Page 1

Rapport annuel 2009 Décidés. Inspirés. Fin prêts.

1


2


Maïsiculteur, Bvekelani Nthala est père de deux enfants d’âge scolaire et chef de village de Tchale, une collectivité rurale du Malawi. Malgré la menace constante de pénuries de vivres et l’accès limité à l’eau potable dans sa collectivité, Bvekelani dirige Tchale avec dignité. L’an dernier, sous le leadership de Bvekelani, la collectivité a aménagé un système de canaux d’irrigation qui permet aux agriculteurs de Tchale de cultiver le maïs même durant la saison sèche. Ils feront bientôt la première récolte de maïs par saison sèche, période de l’année particulièrement marquée par la faim au Malawi.

Couverture : Dorothy est l’épouse de Bvekelani, chef de village de Tchale, au Malawi. Elle et son mari espèrent vendre leur maïs au marché pour générer un revenu et construire un avenir solide pour leur famille. Photo : Anna-Marie Silvester

Bvekelani Nthala utilise l’irrigation pour cultiver le maïs pendant la saison sèche; Tchale, Malawi. Photo : Anna-Marie Silvester

Maïs en attente de transformation. Photo : Duncan McNicholl

Mais cette collectivité vise plus haut. Bvekelani, sa femme Dorothy et les autres habitants du village prévoient agrandir leurs jardins irrigués, cultiver plus de maïs et vendre au marché le surplus de leurs récoltes. Ils rêvent d’un revenu durable et d’une meilleure existence. Tchale fait partie des milliers de collectivités en Afrique rurale qui partagent la même vision. Nous travaillons au quotidien avec des gens qui, comme Bvekelani et Dorothy, cherchent à bâtir un avenir prospère, des gens avantgardistes, laborieux et entreprenants, à la base de tous nos efforts.

Lettre des coPDG

4

En Afrique : Notre approche La possibilité de prospérer Innovations

8 9 10 12

Au Canada : Notre approche Former des ingénieurs au service du monde Innovations

13 14 15 17

Excellence opérationnelle 18 Résumé financier Remerciements

22 26 3


Lettre des coPDG, George Roter et Parker Mitchell

Au printemps, les petits exploitants agricoles du Nord du Ghana préparent leur ferme en prévision de la saison des pluies. Tous les ans, l’approvisionnement alimentaire dépend des pluies. Quand elles arrivent tardivement ou qu’elles sont rares, la culture des sols est retardée et les récoltes sont insuffisantes. Il ne reste souvent plus que les semences à manger à l’arrivée des prochaines semailles. Malgré ces conditions, certains agriculteurs — des gens qui se distinguent par leur détermination, leur éthique professionnelle et leur ingéniosité — refusent de se décourager. Ils cultivent plus de manioc ou d’igname (des plantes qui résistent à la sécheresse), font durer leurs provisions et adoptent des techniques pour travailler la terre même dans les pires conditions. Ces gens d’exception nous ont inspirés en 2009.

Nous nous sommes recentrés En janvier 2009, nous avons invité des leaders ISF clés à discuter de l’année à venir. Nous avons relevé deux problématiques qu’il fallait aborder de front afin d’assurer le succès de notre organisme en 2009.

$

La première — le ralentissement de la hausse des recettes – n’était certes pas le lot d’ISF seul. Alors que nos recettes avaient crû en Croissance des recettes au cours des moyenne de 20 % sur douze mois, c’était un taux de croissance cinq dernières années Page 22 irréaliste pour 2009. Nous savions que nous disperserions trop nos ressources si nous continuions selon nos plans. Annuler des programmes est une tâche difficile et réduire les effectifs, une tâche déchirante. Nous avons donc décidé de concentrer nos ressources le plus efficacement possible. En Afrique, nous avons mis fin à deux programmes et réaffecté nos ressources aux cinq programmes restants. Au Canada, nous avons misé sur trois domaines susceptibles d’amener le changement — mettre en

4


relation les Canadiens avec l’Afrique, produire des ingénieurs du monde et promouvoir des politiques gouvernementales améliorées envers l’Afrique — et nous avons dirigé les ressources du bureau national vers un petit nombre de domaines en fonction des priorités. La deuxième problématique était plus complexe. L’année précédente, nous avions remarqué un déclin de l’énergie et de l’esprit d’entreprise inégalés caractéristiques des premières années d’ISF. Nous avons refusé d’accepter que c’était là le résultat inévitable d’une organisation adulte « Nous […] savions que le sachant que les gens novateurs, talentueux, changement recherché intelligents et déterminés qui caractérisent exigeait les gens les plus ISF ne seraient tout simplement pas attirés novateurs, talentueux, par une organisation sclérosée et stagnante. Nous avons accepté de prendre des risques.

intelligents et déterminés possibles. »

Lors de notre Congrès national 2009, debout devant 600 leaders ISF, nous avons brûlé notre énoncé de mission, qui ne reflétait plus notre identité. C’est peu dire que nous étions nerveux; nous ignorions ce qui remplacerait l’énoncé de mission et comment les membres réagiraient. Nous savions toutefois qu’il fallait repenser l’objectif d’ISF. Avec l’implication de centaines de membres ISF, nous avons entamé un processus long de dix mois de développement de la direction de notre organisation, d’une stratégie recentrée et d’un ensemble de valeurs clairement définies. Programme d’entrepreneurs sociaux et Nous avons également favorisé l’émergence d’idées. En autres innovations Page 17 Afrique, nous avons accru notre investissement dans des projets pilotes pour tester des innovations. Au Canada, nous avons créé le programme d’entrepreneurs sociaux pour assurer un fonds de démarrage et du soutien à neuf idées élaborées par les leaders. (p. 17) La réduction des effectifs exigeant des solutions créatives pour soutenir nos programmes canadiens, nous avons

!

5


Comme jamais auparavant, nous sommes décidés, novateurs et prêts à contribuer au changement en Afrique rurale. formé des équipes chargées des programmes nationaux qui rengagent dans de nouvelles affectations les leaders ISF talentueux et ayant fait leurs preuves. En rétrospective, notre réponse à ces problématiques nous a permis de terminer 2009 décidés, enthousiastes et forts de plus de leaders engagés que jamais auparavant. Liste complète de nos bénévoles Page 30

Campagne « Eat Ghana Rice » Page 12

Nous avons innové et produit des résultats Même pendant le changement organisationnel, le principal but d’ISF n’a jamais été oublié. Nous avons continué de canaliser notre énergie sur la création de possibilités en Afrique rurale. Nous sommes fiers de l’impact qu’a eu ISF en 2009 et des leaders canadiens et africains qui ont contribué à ce succès. Nous sommes fiers de nos employés et bénévoles en Afrique, qui se sont associés à des entreprises locales, à des ONG et à des gouvernements afin d’en renforcer l’efficacité et la capacité; des bénévoles comme Mark Hemsworth, ingénieur de Calgary, qui a aidé Forest Fruits, entreprise apicole de Zambie, à améliorer sa rentabilité et sa capacité et à doubler le prix de vente de ses produits.

Nous sommes fiers des leaders ISF qui ont encouragé les consommateurs à faire des choix favorables à l’Afrique. Des leaders comme Sarah Grant et son partenaire ghanéen Moses Tia, dont la campagne de marketing « Eat Ghana Rice » qu’ils ont pilotée s’est traduite par une hausse de 50 % de la demande du « Nous sommes riz local. (p. 12) Nous sommes fiers des leaders des fiers de l’impact sections universitaires qui, un beau jour de mars, ont qu’a eu ISF en 2009 sensibilisé 30 000 Canadiens aux produits équitables, et des leaders [...] les impliquant dans l’avenir de l’Afrique. (p. 17)

Des ingénieurs au service du monde Page 15

qui ont contribué à ce succès. » 6

Nous sommes fiers de ceux qui ont reconnu qu’ISF — avec son expertise croissante et ses dix ans


d’expérience — peut amener le changement. Au Canada, nous avons publié dans trois documents les leçons tirées de la présentation de notre programme d’études d’ingénierie axée sur le monde. (p. 15) Au Ghana, notre équipe Gouvernance et Infrastructure rurale a rédigé quatre exposés de position qui ont influencé la communauté de donateurs institutionnels et de décideurs en Afrique occidentale. Nous sommes fiers de l’impact qu’a eu ISF en 2009 et des leaders qui ont imaginé des façons de créer des possibilités en Afrique rurale (en améliorant la capacité de nos partenaires, en adaptant les habitudes de consommation des individus ou en influençant les leaders de secteur).

Fin prêts! Nous avons pris des décisions douloureuses, avons recentré notre approche, avons jeté les bases d’un avenir solide et avons eu énormément d’impact.

$

Croissance des recettes prévues sur cinq ans Page 22

En 2010, nous poursuivrons cette discipline de façon encore plus ambitieuse. Nos programmes africains déploieront leurs savantes stratégies triennales visant un changement transformateur. Chez nous, nos leaders et sections influenceront le comportement des Canadiens et des institutions par l’entremise de nos programmes novateurs à l’échelle locale et nationale. Nous continuerons de donner la priorité à la rigueur de gestion dans nos activités et notre fonctionnement. À cette fin, nous augmenterons nos ressources financières de 30 %.

Nous entamons 2010 décidés, inspirés et fin prêts! Merci de l’avoir rendu possible. Salutations cordiales,

George Roter Parker Mitchell CoPDG et cofondateurs, Ingénieurs sans frontières Canada 7


Notre approche en Afrique « Si un des enfants d’un agriculteur opte pour la médecine et qu’un autre préfère l’agriculture, parfait. L’important, c’est qu’ils puissent décider. » Victoria Anamooh est une agente de vulgarisation agricole du ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture du Ghana reconnue, mère de cinq enfants et leader communautaire. Ses paroles reflètent le but de notre travail : tout le monde mérite la chance de mener une vie de dignité et de possibilités. À cette fin, ISF travaille en partenariat avec le gouvernement, les entreprises et les ONG afin de favoriser les possibilités de prospérité en Afrique. Nous travaillons dans les secteurs qui bénéficient le plus de notre approche, soit l’eau, l’agriculture et les infrastructures. 8


Nous apportons des solutions novatrices et durables aux formidables défis de l’Afrique. Élargir l’impact

En nous associant au gouvernement, aux entreprises et aux organisations non gouvernementales de la localité nous sommes en mesure d’amplifier l’investissement d’ISF. Nos bénévoles travaillent en vue de soutenir les leaders locaux, d’améliorer la capacité opérationnelle de nos partenaires et d’implanter des approches novatrices. Cette stratégie nous permet d’avoir un impact durable et de tirer parti des ressources organisationnelles existantes pour une portée de loin plus globale qu’elle ne le serait si nous travaillions seuls.

Comprendre les réalités sur le terrain

Nos bénévoles apprennent la langue du pays, habitent parmi leurs collègues africains et passent du temps dans les villages ruraux, développant ainsi une compréhension approfondie des réalités sur le terrain qui permet la mise en œuvre de solutions plus adaptées et l’établissement d’un dialogue sincère avec nos partenaires locaux. Les connaissances acquises sont ensuite utilisées pour influencer les grands donateurs et institutions dans le secteur du développement de façon à ce que leurs stratégies tiennent compte des réalités sur le terrain.

Avoir la pensée novatrice Sofo Abdulai (g.), vulgarisateur agricole comptant près de trente ans d’expérience, en compagnie du regroupement d’agriculteurs Afaapel; Gumbo, Ghana. Photo : Meghan Dear

En tant qu’ingénieurs, nous sommes formés pour avoir l’esprit d’analyse et une approche créative à la résolution de problèmes. Nous appliquons ces précieux atouts au défi complexe qu’est la lutte contre la pauvreté extrême. Nous cherchons à bien comprendre les causes des difficultés qu’éprouvent les Africains des zones rurales pour ensuite piloter des solutions novatrices. C’est par la répétition que nous pouvons affiner ces idées et les mettre à l’échelle pour en étendre l’impact.

« Dans son approche, ISF fait plus que tout autre organisme de développement que je connaisse pour se fixer le développement de la capacité comme objectif systématique ».

Sakiko Fukuda-Parr ancienne directrice du Rapport mondial sur le développement humain des Nations Unies. 9


La possibilité de prospérer L’agriculture est la pierre angulaire de l’économie du Ghana. Pourtant, dans la région Nord du Ghana, la vaste majorité des agriculteurs ne produisent pas suffisamment pour nourrir leur famille, encore moins pour générer des profits. La prospérité des zones rurales du Ghana dépend de ces agriculteurs, et l’amélioration des compétences en affaires leur permettra d’atteindre leur potentiel.

Comprendre les défis Il y a deux ans, en partenariat avec le ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture du Ghana, nous avons commencé à essayer différentes approches en vue d’aider les agriculteurs à accroître le rendement des cultures et à générer un revenu durable. Dix bénévoles ISF ayant travaillé avec des centaines d’agriculteurs dans nombre de collectivités ont observé invariablement la même situation : des agriculteurs laborieux et entreprenants à qui il manque les compétences en affaires, l’accès au crédit et les débouchés nécessaires à des exploitations rentables. Les meilleures récoltes d’un agriculteur du Nord du Ghana sont exposées lors de la journée nationale des agriculteurs.

Photo : Nadia Berger

10


Au Ghana, nous aidons les agriculteurs à acquérir les compétences et à profiter des possibilités dont ils ont besoin pour transformer leurs exploitations en entreprises rentables.

Donner à l’agriculture une place dans les affaires Aussi, nous avons mis au point le programme Agriculture en tant qu’activité économique (AAÉ) – une série novatrice d’ateliers pris en charge par le personnel sur le terrain du Ministère. Destiné à des regroupements d’agriculteurs, le programme forme les participants à la planification des récoltes, au suivi des profits et à l’atténuation des risques associés aux plantations, entre autres importantes compétences en affaires. Ensemble, les agriculteurs peuvent affecter des biens en garantie et accéder au crédit nécessaire pour agrandir leurs exploitations. Pour des milliers d’agriculteurs au Ghana, le programme AAÉ leur donne accès aux compétences et aux outils pratiques et durables qui changeront leur sort. À Wiiga, le regroupement Asongtaaba ne fait pas exception. Des changements impressionnants se sont opérés depuis que les agriculteurs ont adopté le programme AAÉ, il y a un an. Les nouvelles compétences en affaires des agriculteurs ont conduit à des profits accrus, qui s’accumulent maintenant dans des comptes bancaires nouvellement ouverts en vue d’un investissement futur dans les fermes. Il y a un an, beaucoup d’agriculteurs à Wiiga ne pouvaient que rêver au changement. Le programme AAÉ leur a permis d’améliorer leurs revenus et de bâtir un avenir plus prospère.

Mettre à l’échelle au Ghana En 2009, nous avons commencé à étendre le programme avec le soutien du Ministère dans la région Nord et dans le Haut-Ghana oriental. Cette année, nous en augmenterons l’efficacité et la portée.

Résultats

Nombre d’agriculteurs à qui le programme a profité :

2184

Nombre de regroupements d’agriculteurs :

130

Nombre de regroupements d’agriculteurs qui prévoient lancer une entreprise :

54 « [Le programme AAÉ] est pratique et concret. Il s’appuie sur la théorie mais s’intéresse aux vrais problèmes que les agriculteurs affrontent. »

- Tahiru Yahaya Mohammed agent de vulgarisation agricole, ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture, Ghana 11


Innovations en Afrique Résultats Taux d’amélioration du fonctionnement de deux systèmes de robinets d’eau dans le district de Thyolo :

11% Nombre de points d’eau surveillés et réparés dans trois districts d’ici 2012 :

11 000 15 000

Population dans trois districts à qui l’initiative aura profité d’ici 2012 :

2 000 000 - 4 000 000 Pourcentage de consommateurs rejoints dans la région Nord du Ghana :

57 %

Pourcentage de consommateurs dans la région Nord du Ghana ayant adopté le riz du Ghana :

26 %

Pourcentage de croissance de la demande de transformateurs de riz locaux :

50 % 12

Surveillance des sources d’eau potable CONTEXTE

À Thyolo, au Malawi, seules des données restreintes étaient accessibles aux fonctionnaires du district pour déceler les robinets d’eau potable en panne. Les fonctionnaires n’arrivaient donc pas à réapprovisionner rapidement des centaines de familles en eau potable.

Innovation

Owen Scott, bénévole ISF, a aidé le district à utiliser l’équipement le réseau existant de percepteurs des droits d’utilisation des robinets pour améliorer la circulation des données sur l’état de marche et l’emplacement des sources d’eau.

À venir

Owen et l’équipe des points d’eau d’ISF aident à implanter un concept semblable dans trois autres districts, en collaboration avec un réseau de travailleurs de la santé qui recueillent des données tous les trimestres et relèvent les sources d’eau propre en bon état.

Promotion du riz local CONTEXTE

La croyance que le riz produit localement était de qualité médiocre minait le marché local du riz du Ghana et privait agriculteurs comme transformateurs locaux d’un important débouché.

Innovation

En collaboration avec le ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture du Ghana, la leader ISF Sarah Grant a lancé la campagne de marketing « Eat Ghana Rice », qui fait la promotion des bienfaits du riz local pour la santé et de la haute qualité du produit. Il s’agissait de la première campagne de ce type dans la région.

À venir

Soutenue par des tableaux d’affichage, des dépliants et une chanson radiodiffusée entraînant, la campagne a influencé les habitudes des consommateurs et ouvert l’accès au marché pour les producteurs de riz locaux. Le Ministère investit maintenant dans le lancement de la campagne à l’échelle nationale.


Notre approche au Canada

Bien qu’il habite à 8200 kilomètres du Canada, Cuthbert Kuupiel sait que les Canadiens peuvent avoir un impact positif sur les collectivités du Ghana. À titre de chef de projet pour Initiatives communautaires en sécurité alimentaire, Cuthbert s’est rendu compte que le Canada n’arrive pas à avoir un impact positif. « Le Canada n’est pas un pays donateur qui est un leader dans la mise en œuvre d’une aide novatrice en Afrique », dit-il. Les Canadiens ont un rôle crucial à jouer en Afrique — et la prestation d’une aide au développement efficace n’est que le début. Consommateurs, agents d’éducation, leaders, ingénieurs et entreprises du Canada, tous influencent la capacité des Africains de vivre une vie sans pauvreté persistante.

Des centaines de bénévoles ISF incitent les Canadiens à acheter des produits certifiés équitables après une activité de mobilisation organisée à Toronto.

Photo : Paul Blondé

13


Nous éduquons les Canadiens au rôle qu’ils ont dans l’avenir de l’Afrique. Au Canada, nos 34 sections universitaires et réseaux de villes mènent de l’avant notre travail en impliquant le secteur du génie, les politiciens et le public. En 2009, la portée de nos sections était vaste. Produire des ingénieurs du monde

Nous avons sensibilisé 12 000 ingénieurs en herbe à leur rôle en tant que résolveurs de problèmes tournés vers le monde au moyen de notre initiative d’enrichissement des programmes d’études.

Promouvoir des politiques gouvernementales améliorées envers l’Afrique

Nous nous sommes entretenus avec 50 députés quant au rôle du Canada en Afrique, dans le but d’améliorer l’efficacité de l’aide de notre pays.

Mettre en relation les Canadiens avec l’Afrique

Nous avons fait la promotion des occasions de croissance économique en Afrique en sensibilisant plus de 90 000 Canadiens aux produits équitables.

Notre modèle permet à nos sections d’innover et de développer leurs propres programmes, dans le cadre d’une stratégie nationale commune. C’est ce qui permet à notre travail de rester unique et d’avoir un impact général. Nous espérons que des leaders comme Cuthbert considéreront un jour le Canada comme un pays faisant la promotion de la dignité et de la prospérité en Afrique rurale. Plus que jamais, cet espoir peut se concrétiser par notre travail au pays.

14


Former des ingénieurs au service du monde La conviction que les ingénieurs du Canada disposent de compétences particulières leur permettant d’affronter les difficultés même les plus complexes, notamment l’extrême pauvreté, a mené à la fondation d’ISF, il y a dix ans. Pourtant, beaucoup d’ingénieurs ne font pas le lien entre leurs compétences et leur formation et la capacité qu’ils ont de répondre aux problèmes dans le monde. Nous nous attaquons depuis longtemps à ce décalage, en travaillant avec des universités au Canada sur l’intégration des principes de l’ingénierie du monde et du changement social dans leurs cours. Par exemple, notre section de l’Université McMaster a travaillé avec les professeurs pour présenter à tous les élèvesingénieurs de première année un atelier sur les racines de la pauvreté qui les aide à analyser des systèmes complexes. Grâce à notre collaboration avec des écoles de génie, plus de 50 000 élèvesingénieurs ont été sensibilisés au pouvoir de leurs compétences en résolution de problèmes lorsqu’elles sont appliquées au contexte international. En 2009, nous avons entrepris d’étendre notre action au-delà des cours individuels, et cherchons maintenant à intégrer des concepts mondiaux dans les études de génie au Canada.

Influencer les facultés de génie En 2009, nous nous sommes associés aux facultés de génie, notamment celles de l’Université de Toronto, de l’Université de la Colombie-Britannique et de l’Université de Waterloo, pour les aider à intégrer des concepts de l’ingénierie du monde dans leurs programmes. Ainsi, le contexte politique, social et économique des défis techniques est maintenant inclus dans les modules d’apprentissage et les programmes.

Communiquer nos connaissances Nous avons progressé dans notre volonté d’influencer les sphères

15


Nous intégrons des concepts mondiaux dans la formation en génie pour tirer parti du pouvoir de la profession dans la lutte contre l’extrême pauvreté.

Résultats

Nombre de professeurs travaillant en partenariat avec ISF :

62

Nombre cible d’élèvesingénieurs à rejoindre en 2010 :

15 000

Pourcentage cible d’élèvesingénieurs de première année à rejoindre en 2010 :

75 %

Yu-Ling Cheng directrice du Centre for Global

Engineering et professeure au département de génie chimique et de chimie appliquée, Université de Toronto 16

académiques en consignant notre approche et nos expériences d’enrichissement des programmes dans des revues spécialisées. En 2009, nous avons rédigé trois documents qui portent sur notre travail au Canada et qui proposent des démarches pédagogiques et un contenu de cours novateurs.

Créer un réseau de leaders

En 2009, nous avons invité six leaders en génie à faire partie de notre comité du Réseau d’éducateurs spécialisés en ingénierie du monde. Il s’agit d’éducateurs qui sont à l’avant-garde dans l’intégration dans leur cours de concepts et d’initiatives de l’ingénierie du monde, de même que d’importants collaborateurs auprès d’ISF et des modèles pour les écoles de génie au Canada. Cette approche systématique destinée à influencer les écoles de génie du Canada porte ses fruits. En 2009, nous avons présenté à 12 000 élèves-ingénieurs dans 27 universités du Canada un programme comprenant les concepts de l’ingénierie du monde. En 2010, nous éduquerons 75 % des élèves-ingénieurs de première année au Canada à ces mêmes concepts. En collaboration avec nos universités partenaires, nous soutiendrons des programmes pilotes, tels que des cours d’ingénierie du monde et des options de diplôme dans la matière. Aujourd’hui, notre travail peut favoriser un secteur canadien du génie à la fois défini par ce qu’il construit et par les changements positifs qu’il engendre dans le monde.

« ISF propose une vision mondiale qui complète l’expertise technique des facultés de génie. Cette collaboration offre aux élèves-ingénieurs une éducation interdisciplinaire et leur permet de mieux rapprocher leur éducation technique et les défis mondiaux. »


Innovations au Canada

Favoriser l’entrepreneurship social CONTEXTE

ISF est composé de centaines de leaders du changement social aux idées novatrices. Beaucoup pourraient susciter un changement social positif, mais il leur manque le soutien financer et le mentorat pour mettre leurs idées en pratique.

Innovation

En 2009, nous avons lancé un programme d’entrepreneurs sociaux pour que les idées de neuf leaders ISF puissent être développées et testées. Pendant un an, le programme fournit un fonds de démarrage et le renforcement continu des capacités pris en charge par des organismes chefs de file comme McKinsey & Company.

À venir

Le premier groupe d’entrepreneurs sociaux d’ISF poursuit sa démarche, entre autres avec la Course contre la pauvreté, l’initiative jeunesse Beanstalk Project et la publication Development Quarterly. Au cours de la prochaine année, des projets ayant un impact et s’alignant fortement sur la mission d’ISF’s seront susceptibles de recevoir de nouveaux fonds.

Promotion du commerce équitable CONTEXTE

La plupart des Canadiens ignorent l’impact que leurs choix ont sur les collectivités rurales en Afrique et omettent souvent de faire des gestes simples — comme l’achat de produits équitables — qui favorisent la croissance économique en Afrique.

Innovation

Le 1 mars 2009, nos membres ont passé la journée dans les épiceries et les cafés du Canada pour sensibiliser les consommateurs à l’impact positif qu’ils peuvent avoir en achetant des produits équitables. Ils ont aidé à modifier les décisions d’achat et ont contribué à épuiser les stocks de café et de bananes certifiés équitables au Canada. er

À venir

En collaboration avec TransFair Canada, nous avons développé une norme d’université équitable. Nos sections universitaires travaillent sur une stratégie commune visant à introduire d’ici 2012 des politiques d’achat équitable sur une vingtaine de campus.

« L’effort des membres d’ISF s’est traduit par une des campagnes populaires les mieux organisées et les plus vastes que j’ai vues dans ce pays sur le commerce équitable. »

Résultats

Somme investie dans le programme, à ce jour :

5 000 $

!

Nombre d’entrepreneurs sociaux :

9

Fonds amassés dans le cadre de la Course contre la pauvreté :

29 000 $ Nombre de Canadiens sensibilisés au commerce équitable en 2009 :

90 000 Nombre de Canadiens sensibilisés au commerce équitable le 1er mars 2009 :

30 000 Nombre de membres ISF ayant participé à l’activité du 1er mars :

500

Michael Zelmer chef des relations avec les

collectivités, TransFair Canada 17


Excellence opérationnelle en 2009

ISF est reconnu pour ses idées novatrices et son approche créative à la résolution de problèmes. Pourtant, au fil des ans, nous avons appris que les idées comptent peu si elles ne sont pas appliquées efficacement. C’est pourquoi nous privilégions une gestion rigoureuse et le soutien opérationnel, alliant la discipline du secteur privé avec notre passion pour un changement social durable. En 2009, nous avons poursuivi nos efforts en vue d’assurer la force et la viabilité des activités d’ISF. Nous nous sommes concentrés sur trois aspects de nos activités internes, chacun étant crucial pour l’efficacité à long terme de notre travail :

Planification et rapport $

Gestion financière

Page 19

Page 20

Gens et leadership Page 21

Patrick Pichette chef des affaires financières, Google Inc., membre du CA d’ISF depuis 2002 18

Je considère mon implication dans ISF comme un investissement dans le leadership canadien, un investissement visant à soutenir une idée, une cause et, surtout, des résultats. ISF s’efforce d’atteindre une situation gagnant-gagnant qui tient compte des idéaux d’un monde meilleur et de l’impact réellement ressenti au jour le jour, semaine après semaine.


Planification et rapport ISF ne croit pas aux solutions symboliques. Nous soutenons les stratégies à long terme qui s’attaquent aux racines de la pauvreté persistante en Afrique. L’approche exige une analyse poussée et une pensée stratégique pour confirmer l’application de l’approche appropriée, de même qu’une surveillance détaillée pour confirmer notre apprentissage et notre adaptation. En Afrique

Nos équipes en Afrique ont développé des plans triennaux intégrés pour guider leur travail et affecter les ressources, de même que pour établir les jalons décisifs à atteindre d’ici 2012.

Au Canada

Nous avons amélioré les outils de rapport et de planification pour nos 34 sections universitaires et réseaux de villes. En 2009, des données relatives à 3000 activités ont été communiquées, dressant un tableau complet de notre empreinte au Canada. Leurs contributions ne font Point commun entre Contribution des bénévoles en aucun doute : toutes nos activités termes d’employés à plein temps : les incroyables ISF compte 23 employés contributions des à temps plein, mais la bénévoles ISF. Au Canada, plus contribution cumulative de nos bénévoles les plus actifs de 600 leaders ISF ont une correspond à 145 employés à description de tâches officielle temps plein. et donnent au moins 10 heures Correspondance entre le plein temps de leur temps par semaine.

23 145

et la contribution des bénévoles

Projections Pour atteindre les objectifs de nos équipes en Afrique, nous devrons grossir nos effectifs. En 2010, nous comptons augmenter de 30 % les mois-bénévoles.

2008 2009 2010 2011

271

383 562 761

2012 Mois-bénévole en Afrique

940 19


$

Gestion financière ISF a toujours accordé la priorité à une gestion financière solide et au contrôle des dépenses. À raison de 16 600 $ par bénévole pour une affectation de 14 mois, notre programme d’envoi de bénévoles en est un des plus rentables.

Ventilation des frais liés aux bénévoles Page 23

Pour ISF, la gestion financière signifie bien plus que de faibles coûts d’exploitation : nous nous engageons à maximiser l’impact de chaque dollar reçu. En 2009, nous avons examiné plus en détail le rendement de nos dépenses. Des décisions difficiles ont été prises pour donner la priorité aux dépenses ayant un grand impact. Nous avons éliminé deux programmes en Afrique et réduit notre portée au Canada. Nous avons aussi supprimé des activités de financement à faible rendement. 1 En 2009, nous avons réduit de 80 % nos frais liés au publipostage et augmenté les activités de financement en ligne, plus économiques. 2 Depuis, le montant des contributions et le nombre de donateurs ont crû, compensant facilement la baisse des contributions par publipostage.

46 300 $

100 % 75 %

20 200 $

2007

1

Projections

50 %

2008

25 %

2009

0%

2006

2

Source des rentrées 2006-2009

Frais liés au publipostage 2007-2009

Au cours des trois prochaines années, nous viserons une forte croissance financière pour soutenir le changement et devrons doubler, d’ici 2012, nos rentrées.

$3M

$2M

2007

2008

2009

Dons en ligne Contributions par la poste

Croissance financière prévue 2009-2012 Programmes en Afrique Programmes au Canada Frais d’exploitation

$1M

$0M 20

9 400 $

2009

2010

2011

2012


Gens et leadership L’efficacité et l’impact d’ISF dépendent de notre capacité à attirer, à impliquer et à conserver dans nos rangs des gens exceptionnels. En 2009, nous avons augmenté les possibilités qui s’offrent à ces leaders de contribuer à un niveau de haute responsabilité et de grand impact. Au Canada, nous avons piloté des équipes de leadership national tels le programme d’entrepreneurs sociaux et les équipes de mobilisation des jeunes et des entreprises. Composées entièrement de bénévoles, elles ont fourni des occasions uniques aux diplômés et aux leaders expérimentés de contribuer sur un plan de grand impact. En Afrique, nous avons créé des occasions pour le développement de carrière et le perfectionnement professionnel en proposant de nouvelles responsabilités et possibilités d’apprentissage aux bénévoles qui en sont à leur deuxième ou troisième année d’affectation. Les différents visages Les différents visages de la participation de la participation

2009

2008

Direction de section

Personnel de bureau

Bénévole africain Bénévole, changement social

Entrepreneur social Bénévole professionnel, court terme

Équipe nationale, mobilisation des jeunes

Équipe innovation, ingénierie du monde

Équipe pancanadienne, congrès national Équipe nationale universitaire, promotion du commerce équitable

Bénévole africain

Bénévole, changement social

Bénévole, court terme

Personnel de bureau

Projections

Nous continuerons de nous consacrer aux gens exceptionnels qui forment l’effectif d’ISF. Nos objectifs pour 2010 :

• Évaluer le succès de nos équipes de leadership nationales expérimentales pour établir les possibilités d’amélioration et d’expansion du modèle au cours des trois prochaines années. • Développer des ressources en vue d’améliorer la communication et les relations entre les équipes nationales, notamment le lancement de myEWB2.0. • Continuer d’enrichir notre programme de leadership national qui soutient les leaders de section. • Lancer un programme de leadership et de gestion conçu pour le personnel d’ISF. 21


Résumé financier

2009

Veuillez noter que les données financières ne sont pas toutes présentées en français dans les sections suivantes.

En 2009, suivant la crise financière, ISF a connu pour la première fois un taux de croissance des recettes presque nul. Malgré un environnement financier difficile, nous avons maintenu notre situation financière et sommes reconnaissants envers tous ceux qui ont investi dans notre travail. En dépit des difficultés, nous avons conservé notre indépendance. Ce niveau d’indépendance, essentiel à notre approche novatrice et à l’intérêt que nous portons à l’impact, est rendu possible grâce au groupe de supporteurs diversifiés qui contribuent financièrement à notre travail. Merci de votre soutien. En 2010, tandis que nous chercherons à retrouver nos anciens taux de croissance des recettes, nous continuerons de miser sur ce groupe diversifié de bailleurs de fonds, veillant à ne jamais dépendre excessivement d’un seul donateur.

Croissance des recettes 2 725 544 $ 2 500 000 $

FONDS DES SECTIONS 564 256 $

2 000 000 $

Congrès national 344 053 $

1 500 000 $

SOUTIEN DU GOUVERNEMENT

1 000 000 $

SOUTIEN DE LA FONDATION 391 080 $

515 079 $

CONTRIBUTIONS D’ENTREPRISES

500 000 $ 0$

22

AUTRES RECETTES 54 287 $

365 601 $ 2005

2006

2007

2008

2009

DONS DE PARTICULIERS 417 078 $


En 2009, sur chaque tranche de 100 $ de contribution à ISF, 60 $ étaient affectés à nos programmes en Afrique et 23 $ à nos programmes au Canada.

« Je donne à ISF depuis trois ans parce que je crois fermement en la capacité de l’organisme à utiliser mes dons efficacement. L’énorme base de bénévoles dont bénéficie ISF permet d’amplifier l’impact de chaque dollar donné — mes dons ont un effet colossal là où ils sont affectés. »

Dépenses 2009 : Programmes en Afrique | 47 % Programmes au Canada | 18 % Activités de financemant | 7 % Administration | 6 %

Shayne Smith président de Wardrop

Engineering, membre du CA d’ISF

Ces activités sont financées séparément grâce aux collectes de fonds organisées par nos sections et par l’équipe chargée de notre congrès.

Activités des sections | 8% Congrès national | 14%

En 2009, 94 bénévoles ISF travaillaient en Afrique; les dons en faveur d’ISF sont utilisés efficacement pour soutenir leur travail. ISF gère un des programmes d’envoi de bénévoles les plus rentables dans le secteur, avec un coût de 16 600 $ par bénévole pour une affectation de 14 mois.

Coûts liés aux affectations des bénévoles Déplacement et assurances | 32%

Administration du programme | 22%

Allocation mensuelle | 28%

Formation et réintégration | 18% 23


2009

Summarized Financial Statements Auditors’ Report on Summarized Financial Statements

To the Members of Engineers Without Borders (Canada) / Ingénieurs Sans Frontières (Canada) The accompanying summarized balance sheet and summarized statement of operations are derived from the complete financial statements of Engineers Without Borders (Canada) / Ingénieurs Sans Frontières (Canada), (the “Organization”) as at October 31, 2009 and for the year then ended on which we expressed a qualified opinion with respect to the completeness of donations, in our report dated December 4, 2009. The fair summarization of the complete financial statements is the responsibility of management. Our responsibility, in accordance with the applicable Assurance Guideline of The Canadian Institute of Chartered Accountants, is to report on the summarized financial statements. In our opinion, the accompanying financial statements fairly summarize, in all material respects, the related complete financial statements in accordance with the criteria described in the Guideline referred to above. These summarized financial statements do not contain all the disclosures required by Canadian generally accepted accounting principles. Readers are cautioned that these statements may not be appropriate for their purposes. For more information on the Organization’s financial position, changes in fund balances, results of operations and cash flows, reference should be made to the related complete financial statements.

Chartered Accountants Licensed Public Accountants Toronto, Ontario December 4, 2009

24


Summarized Balance Sheets As at October 31, 2008

Assets

Current Cash Accounts Receivable Prepaid Expenses

Capital assets Intangibles

Summarized Statement of Operations

2009

2008

479,846 48,107 150,841

307,112 176,462 95,766

-

2,409

41,627 720,421

104,300 686,049

$

678,794

$

579,340

Liabilities

Current Accounts payable and accrued liabilities Deferred revenue Deferred revenue

Fund Balances

Invested in capital assets Unrestricted

154,209

144,297

209,282 363,491

65,912 210,209

-

44,800

363,491

255,009

-

2,409

356,930

428,631

356,930 720,421 Sur le web : Les états financiers vérifiés sont accessibles en ligne

431,040 686,049

Year ended October 31, 2008

Revenues

Government support Individual donations Foundation support National conference Corporate contributions Other income Membership fees Chapter fundraising Donations Canadian University support Other chapter income

Direct Project Costs Overseas programs Canadian programs National conference

Operating Expenses Management and general Fundraising

Excess of revenues over expenses

2009

2008

515,079 417,078 391,080 344,053 365,601 24,647 29,640

626,512 555,457 321,979 306,761 202,542 24,400 26,050

338,235

280,177

225,941

281,428

$

80

$

2,433

2,651,434 2,627,739

1,285,318 1,125,139 697,938 738,804 377,796

381,650

175,736

143,280

2,361,052 2,245,593

188,756 209,112 2,725,544 2,597,985 (74,110)

29,754

www.ewb.ca/annualreport

25


Remerciements Dons mensuels Raviraj Adve Ejaz Ahmed Mary Laureen Allen Anonymous Dave Arnsdorf Doug Asp Anna Baretto Matt Barr Pat Bayes Lynda Beach Danielle Berrut Daniel Beutel Kimberly Bowman Nathalie Brunet Brent Cameron Jeffrey Campbell Allan Chambers Raymond Chan John Cheng Justin Cheng Justin Chia Roger Chown Timothy Church Michael Clarke Allison Clavelle Mark Coady Lianne Cockerton Steve Conquergood Christopher Corbin David Corriveau James Couto Irene Coyle Catherine Crawford John & Meagan Cuddihy Paulina Czajkowski Dennis Danchuk David Dares Bill Diddens Lisa Doig Nora Dryburgh Brett Dyregrov Elizabeth Edwards David Elzinga Randy Eresman Christopher Evans Mark Ewanchyna Ron Fernet Graham Flack Trevor Freeman Melony Frei Barry Gallagher 26

Sonja Gallagher Shyam Ganesh Kurt Gibb Edward Gillespie Jeanette Glass Phyllis Goertz Benjamin Green Russ Groves A.M. Harold Gutek Kelsey Hargreaves Katrina Harris Mary Hart Dwayne Harvie Lee Haust John Hazlett Howard Hefferman Dallas Heisler Nicolas Hesse Bryan Hill Mark Horodnyk John Hull Jane Hunter Kolika Huq Stephen Hyatt Carlos Irioudo Justin Jacques & Laura Berthiaume Yorwearth Jamin Walter Janzen Charles Johnson & Marilyn Welles Rebecca Jones Gary & Daisy Karasek Hamed Karimi Conrad Kathol Jessie Keith Joseph Kendall Desmond Kernahan Marion Kilgour Andria Klatt Christopher Lalchan Paul Lapointe Annie Larrivee Brad Larson Bernadine & Tom Lassu Ken Leimer Michael Lewchuk Alison Loat Chris Longson David Lubell Cas Lukay Patricia Lupton

Mark MacLachlan John MacLeod Darrell Martindale Ken Martyn Sean Mascarenhas Alex Matan Mary McGinness Tim McKee Mike McManus Michelle McMillan Leonid Mikhailovsky Robert Millar Annelise Miller Bruce Miller Philip Miller Daphne Mitchell Davey Mitchell Sammie Moore Michael Morgenroth Colin Morrish Brian Muir Ronald Nalewajek Michael Olynik Barbara J. Own Steve Patitsas Bill Patrick Bryan Peck Jill Pederson Avonwy Peters Gerald Peters Jennifer Pick Bradley Pickering Danny Polifroni Byron Poschwatta Greg Powell Liam Quinn Susan & Don Quinn David Quirk Pavel Rahman Mais Rahmatalla Lance Ridehalgh Moness Rizkalla Rocky Moutaineer Diego Romero Marwa Salaheldin Todd Sampson Gillian Savage-Knight Nikolas Schruder Robert Selby Arlin Simonson Rachel Smith Robert Smolka Lia Squires

Brian Steinke Renee Stewart Jason Stusick Andrew Sullivan Shauna Sylvester Mark Timler Tetsuo Torigai Linda van Gastel Rene Vermette Michael Volker Scott Walbridge Alan Walford Denise Walsh Rebecca Watchorn Matthew Webster Thomas Werner Paul Wheaton Brett Wheler Luanne Winchiu Leland Windreich Helen Wojcinski Janet & Ronald Wortel Diana Yenson Graeme Young Stephen Young Victor Yung 50 000 $ + Aéroplan Agence canadienne de développement international Canadian Energy Pipeline Association R. Howard Webster Foundation Wardrop Engineering Inc. Young Fund at Hamilton Community Foundation 25 000 $ - 49 999 $ John Edward Brockhouse Patrick & Tamar Pichette Viconics Electronics Inc. 10 000 $ - 24 999 $ C U Media Inc. J.W. McConnell Family Foundation Steve Laut Conseil manitobain pour la coopération internationale

Paul O’Connor Rocky Mountaineer Ryerson University Faculté de génie Paul Schreiber Shayne & Pamela Smith Tamaratt Endowment Fund at The Calgary Foundation Michael Tucker University of Toronto Engineering Society University of Western Ontario 5 000 $ - 9 999 $ AMEC Athena Resources Ltd. Bealight Foundation Capital One Services Inc. Université Concordia – Doyen de la Faculté de génie Consulting Engineers of Ontario Digital Rapids École Polytechnique de Montréal EnCana Corporation Mark & Jenny Guibert Honda Canada Foundation La Siembra Co-operative Inc. Brian Schofield Donald & Norma Thurston Birks Family Foundation University of British Columbia - Faculté des Sciences appliquées University of Toronto Engineering Alumni University of Waterloo Doyen de la Faculté de génie ZJ Solutions


Nous adressons nos sincères remerciements aux généreux donateurs et aux leaders engagés qui ont soutenu ISF en 2009. Vos contributions permettront à ISF d’avoir un impact soutenu sur de nombreuses collectivités dynamiques en Afrique au cours de la prochaine année. École Polytechnique de Engineering Society Montréal - Département McMaster University – Bureau du doyen de la de Génie Mécanique Faculté de génie Lorna Jean Edmonds Roger McMechan Judi Forbes Encana Cares Foundation Memorial University Enermodal Engineering of Newfoundland – Faculté de génie Environics Memorial University Communications Inc. of Newfoundland – Layne Gardner Affaires étudiantes Jacques Gérin Gloucester North Lions Klara Michal Microsoft Giving Club Campaign James Goertz Google Matching Gifts R.V. Mistry Modu-Loc Fence Program Rentals Goto Sargent Inc. Hamilton Community Montreal Rotary Club Katharine Morrison Foundation Dr. Vernon & Lorne & Elsie Margot Neis Ontario Power Generation Aéroplan Robert Penner Depuis 2006, Aéroplan et les membres Aéroplan PHH Petroleum ont fait don de plus de 26 millions de milles Consultants Ltd. Aéroplan à ISF. L’an dernier seulement, nous Ingenia Polymers avons utilisé 12 millions de milles Aéroplan pour Sara Prescot-Spencer transporter nos bénévoles. Prudential Steel Ltd. Pulse Energy Queen’s University Applied Science Dean’s Hankinson Robert Blanchette Donation Fund Darlene Hargrove BLG Foundation Institut des biens Hatch Group Social Rut Boots immobiliers du Canada Committee Andrew & Barbara Roche Canada Dorian Hausman Brennek Rotary Club of Calgary John Healy M.G. Britton Heritage Park Anne Hill Timothy Brodhead Sam Vesta Inc. Jared Houston Robert Calderisi Nancy Saulnier Dan Hoy Canadian University of Calgary Geotechnical Society - William Ip Schulich School of Jacques Whitford Southern Ontario Engineering Stantec Ltd. Avi Caplan Shell Canada Energy Jordan Engineering Anne Chan Johann Sigurdsson Kanduit Electric Ltd. Stephen Chan T.A. Simons Louis Klinck City of Calgary Alim Somani Sharon Lazare City of Mississauga Geoffrey Spencer Vernon & Ingrid Lobo Kerry Crozier Gary Spraakman Dalhousie University - M&M Meat Shops John Steiner Vivian and Jim Faculté de génie Kerry Stirton Ken & Gail Damberger McFarland St. John’s Board of Trade McGill University Maury Drage McMaster University – UB Foundation eBay Canada 1000 $ - 4 999 $ 2Keys Corporation Andrew Peller Ltd. Appliedcom Inc. Aspin Kemp & Associates Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Manitoba Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Nouveau-Brunswick Association of Professional Engineers and Geoscientists of Saskatchewan Klohn Crippen Berger John Besterd

Activities Inc. UPS Canada Ltd. United Way of Calgary and Area Université Laval University of British Columbia - Engineering Undergraduate Society University of Calgary – Association étudiante University of Manitoba University of Manitoba – Agriculture Endowment Fund University of Manitoba – Engineering Endowment Fund University of Manitoba – Association étudiante University of New Brunswick - Associated Alumni University of Regina Département de génie University of Toronto – Département de génie chimique University of Toronto – Département de génie civil University of Toronto – Département d’électrotechnique et de génie informatique University of Toronto – Département sciences et ingénierie University of Toronto – Département de génie mécanique et industriel University of Waterloo Doyen de la Faculté des sciences University of Waterloo Département de génie chimique University of Waterloo Département d’électrotechnique University of Windsor Association d’anciens étudiants University of Windsor -

Faculté de génie University of Windsor Association étudiante Urban Systems Veolia Water Solutions & Technologies Will Warren The Willow Group Robert van Ginkel Marla Vancoughnett Western Ventilation Products Ltd. Sean Whitfield Stephen Whitmore Edward Wolowich XL Design Professional York University – Association étudiante York University – École d’ingénierie York University – Student Centre for Leadership & Development

27


Remerciements 250 $ - 999 $ Carl & Karen Abbott Mark Abbott Zafer Gedeon Achi Kelly Ackerman AECOM Agriteam Canada Ainley Group Georgia Albert Chris Algeo Karim Allana Aravin Amirthalingam Anderman-Donaldson Family Erin Antcliffe Henry Armstrong Simon & Ann Armstrong Howard Aronson Associated Engineering Howard Atkin Kimberley Atkinson Jonathan Auld David Austen Charles Bacon Ken Balderson Jason Balsdon Donald A. Bamford Kyle Baptista H. Douglas Barber BC Hydro - Hydrecs Fund Richard Beattie Gilbert Beaudin Johanne Belamger Patrick Belisle Bruce Bennett Chantal & Winslow Bennett Annette Berndt Greg Best BF Scientific Inc. Barbara & John Blackstock Allan Blakeney Jason Blechta Bonner Family Fund Andrew Bosiljevac BPR Energie Inc. Tom Brown Christopher Campbell Megan Campbell Melanie & Alan 28

Bruce Edmond Campbell N. Murray Edwards Murray Campbell Sara Ehrhardt Elizabeth Cannon David Elzinga John Capece ENCON Group Inc. Lester Card Engineers Canada David & Kathryn Havva Balevi Estelle Carey CH2M Hill Canada Ltd. Margaret Evans Falcon Engineering Ltd. Noel Chabot Yannick Champollion Garth Fallis Basil Favis Aidan Chopra Emily Fay Barry Ciwko Bernard Fishbein Miriam Clark Andrew Fisher Donald Clarke P. Cam Fisher Lorraine Cleyn Pam Fletcher January Cohen Judy Fountain John Cole David & Wendy Colpitts Chantal Fournier Rodney Fradette Paul Compllin Grace Frank Concrete Floor Fransen Engineering Contractors Gerald and Association Con-Drain Company Ltd. Debra Freeman James Freeman Paul Connelly Michael and Corey Copeland Sharon Freeman Ashley Court Jennifer Freudenthal & Remi Cyr Michael Rehak Richard Dagenais Cristin Frodella Rob Dales Dalhousie University - Froudes Association étudiante Construction Ltd. G.D. Jewell Andrea Dallas Engineering Inc. Jeff Damberger Dean & Jean Geddes Larry Davidson GENIVAR Janet Davies GeoTerre Ltd. Michelle Dawson Stephen George Francis A.K. Dear Dana Giacobbi Delphi Group Courtney Gibson Dessau Bruce Gill Kevin Dickson Dillon Consulting Ltd. Jamey Gillis Jane Glassco Guy Dionne Holly Goulding Paul Doyle Thomas Gourley Agnes Driediger Andrew Graham Arend Dronkers Jeffrey Grass Robert Duimering Markus Grupp Danielle Dupont Hans S. Haga John Durrant Aaron Hailman Susan Eastwood Ivan Hall Shehla Ebrahim École Polytechnique de Richard Hammond Montréal - Département John Hampton & Grace Frank de Génie Chimique

Harbinger Foundation Jess Harding Clifford Hargrove Hatch Mott MacDonald Adam Hedayat Ann Heeney Tom Hemsworth Julia Henrey Lawrie & Margaret Henrey Joseph Heyinck Catherine Hickson Highway Construction Inspection Ontario Inc. Don & Cheryl Hockin Adam Hooper Craig Howe Ben & Linda Hubert Derwyn Hughes

Douglas Kemp Sheila Kerr Cheryl Khoury Timothy Kitagawa Aaron & Liz Klassen Wade Kozak Shirley Kozel Nicolas Kruchten Nadine LaCasse Janet Langdon Lori Larsen Ray Larsen Joannah Lawson Marc Lebel Kitty Lee Chi Lee Maria Lefas Dwayne Leffers Brian Legg Pierre-Elliott Levasseur

Wardrop Engineering

Wardrop Engineering s’est avéré un partenaire exceptionnel en 2009. L’entreprise a financé l’affectation d’un bénévole à l’étranger, commandité notre congrès national et entrepris une campagne nationale dans ses bureaux au Canada pour sensibiliser les employés à notre travail. Alan Humphries Zachary Hynes Ignite Excellence Inc. Intek Engineering Brigid Isenor ITE Southern Alberta Stephen Jack Bethany Jackson Nuzhat Jamal Vytas & Connie Jasinskas Marvin E. Jernigan Bill Johnson Sharon Johnson Aleks Johnston Donald Johnston Philip Jourdey Gilles Kaars Sijpesteijn Paul Kaethler Rene Kahawita Rod Karius

Sian Little Brad Logan Lloyd Long Alex Lothian Louise MacCallum & Michael Barnstijn Sonja Macfarlane Al MacLauchlan Monica Madill Mark Magee John Magill Pierre Maheux JoAnn Majerovich Philippe Maldiney D. Jeanne Manchee Virginia May McCann Family John McClean McCormick Rankin Corporation Université Mcgill –


Nous adressons nos sincères remerciements aux généreux donateurs et aux leaders engagés qui ont soutenu ISF en 2009. Vos contributions permettront à ISF d’avoir un impact soutenu sur de nombreuses collectivités dynamiques en Afrique au cours de la prochaine année. Association étudiante de génie de premier cycle Université McGill Association étudiante Mike McKone McMaster University Département de génie civil McMaster University Département de génie McMaster University Département de génie mécanique McMaster University – Engineering & Society Program Memorial University of Newfoundland – Association étudiante Christine Meslin Ryan Michaud Rosaline Miranda David Mitchell MMM Group Ltd. Dawna Monk Vanwyck Jeff Moody Flavia Morden Richard A. Morgan Brad J. Morris Colin Morrish Morrison Hershfield Ltd. Don Moulson Alan Murray Ian Myles Meghan Myles Oryst Myroniuk Christine Neilson Niagara Community Foundation Joan Nichol Ron Nichol Ryan Nicoll Kristina Nilsson Charles Nygren Ontario Association of Certified Engineering Technicians & Technologists Nanquette Odile John Ogilvy Geoff Olsen Greg & Laurie Olsen

Randi Olsen Ontario Concrete Pipe Association Ontario General Contractors Association Ontario Society of Professional Engineers Orange Pineapple Photography Tim Osmond Frederick & Helen Otto Gordon Pallett Maureen Pallett Ron Palmer Park Manor Senior School Steve Patitsas Bob & Dee Pearson Matthew Pedly Bernard Perron Sushee Perumal Peto MacCallum Ltd. JohnPaul Portelli Michael J. Primiani Queen’s University Alma Mater Society R2EP Monty Raisinghani Rick Reichard Beth Retallack W.D. Roach Jonas Roberts David Robertson Sean Robertson David Rochelle Vlad Rojanschi David Rose Rotary Club of St. Catherines Lakeshore Sol Roter Royal City Rotary Evelyn Russell Derek Sahota Mark Salomons Schaeffer & Associates Catherine Schaap Alex W. Scheuerman Tina Schiavone Aaron Schroeder Gordon Scott Laura Seaman & Scott Kemp

Elza Seregelyi Laurence Seton Sheel Shah Khalil Shariff Dev Sharma William Shaw Alex Sherman Mike & Rhu Sherrard École Sherwood Forest – Classe de 5e année Steven Simpson Sinclair-Cockburn Financial Group Jung Yeun Song Sostratus Engineering Ltd. Mike Spendlove Spriet Associates Curtis Stang Mike Stevens Edward Stewart Doug Stoneman Caitlin Storey Deb Stratas Jerry Stroobach Brent Stuart Jason & Erin Teixeira Terraprobe Ltd. The Chance To Enhance Inc. Phillip & Barbara Jean Thorpe TransCanada Trinity Presbyterian Church Ken Trumble Bruce Tunna Chris Tworek Nauman Umar United Way of Alberta Capital Region United Way of Saskatoon and Area Université Laval – Zone Coopérative University of Toronto Département des sciences et génie des matériaux University of Regina Association étudiante de génie University of Regina - In-

ternational Students Success Office University of Waterloo Département de génie de l’environnement University of Waterloo Département de génie mécanique / mécatronique University of Waterloo - Association de génie Andrew van Berkel Geneva van Dorp Rosemary Venne Bradley Virag Sheena Vivian Tasneem Wafai Bettina Wahl Donald Wallace Richard & Mona Ward Trevor Wasylyk John Watson David Weizenbach Westmontrose Farms Ltd. Robert Wiesel Adrian Wildsmith & Linda Harlos Rhonda Workman Kathy Wright Jens Wrogemann Hai Nien Yong Stephen Young Dan Zazelenchuk Emily Zhang Jeffrey Zhang Leon Zupan Commanditaires du Congrès national

Commanditaire hôte (25 000 $) Memorial University of Newfoundland

Commanditaires de la conférence nationale

Commanditaire Platine (20 000 $ - 24 999 $) Shell Canada Inc. Statoil Commanditaire Or (15 000 $ - 19 999 $) Bombardier Chevron Fluor Canada Wardrop Engineering Inc. Commanditaire Argent (10 000 $ - 14 999 $) Enbridge Commanditaire Bronze (5 000 $ - 9 999 $) GE Canada HJ O’Connell Centre de recherches pour le développement international Nalcor Energy Nexen Inc. Research in Motion Commanditaire Érable (2 000 $ - 4 999 $) CH2M Hill Heritage Canada Professional Engineers and Geoscientists of Newfoundland and Labrador Suncor Energy Commanditaire Pin (500 $ - 1 999 $) Ville de St. John’s Newfoundland Transshipment Ltd. Pennecon Ltd.

Commanditaire principal (25 000 $) Hatch 29


Remerciements Bénévoles en Afrique

Thulasy Balasubramaniam Catherine Denis Troy Barrie Colleen Duncan Jon Beale Suzanne Fish Dan Beck Ashley Good Elisabeth Boily Gato Gourley Robert Borzychowski Mark Hemsworth Alex Bouchard Amanda Henry Charles Cauchon Hans Hesse Rosanne Chabot Jen Hiscock Ryan Coelho Alynne Iversen Meghan Dear Nick Jiminez

Remerciements

Trina Abruto Milka Anabesse Ann Armstrong Merci à tous ceux qui ont contribué en Christian Beaudrie 2009, en donnant de Annette Berndt Ben Best leur temps et leur Sean Boots soutien. Ron Britton Tim Brodhead Anthony Candelario Tracy Carew Adrian Chan Emmanuel Charbit Yu-Ling Cheng Nicolas Clermont Chelsea Davis Catherine Denis Maria Doyle Andrew DSouza

Conseil consultatif

30

Zafer Achi, Directeur, McKinsey & Co

Jason Fang Nada Farat Min Feng Andy Fisher Alex Fox Ian Froude Joshua Gorner Danny Graham Russ Groves Alden Hadwen Joel Hilchey Anna Hopkins Binnu Jeyakumar Nick Jimenez Arani Kajenthira Nina Lothian Courtney Macauley Edwards Heather Mackenzie

Romesh Kahawita Sarfraz Khan Eileen Knowles Arthur Kong Graham Lettner Shea Loewen Simon Michaud Wayne Miranda Aude Nanquette Noémie Paradis Megan Putnam

Enam Rabbani Ashley Raeside Etienne Renaud-Roy Mary Roach Garrett Schmidt Owen Scott Anna-Marie Silvester Jean-François Soublière Robin Stratas Shamir Tanna

Laura McGrath John Miers Daniel Miller Kristy Minor Chris Mong Heidi Morris Sandra Murre P. Alejandra Peña Lori Peter Danielle Phaneuf JohnPaul Portelli Sean Poulter Cherie Ratte Jean-Luc Riverin Scott Rutherford Khaled Saleh Salvatore Salpietro Paul Schreiber

Jane Simmons Jessica Sinclair Andy Sobchak Mike Spendlove Amy Sturge Pearl Sullivan Madavine Tom Mike Tucker Andrew Webster Justin Wheler Zaren Healey White Dr. Mark Wise Stephen Young Newfoundland Eastern District School Board Ontario Professional Engineers Foundation for Education

David Johnston Betty Plewes Président, University of Waterloo Ancienne PDG, Conseil canadien pour la coopération internationale J. Edward Brockhouse Donald Johnston Fondateur, Brockhouse & Cooper Secrétaire général de l’OCDE John Ralston Saul Robert Chambers Dato’ Ir. Lee Yee Cheong Essayiste et romancier Associé en recherche, Institute of Ancien président, Fédération Development Studies, mondiale des organisations Scott Rutherford University of Sussex d’ingénieurs Conseiller en gestion, Rutherford Development Strategies Rupert Duchesne Maureen O’Neil Président et Chef de la direction, Présidente, Fondation Ian Smillie Groupe Aéroplan canadienne de la recherche sur Consultant en développement les services de santé international et auteur Sakiko Fukuda-Parr Ancienne directrice, Rapport Dr James Orbinski Frances Stewart mondial sur le développement Ancien président, Médecins sans Directrice, Development Studies, humain, Programme des Nations frontières University of Oxford Unies pour le développement


Conseil d’administration

Mary Lynne Forestell, CA (trésorière) Directrice principale, Technologie de l’information, Bell Canada

George Roter Cofondateur et coPDG, Ingénieurs sans frontières

Jacques Gérin, ing Ancien président, Institut international du développement durable

Brian Schofield Directeur à la retraite, McKinsey & Co

Parker Mitchell Cofondateur et coPDG, Ingénieurs sans frontières

Jane Polak Scowcroft, (directrice élue) Ingénieure en formation, Wardrop Engineering Inc.

Jamaal Montasser Analyste des systèmes de gestion, Deloitte

Shayne Smith Président, Wardrop Engineering Inc.

Patrick Pichette Directeur financier , Google Inc.

Don Thurston, ing (Président) Président, Selkirk Portfolio Management Inc

Bvekelani Nthala, chef de village de Tchale, au Malawi, applique les plus récentes techniques agricoles dans ses champs de maïs, espérant un meilleur avenir pour lui et sa famille. Photo : Anna-Marie Silvester

Plat verso : Bvekelani et sa femme Dorothy posent fièrement devant les terres qu’ils ont cultivées avec ténacité; Tchale, Malawi. Photo : Anna-Marie Silvester

Merci

31


366 Adelaide Street West Suite 601 Toronto, Ontario M5V 1R9 CANADA Téléphone : 1-416-481-3696 Sans frais : 1-866-481-3696 Télécopieur : 416-352-5360 info@ewb.ca www.ingénieurssansfrontières.ca Numéro d’enregistrement d’un organisme de bienfaisance : 89980-1815-RR0001

32

Rapport annuel 2009  

Le Rapport annuel 2009 d’Ingénieurs sans frontières

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you