Issuu on Google+

coloco 213 rue du Faubourg St Antoine | 75011 Paris t. + 33 (0) 1 40 02 09 05 www.coloco.org

Saclay | Coloco Avril 2011 | 7


Considérations générales Une typologie simplifiée du plateau de Saclay fait apparaître trois entités paysagères remarquables : Un espace agricole central plat, ouvert à l’ouest, une couronne immédiate de l’industrie, de la recherche et de l’enseignement, placée dans un tissu lâche « végétalisé », un socle habité sur trois faces, nord-est et sud, à la rupture des pentes et dans les vallées. Deux des parcelles visitées appartiennent à l’espace agricole – terre labourée et nue - , la troisième résulte d’un délaissement consécutif aux mitages et aux aménagements routiers, c’est un taillis difficilement pénétrable .

teau de Saclay et de la région . Pour cela nous pensons nous associer le concours : -des chercheurs habilités, institutionnels et hors institution, et des outils de recherche présents sur le plateau , -des indicateurs biologiques naturels, plantes et animaux , -des artistes sensibilisés aux questions de notre temps sur le rapport complexe de l’homme à la nature.

Les diverses convoitises dont le plateau fait l’objet viennent d’une pression immobilière ordinaire que la proximité de la capitale et les projets d’urbanisme grandiose exaspèrent. Mais à quoi sert tout ce vide ? On peut se demander en effet à quoi sert une agriculture conventionnelle soumise aux marchés des intrants, ayant transformé les sols vivants en substrats stériles où croissent des plantes-carburants sous assistance chimique. On peut aussi se demander quel serait le rôle d’une agriculture et d’une horticulture biologique dans une perspective de production et de distribution locale sur un territoire sensible et menacé tel que le plateau de Saclay. Le «  vivant  », sous sa forme équilibrée – écosystèmes homme/nature délivré des affrontements du pouvoir et des jeux boursiers – constitue-t-il un argument de projet suffisamment sérieux pour une société de demain? Nous pensons que oui et la crise actuelle renforce le sentiment d’urgence sur de telles prises de position . Pour faire une proposition sur des questions liant l’homme à son habitat et son économie nous estimons possible de combiner les interventions paysagères à l’art , à la science et à l’enseignement. Au moins deux de ces domaines – la science, l’enseignement – sont présents sur le plateau sous différentes formes, le troisième peut venir d’une scénographie singulière de l’espace et des interventions artistiques associées . Notre réflexion étant portée sur le vivant nous estimons nécessaire de nous intéresser à la qualité des milieux et de charger les parcelles envisagées d’un rôle de bio-indication significatif pour l’ensemble du plaSaclay | Coloco Avril 2011 | 8


Considérations générales

Saclay | Coloco Avril 2011 | 9


Localisation

N118

Vue aĂŠriene du plateau de Saclay

Saclay | Coloco Avril 2011 | 10


Une Jardinerie Abandonnée

La jardinerie La pépinière abandonnée peut être reconvertie en un observatoire de la dynamique des espèces exogènes en liberté à Saclay. La posture de certains arbres (le Rhus typhina couché), leur comportement (le clone de Populus sp. dont les réitérations transpercent le goudron) constituent des évènements apparemment discrets qu’une scénographie appropriée rendrait remarquable. D’une certaine façon - ne serait-ce que par la présence des arbres et des arbustes de pépinière livrés à eux-mêmes - le jardin existe déjà. Pour le valoriser il suffit de supprimer ce qui gène le développement harmonieux de certains sujets ou ce qui fait écran à la vue des espèces remarquables. Le travail de valorisation de ces espèces rencontrées au long d’un parcours choisi se fera après une intervention de débroussaillage destiné à pénétrer la totalité du terrain. Le projet pourrait prendre la forme d’une promenade en labyrinthe conçu en boucle depuis la plate-forme d’accès. La plate-forme est un vaste rectangle minéral (béton, enrobé, dallage détruit) qui, par endroit, permet l’observation de la dynamique végétale confrontée à ces matériaux. La périphérie est un ourlet forestier naturel dont la richesse botanique est à prendre en compte. Un bâtiment (auvent ou édifice clos) peut trouver place sur la plate-forme et accueillir les éléments d’information nécessaires à la compréhension du site. L’ensemble du projet pourrait prendre la forme d’un outil pédagogique, à la fois ludique et précis sur les comportements attendus et inattendus des végétaux.

Saclay | Coloco Avril 2011 | 11


Activation du lieu | Octobre 2010

Session Octobre 2010

Saclay | Coloco Avril 2011 | 12


Activation du lieu | Octobre 2010

Activation

Ouverture des chemins

Choix des tracés dans la parcelle avec une analyse des différentes espèces horticoles ou non relevant des intérêts. Le but étant de raccorder les alcoves déja existantes sous formes d’une balade labyrinthique.

Saclay | Coloco Avril 2011 | 13


Activation du lieu | Octobre 2010

Activation

Scénographie

Redecouverte de la dalle d’asphalte en roulant l’épaisseur d’humus. Scénographie de le reconquette des racines du Platane sur le praking.

Saclay | Coloco Avril 2011 | 14


Activation du lieu | Octobre 2010

Saclay | Coloco Avril 2011 | 15


Activation du lieu | Mars 2011

Session Mars 2011

Saclay | Coloco Avril 2011 | 16


Activation du lieu | Mars 2011

Ateliers

Chemins

Dessins des chemins en fonction du dallage existant.

Mise en station des zones biologiquement interessantes pour ĂŠtudier leurs ĂŠvolutions.

Saclay | Coloco Avril 2011 | 17


Activation du lieu | Mars 2011

Ateliers

Chemins

Ouvertures et perenisations des chemins

Saclay | Coloco Avril 2011 | 18


Activation du lieu | Mars 2011

Ateliers

Signalétique Travailler avec des éléments simples ancrés dans le sol avecune double lecture.

Utiliser le Qrcode comme source d’information en relation avec artfactory

Saclay | Coloco Avril 2011 | 19


La jardinerie Abandonnée