Page 43

Se souvenir : un devoir, une nécessité Un chapitre historique de la HauteSavoie s’est déroulé en mars 1944 avec les combats des Glières puis dès le 19 août avec la libération du département par les seules forces de la Résistance. Scellée à ces deux événements décisifs, l’histoire du Grand-Bornand s’écrit aujourd’hui au fil d’hommages rendus à ces héros qui ont payé de leur vie leur détermination à « vivre libre ou mourir  ». Cette liberté douloureusement acquise se lit désormais sur un lieu de mémoire : les stèles inaugurées le 27 mai 2014 veulent en effet rappeler à tous (habitants de notre village, hôtes de passage ou en séjour) le rôle éminent qu’a tenu le Grand-Bornand dans sa résistance aux oppresseurs. Le 22 mai 2015, le village se réunissait de nouveau pour célébrer le baptême de la section Allobroges destinée à marquer, par la remise d’un fanion, l’arrivée des jeunes recrues dans la famille des soldats, et en particulier dans celle du

La section Allobroges

27e Bataillon des chasseurs alpins. Le choix du nom de baptême « La section Allobroges » nous honore car il fait œuvre de mémoire au Grand-Bornand et se révèle chargé d’une signification chère à notre commune. Chaque année,

la Journée nationale de la Résistance est aussi l’occasion de rappeler qu’au-delà du devoir, le souvenir est une nécessité pour tirer les leçons des erreurs commises. Une vérité de l’histoire que nous devons partager avec notre jeunesse. ▪

Nouveaux aménagements au cimetière La municipalité a initié un projet de réaménagement du cimetière communal avec le concours d’un bureau d’architecte-paysager spécialisé. Le réagencement de l’espace au sein du cimetière a fait l’objet d’un travail de réflexion qui

s’est appuyé sur deux objectifs : créer des caveaux et des urnes supplémentaires tout en apportant un espace adapté au recueillement des familles. Le projet prévoit la construction d’un nouveau columbarium. Le nouvel emplace-

ment du jardin du souvenir ainsi qu’une végétalisation discrète rendront les lieux propices à l’intimité recherchée par les proches des défunts. Les travaux seront engagés à l’automne 2017. Budget prévisionnel : 80 000 €. ▪

Centre de secours : appel aux volontaires Le Centre de secours du Grand-Bornand est composé de 25 sapeurs-pompiers dont 5 femmes, qui ont assuré plus de 350 interventions sur l’année 2016 (principalement le secours à personne). Ils se forment en continu dans des spécialités telles que la conduite en tout terrain, la capture d’animaux, la plongée, etc. Le centre de secours lance un appel aux volontaires pour renforcer son équipe.

L’actualité | le grand-bornand | hors-série | juillet 2017

Vous pouvez venir vous renseigner lors de la manœuvre mensuelle qui a lieu tous les derniers samedis du mois à partir de 19 H au Centre de secours. Une matinée portes ouvertes, avec des activités sur le stade de biathlon, aura lieu également en septembre 2017. ▪

■ contact Alain FOURNIER-BIDOZ chef de centre. Tél. 06 71 02 46 07

43

Profile for Jean-Christian Hunzinger

Grand-Bornand - Juillet 2017  

Hors-série de la lettre d'information municipale

Grand-Bornand - Juillet 2017  

Hors-série de la lettre d'information municipale

Profile for exatypo
Advertisement