Page 29

Relations internationales

EYES ON EUROPE

LE G5 SAHEL ET L’UNION EUROPÉENNE CINDY DEGREEF, RÉCEMMENT DIPLÔMÉE D’UN MASTER EN SÉCURITÉ ET DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL À KING’S COLLEGE LONDON - AVEC L’AIDE DE M. TISSERON, CHERCHEUR ASSOCIÉ À L’INSTITUT THOMAS MORE ET AU GRIP.

>˜Ã > Àj}ˆœ˜ `Õ ->…i] > >ÕÀˆÌ>˜ˆi] i >ˆ] i Burkina Faso, le Niger et le Tchad ont en février 2014 créé un cadre institutionnel de coopération régionale en matière de politique de développement et de sécurité, dénommé le «G5 Sahel». Etant donné le nombre d’organisations régionales déjà présentes dans la région, comme par exemple l’Union ƂvÀˆV>ˆ˜i ­1Ƃ®] > œ““Õ˜>ÕÌj Vœ˜œ“ˆµÕi `ià Ì>Ìà `½ƂvÀˆµÕi `i ½"ÕiÃÌ ­ Ƃ"® œÕ i˜VœÀi ½1˜ˆœ˜ Vœ˜œ“ˆµÕi iÌ œ˜jÌ>ˆÀi "ÕiÃÌ ƂvÀˆV>ˆ˜i ­1 "Ƃ®] ˆ iÃÌ j}ˆÌˆ“i `i Ãi `i“>˜`iÀ Vi µÕi sera l’apport réel de cette institution et comment ½1˜ˆœ˜ ÕÀœ«ji˜˜i­1 ®i˜Ìi˜`Vœ>LœÀiÀ>ÛiVVi nouvel acteur de la scène africaine.

½>«Àmð/ˆÃÃiÀœ˜]>“ˆÃii˜«>Vi`Õx`Õ->…i répond à un réel besoin « face aux menaces transnationales dans la sous-région et possède une vraie cohérence géopolitique autour d’un format resserré ». L’organisation regroupe en effet cinq pays faiÃ>˜Ìv>ViD`iÃ`jwÃVœ““Õ˜Ã]>Õݏˆi˜ÃvœÀÌÃ>ÛiV la France et sa délimitation correspond à l’opération militaire française «Barkhane», lancée en août 2014 contre les groupes armés djihadistes. L’organisation est portée par des acteurs locaux et soutenus par leurs partenaires internationaux, en particulier UE qui se félicite de la création de ce cadre de concertation et a entamé un dialogue avec lui en juin dernier. >ÛÀ>ˆiëjVˆwVˆÌj`Õx`Õ->…iiÃÌÃ>˜Ã`œÕÌi> volonté des pays membres de coopérer étroitement dans le domaine de la défense et de développer des synergies. Une charte de coopération militaire a ainsi été signée quelques semaines avant le dernier sommet de l’organisation, au mois de novembre. Lors de ce dernier, les participants ont annoncé la création d’une force militaire conjointe, d’un comité de défense et de sécurité, ainsi qu’une plateforme

de coopération en matière de sécurité devrait être mise en place. Un projet de texte réglementaire du Collège sahélien a également été annoncé ainsi que la possibilité de créer un Centre sahélien d’analyse `i > “i˜>Vi° ˜w˜] ՘i jVœi “ˆˆÌ>ˆÀi Àj}ˆœ˜>i ouvrira ses portes en 2016. m /D YUDLH VSªFLĀFLWª GX * GX 6DKHO HVW VDQV GRXWHODYRORQWªGHVSD\VPHPEUHVGHFRRSªUHU étroitement dans le domaine de la défense et de développer des synergies ». « Ces différentes initiatives vont dans le bon sens, notamment la création d’une école militaire régionale permettant de renforcer les échanges entre les militaires des différents pays membres, ou encore d’un Centre sahélien d’analyse de la menace qui pourra permettre de développer une expertise Ã>…jˆi˜˜i ‚] iÃ̈“i ° /ˆÃÃiÀœ˜°  iÃÌ Vi«i˜`>˜Ì beaucoup plus sceptique sur l’annonce d’une force militaire conjointe. La lutte contre Boko Haram a montré les limites de ce type d’initiative sans réelle volonté commune de coopérer. Surtout, plusieurs opérations militaires rassemblant des unités des différents États membres ont été menées depuis > VÀj>̈œ˜ `Õ x iÌ ՘i Vœœ«jÀ>̈œ˜ ivwV>Vi iÃÌ tout à fait possible en dehors d’une force conjointe.

i“k“i]«œÕÀÃՈÌ°/ˆÃÃiÀœ˜]ˆ˜iv>ÕÌ«>ÃÀjpondre seulement aux enjeux sécuritaires, même s’ils sont prioritaires. Il est important de soutenir des mécanismes de renforcement de l’État et de la paix, ˜œÌ>““i˜Ì>Õ>ˆœÙ½ Ì>ÌÀiÃÌivÀ>}ˆiiÌVœ˜ÌiÃté alors que la dernière crise a accru les divisions entre les communautés. Il faut également répondre aux enjeux de développement, aux enjeux religieux, aux enjeux démographiques dans l’ensemble de la région. Et c’est l’un des intérêts du G5 Sahel, qui concerne à la fois la sécurité et le développement ».

- 28 -

Eyes on Europe #23 - La COP 21 a-t-elle été écologiste ?  
Eyes on Europe #23 - La COP 21 a-t-elle été écologiste ?  
Advertisement