Page 1

SUPPORT DE COURS BOURBON PLONGEE Darse de plaisance du Port Ile de la Réunion  0692 66 31 72


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

SOMMAIRE 1/ Programme FSGT

Page 2

2/ Signes de plongée

Page 3

3/ Rappels Surpression Pulmonaire & A.D.D.

Page 4

4/ La noyade

Page 5 à 7

5/ Tractage et sortie de l’eau

Page 8

6/ Fiche « Intervention en cas d’accident »

Page 9

7/ Fiche « Appel » + « Transmettre l’info »

Page 10

8/ Fiche Bilan

Pages 11 & 12

9/ Dossier Oxygénothérapie

Pages 13 à 22

10/ Dossier mise en P.L.S.

Page 23

11/ Utilisation de la V.H.F.

Page 24

12/ Fiche d’évacuation

Page 25

13/ Fiche CROSS

Page 26

14/ Fiche récapitulative CAFSAN

Page 27

15/ Bibliographie

Page 28

16/ Notes

Page 29

F. MALLET

Page 01

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 02

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 03

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 04

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

LA NOYADE

F. MALLET

Page 05

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

LA NOYADE

F. MALLET

Page 06

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

LA NOYADE

F. MALLET

Page 07

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

DIFFERENTES TECHNIQUES DE TRACTAGE

DIFFERENTES TECHNIQUES DE SORTIE DE L’EAU

F. MALLET

Page 08

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 09

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 10

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

RCP à 1 équipier Apprécier la conscience

Vous m’entendez ? Serrez moi la main ?

A L’AIDE

Libérer les voies ariennes

Basculer la tête en arrière

Elever le menton

Col – cravate – ceinture bouton

Ouvrir la bouche

Apprécier la respiration

Retirer un corps étranger à l’aide des doigts Joue + Oreille + yeux 10 secondes au plus

Pas de ventilation

Faire 2 insufflations

Contrôler si l’air passe et la poitrine se soulève.

Contrôler la circulation Pas de circulation

Rechercher tout signe, tel que : Toux, rales, mouvements, etc.

Pas de pouls => ACR

Attaquer la RCP Signes circulation ?

30 compressions 4 à 5 cm, 100 par min

F. MALLET

Page 11

2 insufflations

Tous les 5 cycles

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

RCP à 2 équipiers Apprécier la conscience

Libérer les voies ariennes

Basculer la tête en arrière

Elever le menton

Vous m’entendez ? Serrez moi la main ?

Col – cravate – ceinture - bouton

Ouvrir la bouche

Apprécier la respiration

Retirer un corps étranger à l’aide des doigts

Joue + Oreille + yeux

Pas de ventilation

10 secondes au plus

Faire 2 insufflations

Contrôler la circulation: Toux, râle, mouvement... 15 litres par min

Pas de circulation

Pas de pouls => ACR

Attaquer la RCP Signes circulation ?

15 compressions 4 à 5 cm, 100 par min F. MALLET

Page 12

Tous les 5 cycles 2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 13

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 14

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 15

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 16

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

Matériel de ventilation artificielle : le ballon auto remplisseur Usage Le ballon auto remplisseur est un insufflateur manuel. Il permet : - d’assurer la ventilation artificielle d’une victime, - d’administrer de l’oxygène en inhalation.

1- Le ballon auto remplisseur : - a une contenance de 240 à 1800 ml (selon la taille adulte ou nourrisson), - permet, lors de sa compression, d’insuffler une quantité suffisante d’air, - reprend spontanément sa forme initiale. 2- La valve d’admission d’air ou d’oxygène : - permet l’entrée de l’air dans le ballon pendant l’expiration de la victime et le raccordement au réservoir d’oxygène. 3- La valve séparatrice ou « valve patient » : - pièce intermédiaire qui est reliée à un masque, à une sonde d’intubation, à une canule de trachéotomie ou à un embout buccal, - permet le passage de l’air insufflé, - évacue l’air expiré par la victime à l’extérieur du dispositif, - peut être équipée d’une valve de « suppression » qu’il convient d’obturer chez l’adulte pour éviter les fuites. (A ce jour, seul le matériel nourrisson doit en comporter). 4- Le masque : - est adapté au visage de la victime, - il comporte : - un bourrelet gonflable ou élastique qui assure l’étanchéité sur le visage, - un dôme en plastique transparent, - un connecteur à la valve. F. MALLET

Page 17

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

Les valves

Le dysfonctionnement PROBLEME La poitrine de la victime ne se soulève pas lors d’une insufflation.

Vous percevez une résistance anormale au passage de l’air dans les voies aériennes de la victime lors de l’insufflation.

PROBLEME Le ballon réserve à oxygène ne se gonfle pas entre deux insufflation.

RAISON

- Faites pratiquer temporairement une ventilation artificielle par une méthode Mauvais fonctionnement orale en utilisant un embout buccal. de la « valve patient ». - Vérifier le bon fonctionnement de la valve. - Changez-la au besoin. Etanchéité insuffisante - Contrôlez le maintien du masque. lors du maintien du - Réalisez la ventilation artificielle à deux masque facial. équipiers dont un maintient le masque. - Faites pratiquer temporairement une Fuite d’air par altération ventilation artificielle par une méthode orale de la paroi du ballon auto en utilisant un embout buccal. remplisseur. - Changez le ballon auto remplisseur. - Faite pratiquer temporairement une ventilation artificielle par une méthode orale Mauvais fonctionnement en utilisant un embout buccal. de la « valve patient ». - Démontez la valve patient. - Contrôlez l’intégrité de ses constituants. - Changez-la si l’anomalie persiste. Obstruction des voies - Libérez et désobstruez les voies aériennes aériennes de la victime. de la victime. RAISON SOLUTION - Connectez le raccord d’oxygène Le raccord d’oxygène n’est pas au ballon réserve et à la bouteille. connecté. L’apport d’oxygène est insuffisant ou la bouteille est vide

Le ballon réserve d’oxygène ne Le débit d’oxygène est trop élevé se dégonfle pas en relâchant le consommation excessive d’oxygène). ballon auto remplisseur. F. MALLET

SOLUTION

Page 18

- Augmentez le débit d’oxygène ou changez la bouteille. - Diminuez le débit d’oxygène.

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

Principe

INSUFFLATION : Lorsque vous comprimez le ballon, simultanément la valve d’admission se ferme et la « valve patient » s’ouvre sous la pression de l’air. Celui-ci pénètre dans les voies aériennes.

EXPIRATION : Lorsque vous relâchez le ballon, l’air expiré par la victime ferme la « valve patient » avant d’être dévié vers l’extérieur. La valve d’admission de l’air s’ouvre sous l’action de la dépression créée dans le ballon et laisse entrer l’air et/ou l’oxygène.

Maintien du masque

-

F. MALLET

Mettez des gants à usage unique, Raccordez les différents éléments du BAVU (Ballon Auto remplisseur à Valves Unidirectionnelles ), Page 19

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

-

Placez vous si possible dans le prolongement de la tête de la victime (si cela s’avère impossible, placez vous sur le côté), Basculez la tête en arrière (libération des voies aériennes), Bloquez la si possible avec le genou,

- Exercez un mouvement de pince qui va assurer l’étanchéité entre le masque et le visage : - Le pouce de sa main (gauche s’il est droitier) se pose sur la partie convexe étroite du masque et appuie celui-ci sur la racine du nez, - Le dosage de l’appui, de chaque côté, conditionne l’étanchéité du masque ( parfois difficile à obtenir ),

Attention ! En aucun cas, la recherche de l’étanchéité ne doit conduire à appuyer le menton vers le bas. Entretien Nettoyez le matériel immédiatement après son utilisation : F. MALLET

lavez à l’eau javellisée, rincez à l’eau courante, séchez le tout. Page 20

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 21

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 22

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 23

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 24

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 25

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

F. MALLET

Page 26

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

Assistance gilet

Bilan

Signal détresse

Si conscient 0², eau & aspirine rassurer, réchauffer, Si inconscient mais ventile, Oxygène Si inconscient et ne ventile pas, insufflation d’O² et M.C.E. si besoin

Appel CROS VHF canal 16 GSM 0262 43 43 43 F.MALLET

Tractage & déséquipement

Rappel des autres plongeurs Appareillage du bateau Page 27

Sortie de l’eau

Trouver meilleure position Mise en P.L.S., Surveillance

Remplissage fiche évacuation

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

BIBLIOGRAPHIE          

Manuel de plongée BSAC Manuel Rescue Diver PADI Manuel Scuba rescue NAUI Manuel du moniteur CAFSAN Mémento VAGNON des premiers secours en plongée Plongée subaquatique et premiers secours en mer Dossier Oxygénothérapie de V. Elmer-Haerrig www.secourisme-pratique.com www.secourisme.info secourisme.free.fr L’AUTEUR

Fabrice MALLET BEES 2 Plongée Plongeur Professionnel Classe 2 A Instructeur CMAS 3* PADI IDC Staff Instructor & Emergency First Reponse Instructor NAUI Instructor trainer DAN Oxygen First Aid Instructor Moniteur Fédéral de Secourisme FFESSM Moniteur C3 Handisport F.MALLET

Page 28

2010


Certificat d’Aptitude Fédéral de Sauvetage et d’Assistance Nautiques

NOTES 

F.MALLET

Page 29

2010

Manuel plongée RIFAP ou CAFSAN  

Manuel plongée RIFAP FFESSM ou CAFSAN FSGT, par Fabrice MALLET BEES2 Plongée

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you