Page 1

NumĂŠro 15 - mars 2010 *** Journal ĂŠtudiant gratuit

carnaval au campus ! 11 mars 2010 Ă mont-saint-aignan

P.3 le carnaval du havre en action ! Š universitÊ du havre

ACTU :

culture  :

Afficher illÊgalement à rouen coÝte cher aux associations ! Un reportage exclusif

P.19

yuksek et un plateau electro de qualitÊ : c’est au zÊnith de rouen dÊbut avril 2010 !

P.5

Quotidien :

Un mois riche en forums des mÊtiers et en initiatives pour l’emploi

P.4 Ă 11

Reportage boeunger >>>PCGH :QLAO MJCKQMFGOJCN

:

Yuksek est quant Ă lui le DJ du moment, rien de moins

Trouver un job ou un stage en europe avec les conseils du crij MAIS AUSSI dans ce numÊro : mois de l’architecture en normandie, les transeuropÊennes, de haute-normandie ! le les Êtudiants et le tabac, le wifi en citÊ u, l’actu du cirque

P.12

contemporain, la dÊcouverte du brÊsil et de l’Êcosse, comment recoucher avec ses ex, l’association oncpa, les journÊes portes ouvertes et toujours vos chroniques prÊfÊrÊes.

Journal ĂŠtudiant gratuit imprimĂŠ sur papier recyclĂŠ :)


Journal Tapis Volant Directeur de la publication et de la rédaction Mickaël Mauger (mickael@fac-here.com)

Publicité / Marketing

Laurent Geneslay (laurent.geneslay@fac-here.com)

Secrétaire de rédaction, déléguée à la culture Anaïs Liandier (maya@fac-here.com)

Le dernier numéro est en rupture dans votre faculté ? Contactez-nous !

Nous contacter : contact@fac-here.com / 06 18 69 18 82 Rédaction : redaction@fac-here.com / 02 32 76 96 88 Marketing : publi.volante@fac-here.com Pour contacter un rédacteur, écrivez à l’adresse e-mail suivant chaque article.

Sites web

L’homme ne se construit qu’en poursuivant ce qui le dépasse André Malraux, écrivain et homme politique français

Edito

A l’heure où le temps se réchauffe, le rythme des révisions s’intensifie et les premiers concours pointent le bout de leur nez, l’actualité conséquente va poser un cruel dilemme : Sortir ou ne pas sortir, telle est la question. En mars 2010, la fac de droit vit comme jamais. Forum des métiers, Oratio, village des assos… un pôle qui, du haut de ses 5106 étudiants, monte en puissance et gagne en animations.

http://www.fac-here.com / http://fac-here.forumactif.com

Musiques du monde, carnaval, festival jazz, les Pluriels, cinéma nordique, Allez les jeunes… Les temps forts se multiplient avec l’arrivée des beaux jours, mais comment 86 Points de diffusion sur Mont-Saint-Aignan, Rouen, Saint Etienne du peut-on travailler dans ces conditions de détente idéales ? Sans compter qu’avril et Rouvray, Evreux, Elbeuf, Dieppe... Rendez-vous dans les facultés, les mai seront dans la même dynamique… Dépositaires :

halls, les associations étudiantes, les municipalités, les commerces relais, les lieux publics de l’agglomération… Numéros téléchargeables sur internet gratuitement, pensez-y !

Edition :

Association Fac-here 2 place Emile Blondel - La Maison de l’Université 76 821 Mont-Saint-Aignan Cedex Antenne Pasteur : 3 avenue Pasteur, bureau 6 - UFR de droit-éco-gestion 76 000 Rouen

Impression

SNPEI, chemin des Grosses Pierres, Déville-lès-Rouen

Tirage

5 000 exemplaires

ISSN : 1968-0791 Dépôt légal : mars 2010.

Tous les articles et dessins signés avec le nom de leur auteur ne représentent pas nécessairement l’opinion de la rédaction. Ne pas jeter sur la voie publique,

Sommaire P3 : Carnaval au campus de Rouen ! P4 : Festival musiques du monde P5 : Collage illégal et sanctions financières P6 : Le wifi et les étudiants de cité U P7 : Le calendrier des colloques.

P8 : Découverte d’un sport P9 : Santé - bien-être P10 : L’association ONCPA et conseil-asso P11 : Insertion et orientation

P12 : Dossier : Travailler en Europe P13 : Rétro : les pc de l’Université P14 : International : Ecosse et Brésil P15 : Ecolo : l’eau en bouteille

P16 : L’actu du petit et du grand écran. P18 et 19 : L’actualité musicale P20 : Théâtre - danse - cirque P21 : Actu littéraire et expos P22 : Agenda des sorties rouennaises P23 : Les logiciels libres et les jeux incontournables P25 : Horoscope et sexo. P26 : Mode hommes et humeur P27 : Dernière minute. La Fourmi © Vincent

Journal étudiant gratuit réalisé grâce à nos partenaires

Quelques changements réclamés ont été réalisés dans ce Tapis Volant n°15 : Des signatures plus personnalisées (le simple mail est accompagné), un bandeau d’infos pratiques en haut de chaque page pour mieux se repérer parmi les différentes rubriques, des couleurs revues pour être plus accessibles, plus de contenu et d’illustrations... La critique est constructive et nous l’écoutons avec attention. Si vous aimez (ou pas), pensez à nous le communiquer ! Toute l’équipe vous souhaite une agréable lecture Mickaël Directeur de publication

Le journal Tapis Volant est un journal ETUDIANT édité par l’association Fac-here. La participation à ce journal est ouverte à tous. Prenez contact avec la rédaction, une équipe de joyeux lurons motivés pour vous offrir chaque mois un condensé d’infos de 28 pages, dispo gratuitement dans vos UFR !

contact@fac-here.com


Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Actualités la Une, Général Actualité Quotidien Reportage Culture : ADétente Donnez du piquant à votre vie étudiante !



Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

3

Carnaval au campus ! C’est nouveau à Rouen et c’est le 11 mars : un carnaval des étudiants sur le thème de la pollution. Mais pourquoi faut-il attendre 2010 pour que ce concept, un succès à Caen et au Havre, arrive enfin à Rouen ? Le Tapis Volant en parlait déjà l’an passé : pas de carnaval étudiant à Rouen, c’était un manque incompréhensible. Alors qu’au Havre et à Caen, l’initiative est portée par les étudiants (formés en association), l’institution universitaire a décidé cette année de lancer le projet à Rouen, ou plus précisément à MontSaint-Aignan. Les associations ont été invitées à participer au projet et répondent présent pour une organisation commune autour de la Maison de l’Université.

Déambulation et fanfare

Dès 17h30, rendez-vous place Colbert à Mont-Saint-Aignan pour former deux cortèges : les POUR et les CONTRE la pollution. C’est une spécificité de cet événement rouennais alors qu’à Caen, les organisateurs

préfèrent « ne pas donner de thème à un carnaval ». S’il est simple d’être de mauvaise foi et de prôner les bienfaits de la pollution de façon humoristique, les partisans du respect de la nature devront être bien originaux pour rendre leur cortège fun.

Préparations et déguisements

A moins d’avoir un magasin de farces et attrapes comme voisin, peu de chances de posséder les accessoires pour un défilé à disposition. Du 4 au 10 mars, un atelier de conception est donc proposé aux étudiants à la Maison de l’Université, l’Atelier de Lison de Ridder est ouvert à tous pour vous aider à trouver une idée ou à réaliser votre costume.

Ce 11 mars, il fera beau.

Les étudiants havrais se souviennent encore de l’édition 2008 de leur carnaval, dernière édition en date : un temps si mauvais que les plus téméraires n’ont pas osé reprendre le projet depuis, de peur d’être déçus. Tant d’organisation pour un jour J pluvieux n’encourage pas les étudiants à s’investir dans un tel travail, mais les organisateurs

L’enseignement supérieur se met à l’heure de l’impressionnisme !

Cortège du carnaval havrais © Université du Havre

du carnaval des étudiants de Caen, membres de Radio Phenix, ne se posent pas la question : plus de dix ans après la première édition, c’est un temps fort de l’année pour tout étudiant qui se respecte. Alors, Rouen ne sait pas faire la fête ?

Choisissez votre camp !

Un carnaval animé et convivial se fait avec la participation d’un maximum d’étudiants. Diffusez cette information (avec le journal au passage, c’est plus sympa !) et invitez vos camarades à choisir leur cortège : POUR ou CONTRE la pollution. Le forum Fachere permettra aux participants de se

retrouver avant le défilé pour préparer des sketchs et rendre le défilé unique, ou tout simplement pour répondre aux questions pratiques tenant à l’organisation. Première édition du carnaval au campus à Mont-Saint-Aignan Jeudi 11 mars 2010 à partir de 17h30 Choisissez votre camp ou restez informés sur l’organisation et le temps : http://fac-here.forumactif.com Article réalisé par Loïc et Mickaël. Un grand merci à la Maison de l’étudiant du Havre, à la Maison de l’étudiant de Caen et à Radio Phenix pour leurs réponses.

Archimède + Rosaparks

Deux grands établissements de l’enseignement supérieur, l’INSA de Rouen et l’Université de Rouen se sont associés pour vous faire redécouvrir ce mouvement pictural majeur. Afin d’en apporter un éclairage par l’angle pédagogique, un cycle de conférences annoncera cet événement d’exception sur la Haute-Normandie. De son côté, l’Université de Rouen axera son programme sur des conférences animées par des spécialistes de l’histoire de l’art et de la peinture. Quand à l’INSA, ce sera un cycle de conférences sur le thème : « Science et impressionnisme », qui prendra en compte l’histoire de l’art et des sciences. Jeudi 4 mars 2010 – 18h30 à la Maison de l’Université « L’école de Marseille avant l’impressionnisme, 1850-1874. » Mardi 9 mars - 18h30 à la Maison de l’Université « Les cathédrales de Monet, une expérience totale » Jeudi 11 mars 2010 - 16h à l’INSA de Rouen « Le peintre de la vie moderne »

1021

Jeudi 18 mars – 18h30 à la Maison de l’Université « La Normandie, berceau de l’impressionnisme » Mardi 6 avril 2010 - 15h à l’INSA de Rouen « Les impressionnistes et la science de la couleur » Mardi 27 avril 2010 – 18h30 à la Maison de l’Université « Gustave Caillebotte ou l’aventure du regard » Jeudi 20 mai 2010 - 15h à l’INSA de Rouen « De l’impressionnisme aux nouvelles technologies » Entrée libre et gratuite. Inscription de groupe indispensable, individuelle recommandée. loic.levesque@fac-here.com

C’est le nombre d’étudiants de l’Université de Rouen inscrits sur Evreux. Parmi eux, 737 sont à l’IUT. Source : OVE, chiffres du 15 janvier 2010 disponibles sur le site www.univ-rouen.fr

Une simple écoute de « l’été revient » et c’est l’ambiance de Wembley qui gagne l’auditeur, une Carlsberg entre les mains et l’écharpe de Manchester autour du cou. Seul le chant en français nous rappelle qu’aucun hooligan ne viendra perturber cette soirée pop-rock au cœur du campus. Des mélodies qui restent en tête, deux frères qui ne se prennent pas la tête : une formule « bonne soirée » garantie pour les étudiants !

En première partie, l’énergie surprenante de Rosaparks, pur produit local à teneur élevée en rock.

Vendredi 12 mars 2010 à 20h30, à la Maison de l’Université. Entrée : 5, 8 et 12 euros. Réservations : spectacle. mdu@univ-rouen.fr




4

Association Volant n°15 - mars 2010 // Actualités : Général, brèves Le Tapis Volant - vol.7 Fac-here Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis Actualité Quotidien Reportage Culture Détente Contacter la rédaction : redaction@fac-here.com

CINQ EXCUSES... pour ne pas aller à la BU ! 1) Vous savez tout sur tout, vous avez tout lu et tout écrit ! On se demande pourquoi les syndicats étudiants ne vous ont pas recruté ? Une fois qu’on a vu toutes les saisons DES EXPERTS sur tf1... le reste c’est de la littérature ! En plus, la porte d’entrée n’est pas assez large pour votre tête ! Bande de jaloux ! 2) Il y a cinq ans que vous avez emprunté « la philosophie pour les nuls » de Spinoza. Si vous mettez les pieds à la BU, vous allez vous retrouver aux archives, à vous faire tabasser pendant qu’on vous lira du Chateaubriand ! Vous avez le dvd « Au nom de la rose » : c’est pas des baltringues les lettrés ! 3) Depuis que la fac de droit a déménagé, c’est moins fun ! Avant on pouvait passer des paris de qui allait faire carrière à vendre des assurances ou celui qui allait finir par plaider dans « Sans aucun doute ». En fait, les BU où il y a plus d’étudiants en droit maintenant, c’est celles des prisons... 4) Ben ce n’est pas accueillant ! Tentez l’expérience de manger un kebab pendant que vous demandez à voir un livre rare ! Tout de suite c’est l’hostilité ! Alors là, si vous tentez de passer un coup de téléphone, c’est la crise ! On devrait faire des journées naturistes à la BU, au moins on est sûr que personne ne dérobera des livres ! 5) Votre marqueur ne marche plus pour remplir les murs des wc de la BU ! Dommage que le monde doit se passer de vos commentaires sur le football, vos petites annonces de puceaux, et votre soutien aux partis d’extrême droite ! Et dire que vous êtes l’espoir de la littérature française... laurent.geneslay@fac-here.com

Guillaume Le Conquérant : l’homme politique

Conférence de Pierre Bouet à la Maison de l’Université le jeudi 18 mars 2010, dans le cadre de l’Université pour tous. Au cours d’un long règne de cinquante-deux ans, Guillaume Le Conquérant restaura l’ordre public et la paix dans son duché et présida aux transformations qui firent de la Normandie la province la plus prospère et la plus dynamique de l’Occident au XIe siècle. Pierre Bouet parlera tout d’abord de l’homme politique que fut Guillaume le Conquérant. Ce chef d’Etat oeuvra pour l’organisation de la société et le développement de l’église (construction de monastères). De plus, certaines de ses productions littéraires et réalisations artistiques nous étonnent encore aujourd’hui. Enfin, Pierre Bouet évoquera le rayonnement de Guillaume le Conquérant et des Normands à travers l’Europe et dans le monde méditerranéen au XIe siècle. Jeudi 18 mars 2010 à 18h30 dans le cadre de « L’Université pour Tous »,

Classements SMBG 2010 Le classement s’appuie sur 3 critères de sélection : La notoriété de la formation Le critère de salaire de sortie Le critère de qualité de la formation un partenariat entre la ville de Mont-Saint-Aignan et l’Université de Rouen.

le 18 février 2010 par le ministère de l’enseignement supérieur en partenariat avec L’Etudiant. Sondage commandé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et réalisé en ligne entre le 2 et 9 février 2010 auprès d’un échantillon représentatif de 297 recruteurs d’entreprises du secteur privé et de 501 étudiants en Lettres, Langues et Sciences Humaines.

Soirée Muy Caliente à la MdU Pendant quatre jours, du mardi 16 au vendredi 19 mars, la température sera élevée à la Maison de l’Université de Mont-Saint-Aignan car les musiques du monde vont investir les lieux durant cette semaine. Valérie Lefort, étudiante en Master 2 en développement des publics de la culture nous expose les raisons de cette manifestation. TV : Pourquoi cette semaine musiques du monde ?

Les spectacles débutent à 19h00 et vous trouverez une petite restauration buvette sur place.

L’un des souhaits est de faire un tour du monde musical en trois jours, enfin de donner un aperçu de la diversité culturelle : latino, africaine et balkanique.

PROGRAMME : Mardi 16 mars : Soirée latino avec Agogo percussions et Estrada Mercredi 17 mars : Soirée africaine avec Testa Duende et Tribeca Jeudi 18 mars : Soirée balkanique avec Acoustic combo et Ziveli orkestar

que les étudiants deviennent spect-acteurs de l’événement TV : Comment vont dérouler les spectacles ?

se

TV : Chaque soirée est thématique, c’est volontaire ? sont Chaque groupe possède une identité

Tous les spectacles qui proposés sont en formule « bal guinguette ». Le but est aussi que les étudiants deviennent spectacteurs de l’événement. Le fait de mettre en avant une certaine forme d’interactivité nous a semblé primordial. C’est une formule assez légère dans laquelle chacun est libre de s’exprimer et de participer.

culturelle. Il lui appartient donc de s’approprier l’événement et de le faire vivre en créant du lien avec les étudiants. L’intérêt de cette semaine étant également de mêler groupes amateurs et professionnels, de rayonnement local et national. Pour favoriser l’accès et la découverte, un « pass semaine » est mis en place.

Préparer un entretien de motivation ou un dossier d’admission en filière pro Les étudiants souhaitant préparer leur entrée en licence professionnelle, en master professionnel ou qui voudraient préparer leurs entretiens de motivation doivent contacter rapidement l’adresse anne-marie. lefebure@univ-rouen.fr pour une inscription dans un groupe de travail (maximum 10 étudiants)

Trouver un emploi après une formation en lettres / SHS Pas moins de 81 % des recruteurs et 87 % des étudiants ont le sentiment qu’il est plutôt difficile, voire très difficile, de trouver un emploi dans une entreprise du secteur privé en étant issus d’une formation en lettres, langues ou sciences humaines et sociales (LLSHS). Tel est l’un des résultats du sondage (1) réalisé à l’occasion du colloque consacré à l’insertion des étudiants en sciences humaines et organisé

En Bref

INFO DE DERNIERE MINUTE :

La soirée initialement prévue le vendredi 19 mars avec le C.U.L. (Collectif de Ukulélés lillois) a été annulée. Toutes les infos sur : www.univ-rouen. fr/mdu et au 02 32 76 92 00 Réagir à cet article, c’est très simple ! loic.levesque@fac-here.com

meilleurs masters Marketing Rouen Business School & Reims Management School - Master Spécialisé Etudes et Décision Marketing : 7ème meilleurs masters Communication Rouen Business School & Reims Management School - Mastère Spécialisé Communications d’Entreprises : 1er

Journées Portes Ouvertes IUT de Rouen : Samedi 6 mars de 9h30 à 17h à Mont-Saint-Aignan IUT d’Elbeuf : Samedi 13 mars de 9h30 à 17h. ESITPA Rouen : Samedi 13 mars de 10h à 17h à Mont-Saint-Aignan. Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie : Samedi 13 mars de 10h à 17h.

Test Of Proficiency In Korean (TOPIK) examen de niveau en coréen Date et heure de l’examen le Samedi 17 avril 2010 - débutant, avancé: 09:00 - 12:30 - intermédiaire, Business-TOPIK: 14:00 - 17:30 Examen à l’Université de Rouen (Centre des Relations Internationales) – Bâtiment Colbert

Etudiants en médecine havrais Dès la rentrée universitaire 2011, les étudiants en première année de médecine havrais suivront leurs cours en visio-conférence sans aller à Rouen. Une bonne nouvelle pour des amphis moins remplis !

Printemps des poètes Le lundi 22 et mardi 23 mars, les étudiants de l’IUFM de Mont-SaintAignan proposent aux visiteurs des « surprises poétiques ».




Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Actualités Actualité Quotidien Reportage Culture : Général, Détenteculture en campus Tous les mois, l’actualité vue par les étudiants, gratuitement.

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

5

Affichage illégal, deuxième partie L’article du Tapis Volant numéro 3 (décembre 2008) avait beaucoup fait réagir. Il y a de quoi : 15 euros d’amende par affiche collée illégalement, cela donne à réfléchir ! Communiquer est un besoin (ce n’est pas le Journal Tapis Volant qui fera la morale !). Communiquer correctement l’est tout autant : il suffit d’observer les murs de certains bâtiments pour en conclure qu’ils sont particulièrement laids, la faute à un affichage sauvage massif et permanent. Qui a parlé de la BU de Mont-Saint-Aignan ? Les services d’entretien ne peuvent pas assurer un nettoyage quotidien de tous les bâtiments et, chaque jour, le monde étudiant constate des bâtiments déplorables. Si la ville de Mont-Saint-Aignan ne sévit pas encore, la ville de Rouen scrute les affichages illicites.

600 euros d’amende pour 40 affiches

La démarche est simple : lorsqu’une affiche, un tract ou un autocollant est repéré en dehors d’un point d’affichage autorisé (26 points publics à Rouen), le support est photographié deux fois, les preuves sont archivées puis l’association ou la société qui organise (ou qui tire profit de l’initiative mentionnée) reçoit un courrier l’invitant à payer une amende de quinze euros par support détecté (tarif fixé par un arrêté municipal).

Une facture qui peut vite grimper sur des murs totalement recouverts par des annonces de soirées étudiantes par exemple. Quelques associations étudiantes rouennaises ont été ainsi sanctionnées en ce mois de février 2010.

Une amende qui trouve sa justification

Des binômes circulent à Rouen pour nettoyer au Kärcher les murs dégradés, il apparaît normal que les responsables des affichages supportent une partie de ces frais. Mais les murs ne sont pas les seuls lieux interdits, ainsi les arrêts de bus, les lampadaires et les feux tricolores font grimper la facture : les sociétés comme JC Decaux ou Citeos ont, par une convention, l’obligation de maintenir le matériel dans un état irréprochable. Si une publicité sauvage est constatée, l’institution peut leur réclamer un dédommagement, et ces sociétés se retourneront… par une action récursoire contre l’organisme qui tire profit de l’affichage ! Autrement dit une double sanction qui fait payer encore plus cher.

Des solutions alternatives ?

Pour éviter le « sauvage » (que certaines sociétés insèrent dans leur budget de communication malgré tout), il est possible de recourir à la presse locale, aux lieux d’affichage légaux, aux supports virtuels (facebook, forums…) ou à la diffusion de tracts. Attention toutefois : un dépliant apposé sur un pare-brise doit impérativement comporter la mention « ne pas jeter sur la voie publique »,

au risque d’être en infraction. Il est également possible de dresser soimême le constat de l’affichage et de le signaler (si vous estimez juste de le faire) ou de sensibiliser les institutions environnantes à cette préoccupation. Qui sait, demain l’affichage sauvage à l’Université pourrait être sanctionné…

Prévenir sanctionner

plutôt

que

Il est évidemment regrettable que seul l’argument financier soit entendu. L’initiative de panneaux légaux autogérés fait son chemin mais ne rencontre pas encore suffisamment d’adeptes, les panneaux d’affichage des facs sont submergés et peu entretenus (à quand des réceptacles pour le papier et le carton à proximité ? Quel gâchis de papier qui n’est pas recyclé…). Dans le même temps on peut voir des affiches agrafées à même les arbres… Un grand merci à l’équipe de la Direction des Espaces Publics et Naturels de Rouen pour leurs précieuses réponses. Pensez à l’environnement, faites tourner ce journal ! mickael@fac-here.com Illustration : Laurent

Le Baron Perché fait son cabaret cirque La compagnie du Baron Perché s’est associée à la maison de l’Université pour vous proposer son cabaret cirque le mardi 9 mars à 20h30.

Durant cette soirée, des numéros d’horizons divers vous seront présentés. Afin d’en savoir plus sur le spectacle et l’association, nous avons rencontré Cécile Chopin, la présidente du Baron Perché qui compte pas moins d’une centaine d’adhérents.

TV : Le Baron Perché, c’est quoi ?

Cécile : C’est une association qui a pour but de développer les arts du cirque et de la rue dans notre région. Nous proposons des cours adaptés à toutes les tranches d’âges, des enfants à partir de 3 ans jusqu’aux adultes. Les cours sont donnés à la Maison des associations de Mont Saint-Aignan.

TV : Vous avez organisé plusieurs spectacles depuis le début de cette rentrée universitaire. Peux-tu nous en parler ?

Dans le cadre de la rentrée culturelle, le 13 octobre 2009 et le 5 février dernier, nous avons proposé au public un spectacle mené conjointement par notre association, les Croc’Odile et Still Kiddin. C’était un mélange de Théâtre anglais et de café théâtre. Dernièrement, nous en avons produit deux autres, toujours avec les Croc’Odile, mais aussi avec le Steac Frit pour de l’improvisation théâtrale. On fait surtout des déambulations dans différents cadres. Cela va de l’entreprise jusqu’au carnaval de la ville.

TV : En quoi consiste ce n o u v e a u spectacle ?

C’est un spectacle m é l a n g e a n t professionnels et amateurs. Il y aura un personnage haut en couleurs qui va animer tout le spectacle .Il y aura de la voltige, du cadre aérien, les Flying Fish girls, des équilibristes. Un bar jonglé sera proposé au public également. Le spectacle ne serait pas complet sans une dresseuse dans un numéro très original !

Infos pratiques

CABARET CIRQUE Tarif : 5,8 et 10€ Infos : 06 88 07 29 49 et lebaronperche.free.fr propos recueillis par Loïc Levesque. Photos : David Quessada loic.levesque@fac-here.com




6

Association Volant n°15 - mars 2010 // Actualités : Dossier, Général Le Tapis Volant - vol.7 Fac-here Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis Actualité Quotidien Reportage Culture Détente Réagissez aussi à ces sujets sur forum ! http://fac-here.forumactif.com

L’accès à Internet dans nos cités U, un luxe ? Contrairement aux étudiants de nombreuses universités de France telles que celles de Lyon, Paris, Besançon et bien d’autres comme, plus près de nous, Caen, il est difficile à ceux de Rouen de se connecter une fois sortis de l’espace académique. En effet, dans ces villes citées en exemple, non seulement des cyberespaces sont aménagés dans les cités universitaires, mais aussi la connexion est libre d’accès, en illimité et, souvent, gratuitement dans les chambres et appartements. Ceci le plus souvent grâce à un partenariat entre l’Université et le CROUS. A Rouen, cependant, l’étudiant doit individuellement négocier avec un opérateur et débourser environ vingt euros en moyenne par mois. Ce qui n’est pas donné à tous. Ceux qui y parviennent doivent par ailleurs faire face aux caprices et autres tracasseries des fameux opérateurs. Dès lors se pose une question à laquelle nous vous invitons à débattre sur le forum étudiant (http://fac-here. forumactif.com) : L’accès à Internet dans les résidences universitaires de Rouen, un luxe ?

Interrogées sur la question, les autorités du CROUS avancent des arguments qui valent ce qu’ils valent : « inclure les frais de connexion dans ceux du loyer reviendrait à les augmenter et faire payer même à ceux qui ne veulent pas du net ». Paradoxalement, certains résidents se plaignent que leur soit retiré, même lorsqu’ils n’en veulent pas, 8 euros par mois pour un tout petit frigo qui, d’après eux, ne leur sert pas toujours. C’est là un point sur lequel les Conseils de Résidents, récemment renouvelés, devraient certainement réfléchir.

Réagir à cet article, c’est très simple ! boor@fac-here.com

La Carte Culture, ou l’envers du décor d’un spectacle

La « Bête du Panorama » par Boor.

Le Rock, enfin considéré comme une phase historique

La Carte Culture, c’est quinze euros de réduction (trois fois cinq euros) offerts aux étudiants de l’Université de Rouen et de l’INSA pour régler une partie de leur billet dans les salles de spectacles partenaires. Mais elle permet aussi de participer à des rendez-vous avec des professionnels.

Les cours en Histoire, dates, définitions et évènements à n’en plus finir ? Oui, mais cette année, un domaine nouveau est exploité : le Rock. Lundi de 16h30 à 19h30 une bonne trentaine d’historiens suivent une unité libre, plutôt originale : Rock, culture et politique.

Le prochain : jeudi 1er avril, avec Amélie Vian qui s’occupe des relations publiques à la Scenationale Petit-Quevilly / Mont-Saint-Aignan.

Cinq professeurs se partagent les cours : Jean-Claude Vimont, Joann Elart, Florence Cabarat, Ludivine Batigny et Pascal Dupuy. Pendant ces trois heures on étudie : les origines, l’engagement, les contestations, le punk, le Ska, et le Cinéma.

On vient en cours avec plaisir pour découvrir les groupes moins connus, le tout illustré par des morceaux.

Le succès de cette UDD est surtout dû à son dynamisme. Le Rock est un sujet qui tient et touche les étudiants.

http://rcp-rouen.blogspot.com/

Lors d’un « Tea Time culturel », elle fera découvrir l’organisation d’un théâtre, en quelque sorte l’envers du décor. Comment choisit-on un spectacle ? Comment une programmation

s’établit un an avant ? Qu’est-ce que la communication ? Qu’est ce que le Service des Relations avec les Publics (trouver des nouveaux publics, ça veut dire quoi) ? Gratuit. Inscription obligatoire à culture@insa-rouen.fr RDV au Théâtre de la Foudre, Petit Quevilly à 16h Durée : 2h

En mars 2010, vous votez Peu importe pour qui vous votez, l’important est de faire la démarche ! 14 et 21 mars 2010 : Elections régionales en France. 25 mars : Elections au CA (Conseil d’Administration) du CROUS de Haute-Normandie. Ces élus vous représentent dans les domaines du logement, des bourses, des jobs étudiants et de la restauration. Certains membres peuvent ensuite être élus au CNOUS, l’échelon national du CROUS. 31 mars et 1er avril : Elections au CA (Conseil d’Administration), CEVU (Conseil des Etudes et de la Vie Etudiante) et CS (Conseil Scientifique) de l’Université de Rouen. Le CA prend les décisions majeures de la gestion politique

de l’Université de Rouen, le CEVU s’inscrit dans une gestion quotidienne de l’Université en attribuant, par exemple, les subventions aux associations après passage en commission FSDIE. Si la succession de périodes électorales parait fastidieuse, elle demeure néanmoins primordiale pour votre avenir d’étudiant, alors procuration ou pas, et quelque soit votre vote, en mars 2010 votre vote est important. Vous ne comprenez pas tout aux différents conseils, leur utilité ou leurs différences ? Posez vos questions sur le forum ! http://fac-here.forumactif. com rubrique actualité étudiante.

Pour suivre les cours, mais aussi pour votre culture personnelle, voici le site, qui donne des images et des articles dont l’accès est parfois difficile.

Réagir à cet article, c’est très simple ! ofeelit@fac-here.com

Conférences : 30 minutes pour comprendre Certains lundis midis de 12h30 à 13h en amphi D au Madrillet 15 mars Christophe Letellier (CORIA) Le chaos dans la nature : de la mécanique céleste à l’activité solaire Avec ses trois lois, Kepler offrait une loi générale au problème à deux corps, soit deux corps en interaction gravitationnelle. Une fois la loi de la gravitation rendue universelle, Newton considère immédiatement un problème à trois corps : mais il doit constater son incapacité à obtenir une loi générale... Il fallut plus d’un siècle et demi pour que Bruns et Poincaré démontrent qu’une telle loi n’existait pas.

29 mars Gérard Grancher (LMRS) Des mathématiques... et du mariage On dispose d’un ensemble de femmes et d’un ensemble d’hommes en même nombre. Comment constituer des couples « stables » en tenant compte des préférences de chacune et de chacun ? Les mathématiques permettent de répondre mais aussi d’attirer l’attention sur les conséquences (mathématiques au sens où cellesci sont prouvées) des stéréotypes hommes-femmes.


Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Actualités Actualité Quotidien Reportage Culture : Général, Détente Colloques Enseignants, annoncez vos colloques et événements ! agenda@fac-here.com

Portes Ouvertes à l’IUT de Rouen



Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

7

L’IUT de Rouen vous invite à découvrir ses différentes formations lors de ses Journées Portes Ouvertes. Ces deux journées vous permettront de visiter les laboratoires et les ateliers. Ce sera également l’occasion de pouvoir rencontrer les enseignants, personnels et étudiants qui vous conseilleront et guideront lors de cette manifestation. Le site de Mont-Saint-Aignan sera tout d’abord concerné en vous présentant toutes ses spécialités le samedi 6 mars de 9h30 à 17h00. Les filières « Carrières Juridiques » et « Techniques de Commercialisation » seront aussi dévoilées lors de cette journée.

Pour ceux qui souhaite en revanche s’orienter vers les filières « Réseaux et télécommunications » ainsi que les « Services et réseaux de communications », il faudra vous rendre sur le site d’Elbeuf sur Seine le samedi 13 mars entre 9h30 et 17h00. Cette porte ouverte ne concerne que les départements R.S.C et R&T. Plus de renseignements : www.univrouen.fr/iutrouen Réagir à cet article, c’est très simple ! ofeelit@fac-here.com

Forum des licences professionnelles techniques en alternance

A l’initiative du Centre de Formation par l’Apprentissage de l’Université de Rouen, découvrez les acteurs de cinq cursus au service de l’entreprise. Le jeudi 25 mars 2010 à partir de 13h30 à l’IUT de Rouen (Mont-Saint-Aignan), le forum des licences professionnelles techniques en alternance ouvre ses portes. Après un bref discours du président de l’Université, les cinq formations à l’honneur seront dévoilées, autant dire que les étudiants de l’IUT

seraient bien inspirés d’y assister ou de se renseigner s’ils ont cours ! La majeure partie de la rencontre portera sur des ateliers « découverte des formations » en rapport avec les besoins des entreprises.

11 et 12 mars 2010 « Archéologie et patrimoine culturel en Arménie » Organisé par le Laboratoire GRHIS (EA 3831) Maison de l’Université, Salle de Conférences et Hall d’exposition Giusto TRAINA • giusto.traina@univ-rouen.fr

Normande de Biologie Intégrative, Santé, Environnement (EdNBISE) Organisé par le Groupe Mémoire et Plasticité Comportementale (UPRES EA 4259), l’ INRA et l’Université de Caen Basse-Normandie M. DAUPHIN • 02.31.94.72.55. francois.dauphin@unicaen.fr

17 mars 2010 « Les difficultés scolaires » Organisé par le Département des Sciences de l’Education, laboratoire CIVIIC EA 2657 Maison de l’Université, Salle divisible Nord Jacques WALLET • 02.35.14.71.21 jacques.wallet@univ-rouen.fr

22 mars 2010 « La concurrence et le partage. Un monde commun des hommes est-il encore possible ? » Organisé par le Théâtre de la Foudre dans le cadre du cycle de conférences « L’Art de lier » Maison de l’Université, Salle de Conférences, 18h30. Durée 2h. Christian LAVAL, chercheur en histoire de la philosophie et de la sociologie, Paris X Nanterre.

18 et 19 mars 2010 « Développement émotionnel, Maltraitances et Adolescence » Organisé par le Laboratoire PSY-NCA (EA 4306) Equipe FIACRE Maison de l’Université Hélène TREMBLAY • 02.35.14.64.34. helene.tremblay@univ-rouen.fr 18 et 19 mars 2010 Colloque international «Géographie culturelle et Postcolonial» Organisé par le Ailleurs (EA 2534) Faculté des Lettres, Salle F 101 Odette LOUISET • 02.32.76.94.28 odette.louiset@univ-rouen.fr 18, 19 mars 2010 13èmes Journées de l’Ecole doctorale

25, 26 mars 2010 Colloque international « La mémoire et ses langages dans les pays anglophones » Organisé par le Laboratoire CORPUS (EA 4295) Maison de l’Université Antoine CAPET • 02.35.14.61.57 antoine.capet@univ-rouen.fr 25, 26 mars 2010 9èmes Journées Normandes de Recherches sur la Consommation Organisé par le laboratoire NIMEC (Normandie Innovation Management Entreprise Consommation) ESC de Rouen, 1 rue du Maréchal Juin, Mont-Saint-Aignan Joël BREE • joel.bree@unicaen.fr

Juste après l’heure du goûter, le cocktail viendra saluer la participation du plus grand nombre.

HGMJ NGMK&&& =l ngmk 7

$*(1&( 352/2*8(

Ngmk [`]j[`]r imga&&&

Les bons plans sont dans votre quotidien




8

Association Volant n°15 - mars 2010 // Quotidien : SportsDétente et loisirs Actualité Quotidien Reportage Culture Le Tapis Volant - vol.7 Fac-here Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis L’actu sportive universitaire et la découverte des pratiques, c’est dans le Tapis Volant !

Faire du Sport, oui mais lequel ? Entre les examens, les cours, les révisions, les concours, on en oublie de s’occuper de soi, de s’oxygéner le cerveau et les muscles... Alors avant qu’il soit trop tard, réagissez ! Un bon moyen d’oublier sa dure condition d’étudiant est de se mettre à la pratique d’une des activités sportives proposées par le SUAPS de Mont-Saint-Aignan. Oui... mais laquelle ? Aujourd’hui, focus sur la danse africaine... Animé par la danseuse et chorégraphe Hannah Wood Diawara, le cours de danse africaine, tous niveaux confondus, a lieu les mercredis soirs, de 19h à 20h30. Rappelons que ce cours est ouvert à tous et toutes, sans discrimination de genre. (Mais où sont donc les hommes ?) Car s’il y a bien une chose que la danse africaine véhicule, c’est son universalité. À la différence de la danse classique, où une arabesque est une arabesque, de la danse jazz où les jambes sveltes sont levées bien haut, les danses africaines sont dansées par tous, partout. Pas

Focus sur la danse africaine...

d’esprit de compétition, chacun fait avec le corps qu’il a, avec l’expérience qu’il a. Au Mali, où Hannah a parfait sa formation en intégrant le Ballet National du district de Bamako, la danse est omniprésente. Des compétitions de danse organisées dans la rue opposent des enfants de 5 ans. Le dimanche, « jour de mariage » comme le dit très justement la chanson, des éclats de musique surgissent à chaque coin de rue. Une femme, 80 ans, ouvre le bal. En pays Dogon, écrin de nature préservé de la folie de la mondialisation, une fête se prépare. Hommes, femmes, jeunes, vieux, tous vont frapper du pied sur la terre rouge.

Aujourd’hui, les danses de ballet ont perdu leur fonction sociale, et se mêlent d’autres cultures pour évoluer, s’enrichir, se complexifier. Après avoir bu aux sources des danses traditionnelles du Mali, Hannah a travaillé avec des danseurs contemporains (Mohamed Ballo dit « Timothé » avec qui elle créé la compagnie Nyaga), des comédiens et des musiciens (dans, entre autres,

Les activités sportives proposées sur le campus du Madrillet sont : Le badminton, la capoeira, l’escalade, le Futsal et la gym-forme.

Le Catch: une mode ou un véritable sport ? Il est difficile maintenant de passer à côté. Dans chaque grand magasin, vous observez des objets de ce sport en vogue chez les jeunes : le catch. Même un frère, un cousin de votre entourage supporte ce sport. Vous vous dites : « pourquoi aimer un faux sport ? ». Et c’est là qu’on vous arrête.

moonsault (saut arrière en appui sur la seconde corde)).

Si toutefois, vous souhaitez pratiquer En effet, ce sport est un vrai sport ce sport, il existe une école en Hautemalgré le fait qu’il soit scénarisé et Normandie, assez réputée, à Dieppe, que les matchs soient déterminés à si vous n’avez pas peur. Si vous allez l’avance selon une storyline (histoire) toutefois dans une école, préparezbien définie Ces vous à avoir des catcheurs sont des entraînements personnages crées poussés à l’extrême de toutes pièces (exercices de mais ils s’entrainent musculation jour après jour, pour poussés). éviter des accidents. Les catcheurs passent Préférez mieux au maximum 300 regarder à la jours par an sur la télévision car même route autour du si en effet, c’est monde et presque assez scénarisé, ©WWE autant en séance de cela reste un sport musculation. dangereux, et les personnes qui font ce sport ne doivent être en aucun cas Ils risquent même leur santé pour imitées, à condition que vous soyez l’amour de ce sport. De plus, depuis dans un cadre sécurisé sous peine quelques années, des décès viennent d’une blessure malencontreuse, qui endeuiller ce sport, notamment Eddie compromettrait votre cursus scolaire Guerrero, en 2005. mais également votre santé.

Un Sport Dangereux

Ces décès nous rappellent que ce sport est véritablement dangereux et entraîne des blessures graves voire des paralysies définitives (ex: Hayabusa, paralysé pendant plusieurs années après avoir essayé un springboard

Et comme dirait un célèbre catcheur : « And That’s The Bottom Line because I said so ! ». Alexis, TGF alias The Great Fan en DUT Génie Chimique, je vous invite à me contacter si vous voulez parler de mes articles,c’est avec la critique qu’on avance ! alexis@fac-here.com

dans lequel des musiciens sont toujours présents pour jouer percussions (djembés, duns) et instruments mélodiques (N’goni, balafon), qui accompagnent et portent la danse. Les élèves danseurs seront parfois amenés à expérimenter la polyrythmie, en chantant à la voix le rythme sur lequel ils ont dansé, ou en apprenant un chant traditionnel. Une énergie incroyable s’échappe de la salle de danse où souvent, les curieux s’arrêtent pour regarder le spectacle. Le cours présentera son travail, pour la première fois cette année, à la Maison de l’Université, le mercredi 17 mars à 20h. La compagnie Nyaga présente « Entre nous... » chez Mélo à Boos, les 25 et 26 février à 20h30 (10€ / 8€)

les compagnies Raz’bitume et Kellèbellavie). Ce lien fort avec la musique, Hannah le connaît et le véhicule dans son cours,

Réagissez à cet article ! elise@fac-here.com

Pratiques corporelles artistiques et regard de l’autre Le CETAPS (Centre d’études des transformations des activités physiques et sportives) organise le vendredi 26 mars 2010, à la Maison de l’Université, une journée d’études intitulée « Pratiques corporelles artistiques et regard de l’autre ». Un certain nombre de questions seront abordées : comment se fonde une expérience esthétique ? Comment peut-on interroger les processus d’acculturation ? Comment se construit et se déconstruit l’exotisme ? En quoi le corps est-il porteur de valeurs culturelles ? Comment ces valeurs construisent-elle un rapport à l’authenticité ? Une vingtaine de doctorants et chercheurs exposeront leurs travaux lors de trois tables rondes (Spectacles et exotisme ; corps et authenticité ; atelier méthodologique), travaux

portant notamment sur la danse et les arts du cirque. L’entrée est libre. La journée commencera à 9h30 par une conférence plénière de Georgiana Wierre-Gore, professeure d’anthropologie à l’Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand). Contacts : pascal.roland@univ-rouen.fr; magali.sizorn@univ-rouen.fr Comité scientifique et comité d’organisation : Betty Lefèvre, Pascal Roland, Magali Sizorn, Yann Babault, les étudiants option danse de l’UFR STAPS de Rouen. Laboratoire CETAPS (EA 3832), Faculté des sciences du sport et de l’éducation Physique de Rouen, avec le soutien de l’IRSHS de Haute-Normandie et de la Maison de l’Université

Actu sportive en bref !

La nuit du tennis Le mardi 16 mars 2010 de 22h à 5h du matin, la 4ème édition de la nuit du tennis se tiendra sur les terrains de l’ASRUC à Mont-Saint-Aignan. Par un grand tournoi en double (mixte ou non) les moins fatigués sauront dévoiler leurs talents pour remporter les matchs. Les plus chanceux joueront à la tombola tandis que les moins chanceux auront probablement un examen le lendemain en guise de récompense. Informations et inscriptions : maelgarness@hotmail.fr

Le SUAPS vous emmène au ski Le SUAPS vous propose un nouveau séjour ski durant les vacances de Pâques du 11 au 17 avril 2010. Logé en pension complète à l’UCPA d’Argentière, vous pouvez choisir votre forfait (de débutant à hors piste). Tarif étudiants et personnels de l’Université à partir de 250 €. Renseignements et inscriptions : 02 32 10 78 00




Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Quotidien bien-être, pratique Actualité Quotidien Reportage Culture : Santé, Détente Pour participer, réagir ou juste flâner : http://fac-here.forumactif.com

Santé : J’ai testé pour vous Le Don du sang ! A force de voir les camions Établissement Français du Sang devant la Maison de l’Université, je me suis dit : pourquoi pas moi ? J’avais mes raisons : « pas le temps », « j’aime pas les aiguilles », « il y a trop de monde », « je n’ai pas beaucoup mangé ce midi » etc... Mais la curiosité et l’envie de faire une bonne action m’ont finalement poussée à faire ce fichu don du sang. Pas dans un camion, mais à l’ESF de Bois-Guillaume. Et là, accueil chaleureux, prise en charge rapide. Le don se fait par étape. Après que j’aie rempli un formulaire, un médecin me reçoit, pique mon annulaire pour une goutte de sang qu’il analyse, s’assure que je ne suis pas à jeun. Puis vient

l’épreuve fatidique : la prise de sang. Dans la pièce, d’autres donneurs sont là, ça rigole bien ! Je m’installe dans le fauteuil tout confort que l’on m’indique, puis l’infirmière me pique le bras : étonnamment je ne sens rien. Sept minutes plus tard, elle revient pour m’annoncer que c’est fini, qu’elle me remercie, et que je peux passer dans le réfectoire pour prendre quelque chose à manger. Déjà ? Retrouvez les dates des prochaines collectes sur le forum : http://fac-here. forumactif.com Réagissez à cet article misstyk@fac-here.com

!

Santé : La semaine de l’audition Avant de ne plus entendre votre professeur (qui lui ne vous entend déjà plus depuis un moment), prenez soin de vos oreilles plus sérieusement ! Du lundi 8 au vendredi 12 mars 2010

Avec le soutien de la Mutualité Française et de la LMDE, la Médecine Préventive, située à la Maison de l’Université de MontSaint-Aignan, et les infirmeries de l’INSA et du site universitaire du Madrillet (Saint Etienne du Rouvray) accueillent durant cette semaine des ateliers de dépistage des problèmes auditifs. Ces ateliers sont réservés aux étudiants et, prévention oblige, sont bien évidemment gratuits.

Venez tester votre audition

Depuis combien de temps avez-vous effectué ce petit test, un casque sur la tête, pour détecter de quel côté vient le son émis ? Avez-vous des oreilles usées au point de ne plus entendre ces sonneries à ultrasons téléchargées à prix fou sur internet (et sans grand intéret pour les plus de douze ans) ? Toutes ces réponses seront données aux volontaires participant à ces tests, tant ludiques qu’utiles. Quelques bouchons d’oreilles seront distribués à l’occasion.

Avec un concert gratuit !

Le lundi 8 mars à 12h à la Maison de l’Université de Mont-SaintAignan, le Kalif propose un concert gratuit à destination des étudiants. Si la programmation n’est pas encore connue, on peut faire confiance à l’équipe pour proposer au campus un show de qualité... à l’heure du déjeuner ! Soigner ses oreilles au Chakra, c’est agréable mais peu efficace. mickael@fac-here.com

Santé - Bien-être

Les bénéfices de l’arrêt du tabac L’arrêt du tabac vous fait faire des économies, et ce, même en comptant les frais liés au sevrage.

Puisque le jour J est arrivé, il est toujours bon de vous remémorer les motivations qui vous ont amené jusqu’ici. Vous allez très vite le constater, les bénéfices de l’arrêt du tabac interviennent presque immédiatement.

Les envies s’estompent progressivement après l’arrêt du tabac

Arrêter de fumer permet de retrouver le calme intérieur. Nombreux sont ceux qui font cette constatation à l’arrêt du tabac. Une explication s’impose : la nicotine augmente le ressenti physique du stress. Lorsqu’une personne fume, les battements de son cœur sont plus rapides et sa pression artérielle augmente. C’est pour cela que la nicotine est classée dans les substances excitantes et non calmantes. A l’arrêt, la « surexcitation » disparaît. L’arrêt du tabac est aussi bénéfique pour la peau et la beauté en général. Le teint s’éclaircit, les rides sont moins marquées, les dents sont plus blanches, l’haleine devient plus agréable. Même la voix devient plus claire ! Arrêter de fumer permet de préserver votre habitat : les odeurs

Enfin, en quelques semaines, vous réussissez à vous libérer de la dépendance au tabac. Les envies s’estompent progressivement après l’arrêt du tabac : plusieurs mois sont parfois nécessaires pour ne plus avoir de fortes envies de cigarettes. Mais quel bonheur de pouvoir sortir, bouger, sans être obligé(e) de vérifier que l’on a assez de cigarettes ou si le débit de tabac est encore ouvert ! Références : http://www.tabac-infoservice.fr de tabac froid ne sont plus qu’un mauvais souvenir, les vitres, les murs et les tissus ne jaunissent plus et se salissent moins vite.

Chronique réalisée avec Ta Santé en un clic ! www.tasanteenunclic.org Illustration : Laurent

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

9

Le coin des Petites Annonces Un meuble à vendre, un appart à trouver ou en recherche d’amis ? Cet espace est pour vous, n’hésitez pas ! Le forum est également parfait pour ce genre d’annonces : http://fac-here. forumactif.com, rubrique vie pratique.

Appel à témoin ! Le CRIJ recherche des étudiants (ou autres) pour témoigner dans un film qu’il réalisera sur les jobs d’été. Vous avez eu une bonne expérience de jobs, au contraire des déboires ou encore, vous avez travaillé à l’étranger, contactez-nous et participez au film ! L’objectif est de montrer à d’autres jeunes des expériences vécues, de recueillir des conseils concrets ou de donner des idées aux autres. Les tournages sont prévus en mars et avril. Contact : Eric Hameury au 02 32 10 49 49 Eric.hameury@crij-haute-normandie.org

En Bref

Un petit déj pour ta santé ! L’association Ta Santé en un clic organise des petits déjeuners pour les étudiants dans certains lieux d’études. L’occasion de sensibiliser le monde étudiant à l’importance de repas mais aussi de veiller à maintenir un équilibre alimentaire dès le début de la journée. Un petit dej, oui, mais pas avec n’importe quoi ! A l’IFI le 18 mars A l’ESC le 15 avril En fac de Sociologie le 20 avril

Semaine du cerveau 2010 Une exposition se tiendra dans le hall du bâtiment principal de la faculté des sciences, à Mont-SaintAignan, du 15 au 20 mars 2010 sur le thème : « Le cerveau dans tous ses éclats ». L’entrée est libre et gratuite. D’autres manifestations (conférences, débats, animations) se tiendront le samedi 13 mars 2010 à partir de 15h à la salle Sainte-Croix-desPelletiers de Rouen. Le programme : http://www.semaineducerveau.fr


Association Volant n°15 - mars 2010 // Quotidien : Les associations Actualité Quotidien Reportage Culture Détente étudiantes Le Tapis Volant - vol.7 Fac-here Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis 10 10 Sur Chaque mois, une association à l’honneur. le forum, à chacun son espace privilégié !

La vie des associations étudiantes Focus-asso : ONCPA

Cette semaine au focus, l’association de l’UFR de Sciences et Techniques de MontSaint-Aignan, l’ONCPA. Au premier étage du bâtiment, un local accueillant ouvre ses portes aux étudiants, souvent à la recherche de compléments de cours, d’infos pratiques, mais aussi de bons plans que les membres distillent. Pour exemple, dans la foulée de leurs activités cinéma, après Into The Wild, les étudiants ayant participé à la sélection ouverte à tous ont choisi de proposer l’Age de Glace 3 au programme.

n’allez pas croire pour autant que l’ONCPA n’est là que pour débaucher les étudiants en soirée Avec une ambiance toujours résolument tournée vers le divertissement et la bonne humeur, il est fort à parier que cette projection du Jeudi 4 Mars sera encore un grand moment de détente et de plaisir à la Maison de l’Université. Grâce à un évènementiel chargé et complet, l’association diversifie le panel de ses activités.

Avec un esprit détendu, et sans prise de tête, ces étudiants savent bien que profiter de ses études, ce n’est pas franchir les portes de sa fac uniquement dans le but d’aller en cours. Ainsi, ils donnent une âme, une vie à leur bâtiment, se l’approprient régulièrement pour proposer aux étudiants des loisirs variés (tournoi de jeux de cartes réguliers ou juste une petite partie entre deux cours, soirées à thèmes, activités culturelles ou humanitaires). Guettez leurs prochaines sorties, toute date à fort potentiel de fun vous donnera l’occasion de croiser ces étudiants rompus à l’Art délicat de la fête. Mais il ne faudrait pas tomber dans l’erreur, n’allez pas croire pour autant que l’ONCPA n’est là que pour débaucher les étudiants en soirée, le but premier est de faire profiter aux adhérents de l’expérience de l’Université acquise par l’ensemble de ses membres. Ainsi, les contacts avec la dure réalité de la vie normale d’un étudiant se trouvent grandement facilités par les conseils avisés de Bastien, le président, ou tout autre membre de son équipe de choc.

Avancez malin dans vos cours tout en préparant vos futures dates de détente, voilà l’esprit de l’ONCPA.

ils donnent une âme, une vie à leur bâtiment, se l’approprient régulièrement D’ailleurs, un singe en logo, ça vous inspire quoi ? D’après une source proche, on peut affirmer que l’analogie entre l’homme et cet animal sympathique sur de points essentiels tels que la sagesse, l’humour et l’instinct créatif donne un part de réponse. Allez, laissez tomber vos masques simiesques, on a bien compris que vous êtes bien moins primates que vous n’essayez de le laisser croire ! Qui a dit malin comme un singe ? Prochaine soirée : jeudi 4 mars à la Maison de l’Université pour une soirée cinéma. Entrée libre et gratuite !

Réagissez à cet article ! plassben@fac-here.com

Conseil-asso : Pourquoi pas un salarié ? Deux, dix, cent membres, le nombre de participants à une association importe peu. Quand les activités deviennent nombreuses, le recours à un ou plusieurs salariés peut grandement aider dans les tâches quotidiennes, comme dans les gros projets. Faire un besoins.

point

sur

les

Choisir un salarié n’est pas une décision à prendre à la légère. Sélectionner les candidats sur cv est donc indispensable, tant pour s’assurer du sérieux de la personne que de ses compétences dans les domaines dont l’association a besoin. L’association a vraiment besoin de quelqu’un à mi-temps ou plus ? Réfléchir à l’investissement des membres au préalable peut éviter, à terme, un total désintérêt des membres pour leur structure. Lorsque le contrat du salarié expire, il faut une direction motivée pour faire perdurer l’association !

Facile de se perdre dans les différentes définitions et les différentes exonérations proposées Financer un employé

Des dispositifs existent pour recruter un salarié sans plomber son budget. Les emplois tremplins (Région) ;

Emplois à Forte Utilité Sociale (EFUS) ; Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE), Contrats d’avenir et Contrat Initiative Emploi (CIE) devenus Contrat Unique d’Insertion (CUI) entré en vigueur le 1er janvier 2010… Facile de se perdre dans les différentes définitions et les différentes exonérations proposées pour l’employeur (l’association) d’autant que ces dispositifs évoluent rapidement.

il est important de ne pas profiter du dispositif pour « exploiter » un salarié D’autres dispositifs permettent de recruter, pour une durée déterminé, un jeune ne pouvant pas bénéficier du Revenu Minimum d’Insertion : le service civil. Si le nombre de dossiers admis est limité, il faut prendre de l’avance sur la demande car la réponse peut dépendre des directives du ministère. Cette mission, qui offre au volontaire une indemnisation (et pas un salaire) réévaluée chaque année, est une solution pratique pour une

association. Elle doit toutefois s’inscrire dans une démarche d’insertion et de formation pour le volontaire : pour moins de 700 euros par mois, il est important de ne pas profiter du dispositif pour « exploiter » un salarié mais, au contraire, de lui garantir une expérience enrichissante et formatrice.

Les salariés et les institutions

Une association dirigée, d’un point de vue politique, par un ou des salariés ne plaira pas forcément à tout le monde. Les institutions pourraient considérer (parfois à tort) la structure comme une association plus « pro » qu’étudiante, la privant parfois d’une partie ou de l’intégralité de ses subventions. Il est donc primordial de justifier avec rigueur le recours à un salarié par des missions précises, que les motivations étudiantes ne peuvent, seules, accomplir.

Quelques liens utiles :

www.travail-solidarite.gouv.fr http://www.drdjs-haute-normandie. jeunesse-sports.gouv.fr/ http://www.lacse.fr vosdroits.service-public.fr Réagissez à cet article ! mickael@fac-here.com

En bref ! Prochaines commissions FSDIE Lundi 22 mars - Salle divisible SUD, Maison de l’Université Lundi 29 mars (Actions humanitaires) - 14h - Salle divisible SUD, Maison de l’Université Lundi 26 avril - 14h - Salle divisible SUD, Maison de l’Université

Village des Associations de Haute-Normandie Organisée par l’association Moss Activ’ (Master II Management des organisations sociales et solidaires, cette journée s’adresse aux étudiants et jeunes diplômés de l’Université de Rouen ainsi qu’aux associations de Haute-Normandie. Le village a pour but de reconnaître l’utilité des engagements associatifs pour susciter de nouvelles vocations et de nouveaux projets auprès des étudiants. Le jeudi 18 mars 2010 de 14h à 17h à l’UFR Pasteur - Rouen. Journée Organisée avec le soutien de l’Institut des Administrations des Entreprises)

La culture, outil de cohésion sociale ? Les étudiants du Master 2 professionnel Développement des Publics de la Culture de l’Université de Rouen organisent le lundi 15 mars 2010 de 14h à 19h une rencontre - débat suivie d’un moment festif avec le groupe aux chansons aromatisées Fenouil et les Fines Herbes. La convention de l’Unesco sur la diversité culturelle, insiste sur l’égalité quand elle affirme que chaque individu est porteur d’une partie du patrimoine culturel de l’humanité. Ce principe d’égalité nous engage à considérer autrement la culture et le social. Les étudiants de l’Université souhaitent donc ouvrir le débat avec les professionnels de la culture mais aussi avec les acteurs sociaux et les citoyens. Ensemble, quelles passerelles à tisser, quel avenir à construire ? À la Communauté Emmaüs, 8 rue de l’Abbé Pierre - Notre-Dame-de-Bondeville Entrée libre - Réservation conseillée sur : master2cmopc@gmail.com

Concours d’éloquence Oratio 2010 Organisé par la corpo droit économie gestion, le concours Oratio 2010 est ouvert à tous (pas seulement aux juristes). Il se tiendra du 12 au 27 mars via des manches éliminatoires où les sujets, souvent burlesques, laissent la chance à tout bon orateur, même usant de mauvaise foi ! Inscriptions jusqu’au 5 mars 2010 dans le hall de l’UFR Pasteur. L’inscription est gratuite !


11

Association Fac-here (Rouen) // JournalActualité Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Quotidien orientation et bourses Quotidien Reportage Culture : Emploi, Détente La rédaction est à votre écoute pour répondre à vos questions : redaction@fac-here.com

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

11

Insertion des jeunes diplômés en lettres

De la molécule au produit : des métiers d’avenir

Mercredi 10 mars 2010, les étudiants en lettres s’informent sur leur orientation.

La Cité des Métiers de Haute-Normandie, en partenariat avec la Région, vous propose de découvrir les métiers de la chimie, de la pharmacie / cosmétologie, de la plasturgie et du papier carton du Lundi 1er au Samedi 13 Mars 2010. Un événement qui a pour thème : De la molécule au produit : des métiers d’avenir.

Une rencontre Insertion des étudiants et jeunes diplômés de Lettres, Langues et Sciences Humaines se déroulera le mercredi 10 mars 2010, de 9h à 16h30, à la Maison de l’Université. Elle est organisée avec l’UFR de lettres et le Bureau d’Aide à l’Insertion Professionnelle (BAIP).

Des instants de rencontres

La journée est placée sous le signe des partages d’expériences. Des anciens étudiants insérés dans la vie active aux professionnels qui recrutent, en passant par des camarades de promotion, cette « journée témoignages » s’inscrit dans l’optique d’un éclaircissement sur l’avenir. Une initiative qui devrait particulièrement plaire aux anciens étudiants en lettres passant actuellement le CAPES s’ils parviennent à se libérer de leur stage obligatoire, mais aussi aux inscrits en premières années de licence, alors que les effectifs en lettres sont en baisse à l’Université de Rouen.

Poser ses questions, accumuler les réponses

Les longs discours vous rebutent ? Par un format original et personnalisé, le

BAIP propose aux étudiants d’accéder rapidement à une information claire, précise et illustrée d’exemples. C’est aussi une bonne occasion de découvrir des métiers trop souvent méconnus.

Une initiative du BAIP

Le Bureau d’Aide à l’Insertion Professionnelle propose également aux étudiants : - des entretiens avec des conseillers en insertion, - des ateliers de préparation à la recherche de stage et d’emploi, - l’entrée dans les filières sélectives, à l’entretien de recrutement, - des rencontres avec des professionnels, - des offres de stage et d’emploi, - un accompagnement pour élaborer votre projet professionnel.

Contacts :

Marie-Claude Baudouin (marieclaude.baudouin@univ-rouen.fr) Stephanie Grisel (stephanie.grisel@ univ-rouen.fr) Anne-Marie Lefebure (anne-marie. lefebure@univ-rouen.fr) On pense toujours trop tard à son orientation... mickael@fac-here.com

L’orientation en mars 2010, ça se passe à Pasteur ! « Forum métiers » en fac de droit Le CDG 76 vous propose un « Forum métiers » le mardi 9 mars de 9h00 à 18h00 dans le Hall de la Faculté de droit, de sciences économiques et de gestion, situé avenue Pasteur près de la Préfecture à Rouen. Lors de cette journée, vous pourrez rencontrer des professionnels des collectivités territoriales pour découvrir différents métiers comme directeur des finances, secrétaire de mairie, responsable d’urbanisme et bien d’autres secteurs encore. Vous pourrez également prendre conseil

auprès du centre de gestion de la fonction publique territoriale qui vous informera en matière de recherche d’emploi, de formation, de concours et des besoins en recrutements.

Même jour, même heure, même lieu ! Le 9 mars le pôle Pasteur accueillera un autre forum des métiers, organisé par la corpo droit économie gestion cette fois.

A part ce point de détail, c’est l’occasion rêvée pour les juristes (mais pas seulement) de découvrir des métiers accessibles avec une licence, un master, un concours ou un diplôme à venir.

Le S.U.I.O. (Service Universitaire d’Information et d’Orientation) ainsi que le centre de formation continue seront à votre écoute afin de vous informer et de vous conseiller plus largement sur votre parcours de formation et votre projet professionnel.

Forum des métiers… bis !

Quel dommage, alors que la corpo organise chaque année un forum des métiers, il n’a pas été possible de mutualiser cet événement avec le forum ci-dessus. Il faudra donc un bon sens de l’organisation pour les étudiants assistant à ces rencontres.

En recherche d’un avenir professionnel ? Le 9 mars 2010, la réponse vous tend les bras. Plus d’infos, rejoingnez le forum ! http://fac-here.forumactif.com

De la conception du produit jusqu’à sa commercialisation, les secteurs énoncés plus haut interviennent à différentes étapes de l’économie, couvrant ainsi un large éventail dans les domaines : Recherche et Développement, Production fabrication, Maintenance, Contrôle et Qualité, Commercialisation.

- Visites des labos avec démos d’étudiants et de lycéens - Espace emploi avec borne et logiciel - Espace information - Expo « Maintenance et Mixité » - Espace vidéo et documentaire - Rencontres de professionnels - Conférences et Flashs-métiers

Cet événement est co-organisé avec l’Education Nationale, les Maisons de l’Emploi de Haute-Normandie, les Missions Locales, Pôle Emploi, l’Onisep Haute-Normandie, les branches professionnelles (l’IUC, Plastalliance, Unipas) et les entreprises de ce secteur.

Université du HAVRE : le 13 mars, de 10h à 17h - Visite des laboratoires (formulation et analyse sensorielle) - Démonstrations réalisées par les étudiants en analyse et formulation - Présence de l’équipe pédagogique pour répondre à toutes les questions liées aux métiers de la cosmétique.

Programme :

ROUEN INSA et Université d’EVREUX : les 4 et 10 mars, de 9h à 17h

Réagir à cet article, c’est très simple ! gregory@fac-here.com

CV, lettres de motivation et boucles de la Seine

Trouver un emploi est parfois comme un roman d’espionnage : Beaucoup de préparation et de minutie pour quelques instants d’action. Emplois en Seine est un salon devenu incontournable pour rencontrer des employeurs et montrer son savoir-faire. Puisqu’il est possible de rencontrer au même endroit plusieurs employeurs dans de nombreux domaines, il serait dommage de se priver de cette occasion ! Lors de ce forum, de nombreux emplois seront proposés par plus de 200 directions des ressources humaines de tous secteurs d’activité, qui recrutent pour des métiers, des qualifications et des compétences multiples. Le forum est ouvert à tous,

débutants ou confirmés, avec ou sans diplôme… L’entrée est libre et gratuite. C’est les 11 et 12 mars 2010 au parc des expositions de Rouen. D’ici ce week-end, prenez de l’avance pour vos cv ! Pratique : Des navettes vers 40 villes seront mises en place pour faciliter l’accès au parc Expo. Horaires et renseignements : http:// www.emploisenseine.org On pense toujours trop tard à son orientation... mickael@fac-here.com


Association Volant n°15 - mars 2010 // Reportage : Les conseils ActualitÊ Quotidien Reportage Culture DÊtentedu CRIJ Le Tapis Volant - vol.7 Fac-here Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis 12 12 Vous souhaitez devenir annonceur : publi.volante@fac-here.com

Trouver un job... pourquoi pas en Europe ?

Tout citoyen de l’Union europÊenne a le droit de travailler dans un autre pays de l’UE ou de l’Espace Êconomique europÊen sans solliciter d’autorisation de travail. Il a accès, comme les nationaux, à tous les emplois privÊs ainsi qu’à certains emplois de la fonction publique. Les emplois relevant de la souverainetÊ nationale comme armÊe, police, justice, diplomatie, haute fonction publique peuvent cependant être rÊservÊs aux nationaux. Avant toute recherche, il est important Mais attention, avant de se lancer, il Quelques sites de conseils et des Êtablissements scolaires à l’Êtranger de dÊfinir clairement ses objectifs et est important de prÊparer son projet sont proposÊs aux Êtudiants en langues. d’offres de jobs de se renseigner prÊcisÊment sur la et de se poser les bonnes questions Ils secondent les professeurs de français situation Êconomique et sociale du pays, sur les conditions de vie et le marchÊ de l’emploi et sur ses droits et obligations.

(quel pays, quel type de job, avec quelle expĂŠrience et quel niveau dans la langue du pays etc.).

Il faut aussi s’attendre à des diffÊrences inattendues dans les procÊdures de candidature entre pays d’origine et pays d’accueil. Pour connaÎtre les rÊglementations et s’informer avant de partir quelques organismes sont incontournables Le Pôle Emploi international propose des services aux candidats dans les domaines de l’emploi et de la mobilitÊ europÊenne et internationale ; il permet de consulter en ligne les offres d’emploi à l’international. www.pole-emploi-international.fr peei.rouen@pole-emploi.fr Le rÊseau EURES regroupe les services de l’emploi des pays europÊens. Il offre informations et conseils, facilite la mobilitÊ des travailleurs et permet de consulter en ligne les offres d’emploi dans 31 pays europÊens. http://ec.europa.eu/eures/

Trouver un job d’ÊtÊ‌ ExpÊrience en milieu professionnel, perfectionnement linguistique, occasion de rencontres et de dÊcouvertes‌ un job d’ÊtÊ à l’Êtranger multiplie les atouts !

http://ec.europa.eu/eures et www.poleemploi-international.fr Portail europĂŠen de la jeunesse http://europa.eu/youth (rubrique emploi) Eurodesk www.eurodesk-france.org (rubrique destination Europe / choisir un pays) ClubTeli www.teli.asso.fr

Partir “au pairâ€?‌

boeunger >>>PCGH :QLAO MJCKQMFGOJCN Les postes proposÊs sont souvent des emplois peu qualifiÊs, dans les domaines du tourisme, de l’hôtellerie ou de la restauration et de l’agriculture. Attention, Ils sont en gÊnÊral peu rÊmunÊrÊs et il faudra assumer les frais de voyage et de logement sur place.

Un bon plan pour amÊliorer son niveau de langue à peu de frais, mais souvent pour des sÊjours d’au moins 6 mois. La  jeune fille au pair  (quelques rares postes pour les garçons) est logÊe et nourrie par la famille. En Êchange, elle s’occupe des enfants (promenades, jeux, devoirs, soins, repas‌) et participe aux tâches mÊnagères. Le plus souvent la durÊe du travail est de 5 à 6 heures par jour pour une rÊmunÊration comprise entre 225₏ et 300₏ par mois. Des associations ou agences spÊcialisÊes se chargent de sÊlectionner les jeunes filles et les familles d’accueil. Elles demandent des frais d’inscription (certains non remboursables) pour couvrir les cotisations, frais administratifs, assurance responsabilitÊ civile, etc. Une liste d’organismes de placement peut être consultÊe au CRIJ. Assistant dans un Êtablissement scolaire‌ Des postes d’assistant de français dans ActualitÊ

Quotidien

Reportage

et assurent des cours de conversation et une initiation à la civilisation et la culture de notre pays avec les Êlèves. Pour connaÎtre les procÊdures, adressez-vous à votre UFR d’origine ou connectez-vous sur le site du Centre International d’Etudes PÊdagogiques. www.ciep.fr (rubrique Programmes de mobilitÊ) L’assistanat Comenius est ouvert aux Êtudiants en pÊdagogie qui ont ÊtudiÊ au moins deux ans et aux futurs enseignants qui ont terminÊ leur formation mais qui n’ont pas encore exercÊ en tant qu’enseignant. Toutes les disciplines sont concernÊes. Les assistants sont personnes ressources en matière d’enseignement et d’activitÊs scolaires et intÊgrÊs à la vie de l’Êtablissement. www.europe-education-formation.fr Alors, vous expatriez vous tente ? Envie d’une expÊrience saisonnière ? Retrouvez des Conseillers du RÊseau Eures français et europÊens sur l’espace  Summer Jobs Abroad  lors du 10ème FORUM JOBS du CRIJ, le Vendredi 2 avril 2010. Plus d’infos‌ dans votre prochain NumÊro ! Centre RÊgional Information Jeunesse Haute-Normandie 84 rue Beauvoisine 76000 Rouen TÊl. 02 32 10 49 49 www.crij-hautenormandie.org Culture

DĂŠtente

17

Le Tapis Volant - vol.8 Mai 2009


13

Association Fac-here (Rouen) // JournalActualité Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Reportage passé étudiant, divers Quotidien Reportage Culture : Le Détente Une anecdote, un commentaire à apporter ? redaction@fac-here.com

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

13

Coup d’œil dans le rétro – Les étudiants et l’informatique Ce mois-ci, le coup d’oeil dans le rétro fait un petit coup de dénonce, mais qui aime bien châtie bien, non ?! Vous pensez que tous les étudiants apprennent à se servir d’un ordinateur dès leur plus jeune âge ? Que les salles informatiques sont remplies de petits génies capables de pirater le réseau universitaire ? Que les dossiers de fin d’année sont aussi bien réalisés que des rapports de la sécurité intérieure sur les ressortissants étrangers ? Et bien détrompez-vous, et le coup d’oeil dans le rétro est là pour vous rappeler quelques petits détails qui vont peut-être vous faire bugger... Nous sommes au début des années 80 et l’informatique est en plein boom. A l’Université, les étudiants commencent à apprivoiser des machines qui prennent la place d’un frigo et qui rament autant qu’une équipe olympique d’aviron. Hormis les étudiants en sciences appliquées, peu d’entre eux ont l’occasion de pousser vraiment la bête et les quelques intéressés bidouillent beaucoup mais pour pas grand-chose : les dossiers, mémoires et autres étant encore rédigés à la main. Imaginez-vous rendre un rapport de stage de cinquante pages manuscrites ou pire, tapées à la machine (si vous arriviez à en dégoter une) car une faute de frappe, et la page était à refaire (les ratures et corrections étant difficilement appréciées des jurys) ! Fin des années 90, les salles informatiques ont fleuri un peu partout : les bibliothèques et les U.F.R. se sont équipées mais le matériel devient vite obsolète, vu la vitesse d’évolution des machines. Mais cela n’est pas grave car malheureusement, les étudiants ne semblent pas vouloir vraiment prendre le pli. C’est ainsi qu’on

pouvait croiser près des imprimantes mises à disposition, des étudiants de troisième année qui découvraient qu’il n’était pas nécessaire d’ouvrir un nouveau document Word à chaque nouvelle page de son écrit ! (Véridique !)

Début des années 2000, à l’ère des jeux en réseau interne (très appréciés par certains services informatiques

Le Mois de l’Architecture contemporaine en Normandie

Cinquième édition de cet événement organisé par les Maisons de l’Architecture de Haute et de BasseNormandie. Focus sur les villes d’Evreux, Rouen et Mont-Saint-Aignan. Du 1er au 31 mars, venez découvrir comment se fabrique la ville de demain, durable tout en s’inscrivant dans l’environnement urbain. Par des conférences, expositions ou encore soirées cinéma, l’architecture s’invite dans le quotidien de tous ! En voici une petite sélection :

Cinéma à l’Ariel de MontSaint-Aignan (20h30, tarif unique 5,50 euros)

Jeudi 4 mars : Soirée patrimoine en partenariat avec la Mémoire audiovisuelle de Normandie. L’agglo de Rouen des années 50 à 70 sur grand écran. Jeudi 11 mars : La Corde, d’Alfred Hitchcock. Une projection suivie de commentaires par les étudiants de l’ENSAN. Jeudi 18 mars : Soirée Richard Copans, deux courts-métrages et une rencontre avec le réalisateur. Jeudi 25 mars : Pour commencer, diffusion des courts-métrages réalisés par les lycéens de Barentin (Thomas Corneille), par les étudiants du BTS audiovisuel de Pierre Corneille (Rouen) et par les étudiantes de l’ENSAN. En deuxième partie, débat autour de l’image dans le processus

de l’université lors des week-ends prolongés...), d’autres découvrent que surfer sur le web n’est pas un terme technique pour désigner une figure de véliplanchiste entre deux vagues. Ceux qui s’en sortent le mieux sont les étudiants étrangers, habitués à communiquer par internet avec leurs proches et donc devenus des cracks en débrouille informatique. Les autres quant à eux, s’essaient à enregistrer un fichier sur un disque dur, durant les cours d’informatique devenus obligatoires dans la plupart des filières pour essayer de pallier à leurs difficultés. Au milieu des années 2000, le réseau s’améliore et l’arrivée du WIFI sur certains lieux permet de désengorger les salles envahies par les utilisateurs de chat et autres sites de rencontre. Car oui, l’étudiant lambda cible ses apprentissages en fonction de ses besoins ! Le problème est que ces salles sont faites pour étudier, pas pour pallier à la solitude générée par les cités universitaires. Cependant, il faut reconnaître qu’après avoir enfin réussi à mobiliser nos aînés sur l’intérêt de l’utilisation de tels outils, le matériel lui, ne suit plus. On pouvait

donc se retrouver avec un mémoire totalement désorganisé alors qu’on avait passé des heures sur la mise en page, simplement parce que la version Word n’était pas la même que chez vous, ou même d’une salle à l’autre.

Ceux qui s’en sortent le mieux sont les étudiants étrangers, habitués à communiquer par internet Aujourd’hui, les salles informatiques sont de plus en plus désertées du fait du manque de moyens investis ou simplement de papier dans l’imprimante, mais aussi car de plus en plus d’étudiants viennent avec leur propre portable. Les écrits sontils mieux rédigés ? Un coup d’oeil dans le rétro du futur nous le dira peut-être un jour... Si vous voulez raconter un épisode de votre vie universitaire, il vous suffit de contacter l’adresse lyckos@fac-here.com

11ème édition des Transeuropéennes Le festival de la CREA (Communauté Rouen – Elbeuf – Austreberthe) propose une programmation toujours aussi étoffée.

d’élaboration de la construction architecturale (entrée libre)

d’Ukraine (naturellement) le 18 mars au CHU de Rouen.

Conférence à Pasteur

Le mardi 9 mars à 18h Dominique Perrault, architecte urbaniste, viendra partager sa vision de l’agglomération rouennaise de demain et notamment de l’aménagement des abords des quais de Seine.

Le festival sera ponctué d’une grande soirée de clôture au Zénith les 26 et 27 mars 2010, près de 2h de spectacle sur le thème « le Zénith des Impressionnistes ».

Café de la ville au Matahari (Evreux)

Une programmation variée, des spectacles nombreux et gratuits, cela donne un énorme succès : En 2009 près de 32 000 spectateurs se sont rendus aux Transeuropéennes. La réservation est donc le moyen le plus pratique (et surtout très recommandé pour espérer entrer !) pour assister à une représentation, il ne faut pas tarder !

Mercredi 17 mars à 18h : Quelles réponses au problème de l’étalement urbain ?

Expositions

Générique de Fin, de Bruno Brismontier, photographe d’architecture rouennais. Jusqu’au 15 avril à la Maison de l’Architecture, 111 boulevard de l’Yser à Rouen. No Limit, du Pavillon de l’arsenal, étude de l’insertion urbaine du périphérique de Paris. Jusqu’au 28 mars à l’ENSAN. L’hôpital vu du ciel, exposition de photos prises durant le chantier du nouvel hôpital d’Evreux. Jusqu’au 31 mars à la mairie, au ciné Zénith et à l’hôtel d’agglomération.

Avec 173 manifestations dans 44 communes et 17 pays représentés, le festival se veut accessible à tous. Si les clins d’œil à Normandie Impressionniste sont nombreux (rappel, ce festival se déroulera de juin à septembre sur la région), avec des animations autour de la cathédrale de Rouen ou des conférences du 15 au 25 mars sur les principales œuvres, la découverte internationale conserve, comme dans les précédentes éditions, une place de choix. C’est ainsi avec plaisir qu’on découvrira le 20 mars au 3 pièces le groupe de jazz lituanien Parax Band, ou encore Piano Trio Kiev originaire

Réservations uniquement par téléphone au 02 35 52 93 93 de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Tout billet non retiré 10 minutes avant le début du spectacle sera remis à disposition du public. www.la-crea.fr Du mois de l’architecture aux Transeuropéennes, deux bonnes raisons d’aimer le mois de mars ! mickael@fac-here.com


Association Volant n°15 - mars 2010 // Reportage : International, Actualité Quotidien Reportage Culture Détente mobilité Le Tapis Volant - vol.7 Fac-here Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis 14 Chaque mois, un pays à l’honneur14 !

International : Scotland the brave

A la recherche d’un voyage original et enrichissant ou encore d’une destination Erasmus ? Ce mois-ci les journalistes surinvestis du Tapis Volant ont visité pour vous l’Ecosse, cette verte contrée bien souvent ignorée au détriment de ses voisines l’Angleterre ou de l’Irlande. Pourtant l’Ecosse n’a rien à envier à celles-ci : tout d’abord ses paysages à couper le souffle valent le détour. Entre ses grandes plaines vertes où s’érigent, presque naturellement, de magnifiques terrains de golf, ses loch « bleu glacé » ou encore ses montagnes au sommet desquelles la neige persiste toute l’année. Une véritable bouffée d’air pur pour les amoureux de la nature. Mais non contente de n’être que belle, l’Ecosse est aussi riche, riche en culture. Forte

d’une histoire qui s’étend sur plusieurs siècles, et marquée par sa rivalité avec la « perfide Albion » et son fort désir d’indépendance il en résulte une culture unique et abondante très différente de celles des autres nations du Royaume-

Uni. A voir inévitablement, les châteaux (hantés bien évidemment), sculpturales bâtisses aux histoires surprenantes. Les Loch (pour ne pas citer le Loch Ness) sources d’innombrables fantasmes et mythes parfois effrayants ! Sans oublier que les clichés ne sont pas là par hasard, vous ne serez pas à l’abri de croiser des autochtones en costume traditionnel ou quelques joueurs de cornemuse autour d’une pinte au pub du coin… L’Ecosse la vraie !

Passé 21h l’Ecosse se lâche et l’Ecosse est « trash » Le loch Lomond © Abubakr Hussain

Mais l’aspect le plus étonnant et pourtant le plus méconnu est la folie

qui s’empare des rues à la nuit tombée. En effet passé 21h l’Ecosse se lâche et l’Ecosse est « trash » : très cosmopolite (le pays est de plus en plus prisé par les étudiants étrangers) les nuits écossaises sont dédiées à la fête, où des jeunes des quatre coins du monde se réunissent pour des soirées souvent déjantées... Et la palme d’or revient à Aberdeen au nord est du pays (qui plus est, est sûrement la plus belle ville du pays) majoritairement étudiante notamment grâce à l’université Robert Gordon, où, même les églises ont été « converties » en boites de nuit, bars et restaurants pour une ambiance hors norme, surprenante et presque choquante. Sans compter sur les prix défiant toute concurrence. A voir au moins une fois, si ce n’est deux ou trois... Réagir à cet article, c’est très simple ! fouley@fac-here.com

Journée de l’international au SRI Suite aux sélections des candidatures Erasmus, le Service des Relations Internationales de l’Université de Rouen organisera le 1er avril une journée de l’international qui sera destinée à promouvoir la mobilité. Cette manifestation se déroulera à la Faculté de Droit qui accueillera exceptionnellement les activités

organisées par le Bureau Europe/ Erasmus où près de 400 étudiants sont attendus. A partir de 17h30, un quiz Europe sera proposé aux étudiants postulant. Ensuite, « s’envoler pour réussir », le documentaire réalisé par le SRI dans le cadre du festival Envol, sera

projeté à 18h15. Suivi d’un Babel café à 19h00 qui comprendra en plus des tables d’échanges linguistiques, des rencontres brèves en langues étrangères entre Erasmus européens et Erasmus Français. Le moment tant attendu arrive à 21h00 avec l’annonce des résultats des candidatures Erasmus. La

manifestation se terminera à 22h30, mais les étudiants qui le souhaitent pourront continuer la soirée en discothèque avec la Corpo de la faculté, partenaire du projet. Réagir à cet article, c’est très simple ! loic.levesque@fac-here.com

International : le Brésil Rio de Janeiro et son Babel Café do Brazil carnaval Après l’anglais qui a été mis à l’honneur avec de la A l’instar de Paris avec sa Tour Effel, de New York avec sa statue de la liberté ou Cannes avec son festival, Rio de Janeiro, outre l’immense statue du Christ qui, du haut du mont du Corcovado, « veille » sur la ville, attire chaque année, grâce à son célèbre carnaval, des milliers des visiteurs en provenance de l’intérieur du pays ou de l’étranger. Hormis les bals pré-carnavalesques qui débutent souvent trois semaines avant le début officiel des festivités, le Carnaval de Rio s’étale sur les quatre jours précédant le mercredi des Cendres, qui marque le début du carême chez les catholiques. Même si a priori il ne revêt qu’un aspect festif, il a également un caractère religieux, compétitif, touristique, économique et même politique. Il se résume en effet à un « défiléconcours » au cours duquel les différentes écoles de samba, reparties selon le niveau ou la catégorie, devront donner la meilleure des prestations dans les domaines de la chanson, la musique, la danse, les costumes, des chars allégoriques… lesquels doivent être en adéquation avec le thème (Sida, histoire, humanité, écologie, éducation…) qu’elles auront respectivement choisi au préalable et ce, dans une marge de temps bien délimitée (60 à 80 minutes). Ainsi,

comme au football (chaque école dispose d’ailleurs de son club de supporters, de son drapeau et de ses couleurs et prépare pendant un an), les meilleures sont récompensées, les deux dernières sont reléguées au niveau inférieur pendant que les deux premières de cet échelon sont promues. La « finale » comme l’annonce des résultats sont retransmises en direct à la télévision. L’enjeu est donc de taille ! Auparavant les écoles de samba défilaient spontanément mais depuis le début des années 60, le Carnaval de Rio est devenu une fête de luxe car les prix d’entrées ne sont pas accessibles à tout le monde, même aux participants qui sont parfois obligés de faire des grosses économies pour se payer leurs costumes afin défiler avec une école de Samba. Réagir à cet article, c’est très simple ! boor@fac-here.com

musique folk, ce fut au tour du Brésil de nous faire danser et chanter sur un rythme de samba avec la présence de José Ventura, professeur de portugais à l’UFR de Lettres et le groupe « Mesa Samba » qui a mis une ambiance de fête dans la Maison de l’Université. Retour sur cette soirée, qui a eu lieu le 4 février dernier avec Christel Outreman, directrice du S.R.I. TV : En quelques mots, quel est le principe du Babel Café ?

TV : On a peu l’habitude d’entendre cette musique et Le Babel Café existe depuis deux ans. cette langue. C’est un rendez-vous mensuel qui est prisé des étudiants mais aussi du grand public rouennais. Le premier jeudi de chaque mois, pendant deux heures, les participants viennent travailler la langue de l’autre avec un natif. Et puis de temps en temps on essaie de mettre une langue à l’honneur.

TV : Pourquoi le Brésil aujourd’hui ?

Depuis vingt ans, il faut savoir qu’il y a des échanges d’étudiants brésiliens autour du professeur Ventura. Et donc on a souhaité mettre le portugais à l’honneur et plus particulièrement le Brésil. On rend hommage à ces étudiants qui viennent chaque année, ils sont vingt ; et puis également au travail que fait José Ventura depuis vingt ans.

Tout à fait ! En ce qui concerne la langue oui ; nous c’est notre souhait au sein d service des relations internationales, pratiquer la langue avec un natif. Vous avez remarqué, il y a aussi des enfants qui viennent là. Il y a des gens de collège qui viennent là pour pratiquer une langue, découvrir une autre culture. Ça me semble aussi intéressant. Je ne comprends pas forcement ce qui se dit mais j’ai bien me bercer de la langue de l’autre. Et puis de la samba, ce n’est pas tous les jours que l’on peut en écouter à Rouen. On a voulu faire partager au-delà de la langue aussi une culture et ce goût qu’ont les brésiliens pour la samba en particulier.

Propos recueillis par Loïc Vos prochains rendez-vous avec le Babel café : 4 mars : le chinois de 18h à 20h au SRI ; 1er avril : l’italien de 18h à 20h au SRI


Association Fac-here (Rouen) // Journal Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Reportage ActualitÊ Quotidien Reportage Culture : Ecologie DÊtente et citoyennetÊ Vous souhaitez devenir annonceur : publi.volante@fac-here.com

15

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

15

 Au cœur de la Nature  (Valvert)

Soutenue par un recours important à la publicitÊ, la consommation mondiale d’eau en bouteille connait une explosion (+ 57% en cinq ans). DroppÊe en France par la canicule de l’ÊtÊ 2003, la vente d’eau minÊrale ne va pas sans poser quelques problèmes. MalgrÊ les slogans vantant leurs vertus sanitaires, on peut se poser des questions. Pour exemple, la haute teneur en calcium de certaines eaux, utilisÊe comme argument publicitaire peut avoir des consÊquences nÊfastes sur la santÊ ; avec un usage rÊgulier, l’hypercalicification guette. Mais les consÊquences sont surtout environnementales, le bilan Êcologique des bouteilles comparÊ à celui du simple robinet est inquiÊtant. Les dÊchets, le traitement, la production plastique, le transport ternissent l’image de puretÊ vÊhiculÊe par les rÊclames. Alors certaines marques en font beaucoup pour redorer leur blason en imposant par exemple une agriculture sans pesticides ni nitrates aux alentours de leurs sources pour prÊserver les nappes phrÊatiques.

ÂŤ Buvez, ĂŠliminez Âť (Vittel)

Les pouvoirs publics en ont amÊliorÊ la qualitÊ afin de relancer sa consommation, mais celle-ci chute toujours, malgrÊ l’apparition des cÊlèbres carafes filtrantes. 1% de l’eau du robinet sert à sustenter la soif, alors que c’est l’aliment le plus surveillÊ par les autoritÊs sanitaires, et qu’elle coÝte entre 100 et 600 fois moins cher que sa concurrente.

L’enjeu des futurs conflits mondiaux serait-il l’appropriation de cette ressource vitale ? La Chine se positionne autour de fleuves tels que l’Amour pour avoir accès à de gigantesques rÊservoirs d’eau au dÊtriment de la Russie. La guerre de l’eau est sur les lèvres de tous les gÊopoliticiens, prenant pour exemple la Guerre des six jours qui permit à l’Etat d’IsraÍl de prendre le contrôle des nappes phrÊatiques de Cisjordanie. Aujourd’hui, le Droit à l’eau pose question et seules des règlementations nationales existent, en attendant les retombÊes du sommet de Copenhague. Mais le temps presse, de nombreux experts s’accordent à dire que les ressources d’eau potable s’Êpuisent et que contrairement à la tendance actuelle, nous devrions nous diriger vers une forme d’Êconomie.

Mais comme toujours, tout est d’abord une histoire de goÝt. Selon un panel* interrogÊ, l’eau de Rouen s’est considÊrablement amÊliorÊe en qualitÊ, mais Mont-Saint-Aignan, et les effluves de son eau n’inspirent pas la confiance.

Buvez, ĂŠconomisez !

 Cette eau est plus qu’une eau  (Courmayeur) En comparant par exemple l’eau du robinet à celle des toilettes, tout en demandant si l’on boirait cette eau, les grandes marques s’attaquent rÊgulièrement à l’eau du service public. Celle-ci fait même sa propre rÊclame dès 2005 pour contrer ces allÊgations, et intenta des procès, souvent gagnÊs.

Les divers traitements d’Êpuration sont loin d’apporter des rÊponses suffisantes et il est toujours possible de retrouver des traces de pollution après rejet dans le milieu naturel. Certains cours d’eau sont aujourd’hui saturÊs en polluants divers, l’industrie n’est pas exempte de tout reproche.

*absolument pas reprĂŠsentatif

Pour aller plus loin : SoirÊe film / dÊbat sur la raretÊ de l’eau le lundi 22 mars 2010 à l’Avant-scène (Grand-Couronne)) Des Êcossais changent l’eau en or depuis 5 gÊnÊrations (Glenfiddich) plassben@fac-here.com

8Q DWHOLHU GÂśXQH GHPLMRXUQpH DQLPp SDU XQH FKDUJpH GÂśLQVHUWLRQ GX %$,3 2%-(&7,)6

8Q DWHOLHU GH  GHPLMRXUQpHV DQLPp SDU XQH FKDUJpH GÂśLQVHUWLRQ GX %$,3

'pFRXYULU OD VLWXDWLRQ G¡HQWUHWLHQ 3UpSDUHU XQ HQWUHWLHQ

2%-(&7,)6

ÂŹ OÂśLVVXH GH FHW DWHOLHU YRXV VHUH] FDSDEOH GH  D YRXV SUpVHQWHU DYHF GDYDQWDJH GÂśDVVXUDQFH D SUpVHQWHU YRWUH SDUFRXUV GH IRUPDWLRQ GH IDoRQ PRWLYpH D SDUOHU GHV FRPSpWHQFHV DFTXLVHV DX ILO GH YRV H[SpULHQFHV MREV VWDJHV DFWLYLWpV EpQpYROHVÂŤ

Â&#x; 'pILQLU SUpFLVpPHQW HW IRUPXOHU FODLUHPHQW VRQ SURMHW SURIHVVLRQQHO Â&#x; eODERUHU XQ &9 HW UpGLJHU XQH OHWWUH GH PRWLYDWLRQ DGDSWpH Â&#x; 6H SUpSDUHU j OÂśHQWUHWLHQ GH PRWLYDWLRQ

D GH UpSRQGUH DX[ TXHVWLRQV GH IDoRQ DUJXPHQWpH (Q ILQDO YRXV PDvWULVHUH] PLHX[ FHWWH VLWXDWLRQ HW VHUH] PRLQV VWUHVVp H HW SOXV FRQILDQW H 

'$7(6

0DUV  $YULO  0DL  -XLQ 

-HXGL  /XQGL  -HXGL  0DUGL 

K K K K K K K K

-HXGL  9HQGUHGL  0HUFUHGL  0DUGL 

K K K K K K K K

,16&5,37,216 j OœDFFXHLO GX 68,2%$,3 RX SDU PHO DQQHPDULHOHIHEXUH#XQLYURXHQIU 3RXU FHW DWHOLHU YHQLU DYHF YRWUH &9 $77(17,21 120%5( '( 3/$&(6 /,0,7e ­ 

'$7(6

0DUV 

0DUGLV  HW  -HXGLV  HW 

$YULO 

0HUFUHGLV  HW  KK

KK KK

,16&5,37,216 j OœDFFXHLO GX 68,2%$,3 RX SDU PHO DQQHPDULHOHIHEXUH#XQLYURXHQIU 3RXU FHW DWHOLHU YHQLU DYHF YRWUH &9 HW OHWWUH GH PRWLYDWLRQ $77(17,21 120%5( '( 3/$&(6 /,0,7e ­ 


16

16

Association Fac-here Volant n°15 - mars 2010 // CultureCulture : Petit et grand écran Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis Actualité Quotidien Reportage Détente Vous souhaitez devenir annonceur : publi.volante@fac-here.com

L’actu du petit et du grand écran

Dans les salles :

Série télé : No Heroics

Wolfman

Fin dix-neuvième, s’étant échappé du manoir de Blackmoor à la fin de son enfance marquée par la mort obscure de sa mère, Lawrence Talbot, aristocrate et tragédien de renommée à NewYork, revient dans les fins fonds de l’Angleterre sous les conjurations de la fiancée de son frère, Gwen Conliffe, afin de comprendre les circonstances de la mort de l’homme qu’elle aimait. Alors qu’il traque la bête, coupable de plus de morts qu’il n’aurait pensé, Lawrence, hanté par le passé, découvre avec effroi une part de lui-même qu’il n’avait soupçonnée. Et la lycanthropie métamorphose l’homme en bête, jusqu’au regard… Quant au nôtre, toujours il est happé par un point lumineux, lampes ou bougies, dans des décors froids et vaporeux ; ainsi est-il accordé un soin minutieux aux ombres et lumières, particulièrement à celles portées sur les visages dont celui toujours éclatant de Gwen, « claire, brûlante et lumineuse comme la lune », lune qui

se glisse obstinément à une extrémité du cadre et qui semble exercer autant d’emprise sur le sort de Lawrence que sur la réalisation même du film, excessivement soignée, et pourtant lunatique. Sous un jeu trop convenu, et des visages trop inexpressifs – seule Emily Blunt (Gwen Conliffe) sort son épingle du jeu – sont censés être contenus toutes les pulsions, et vices humains qui, les nuits de pleine lune, après métamorphose effrayante – et qu’enfin on ne dissimule pas ! – se déchaînent réellement à l’écran… L’inceste, notamment. Sous le gore, l’effusion de sang, Wolfman traite donc des fondements de la civilisation, aussi fragiles qu’est ténue la limite entre l’homme et la bête au cri effroyable, qui n’est en fait autre que – pour la petite histoire – une voix de baryton ! Poète et photographe sans prétention, désœuvré, mais pas tant au regard de l’article qu’il vous offre encore... thibault@fac-here.com

Valentine’s Day

On y va parce que : - C’est la saint-Valentin, c’est dans l’air du temps. - Certes un casting aussi chargé en célébrités ça parait toujours louche, mais allez… c’est quand même tentant, et puis peut-être que c’est l’occasion tant attendue : un bon film avec beaucoup de « bons » acteurs. - La bande annonce est rythmée et énergique, le film a l’air amusant. On est déçus parce que : - Bien que le film soit rythmé et énergique, l’humour ne suit pas, seulement des gags « Hollywoodiens » à répétition.

Semaine du 3 mars

- Le film n’est qu’un pâle ersatz de Love Actually, où même la présence de « superstars » ne sert pas le film tant leur présence est furtive. Une comédie sentimentale américaine classique, très commerciale et « cliché ». - Et puis la Saint-Valentin… Idéal si vous vous voulez vous vider la tête et vous détendre durant une heure et demi, sinon, passez votre chemin ! Réagir à cet article, c’est très simple ! fouley@fac-here.com

Ce mois ci, lumière sur No Heroics, une série décalée, presque d’un genre nouveau à l’humour « so British ». La série se déroule dans un monde similaire au nôtre « à une différence près, il y a des super-héros » comme l’indique le slogan de la série. Effectivement dans ce monde les super-héros font partie intégrante de la société et vous les croiserez (tous en capes et en supers pouvoirs) aussi bien au super marché qu’en sortant promener votre chien. Nos héros Alex, Sarah, Jenny et Don, sont quatre d’entre eux. Plus super zéros que super-héros, ils préfèrent utiliser leurs pouvoirs à des fins personnelles et ne sont pas d’une grande aide à la société. Coté vie

personnelle c’est plutôt la loose : célibataires, impopulaires, en manque d’argent, ils se réunissent tous les soirs dans le pub pour super-héros : « The Fortress » histoire de se saouler et dire du mal de ceux qui sont plus célèbres et plus populaires qu’eux. Notamment Excelsor, le super-héros le plus puissant et populaire du monde, qui se moque d’eux dès qu’il le peut… Une série hilarante qui démystifie avec brio le monde des super-héros, seul inconvénient, encore inédite en France la série n’est visible qu’en streaming.

Depuis plus de dix ans déjà, un pays étrange envahit Canal+, parodiant la vie des français et appuyant sur les travers de notre société avec une recette efficace ; humour, décalage et subversion. Bienvenue au Groland !

la demandera, on voit fleurir partout des symboles GRD, et les « citoyens » sont désormais presque 150.000 ! De fait, les ambassades fleurissent partout en France. Alors pourquoi une telle identification à ce programme ? L’absurdité, le non-sens permanent des « nouvelles neuves du monde » est parfois rattrapé par une actualité réelle tout aussi délirante, et Groland prend alors tout son sens : c’est une satire, se moquer pour provoquer et créer le changement. Le côté militant de l’émission apparait : pas à gauche, encore moins à droite, mais surtout ni Dieu ni Maître ! Un seul mot d’ordre, BANZAI !

Réagir à cet article, c’est très simple ! fouley@fac-here.com

J’ai vu à la télé : Groland !

« Je mourirai pour toi »

Pour un pays imaginaire, on doit reconnaître qu’il est bien doté ; une géographie, un gouvernement, un panel de chaînes télé, mais ce n’est pas tout. Depuis que son présentateur vedette proposa la nationalité grolandaise à qui

Ce Citoyen Grolandais depuis 1999 souhaite un joyeux 1er anniversaire à Hugo, mille bonzaïs ! plassben@fac-here.com

Agenda ciné du mois de mars, par Fanny

Precious est tiré du livre Push de Sapphire, c’est une œuvre poignante et déroutante, nul doute que le film le sera tout autant. C’est l’histoire de Clareence Precious Jones, jeune noire américaine de seize ans vivant dans le ghetto de Harlem, enceinte pour la seconde fois de son père et esclave de sa mère, Precious va découvrir un nouveau monde lorsqu’elle va apprendre à lire et à écrire.

Semaine du 10 mars

Semaine du 17 mars

Semaine du 24 mars

Semaine du 31 mars

Fleur du Désert est la biographie du mannequin Waris Dirie, passant par les grandes étapes de sa vie, de son enfance dans le désert de Somalie puis la tentative de son mariage forcé à 13 ans, jusqu’à sa fuite en Angleterre et son ascension en tant que mannequin international et surtout de son combat contre l’excision. L’histoire d’un destin hors du commun. A aller voir en VO.

Bus Palladium est un film français sur un groupe de rock en pleine ascension et qui, tel les Beatles, vont se fragiliser au contacte d’une femme.

Le très attendu Alice au pays des merveilles de Tim Burton. Alice a alors 19 ans et est de retour aux pays des merveilles.

Lignes de front traite de l’histoire de Antoine Rives, journaliste qui souhaite se rendre au Rwanda en pleine guerre civile, il va très vite découvrir l’horreur qui se déroule dans le pays et commence à s’interroger sur son métier de journaliste et jusqu’où il peut filmer la misère humaine. Un film qui promet d’être dur et déroutant.

Léger et avec de jolies sonorités le film va peut-être réussir à vous surprendre.

Nul doute que ce sera un véritable plaisir de voir s’intégrer l’imagination de Tim Burton au monde de Alice au pays des Merveilles de Lewis Carroll.


atelier journalisme ? Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

17

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

le journal tapis volant est une initiative étudiante

Vous souhaitez y participer? Contactez-nous, ce sera un plaisir! L’Université de Rouen

au service de ses étudiants, pour la réussite

La vie étudiante

Favoriser la réussite : une priorité

 Les nombreuses associations étudiantes culturelles et humanitaires animent des campus dotés d’équipements culturels et sportifs de qualité.

L’Université de Rouen s’engage de façon très active pour favoriser la réussite de ses étudiants :

L’orientation active permet aux futurs bacheliers de choisir leur voie grâce à une information de qualité. L’accueil des primo-arrivants

est organisé afin de leur présenter l’Université, les études et la vie du campus.

Le tutorat universitaire et la modulation de l’encadrement permettent de s’adapter aux besoins spécifiques.

 Le fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes subventionne les associations afin qu’elles réalisent leurs projets.

Des cursus riches et évolutifs

 Les étudiants en difficultés sociales peuvent se voir octroyer des bourses et aides afin de mener à bien leur projet d’études.

Une spécialisation s’opére progressivement après une première année centrée sur les fondamentaux et des enseignements mutualisés.

Bureau de la Vie étudiante : 02.35.14.63.22

Des enseignements pluridisciplinaires permettent la découverte d’autres disciplines.

Les salles de travail, salles informati-

ques et laboratoires de langues facilement accessibles permettent aux étudiants de travailler dans des conditions matérielles propices à la réussite.

Les ressources documentaires sont abondantes et de qualité.

www.univ-rouen.fr


18

18

Association Fac-here Volant n°15 - mars 2010 // CultureCulture : MusiqueDétente Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis Actualité Quotidien Reportage Contacter la rédaction : redaction@fac-here.com

L’actu Musicale vue par le Tapis Volant

Rencontre musicale rouennaise C’est le printemps, Sortez de chez vous!

Le 10 Mars, vous pourrez aller écouter Outlate, groupe rouennais, qui va mettre de l’ambiance dans la grisaille de notre ville moyenâgeuse. Jason est au chant, Alex à la basse, Max et Geoffrey à la guitare, et Charlie est arrivé à la batterie depuis 4 mois. Le groupe est formé depuis deux ans, mais tourne depuis un an entre Paris et Rouen. De leur première scène le 15 Janvier 2009 à l’American Café, ils enchaînent avec le New Morning, le Gibus et l’Exo7.

« Ce sont les étudiants qui font bouger la région » Ils ont des projets plein la tête, pour le groupe : « On a un album en préparation et un DVD live sur lequel on bosse », mais aussi pour donner plus de vie aux soirées en ville. Des

musiciens doués, aux compositions originales et un chanteur charismatique, la scène Rock sera bien représentée, notamment par leur prestance. Des influences ? De Metallica à Papa Roach ». Votremusique ? «  H e a v y Rock ! Des riffs puissants mais une voix claire » et « Des idées rocks, un chant pop ». Le programme du 10 Mars ? « 2h de Set : 40 min YellowStone et 1h à 1h15 Outlate ».

MARYSA : Je suis une sacrée veinarde car j’allais souvent dans une boutique qui s’appelle Cap Vert Music (CVM) sur Paris et un jour j’ai dit au vendeur que je voulais chanter, il m’a dit qu’il connaissait quelqu’un qui composait. J’ai donc posé sur l’instru, ça a été entendu par Philip Monteiro et par la suite j’ai rencontré Nichols, avec lequel j’ai fait mon 1er duo « vini », puis Ali Angel. J’étais au bon endroit, au bon moment ! R : Tu es originaire du Cap-vert, donc dans « SENSUAL » on y retrouve du Cabo-love, mais quels autres styles ? M : Effectivement il y a du Cabolove mais aussi du Zouk et du Funana, faisant partie de la musique traditionnelle capverdienne, ça me

D’autres projets ? « Un passage à France 3 et un article dans le Paris Normandie ». La phrase de l’interview « Ce sont les étudiants qui font bouger la région ». Bougez-vous, c’est Mercredi 10 Mars au Vicomté, 4 euros pour les étudiants. Http://outlate.free.fr/ Réagir à cet article, c’est très simple ! ofeelit@fac-here.com

Pourquoi le Vicomté ? « C’est un pari. Un endroit qui gagnerait à faire des concerts, pour faire bouger Rouen et les jeunes. Si le Concert se passe bien, tous les mois Outlate Live, fera passer des groupes ».

tenait vraiment à cœur car c’est un style beaucoup plus rythmé et qui peut davantage être utilisé sur scène. R : As-tu un titre préféré sur ton album « SENSUAL » ? M : C’est difficile ça mais je dirai la numéro 5 « impossivel », elle me touche beaucoup plus que les autres, je l’ai écrite avec Marvin. Cela n’empêche que j’apprécie énormément mon album et je remercie Marvin de m’avoir offert un album riche et diversifié avec du Zouk, du Cabolove, du Funana, des feats avec des artistes antillais et capverdiens, donc un joli mélange ! www.myspace.com/marysacvmusic « KAFRO » Le Son Tropical, le mercredi de 19h à 21h sur RC2 94.4 » Réagir à cet article, c’est très simple ! rhomix@fac-here.com

6 Mars à 16h à la fnac Grand Square Garden 10 Mars à 21h au Vicomté Outlate 12 Mars à 21h au Shari Vari Chouxy Frog 13 Mars à 22h au Bateau Ivre Zikatatane 27 Mars à 21h30 au Bateau Ivre Astorya, Wenesday Break Rosaparks

et

Ce qu’il faut écouter Kim Novak + Kim + Ali Harter, le samedi 27 mars 2010 à 21h30 à l’Emporium Galorium - Rouen Tarif : 8€ / 5€ (tarif plein / tarif adhérent). A cette occasion, l’association Europe and Co fêtera ses deux ans ! Festival Fet’Jazzée : Du 24 au 27 mars 2010 l’association La Boîte à Jazz invite le public à re-découvrir le vaste univers jazz, à l’occasion de la 5ème édition du festival Fêt Jazzée. Cette année, le festival alliera le jazz manouche des Fils Canouches à l’électro-jazz de Laurent De Wilde sans oublier Eric Legnini qui y distillera des touches de son jazz groovy un peu pop.

Outlate live ? « On veut faire bouger Rouen, que le jeudi, le vendredi et le

Interview de Marysa RHOM X : Dans le milieu tropical, on parle de toi partout, MARYSA sort son 1er album « SENSUAL » ! Mais avant cela, comment as-tu débuté ta carrière musicale ?

samedi, on sache quoi faire. Choper des groupes pour les produire dans des petits studios locaux. Faire des concerts pas chers, 4 euros pour les étudiants et 5 pour les autres. On veut faire des concerts accessibles. »

Agenda des groupes de Rouen

Le diktat de la musique

Si la musique adoucit les mœurs, elle n’adoucit pas forcement les régimes politiques. Petit topo sur le rapport des dictateurs avec la musique. De l’excès

C’est connu, quand on adore, on ne compte pas ! Ainsi, Staline aurait vu le « Lac des Cygnes » de Tchaïkovski plus de trente fois. Hitler, lui, est allé assister à une cinquantaine de représentations de « Persifal », opéra de Richard Wagner. Quant à Mao, c’est l’opéra « L’Empereur séduit la Princesse » qu’il affectionnait. Cela le faisait-il fantasmer ? L’excès peut aussi se faire dans l’autre sens. Ainsi Pol Pot, leader des Khmers rouges, avait purement et simplement interdit la musique. Tout comme le très contemporain Mollah Omar, chef des talibans d’Afghanistan.

On retourne sa veste

Les vinyles personnels d’Hitler ont été retrouvés dans son bunker berlinois, fameux dernier abri dans lequel il mit fin à ses jours. Parmi ceux-ci figurent certains artistes estampillés « Untermenschen » par le régime nazi, c’est à dire des « sous-hommes ». On y trouve entre autres Rachmaninov, Tchaïkovski, Borodine, ou encore le pianiste Artur Schnabel – des russes et des juifs donc - les sillons de ces disques s’avérant extrêmement usés, car ils

ont été écoutés très régulièrement. Comme quoi. De la même façon, Fidel Castro a avoué être un inconditionnel de Richard Wagner et John Lennon, alors que ceux-ci ont été censurés à Cuba jusque dans les années 1980.

On ne rigole plus

Côté russe, la musique peut être sacrée. Ainsi durant le siège de Leningrad par la Wehrmacht, l’Armée Rouge a tout bonnement pilonné les lignes ennemies, afin que les troupes allemandes fassent silence à l’occasion de la première de la Symphonie n°7 de Chostakovitch. Argument, il est vrai, assez convaincant. Kim Jong-Il, le dirigeant actuel de la Corée du Nord, ne plaisante pas non plus avec la musique. Il s’en sert comme instrument de propagande très personnel. Ainsi, il compose lui même des opéras, tel le très alléchant « Tenons Plus Fermement nos Baïonnettes ». Franck, étudiant flâneur en Master de droit. Attend vos réactions ou questions sur franck@fac-here.com


Association Fac-here (Rouen) // JournalActualité Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Culture : Musique Quotidien Reportage Culture Détente Envie de participer à ce journal étudiant ? redaction@fac-here.com

19

19

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

Allez les jeunes, sortez maintenant ! Après une première année sous le signe de la surprise, cette deuxième édition s’inscrit comme une confirmation. Un festival qui fait désormais partie du paysage rouennais. Deux jours pour deux fois plus de plaisir, Volume Productions ne fait pas les choses à moitié et propose à la jeunesse rouennaise (mais pas seulement, ne boudons pas le plaisir d’y croiser nos chers enseignants) un plateau solide.

Vendredi 2 avril 2010

Qui a oublié Mr Oizo ? Personne. Ce clip à la peluche jaune amusante (Flat Eric) est resté dans toutes les mémoires, dix ans après ce dj de la French Touch nous honore de son passage à Rouen. De La Soul revient avec un nouvel album en 2010 et propose aux spectateurs une sélection de ses meilleurs titres parmi plus de vingt ans de carrière dans le « jazz rap ». Koudlam, un ovni qu’on veut découvrir rapidement ! Entre électro et opéra, cet artiste parisien a un talent incroyable, confirmera-t-il en live ? Yuksek est quant à lui le dj du moment, rien de moins. Des sonorités accrocheuses, des publicités signées de cet article de Reims, connu à Rouen pour un excellent remix de Tahiti 80 (All Around), et une présence scénique plaisante : si vous ne connaissez pas encore, vous allez bientôt adorer ! A voir également, les normands de No Records, Beataucue et Party Chivers.

Samedi 3 avril 2010

Entre electro et rock progressif sombre, Archive est un groupe mythique. Le départ de Craig Walker en 2004 n’a rien changé au succès : l’album Controlling Crowds sorti en 2008 est toujours aussi excitant. Lights, Fuck U, Again… sont des titres dont on ne se lasse pas. Ces britanniques sont à voir au moins une fois !

Flat Eric - Mr Oizo

Izïa n’est pas que la fille de Jacques Higelin. Elle se produit également sur scène sous le nom d’Izia et délivre un rock efficace, déjà reconnu par la profession (nomination comme révélation scène et album pop rock de l’année 2010 aux victoires de la musique). Les parisiens du groupe Revolver ne perdent pas de temps. Inspirés par les Beatles, ils sillonnent la

France depuis 2006 et ont acquis une notoriété que le Zénith de Rouen ne fera que justifier. Le duo Beat Torrent, c’est la révélation 2009 du Printemps de Bourges. Rock, electro, hip-hop, bon courage pour leur attribuer une étiquette : ils mettent tout le monde d’accord. Ce n’est pas le cas d’Arnaud FleurentDidier : Artiste sorti de l’ombre cette année, il est adulé de Telerama et des Inrocks. Qu’en est-il du public ? Réponse le 3 avril. Enfin les anglais d’Internet Forever sonnent le retour des guitares incisives pour musique pop, une découverte qui devrait plaire à pas mal de monde. Le garage est trop tendance ? Passons au lo – fi (low-fidelity) et voyons si ce son « passé » garde son charme sur scène !

Pour mettre toutes les chances de votre côté, pensez à vous inscrire sur le forum, à vous présenter et à surveiller les sujets de la rubrique « jeux-concours »… Rien de bien compliqué !

Infos pratiques : Gagnez vos places pour ces Festival Allez les jeunes 2 Les 2 et 3 avril 2010 au Zénith de soirées exceptionnelles !

A tout moment entre le 8 et le 22 mars 2010 un concours sera posté sur le forum des étudiants Fac-here (http://fac-here.forumactif.com). Les premiers à répondre à la question qui sera posée remporteront leur place (Une seule participation par personne, invitations valables pour un soir).

Chroniques cd

Avec jusqu’à 33 connectés en simultané, le concours pourrait être disputé ! mickael@fac-here.com

Dans le mp3 de la rédac

Pomplamoose : l’avenir musical ? Pomplamoose est un duo prometteur, tête de proue d’une nouvelle catégorie musicale (ni signé, ni inconnu), celle des groupes totalement indépendants et qui marchent, y compris sans support physique. C’est donc une chronique CD sans CD que je vous propose ici, pour que vous alliez découvrir ce groupe à la fois original dans la forme (des montages synchronisés en guise de clip) et dans le fond (une musique pop-folk empruntant à plein de styles). Depuis 2008, le couple Nataly Dawn et Jack Conte diffuse sur la toile ses vidéosongs, d’abord repéré grâce à ses reprises de titres cultes (tels que Beat It ou September) mais vite acclamé pour ses titres originaux. Les majors n’apprécient pas du tout le pied de nez, ne pouvant rien empocher sur leur dos, mais nous, on adore ! Allez vite succomber à leur charme et leur fraîcheur musicale sur PomplamooseMusic ! Un 10 titres y est téléchargeable pour quelques euros. Anvien étudiant en membre multi-assos lyckos@fac-here.com

Rouen La journée : 32 euros. 60 euros les deux jours. Ouverture : 18h. Premiers concerts : 19h. Réservations : Points de vente habituels.

psycho,

The Parisians - Shaking The Ashes Of Our Enemies Après un premier EP remarqué, The Parisians part à l’assaut des bacs avec leur premier album. Après avoir écumé la scène underground, The Parisians souhaite maintenant passer la vitesse supérieure avec des morceaux comme « Time for nothing more » ou « the way you got me », distillant un rock furieux et enragé avec une rythmique nette et soutenue. Rien à voir avec des autres Naast ou BB Brunes, qui nous servent du rock réchauffé avec une musique surjouée et sans saveur. Pour les comparer, ils sont la version masculine des Plastiscines avec une certaine fraîcheur dans leurs morceaux. C’est ce côté so british, mais avec une touche bien frenchy qui nous plait et fait qu’ils se démarquent aisément de cette masse. Leur premier album « Shaking The Ashes Of Our Enemies » vous donnera envie de retourner aux sources d’un rock authentique. Le rock’n’roll n’est décidément pas mort !! Le groupe sera Chronique réalisée par Loïc en concert à la Flèche d’Or le 12 mars.. Levesque loic.levesque@fac-here.com www.theparisians.com

Apollo 440 - Pain in any language (Maïky) A écouter à 3h du matin, dans le noir Benoit - Tourne toi (Franck) Parce que ça peut vous arriver à la Luna. Clint Mansell - Lux Aeterna (full orchestral remix) (Thebaldeo) Ce morceau monumental prend aux tripes Country Joe McDonald - Feel Like I’m Fixing To Die (FanFan) ça te reste dans la tête après le cours de rock culture et politique Fools Gold - Surprise Hotel (Echinops) Un petit rayon de soleil entre les nuages Kursed - Wall (Ofeelit) Un groupe à découvrir Lady Gaga – Telephone (Gwilh) C’est la meilleure période pour bouger ses pieds ! Outkast - When I Look In Your Eyes (Plassben) Pour être d’ humeur badine en 2 minutes Ray Charles - Mess Around (Kep) paske ÇA, c’est du punk !!! Sonic Youth - Peace Attack ! (Fouley) Histoire de faire une pause. Union Underground - Across The Nation (Alexis) Pour se mettre bien au réveil !


20

20

Association Fac-here Volant n°15 - mars 2010 // CultureCulture : Cirque, théâtre, Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis Actualité Quotidien Reportage Détentedanse Annoncez vos événements ! Agenda@fac-here.com

Actualités culturelles

Devenez spectacteur Vous sortez beaucoup

avec le spectacle Babemba, présenté Cinéma, concerts, théâtre, expositions, au Rive Gauche, centre culturel de vernissages, spectacles de danse, Saint-Etienne-du-Rouvray, le vendredi 5 mars à 20h30. Pour sa 4ème création, festivals... Et vous Serge Aimé êtes heureux Coulibaly, danseur à Rouen, où et chorégraphe la proposition burkinabé, s’associe culturelle est à trois musiciens variée, et les tarifs et une chanteuse étudiants plus griotte pour montrer qu’intéressants. son « Afrique des Mais ne vous estLumières », espoir il jamais arrivé, surgissant d’une sortant d’un Afrique trop connue spectacle, d’avoir par ses drames et le sentiment ses misères. C’est lui d’avoir raté aussi qui animera le quelque chose ? stage de danse afroLe propos était-il contemporaine les 6 Babemba © PP trop complexe ? et 7 mars, sur la scène du L’approche de l’artiste trop différente de la vôtre ? La forme de Rive Gauche. Venez le rencontrer... l’œuvre ne vous était pas familière ?

« Moi, la danse contemporaine, j’ai jamais trop compris... »

Certaines salles proposent des rendez-vous avec les artistes, moment d’échange sur la démarche de création, sur le sens de l’œuvre. Mieux encore, l’ASRUC vous invite à travailler avec les artistes, d’entrer dans leur démarche de création pour toucher du doigt leur univers. Au cours d’un stage de deux jours, vous découvrirez et expérimenterez les coulisses d’un spectacle présenté dans la région, en compagnie d’un des interprètes. Le prochain stage proposé sera en lien

La Brèche et son festival de cirque C’est un peu loin mais cela vaut le coup d’œil, le festival des nouvelles formes de cirque commence le 19 mars en Basse-Normandie. Appelé « Spring », ce festival se déroule du 19 mars au 10 avril 2010 sur les trois départements de Basse-Normandie. La variété du cirque contemporain est représentée par de nombreux exemples, ainsi entre les chansons d’Emma la Clown, un cabaret cirque réservé aux plus de 16 ans et le jonglage avec des objets mous par la Compagnie « les Objets Volants », c’est clairement toute une vision du cirque qui est à découvrir pour les novices, et des performances de haut vol pour les amateurs. Entre 4 et 7 euros la place en tarif réduit. La Brèche est une « fabrique de spectacles de cirque » située à Cherbourg, elle accueille dans ses locaux les artistes innovants dans le domaine. Dites n’importe quoi mais dites-le bien (Romain Humeau) mickael@fac-here.com

Stage ASRUC :

samedi 6 (14h30-18h30) et dimanche 7 mars (10h30-15h30) au Rive Gauche, Saint-Etienne-du-Rouvray Tarif : 34 € (étudiants : 16€) pour les 2 jours (+10€ d’adhésion annuelle à l’ASRUC) contact : magali.sizorn@univ-rouen.fr

Babemba

Vendredi 5 mars, 20h30, au Rive Gauche. TP 14€ / TR 12€ (8€ pour les participants au stage). Réagissez à cet article ! elise@fac-here.com

Rencontrer l’Autre

Interroger la différence. Ne pas la Omar parle égyptien – se divise en nier, ne pas l’ignorer. saynètes, jouées au milieu de tous. Appréhender le 11 septembre 2001 Pas de scène, pas de fauteuils rouges. comme l’entrée fracassante de l’Autre Les comédiens rencontrent le public, dans nos vies. C’est la proposition et vice versa. Le ton est léger, même si de Yan Duyvendak, comédien et le propos, parfois, est grave. Comment performer suisse, et d’Omar Ghayatt, Omar rencontre celle qui deviendra comédien et metteur en scène bientôt sa femme ? Comment Yan se égyptien, développée dans Made in retrouve au Caire au milieu d’une fête Paradise, « spectacle participatif » de militants islamistes ? Comment présenté au centre culturel Marc Omar a vécu le 11 septembre là-bas, Sangnier en Egypte ? les 28 et Et vous... Que 29 janvier savez-vous derniers. de l’Islam ? Création née Le public d’un voyage parle. Parfois au Caire, celui ignorant, parfois d’une femme réticent, parfois célibataire de compatissant. 40 ans, Nicole Une femme, Borgeat, v o i l é e , Made In Paradise © Raoul Gilbert - Strasbourg accompagnée pleure son d’un ami, homosexuel. Tous deux incompréhension. La discussion s’y sentent bien, au Caire. Pourtant continue, après le spectacle, autour ils n’ont pas le droit d’y être qui ils d’un thé à la menthe offert, puis sont. Ils s’interrogent. « L’absence dehors, encore. de valeurs de l’Occident nous donne À l’heure où le voile et l’identité le droit d’être ce que nous sommes. nationale font débat, la rencontre Merci au féminisme et à la gay pride. de l’Autre est encore possible. Inch Mais, à tous vouloir être des Vanessa Allah. Paradis et à rêver nos vies parfaites, on a créé une somme de souffrance Prochaine représentation : jeudi 25 inimaginable ». mars, 20h, Dieppe Scène Nationale, dans le cadre du festival Visu10. Se déchausser en entrant. Version longue : 4h.

Prendre une place dans le cercle. Le travail des deux comédiens - et du traducteur, Adnane Mouhejja, car

Réagissez à cet article ! elise@fac-here.com

Qu’est-ce que c’est qu’ce Cirque ?! Quand on parle de Cirque, différentes images se bousculent. Chapiteaux, clowns, tigres, éléphants, Monsieur Loyal et trapézistes se confondent avec les odeurs de barbe à papa et de crottins de cheval. Les souvenirs d’enfance tourbillonnent... le Cirque... un spectaculaire divertissement... venu de Chine jusqu’à nos contrées. Mais les esprits les plus chagrins vous expliqueront peut-être que l’Occident l’utilise pour rassasier les bas instincts de la « plèbe ». Du « pain et des jeux ! » clamaient les romains, du risque et des fouets ! hurlent nos contemporains... C’est justement contre ce principe que certains trublions se sont élevés pendant les années 70. Quittant les salles chauffées des théâtres parisiens, ils vont jouer dans les rues et s’emparer du Cirque. Conservant les roulottes et les chapiteaux, ils vont rejeter les paillettes, les fanfares militaires et les animaux dressés. L’action combinée de ces artistes engagés avec quelques familles issues du Cirque traditionnel (Fratelinni, Gruss...) va même réussir à faire passer le Cirque du Ministère

cette période contribuent à l’apparition du Cirque contemporain. Un art qui fait passer la beauté du geste avant la performance du numéro. Si le Québec se révèle vite un moteur essentiel de ce nouveau départ, la France va progressivement réaliser le potentiel qui s’en dégage. Ce n’est que récemment que le patrimoine ravagé des cirques en durs de l’hexagone va être réhabilité. Rouen a détruit le sien au Boulingrin, mais nous avons la chance d’en avoir encore un au sein de notre Communauté d’Agglomération : le Cirque Théâtre d’Elbeuf... Maintenant que vous savez, plus d’excuses : en mars, remonter la Seine pour venir assister à deux spectacles qui sortent de l’ordinaire : Sorry ! et son ambiance tsigane sous chapiteau, puis La Vie, un cabaret québécois très hot ! Photo : La Vie (Chains) © Marion Bellin

de l’Agriculture au Ministère de la Culture. Les écoles créées en

Observer, écouter, transmettre. thomas@fac-here.com


Association Fac-here (Rouen) // JournalActualité Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Culture : Littérature Quotidien Reportage Culture Détenteet expos Contacter la rédaction : redaction@fac-here.com

21

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

21

La littérature à la portée de tous Deux arts distincts se rencontrent très souvent : la littérature et le cinéma. Si le cinéma est rarement mis en pages, la littérature, elle, est souvent mise en images. Pas question ici de La Guerre des Mondes, Harry Potter, La Planètes des Singes, Le Seigneur des Anneaux, Les Rivières Pourpres. Ce qui nous intéresse, ce sont les films qui parlent de littérature, et non pas ceux qui en reproduisent les histoires. C’est donc les films que tout amateur de livres se doit de découvrir.

Shakespeare Love - 1998

vie réelle et le rendu magnifié sur scène, et qu’il propose une vision délicieusement lyrique de ce monument littéraire. C’est, aussi, 7 Oscars en 1998.

in

Oscillant entre historique et fantastique, cette œuvre retrace la jeunesse de William Shakespeare, alors qu’il entreprend la rédaction d’une pièce de théâtre comique : Roméo et Ethel, la fille du pirate. Au gré d’une aventure passionnelle avec la jeune Lady Viola, sa vision de l’amour évoluera et sa pièce changera de nom et d’histoire pour devenir Roméo et Juliette. Certains trouveront le film niais, à l’eau de rose ; la grande majorité adorera. Toujours est-il qu’il laisse souvent place au texte d’origine de la pièce dans des tirades mélangeant la

une Angleterre puritaine. En somme, une passion romantique impossible, dans laquelle les mots vont jouer une grande importance par le biais des lettres d’amour et des poèmes que Fanny inspire à Keats. Le film, qui, contrairement au précèdent, ne plaira pas à tous les publics, prend le temps de véritablement réciter des vers, en même temps que défilent des images de cartes postales d’un autre temps.

Eclipse Totale - 1996

Bright Star, film de Jane Campion

Bright Star - 2010

Sorti en France en Janvier, ce film raconte lui aussi une partie de la vie d’un grand poète : John Keats, le Rimbaud anglais. Il rencontre en 1818, alors qu’il a 23 ans, une jeune femme, Fanny Brawne, et en tombe amoureux. C’est l’histoire d’un amour tumultueux et retenu dans

Chroniques littéraires Choke

Connaissez-vous Chuck Palahniuk, l’auteur de Fight Club ? Si vous appréciez, tentez l’aventure Choke. L’univers de Palahniuk est très éloigné de celui des Martine. Lire Choke c’est prendre le risque d’avoir parfois l’estomac retourné, alors allons-y gaillardement ! Le sujet principal ? Le sexoolisme (addiction au sexe, un concept d’outre-Atlantique dont Tiger Woods subit les affres). Oubliez toute notion de romantisme,

le sujet est traité comme son style d’écriture : de façon simple et directe. Malgré l’âpreté des aventures de Victor Mancini, le narrateur-héros, on les lit d’une traite. Phrases courtes, vocabulaire minimaliste, on se rapproche d’auteurs tels Bret Easton Ellis (Les lois de l’attraction) ou encore William Burroughs (Le festin nu). Je ne vais pas vous faire le synopsis, trop long, trop alambiqué, je vous laisse le plaisir de la découverte. Je ne peux vous dire qu’une chose : essayez, après les vingt premières pages, si votre morale acquiesce, vous adorerez la suite.

Auteur de r o m a n s historiques à succès, Gilbert Sinoué s’aventure ici dans le domaine du polar mystique, avant même Dan Brown. Son héroïne, Clarissa Gray est, elle aussi, une auteur de polars, vivant exilée sur une île écossaise. Elle débute une enquête par la force des circonstances, suite à la découverte d’un homme assassiné dans son

salon. Cet individu s’avérant n’être rien de moins qu’un ange. Et oui ! Il est alors évident que l’histoire s’écartera de toute logique, dans ce thriller religieux où les suspects seront Jésus, Mahomet et Moïse. Parti pris étonnant pour un auteur si sérieux. Mais cette voie lui permet, outre de proposer des dialogues savoureux et totalement fantasmés avec des personnalités divines, de poser les bases d’une réflexion sur les religions. Drôle, intelligent et inattendu, ce petit polar sacrement bien ficelé est un bonheur pour l’esprit.

Si ce livre vous a plu, n’hésitez pas à vous ruer sur le Festin Nu (William Burroughs) plassben@fac-here.com

Les silences de Dieu

Franck, étudiant flâneur en Master de droit. Attend vos réactions ou questions sur franck@fac-here.com

Petite devinette, voici un film sur deux homosexuels talentueux, vivant une relation sulfureuse et orageuse, et un film sur deux écrivains… Vous avez trouvé ? L’autre nom de ce film est Rimbaud Verlaine. Au commencement jeunes compagnons, leur amitié cède le pas à la passion rapidement. Une passion destructrice et vicieuse, mais aussi une passion créatrice. Un film très fort, qui va loin dans le respect du détail de cette histoire, source d’un pan entier de la littérature française moderne. Servi par un DiCaprio encore tout jeune, qui joue superbement un Rimbaud en révolte.

Rimbaud Verlaine, film d’ Agnieszka Holland

Mais ne vous arrêtez pas à cette courte sélection, impératif de place oblige. J’invite les amoureux des lettres à découvrir aussi Molière avec Romain Duris, Nerverland avec Johnny Depp qui raconte la vie de l’auteur de Peter Pan (J.M. Barrie), Kafka de Steven Soderbergh, Truman Capote de Bennett Miller. Et pourquoi pas, dans un genre beaucoup plus déjanté, la série télé Californication. Franck, étudiant flâneur en Master de droit. Attend vos réactions ou questions sur franck@fac-here.com

Expositions Exposition : DIAGNOSTIC Aurélie Sément - David Jouin Du 5 au 28 mars à la Ruche (Sottevilleles-Rouen). De leur immersion au sein du Centre Hospitalier du Bois Petit, ces deux plasticiens ont recueilli des témoignages sonores et visuels. David Jouin est aussi étudiant à l’Université de Rouen en Master 2 CMOPC. VENDREDI 05 MARS 2010 À PARTIR DE 17H30 : Vernissage et Performance du Contremaître et sa Contremaîtresse « Manufacture ». SAMEDI 06 MARS 2010 À 15H00 : Visite commentée par les artistes DIMANCHE 14 MARS 2010 : Rencontre autour d’une boisson chaude

MARC HAMANDJIAN « EXPLORAMA » au Frac de HauteNormandie, 3 place des Martyrsde-la-Résistance à Sotteville lès Rouen. Vernissage le 12 mars à partir de 18h30, Rencontre avec Marc Hamandjian le samedi 13 mars à 14h00. Guillaume Painchault vous propose « Black, White & Signs » à la Galerie Ma-ma (6 – 8 rue Eugène Boudin à Rouen), une sélection d’images en noir et blanc réalisées en GrandeBretagne, Haïti, Roumanie, Pologne ou encore France. Jusqu’au 20 mars.

Chronique BD : Le dernier voyage de Valérian et Laureline Parmi les œuvres cultes de la BD, peu ont réussi à traverser les époques sans en perdre leur superbe. Valérian est l’une d’entre elles. Et ça tombe bien car le voyage spatio-temporel, il en connaît un rayon ! Publiée en 1967, à l’époque où la S.F. n’en était encore qu’à ses premiers pas, cette série est créée par deux amis d’enfance déjà engagés sur plusieurs fronts : la libération de la femme, l’exploration spatiale, le risque nucléaire, la démocratisation de la science et bien sûr, le continuum espace-temps.

Car bien avant Star Wars, Retour vers le Futur et autre Matrix, c’est une œuvre quasi-cinématographique que les deux complices nous ont livré durant plus de quarante ans et qu’ils décident en ce début d’année, de mettre à la retraite définitivement. L’Ouvre Temps donc, 21ème et ultime tome de la saga pose un point d’orgue à cette partition parfois torturée mais riche en changements de rythme, précurseur dans bien des domaines et miroir parfois pas si déformé de notre réalité. Anvien étudiant en membre multi-assos lyckos@fac-here.com

psycho,


Association Volant n°15 - mars 2010 // CultureCulture : Vie locale Le Tapis Volant - vol.7 Fac-here Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis Quotidien Reportage Détente 22 22 Actualité Annoncez vos événements : agenda@fac-here.com

Sortir à Rouen

Ce qu’il faut savoir : les bons plans, les chroniques des lieux rouennais, les événements de l’agglo !

Festival du cinéma nordique 2010

La Saint-Valentin est passée, pourtant il est encore temps de tomber sous le charme d’un cinéma à la personnalité bien forgée. Le festival aime les étudiants

Que demander de mieux qu’un pass festival à 30 euros pour les étudiants de moins de 26 ans, donnant le droit d’entrer à toutes les séances ? Depuis sa création, le festival du cinéma nordique f a v o r i s e l’immersion du monde étudiant dans le charme du cinéma suédois, la noirceur des films finlandais ou encore l’originalité des productions belges. Cette année, « le prix de la jeunesse » sera d’ailleurs remis par un jury composé d’étudiants de la Communauté Européenne.

Le resto du mois : Sourire du Tibet

Des thématiques avec amour

choisies

Pour cette 23ème édition, focus sur les lieux de vie improbables en Norvège, dépaysement garanti ! Hommage également à Théo Van Gogh, arrière petit-neveu du célèbre peintre et metteur en scène controversé. Du courtmétrage au documentaire, les styles se succèdent pour provoquer chez le spectateur l’émotion, la réflexion ou l’étonnement. Dix pays sont au programme, un cinéma trop rare sur nos écrans se pare en mars de ses habits les plus beaux pour un voyage tant en Scandinavie, dans les pays Baltes ou en Belgique et aux Pays-Bas.

Un festival qui se vit

Le vendredi 19 mars 2010 au centre culturel François Mitterrand de

Le bar du mois : Les Floralies

En face du Socrate, une terrasse idéale en été. Et en hiver ?

Vous y serez accueilli par SorNamNorBu dans un décor typiquement Tibétain accompagné par de la musique traditionnelle de la province. Il vous fera découvrir la culture de cette région d’où il est originaire. Et si vous étiez indécis face au choix d’une carte plutôt bien fournie, le chef se fera un plaisir d’adapter son menu à vos envies. Côté tarif, la carte vous offre une gamme très large de prix, de quoi se régaler pour tous les budgets. Pendant votre repas, il vous fera l’honneur de porter l’habit traditionnel et de vous interpréter une chanson du Tibet si vous êtes sages. Ce restaurant est un émerveillement pour le palais et pour les yeux. Le temps d’un repas vous vous sentirez au Tibet et dur sera le retour à la civilisation européenne une fois que vous aurez franchi la porte à votre sortie. L’accueil est à la hauteur de la légendaire gentillesse du peuple Tibétain, chaleureux et immense. Vous ne pourrez qu’y revenir. 11 rue St Sever - Rouen Réagir à cet article, c’est très simple ! loic.levesque@fac-here.com

L’avantage des Floralies ? C’est un point de rendez-vous bien pratique ! Pourquoi se priver d’y prendre un café ? Le lieu est animé comme il faut, assez petit pour qu’on s’y sente comme à la maison. Les boissons ne sont pas très chères et la déco pleine de nostalgie bien choisie. L’ambiance musicale est plus surprenante : alternant rapidement entre titres tendances et d’hier, elle plaira au moins un peu à tous. Amateurs de pubs, passez votre chemin : ici pas de soirées étudiantes, le lieu se destine plus à offrir en journée une pause bien méritée, pendant que la vie rouennaise s’engouffre dans les escalators de la fnac toute proche. En hiver, c’est bien, mais en été, son agréable terrasse remplie en fait un lieu incontournable des journées et soirées rouennaises. Les Floralies 9 rue Socrate – Rouen A la terrasse d’un café, c’est une chance de plus de vous croiser ! (quand vous voulez) mickael@fac-here.com

Classement des établissements de février : Restaurants : Au jardin de Chine, le Rest’o rock, le Maharaja, le P’tit Bec Bars : Le Bistrot des Carmes, Le Saxo, Shari Vari, Underground, Le 3 Pièces Restaurationrapide:LeSacha’s,Topkapi, le Noyan’s, Chrono Pizza, l’Equinoxe A vous de voter ! http://fac-here.forumactif.com

Canteleu, le groupe de rock néerlandais Nits s’invite pour une pause musicale dans le festival. La section audiovisuelle du Lycée Corneille réalise durant tout le festival son journal vidéo. Avant chaque projection, les passionnés attendent patiemment dans le hall, l’occasion idéale de discuter des films coups de cœurs. Ces petits moments sont particulièrement agréables : en plus d’inciter à la découverte de réalisateurs des éditions précédentes, ils contribuent à l’instauration d’une « ambiance festival » chaleureuse. Un festival à vivre au moins une fois !

Infos pratiques :

Festival du cinéma nordique Du 10 au 21 mars 2010 Au cinéma Le Melville – Rouen Pass étudiant : 30 euros Tarif unique à la séance : 6 euros www.festival-cinema-nordique.asso.fr Nordique, de l’est, coréen, du monde, court… merci les salles obscures ! mickael@fac-here.com

L’agenda des soirées étudiantes Jeudi 4 mars : Soirée ADEVE « Candy’s Party » au New World (Evreux) Jeudi 4 mars : Soirée ESIGELEC, sages femmes et STAPS « White Night » au Crooner. Mardi 9 mars : Soirée ADEVE « Billard » au 8ème Art (Evreux) Samedi 13 mars : Gala INSA « 4 ambiances » au Madrillet (Saint Etienne du Rouvray) Samedi 27 mars : Gala ESIGELEC « fait son cinema » à l’ESIGELEC (Saint Etienne du Rouvray) Mercredi 31 mars : Soirée lycée Corneille « tremplin musical » à l’Exo7.

A la découverte de Rouen L’Abbatiale Saint-Ouen

Les touristes qui visitent Rouen se méprennent souvent. Non, ce n’est pas la cathédrale qui se trouve à côté de l’hôtel de ville, mais l’église de l’ancienne Abbaye de Saint-Ouen. Cet édifice religieux abrite désormais régulièrement des concerts et des expositions.

Vestige d’une des plus puissantes abbayes du Moyen-Âge, l’abbatiale Saint-Ouen est un des monuments incontournables de Rouen. Au détour d’une promenade dans les jardins de l’hôtel de ville, vous aurez peutêtre l’occasion d’en franchir le portail latéral pour profiter d’un intérieur somptueux, de la lumière du soleil qui éclaire ses vitraux. Commencés en 750, ses travaux dureront plus de mille ans, sa façade sera achevée au XIXème siècle. Ceci explique donc l’intéressant mélange des styles qui composent son architecture : roman, gothique, néo-gothique, qui en font un bijou du gothique flamboyant. L’abbatiale abrita la sépulture de Chilpéric, Roi de France

de 715 à 721. Le livre des Jurés de SaintOuen, un registre foncier, recensa 51 domaines ruraux répartis dans toute la Normandie appartenant au monastère, ce qui en faisait l’un des plus riches de France. Sur 21 de ces domaines se trouvait un manoir, résidence de l’abbé en déplacement, et de ses représentants. Aujourd’hui l’abbatiale garde toute sa splendeur, même si la plupart des autres édifices composant le monastère, comme le cloitre et le scriptorium ont disparu. Mais le dortoir et le logis abbatial existent toujours, il s’agit de l’actuel hôtel de ville. Avec les lumières de Clothilde. « Exegi monumentum aere perennius », Horace. Gwilh@fac-here.com


23

Association Fac-here (Rouen) // JournalActualité Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Détente Quotidien Reportage Culture: Informatique Détente et jeux vidéo Pour participer, réagir ou juste flâner : http://fac-here.forumactif.com

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

23

Informatique et logiciels libres 2010 : L’année Google ?

Le Gaming Libre : FreeCol

Après une année 2009 fructueuse en parts de marchés, l’année 2010 démarre en trombe pour Google. Le célèbre moteur de recherche explore et revisite tour à tour les différents univers de l’informatique et de la connectique, apportant à chaque fois son lot de nouveauté.

Souvenez-vous, vous n’étiez pas nés... En 1492, un navigateur du nom de Christophe Colomb pose un pied en Inde après avoir découvert une nouvelle voie maritime par l’Ouest... Et non ! Raté ! Il venait juste de découvrir (officiellement) l’Amérique.

Vous l’aurez donc compris, quitte à passer pour un odieux fanboy, Google est encore la star de notre rubrique ce mois-ci.

Oups, j’ai cassé mon portable...

...et c’est dommage. Pas vraiment en fait. Google a la solution : le Nexus One. La société ne cache pas ses objectifs, le but est clairement d’aller contrer Apple sur le terrain de l’iPhone. Ainsi, l’appareil embarque tous les standards qui font les smartphones de maintenant : appareil photo, navigateur web, wifi, et surtout les fameuses applications. Quoi de neuf me direz-vous ? Le gros point fort est de pouvoir accéder à ses fonctions Google partout. De plus, ce téléphone est multitâche : vous pouvez écouter de la musique tout en utilisant une autre application, ce que l’iPhone ne fait toujours pas. Cerise sur le gâteau : l’application Google Goggles permet de reconnaître instantanément ce que vous prenez en photo et vous donne des informations tirées du net.

Le bruit du net

En février, Google lance Buzz. Intégré à Gmail, Buzz permet de faire du social avec vos contacts. A la manière de Facebook, vous pouvez indiquer votre statut, ou faire du micro-blogging à la façon de Twitter. Ou encore partager vos photos de Flickr ou Picasa. Bref, dans Buzz, vous pouvez réunir vos différents réseaux sociaux en un seul flux de news. Mais vous pouvez aussi vous en servir comme réseau à part entière. Bref, comme d’habitude chez Google, on fait d’un truc d’apparence simpliste une invention aux multiples facettes. Et pourquoi pas une fusion avec Google Wave ?

A venir

Google a encore d’autres lapins dans son chapeau : Talk, DNS, Chrome OS, les nouvelles version de Maps, Earth, Street Views... et de son moteur de recherche ! « Qui nescit dissimulare, nescit regnare », Louis XI. Gwilh@fac-here.com

Le groupe facebook débile du mois « Je vis entouré d’incultes qui croient qu’il y a un métro à Rouen ». En plus d’affirmer que les rouennais sont des crétins, le créateur rappelle qu’un scooter n’est pas une moto. C’est bien, mais qu’est-ce qu’on s’en fiche ! Comme quoi, l’ennui est contreproductif sur facebook…

L’objet du mois Yoyo, Caracas et Vidéos

Dans le numéro de février de votre journal étudiant, un article nous informait que « les seuls jeux semblant trouver grâce aux yeux d’Hugo Chavez, le charismatique président du Vénézuala, sont le yoyo et la toupie ». Petite pique lancée par un de réaliser tout un tas de figures : anticapitaliste notoire qui se plaît à sleeper, rock the baby, Walk the diaboliser l’industrie des jeux vidéo. dog, Buddha’s Revenge... Des cours Pourtant, de « récrés » si le leader aux meetings « bolivarien » internationaux défend le yoyo, en passant par les ce n’est pas «  c o n v e n t i o n s pour en faire de jonglage » un symbole de et les squats la révolution d’artistes, ce (même si ce futur papa petit objet ne cesse de rond tourne s’activer pour Photo : rednuht sur lui-même). faire connaître C’est surtout pour préserver la cette singulière passion. Pour lui, culture précolombienne de le yoyo permet d’optimiser ses l’inégale concurrence des produits mouvements, lutter contre l’ennui, occidentaux. Car si le yoyo est et partager un savoir cultivé en souvent considéré comme un truc de solo. Les exploits de ce mordu du fil gamins, il n’en est pas moins « un des vous intriguent ? Allez donc faire un plus vieux jeux du monde » indique tour sur http://pagesperso-orange. Xela, un des membres fondateurs de fr/FYYA/ et http://www.youtube. la FYYA (France Yoyo Association). com/user/xelala, des vidéos de Posé à Darnétal, ce trentenaire ne centaines de joueurs français et du s’étendra pas sur Chavez... En « grand monde entier vous y attendent. Vous amoureux du Spin », il préférera pourrez ainsi apprécier « l’élégance » décrire l’ivresse du yoyeur. Depuis et la « complexité » de ce qui est cinq bonnes années, ils découvrent devenu, de Caracas à « la ville aux toute l’entendue des possibilités Cent clochers », bien plus qu’un qu’offre le yoyo du XXIe siècle. simple jouet. Carlingue en titane, « roulement Observer, à bille d’hélico » et surtout : « il ne écouter, remonte pas » automatiquement. Ce transmettre. thomas@fac-here.com « matos » perfectionné permet ainsi

Enfin les Antilles, mais on va arrêter de chipoter. Cette découverte qui allait révolutionner le monde sert de point de départ à FreeCol, un jeu de stratégie au tour par tour, fresque historique retraçant la colonisation des Amériques par les européens. Ou presque.

Coloniser et s’affranchir

Comme dans tout bon jeu de stratégie géopolitique, vous incarnez un leader d’une puissante nation qui doit mener ses troupes militaires, ses commerçants et ses civils à l’Âge d’ Or. Bref, vous devez faire de votre pays le premier empire colonial, le plus grand, le plus puissant, le plus prospère. Mais ce postulat ne vaut que pour la première phase de la partie. En effet, vous vous rendrez vite compte que le souverain de votre nation se sert des colonies pour combler son déficit budgétaire, et faisant pleuvoir les impôts sur vos pauvres colons. Pourquoi, dans ces conditions, ne pas déclarer l’indépendance ?

Tour par tour

Civilization avait apporté en son temps une vraie notoriété au jeu de stratégie géopolitique au tour par tour. FreeCol, par ses graphismes un peu surannés fait penser par certains aspects à Civ3, pourtant le gameplay du jeu, bien que similaire est différent. Le but n’est pas le même, dans Civilization, vous devez faire grossir votre nation de la préhistoire à la conquête spatiale. Dans FreeCol, l’accent est porté sur la Renaissance, les premiers mouvements de colonisation, et le commerce entre la Vieille Europe et le Nouveau Monde. On se rapproche plus d’un jeu comme Anno ou The Settlers dans l’esprit. Pourtant il y a des similitudes avec Civilization : vous devez gérer les productions de bâtiments de vos villes et une sorte de Civilopedia est intégrée au jeu. « Je suis un geek et je ne sais pas rire comme tout le monde ». Mdr. Gwilh’. gwilh@fac-here.com

Jeux vidéo : fini de s’amuser ! Image par excellence de l’abrutissement des jeunes, les jeux vidéo prennent ici une nouvelle voie. Focus sur une louable initiative. N’apportant rien à la culture et lui sont proposées, et améliore ainsi au cerveau de nos chères têtes ses performances. blondes, les jeux vidéo sont Aujourd’hui, ou tout du moins le 5 régulièrement montrés du doigt pour mars prochain dans notre pays, sort un les conséquences négatives qu’ils jeux surfant sur la récente vague des peuvent avoir. ebooks (ou livres Pourtant, s’est électroniques) : développée 100 Livres ces dernières Classiques sur années toute Nintendo DS. une vague de Cette cartouche jeux cherchant vous proposera à avoir une de transformer utilité. votre DS en C’est d’abord bibliothèque du côté portative, la physique console se tenant que des alors comme s’il jeux sur Wii s’agissait d’un promettent véritable livre, de nous faire encore plus de lecture que dans un Final Fantasy... avec le stylet pratiquer une activité sportive dans pour marquer ou tourner les pages. notre salon, tel Wii Sports. Il aurait A noter qu’il vous sera possible de d’ailleurs été démontré par des choisir une musique d’ambiance et médecins de l’Université de Hong- d’accéder à des fiches critiques et Kong, que ces jeux vidéo nouvelle d’informations sur chaque œuvre. génération sont un bon moyen L’adaptation française a été confiée à de prévenir l’obésité enfantine, l’éditeur Gallimard, qui a eu le bon goût information qu’il faut prendre avec de choisir des auteurs très divers, tels des pincettes. Jules Verne, Victor Hugo, Emile Zola, Du côté intellectuel, c’est le Programme Jules Renard, Molière, Stendhal. d’entraînement Cérébral du Dr. Car, pour stimuler les sens, quoi de Kawashima qui a ouvert la voie en mieux que la littérature finalement ? 2006. Mais ce genre de jeux n’a pas Franck, étudiant flâneur en su prouver ses réelles influences sur Master de droit. Attend vos l’intellect. Il s’avère plutôt que le joueur réactions ou questions sur apprend les rouages des épreuves qui franck@fac-here.com


24

3DMRDHFMDLDMSRDSCNRRHDQR CDB@MCHC@STQDfQDSHQDQ @TOQmRCTRDQUHBDBTKSTQDKCD UNSQD$3064VVVBMNTREQ

Ce document participe à la protection de l’environnement : il est imprimÊ par Caractère, site de production 14001 et sur papier 100 % PEFC/10-31-945 - Conception : le laboratoire des Êmotions (02 32 83 16 17) - dÊc. 2008

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

ActualitĂŠ Quotidien Reportage Culture DĂŠtente


Association Fac-here (Rouen) // JournalActualité Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Détente Quotidien Reportage Culture: Horoscope Détenteet sexo Journal étudiant gratuit ouvert à toutes les bonnes volontés

25

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

25

L’Horoscope de mars, par Laurent Bélier : Jeunes, comme d’habitude vous habitez une cité dangereuse (vu à la télé !) Heureusement qu’il y a les gentils policiers tout pleins d’amour et de techniques pour vous interpeller ! Voyons, plus d’ambition que la vente de hachisch... par exemple pop star... comme ça devenez client plutôt que vendeur !

Balance : Venir alcoolisé au travail a laissé penser à votre patron que vous aviez pris de l’avance sur votre pot de départ ! Et dire que vous aviez trouvé l’amour avec « nini » la secrétaire qui couche pour réussir et qui est enceinte du PDG. Allez courage ! Une vie de merde, ça ne dure que 79 ans...

Taureau : Grâce à votre régime « margarine - concombre », vous allez voir la vierge sans poches sous les yeux en rêve ! À votre tour vous allez suinter de l’huile par tous vos orifices ! Un vrai message spirituel pour tout ceux qui vivent de leur friteuse, dans une baraque à frites.

Scorpion : Climat anal très ambigu. On vous fera sans doute des propositions de travail très intéressantes. Il vous faudra faire un choix difficile : accepter de travailler plus pour être payé de façon précaire en cdd ! Avoir un job dans la grande distribution, ne veux pas dire qu’on distribue les recettes équitablement !

Gémeaux : Votre face à face avec la catcheuse « le marteau pilleur du bureau 5206 A de la CAF » a été un franc succès ! Enfin le remboursement de cinq ans d’attente au téléphone et 250 litres de larmes sur des dossiers recalés ! Vraiment gagner quinze euros par mois, ça mérite la ceinture d’or de la patience !

Sagittaire : Santé : bonne imagination, mais votre aspirateur sans sac n’est pas adéquat pour être utilisé pour la liposuccion ou comme sex toy ! Quand le magazine « femme actuelle » nomme son article de décembre « l’aspirateur libère la femme », on pensait plus de façon symbolique.

Cancer : Ce mois-ci vous avez un étrange talent : vous n’en avez aucun ! Même une plante verte, après lobotomie, a plus de chance de trouver la formule de la relativité ! C’est simple, vous voilà fin prêt(e) pour comprendre les enjeux des élections à venir !

Capricorne : Rencontre : si vous êtes la fille du sexo (06 76 52 37 29), fallait pas dire que « l’horoscope c’est comme le mec qui l’écrit ça ne sert à rien » et que « vous préférez les mecs qui sont capables de vous faire toucher les astres ! ». Remarque : le fait que vous disiez oui à tout pourrait vous procurer des quiproquos...

Lion : La quête de votre identité va vous mener à savoir si un en « moustache spécial à la mode turque » est compatible avec « girl an pink ». Vous avez raison de croire en vous ! Depuis qu’on évite les animaux dans les cirques, des opportunités s’offrent à vous...

Verseau : Côté famille : tout va bien ! Tout le monde est là autour de vous ! Le grand frère matte le cas social d’ado boulimique de première, et super Nanny calme Gaspard le fantôme qui croit trop que vous êtes sa copine ! Reste plus qu’à donner votre héritage à la redevance audiovisuelle et à Drucker !

Vierge : La dépression vous donne un côté gothique qui attire les pièces jaunes dans les cimetières. Bravo ! Vous allez gagner votre poids en crucifix au train fantôme de la Foire du Trône ! Vraiment, travailler à la caisse du super U, ça donne un air festif...

Poisson : Votre voisin vous propose de lire le loto dans ses boules ! Mais posez-vous la bonne question de blonde : est-ce que je peux toucher et croire un homme qui n’a pas été assez extralucide pour s’éviter quinze ans de prison pour détournement ?

Cet horoscope est purement humoristique, tout cas se produisant ne serait que pur manque de chance !

Sexo : comment recoucher avec ses « ex » ? Telle est la question comme qui sur leurs relations passées, ou qui dirait. Avec près de 18 millions de l’idéalisent avec le temps, ou tout célibataires en France selon l’INSEE, simplement ne s’en sont pas remis. qui n’a pas envie Cela peut-être de prendre du l’occasion, avec bon temps de le recul, de temps en temps ? rediscuter de Et les ex sont une cette relation, solution comme de se rendre une autre. compte aussi Déjà, une règle du chemin fondamentale, parcouru de qui peut chacun, de voir foncièrement certaines choses faciliter les passées, passées choses c’est avoir à la trappe à ce rompu en bons moment,... peuttermes et garder être et sûrement contact, de près de se guérir de ou de loin. Un soi et de l’autre. appel pour les Cela est rassurant illustration : Laurent anniversaires ; la aussi : on a plu et nouvelle année, aller prendre un on plaît encore, on connaît ces petits café, etc... Bref, que l’autre reste dans signes qui parfois trahissent le désir notre vie. Car il ou elle n’est pas qu’un de l’autre. pénis ou un vagin sur pattes, même Cet autre nous connaît d’une certaine dans un couple de « bons amants » manière et est sûrement plus apte à à la vie à deux difficile. Du moins, il nous objectiver dans nos histoires ou elle ne doit pas le ressentir ainsi. sentimentales (ou sexuelles, si on ose Et si tel n’est pas le cas, rien ne coûte en parler). Cela peut s’avérer salvateur de tenter le coup finalement, ce qui pour notre avenir sentimental. En amène une deuxième règle tout aussi fait, en soit rien de malsain à revoir fondamentale (en soit elle se doit de et à recoucher avec ses ex. Juste l’être dans toute relation), l’honnêteté peut-être le risque d’y prendre goût. sur la nature du lien qu’on souhaite. Et puis, il peut y avoir là un côté thérapeutique : rares sont ceux qui n’éprouvent pas un peu de nostalgie

Réagir à cet article, c’est très simple : emmanuelle@fac-here.com

Séduction : De l’art de baiser Moment délicat et crucial, le baiser parachève le long processus de séduction. Ce n’est pas le moment de faillir. Etablir une confiance.

relation

de

envie. C’est idiot, mais vous êtes l’homme, et vous devez jouer ce rôle. Elles apprécieront.

La conversation étant le facteur clé de la séduction, c’est aussi elle qui mais comment s’y va vous permettre de franchir cette D’accord, prendre ? dernière étape. Mais au-delà de cela, il vous reste Il va vous falloir du courage une autre chose à faire : habituer la messieurs. C’est à vous de trouver le moment adéquat, celui demoiselle à un léger qui peut paraître le plus contact physique, le naturel. baiser étant l’acte final Si vous avez du mal à de ce rapprochement. vous lancer, il existe Comment faire ? quelques méthodes. Et bien il ne s’agit Par exemple, dites lui pas ici d’aller placer qu’elle a du chocolat sur votre main entre ses les lèvres et jetez-vous cuisses… Non. Tout en à l’eau. Ou bien encore, subtilité, vos gestes provoquez-là : devront établir une - Il paraît que les juristes intimité entre vous. embrassent mal… Votre main sur la Carlos, un atout séduction méconnu ? - Pfff n’importe quoi… ! sienne, sur son bras, sur son épaule, très peu de temps, - Et bien vérifions. N’hésitez alors pas. délicatement.

Agir au moment opportun.

Si elle refuse ce rapprochement, repoussez à plus tard la tentative du baiser… Ne précipitez rien. Petite astuce : avant de vous lancer, passez votre main dans les cheveux de la demoiselle. Si elle vous repousse ou se recule, ce n’est pas le moment. Néanmoins, gardez en tête que rares sont les femmes qui vous embrasseront d’elles-mêmes bien qu’elles en aient

Une fois ce délicat moment passé, embrassez-là d’une façon assurée. Mais surtout n’aller pas trop loin ! Contentez-vous de placer votre main sur sa nuque, dans le creux de son dos, ou bien encore posez vos doigts délicatement sur ses joues. Oubliez les fesses et la poitrine ! Franck, étudiant flâneur en Master de droit. Attend vos réactions ou questions sur franck@fac-here.com


Association Volant n°15 - mars 2010 // DÊtente : Humeur, mode et test ActualitÊ Quotidien Reportage Culture DÊtente Le Tapis Volant - vol.7 Fac-here Avril 2009(Rouen) // Journal Tapis 26 26 Vous souhaitez devenir annonceur : publi.volante@fac-here.com

La notion d’illimitÊ L’adjectif  illimitÊ  est beaucoup utilisÊ en ce moment, surtout pour nous donner le sentiment d’une toute puissance. On commence à croire que nous vivons dans un monde hors de contrôle : que les mÊdias ont un pouvoir illimitÊ, que les marchands d’Ênergie et de mÊdicaments sont au-delà des lois des gouvernements, que le monde de la bourse est un serpent qui dÊvore tout et lui-même par la même occasion. Finalement l’Olympe existe, mais nous ne savions simplement pas oÚ regarder !

Certains vont souffler  l’illimitation , que l’imagination de l’être humain est sans fin ! D’un côtÊ, on nous dit que les ressources naturelles s’amenuisent et que nous ne sommes pas Êternels, faudrait bien se faire à l’idÊe de la restriction ; on ne sait pas oÚ cela va commencer et comment. Mais bon, faut que l’idÊe germe dans nos esprits de consommateurs de bien, de la planète et la de vie ; de l’autre, faut bien continuer à nous faire acheter, en jouant sur notre Êgo et notre pulsion de vie. Voilà un forfait

internet sans limite mais qui coupe de temps en temps (histoire de faire des Êconomies pour l’entreprise qui nous le vend), voilà un buffet à volontÊ mais ça va avec une petite assiette, etc. C’est peut-être ça l’enjeu, ne pas croire à une fin qu’on perçoit : on se doute que l’univers a une frontière, qu’on pourrait calculer le nombre de grains de sable sur la terre, que le temps lui-même passe et s’Êcoule. Mais qui veut de la vÊritÊ ? SÝrement pas les publicitaires et les consommateurs. À titre individuel on voudrait jouir au maximum des choses qui nous entourent, et à titre collectif, on se voudrait lucide et bon gestionnaire. Certains vont souffler  l’illimitation  que l’imagination de l’être humain est sans fin ! Ça ferait un beau slogan pour une publicitÊ ou une nouvelle idÊologie qui tarde à venir, mais dans la rÊalitÊ les matins se ressemblent et les modes de pensÊes se recyclent. Il y a peut-être un juste milieu entre se gonfler le torse et se goinfrer, ou jouer l’ermite qui mange les racines du âpre. Il existe peut-être un autre adjectif qui peut être un point d’Êquilibre entre ces deux chemins de vie : responsable. L’impossible est la frontière de ceux qui n’ont pas d’imagination ! laurent.geneslay@fac-here.com

¹ )     % &  )   3£4&3 4 3 " .   * % & 7£ 7&/%3 $8; ¥78',$1 %6 -6/%*  "6 76

+063/ÂŁ&

4 %&

Mode hommes - Des dÊtails qui n’en sont pas Souvent, bien souvent, au cours de mes dÊambulations dans les rues de Rouen ou attablÊ dans l’un de mes cafÊs fÊtiches, je vois, sur des passants, des petites erreurs vestimentaires qui, si elles Êtaient ÊvitÊes, permettraient d’amÊliorer considÊrablement le look des individus susdits. En vrac, ce mois-ci, passons en revue quelques-unes de ces maladresses :

1) Les chaussettes Mickey.

Comment dire‌Vous n’avez plus 8 ans. Non, les chaussettes Droopy non plus‌ (Rentre Êgalement dans cette catÊgorie la cravate Bisounours et le caleçon 101 Dalmatiens).

XXXVOJWSPVFO

est-elle

4) La ceinture non assortie aux chaussures.

Le rappel chaussures / ceinture permet souvent de donner une cohĂŠrence Ă la tenue.

5) Les repassĂŠs.

vĂŞtements

non

Ne pas repasser ses vĂŞtements donne un air nĂŠgligĂŠ, mais nĂŠgligĂŠ dans le mauvais sens du terme. Il ne faut pas espĂŠrer que les vĂŞtements se tendent par la volontĂŠ du saint esprit. Prenez quelques minutes mais repassez-les.

des 200 cartes de fidÊlitÊ qui font ressembler votre portefeuille à un attachÊ-case. Ni de la photo de votre petite nièce. Prenez un portecarte avec le minimum vital, à savoir carte bleue, carte d’identitÊ, carte d’Êtudiant et monnaie. (Non, la banane autour de la taille n’est pas une option, rÊservez ça aux touristes californiens).

3) Le caleçon / boxer qui

La première pensÊe qu’auront les gens :  c’est du made in China achetÊ sur Ebay . Alors là , je sais que je viens de me fâcher avec la moitiÊ des Êtudiants de la fac, mais dites-vous bien qu’on ne se singularise pas en se moutonnisant‌ Until next time. Julien : pleasure dealing since 1979 (c) julien@fac-here.com

TEST : Quel est ton cĂ´tĂŠ pervers ? Petit test amusant sans prĂŠtentions !

7FOF[ UFTUFS WPUSF

MutualitÊ Française Normandie rÊgie par le Code de la MutualitÊ - N° RNM 444 628 275 Conception : SERVICE COMMUNICATION MFSM - Photo : Š Keb (Srock.xchng) - 01/2010

Euh‌une explication vraiment utile ?

2) L’Ênorme portefeuille qui dÊpasse de la poche arrière du jean. 6) Les vêtements qui affichent Sauf si vous partez pour un trekking ostensiblement une marque. de 2 mois, vous n’avez pas besoin

Le matin au petit dĂŠjeuner tu es plutĂ´t :

&34*5"*3& 4&37*$& 6/*7 & 13ÂŁ7&/5*7& %& .ÂŁ%&$*/ GS

dĂŠpasse du pantalon de 15 cm.

$".164 %& .5 5 4

"*(/"/ .ĂƒEFDJOF QSĂƒW FOUJWF

4*5& %6 ."%3* --&5 *OGJSNFSJFT EF M*/4" FU EV TJUF VOJWF STJUBJSF

1) Tartines de confiture 2) Rien 3) CĂŠrĂŠales

Dans le bus tu es assis(e), une vieille dame se met à côtÊ de toi : 1) Tu baisse la tête et regarde tes chaussures 2) Tu lui laisses la place 3) Tu lui fais un sourire et lui dit qu’il y a des places derrière

Le jeudi soir c’est :

1) FĂŞte, bars, boites, amis... 2) Long sommeil rĂŠparateur 3) Tu le consacres Ă ta passion

L’amour et toi ?

1-64 %*/'03."5*0/4

1) C’est compliquÊ... 2) L’espoir fait vivre... 3) Tu le trouves souvent...

Le voyage de tes rĂŞves :

$0/$&35 (3"56*5 Sensibilisation aux risques auditifs

 NBST  Âş  I  .BJTPO EF M6OJWFSTJUĂƒ $BNQVT EF .U 4U "JHOBO

assez

1) Londres, San Francisco, Barcelone, des villes qui bougent. 2) Vienne, Venise, Versailles, être pour une fois le Roi ou la Reine. 3) L’Europe de l’Est, pour visiter enfin ce qu’on appelle l’Europe.

RÊponses 1) On te croise dans la rue, tu sembles normal(e), parfois assez excentrique, drôle et dynamique. Tu ne sais pas rester en place, et tu voudrais pouvoir faire plusieurs choses en même temps. Ton côtÊ pervers serait de vouloir tester beaucoup de choses, les coutumes du monde entier ne te font pas peur. Tu es parti(e) pour de grandes dÊcouvertes fantastiques, ou tes fantasmes pourraient aller plus loin que tu ne le penses. RÊponse 2) Tu es rÊservÊ(e), dans la lune, perdu(e) dans ton univers, parfois dÊcalÊ(e). Les films et les romans t’aident à sortir de ce monde trop triste certains jours. Ta perversion à toi, elle vient de ton esprit merveilleux... Tu te vois Roi ou Reine, soumettant les autres, te pavanant dans le luxe, sans rÊflÊchir aux consÊquences. Fais attention, des esclaves sexuels ça peut vite lasser. RÊponse 3) Ola... Toi en fin de compte bien que tu aies parfois un caractère insupportable, tu rêves de douceur un jour et de force le lendemain. Le  cul entre deux chaises  comme on dit. Respire un grand coup... Tu es capable de tout, du moment que personne ne le sait. Tu excelles dans le solitaire, ou le secret. Attention la nÊcrophilie est punie. RÊagir à cet article, c’est très simple : ofeelit@fac-here.com


Association Fac-here (Rouen) // JournalActualité Tapis Volant n°15 - mars 2010 // Détente Quotidien Reportage Culture: Expression Détentelibre Contacter la rédaction : redaction@fac-here.com

Expression libre

27

« J’aime la vie » ou vingt-quatre heures dans la vie d’un emo gothique Une nouvelle de Fanny Renard

Ceci est le premier jour et le dernier corbeaux et que ce sont des corneilles, de mon journal de douleur, écrit à mais je m’en tape. « Corneilles », c’est l’encre rouge sang, car aujourd’hui j’ai moche, je préfère dire « corbeaux ». décidé de mourir, de quitter cette vie Je suis là et je me demande comment pourrie et ce monde qui n’est pas fait je vais mourir aujourd’hui. Le poignard pour moi, qui suis trop différent pour dans le cœur aurait été une fin digne être compris de mes semblables. de moi et de ma douleur, mais j’ai peur Je m’appelle Matthieu, mais je n’aime de la vue du sang [note de l’auteur : pas ce nom détestable que m’ont je sais, c’est con pour un gothique]. donné mes parents, car ça vient de Le poison n’est plus vraiment à la la Bible et moi j’aime le Diable. C’est mode de nos jours, et je ne sais pas pourquoi juste où en trouver. Les pour aujourd’hui, médicaments ? Trop le dernier jour commun, je ne suis pas de ma pitoyable une adolescente en vie, j’ai décidé mal de reconnaissance de m’appeler qui a besoin de Gaulthier, car prouver qu’elle existe Gaulthier ça aux yeux des autres, ressemble à je suis Gaulthier le Gothique. Gothique, un être Je suis là, dans unique ! Je crois que ma chambre je vais me jeter d’un couverte de pont, c’est une mort posters noirs, très poétique. Adieu c’est le matin. Je monde ingrat, j’espère déteste le matin, que je te manquerai, il fait beau et même si j’en doute. les oiseaux, ces … sales hypocrites, Finalement je n’ai pas illustration : Fanny Renard chantent une pu mettre en œuvre mélodie qui m’est insupportable. Je mon sinistre office, car je me dis que si préfère les corbeaux, car personne ne je me loupe et que je survis, je resterai les aime et je me sens comme eux, si à jamais enfermé dans ce monde dans différent et rejeté des autres. Il paraît un corps handicapé, et je ne pourrais que chez nous il n’y a presque pas de supporter cette condamnation, qui

Un peu d’humour - Papa tu sais écrire dans le noir? - Oui, et sans faute d’orthographe en plus ! - Bien, je vais éteindre la lumière et tu signeras mon carnet. Chuck Norris n’admire pas le coucher de soleil, c’est le soleil qui admire le coucher de Chuck Norris. Quand Chuck Norris fait des pompes, ce n’est pas Chuck Norris qui se baisse, c’est la Terre qui se soulève.

Vous avez deviné d’où est prise cette photo à Rouen ou dans son agglomération ? N’attendez pas et envoyez votre réponse à l’adresse Gwilh@fac-here.com ! Rien à gagner sinon le plaisir de participer ! :)

Impossible de résister au plaisir de publier ici l’existence cette recette, partagée lors d’une soirée organisée par des étudiants rouennais à la Maison de l’Université en février ! Avant tout, il faut savoir que la préparation dure plus de deux heures (cuisson). La recette étant assez longue il ne sera noté ici que les grandes lignes. Les ingrédients principaux sont le porc, le riz et les haricots noirs (les magasins n’en ont pas toujours). Une fois équipé de grandes casseroles ou poêles, achetez (pour 10 personnes) 1 kilo de riz, 1 kilo de haricots noirs et environ 3 kilos de viande (côtes de porc, filet de porc, lard, viande de bœuf… les proportions varient selon les recettes). L’ail et les oignons ont une belle place dans la recette, pensez à bien ventiler la pièce… Avant de servir, préparez un caipirinha, cocktail à base de cachaça (eau de vie brésilienne), de citron vert et de sucre de canne) et passez un agréable moment. mickael@fac-here.com

Participez au journal !

Le Journal Tapis Volant est votre journal étudiant. Il a pour vocation de vous informer sur ce qui concerne et intéresse le monde étudiant. Vous pouvez naturellement y participer quelle que soit votre passion (écriture, photo, dessin...) Pour participer voici la marche à suivre :

Réveillez le Garcimore qui est en vous ! Les meilleures histoires reçues à l’adresse contact@fac-here.com seront publiées !

- Contactez l’équipe par le coupon ci-dessous, aux contacts mentionnés en page 2 du journal, ou à l’adresse http://fac-here.forumactif.com qui comporte un espace rédaction. - En échange d’une cotisation symbolique (5 euros) vous devenez membre de l’association Fac-here pour toute l’année universitaire. Les membres de l’association peuvent écrire et participer autant qu’ils le souhaitent durant toute l’année, et ne sont pas limités dans leurs contributions.

La solution du Sudoku du mois est à votre disposition, contactez la rédaction. Vous désirez un autre jeu pour les prochains mois ? A vos suggestions : tests de personnalité, mots croisés, garder le Sudoku... vous choisissez ! :) contact@fac-here.com

27

Cuisine : La feijoada brésilienne

We are all a little mad fanny.renard@fac-here.com

Une brune et une blonde roulent en décapotable. Soudain un pigeon lâche une fiente sur le pare-brise, en face de la brune qui conduit. La brune à la blonde: «Tu peux l’essuyer s’il te plaît ? ». La blonde : « je ne peux pas, il est déjà trop loin dans le ciel ! »

Au pays du Sudoku

Le détail du mois

serait pour moi une damnation. Je vais peut-être essayer les médicaments, c’est propre et facile, et comme ça mes géniteurs seront les premiers à découvrir le fruit de leur ingratitude. Adieu, vie plus noire que la mort ellemême. … Un ami m’a dit que la mort aux médicaments n’était pas aussi rapide qu’on le croyait. Il paraît que dans un bouquin à la con que je n’ai jamais lu (car je ne lis que Les Fleurs du Mal et L’Apocalypse), une bonne femme (Bovary je crois) a voulu mourir comme ça et a souffert pendant plusieurs jours avant de rendre son âme à Satan. La mort, oui, plus que tout, mais en fait j’ai peur de souffrir … Nous sommes le soir, je crois bien, journal, seul compagnon de ma peine, que tu vas survivre jusqu’à demain finalement, jusqu’à ce que je trouve un moyen de quitter ce monde cruel et ignoble une bonne fois pour toutes. Pour le moment, je vais me glisser dans mes draps noirs et sombrer dans un sommeil profond qui, je l’espère, me donnera un aperçu de cette mort que je recherche tant. « Aujourd’hui je pleure, demain je meurs » …

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009

Vous pouvez ainsi choisir de publier une seule fois ou de tenir une activité mensuelle : Vous êtes libres de choisir votre implication pour aménager votre planning avec les cours et les examens. - Si vous n’avez pas d’idées précises de chroniques ou de rôles à tenir, nous pouvons vous recommander des enquêtes, interviews, diffusions, illustrations ou encore brèves à mettre en oeuvre. Il suffit de demander :) Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous adresser ce coupon par courrier ou à nous l’apporter au local de l’association, nous en discuterons autour d’un café ! Par avance, participation :)

merci

de

L’équipe du Journal Tapis Volant

Association Fac-here 2 place Emile Blondel La Maison de l’Université – 1er étage 76 821 Mont Saint Aignan Cedex Je souhaite participer à la vie de l’association et du Journal Tapis Volant, en m’impliquant dans (plusieurs choix possibles) : La rédaction de brèves ou d’articles ponctuels La rédaction de chroniques mensuelles / bimestrielles Le comité de relecture La photographie Le dessin ou la caricature La mise en page La distribution du journal La recherche d’annonceurs NOM – Prénom : .............................................................................. Téléphone : .................................. Mail : ......................................... Filière : .............................................................................................

votre


présente

EN CONCERT À ROUEN BLOODY BEETROOTS DEATH CREW 77 MARDI 13 AVRIL EXO 7 WWW.DEATHCREW77.COM

LE 4 MAI

SAMEDI 24 AVRIL LE ZÉNITH

COCOROSIE VENDREDI 30 AVRIL

SALLE ST. CROIX DES PELLETIERS

GENERAL ELEKTRIKS +ZEBRA (live)

VENDREDI 14 MAI EXO 7

DEBOUT SUR LE ZINC MERCREDI 5 MAI EXO 7

PENSEZ À RÉSERVER VOS PLACES SUR

Lic. n° 2 / 142899 & 3 / 142900

NOUVEL ALBUM

RENAN LUCE

Journal Tapis Volant n°15  

Le Journal Tapis Volant est un mensuel étudiant gratuit édité par l'association Fac-here (Université de Rouen, Haute-Normandie). D'un format...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you