Page 1

EN DIRECT DE MERCURY

Typies A N N É E

Typies se veut une fenêtre pour regarder plus loin et par laquelle on s’évade ! Merci , merci ... des voeux sont arrivés de tous bord à pieds, par porteur spécial, par courriel, et de vives voix ! Comme l’an dernier notre manière d’y répondre sera ce Typies ! …

DA N S

CE

N UM ÉR O

Edito

En direct de Mercury ...

Chem’vert

:

1

2

3

Chez Théotime

3

Camps Hors Frontières

3

ux endiablés!

4

2 0 1 0

N °

1

Non, Ce numéro de « Typies » ne vous parvient pas de Bessans, en Haute Maurienne, où le diable s’est arrêté ! Mais bien de ces trois diables de religieux de Mercury que sont

J E U D I

1 4

J A N V I E R

2 0 1 0

Visages au fil de l’an ...

Thierry Pierre Stéphane : ...« Typies »

Bonne année 2010 et la santé surtout !

Vous avez entendu et surement prononcé la phrase magique de tous les débuts d’année ! Malheureusement le souhait n’est que promesse à petit prix qui n’engage pas trop (souhait: subtus-haitare) Si Typie se plie à cette tradition des v ux notre souhait, voudrait exprimer le désir fort de ‘quelques choses’... Qui ne soient pas seulement des souhaits du jour, lancés machinalement dans un dialogue, style : Bonne année ! ... Ouais ... Idem ! A trop répéter les mêmes slogans on finit par oublier leur fine pointe ! A trop sonner les cloches, dans le monde entier, on finit par faire tinter le glas de Copenhague ; qu’un ami, à nous, confondait d’ailleurs avec Stockholm ! Faut bien mettre un brin d’humour dans l’escarcelle de 2010 !

Philippe Ballot notre nouvel Evêque

Champagne en automne ... avec nos frères béninois en étude à Craponne « au 118 » nous avons arpenté les lieux de la fondation de l’Ordre !

Accueillis à la table du P. Marc Stenger évêque de Troyes

Faut-il pour autant s’abstenir de faire des v ux : de désirer et désirer ensemble ? Nous souhaitions que nous fassions chacun un pas, pour que les v ux échangés, nous engagent vraiment ensemble, à les réaliser au moins partiellement ? Devenons acteurs de changement !¢

Marathon Salésien Parakou samedi 13 février tout est top ! Premier « vrai » marathon avec F de Sales !

Pour démarrer l’an un petit jeu ! R

Lequel des éponse p 4 deux sera le mieux préservé de la H1N1 ?


P AG E

2

En direct de Mercury Ils m’ont demandé, en outre... Au début de l’automne, les responsables diocésains, estimant sans doute que je ne n’avais pas assez de travail, m’ont demandé, en outre, d’exercer aussi mon ministère presbytéral en prenant la charge pastorale de l’Ensemble Paroissial St-Roch en Beaufortain…. L’Ensemble Paroissial du Beaufortain, c’est : 5 000 habitants en intersaison, 31 000 en hiver… 3 stations de ski, 4 communes, 5 anciennes paroisses, 6 clochers… bien-sûr, le fief du Beaufort, « le Prince des Gruyères » (dixit Brillat-Savarin)… un cadre (« la dernière vallée heureuse des Alpes… », disait Roger Frison-Roche) dont la beauté incite à y monter, même quand les routes sont mauvaises : des montagnes et des paysages, des forêts et des alpages,

Entretien avec Pierre

Typies : Ton ordi est en panne et de plus tu es comme beaucoup tu trouves que le temps passe très vite alors je te pose quelques questions... ! Pierre : Que veux-tu, comme dit François de Sales: « Nous sommes au temps qu'il faut travailler... » Il ajoute d’ailleurs que « c'est de l'intérieur qu'il faut commencer . » Typies : L’intérieur ? Pierre : Oui c’est de là que naissent les uvres les plus belles ! Typies : C’est bien dans l’intériorité que tu as engagé un parcours « Paul Beauchamp » pour permettre à des chrétiens de lire ensemble la Bible ? Pierre : Oui « C'est un livre qui contient la Parole de Dieu mais en un langage que chacun n'entend pas. » Donc un moment intense où autour du Livre un groupe se donne de vivre intensément et sucer la moelle du Livre de la Vie ! Typies : Belle et grande entreprise ! Pierre : « Les grandes uvres ne sont pas toujours en notre chemin, mais nous pouvons à toute heure en faire de petites excellemment, c'est à dire avec un grand amour. » TYPIES

des lacs et des barrages, des chalets et des villages… une communauté humaine à la fois marquée par la ruralité de cette vallée retirée, mais aussi diverse dans ses composantes locales liées à l’altitude. « Tout par amour et rien par force », j’ai donc accepté cette nouvelle responsabilité qui est aussi pour moi une opportunité concrète et localisée d’approfondir, voire de mettre en pratique mes responsabilités diocésaines concernant le rural, le tourisme, la mobilité… Étant en communauté à Mercury, donc non résident sur place, j’ai aussi vu là l’occasion d’avancer vers de nouvelles formes de ministère dans notre Église. Je travaille donc avec une personne de la vallée et de la communauté chrétienne qui est « déléguée pastorale ». Et c’est une femme, Sylviane Gachet, mariée et mère de famille, déjà engagée dans les aumôneries scolaires sur place, qui porte avec moi le

souci de la mission. Les prêtres et laïcs engagés dans le doyenné soutiennent cette forme d’organisation ecclésiale qui risque bien –ne serait-ce que par nécessitéde se démultiplier dans nos diocèses de Savoie. Ils savent que cela induira un changement pour euxmêmes dans le sens d’une organisation plus collégiale du travail pastoral.

« Il faut savoir fleurir là où on est planté », disait StFrançois de Sales ; Le Beaufortain, déjà bien servi par la nature, verra peut-être une fleur de plus… mais avec StRoch, qui est surtout connu pour avoir été un pèlerin, c’est en partie seulement que là-bas je continue mon nomadisme… Stéphane Raux

Typies : Autres chantiers ? Pierre : Toujours l’hôpital, avec les malades, le personnel soignant et les laïcs engagés dans ce service d’Église. Tout comme de nombreuses personnes malades venaient voir François de Sales qui avait fini par jouir d'une réputation de guérisseur... il les détrompait leur disant que Dieu seul pouvait faire des miracles et guérir pour ceux qui le prient avec foi ! Typies : L’accompagnement salésien t’emmène ici et là ? Pierre : "Dieu est en tout et partout, chacun sait cette vérité, mais chacun n'est pas attentif à l'appréhender" Alors il est bien nécessaire de partir, Paris, Annecy, La Pourraques, la Belgique. ... pour que chacun puisse découvrir ce Dieu enfoui au fond de leur c ur ! Typies : Tu nous parles du travail du moulin: il y aussi le four ? Pierre :Tu veux parler des Pains d’épices ? Typies: Oui! Pains d’épices, brioches, confiture de pissenlit... Pierre : Bon ça va... J’ai un faible pour le pavé des Avettes à cause de « L’ abeille mystique, qui fait son miel autour de son Roi avec lui, en lui, et pour lui » Ah... que « Les saintes avettes, amassées en essaim, font leurs doux et gracieux ouvrages.» Typies : 2010 nous réserve-t-il des nouveaux essais culinaires ou pastoraux ? « Vivons ce petit pèlerinage joyeusement selon le gré de nos compagnons. » ¢


AN NÉE

2010

1

Che’m ’ verts & Le Renoueur « Chem’verts » ou Chemins ouverts permet à des chrétiens de se rencontrer, d’envisager une Église des Maisonnées au quotidien. Le Renoueur est un site www.lerenoueur.net, pour celles et ceux qui sont en chemin ; un espace de liberté qui croise le dogme, la Parole de Dieu, la Tradition et qui discute. Certes Chem’verts et Le Renoueur sont là les parents pauvres de l’action. Un peu comme ce qui se passe dans l’Église aujourd’hui quand Williamson fait des siennes, quand Benoît XVI dérape, quand la jupe défraie la chronique ... les réactions se font entendre, celles et ceux que l’on croyait retiré loin de l’Église revendique soudain leur appartenance et leur haut le ur ! Il se trouve même quelques évêques qui osent élever la voix ! Mais, après l’orage le silence revient … et ‘installe plus rien ne bouge ! Certains disent, c’est normal, la vieille dame Église est fatiguée et même malade. Alors Chem’verts, Le Renoueur, serainetils comme un peu « d ‘aspirine » que l’on prend lorsque la fièvre surgit ! Chem’verts et Le Renoueur sont d’avantage des vitamines que des médicaments. Et l’Église est plus en crise de croissance (incroyable

P AG E

non ?) qu’en crise aiguée maladive ! Il est vrai qu’une forme d’Église est en train de mourir, alors qu’une autre apparaît aux contours encore nets. Il s’agit d’une crise de croissance, d’adolescence. Oui Vatican II fait son travail avec la lenteur des changements. Le peuple de Dieu ose de plus en plus prendre la Parole (multiples groupes bibliques, action politique, sociale, liturgique … tous azimuts.) Les chrétiens avec qui nous travaillons sont pour beaucoup des hommes et des femmes qui ont pris leurs responsabilités dans la société, dans leur famille, et qui naturellement se proposent de prendre leur responsabilité dans l’Église, à la place de personne ! ¢

une ordination était une pure et insouciante fête ! Elle est une veille de combat ! Samedi 13 Juin : une fête ! Nous Mais j’espère. J’espère car le geste de la diaavons tellement besoin de fête ! Tenu éloigné conie est impérieux et qu’il est heureux qu’un de cette fête je n’en n’ai pas moins participé à diacre et sa famille, chacun à sa façon, s’y enson intériorité. Nicolas mais au-delà Mariegage. Hélène et tous les enfants se sont engagés J’espère encore .... Le plus souvent le diacre dans le diaconat! J’espère et redoute ce geste. se situe quelque part en chemin de traverse des mondes et des Églises, à la rencontre des cherJe le redoute car je sais qu’il est exigeant ! cheurs de sens, de vie, de Dieu. Moi je ne suis Pour ma part je retiens de mon diaconat, l’enpas « diacre permanent » mais diacre en permagagement complexe dans un rapport à la panence (enfin j’essaie !) et là je trouve que s’ourole: être traversé par une Parole qui dépasse vre un chemin de solidarités nouvelles, de cominfiniment mais qui est appelée à être dite pagnonnages nouveaux, en des espaces priviléavec la même simplicité et vigueur qu’elle le giés de l’Église concrète. Puisque la force du fut sur les chemins de Galilée et sur les terres étrangères de Samarie et du Nord de la Pales- diaconat ne se fondent nullement sur des dogtine… la parole va à la rencontre des païens: mes, des lois imparfaites et sujettes à amendements , j’espère par-dessus tout en cette puiscenturion romain, femme cananéenne … la sance de vie de liberté de libération qu’est la parole va aussi un jour ou l’autre à l’encontre Parole vivante de l’Évangile. ¢ des « gardiens du temple… » et là c’est beaucoup plus douloureux. Théotime lors du spectacle Je redoute aussi bien sûr, plus en ces temps Ardente: ouverte est la Vie!) encore, où l’Église est tenté par les replis frileux, avec des évêques certes capables d’ordonnés un jour, mais aptes aussi le lendemain à désordonner ... Un peuple : rendre la vie , périlleuse et parfois mortelle! Je redoute de voir un ami s’engager et engager sa famille dans le risque de ce geste. C’est vrai, pour moi il est finit le temps où 23 janvier 2009 Annecy

3

Che’mins africains Les habitués vont dire : « Ca y est ça lui reprend ! » Et bien oui j’avais bien dit que 2007 était mon dernier CHF... Mais ce fut à une période trouble... Et complexe ! J’ai quitté la célèbre Zone Pastorale de Vienne et en Savoie des jeunes ont dit : « Puisque tu as emmené des lycéens en Afrique tu peux aussi nous emmené ! » Alors on s’est remis en route: création d’une association, montage d’un projet et voilà on y est nous négocions un billet d’avion. Du 19 juillet au 09 août2010 nous serons au Bénin...

Thibaut c’est notre chef de projet !

Chez Théotime

Alors qu’à Vienne un CHF se prépare aussi destination Burkina Faso nous ici , pour l’instant nous travaillons d’arracher pied pour financer ce nouveau défi. Ménage en station et découverte d’un « autre lieu de vie » Panier gourmand, produits dérivés, mise en place des « Visas » pour apprendre à vire ensemble et découvrir l’autre, un autre pays, un autre continent ! Etc... Beaucoup de travail mais beaucoup de bonheur !

Si vous voulez suivre, aimer , aider ce projet.... N’hésitez pas !

Une seule adresse :

www.chf2010.12r.org


en direct de Mercury

Réponse au jeu p.1 : Lui, Jean D ainsi il chantera

www.yonathan-fr.net

http://yonathan.canalblog.com/

1062 route de Chevron 73200 Mercury

encore : Merci !

Je pourrais bien parler toutes les langues des hommes Toutes les langues de la terre et même celles des anges S’il me manque l’amour je ne suis rien ! Trouver mille façons de dire et inventer S’il me manque l’amour je ne suis rien ! L’amour est si grand petit et indigent L’amour est si fort, nu et sans logement L’amour est si grand serviable et patient L’amour est si fort sans rien d’inconvenant Si je, chante sans amour je ne chante pour personne Si je, chante sans amour je ne suis qu’un bronze qui résonne

Téléphone : 04 79 32 30 27 Télécopie : 04 79 32 30 27 Messagerie : teheym@club-internet.fr Le 11 octobre

Thomas, nous a dit : « Tous à Mercury, c’est mon baptême ! » Thomas est en terminal, depuis la sixième il s’entendait dire à chaque rencontre: « alors Thom, c’est quand, qu’on te baptise ? » Cà y est, Thomas « s’est mouillé ! »

Le temps des v ux … Pourquoi diable une telle carte aux prémices de 2010 ? Seulement par ce qu’il faut bien un diable pour rouler jusqu’à vous les tonnes de v ux que nous voulons vous adresser ... en cette année placée sous l’égide du curé d’Ars !

Que vous dire d’autre ? le 30 décembre 2009

... à

Annecy ... moment

intense : engagement défini-

17

tif de Ferdinand, un osfs

octobre

béninois. Il a signé son engagement sur le livre que le père Brisson et tous les premiers oblats eurent un jour sous leurs mains !

L’assemblée générale des Osfs les 28/30 janvier : un moment de retrouvailles en interpénétration et interculturel fort !

Théotime jouera à nouveau son spectacle à Thonon-les-Bains jeudi 19 août 2010 Espace Thully, à Thorens le samedi 11 septembre 2010 Salle Tom Morel. J

à Annecy Les Osfs ont un nouveau diacre : Thierry Marcoz !

GR73 La prochaine Grande randonnée salésiennes à Mercury sera le Jeudi 29 avril 20h « Pédagogie salésienne »

Les 24 h de Myans : Retraite Salésienne accompagnée Myans 5-7 18h/16h

Typies  

Journal d'infos...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you