Expressions n°740

Page 1

RETOUR À L’ÉCOLE

Un hiver à hauts risques

Une rentrée comme on n’en faisait plus

Entre la hausse des tarifs des énergies et les craintes de coupures, les consommateurs, particuliers comme professionnels, craignent de passer des semaines hivernales compliquées. Car au-delà des “petits gestes” pour raisonner les usages de carburant, d’électricité et de gaz naturel, cette crise énergétique révèle une fragilité systémique de l’approvisionnement en France et en Europe.

PHOTO EMMANUEL FOUDROT

CRISE DES ÉNERGIES

expressions PAGES 9 À 11

Sans restrictions sanitaires liées au Covid-19 dans les établissements, pour la première fois depuis septembre 2019, la rentrée scolaire s’est déroulée plutôt sereinement à Vénissieux. Si tout n’est pas rose pour autant, entre la hausse des prix des fournitures et les difficultés des AESH, les élèves ont repris le chemin de l’école avec le sourire. PAGES 4-5

N° 740 du 14 au 27 septembre 2022 www.expressions-venissieux.fr

Les nouvelles de Vénissieux

Un succès pour une première

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Une semaine riche en animations P. 8

JOURNÉES DU PATRIMOINE

Nature et culture à l’honneur

Le premier forum des associations de Vénissieux a attiré quelque 2 500 personnes, le samedi 10 septembre, à la salle Joliot-Curie. Page 3

P. 12

SPORT ET HANDICAP

L’inclusion a nettement progressé P. 17

HISTOIRE

L’amour au temps de l’Ancien Régime

PHOTO D.R.

PHOTO EMMANUEL FOUDROT

P. 15

Pour le meilleur et pour le pire, plongez dans les histoires d’amour à Vénissieux à la fin du XVIIIe siècle.


Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740 / EXPRESSIONS

Actu

2

RENTRÉE POLITIQUE DU MAIRE

“Les tarifs des cantines n’augmenteront pas”

PHOTO G.L.

Le maire de Vénissieux s’est montré rassurant quant aux menaces conjuguées de l’inflation et de la crise des énergies. “Nous porterons une attention particulière aux familles et aux personnes fragilisées”, a annoncé Michèle Picard.

Michèle Picard, maire de Vénissieux, aux côtés de Yolande Peytavin, sa première adjointe, le 8 septembre au Club de la presse de Lyon.

“Le choix des mots est, je le crois, maladroit,

publics communaux pour des raisons

voire déplacé, considère le maire de Vénis-

budgétaires. “Nous travaillerons avec les

sieux, qui faisait sa rentrée politique ce

usagers et les professionnels pour voir là

8 septembre au Club de la presse de Lyon.

où des économies sont possibles. On sait

Il y a une forme d’indécence dans l’emploi de

par exemple que réduire la température de

ces termes, voire d’impunité des plus riches.

chauffage d’un degré permet de baisser la

Mais ce discours culpabilisant n’est pas gra-

facture de 7 %. Mais il n’est pas question de

tuit, il annonce l’austérité à grande échelle

remettre en cause le droit commun. Quand

pour les salariés, les travailleurs et une très

j’entends que des piscines communales fer-

grande partie des Français. On est en droit

ment, je trouve cela inacceptable. Et totale-

d’attendre et d’exiger une autre orientation.”

ment contradictoire avec les instructions

Dans ce contexte “préoccupant et sans pré-

de l’Éducation nationale de faire de chaque

cédent”, Michèle Picard a pris soin de rap-

élève un nageur. Nous allons donc nous

peler l’engagement de la Ville de Vénissieux

battre, notamment avec l’association des

à protéger ceux qui en ont le plus besoin.

maires de France, pour défendre les moyens

“Nous porterons une attention particulière

budgétaires des collectivités.”

aux familles vénissianes et aux personnes

Un combat qui s’annonce rude : le ministre

fragilisées (…) Il est important de signaler

de l’Économie, Bruno Le Maire, a en effet

que les tarifs de cantine n’augmenteront pas,

annoncé cet été qu’il attendait des collecti-

rise énergétique, crise environne-

là à évoquer “la fin de l’abondance et de

malgré la très forte inflation des denrées ali-

vités une baisse de 0,5 % de leurs dépenses

mentale, tensions géopolitiques,

l’insouciance” pour les Français comme l’a

mentaires, que notre ville absorbera pour

de fonctionnement en 2023. “Un objectif

inflation record : cette rentrée —

fait le président Macron, il y a un pas qui

faire bouclier.”

intenable, disons-le clairement”, prévient

c’est le moins qu’on puisse dire — ne s’an-

n’aurait pas dû être franchi selon Michèle

Plus largement, le maire de Vénissieux se

Michèle Picard. g

nonce pas sous les meilleurs auspices. De

Picard.

refuse à tout affaiblissement des services

C

GILLES LULLA

COMMÉMORATIONS

La liberté au prix de la solidarité Solidarité fut sans doute le maître-

1 016 internées, dont 108 enfants.

la lecture — par des enfants de

mot des deux cérémonies qui se

Michèle Picard cita ainsi “l’Ami-

la classe de Nadia Bachmar, de

sont déroulées ce 2 septembre : la

tié chrétienne, l’Œuvre de secours

l’école Louis-Pergaud, et par des

première sur l’emplacement du

aux enfants, la Cimade, croyants

adultes — des noms des 545 per-

camp, au 27, avenue de la Répu-

et laïcs réunis… l’abbée Glasberg,

sonnes qui furent convoyées de

blique, où furent détenues les

Gilbert Lesage, l’agent double du

Vénissieux vers les camps de la

victimes juives de la grande rafle

sauvetage des enfants de Vénis-

mort apporta un grand moment

d’août 1942 ; la seconde au monu-

sieux, le Père Chaillet, Jean-Marie

d’émotion.

ment de la Libération du parc

Soutou, Charles Lederman de l’OSE

Quatre-vingts ans nous séparent

Louis-Dupic. Les deux en présence

avec Lili et Georges Garel, Élisa-

de cet été 1942, où, comme le rap-

du maire Michèle Picard, de son

beth Hirsch, Madeleine Barrot de

pelait encore le maire, “la France

conseil municipal, du député Idir

la Cimade et Jean Adam, dépêché

a perdu ses valeurs et son âme, où

Boumertit et des représentants

comme médecin au camp de Vénis-

l’État français a commis l’irrépa-

des associations d’anciens com-

sieux, qui sauvera de nombreuses

rable : participer activement à l’en-

battants (ANACR, ARAC, UFAC,

vies en obtenant l’hospitalisation

FNDIRP, FNACA et UMAC).

de nombreux internés. Ou encore

Solidarité parce que c’est grâce à

PHOTO J-C.L.

Le 2 septembre, l’équipe municipale a célébré le sauvetage de 108 enfants du camp de Vénissieux en août 1942 et les combats qui ont mené à la libération de la commune le 2 septembre 1944.

du parc Dupic, lors de la célébra-

désir “d’une société humaniste,

treprise génocidaire du III Reich

tion des combats de fin août 1944

démocratique et solidaire”, des

en déportant les juifs étrangers ou

et de la libération de la commune

valeurs dont plus que jamais nous

l’insubordination du général de

apatrides de France”. Cette “date

le 2 septembre de la même année.

avons besoin aujourd’hui.

l’action commune de personnes

Saint-Vincent, auquel notre ville a

clef de notre ville”, qui vit le sau-

Des combats au cours desquels

La journée s’est achevée sur une

et d’associations différentes que

rendu hommage et attribué le nom

vetage des enfants et de plus de

plusieurs résistants payèrent de

conférence de l’historienne Valé-

purent être exfiltrées du camp

d’un square en 2017”.

300 adultes, “donna un coup d’ar-

leur vie le prix de la liberté. Pré-

rie Portheret, à qui l’on doit le

Bac Ky — ainsi dénommé parce

Après les dépôts de gerbes par la

rêt à la déportation massive”.

sident de l’ANACR, Roger Gay évo-

remarquable ouvrage Vous n’au-

qu’y étaient parqués des Indo-

Ville et l’association des Filles et

Il fut encore question de solidarité

quait le programme du Conseil

rez pas les enfants (XO Éditions). g

chinois — 471 personnes sur les

fils de déportés juifs de France,

devant le monument aux morts

national de la Résistance et son

J.-C.L.

e


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

Actu

3

PREMIER FORUM DES ASSOCIATIONS

La ruche associative

Ce 10 septembre, 80 structures culturelles, sportives, solidaires, éducatives, environnementales et sociales se sont retrouvées salle Irène-Joliot-Curie pour accueillir quelque 2 500 visiteurs.

C

ette association d’associa-

par ordre alphabétique et non

tions en tous genres a été

par catégories. “On a voulu facili-

une réussite totale. Entre

ter le brassage, les rencontres et la

10 heures et 18 heures, samedi

diversité entre personnes qui, sans

dernier, pas moins de 2500 per-

ce forum, ne se seraient peut-être

sonnes se sont pressées à la salle

jamais rencontrées”, indiquait

Irène-Joliot-Curie pour découvrir

Corine Romeu, directrice du

ce premier Forum des associa-

centre associatif Boris-Vian, che-

tions de Vénissieux.

ville ouvrière de la manifestation

Comme l’a rappelé Michèle Picard,

avec l’Office municipal du sport

maire de la ville, “ce Forum s’ins-

(OMS), sous l’égide de la Ville.

Expo, et il a pour but de rendre plus

Rendez-vous inattendus

visibles les associations, qui sont

“Rien de tel pour apprendre à se

plus de 400 à Vénissieux.” Riche

connaître, se réjouissait Yacine,

idée d’avoir installé les stands

dirigeant du club d’arts martiaux

PHOTO EMMANUEL FOUDROT

crit dans le prolongement de Sport

KCC. J’ai appris beaucoup des Colibris solidaires, une association qui n’a qu’un seul but, promouvoir la solidarité.” Cette mixité a provoqué des rendez-vous inatten-

Un espace dédié aux démonstrations était installé à l’extérieur.

Renard, le poète éditeur direc-

parfois émouvantes rencontres.

mune ont pu apprendre, grâce

Le succès de ce grand ren-

teur de l’Espace Pandora, et Filip

Comme quand Rafik Cher-

au forum, l’existence d’associa-

dez-vous n’aurait pas été com-

Bafounta, responsable de l’Espace

gui, coach de boxe française,

tions dont ils n’avaient jamais

plet sans les démonstrations,

École Sport Boxe. “On a quasiment

retrouve une voisine qu’il avait

entendu parler : Aide-Hexagone

les animations et les aires

grandi ensemble sur le plateau,

connue au quartier, aujourd’hui

(danse), Espoir du Soudan, les

d’activités installées en exté-

observait Thierry, amusé. J’ai

médecin retraitée investie dans

ateliers Amasco (activités à

rieur, qui ont se sont attirées

proposé à Filip d’intervenir un

la chorale populaire de Lyon.

destination des enfants), Nehla

les faveurs des petits et des

jour, entre deux combats, pour cla-

Des Vénissians résidant pour-

(association de solidarité et

grands. g

mer quelques vers.” Brèves mais

tant de longue date dans la com-

d’aide aux personnes isolées)…

DJAMEL YOUNSI

ACCUEIL DES NOUVEAUX HABITANTS

En dix mois, 323 nouvelles familles L’équipe municipale a profité du Forum des associations pour organiser une cérémonie d’accueil des nouveaux habitants. Une grosse quinzaine de familles a répondu à l’invitation.

A

lors que le Forum des

maire, c’est un moment fort que

encore accessibles comparative-

associations venait de

nous avons voulu coupler avec la

ment à Lyon ou Villeurbanne.

s’ouvrir dans la salle

première édition du Forum des

Avant le verre de l’amitié, l’as-

Joliot-Curie, Michèle Picard,

associations.”

sistance a visionné une vidéo

entourée de nombreux élus,

Venus en famille, quelques-uns

de présentation de la commune,

présidait la cérémonie d’accueil

avec des enfants en bas âge, les

fait connaissance avec l’équipe

des nouveaux habitants dans les

invités ont expliqué les raisons

municipale et découvert les

locaux voisins de l’équipement

qui les ont poussés à s’installer

grandes lignes du plan de man-

culturel “Bizarre !”. Une pre-

à Vénissieux : “Je quitte Vienne en

dat 2020-2026. Michèle Picard a

mière dans l’histoire de cette

raison d’une opportunité finan-

notamment mis l’accent sur la

cérémonie qui s’était toujours

cière”, “On est là depuis trois mois,

richesse du maillage associatif,

déroulée à l’hôtel de ville.

on avait besoin de trouver plus

sur le dynamisme économique

PHOTO EMMANUEL FOUDROT

PHOTO EMMANUEL FOUDROT

dus. Par exemple entre Thierry

de

grand qu’à Villeurbanne”… Des

(27 000 emplois et 4 439 établisse-

familles avait répondu à l’in-

témoignages qui venaient confir-

ments), ou encore sur la priorité

Le maire n’a toutefois pas occulté

“Les

vitation. Mais d’octobre 2021 à

mer l’attractivité de Vénissieux,

donnée aux actions en direc-

les points vulnérables sur les-

générales des conseils de quar-

août 2022, ce sont 323 familles

ville de première couronne bien

tion de l’enfance et la jeunesse,

quels la Ville porte une attention

tier se tiendront du 5 octobre au

qui se sont installées à Vénis-

desservie par les transports en

dans une commune qui compte

particulière : trafics de drogue,

16 novembre, je vous y invite. Nous

sieux. “C’est un réel plaisir que

commun, richement dotée en

13 équipements d’accueil petite

occupations abusives du domaine

avons besoin de vos remarques et

j’ai de partager ce temps convi-

équipements publics, et où les

enfance, 21 groupes scolaires,

public, les 31 % de Vénissians

de vos idées.” g

vial avec vous, déclarait le

prix de l’immobilier restent

cinq collèges et trois lycées.

vivant sous le seuil de pauvreté…

Une

grosse

quinzaine

prochaines

assemblées

D.Y.


4

Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740 / EXPRESSIONS

Actus

RETOUR À L’ÉCOLE

Une rentrée scolaire sereine Jeudi 1er septembre, la cloche a sonné la fin des vacances pour les enfants. Un retour sur les bancs de l’école plutôt paisible pour les établissements, les parents et les élèves.

D

Même si la timidité transpa-

trousse, gomme et stylos. Pour

du

il

raît, l’inconnu n’a pas l’air de

d’autres, ce moment est plus

est à peine 8 heures et

faire peur aux quatre enfants.

compliqué. Les larmes com-

Miled et ses quatre enfants sont

“Je suis contente d’aller à l’école

mencent à monter et les câlins

déjà là. “L’école ouvre à 8 h 20,

pour me faire des amis, je n’ai

aux parents s’éternisent.

mais ils étaient trop pressés de

pas encore rencontré du monde”,

Neïla rentre en CP, et pour elle

venir. Ils n’ont pas bien dormi.

dit Néhil, 15 ans. Peu à peu, les

le réveil n’a pas été simple.

Ils m’ont fait venir deux fois hier

rues commencent à se remplir

“Elle est encore un peu dans le

pour connaître l’endroit, ils ont

autour de l’établissement. Les

rythme des vacances”, nous dit

très hâte.”

parents accélèrent le pas pour

son père. Mais la petite fille est

Cette rentrée à un goût particulier

ne pas arriver en retard dès le

tout de même contente d’être de

pour la famille, qui vient tout juste

premier jour. “Allez, tous en file

retour à l’école : “Je suis pressée

de s’installer à Vénissieux. “Il y a

indienne pour faciliter le pas-

de rencontrer des copains et des

plein de nouveautés, nous sommes

sage”, demande une mère de

copines” affirme-t-elle.

arrivés de Tunisie début juillet.

famille à ses trois filles.

C’est donc une nouvelle école, un

Une fois dans l’établissement,

nouveau pays, de nouveaux amis à

chacun essaie de trouver sa

dans les programmes

se faire, une nouvelle langue aussi.

classe. Des élèves oublient la

Dans les écoles primaires, une

Ils ont appris le français à l’école,

présence de leurs parents pour

nouveauté de taille vient bous-

les écoles primaires de France,

continu a été profitable aux

mais ce n’est pas la même chose

raconter leur été à leurs cama-

culer les emplois du temps. À

les élèves devront pratiquer

élèves et je trouve que c’est une

quand on le parle sur place.”

rades et aussi comparer leur

partir de ce jeudi, et dans toutes

trente minutes d’exercice phy-

bonne chose, cela redonne du

sique par jour. Une nouvelle

crédit aux professeurs qui sont

qui n’est pas pour déplaire aux

les mieux placés pour évaluer

parents, comme l’affirme Cindy,

les élèves. Nous avons la qua-

maman de Kindya qui rentre

si-totalité de notre équipe péda-

en CE2 : “Cette activité sportive

gogique. Il ne nous en manque

est une très bonne chose, c’est

que quelques-uns, mais cela fait

super pour les enfants, cela leur

suite à des désistements et les

permet de bouger et surtout de

remplaçants devraient arriver

découvrir de nouveaux sports.”

dans peu de temps.”

Du côté du lycée, le princi-

Le discours est le même du côté

pal changement concerne les

du collège Honoré-de-Balzac.

mathématiques, qui font leur

Pour Benoît Baudelin, c’est la

grand retour dans le tronc

première année en tant que

commun à partir de la pre-

principal dans l’établissement :

mière. “La spécialité est tou-

“Je suis satisfait de cette rentrée,

jours présente, mais les élèves

nous avons près de 99 % des

pourront

d’intégrer

professeurs qui sont présents,

1 h 30 en plus dans leur emploi

ils sont investis et ont beaucoup

du temps. Nous avons pour le

de projets en tête.”

moment un groupe d’une petite

Cette rentrée est aussi marquée

vingtaine d’élèves qui a choisi

par la fin des restrictions sani-

de s’y inscrire”, détaille Damien

taires dans les établissements

Coursodon, proviseur du lycée

scolaires. Les gestes barrières

Jacques-Brel.

restent tout de même appli-

Moulin-à-Vent,

Des petites nouveautés

“Il n’y a pas de petites économies” C’est l’étape incontournable de chaque rentrée scolaire : l’achat du matériel. Et cette année, les parents y sont allés à reculons. Avec l’inflation, les prix des cahiers, stylos et autres fournitures nécessaires à chaque enfant pour sa scolarité ont fortement augmenté. D’après l’enquête annuelle de la fédération nationale Familles de France, la hausse serait de 4,25 % pour un enfant en sixième. Afin d’aider les parents, l’allocation de rentrée scolaire, qui concerne trois millions de familles en France, a été revalorisée de 4 %. Mais pour beaucoup, avec ou sans cette aide, la rentrée a été un vrai casse-tête. Cindy a deux enfants, une fille en maternelle et une autre qui rentre en CE2. Et cette année, elle a clairement vu une différence sur sa note de course finale. “Elle a augmenté d’environ 25 euros par rapport à l’année dernière”, affirme-t-elle.

Alors, pour essayer de réduire les coûts, elle a décidé de faire ses achats sur Internet. “J’ai fait beaucoup de commandes en ligne. J’ai réussi à trouver des codes promo sur les réseaux sociaux, ce qui m’a permis de limiter la casse.” Mais pour elle, les achats ne sont pas terminés. “Nous n’avons pas encore eu la liste de ma fille en maternelle donc il y a d’autres coûts qui sont à prévoir.” Pour Ali, papa de trois enfants en CP, 5e et 3e, la solution a été de tout acheter en lot. “J’ai d’abord comparé tous les prix en fonction des articles et des magasins et ensuite, j’ai acheté des lots.” Quelques-uns de ses achats ont même été effectués dès juillet afin de profiter des promotions mises en place par les distributeurs et ainsi éviter un budget trop conséquent pour le mois de septembre. “Il n’y a pas de petites économies, je pense que j’ai vu une augmentation de 10 % environ et avec trois enfants, ça fait beaucoup sur la note finale.”

PHOTOS EMMANUEL FOUDROT

evant l’école maternelle

La rentrée 2022 a renoué avec une certaine sérénité, dans un contexte pourtant marq

choisir

PHOTO EMMANUEL FOUDROT

qués avec un lavage de mains

“Une bouffée d’air”

régulier et l’aération des salles

Le chef de l’établissement se

de classe toutes les heures.

montre plutôt enthousiaste

“C’est une grande bouffée d’air,

face à cette nouvelle année.

témoigne Damien Coursodon.

“L’année dernière, nous avons

Nous allons enfin vers un retour

eu de très bons résultats au

à la normale."

g

baccalauréat, nous étions à 80,5 % de réussite. Le contrôle

POUTCHIE GONZALES


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

Actus

5

qué par l’inflation et le coût des énergies.

MATHÉMATIQUES

Des inégalités de genre dès le cours préparatoire Alors que les mathématiques ont été réin-

creuse avec les garçons. Et ce, quel que soit

Les filles ont-elles un cerveau fait pour les

raient les jeunes filles au fait que les maths

tégrées au tronc commun des enseigne-

leur établissement ou leur milieu social.

maths ? (Editions Le Pommier) qu’il n’en

ne sont pas faites pour elles. Malgré des

ments dès la première, une étude publiée

En revanche, au baccalauréat, seulement

était rien. “Chaque cerveau est différent,

capacités réelles, désormais démontrées

récemment vient de démontrer les inéga-

30 % des filles présentent une spécialité

explique-t-elle dans un article publié dans

scientifiquement. g

lités d’apprentissage entre les filles et les

maths, contre 54 % des garçons. Dans

Le Figaro. L’idée selon laquelle il existerait

garçons dans ce domaine.

l’enseignement supérieur, le constat est le

un déterminisme strict a été démentie depuis

Des chercheurs français suivent actuel-

même puisqu’elles sont très peu à choisir

la découverte de la plasticité cérébrale. C’est-

lement 18 000 enfants nés en 2011 afin de

des voies liées aux mathématiques.

à-dire que notre cerveau se développe ou se

voir leur évolution dans le domaine des

Alors, d’où vient cet écart entre les capaci-

rétracte, en fonction de nos expériences et de

mathématiques, tout au long de leur sco-

tés démontrées et le bilan en fin de secon-

nos apprentissages.”

larité. Et ils ont déjà pu faire un premier

daire ? Alors que l’on a souvent parlé des

D’après elle, cet écart s’explique par les

constat : alors que les filles bénéficient d’un

maths comme d’une matière “pas pour

stéréotypes conscients ou inconscients qui

niveau légèrement supérieur en mathéma-

les filles”, la neuroscientifique Cathe-

peuvent s’opérer dès les débuts de l’édu-

tiques en maternelle, dès le CP, l’écart se

rine Vidal a démontré dans son ouvrage

cation des enfants. Lesquels conditionne-

Calendrier scolaire Vacances de la Toussaint : du samedi 22 octobre 2022 au lundi 7 novembre 2022

g

PHOTO ARCHIVES RAPHAËL BERT

P.G.

ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP

Les AESH en colère Dans son dernier rapport, daté

Rappelons que les AESH s’oc-

semaine et nous ne sommes pas

D’après le rapport publié le

Vacances de Noël : du samedi 17 décembre 2022 au mardi 3 janvier 2023

de la fin du mois d’août, la

cupent quotidiennement d’en-

payés plus de 800 euros par

29 août dernier, pas moins de

Défenseure des droits, Claire

fants en situation de handicap,

mois, nous n’avons pas de quoi

400 000 enfants en situation de

Hédon, dénonce les cond i-

assurant un suivi pédagogique

être indépendants financière-

handicap étaient scolarisés en

Vacances d’hiver : du samedi 4 février 2023 au lundi 20 février 2023

tions d’accueil des enfants en

et physique fondamental pour

ment”, expliquait A lexandra

milieu ordinaire, soit une aug-

situation de handicap dans les

l’élève ainsi que pour l’ensei-

Mirrain, qui travaille comme

mentation de près de 19 % en

écoles. Elle y met en avant, au

gnant en charge de la classe.

accompagnante à l’école du

cinq ans. Mais le manque de

Vacances de printemps : du samedi 8 avril 2023 au lundi 24 avril 2023

niveau national, la précari-

Déjà, en juin 2021, des AESH

Moulin-à-Vent. “J’ai été obligée

personnel accompagnant dans

sation du métier d’accompa-

av a i e nt

p ou r

de me trouver une colocation,

les établissements scolaires

gnant d’élève en situation de

demander une reconnaissance

je n’ai pas les moyens de vivre

entraîne aussi une hausse du

Vacances d’été : samedi 8 juillet 2023

handicap (AESH) et le manque

de leur statut. “Nous avons

seule”, lançait aussi une autre

nombre de déscolarisations. g

de formation du personnel.

des contrats de 26 heures par

de ses collègues.

g

g

g

g

m a n i f e s té

P.G.


6

Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740 / EXPRESSIONS

Actus TROIS EN UN

SALLE JOLIOT-CURIE, LE 20 SEPTEMBRE

Une réunion publique pour échanger sur le T10 Poursuite de la concertation continue, liée au projet T10. Après un

Zuo Van, le fourgon qui joint l’utile à l’agréable

temps consacré ce mardi 13 septembre au square Laurent-Gérin, amené à être requalifié, une nouvelle réunion publique se tiendra à la salle Joliot-Curie le 20 septembre. Celle-ci débutera à 18 h 30 et permettra aux habitants, aux élus vénissians et métropolitains, ainsi qu’aux responsables du Sytral, d’échanger sur la future ligne de tramway qui reliera la gare de Vénissieux à Gerland en passant par le centre de notre ville et Saint-Fons. Dans le cadre de la concertation continue, de nombreux sujets peuvent être abordés : l’aménagement aux abords et dans les stations, celui des espaces publics et des espaces végétalisés, le partage de la voirie, la réorganisation du réseau de surface, l’accompagnePHOTO GILLES REBOISSON POUR GRUAU

ment du chantier en phase travaux... Notons par ailleurs qu’un stand dédié à ce dossier sera installé sur le marché du centre de Vénissieux, place Léon-Sublet, le dimanche 18 septembre. Là encore, des techniciens du Sytral seront présents pour répondre aux questions des habitants. Rappelons enfin qu’il est aussi possible d’échanger, par mail ou sur rendez-vous, avec une chargée de relations avec les riverains au Sytral. Pour cela, il convient de la contacter par mail à l’adresse t10@sytral.fr, ou par téléphone au 06 65 48 88 99. La phase de concertation continue se terminera, pour ce projet T10, le 31 décembre 2022. Les travaux commenceront en 2023, avec une mise en service de la ligne attendue au premier trimestre 2026. g

PHOTO ERIC SOUDAN - ALPACA PRODUCTIONS POUR LE SYTRAL

G.M.

ENTREPRENEURIAT

Belle activité pour la Coopérative Jeunesse de Services En deux mois, la Coopérative Jeu-

fait une croix sur leurs vacances

nesse de Services (CJS) de Vénis-

estivales. Ils ne se sont autorisés

L’agence vénissiane du groupe Gruau a conçu le Zuo Van. Cet aménagement pour camionnette concilie l’usage utilitaire à celui de loisirs.

L

es artisans en rêvaient, Gruau Lyon - Lanéry

L’habillage Zuo Van peut sublimer des utilitaires

l’a fait. Le carrossier-constructeur a déve-

compacts tels qu’un Peugeot Expert, un Renault

loppé un modèle de fourgon parfaitement

Trafic, un Volkswagen T6 ou un Mercedes Vito.

évolutif. La semaine, le Zuo Van est idéal pour le

Le confort est un peu spartiate mais suffit aux

travail. Le week-end, quelques secondes suffisent

besoins d’un couple d’aventuriers. Les trois pro-

à transformer l’atelier roulant en véhicule pour

fonds tiroirs offrent de grandes possibilités de ran-

baroudeurs. Il suffit de retirer les trois sièges indi-

gement. “L’esprit est plutôt bivouac, commente Jade

viduels et de relever une tablette pour convertir le

Murguet. Notre cible, c’est le plombier ou le menui-

meuble arrière en lit double. On dispose un mate-

sier passionné de sports de nature ou de photo.”

las et le tour est joué.

Le coût de transformation, avec les sièges, le meuble, l’isolation et la grille d’aération, se situe

L’évasion à petit prix

aux alentours de 10 000 euros. L’aménagement

“Nos commerciaux s’étaient rendu compte que les

peut se faire à la carte. De nombreuses options

professionnels aménageaient leurs fourgonnettes

existent, comme le chauffage, le convertisseur

à leur sauce pour partir en week-end, raconte Jade

électrique ou l’habillage bois.

Murguet, chargée de marketing à l’agence de la

Avant de valider la phase de commercialisation cet

rue Fernand-Pelloutier. On peut dire que c’est

été, Gruau Lyon s’est inscrit dans une démarche

un aménagement trois en un. Il y a une position

d’innovation participative. Une dizaine de colla-

pour le transport de matériel, une autre pour le

borateurs ont testé le Zuo Van pendant leur temps

transport de personnes et une troisième pour les

libre. Les retours d’expérience ont aidé le bureau

loisirs. Pour concevoir le Zuo Van, l’équipe s’est

d’études à peaufiner son ingénieux concept. g

basée sur le Zuo Cab, notre véhicule historique

FABRICE DUFAUD

que nos professionnels utilisent en déplacement.”

Infos : nicolas.defilippis@gruau.com

sieux a enregistré 15 659 euros

qu’une semaine de repos. Net-

de chiffre d’affaires. L’équipe

toyage de façades, entretien d’es-

de 13 courageux n’a pas ménagé

paces verts, piquetage, lave-auto,

ses efforts pour mener à bien ce

peinture... La liste des chantiers

Nouvelles interdictions depuis le 1er septembre

projet d’éducation à l’entrepre-

est longue. Certains se sont par-

Le renforcement de la ZFE (Zone à faibles émis-

évoque un temps “pédagogique” sans verbalisation

neuriat coopératif. Sept filles et

ticulièrement investis dans leurs

sions) se poursuit. Depuis le 1 septembre, les véhi-

jusqu’à la fin de l’année. Ensuite, l’amende forfai-

six garçons âgés de 16 à 18 ans ont

comités respectifs : marketing,

cules Crit’air 5 et non classés ne sont plus admis au

taire sera de 68 euros pour un véhicule léger et de

démarché neuf entreprises, dont

finances et ressources humaines.

sein d’une zone comprenant Lyon, Villeurbanne

135 euros pour un véhicule lourd. Pour cela, la col-

la Ville de Vénissieux et divers

Andrés Figueroa, animateur de la

et une partie de Bron et de Vénissieux (celle qui se

lectivité territoriale ne pourra compter au départ

bailleurs sociaux. 14 chantiers

CJS, met en avant “une très belle

trouve à l’intérieur du boulevard périphérique).

que sur ses agents : les radars LAPI (lecture auto-

leur ont été confiés. Par tête, la

progression” du groupe vénis-

Cette interdiction concerne, plus précisément, les

matisée des plaques d’immatriculation) ne sont

rémunération nette s’élève à

sian : “Certains ont pris la parole

diesels construits avant 2001 et les essences datant

pas attendus avant 2024. Et ce, si et seulement s’ils

650 euros.

devant le public et n’ont plus peur

d’avant 1997.

devaient être homologués par l’État. “Un vrai sujet”,

Les coopérants, majoritairement

de parler à des inconnus". g

Les premières verbalisations n’interviendront,

a reconnu à plusieurs reprises la Métropole. g

issus de quartiers prioritaires, ont

F.D..

ZONE À FAIBLES ÉMISSIONS

er

cependant pas avant le 1er janvier. La Métropole

G.M.


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

Actus

7

INDUSTRIE

Les techniciens de maintenance manquent à l’appel

L’industrie peine à recruter des techniciens de maintenance. Ce métier, en profonde mutation, offre pourtant de belles perspectives d’évolution et une stabilité de l’emploi.

R

ouage essentiel d’un système de production, le technicien de maintenance industrielle y

occupe un rôle prépondérant. Son champ d’action est large. Il ne se contente pas d’intervenir en cas de panne. Il traque les dysfonctionnements des machines et les anticipe. Son expertise technique garantit la sécurité et la performance de l’appareil productif. Le métier a la cote. Tous les secteurs de l’industrie (automobile, agroalimentaire, métallurgie…) recrutent. En AuvergneRhône-Alpes, 6 000 postes sont à pourvoir. À en croire les industriels, acteurs de l’emploi et formateurs, les possibilités d’évolution sont nombreuses et la rémunération attractive. La pénibilité du travail semble appartenir au passé. En 2022, un professionnel de la maintenance pose plus souvent ses doigts sur un écran tactile qu’il ne plonge ses mains dans le cambouis. Alors, comment expliquer ce déséquilibre entre l’offre et la demande PHOTO D.R.

sur le marché de l’emploi ? “Beaucoup ont l’image d’un métier très difficile, observe Ferreol Palau, directeur de l’agence vénissiane de Pôle emploi.

Le technicien de maintenance joue un rôle majeur dans l’industrie 4.0.

En réalité, on n’est pas dans Les Temps

pliquer par le processus de désindustria-

des méthodes de recrutement. “Les entre-

recrutement par simulation (MRS) et oriente

modernes avec Charlie Chaplin. L’indus-

lisation, opéré en France dès les années

prises recherchent plus des aptitudes que

les demandeurs d’emploi avec La bonne

trie recherche des personnes formées et

soixante-dix. “La confiance s’est dégra-

des CV, note Camille Besson. Elles acceptent

formation, un outil de guidage sur-mesure.

qualifiées.”

dée, estime Fatiha Janier, chef de projet

des personnes en reconversion, qui ne sont

“Il est essentiel d’attirer les jeunes et les

Domaine excellence, Industrie du futur et

pas forcément opérationnelles tout de suite

femmes qui ne postulent pas spontanément”, illustre Fatiha Janier. g

Dans l’ère de l’industrie 4.0

Production industrielle à Pôle emploi. Les

mais qui peuvent monter en compétence.”

La problématique est telle que la Ruche

plans sociaux restent dans les têtes. Mais

De son côté, Pôle emploi propose des solu-

industrielle a consacré une journée

aujourd’hui, on rapatrie des industries

tions novatrices telles que la Méthode de

entière au métier de technicien de main-

pour être moins dépendant d’autres pays.

tenance. L’événement, organisé dans les

Nos chaînes de production se robotisent.

locaux de l’association le 23 juin, ambi-

Nos entreprises chassent des talents.”

tionnait de rapprocher les acteurs de l’industrie du grand public et susciter des

Des rémunérations en hausse

vocations.

Pour séduire les candidats, les incitations

“Le métier change, analyse Camille Bes-

ne manquent pas. “De gros efforts ont été

son, chef de projets inter-entreprises du

fournis pour réévaluer les salaires et les

collectif. Il faut casser les idées reçues.

primes d’astreinte,” dévoile Valérie Bon-

On est entré dans l’ère de l’industrie 4.0.

nier, manager RH chez Volvo Group. “Un

Aujourd’hui, un technicien travaille sur

débutant gagne un peu plus que le Smic,

tablette numérique et utilise des techno-

résume Marie Ernoult, chargée de recru-

logies comme la réalité augmentée. Le

tement à l’Afpa. En fonction de ses compé-

problème de recrutement est accentué

tences, il peut vite monter. Quand on est

par le fait que la pyramide des âges est

bon, ça rapporte. Et les entreprises savent

vieillissante. Les départs à la retraite sont

qu’il faut bien payer.”

nombreux.”

Le plus gros défi est de donner envie aux

La désaffection des nouvelles générations

jeunes générations de reprendre le chemin

pour les métiers de l’industrie peut s’ex-

de l’usine. Cela passe par une évolution

FABRICE DUFAUD

À l’Afpa, “les entreprises viennent chercher les stagiaires à la sortie” Le métier de technicien de maintenance industrielle est accessible à partir d’une formation initiale post-Bac dans les domaines de la maintenance, de la mécanique, de l’électronique ou des automatismes. L’Onisep (Office national d’information sur les enseignements et les professions) dénombre quatre diplômes bac + 2 (BTS) et huit bac +3 (BUT et licences pro). Des modules de formation continue complètent une expérience professionnelle, notamment pour maîtriser la GMAO (gestion de maintenance assistée par ordinateur). À Vénissieux et Villeurbanne, les centres de formation Afpa et Greta dispensent des titres professionnels de niveau 4 et 5 d’une durée de neuf mois. Marwane (24 ans) est un élève de l’Afpa. Le jeune homme se donne les moyens de s’épanouir dans son futur métier : “J’ai obtenu un bac +2 en Tunisie. Je suis à Lyon depuis 2018 pour compéter mon projet professionnel. Je m’intéresse à la maintenance corrective et préventive, la réparation et le dépannage. C’est un métier très concret, tourné vers l’avenir.” Dans quelque temps, son diplôme en poche, Marwane devrait être en mesure de valoriser son cursus lors d’un entretien d’embauche. “Les entreprises viennent chercher nos stagiaires à la sortie, schématise Marie Ernoult. Une formation garantit un emploi. Nos stagiaires travaillent sur plateau 70 % du temps et passent les 30 % restants en cours.”


Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740 / EXPRESSIONS

Actus

8

SEMAINE DU DÉVELOPPEMENT HUMAIN DURABLE

Un temps “d’échange et de mobilisation”

PHOTO D.R.

Cette année, la Semaine du développement humain durable se déroulera du 19 au 23 septembre, avec de nombreuses initiatives municipales et associatives. avenue Marcel-Houël sera inauguré. Le len-

sation des acteurs agissant sur le territoire

demain à 18 h 30, à la salle Irène-Joliot-Cu-

vénissian. Le cinéma Gérard-Philipe propo-

rie, se tiendra une réunion d’information

sera, pour sa part, dès 20 heures, une pro-

et d’échanges sur le projet T10. Le même

jection du film Animal de Cyril Dion, suivie

jour, les restaurants scolaires et résidences

d’un temps d’échanges.

seniors de Vénissieux auront proposé un

Parmi les animations proposées les 23 et

menu totalement local. Et l’Atelier Santé

24 septembre, on retiendra les visites du

Ville aura animé, de 13 à 17 heures, un ate-

centre de tri Paprec, de la station d’épura-

lier de sensibilisation.

tion des eaux usées à Pierre-Bénite et du

Le 21, il sera possible de visiter les serres

groupe scolaire Parilly, et la conférence

municipales, le groupe scolaire Jules-

Créer un petit jardin sur mon balcon. Et

Guesde, le parc Louis-Dupic et le Centre

le lendemain, c’est le Festiv’art nature

technique municipal, le tout sur inscrip-

Parc Parilly, avec exposition d’artistes et

tion. Des animations seront proposées au

concours, organisé par Randossage, qui

jardin de la Passion, avec des ateliers com-

clôturera cette semaine dédiée au dévelop-

ourni, le programme de l’édition

adjoint au maire en charge du développe-

post et bombes à graines. Et le soir, l’ALEC

pement durable. g

2022 de la Semaine du développe-

ment durable. Nous allons donc proposer à

interviendra à l’hôtel de ville sur les éner-

ment humain durable à Vénissieux

la fois des expositions, des visites d’équipe-

gies bois/fioul et sur les solutions de sortie.

l’est assurément. Sur les cinq jours de l’évé-

ments, des ateliers pratiques et/ou de sensi-

Le jeudi 22, toujours à l’hôtel de ville, place

Notons

nement, on ne compte ainsi pas moins de

bilisation, sans oublier une intervention de

au forum du Conseil citoyen du dévelop-

exposition à l’hôtel de ville sur les innovations et la sécurité à vélo.

35 initiatives !

l’ALEC sur l’énergie dans le logement.”

pement humain durable, pour une valori-

Programme

F

“Cette édition 2022, qui s’inscrit cette année

GRÉGORY MORIS que dès le

16

septembre, l’association Janus proposera une

complet de cette édition

2022

sur www.venissieux.fr.

PUBLI-RÉDACTIONNEL

aussi dans le cadre de la Semaine euro-

Un menu local le 19 septembre

péenne de la mobilité, a été pensée comme

Ainsi, parmi les nombreuses animations, on

un moment d’échange et de mobilisation

retiendra que le 19 septembre, un nouveau

citoyenne, explique Pierre-Alain Millet,

site de compostage angle rue Gambetta et

Aide aux personnes âgées : Petits-fils mise sur la qualité

TRI DES DÉCHETS

Installée à Lyon 8e - Vénissieux, l’agence

Les services de Petits-fils sont sans engage-

d’aide aux personnes âgées Petits-fils Lyon-

ment de durée ni frais d’inscription. Une

Vénissieux peut mieux faire

Sud se distingue par une approche pre-

bonne raison d’essayer !

mium professionnelle et humaine. De l’aide ponctuelle jusqu’à l’accompagnement de la

À Vénissieux, malgré les campagnes de sen-

sont partis prêcher la bonne parole auprès

sibilisation, le tri des déchets reste insuf-

des Vénissians, mais aussi inspecter les

fisant. Entre 2019 et 2020, la quantité de

locaux à poubelles. Au printemps, ils ont

déchets valorisés a même diminué de 1,5 %.

rencontré 13 925 foyers.

Dans le même temps, les ordures ménagères

90 % des sondés se sont engagés à faire

vouées à l’incinération ont progressé de 6 %.

mieux. En revanche, l’inquiétude se cris-

Sur cette période, les Vénissians ont produit

tallise sur l’état des points de collecte. Seuls

26,6 kg de déchets recyclables par tête. C’est

deux tiers sont jugés convenables. Plus alar-

bien loin des standards de la Métropole de

mant : sur les 928 locaux visités, 139 ne pos-

Lyon (43,6 kg en moyenne).

sèdent pas l’équipement spécifique.

“On retrouve de mauvais résultats dans les

“Lorsque la qualité de tri est trop basse, le

quartiers populaires, observe Pierre-Alain

service de collecte retire les bacs, explique

Millet, adjoint au développement durable.

Pierre-Alain Millet. Certaines allées en sont

Dans une tour de 80 appartements, il est peu

privées à cause des points de deal.”

“L’écoute est primordiale, souligne le direc-

probable qu’il y ait 80 bons trieurs. Une mino-

Une réunion entre les élus et les bailleurs

teur. Nous rencontrons nos clients à leur

rité suffit à polluer un bac.” Or, lorsqu’un

sociaux est programmée le 3 octobre. “Les

domicile pour leur proposer l’auxiliaire

bac contient trop d’ordures ménagères, le

gestes ont été simplifiés ces dernières années

de vie qui leur conviendra le mieux. Par la

contenu est refusé à l’entrée du centre et

mais il reste un travail de sensibilisation

suite, un contrôle de satisfaction est assuré

envoyé à l’incinérateur. “Cela génère un coût

à mener, estime Lanouar Sghaier. Sur le

au moins mensuellement.”

à la collectivité”, relève Lanouar Sghaier,

tri mais aussi sur la réduction des déchets

Petits-fils garantit en outre à ses clients

adjoint à la propreté et au cadre de vie.

pour laquelle seul 1 % des habitants s’est

d’avoir toujours le même auxiliaire de vie,

C’est dans ce contexte difficile que treize

engagé.” g F.D.

tiennent les aînés et leurs proches avec le même niveau d’exigence pour leurs clients que pour leurs propres grands-parents. “C’est un métier qui nécessite savoir-faire

à savoir

:

toutes les prestations sont déductibles du montant

des impôts à hauteur de

50 %. les

personnes dépendantes peuvent

bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie ou de la prestation de compensation du handicap. On notera aussi que l’agence fêtera ses deux ans en novembre

— qui — a déjà aidé plus de 150 familles

et créé une trentaine d’emplois.

et savoir-être”, rappellent de concert le directeur, Sébastien Leprovost, et sa responsable de secteur, Anaïs Sologne. Qui précisent que chez Petits-fils, les auxiliaires de vie ont au minimum trois ans d’expérience et une formation d’État d’auxiliaire de vie ou d’aide médico-psychologique.

et s’engage à la fois sur la continuité du service et sa flexibilité.

PHOTO D.R.

Messagers du tri dépêchés par la Métropole

perte d’autonomie, ses collaborateurs sou-

Bon

Sébastien Leprovost, directeur.


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

9

PHOTO EMMANUEL FOUDROT

Dossier

CRISE DE L’ÉNERGIE

Un hiver sous haute tension Hausse des prix de l’électricité et du gaz naturel, craintes de ruptures dans l’approvisionnement et de coupures... L’hiver 2022/2023 est redouté par de nombreux particuliers et professionnels. Décryptage. Dossier réalisé par Fabrice Dufaud et Grégory Moris Photos : Emmanuel Foudrot

A

l’histoire

De fait, les prix des énergies

cité en France. Des arrêts qui

récente, connu un hiver

s’affichent à la hausse, une

imposent à la France de trouver

qui s’annonçait sous de

constante

quelques

de l’électricité autrement, via

pires auspices s’agissant des

années. Du côté de l’électri-

des options plus coûteuses que

énergies ? Il est permis, alors

cité, l’annonce de prix records

le nucléaire.

que l’automne n’a même pas

sur le marché de gros (plus de

encore commencé, d’en douter.

1 000 euros par mégawattheure

La saison froide 2022-2023 est en

(MWh), contre 85 euros un an

L’impact de la guerre en Ukraine

effet présentée depuis quelques

plus tôt) a fait monter l’inquié-

Sans oublier l’offensive de la Rus-

semaines comme celle de tous les

tude, confirmant au passage que

sie en Ukraine, qui chamboule

dangers : hausse des prix du gaz

le problème va durer — sur ce

le marché du gaz naturel et, par

naturel et de l’électricité, risques

marché, c’est l’électricité ache-

extension, celui de l’électricité.

de coupures pour les particuliers

tée à l’avance, pour 2023, qui est

D’une part parce que l’Europe est

comme pour les professionnels,

échangée. En cause, l’indisponi-

historiquement dépendante du

craintes de ruptures de l’appro-

bilité depuis plusieurs mois de

gaz russe et voit donc le prix de

visionnement... À tel point que la

32 des 56 réacteurs nucléaires

cette énergie grimper en flèche.

crise énergétique a désormais —

français, lesquels fournissent

D’autre part parce que pour com-

comme le Covid-19 — son propre

habituellement 70 % de la pro-

bler les carences, créées par les

Conseil de défense !

duction nationale d’électri-

arrêts de ses réacteurs nucléaires,

-t-on,

dans

depuis


Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740 / EXPRESSIONS

Dossier

10

la France doit recourir de façon plus

au moins quarante ans — RTE, le

importante au gaz naturel sur son

gestionnaire national du réseau,

sol, et importer plus d’électricité

dispose d’autres moyens : appels aux

depuis des pays voisins... qui la pro-

écogestes citoyens, interruption de

duisent en partie avec du gaz.

la fourniture à des sites industriels

Aujourd’hui, des dispositifs existent

contre rémunération, baisse de la

pour amortir les hausses des fac-

tension sur le réseau, etc.

ficient, pour les plus précaires, de

La lutte contre les passoires énergétiques, une priorité

chèques énergie, et pour tous, d’un

Pour lutter contre les effets des

“bouclier tarifaire”, plafonnant à 4 %

hausses des tarifs énergétiques, le

l’augmentation des tarifs réglemen-

président de la République a souhaité,

tés. Sans cela, l’Insee estime que la

début septembre, “accélérer la réno-

hausse moyenne de la facture aurait

vation énergétique des bâtiments”.

été près de huit fois plus importante.

Les Français y sont favorables...

Problème : ce bouclier doit prendre

sauf que pour près des trois quarts

fin au 31 décembre prochain. Si le

d’entre eux, c’est le coût des tra-

gouvernement a assuré qu’il n’y

vaux qui constitue le plus gros frein

aurait pas de rattrapage de la hausse

à l’amélioration de la performance

évitée en 2022, nombreux sont ceux

énergétique. Car se lancer dans un tel

qui s’inquiètent. Notamment à la

projet n’est pas à la portée de toutes

vue de courriers envoyés par cer-

les bourses : d’après Opéra Énergie,

tains opérateurs alternatifs, recom-

entreprise spécialisée dans le cour-

mandant un retour chez l’opérateur

tage en énergie, il faudrait compter

historique en raison de l’envolée

entre 200 et 450 euros le mètre carré,

des prix. Et les coupures ? Le risque

selon l’état du bâtiment, le type de

les consommateurs français béné-

PHOTOS EMMANUEL FOUDROT

tures pour les particuliers. Ainsi,

est réel, mais encore relativement

prestations (isolation et chauffage)

limité. Alors que le gouvernement

et la qualité du matériel. Impossible

incite à la sobriété énergétique, la

pour de nombreux foyers, même si

rudesse, ou non, de l’hiver devrait

certains dispositifs, comme MaPri-

être la clé. Mais avant d’en arriver

meRénov’, les primes CEE ou encore

Reste une certitude : les tensions sur

vations énergétiques, si elles sont

pic de visites décennales dans

aux coupures de courant — ce qui

l’éco-prêt à taux zéro, existent et per-

le marché des énergies devraient

vertueuses, s’inscrivent sur un

centrales nucléaires française

constituerait une première depuis

mettent de réduire la note finale.

durer. D’abord, parce que les réno-

temps long. Ensuite, parce que le

sera passé que dans deux ans. En

En plus de l’augmentation des factures énergétiques, de nombreux foyers craignent, si l’hiver devait être particulièrement froid,

TÉMOIGNAGES

Chez les Vénissians, de vives inquiétudes Devra-t-on composer, cet hiver, avec des coupures d’électricité ? Les factures vont-elles augmenter ? Comment fera-t-on si l’on ne peut pas payer ? De nombreuses familles vénissianes s’inquiètent des conséquences futures de cette crise de l’énergie.

E

n maison individuelle, en habitat collectif, chez

“Avec mon défunt mari, nous avions l’habitude de regar-

trop d’air dans certaines pièces. Alors, on se débrouille, on

que ça me fa

les propriétaires, chez les locataires, le constat est

der, à la fin de l’hiver, ce que nous avions consommé. Je

met des gros pulls en journée et j’ai acheté deux couettes

dépend d’ap

le même, partout à Vénissieux : la crise de l’éner-

le fais toujours, et je le vois, mes consommations n’aug-

pour les enfants. Mais dans l’idéal, il faudrait une rénova-

quotidien. C

gie inquiète en cette rentrée de septembre. Et ce, à la fois

mentent que très peu. Pourtant, les factures elles suivent

tion. Sauf que nous n’en avons pas les moyens, même avec

pas se releve

sur les plans financiers et pratiques, les menaces sur la

une trajectoire à la hausse. En 2017, je payais 130 euros

les aides proposées par l’État. Le reste à charge demeure

descendre d

qualité de vie au quotidien étant indéniables. Geneviève,

d’EDF ; aujourd’hui, on approche les 200 euros. Et

important, et nous ne pouvons pas dépenser plus pour

Comment s’e

Sonia, Hakim et Maxime, qui habitent dans différents

encore, je n’ai pas reçu ma facture de régularisation

cela. Avec le prêt immobilier et celui de la voiture, nous

quartiers de la ville, témoignent.

annuelle. Vu le contexte, je ne pense pas avoir le droit

sommes au maximum de notre taux d’endettement.”

à un remboursement. Et j’ai peur de voir mes acomptes

Geneviève : “Les factures augmentent, pas les consommations”

Maxime

Attiré par l

Hakim : “J’ai peur des coupures... “

offres régle

La hausse des prix de l’énergie, Hakim, qui habite dans

pour un opé

une copropriété du quartier Charréard, ne la craint

l’électricité,

du Moulin-à-Vent, rue François-Gros. Elle se chauffe

Sonia : “Pas les moyens de mieux isoler ma maison”

pas... du moins, jusqu’à un certain point. “J’ai un peu

ne sont pas

à l’électricité, et craint de voir ses factures exploser

Sonia le constate, factures sur l’application de son four-

de souplesse financière, explique-t-il, donc si les factures

“J’ai discuté

pendant l’hiver. “Mes radiateurs électriques sont assez

nisseur d’énergies à l’appui : depuis trois ans, elle paye,

augmentent, je suis a priori en capacité de gérer. Par

prudente qu

anciens, ils consomment beaucoup, explique-t-elle. Je

chaque année, un peu plus pour ses consommations de

contre, il ne faudrait pas que ce soit comme en Belgique,

qués dans le

n’ai pas les moyens de les changer, du moins pas dans

gaz naturel (pour le chauffage et l’eau chaude) et d’élec-

où j’ai entendu parler de factures mensuelles de 700 ou

je compte d

l’urgence, il faut que je puisse mettre la somme de côté

tricité (pour la cuisson et les appareils domestiques).

800 euros !”

permettre le

auparavant.” Restée chez l’opérateur historique — “par

Jusqu’à présent, elle s’acquitte de plus de 350 euros

S’il n’imagine pas que cela puisse être le cas en France

EDF, si cela

méfiance, je ne crois pas aux belles promesses des entre-

chaque mois pour l’énergie consommée par elle, son

— “ce serait la Révolution !” —, Hakim redoute en

m’en tenir. J

prises qui se sont jetées sur le marché de l’énergie” —,

mari et leurs trois enfants.

revanche d’éventuelles coupures. “Entre les problèmes

historiques

elle constate depuis plusieurs années une hausse de ses

“Je sais d’où vient le problème, assure-t-elle. Notre maison

d’approvisionnement en gaz naturel et le manque d’élec-

une offre ba

factures, alors que ses consommations restent stables.

est mal isolée, et il y a des aérations qui laissent passer

tricité, cela semble presque inévitable. Je dois avouer

fortement, a

Geneviève habite dans un vieil immeuble du quartier

mensuels exploser...”


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

Dossier

11

Pierre-Alain Millet, adjoint au maire

QUESTIONS À

“La Ville doit être exemplaire” Adjoint au maire chargé du logement, du développement durable et du Grand projet de ville, Pierre-Alain Millet prône “une sobriété basée sur le débat, et non pas imposée”.

phénomène, avec des logements

duel qu’une question de respon-

vigilants quant aux hausses des

que l’on ne peut pas considérer

sabilité politique. Cela fait des

prix à venir.

comme des “passoires”, mais

années que nous alertons sur

dans lesquels il y a beaucoup à

les conséquences de la libérali-

gagner en termes de consomma-

sation du marché de l’énergie.

tion.

Aujourd’hui, entre les indispo-

peut avoir une municipalité ?

Dans une ville comme Vénis-

nibilités des moyens de produc-

D’abord, elle doit être elle-même

sieux, ce n’est pas négligeable.

tion, les métiers qui ont disparu

exemplaire. À Vénissieux, les

Des opérations de rénovation

et qui sont pourtant essentiels

consommations ont baissé de

sont lancées... mais pas assez. Ce

pour le secteur et les prix qui

15 % entre 2010 et 2020, alors

n’est pas une spécificité locale.

explosent, on voit le résultat de

même que l’on a construit des

D’une part les projets ont du mal

ces choix.

équipements. Pour le chauffage,

à sortir, parce qu’ils représentent un certain investissement pour les propriétaires et les bailleurs. Et d’autre part, les prix des énergies ont tellement augmenté ces dernières années que le retour PHOTO ARCHIVES RAPHAËL BERT

sur investissement est beau-

des ruptures dans l’approvisionnement.

s les

parce que s’agissant de la guerre en

es ne

Ukraine, bien malin qui pourrait en

nfin,

prédire la fin. g

- Les inquiétudes face aux hausses des prix des énergies, actuelles et futures, sont nombreuses en cette rentrée 2022.

ait peur : ma maman est handicapée, et elle

ppareils électriques pour certains gestes du

Concrètement, sans électricité, elle ne peut

er seule de son lit. Elle ne peut pas non plus

du premier étage, où se trouve sa chambre.

en sortira-t-elle ?”

e:

“Je regrette d’avoir quitté EDF”

les promesses de tarifs plus bas que les

ementées, Maxime, retraité, a quitté EDF

coup plus long. Conséquence ?

- En juin dernier, le conseil municipal a voté une rallonge des crédits pour les fluides et l’énergie de 1,34 million d’euros. Est-ce que cela sera suffisant pour affronter

de nature à le rassurer.

é avec une conseillère, qui a été plus que

uant aux tarifs qui pourraient être appli-

es prochains mois. J’ai une petite retraite,

donc chaque dépense et je ne peux pas me

e moindre écart. Je regrette d’avoir quitté

au cas où.”

g

211 MWh. Nous avons mené plusieurs opérations de rénovation, isolation, régulation, qui portent leurs fruits. Au-delà de ce devoir d’exemplarité, une Ville dispose surtout de leviers à moyen et long termes

et alors que les aides existent

Cela doit déjà permettre de faire

rénovation, moments de sensibi-

et permettent de prendre en

face aux hausses actuelles et

lisation aux conséquences d’une

charge une large partie du coût

avérées des prix des énergies.

mauvaise isolation, échanges

des travaux, les engagements

Jusque-là, notre budget était

avec les bailleurs sur ces ques-

ralentissent. En pratique, les

resté constant depuis dix ans

tions... Sur le court terme, nous

habitants des logements concer-

grâce à des consommations en

agissons surtout en accompa-

nés préfèrent différer la mise en

baisse. L’explosion du tarif du

gnant les personnes en situa-

route de leurs chauffages et s’or-

gaz, qui affecte les réseaux de

tion de fragilité énergétique,

ganiser pour vivre dans le froid.

chaleur, ainsi que de l’électri-

qui peuvent bénéficier d’aides

C’est regrettable.

cité à travers le marché euro-

sociales comme le chèque éner-

péen, nous a amenés à prendre

gie. Tout en créant un espace

cette décision.

d’échanges, pour apprendre

Pour le chauffage urbain, les

ensemble à surmonter cette

dépenses sont passées d’1,2 à

période difficile et à lutter contre

1,8 million d’euros en 2022. Il

le gaspillage. Nous envisageons,

pourrait y avoir une hausse de

par exemple, de proposer aux

20 % pour 2023. Dans les pro-

écoles de tester une baisse

pour les habitants : conseils en

Des augmentations souvent

- Il est souvent question

liées, au-delà du contexte géo-

de “petits gestes”, de “bons

politique, à la qualité

gestes” pour faire face

de l’isolation des logements.

aux hausses des prix

Quelle est la situation

des énergies.

à Vénissieux ?

Qu’en pensez-vous ?

Nous menons un travail de fond

Depuis 2000, les consommations

chaines années, certaines villes

d’un degré du chauffage. Cette

pour lutter contre le phénomène

du logement ont reculé de 20 %,

pourraient être en grande diffi-

expérimentation permettra de

des passoires énergétiques, par

grâce aux constructions neuves

culté, mais cela ne devrait pas

connaître le ressenti des élèves

exemple dans le cadre du Pig

et aux rénovations. Le parc

être le cas de Vénissieux. Les

et du personnel, d’en discuter,

Énergie (dispositif d’accompa-

s’améliore. Certes, il est impor-

marchés passés avec le Sigerly

d’étendre l’idée à d’autres bâti-

gnement pour l’isolation des

tant de surveiller ses consom-

(Syndicat de gestion des éner-

ments...

logements, ndrl), qui a permis

mations, de lutter, à son échelle,

gies de la région lyonnaise) font

Notre objectif, c’est de ne pas

de lancer de nombreuses réno-

contre le gaspillage. Mais la

l’objet d’une hausse mesurée.

être dans une sobriété énergé-

vations thermiques. Au-delà de

hausse des prix des énergies,

Mais des inconnues subsistent,

tique imposée, mais de créer le

ces bâtiments, il existe un autre

c’est moins un problème indivi-

nous restons donc prudents et

débat. g

ULANTS VOLETS RO T E S E R O E T S MIROITERI E I R E R T I V E MENUISERI ALUMINIUM et PVC

J’ai lu dans la presse que certains opérateurs

asée sur les tarifs réglementés. Je l’envisage

nous sommes passés de 385 à

les futures hausses des prix ?

a n’avait pas été le cas, je saurais à quoi conseillaient carrément de retourner sur

énergétique, quel rôle

Sur l’ensemble de la métropole,

érateur alternatif. S’il ne consomme que de

, ses échanges avec son fournisseur actuel

- En situation de crise

Fabricant installateur - Produits verriers - Vitrage isolant

143 chemin du Charbonnier - 69800 Saint-Priest - Tél. : 04 78 00 80 77


12

Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740 / EXPRESSIONS

Culture

LES J.E.P. À VÉNISSIEUX

Un patrimoine grandeur nature

S

quelque 60 000 plantes. Les jardi-

nant sera celui du Tataki-zomé,

niers replantent ensuite ces pro-

art ancestral japonais accessible

ductions sur toute la commune,

aussi bien aux enfants qu’aux

ce qui vaut à Vénissieux d’avoir

adultes. Animé par Caroline Le

quatre fleurs au classement des

Ster, fondatrice de La Pousse

villes et villages fleuris de France.

Verte, il permettra de “réaliser

Dans les serres, se tiendront plu-

une impression sur un tissu ou un

sieurs ateliers. Ainsi, “Le goût de

papier, en martelant des végétaux

la forêt”, conçu par l’artiste Julie

fraîchement cueillis et choisis sur

Escoffier qui, au sein du duo

place”.

Évernia qu’elle forme avec l’in-

Enfin, les bibliothécaires vénis-

génieure Héloïse Thouément, tra-

sians animeront des lectures au

vaille sur le lichen, symbiose d’un

jardin, pour les petits (dès 3 ans)

champignon et d’une algue.

et les plus grands. Ce qui per-

“Cet organisme est fascinant,

mettra aux parents de visiter les

expliquent les organisateurs. À

serres ou participer aux ateliers

la fois outil de bio-surveillance qui

tandis que les enfants, confiés aux

renseigne sur la qualité de l’air, il

bibliothécaires, prendront du bon

est aussi une merveilleuse méta-

temps de leur côté. g

phore de la nécessité du vivre et

ur le thème du patrimoine

un avant-goût de la Semaine du

une petite sieste musicale. Elle

faire ensemble. Venez découvrir,

durable, les prochaines

développement humain durable

sera aux sons de la nature, une

toucher et sentir les lichens. Vous

Journées européennes du

et de la mobilité (19-23 sep-

partition créée spécialement par

pourrez même les goûter à travers

patrimoine se dérouleront les

tembre).

l’enseignant Stéphane Lambert.

des préparations originales prépa-

17 et 18 septembre. À Vénis-

Le voyage commencera par un

La balade se poursuivra aux

rées par l’artiste.”

sieux, le rendez-vous est donné le

trajet en car (départ à 14 heures de

serres municipales, que l’on

Sur son site (julieescoffier.com),

17 septembre, entre 14 et

l’hôtel de ville). Il débutera, nous

pourra visiter. S’étendant, vers

l’artiste propose même quelques

17 heures, pour une après-midi

prévient-on, “en douceur” avec, à

le collège Michelet, sur 2500 m2,

recettes à base de lichen.

“Nature et culture”. Laquelle sera

l’école de musique Jean-Wiener,

elles produisent annuellement

Un autre atelier tout aussi éton-

JEAN-CHARLES LEMEUNIER

Nature et culture : Gratuit, tout public. Sur inscription. Informations au 04 72 21 44 98. également au programme,une visite de la Cité Berliet de Saint-Priest le 18 septembre à 10 heures et une découverte de la Fondation Berliet (Lyon 3e), tout le week-end de 10 à 18 heures. Ainsi qu’une visite guidée et gratuite de l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu le samedi, une par heure, entre 10 et 15 heures.

RÉSIDENCE LUDOVIC-BONIN

Comme les doigts de la main… en or “Vous allez voir des chefs-d’œuvre !” À la résidence de per-

“Le bouche-à-oreille fonctionne, reprend Béatrice, et les rési-

sonnes âgées Ludovic-Bonin, ce 1er septembre, plusieurs

dants sont motivés pour venir suivre ces activités.”

résidants attendent avec impatience l’arrivée de Khadi-

Ce jour-là, sous l’œil attentif de Khadidja, six personnes

dja, de l’association Les Mains en or. Il s’agit aujourd’hui

mettent la dernière main aux mosaïques commencées lors

du dernier atelier de tous ceux que Les Mains en or ont

de la dernière séance. Leurs chefs-d’œuvre, donc.

proposés pendant le mois d’août, avec divers interve-

Car, ici, il ne s’agit pas de se prendre au sérieux. Tout le

nants.

monde semble s’entendre comme les doigts de la main… en

En poste depuis début juin à la résidence, Béatrice est en

or. Plusieurs mènent la danse, lancent des blagues, font rire

charge des diverses animations. “L’équipe de Jean-Luc,

les autres qui renchérissent. L’une des participantes nous

président des Mains en or, a débarqué chez nous le 8 août

explique l’art de concevoir une mosaïque : “On prend ces

et est intervenue à plusieurs reprises.”

carrés et on les découpe avec des pinces. On choisit le décor de

Basées dans le 7e arrondissement, les Mains en or

ce que l’on veut faire et l’on dispose d’une palette de couleurs.

regroupent, ainsi que l’explique leur site, “des artistes

Après, il faut coller.”

et artisans exerçant dans des domaines très différents,

Parmi les motifs, on reconnaît un papillon, un chat, une

comme la pyrogravure, la céramique, la peinture, la gui-

fleur mais l’on entend aussi : “J’ai fait un oiseau, mais on

tare orientale, le chant, la cuisine orientale…” Parmi ces

dirait pas un oiseau.” Ou : “Pourquoi tu as représenté

PHOTO J.-C.L.

PHOTO ARCHIVES RAPHAËL BERT

Pour les prochaines Journées européennes du Patrimoine, les 17 et 18 septembre, nature et culture feront bon ménage à Vénissieux.

nombreux savoir-faire, l’association a ainsi suggéré aux

Mickey ?” Haussement d’épaules et voix plus forte : “C’est pas

bêtises. Il y a une bonne ambiance ! Et, pour la créer, il faut

personnes âgées la peinture, le papier mâché, le mode-

Mickey ! C’est un chat !”

des éléments dynamiques !” Ce dont la résidence Ludo-

lage et la mosaïque, ces deux dernières disciplines obte-

Tous remercient Khadidja de les avoir motivés : “On fait

vic-Bonin, c’est une évidence, ne manque pas. g­­

nant largement tous les suffrages.

travailler nos mains et nos esprits, on dit beaucoup de

J.-C. L.


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

Culture

13

RENTRÉE LITTÉRAIRE

À lire à belle allure

PHOTO D.R.

PHOTO ARCHIVES RAPHAËL BERT

PHOTO J-C.L.

Qui a dit que la rentrée littéraire ne devait être que parisienne ? À Vénissieux aussi, les auteurs publient. À commencer par Mireille Rivat, Carlos Soto et Guy Créquie.

Mireille Rivat, Carlos Soto et Guy Créquie.

D

ès la fin août, la rentrée littéraire

par excellence : Kurt Weill et Hanns Eisler.

récitations. Plus tard, j’ai lu Rimbaud, Bau-

semblaient sortir de leurs orbites… Les lions

envahit les pages culturelles

De ce beau projet mené par Mireille Rivat

delaire et Garcia Lorca (NDLA : au centre

également, bien qu’éloignés, découvrirent ce

des grands journaux, prend sa

et Daniel Beaussier et accompagné d’un

du poème Lucero, qui était le surnom du

type d’écho et répondirent par un concert

place sur les ondes et, dans une moindre

livret de Michel Bataillon — l’une des che-

poète) et beaucoup écouté Léo Ferré. Mais

de rugissements. J’ai chanté sous les balles

mesure, les chaînes de télévision. Sur le

villes ouvrières du TNP de Villeurbanne —,

je n’en avais pas écrit. Un jour, c’est venu

au Sri Lanka. Je fus expulsé et renvoyé

devant de la scène, les stars du genre et les

on retiendra la voix de la chanteuse, tou-

comme ça.”

vers la France par la police franquiste de

grands éditeurs. Pourtant, on aurait tort

jours aussi prenante et apte à tirer de

Depuis 1976, Carlos a donc commencé

l’aéroport de Madrid en 1971. J’ai chanté

de croire que cette rentrée-là ne peut être

vous de belles émotions, la noirceur des

l’écriture de poésies et a poursuivi sur sa

à Nagasaki pour des femmes allongées

que parisienne. La meilleure des preuves

textes de Brecht et la qualité de ce travail

lancée, parallèlement à ses articles et à ses

sur des brancards ou assises dans des fau-

est de prendre quelques exemples vénis-

d’équipe, auquel on peut ajouter l’illus-

romans. Parmi la quarantaine de textes

teuils médicaux, au sein d’une maison de

sians.

tration d’Ernest Pignon-Ernest. On redé-

du recueil, on retrouve ses sentiments

retraite spécialisée soignant des victimes

couvre avec plaisir cette plongée dans les

et émotions, les anecdotes d’un voyage

de la bombe atomique. J’ai connu les chars

Mireille Rivat rouvre la brèche Brecht

bas-fonds, peuplés de souteneurs et de

en Crète alors qu’il était jeune homme,

russes à Prague en août 1968. Me rendant

prostituées. Michel Bataillon ouvre d’ail-

de saines colères contre les injustices et

en Palestine depuis la Jordanie, je fus sur-

Bertolt Brecht : voilà bien un auteur, dra-

leurs son texte sur une citation d’Herbert

“contre une actualité qui [le] chiffonne”.

veillé, dans l’avion, par les services spéciaux

maturge et poète, dont les personnages sont

Jehring, datée de 1922, où il évoque Brecht,

Deviennent ainsi victimes de ses diatribes

israéliens. Etc.”

encore dans les mémoires — Maître Puntila,

sa “sensualité brutale” et sa “tendresse

les experts télévisés, l’Oncle Jo et sa poli-

Le Vénissian vient également de publier

Mère Courage, Arturo Ui ou le Mackie

mélancolique”.

tique impérialiste, les obscurantistes et les

chez le même éditeur Avec la pandémie de

de L’Opéra de quat’sous. Et dont flottent

“J’étais triste quand j’étais jeune, je suis triste

girouettes. Une autre facette des talents

la Covid-19. Et après ?, dont la préface est

encore dans les oreilles les paroles, sur des

étant vieux” chante Mireille Rivat et cette

de Carlos !

signée par Michèle Picard, maire de Vénis-

musiques écrites par Kurt Weill, telles Mack

mélancolie qui baigne tout l’album et la

the Knife, devenue un standard du jazz, ou

vie de Brecht telle que racontée par Michel

Guy Créquie, de la paix à la pandémie

de la COVID-19 (hâtons-nous de rendre la

Alabama Song, notamment les versions

Bataillon est belle à entendre.

C’est également au Lys bleu que Guy Cré-

philosophie populaire et nécessaire). g­­

enregistrées par les Doors et David Bowie.

sieux. Cet essai fait suite à Avec la pandémie

quie publie Le Messager de la paix, par-

Pourquoi évoquer ces titres ? Parce que la

Carlos Soto dans les pas de Federico

cours d’un syndicaliste vénissian devenu

chanteuse vénissiane Mireille Rivat vient de

Il est encore question de poésie avec la

écrivain — ce livre est son 38e — et chan-

publier un livre-CD basé sur les poésies de

nouvelle parution de notre confrère Carlos

teur. L’auteur aime rappeler ce qu’il a vécu

Brecht (De quoi l’homme vit-il ? à La Pierre

Soto, Intérieurs, aux éditions Le Lys bleu.

pour parler de la paix à travers le monde :

brute), traduites en français par Boris Vian,

Après Le passant sévillan et Dolorès, ses

“J’ai été le premier à chanter pour les

Eugène Guillevic et quelques autres. Avec

deux précédents romans, le correspondant

enfants, malgré l’insécurité, dans les favelas

également des textes de Robert Desnos et

du Progrès revient à un domaine qu’il a

de Rio de Janeiro. J’ai chanté dans les plaines

Jacques Deval, dont les mélodies ont été

toujours fréquenté : la poésie. “Je l’ai tou-

Masai au Kenya. Les enfants n’avaient

écrites par les deux musiciens brechtiens

jours aimée, dès la primaire, au moment des

jamais entendu de tyrolienne… Leurs yeux

JEAN-CHARLES LEMEUNIER

“De quoi l’homme vit-il ?” de Mireille Rivat, Daniel Beaussier et Michel Bataillon, La Pierre brute, 20 euros ; Disponible en écrivant à rivatmireille@gmail.com ou en téléphonant au 06 12 94 54 18. “Intérieurs de Carlos Soto,” Le Lys bleu, 11,70 euros ; “Le Messager de la paix” de Guy Créquie, Le Lys bleu, 20 euros ; “Avec la pandémie de la Covid-19. Et après ?” de Guy Créquie, préfacé par Michèle Picard, Le Lys bleu, 23, 10 euros.


Culture JOSSELIN PIETRI

À VENIR Médiathèque Lucie Aubrac

Amélie Berrodier

Suite aux orages du 17 août, le bâtiment est inaccessible et rouvrira début novembre. On peut rendre les ouvrages empruntés dans les bibliothèques de quartier. La bibliothèque RobertDesnos (24, rue Professeur-Roux) est ouverte les mardis et mercredis de 9 h 30 à midi et de 14 à 18 h 30, les jeudis et vendredis de 14 à 18 h 30, les samedis de 9 h 30 à midi et de 14 à 17 heures. Tél. : 04 78 76 64 15. Pour les enfants, la bibliothèque Anatole-France (14, avenue Division-Leclerc) est ouverte les mardis, jeudis et vendredis de 16 h 30 à 18 h 30, les mercredis et samedis de 9 h 30 à midi et de 14 à 17 heures. Tél. : 04 72 89 40 46.

En résonance avec la Biennale d’art contemporain de Lyon, l’artiste, reçue en résidence à Vénissieux en 2019, expose jusqu’au 16 octobre à la Maison des arts contemporains de Pérouges Nom Prénom, Rue du For, 01 800 Pérouges, France.

Lee, Jackie Chan et Jean-Claude Van Damme. Cerise sur le gâteau, Josselin offre à Expressions la silhouette de Bruce confectionnée à partir des pages du journal. Un grand bravo ! g

OUVERTURE DE SAISON

“Bizarre !” met les bouchées triples

PHOTO D.R.

14:00 20:00

18:00

16:00

18:00

16:00 20:00

14:00

18:00

20:15

16:00

18:00

16:00 vfst

20:00 20:15

14:15 16:15

16:15

18:30

16:00

14:15

19:00

16:00 20:15

14:00 20:30

19:00

09:30 14:00

LES GOÛTS ET LES COULEURS

16:00 18:15

16:10 20:00

15:30

16:30 18:30

14:15

16:45 20:30 20:15

15:30

14:00 17:30

14:30

14:00 20:30

14:00 16:00

16:10 16:15 20:00 17:00

14:00 14:00 17:30

14:00 18:00

19:45

18:00 20:15

16:00 18:15

14:30

16:30 20:30

16:00 18:00

20:00

MAR 20

18:00

14:00 20:15 14:00 17:45 18:30

14:00 18:00 14:00 20:15 18:00

18:00 20:00

16:00 18:30

14:00 20:00

16:00

17:30

16:00 20:00 16:00

14:30 14:30

14:00 20:30

Alors que le Théâtre de Vénissieux

Le 22 septembre à 18h30, avec Ni,

Le 24 septembre à 20h30, Bakari et

ouvrira sa saison le 7 octobre

la compagnie 100Blazes revisite la

Svudvde se partageront la scène.

avec Juventud, son alter ego au

break dance et son langage. Ainsi,

Tarifs : de 5 à 10 euros.

sein de La Machinerie, l’équipe-

“Ni” signifie “faire semblant”. La

Le 30 septembre à 20h30, ce sera

ment “Bizarre !”, annonce déjà

réponse du chorégraphe dans ce

au tout de Chanceko et de Sholo

trois soirées pour démarrer sa

spectacle de 30 minutes et dans

Senseï. Prix : de 6 à 10 euros. g

programmation de rentrée.

l’échange qui suivra. Prix : 5 euros.

Informations sur bizarre-venissieux.fr.

Cinéma Gérard-Philipe

12, avenue Jean Cagne - 04 78 70 40 47 cinemagerard.philipe@ville-venissieux.fr www.ville-venissieux.fr/cinema/

Classé Art et Essai

Reprise de la Quinzaine des Réalisateurs Deux films de cette sélection cannoise seront encore présentés en avant-première : Un beau matin de Mia Hansen-Love le 16 septembre à 20 heures et Les Harkis de Philippe Faucon le 24 septembre à 20 heures. À signaler qu’un autre film projeté lors de la dernière Quinzaine est également à l’affiche : Revoir Paris d’Alice Winocour. Cette programmation se fait en partenariat avec le GNCR (Groupement national des cinémas de recherche).

COUP DE PROJECTEUR

Dans la peau Avec

amour et acharnement de Claire Denis

Quand une histoire d’amour banale, celle du triangle amoureux, est vue à travers les regards croisés de deux autrices, le sujet grimpe soudain

DU 28 SEPT. AU 4 OCT.

MER 28

JEU 29

VEN 30

Sortie nationale -Palme d'Or Cannes 2022

14:00 19:00

16:00 19:00

14:00 vf 19:00

16:00 18:00

14:00 20:00 14:00 16:00 18:00 20:00 16:00 20:00

14:00

16:00

20:00

20:00

16:00

14:00

14:00

20:00

16:00

16:00 18:00

18:00

SAM 1ER

DIM 2

LUN 3

MAR 4

16:00 20:00

16:00 18:40

16:00 19:00

16:00 vf 19:00

DON JUAN 1h50 COMPÉTITION OFFICIELLE (vost) 1h54

LES MINIONS 2 : IL ÉTAIT UNE FOIS GRU  PETER VON KANT

18:30

16:00

18:30

16:00 18:00

Prochainement : LITTLE FILM FESTIVAL 2022  BUZZ L’ÉCLAIR

14:00 20:00

18:00 20:30

FRÈRE ET SŒUR 1h48

16:00 18:00

14:00

14:00

Cannes 2022

20:15

1h50

18:30 20:30

DON JUAN

14:00

14:00 16:00

HOMMES AU BORD DE LA CRISE DE NERFS 1h37

14:00 18:00 vost

18:00

2h12

20:30

Cannes 2022

18:15

20:00

14:00 18:00

17:30

18:00 20:30

TOP GUN : MAVERICK (vf)

16:00

Cannes 2022

14:00

Dès 4 ans

14:00

Cannes 2022

20:00 14:00 18:00

20:00 vost

18:00 20:30 17:00

14:00 20:00

La cour des miracles 16:00 18:30 vfst 20:30

16:15

1h15

1h37

2h27

Sortie Nationale

C'EST MAGNIFIQUE !

Sortie Nationale

18:00

20:00

L'ANNIVERSAIRE DE TOMMY

JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRÈS (vf)

DU 8 AU 14 JUIN

1h37

KOMPROMAT 2h07 TOUT FOUT LE CAMP 1h35

14:00 18:00

14:00 16:00

Cannes 2022

10:00 14:30 16:00

20:00

09:30 14:15 17:00

MER 8

HOMMES AU BORD DE LA CRISE DE NERFS

Quinzaine des Réalisateurs Cannes 2022 REVOIR PARIS 1h45

14:00 18:00

LES CRIMES DU FUTUR (vf/ vost) 1h47

14:00 16:00 20:30

09:30 17:45 vfst

JEU 9

16:00 vfst 20:15

18:00

Journée de la Paix

l’entrée 1960, la LE À DÉBUT DE LAdes FINannées DES ARMES NUCLÉAIRES 31mn guerre d’Algérie se prolonge. De 20:30 LA DÉGUSTATION 1h32

1h38

16:00

18:00

16:30

18:00 20:30 18:00 Les autres films16:00 : Revoir Paris 20:00 d’Alice Winocour, La dérive des continents (au Sud) En partenariat avec le GNCR

17:30

Sortie nationale

1h14

MAR 27

vivant en couple avec celui qu’elle aime (Vincent

l’issue de la projection de ceQuinzaine film qui met ennon-violence scène Lindon). Un être mythique que l’on voit de loin, Ciné ÀCollection de la Georges Clémenceau (André Dussollier) et Paul Des- qui ne dit quasiment rien et dont la caméra s’apMardi 27 septembre à 20h Jeudi 15 septembre à 14h30 chanel (Jacques Gamblin), le 20 septembre à 14 h 30, un proche subrepticement, comme traquant dans sa Selma d’Aya DuVernay Chantons sous la pluie café sera offert en partenariat avec l’association LSR. de Stanley Donen tanière un animal sauvage, à la manière du colo« Chantons sous la pluie fait partie nel Kurtz d’Apocalypse Now. Journée de la Paix de ces chefs-d’œuvre qui donnent à Lel'amour 21 septembre à 18 carte blanche à la section Le film se joue ainsi en deux actes, le premier respirer du cinéma parheures, tous les pores de la pellicule ». vénissiane du Mouvement de la Paix qui présentera le signifiant l’approche et le second ses conséC. Vassé, Zurban documentaire Le Début de la fin armes Cedes biopic sur nucléaires Martin Luther King quences. Jouant sur la perfection de ses interséanceLa précédée d’un quiz ’’comédies s'intéresse à un aspect limité de la vie séance sera suivie d’un débat avec un représentant musicales’’ du leader noir : son combat pour le de l’ICAN (campagne internationale pour abolir les prètes, Claire Denis filme le non-dit, le regard droit de vote des Noirs.

Ciné-Café armes nucléaires). Entrée gratuite. qui perd Projection en partenariat avec le MAN Mardi 20 septembre à 14h30 Animal Le tigre et le président

le fil de la discussion, l’émotion subie

(Mouvement pour une Alternative sans qu’elle ne puisse paraître. Elle cadre en gros Non-violente), suivie d’un échange avec ses membres. Exposition ‘’Martin plan l’amour, ses difficultés jusqu’à son absurdité le cadre de la Semaine du développement Luther King’’ dansdurable, le hall du cinéma France, Dans Belgique, 2022, comédie historique, 1h37 la projection du film de Cyril Dion sera suivie d’un et l’on se sent vibrer communément autant avec

Audiodescription pour les non-voyants

16:00 18:00 16:00

14:00

18:00

14:00

14:00 16:00

10:30 14:30

VEN 10

LE TIGRE QUI S'INVITA POUR LE THÉ 41 min LES SECRETS DE MON PÈRE

14:00 18:00

14:00 15:30

14:00 18:30 16:00 20:30

La Quinzaine des Réalisateurs – Avant-première LES HARKIS 1h52

16:00 20:00

LA RUCHE (vost) 1h23

Dès 10 ans

1h15

Sortie Nationale

14:00 16:00 20:30

14:00

LUN

jeunes Algériens sans ressources rejoignent l’armée en 16:00 16:00 16:00 française, 14:00 14:00 tant harkis. L'indépendance 20:00que 18:00 18:30 18:00 20:30 de l'Algérie s’annonce et le sort des harkis 14:00 devient 20:30 incertain... 14:00 16:00 16:00

14:00 16:00 20:30

14:00 16:00

18:00

15:45 20:15

SAM 11

17:45

18:00 16:00 20:15 14:00 18:00

DIM 12

16:00

16:00 France-Belgique, 1h22. Avec Théo Cholbi, CHRONIQUE D'UNE LIAISON 18:30 PASSAGÈRE 1h40 Mohamed El Amine Mouffok.

14:00 18:00

16:00 20:00

Le Tigre et le Président

DIM

20:00

Samedi 24 sept. à 20h Harkis de Philippe Faucon,

1h43Les

14:00 15:30

14:00 20:00

16:00

16:30 20:30

LUN 13

10:30 14:30

Chantons sous la pluie

18:00 14:00 16:15 Audiodescription pour les non-voyants

SAM

VEN

16:00 18:00

LA CHANCE SOURÎT À MADAME NIKUKO 1h37

EL BUEN PATRON (vost) 2h INCROYABLE MAIS VRAI

2h27

20:30

14:00 16:00

14:15 16:00

17:45 20:30

MAR 14

16:00 20:15 14:00 18:00

JEU

20:30

JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRÈS (vf)

18:00

1h50

Sortie Nationale

FRATÈ 1h25

Dès 4 ans

L'ANNIVERSAIRE DE TOMMY

20:15

MER

DE L'AUTRE CÔTÉ DU CIEL

1h40 Avant-première

LE TIGRE ET LE PRÉSIDENT

1h40

16:00

Sortie nationale

Quinzaine de la non-violence SELMA (vf) 2h08

DON JUAN

14:00

Audiodescription pour les non-voyants

Semaine du développement humain et durable ANIMAL 1h45

Cannes 2022

16:00 18:15

14:30

1h15

DU 22 AU 28 JUIN

1h32

LES ENFANTS DES AUTRES

14:00 18:00 16:00 20:15

14:00 18:00

lève seule site à son c l’aide de ur le faire rencontre du de vue

14:00

LUN 19

DU 21 AU 27 SEPTEMBRE Prochainement FESTIVAL LUMIÈRE (MARDI 18 OCTOBRE)  21 22 23 24 25NOVEMBRE 26

16:00 20:15

a HansenSeydoux, gory.

Festival Caravane des Cinémas d'Afrique

1h37

14:00 18:00

20h

DIM 18

16:30 18:30

Carte Est-Ecrans valable 1 an à partir de la date d’achat. 20:30 18:30 LES VOLETS VERTS 1h37 Supplément : 1e pour séances en 3D - Chèques GRAC acceptés

16:00 20:15

de la vie

Cannes 2022

Ciné-Collection

ORFEU NEGRO 1h45 C'EST MAGNIFIQUE !

20:00

2h12

:30

Enfin, sous la forme d’un livre pop-up, qui déborde

magistralement et devient un superbe film qui Ce sommet de la comédie musicale, portée par la dérive de la retenue à la colère. Ce scénario de mise en scène de Stanley Donen, les chorégraphies de Quinzaine des Réalisateurs 18:00 16:15 14:00 18:30 18:30 14:00 14:00 Christine Angot réalisé par Claire Denis est magni20:00 20:00 16:00 20:30 18:00 Cannes 2022 Gene Kelly et la bonne humeur de ses principaux interREVOIR PARIS 1h45 prètes (Kelly, Debbie Reynolds et Donald O’Connor) est fié par le suspense amené par la manière de fil14:00 14:00 14:00 16:00 20:15 20:15 AVEC AMOUR ET programmé le 15 septembre à 14 h 30 dans le cadre de mer et le montage. La cinéaste transforme en être ACHARNEMENT Carte adhérent 1h56 : cotisation annuelle 10€ et tarif réduit 4,90€ toute l’année et 4€ lundi et mercredi www.ville-venissieux.fr/cinema/ Ciné Collection. La séance sera précédée d’un quiz sur mythique cet homme (Grégoire Colin) qui écorche 16:30 18:15 16:15 14:00 14:00 16:00 14:30 LE TIGRE LE PRÉSIDENT Tarif pleinET6.70€ - Tarif réduit 5.80€ grac.asso.fr/salles/64-cinema-gerard-philipe vfst Ciné-Café 3 salles climatisées 20:30 18:00 18:00 18:00 1h38 les comédies musicales. Tarif Est-Écrans 5,20€ / - de 16 ans 4,50€ 18:15 toujours le cœur d’une femme (Juliette Binoche) Boucle magnétique pour les malentendants LA DÉGUSTATION

FRÈRE ET SŒUR 1h48

TOP GUN : MAVERICK (vf)

16:00 18:00

LES FEMMES DU PAVILLON J (vost) 1h37

CHANTONS SOUS LA PLUIE (vost) 1h43

SAM 17

16:00

17:00

10:00 14:30

CINÉ-COLLECTION + Quiz

VEN 16

16:15 18:15

14:00 20:00

16:00 18:15 20:30 18:15

14:00

LEILA ET SES FRÈRES (vost)

:30

de modelages et de peintures, la carrière de l’acteur. autant que les idées de Josselin, il a représenté Bruce

14:00 20:30

14:30

LE TIGRE QUI S'INVITA POUR LE THÉ 41 min

2h49

16:15 18:15

LUN 27

18:00 20:00

16:00 20:15

Sortie nationale

14:00

:30

20:00

Quinzaine des Réalisateurs Avant-première - Cannes 2022 1h52

UN BEAU MATIN

16:00 vfst

14:00

:00

DIM 26

14:00 20:30

SAM 25

:00 :15

18:15

VEN 24

16:30 18:30

TOUT FOUT LE CAMP 1h35 KOMPROMAT 2h07

10:00 14:30

JEU 23

:00 :30

Sortie nationale

MER 22

14:00 18:00

18:00

:00 :30

DE L'AUTRE CÔTÉ DU

de Bruce Lee, il a reconstitué sur un tableau, à l’aide

Giulio Menossi

JEU 15

CIEL 1h40 16:15

TAD L’EXPLORATEUR ET LA TABLE D'ÉMERAUDE 1h30 18:30

16:00 20:15

MER 14

DU 14 AU 20 SEPTEMBRE

16:40

:00 :00

carton, avec Jean Gabin et Lino Ventura à l’avant. Fan

cinemagerard.philipe@ville-venissieux.fr

MAR 28

16:00 20:00

18:00

MAR 13

16:00

UN 12

bras chargés. Aujourd’hui, c’est une Traction avant en

Le mosaïste vénissian Dominique Annarelli attire notre attention sur une exposition qui se tiendra jusqu’au 28 septembre à l’Institut culturel italien (18, rue François-Dauphin, Lyon 2e) : celle d’un maître, Giulio Menossi. Du lundi au jeudi, de 14 à 17 h 30.

Le 24 septembre à 20 h 30, à la salle Érik-Satie, l’association La Perche propose un plateau d’humoristes : Farouk, Yanisse Keb12, avenue Jean Cagne 69200 Vénissieux bab, Nawal et Soso. 04 78 70 40 47 Réservations sur BilletReduc/

e et découverte,

Quand il passe nous voir, Josselin Pietri a toujours les

Mosaïques

Satie Comedy Club

rd Philipe

Des idées qui débordent

PHOTO J-C.L.

14

Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740 / EXPRESSIONS

En partenariat l’association échange,avec en partenariat avec le service Environnement. LSR, un café sera proposé à l'issue de la projection

Vincent Lindon qu’avec Juliette Binoche.

Journée la paix Le 27de septembre

qu’exerce dans le film Juliette Binoche et sur le

Selma

à 20 heures, la Quinzaine de la

non-violence fait étape Mercredi 21 septembre à 18h à Gérard-Philipe et propose ce

Car te biopic blanche auMartin Mouvement sur LutherdeKing, en partenariat avec le la paix de Vénissieux avec le documentaire MAN (Mouvement pour une alternative non-violente). Le début de la fin des armes nucléaires projection sera suivie (AlvaroLa Orus, 31'), sur les efforts déployésd’un échange, tandis qu’une exposition L. King sera visible dans le hall du pour intégrer dans le sur droit M. international un traité d’interdiction des armes cinéma. nucléaires. Séance suivie d’un débat avec un représentant du réseau français de l’ICAN (Campagne Internationale pour Abolir les Armes Nucléaires). Entrée gratuite.

En hors-champ, s’appuyant sur le métier fils métis de Vincent Lindon, quelques réflexions sur la couleur de peau et le déterminisme social. Une réussite !

g

JEAN-CHARLES LEMEUNIER


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

Histoire

15 15

POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE

Quand l’amour survient

L’amour est vieux comme le monde. Il s’invitait déjà dans les sociétés passées et dans le Vénissieux de l’Ancien Régime, amenant bien des joies mais aussi parfois bien des tourments.

C

omment ces deux-là se sont-ils connus ? L’histoire ne le dit pas. Jean Sublet, fils d’un laboureur de Vénissieux, autrement dit l’un des paysans les plus aisés du village, avait 28 ans et sa belle 26 ans. C’était une Sublet elle aussi, prénommée Marie. Mais n’allez pas croire qu’ils étaient cousins germains ou, pire, frère et sœur : l’Église interdisait formellement toute union entre parents trop proches, et la société lui emboîtait évidemment le pas. Simplement, les Sublet couraient les rues dans le village ; ce nom y était présent depuis une éternité, et s’était répandu de plus en plus au fil du temps. Mais il n’est pas impossible que Jean et Marie aient ri de cette parenté par patronyme interposé. Tous deux habitaient au bourg, et donc se voyaient depuis leur plus tendre enfance. Ils se croisèrent maintes fois, dans les champs, dans les rues, jusqu’à ce que leurs regards changent. Jusqu’à ce qu’ils s’apprécient de plus en plus. Se touchent la main. S’échangent des promesses. Dansent les jours de fête sous le son des violons. Et suscitent les commentaires des voisines. Alors, Jean convint avec Marie d’aller voir son père. Le flirt léger était toléré par les villageois et par les parents, mais pas au-delà. Pour les choses plus sérieuses, l’accord paternel, voire maternel, était obligatoire. Aussi, dans les premiers jours de 1770, Jean Sublet alla trouver le père de sa belle, lui aussi appelé Jean Sublet.

Le balai, signe de bienvenue pour le prétendant.

Il s’approcha de sa maison. Examina la porte. Et y vit un bon signe : le balai était dressé près de l’ouverture en signe de bienvenue. Un balai laissé par terre et formant comme une barrière l’aurait invité à rebrousser chemin. Il entra. Salua le père et la mère avec bien des déférences et jeta un œil à Marie. Elle était accroupie devant la cheminée, en train de tisonner des braises. Encore un signe favorable. Elle

En 1695, Étiennette Medon, qui allait sur sa trentième année, déclara par ce document l’arrivée prochaine de son enfant, à naître de père inconnu. avait parlé à ses parents, et tous deux avaient donné leur accord pour un futur mariage. S’ils avaient dit non, Marie aurait recouvert les braises avec de la cendre, signifiant ainsi à son tourtereau qu’il fallait étouffer leur amour. Le chemin s’ouvrant à lui, Jean se lança et déclara au père qu’il voulait épouser son aimée. Ses parents à lui, bien sûr, étaient d’accord avec ce projet. Alors on discuta gros sous, des biens que le futur apporterait, de la dot que les parents de la belle lui donneraient. L’on parla aussi des “joyaux” : la bague et le cœur en or que Jean offrirait à Marie le jour des épousailles. Puis l’on alla trouver le curé. Un mariage le plus tôt possible serait le bienvenu. Pour le cas où Jean et Marie

auraient déjà croqué la pomme. On ne sait jamais… Messire Grilliet, le curé de Vénissieux, se montra conciliant. Il accepta de ne publier que deux bans annonçant publiquement le mariage au lieu de trois — c’était déjà une semaine de gagnée, pour autant que Monseigneur l’archevêque donne son accord bien sûr. Puis vint le jour tant attendu. Le mardi 27 février 1770, “après deux publications de mariage”, Jean et Marie convolèrent en justes noces dans l’église du village, recevant ainsi un sacrement indissoluble, les liant pour la vie. Neuf mois et demi plus tard, le 13 décembre 1770, Marie accouchait d’un premier enfant, un garçon prénommé Jean. Ces deux-là n’avaient pas traîné !

Habituellement, le premier bébé pointait plutôt le bout de son nez au bout d’une quinzaine de mois après le mariage. Marie et Jean étaient comblés.

Les filles-mères n’étaient pas si rares autrefois, mais toutes étaient réprouvées. Mais les choses ne se passaient pas toujours aussi bien, et l’amour pouvait aussi devenir un piège périlleux. Étiennette Medon en fit la cruelle expérience. Originaire de Luzinay, près de Vienne, elle était employée comme domestique auprès d’un notable du Moulin-à-Vent, Humbert Bonard. En cette année 1695, elle allait déjà sur ses trente ans, et n’avait connu aucun galant qui accepta

de l’épouser. Aussi, lorsque Claude Champagne, un valet de ferme lui aussi, vint roucouler auprès d’elle, Étiennette Medon lui prêta une oreille attentive. Le damoiseau lui promit monts et merveilles, et bien sûr de l’épouser, cela va de soi. Tant et si bien qu’Étiennette lui accorda ses “dernières faveurs”. Un coin de grange, ou un champ perdu dans la nuit, leur servit de nid. Étiennette se retrouva enceinte. Et son amant prit aussitôt ses distances, oubliant ses promesses. Malheur à elle ! Les filles-mères n’étaient pas si rares autrefois, mais toutes étaient réprouvées. Comme les lois de Sa Majesté le prévoyaient, elle alla trouver le représentant de la justice seigneuriale et aussi le notaire de Vénissieux, pour déclarer son “fruit”. La démarche était obligatoire, qui visait à protéger le bébé à naître d’un possible infanticide. En cas d’avortement ou de disparition inexpliquée de l’enfant, elle serait condamnée à mort. Dès lors, tout le monde la montra du doigt. Elle n’en continua pas moins à travailler à la ferme, même à six mois de grossesse, au point qu’elle “estimoi setre blessé par les efforts quelle a fait en levant les benot a vandanges”. Le pire fut atteint lorsqu’un garçon de treize ou quatorze ans se mit à la frapper violemment avec un bâton, sans que personne n’intervienne. Là aussi, elle crut perdre son bébé, et craignit tellement d’être condamnée à mort qu’elle porta plainte contre l’adolescent ! Et fut contrainte, dès le lendemain, de lui présenter des excuses — devant notaire… Le terme de la grossesse étant venu, Étiennette accoucha Dieu sait où. Pas à Vénissieux en tout cas, car les registres de la paroisse n’en gardent aucune trace. Comme bien des filles-mères, elle dut se réfugier à Lyon, puis abandonner son enfant à l’Hôtel-Dieu ou dans l’un des couvents de la ville, payant ainsi sa vie durant l’espoir d’amour auquel elle avait succombé. g ALAIN BELMONT

Sources : Archives du Rhône, 4 E 5377, 3 E 11447 (f° 75), 259 GG 1.


16

Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740 / EXPRESSIONS

Sports

PISCINES COMMUNALES

INAUGURATION AU COMPLEXE DELAUNE

“Les fermetures ne sont pas à l’ordre du jour”

Unanimité autour du terrain de futsal extérieur

Fermée suite aux inondations du 18 août, la piscine Auguste-Delaune a rouvert ses portes le 14 septembre, au terme des opérations de nettoyage, de démontage des pompes et de vérification de l’état des turbines. Ce début de saison reste pourtant placé sous le signe de la prudence en raison de la crise des énergies, qui renchérit fortement le coût de fonctionnement des piscines communales. Il faut savoir que l’énergie représente le deuxième poste de dépenses dans la gestion de ces équipements, de l’ordre de 15 %. “Jusqu’ici tout va bien, rassure Nacer Khamla, adjoint au maire en charge de la politique sportive. Nos deux équipements nautiques ont fait leur rentrée (le 5 septembre pour le CNI, ndlr), nos factures ont été payées. En matière d’énergie, on a les mêmes inquiétudes que toute collectivité territoriale, on suit l’actualité. Mais nous ne sommes pas concernés par Vert Marine, l’exploitant de centres aquatiques qui a décidé de fermer une trentaine d’équipements au motif des hausses de prix de l’énergie.”

PHOTO D.Y.

Faut-il craindre, à court ou moyen terme, une fermeture des deux équipements installés à Vénissieux ? “Pas question, poursuit l’édile, n’oublions pas que la Ville est publique et d’éducation à la natation. Mais nous restons vigilants

Michèle Picard, maire de Vénissieux, entourée de Nacer Khamla, adjoint aux sports, de la sous-préfète Salwa Philibert et de la première adjointe, Yolande Peytavin.

et responsables, nous suivons presque au jour le jour l’évolution

L’inauguration du terrain de futsal

Les footballeurs du Vénissieux

Moment choisi par Salwa Phili-

des hausses des énergies. On ne s’interdit pas de procéder à de

extérieur au complexe Delaune,

Football Club ne seront pas les

bert pour saisir la balle au bond :

petits ajustements, par exemple sur les activités les plus éner-

vendredi 9 septembre, “fait par-

seuls locataires. “Cet équipe-

“Ce bien bel équipement en plein

givores comme le sauna.”

tie d’une série d’actions qui s’ins-

ment est plus particulièrement

cœur du plateau des Minguettes

crivent dans la durée, comme les

dédié au VFC, mais il va égale-

répondait à une réelle demande

reconstructions actées dans le plan

ment être adopté par d’autres

et il témoigne de notre volonté

de mandat, de la piscine Delaune,

associations et par des jeunes

d’être également présents dans

du gymnase Jacques-Brel”, a com-

issus des EPJ, des écoles, des

les quartiers qui ont le droit au

menté Michèle Picard sous les yeux

centres sociaux, de la Maison

meilleur.”

de Salwa Philibert, la sous-préfète

de quartier Darnaise… La cou-

À l’instar de Nacer Khamla,

en charge de la politique de la ville

verture du terrain par un préau

adjoint aux sports, Jean-Pierre

dans le Rhône.

permettra la pratique par tous

Chaix, président du Vénissieux

“Ce terrain était très attendu, a pour-

les temps. C’est un projet d’uti-

FC, était pour le moins séduit :

suivi l’élue. Comme il n’était pas

lité publique, je remercie l’État

“Je me demande s’il existe un

question de faire les choses à moitié,

d’en avoir reconnu la nature et

équipement aussi esthétique et

cet équipement haut de gamme a été

d’avoir participé au financement

fonctionnel dans toute la région,

homologué pour les compétitions

(ndlr, 467 000 euros perçus dans

et même au-delà. C’est une vraie

régionales, une première dans toute

le cadre de la dotation politique

réussite.” g

la ligue Auvergne Rhône-Alpes.”

de la ville).”

avant tout soucieuse de mener à bien sa mission sociale de santé

g

PHOTO ARCHIVES RAPHAËL BERT

D.Y.

28E GRAND PRIX CYCLISTE DE PARILLY

Retrouver une affluence d’avant-Covid L’an dernier, l’épidémie de Covid et une météo défavorable avaient fait fondre le nombre de participants au 27e Grand Prix cycliste de Parilly, avec à peine une centaine de participants. Pour l’édition 2022, les organisateurs ambitionnent d’attirer 200 cyclistes a minima. Les inscriptions se font uniquement sur le site cyclismerhonefsgt.fr, au plus tard le 15 septembre. Aucune inscription ne sera prise sur place. g D.Y.

Dimanche 18 septembre, Grand Prix cycliste de Parilly - 10 heures : départ des catégories 3 FSGT et 2 UFOLEP (35 tours - 73,1 km) - 10 h 01 : départ des féminines, des catégories 5 FSGT et 4 UFOLEP (28 tours - 58,8 km) et des minimes (20 tours- 42 km) - 14 h 30 : départ de FFC Pass, des catégories 1 et 2 FSGT et 1 UFOLEP (37 tours - 77,7 km) - 14 h 31 : départ des cadets et des catégories 4 FSGT et 3 UFOLEP (32 tours - 67,2 km).

D.Y.

RÉSULTATS

AGENDA

Football g En dominant, dimanche 11 septembre, L’Arbresle 5-3 (buts de Mokassa, Mekki et Avci), les Vénissians du VFC se sont qualifiés pour le 4e tour de coupe de France.

Vendredi 16 septembre g Rencontres Sport, Handicap et Familles à l’IME Jean-Jacques-Rousseau, de 17 heures à 19 heures. g Récompenses aux sportifs de haut niveau proposées par la Ville à la salle Jacques-Duclos, de 18 heures à 19 h 30.

Handball L’équipe réserve de hand du VHB (National 3) a été dominée par Haguenau (32-27), en lever de rideau du match de l’équipe fanion, samedi 10 septembre.

g

Athlétisme Aux 5 km et 10 km de Parilly du 4 septembre, avec un chrono de 24’11, Sylvie Pagan (AFA) a terminé à la 186e place du général sur le 5 km. Elle est 4e féminine en catégorie master 2. Sur 10 km, Julie Matitch prend la 93e place du général et se classe 2e féminine en master 1 (47’46). g Aux Foulées de Vince à Feyzin (en hommage au pompier Vincent Charbonnier décédé en 2014), le plus en vue a été Frédéric Olymps Payet, qui sur le 5 km de marche athlétique a pris la 34e place du général et la 6e de sa catégorie (master 2) en 34’50. g

Samedi 17 septembre Le Vénissieux FC reçoit Vaulx-en-Velin (2) au stade Laurent-Gérin, à 18 heures. g

Dimanche 18 septembre g Le XV de l’USV rugby accueille l’AS Cours-la-Ville au stade Laurent-Gérin, à 15 heures. Vendredi 23 septembre Récompenses aux bénévoles et sportifs vénissians proposées par l’OMS et la Ville à la salle Irène-Joliot-Curie, à partir de 18 h 30. g

Dimanche 25 septembre g Le XV de l’USV rugby accueille le RC Veyle-deSaône au stade Laurent-Gérin, à 15 heures.


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

Sports

17

INCLUSION

Le handicap ne freine plus la pratique d’un sport Ce vendredi 16 septembre, l’IME Jean-Jacques-Rousseau accueille les Rencontres 2022 sport, handicap et familles. Depuis la mise en place de l’Observatoire Sport et Handicap, en 2017, l’inclusion a nettement progressé à Vénissieux. treint : on a en préparation le gros événe-

demi-douzaine d’adolescents porteurs de

ment 2024, les jeux paralympiques.”

handicaps comme la malvoyance, la surdité,

Le public en situation de handicap a-t-il vrai-

l’autisme, l’ostéogenèse, la trisomie... Ils se

ment trouvé sa place dans le mouvement

réunissent tous les vendredis. Je m’adapte en

sportif ? “Le profil type n’existe pas, précise

leur proposant des ateliers ludiques, à leur

Béatrice Clavel. Sur la soixantaine d’ados que

rythme, en scindant le groupe s’il le faut…

nous suivons, une petite vingtaine est adhé-

L’objectif à moyen terme est de parvenir à les

rente au CRESS, assidue aux séances du mer-

intégrer dans des groupes plus classiques,

credi et du vendredi. On a des passionnés des

proches des valides, un pur travail d’inclu-

arts martiaux (Bunkaï, Sen no sen, boxe fran-

sion.” g

çaise), d’autres font de l’athlétisme à l’AFA Feyzin-Vénissieux, et une quinzaine sont des

DJAMEL YOUNSI

habitués du centre nautique intercommunal.” légiés. Car pour un entraîneur, intégrer une personne porteuse de handicap dans un collectif n’est pas toujours évident. Même si

arce que le handicap ne doit pas être

situation de handicap sont accueillis, cela

les contrexemples existent, comme à l’ALVP

un obstacle à la pratique du sport, la

devient presque une pratique ordinaire.”

basket. “Depuis trois ans, trois jeunes en situa-

Ville a lancé, en 2017, son Observa-

“Il y avait les passerelles entre la Ville, dans le

tion de handicap ont évolué en championnat,

toire sport et handicap. Une initiative qui

cadre du Projet éducatif de territoire, l’OMS

dont un basketteur atteint de troubles du

s’est concrétisée l’an passé par la diffusion

et le DAME (Dispositif d’accompagnement

neuro-développement, indique Julien Cla-

d’un livret destiné aux familles de per-

médico-éducatif), rappelle Béatrice Clavel.

ret, directeur sportif. Ce garçon de moins de

sonnes en situation de handicap. “Depuis,

Nous avons été rejoints par des structures

20 ans, capable de dunks stupéfiants, était

ces dernières sont mieux informées et plus

médico-sociales telles que le Comité dépar-

même devenu la coqueluche du groupe et du

enclines à venir, constate Béatrice Clavel,

temental de sport adapté, Handisport lyon-

club. Dommage, il ne sera pas avec nous cette

responsable de l’observatoire. L’inclusion

nais et le Comité départemental olympique

année, il réside trop loin.”

devient quelque chose de naturel pour l’en-

et sportif, toutes très impliquées lors de nos

“Parallèlement, reprend Julien Claret (photo

semble des acteurs, c’est réjouissant. De

Rencontres, comme celle du 16 septembre.

ci-contre, à droite), on a ouvert depuis 2019

plus en plus d’enfants et d’adolescents en

Et on ne se limite pas à un territoire res-

une section de basket adapté, avec une

Vendredi 16 septembre de 17 heures à 19 heures - 99, rue des Martyrs-de-la-Résistance, à la D.A.M.E Jean-Jacques-Rousseau (initiations avec les clubs sportifs vénissians et accueil des familles). Tél.: 04 78 70 11 55.

PHOTO D.Y.

P

PHOTO D.Y.

Un constat : les sports individuels sont privi-

ARTS MARTIAUX MIXTES (MMA) Écarté (provisoirement) de l’Ul-

Michal Figlak. Objectif du natif de

coups de coude et coups de poing

timate Fighting Championship

Vénissieux : reprendre sa place

retournés, obligeant même son

(UFC) après sa dernière défaite

au sein de l’UFC, l’organisation

adversaire à combattre au sol.

face à Terrence McKinney en

américaine

martiaux

“J’ai beaucoup mis l’accent sur

février dernier, Farès Ziam a

mixtes reconnue comme la plus

le sol et la lutte, bien que ce soit

honoré de la plus belle façon

importante ligue mondiale de

un de mes points faibles, a-t-il

son retour sur la scène, dans la

la discipline. Avant son combat,

convenu. Ça m’a surpris de l’em-

cage, à l’occasion d’une soirée

Farès avait déclaré sur la chaîne

mener si facilement au sol et ça

événement : la première com-

YouTube : “On sera agressif, on

l’a fait aujourd’hui, le travail a

pétition officielle en France, à

va vouloir aller chercher la vic-

payé.”

l’Accor Arena de Paris le 3 sep-

toire. Pour moi, pour vous, pour

Seul bémol pour Farès, ne pas

tembre. Certes, c’est bel et bien

le public français qui mérite cet

avoir pu conclure avant la fin

Ciryl Gane, le combattant le plus

UFC Paris”. Le “On” est de rigueur

des trois rounds. “Je suis désolé

connu du grand public, opposé

chez ce combattant français qui

de ne pas avoir fait le finish,

au numéro 3 mondial Tai Tui-

ne cesse de répéter qu’il travaille

regrettait-il à l’issue du combat.

vasa, qui constituait le plat de

en équipe.

Mais c’est ma plus belle victoire

résistance de la réunion. Mais

Après un début de combat accro-

à l’UFC.” Déception atténuée par

les amateurs de la discipline

ché, un temps menacé par le

la décision unanime des juges en

étaient également concentrés sur

Polonais, l’ancien Vénissian a

sa faveur. g

“Smile Killer”, opposé au Polonais

fini en apothéose, multipliant

d’arts

DJAMEL YOUNSI

PHOTO D.R.

Farès Ziam soigne son retour à Paris


18

Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740 / EXPRESSIONS

Sports

HANDBALL

Un VHB à deux têtes En faisant évoluer le club vers un semi-professionnalisme, le président Gilles Clauss a dû revoir son organisation. Parallèlement à la SAS Vénissieux Handball, a été créée une association gérée par Mickaël Ankri. Présentation.

PHOTO D.Y.

Mickaël Ankri.

- Vénissieux se décline désor-

et moi.

Gilles Clauss, des dirigeants et

une école d’arbitrage. On veut

mais en association et en société.

Vous accédez à un poste impor-

des entraîneurs du VHB. On a

aussi améliorer les liens avec les

Pourquoi cette distinction ?

tant au VHB alors que vous êtes

fini par bien se connaître et bien

écoles, notamment avec la mise

Mickaël Ankri : - Pour faire court,

presque un inconnu dans la

s’entendre.

en place de classes de hand. Sans

Gilles Clauss reste le patron du club

maison vénissiane…

qui prend un virage professionnel.

- J’ai toujours baigné dans le

Quels sont vos objectifs ?

la formation. C’est le socle de base,

De mon côté, je vais m’occuper de

hand. Il est vrai que je ne suis

- En premier lieu augmenter

presque un défi personnel. En

la partie amateur, du pôle sportif

au club que depuis un an, mais

les effectifs. À Vénissieux, nous

effet, si une grande partie de mon

sans l’équipe fanion, des jeunes,

il faut tenir compte d’une don-

n’avons pas encore atteint les

travail concerne la sécurité privée,

de la filière féminine, du hand loi-

née importante : j’étais jusqu’à

190 adhérents. Dépasser le cap des

j’ai également une activité de for-

sir, du partenariat. Et surtout de la

présent président du club de

200 adhérents sera une première

mateur en ressources humaines.

formation des jeunes, une priorité.

handball de Bron, qui est en

étape. Nous souhaitons également

La formation est indispensable

Bien évidemment, il y aura des pas-

entente avec celui de Vénissieux

développer la filière féminine et

pour un club historique ambitieux

serelles entre les deux structures.

dans certaines catégories. Donc,

le corps arbitral. On a fait appel

comme le VHB. g

Dans le cadre d’une stratégie glo-

je connaissais assez bien Vénis-

à un référent arbitre de la ligue,

PROPOS RECUEILLIS PAR

bale, le club va être piloté par Gilles

sieux, je rencontrais souvent

Laurent Pfeiffer, pour structurer

DJAMEL YOUNSI

oublier d’accentuer nos efforts sur

NATIONALE UNE ÉLITE

TOURNOI YOUTH CUP LEWANDOWSKI 2022

Nîmes s’adjuge la 4e édition

PHOTO D.Y.

Tableau de marche respecté Est-ce le point abandonné, le 3 sep-

ambiance réjouissante, avec une défense

tembre dernier à Annecy, après un

compacte. Hazebrouck a eu du mal à

match nul (28-28), qui a motivé à ce

suivre notre rythme. Peut-on comparer

point les handballeurs vénissians ? En

ce match à celui produit à Annecy ? Je

recevant une équipe de Hazebrouck qui

ne crois pas. Annecy semble au-dessus

avait remporté son premier match face

(ndlr, les Savoyards ont dans le même

à Pau, le VHB n’a pas laissé la moindre

temps été s’imposer (29-23) à Lanester,

chance à son hôte. L’équipe fanion avait

Morbihan), mais chaque match déli-

délaissé le gymnase Tola-Vologe pour

vrera sa vérité. Concentrons-nous sur

s’installer au gymnase Jacques-Anque-

notre prochain déplacement à Pau, en

til, bien rempli pour l’occasion. Et le

mal de points puisque déjà battu par

résultat final se passe de tout commen-

deux fois.”

g

taire : large succès (36-20), avec déjà

Qu’a-t-il manqué aux handballeurs espoirs

prévu face à Montélimar, après avoir dû

cinq buts d’écart dès la 9e minute, puis

vénissians et brondillants, qui évoluaient

batailler ferme et passer par les penalties

huit à la 23e minute et à la pause (18-10).

en entente, pour empêcher Nîmes, Monté-

pour franchir le cap de sa demi-finale face

Interrogé au coup de sifflet final,

limar, Mulhouse et Longvic de se disputer

à Longvic. Les Gardois succèdent à l’équipe

l’entraîneur Éric Forets a affiché une

les places d’honneur ? De l’expérience, le

de la Ligue Auvergne Rhône-Alpes qui avait

satisfaction légitime, tout en res-

fameux vécu, et l’habitude de se frotter à des

remporté l’édition 2021.

tant prudent. “On a vraiment produit

équipes de niveau national. Toujours est-il

Les Vénissians n’ont pu s’inviter en phase

le match que j’attendais, dans une

que la 4e édition du tournoi Lucien-Lewan-

finale, capitulant devant Mulhouse. Ils

dowski, disputée dans les gymnases du

obtiennent une 6e place, notamment

quartier Parilly-Guesde, a donné lieu à de la

après des succès face à l’entente Chapon-

qualité dans les prestations d’ados de moins

nay-Mions (25-14) et Ambérieu (34-24). g D.Y.

de quinze ans qui n’ont pas encore démarré Lors d’une finale accrochée (26-25), l’USAM Nîmes l’a emporté plus difficilement que

Classement : 1er : USAM Nîmes. 2e : Montélimar. 3e : Longvic. 4e : Mulhouse. 5e : Saint-Chamond. 6e : Entente Vénissieux-Bron. 7e : Ambérieu. 8e : Entente Chaponnay-Mions.

SPIE CityNetworks LA RÉFÉRENCE DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

SPIE CityNetworks Centre de Saint-Priest 6 rue de Provence 69 800 SAINT-PRIEST

PHOTO D.Y.

leur championnat.

D.Y.

Vénissieux HB bat Hand Hazebrouck 71 : 34-20 Gardiens : Thévenot (3 arrêts), Zahaf (3 arrêts) Marqueurs : Ackah (5 buts sur 6 tirs), Grosjean (5/7), N’Diaye (capitaine, 4/5), Chaminaud (3/3), Bressy (3/4), Roche (3/4), Diaz (3/6), Dury (3/7), Gaspari (2/2), Jebrouni (1/1), Joli (2/3 dont 1 jet franc), Berchoux (0/1) Entraîneur : Éric Forets

www.spie.com

En dominant largement Hazebrouck, les Vénissians ont réussi leur premier match à domicile.


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

Au quotidien

GESTION DES RESSOURCES EN EAU

Rendre la ville plus perméable plus de la moitié (54 millions) sera consacrée à la gestion des eaux pluviales. Il s’agit en particulier de rendre la ville plus PHOTO PIXABAY

perméable pour permettre l’infiltration des eaux de pluie au plus près de l’endroit où elles tombent, de façon à réduire Restaurer les milieux aqua-

le ruissellement, les déborde-

tiques et les zones humides,

ments des réseaux et les inonda-

retrouver un cycle de l’eau plus

tions. L’objectif est également de

naturel, et améliorer la qualité

faciliter la recharge des nappes

de la ressource en eau : ce sont

phréatiques et de créer des îlots

les trois objectifs prioritaires du

de fraîcheur en maintenant

contrat signé le 5 septembre par

l’humidité des sols.

la Métropole, l’Agence de l’eau

L’objectif de la Métropole est

Rhône-Méditerranée-Corse, et

ainsi de désimperméabiliser

une vingtaine d’autres parte-

400 hectares d’ici 2026. À Vénis-

naires locaux parmi lesquels la

sieux, plusieurs opérations ont

Ville de Vénissieux, représentée

déjà été menées, dont deux cet

par le maire, Michèle Picard.

été portant sur les cours des

Ce contrat porte sur trois ans, il

groupes scolaires du Centre et

est doté d’un budget conséquent

de Parilly.

g

de 100 millions d’euros, dont

G.L.

ERRANCE ANIMALE

Stérilisation des chats errants Afin de gérer l’errance animale, la

Les chats capturés portant une

Ville de Vénissieux mène jusqu’au

identification décelable sur

23 septembre une campagne de

place seront relâchés. Dans le

capture des chats errants vivant

cas contraire, le propriétaire

en groupe, non identifiés et sans

sera invité à récupérer son ani-

propriétaire connu, afin qu’ils

mal au refuge SPA de Brignais

soient stérilisés puis relâchés sur

(frais de garde et de dossier à

leur lieu de vie. Le périmètre est

sa charge).

délimité par le boulevard Jodino

Pour

(du 29 au 35), le chemin de Fey-

contacter le Service commu-

zin (jusqu’au 49), le chemin de la

nal d’hygiène et de santé au

Garaine et la bretelle BUS (entre

04 72 21 44 10.

plus

d’informations,

g

les deux ronds-points).

G.L.

INTERNET POUR TOUS Des points d’accès Wi-Fi gratuits Afin d’offrir aux utilisateurs une

le Théâtre de Vénissieux). Trois

connexion gratuite et constante,

autres dans des panneaux d’in-

la Ville de Vénissieux a déployé

formation publicitaire localisés

sept bornes Wi-Fi sur le territoire

boulevard Joliot-Curie (angle

communal. Quatre sont installées

boulevard Marcel-Sembat), ave-

dans les colonnes Morris situées

nue Jean-Cagne (angle avenue

devant le cinéma Gérard-Phi-

des Martyrs-de-la-Résistance),

lipe, place Ennemond-Romand,

et boulevard Ambroise-Croizat

place Jules-Granclément et bou-

(angle rue Paul-Bert). g

levard Laurent-Gérin (devant

expressions Les nouvelles de Vénissieux

G.L.

EXPRESS Demandes de subventions en ligne La campagne de subvention des associations 2023 est ouverte jusqu’au 12 septembre. Toutes les demandes doivent être transmises de façon dématérialisée sur le site ville-venissieux.fr (portail “actualités”). Pour les associations dont il s’agit de la première demande, il sera demandé au préalable de créer un Compte citoyen. Un vide-greniers à Parilly le 2 octobre L’association Environnement Bonnevay Parilly organise, le dimanche 2 octobre, un vide-greniers, qui se déroulera avenue Marius-Berliet à Vénissieux. Les personnes qui désirent exposer pourront s’inscrire au centre social de Parilly (27, avenue Jules-Guesde) à partir du 15 septembre. Les permanences auront lieu les lundis et jeudis de 16 heures à 17 h 45. Pour s’inscrire, il faut une photocopie d’une pièce d’identité, une caution de 30 euros (liquide ou chèque à l’ordre de AEBP) — qui sera rendue avant la fin du vide-greniers — et le règlement de la réservation (20 euros les 5 mètres linéaires, 40 euros les 10 mètres), en liquide ou chèque. Pour tout renseignement : 06 34 36 74 71 ou 06 84 45 72 82. Qi gong L’association Ombre et lumière propose des séances de Qi gong, accessibles à tous, le mardi à la MJC du Cadran, entre 12 heures et 12 h 45 pour une trentaine de séances, et le lundi à la maison des associations Boris-Vian, de 18 à 20 heures pour dix séances. Plus d’infos : 06 32 27 07 72 ou ombre.lumi@gmail.com Demandez la plaquette rentrée La plaquette rentrée est disponible dans tous les lieux publics de la ville. Avec un format de poche très pratique et une double entrée (“Loisirs et culture” d’un côté, “Sports, jeunesse et familles” de l’autre), elle décline sur une soixantaine de pages toutes les informations nécessaires pour une rentrée réussie : activités, clubs, équipements communaux...

Rédaction : 9 rue Aristide-Bruant 69 200 Vénissieux. Téléphone : 04 72 51 18 12. Mail : redaction@expressions-venissieux.fr Site du journal : www.expressions-venissieux.fr

Paraît un mercredi sur deux sur papier recyclé. Directrice de publication : Delphine Peyre. Rédacteur en chef : Gilles Lulla & 04 72 51 18 12. Rédacteur en chef adjoint : Grégory Moris & 04 72 51 76 65. Secrétaire de rédaction : Alain Seveyrat & 04 72 51 76 84. Journalistes : Jean-Charles Lemeunier & 04 72 51 18 12. Poutchie Gonzales & 04 72 51 18 12. Djamel Younsi & 04 72 51 76 62. Fabrice Dufaud & 04 72 51 76 64. Assistante de gestion : Krisztina Papp. Publicité : & 04 72 51 18 12 Éditeur : Régie autonome personnalisée du journal Expressions. Fabrication : CIRA - 01 150 Saint-Vulbas & 02 28 02 23 60. Distribution : Codice - 69 200 Vénissieux & 04 72 33 04 30. Abonnement : 45 euros par an. Prix au numéro : 1 euro. Tirage : 33 500 exemplaires. ISSN : 1151-0935

19

MENUS DES RESTAURANTS SCOLAIRES Menus du 14 au 27 septembre Mercredi 14 : salade de tomates / maïs / vinaigrette maison, orgeotto crémeux aux pois maraîchers, fromage, fruit de saison, pain*. Jeudi 15 : betteraves / dés de fromage, sauté de veau au jus ou croustillant fromager*, carottes persillées*, galette au sucre, pain*. Vendredi 16 : concombres / féta / vinaigrette maison, filet de poisson sauce citron, pommes de terre vapeur persillées*, fruit de saison, pain*. Lundi 19 : salade de pâtes sauce Caesar, veggie fingers*, aubergines à la catalane (courgette, tomate, poivron), fromage*, fruit de saison*, pain*. Mardi 20 : carottes râpées* / dés de tomme de brebis / vinaigrette maison, médaillon à la carpe et à la truite sauce Nantua, riz, yaourt nature sur lit de confiture, pain*. Mercredi 21 : salade de perles tex mex, mélange semoule-pois chiches, courgettes à l’indienne* (curry, crème, poivron), fromage, fruit de saison, pain*. Jeudi 22 : poireaux vinaigrette, rôti de porc sauce chasseur ou émince végétal sauce moutarde (blé, pois chiches), gratin dauphinois, crème dessert vanille*, pain*. Vendredi 23 : tarte saumon ciboulette, filet de poisson sauce beurre blanc, carottes persillées*, yaourt nature*, fruit de saison*, pain*. Lundi 26 : salade de pommes de terre*, omelette nature*, épinards hachés béchamel*, fromage*, fruit de saison*, pain*. Mardi 27 : salade verte* / vinaigrette maison, filet de poisson sauce safranée, boulgour*, fromage, île flottante et crème anglaise, pain*.

* Produits Bio. La Ville

( )

peut être amenée à modifier ces menus, consultables sur www.venissieux.fr.

CONSEILS DE QUARTIER

En attendant les assemblées générales Avec l’automne revient le temps des assemblées générales des conseils de quartier. Elles se tiendront cette année du 5 octobre au 16 novembre. Comme à l’accoutumée, c’est le quartier du Centre qui donnera le coup d’envoi de ce cycle de rencontres publiques entre habitants et élus. En attendant, les conseils de quartier continuent de vaquer aux affaires courantes avec, au programme de la quinzaine, les traditionnelles permanences, ainsi que trois fêtes inter-quartiers.

Les permanences ● Charles-Perrault

● Gabriel-Péri

Jeudi 15 septembre à 18 heures.

Mercredi 21 septembre à 17 h 45.

Centre social Eugénie-Cotton (23,

Restaurant scolaire Gabriel-Péri

rue Georges-Lyvet).

(1, rue Prosper-Alfaric).

● Parilly

● Charréard/Max-Barel

Jeudi 15 septembre à 18 h 30.

Jeudi 22 septembre à 18 heures.

Foyer Marcel-Sembat (11, bd Mar-

Foyer Max-Barel, salle n° 3 (1, rue

cel-Sembat).

Max-Barel).

● Anatole-France/Paul-Langevin

● Saint-Exupéry

Mardi 20 septembre à 18 h 30. Mai-

Vendredi

son des fêtes et des familles, salle

18 heures. Maison de quartier Dar-

n° 2 (20 avenue de la Division-Le-

naise, salle festive (45, boulevard

clerc).

Lénine).

● Centre

● Léo-Lagrange/Louis-Pergaud

23 septembre

à

Mardi 20 septembre à 17 h 30. Salle

Jeudi 25 septembre à 18 h 15. Foyer

Rivat de la Maison du peuple (8,

Claude-Debussy (1, rue Claude-De-

boulevard Laurent-Gérin).

bussy).

Trois fêtes inter-quartiers ● Anatole-France/Paul-Lange-

à 18 heures. Boulevard Coblod

vin et Saint-Exupéry

(près de la Halle à grains).

Samedi 17 septembre, de 15 à

● Georges-Lévy/Ernest-Renan/

19 heures. Parc des Minguettes.

Moulin-à-Vent et Joliot-Curie

● Charréard/Max-Barel et Pas-

Samedi

teur/Monery

14 heures à 18 heures. Place

Samedi 24 septembre, de 14 heures

Ennemond-Romand. g

24 septembre,

de


EXPRESSIONS / Mercredi 14 septembre 2022 - n° 740

Portrait

20

GILLES BARIOZ

Un agriculteur face au changement climatique Mises à mal par la chaleur et le manque de pluie, les cultures céréalières du plateau des Grandes Terres ont beaucoup souffert durant l’été. Les récoltes seront mauvaises. Les agriculteurs, à l’image de Gilles Barioz, n’ont d’autre choix que de s’adapter. 20 % sur les blés, entre 40 et 50 %

avait des étés difficiles. Mon père a

pour le soja et 60 % sur le maïs.”

connu la sécheresse de 1976. Mais

Sans le réseau d’irrigation des

ça arrivait moins souvent.”

Grandes Terres, le bilan aurait été désastreux. Le système, connecté

Moins de maïs, plus de sorgo

à la station de pompage de Ternay,

Cette évolution invite les paysans

prélève l’eau de la nappe alluviale

à faire des choix. Que planter ? Et

du Rhône. Malgré les restrictions

pour quels bénéfices ? “Autrefois,

préfectorales réduisant les prélè-

on faisait beaucoup de maïs, se sou-

vements de moitié, l’exploitation

vient Gilles Barioz. C’était le plus

a reçu suffisamment d’eau pour

rentable. On a tendance maintenant

éviter le pire sur ses 40 hectares

à le remplacer par du sorgo qui a

de parcelles irriguées.

moins besoin d’eau. On se concentre de plus en plus sur des cultures

PHOTO EMMANUEL FOUDROT

“Les temps changent”

Installé dans les Grandes Terres depuis 1991, Gilles Barioz constate au fil des ans la progression du réchauffement climatique.

A

d’automne.

Malheureusement,

“Cette saison, nos deux enrouleurs

pour l’orge, le triticale, l’épeautre,

n’ont arrosé que les blés. On fait

le seigle, le sarrasin et l’avoine, la

une rotation de parcelles chaque

demande est faible. Les silos sont

année pour casser le cycle des

pleins. Et pour la moutarde, on ne

maladies et des mauvaises herbes.

peut pas concurrencer le Canada.”

On espère sauver du soja. La pluie

Pour l’exploitation du Fort, l’en-

peut aider, même à deux semaines

jeu est de valoriser sa production :

de la récolte. Pour le maïs, c’est

“Cette année, on travaille avec un

trop tard.”

meunier qui fournit les cantines sco-

ux Grandes Terres, le

mais aussi par les violents orages

la SARL du Fort, cultivés en bio,

Ce réchauffement, le paysan ins-

laires. On doit trouver des créneaux

changement climatique

de grêle, les grandes cultures du

ne produiront pas des quantités

tallé depuis 1991 le constate au

pour vendre en direct. Parfois, les

signe la fin de l’abon-

plateau agricole de Vénissieux,

astronomiques de céréales. “Nos

fil des ans : “Les temps changent.

petites productions peuvent rap-

dance. Marquées par la chaleur et

Feyzin et Corbas souffrent.

rendements sont en forte baisse,

C’est le cycle de la Terre, sans doute

porter.” g

la sécheresse persistantes de 2022,

Cette année, les 340 hectares de

déplore Gilles Barioz. De l’ordre de

accentué par la pollution. Avant, on

En termes de chaleur et de sécheresse, l’été de 2022 est historique. C’est ce qu’indique le bilan de Météo France du 30 août. Ces trois derniers mois, la température moyenne a atteint 22,7 °C dans l’Hexagone. Soit 2,3 °C au-dessus des standards des années 1991-2020. Cela reste inférieur au redoutable été 2003. Seulement, au gré des trois vagues successives, la chaleur de 2022 aura été plus durable. En deux mois, l’institut météorologique et climatique a recensé 33 jours de vagues de chaleur, contre 22 en 2003. Entre le 18 juin et le 12 août, à la station météo de Lyon-Bron, le mercure a dépassé 35 °C à pas moins de 14 reprises, contre

4,4 fois en moyenne entre 1991 et 2020, et seulement 2,7 fois entre 1981 et 2010. L’exception va-t-elle devenir la norme ? “Il va falloir s’habituer à ces chaleurs, prévient Guilhem Mollard, météorologiste conseil au centre régional Centre-Est de Météo France. Si cet été 2022 reste une exception dans le climat actuel, il pourrait être représentatif d’un été normal à l’horizon 2041-2070, d’après le scénario RCP4.5 (établi par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, ndlr). La tendance est encore plus inquiétante pour les nuits tropicales, ces nuits où la température minimale ne descend

pas sous les 20 °C. Cette année, nous avons enregistré 13 nuits tropicales à Lyon. À l’horizon 20412070 et toujours selon ce scénario, on pourrait connaître 30 à 50 nuits tropicales par an en moyenne.” Pour couronner le tout, la sécheresse a atteint des niveaux records. Dans son rapport du 22 août 2022, le Centre commun de recherche de la Commission européenne estime que le Vieux Continent vit sa pire sécheresse depuis 500 ans. En France, cet été entre dans le top 10 des plus secs. Depuis les premières mesures de 1959, jamais un mois de juillet ne l’avait été autant. À Lyon-Bron, seules quelques gouttes sont tombées : 0,6 mm, soit un écart à la normale de -99 %.

Des ballons contre les grêlons Condamnés à la double peine de la chaleur et de la sécheresse, les agriculteurs font face à un autre fléau : la grêle. Cet été, les granules de glace se sont abattus sur les Grandes Terres à deux reprises, le 30 juin et le 17 août. “On a eu de grosses pertes, regrette Gilles Barioz. Ça a haché les feuilles de maïs, ce qui bloque la photosynthèse. Par conséquent, les épis ne sont pas bien remplis et produisent de petits grains. Les grêlons cassent les tiges de soja. On aura deux fois moins de gousses.” Depuis quelques années, les agriculteurs ont les moyens de faire la guerre à la grêle. Aux Grandes Terres, certains sont équipés d’un ingénieux dispositif. Des tireurs envoient des ballons gonflés à l’hélium sous la cellule orageuse. Chaque embarcation ensemence le nuage de sels hygroscopiques qui favorisent la pluie au détriment de la grêle. Une application mobile permet de suivre

l’évolution de l’orage en temps réel. “On positionne un tireur tous les 3 km, précise Gilles Barioz. On envoie les ballons à 600 mètres d’altitude. Le financement est supporté par la Chambre d’agriculture du Rhône et ses partenaires. En grandes cultures, on n’a que ça pour se protéger.”

PHOTO EMMANUEL FOUDROT

Été 2022 dans le Rhône : moins chaud mais plus long qu’en 2003

FABRICE DUFAUD

L’agriculteur peut suivre en direct l’évolution des orages sur son smartphone.