Issuu on Google+

UNE VILLE, UNE FEMME, UNE ÉQUIPE UNE VILLE De par son histoire, la ville de Villeneuve d’Ascq occupe une position singulière dans la métropole lilloise. La ville a été créée et s’est créée sur une identité solide. On été développés et expérimentés à Villeneuve d’Ascq : une autre manière - plus collective et plus participative - de vivre ensemble, un rapport ”durable” à l’environnement, des innovations techniques, technologiques et architecturales. Aujourd’hui, ces utopies créatrices originelles ont été dissoutes, banalisées. Par notre projet et notre approche, nous entendons réactiver cet ADN constitutif de Villeneuve d’Ascq et l’adapter au monde d’aujourd’hui, au monde de demain. L’expérimentation sociale, l’innovation technologique, l’approche environnementale, les universités et la recherche, etc. retrouveront toute la place qu’elles méritent et seront directement partie prenante de l’exercice du prochain mandat avec vous et avec nous. Le moment est venu de donner un souffle nouveau, positif, constructif et ambitieux à notre ville. L’heure d’un nouveau cycle est venu. Sebastien Jakubowski, enseignant chercheur et Pascal Dupont, ingénieur retraité, Villeneuvois depuis 1977 (Président et Vice- président d’Alternatives)

UNE FEMME Ce que j’apprécie chez Florence Bariseau ce sont ses capacités d’écoute et d’échange. C’est une personne qui dégage un charisme, une détermination et un dynamisme qui lui permettront de donner à Villeneuve d’Ascq toute sa place de leader au sein de Lille Métropole. Florence est spontanée et dotée en parallèle d’une admirable détermination. C’est une femme active, chef d’entreprise qui sait et a l’habitude de prendre des décisions. Florence est une femme de conviction. Jamais sectaire, elle possède un très beau sens du rassemblement. C’est une maman qui connait les valeurs de la famille, et qui a les capacités de mener toutes ses responsabilités professionnelles, engagements d’élue et de famille harmonieusement. Elle parle avec beaucoup d’affection et de vérité de Villeneuve d’Ascq, de sa qualité de vie et de son rayonnement. Je suis convaincue qu’elle permettra à Villeneuve d’Ascq de cultiver son originalité, de dynamiser la vie citoyenne, de lui redonner le goût de l’innovation et de l’ambition. Catherine Meliet, Ingénieur d’étude CNRS, techniques de synthèse et d’analyse chimiques.

UNE ÉQUIPE Après avoir été avec mon mari au service des Asquois pendant 42 ans et fidèle à la politique du Centre qui a toujours été la mienne, je rejoins Florence Bariseau que j’apprécie pour sa compétence, son dynamisme et sa jeunesse. Je suis persuadée que Florence Bariseau sera à même de gérer notre belle ville de Villeneuve d’Ascq et vous invite tous à voter pour elle.

IMPÔTS, SÉCURITÉ, CADRE DE VIE, EMPLOI, PROXIMITÉ Nos priorités

Il y a plusieurs années, j’ai eu un coup de cœur pour Villeneuve d’Ascq. Je me suis engagée à la servir en tant qu’élue. Depuis, j’arpente nos rues, je croise vos visages, j’écoute vos attentes, vos besoins. Je travaille, entourée de mes “experts”, à construire une vision, un projet, une équipe, qui redonnera à Villeneuve d’Ascq, son identité, nous fera retrouver la qualité de vie qu’on nous envie et fera de notre ville LA ville du 3 ème millénaire. Aujourd’hui, nous vous présentons nos engagements sur les 5 thèmes que vous avez choisi comme prioritaires . Nos propositions illustrent une vision différente, notre équipe incarne une méthode différente : pragmatique et ambitieuse, crédible et volontaire, rigoureuse et inventive.

Pour 2014 : la meilleure des vies possibles, la meilleure des villes possibles.

Electionlses Municipa

2014

Monique Carnois, Pharmacienne en retraite

Et aussi “un collectif citoyen, la société civile, des déçus de la gauche”

Contact : florenceva2014@gmail.com - T. : 06 07 58 71 13


1

2

3

- 10% de taxe d’habitation

1 Les impôts

4

5

6

7

8

9

3 Le cadre de vie -10% des tarifs de cantine

• Il n’y a pas de fatalité au matraquage fiscal. Après l’étude réalisée par un expert en finances publiques et management des collectivités territoriales, nous prenons l’engagement de baisser de 10 % nos impôts locaux et notamment la taxe d’habitation pour libérer du pouvoir d’achat aux villeneuvois. Nous baisserons également les tarifs de la cantine de 10%. Des exemples de mauvaise gestion ont été identifiés et plus particulièrement au niveau de l’absentéisme du personnel communal : 18% (moyenne nationale de 10%). Mal être dans les équipes, déconsidération et démotivation des agents. Le coût de l’absentéisme est estimé à plus de 7 millions d’euros. Après analyse, nous pouvons dégager diverses marges de manœuvre pour financer ces baisses d’impôts, de tarifs tout en relançant l’investissement. Jean Charlier, expert en finances publiques et management des collectivités. (1)

Doublement des effectifs de la police municipale

70 caméras de vidéo protection

2 La sécurité • Afin d’agir efficacement et rapidement, pour la sécurisation de notre ville, deux décisions fortes : doubler les effectifs de la police municipale qui pourra ainsi travailler enfin 7 jours sur 7 ; installer 70 caméras de vidéo projection sur l’ensemble des quartiers. Cette présence sur le terrain permettra de lutter efficacement contre les incivilités et la mendicité agressive, de surveiller l’installation irrégulière de populations et enfin sécuriser famille et enfants. Enfin, par la mise en place de dispositifs tels que « le rappel à la loi » ou la création d’un « conseil des droits et devoirs », la ville prendra enfin toute sa place dans la lutte et la prévention de la délinquance. Jean François Hilaire, Conseiller Municipal et membre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (2) ; Céline Wastyn cadre d‘entreprise et mère de famille (3)

10

1 quartier 1 marché

11

aCréation des Ambass deurs du cadre de vie

• Les villeneuvois ont droit à des espaces publics propres et verts. Afin de retrouver ce cadre de vie qui a fait le bonheur passé des villeneuvois, nous mettrons en place des «ambassadeurs du cadre de vie» véritables relais des attentes et besoins des habitants. Il faut enfin combattre l’abandon que vivent certains de nos quartiers, aujourd’hui délaissés. Par la volonté, la réactivité, la rénovation de nos équipements, des relations fortes avec les bailleurs sociaux, la création de jardins familiaux, nous pouvons retrouver notre bien être et notre qualité de vie. Vincent Baledant, spécialiste en environnement (4) ; Nordine Zaïri , éducateur de quartier (5) ; François Lepoutre consultant et Villeneuvois depuis 1960. (6)

4 L’emploi

Création d’un de prêts bonifiés pour n tio éa Cr es ris ep club entr tisans les commerçants et ar

• Aujourd’hui l’emploi est un enjeu majeur. Nous devons créer les conditions nécessaires à l’implantation et au développement d’entreprises, d’artisans et de commerçants. Nous irons au devant des entrepreneurs, des artisans, des commerçants, des porteurs de projet et nous les aiderons avec tous les leviers à notre disposition : réelle vision urbanistique, club d’entrepreneurs, prêts bonifiés pour l’installation, l’amélioration et la sécurisation des points de vente ou d’accueil et enfin, une véritable politique d’animation des quartiers avec la création d’un marché par quartier. Nous favoriserons les initiatives d’accompagnement à la recherche d’emploi et à la formation. Fabrice Veraeghe, Chef d’entreprise (7), Bénédicte Darcas, Consultante indépendante (8) Isabelle Torris, audit aide à la recherche d’emploi (9)

5 La proximité

1 mois 1 quartier

ls de Autonomie des consei quartier et de jeunes

• La proximité, la démocratie locale, l’écoute sont essentiels à nos yeux. Le système actuel n’est pas satisfaisant : conseils de quartier et des jeunes peu ou pas écoutés, pas valorisés. Nous voulons, pour ces conseils, une véritable autonomie financière et politique et nous nous engageons à réaliser enfin une réelle consultation sur les grands projets. «Un mois un quartier» : chaque mois, un quartier sera passé à la loupe, écouté, et recevra des réponses rapides et concrètes. Nomination d’un adjoint à l’accessibilité, pour une prise en compte de l’accessibilité au sens large (physique, sociale...) avec une politique transversale. Bernard Caignet, référent accessibilité (10) ; Christophe Bonnard, enseignant et coordinateur adjoint d’un Conseil de Quartier (11) ; Sophie Lefebvre , étudiante et ex-membre du Conseil des Jeunes (12)

12


Nos priorités