Page 1

Portfolio

Franรงois Rougeron


Sommaire Général

Projets d'atelier

4. Curriculum Vitae

6. Usine Duval - Réaffectation du bâtiment

11. Usine Duval - Escalier de secours 12. Usine Duval - Relevé

14. Lieu de création - A la recherche d'un endroit où s'établir

22. Villes archipels - La ville entière

Projets théoriques

29. Concevoir des structures - Golf Club House; S. Ban

3.


Curriculum vitae François Rougeron 10 Novembre 1992 42 Route de Chavannes 1007 Lausanne

+4178 905 34 74

francois.rougeron@epfl.ch

23 Rue du Parc Blanc 78480 Veneuil-sur-Seine

+336 35 52 90 42

rougeron_f@hotmail.fr

Formation 2010-2014

Bachelor en Architecture

2010

Baccalauréat scientifique, Spécialité Physique-Chimie, Mention Assez Bien

2007

Brevet des collèges, Mention Assez Bien

2003-2007

Scolarisation en Classe à Horaire Aménagés Musique et Danse (CHAMD)

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

Langues

4.

Français

Langue maternelle

Anglais

Niveau B2-C1

Allemand

Niveau A2-B1


Associatif 2013-2014

Vice-Président du Bal d'Architecture (BeSAR, commission de l'ASAR)

2012-2014

Membre de la commission du journal L'Atelier de l'ASAR (Association des étudiants de la Section d'ARchitecture)

2012-2013

Membre de la commission du Bal d'Architecture

2009-2014

Responsable scout

2013

Obtention du Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur (BAFA)

Loisirs Musique

Flûte à Bec Saxophone

8 ans de pratique 9 ans de pratique

2010

Diplôme départemental de Flûte à Bec

Sports

Natation

Logiciels Vectorworks Rhinocéros AutoCAD Adobe Photoshop Adobe Illustrator Adobe In Design

5.


USINE CLAUDE & DUVAL (1948-1952) LE CORBUSIER, Réaffectation du bâtiment Prof. Franz Graf 3ème année

Le manque de place du centre d'archives de l'Ifa (Institut Français d'Architecture) ne permet plus aujourd'hui d'accueillir de nouveaux fonds ni de traiter dans de bonnes conditions ceux déjà reçus. Le programme de ce projet propose donc une annexe du centre d'archives parisien comprenant aussi bien des plans, des maquettes que des photographies. En complément du programme du centre d'archives, le projet propose d'investir les surfaces de l'usine réalisée par Le Corbusier, en partant de l'hypothèse de cessation des activités liées au texile, en installant dans les locaux restant, une école post-diplôme en Design & Recherche rattachée L'Université de Lorraine (UL). Ce programme d'école post-diplôme en Design & Recherche vise entre autre la mise en place de projets collaboratifs; c'est un lieu d'expérimentation et d'élaboration de projet.


Stockage vertical Dans le projet des archives, nous avons voulu minimiser l'intervention sur l'existant, en concentrant toutes les constructions nouvelles en un seul point. Le nouveau bâtiment est constitué d'une extension des sheds existants et d'une tour évoquant l'image d'une cheminée d'usine. L'accès principal se fait en venant depuis la place de l'abbatiale, et un passage sous l'usine du Corbusier permet d'arriver dans un espace vert sur lequel donne l'entrée principale, ainsi que l'accès direct aux archives, marquées toutes les deux par un couvert. Un accès secondaire peut se faire par la place créée dans l'angle Nord, laissé libre de toute construction. Pour ce qui est de l'intervention dans l'usine, le projet s'appuie sur le sur le même principe que pour le centre d'archives, avec une concentration des tous les cloisonnements nécessaire à un seul étage, et profitant pour les autres espaces des séparations déja crées par Le Corbusier. Les nouvelles cloisons sont directement inspirés de celles de l'étage administratif du bâtiment.

N

C

Plans et coupe programmatiques Accueil Cafétéria Exposition Auditoires Consultation Espaces de travail Ateliers CAO Salles de cours Atelier maquette Administration Archives Logements

7.


B

A

C

A

A

C

B

Plan Rez B

Coupe B-B 8.


B

N

C

A

A

B

Plan 1er ĂŠtage

C

Coupe C-C 9.


Plan 2eme ĂŠtage

Coupe A-A 10.


USINE CLAUDE & DUVAL (1948-1952) LE CORBUSIER, Escalier de secours Lors du deuxième semestre, le travail a porté sur la réhabilitation du bâtiment de l'Usine construite par Le Corbusier. Pour permettre une remise en fonction du bâtiment, il est nécessaire d'ajouter un escalier de secours. Lors du projet du bâtiment par le Corbusier, celui-ci en avait prévu un à l'extrémité Nord-Est de l'usine. L'exercice du début de semestre à donc consisté en l'élaboration d'un escalier de secours à cet emplacement.

L'escalier que nous avons projeté est un escalier métallique, sur le modèle de l'escalier de service entre les deux étages de la double hauteur, avec une structure tubulaire. Ces tubes sont fixés sur une structure principale, qui se trouve au centre de l'escalier. Les volées sont identiques à celles de l'escalier principal, tant en nombre de marches qu'en hauteur de marche ou en profondeur de giron. Cependant, les percements présents sur la façade ne permettent pas un escalier régulier. Pour respecter ce décalage, les deux premiers étages ont donc chacun une volée plus importante. 11.


USINE CLAUDE & DUVAL (1948-1952) LE CORBUSIER, Relevé du bâtiment Avant de commencer le travail de la troisième année, nous avons fait un relevé exhaustif de l'Usine Duval de Le Corbusier à St-Dié-des-Vosges. Il réalise ce projet après que son plan de reconstruction de St-Dié soit refusé par la ville de St-Dié et confié à d'autres. Il construit cette usine pour son ami Jean-Jacques Duval, qui est à l'origine de son intérêt pour cette ville, et du plan de réaménagement qu'il proposera. Elle se situe sur une des routes qui sort de la ville, dans une situation excentrée à l'époque de sa construction, et désaxée par apport à la rue principale de la ville de St-Dié. Elle est maintenant entourée de quartiers résidentiels.

Le relevé a été séparé en deux parties, une partie réalisée en groupe, sur les partitions et le mobilier pour le nôtre, et l'axonométrie a été réalisée individuellement. Celle-ci représente l'entrée de l'usine au rez-de-chaussée, avec le vestiaire pour les employés.

12.


LIEU DE CRÉATION A la recherche d’un endroit où s’établir

Prof. Sandra Giraudi 2ème année

Le fil conducteur du projet est une histoire réelle. Entre théâtre et cirque, c’est l’histoire d’un évènement artistique nomade: la «Compagnie Finzi Pasca», à la recherche d’un endroit pour s’établir. Le projet débute par le dessin d’un pôle public, d’action et de culture, et se termine par un refuge pour artistes du monde entier, unis par des mois d’intense travail. L’endroit où s’établir représente un retour au lieu d’origine pour marquer un arrêt consacré à des périodes de création et d’entraînement. Depuis une trentaine d’années, les protagonistes de la compagnie Finzi Pasca font le tour du monde infatigablement. Ils s’arrêtent quelques mois en des lieux différents pour réfléchir, créer, chercher. Il s’agit de moments de retrait spirituel et d’intenses activités physiques durant lesquels l’équipe du spectacle vit en proche intimité dans un échange continuel, avant de repartir pour transmettre au public le résultat de son travail. Depuis quelque temps, la Compagnie Finzi Pasca cherche un point de référence après un passé nomade. Le moment est venu pour s’établir et penser à un lieu de création, un endroit où revenir pour s’enraciner et regarder vers l’avenir.


Entrées du Parc

Le projet est conçu en séparant les deux programmes du refuge et du théâtre. Les deux parties du projet sont pensées comme une entrée dans la réserve de Muzzano, comme un marqueur de la fin de la ville, le dernier élément bâti avant la nature. Ils marquent l'arrêt de l'expansion de la ville vers le lac. Le théâtre crée une place, avec le bar littéraire et la ferme existante, qui s'ouvre vers la réserve et le lac. L'accès à cette nouvelle place se fait à pied depuis une place existante, où le public arrive depuis la ville. Le refuge, quand à lui, vient se poser à la rencontre de la route arrivant de Lugano, de la ligne de train et d'un chemin pédestre. Le bâtiment vient s'inscrire dans l'axe de la route, tandis que la place créée devant le refuge garde l'axe du chemin. Une partie de cette place est couverte par le bâtiment, dégageant ainsi un espace qui cadre la vue sur la réserve.

15.


16.


17.


18.


19.


20.


VILLES ARCHIPELS La ville entière

Prof. Dieter Dietz 1ère année Le second semestre verra la création collective d'un laboratoire de la condition urbaine. L’urbanité représente l’un des modes de coexistence fondamental de presque toutes les sociétés contemporaines : la vie urbaine est aujourd’hui la condition quotidienne de plus de la moitié des humains. « La Ville Entière » fait allusion à la fois au caractère englobant de la ville, comprise comme un environnement fini et qui se construit sur lui-même, et à la perception difficile à circonscrire que nous avons souvent de cette dernière. Envisager la ville comme un objet complètement intelligible nous apparait aujourd’hui comme une position obsolète. Cependant, à chaque moment de son processus de transformation, pour un instant donné, la ville forme une entité, un « tout ». En tant qu’acte social de civilisation, elle ne se résume jamais à un simple objet : elle est constamment façonnée par la cohabitation partagée d’une multitude d’individus. L’objectif de ce semestre est de mener de nouvelles explorations par le biais d’un projet architectural individuel et, ce faisant, de contribuer à l’élaboration d’un projet collectif au sein du studio, guidés par une série de paramètres donnés dans une condition verticale. Chaque étudiant devra opérer dans une zone de la matrice verticale qu’il aura négociée avec ses voisins au sein de la communauté du studio. L’idée de propriété individuelle, comme la notion de tabula rasa, de projet sans interdépendance avec d’autres projets, se trouvent ainsi abolies.


Marché suspendu Ce projet s'inscrit dans une matrice composée de deux grilles décalées. Au début du semestre, le travail demandé nous a amenés à déformer la matrice et à imposer des règles spatiales à celleci. La déformation a constituée en une séparation de la grande grille et à son décalage, le tout relié encore par la petite grille. La principale règle spatiale, a été le placement "d'astéroïdes" dans certaines cases de la matrice nouvellement formée. Le projet se situe dans une case de la ligne basse, avec la plus grande séparation à franchir. Il se développe alors avec une forte contrainte de franchissement à intégrer. Dans la partie supérieure de la case, se trouve aussi un astéroïde que le projet se doit de prendre en compte sans en changer la géométrie. Le projet met alors en place une idée de suspension, accrochée aux barres verticales de la matrice, de façon à faciliter la traversée de l'espace de la faille présente dans l'emplacement.

23.


Planche générale Coupes 24.


Plan et axonomĂŠtrie 25.


Recherche sur le système générale de suspension

Planche détails Recherche de détails 26.


DĂŠtails dĂŠfinitifs 27.


STRUCTURE

Prof. Yves Weinand 3ème année

Le cours de conception de structure a pour objet final de pouvoir recréer une structure sur la base d'un bâtiment existant. Pour y parvenir, le travail s'organise en plusieurs phases. La première est une analyse détaillée de la structure des bâtiments, au travers de redessins de plans, de coupes et de détails et le montage d'une maquette. La seconde phase consiste en la construction d'un détail particulier, à l'échelle 1:1. Finalement, à partir de ces éléments, la dernière phase a comme but de créer des variantes de la structure initiale, en essayant de garder un regard objectif sur le travail développé.


Golf Club House Shigeru Ban

9m

9m

La particularité de ce bâtiment est sa structure, qui est à la fois horizontale et verticale, avec une grille de modules en "arbre". Ceux-ci suivent une géométrie particulière qui introduit une double courbure dans les poutres. La construction en bois de cette structure ne fait qu'accroitre la difficulté de réalisation. Cependant, la géométrie dessinée par Shigeru Ban permet une grande hauteur sous plafond et donc le placement de trois différents niveaux.

13m

Notre sujet d'étude a été le Golf Club House de Shigeru Ban à Yeoju, en Corée du Sud.

9m

0.6m

Plan d'un module du bâtiment

Intérieur du Golf Club House

30.

Coupe

Coupe d'un module du bâtiment


Le détail que nous avons construit est une poutre à double courbure. Ce genre de poutre est l'élément principal de la structure du bâtiment de Shigeru Ban. En effet, la géométrie qu'il met en place lui donne une grille de poutres à double courbure. Ce qui induit une difficulté d'utilisation dûe au fait que la section des poutres n'est pas utile dans son entier au niveau structurel, car les fibres ne sont pas continues sur toute la longueur de la poutre.

Socle de la poutre

Pour la réaliser, nous avons tout d'abord construit un socle avec une première courbure, afin de pouvoir y assembler une poutre en lamellé-collé selon cette première courbure. Une fois cette poutre finie, nous l'avons passée dans une fraiseuse CNC (Computer Numerical Control), qui a effectuée la deuxième courbure, selon un modèle tridimensionnel que nous avions conçu préalablement. La difficulté de la construction de ce type de poutre est dûe non seulement à sa lenteur de fabrication, à son efficacité structurelle réduite mais aussi à son coût très élevé.

Découpage de la poutre

Détail d'une poutre à double courbure 31.


14

13

La variante définitive du bâtiment que nous avons élaborée reprend la grille de base utilisée par Shigeru Ban mais en ne faisant que des lignes droites entre les intersections de celle-ci. Les poteaux sont, eux aussi, transformés selon des lignes droites. Le module alors créé n'est plus de forme carrée mais de forme hexagonale, ce qui va influer sur la géométrie générale du bâtiment. Cependant, les poutres sont ici droites. Elles peuvent donc être faites en bois massif ce qui apporte un rapport section-résistance nettement plus efficace que dans la structure originale. La difficulté de fabrication ainsi que le coût de construction sont là aussi considérablement réduits. Plan de la variante

Axonométrie de la variante

32.

Plan et élévation d'un détail d'accroche

Coupe de la variante

Axonométrie d'un détail d'accroche

0.6


Portfolio  

Portfolio de mes projets de bachelor à l'EPFL

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you