforts pour pouvoir retenir ses meilleurs étudiants à Rouen.

Du côté des nouvelles formations, La Classe Préparatoire Intégrée Sciences Po fait un début très prometteur !

Il y avait 1200 candidats pour 48 places. Cela veux bien dire que la vie politique, la vie de citoyen sont des sujets qui interpellent toute la population. C’est un secteur qui semble attirer vraiment les projets étudiants et nous avons le devoir de les accompagner. Mais je ne pense pas que l'on va augmenter les capacités !

Cafer Özkul © Loïc Levesque

On va d’abord mesurer le nombre de reçus au concours. Car il ne suffit pas d’ouvrir des classes préparatoires. Il faut aussi regarder le taux d’insertion qui est prévu pour les concours. Après si on a un très bon taux d’insertion, on pourra augmenter les effectifs par la suite. Je suis prudent sur cette affaire.

Dossier : Tu t’es vu dans ta BU ?

Savoir-vivre, respect et altruisme

«  Bibliothèque » dans la mémoire collective est synonyme de calme, tranquillité, concentration, travail. Mais à la Bibliothèque Universitaire de Lettres de Mont-Saint-Aignan, de mémoire collective, point. En effet la BU y serait plutôt synonyme de café (on y discute à voix haute autour d’un gobelet de chocolat chaud bien qu’il soit demandé d’y observer le silence et qu’il soit interdit d’y boire afin d’éviter d’inonder les livres), cantine (on y ramène son sandwich alors qu’il est demandé de ne pas s’y restaurer, pour manger au chaud, quoique la température dépasse en hiver rarement les 18 degrés, expérience menée sur un mois, thermomètre à l’appui…) ou foyer (on s’y retrouve entre amis, déplorant le fait qu’il n’y ait pas de babyfoot et que toutes ces étagères encombrées de livres gâchent un espace qui pourrait faire office de terrain de foot abrité…). La vie de celui qui tente désespérément de profiter de la BU dans son utilisation première est tout simplement compliquée. Demander un appel au micro pour rappeler qu’il n’est pas autorisé de décrocher ni de téléphoner dans la salle de lecture (et que les téléphones doivent être éteints, sinon en mode silencieux), demander soi-même avec courtoisie aux perturbateurs de chuchoter plutôt que de parler à voix haute ou de

rire aux éclats (se heurtant parfois à des réactions agressives), se résigner finalement à mettre ses boules Quiès pour se protéger du bruit ambiant et lutter contre l’énervement intérieur qui monte en soi. Bien évidemment, les responsables de cette situation sont multiples : outre l’altruisme inexistant, l’égoïsme prédominant, l’envie de se faire remarquer de certains étudiants, il est vrai que le campus manque d’un lieu de détente chauffé où les étudiants pourraient se regrouper entre les cours. Un lieu qui éviterait sûrement que travailleurs acharnés et acharnés de la détente se côtoient dans des conditions difficiles au même endroit…

Pourquoi ne pas pique-niquer dans la cuisine, four éteint, frigo vide ? Tableaux sans toile, ascenseur dans les WC maya@fac-here.com

En quoi va consister ce projet B4 ? Nous allons essayer de vraiment concentrer tous les services qui s’adressent aux étudiants dans un seul bâtiment.

C’est la notion même de guichet unique. Vous y retrouverez par exemple le SUIO (Service Universitaire d’Information et d’Orientation), le B.A.I.P. (Bureau d’Aide à l’Insertion Professionnel), le S.R.I. (Service des Relations International) pour accueillir les étudiants étrangers, mais aussi le service de formations à distance et tous les services imaginable à offrir à l’étudiant. Il y aura également des centres pour les certifications en langues, en informatiques, et biensur l’accueil des associations étudiantes. Ce sera à la fois un lieu de rencontre entre les étudiants, un lieu de service unifié et j’espère en tout cas pouvoir donner une visibilité à ce que fait l’Université de Rouen autour de la vie étudiante

Où en est le projet aujourd'hui ?

On commence les travaux au mois d’octobre 2011, après les études de Marchés Publics. J’espère qu’il va être réalisé très prochainement et que l’on va respecter les délais pour ouvrir très rapidement. Il y aura donc une nouvelle organisation à prévoir. Ce sera sans doute un chamboulement pour les services qui sont hébergés

dans ce bâtiment actuellement. L’idée de ce bâtiment ce n'est pas seulement de faire une concentration de services à l’étudiant, mais c’est aussi de faire une restructuration dans l’idée même du développement durable. Il faut montrer que l’on peut faire des bâtiments avec quatre fois moins de consommation énergétique par rapport au fonctionnement actuel. C’est pour cela que ce projet a été présenté à l’appel d’offre PREBAT. Nous avons par ailleurs été un des lauréats de ce prix. Nous espérons que l’attribution de ce prix sera accompagnée par des aides au titre du développement durable, pour que l’Université puisse réaliser ce projet sans retard. Encore une fois, c’est un projet qui sera majoritairement financé sur les ressources propres de l’Université mais nous avons besoin de trois à quatre millions d’euros supplémentaires par rapport à un projet global qui se chiffre entre 12 et 13 millions d’euros. Nous devons donc en plus du bénéfice du concours que nous avons réussi, aller chercher des partenaires et trouver des moyens de financements supplémentaires. Dans le prochain numéro : les nouvelles formations à l'université de Rouen.

Sinophile averti ! loic.levesque@fac-here.com

La BU en pratique Petit état des lieux de vos bibliothèques universitaires ! Tout d’abord, savez-vous combien l’Université de Rouen possède de bibliothèques en Haute-Normandie  ? On en dénombre exactement neuf dont six implantées uniquement sur la région rouennaise. C’est Mont-Saint-Aignan qui en détient le plus grand nombre avec trois bibliothèques sur sa commune : la BU « lettres, staps, sciences humaines », la BU « sciences et technique » et la BU «  formation des maîtres  ». Les autres pôles rouennais possèdent aussi leurs bibliothèques. A Pasteur, on y retrouve la BU «  sciences du tertiaire ». A Martainville, c’est la BU «  médecine pharmacie  ». Et enfin au Technopôle du Madrillet, on y retrouve la BU «  sciences et techniques ». La ville d’Evreux en possède deux  : la BU «  centre universitaire  » et la BU « formation des maîtres ». En ce qui concerne la ville du Havre, il n’existe que la BU « formation des maîtres ». Vous allez vous demandez en quoi cela peut-il vous servir. Sachez que l'ensemble des BU a mis en service commun une partie de leur documentation grâce à un catalogue en ligne. Des revues, corpus de textes, données bibliographiques, ou encore des encyclopédies et dictionnaires sont en accès à distance. Si vous avez quelques difficultés

dans vos recherches, une aide, des conseils ou encore une formation pourront vous être dispensés. Audelà de l'inscription qui est gratuite pour les étudiants, la carte vous permet de travailler et d'emprunter dans toutes le BU, ce qui peut être très pratique lorsque vous êtes étudiants en sciences par exemple. Si vous êtes étudiants en licence ou en master, vous pouvez emprunter six ouvrages pour deux semaines. En revanche, pour les doctorants et les enseignants, vous pouvez emprunter dix ouvrages pour un mois. En ce qui concerne les horaires, la plupart ouvre à 8h30 et ferme entre 17h et 19h30. La BU de médecine pharmacie fait exception en fermant à 22h. Le président de l'Université, Cafer Özkul, avait promit un allongement des horaires d'ouverture. Pari en partie tenu puisque certaines BU ferment en effet plus tard mais le manque de personnel (pour l'instant) ne permet pas d'augmenter les plages horaires malgré la demande croissante des étudiants dans ce domaine. Plus d'infos : www.univ-rouen.fr Sinophile averti ! loic.levesque@fac-here.com


7

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Actualités : A la Une, Général Donnez du piquant à votre vie étudiante !

Salons étudiants

Salon SMBG des meilleures Licences, Bachelors et Grandes Ecoles

Ce salon se tiendra à l’hôtel de Bourgtheroulde de Rouen, de 10h à 18h, le mercredi 17 novembre. L’entrée est gratuite. Parmi les douze pôles présents (banque finance, international, culture sport et tourisme, …) les étu-

diants à la recherche d’informations sur leur orientation professionnelle et les futurs bacheliers trouveront des réponses adaptées à leurs interrogations ou recherches d’informations dans un cadre de choix.

Salons Studyrama des études supérieures

Rouen accueille le 27 novembre son salon Studyrama avec, comme chaque année, de nombreux établissements présents pour informer sur les formations de Bac à Bac+5 et faire découvrir de nouveaux cursus, répondre aux questions sur l’insertion professionnelle et partager avec les visiteurs les points forts de la vie étudiante. L’entrée est libre et gratuite. PROGRAMME DE CONFÉRENCES 10h30 - 11h30  : Toutes les possibilités d’études supérieures (Université, écoles, prépa…) et tout savoir sur admission post –bac 12h00 - 13h00  : Pour des débouchés assurés, faut-il opter pour une formation courte ou longue  ?

14h30 – 15h30 : Décrypter l’université : toutes les réponses à vos questions 16h00 – 17h00 : L’alternance de Bac à Bac +5 : trouver sa formation et son entreprise Samedi 27 novembre 2010 de 10 h à 18 h Parc des Expositions - Hall 4 21 avenue de l’Europe 76120 LE GRAND QUEVILLY Par ailleurs, Le Havre accueillera son salon Studyrama le samedi 11 décembre 2010 de 10h à 18h au Docks café, le programme des conférences sera le même que pour Rouen. Entrée libre.

Calendrier des colloques Mercredi 10 novembre Dès 14h30, salle F315 (UFR des lettres) Justice, sciences, crimes et peines au XXe siècle Les prisons ferment aussi… autour de la notion de patrimoine carcéral Séance animée par Jean-Claude Vimont et Marc Renneville et les membres de l’ANR « Sciencepeine » ; présentation des travaux de l’équipe de l’ANR « Sciencepeine » sur le patrimoine carcéral. Intervenants : Équipe Phanie, anthropologie par l’image avec Jean Arlaud (professeur émérite d’anthropologie), Annie Mercier et Christine Louveau (docteurs en anthropologie) : Visionnage d’une première version du film réalisé en avril 2010 lors de la dernière semaine de fonctionnement de la maison d’arrêt du Havre. – Caroline Soppelsa (doctorante en histoire de l’art et chargée d’études et de recherche à l’INHA) : les ambivalences des représentations de l’architecture carcérale dans le développement d’une conscience patrimoniale ; Christian Carlier (historien, directeur d’établissement pénitentiaire et chargé de mission à la Direction de l’administration pénitentiaire, rédacteur en chef de la revue Histoire pénitentiaire) : la fermeture de la prison Jacques Cartier à Rennes ; Mathilde Fouché (titulaire d’un master 2 patrimoine de l’université de Rouen) : la reconversion et la valorisation du patrimoine carcéral.

Vendredi 26 novembre 2010 Colloque international Maison de l’Université, Divisible nord, 9h Réseaux, familles et générations dans l’Europe moderne Le colloque international Réseaux, familles et générations est le troisième « atelier » du programme de recherche de l’École Française de Rome Modèles familiaux et cultures politiques (XVIeXVIIIe siècle), cordonné par Anna Bellavitis (GRHIS-Université de Rouen), Laura Casella (Université d’Udine), Dorit Raines (Université de Venise). Il est consacré aux modalités utilisées par les familles pour construire et pour transmettre d’une génération à l’autre des réseaux, indispensables à leur promotion économique, sociale, politique… Lundi 29 novembre De 12h30 à 13h, au Madrillet, amphi D. Bruno Lecoquierre (Université du Havre) « Des États dans tous leurs états » La carte du monde contemporain fait apparaître un pavage de 195 États indépendants (dont 192 à l'ONU). Leur nombre n'a jamais été aussi important et il s'est accru de manière spectaculaire depuis 1990. Ces États, très diversifiés aussi bien dans leur forme et dans leur taille que dans leur mode de fonctionnement institutionnel et politique, constituent encore aujourd'hui la trame d'organisation d'un monde dans lequel leur rôle est pourtant régulièrement mis en question.

NOUVEAU Retrouvez chaque lundi et jeudi vos rendez-vous

EMPLOI TOUTES LES DERNIÈRES OFFRES DU MARCHÉ

dans vos quotidiens et sur nos sites normandie.emploi.net • www.carriereonline.com


8

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Actualités : sport local et universitaire L’actu sportive universitaire et la découverte des pratiques, c’est dans le Tapis Volant !

Sport Universitaire

L’événement mondial du tennis Universitaire

Du 9 au 12 décembre 2010, Rouen devient la capitale du tennis universitaire. Sportivement gagnant ! La vie du tournoi se déroulera sur sept courts de tennis en terre battue dans l’Espace de la Petite Bouverie. Cédric Pioline viendra animer quelques échanges pour le plus grand plaisir des amateurs de tennis durant ce Master’U BNP Paribas. Le tournoi, lui, verra s’opposer les équipes d’Allemagne, Belgique, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Irlande et Suisse dans des matchs simples, doubles et doubles mixtes. Le niveau des joueurs est significatif puisque

les meilleurs sont classés à l’ATP et au WTA. Les révélations d’aujourd’hui seront les meilleurs mondiaux dans quelques années, à vous de les rencontrer en avant-première !

De la découverte au cœur de Rouen La ville a l’honneur d’accueillir une compétition sportive supplémentaire, alimentant le patrimoine sportif rouennais déjà reconnu pour bien d’autres compétitions. Les délégations auront d’ailleurs l’occasion durant la journée de jeudi de

découvrir les infrastructures et la vie rouennaise avant d’observer, le samedi soir, les spectateurs dans des matchs endiablés de beach tennis. Chers rouennais, il faudra se montrer à la hauteur ! Une démonstration de tennis fauteuil avec les champions para olympique en titre permettra de découvrir le talent de ces joueurs et leurs aptitudes en match de haut niveau.

Un événement réalisé par les étudiants Les étudiants du département « Services et Réseaux de Communication  » à Elbeuf prendront en charge le projet vidéo de l’événement. Les étudiants en Licence STAPS animeront des rencontres

L’actualité du CROUS !

Concours du CROUS 2011

Des cadeaux et de l’argent à la clé, de la créativité en guise de talent. Un thème qui inspire. Cette année, vous participerez c’est certain. Chaque année, entre décembre et juin, le CROUS de Haute-Normandie vous propose six concours en partenariat avec les autres CROUS et les services culturels des universités : que ce soit pour les nouvelles, la musique, la danse, la BD, le film court ou encore les photos, vous êtes forcément doués pour au moins un de ces concours. Alors, pourquoi ne pas participer ? C’est gratuit !

A l’honneur cette année  : le thème « fantasmes ». Quatre concours ont ce thème en point commun et feront chauffer vos neurones pour trouver une approche excitante, sulfureuse voire… érotique. Les jurys attendent avec impatience vos participations. Vous avez encore du temps pour participer (musique : janvier, danse : février…), attention toutefois  : prévoyez d’adresser vos travaux dans les temps impartis, sous peine de devoir attendre l’année 2012 pour montrer vos talents au CROUS de Haute-Normandie.

Pas votre domaine ? Pas le temps de participer ? Gardez à l’esprit que vous avez toutes vos chances, que les jurys aiment être surpris et qu’un peu d’humour finement placé peut faire mouche... et être financièrement récompensé. Qui refuserait ça ? Récupérez sans attendre vos dossiers de participation, élaborez avec vos amis des scénarios déjantés, fantasmez sur votre probable prix à l’annonce des résultats (profitez-en le thème vous y autorise !) et surtout : passez le mot pour que ces concours soient une réussite ! Le Tapis Volant vous donne une première raison de fantasmer : si vous remportez un concours sur ce thème, vous pourriez rapidement être en interview dans la rubrique sexo... Pour connaître les différentes modalités veuillez contacter Madame JOSEPH au 02 32 08 50 07

Sport U en bref !

Troc STAPS

Durant 3 semaines les étudiants en STAPS ont la possibilité d’acheter et de vendre du matériel sportif d’occasion. Le BDE STAPS se charge du suivi et du stockage durant l’opération, du 8 au 26 novembre.

Aucune commission n’est prise sur les ventes, les vendeurs fixent le prix de leurs objets et l’argent leur est remis, s’il y a eu vente, à la fin de l’opération.

pour faire découvrir aux jeunes rouennais le tennis. Les étudiants de l’IFI seront les interprètes des équipes en compétition. Alvinn BIGOT, étudiant d’Elbeuf, a été récompensé de son travail et sa création graphique sera utilisée comme affiche officielle de l’événement. Des concerts de groupes étudiants auront lieu durant les soirées pour donner encore plus de vie à cette initiative particulièrement chargée en investissement étudiant. Enfin, détail important si vous n’avez pas saisi le concept : les joueurs sont étudiants !

Infos pratiques :

Du 9 au 12 décembre 2010 Espace de la Petite-Bouverie 20 allée Pierre-de-Coubertin – Rouen Plan d’accès disponible sur le site de la ville Renseignements : 02 32 10 07 03 contact@sportu-hnormandie.com www.sportu-hnormandie.com Illustrations : droits réservés mickael@fac-here.com


9

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Quotidien : Santé, bien être, mobilité Pour participer, réagir ou juste flâner : http://fac-here.forumactif.com

Santé

Journée de dépistage du VIH Comme chaque année, une journée de dépistage du VIH a lieu sur le campus. Cette année, elle aura lieu mercredi 17 novembre. Ce test de dépistage sera effectué par l'équipe du CDAG qui, en plus du test en lui-même, sera présente pour informer et répondre aux questions des étudiants.

(bouche/ sexe) les risques existent : les muqueuses de la bouche peuvent être un passage pour le VIH, surtout s'il existe des petites lésions (aphtes, irritation des gencives).

Quels sont les modes de transmission du VIH ? Quelles sont les différences entre MST (Maladies Sexuellement Transmissibles) et le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) ?

Infos pratiques :

Être séropositif signifie qu'on est porteur du virus V.I.H. et qu'on peut le transmettre. Cela ne veut pas dire que l'on est malade du S.I.D.A. Il convient d’user des précautions habituelles (seringues stériles à usage unique, port du préservatif) pour limiter les risques de contamination. Les rapports sexuels sans préservatif peuvent provoquer la transmission du virus et d’autres MST. En cas de relation bucco-génitale

Le Mercredi 17 novembre 2010 A la Maison de l’Université Sans rendez-vous : de 9h15 à 12h30 et de 14h00 à 15h30 dans la limite des possibilités Remise des résultats : mercredi 24 novembre Consultation de Dépistage Anonyme et Gratuit 13 rue des Charrettes à Rouen Tél. 02 35 07 33 33 Tél. 02 35 07 56 56 www.sida-info-service.org

Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com

Est-ce le moment d’arrêter ?

Il n’est pas question ici de vos études, mais de votre mauvaise habitude de fumeur. Avec la hausse du prix du paquet, allez-vous enfin arrêter ? Le débat santé du mois sur le forum Fac-here portera sur l’arrêt du tabac. Débat récurrent lorsque l’annonce d’une hausse du prix du paquet de cigarettes se fait entendre, l’arrêt du tabac est pour certains lié à des contraintes financières (et quand on sait que certains étudiants n’ont pas le budget nécessaire pour manger convenablement chaque mois, on peut légitimement associer l’arrêt du tabac et la hausse du prix du paquet).

Pourtant, pour un étudiant qui justement n’a pas de quoi se nourrir,

concilier arrêt du tabac et régime forcé peut relever des douze travaux d’Hercule. Les conseillers de la Médecine Préventive pourront vous apporter des solutions et des conseils pour vous accompagner dans votre souhait d’arrêter le tabac. Pour d’autres, il n’est pas question de stopper, puisque fumer reste un plaisir (social par exemple). Et vous ? Où en êtes-vous avec le tabac ? http://fac-here.forumactif.com

Intégration étudiante

Santé

Un café, une capote

Le CROUS et la LMDE organisent pour la sixième année l’opération Café’in - Un café, un préso, une info. sition des étudiants de la documentation et une urne pour les questionnaires. Le CROUS et la LMDE entendent ainsi contribuer au sursaut de prise de conscience concernant la lutte contre les IST. Il s’agit aussi de rappeler que le sida ne se guérit pas et qu’il est malheureusement en nette progression.

Ce partenariat a pour objectifs : - de promouvoir la journée mondiale de lutte contre le sida qui a lieu le 1er décembre ; - de sensibiliser les étudiants de Haute-Normandie sur les dangers du sida. Le CROUS distribuera un préservatif (masculin ou féminin) pour tout café acheté. La LMDE mettra à dispo-

Voici le calendrier de l’opération : - Le 1er décembre 2010 aux RU de Martainville et du Panorama, en cafets de psycho, d’Elbeuf et de l’INSA, à la brasserie de l’IUT d’Evreux et au RU de la Porte océane (Le Havre), - Le 2 décembre 2010 aux RU du Madrillet et de Pasteur.

Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com

Une semaine pour être bien dans ses baskets

Du 23 au 26 novembre, à l’initiative du CROUS de Haute-Normandie, les étudiants pourront se détendre entre deux partiels… gratuitement. Avez-vous déjà tenté la sophrologie, utilisée comme technique de relaxation et de connaissance de soi ? Que diriez-vous d’une petite séance de massage gratuite, sur le campus, réalisée par un pro ? Désirez-vous un peu de jus d’orange avec votre petit déjeuner gratuit ? La semaine du bien être a pour objectifs de vous rappeler, de façon ludique et agréable, que prendre soin de sa santé n’a pas de prix. Animée

par des professionnels de la santé (de la prévention mais aussi des soins et des massages), l’initiative attend un public nombreux dans la limite des jus de fruits disponibles. Et puisque rire fait partie du menu des aliments quotidiens recommandés, la compagnie d’improvisation des Remues Méninges viendra vous titiller le midi au Restaurant Universitaire du Panorama de Mont-SaintAignan avec leurs sketches aux petits oignons.

Le Guide de Survie des L1

Bienvenue à l’Université jeunes gens, vous en avez rêvé vous y êtes ! Cependant ne croyez pas qu’il suffit de s’inscrire à la faculté pour avoir son année votre calvaire ne fait que de commencer et ça ne va pas être de la tarte. Voilà bientôt deux mois que vous, jeunes étudiants et jeunes étudiantes avez acquis le statut de L1 que ce soit en Histoire, en Lettres, en Psychologie ou en Droit et c'est partout pareil : vous avez déjà constaté avec amertume ou avec humour qu'une bonne partie de votre amphi s'est vidé. Pourquoi ? Comment ? Serezvous le prochain ? Voici les cinq commandements pour réussir votre année tout en étant un étudiant digne de ce nom.

2. Tu iras en cours. Vous pensiez que la faculté est pour les fainéants  : vous allez vous rendre très vite compte que la faculté vous demande un minimum de travail surtout pour les étudiants en droit : et oui il y a la fête et le travail aussi. Petit conseil, la BU est votre meilleure arme. Je finirai ce commandement par une grande citation : «  Heureux l'étudiant qui comme le lit de la rivière arrive à suivre son cours sans sortir de son lit ».

1. Tu feras la fête avec modération. Nous connaissons tous cette rumeur  : les étudiants font la fête avant d'étudier. Il y a beaucoup de vrai là-dedans et il ne serait que de vous conseiller de profiter de ces fameuses soirées étudiantes, mais il faut se forcer à aller en cours même si vous avez dormi deux heures la veille. Astuce : le café est votre ami.

3. Un logement il te faudra. Nouvelles études, nouvelle vie parfois nouvelle ville et donc un appartement à prendre en charge, bienvenue dans les difficultés administratives, vous vous confronterez à plusieurs silences. Le CROUS saura vous renseigner et vous guider, si vous souhaitez de plus amples informations par des gens qui ont déjà vécu votre situa-

tion, je vous conseille de vous rendre sur le forum de l'association [ndlr  : http://fac-here.forumactif.com]. Conseil : prenez une colocation il n'y a que ça de vrai !

4. Un job tu devras trouver. De pair avec le logement, il faut souvent trouver un travail alors ne vous précipitez pas sur un fast-food beaucoup de boulots sont proposés par la mairie pour les jeunes (comme pions). Surtout n'oubliez pas de demandez vos bourses et de vous renseigner. Astuce : pensez à l'intérim pour ceux qui auraient peu de temps pour travailler à côté. 5. La grève tu subiras ou tu la feras ? Grande tradition des universités françaises présente chaque année ou presque, la grève ! Deux cas se présentent alors à vous, premièrement obsédé par vos études vous devez

absolument aller en cours, alors vous n'avez pas beaucoup de choix, soit pas de blocage et les professeurs font cours, ou alors il vous reste à communiquer avec vos professeurs par mail. Pour les militants de la première heure je crois que le chemin est tout indiqué une seule solution la manifestation. Et enfin pour les indécis, il vous reste les AG étudiantes pour être au courant des avancées et des reculs du mouvement. En résumé pour être un étudiant accompli, il faut être malin et utiliser le système D à chaque instant jusqu'à obtenir votre licence ou master. Je ne peux que vous souhaiter bonne chance. Réagissez à cet article ! fanny@fac-here.com


10

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Quotidien : CRIJ La rédaction est à votre écoute pour répondre à vos questions : redaction@fac-here.com

Le CRIJ présente...

Préparer son départ en Europe

La France est trop petite pour vous, vous pensez Europe  ? Que ce soit pour les études, les stages, les jobs, des échanges, partir un temps à l’étranger, c’est possible ! Même s’il est facile de voyager dans l’Union européenne en tant que français, des règles existent. Au-delà de trois mois de séjour, des formalités sont obligatoires. Nous vous proposons un zoom sur les points auxquels il faudra penser pour bien préparer votre voyage et ne pas vous confronter à de mauvaises surprises. Plus de questions sur les études, les stages, le travail ou le volontariat à l’étranger  ? La Région Haute-Normandie et le CRIJ organisent le Forum « Bouger en Europe » le 25 novembre, à l’hôtel de Région. Vous y serez les bienvenus !

Les papiers Etudes, stages, rencontres

Vous étudiez, faites un stage, participez à des échanges ou rencontres, réalisez un projet ? Une carte de séjour renouvelable tous les ans est encore exigée dans certains pays de l’Union européenne. Conditions pour l’obtenir : • Justifier d’une assurance maladie • Disposer de ressources suffisantes • Etre inscrit dans un établissement d’enseignement agréé (si vous êtes étudiant ou stagiaire) Cette carte de séjour est délivrée sur place par les autorités locales compétentes : poste de police ou mairie (selon les pays).

Travail

Vous travaillez ? Demandez une carte de séjour portant la mention « Communauté européenne » auprès des autorités locales compétentes (mairie, police, selon les pays) si votre pays d’accueil l’exige. Documents à présenter : • Carte d’identité ou passeport • Justificatif de domicile • Contrat de travail L’inscription au registre des Français établis hors de France n’est pas obligatoire, mais conseillée. Elle est indispensable pour s’inscrire sur les listes électorales ou obtenir une nouvelle carte d’identité. Prenez contact avec le Consulat français dans votre pays d’accueil. Attention ! Certains États membres sont en droit de limiter les séjours des ressortissants qui sont à la recherche d’un emploi.

Protection sociale

européenne d’assurance maladie suffit pour bénéficier de toutes les prestations maladie prévues par la législation du pays d’accueil. Il est vivement recommandé de souscrire à une assurance maladie complémentaire et à une assistance (rapatriement, juridique, etc.).

Stage

Vous faites un stage ? Les formalités dépendent du type de stage :

Stage non rémunéré

- Stage de moins de 6 mois figurant au programme d’une formation, avec convention de stage : vous bénéficiez de la protection sociale attestée par la carte européenne d’assurance maladie. La protection accident du travail est accordée par la caisse d’affiliation française. - Stage hors convention : la carte européenne d’assurance maladie est nécessaire en cas de dépenses de santé.

Stage rémunéré

- Stage auprès d’une entreprise étrangère : vous devez être affilié et cotiser au régime de la sécurité sociale du pays où vous effectuez votre stage. Votre protection sociale dépend de la législation en vigueur dans ce pays. - Stages auprès d’une entreprise française : votre situation est assimilée à un détachement professionnel. Votre employeur français doit accomplir les formalités auprès de votre caisse d’assurance maladie.

Travail

Vous travaillez ? Vous bénéficiez d’une égalité de traitement avec les ressortissants du pays où vous vous installez, que ce soit pour la maladie, la maternité, l’invalidité, la vieillesse, les accidents de travail, la maladie professionnelle, le décès, le chômage et les prestations familiales. Votre protection sociale varie selon votre statut, que vous soyez « détaché », « expatrié » ou « frontalier » (voir dossier "Travailler en Europe")

Transport De nombreuses réductions permettent de voyager moins cher.

Train

Elle varie suivant la nature du séjour. Dans tous les cas, demandez la carte européenne d’assurance maladie à votre caisse d’assurance maladie avant votre départ. Valable un an, elle permet d’attester de vos droits (soins médicaux, dentaires, médicaments et hospitalisation nécessaires à votre état) et de bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation sociale appliquée dans le pays de séjour. Si vous n’avez pas de couverture sociale en France, vous devez souscrire à une assurance maladie personnelle. www.ameli.fr

Carte Inter Rail, cartes de réduction propres à chaque pays (Britrail Pass pour le réseau ferroviaire britannique, Carte Benelux-Tourrail pour les trois pays du Benelux, par exemple). www.interrail.net Ttraverser l’Europe avec 1 ticket pendant 1 mois www.britainontrack.com Britrail Pass pour le réseau ferroviaire britannique www.trocsdesprems.fr Échange en ligne de tickets SNCF prems (à prix réduit)

Etudes, projets

Les compagnies aériennes proposent des tarifs réduits aux moins de 26 ans et à tous les publics en basse saison. Si vous n’avez pas d’impératif de date ou de destination, surfez sur différents sites qui vous proposeront des invendus à prix

job,

rencontres,

Vous faites des études, vous avez un job, participez à des échanges ou des rencontres, vous réalisez un projet ? La carte

Avion

« dégriffés ». Restez vigilant quant aux clauses commerciales (frais de dossier, taxes…) qui peuvent fortement augmenter le prix du billet. www.voyagermoinscher.com

culturels et spectacles. Cette carte offre également une assistance téléphonique 24 h/24, en cas de difficulté (juridique, médicale ou de transport) à l’étranger. http://www.isic.fr/

Covoiturage

L’International Youth Travel Card offre aux moins de 26 ans, étudiants ou non (mais pour les étudiants la carte ISIC est plus intéressante), des réductions sur les voyages, hôtels, restaurants, sites culturels. 1 www.istc.org

Certains organismes mettent rapidement en contact automobilistes et voyageurs, par un système de petites annonces, pour effectuer des trajets en voiture dans toute la France, voire à l’étranger. Les passagers participent aux frais de voyage et paient parfois un droit d’inscription. www.covoiturage.com www.covoiturage.com www.123envoiture.com

Bus

Mode de transport convivial qui permet rencontres et économies. Différentes compagnies proposent de relier plusieurs destinations en Europe. http://www.eurolines.com/

Voiture

Le permis de conduire français est reconnu par convention dans tous les états membres de l’Union européenne et de l’Espace économique européen. De même le contrôle technique et l’assurance (la carte verte est indispensable) sont valables dans tous les pays de l’UE. www.touteleurope.fr Rubrique "Informations pratiques"

Logement Difficile de gérer la recherche d’un logement lorsqu’on n’est pas sur place ! Ne négligez pas Internet et les offres publiées dans les journaux. Informez-vous après des centres d’information jeunesse du pays : www.eryica.org www.infomobil.org Les auberges de jeunesse, implantées dans le monde entier, proposent l’hébergement le moins cher : de 10 à 16,20 € selon les villes. Vous devez être titulaire d’une carte d’adhérent que vous achèterez sur place, par correspondance ou sur Internet. Il faut également fournir une photocopie de sa carte d’identité ou de son passeport. www.fuaj.org Les foyers d’étudiants ou de jeunes travailleurs ainsi que les cités universitaires louent des chambres pendant les vacances scolaires (de quelques jours à quelques mois). Pour réserver, contactezles individuellement. Pour d’autres formules d’hébergement (camping, chambre chez l’habitant, location, échange), renseignez-vous auprès des offices de tourisme ou sur les sites Internet suivants : www.europa.eu/youth Rubrique "Je m’informe / Pays / Voyager en Europe" www.casaswap.com

Cartes de réduction La carte internationale d’étudiant ISIC est réservée aux jeunes inscrits au collège, lycée, ou dans un établissement d’études supérieures. Elle est reconnue au niveau international et permet de bénéficier de réductions sur les voyages, les sites

La carte EURO<26 est destinée aux jeunes européens de moins de 26 ans. Elle permet de bénéficier de tarifs préférentiels dans 42 pays sur les transports, dans certaines boutiques, lieux culturels, etc. www.euro26.org La carte FUAJ donne accès à plus de 4 200 auberges de jeunesse réparties dans le monde entier. Elle donne aussi droit à des réductions sur certains spectacles, les transports, etc. www.fuaj.org La carte sociale franco-allemande permet aux étudiants français de bénéficier des restaurants et logements universitaires en Allemagne au même tarif que les étudiants allemands dans la limite des places disponibles. Elle est valable une année civile. Pour l’obtenir, présentez votre carte d’identité nationale ou une pièce justifiant votre nationalité française, votre carte d’étudiant ou le certificat de scolarité de l’année en cours, une photo d’identité. Délivrée par le CROUS. www.cnous.fr

Apprendre la langue du pays Pour un job, un stage, un travail à l’étranger, il est utile voire parfois indispensable d’avoir une bonne maîtrise de la langue du pays d’accueil. De nombreux organismes proposent des cours de langue. Solution moins coûteuse : la conversation avec des jeunes étrangers venus étudier en France ! En effet, les étudiants étrangers ERASMUS se retrouvent souvent dans les mêmes cafés (Se renseigner auprès des associations étudiantes). Ils sont curieux de connaître la France et vous, vous êtes motivés pour parler leur langue. Des échanges sont donc possibles… De même, participer à un chantier international, avec des jeunes du monde entier, vous donne la possibilité de parler d’autres langues et donc de faire rapidement des progrès ! Enfin, il existe des méthodes d’apprentissage en ligne : http://europa.eu/youth/studying/ language_learning/index_eu_fr.html www.euro-mobil.org www.dialang.org

Centre Régional Information Jeunesse Haute-Normandie 84 rue Beauvoisine 76000 Rouen Tél. 02 32 10 49 49


11

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Quotidien : rétro, orientation, débats Une anecdote, un commentaire à apporter ? redaction@fac-here.com

La formation à l’Université

Être apprenti à l'Université

L'apprentissage a une très bonne image dans le monde professionnel mais peu d'entre nous savent qu'il est également possible de préparer son diplôme par la voie de l'apprentissage après le bac. Pourtant, plus d'une centaine d'étudiants pousse les portes du CFA de l'Université de Rouen chaque année depuis plus de quinze ans.

Depuis 1994, Le Centre de Formation par l'Apprentissage de l'Université de Rouen vous propose huit diplômes nationaux allant du DUT jusqu'au Master professionnel. Sur ces huit formations spécialisées, le CFA compte 2 DUT, 5 Licences pro et 1 Master pro répartis sur les sites universitaires de l'Agglomération de Rouen, d'Elbeuf et d'Évreux. A noter que depuis cette année, la formation DUT réseaux et télécommunications vient d'ouvrir sur le site d'Elbeuf. Pour pouvoir bénéficier de ces formations, l'apprenti doit avoir moins de 26 ans et avoir signé un contrat d'apprentissage avec une entreprise. A la vue du marché du travail, l'expérience professionnelle apportée par

Les formations :

l'apprentissage est un vrai plus pour s'insérer dans la vie active. Le temps consacré à la formation se partage entre les cours théoriques et la pratique au sein des entreprises.

Le CFA se repose autour d’un réseau d'une centaine d'entreprises axées sur les secteurs de l'industrie (automobile, pharmaceutique, chimique...), du commerce, de la recherche et du développement. L'étudiant aura le statut de salarié et pourra compter sur une rémunération allant de 41% à 78% du SMIC. Une véritable relation d'accompagnement se tisse entre le CFA et l'étudiant depuis les inscriptions jusqu'à la fin de ses études comme le prouve l'aide proposée à la recherche de l'entreprise ainsi que le livret d'accompagnement qui est donné à chaque apprenti.

Côté résultat, le CFA est bien placé puisque son taux de réussite à l'examen est de 95% et son taux d'insertion professionnelle est de 77%. Vous pourrez par ailleurs rencontrer des représentants du CFA lors du salon Studyrama le 27 novembre ainsi que sur le salon de l'Étudiant en janvier prochain.

LICENCE PRO : - négociation commerciale et marchés européens - technico-commercial - adaptation des emballages et design industriel - chimie en recherche et développement de produit - métrologie DUT : Techniques de commercialisation Réseaux et télécommunications MASTER : bio-informatique

Centre de Formation par Apprentissage 17, rue Lavoisier - 76821 Mont-Saint-Aignan Tél : 02 35 14 60 80 cfa@univ-rouen.fr www.univ-rouen/cfa

Sinophile averti ! loic.levesque@fac-here.com

Coup d’oeil dans le rétro

De la clinique du Dr Tambareau à Rouen Business School

Les étudiants des cités U passent chaque jour devant ce bâtiment, ne parlons même pas des étudiants et personnels de Rouen Business School. Mais quelle est l’histoire de ce lieu ? de médecine à Paris en 1929. A son retour en Normandie il est nommé chirurgien adjoint des hôpitaux de Rouen, pratique le rugby à un bon niveau et est apprécié de ses étudiants pour ses talents de dessinateur en cours d’anatomie. Son caractère ambitieux et confiant l’amène à créer une clinique dans la région rouennaise.

Du pavillon de chasse à la clinique

Maurice Tambareau © coll. A.M. Tambareau

Le docteur Tambareau

Maurice

Né en 1893, Maurice Tambareau décide de suivre des études à l’Ecole de Médecine de Rouen pour suivre les traces de son père, Paul Tambareau, docteur en médecine et médecin dans la Marine avant de s’installer à Mesnil-Esnard. Mobilisé sur le front lors de la Première Guerre Mondiale, Maurice Tambareau assure son service au sein des postes de secours avancés malgré les bombardements et des conditions particulièrement éprouvantes. Décoré de la Croix de Guerre et de la Légion d’Honneur pour ses citations, il décide de reprendre ses études et obtient en 1925 le titre d’Interne titulaire des Hôpitaux de Paris en avant d’être reçu docteur

En 1928, avec l’aide financière du Dr Maurice Lallemant il loue puis rachète le pavillon de chasse non achevé d’Albert Dubost et transforme le lieu en une clinique moderne et raffinée. L’architecte F. Hamelet décore le hall principal sous le thème de «  la Navigation à travers les Âges  » et lui donne des couleurs chaudes qui, selon ce dernier font «  oublier pour quelques instants, les souffrances de ce lieu de douleur  ». Le lieu prend toute sa splendeur et le dr Tambareau vit dans cette clinique jusqu’en 1939. Elle est surnommée à l’époque « plus belle clinique de France ».

De la guerre à l’école de commerce

Le docteur Maurice Tambareau est nommé en 1934 chef de Service à l’Hospice Général de Rouen où il se spécialise en chirurgie urologique. Il décède prématurément de maladie le 9 janvier 1939. Quelques mois plus tard la guerre éclate et la clinique, par sa position stratégique sur

La clinique © coll. A.M. Tambareau

le Mont aux Malades, est occupée par la kriegsmarine allemande en décembre 1940. L’ancienne clinique devenue château est pillée, les murs peints en vert-camouflage et des blockhaus sont construits à proximité, certains sont encore visibles dans la forêt aujourd’hui. Libérée en 1944, le château est d’abord loué puis vendu à l’association « Les Nids  », oeuvrant dans la protection, l’accueil et l’éducation des enfants en péril familial, avant d’être vendu en 1988 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Rouen qui, en 1871, a créé l’Ecole Supérieure de Commerce de Rouen, l’ESC. La Chambre de Commerce y implantera plus tard l’administration de

l’ESC en 1991, après démolition de l’énorme blockhaus. En 2009, l’ESC de Rouen prend le nom de Rouen Business School. L’association Les Nids est toujours implantée à proximité. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet en consultant le numéro 3 de la revue Etudes Normandes (Etudes. Normandes@univ-rouen.fr), 90 pages illustrées, 9 euros. Un grand merci à Jacques LOMBART pour ses précieux conseils et au Dr Karl FELTGEN.

Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com


12

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Quotidien : Logement, CAF et conseils utiles Vous souhaitez devenir annonceur : publi.volante@fac-here.com

Logement

Les conseils CAF

site de la CAF : pratique ou pas ? Elir des reprĂŠsentants dans sa ALe force dâ&#x20AC;&#x2122;entendre  allez sur notre site  vous dĂŠcidez de sauter le pas et dâ&#x20AC;&#x2122;aller chercher vos informations en rĂŠsidence ĂŠtudiante ligne. Et lĂ , vous ne savez pas quoi faireâ&#x20AC;Ś

Le saviez-vous  ? Les Conseils de RÊsidence du CROUS sont prÊvus pour aider les Êtudiants logÊs en citÊ U au quotidien. Un conseil mÊconnu par les volontaires

Un conseil mĂŠconnu par les ĂŠtudiants

Il arrive souvent que les ĂŠtudiants souhaitant reprĂŠsenter leurs camarades ne saisissent pas la teneur de leur engagement. Un Conseil de RĂŠsidence a pour vocations de retransmettre les besoins des rĂŠsidents, leurs interrogations, les problèmes rencontrĂŠs dans la citĂŠ universitaire mais aussi de faire de la mĂŠdiation entre lâ&#x20AC;&#x2122;administration et les locataires.

Moins de 3% des ĂŠtudiants logĂŠs en citĂŠ CROUS Ă  Rouen prennent la peine de voter durant ces ĂŠlections, dont le prochain scrutin se tiendra le 2 dĂŠcembre 2010.

Moins de 3% des ĂŠtudiants logĂŠs en citĂŠ CROUS Ă  Rouen prennent la peine de voter Câ&#x20AC;&#x2122;est Ă  la fois une mission de reprĂŠsentation, dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcoute mais aussi de proposition pour amĂŠliorer le quotidien et les conditions de vie en citĂŠ U. Prendre ce rĂ´le Ă  la lĂŠgère ne peut apporter que des difficultĂŠs pour tous, y compris lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠlu.

Des efforts ont pourtant depuis plusieurs annĂŠes pris forme, notamment concernant les horaires dâ&#x20AC;&#x2122;ouverture des bureaux de vote, Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;intĂŠrieur mĂŞme des citĂŠs U. Il est vrai que lâ&#x20AC;&#x2122;affichage pour annoncer ces ĂŠlections est rudimentaire et quâ&#x20AC;&#x2122;une diffusion plus importante mĂŠriterait dâ&#x20AC;&#x2122;exister au sein de tous les halls, dans les panneaux vitrĂŠs, dans les boites aux lettres, mais il est ĂŠgalement vrai que les listes constituĂŠes ne vantent pas assez leurs programmes. Le 2 dĂŠcembre, peu importe pour qui vous votez : prenez le temps de dĂŠcouvrir les programmes et dâ&#x20AC;&#x2122;en parler autour de vous pour savoir qui sera votre intermĂŠdiaire en cas de besoin ! A vos conseils utiles ! A vos avis ! mickael@fac-here.com

9RXVVRXKDLWH]SDUWLFLSHUjO¡pODERUDWLRQG¡XQMRXUQDO" 9RXVGpVLUH]LQIRUPHUYRVFDPDUDGHVHWDPLVDXWUHPHQW" 9RXVYRXOH]WHQWHUXQHH[SpULHQFHDVVRFLDWLYHFRQYLYLDOH"

&RQWDFWH]ODUpGDFWLRQGXMRXUQDO7DSLV9RODQW UHGDFWLRQ#IDFKHUHFRP $VVRFLDWLRQ)DFKHUH

5pGDFWLRQSODFH(PLOH%ORQGHO/D0DLVRQGH/·8QLYHUVLWp0RQW6DLQW$LJQDQ&HGH[ 2IILFHDYHQXH3DVWHXU8)5GURLWpFRQRPLHJHVWLRQ5RXHQ7pO :HEKWWSIDFKHUHIRUXPDFWLIFRPFRQWDFW#IDFKHUHFRP8UJHQFH

Espace ĂŠtudiant

http://www.caf.fr Pas grand-chose Ă  se mettre sous la dent pour lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtudiant qui souhaite faire sa première demande ou consulter sa situation. Lâ&#x20AC;&#x2122;onglet rose   ĂŠtudiants  Âť est le passage indispensable pour avoir des informations adaptĂŠes. Vous pouvez faire une simulation pour voir si une demande vaut le coup dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŞtre dĂŠposĂŠe, vous pouvez ĂŠgalement rĂŠcupĂŠrer le prĂŠcieux sĂŠsame  : le dossier de demande. Assurez-vous dâ&#x20AC;&#x2122;avoir Adobe Reader (ne cliquez pas dessus pour obtenir le dossier, il faut cliquer sur  poursuivre  tout en basâ&#x20AC;Ś). Vous devez ensuite rĂŠpondre aux six questions posĂŠes pour obtenir un imprimĂŠ correspondant Ă  votre situation. Il nâ&#x20AC;&#x2122;y a pas de lien direct. Soit il vous sera proposĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;accĂŠder Ă  votre compte, soit vous aurez accès Ă  un premier document qui sera Ă  remettre Ă  votre Caisse dâ&#x20AC;&#x2122;Allocations Familiales.

Mon compte

Une fois vos premières dĂŠmarches terminĂŠes, vous pourrez suivre lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠvolution des versements (idĂŠal lorsque la presta-

tion est directement virĂŠe sur le compte du propriĂŠtaireâ&#x20AC;Ś), voir si des documents manquants bloquent le traitement de vos aides ou si, comme dans le meilleur des mondes, tout va bien. Si vous ne parvenez pas Ă  vous connecter, ou si vous nâ&#x20AC;&#x2122;avez pas de numĂŠro dâ&#x20AC;&#x2122;allocataire, un passage par la rue des Forgettes sâ&#x20AC;&#x2122;impose pour dĂŠbloquer votre accès, changer votre code confidentiel et vĂŠrifier que vous nâ&#x20AC;&#x2122;avez pas cochĂŠ une case en trop sur le module de connexion.

Je nâ&#x20AC;&#x2122;ai pas dâ&#x20AC;&#x2122;imprimante

Vous dĂŠtestez attendre 30 minutes quelque part pour rien. Pensez donc Ă  imprimer vos documents avant de venir Ă  la CAF, les clĂŠs USB seront probablement refusĂŠes (non maisâ&#x20AC;Ś essayez les disquettes aussi, pendant que vous y ĂŞtes  !), sachant que le copieur le plus proche est vers Pasteur ou, de lâ&#x20AC;&#x2122;autre cĂ´tĂŠ, au Pole Emploi place Cauchoise. Si vous rencontrez des difficultĂŠs logistiques, prenez Ă  cette occasion un rendez-vous avec un conseiller pour vous accompagner dans vos dĂŠmarches : Ă  certaines heures il nâ&#x20AC;&#x2122;y a quasiment personne !


Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Quotidien : International et regards sur le monde Chaque mois, un pays à l’honneur !

Langues étrangères

13

Découverte

Les langues asiatiques enfin Le festival international de reconnues cerf-volant de Dieppe Les étudiants souhaitant apprendre les langues asiatiques sont comblés. L’Université de Rouen vient enfin d’ouvrir son propre DULCAS. Depuis cette année, les langues asiatiques prennent une nouvelle dimension grâce au D.U.L.C.A.S (Diplôme Universitaire de Langues et Civilisations Asiatiques), qui est un diplôme délivré par l’Université de Rouen. L’enseignement par niveau d’étude est semestriel et se prépare en trois années. Pour cette année universitaire, le DULCAS concerne le chinois de niveau 1 (débutant) et le coréen de niveau 1(débutant) et 2 (intermédiaire). Sachez que chaque année est diplômante et donne lieu à la délivrance d’un DU de votre niveau. Quelle que soit la langue choisie, la formation est dispensée sous la forme de trois Unités d’Enseignements, réparties en CM (cours magistraux : Civilisation des pays asiatiques) et TD (travaux dirigés : Structures de la langues, Exercices appliqués oraux et Initiation au Birman). Les cours de chinois sont donnés par Mme Wang et les cours de coréen sont donnés par Mme Beaumont. Cette formation représente un volume horaire de 78 heures par semestre. Afin de permettre au plus grand nombre de personnes de suivre la formation, le DULCAS est proposé en soirée du lundi au vendredi.

Quelques photo de Loïc mettant en valeur les délégations de passage à Dieppe en septembre dernier...

Que vous soyez étudiant, mais aussi candidat à titre individuel ou même candidat au titre de la Formation Continue, vous pouvez bénéficier de cette formation. Pour les étudiants, il en coûte 150€. En revanche, pour les candidats à titre individuel, le prix varie entre 150€ et 1800€, sans oublier les frais d’inscription qui se montent à 181,07€. Plus de renseignements : Centre de Langues : service. international@univ-rouen.fr Département LEA : UFR des Lettres et Sciences Humaines Bât. A – Bureau A 150 Tél. : 02 35 14 61 70 Site : http://lea-lettres.formations. univ-rouen.fr A noter : le DULCAS est né en même temps que le DULCAR, destiné lui à la langue arabe. Une offre de formations qui se développe rapidement et qui répond à des besoins évidents des étudiants. Profitez-en !

Sinophile averti ! loic.levesque@fac-here.com

Café Géo

États, nomades, terroristes, qui contrôle le Sahel ?

Café géo organisé par l’association Antipode le 30 novembre, de 18h30 à 20h30 au Bar des Fleurs, place des Carmes, à Rouen. Entrée libre. Avec la participation de Philippe Hugon, professeur émérite de l’université Paris X – Nanterre et directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et Alain Antil, responsable du programme Afrique subsaharienne à l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI), enseignant à l’Institut d’Etudes Politiques de Lille et à l’ISTOM. Le Sahel a, depuis de longues décennies, constitué une zone de trafics intenses en tous genres: immigration clandestine, drogues, cigarettes, matières premières, produits industriels, hydrocarbures, véhicules, drogues, chameaux, armes… Aujourd'hui encore, cette ceinture aride située entre le désert du Sahara, au Nord, et les régions tropicales, au Sud, et s'étendant de l'Atlantique à la Mer Rouge, est qualifiée, à juste titre, de ventre mou de l'Afrique. Une zone de non-droit, un no man's land instable, très difficilement contrôlable en raison de son immensité, plus de

5 millions de km², et de son relief. Le Sahel est une région difficilement maîtrisable. Ce vaste territoire, à cheval sur huit Etats, dominé par des structures tribales, est devenu le carrefour de tous les trafics. Les populations nomades, largement abandonnées par leurs gouvernements, qui privilégient les ethnies paysannes du Sud, n'opposent guère de résistance aux combattants d'AQMI, qui sollicitent leur coopération en échange de quelques espèces sonnantes et trébuchantes. Et les jeunes Sahéliens ne demandent pas mieux que de leur prêter main-forte. Le pouvoir d'attraction d'AQMI au Sahel est d'abord celui de l'argent. Et sa liberté de mouvement tient à l'incapacité des Etats concernés à contrôler ce territoire. En dehors de l'Algérie, les armées de ces pays sont faibles et mal équipées. Plus d’informations : http://assogeorouen.e-monsite.com/

Etudiant cherche séjour

Un séjour à l’étranger, pourquoi pas ?

Les initiatives se multiplient et il est facile de s’y perdre. Petit résumé des initiatives passées et à venir pour les étudiants. Vous souhaitez visiter le Parlement Européen de Strasbourg, la Cour de Justice de l’Union Européenne au Luxembourg ou encore la Banque Centrale Européenne à Francfort ? Contactez la corpo droit-écogestion du pôle Pasteur qui organise régulièrement des visites des villes et, si possible, des institutions. Vous préférez Londres  ? L’AAVE vient d’organiser une visite de la ville, et l’association le Fac’ochère organise traditionnellement ses séjours sur Londres et

Amsterdam. Comme le résume bien leur facebook : « Le fac'ochère vous emmène par tous temps dans ses périlleuses aventures à travers le Monde, et ceux, toujours en passant par Calais ! ». A rencontrer dans le bâtiment B à Mont-Saint-Aignan ! Une sortie culturelle vous intéresse ? L’association 1515, également en bâtiment B, vous réservera durant l’année des excursions (sorties et visites culturelles) adaptées à votre soif de connaissances, en France ou pourquoi pas plus loin.


14

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Quotidien : Au service des projets étudiants Sur le forum, un topic par association. Dans le journal, les initiatives à l’honneur !

Créations de projets

La Soupe au Caillou, à consommer sans modération

A Bellencombre, alors que le soleil baisse à l’horizon, entre le ramassage des pommes de terre et la dégustation de mûres sauvages, après avoir savouré un moment chaleureux autour d’un piquenique campagnard, d’un spectacle et de discussions animées, Maïna se livre pour nous en dire plus sur un projet qui lui tient à cœur, synonyme d’écologie, de production locale et bénévole, de respect de la nature et de relations humaines… Maya: Ton association s’appelle La Soupe au Caillou ; peut-être peux-tu commencer par expliquer d’où vient ce nom ?

Maïna: C’est le titre d’un conte. C’est l’histoire d’un voyageur qui arrive dans un village et qui demande à manger à une vieille femme qui n’a rien à lui offrir sauf du feu et une marmite d’eau. Tout le village se retrouve finalement chez cette vieille femme, et chacun apporte quelque chose à mettre dans la soupe. Le voyageur y dépose cérémonieusement un caillou, caillou qu’il emmènera ailleurs pour refaire des soupes au caillou en rencontrant d’autres personnes.

M: C’est donc un conte sur le thème du partage et de l’enrichissement mutuel ; mais comment es-tu passée du conte au projet associatif ? Maïna: J’avais envie depuis très longtemps de créer un jardin potager ouvert, que ce soit un lieu de rencontres, d’échanges, où chacun puisse parler de ce qu’il sait faire. Parce qu’on sait tous plein de choses et que si on trouve un endroit où on peut être en contact les uns avec les autres on peut s’apprendre beaucoup et mettre en valeur nos connaissances.

M: Mais ce n’est pas uniquement un projet de jardin potager, ton association a plusieurs volets…

Maïna: Oui, c’est aussi la culture des liens sociaux, des savoirs anciens et nouveaux. L’exemple de savoir ancien, c’est le fauchage qu’on a appris avec un voisin rencontré par le biais de cet outil : je l’ai vu faucher sur le bord de la route ; et nous, il fallait qu’on puisse tailler la végétation qui poussait tous azimuts. Du coup, il nous a montré le geste. Lui ça l’a intéressé qu’il y ait un projet nouveau dans la vallée, qu’il y ait du monde qui vienne, et il a aimé aussi montrer le mouvement, et parler du temps où il le faisait en travaillant dans les champs. Les savoirs nouveaux, par exemple, c’est la permaculture, des expérimentations qui ont seulement une trentaine d’années. Et puis, le but de la culture des légumes c’est de les transformer en soupes qui seront le prétexte à des regroupements conviviaux, à un apprentissage du «  vivre ensemble  », et du coup est venue l’idée d’un bar à soupe ambulant [ndlr: autour de contes et spectacles

Créations de projets

M: Qui est invité à venir découvrir l’association, à se greffer au projet ?

Maïna © Anaïs Liandier

entre autres, mais aussi projections de films et débats sur les thèmes qui intéressent l’association]

M: En dehors des bénévoles, vers qui se tourne ce projet ?

Maïna: On accueille des classes, des groupes. Il y aura sous peu beaucoup plus de possibilités d’accueil, parce que je vais bientôt être plus disponible. Avant ce n’était qu’entre deux jours de boulot, pas toujours facile à gérer.

Maïna: Cet Automne-Hiver on aura des arbres à couper, des haies laissées à l’état sauvage depuis 10 ans. On a la chance d’avoir dans l’équipe deux jardiniers paysagistes outillés donc si des gens sont intéressés pour venir découvrir, s’initier et aider, le jardin est ouvert, il suffit d’appeler*. On va aussi avoir besoin de temps, d’imagination et d’esprit logique pour construire une cabane à outils que je me représente de forme ronde, en dôme, pour un espace agréable, et des toilettes sèches. Il faudra dessiner un chemin, construire de nouvelles buttes, creuser la mare, perfectionner le puits avec une pompe à eau, bouturer des fruitiers, et des saules pour faire de la vannerie. Toutes les personnes qui ont envie d’un terrain de jeu pour faire de la permaculture, pour expérimenter des constructions, mettre de la documentation en commun, partager et recevoir des savoirs sur les plantes sauvages sont les bienvenues. Tous ensemble, on peut. * Contact 02.35.94.56.78 / 06.47.15.90.71 Dans un champ rasé, une fleur, une seule, sur une place bitumée. Où suis-je, où erre-je ? Dur de trouver sa place maya@fac-here.com

Des étudiants, un râteau

Non, ceci n’est pas une étude sociologique sur les relations amoureuses … Valentin Theneau, président des Jardins Étudiants de Mont-Saint-Aignan, étudiant en école d’ingénieur en agriculture nous parle des grandes lignes de son association. Maya: En quoi consiste le projet ?

avec des semenciers  ; on tente de conserver d’anciennes variétés, de les cultiver sans aucun traitement.

Valentin: C’est une initiative étudiante qui met en valeur la vie associative ; on met en œuvre un jardin, potager à la M: D’où viennent l’idée et la base, mais qui réunit un peu toutes les motivation ? espèces. Avec l’intention d’aménager V: L’équipe fondatrice étudie dans les abords par des haies normandes, le domaine de l’agriculture, donc du un verger. L’idée est donc un jardin jardin. Dans notre cursus on doit faire pour les étudiants géré par les étu- des stages dans le milieu agricole  ; je me suis, de mon diants. L’une de côté, intéressé nos convictions au maraichage, est de cultiver notamment biole jardin sur logique. De fil en les principes aiguille on a comde l’agriculture mencé à chercher biologique. On des terrains à Montessaie d’expéSaint-Aignan, ce rimenter des qui a été un peu méthodes alterdifficile, mais on natives comme a eu une oreille des paillages, plutôt attentive du des associations côté de l’Université de plantes, et qui a tout fait pour puis on met en qu’on trouve un terplace aussi des rain qui appartient jachères de fleurs d’ailleurs au CROUS. pour les abeilles, Ceci dit, l’associapollinisateurs et tion n’est pas du autres insectes tout politique, on auxiliaires, ainsi essaie justement de que des jachères maintenir ce côté classiques pour Valentin © Anaïs Liandier neutre, parce que le restructurer le sol, le nourrir. On s’intéresse aussi à la problème c’est qu’il y a beaucoup trop biodiversité grâce à des partenariats d’assos qui se tournent de ce côté.

J’essaie qu’il n’y ait pas d’engagement politique pour que n’importe quel étudiant puisse se reconnaitre, c’est ancré dans nos statuts.

M: Quels sont les objectifs de l’association ?

V: Le tout premier, c’est de regrouper les étudiants de cultures, scolarités et horizons différents, ceux qui ont le plus la fibre jardinière. Le deuxième objectif, c’est le partage. Partager une passion, mais aussi partager les conditions, les a priori, apprendre les techniques de jardinage, apprendre comment cuisiner les légumes. Ça c’est important parce que les étudiants n’ont pas forcément une ouverture sur les fruits et légumes, donc ça peut être intéressant : découvrir, cultiver et par la suite, cuisiner et apprécier de nouvelles saveurs. Un atelier cuisine est d’ailleurs en préparation, d’ici novembre avec le CROUS, au Bois ou à la Pléiade. Ils ont des salles, des outils, et l’équipement est orienté pour les étudiants  : deux plaques de cuisine, une poêle et un micro-ondes.

M: Quels sont les moyens financiers et humains dont vous disposez et dont vous avez besoin ? V: On a une cotisation annuelle de 10 euros. Mais son objectif n’est pas uniquement de financer notre projet, c’est

surtout pour impliquer la personne, peut-être 3 ou 4 heures par mois. On a aussi déposé pas mal de dossiers en attente de fonds. Au niveau humain on a l’objectif d’avoir 40 étudiants, parce qu’on ne peut pas gérer trop de monde tout de suite, le jardin n’est pas assez grand pour fournir autant de légumes que l’on voudrait. Mais si ça intéresse trop de monde, on souhaite étendre le concept à d’autres écoles ; l’idée n’est pas de refuser des gens, mais de s’agrandir.

M: Où peut-on vous trouver ?

V: Au jardin, derrière les cités U du Panorama, tous les jeudis aprèsmidi, mais dès qu’on pourra, on aura d’autres créneaux, plus en semaine qu’en week-end. Pendant les vacances, on crée des partenariats, notamment avec le centre de loisirs de MontSaint-Aignan qui s’en est occupé pendant un mois cet été. Puisqu’aucun étudiant n’était là, autant en faire profiter les enfants qui ont cultivé et récolté les légumes. http://jardinsetudiantsdemsa.wordpress.com/ jardins.etudiants.rouen@gmail.com

Pourquoi ne pas pique-niquer dans la cuisine, four éteint, frigo vide ? Tableaux sans toile, ascenseur dans les WC maya@fac-here.com


15

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Quotidien : citoyenneté ! Une fois lu, pensez à archiver, donner ou recycler ce journal ;)

Les légumes, c’est chou !

L’automne arrive, et avec lui, la pluie, le sol meuble, les flaques … et disons-le, la bouillasse. Mais réjouissez-vous ! Nous vous proposons de renouer avec vos jubilations d’enfant, lorsqu’insouciants, vous pataugiez avec bonheur dans l’humidité, trifouillant de vos doigts curieux cette boue flasque et ces feuilles craquantes.

Sciences

« H20 » ou la Science amusante

Situé Hangar 2, Quai de Boisguilbert Rive droite, ce nouvel espace dédié à la découverte des Sciences pour les petits et les grands est une initiative de la CREA (Communauté de l'Agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe).

Vous n’y connaissez goutte au maraichage ? N’avez jamais entendu parler d’une pelle, ni même d’un râteau ? Mais vous êtes amoureux des lombrics, vouez un culte sans frontière aux escargots et collectionnez les courges  ? Alors vous lisez le bon article ! Deux associations organisent des temps de découverte et perfectionnement dans ce domaine ! Venez participer aux chantiers et arroser de votre sueur les futurs légumes que vous planterez dans la bonne humeur ! La Soupe au Caillou, les 13 et 14 nov. Contact : 0235945678 / 0647159071 Les Jardins Étudiants de MSA les jeudis après-midi Contacts : jardins.etudiants.rouen@gmail.com maya@fac-here.com

Crée pour sensibiliser le public aux Sciences, valoriser la culture scientifique et faciliter les échanges au sein de cette dernière, l’espace h2o proposera des expositions, des animations, des ateliers-découverte, des conférences, des spectacles et des « événements-surprises » autour de thèmes scientifiques. Le plus  ? Une part belle est faite à l’interaction et aux dernières innovations scientifiques du siècle dernier. Il y aura également des expositions thématiques tout au long de l’année.

Le bâtiment s’étend sur trois niveaux  : deux salles d’expositions au RDC, un auditorium de 200 places (1er étage), le patio (2eme étage).

La réservation en ligne pour les groupes est possible et vous profitez d’une réduction (de 10 à 15 personnes : 40€)

Le RDC est donc surtout réservé au grand public, et les étages aux scientifiques ou personnes ayant un véritable attrait des Sciences.

L’inauguration aura lieu les samedi 13 et dimanche 14 novembre, de 10h à 17h30, et l’entrée et les activités seront entièrement GRATUITES !

Il est possible de louer les divers espaces voire h2o en entier (Soirée : 800€ pour le Patio ou l’Audito et 1700€ pour le Hangar 2 entier pouvant accueillir jusqu’à 400 personnes).

h2o est ouvert toute l’année, du mardi au dimanche, de 12h00 17h30 la semaine et de 14h30 à 17h30 le WE (de septembre à avril, horaires d’Hiver).

Alors… venez nombreux ! Plus d’infos sur  : http://www.la-crea. fr/hangar-h2o-accueil.html Ou contactez-les au 02.35.529.529 ou h2o@la-crea.fr

h2o est une bonne idée pour une sortie en famille voire même entre amis, car les tarifs défient toute concurrence  : 2,50€ en tarif réduit et 3€ tarif normal pour accéder aux expositions !

Lucie D., Littéraire convaincue, apprentie en Sciences. lucie@fac-here.com

Le forum des étudiants rouennais

c’est

Merci de m’avoir lu ! Ne pas jeter sur la voie publique ;) Illust�ation : Lyckos

L’actu étudiante Les bons plans sorties Les assos Vos questions et délires ! Rejoins le Fakir à l’adresse suivante !

m o c . if t c a m u r o f . e r e http://fac-h Le rendez-vous

des ét�diants rouennais depuis 2007 !


16

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Culture : Petit et grand écran Vous souhaitez devenir annonceur : publi.volante@fac-here.com

Sorties ciné

Vous allez rencontrer un Bel et Sombre inconnu

Nouveau film de Woody Allen en salle depuis le 6 octobre, quelques rires au rendez-vous pour les adeptes du réalisateur.

Comme à son habitude, Monsieur Allen débute son histoire sur des problèmes quotidiens : un sexagénaire qui se laisse aller au démon du midi, sa femme tombe dans la dépression, elle trouve réconfort auprès d'une voyante,

sa fille mariée à un écrivain raté, laisse filer sa vie en faisant des petits boulots pour rembourser sa mère envahissante. Devant vos yeux va alors se dérouler une histoire typique du genre humain : des divorces, des tromperies, des manipulations. Woody Allen utilise avec brio le sarcasme, nous fait rire et crisser des dents. Cependant, il faut l'avouer, il y a de longues voire de très longues minutes où l'on perd le fil. En effet, pendant une bonne partie on trouvera l'action un peu molle mais Woody Allen finit toujours par nous en mettre plein la vue avec un final qui se veut hilarant et qui démontre l'ironie de la vie dans toute sa splendeur. Amateurs du genre et même spectateurs curieux faites un tour par les salles obscures si l'occasion se propose sinon passez votre chemin. Il sera tout aussi plaisant au hasard d'une soirée ciné entre amis. Réagissez à cet article ! fanfan@fac-here.com

Festival

L’Agora du Cinéma Coréen sous silence Cette année, la sixième édition aura lieu du festival. L' AASCC (Association des du mardi 16 au mardi 23 novembre au cinéma Pathé situé au centre commercial des Dock 76 à Rouen. Pour cette nouvelle édition, l’Agora du Cinéma Coréen s’attachera à révéler le pendant sombre de l’éclat coréen rayonnant aux yeux du monde, par le biais d’une sélection de films qui auront pour dénominateur commun d’aborder des sujets qui ont été, ou qui sont encore actuellement, tabous dans la société coréenne. L'équipe du festival présentera ainsi 18 longs-métrages, durant ces huit jours. Par ailleurs, vous aurez la possibilité de rencontrer quatre réalisateurs durant toute la durée

Activités sur la Société et la Civilisation Coréennes) vous proposera également une conférence «  TABOU  » le jeudi 18 novembre à la Maison de l'Université. Ce sera l’occasion pour le public d’entrer dans la thématique de cette sixième édition, par différents axes d’étude. Plusieurs interventions vous éclaireront sur différents aspects tabous dans la civilisation coréenne. Plus de renseignements : www.acc-rouen. fr. Réservations : 06 81 48 32 58

Semaine du 3 novembre

Semaine du 10 novembre

Les amours imaginaires

Après un premier film où il tuait – idéalement – sa mère, prometteur, Xavier Dolan s’attaque au presque mythe du triangle amoureux.

Un film plein d’audaces, photographiques, musicales… comme y mêler Dalida à Wagner ou Bach, les préludes de ce dernier classique pour donner ampleur à la sensualité de scènes érotiques et filmées en une seule teinte, venant se greffer à la trame narrative et où seulement les acteurs expriment leurs émotions. Ailleurs, ce n’est qu’un jeu froid d’acteurs absents – véritable paradoxe de comédien – et que seuls leurs doutes quant au jeu de l’autre ne sauraient innocenter !, expressions exagérées grimaçantes et silences, une gêne perpétuelle dont les histoires d’amour ordinaires nous épargnent même les prémices et s’étalant jusqu’aux instants de pulsions, les scènes de tabagisme ou d’onanisme afin qu’ils rejettent toute leur retenue.

Il y a donc quelque chose de primaire dans ces personnages,

Agenda des sorties ciné Welcome to the Rileys un film dramatique proposé avec une esthétique bien particulière et une émotion présente à chaque plan. L'histoire se déroule autour de trois personnages, en couple brisé par la vie suite à la mort de leur fille il y a 8 ans et se laissant sombrer petit à petit. Jusqu'au jour où le mari se prend d'affection pour une jeune prostituée qu'il décide avec l'aide de sa femme de sortir de sa misère. Un film émouvant en tout cas nous l'espérons.

Buried est un thriller espagnol avec un acteur hollywoodien : Ryan RENOLDS. Un entrepreneur américain, Paul, qui travaille en Irak se réveille dans un cercueil bien enterré sous quelques mètres de terre avec un briquet, un couteau et un téléphone, il lui reste 90 minutes d'oxygène. Alors vivra ou vivra pas ? A vous de le découvrir.

Sorties ciné

Semaine du 17 novembre

Dernier étage, gauche, gauche comédie française de Angelo CIANCI. Burlesque avec des situations totalement délirantes, ce film risque de nous faire rire à plus d'un titre. Un huissier qui aime son train-train quotidien va comme tous les matins faire une saisie dans un domicile de la banlieue de Paris.

incarnations paradoxales d’un même désir fondé sur l’imaginaire – aimer et se croire aimer, se prendre pour James Dean ou Audrey Hepburn –, et badinant avec l’amour comme on le fait au XXème. L’émotion est ainsi bafouée jusqu’à cette larme magnifiée qui semble garder ses couleurs dans un plan saturé de bleu-violet et qui coule, point d’orgue émotionnel du film. Et qu’entendons-nous ? Bach. Volupté, déviante… Alors tout ce qui suit parait insignifiant, jusqu’à la métaphore finale du parapluie. Dolan délaisse ses prétentions de poète et nous livre sans oublier ses manières une œuvre moins nombriliste, sculptée dans le brut et emprunte d’un romantisme délavé, à propos d’amours audacieuses… Magistral ! http://cinecides.blogspot.com thibault@fac-here.com

Semaine du 24 novembre Mords-moi sans hésitation est une satire comique de la saga Twilight reprenant ainsi les personnages les plus importants de l'histoire et les plaçant sous un aspect tout ce qu'il y a de plus ridicule. Un film qui satisfera ceux qui ont détesté cette Twilight mania sans chercher un grand film.

Pris en otage, la cité va alors se mettre sans dessus-dessous avec une police nulle au possible et qui crie déjà au terrorisme.

Agenda réalisé par Fanny ! fanfan@fac-here.com


18

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Culture : Musique Contacter la rédaction : redaction@fac-here.com

Salle rouennaise

Le Hangar 106 entre en scène

Nouvelle salle des musiques actuelles rouennaise soutenue principalement par la CREA et la Région Haute-Normandie, le 106 est déjà une référence. Ouverture officielle

La date de Wax Tailor à l’Opéra de Rouen étant depuis longtemps complète, celle de Rodrigo y Gabriela début décembre au Hangar 106 également, il vous est recommandé de réserver vos billets rapidement. Les dates de Cocoon et Pony Pony Run Run devraient suivre ce chemin dans les prochains jours. Premier bon plan à vous offrir, le week-end d’ouverture les 27 et 28 novembre prochain est à entrée libre, musicalement varié et ce à partir de 14h. Entre Buck 65 (hip-hop avant-gardiste), la popelectro cabaret de Jessie Evans, le rock ravageur des Ebroïciens OXP et la fusion électrique des Vernonnais d’Orchester, vous trouverez votre bonheur pour ces premiers pas dans l’aventure 106. Deuxième bon plan, la date exceptionnelle du Persistence Tour à Rouen le 8 décembre 2010 avec la crème du punk hardcore, qu’il soit old-school ou mélodique (Sick Of It All, DRI, Blood For Blood, Unearth, Evergreen Terrace, Cruel Hands…). Les aficionados du genre, nombreux sur le campus (qu’on ne reconnaît pas qu’à leurs cheveux) ont de toute façon déjà leur ticket, n’est-ce pas ? Enfin, dernier coup de cœur à signaler, la soirée indie rock des rouennais de No Records et des canadiens de Born Ruffians à seulement 4 euros pour les abonnés.

Une année 2011 pleine de surprises

En travaux... © Matthias Biberon

The Do, les Têtes Raides, les Ogres de Barback, Ayo, Apocalyptica… l’année 2011 promet une programmation très solide et variée. Les premiers noms annoncés ne peuvent que vous séduire, spectateurs et musiciens : l’idée de voir en première partie de ces groupes des musiciens locaux ne peut pas laisser indifférent. Et si c’était vous ? Contactez l’équipe du 106 pour vous produire dans les lieux et vous pourriez bénéficier d’un accompagnement spécifique et de coups de pouce pour débuter votre carrière sur des bases… excellentes (scènes ouvertes, dispositif Booster 2…). Pour les spectateurs, c’est l’occasion de voir des artistes jusqu’alors inaccessibles aux salles rouennaises pour un tarif tout à fait convenable. Alors, vous hésitez encore à franchir la Seine ?

Chroniques cd

Les conseils du Tapis Volant

Demandez votre carte culture à la Maison de l’Université pour bénéficier de 3 x 5 euros de réduction valables sur toute l’année, si votre cœur penche pour la rive gauche (la carte est valable dans bien d’autres salles, pour les indécis). Attention, ce n’est pas annoncé sur les plaquettes mais c’est accepté quand même  ! Prenez un abonnement si vous pensez voir plus de quatre ou cinq spectacles dans l’année  : un abonnement (d’une valeur de 40 euros pour les moins de 26 ans) vous fait bénéficier de tarifs très réduits sur chaque concert (entre 5 et 13 euros de réduction  par date  !). Réservez à l’avance pour tous les concerts, les places s’arrachent très vite. Enfin, profitez de la ligne noctambus N2 pour rentrer sans tracas chez vous, après une soirée riche en émotions auditives !

Infos pratiques

Le 106 - Quai Jean de Bethencourt 76 100 Rouen Infos : 02 32 76 84 84 Ouverture officielle le 27 novembre 2010 Entrée libre pour ce premier week-end Billetterie  : points de ventes habituels et prochainement sur le site www.le106.com A partir du 15 novembre, places disponibles à l’Office du Tourisme place de la cathédrale Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com

Playlist de la rédac ! Ce mois-ci, la rédaction vous propose d’écouter... Cocorosie – Smokey Taboo (Cha) Un énorme coup de coeur Ghinzu – 99 Devils (Maïky) Troublant, n’est-ce pas ? Kasabian - Butcher Blues (Gwilh) 'Cause I just can't stop losing control... Les Négresses Vertes – L’homme des marais (Maya) Pour Défier les Sables Mouvants De La Vie Les rois des la suède - Socialiste (FanFan) Tout simplement un groupe qui vous fait rire aux larmes Soundgarden – Black Hole Sun (Loïc) Souvenirs ! Superbus – Mes défauts (Lucie) Cette chanson me parle à un point vous pouvez pas savoir ! Et vous, qu’écoutez-vous ? http://fac-here.forumactif.com/sportet-culture-f28/ De la découverte chaque jour, de la J-pop aux plus obscurs groupes de métal industriel, il y en a pour tous les goûts et tous les coups de coeur !

Soulwax – Any Minute Now

Bad Religion – The Dissent Of Man

La rédaction est exaspérée d’entendre autant de sons belges (Death In Vegas, Vismets, Ghinzu…).

Chroniquer Bad Religion dans un journal étudiant c’est comme voir une bande annonce de film  : toujours le même format, toujours les mêmes ingrédients pour ne pas trop perturber le spectateur.

posée connaissaient déjà le passé du groupe avec les titres Conversation Intercom et Too Many Djs…

Passer son temps à classer les titres serait une perte de temps, tellement les ambiances s’échangent au rythme d’une basse frénétique. Les sonorités electro sont entêtantes, les phases se succèdent à un rythme rapide et les titres s’enchaînent sans impression de lassitude  : la cohérence réside dans la différence. Pas assez electro à votre goût ? Le Nite Versions saura vous ravir. Il faut dire que les talents n’y manquent pas. Ce mois-ci, sortons les archives et représentons cet album sorti en 2004. Les adeptes d’electro connaissent très bien cette formation qui a donné en partie 2 many DJ’s (si vous ne connaissez pas, jeter une oreille à leur dernier live passé cet été sur Pure FM). Les gourmands de rock auront retenu les titres phares E-talking (et son clip résumant en 26 lettres les drogues du monde de la nuit…), Miserable Girl et Any Minute Now. Les amateurs de pop plus

Depuis plus de dix ans ce groupe tourne sans cesse dans toute l’Europe, un véritable marathon qui finira bien assez tôt par une escale rouennaise, pourquoi pas en 2011 ? A l’approche des fêtes de Noël, pas besoin d’investir dans le prochain Michael Jackson pour être dans le coup. Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com

Greg Griffin l’a bien compris et chante comme d’habitude, avec des paroles habituelles (hors période Bush plus productive), des chœurs qui ne prennent pas une ride, des riffs punk rock sur un tempo pas trop rapide, une batterie pas trop nerveuse… et un résultat qui tient la route avec sérieux. Ça et là quelques intros originales laissent présager quelques surprises. Oui mais voilà, sorti en 1995 cet album aurait été un carton pour sa production, sa rigueur et son ambiance typique punk

rock américain. Il n’en est aujourd’hui plus grand-chose. Alors certes, Meeting of The Minds nous ramène joliment à la fin des années 80 par sa simplicité et ses riffs dignes des débuts de la progéniture, The Resist Stance a ce petit quelque chose inspiré de Black Sabbath mais c’est tout. On retombe rapidement dans les méandres du médiocre de The Process Of Belief (2002) ou pire, du mielleux remplissage de No Substance (1998). Si vous désirez écouter du Bad Religion renouvelé, le dernier bon album de ces quinze dernières années reste The Empire Strikes First (2004). Si vous avez grandi avec le groupe ou si vous êtes un grand fan, vous apprécierez sans doute. Pour les autres, rien de nouveau, vous pouvez passer votre chemin l’intérêt est proche du néant, procurez-vous plutôt le live retraçant les trente ans de carrière du groupe en guise de replay. Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com


19

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Culture : Musique Envie de participer à ce journal étudiant ? redaction@fac-here.com

Preview

Joad en concert à la Maison de l’Université

Prêts pour un concert de rock au cœur du campus  ? Prenez vos agendas, le 1er décembre Joad vous donne rendez-vous ! Joad n’est pas tendance, ni hype, pas très club non plus, ni post ni néo d’ailleurs… Joad c’est avant tout des mélodies, un format de chansons dans la plus pure tradition pop anglo-saxonne aux refrains imparables, des textes qui ne laissent rien au hasard, il n’est pas question ici de complaisance et encore moins de compassion mais plutôt d’en découdre avec les démons de son auteur et ceux commun à ses contemporains. Là aussi on retrouve une sorte de tradition, celle d’un langage frôlant parfois celui de la poésie, de la métaphore, pas de rimes pauvres, pas de chansons sans paroles. Ici on ne chante pas pour passer le temps comme disait l’autre. Mais, puisqu’il faut un « mais », Joad est un groupe de rock, parfois même de rock n’roll ! Joad aime les riffs de Keith Richards, l’énergie de Springsteen, la rudesse de Dylan, la puissance de Rage Against The Machine (influences soulignées dans le clip Je Crache au Ciel, clin d'œil malin aux artistes qui ont marqué les membres du groupe. Le buzz se fait sur le net depuis que ce clip s'est retrouvé en homepage de Dailymotion, atteignant en quelques jours les 10 000 visites). C’est donc dans l’arrangement, leur terrain de jeu de prédilection, que le groupe réussi son tour de passepasse quant à la fusion des mélodies de la pop, des textes franco-français et les sons du rock. Pour un sourire et des promesses, le premier album de Joad sorti en mai 2010, en est le résultat.

Scène locale

Preview

Le Pari’si la monnaie concert gratuit

Noël est en avance cette année, les festivités démarrent à Jumièges dès le 3 décembre avec quatre groupes régionaux talentueux sous chapiteau. A découvrir gratuitement ! Par ici l'éclectisme !

Pari'si la monnaie !

L'association 1001ProdsRecords organise en collaboration avec le comité des fêtes de Jumièges une soirée en compagnie de quatre g ro u p e s régionaux aux sonorités éclectiques, pour un condensé de bonheur musical.

Joad © Karine Rocher

Une soirée pleine de surprises avec un groupe phare de la scène rouennaise. Infos pratiques Mercredi 1er décembre – 20h30 Maison de l’Université – Mont-SaintAignan Entrée : 5, 8 et 10 euros Merchandising et buvette sur place Bon plan : entrez gratuitement avec la carte culture ! Réservations indispensables  : spectacle. mdu@univ-rouen.fr

VoicilepremiercadeaudupèreNoëlcette année. L'association 1001ProdsRecords a réalisé son pari initial : « Le pari, c'était que si on avait la monnaie, le concert était gratuit... ». A quelques minutes de Rouen dans un village charmant, au pied de l'Abbaye, le Il y en aura chapiteau pour tous les sera ouvert à Darjeeling Keepers © DR goûts, entre le tous, curieux reggae dub des RockDis, la fusion ou festivaliers de l'automne, pour une hip-hop de Meltin' Projet et le punk initiative qu'on espère régulière ! acoustique de Walter Mostah Trio Barbecue Guezmer Band. Une pro- Infos pratiques : grammation « Coup de coeur » qui Le vendredi 3 décembre à partir de 19h promet de réchauffer les orteils des Chapiteau chauffé place Roger Martin plus frileux ! du Gard - Jumièges Entrée libre ! A noter également la présence des Marché de Noël les 4 et 5 décembre excellents Darjeeling Keepers (ex- www.myspace.com/darjeelingkeepers Just In Case), au rock 70's teinté www.myspace.com/waltermostad'influences soul qui a fait le bon- hbarbecueguezmerbandtrio heur des étudiants à la Maison de www.myspace.com/rockersdisciples l'Université en 2009 : une expérience musicale chaleureuse qui a mené la formation jusqu'en première partie De quoi aimer Noël ! de Ben l'Oncle Soul récemment. mickael@fac-here.com

Un Notre Parfum dans l’air du temps

Tous vos sens sont en éveil depuis que vous avez découvert Un Notre Parfum, découverte musicale dont certains membres sont originaires de l’Université de Rouen. groupe Un Notre Parfum a ce potentiel pour devenir grand, très grand. Le 4 novembre dernier, en première partie de la référence Hocus Pocus au Hangar 23, bon nombre de spectateurs ont découvert avec bonheur une première partie de qualité. Pour les plus curieux, spectateurs de la scène dieppoise ou du campus (Un Notre Parfum jouait sur le parvis de la Maison de l’Université le 14 octobre, à l’initiative de l’association Fac-here !), cette reconnaissance n’est pas usurpée  : elle récompense un style unique mêlant jazz, hip-hop et funk, à la fois audacieux et cohérent.

Un Notre Parfum sur le parvis de la MdU © Caroline Jonot

Vous cherchiez à toucher un peu de fraîcheur musicale, à voir une performance scénique colorée, à goûter à autre chose que la musique forma-

tée proposée à longueur de temps dans les supermarchés du disque, à entendre une musique solide et innovante. Vous avez senti que le

Si, comme pas mal de spectateurs potentiels, vous avez raté le concert du Hangar 23 (complet), restez informés des prochaines dates du groupe via myspace, facebook ou sur le forum.

Du campus à la scène

Il n’y a pas si longtemps, Vincent Delerm faisait ses gammes dans les amphis de l’Université de Rouen avant de rencontrer le succès. La comparaison est osée mais pas usurpée  : bon nombre de groupes étudiants rouennais ont la capacité musicale pour gagner en notoriété et démontrer leur talent. Jérôme (basse, ex-Sunfish Orchestra) usait les bancs de la fac d’anglais. Vincent (claviers) fréquentait la fac de psycho et sa mythique cafétéria avant d’aller, entre quelques séances de travail associatif, en concert pour voir Suicidal Tendencies. Un mélange d’influences surprenant qui fait la devise du groupe  : «  la différence, c’est l’évidence ». La première partie d’Hocus Pocus n’est pas un aboutissement, c’est le début d’une belle aventure. http://www.myspace.com/unnotreparfum http://fac-here.forumactif.com A très bientôt... mickael@fac-here.com


20

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Culture : Théâtre, danse, cirque Annoncez vos événements ! agenda@fac-here.com

Culture et université

Commission Culture et Université : des paroles en l’air ?

Le 5 octobre dernier Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a reçu le rapport « de la culture à l’Université : 128 propositions » de la part de la commission « Culture et Université » pilotée par Emmanuel Ethis, président de l’Université d’Avignon. En près de 16 mois de travaux, ces propositions méritent une attention toute particulière. De nombreux médias ont ignoré ce rapport, d’autres l’ont juste cité. Entrons dans le détail et voyons si Rouen a encore du travail ou si, finalement, la culture à l’Université de Rouen est déjà en avance.

Créer une vidéothèque numérique pour l’ensemble des étudiants Alors que les étudiants rouennais ont accès à des colloques via le travail du Service Audiovisuel de l’Université, l’idée de mettre en accès sur les ENT (espaces numériques de travail) des films en accès libre a de quoi séduire. Toutefois, quand on voit la restriction majeure imposée à l’espace de stockage mail de chacun (moins de 100Mo pour un étudiant primo arrivant) et les efforts à faire pour la fac sur le plan des données du site (on trouve encore des associations étudiantes dans l’annuaire en ligne, dissoutes depuis plus de 7 ans  !) on peine à envisager un serveur rempli de films, en libre accès pour tous. De plus, il faudrait convaincre les partenaires engagés de la pertinence d’un tel projet. En d’autres termes, belle idée mais peu probable de la voir prochainement.

Un projet culturel pour chaque PRES (Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur) En plus des services culturels de chaque école et de l’université et en complément du travail des CROUS, il est proposé de créer une nouvelle entité au sein des différents rassemblements d’établissements en faveur d’une politique culturelle. Elle offrirait un éventail de propositions supplémentaire et des initiatives rassemblant tous les étudiants concernés.

Culture générale pour les étudiants En faveur d’une polyvalence et d’une maturité des étudiants durant le cursus licence, il est proposé de croiser les enseignements et de permettre un accès minimal aux sciences sociales, aux notions juridiques… si ces formations pluridisciplinaires sont en bonne voie à Rouen, il reste à savoir si ouvrir à tant de connaissances dans un cursus se fera au détriment d’un emploi du temps déjà chargé pour certains étudiants.

Arts croisés

Une société sous contrôle

Ras le bol des injustices  ? Marre des mensonges  ? Assez des non-dits ? Si vous aussi vous pensez qu’un autre monde est possible, rejoignez l’association Culture en Brousse les 3 et 4 décembre pour en débattre dans la bonne humeur.

Reconnaître et valoriser l’engagement associatif

Le concours savoir »

C’est là un terrible point noir de l’Université de Rouen. Alors que la commission sollicite l’attribution de crédits ECTS pour l’engagement associatif et surtout pour développer un sentiment d’appartenance des étudiants à leur université, les freins sont nombreux et il n’est pas étonnant de voir les associations d’écoles s’épanouir alors que celles de l’Université ont des difficultés à recruter des bénévoles, à boucler leurs budgets et à se rassembler régulièrement pour faire de la vie étudiante un moment clé du cursus universitaire. Les soutiens de professeurs ou doyens existent mais un travail de sensibilisation devra être poursuivi pour que le travail associatif, créateur d’événements culturels et sociaux, ne sombre pas au profit d’une université purement intéressée par les quotas d’admis en fin de semestre. Selon Valérie Pécresse : « les étudiants doivent être les acteurs, les porteurs et je dirais même les inventeurs de la culture au sein des universités. Qui pourrait mieux jouer qu’eux, qui associent jeunesse et créativité, le rôle d’ambassadeur et pourquoi pas de moteur de la création à l’université ? »

Créé pour permettre aux étudiants de mettre en lumière et en valeur la vie à l’Université, il a été lancé à la mi-octobre. Vidéo, photo ou article de journal, tous les formats sont acceptés pour donner du relief aux initiatives étudiantes et ainsi permettre aux acteurs culturels de s’affirmer, de susciter des vocations et, pourquoi pas, d’encourager à la création d’autres projets. http://www.dailymotion.com/sas/ beauasavoir?subpage=homepage

Vendredi 03/12 / 20h45 / 3euros / Dieppe Scène Nationale / film de Fabienne Godet Ne me libérez pas, je m'en charge pour réfléchir ensemble au rôle social de la prison. Samedi 04/12 / 18h / 5 euros / Maison Jacques Prévert, pour discuter avec Michalis Lianos et le collectif Pièces et Main d'Œuvre, qui se propose de faire travailler votre esprit critique. Récompense de ce dur labeur, un

triple concert de rock avec Joke, de hip-hop avec Métapuchka, et de punk avec Dysenthry pour clôturer la soirée. http://www.cultureenbrousse.com Pourquoi ne pas pique-niquer dans la cuisine, four éteint, frigo vide ? Tableaux sans toile, ascenseur dans les WC maya@fac-here.com

En bref ! Dans le cadre du  festival d'humour Rire en Seine, saison II, du 05 au 16 avril 2011 et pour la soirée tremplin "one woman show", prévue  le vendredi 15 avril 2011 à la Maison de l'université de Mont-saint-Aignan , un appel à candidature est lancé : 7 comédiennes seront sélectionnées dans toute la France 8 minutes  de passage par participante pour convaincre le jury d'exception

(professionnels du spectacle et artistes) Cette année, Christine Berrou, la gagnante de la saison 2010, sera la maîtresse de cérémonie et il y aura deux prix  ( jury ET public) Toutes celles qui veulent poser leur candidature peuvent le faire via mail à contact@zoaques.com ou passer l'audition prévue le 14 janvier 2011 à la maison de l'université sur rendezvous.

à

Parmi les 128 propositions formées, certaines ont déjà pris forme à Rouen  : carte culture, jardins étudiants, studio de répétition, radio étudiante, temps forts de la culture étudiante et les exemples ne manquent pas… mais d’autres points demandent beaucoup de travail ! Ce rapport, de 128 pages, est en consultation sur le site http://www. enseignementsup-recherche.gouv.fr Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com

Festivals

Découvertes Printemps de Bourges 2011

Après une journée d’écoute, de débats, d’échanges... le jury d’écoute des Découvertes du Printemps de Bourges 2011 s’est prononcé sur les cinq groupes qui représenteront la région Haute-Normandie pour cette prochaine édition 2011.

Au programme :

«  Beau

Ces cinq groupes sont : - Xav Feugray – chanson www.myspace.com/xavfeugray - Daouf – hip hop www.myspace.com/daoufrdaofficiel - Battan l’Otto – World www.myspace.com/battanlotto - We are Cristal Palace – Rock www.myspace.com/cristalpalaceband - Christine – Electro www.myspace.com/sheischristine Ils se produiront sur scène lors de l’audition régionale qui se tiendra le

samedi 13 novembre 2010 à partir de 20h30 à la Salle Maupassant de Bolbec. Sur toute la France, les auditions se concentrent entre le 8 novembre et le 18 décembre. L’entrée est gratuite sur invitation, les invitations sont à retirer dans les magasins Fnac ou par mail à l’adresse antennebourges-hn@asso6sons.com Nous souhaitons bonne chance aux cinq participants pour cette audition régionale et attendons avec impatience de bonnes nouvelles de leur part pour se revoir à Bourges entre le 20 et le 25 avril 2011 !

Plus d’infos : www.reseau-printemps.com

Festival Chants d’Elles

Du 16 novembre au 5 décembre prochain le public de Haute-Normandie vibrera au son de groupes féminins. Comme chaque année et pour la 11ème édition, le festival Chants d’Elles s’invite dans les salles de la région partenaires. Les spectacles sont variés et les tarifs adaptés aux bourses des étudiants. Le pass Chants d’Elles représente par ailleurs un soutien au festival et donne droit à l’application d’un

tarif réduit sur certains spectacles du festival. Il est en vente dans les salles du festival pour cinq euros.

A noter : le mardi 23 novembre NINe + Isabo à la Maison de l’Université (rock chanson française). Entrée 5 / 8 / 12 euros, gratuit avec la carte culture. Résas : spectacle.mdu@univ-rouen.fr www.myspace.com/ninealafrancaise


21

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Culture : Patrimoine, vie locale Annoncez vos événements : agenda@fac-here.com

A la découverte de Rouen...

A la découverte du Havre

Avec la cathédrale, le Gros-Horloge est sans doute le monument dont les rouennais sont les plus fiers. Vestige de l’âge d’or de la ville durant le Moyen-Âge, le « Gros » et son beffroi ont pourtant subi de nombreuses modifications au fil des siècles. Et nombre d’autochtones passent devant tous les jours sans même se soucier de son histoire...

Le Havre n’est pas seulement une grande ville attractive, c’est avant tout un port. C’est ainsi que François Ier l’avait conçu en 1517, pour remplacer Harfleur, devenu trop petit et trop ensablé pour accueillir de grands vaisseaux de guerre.

Le Gros-Horloge

Pour comprendre l'histoire du GrosHorloge, il faut connaître celle de la tour qui lui est ajointe, celle que tout le monde nomme le Beffroi. Dès le Moyen-Âge, lorsque Rouen acquit les libertés communales, une tour fut érigée. Mais suite à la révolte de la Harelle en 1382, elle fût rasée par Charles VI, et les rouennais perdirent leur liberté. Pour retrouver leur fierté, les bourgeois de la ville décidèrent de construire une horloge à l'emplacement de cette tour. Sept ans après la destruction, sans que le roi ne puisse s'y opposer, les travaux commencèrent. Mais pour asseoir la construction, il fallait également construire une... tour ! Et voilà comment, avec un habile subterfuge, les rouennais récupéraient, par un décret de septembre 1389, leur beffroi. Un véritable pied de nez au pouvoir royal. Les travaux de l'horloge et de sa tour durèrent près

de neuf ans, faute de financement. L'horloge se contentait à l'origine de sonner les heures. En 1410, on ajouta deux cadrans au-dessus de la porte Massacre et on remonta la Rouvel, la cloche qui avait sonné la révolte en 1449. Au XVIème siècle, on détruisit la porte pour la remplacer par une arcade style renaissance, et on remplaça les deux cadrans par les actuels. En 1711, les charpentes de la tour commencent à se fissurer, et on décide alors de la remplacer par un dôme circulaire surmonté d'une lanterne. En 1928, le mécanisme du Gros-Horloge est remplacé par un système électrique. Depuis 2007, un musée retrace l'histoire du monument. « L'univers m'embarrasse et je ne puis songer que cette horloge existe et n'ait pas d'horloger. » Voltaire. Gwilh@fac-here.com

A la découverte de Rouen...

Elisez vos lieux de convivialité préférés ! Jusqu’au 15 décembre prochain, vous pouvez récompenser vos lieux préférés en leur décernant une distinction. Quels sont les bars, restos et boites de nuits que vous préférez dans l’agglomération Rouennaise ? La question est ouverte et vous pouvez participer à l’attribution d’un label pour ces différents lieux ! Rendez-vous sur le forum Fac-here (http://fac-here.forumactif.com) et nommez : Le bar ou café que vous adorez Votre resto favori Votre boite de nuit préférée Les lieux lauréats recevront un petit autocollant « le choix des étudiants – Fac-here 2010  » à l’annonce des résultats et un article sera réalisé sur chacun d’eux.

Un prix « coup de cœur – Fac-here 2010 » sera également décerné par la rédaction du Tapis Volant pour chaque catégorie. Un seul vote est possible par personne. Pour vérifier, vos adresses ip seront contrôlées (plusieurs votes d’un même utilisateur ne compteront que pour un vote). Le vote est public et vous permet de suivre l’évolution des résultats. Vous ne pouvez choisir qu’un lieu par catégorie. A vous de jouer !! Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com

Le Port du Havre

Le Havre est un port construit à des fins militaires. Les craintes d'invasions anglaises se faisant grandissantes au début XVIème siècle poussent le roi à renforcer ses infrastructures navales. Petit à petit, la ville prend de l'ampleur est devient un véritable centre du commerce, notamment triangulaire, pour la France. Le commerce de produits caféinés y prend une part importante, jusqu'en 1980, elle accueille la bourse du café, reliée directement à Londres, sur les quais (pas loin des actuels docks Vauban). Puis, avec le développement des techniques de transport par voie maritime, l'avènement du trafic conteneurisé, et avec l'avantage d'une position géographique de premier choix, le port du Havre grossit considérablement. Aujourd'hui, le Grand Port Maritime du Havre s'étend sur 27 kilomètres et 10 000 hectares. Cet espace est composé d'un tiers d'établissements, un tiers d'eau et

un tiers de réserves naturelles. Avec la construction des terminaux de Port 2000, Le Havre est devenu le premier port français en terme de trafic de conteneurs, et le cinquième d'Europe. La marchandise qui arrive au port repart à 70% par la route, 10% par chemin de fer et 20% par voie fluviale. Autant vous dire que lorsque vous visitez ces lieux, tout semble gigantesque. Les conteneurs sont empilés sur sept étages, les grues peuvent en soulever deux à la fois. Les usines pétrochimiques renvoient, le soir, un décorum à la Blade Runner, les cheminées crachant des flammes à rythme régulier, les spots de lumière éclairant de toutes parts. Le port du Havre, véritable patrimoine industriel, génère à lui seul 16 000 emplois. « La puissance du port du Havre, la culture de la betterave, du calvados pour les braves, et ça get on up dans les caves ». A.Brown. Gwilh@fac-here.com

Vie rouennaise

C’est la foire jusqu’au 21 novembre !

Les quais rive gauche accueillent comme chaque année la foire St Romain sur fond de polémique. Bougera  ? Ne bougera pas ? En attendant, le programme change peu… Sous la nouveau

pluie

rien

de

Bon plan  : les 16 et 17 novembre

Peu de nouveautés cette année, quelques attractions arborant un « 2 » dans leur nom pour signifier que le modèle est tout récent, avec parfois quelques surprises (le Maximum 2 n’aime pas l’eau de pluie…) mais globalement une montée d’adrénaline garantie sur les manèges phares de la foire. C’est ce qui fait le charme des mois d’octobre et novembre tous les ans, malgré la pluie, malgré la sono parfois trop forte, malgré une recette qui ne change pas, on y retourne au moins une fois pour l’ambiance et pour ces manèges qui rappellent des souvenirs.

Pas envie de payer une attraction au prix fort  ? L’aspect financier est seul apte à vous faire retenter l’expérience ? Les 16 et 17 novembre, certaines attractions seront soldées et vous pourrez tester des manèges jusqu’à -50%. Si l’offre ne s’applique pas aux beignets chocolat maison, elle pourra en tout cas vous permettre d’oser grimper dans les attractions les plus renversantes à moindre coût.


22

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Culture : Littérature, BD et expos Contacter la rédaction : redaction@fac-here.com

Univers littéraire

De l’Art de lire de manière Fantastique

Trop longtemps décriée comme étant une littérature « au rabais » voire pas une littérature du tout, la « Fantasy » (ou littérature Fantastique) a gagné ses titres de noblesses grâce à des ouvrages comme le « Seigneur des Anneaux « (J.R.R Tolkien), ou plus récemment avec la saga « Harry Potter » (J.K Rowling). Confusions des genres

« Meilleurs ouvrages d’écrivains Français » n’a JAMAIS récompensé un ouvrage Fantastique, alors que des auteurs (Français  !) tels René Barjavel, Bernard Werber sont unanimement reconnus et lus dans le monde entier !

Très en vogue depuis quelques années, elle est malheureusement assimilée à de la Science Fiction pure et dure (dixit trop de rayonnages de magasins). La «  S.F  » est un genre où l’on trouve de la technologie et/ou de la science (Voyages intersidéraux, évolutions possibles de l’Humanité). La «  Fantasy  » met en scènes des personnages aux pouvoirs magiques, des monstres, et le ou les héros ont une quête à accomplir. Au sein même de la Fantasy, il existe des « sous-catégories  », comme l’Heroic Fantasy. Cette dernière se déroule dans un monde médiéval peuplé de cré ature s fantastiques, arpenté par des chevaliers ou de sombres héros, et qui fait la part belle aux arcs et épées, à la magie… On suit un héros, souvent dans une quête durant laquelle

La Fantasy n’est pas jugée « sérieuse  », car accusée de nous faire « fuir » la réalité…

Lanfeust de Troy

il apprendra à se surpasser/ maîtriser un pouvoir ou venger la mort d’un proche, etc. Mais la Fantasy est un Univers. On trouve des BD, comme l’excellent « Lanfeust de Troy » de C. Arleston et D. Arquin (des Français !), des séries (Chroniques de la Guerre de Lodoss), des films (Le Seigneur des Anneaux), mais aussi des jeux de cartes (Magic), de plateaux (Donjons et Dragons)...

Masturbation intellectuelle En France, la Littérature Fantastique se heurte à nos chers «  intellectuels  » qui la considèrent comme « moindre ». Pour preuve : le fameux «  Goncourt  » qui récompense les

Evénement

Mais n’est-ce pas là le but d’un livre  ? Nous emmener dans un ailleurs fantastique et merveilleux, où tout est possible ?

remettre en question tout ce en quoi l’espèce humaine croit. A la Croisée des Mondes de Philip PULLMAN  : Lyra est assignée d’une mystérieuse mission se rapportant à un étrange instrument appelé aléthiomètre et qui la conduira de l’autre côté de la Terre. Les Thanatonautes de Bernard WERBER  : Michael Pinson et Raoul Razorbak, chercheurs, partent à la découverte du Paradis en frôlant la frontière de la Mort… mais l’Ultime vérité doit-elle être révélée ?

Il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts. Voici donc une petite sélection : Waylander de David GEMMELL  : Un Assassin au lourd passé, aussi froid et implacable que la nuit… suivez-le dans sa quête de vengeance qui se fera par le sang ! La nuit des temps de René BARJAVEL : Une équipe d’exploration des Pôles capte un mystérieux signal provenant de sous la glace. En creusant, ils vont

Bernard Werber © DR Par Lucie D., Rêveuse éternelle. lucie@fac-here.com

Chronique BD

Festival de Rouen du Livre de Apocalypse sur Carson City Jeunesse tome 2 - le commencement de Du 3 au 5 décembre se tiendra une 28ème édition riche la fin en animations et débats autour du thème de l’illettrisme, sous le thème « Des livres délivrent ». Fondée en 1983 pour lutter contre l’illettrisme, cette initiative est la plus ancienne de notre pays et la plus importante de province. D’abord destiné aux professionnels du livre (bibliothécaires, enseignants…), le Festival s’élargit au grand public dès 1984, jusqu’à devenir un événement incontournable du patrimoine culturel normand. Il est ouvert à tous. 50 000 titres, d’éditeurs reconnus ou débutants, français ou étrangers, seront présentés sur 3900 m² d’exposition. Une centaine d’auteurs et d’illustrateurs viendront à la rencontre des festivaliers pour dédicacer leurs ouvrages. Tout au long du festival, les étudiants de l’IUT de Rouen feront découvrir différentes applications de la chimie à travers des petites expériences sans danger. Les enfants et étudiants seront invités à observer des expériences réalisées devant eux ou à manipuler eux-mêmes. A noter, le samedi 4 décembre à l’Agora Espace Philippe FARGE : De 9h30 à 11h30 « Les enjeux sociétaux du numérique ». Il y sera question de comprendre les enjeux des nouvelles techniques de production de textes, des pratiques de lectures qui en découlent et de ceux qui en sont écartés.

De 15h à 17h : « Multimédia et lectures plurielles ». Cette table ronde-débat permettra à chacun des professionnels et des jeunes présents d’échanger sur la pratique de la lecture dans le quotidien des jeunes et sur la place des nouveaux espaces d’expression et de créations. La Bande Dessinée y aura une place de choix et les amateurs de mangas ou comics, nombreux à l’Université, en seront ravis. A noter également le 5 décembre, de 10h30 à 12h, au bistrot des dockers, un petit déjeuner littéraire sur le thème «  regards sur la littérature Algérienne et Togolaire » mettra en avant des ouvrages et des éditeurs impliqués dans la connaissance de ces pays. Infos pratiques : Quai bas Jean Moulin, Rouen-Gauche Horaires d’ouverture au grand public : Vendredi 3 décembre de 15h à 20h Samedi 4 décembre de 9h à 19h Dimanche 5 décembre de 10h à 19h Jusqu’au samedi 13h : entrée gratuite pour tous Gratuit pour les étudiants sur présentation d’un justificatif

Griffon, éditions Akileos

Prenez un tiers de zombies, un tiers de gangsters, un tiers de militaires crétins… mélangez et placez le tout dans un patelin du Nevada… vous obtenez l’excellent Apocalypse sur Carson City !

eux, le shérif B. Justice n’est pas du genre à se laisser impressionner par des braqueurs de banques. Au Nevada on n’aime pas trop les fauteurs de troubles. Malheureusement au Nevada on a aussi un labo militaire secret où un savant fou s’amuse à transformer des soldats en zombies… et contamine le lac de Carson City, provoquant des attaques de poissons zombies et faisant se relever les morts ! Autant dire que les frères Blackwood vont passer une très mauvaise journée… Avec ce deuxième tome, Griffon continue de se faire plaisir : des personnages allumés, une ambiance comico-horrifique servie par un noir et blanc poisseux à souhait, un vrai régal. A lire à tombeau ouvert !

Le pitch : les frères Blackwood, gangsters dignes d’un film de Tarantino, sont en cavale. Pas de bol pour

Vous pouvez retrouver cette Bande Dessinée et bien d’autres chez Album, 1er étage du centre commercial des Docks 76 à Rouen.


23

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Détente : Informatique et jeux vidéo Pour participer, réagir ou juste flâner : http://fac-here.forumactif.com

Informatique & Open Source

Le monde du podcast

Ce mois-ci nous vous faisons un petit topo des news importantes du monde de l'Open Source. Voilà les trois faits les plus marquants de la rentrée !

Vous êtes un geek, un vrai de vrai, et vous en avez marre de devoir vous taper chaque midi l'émission de Nagui avec ses questions bidons et son indétrônable champion ? De toute façon, la télé c'est dépassé, Internet vous a libéré... et Matthieu Blanco a exaucé votre rêve le plus fou : participer à un quizz pour vrais geeks !

News d’automne 2.0

10.10.10

C'est officiel, la treizième version d'Ubuntu est sortie le 10 Octobre 2010 ! Libérée sous le nom de « TheMaverick Merkaat  », elle poursuit le chemin commencé par la version 10.04 LTS, à savoir la simplification de l'utilisation d'un système Linux au jour le jour, cela dans un bel environnement. Les thèmes Ambiance et Radiance ont été légèrement modifiés. Il est désormais possible d'installer le Flash Player et des codecs propriétaires du type MP3 pendant le processus d'installation afin d'avoir un bureau multimédia parfaitement fonctionnel dès le premier lancement. La Logithèque Ubuntu a aussi été remaniée, devenant un véritable App Store pour Linux.

Open... LibreOffice Une annonce qui a fait grand bruit dans le monde du Libre puisque les développeurs d'OpenOffice ont décidé de quitter la branche principale pour créer leur fork du célèbre logiciel de bureautique. En effet, depuis le rachat de SunMicrosystems par Oracle en 2009, la communauté du Libre est sur le qui-vive, la société

de Redwood Shores n'étant pas considérée comme l'une des plus favorables à l'Open Source. Elle a d'ailleurs annoncé la fin du développement d'OpenSolaris, un OS Unix Libre. Afin de prévenir toute dérive commerciale, les développeurs d'OOo ont donc préféré quitter Oracle pour fonder la Document Foundation et développer LibreOffice, sur la base libre d'OOo. Cette version est plutôt novatrice, elle permet de lire les formats .docx notamment. A noter que de grands pontes du tech soutiennent cette initiative, tels que Google ou Canonical.

GeekGame

1 million en 24 heures... ...Pour un jeu sous Android  ! L'OS open source de Google pour smartphone a accueilli sur son Market le mois dernier le célèbre jeu Angry Birds. Depuis sa sortie, le jeu a dépassé les deux millions de téléchargements. Qui a dit que le gaming sur Android n'avait pas d'avenir face à l'iOS 4 ? «  Les actualités d’aujourd’hui, c’est l’histoire de demain.  » R.Queneau. Gwilh@fac-here.com

Le compte Twitter du mois

@paris_normandie Sébastien Bailly, le webmaster du site web Paris-Normandie.fr a eu la bonne idée de créer et d’administrer le compte Twitter du célèbre quotidien régional. Résultat : toute l’actualité locale de Rouen, du Havre et d’ailleurs est accessible en temps réel, directement sur votre timeline.

Technologic talk

Web-series : Series réelles dans un univers virtuel ?

Vous vous dites qu'il est impossible de trouver des séries (ou des sitcoms) en dehors du petit écran ? Vous vous trompez. Les séries sur le web sont de plus en plus nombreuses, en extension avec la globalisation des réseaux sociaux (Facebook, YouTube...). Alors qu'est-ce qui peut être considéré comme une web-serie ? Ce sont des comédiens amateurs ou professionnels jouant dans des séries avec un scénario et un univers bien défini diffusées sur le Net, avec pour la plupart un certain succès. Nous allons vous donner deux suggestions de web-séries sur des univers totalement différents pour que vous vous fassiez une idée.

qui reçoit la visite d'un homme, le Visiteur du Futur. Cette série hilarante, créée par François DESCRAQUES, est une série futuriste avec des robots, des zombies et plein d'autres cataclysmes que le Visiteur du Futur veut éviter. D'ailleurs, cette série va démarrer sa seconde saison dans très peu de temps et on vous conseille de la regarder. (7 Novembre)

Tout d'abord, parlons de la Flander's Company. Créée par une bande d'amis qui se sont rencontrés sur de nombreux salons spécialisés, après Damned (créée en 1998), la Flander's Company a comme thème de fond les super-vilains, les alter ego des super-héros, dans une multinationale qui permet aux super-vilains de se faire de l'argent avec l'accord de leurs alter ego. Après trois saisons, cette série repart pour une quatrième saison qui a l'air très intéressante (sera diffusée en Janvier). Parlons de la plus récente, Le Visiteur du Futur. Elle met en scène Raph, jeune homme très bien dans sa vie

Deux exemples non-exhaustifs dans la liste toujours grandissante de ces séries (Hello geekette, Noob...), pleines d'humour et aux scenarii en bonne évolution, peut-être allez-vous plus aimer que les séries télévisuelles. Ces séries données plus haut sont aussi diffusées sur NoLife. http://www.info-graphik.com/flanders/ http://www.levisiteurdufutur.com/ accueil.html «  Alexis, alias TGF, étudiant en DUT. C’est avec la critique qu’on progresse. Et qu’on devient meilleur. J’attends vos critiques ou vos commentaires. » alexis@fac-here.com

Hein ? Guique Guème ? Autant vous le dire tout de suite, GeekGame est un jeu réservé aux accros des nouvelles technos. Le principe est simple  : 400 questions, 3 candidats, 3 manches, 1 seul vainqueur. Autant dire qu'il y a peu de place au hasard. Matthieu Blanco et ses invités posent les questions et le plus rapide à répondre remporte le point. Même si à chaque manche un candidat est éliminé, celui-ci ne repart jamais les mains vides... Verre à bière réfrigéré, marteau-décapsuleur et autre stickers à objets, vous l'aurez compris, l'important c'est de participer !

Les questions L'originalité du quizz est que les questions proviennent de la communauté.

En effet, chacun peut poser sa question sur le site du podcast, avec la réponse et les sources qui permettent d'étayer cette réponse. Ainsi, ce n'est pas moins de 400 questions qui ont été répertoriées pour la première émission au mois de Septembre... donnant ainsi des sueurs froides à Patrick Beja qui a joué le rôle du Père Fouras du podcast lors du premier numéro. Les questions sont ensuite classées dans des catégories toutes plus geeks les unes que les autres  : hardware, musée tech, séries télés et voire même... rien à voir !

Comment participer ? Si vous voulez mesurer l'étendue de votre culture face à d'autres geeks, rien de plus simple  ! Rendez-vous directement sur le site www.geekgame.tv et inscrivezvous pour la prochaine émission. Vous aurez à répondre correctement à cinq questions pour avoir la chance d'être sélectionné. Pour connaître la date de la prochaine émission, rejoignez le groupe Facebook ou suivez le compte Twitter de GeekGame ! « Je veux favoriser le partage et la diffusion des connaissances et des savoirs. » C.Haigneré. Gwilh@fac-here.com

Jeux vidéo

L’apanage de l’intelligence

Combien de fois ai-je entendu mes parents dire « Éteint cette console tu vas devenir débile », ou les médias se gargariser de « Les jeunes et les jeux vidéo : des sérials killers en puissance  »  ? NON  ! Les jeux vidéo, loin de rendre bête, peuvent aider à devenir… INTELLIGENT ! Ce sont souvent des jeux « Point and click » qui usent des dialogues, et dans lesquels vous devez trouver des objets et les combiner etc.  ; ou des jeux de plates-formes. Tout le monde connaît la gymnastique du cerveau par le Dr. Kawashima sur DS. Mais il existe bien d’autres jeux avec lesquels vous aller pouvoir mettre votre cerveau à rude épreuve… Kula World (PS1)  : Ou comment perdre la boule face à une balle qui doit trouver son chemin parmi une centaine de labyrinthes plates-formes 3D truffées de pièges. Hotel Dusk / Last Window (DS)  : Suivez Kyle Hide, un ex-flic acariâtre, dans sa quête pour comprendre les mystérieux événements de l'Hôtel où il séjourne puis sur son propre passé qui refait surface... Plusieurs fins disponibles. Syberia / Paradise / L’île Noyée (PC) : Les jeux de Benoît SOKAL sont emprunts d’un esthétisme et d’une beauté à couper le souffle, avec des

énigmes bien dosées, et des scénarios bien ficelés. MYST (PC et DS)  : LA série qui tarabiscote la tête, qui fait taper du poing et qui donne des insomnies… Réservée aux gamers à la «  réflexionite  » exacerbée. PROFESSEUR LAYTON (DS)  : Des énigmes, des casses-têtes dans une ambiance burlesque au design soigné et aux personnages attachants. RUNAWAY (PC et DS): On peut réfléchir et rire à la fois ! Dans une trilogie à l’ambiance Cartoon, vous devrez résoudre une multitude de défis tous plus délirants les uns que les autres. NANCY DREW (PC)  : Faites marcher « vos petites cellules grises » dans des enquêtes « So British ». N’allez voir les soluces qu’en cas d’extrême blocage. C’est si gratifiant de trouver la solution tout seul ! Vous verrez ça fait un bien fou ;-) By Lucie D., qui a gagné des neurones grâce à son PC lucie@fac-here.com


200

FORMATIONS DE BAC À BAC +5

E L Ô P ANCE

N R E T L A

',CDK:B7G:'%&% E6G89:H:MEDH>I>DCH GDJ:C 9Z&%]|&-]

Sous le haut patronage du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

>CK>I6I>DC<G6IJ>I:HJGHIJ9NG6B6#8DB


25

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Détente : Horoscope et séxo Journal étudiant gratuit ouvert à toutes les bonnes volontés

Séduction

Séxo

L’invasion d’Internet dans notre sexualité

L'engouement pour Internet ne se dément pas en même temps que le nombre de célibataires augmente en France. A croire qu'Internet n'a rien résolu alors même que nous sommes soit-disant connectés au monde et que, par conséquent, tous les possibles s'offrent à nous, tout ébahis que nous sommes. Ou peut-être est-ce une façon de voir la vérité en face : le mythe du prince charmant n'est... qu'un mythe, puisque le monde entier ne suffit pas à le trouver pour de bon. Pourtant, comment expliquer ce nombre vertigineux de sites de rencontres en tous genres où, finalement nous sommes censés trouver chaussure à notre pied ? Et comment expliquer le nombre d'adhérents tout aussi important à ces sites ? Même si quelques personnes trouvent leur bonheur en surfant sur la vague (au moins pour un temps), la plupart regrettent cet aspect marchandage et marchandise qu'offre la toile pour nombre de prédateurs. Même lorsque nous recherchons les plaisirs simples de la vie sans pour autant exiger le long terme, il y a foule en matière de pervers et de perverses (force est de constater que les hommes sont loin d'avoir le monopole en ce qui concerne les désordres mentaux) ! Et nous avons beau écrire en long, large et travers que nous sommes intéressés par telle ou telle chose, et pas intéressés par telle ou telle autre, les propositions plus que douteuses continuent d'affluer au point de nous écœurer quelque peu.

tinet grotesques, irrespectueuses et... hideuses ! Navrée, je me lâche un peu mais il est vrai que malheureusement Internet n'est souvent pas un défilé de personnes saines, et à l'esthétique attirante (en témoignent, Badoo, Easyflirt, Bi-way, Meetic, et j'en passe et des meilleurs ...). Entre le travesti sexagénaire qui voudrait être votre copine et qui vous harcèle trente fois de clins d'œils, la vieille peau de 53 ans dont la date de péremption a expiré alors même que vous n'étiez pas né, et tous ceux qui, en guise de photo de profil vous collent leur slip/string kangourou chargé à bloc, tel un magnum 357 (et forcément à blanc à moins que Rocco Si Fredi ait eu une centaine de frères jumeaux), il y a de quoi désespérer. Pourtant, vous ne demandez pas la lune, juste une personne, intéressante, jolie de préférence aux formes harmonieuses avec qui passer un moment agréable et respectueux. De toute façon, les statistiques le prouvent, les gens continuent à se marier ou à faire un bout de chemin avec des personnes rencontrées au bureau, par l'intermédiaire d'amis ou bien encore dans un bar ou une soirée. Comme quoi, suffit de regarder sa pendule à 14h !

Récemment, souhaitant m'ouvrir à de nouveaux horizons et faire l'expérience de certains désirs, je me suis trouvée confrontée à des personnes un tan-

Réagissez à cet article ! Emmanuelle@fac-here.com

L’Horoscope de novembre, par Laurent

Bélier :

Votre meuf a disparu depuis sept jours ! Elle devait chercher de l'essence avec les gosses et n'est pas revenue ! Faut se dépêcher car l'odeur des poubelles commence à attaquer les rideaux ! Faudrait pas que le tapis « OM » soit touché ! Remarquez il restera toujours votre mère qui va jamais à la pompe !

Taureau :

La CAF vous envoie une lettre en réponse de votre assiduité postale depuis cinq ans ! Elle vous demande d'arrêter de la harceler avec vos 350 lettres de relance ! Elle ne veut pas conclure, faut pas forcer ! Vous aurez pas un rendezvous ! Bonne nouvelle : une semaine plus tard la CAF vous envoie une lettre, elle aimerait compléter votre dossier...

Gémeaux :

Soirée d'Halloween ! Dire au poly-handicapé Gégé qu'il a le costume le plus réussi (surtout qu'il n’en avait pas!) n'était pas malin ! Cela va vous entraîner à éviter ses morsures toute la soirée. Au moins à Noël, évitez de lui dire qu'il a un beau traîneau quand c'est son fauteuil roulant.

Cancer :

Bravo vous avez gagné votre pari de quand vous étiez jeune au lycée Sainte

Thérèse ! Vous êtes resté puceau jusqu'à 65 ans ! Maintenant vous pouvez vous lâcher dans la maison de retraite « des beaux frustrés de la vie  », mais c'est dommage car les femmes de votre âge préfèrent des racailles sut le net ! Vous auriez dû parier que vous alliez devenir prêtre, là au moins on pécho pas mal !  

Lion :

Vous allez retrouver une personne que vous aimiez à la maternelle, et qui vous forçait à manger le sable dans la cour pour preuve d’amour ! Et qui vous tripotait et faisait des mamours ! Mais à l’époque vous pensiez que c’était une fille ! Non, juste sa mère qui le prenait trop pour une Barbie ! Preuve qu’une fois de plus c’est la faute des mères !

Vierge :

Vous allez découvrir que votre chef alcoolique préfère télécharger des partitions de guitare plutôt que de vous aider à boucler votre taff ! Et ben oui c’est lui qui flingue le réseau en téléchargeant et c’est vous qui devez vous gratter pour avoir vos récupérations !

Balance :

Santé : vous découvrez que votre voisin n’est finalement pas un cas social mais un précurseur au niveau du socio-médical !

Femme-Enfant : Femme Fatale ?

Allons messieurs, quoi de plus efficace pour vous conforter dans votre position de mâle qu'une jeune et jolie conquête, frêle, maladroite, esseulée dans ce monde si brutal ? Le genre de proie qu'on a plus envie de protéger que de mordre et qui vous donne l'impression d'être utile... Toutefois, attention à ne pas tomber dans le piège fallacieux de beaucoup de jeunes f e m m e s aujourd'hui. Imaginons. Soirée entre potes dans un bar, on vous renverse une bière sur le jean, vous vous emportez et..... tombez nez à nez avec une adorable blondinette qui vous fait des yeux de pandas «  Oh je suis désolée monsieur, j'observais la petite coccinelle posée là-bas et je n'ai pas fait attention ! » Crac ! Le piège s'est refermé, vous êtes sous le charme. Cette candeur attire les hommes. Pas tous certes. Besoin de se sentir fort, viril, paternel ? Attention ! Dans 20 ans, vous n'aurez plus le droit de tomber dans le panneau ! Jouer la femme-enfant n'est pas forcément une stratégie consciente de séduction. Différentes sortes : La manipulatrice : celle-ci est à éviter, après de longs moments à côtoyer ses amies, elle a intégré leurs codes et mimiques. Mieux vaut se détourner de ce spécimen car elle peut se révéler une véritable lionne une fois dans vos filets...

Depuis longtemps, chez lui, il avait mis en place une salle de shooting ! Il n’allait pas à Amsterdam pour la drogue mais pour aller aux colloques ! Quel malentendu ! Il mérite bien des subventions...

Scorpion :

Depuis des années votre grand-mère Nini croit que vous êtes un gros débile qui parle tout seul car elle n’a pas compris le système du téléphone portable. Vous allez vous venger en la plaçant devant les files des pompes à essence et lui faire croire que la guerre est de retour ! La peur aidant, elle sera toute disposée à vous remplir des chèques pour payer votre forfait de téléphone...

Sagittaire :

Vous croiserez au détour d’une cafétéria des étudiants impliqués dans le monde associatif aux yeux fatigués. Pris de peine à la pensée de leur prochaine nuit blanche, vous décidez de créer l’association des étudiants œnologues de l’Université de Rouen. Vous espérez déjà arriver à un nombre d’adhérents plus important que la participation étudiante aux élections universitaires...

Capricorne :

Vous allez recevoir l’accusé de réception d’un texto que vous avez envoyé il

La maladroite et enfantine par nature, toute mignonne. La petite chose tête en l'air mais pas bête pour autant. Généralement, elle aime les chats et s'émerveille devant tous les petits détails de la vie. Celle-ci peut être capturée, mais attention, on se lasse vite de la femmeenfant si elle n'est pas capable d'évoluer dans une relation à long terme.

« Le piège s’est refermé, vous êtes sous le charme » Enfin : la femme-enfant franchement stupide ! Autrement dit, la blonde. Celle qui, au moindre jeu de mots ou références un minimum intelligents, vous offrira ce sourire aux dents du bonheur si craquant, mais accompagné d'un regard aussi vide que les plages dieppoises en plein mois de janvier...

Réagissez à cet article ! chamallow@fac-here.com

y a un mois à un ami, dans lequel vous traitez sa mère de fuckeuz, allumeuse (pour déconner), la même mère qui... est morte il y a deux jours. Il ne vous reste qu’à ne pas vous pointer comme un con à l’enterrement en expliquant qu’on vous a piraté votre numéro ! Peut-être une force surnaturelle...

Verseau :

Vous allez rencontrer une femme sublime, intelligente, qui veut partager ses copines avec vous d’une façon torride, qui ne jure que par vous et qui vous aime quand vous regardez le foot à la télé... voilà pour votre signe ! Pour le chèque c’est « tapis volant horoscope », merci d’avance...

Poisson :

Vous vous réveillerez à la maison avec un sdf dans votre lit et un énorme mal de tête. Généreux comme vous êtes, vous pensez lui avoir offert un bon lit pour la nuit en échange de son pinard. Par contre vous ne savez pas pourquoi il porte vos sous-vêtements ni comment votre panoplie de jouets intimes est sortie de votre tiroir ! Réagissez à cet article ! laurent;geneslay@fac-here.com


26

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Détente : expression libre Contacter la rédaction : redaction@fac-here.com

La rentrée culturelle en images

Ces initiatives étaient proposées par l’association Fac-here et nous remercions les participants et spectateurs ! En haut à gauche : L’élaboration du chemin de fer En bas à gauche : Un instant choisi en pleine nuit (Youtube pour travailler ? c’est original...) pendant les 24h journal le 6 octobre En haut à droite : Palikao le 13 octobre à 12h30 En bas à droite : Birkenhead le 13 octobre à 20h30 Crédits photo : Caroline Jonot (sauf Palikao : Mickaël Mauger)

Fiction

Déclaration d’amour

Je m’appelle Mario, j’ai 20 ans et j’habite à Rouen. Partager avec vous mon bonheur actuel me ferait plaisir, en cette période froide de novembre. Avant, mes journées étaient difficiles et ternes. Je n’étais pas nécessairement malheureux, mais il manquait ce petit quelque chose qui donne le sourire pour toute la journée. La vie suivait son cours, les semaines s’évaporaient à une vitesse folle et pourtant, aucun relief n’émergeait de tous ces jours blêmes. Le rythme de la fac m’a épuisé durant cette première année joliment redoublée. Il fallait que je réagisse, que je prenne une décision pour retrouver un enthousiasme perdu à la fin du lycée. Le campus ne favorisait pas les rencontres, je n’étais pas membre d’une association, je voyais peu de monde… Et un jour, je t’ai rencontrée. Comme sans faire exprès, j’ai tourné autour de toi, discrètement. Le monde autour de nous me mettait mal à l’aise. Qu’en pensent les autres  ? Mais, en fait, qu’ont-ils à en penser ?

J’ai donc décidé de jeter mon dévolu sur toi et de foncer, de te serrer fort, de rentrer en ta compagnie malgré les regards moqueurs sur ton apparence. Certains n’ont rien compris à la vie  : pourquoi se priver d’un peu de bonheur en plus ? Notre première nuit ensemble restera un instant mémorable. Je sais, m’endormir si vite n’était pas très fin mais tu as réussi à apaiser tant d’années mornes que je ne pouvais que m’abandonner à toi, zen et serein. Nous vivons ensemble depuis maintenant un an et demi tu restes encore ma préférée. Vivre à deux dans un petit appartement n’est finalement pas si difficile qu’on le dit ! Tu as tant de qualités  ! Tu ne cries jamais, je peux regarder le foot à la télé sans soucis, tu n’es même pas jalouse lorsque des amies passent à la maison avec des idées derrière la tête, pour repartir le lendemain au matin… et tu es si douce… Ce message est pour toi. Je t’aime. Ma couette adorée.


27

Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°20 - novembre 2010 // Détente : Expression libre Contacter la rédaction : redaction@fac-here.com

Courrier des lecteurs Peu de courriers cet été, à part des mails très persos ou des demandes techniques sur les dates de bouclage des prochains numéros. Rien qui puisse vous satisfaire ici ! Pour écrire à la rédaction et apparaître dans ces colonnes, contactez la rédaction à l’adresse contact@

Les détails du mois !

Tous les mois, le Tapis Volant vous propose d’identifier un lieu rouennais et de faire travailler vos neurones... ou votre sens de la recherche.

La recette de cuisine du mois

fac-here.com en critiquant, félicitant ou posant des questions sur ce qui vous tient à cœur. De ce que L’Ourson mange au petit déjeuner à l’adresse mail d’un rédacteur, toutes vos questions sont bienvenues. Les messages originaux seront également fortement appréciés ! Trouverez-vous où se trouvent ces lieux ce mois-ci ? Vous avez la réponse ? Hop, gwilh@fac-here.com ou http://fac-here.forumactif.com

Bramboráky (ou Galette Tchèque) Ce mois-ci, partons en voyage en République Tchèque où la patate est ce que la baguette est aux français. Autant vous dire qu’avec une recette à base de pommes de terre, ce n’est pas votre bourse qui criera famine. Attention, c’est très gras mais c’est très bon. Au supermarché, prenez le premier sac de patate qui vous tend les bras et râpez-les avec amour et vigueur (pour deux personnes, quatre grosses patates suffiront). Ajoutez un œuf, quatre cuillères à soupe de farine, un peu de sel, une gousse d’ail émincé et enfin, à ne surtout pas oublier, la marjolaine, aromate utilisé dans 90% des plats traditionnels tchèques. Vous avez normalement une mixture un petit peu liquide mais assez compacte. Mettez un demi centimè-

Rejoindre l’équipe !

Brèves de bouclage Des étudiants jouent au foot avec une vache en papier mâché, la rédaction progresse au base-ball, s’inscrit au tournoi de balai ballon… bientôt, le bouclage se fera au comptoir du BDE Staps si ça continue ! Du sport pour décompresser et pour s’aérer l’esprit (avant des pauses nicotine qui ruinent les efforts du sport…), de grosses séances de rangement de la rédaction, nécessaires, qui amènent un climat apaisant pour travailler, écrire, relire, illustrer et mettre en page les articles de votre mensuel étudiant gratuit préféré (si ce n’est pas le cas, contactez-nous on va résoudre ce petit détail !), voilà ce qui a animé le bouclage de ce numéro. Avant, les 24h journal ont poussé les neurones jusque dans leurs derniers retranchements, quelques rédacteurs se sont trouvés une vocation dans l’élaboration d’un chemin de fer (quel article sur quel page, combien d’espace pour telle chronique…) en oubliant qu’un article à l’heure, c’est un article sans fautes d’orthographe (quoique, la réforme de 1990 fait encore parler d’elle à la rédaction chez les étudiants en lettres et du CAPES !) et bien mis en page. Bonne humeur globale, préparation d’un mois de novembre très rempli avec un nouveau site internet qui voit le jour quelques heures après l’impression de ce journal, amenant son lot de surprises (pas d’association disparue depuis sept

Le Journal Tapis Volant est votre journal étudiant. Il a pour vocation de vous informer sur ce qui concerne et intéresse le monde étudiant. Vous pouvez naturellement y participer quelle que soit votre passion (écriture, photo, dessin...) Pour participer voici la marche à suivre : - Contactez l’équipe aux contacts mentionnés en page 2 du journal, ou à l’adresse http://fac-here.forumactif.com qui comporte un espace rédaction. - En échange d’une cotisation symbolique (5 euros) vous devenez membre de l’association Fac-here pour toute l’année universitaire. Les membres de l’association peuvent écrire et participer autant qu’ils le souhaitent durant toute l’année, et ne sont pas limités dans leurs ans dans l’annuaire associatif, c’est promis !) et d’articles que vous appréciez (vous reprendrez bien un peu de sexo ou de logiciels libres ?).

tre d’huile au fond d’une poêle et lorsqu’elle est chaude, faîtes frire une boule de pâte et aplatissez-là un peu pour former une sorte de crêpe. Retournez jusqu'à avoir deux côtés assez solides et vous pouvez ensuite servir.  Pour la garniture, on le sert traditionnellement avec de la viande en sauce mais comme je suis sympa, je vous laisse composer la galette à votre guise. Pour ma part, un demi oignon et un demi poivron revenus dans l'huile avec une petite tomate font parfaitement l'affaire. Cuisinez, testez, créez, dégustez et dites-moi ce que vous en pensez ! gaspaar@fac-here.com

contributions. Vous pouvez ainsi choisir de publier une seule fois ou de tenir une activité mensuelle : Vous êtes libres de choisir votre implication pour aménager votre planning avec les cours et les examens. - Si vous n’avez pas d’idées précises de chroniques ou de rôles à tenir, nous pouvons vous recommander des enquêtes, interviews, diffusions, illustrations ou encore brèves à mettre en oeuvre. Il suffit de demander :) Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous adresser un courrier ou à nous rencontrer au local de l’association, nous en discuterons autour d’un café ! Par avance, merci de votre participation :) L’équipe du Journal Tapis Volant

Le Sudoku

Nuits blanches, évidemment, avec ce mois-ci une pensée particulière pour les amis de l’Agora du Cinéma Coréen, devenus experts en caféine pour la préparation de leur festival (voir page 16). Pensée également aux étudiants de Fac-here qui planchent sur l’élaboration de soirées étudiantes originales… on en reparle très bientôt ! Enfin, vous qui lisez ces brèves serez intéressés par l’annonce d’un supplément chaque 15 du mois. Plus d’infos, plus de fraîcheur : il faudra bientôt demander de l’aide à la boisson énergisante qui donne des ailes pour quelques membres de la rédaction, qu’ils soient en double cursus ou qu’ils cumulent trois jobs en complément de leurs études et de leurs articles dans le Tapis Volant ! Si ce numéro est un peu en retard (nous nous en excusons, un encart publicitaire a tardé à nous parvenir) la rédaction en a profité pour dénicher des news dont personne ou presque n’avait encore pensé à parler. Lisez ces colonnes avec attention, vous pourriez apprendre des choses dont vous n’entendriez plus parler, par manque d’affichage dans les facs !


Journal Tapis Volant n°20  

Le Journal Tapis Volant est un mensuel étudiant gratuit édité par l'association Fac-here (Université de Rouen, Haute-Normandie). D'un format...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you