Issuu on Google+

Numéro 14 - février 2010 *** Journal étudiant gratuit

quand les vacances succèdent aux examens sous la neige...

mercredi 6 janvier, premiers examens annulés à mont-saint-aignan, pour le bonheur des étudiants souhaitant réviser plus !

P.3, 5 et 26

campus de mont-saint-aignan - © laurent geneslay

ACTU : les distributeurs de préservatifs sur les lieux étudiants, c’est pour bientôt !

interview  :

P.14

Charlélie, 23 ans, originaire de Dieppe et pilote de ligne pour aviation sans frontières

P.5

assos : bienvenue à la radio r2r dans le paysage associatif !

P.10

����� ����� ��������� ���� ����� ������ ���� � ��������� ���� � ����� � ������������� �� � ���� ��� ���� � ��� ��� �� ���

sorties :

les singeries���du����� ��� �� jeudi ne se ����� font ���� ���� � pas qu’en soirées étudiantes ! ������ �

��� ������ ��� � � ������� ������� �� �� �� �� ��

P.22

Si vous avez des rêves, foncez, soyez tenace, votre vie en sera d’autant plus riche ! MAIS AUSSI dans ce numéro : l’année de la turquie en france nouvelle programmation, les étudiants et le sommeil, quel avenir pour le bâtiment b, les music’ulinaires, tous les détails sur les concours du crous, se déplacer à elbeuf et toujours vos chroniques préférées.

Journal étudiant gratuit imprimé sur papier recyclé :)


Journal Tapis Volant Directeur de la publication et de la rédaction Mickaël Mauger (mickael@fac-here.com)

Publicité / Marketing

Laurent Geneslay (laurent.geneslay@fac-here.com)

Secrétaire de rédaction, déléguée à la culture Anaïs Liandier (maya@fac-here.com)

Le dernier numéro est en rupture dans votre faculté ? Contactez-nous !

Nous contacter : contact@fac-here.com / 06 18 69 18 82 Rédaction : redaction@fac-here.com / 02 32 76 96 88 Marketing : publi.volante@fac-here.com Pour contacter un rédacteur, écrivez à l’adresse e-mail suivant chaque article.

Sites web

http://www.fac-here.com / http://fac-here.forumactif.com

Dépositaires :

84 Points de diffusion sur Mont-Saint-Aignan, Rouen, Saint Etienne du Rouvray, Evreux, Elbeuf, Dieppe... Rendez-vous dans les facultés, les halls, les associations étudiantes, les municipalités, les commerces relais, les lieux publics de l’agglomération… Numéros téléchargeables sur internet gratuitement, pensez-y !

Edition :

Association Fac-here 2 place Emile Blondel - La Maison de l’Université 76 821 Mont-Saint-Aignan Cedex Antenne Pasteur : 3 avenue Pasteur, bureau 6 - UFR de droit-éco-gestion

La Saint Valentin est un jour pour masochiste. Si l’on est avec quelqu’un il faut lui dire « je t’aime » avec un cadeau, pour que cela ait plus de valeur que les 364 autres jours de l’année ; si l’on est seul, on déprime ! Sarah Michelle Gellar, actrice américaine

Edito

Bonjour à tous, Oui, il fallait oser débuter ce numéro 14 par une citation de Sarah Michelle Gellar. Mais après le tremblement de terre d’Haïti, la neige à Rouen et les partiels (en clair trois catastrophes majeures) on peut bien se permettre un petit extra. Et puis tellement d’étudiantes aiment Buffy, l’univers Twilight… et puis tellement d’étudiants aiment l’actrice, peu importe le rôle… tout le monde devrait apprécier, ou au moins en rire ! D’ailleurs, rions ensemble de la Saint-Valentin qui pointe le bout de son nez glacé ! Un test humoristique vous attend page 26, à ne pas prendre au sérieux… Le mois de janvier a été particulièrement rude, pendant que Facebook rend hommage à super Nanny nous n’oublions pas Mano Solo… Toute l’équipe vous souhaite une agréable lecture. Mickaël Directeur de la publication

76 000 Rouen

Impression SNPEI, chemin des Grosses Pierres, Déville-lès-Rouen

Tirage

5 000 exemplaires

ISSN : 1968-0791 Dépôt légal : février 2010.

Tous les articles et dessins signés avec le nom de leur auteur ne représentent pas nécessairement l’opinion de la rédaction.

SOMMAIRE P3 : Les examens et les intempéries P4 : La saison de la Turquie, partie 2 P5 : Les distributeurs de préservatifs arrivent sur les campus P6 : Restaurations en fac de lettres P7 : Le calendrier des colloques. P8 : Découvrez la voltige !

P9 : Questions santé P10 : L’association R2R et le conseil-asso P11 : Questions internet et wifi

P12 : Dossier : Monter un projet P13 : Rétro : les machines à café P14 : International : pilote d’avion de ligne au Congo - Haïti P16 : L’actu du petit et du grand écran. P18 : L’actualité musicale P19 : La Boite à Jazz et chroniques cd P20 : Théâtre - danse - cirque P21 : Actu littéraire P22 : Agenda des sorties rouennaises ! P23 : Les logiciels libres et les jeux incontournables P25 : Horoscope et sexo. P26 : Test spécial St-Valentin P27 : Dernière minute. La Fourmi © Vincent

Le journal Tapis Volant est un journal ETUDIANT édité par l’association Fac-here. La participation à ce journal est ouverte à tous. Prenez contact avec la rédaction, une équipe de joyeux lurons motivés pour vous offrir chaque mois un condensé d’infos de 28 pages, dispo gratuitement dans vos UFR !

contact@fac-here.com


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente



LeTapis Tapis Volant - vol.7 2009 Le Volant n°14Avril - fév. 2010

Bien rentabiliser ses vacances

La neige et les étudiants

A peine les examens terminés que les vacances sont là. Quelques conseils pour tout étudiant qui se respecte !

Si elle a calmé le stress de bon nombre d’étudiants, pas au point dans leurs révisions, elle a aussi créé quelques paniques. Retour sur la période du 6 au 9 janvier 2010.

Travailler ses cours ?

La période est propice pour tout étudiant qui aurait pris du retard, ou qui travaille durant l’année. Avec un rythme plus léger, c’est l’occasion d’être à jour. Mais les juristes savent que cette période n’est pas de tout repos : entre les TD à préparer et les cours à assimiler, il n’y a pas vraiment de vacances. Pour se rassurer, il faut penser aux vacances d’avril qui sont pires… Pour ceux qui étudient au SEAD (Service d’Enseignement À Distance) et qui ont un job en parallèle, les vacances de février sont le meilleur moment pour avancer… si les cours sont en ligne !

Trouver un job d’été ?

Si la période est un peu prématurée pour trouver un job d’été, le moment est idéal pour préparer ses CV et lettres de motivation ! Tant que la pression n’est pas encore là, et que cette tâche rébarbative peut se faire sans urgence, autant le faire !

Préparer un l’étranger ?

séjour

Après le 15 mars il sera trop tard. C’est donc durant les vacances de février que les formalités administratives doivent être accomplies, en particulier pour les étudiants qui ne sont pas à jour dans leurs démarches (carte d’identité et autres bonheurs).

Rester informé ?

Couper les ponts est une bonne idée, mais internet permet de garder un œil sur l’actualité universitaire. Conférences intéressantes ou cours supplémentaires ajoutés pour la rentrée, toute information est bonne à prendre.

Se reposer ?

Pas d’impératifs, besoin de décompresser ? Les vacances de février tombent au bon moment. Un petit séjour en Bretagne (par exemple) ne pourrait pas faire de mal… sauf si la neige s’invite de nouveau dans le quotidien !

à

Il y a donc de quoi faire, bon courage !

Les dossiers pour les études à l’étranger se préparent actuellement.

mickael@fac-here.com

Les médias avaient annoncé le 5 janvier une importante vague de froid sur une bonne partie de la France. Les étudiants de toute la région ont pu constater les dégâts, certains en pleine période d’examens. Le pire s’est évidemment produit sur MontSaint-Aignan, ville devenue station de ski avec une altitude max de 171m et des transports en communs arrêtés. Il faut dire que même sur le plat, les téor avaient des difficultés à circuler… Les bonhommes de neige ont émergé et la technique du sac pour descendre en ville a fait des émules. A quand un téléski à la fac ? Avec de bonnes chaussures, l’avantage est aussi de tenir chaud pour les examens…

Réactions des UFR

Dès la veille, l’UFR de Sciences recommandait de retarder le début des épreuves en fonction des retards. A 8h, l’instruction était donnée à Pasteur de maintenir toutes les épreuves tant que les professeurs

concernés étaient présents. A 9h30, les premières annulations touchaient les UFR des lettres et sciences humaines. L’information a été confirmée le midi sur le site de l’Université, annonçant les annulations de certains examens. Sur le forum http:// fac-here.forumactif. com les sujets concernant les reports d’examens et le plan neige TCAR ont chacun été consultés plus de 500 fois.

Principe de précaution

Pour éviter les risques sur la route, des examens ont également été annulés les jours suivants. Parallèlement, la TCAR annonçait une circulation normale du T1 entre la fac de médecine à partir du jeudi, mais des difficultés sur les lignes de bus. Certains étudiants ont donc échappé de peu à leurs examens alors même que la circulation avait en partie repris. Cela ne pouvait pas mieux « tomber » ! mickael@fac-here.com Photo : Laurent Geneslay

En février à la Maison de l’Université Théâtre : La première femme P r e m i è r e adaptation à la scène du tout premier roman de Nedim Gürsel, « La Première Femme » révèle les dilemmes et les conflits d’un homme partagé entre deux cultures. Mêlant intimement Istanbul et Paris, il met en évidence les contradictions, parfois comiques, parfois difficiles de cette double identité, mêlées à la naissance du désir. On y découvre la fascination et le déchirement d’un homme entre ses origines et le nouveau monde auquel il aspire. C’est aussi l’évocation d’une adolescence qu’il cherche à fuir alors que le poursuit l’image de sa mère à travers les figures féminines qu’il rencontre. C’est un dialogue permanent entre l’Orient et l’Occident, entre la langue apprise et la langue maternelle.

25,61%

Le spectacle sera précédé d’une rencontre avec l’auteur Nedim Gürsel à 19h. Spectacle de Nedim Gürsel, Adaptation théâtrale de Patrick Vershueren Sur une idée originale d’Esen Özman Mise en scène de Patrick Vershueren Avec Sedef Ecer et Patrick Vershueren

Spectacle en français et en turc Le mardi 23 février 2010 à 20h30 A la Maison de l’Université de Mont-Saint-Aignan Tarif : 5, 8 et 10 euros. Rencontre de 19h en entrée libre. Réservations : spectacle.mdu@univrouen.fr

C’est le taux d’étudiants habitant la ville de Mont-Saint-Aignan, ce qui en fait la première ville étudiante de France en terme de taux d’étudiants résidents, parmi les villes de plus de 20 000 habitants.

Les Music’ulinaires Si l’union fait la force, l’oignon fait la farce. Quand trois groupes de la région se réunissent autour de la table, c’est que l’heure du dîner approche. Le vendredi 26 février 2010, à partir de 20h, les réservations sont indispensables pour trouver une table et déguster, en musique, un repas régional dans l’âme.

entre apologies des nanards et du cochon, parodies de Jean-Louis Aubert salées et jeux de mots saignants Jean Bon, originaire du Havre, sera accompagné notamment de MC Rillettes pour interpréter des chansons françaises humoristiques, entre apologies des nanards et du cochon, parodies de Jean-Louis

Aubert salées et jeux de mots saignants. Les Bœufs Troquistes, venant des Andelys, aiment la chanson française revenue au bon vin. Si les Swing Gum ne sont pas très normands, quelques gouttes de lait devraient faire bouger le public, entre deux tranches de fromage. Enfin, Fenouil et les Fines Herbes, havrais eux aussi, savent apprécier les saveurs parfumées et exotiques, mélangeant chanson française, ska, valse et reggae sans modération. Encore un peu de ciboulette ?

Le vendredi 26 février 2010 à partir de 20h Formule entrée, fromage + dessert : 5, 8 et 12 euros http://www.myspace.com/hardporc http://www.myspace.com/ boeufstroquistes http://www.myspace.com/ lesfinesherbes

mickael@fac-here.com


Le - vol.7 Avril 2009 2010 LeTapis TapisVolant Volant n°14 - fév.

CINQ EXCUSES... pour ne pas sortir avec quelqu’un à la Saint-Valentin ! 1) Votre chat est mort le 14 février dernier. Vous organisez donc pour vos petits frères et vous-même une cérémonie commémorative. Oui, pile le jour de la Saint-Valentin... Mais la pauvre bête n’a pas choisi la date de son accident de la route ! (Plus efficace que l’éternel « c’est qu’une fête commerciale ») 2) Vous avez de l’herpès. C’est archicontagieux, et une fois qu’on l’attrape, c’est pour la vie. Vous en avez encore pour un mois. D’ailleurs vous ne pouvez même pas l’approcher pour lui dire bonjour. Voilà, tenons-nous à l’écart c’est mieux. 3) Ma maman elle veut pas que je sorte. Classique, mais impérissable... Ceci dit, cette excuse est plus crédible si vous avez moins de trente ans. Et que votre mère est toujours en vie : on ne peut pas faire porter le chapeau à un mort... 4) Vous devez baby-sitter votre petite sœur. Votre nièce. Votre chat (non pas celui qui est mort. Un autre.) Eh oui il faut bien que vous travailliez, puisque vous n’avez pas de sous - et donc pas d’argent à dépenser pour aller boire un verre ou quoi que ce soit. «Non, hors de question que tu m’invites, j’ai ma fierté...» 5) Tout simplement, prétendez être déjà casé ! Oui bon d’accord, votre statut Facebook indique que vous seriez potentiellement célibataire. Mais non, c’est une feinte pour qu’on vous foute là paix concernant votre vie privée ! Ouiiii toute la promo raconte que vous vous êtes fait plaquer la semaine dernière. Mais vous êtes au-dessus de ça et avez déjà rencontré quelqu’un d’autre ! ...Bref, apprenez à mentir sans vexer. Et joyeuse Saint-Valentin à ceux qui le fêteront !



Actualité Quotidien Reportage Culture

Campus d’été 2010, c’est parti !

L’Université a donc saisi l’opportunité du Festival Normandie Impressionniste 2010 pour proposer quatre écoles d’été, d’une durée de trois semaines chacune, de juin à septembre 2010. C’est une équipe de huit personnes qui travaille en ce moment à l’élaboration de ce projet. Ces écoles s’adressent à tous les publics internationaux, étudiants ou non, âgés de 18 ans minimum, de niveau débutant ou de niveau plus avancé en français. L’objectif de ces écoles est d’offrir aux participants un séjour de qualité proposant des cours de français le matin et des activités culturelles l’après-midi en lien avec l’actualité du Festival. Ces formations permettent d’associer des activités culturelles, des animations, des découvertes du patrimoine et des rencontres dans un même séjour. Parmi les différentes activités,

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir cette saison de la Turquie à la Maison de l’Université, il vous reste encore quelques manifestations à découvrir ! Du 1er au 28 Février – MDU

Après l’exposition photo de Banu Aksu qui a remporté un vif succès le mois dernier, la Maison de l’Université accueille en ce moment une nouvelle exposition sur L’Ebru. L’art du papier marbré est un art de décoration sur papier obtenu en appliquant sur de l’eau, rendue plus dense grâce à l’ajout de bile de bœuf, de la peinture qui ne se dissout pas dans l’eau avec des pinceaux faits en poils de cheval et en bois de palissandre. Des dessins en forme de nuages apparaissent pendant l’application. C’est pour cette raison que cet art s’est appelé « ebru ».

23 Février – 20h30 – MDU

« La Première Femme ». Pour ce dernier spectacle de la saison de la Turquie, la Maison de l’Université vous propose la première adaptation à la scène du tout premier roman de Nedim Gursel. (voir page 3 du journal pour plus d’informations).

En Bref

Depuis plusieurs années, le Service des Relations Internationales de l’Université de Rouen organise chaque année un campus d’été afin de familiariser les futurs étudiants internationaux à la culture de notre région.

La Turquie vous ouvre encore ses portes à la MDU ce mois-ci !

Si vous n’avez pas encore découvert la culture

Détente

25 Février – MDU

Le laboratoire LIDIFRA (Linguistique, Didactique, Francophonie) en collaboration avec l’Equipe FUSAC (Francophonie, Usages et Apprentissages du français) vous propose un séminaire sur la thématique de l’enseignement bilingue et le plurilinguisme des enfants issus de l’immigration en France. Lors de cette rencontre, il sera question de la relation entre l’enseignement des langues (étrangères et d’origine) et le développement bilingue de l’enfant, notamment des enfants issus de l’immigration en France en général et issus de l’immigration turque en particulier. Il s’agira de présenter les théories actuelles concernant l’acquisition de l’apprentissage bilingue mais aussi des recherches concrètes ayant pour objet les enfants et adolescents bilingues franco-turcs. Toutes ces manifestations sont gratuites et l’entrée est libre. Le programme est toujours disponible à la MDU et sur le www.univ-rouen.fr loic.levesque@fac-here.com

vous pourrez assister à plusieurs conférences, participer à des ateliers artistiques, faire des excursions dans notre région, ou partir à la découverte de la gastronomie française. Du coté de l’enseignement, vous serez accompagné par une équipe pédagogique qualifiée et expérimentée en FLE ainsi que par une équipe d’étudiants accompagnateurs jeunes et dynamiques. Ce projet d’école d’été a obtenu le Label « Normandie impressionniste 2010 ». Pour plus de renseignements et pour toute inscription : Service des relations internationales Web : http://summer.univ-rouen.fr Contact : summer@univ-rouen.fr Tél. : 02 35 14 70 37 loic.levesque@fac-here.com

Journées Portes Ouvertes ESIGELEC : samedi 27 février 2010 de 9h à 17h à Saint Etienne du Rouvray. IUT de Rouen : samedi 6 mars de 9h30 à 17h à Mont-Saint-Aignan. IUT d’Elbeuf : samedi 13 mars de 9h30 à 17h à Elbeuf (uniquement pour les départements Réseaux et Télécommunications et Services et Réseaux de Communication). ESITPA Rouen : samedi 13 mars 2010 de 10h à 17h à Mont-SaintAignan.

Séjour à Amsterdam La Corpo médecine invite les étudiants à un séjour à Amsterdam les 27 et 28 mars 2010. Tarif : 90 euros, transport et hébergement inclus, les réservations peuvent se faire auprès des étudiants suivants : Benjamin : 06 34 24 17 91 Steve : 06 28 52 18 07 Charles : 06 28 52 18 06 Parfait pour succéder à la semaine au ski ! La photo du Coffee Shop sur le tract était purement fortuite naturellement...

L’université de Rouen souhaiterait créer une licence préparant à l’entrée dans les écoles de journalisme.

« Les exams, comment ça s’est passé ? »

Il faut avouer que la période d’examens est loin d’être le moment le plus intéressant de l’année... Mais passer les exams à la fac de Rouen devient quelque chose de mémorable, surtout lorsque la neige s’invite... Voici les question :

réponses

à

la en touriste et puis la neige n’a rien

Plusieurs profils se dessinent :

• Il y a les optimistes :

« ça s’est bien passé, la neige m’a permis de réviser plus longtemps ».

arrangé... On a été pas mal chamboulé, entre les partiels annulés reportés 15 jours après. Et puis côté organisation, j’ai vu mieux... Un exemple : ce matin, on avait le prof, l’amphi mais pas les clés pour entrer !... Ce qu’il y a de bien avec l’organisation de la fac, c’est qu’il n’y en a pas ! »

• Il y a les habitués (souvent « Un scandale ! Changement de salle en master) : « La neige a quelque peu compliqué les choses et écourté mes petites vacances, mais... c’est la fac, on fait avec ! »

• ...les « jemenfoutistes » (qui sèchent souvent les cours) :

« j’ai rien glandé » ; « ça ne s’est PAS passé, en fait » ; « trop naze ! » « ... »

• ...et les exaspérés, très critiques : « Pour ma part, je n’ai vraiment pas eu l’impression d’être en période d’examens, je suis arrivée

à la dernière minute, et une fois que tu as trouvé la salle au bout d’une demi-heure, l’exam est annulé parce que la plupart des étudiants (qui n’ont pas trouvé la salle) ont déclaré forfait plus manque de luminosité dans l’amphi !! »

Nous n’avons qu’une chose à retenir de ces témoignages : A la FAC , il faut savoir rester ZEN ! lauriane@fac-here.com


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente



Le Tapis Tapis Volant - vol.7 20092010 Le Volant n°14Avril - fév.

Des distributeurs de préservatifs à l’Université de Rouen Il était temps… D’ici peu les lieux d’enseignement de l’Université de Rouen et d’autres écoles seront équipés de distributeurs de préservatifs à vingt centimes. Une démarche qui va dans le bon sens. Suite au constat d’un net recul de l’utilisation du préservatif en France, une convention a été signée entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur, la Conférence des Présidents d’Université et la société POLIDIS., pour l’installation de distributeurs de préservatifs à 20 centimes d’euro dans les universités et résidences étudiantes, en vue de les rendre plus accessibles à l’achat des étudiants. Cette demande a donc été transmise, ce jour, à l’ensemble des doyens des UFR de l’Université de Rouen, à la Maison de l’Université et au directeur de l’INSA de Rouen.

95,6% des lycées sont équipés en distributeurs

Les distributeurs spécifiques seront livrés aux pôles d’enseignement et aux CROUS par la société Polidis. Leur fabrication sera financée par l’association « Croix Verte et ruban rouge ». Les universités et le CROUS seront responsables de l’installation des distributeurs, de leur entretien et de leur approvisionnement. Les préservatifs seront fournis sur demande par la société Polidis. Une réflexion sera menée pour l’accès des étudiants à des préservatifs féminins à tarif également réduit. Plusieurs distributeurs pourront être installés dans une université donnée en fonction de la taille de l’établissement. Les conventions avec les CROUS et les universités seront signées au plus tard au 31 mars 2010.

Relations hommes / femmes : mode d’emploi !

Dans le cadre de « L’Université pour tous », un partenariat entre la ville de Mont-Saint-Aignan et l’Université de Rouen, la Maison de l’Université vous propose sa prochaine conférence le 25 février à 18h30 sur le thème : « Images du masculin, images du féminin au quotidien : quelles transformations ? » Cette rencontre sera conduite par Betty Lefèvre, directrice de la Maison de l’Université et professeur des Universités au CETAPS (Centre d’études des Transformations des Activités Physiques et Sportives). A partir d’une p o s t u r e d’anthropologue des pratiques corporelles (sportives et artistiques), il s’agit de faire un état des lieux des relations hommes / femmes. Les stéréotypes (comme mise en conformité à des images préétablies) de genres se sont-ils radicalement transformés ? Comment depuis une trentaine d’années se sont modifiés, détournés, déclinés les processus d’exposition des corps masculins et féminins ? L’asymétrie des rôles sexués est-elle toujours visible et opérante au quotidien ?

Cette conférence se déroulera en trois points : - Du corps comme lieu d’incorporation des rôles sexués (le rôle de l’école) - Pratiques corporelles et stéréotypes masculins / féminins - Hommes et femmes au quotidien : des rapports de domination persistants ?

Cette rencontre sera l’occasion de s’interroger sur les possibilités, grâce aux études sur le genre, de dépasser une vision binaire (et biologisante) du masculin / féminin. Le 25 février 2010 à 18h30, à la Maison de l’Université Entrée libre loic.levesque@fac-here.com

Il était temps ! 95,6% des lycées sont équipés en distributeurs, pourquoi avoir tant attendu pour faire la même chose sur les campus ?

Cités U : mieux vaut tard que jamais ! Les distributeurs en panne dans les cités universitaires sont nombreux. Dues à des négligences des fournisseurs ou à des actes de vandalisme des étudiants, ces indisponibilités favorisaient les conduites à risques. Il était regrettable que les sanctions consistent en un arrêt des approvisionnements : les étudiants n’ayant pas à se priver de l’usage du préservatif. Avec ces conventions, la situation devrait changer.

L’Université de Rouen, fournisseur officiel de plaisirs En parking de lettres ou en salle de TD à Pasteur, chacun fait ce qu’il

veut, toutefois il faut garder à l’esprit plusieurs choses. D’abord, se faire surprendre pourrait fermer quelques portes aux coquins pas assez discrets (les services centraux ne sont définitivement pas une bonne idée). De plus, l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende (Article 222-32 du Code Pénal). Et puis, franchement, il y a mieux que les toilettes de l’IUT pour ça ! Réagissez à cet article ! http://fac-here. forumactif.com/l-actualite-etudianterouennaise-f5/distributeursde-preservatifs-sur-les-lieux-denseignement-de-rouen-t1499.htm mickael@fac-here.com

Actu à l’INSA de Rouen Cycle des séminaires du jeudi du LMR de l’INSA de Rouen M. Alexis Hérault (Docteur Chercheur au laboratoire TECNOLAB de l’istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia- Italie) fera une conférence intitulée : « Sur la gestion des risques volcaniques et sismiques » le jeudi 4 février de 9h à 18h à l’INSA (Madrillet). Jean Frêne (Professeur émérite, Membre de l’Académie des Technologies Université de Poitiers - Laboratoire de Mécanique des solides UMR CNRS 6610) fera une conférence intitulée : « l’histoire de la tribologie de l’antiquité à nos jours » le jeudi 25 février de 9h à 18h à l’INSA (Madrillet).

Carte culture Le dispositif Carte Culture est également ouvert aux étudiants de l’INSA, donnant droit à quinze euros de réduction valables sur de nombreux spectacles. Souscriptions le lundi et le vendredi de 12h à 14h à l’INSA. Renseignements : culture@insarouen.fr

Visite de l’INSA L’INSA de Rouen accueillera le 4 mars l’opération « De la molécule au produit : des métiers d’avenir », organisée par le cité des métiers de Haute-Normandie. Au programme de cette journée : - Visites de labos avec démos d’étudiants et de lycéens - Espace emploi avec borne et logiciel - Espace formation - Expo « maintenance et mixité » - Espace vidéo et documentaire - Rencontres de professionnels - Conférences et flashs-métiers L’inscription se fait auprès de la Cité des métiers : contact@ citedesmetiershautenormandie.fr

Convention de coopération L’Ecole Supérieure d’Ingénieurs des Travaux de la Construction (l’ESITC) de Caen a signé une convention de coopération avec l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Rouen. La convention prévoit notamment la mise en place conjointe d’une formation internationale en génie civil en langue anglaise, qui sera lancée à la rentrée 2011.

L’Université de Rouen participe au salon spécial Masters et 3èmes cycles au Parc des expositions - Paris Porte-de-Versailles les 5 et 6 février 2010.


Le - vol.7 Avril 2009 2010 LeTapis TapisVolant Volant n°14 - fév.



Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

Vivre en études supérieures en Normandie Après avoir abordé les travaux à l’UFR des Sciences de l’Homme et de la Société (UFR SHS), puis dernièrement ceux de l’UFR des Sciences et Techniques (UFR ST), l’Université de Rouen se tourne maintenant vers l’UFR de Lettres et Sciences Humaines (UFR LSH). Cet UFR, basé sur le site de Mont Saint-Aignan a été pendant longtemps le « parent pauvre » de l’Université en matière de restructurations. Cette nouvelle phase aura pour but de donner une nouvelle attractivité à ce pôle qui garde encore une place forte sur le campus rouennais. Lors de l’inauguration du bâtiment de Biologie de l’UFR des Sciences et Techniques qui a eu lieu le 25 novembre dernier sur le campus de Mont-SaintAignan, le président de l’Université, Cafer Özkul, a dévoilé les premières pistes concernant cette nouvelle phase de la restructuration. « Parmi les prochains projets menés par l’Université de Rouen, il y aura un projet de plus petite envergure mais qui a tout de même son importance. C’est celui concernant le bâtiment B situé à l’UFR de Lettres et Sciences Humaines. Le but de cette restructuration sera d’aménager des locaux qui auront pour vocation de devenir une véritable vitrine pour cette faculté. La finalité serait de faire émerger un véritable pôle en Sciences Humaines, un espace mélangeant lieu

de convivialité, de travail ainsi qu’une bibliothèque moderne ! C’est un besoin nécessaire pour les étudiants.

d’ailleurs portés candidats au concours PREBAT. J’ai l’espoir que l’université sera retenue parmi les lauréats. » A l’heure où nous vous faisons paraître cet article, les pourparlers sont en cours entre les différents organismes susceptibles de participer à ce projet et l’Université de Rouen. Nous avons décidé de vous donner la parole et par l’occasion de connaître vos désirs et vos attentes sur ce dossier.

quel avenir pour le bâtiment B ? © archives

Je souhaite également la présence d’un guichet unique dans le cadre de ce projet et j’y mettrai l’accent dessus. Pour ce projet, nous nous sommes

Actualités de l’IUFM de Haute-Normandie

D’après nos premières informations, des structures telles que le SUIO ou encore le CROUS seraient pressenties pour intégrer prochainement ce nouveau pôle. Déjà beaucoup d’étudiants ont formulé le souhait de voir ce guichet unique se

prolonger au-delà de la période de la rentrée universitaire.

des locaux qui auront pour vocation de devenir une véritable vitrine pour cette faculté Certaines administrations, comme la préfecture ou la CAF, s’étaient déplacées et ont grandement facilité les démarches de nos étudiants et auraient sans doute leur place dans ce projet. Cela pourrait être aussi l’occasion pour les associations de faire parler d’elles aussi. N’hésitez pas, donnez votre avis sur la question en allant sur le forum « fac-here » ! http://fac-here.forumactif.com loic.levesque@fac-here.com

Café, Thé, Chocolat : de bonnes drogues ?

Le programme des manifestations culturelles pour février !

L’IUFM propose de réfléchir sur une question qui fait partie du quotidien de nombreux étudiants !

Cinéma

Dans le cadre du cycle de conférences « Sciences en recommandé » l’IUFM de HauteNormandie invite ses étudiants (et les autres !) à participer à une conférence au thème original et intéressant.

Durant le mois de février, le cinéma est à l’honneur avec trois manifestations proposées ! • Cinéma et littérature de jeunesse : Les aventures de Pinocchio de Luigi Comencini Entrée gratuite pour les personnels, étudiants et stagiaires de l’IUFM Mercredi 3 février 17 h 15 – Cinéma Ariel Mont-Saint-Aignan • Soirée de présentation du 23ème festival du cinéma nordique Des invitations sont à retirer auprès de Karine Cauchois au secrétariat du service culturel. Jeudi 4 février – 20 h 30 Cinéma le Melville - Rouen • La settimani italiana Une initiative du Cinéma Ariel et du Circolo Italiano Des invitations et places gratuites sont à retirer auprès de Karine Cauchois Service culturel. Du 24 février au 1er mars - Cinéma Ariel Mont-Saint-Aignan

Expositions sur le thème « corps identités et impressions »

• A corps intimes Exposition de photographies réalisées par Imajeu

Du 22 février au 12 mars - Grand Hall IUFM Mont-Saint-Aignan • Signes particuliers / image de soi L’IUFM accueille André Roques Du 22 février au 12 mars - Installation dans l’IUFM au centre d’Évreux. • Figure-toi ! L’IUFM accueille le FRAC de HauteNormandie Oeuvres de la collection du Fonds Régional d’Art Contemporain de Haute-Normandie. Vernissage : jeudi 25 février à 18h30 - IUFM : Galerie la Passerelle.

Théâtre

• Souriez, vous êtes mortels Mourez comme vous l’entendrez, mais n’empoisonnez pas avec cela la vie de vos concitoyens, ni dans ce monde ni dans un autre. Une pièce écrite par Yoland Simon, jouée par Nicolas Mourer et mise en scène par Monique Surel-Tupin. Spectacle gratuit pour les étudiants, stagiaires et personnels de l’IUFM. Places à retirer auprès de Karine Cauchois – secrétariat du service culturel. Mardi 2 mars à 12 h 45 à Évreux à 20 h 30 à la Maison de l’Université à Mont-Saint-Aignan.

Il s’en expliquera, installant son propos dans les mécanismes qui président aux toxicomanies / addictions, dont on sait par ailleurs tous les ravages individuels et sociétaux.

Le mercredi 24 J e a n février 2010, de CONSTENTIN 14h30 à 16h30, est Professeur de « T’en as trop pris vieux ! Trop pris !» en amphi A250 Pharmacologie à l’IUFM de Mont-Saint-Aignan, à l’Université de Rouen, en Unité le sujet sera « Café, thé, chocolat : de Neuropsycho-Pharmacologie de bonnes drogues ». Le thème et au C.N.R.S. Docteur au CHU de prend en compte l’importance de Rouen il est également membre des la consommation de ces boissons, Académies Nationales de Médecine qui confine, à certains égards, à une et de Pharmacie. toxicomanie, mais l’analyse qu’il fait de leurs effets est globalement Prochaine conférence du cycle positive. Elle l’incite à considérer que « Sciences en Recommandé » : ce sont de « bonnes drogues » ; cette Mercredi 24 mars 2010, avec le thème expression émanant d’un médecin « Peut-on prévoir l’évolution ? ». pharmacologue, grand détracteur de diverses toxicomanies, est quelque mickael@fac-here.com peu inattendue. Quatre chaires d’excellence seront mises en place à l’Université de Rouen au 1er septembre 2010, trois seront financées par le CNRS et la quatrième par l’INSERM. Deux chaires seront affectées aux laboratoires de chimie, une chaire ira au Groupe de Physique des Matériaux et la quatrième à l’unité de recherche en neurosciences.


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente



LeTapis Tapis Volant - vol.7 2009 Le Volant n°14Avril - fév. 2010

Journée de recherche en hommage à Jean-Pierre ASTOLFI Les membres du laboratoire CIVIIC et les enseignants de Sciences de l’Education souhaitent lui rendre hommage par l’organisation d’une journée recherche qui donnera de la « saveur aux savoirs ». mercredi 17 mars 2010, Maison de l’Université Le décès de notre collègue et ami Jean Pierre Astolfi est intervenu le 21 décembre dernier. Les membres du laboratoire CIVIIC et les enseignants de Sciences de l’Education en sont très fortement affectés. Jean-Pierre Astolfi a en effet tout particulièrement marqué les enseignements et la recherche de notre département de sciences de l’éducation et de notre laboratoire. Tous garderont en mémoire l’image d’un collègue chaleureux dont l’oeuvre demeurera une très importante source de réflexion pour tous ceux qui s’intéressent à la didactique des sciences, à l’épistémologie des savoirs ou plus généralement cherchent à donner de la « saveur aux savoirs » selon la belle expression qu’il avait coutume d’employer. Jean-Pierre a fait toute sa carrière de professeur de Sciences de l’éducation à l’université de Rouen (1991-2009) et nombreux sont ceux qui ont pu

le côtoyer et apprécier ses grandes qualités humaines. Sa figure et son aura resteront majeures dans le champ des Sciences de l’Education et nous souhaitons lui rendre hommage par l’organisation d’une journée recherche « En hommage à JeanPierre Astolfi » qui se déroulera le mercredi 17 mars 2010 à la Maison de l’Université et à laquelle toutes les personnes souhaitant manifester leur attachement à la figure de JeanPierre sont conviées. Des précisions sur les modalités d’organisation seront disponibles sur le site du laboratoire. http://www.univ-rouen.fr/civiic Journée de recherche en hommage à Jean-Pierre ASTOLFI Maison de l’Université, mercredi 17 mars 2010 J. Houssaye, directeur du Laboratoire CIVIIC L. Lescouarch, directeur du departement des Sciences de l’Education

Les mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 février 2010 « Crise, apocalypse et résistance » Organisé par le laboratoire ERIAC (Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles / Equipe de Recherche sur les Identités, les Affects et les Conflits) EA 4307 Maison de l’Université, Salle de Conférences et Salle divisible Sud françoise.daigremont@univ-rouen.fr vendredi 12 février 2010 Journée d’études « Le débat sur l’abolition de l’esclavage en Grande-Bretagne » Organisée par le laboratoire CORPUS EA 4295 Maison de l’Université antoine.capet@univ-rouen.fr mercredi 24 février 2010 « Les Mercredis du Sport Professionnel » Organisée par la Faculté des Sciences du Sport et de l’Education Physique Maison de l’Université, Salle de conférences farida.Chikhi@univ-rouen.fr alain.loret@univ-rouen.fr

Les jeudi 25 et vendredi 26 février 2010 Journées d’étude « Juges et criminels dans la narration brève du XVIe siècle » Organisées par le CEREdI (EA 3229) Maison de l’Université jean-claude.arnould@univ-rouen.fr Les jeudi 25 et vendredi 26 février 2010 « Enseignement bilingue et le plurilinguisme des enfants issus de l’immigration en France » Organisé conjointement par le laboratoire LIDIFRA (Linguistique, Didactique, Francophonie) EA 4305 et l’Equipe FUSAF (Francophonie et usages et apprentissages du français) Maison de l’Université mehmet-ali.akinci@univ-rouen.fr Vendredi 26 février 2010 Journée d’étude : « De la banalité du mal » Organisée par le laboratoire ERIAC (Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles / Equipe de Recherche sur les Identités, les Affects et les Conflits) EA 4307 Maison de l’Université, Salle divisible Sud michelle-irene.bruny@univ-rouen.fr jean-marie.winkler@univ-rouen.fr

HGMJ NGMK&&& =l ngmk 7

$*(1&( 352/2*8(

Ngmk [`]j[`]r imga&&&

Les bons plans sont dans votre quotidien


Le Tapis - vol.7 Avril 20092010 Le TapisVolant Volant n°14 - fév.



Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

Faire du Sport, oui mais lequel ? Ce mois-ci, on Voltige !

Qu’est-ce que la voltige ? Un sport tout d’abord, mais aussi une communion entre l’équilibre et le cheval. Pour la pratiquer il vous faut : un cheval (de préférence !), un surfaix (des petites poignées si l’on veut) et un tapis (pour le confort de la monture).

Carnaval étudiant lancé en mars

Une personne longe autour d’un cercle, pour que votre coéquipier équin suive les ordres, qui sont donnés à la voix et aidés par un chambrière (un grand fouet, mais qui ne doit jamais toucher le cheval !).

Son nom de code : Carnaval au campus. Ses atouts : la communauté universitaire et le temps radieux (on y crois tous !). La date : le jeudi 11 mars à partir de 17h27. Le thème : la pollution. Quel sera votre camp ? Dans une ambiance conviviale le retour des déambulations étudiantes se fête avec bonheur ! Dire que l’an dernier, le Tapis Volant réalisait un article décriant le manque d’un carnaval étudiant à Rouen… c’est désormais chose faite ! Dossier complet le mois prochain !

Le but premier est de se tenir debout au pas, puis garder la position au galop, enchaîner quelques figures acrobatiques, on apprécie dans ce sport l’esthétique des figures réalisées. Les professionnels de la voltige sont de vrais gymnastes, capables de vous faire salto, grand écart, pyramide et autres figures vraiment plus impressionnantes. Pour faciliter la voltige, le choix de votre monture est primordial. Une écoute parfaite à la voix, une cadence rythmée et régulière sont les points essentiels. La voltige se pratique au cirque, au salon du cheval et à de nombreux championnats (salon du cheval, France, et même JO dès 1920). Différents clubs équestres proposent cette discipline magnifique, qui

En Bref !

Fac-here à Paris change l’approche traditionnelle, quand on a l’habitude de monter de façon classique. Elle est souvent utilisée dans les films, alors à vous de jouer les cascadeurs ! ofeelit@fac-here.com

Les 6 et 7 février l’association Fachere sera présente à l’Université Paris Descartes pour les rencontres thématiques des associations étudiantes. Débats sur les médias, la citoyenneté, l’écologie, la culture ou encore l’Europe sont au programme.

A court de concours : le CROUS accourt côté cour !

Chaque année, entre décembre et juin, le CROUS de Haute-Normandie vous propose six concours en partenariat avec les autres CROUS et les services culturels des universités. Présentation de quatre concours : Nouvelle, BD, photo et film court. A mémoriser et réciter le plus vite possible ! Concours étudiant de la Concours étudiant de la Concours étudiant de la Concours étudiant du film nouvelle bande dessinée photo court Le concours étudiant de la nouvelle est ouvert à tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur pour l’année universitaire 2009-2010. Exprimez vos talents d’écrivain sur le thème « Peur » en rédigeant une nouvelle, qui doit être : Un récit bref comportant peu de personnages et un temps fort autour duquel la trame narrative se construit. Une oeuvre originale non publiée comportant un titre et le nombre de mots (2 500 mots au maximum). Un document écrit en français, anonyme, soigné, dactylographié et paginé. Pour vous inscrire, il faut envoyer au CROUS de Haute-Normandie : Le bulletin d’inscription, complété et signé, une photocopie de votre carte d’étudiant, la lettre d’autorisation de publication, et bien sûr votre nouvelle en cinq exemplaires. Attention ! Votre nouvelle doit être envoyée au plus tard le 16 mars 2010 (cachet de la poste faisant foi). Prix nationaux : 1er prix de 2 000 €, 2e prix de 1 000 € et 3e prix de 500 €.

Le concours étudiant de la bande dessinée est ouvert à tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur pour l’année universitaire 2009-2010. Exprimez vos talents d’auteur illustrateur sur le thème « Peur » en créant une BD sur le support de votre choix dans les courants manga, comics, BD européenne qui doit être une histoire courte de 1 à 7 planches maximum sur 2 supports : Support papier de format 21 x 29,7 cm (couleur ou noir et blanc), sans limitation de cases, avec ou sans texte, en format portrait ou paysage, avec utilisation d’un seul côté + Support numérique format PDF ou TIFF résolution 300 dpi / A4 quadrichromie. La BD sera accompagnée d’un commentaire de l’auteur sur fichier Word. La forme, l’époque du récit et les techniques utilisées sont libres. Les créations représentant un seul dessin ne sont pas admises. Pour les planches comportant du texte, seule la langue française est acceptée. Pour vous inscrire, il faut envoyer au CROUS de Haute-Normandie : Le bulletin d’inscription, complété et signé, une photocopie de votre carte d’étudiant, la lettre d’autorisation de publication et bien sûr vos planches sur les deux supports demandés. Attention ! Votre BD doit être envoyée au plus tard le 15 mai 2010 (cachet de la poste faisant foi). Prix nationaux : 1er prix de 2 000 €, 2e prix de 1 000 € et 3e prix de 500 €.

Le concours étudiant de la photo est ouvert à tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur pour l’année universitaire 2009-2010. Exprimez vos talents de photographe sur le thème « Peur » en produisant : Une à deux photographies (légendées ou pas) présentée(s) sous forme de tirage hotographique sur papier. Noir et blanc ou couleur, numérique ou argentique, de format maximum 21 x 30 cm sans encadrement. Pour vous inscrire, il faut envoyer au CROUS de Haute-Normandie : Le bulletin d’inscription, complété et signé, une photocopie de votre carte d’étudiant, la lettre d’autorisation de publication et bien sûr votre photographie ! Attention ! Votre photo doit être envoyée au plus tard le 15 mai 2010 (cachet de la poste faisant foi). Prix nationaux : 1er prix de 2 000 €, 2e prix de 1 000 € et 3e prix de 500 €.

Le concours étudiant du film court est ouvert à tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur pour l’année universitaire 2009-2010. Exprimez vos talents de réalisateur sur le thème « Peur » en réalisant votre film court qui doit être : Une oeuvre originale sur support vidéo, en langue française ou sous-titrée ou sans dialogue (documentaire, art vidéo, narration, fiction, expérimental et animation), avec générique, en couleur ou en noir et blanc. La durée ne doit pas excéder 5 min. Pour vous inscrire, il faut envoyer au CROUS de Haute-Normandie : Le bulletin d’inscription, complété et signé. Une photocopie de votre carte d’étudiant. La lettre d’autorisation de publication. Et surtout une copie DV ou DVD (format DVD de salon, DVD gravé) du film court. Attention ! Votre film court doit être envoyé au plus tard le 15 mai 2010 (cachet de la poste faisant foi). Prix nationaux : 1er prix de 2 000 €, 2e prix de 1 000 € et 3e prix de 500 €. http://www.crous-rouen.fr


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente



Le Tapis Tapis Volant - vol.7 20092010 Le Volant n°14Avril - fév.

Santé - Bien-être : Les étudiants et le sommeil Quand certains dorment tranquillement à heures régulières, d’autres souffrent d’insomnies, décalages et grosses fatigues en journée. Comment faire pour concilier un job qui se termine tard avec un devoir à rendre pour dans trois jours et un emploi du temps surchargé ? Souvent, le temps accordé au sommeil est le premier sacrifié, avec pour conséquences une attention amoindrie en cours, un mal de crâne persistant pour la journée (dû à un cycle du sommeil interrompu en plein milieu) et une fatigue constante de jour en jour, avec le risque de déprimer ou de favoriser la dépression.

Si notre société cultive l’art de se réveiller, des efforts sont à faire pour cultiver l’art de s’endormir Le Ministère de la Santé a d’ailleurs relancé son « Programme d’actions sur le sommeil », signe que cette préoccupation a un intérêt fondamental pour tous.

Mauvaises habitudes

Utiliser l’ordinateur avant de s’endormir est déconseillé : le cerveau continue de fonctionner en

pleine effervescence et s’endormir Fichues insomnies directement est difficile. Tenter Il n’y a pas de recette miracle d’adopter un planning fixe permet pour s’endormir : quand on est d’avoir un rythme, à la première confronté aux insomnies, c’est pour exception (soirée étudiante, grasse un moment. Quelques conseils qui matinée) c’est décalage assuré. A peuvent aider, mais qui ne seront ce propos, il est probablement recommandé de pas suffisants se réveiller 2h30 à long terme : à 3h avant un favoriser la examen, pour lecture (Zola ne bénéficier d’un vous en voudra éveil optimal. Les pas si vous vous nuits blanches endormez), sont une mauvaise utiliser la idée : si y recourir télévision qui, devient parfois à défaut de indispensable proposer des pour cumuler des programmes activités, c’est au de qualité, aide détriment tant de à faire baisser l’efficacité que l’attention, de la fraîcheur passer sa tête physique les jours sous l’eau froide suivants… Il ne (tout doucement, sera pas question il n’est pas ici de développer Peu importent les motifs de la couette, n é c e s s a i r e les somnifères, l’important est de s’y sentir bien... Cette housse de faire un solution à aborder couette n’appartient à aucun membre de la malaise), couper avec un médecin rédaction ! la sonnerie au préalable. du téléphone pour éviter les réveils indésirables, Si notre société cultive l’art de se choisir une ambiance calme et peu réveiller, des efforts sont à faire pour éclairée, investir dans une couette cultiver l’art de s’endormir. confortable pour que la phase du

Santé - Bien-être La cyber-addiction

L’Internet offre des multiples possibilités dans les domaines du travail, de l’éducation, ou dans la communication. Pourtant il y a des personnes qui dépassent les limites d’une connexion « normale » et qui vont dans le sens d’une conduite addictive, perdant tout contact avec la vie réelle.

vos mails (ou allez tchater)... avant même de déjeuner

Les risques

• Perdre contact avec la réalité en vivant une vie de plus en plus virtuelle, on parle de toxicomanie sans drogue... ou toxicomanie virtuelle. • L’addiction mène généralement à l’isolement, • Mais aussi parfois à la dépression.

Internet a fait une entrée tonitruante dans votre vie et vous ne pouvez déjà plus vous en passer ? Vous risquez de devenir une victime du Web, aussi appelé la « drogue virtuelle » ou toxicomanie sans drogue.

Les moyens de lutter

• Donnez-vous des objectifs de consommation clairs • Prévoyez des moments précis de déconnexion • Demandez l’avis de vos amis et si vous avez vraiment l’impression de perdre le contrôle, consultez un médecin.

Les signes d’alarme

• Des nuits sans dormir • Le retentissement sur la vie professionnelle ou affective • L’incapacité à rester loin de votre PC plus de quelques heures • Tous vos amis ont un @ dans leur nom • Lorsque vous vérifiez vos courriels et qu’il n’y a aucun nouveau message, vous les vérifiez une deuxième fois pour être certain... • Dès le réveil vous allez consulter

• Internet donne un accès au monde que personne n’a connu avant • Vous êtes à la pointe de la modernité : Internet c’est le nouveau Gutenberg !

Illustration : Laurent

Vous avez de bonnes excuses !

• Il y a bien des gens qui regardent la télé cinq heures par jour de manière passive.

Si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi en parler des heures sur le forum Fac-here : http://fac-here. forumactif.com ! Chronique réalisée en partenariat avec tasantéenunclic.org

sommeil soit un plaisir, se lever très tôt (trois, quatre heures) pour tomber de fatigue en soirée, faire du sport trois heures avant l’heure d’endormissement…

Les bienfaits de la sieste

Facile à dire lorsqu’on est étudiant et que l’on a cours de 9h à 18h, mais impossible à mettre en pratique. Pourtant, les bienfaits de la sieste sont indéniables : gain de temps significatif sur la durée de la nuit, éveil plus important pour le reste de l’après-midi, plus grande efficacité de la mémorisation, risques atténués d’accidents de la circulation… La fatigue s’accumule avec le nombre d’heures de veilles consécutives, une coupure ne peut donc être que bénéfique ! De quoi regretter le temps où l’on ne souhaitait pas dormir à 14h : en maternelle… mickael@fac-here.com

Réagissez à cet article, de jour comme de nuit ! http://fac-here.forumactif. com/debats-f10/les-etudiants-et-lesommeil-mauvais-menage-t874.htm

CREA et Transports, ce qui change pour Rouen - Elbeuf La CREA se substitue au Département de Seine-Maritime dans le domaine des transports sur la ligne Rouen - Elbeuf. Trois circuits assurent au quotidien la liaisons entre Rouen et Elbeuf. Si l’extension des lignes TCAR de Rouen vers Elbeuf n’est pas encore programmée, le prix du ticket est désormais homogène (1,40 €) et des titres de transport sont disponibles à l’achat à Rouen (pour circuler à Elbeuf) et à Elbeuf (pour circuler dans l’ancienne agglo de Rouen). Le Transport à la demande : Un dispositif de transport à la demande existe déjà sur l’agglomération elbeuvienne. Actuellement en phase d’étude, la CREA généralisera le transport à la demande à l’ensemble du territoire. Il concernera les communes de moins de 3500 habitants jusqu’à présent peu ou pas desservies par les réseaux de transports en commun avec un double objectif : rabattre les lignes régulières et assurer la liaison avec les pôles de services locaux.


Le - vol.7 Avril LeTapis TapisVolant Volant n°14 - 2009 fév. 2010

10

Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

La vie des associations étudiantes Focus-asso : Radio R2R

Ce mois-ci, la radio R2R est dans tous les médias. Pour son lancement, elle offre aux étudiants une grille des programmes rafraîchissante ! Lancement des L’objectif hostilités le est ainsi de mardi 2 février mobiliser les 2010 avec, animateurs en concert à pour que la ����� ����� ��������� la Maison de radio soit plus l ’ U n i v e r s i t é , ���� ����� ������ ���� qu’un espace Aña et les Kinky � ��������� ���� où chaque Yukky Yuppy. présentateur Lancement des � ����� � ������������� gère son �� � ���� ��� ���� émission dans émissions le 3 : pas de doute, son coin : que � ��� ��� R2R ne perd R2R soit une �� ��� pas de temps association et met les petits dynamique ��� ����� plats dans les et volontaire grands pour sur le campus ����� ��� �� s ’ a f f i r m e r  ! rouennais. ���� ���� � Présidée par Antoine Bernal, l’association Le lundi ��� ������ ��� R2R propose de 17h à � � ������� ������� aux étudiants 18h, petite ������ � � �� �� �� �� �� un contenu surprise ! varié : de l’information locale à la Avec une émission appelée « pratique programmation musicale, un éventail comme un Tapis Volant », les large d’émissions et de tons. auditeurs sont invités à découvrir des chroniques sur la vie pratique avec le Implication dans les projets ton du Journal Tapis Volant ! De l’info étudiants pratique donc, mais aussi du fun, des R2R s’investit également dans des interviews exclusives et des thèmes manifestations comme la rentrée décalés pour toujours plus profiter de culturelle de l’Université ou le carnaval la vie étudiante sans tracas ! L’équipe des étudiants (à venir, en mars 2010). du journal est à votre disposition

pour répondre, chaque semaine, à toutes vos questions concernant les jobs, les logements, le CROUS, les transports…

Ecouter R2R

Pour écouter R2R, il faut se connecter au site http://www. radio-r2r.fr en attendant l’attribution d’une fréquence FM. D’ici peu, des émetteurs seront implantés dans les différents couloirs de l’Université pour permettre aux étudiants d’écouter R2R entre deux cours, durant l’heure du déjeuner ! Autre temps fort annoncé : chaque vendredi soir, c’est radio libre ! De bons délires étudiants sont à attendre de cette toute jeune association.

Programmation sur http://www.radio-r2r.fr Facebook - R2R Chroniques du Tapis Volant chaque lundi de 17h à 18h, brèves tous les midis du lundi au vendredi et en diffusion aléatoire en journée. mickael@fac-here.com

En bref ! Commissions FSDIE Pour financer vos projets, le FSDIE est à votre disposition. Voici les dates des prochaines commissions. Lundi 22 février - 14h - Salle divisible SUD, Maison de l’Université Lundi 22 mars – horaire non communiqué - Salle divisible SUD, Maison de l’Université Lundi 29 mars (Actions humanitaires uniquement) - 14h - Salle divisible SUD, Maison de l’Université, attention commission annuelle Rappel : Les dossiers sont à envoyer, au plus tard, dix jours avant la commission, à l’adresse michele. mandeville@univ-rouen.fr.

Commission Culture ActionS Pour financer vos projets, n’oubliez pas le CROUS ! Au 3, rue d’Herbouville à Rouen, montez au troisième étage et demandez un dossier. Il est à remplir et à rendre avant fin avril, ne tardez pas ! (Prochaines commissions le 4 février puis en mai). Plus d’informations : http:// www.crous-rouen.fr

Conseil-asso : Le sens de l’accueil dans un local

Ce qu’il faut faire et ne pas faire pour accueillir, voire recruter, les visiteurs d’un local associatif. Disposition du bureau

Si possible, le bureau d’accueil doit être tourné vers l’accès principal du local. D’un simple regard, le visiteur saura que le permanent est à disposition pour répondre aux questions (et pas occupé à autre chose). Le premier contact étant souvent difficile, ne pas hésiter à dire « bonjour » en premier.

Répondre aux questions sans se moquer

Certaines questions sont récurrentes : qu’il soit demandé de quel lieu il s’agit ou bien de savoir où sont les toilettes, il n’y a pas de fausses questions. Plutôt que de rire en groupe de la méconnaissance du visiteur, autant lui apporter ses réponses tout en lui présentant les activités de l’association. Il pourrait être amené à revenir un jour.

Penser à l’association

valoriser

Un flyer ou document édité par l’association doit être dans les mains du visiteur à sa sortie. Ce n’est pas parce qu’un étudiant n’est pas intéressé un jour qu’il sera toujours fermé à l’idée de

découvrir l’association. Et même si le papier a de fortes chances de terminer sa course au fond d’une poubelle, il est toujours possible d’utiliser l’humour, en rappelant que le document est à mettre au recyclage, une fois lu…

Regroupements autour du pc à éviter

Idéal pour donner l’impression d’un groupe occupé, l’accumulation des membres autour d’un même pc ne donne pas envie d’entrer pour poser des questions.

D’autant que souvent, ce cas se produit via des vidéos inutiles sur internet…

Tenir ses permanence

heures

de

Un local qui n’est pas ouvert aux horaires promis décourage les visiteurs, frustrés de se déplacer parfois pour rien. Si l’association rencontre ce genre de soucis, la mention d’un numéro de téléphone sur la porte permet de garder le contact et de fixer avec l’un des membres un entretien rapide. Prévenir à l’avance de ses absences est également apprécié, sauf en présence d’une excuse bidon... Sinon, un planning visible de tous (sur la porte et sur internet) évite d’avoir des remarques acerbes : si l’association ouvre ses portes quarante heures par semaine et que quelqu’un ose dire que le local est toujours fermé, il est possible de répondre que l’ouverture le dimanche à 8h du matin est possible à condition que cette personne assure ce créneau horaire.

Mettre les publicités à jour

Rien de pire que des affiches périmées sur la porte, ou des flyers en permanence dépassés. C’est le parfait exemple d’une association qui ne met pas à jour ses informations ou, pire, qui n’ouvre jamais ses portes. Une documentation bien gérée et sélectionnée avec soin pourrait parler aux visiteurs, qui pourraient y trouver des centres d’intérêts communs avec l’association et revenir régulièrement.

Le sourire jusqu’aux oreilles en guise de bienvenue

Que ce soit à la réception d’un étudiant, d’un professeur ou d’un huissier de justice, l’accueil avec un sourire ne coûte rien. Se sentir bienvenu dans un lieu donne toujours envie de revenir, y compris pour un huissier de justice. Mais arrivé là, plus besoin de penser à tous ces conseils… rendez-vous le mois prochain pour un autre conseilasso sur le thème de l’insertion professionnelle ! Mickael@fac-here.com


Actualité Quotidien Reportage Culture

Souriez à la vie et la vie vous sourira

Votre vie n’est que soucis, frustrations n’ont toujours pas compris que « les et difficultés en tous genres ? Le étudiants n’ont déjà pas d’argent pour stress du quotidien, la fatigue du eux, comment peuvent-ils en avoir travail, vos recherches infructueuses pour les autres » ? Au lieu de faire d’emploi vous rendent moroses, de semblant de ne pas avoir entendu, et mauvaise humeur, voire agressifs ? de détaler au plus vite, détendez-vous, Rassurez-vous, il existe une solution ! souriez et expliquez votre problème Plutôt que de ressasser à longueur en une minute chrono, en terminant de temps vos idées par un « bonne noires, et de faire journée » toujours sentir à ceux que bon à prendre ! En vous croisez que période de soldes votre existence ne vous trouvez que vous convient pas, décidément, « les souriez. Ceci est un vendeurs(ses) ne remède magique. sont pas aimables Un automobiliste avec la clientèle » ? vous laisse Mettez-vous à leur traverser la route ? place et constatez Il est vrai que qu’il ne doit pas « les piétons sont être évident prioritaires », mais de gérer un tel dites-vous qu’un flux d’acheteurs petit sourire fera frénétiques à la toujours plaisir à ce fois. Pourquoi Illustration : Laurent conducteur pressé ne pas leur dire qui a daigné ne pas vous écraser. que « ce ne doit pas être facile » en Vous vous faites bousculer dans la leur souhaitant « bon courage » ? rue par une personne âgée ? Même Avec ce comportement positif, en si vous grognez en vous-même que ouvrant votre cœur aux sentiments « les vieux se croient tout permis » de compassion et d’attention, vous excusez-vous, les préjugés des seniors éclairerez la journée d’au moins un sur ces jeunes qui « sont vraiment humain. Et si chacun de nous adoptait mal élevés » en seront d’autant plus cet état d’esprit, nous verrions tous revus et corrigés. Vous en avez assez la vie en rose malgré la grisaille de vous faire aborder dans la rue environnante. par les innombrables associations caritatives et les sans domicile fixe qui maya@fac-here.com

Prendre un abonnement internet pour les étudiants Se connecter au réseau demande quelques précautions, qu’on soit en chambre universitaire ou en appartement. Les fournisseurs d’accès internet classiques (FAI) Que rêver de mieux qu’une ligne téléphonique avec offre triple play (internet, télé, téléphone) chez Orange, SFR, Free, Dartybox… ? Un débit généralement rapide et des options bienvenues pour un divertissement garanti, voilà ce qu’on peut qualifier d’optimal. Oui, mais ce n’est pas donné : environ trente euros par mois pour le pack complet sans oublier les frais de mise en service si le logement ne comptait pas de ligne fixe. Astuce : Munissez-vous de votre carte étudiante lorsque vous allez chez Orange : ces frais sont divisés par deux. Certains FAI proposent des offres commerciales sur la base du parrainage, sachez en profiter !

Les fournisseurs en cité U Wifirst est depuis plusieurs années une solution utilisée par de nombreux étudiants. Pas d’abonnement, pas de

ligne à installer : le wifi de la résidence étudiante suffit ! Les offres sont adaptées aux besoins de chacun, les formules illimitées en temps restent toutefois recommandées. Oui, mais la qualité laisse à désirer : débit loin des chiffres annoncés, pertes du réseau fréquentes en période de pointe, facturations au-delà de la période d’utilisation… Il y a mieux.

Les solutions nomades Il y a encore quelques mois, l’association Rouen Wireless s’acharnait à démocratiser le wifi dans l’agglomération. Aujourd’hui, avec un téléphone portable, il est devenu très simple de surfer sur internet librement, sans autres contraintes que de posséder un bon téléphone et un forfait adapté. Si l’utilisation « nomade » ne convient pas pour toutes les activités, les salles informatiques en accès libre feront un parfait complément. mickael@fac-here.com

Détente

11

LeTapis Tapis Volant - vol.7 2009 Le Volant n°14Avril - fév. 2010

Permanences du Insertion des jeunes diplômés en lettres Service Universitaire Une rencontre Insertion des étudiants et jeunes diplômés de Lettres, Langues et Sciences Humaines se déroulera le mercredi 10 mars 2010, de 9h à 16h30, à la Maison de l’Université. Elle est organisée avec l’UFR de lettres et le Bureau d’Aide à l���Insertion Professionnelle (BAIP). Venez nombreux profiter des différents témoignages et échanger avec des professionnels.

Le BAIP propose également aux étudiants : - des entretiens avec des conseillers en insertion, - des ateliers de préparation à la recherche de stage et d’emploi, - l’entrée dans les filières sélectives, à l’entretien de recrutement, - des rencontres avec des professionnels, - des offres de stage et d’emploi, - un accompagnement pour élaborer votre projet professionnel.

Contacts :

Marie-Claude Baudouin (marieclaude.baudouin@univ-rouen.fr) Stephanie Grisel (stephanie.grisel@ univ-rouen.fr) Anne-Marie Lefebure (anne-marie. lefebure@univ-rouen.fr)

d’Information et d’Orientation

Site de Mont Saint Aignan

• Lundi et Mardi de 13h30 à 17h30 • Mercredi, jeudi et vendredi de 10h à 17h Contact : 02 32 76 93 73

Site Pasteur salle C-01 au rez-de-chaussée (prés de la cafétéria)

• Jeudi 7 février 2010 de 14h à 17h • Mercredi 13 février 2010 de 14h à 17h Contact : hugues.demoulin@univrouen.fr

Site du Madrillet à la Bibliothèque Universitaire

• Permanence sur rendez-vous le jeudi 4 février 2010 entre 13h00 et 16h00 Contact : francois.janvresse@univrouen.fr Pour un entretien plus approfondi, ils vous reçoivent sur rendez-vous, en dehors des périodes de vacances scolaires, à Mont Saint Aignan : • le lundi à 14h, 15h et 16h • le mardi à 14h, 15h et 16h • le mercredi à 9h30, 10h30 et 11h30 • le jeudi à 9h, 10h et 11h • le vendredi à 9h30, 10h30 et 11h30

Le Wi-Fi Il s’agit d’une technologie récente, qui permet de relier sans fil plusieurs appareils informatiques (ordinateur, routeur, décodeur Internet, etc.) au sein d’un même réseau informatique. La portée restreinte du sans-fil en limite l’utilisation, ce qui fait par exemple que même non protégé, votre réseau internet ne pourra être utilisé par un habitant de votre quartier. Cependant, un voisin peut profiter (gratuitement et à votre insu) d’internet si le rayon d’action du Wifi est assez important. Des réseaux sans fil sont utilisés perpétuellement de nos jours, sans même que l’on n’y prête attention. Il semble maintenant normal à tout le monde d’avoir d’un côté une prise Péritel (mais si, celle pour brancher le téléphone fixe) et de l’autre l’ordinateur, avec lequel on peut se balader dans les différentes pièces de la maison tout en restant connecté. Fini le temps des fils partout qui relient tous les appareils entre eux. Cependant il n’en a pas toujours était ainsi : d’abord employé par Apple sous le nom d’Airport, l’usage du Wifi ne s’est généralisé qu’en juin 2000, lorsqu’un groupe de Seattle (U.S.A.) a lancé la première communauté libre d’ordinateurs communiquant sous

Wi-fi (ou WiFi). Depuis, la technologie s’est bien développée, et c’est en 2003 qu’apparaissent en France (Paris) les premiers HotSpots gratuits, c’est-àdire des bornes internet installées dans des lieux publics extérieurs car les bars et autres commerces possédaient déjà l’internet à longue portée, mais faisaient payer un prix indécent à leurs consommateurs si ceux-ci voulaient l’utiliser. Au jour d’aujourd’hui, les téléphones peuvent également capter le WiFi et avoir accès à internet. misstyk@fac-here.com

Connexion pour les Étudiants de l’Université de Rouen : Vous devez avoir validé votre compte unique étudiant et utiliser l’adresse électronique et le mot de passe de votre compte unique ouvert à l’Université de Rouen lors de votre inscription. A l’ouverture de votre compte vous vous êtes engagés à respecter la charte d’usage des moyens informatiques de l’Université.


Le - vol.7 Avril 2009 2010 LeTapis TapisVolant Volant n°14 - fév.

12

Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

Réalisez vos projets...

Parce que monter un projet, concrétiser une idée, une envie, sont des phases indispensables à la construction de l’individu. Le CRIJ accompagne les projets des jeunes dans tous les domaines comme la solidarité de proximité, internationale, la Culture, le sport la création d’entreprise. Les jeunes sont nombreux à « se bouger », pour peu qu’on les accompagne au démarrage. Les soutiens proposés sont multiples : financiers administratifs, en « nature », ou méthodologique.

(contacts via le site du CRIJ www. crij-haute-normandie.org, onglet réseau) propose un accès à une documentation sur les thématiques de la vie courante.

Qui peut monter un projet ?

Vous trouverez toujours sur le site du CRIJ www.crij-haute-normandie. org un nouveau service proposant la mise à disposition de blogs pour les jeunes porteurs de projets, d’initiatives diverses. N’hésitez pas à consulter ce service intitulé « des jeunes témoignent » accessible en page d’accueil.

Tout le monde peut monter un projet. Cela nécessite un investissement personnel dont l’intensité varie en fonction du projet. La création d’une entreprise et l’organisation d’une manifestation sportive locale n’engendrent pas les mêmes contraintes. Différents critères peuvent influer sur le développement de votre projet : âge, statut, lieu de résidence, nature du projet… Il convient donc de bien cadrer cela au préalable.

Des jeunes témoignent

Rechercher des informations

Pour réaliser votre projet vous aurez besoin d’avoir accès à certaines informations. Le réseau Régional Information Jeunesse

Déjà en répondant à ces premières questions vous pourrez parler de votre projet de manière structurée, vous gagnerez du temps auprès d’accompagnateurs potentiels, de financeurs. Mais le plus important, ce sera plus clair pour vous.

Pour plus de conseils et d’outils, RDV sur le site http://home.projaide.fr/

Où se faire accompagner ?

• Auprès de structures de jeunesse : associations types MJC ou Centres sociaux, services jeunesse municipaux ou intercommunaux… • Auprès d’organismes spécialisés autour de thématiques comme la création d’entreprises, la mobilité internationale… • Dans le réseau Information Jeunesse (cf. modalités de contacts dans le paragraphe suivant)

Quel public cible ? Quand prévoyez-vous de réaliser ce projet ? Quelles sont les différentes étapes de votre projet ? De quoi avez-vous besoin pour ce projet ? Comment allez-vous vous organiser ? Quelle communication ? Combien ça coûte, quels moyens financiers ? Et après, qu’est ce que vous allez faire, les prolongements ?

Financer votre projet : L’association 2-main à main

Un peu de méthodo ...

Avoir un projet signifie anticiper les choses, se projeter dans le temps. Il est donc nécessaire pour mettre en forme une idée et réaliser une action qui vous tient à cœur d’avoir un minimum d’organisation. Voici une petite trame qui vous aidera à démarrer : Quelle est votre idée de départ, l’origine de votre projet ? Qui êtes-vous ? Quel est l’objet du projet ?

Il existe beaucoup de dispositifs et il est parfois difficile de s’y retrouver si on fonce tête baissée. C’est pourquoi, il est impératif de cerner votre projet. Vous pourrez ainsi déterminer les soutiens financiers possibles en fonction des critères imposés par chaque dispositif.

Les aides financières peuvent être de natures différentes :

Privées/publiques Financières ou en nature Locales, régionales, départementales, nationales ou internationales …

Actualités du forum Fac-here L’association Fac-here gère son fameux forum depuis deux ans et demi maintenant ! Actu étudiante, vie pratique, assos étudiantes, sorties : ce sont les quatre catégories principales du forum Fac-here, forum créé par des étudiants rouennais durant l’été 2007. L’information étudiante est classée par formations mais un espace traite de l’actualité globale pour favoriser les échanges entre les différentes filières.

Chaque association étudiante dispose de son propre fil de discussions pour informer les étudiants sur ses activités récentes. L’espace vie pratique contient toutes les infos sur les logements, le CROUS, la caf, les jobs ou encore le covoiturage par exemple. Les sorties sont classées par thèmes, que ce soit à Rouen ou ailleurs.

En clair, un forum géré par les étudiants et pour les étudiants où l’interaction est prépondérante. Certains professeurs et personnels de l’Université y sont inscrits.

Nouveautés de janvier A noter en janvier la remise des prix des Fac-here awards, des récompenses à prendre au second degré ! Egalement de nombreuses consultations des sujets tenant aux examens et aux problèmes de transports en commun. A gagner en février : des places pour assister à un prochain match du Rouen Hockey Elite ! L’équipe de modération se tient à disposition des visiteurs pour répondre aux questions des étudiants concernant l’utilisation du forum. http://fac-here.forumactif. com mickael@fac-here.com

Elles sont généralement attribuées sur dossier, mais un entretien complémentaire peut vous être demandé. Souvent, il faut soutenir votre dossier devant un jury, c’est le cas pour « Envie d’agir. » D’autre part, les financements privés issus des entreprises ou fondations sont à étudier sérieusement. L’apport financier d’une entreprise donne une dimension supplémentaire à votre projet.

Quelques dispositifs :

Envie d’agir Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA) Fond Social de Développement des Initiatives Etudiantes (FSDIE) Bourse Culture Action du CROUS

Quelques autres sites ou blogs intéressants :

www.futsallstar.fr/ http://cantusfirmus.asso-web.com/ http://crij-haute-normandie.org/ blogs/sacresenior/ RDV également sur facebook pour suivre l’activité de l’association « 2-main à main » et son projet de co-développement solidaire. Benoit Vannier – CRIJ Haute Normandie

Centre Régional Information Jeunesse Haute-Normandie 84 rue Beauvoisine 76000 Rouen Tél. 02 32 10 49 49 www.crij-hautenormandie.org

Forum de la mobilité à Evreux La Maison de l’Europe de l’Eure, Centre d’Information Europe Direct, et l’association Point Jeunes organisent les 24 et 25 février 2010 le premier Forum Eurois de la mobilité européenne. L’antenne universitaire d’Evreux, partenaire de cette action, accueillera dans ses locaux ce forum. Il s’adresse en priorité aux jeunes de l’Eure âgés de 17 à 30 ans. Il permettra de réunir les professionnels pouvant informer, conseiller et aider les jeunes à intégrer un programme européen, d’éducation formelle ou non formelle, ou réaliser un projet européen. Il permettra également de présenter les programmes européens de mobilité via des interventions, témoignages et des entretiens individuels (stands) entre les professionnels et les jeunes. Renseignements et inscriptions : Maison de l’Europe de l’Eure - 02 32 35 23 89 contact@maison-europe27.org


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

13

Le Tapis Tapis Volant - vol.7 Avril 20092010 Le Volant n°14 - fév.

Coup d’œil dans le rétro – Les machines à café Vous êtes certainement nombreux à prendre votre café le matin, entre deux cours ou juste pour passer le temps auprès de ces nombreuses machines qui ornent ce campus. Mais connaissez-vous bien leur histoire ? Quand sontelles apparues ? Quelles anecdotes se tapissent derrière leur vitrine si entretenue ? C’est que je vous propose de découvrir dans ce coup d’œil dans le rétro. Près de la cafeteria de psycho/socio, gardée par les deux plus célèbres mamans du campus, des machines à café trônent près des tables et narguent le percolateur des deux tenancières susnommées. Pourtant, ces machines n’ont pas toujours été là, vous vous en doutez. Avant l’an 2000, il y avait des casiers qui n’intéressaient pas grand monde, à part bien sûr leurs propriétaires. A partir de la rentrée 2000 (à peu près) des machines s’incrustent et les ennuis commencent... Car en effet, à peine installés, ces appareils de torture tombent déjà en panne ! Le technicien n’étant pas sur les lieux tous les quatre matins, elles restent souvent en veille et leur popularité laisse vite place à leur réputation, mauvaise de surcroît. Le comble est que la seule personne qui finit par y jeter un œil de temps en temps pour les remettre sur pied est... le

technicien des photocopieurs  ! Et oui, Ricoh France aurait pu faire dans la machine à café ! A d’autres endroits, ce sont également des machines à sandwichs qui ont fleuri et le bilan n’est pas bien brillant non plus. En lettres par exemple, c’est vers la rentrée 2003 que sont mises en place ces vendeuses automatiques. Un début prometteur mais vite désenchanté car les compartiments sont vidés rapidement mais rarement remplis. Résultat, à 12h12 (l’heure où on a tous faim...) il n’y a plus de sandwichs et il faut cavaler d’un bout à l’autre du campus pour réussir à en dégoter un. En parlant de machine en panne, notons celle du 1er étage de la Maison de l’Université qui arbore un très joli :

CV, lettres de motivation et boucles de la Seine Trouver un emploi est parfois comme un roman d’espionnage : Beaucoup de préparation et de minutie pour quelques instants d’action. Emplois en Seine est un salon devenu incontournable pour rencontrer des employeurs et montrer son savoirfaire. Puisqu’il est possible de rencontrer au même endroit plusieurs employeurs dans de nombreux domaines, il serait dommage de se priver de cette occasion !

Lors de ce forum, de nombreux emplois seront proposés par plus de 200 directions des ressources humaines de tous secteurs d’activité, qui recrutent pour des métiers, des qualifications et des compétences multiples.

Le forum est ouvert à tous, débutants ou confirmés, avec ou sans diplôme… L ’ e n t r é e est libre et gratuite. Le salon se déroule les 11 et 12 mars 2010, de 9h à 18h au parc des expositions de Rouen. D’ici ce week-end, prenez de l’avance pour vos cv ! Pratique : Des navettes vers 40 villes seront mises en place pour faciliter l’accès au parc Expo. Horaires et renseignements : http:// www.emploisenseine.org mickael@fac-here.com

« En panne, ne pas toucher ! » depuis un temps tellement incertain qu’on en a oublié la date ! Par ailleurs, le rezde-chaussée de ce même bâtiment était au départ occupé par des machines, dans la partie vitrée, cellelà même qui accueillait la billetterie de la carte culture durant un temps. Cet espace est maintenant un lieu de travail et de connexion wifi, et seules les étagères à journaux sont restées en place. Les machines, elles, ont été reléguées au fond du couloir, vers la sortie, derrière le photomaton. L’ère de la machine à café est-elle révolue faute de suivi technique ?

lorsque par miracle, on arrive à obtenir ce qu’on veut, c’est la pièce qui reste coincée entre le plexiglas et le réceptacle à monnaie

Oui parce que, reconnaissons-le, ce qui fait franchement défaut à ces dispositifs caféinés c’est bien l’automatisation. Lorsque votre

gobelet n’est pas compressé comme un César, c’est votre touillette qui ne tombe pas, ou encore le sucre qui s’écrase par morceaux au fond de votre boisson qui elle-même ne contient que de l’eau chaude ! Une fois sur trois, on perd sa monnaie et lorsque par miracle, on arrive à obtenir ce qu’on veut, c’est la pièce qui reste coincée entre le plexiglas et le réceptacle à monnaie... Un des accidents les plus rageants qui puisse être puisque l’on peut voir sa pièce, mais pas la récupérer. Et tout ceci ne date pas d’hier, c’est le coup d’oeil dans le rétro qui vous le dit ! Face à ces désagréments, les concepteurs ont trouvé d’autres moyens de nous séduire et nous faire oublier les petits problèmes techniques. Ne servant au début que du café lyophilisé et du thé citron, ou encore de la soupe à la tomate en poudre, elles proposent aujourd’hui un large choix allant du café moulu, sucré à la demande, au potage de légumes en passant par le moccaccino ou le chocolat au lait chaud. Et il faut reconnaître que c’est quand même meilleur ! lyckos@fac-here.com

Jeunes et Créa’ctifs La CREA propose aux étudiants et jeunes motivés de les aider financièrement pour réaliser leurs projets. Pour sa deuxième édition, le concours Créactifs prend de l’ampleur. Toujours 5000 euros à la clef pour les projets étudiants, mais pas seulement : Cette année, le concours est ouvert aux jeunes de 18 à 30 ans. Ce concours gratuit a pour objectif de permettre aux jeunes de participer activement à la vie de la collectivité, les associer au développement durable, favoriser l’égalité des chances et leur donner l’opportunité d’avoir un financement pour leur projet. Si l’impact sur la communauté locale est pris en compte lors de l’examen du dossier, il peut parfaitement s’inscrire dans le cadre d’un projet humanitaire organisé par des résidents de la CREA.

de 90% du budget d’un projet, un petit apport personnel ou une autre subvention peut être demandée). De quoi rendre hyper(créa)ctif !

Les projets seront accompagnés, après examen par un jury, et ce jusqu’à 5000 euros (dans la limite

mickael@fac-here.com

L’an dernier, un projet soutenu par des étudiants de l’ESIGELEC et concernant un système autoalimenté de batterie pour ordinateur portable a retenu l’attention du jury, tous les projets récompensés bénéficient d’un suivi sérieux et d’un soutien moral important, pour que toutes les idées, tous les projets puissent arriver à leur terme, c’est-à-dire à l’accomplissement d’une action où à la création d’une entreprise. Plus d’informations : http://www.lacrea.fr/creactifs-dans-la-crea.html


14

Le Tapis - vol.7 Avril 20092010 Le TapisVolant Volant n°14 - fév.

Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

Un pilote au Congo

Un dieppois pilote d’avion revient tout juste d’une mission humanitaire dans un pays en guerre... Présente-toi et explique-nous ton parcours s’il te plaît ?

Charlélie, 23ans, originaire de Dieppe et pilote de ligne. Passionné par les voyages, la géographie, la musique et évidemment les avions… J’ai commencé à voler jeune. Première licence de pilote en aéroclub : à l’âge de 15ans (Brevet de Base). Puis suit la licence de pilote privé à l’âge de 17ans. La théorie du pilote de ligne et ses épreuves pratiques se sont terminées début 2008. J’ai la chance de décrocher mon premier emploi en tant que pilote d’avion largueur de parachutistes pendant les saisons 2008 et 2009. Je réalise un des mes rêves depuis début novembre 2009  : pilote bénévole en Afrique pour l’ONG humanitaire Aviation Sans Frontières (ASF) et je totalise 1200 heures de vol.

Présente-nous Aviation Sans Frontières ASF œuvre dans l’accompagnement en Europe d’enfants nécessitant une intervention médicale pointue, l’acheminement de médicaments, matériel médical vers les pays nécessiteux… grâce à des compagnies aériennes partenaires. L’action

représentant le mieux ASF est « Les missions avions ». Les deux avions de brousse ASF d’une dizaine de places ou pouvant transporter plus d’une tonne de fret sillonnent l’Afrique. Ces avions basés au Congo sont au service d’autres ONG humanitaires et participent à la répartition des secours et des aides d’urgence dans des lieux difficiles d’accès. Le financement est assuré à 75% par l’ONU.

Pourquoi tu parti, combien temps, pourquoi Congo ?

espour de et le

Je voulais depuis quelques années combiner aviation et humanitaire. Je suis de retour d’une mission de cinq semaines. La République Démocratique du Congo (capitale Kinshasa) - ex-Zaïrec’est 70 millions d’habitants. Elle ne doit pas être confondue avec sa voisine la République du Congo (Brazzaville). C’est aussi une longue dictature (plus de trente ans). S’en suivirent deux guerres civiles entre 1997 et 2003. Bilan : quatre millions de morts et un tiers des femmes violées. Malgré des sols parmi les plus riches de la planète, la RDC est un des pays les plus pauvres au monde. Elle est

en tête des budgets de l’ONU avec le déploiement des forces des Casques Bleus.

Raconte-nous ta vie sur place

Une extrême pauvreté, la saleté, la corruption à n’en plus finir. Le survol de la région est impressionnant avec la deuxième plus grande forêt du monde dans laquelle de nombreux et gigantesques fleuves serpentent, et assez hostile à cause de sa météo orageuse et imprévisible. Pas de route, peu de chemins, principalement des fleuves. Une heure d’avion égale une semaine de pirogue, on se pose sur des pistes perdues au milieu de la jungle, jamais à l’abri d’une agression. Et le « Moudélé » (le Blanc) est synonyme d’argent, cible de racket et de chantage. Minovembre une guerre civile s’est déclenchée faisant 150 000 réfugiés et des centaines de morts. Les rebelles avancent, se cachent dans la forêt. Nous sommes perpétuellement en état d’alerte, prêts à évacuer de la région les humanitaires expatriés.

sérieusement blessé, on l’évacuait vers une ville dotée d’un hôpital. Les autorités ont bloqué la voiture qui amenait ce blessé comateux aux urgences pour percevoir une taxe inventée. Une autre fois, notre voisin de tarmac, [parking pour avions, ndlr] l’hélico de l’ONU, a été descendu par les rebelles. Je pense aussi au garde-à-vous des policiers, militaires et autorités à la vue de l’uniforme de pilote, ou encore à l’appel à l’aide de certains ministres ou autres personnalités (le pays n’a plus aucun moyen aérien).

Tes projets d’avenir ?

Evoluer dans ma carrière pour prochainement piloter un avion de ligne, jet privé ou Canadair de la Sécurité Civile. J’ai été contacté par un recruteur et vole actuellement pour une compagnie aérienne antillaise, en inter-îles. Et je repartirai en mission ponctuellement avec ASF.

Le mot de la fin ?

Si vous avez des rêves, foncez, soyez tenace, votre vie en sera d’autant plus riche !

Une anecdote ? Une histoire ? Un

jour,

un

passager

Interview réalisée par Floriane.

étant

Mobilisation générale pour Haïti

De l’Université de Rouen à l’ESITPA en passant par l’Opéra de Rouen, le mois de janvier 2010 a été marqué par une forte mobilisation pour collecter des fonds. L’association KADEK (Collectif Haïtien pour le Développement, l’Education et la Culture) est à l’initiative de nombreuses manifestations en collaboration avec les établissements de la région. Vendredi 22 janvier, l’Université de Rouen a lancé la mobilisation en organisant une demi-journée en compagnie des étudiants haïtiens. Concerts, débats et rencontres ont rythmé cette après-midi sous le signe de la solidarité. L’association EMAR a commencé par un concert de Djembé sur le parvis de la Maison de l’Université, les dons pouvant être effectués via les ventes de gâteaux ayant lieu sur place. L’Université de Rouen souhaite par ailleurs, selon Sabine Ménager, vice-présidente CEVU, que « ce genre de soutien se fasse dans la durée et perdure au sein de l’Université ». A l’initiative de Gilles BENKEMOUN et de l’Orchestre de chambre de Normandie, un grand concert classique et jazz pour Haïti a été organisé le dimanche 24 janvier

2010 à 16h à la Halle aux Toiles à Rouen. Les juristes ont pu y rencontrer Sylvia CALMES-BRUNET, chanteuse lyrique et maître de conférences en droit public.

Les fonds récoltés à cette occasion permettront d’apporter une aide à des organisations paysannes productrices de produits vivriers, fruits et légumes.

Haute-Normandie, sous la direction d’Oswald Sallaberger. Les recettes du concert ont été reversées à la Fondation de France.

Qu’est-ce que l’association KADEK ? Le collectif KADEK, fondé en 2008 est une association citoyenne dont l’action se répartit sur quatre grands axes : Le renforcement de l’échange et de la mobilité inter-universitaires avec Haïti ; L’éducation aux droits de la personne et la sensibilisation aux problèmes écologiques de la planète ; La promotion d’Haïti à l’étranger par l’organisation de manifestations culturelles ; Le renforcement des liens en cas de crise et de catastrophe naturelle en Haïti.

Les étudiants de l’ESITPA ont, les mardi 26 et jeudi 28 janvier 2010, organisé dans les locaux de l’école une collecte de fonds reversés à la Fondation de France.

Enfin, l’Opéra de Rouen a organisé le dimanche 31 janvier à 16h un concert exceptionnel de soutien aux victimes du séïsme d’Haïti. Ce concert a été assuré par les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen

Durant le mois de février d’autres initiatives devraient voir le jour pour que la mobilisation continue. Pour donner : http://www.fondationdefrance.org mickael@fac-here.com


Actualité Quotidien Reportage Culture

Que penser du nucléaire ?

Détente

15

Le Tapis - vol.7 Avril 20092010 Le TapisVolant Volant n°14 - fév.

Le Commerce Équitable à Rouen

A bien observer les militants de tous bords, on remarque que le nucléaire est une source de nombreuses idées reçues.

On a tous plus ou moins entendu parler du commerce équitable sans parfois savoir de quoi cela retourne. Arrêt sur le commerce équitable et les actions prévues à Rouen.

Alors qu’entre le 30 novembre et le 4 décembre 2009 la gare de Sotteville-lès-Rouen a accueilli des wagons remplis d’Uranium dans l’indifférence, les médias ont abordé le sujet du nucléaire lors des risques de coupures d’électricité durant l’épisode neigeux de janvier. Entre rentabilité, pollution et sécurité les polémiques fleurissent mais les arguments se fissurent. Ainsi, une centrale nucléaire en fonctionnement émet moins de gaz à effet de serre qu’une centrale à énergie fossile et une quantité similaire aux producteurs d’énergies renouvelables, à production d’énergie égale. De plus, si les rejets directs sont à prendre en compte, il ne faut pas oublier la pollution issue de la fabrication des éléments créateurs d’énergie.

Avant tout qu’est-ce que c’est ? Le commerce équitable est un partenariat commercial entre le « Nord » et le « Sud », il s’agit d’aboutir à une plus grande égalité au niveau du commerce international sans laisser pour compte les producteurs marginalisés, artisans ou encore paysans du sud, afin de répondre au déséquilibre mondial. Ainsi le commerce équitable vise à améliorer les conditions de commerce entre « Nord » et « Sud », mais également à développer un mouvement social en garantissant un revenu décent et leur autonomie. De plus des programmes de sensibilisation ont été mis en place pour aider les travailleurs à prendre conscience de leurs droits. Pour se faire, le commerce équitable importe des produits artisanaux et alimentaires en se fondant sur des relations commerciales à long terme , les producteurs ne sont pas changés d’une année à l’autre, ils sont issus de pays ou régions défavorisés. Plusieurs organisations agissent pour le commerce équitable comme le PFCE, plateforme pour le commerce équitable ou encore NEWS, IFAT et FINE ces organisations agissent au niveau européen et au niveau international. L’impact du commerce équitable est énorme

Un argument bien plus pertinent concernant la nocivité du nucléaire porte sur le traitement des déchets. Si le déversement de déchets nucléaires en mer est interdit depuis 1993, le stockage en faible profondeur est souvent utilisé, avec les risques réels que cela entraîne. Une sonde spatiale peut emmener jusqu’à 50 kilos de plutonium pour

lui procurer de l’énergie, sans espoir de retour sur Terre. Mais ce processus est très coûteux. Il ne faut pas oublier les risques encourus par les salariés intervenant dans les centrales et les riverains. Ces cas sont trop souvent passés sous silence... La Seine-Maritime compte deux centrales nucléaires : Paluel (quatre réacteurs de deuxième génération) et Penly (deux réacteurs de deuxième génération et un EPR de troisième génération en projet pour 2017). Cela permet d’éviter des cas tels que celui de la Bretagne lors de la vague de froid de janvier, une centrale nucléaire ayant une productivité permanente de 30 à 40% alors que les énergies renouvelables subissent les aléas climatiques. Toutefois, afin de concilier les enjeux climatiques et la productivité, il conviendrait de remplacer rapidement les centrales thermiques par des éoliennes et des panneaux solaires : quand on sait qu’une centrale nucléaire a une durée de vie de quarante ans, c’est dès maintenant qu’il faut s’inscrire dans une vision durable de la production d’énergie par des moyens alternatifs. mickael@fac-here.com

dans les deux hémisphères avec de nouveaux marchés et la possibilité d’investir mais également une professionnalisation pour les artisans et un développement social dans les pays et régions de production. Pour agir en faveur du commerce équitable il existe différentes organisations et plusieurs mouvements afin d’aider à son développement. A Rouen, ce sont les étudiants kiné du CHU et l’association Max Havelaar qui ont décidé de lancer le mouvement. Deux actions sont prévues : Jusqu’au 27 février, vous les croiserez peut-être dans les rues en train de faire la promotion de la campagne Changeons d’étiquette !. Celle-ci vise à alerter les grandes enseignes de prêt-à-porter sur la nécessité de proposer aux consommateurs des gammes de vêtements produits à base de coton équitable. Pour plus d’informations et pour signer une pétition en ligne, rendez-vous sur www.changeonsdetiquette.fr. En mai les étudiants kiné vous proposeront un brunch où vous pourrez venir goûter les produits divers et variés du commerce équitable ! Fanny@fac-here.com

L’Université de Rouen

au service de ses étudiants, pour la réussite

La vie étudiante

Favoriser la réussite : une priorité

 Les nombreuses associations étudiantes culturelles et humanitaires animent des campus dotés d’équipements culturels et sportifs de qualité.

L’Université de Rouen s’engage de façon très active pour favoriser la réussite de ses étudiants :

 Le fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes subventionne les associations afin qu’elles réalisent leurs projets.

L’orientation active permet aux futurs

bacheliers de choisir leur voie grâce à une information de qualité.

Des cursus riches et évolutifs

 Les étudiants en difficultés sociales peuvent se voir octroyer des bourses et aides afin de mener à bien leur projet d’études.

est organisé afin de leur présenter l’Université, les études et la vie du campus.

Une spécialisation s’opére progressivement après une première année centrée sur les fondamentaux et des enseignements mutualisés.

Bureau de la Vie étudiante : 02.35.14.63.22

Le tutorat universitaire

Des enseignements pluridisci-

L’accueil des primo-arrivants

et la modulation de l’encadrement permettent de s’adapter aux besoins spécifiques.

plinaires permettent la découverte d’autres disciplines.

Les salles de travail, salles informati-

ques et laboratoires de langues facilement accessibles permettent aux étudiants de travailler dans des conditions matérielles propices à la réussite.

Les ressources documentaires sont abondantes et de qualité.

www.univ-rouen.fr


Le - vol.7 Avril 20092010 Le Tapis TapisVolant Volant n°14 - fév.

16

Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

L’actu du petit et du grand écran Des poupées de toile, confectionnées dans la volonté d’y incorporer neuf fragments d’une âme – afin qu’ironiquement l’humanité subsiste au travers de tissus – et dotées d’expressions attachantes ; des décors ravagés, desquels s’extraient une beauté froide et étouffée, par un mélange saisissant d’ombres, de rouille et de lumières, autant de vanités balayées dans leurs moindres recoins par une dynamique effrénée ; et pourtant 9 n’est pas une œuvre pessimiste ! A travers les poupées perpétuant innocemment les rituels humains, celles-ci déposant une pièce sur la dépouille de 2, laissée au courant d’un égout, pour payer à Caron la traversée du Styx, se pose alors un regard faussement naïf sur le déclin achevé du monde. Shane Acker exacerbe les clichés et effets du film d’épouvante, les édulcorant avec un univers contrasté perçu à travers les diaphragmes des poupées, et tirant de ce fait leur originalité ; tout y est rouillé, usé jusqu’à la corde, et l’esthétique du genre, menée par des créatures d’inspiration mythologique à une dérision effrayante, en ressort dépoussiérée, huilée. Ainsi nous offre-t-il un époustouflant recyclage poétique !

Sortie le 03 02 2010 Disgrace est un film de Steve Jacobs avec John Malkovitch. David Lune, joué par John Malkovitch, est un professeur d’université qui utilise les femmes pour assouvir ses désirs sexuels jusqu’au jour où l’on découvre que sa dernière conquête est l’une de ses élèves. Renvoyé il part rejoindre sa fille en Afrique du Sud dans une région désertée par les blancs après l’apartheid. Là-bas il sera agressé et devra assister impuissant au viol de sa fille. Dès lors les deux personnages vont devoir affronter leurs démons intérieurs.

The Wolfman de Joe Johnston est un remake du fameux classique du même nom qui date de 1941. Il s’agit de l’histoire d’un jeune aristocrate qui va être touché de plein fouet par la lycanthropie. Un film à voir pour revisiter un classique du genre. Sortie le 17 02 2010 Valentine’s day, un film aux destins croisés de couples le jour de la saint-Valentin. Oui c’est peut-être cliché mais pensez à y emmener votre copine ça a toujours son petit effet et avec un peu de chance il sera aussi plaisant que Love Actually.

Sortie le 10 02 2010

Sortie le 24 02 2010

L’Autre Dumas avec Gérard Depardieu et Benoit Poelvoorde se base sur l’histoire d’Alexandre Dumas et de son « nègre littéraire », Auguste Maquet qui rédige en majeure partie les œuvres de Dumas sans jamais remettre en question la suprématie de l’auteur. L’arrivée d’une jeune femme va alors perturber les habitudes des deux hommes qui vont s’affronter sur fond de la révolution de 1848.

Une éducation est l’histoire de Jenny, seize ans en 1961, qui est une élève sérieuse destinée a un avenir prestigieux dans les plus grandes écoles jusqu’à sa rencontre avec un homme de deux fois son âge qui va lui faire découvrir la vie et l’amour. Ce film a été primé à plusieurs reprises et on ne peut être qu’être bluffé par la jeune actrice Carey Mulligan. fanny@fac-here.com

thibault@fac-here.com

Dans les salles : Agora

Agora est un film qui nous transporte dans l’Alexandrie du IVème siècle, et c’est pourtant un film remarquablement d’actualité. L’histoire s’articule autour d’une femme : Hypatie, astronome respectée et professeur au sein de la célèbre bibliothèque d’Alexandrie. Dans une cité en proie à une jeune et ambitieuse religion, le christianisme, elle s’efforcera de préserver la raison, l’intelligence et sa liberté de femme face à l’extrémisme des chrétiens. Si ce film est l’un des meilleurs qu’il m’ait été donné de voir ces

J’ai vu à la télé : Cut Up !

Agenda cinéma

Chronique DVD : 9

dernières années, c’est qu’en plus de nous captiver par cette histoire vraie et de nous bluffer par des acteurs parfaitement convaincants, il s’agit aussi d’une œuvre qui nous invite à réfléchir, mais sans jamais nous ennuyer. Un film émouvant et révoltant pour qui aime l’intelligence et la quête du savoir. Il est la preuve qu’il a fallu et qu’il faudra toujours lutter contre l’extrémisme religieux et sa manifestation : l’obscurantisme. franck@fac-here.com

Cut Up tranche avec les reportages de société. D’une approche résolument décalée, l’émission traite chaque mois d’un sujet relativement vaste (la voiture, le changement, le jeu…) en utilisant des films courts, des collages d’images, un narrateur à l’humour « bien calé » (l’auteur et acteur Jackie Berroyer, caustique comme il faut !) et des approches improbables des sujets. Une ambiance décalée comme nous en offre souvent pour le grand plaisir des noctambules diffusion ne commence que minuit.

Arte plus : La vers

Cut Up, le magazine documentaire qui tranche ! Un mardi par mois, rediffusé sur Arte+7 (http://plus7. arte.tv) Prochain thème diffusé : La séparation - mardi 16 février 2010 vers minuit. mickael@fac-here.com

Série télé : Kyle XY Trois bonnes raisons de regarder Kyle XY :

Gainsbourg Vie héroïque Film réalisé par Joann Sfar (auteur de bandes dessinées ces dix dernières années). La surprise nous vient vite puisque ce n’est pas une biographie : de l’enfance aux expérimentations musicales, en passant par ses conquêtes et sa famille, le portrait de Serge Gainsbourg selon Joann Sfar est dressé en deux heures sous la forme d’une succession de vignettes. Film incomplet, naturellement, puisqu’il est impossible de tout dire en un film, certaines séquences auraient d’ailleurs mérité plus d’exposition. Mais ce qu’on retiendra, c’est l’immersion dans un univers plus que dans des mémoires, avec une approche parfois psychédélique bienvenue. La frontière entre le réel et le fictif est fine mais le résultat est là : à rendre attachant un personnage tiraillé entre sa timidité et son sens de la provocation, on fait de lui un poète des temps modernes qui manque cruellement à notre génération. Le jeu des acteurs est surprenant, à part le passage de France Gall qui coupe avec le reste du film. A voir.

Parce qu’il faut l’avouer l’intrigue est captivante : Une nuit, non loin de Seattle un jeune homme, sans nombril (!), est retrouvé nu comme un ver. Le jeune homme en question « Kyle » est amnésique et aussi ignorant qu’un nouveau né. Cependant à tour de rôle incarcéré dans un centre pour jeunes délinquants puis adopté par sa psychologue le jeune homme développe d’incroyables capacités aussi bien mentales que physiques, ce qui soulève pas mal de questions existentielles : « Qui est-il ? », « D’où vient-il ? », « Pourquoi ? » ou encore « Comment ? ». Comme ces demoiselles sauront vous le dire, le physique de Matt Dallas (Kyle) est plus qu’avantageux, alors quitte à n’avoir rien à faire un mardi soir, autant le passer en « bonne compagnie ». Dernière et pas des moindres, W9 diffusera la troisième et dernière saison de la série, ainsi, pour tous ceux qui l’auraient manquée (ou trop aimée) c’est l’occasion de connaître le dénouement de cette histoire abracadabrante… Kyle XY tous les mardis dès 20h35 sur W9. Fouley@fac-here.com

mickael@fac-here.com


Actualité Quotidien Quotidien Reportage Reportage Culture Culture Actualité

Détente Détente

17 17

Le Tapis Volant - vol.7- Avril Le Tapis Volant vol.82009 Mai 2009


Le Tapis - vol.7 Avril 20092010 Le TapisVolant Volant n°14 - fév.

18

Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

L’actu Musicale vue par le Tapis Volant Il a neigé sur Montréal

2010 l’année Chopin Chopin 2010 a été conçu comme un grand événement international par le gouvernement polonais.

Lhasa © Jerome Lapierre

Elle nous berçait de sa voix vibrante et douce, la Llorona. Elle chantait avec ses tripes, avec sa mélancolie, avec son amour. Lhasa de Sela est partie, l’année à peine entamée, volée au monde par un cancer du sein. Elle n’ira plus sur la route de son enfance, petite nomade, qu’elle a sillonnée durant des années en bus avec ses parents et ses sœurs, à travers les États-Unis et le Mexique. Sur l’asphalte résonnent les rires de ces enfants qui, tous les soirs, jouaient pour leurs parents une pièce de théâtre inventée pendant la journée. Âme vibrante, elle n’ouvrira plus son cœur sur scène dans un partage intime, émouvant. Elle n’ira plus sur la route, la tournée est annulée. Généreuse, hypnotique, Lhasa emmenait qui voulait sur son bateau

fantôme, flottant au-dessus du réel. Ses amis disaient d’elle qu’elle vivait depuis le seuil entre les mondes, hors du temps. Le 1er janvier 2010, un peu avant minuit, elle a franchit le seuil. Elle ne nous bercera plus, La Llorona. « La pleureuse » de la légende mexicaine, vêtue de blanc et le visage recouvert d’un voile, parcourt les rues à pas lents dans un brouillard épais. Face contre le mur, elle pleure. Ne nous reste que sa voix, enregistrée trois fois : La Llorona (1997), The Living Road (2003) et Lhasa (2009). Ne nous reste que la légende. Site officiel : http://lhasadesela.com Page Facebook : http://www.facebook. com/lhasadesela elise@fac-here.com

Le murmure d’un festival gratuit en février…

La richesse et la diversité de l’œuvre du musicien sera mise en lumière dans le monde entier, et particulièrement en France. La découverte de l’univers artistique de Chopin fera l’objet d’une grande exposition à la Cité de la Musique, à Paris. En région, et plus particulièrement en Région Centre, à Nohant, la bergerie du domaine de George Sand bénéficiera d’un nouvel aménagement et accueillera une série de manifestations exceptionnelles. En fin d’année, un colloque organisé par la Société historique et littéraire polonaise et le Musée d’Orsay sera consacré à: « l’Héritage Chopin, de 1831 à nos jours ».

rechercher en lui « l’essence de la virtuosité ». Programme complet à venir prochainement. En attendant : http://www.servicepublic.fr/actualites/001528. html?xtor=EPR-140 Retrouvez les différentes manifestations locales sur le forum : http://fac-here.forumactif.com/ sport-et-culture-f28/2010-l-anneechopin-t1530.htm

Selon Waldemar Dabrowski, commissaire polonais de l’année Chopin 2010, environ 2.000 initiatives (concerts, publications, événements audiovisuels, expositions...) ont déjà été répertoriées dans le monde (1.200 rien qu’en Pologne). Né le 1er mars 1810, Chopin arrive en France en 1831. Il y séjournera jusqu’à sa mort en 1849. Il y sera aussi très vite reconnu comme un artiste d’exception. Berlioz le décrit comme « un talent d’une toute autre nature » et Liszt dira qu’il fallait

Ce Qu’il Faut Ecouter Les Concerts à ne pas louper :

Ce n’est pas parce qu’un festival se déroule en plein hiver qu’il ne faut pas en profiter ! Pas la saison ? Et alors, le bon son n’attend pas. L’association Boule de Neige, originaire de Louviers, invite quatre groupes aux univers variés pour une soirée riche en couleurs, comme une bande d’amis autour d’un feu de camp avec l’espace culturel Le Moulin de Louviers comme point de réunion. Les invités sont les Yeux d’la tête (chanson festive), la Zygomatik (musique métissée), Orchester (trip-hop) et la fanfare la Vashfol, créée par des étudiants du pôle santé de Rouen.

Eiffel © Agnès Lesage

Redécouvrir la Vashfol Quand la Vashfol se produit à la Maison de l’Université ou devant la cathédrale de Rouen, c’est ambiance garantie ! Digne représentante de l’Université et de la ville de Rouen et classée 3e au concours national des fanfares étudiantes (TOURS 2006), la fanfare La Vashfol existe depuis 2001. Cette fanfare est plutôt composée d’étudiants en Santé mais accueille également des étudiants venus d’autres horizons tels que les Beaux-arts, la Musicologie et la

Biologie. Elle compte désormais 42 étudiants motivés par la musique, l’animation de l’université et de la ville de Rouen. L’entrée est gratuite, profitez-en ! C’est le samedi 20 février 2010, à partir de 19h assocbouledeneige@hotmail.fr

De la poésie par : DA SILVA avec en première partie : ED LAURIE à Sotteville Les Rouen au Trianon Transatlantique. Le Jeudi 04 Février 2010 à 20h30.

Du bon métal ! AS WE BLEED / NESSERIA / PRIMAL AGE / SURROUNDED, à L’esplanade de Bolbec, le Vendredi 05 Février 2010 à 21h00.

Du Rock français : EIFFEL à Petit Quevilly, Exo 7 le Vendredi 05 Février 2010, 20h00.

De l’humour avec JEANNE CHERHAL à Maromme Salle Beaumarchais le Jeudi 25 Février 2010 à 20h30.

De… de… du ALEXIS HK (encore lui !) à Dieppe au Scène Nationale / Théâtre. Vendredi 19 Février 2010 à 21h00, de 6 a 20 euros !

Rock’n’roll ! MUSTANG / REVOLVER, Espace Culturel François Mitterrand De Canteleu, le Jeudi 25 Février 2010 à 20h30.

mickael@fac-here.com revolver © Droits Réservés

La vie chantée par : VOLO à Sotteville Les Rouen, Trianon Transatlantique le Vendredi 26 Février 2010 à 20h30.


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

19

Le TapisVolant Volant n°14 - fév. Le Tapis - vol.7 Avril 20092010

L’actu Musicale vue par le Tapis Volant Maya’s Space

La Ruelle en chantier

Forro in the dark

La Ruelle en chantier © Galliane

Comme eux vous aimez vous régaler d’une bière pression en terrasse, à six, mais autour d’un seul verre honoré d’autant de pailles que d’assoiffés ? Alors vous craquerez sans vous poser de question pour l’album Un demi et six pailles de La Ruelle en chantier ! Des mots. Des mots légers pour dire la vie quotidienne, avec ses déboires, ses joies, ses déceptions. Et derrière ces mots, du violon, de la clarinette, de la trompette, et autres instruments qui vous feront tournoyer avec bonne humeur à chaque moment de la journée ! Et pour gagner un album du groupe, rendez vous sur fac-here.forumactif. com

Leur style hésite entre la variété, le ska, le reggae parfois. Mais ce qui est sur, c’est qu’on y goûte avec bonheur les mélodies et rythmes brésiliens, la maîtrise instrumentale, l’ambiance festive, la voix douce et sensuelle du chanteur… A les écouter on est immédiatement transporté dans les rues de Rio de Janeiro, on se croirait presque en plein carnaval. Forro in the dark, Un groupe New Yorkais qui a sans aucun doute de bien belles années devant lui, s’il continue à nous offrir ce mélange musical si original !

La Boîte qui nous fait aimer le jazz

Et si on n’aime pas, il est toujours temps de changer d’avis ! Soirée concert

Expo photo

Vendredi 5 février 2010 à 20h30 à l’Echo du Robec (Darnétal)

Du 1er au 9 février 2010 une exposition de photos sera présentée à la Maison de l’Université de MontSaint-Aignan sur le thème du « jazz en noir et blanc ». Les photographies sont signées Loïc Seron.

Jazzétékila (Latin jazz) MLF Project (Free jazz) EIJ Big Band (Big band)

mickael@fac-here.com

Entrée : 6 / 10 euros

www.myspace.com/forrointhedark

Forro in the dark © Droits réservés maya@fac-here.com

www.myspace.com/laruellenchantier

Chroniques cd

Dans le mp3 de la rédac

Ben L’Oncle Soul – Soul Wash Vous l’aviez peut-être découvert lors de première partie de Beat Assailant (avec qui il a également collaboré sur plusieurs titres) ou encore de Féfé, Ben l’Oncle Soul est un chanteur à la voix terriblement soul ! Et français s’il vous plaît ! Dans un style patiné des seventies, teinté de jazz, de reggae, de blues et de pop rétro, Ben l’Oncle Soul délivre une musique soul décomplexée. Soul Wash est sorti en octobre dernier, mais aujourd’hui vous avez peut-être découvert le clip de sa reprise de Seven Nation Army, un petit film d’animation image par image très sympa, soit dit en passant. Cet E.P. de six titres est d’ailleurs un ensemble de reprises, allant des Whites Stripes aux Spice Girls, en passant par Pink Martini, mais toutes réorchestrées et parfois d’une manière bluffante ! Les cuivres détonnent, les orgues et autres sons claviers improvisent des chorus, la guitare amorce des riffs très skankés et la percu claque un rythme soutenu tout au long du CD. Quant à Ben l’Oncle Soul, sa voix se pose sans sourciller sur ce son savonné si séculier. On y retrouve tout ce qui a fait le succès de la soul music mais avec en plus une palette d’influences musicales actuelles qui se prêtent parfaitement à l’exercice

de style. Enfin, la pochette de l’album est une sorte de parodie des pubs de lessive des années 60. Le moindre détail a été revu pour ressembler aux objets de l’époque, y compris le CD à l’image d’un vinyle (tout comme on a pu le voir sur d’autres Cds me direzvous, oui mais là c’est vraiment bien fait !) que l’on hésite presque à mettre sur une platine. Pour résumer, cet artiste qui affichait complet à la maroquinerie de Paris au mois de janvier, risque de faire encore parler de lui un bon moment. Allez voir son myspace ou sur son facebook et réservez vos places pour le prochain passage dans le coin, y’en aura peut-être pas pour tout le monde !

Virus : Les risques du sous-métier Virus n’est plus un espoir de la scène hip-hop Normande, mais il fait complètement partie de ces artistes qui redonnent au hip-hop ses lettres de noblesse. Dans un milieu qui devient de plus en plus nombriliste, Virus garde les pieds sur terre et nous offre un album loin des clichés ! Se risquant même parfois à l’autocritique, il nous livre une vision juste d’un parcours fait d’espoirs, de galères sans jamais tomber dans l’excès. Côté prod, Schlass n’est toujours pas très loin puisqu’il a produit plus de la moitié des titres sur cet opus. Côté son, les instrus irréprochables s’enchaînent et ses textes sont précis, réalistes tout en maîtrisant la nuance et la finesse. Virus ne sera plus dans les rayons du fond maintenant ! www.myspace.com/virusofficiel et www.facebook.com/virus.officiel loic.levesque@fac-here.com

lyckos@fac-here.com

Amon Amarth - Pursuit of Vikings (Doriasch) En allant en soirée, ça donne la patate Ben Harper - Both Sides of the guns (Lyckos) Moi aussi, ça me donne la pêche ! Dolly - Harmonic Song (Maïky) Pour la nostalgie du bon vieux temps Electric Light Orchestra - Don’t Bring Me Down (Laurent) Me donne une motivation au lit ! Izia - Let Me Alone (Ofeelit) S’exploser la tête après les révisions Mes Souliers Sont Rouges - Cavale (Maya) Pour une petite gigue de bon matin Robbie Williams - Bodies (Gwilh) Et paf, les années 80 ont prit 30 ans dans la vue !

Volo - Krumpf (Franck) Parce que j’adore faire pleurer les filles


Le - vol.7 Avril 20092010 Le Tapis TapisVolant Volant n°14 - fév.

20

Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

Actualités culturelles

Le Théâtre de l’amante anglaise

Ça aurait pu s’appeler Le Cube, ou Le un meurtre. L’interrogatoire, nous Laboratoire. Le public est là comme le vivons en même temps que les en observation, et comme le dit personnages. La voix de l’homme Elizabeth Macocco, le décor permet qui le mène, doucereuse, résonne « de multiples lectures successives de comme la pensée inconsciente des la pièce ». On y retrouve ou décèle personnages, mais aussi comme notre des échos du puits propre curiosité. Cette présent dans le voix les pousse dans texte, le sentiment leurs retranchements, d’oppression, la les amène à réaliser rigueur et régularité ce qu’ils n’auraient de la folie, brisée à jamais soupçonné, un moment donné, à exprimer des imagée ici par le sentiments refoulés. carrelage blanc et Les acteurs sont d’une son brutal décalage terrible justesse, tout au sol, la fenêtre leur corps vit le rôle, comme vitre teintée ils sont eux-mêmes d’une salle de garde à le personnage, l’ont vue… Un univers sans tellement absorbé et issue. Ou presque. La travaillé que celuiprésence de la fenêtre ci transpire par tous nous apporte une leurs gestes, mots, ouverture et permet intonations. Cette Le Théâtre de l’amante anglaise © de ne pas s’asphyxier. pièce de Marguerite Mathieu Douzenel Psychologiquement Duras mise en scène parlant. La pièce commence. La voix par Ahmed Madani au Théâtre des d’un homme s’élève de la salle. Le Deux Rives vient nous parler des comédien se tenait parmi nous. La dérives de l’amour, des confins de la proximité entre les spectateurs et les folie. Et le spectateur repart sans avoir acteurs est telle que chaque odeur, compris la raison du geste criminel. chaque bruissement nous parait Mais après tout, n’est-ce pas cela amplifié. Nous ne faisons qu’un avec aussi la folie ? Ce que l’esprit cartésien la représentation, nous en sommes ne parvient pas à concevoir ? partie prenante. La pièce nous amène www.cdr2rives.com à nous questionner pour mieux maya@fac-here.com comprendre. Une femme a commis

L’unisson à partir de rien À genoux côte à côte, immobiles, deux danseurs attendent. Ils attendent, et ils écoutent. Avec leurs oreilles, oui, mais aussi avec leurs yeux, entraînés à voir autour, derrière ; ils écoutent avec leur peau, avec leur ventre, avec l’arrière de leur tête, avec tout leur corps. Concentration physique extrême. Le corps est dense. Le temps suspendu. Puis, imperceptiblement, le duo se met en mouvement. Dans une lenteur extrême, les deux danseurs se suivent dans un anti-ballet, une anti-chorégraphie, puisqu’ici tout est improvisé. Il n’y a ni meneur, ni mené, ni maître, ni esclave, pas de directions, pas de modèle. Le duo évolue lentement et prend une forme inattendue ; ni l’un ni l’autre des danseurs ne sait où il va, ce qu’il va faire, quelle partie de son corps va se mettre en mouvement, guidé non pas par sa volonté ou celle de l’autre, mais par une force duale, émanant de l’écoute mutuelle aiguë. Magie de « l’unisson à partir de rien », exercice d’écoute qu’une vingtaine de stagiaires a pu expérimenter lors de l’atelier académique danse, formation destinée aux enseignants du second degré et organisée par Marie-Aude Babault, responsable académique du domaine danse.

Festival « Paroles d’Objets »

La Scène nationale de Petit-Quevilly / Mont-Saint-Aignan propose une nouvelle édition du Festival PAROLES D’OBJETS du 8 au 19 mars 2010. Le théâtre d’objets sera donc à l’honneur avec les films d’animation des frères Quay, les spectacles des compagnies Gare Centrale (Belgique), Rotozaza (Grande-Bretagne), Tàbola Rassa (Espagne) et O.P.U.S. (France). Ce qui est certain c’est que c’est du théâtre ! Mais quelle est la place des objets ? Ils ne sont plus de simples accessoires de scène. Ils deviennent « acteurs » et sont au coeur de la dramaturgie. Ils ont leur propre vie, sont manipulés à vue ou utilisés comme une marionnette. C’est ainsi qu’un simple crayon, une ampoule prennent vie sous nos yeux et se transforment en de véritables personnages. Détournés de leur fonction première (celle du quotidien), ces objets créent un décalage qui provoque de drôles de situations… Rendez-vous pendant le festival pour le vérifier ! Et pour en savoir davantage sur cette discipline, Agnes Limbos, dentellière du Théâtre d’objets depuis vingt ans, propose une conférence d’une heure, ouverte à tous.

Au programme Lundi 8 mars à 19h au Cinéma l’Ariel, Mont-Saint-Aignan CONFÉRENCE animée par AGNÈS LIMBOS Sujet : « Tous savoir sur l’évolution de la marionnette » Entrée libre et gratuite. Lundi 8 mars à 20h au Cinéma l’Ariel, Mont-Saint-Aignan F I L M S D ’ A N I M A T I O N  Réalisation LES FRÈRES QUAY

Du vendredi 12 au vendredi 19 mars, rendez-vous toutes les heures au Café de l’époque, Rouen ÉTIQUETTE - Compagnie ROTOZAZA (GrandeBretagne) Rendez-vous ludique pour 2 personnes dans un bar Mardi 16 mars à 19h30 et mercredi 17 mars à 15h au Théâtre de la Foudre, PetitQuevilly L’AVARE - D’APRÈS MOLIÈRE / Compagnie TÀBOLA RASSA (Espagne) Théâtre d’objets – à voir en famille dès 10 ans

Jeudi 11 et design et photo Pascal Colrat vendredi 12 mars à Jeudi 18 et vendredi 19 20h au Centre culturel mars à 19h et à 21h au Centre culturel Marc Sangnier, Mont-Saint-Aignan Marc Sangnier, Mont-Saint-Aignan TROUBLES - AGNÈS LIMBOS / LA CRÈCHE À MOTEUR - Office des Compagnie GARE CENTRALE Phabricants d’Univers Singuliers (Belgique) (O.P.U.S.) Théâtre d’objets / Clown Théâtre d’objets

Dans une lenteur extrême, les deux danseurs se suivent dans un anti-ballet, une anti-chorégraphie, puisqu’ici tout est improvisé Reçus du 21 au 23 janvier sur la scène du Théâtre de la Foudre, les jeunes professeurs ont rencontré et travaillé avec le danseur espagnol Pep Garrigues, formé à la prestigieuse école de danse contemporaine P.A.R.T.S. créée par Anne-Teresa de Keersmaeker. Rappelons que la célèbre chorégraphe belge avait présenté les 12 et 13 janvier au Théâtre de la Foudre la pièce fondatrice de sa compagnie, Rosas Danst Rosas, écrite en 1983. Elle n’aura pas pris une ride... Théâtre de la Foudre, Quevilly Tarif unique étudiant : 6€ www.scenationale.fr

Grand

Pep Garrigues, sur Facebook. elise@fac-here.com

Cirque Chaque mois retrouvez dans votre journal l’actualité du cirque, les compagnies à ne pas rater, les infos utiles et tout ce qu’il faut savoir sur ce spectacle vivant.

Petit agenda de quelques animations : Du 26 février au 7 mars 2010 : 11ème festival du cirque contemporain à la Seyne-surMer. Du 21 au 23 mai 2010 : 11ème rencontre de cirque de Bourgtheroulde au gymnase BENEDETTI. Mai 2010 : Festival des arts du cirque à Grand Quevilly Du 25 au 27 juin 2010 : Festival Viva Cité à Sottevillelès-Rouen. Mars 2011 : Festival international du Cirque de Bayeux. Et pour plus d’informations, contactez l’association le Baron Perché ! mickael@fac-here.com


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

La Saint-Valentin, une excuse pour parler d’amour !

21

Pour fêter l’amour, nous vous avons sélectionné quelques histoires, pas forcement belles, mais des histoires d’amour qui illustrent différentes facettes de ce sentiment si complexe, à lire à votre moitié(e) le soir du 14 février. L’Amour Essoufflé.

Lunes de fiel raconte la dérive d’un amour, pourtant puissant, qui tentera de survivre par une sexualité de plus en plus débridée. Pascal Bruckner dépeint un amour subissant l’usure du temps alors que leur histoire commençait pourtant joliment : Ne riez pas de l’autobus, il n’y a pas de lieu d’élection pour un coup de foudre. Mais cela finira de moins belle façon : Je deviens le pot de chambre de Rebecca, ses latrines, son tout-àl’égout, son sol d’épandage, ses sentines, sa tinette, l’écume de son puits noir.

L’Amour Déçu.

Chaque histoire se termine. Et sans philosopher, je laisse la place aux grands auteurs, par la voix de Musset, qui, s’il est défaitiste, semble bien nous dire, dans On ne badine pas avec l’amour, que ce sentiment reste l’essence de la vie. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de la tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : « J’ai

souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui ».

L’Amour Douloureux.

Il en découle donc que l’amour peut (et c’est une euphémisme) être douloureux. Dans 24h de la vie d’une femme, Stefan Zweig débute son récit par une poignante description des souffrances de l’amour, par le biais d’un personnage tout sauf fragile. L’on perçut un sanglot sauvage et animal, comme seul peut en avoir un homme qui n’a encore jamais pleuré. Aucun des garçons de l’hôtel, aucun des clients venus là par curiosité n’osait risquer un sourire, ou même un mot de commisération.

L’Amour Impossible.

La nuit des temps de Barjavel est un classique de la science fiction qui saura rallier à ce genre tous les publics. Dès les premières lignes, les premiers mots, on sait qu’il y s’agira d’une histoire d’amour, belle et forte mais on devine également d’emblée qu’elle sera impossible. Je voulais que le monde entier sût combien tu étais merveilleusement, incroyablement, inimaginablement belle. Te montrer à l’univers, le temps d’un éclair, puis m’enfermer avec toi, seul, et te regarder pendant l’éternité.

lui, le vieux, et l’autre, le poisson. Deux forces de la nature. Par l’intermédiaire du pêcheur, on se prend à apprécier le poisson. A souhaiter qu’il surpasse l’homme. Et l’homme lui-même est si attachant que l’on ne peut s’empêcher de l’encourager. Mais la nature n’a pas dit son dernier mot… Captivant ! Le vieil homme et la mer, Ernest Hemingway maya@fac-here.com

L’Art d’avoir toujours raison

Les premières pages passées, on se le dit. Forcément. Ce livre ne va parler que de ça. La pêche. Tout ce livre. En entier. Et là une question inévitable s’impose à nous : va-t-on avoir le courage de le lire ? On en a un peu honte de cette question. Forcément. Et puis finalement, la question ne se pose plus. Finalement, on se retrouve happé par ce livre. On aurait presque… mordu à l’hameçon de cette histoire ! Ce combat entre

Heureusement, l’amour c’est aussi des instants de magie, des moments de grâce, tel que le mythique coup de foudre. Jean Marc Parisis bâtie une histoire sur un de ces élans amoureux qui ne s’expliquent pas. Avant, pendant, après, ou le roman du premier amour vrai d’un homme. La première fois que je l’ai vue, je ne l’ai pas vue, je l’ai aimée de dos. Je savais que lorsqu’elle se retournerait, ce serait pire. franck@fac-here.com

le nom que l’on donnait à cette discipline, à cet art de la controverse et de la dispute. Arthur Schopenhauer expose dans son petit ouvrage, L’art d’avoir toujours raison, 38 de ces « stratagèmes ». En réalité, il semblerait qu’il importe peu de savoir qui a tort ou raison sur le fond, tant que par les mots il est possible de retourner l’opinion des auditeurs. Ces 38 techniques ne s’attachent donc qu’à donner une impression de véracité à vos propos. Mais plus que d’appliquer ces méthodes, ce livre pourrait vous permettre, dans un environnement politique médiocre, peu propice aux débats mais plutôt à l’écrasement de l’adversaire, de décrypter celles qu’utilisent les politiques, afin de ne pas vous laisser berner. La méthode la plus commune, qui dans l’Antiquité était proscrite, étant une démagogie grossière. franck@fac-here.com

Il existait une époque où débattre avec l’autre était un véritable art. Dans l’Antiquité, l’éristique était

Chronique BD Le blog de Franquin

Adeptes de la BD franco-belge, vous avez peut-être été interpellés par la polémique qui débuta fin 2009 au sujet d’une BD tirée d’un vrai faux-blog, éditée par Foolstrip. Deux jeunes auteurs, Piak et Turalo, ont eu l’idée saugrenue mais géniale de faire ressusciter Le Franquin et quelques auteurs qu’on ne présente plus (je l’espère pour vous !). Mais quelle idée me diriez-vous ! Mais quelle BD je vous répondrais !

L’Amour Fou

Chroniques littéraires Le vieil homme et la Mer

Le Tapis Tapis Volant - vol.7 Avril 20092010 Le Volant n°14 - fév.

Partagez vos lectures favorites : http://fachere.forumactif.com/sport-et-culture-f28/ducritique-litteraire-au-lecteur-du-dimanchet185.htm

En ouvrant la première page, vous vous dites : « Mais faut être timbré pour oser dessiner Franquin en squelette avec des chaussons marsus, surfant sur le web ! » mais déjà, vous vous marrez, j’en suis sûr ! D’ailleurs, vous découvrirez par la suite : que l’enfer est un pub branché, que Roba aime les jeux de mots pourris, que Franquin mange du Space-Cake... Alors courrez vous procurer les derniers exemplaires de cet hommage sans prétention mais mortellement drôle avant que les ayants droit de Franquin ne l’aient définitivement supprimé. lyckos@fac-here.com

Publications des Universités de Rouen et du Havre

Guilhem FABRE Propriété intellectuelle, contrefaçon et innovation - Les multinationales face à l’économie de la connaissance « La propriété intellectuelle ou le vol ! »… Tels semblent être les termes d’un débat qui fait rage autour de la contrefaçon de marques, de produits de luxe et de médicaments, ou du piratage de la musique, des films et des logiciels. Fondé sur des enquêtes de terrain et sur un suivi des meilleures analyses internationales, ce livre démonte ces fausses évidences, en montrant comment le régime actuel de propriété intellectuelle, en se renforçant et en s’universalisant depuis la fin de la guerre froide, est devenu un outil d’accumulation au profit de sociétés transnationales produisant ou soustraitant des biens aisément duplicables (marques, médicaments, musiques, films, logiciels). La multiplication des droits de propriété intellectuelle en vient même parfois à entraver l’innovation qu’ils sont censés promouvoir. La révolution numérique en cours, dont l’impact historique est comparable à l’apparition de l’imprimerie, impose toutefois de sortir d’un modèle intégriste selon lequel la propriété intellectuelle serait l’unique ressort de l’innovation. 2009 – 180 p. – 16 x 24 cm


22

Le - vol.7 Avril 20092010 LeTapis TapisVolant Volant n°14 - fév.

Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

Sortir à Rouen

Ce qu’il faut savoir : les bons plans, les chroniques des lieux rouennais, les événements de l’agglo !

Les singeries du Jeudi

C’est fun, drôle et original. En plus, c’est gratuit pour les étudiants, le Tapis Volant adore ! L’association CHAMANES.NET vous propose le jeudi 25 février 2010 à 20h33 (notez, c’est précis !) une soirée d’initiation à un rituel chamanique au Muséum de Rouen. Laurent Ménard et toute sa joyeuse bande vous entraîneront à la découverte d’un rituel d’Amérique du Nord. Pour les Singeries du Jeudi, ils ont ramené une énorme surprise du salon mondial de chamanisme de Montréal… Avec Gwen Aduh et Aurélie de Cazanove.

La compagnie des femmes à barbe

L’affiche du spectacle « Amanita Muscaria » (avec ses fameux champignons) ne peut qu’intriguer. Laurent l’animateur semble avoir abusé de boisson traditionnelle à base d’Amanite Tue-mouche, cela pourrait expliquer le cauchemar des acteurs et du public, mais pour de rire évidemment. Entre business et chamanisme, on rit du monde occidental qui s’approprie cet univers pour en faire une mode.

Le resto du mois : Au refuge Berbère

Un bon couscous ou une grillade, ça se déguste à tout moment de l’année. Situé rue St Eloi, le Refuge Berbère dispose d’une petite terrasse et surtout d’une grande salle sous tente Berbère très agréable. L’affluence étant au rendez-vous il est nécessaire de réserver, heureusement le service est assuré jusqu’à 1h du matin le samedi, parfait après un ciné ou un match de hockey. La semoule est exquise, les pâtisseries orientales très variées et excellentes. Pour les plus gourmands, il est recommandé de favoriser le poulet dont les portions sont raisonnables. En revanche, le service s’avère très décevant : du cocktail au café il faut attendre assez longtemps pour finalement être servi sans aucun sourire. Il n’y a que pour payer l’addition qu’il ne faut pas attendre, de quoi mal digérer un thé à la menthe plutôt fade. Malgré la gentillesse du patron et la qualité globale des aliments, la lourdeur du service a nuit à la qualité de la soirée passée. Un détail, certes, mais fort frustrant. mickael@fac-here.com

Cette initiative est inspirée du spectacle Amanita Muscaria, spectacle né d’un intérêt particulier pour le chamanisme. Au travers de lectures, de recherches mais aussi de rencontres faites par Martin Petitguyat, metteur en scène, lors de voyages au Pérou, ou avec des néochamans en France, c’est une invitation offerte à 120 étudiants volontaires.

Le Monde de Darwin, les clés pour comprendre l’évolution

Jusqu’au 21 février, le Muséum de Rouen invite également les étudiants à découvrir une exposition pour découvrir le monde de Darwin, suite au 200ème anniversaire de sa naissance, fêté en 2009. Une exposition en

Le bar du mois : le O’Kallaghan Ce soir on sort ! Oui mais où ? Allons au Pub O’Kallaghan, il se situe en face de l’hôtel de ville de Rouen. C’est un pub avec un côté rustique anglo-saxon qui nous donne plus envie d’une bière que d’un cocktail tropical. Sa décoration est basée sur l’Irlande, le sport (le rugby). Les tables et chaises en bois, les tonneaux en guise de tables nous rappellent la spécialité de nos amis d’outre-Manche qu’on retrouve dans une carte de boissons proposant bières et whiskys. D’un volume correct, ce pub peut contenir assez de personnes pour regarder sur grand écran les matchs de rugby comme le veut la tradition. De plus une terrasse est à disposition des clients pour fumer ou passer la soirée à l’extérieur. Pour y accéder, les bus 4, 5 et 13 nous déposent à deux pas (arrêt hôtel de ville). Si vous conduisez buvez avec modération même s’il n’est pas là. Doriasch@fac-here.com

Classement des établissements de janvier : Restaurants : Au jardin de Chine, le Rest’o rock, le Maharaja, le P’tit Bec Bars : Le Saxo, Shari Vari, Underground, le Café Gourmand, Le 3 Pièces Restauration rapide : Topkapi, le Sacha’s, Chrono Pizza, Le Noyan’s A vous de voter ! http://fac-here.forumactif.com

cinq parties qui force à l’immersion et au ludique, avec la diffusion du film de Yannick Mahé « Darwin sur les traces de l’évolution » et la distribution de quizz plus ou moins épicés. Le Muséum de Rouen est ouvert tous les jours de 14h à 17h30 sauf le lundi et les jours fériés. Les singeries du jeudi, prochaine édition le 25 février 2010, 120 places disponibles, gratuit pour les étudiants, réservations indispensables au 02 76 52 80 51 ou museum@rouen.fr. Le Monde de Darwin, les clefs pour comprendre l’évolution, jusqu’au 21 février 2010. Gratuit pour les étudiants. Muséum de Rouen 198 rue Beauvoisine – Rouen museum@rouen.fr

Les soirées étudiantes de février Les vacances vont calmer les ardeurs des clubbers, mais ce n’est que « party » remise ! • Soirée happy hour au Kingston le jeudi 4 février à 22h. Entrée libre. • Soirée STAPS Winter Fluo Party le jeudi 4 février à 23h30 au Crooner. 5 euros pour les adhérents. • Soirée Carnaval de Venise par la corpo droit le mercredi 10 février à 21h au Vicomté. Entrée cinq euros. • Soirée Pharma le jeudi 11 février à 23h à la Luna. Entrée 10 euros. • Soirée Equateur par les étudiants de l’ESITPA vendredi 12 février. Contacter le BDE de l’ESITPA. • Soirée Fiesta Mexicana par l’ESIGELEC le jeudi 25 mars à 23h à la Luna. Entrée 10 euros. Les autres soirées étudiantes : http://fachere.forumactif.com/sortir-a-rouen-f4/ mickael@fac-here.com

mickael@fac-here.com

A la découverte de Rouen Les Gares de Rouen

Lieu de rendez-vous prisé des amoureux éloignés, la gare de RouenRive-Droite voit passer sous ses tunnels les trains qui circulent d’Amiens, Dieppe, Le Havre et Paris. Cet édifice de type « Art Nouveau » de 1928 n’a pas toujours été la seule gare de Rouen.

Avant l’actuel édifice de l’architecte Alphonse Dervaux, inauguré par le Président Doumergue, une autre gare fut érigée en 1847, la Gare Rue Verte. Cependant, la première gare rouennaise accueillant les liaisons avec Paris ne se trouvait pas rive droite, mais rive gauche, près de l’actuel quartier Saint-Sever, en 1941. Celle-ci a accueilli des voyageurs jusque dans les années 1980, elle ne sert plus aujourd’hui que pour le Sernam. Une autre gare était affectée au trafic entre Rouen et Amiens à partir de 1867, la gare de RouenMartainville, qui cessa de fonctionner dans les années 1930 et fut détruite en

1980. Une quatrième gare fut édifiée sur les quais rive gauche face au pont Boieldieu à la fin du XIXème siècle, elle reliait Rouen à Orléans, et fut détruite à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. A son emplacement se trouve désormais la Cité Administrative. Actuellement, la construction d’une nouvelle gare rive gauche est en projet. Sa construction devrait prendre fin en 2020, cependant, son emplacement n’est toujours pas clairement défini, même si la solution de redonner une nouvelle jeunesse à la Gare Saint-Sever semble la plus probable. gwilh@fac-here.com


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

23

Le Tapis Tapis Volant - vol.7 Avril 20092010 Le Volant n°14 - fév.

Informatique et logiciels libres OpenStreetMap

OpenStreetMap n’est pas un logiciel, mais une plateforme web collaborative de réalisation de cartes (mondiale, régionales, locales) libres, sous licence Creative Common. Ce projet britannique connait de nombreuses applications possibles. Qu’est-ce qu’OSM ?

En 2004, Steve Coast fonde un nouvel outil d’échange cartographique libre sur la toile. Il part du constat suivant : la majeure partie des données cartographiques nationales subissent de lourdes restrictions quant à leur utilisation, bien que dans de nombreux pays, ce sont les contribuables qui permettent de tels travaux. OSM permet à tout utilisateur, à la manière de Wikipédia, de créer et de modifier des fonds de cartes. Cellesci sont consultables à la manière de Google Map via son navigateur web. De nombreux géographes amateurs et professionnels se sont intéressés à ce projet, le faisant grandir de jour en jour. Ainsi de nombreux pays sont désormais cartographiés. OpenStreetMap dispose désormais de partenariats avec Yahoo! Maps, dont il peut utiliser les cartes comme base afin de les détailler, et GeoEye, l’entreprise qui travaille les images satellites pour

Google Earth. Les applications de OSM sont nombreuses : on peut notamment les utiliser comme cartes pour les GPS Garmin. Mais OSM permet aussi une meilleure réactivité dans les gestions de crises.

OSM en Haïti

Lors du tremblement de terre qui a frappé Haïti le mois dernier, de nombreux cartographes du monde entier se sont mobilisés afin de rendre compte au plus vite de la catastrophe. Ainsi, le plan de Port-au-Prince est devenu l’un des plus détaillés du projet. A la demande de l’ONU, le travail fait par la communauté a permis de repérer quels étaient les édifices abîmés, de positionner correctement les postes de secours et de situer les camps de réfugiés. Bref, la souplesse du système a permis d’aider les organismes internationaux à agir avec une rapidité inégalée par les grandes institutions nationales de cartographie. gwilh@fac-here.com

High-tech : Les objets qui simplifient la vie au quotidien.

Même si les étudiants préfèrent généralement les soirées shooters et les bières qui s’ouvrent manuellement, certains font de la résistance et sortent du tiroir un objet banal : le tire-bouchon. Apparu au XVIIème siècle selon Wikipedia, entendu. Votre camarade a tenté de le tire-bouchon existe en de nombreuses l’ouvrir mais, imbibé comme il est, il a variétés : que la massacré le bouchon. mèche soit pleine Vous avez trois ou en queue de solutions ! Avec le cochon (le plus Mathus vous pouvez répandu), avec glisser deux lamelles ou sans levier, autour du bouchon pour droitiers ou pour le saisir depuis gauchers… il en la base, et c’est sans existe pour tous effort. Magique ! les goûts et tous Avec le Baltaz, vous les bouchons ! Le Baltaz de Peugeot, entre Wall-E et tireuse pouvez disposer d’une à bière ! Une soirée sans arme de destruction tire-bouchon et sans décapsuleur (le massive très tendance : un coup de levier fameux combiné «limonadier ») et c’est et c’est prêt ! Enfin, le top du top, c’est la catastrophe. On croyait l’effervescence le tire-bouchon électrique. Sa batterie passée depuis le début du vingtième rechargeable permet d’ouvrir en claquant siècle et de nombreux brevets déposés, des doigts un bouchon récalcitrant. Tout pourtant il semblerait que les utilisateurs ça pour la modique somme de 25 à 100 peinent à ouvrir leurs bouteilles euros… aujourd’hui… Mal aux mains ? Pas assez de force ? Quoi qu’il en soit, les industriels Sinon, vous pouvez aussi pousser le se sont emparés du problème pour bouchon avec un torchon pour éviter vendre à la nouvelle génération du tire- les projections, ça ne coûte rien… ou bouchon high-tech… revenir aux classiques et investir dans un limonadier, robuste et bon marché. Il La démo de Jérôme Bonaldi n’est pas rechargeable, mais le seul risque Prenez une bouteille de bon vin, à c’est qu’on vous le vole ! consommer avec modération bien mickael@fac-here.com

Le Gaming Libre : Slune Vous avez repiqué trois fois votre première année de médecine, et pourtant, vous vous acharnez car votre grand rêve est de rejoindre une ONG afin d’aider les populations sinistrées par les catastrophes naturelles et les épidémies ? Vivez une partie de ce rêve grâce à Slune, un jeu humanitaire (hum...) à l’humour décapant. Un pingouin et un gnou

Dans Slune, vous incarnez un personnage que les linuxiens connaissent bien, il s’agit du célèbre pingouin Tux. Lui et son ami Gnu décident de livrer des médicaments contre le Sida en Afrique à l’aide d’une camionnette chargée... d’échantillons. En effet, les USA et les industries pharmaceutiques veulent garder les traitements pour les pays développés, et une vaste conspiration corrompt un à un les dignitaires de l’ OMS. Heureusement, nos héros ont un tuyau : un trafiquant indien peut leur donner gratuitement les précieux traitements. C’est dans ce contexte peu glorieux que le jeu prend toute sa dimension : chaque niveau des dialogues au ton décalé ponctuent ce jeu clairement surprenant, à prendre au douzième degré.

Driver version Tux

Par de nombreux aspects, Slune reprend les recettes qui ont fait le succès de la série Driver sur PlayStation, il y a une dizaine d’années. Les graphismes sont « faits maison », pourtant l’intérêt du jeu n’en pâtie pas. Les missions confiées au pingouin sont plus surprenantes les unes que les autres. Par exemple, une d’elles consiste à faire des loopings en soucoupe volante devant un portail de maison afin d’impressionner et de faire ouvrir la porte. Les véhicules se contrôlent tous à la souris, ils peuvent sauter (dans les deux sens du terme d’ ailleurs), et prendre des boosts d’accélération. Les missions sont variées : courses, filatures, acrobaties... Complétée par un humour improbable, l’expérience est vraiment fun. Le jeu est nativement disponible sous Linux, cependant il est possible de l’émuler sous Windows. gwilh@fac-here.com

Jeux vidéo - le jeu de la politique Président vénézuélien charismatique, Hugo Chavez fait régulièrement parler de lui, ou dit autrement : fait rire. Aujourd’hui, nous vous proposons son approche des jeux vidéo. Le 17 janvier dernier, dans sa très Cette conspiration mis au jour, démocratique émission télévisée l’honorable président conclu alors en hebdomadaire Alo Presidente, le disant que les jeux vidéo sont « un président vénézuélien a décrété chemin tout tracé vers l’enfer ». que « Ces jeux qu’on Il attaque ainsi appelle ‘PlayStation’ Playstation, après avoir sont un venin. Il y a des attaqué Nintendo jeux qui t’apprennent quelques temps plus à tuer. Une fois, ils en tôt pour sa promotion ont fait un avec mon de l’individualisme et visage, il faut chercher de la violence (Mario ?), Chavez pour le tuer. » et en profite par la Mais ce n’est pas même occasion pour tellement parce que s’en prendre à une belle sa personne a pu être blonde : « la Barbie, qui Hugo Chavez, président visée (par un jeu flash n’a rien à voir avec notre vénézuélien sur Internet tout au plus) culture ». Il propose donc qu’Hugo s’énerve, non. Ce n’est pas de concevoir des « poupées avec des non plus pour les addictions que les visages d’Indiens. » jeux vidéo peuvent créer, ce qui leur Les seuls jeux semblant trouver est si souvent reproché (avec raison). grâce à ses yeux étant le yo-yo et la S’il s’emporte ainsi c’est parce qu’il voit toupie, dont il vante les vertus à ses dans les jeux vidéo une conspiration auditeurs. occidentale. Ainsi, « Les jeux qui permettent de détruire des villes ou Ironie du sort, certains d’entre vous de jeter des bombes sont vendus par se rappelleront sûrement que dans le des pays capitalistes pour répandre jeu Rainbow Six l’un des héros sauvant la violence et permettre, plus tard, l’Amérique s’appelle Chavez. Pauvre de vendre des armes. Le capitalisme président, il en aurait la nausée… On crée le besoin de tabac, de drogue et lui dit ? d’alcool pour ensuite les vendre. » franck@fac-here.com


atelier journalisme ? 24

ActualitĂŠ Quotidien Reportage Culture

DĂŠtente

le journal tapis volant est une initiative ĂŠtudiante

Vous souhaitez y participer? Contactez-nous, ce sera un plaisir!

3DMRDHFMDLDMSRDSCNRRHDQR CDB@MCHC@STQDfQDSHQDQ @TOQmRCTRDQUHBDBTKSTQDKCD UNSQD$3064VVVBMNTREQ

Ce document participe à la protection de l’environnement : il est imprimÊ par Caractère, site de production 14001 et sur papier 100 % PEFC/10-31-945 - Conception : le laboratoire des Êmotions (02 32 83 16 17) - dÊc. 2008

Le Tapis Volant - vol.7 Avril 2009


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

25

Le Tapis - vol.7 Avril 20092010 Le TapisVolant Volant n°14 - fév.

L’Horoscope de février, par Laurent BÉLIER : Côté finances : bonne idée d’avoir fait un « crédit révolver »

BALANCE : Tourisme et identité nationale : si vous êtes d’origine étrangère,

TAUREAU : Espoir : si vous êtes chinois, votre pays va décider de respecter

SCORPION : Côté cœur : comme agent de la tcar, vous êtes une crème

pour acheter le pot de peinture couleur vomi qui chauffe en été sur arnaqueshopping ! Le crédit ça vous connaît, vraiment vous êtes fait pour diriger les finances de l’Etat !

les droits de l’homme ! À vous google no limites, le droit de la presse et de l’écologie, et en plus, fini les enfants qui travaillent sur des baskets dans les caves... Non, on déconne ! L’horoscope c’est toujours n’importe quoi !

GÉMEAUX : Côté santé : votre bonne résolution va être respectée, vous allez perdre du poids ! Une pandémie de gastro est annoncée. En plus, vous allez retourner dans la salle sportive municipale... Bon, c’est pour faire la queue pour un vaccin, quand même bravo champion ! Côté cérébral, ce n’est pas la forme, c’est la deuxième fois que les firmes pharmaceutiques vous roulent...

CANCER : L’examen : venir en état d’ébriété à votre première leçon de conduite, sous prétexte de se mettre en situation réelle, ne sera pas vécu par votre instructeur comme un événement positif. Mais vous avez raison de penser que la mort n’arrive qu’aux autres... surtout lorsqu’ils risquent de vous croiser !

LION : Votre indignation sur le fait qu’on donne autant d’argent et une si grande importance médiatique à Tahiti sera mal interprétée. C’est vrai que cette île a perdu Carlos, mais tout de même ! On devrait donner plutôt donner à ceux qui en ont vraiment besoin : vous par exemple, pour des cours de géographie...

VIERGE : Dans la soirée du 14, vous allez vous rendre compte que votre

vie est comme une boite de chocolats... qu’on vous a refilé à Noël pour s’en débarrasser ! C’est vrai qu’un bon mac do à la St Valentin ça fait toujours son petit effet ! Il y a des moments où on aimerait plus se taper Flunchy que son mec ou sa nana...

si vous passez votre temps à nous refiler l’insécurité, si vous aimez les armes et vous avez du pétrole et des séries à la con sur le satellite, on va vous proposer de retourner dans votre pays : les Etats-Unis !

et vous avez le prix Nobel pour avoir compris que si une personne n’est pas capable de payer une place à 1 euro 40, elle l’est encore moins de payer une amende de 70 euros.

SAGITTAIRE : Votre grève de la faim pour le retour de « la petite maison

dans la prairie » à la télévision est un juste combat qui est passé inaperçu aux yeux des médias vendus... Faut croire que c’est encore le gouvernement invisible du mal qui persécute les témoins de Jéhovah... C’est la lutte finale !

CAPRICORNE : Belle énergie ce mois-ci, mais il ne vous suffira pas d’avoir le costume de l’araignée pour arrêter les gamins qui sortent des open bar du centre ville ! Persévérance est votre deuxième nom et vous allez découvrir que vous avez le pouvoir d’arrêter les poubelles en plein vol avec vos dents...

VERSEAU : Travail : ben, continuez à regarder pousser la plante verte de la

salle de réunion. Au moins le mois dernier, vous aviez la crise, la grippe et les intempéries pour expliquer vos résultats. Allez courage, on ne reste pas non plus président de la république toute sa vie !

POISSON : Vous avez enfin compris que les livres ne servaient vraiment

à rien, justes bons à tuer des arbres trop centenaires et trop gentils ! On devrait tous vivre main dans la main, tous nus dans la forêt ! On vous parle comme à un débile ? Ben oui, après tout, vous avez adoré avatar, normal...

Cet horoscope est purement humoristique, tout cas se produisant ne serait que pur manque de chance !

Sexo : toucher mais pas couler ! Que pourrait-on aborder d’intéressant ce mois-ci ? En soit il y a bien des sujets intéressants, mais quoi de captivant ? Nous n’irons pas jusqu’à prétendre captiver les foules mais nous essaierons au moins de rendre les choses lisibles. Pourquoi ne pas parler de langage corporel mais au travers du toucher ? Les humains ont besoin de contacts physiques, c’est indéniable, mais tous n’éprouvent pas les mêmes besoins ni les mêmes envies. Et la différence peut s’avérer flagrante lorsqu’on se penche sur ce qu’aiment les hommes et les femmes à ce sujet. La manière de toucher son partenaire, de le caresser, de l’effleurer, d’atteindre ses zones les plus érogènes, comptent énormément dans les relations de couple et font partie intégrante d’une sexualité que l’on veut épanouie. Et là-dessus, le temps tient une place importante : chacun des genres n’a pas les mêmes nécessités en terme de temps. Par exemple, les hommes apprécient que leurs partenaires ne se perdent pas trop en route et parviennent au but dans un laps de temps relativement raisonnable, si ce n’est souvent rapidement. Leur chimie est ainsi faite. Cela ne veut pas dire qu’ils n’apprécient pas toute cajolerie et autres attentions délicates en terme de caresses, mais cela le sera plutôt après l’affaire conclue ou en dehors

(même si ces caresses ont tendance à les exciter, mais cela on n’y peut pas grande chose c’est même plutôt bon signe). Quant aux femmes, elles apprécient au contraire que leur partenaire prenne bien leur temps (souvent, cela ne veut pas dire que des étreintes sauvages, rapides soient exclues, pas du tout) et contrairement aux idées reçues de beaucoup, leurs zones érogènes ne se réduisent pas et ne sont bien souvent pas les seins (plus précisément, les mamelons) et le clitoris. Le dos, le bas du dos, le contour des seins, les lèvres, ou encore l’entrejambe sont des zones qui attisent le désir et l’envie bien plus que les organes sexuels directement. Et pour ceux qui penseraient que cela est une perte de temps ou qui n’arriveraient pas à se contrôler, c’est bien dommage, car ce genre d’attentions instaurées, c’est le feu d’artifice assuré... emmanuelle@fac-here.com

Séduction : Premier rendezvous, premiers conseils

Vous l’avez abordée, vous l’avez intéressée, vous l’avez invitée, il ne vous reste plus qu’à la séduire. Aujourd’hui est le jour de votre premier rendez-vous. Préparatifs

Ne lui dites pas où vous allez l’emmener. Le mystère est attirant. Petite astuce : si elle vous harcèle pour savoir précisément le lieu du rendezvous et ce que vous allez y faire, c’est qu’elle est réellement intéressée par vous. Mais si vous lui faites une surprise, faites en sorte qu’elle ne soit pas déçue en la découvrant. Evitez donc les bars et cafés ultra classiques de Rouen tels ceux autour de la Fnac ou de la place du Vieux. Notre ville regorge de petits cafés et salons de thé tout à fait adaptés.

La conversation, le facteur de réussite

Un rendez-vous n’est pas un entretien d’embauche : être sûr de soi tout en restant décontracté et réceptif, voilà la combinaison gagnante. Ni vantard ni geignard, restez humble, ne vous vantez pas de vos exploits, et ne vous plaignez pas de votre sort. Et surtout, écoutez-là, relancez-là,

demandez-lui plus de précision, pour montrer que vous vous intéressez à elle. Agrémentez tout cela d’un humour discret mais omniprésent. Vous pouvez même oser le culot : « tu es bien curieuse dis-moi, il faut croire que tu es vraiment intéressée par moi. ». Trois sujets à éviter absolument : la politique, la religion et les ex. Quatre sujets à développer abusivement : les passions, les goûts, l’avenir, et elle.

Pour aller plus loin

N’hésitez pas à faire de ce rendez-vous un moment à multiples facettes. Ainsi après être restés une ou deux heures à discuter agréablement, proposez-lui de venir vous aider à choisir une chemise, ou passez « par hasard » devant un lieu que vous voudriez visiter. C’est l’occasion de partager autre chose, sans table entre vous deux. Et vous me dites qu’il faudrait penser à l’embrasser ? Messieurs, cela nécessite un article entier ! Donc, à bientôt. franck@fac-here.com


26

Le Tapis - vol.7 Avril 20092010 Le TapisVolant Volant n°14 - fév.

Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

Ça sent encore le sapin en janvier Que ce fut une belle journée le 6 janvier, non pas que les étudiants ont vu leurs partiels remis à plus tard pour réviser (chose que ne feront pas un certain nombre), ou encore que c’est mai 68 en janvier pour les travailleurs qui ont pu rester au chaud, non pas qu’il y avait une beau soleil... mais juste que notre monde est sous la neige. Que c’est un régal quand nos habitudes sont perturbées. Cette article est écrit le jour même, et peut-être que par la suite, ça va dégénérer, qu’on va finir dans un monde de glace, entre la faim et la grippe A (l’Etat peut toujours rêver !). Et dire que personne n’est sur le coup de vendre des luges !

Vous me direz : c’est « le blackout » ? Ce mot d’origine anglaise désigne une panne d’électricité à large échelle, mais là ce n’est pas le cas, on peut encore recharger nos batteries de téléphone pour appeler, pour se marrer de la situation, entre énervement et émerveillement. Le bruit de l’agitation moderne se plie

au silence du blanc qui élimine les routes vers le travail. Plus de bus, les étudiants prennent d’assaut les sites pour avoir des informations (mais pas toujours au point la mise à jour !). C’est un « joyeux bordel»! Joyeux car l’ensemble des gens que vous croisez prend ça de façon positive. On reste des grands enfants  ! Finalement, le scénario « plus rien ne marche » c’est pas si mal, demain travail ou pas, on verra bien. Notre agitation moderne s’est arrêtée pour une journée et ça fait du bien. Allez la nature, encore un effort, faudrait empêcher nos portables et nos

télévisions de fonctionner... juste pour voir si on peut survivre à ça, et redécouvrir le livre. schoe@fac-here.com Photos de Mont-Saint-Aignan : Laurent Quelques courageux rentrent dans les cités universitaires après les annulations d’épreuves, de nombreux étudiants n’ayant pas pu monter à la fac.

TEST : Où allez-vous passer la Saint-Valentin ? Petit test amusant sans prétentions ! 1 – Ce que je préfère au cinéma : # Les films d’action & Les films romantiques + Les films d’art et d’essai @ Les comédies dramatiques

5 - Vous devez offrir des roses, vous en mettez combien ? &7 @ 100 +4 #1

2 – Le frigo est quasiment vide, vous mettez sur votre pain… + … rien puisque je mangerai chez un pote ! & …rien, c’est déjà bien d’en avoir ! # …un reste de pâté @ …n’importe quoi tant que je mange !

Vous avez une majorité de @ Vous allez passer la Saint-Valentin devant la télé, seul(e), même Jean-Pierre Pernault n’est pas là aujourd’hui… Mais n’oubliez pas de faire des courses, le rayon surgelés peut toujours réserver des rencontres sympas…

3 - La Saint-Valentin ça vous inspire… + …Un thème fait et surfait ! @ …Un jour sympa quand on est pas seul ! & …Une occasion en plus de déclarer son amour ! # …que ce dimanche y’a apéro avec les potes ! 4 - Il est 14h14… @ Et je n’ai encore rien fait de la journée ! # Je m’en fiche, mais d’une force ! + Et je n’ai pas encore fini de lire Télérama & Et ma moitié ne m’a pas appelé(e) depuis 14 minutes !

Vous avez une majorité de # Vous allez passer la journée à bricoler ou à faire du ménage, un peu comme tous les jours ! (ou pas…), en maudissant cette fête débile qui ne sert à rien d’autre qu’à faire parler les gens. Vous avez une majorité de & Vous aurez droit à un dîner en amoureux à la Pasta Tinto (pur resto pour cette occasion, rue Victor Hugo !)… ou à Flunch si votre moitié est fauchée… ou dans un kébab si elle est très fauchée… Vous avez une majorité de + Vous allez passer la Saint-Valentin seul(e) au cinéma, au Melville même, pour l’avant-première d’un film slovaque expérimental. Et vous allez passer une bonne soirée !


Actualité Quotidien Reportage Culture

Détente

Expression libre

27

Le Tapis - vol.7 Avril 20092010 Le TapisVolant Volant n°14 - fév.

Thon sur Thon

Il était une fois, dans l’immense océan de la vie, une morue qui s’appelait Murielle. Elle n’était ni trop vieille ni trop jeune, mais elle n’avait toujours pas trouvé écaille à sa nageoire, et pour cause : Murielle sentait le thon. Mais vraiment très, très fort. Quand on la voyait, on ne remarquait que ça, une odeur de thon en boîte même pas vraiment frais. Tous les mâles attirés par ses beaux yeux globuleux se mettaient à froncer le nez (comment ça, un poisson ça n’a pas de nez ? …) dès qu’ils se trouvaient dans la limite fatidique des deux mètres trente cinq de la jeune morue. Certains essayaient d’aborder le délicat sujet olfactif par une plaisanterie (« Hey, t’as pas l’impression qu’il y a un thon crevé dans les parages ? »), mais aussitôt qu’ils réalisaient le triste état des choses, ils se carapataient dès que la décence le permettait, c’est-à-dire généralement à la fin du premier rendez-vous galant, en évitant bien entendu le moment fatal du baiser d’au revoir ou le dernier verre avant de repartir (ou pas). Ainsi, Murielle était très malheureuse. Ce n’était pas sa faute si elle sentait si fort, c’était certainement dû à une malencontreuse ascendance généalogique, elle avait toujours trouvé que sa grand-mère maternelle avait des yeux trop petits pour une morue pure souche, on se demande encore qui était son géniteur à celle-là … Mais un jour, la roue tourna. Elle rencontra

Une nouvelle de Fanny Renard

un barbeau tout à fait charmant, qui se retourna sur son passage quand elle le frôla par hasard. Ses yeux ternes et glauques s’illuminèrent, et il invita tout de suite Murielle à dîner dans un restaurant de fruits de mer, en la complimentant avec tant de ferveur sur son « délicat fumet » que la petite morue se mit à devenir aussi rose qu’une crevette cuite. Pour l’occasion, elle sortit son collier de perles et des faux sourcils pour donner de la profondeur à son regard (bah quoi, les morues aussi ont le droit d’être coquettes …). Son cavalier vint la chercher un peu en avance, lui fit du pied pendant tout le dîner (enfin de la queue, mais dit ainsi, cela peut prêter à confusion…), et se jeta goulûment sur elle dans un fougueux et gluant bouche à bouche en la raccompagnant jusque chez elle, avant de lui avouer son désir ardant pour elle dans un langage qu’elle ne comprit pas tout à fait, mais qu’elle trouva adorable. C’était la première fois qu’un mâle l’appelait sa « petite moule » et disait vouloir la farcir, la dévorer, et autres promesses qui faisaient rougir l’innocente petite morue. Conquise, elle laissa entrer son galant « pour un dernier verre » (ou pas), et se laissa autant griser par les bulles de son breuvage que par les mots de son prince charmant. Elle faillit étouffer quand celui-ci se jeta sur elle dans un élan presque sauvage de passion charnelle en lui susurrant

Un peu d’humour Un ours, un lion et un cochon discutent : L’ours dit : « Si je grogne dans la forêt, tous les animaux tremblent de peur ». Le lion dit : « Si je rugis dans la jungle, tous les animaux s’enfuient ». Le cochon dit : « Moi, je tousse une seule fois et la planète entière se fait vacciner ».

à l’oreille (enfin, dans le petit trou qui lui sert d’appareil auditif) qu’il voulait la dévorer comme un sushi. Le reste de la nuit se déroula comme dans un rêve du style de la Petite Sirène pour la jeune Murielle qui n’avait jamais connu pareille aventure auparavant. Mais le rêve se termina comme beaucoup de rêves se finissent, c’est-àdire le lendemain matin au réveil. Celui de Murielle fut particulièrement brutal. Elle retrouva sa chambre saccagée, vidée de toutes ses affaires, et juste un petit mot sur le lit, là où aurait dû se trouver son amant (classique…) : « Ma Murielle, Il faut que je t’avoue quelque chose. Je ne t’ai pas tout dit hier soir. Je t’aime, et j’ai aimé cette nuit, mais je ne peux rester avec toi. J’ai un terrible et inavouable secret. Je suis zoo-nécrophile. J’aime les petits animaux morts. Avant, j’étais marié, mais ma femme m’a quitté quand elle a découvert que j’avais tué notre petit thon domestique pour assouvir ma coupable passion sur lui. Et hier, quand je t’ai rencontré, ton parfum suave m’a rappelé ce moment de jouissance unique, que j’ai voulu revivre à tout prix. Mais cela ne peut durer, je finirais par te tuer pour de vrai, afin d’exalter de ton corps si putridement désirable toute la fragrance qu’il contient. Malgré cela, sache, ma Murielle, que jamais morue ne fut aussi thon que toi. A jamais ma douce, Ton Barthélémy Barbeau. »

C’est deux œufs au plat qui sont dans une poêle lorsque l’un s’exclame « Oula, fait - Contactez l’équipe par le coupon cichaud ici ». Là, son compagnon, terrorisé s’écrit « Aahhhh un œuf qui parle ! » dessous, ou aux contacts mentionnés en page 2 du journal. - En échange d’une cotisation symbolique (5 euros) vous devenez La solution du Sudoku du mois membre de l’association Fac-here estàvotredisposition,contactez pour toute l’année universitaire. la rédaction. Vous désirez un Les membres de l’association peuvent écrire autant qu’ils le souhaitent autre jeu pour les prochains durant toute l’année, et ne sont pas mois ? A vos suggestions : limités dans leurs contributions.

tests de personnalité, mots croisés, garder le Sudoku... vous choisissez ! :) contact@fac-here.com

Le détail du mois

D’où peut venir cette photo ? A vous de nous le dire en répondant à l’adresse contact@fac-here.com. La réponse sera dévoilée le mois prochain :) Le mois dernier la photo représentait une maison à l’angle de la place Barthélemy et de la rue Damiette (parvis de Saint Maclou), qui a ses fenêtres qui épousent la forme de la cage d’escalier !

Cuisine : Riz frit aux crevettes Cette recette demande assez de préparation, mais le résultat est sympathique. Préparation : 15min. Cuisson : 15min Ingrédients : 12 grosses crevettes crues. 250g de riz cuit. 30g d’huile de palme. 4 oeufs. 1 oignon finement émincé. 1 gousse d’ail hachée. 3 cuillères à soupe de sauce soja. 2 cuillères à soupe de sauce d’huître. 2 cuillères à café de sucre en poudre. 1 pincée de piment de Cayenne. 1/2 bouquet de coriandre. Faites chauffer l’huile de palme dans un wok. Quand elle est bien chaude, versez le riz en mélangeant. Au bout de 2 min ajoutez les crevettes, l’ail et l’oignon. Faites-les sauter pendant 3 à 4 min. Dès que les crevettes ont pris une belle couleur, enlevez-les, ainsi que le riz, du wok. Réservez. Ensuite battez les oeufs en omelette et faitesles cuire en oeufs brouillés dans le wok. Ajoutez le riz, les crevettes, la sauce soja, la sauce d’huître, le sucre et le piment. Mélangez bien le tout et laissez cuire à feu doux 5 min en couvrant. Ciselez la coriandre au-dessus du plat. Servez aussitôt ! Doriasch@fac-here.com

Participez au journal !

Le Journal Tapis Volant est votre journal étudiant. Il a pour vocation de vous informer sur ce qui concerne et intéresse le monde étudiant. Vous pouvez naturellement y participer quelle que soit votre passion (écriture, photo, dessin...) Deux canards sont dans une mare. D’un coup l’un des deux s’exclame « COIN ! » Pour participer voici la marche à et l’autre, impressionné, répond « Bah mince alors ! C’est ce que j’allais dire ! » suivre :

Au pays du Sudoku

A défaut de se suicider dignement, Murielle sombra dans l’alcoolisme et vit par la même occasion son rêve se réaliser : elle cessa peu à peu de sentir le thon pour empester le formol, et épousa un bar commun qui la fournit en alcool contre paiements en nature divers et variés.

Vous pouvez ainsi choisir de publier une seule fois ou de tenir une chronique mensuelle : Vous êtes libres de choisir votre implication pour aménager votre planning avec les cours et les examens. - Si vous n’avez pas d’idées précises de chroniques, nous pouvons vous recommander des enquêtes, interviews, dossiers ou encore brèves à mettre en oeuvre. Il suffit de demander :) Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous adresser ce coupon par courrier ou à nous l’apporter au local de l’association, nous en discuterons autour d’un café ! Par avance, participation

merci

de

Association Fac-here 2 place Emile Blondel La Maison de l’Université – 1er étage 76 821 Mont Saint Aignan Cedex Je souhaite participer à la vie de l’association et du Journal Tapis Volant, en m’impliquant dans (plusieurs choix possibles) : La rédaction de brèves ou d’articles ponctuels La rédaction de chroniques mensuelles / bimestrielles Le comité de relecture La photographie Le dessin ou la caricature La mise en page La distribution du journal La recherche d’annonceurs NOM – Prénom : .............................................................................. Téléphone : .................................. Mail : ......................................... Filière : .............................................................................................

votre



Journal Tapis Volant n°14 (Association Fac-here - Rouen - février 2010)