Issuu on Google+

business

E.R. Evolution Media Group Vlasstraat 17 - 8710 Wielsbeke

Magazine trimestriel pour l’industrie hôtelière en Belgique 18ème année - n°4 - 4ème trimestre 2011 4 euros - octobre-novembre-décembre 2011 8500 Kortrijk 1, 2de afdeling - P3A9182

INTERVIEW

Eric De Neef (Park Inn) HOUSEKEEPING

Le roomservice MANAGEMENT

Partenaires de l’emploi EN REPORTAGE

Suites@FEEK, Anvers

La Réserve, Knokke


business

YOUR PARTNERS FOR

hospitality solutions

Internet, téléphonie, audio et de télévision numérique pour les hôtes de votre hôtel

Aménagement de chambres d’hôtel avec du mobilier et du textile HIMPE-DESMET

Le textile horeca en de bonnes mains!

Solutions ingénieuses pour l’aménagement des hôtels

Conditionnement d’air


CONTENU ACTUALITÉ Hotel Business Flash Métropole 31 est le petit pain Brussellicious 2012

4 31

INTERVIEW Eric De Neef (Park Inn) Ed Fuller (Marriot International)

10 12

EN REPORTAGE Eco-logies, Zolder Le Sandton Grand Hôtel Reylof, Gand La Réserve, Knokke Berghof Amaranth, Interlaken La Ferronnière, Bouillon Hôtel-Casino Barrière, Lille Carolus, Malines

18 20 22 24 26 28 30

HOUSEKEEPING Le roomservice une obligation ou librement consenti?

32

BED&BREAKFAST Indrani Lodge, Loupoigne De Groene Maan, Malines Het Schalks Genot, Poppel Suites@FEEK, Anvers Alma, Anvers Huis Ergo, Anvers

38 40 41 42 44 45

MANAGEMENT Partenaires de l’emploi Service Level Agreement

46 48

SALON 50 55

INFO

58

octobre-novembre-décembre 2011

3

business

business

Horeca Expo Ambiente, Heimtextil, Domotex, Horecabeurs Bredene


flash

Le Radisson Blu Royal Hotel a rénové ses chambres Business Class et suites en style “New York Mansion”. Les 4ème et 6ème

étages du Radisson Blu Royal Hotel ont été complètement rénovés, y inclus les corridors, les chambres et salles de bains. C’est l’architecte Christian Lundwall qui a développé le concept ‘New York Mansion’, caractérisé par son design sophistiqué, au tapis turquoise allié à un sol carrelé noir créant à la fois une touche glamour et originale. Quelques éléments chromés et noirs, sans oublier la garde-robe argentée et les luxueux meubles en palissandre meublent ces chambres contemporaines et élégantes. Le parquet a été choisi pour le sol des séjours des suites. Les chambres Business Class allient luxe et confort. L’esprit chic et moderne de ces nouvelles chambres Business Class ainsi que toutes les suites du Radisson Blu Royal Hotel proposent une machine à café Nespresso®, le buffet de petit-déjeuner Super Breakfast au PebbleWood Corner, le journal quotidien, peignoirs et pantoufles, une sélection de films gratuits, l’accès au centre de fitness ainsi que la mise à disposition de deux ordinateurs, quelques journaux et boissons rafraîchissantes, fruits et yaourt à toute heure du jour et de la nuit. La rénovation de ces 89 chambres et suites sur deux étages représente un investissement total de 4 millions d’euros.

4

business

business

Le Ritz à Paris, propriété de Mohammed Al-Fayed, fermera pendant deux ans pour subir d’intenses rénovations. Son restaurant L’Espadon**sera aussi fermé fin août 2012 pour 27 mois. L’établissement veut, ainsi, conserver son standing d’excellence instaurée par son fondateur César Ritz en 1889. Seuls 30 emplois seront conservés pour gérer l’hôtel pendant les travaux et 450 autres passeront à la trappe, selon le site 20minutes.fr. Les syndicats contestent la validité du motif de licenciement du personnel, en argumentant que la direction aurait pu prendre des dispositions, telles que le

octobre-novembre-décembre 2011

chômage technique, des actions de formation professionnelles. Ces travaux, estimés à plusieurs dizaines de millions d’euros, serviraient à

redorer le blason de l’hôtel pour redevenir le n°1 devant les autres paquebots parisiens. Info : www.20minutes.fr   Le 4 octobre 2011, plusieurs filiales Expédia, dont TripAdvisor, ont été condamnées par le tribunal de commerce de Paris, à verser e 430.000 aux défendeurs  (syndicats d’hôtels et de restaurateurs français) pour pratiques commerciales douteuses. Les défendeurs reprochaient notamment au groupe Expedia de fournir de fausses informations relatives à la disponibilité de plusieurs hôtels. Cette pratique consistait à prétendre que plusieurs hôtels pourtant vides étaient complets, afin de manipuler les internautes vers des hôtels partenaires du groupe. D’autres pratiques frauduleuses ont également été relevées : fausses réductions, informations erronées dissuadant l’utilisateur de réserver en direct à l’hôtel, concurrence déloyale à l’égard des autres établissements, etc. L’agence de voyages en ligne ebookers.be a lancé son application Hôtels pour iPad permettant aux utilisateurs de chercher et de ré-

server des hôtels depuis n’importe quel endroit et à tout moment. Conçue spécialement pour les tablettes numériques iPad, l’application offre ainsi aux voyageurs la totalité l’inventaire hôtelier d’ebookers, soit plus de 68000 hôtels, un outil de comparaison puissant et une réservation sécurisée en seulement trois étapes. Cette nou-

velle application est à télécharger gratuitement sur l’iPad App Store d’Apple et est disponible en six langues: anglais, français, allemand, finnois, néerlandais et norvégien. Un permis de bâtir a été accordé au projet d’hôtel**** à Gesves. Il s’agit du projet de transformation de la ferme en carré (Ferme Ernest) du 18ème siècle, située en face du château Hotard, en hôtel à quatre étoiles (4.600 m²). L’établissement, « Le Tournebride », abritera 49 chambres et suites (dont une Royale de 70 m²), une brasserie-restaurant de 170 couverts, un centre de bien-être et des salles de séminaire. Les plans de transformation de la ferme ont été dessinés par le bureau d’architecture Q-Brik à Gembloux. L’investissement consacré à la réalisation pourrait atteindre 10,3 millions d’euros (30% de fonds propres et le reste financé par les banques). L’ouverture serait prévue pour le début 2012. Le Midi (rue du Midi à Verviers) est un hôtel*** de 30 chambres, mais aussi un restaurant qui développe une cuisine française de brasserie. Il s’agit, aussi, d’un complexe qui englobe un magasin de sport, des terrains de tennis, de badminton et de golf. Le bâtiment principal a été entièrement rénové : façade, salle de restaurant, un ascenseur a été installé pour l’hôtel. Le toit a été équipé de 530 panneaux voltaïques, ce qui représente une des plus importantes installations de Wallonie. Bernard Deby a, en outre, ajouté une magnifique terrasse de 60 places à son restaurant. Patrick et Joëlle Van Brabant ont ouvert la partie hôtel de leur établissement ‘Le Wadeleux’ à Charneux en juin dernier. Cette ancienne ferme, entièrement rénovée, abritait déjà un restaurant depuis 10 ans. L’hôtel*** dispose de 6 chambres luxueuses climatisées, avec vue sur le jardin, dotées d’un minibar, d’un téléviseur à écran plat, d’un coffre-fort et d’un bureau.  Un espace bien-être a aussi été aménagé et les convives disposent, ainsi, d’une salle de repos-relaxation, d’un sauna, d’un jacuzzi, d’une salle de sport et d’une salle de lecture et bibliothèque. Le tout est emballé dans un écrin de verdure.   C’est dans un vieux moulin à eau, lové dans un paysage champêtre de SainteCécile (Lux.), que s’est installée l’Auberge du


Le Riu Hotel Plaza Berlin deviendra en juin 2013 le premier hôtel citadin en Europe et le troisième de la chaîne Riu Plaza. Ce luxueux hôtel 4 étoiles est construit dans le centre commercial du Kurfürstendamm, un des lieux les plus célèbres de Berlin. L’hôtel comptera 400 chambres, une offre gastronomique exclusive et le prix inclut un copieux buffet de petitdéjeuner et un premier remplissage du mini-bar.

CROWNE PLAZA – LUIK

C&P FURNITURES LE SPECIALISTE EN MOBILIER POUR CHR ET TERRASSES

Langendijkstraat 3 B-3690 Zutendaal

MGallery, qui fait partie d’Accor Hotels, ouvre sa première succursale en Angleterre. Il s’agit de l’hôtel MGallery St. Ermin’s dans le centre de Londres. Cet hôtel dispose de 331

Radisson Blu, marque incontournable et élégante du groupe hôtelier Rezidor, concevra une chambre d’hôtel inspirée par le Mood Board, ou planche de tendance, gagnant du dernier concours de design orchestré cet été par Radisson Blu. Les participants ont été invités à imaginer une chambre d’hôtel, reflètant leur style unique, leur personnalité. Le jury a décerné le prix au Mood Board du Belge Wim Alenus. Le design de Wim servira à redécorer l’une des chambres du Radisson Blu Royal Hotel à Bruxelles. Wim, heureux gagnant de ce concours original, a remporté 30 nuitées dans sa nouvelle chambre d’hôtel, tandis que les 10 suivants se sont vu offrir un week-end dans cette même chambre entièrement redessinée.”Éclectique, confortable et élégante, - telles sont les qualités reconnues à l’unanimité par le jury“, selon John Kennedy, Vice-président Marketing et CRM du

chambres, de 14 locaux de réunion et d’une salle de fitness avec équipement de sport ainsi que d’une salle de musculation. MGallery existe depuis 2008 et compte 45 hôtels de qualité répartis dans le monde entier. Tous ces hôtels occupent un endroit d’une beauté exceptionnelle sur des lieux historiques. Accor ouvre 24 nouveaux

Rezidor Hotel Group. Pour gagner, les participants de ce concours de design ont donné à leur Mood Board un nom, suivi d’une courte description. Ils ont ensuite cumulé des votes pour leur planche de tendance. L’objectif était de faire partie des cinq premiers tableaux les plus votés. Les six candidats supplémentaires ont été choisis par

T +32 (0)89 61 27 51 F +32 (0)89 61 44 17 Meenseweg 167 B-8900 Ieper T +32 (0)57 20 61 96 F +32 (0)57 21 63 62 Rue de Rollingergrund 330 L-2441 Luxembourg T +352 46 82 12 45 F +352 46 82 17 11

info@cpfurnitures.com www.cpfurnitures.com

CHOOSE C&P CHOOSE QUALITY

CROWNE PLAZA – LUIK

business

La Couronne à Dinant a disparu après 109 ans. L’hôtel-restaurant La Couronne, à proximité de la cathédrale, qui était aux mains de la même famille depuis 109 ans a fermé ses portes à la fin du mois de septembre. Victimes d’une baisse de fréquentation, d’une période de fermeture assez longue suite à l’éboulement d’un rocher non loin de là et de l’impossibilité de la mise aux normes, les propriétaires ont servi le 25 septembre le dernier verre avant de fermer les portes de cette institution dinantaise. Les étages du bâtiment, qui a été vendu, seront transformés en appartements, tandis que le rez-de-chaussée pourrait être destiné à abriter une exploitation horeca. Où ? 1-3 rue A. Sax à 5500 Dinant.  

hôtels du label Mercure en Grande-Bretagne. Les hôtels existants du label britannique Jupiter sont ajoutés au portefeuille d’Accor sur base d’un contrat de franchise. Accor indique avoir ainsi franchi une nouvelle étape en vue d’atteindre trois cents hôtels britanniques d’ici à 2015.

octobre-novembre-décembre 2011

5

usiness

Vieux Moulin. Le décor rustique est constitué de pierre, le bois, l’argile et la chaux. Outre le restaurant, qui propose quatre formules de repas – Anges (enfants), Raison (3 serv.), Audace (4 serv.) et Epicuriens (5 serv.) – de quatre menus (terre, eau, air, feu), l’hôtel vient d’ouvrir 4 chambres et deux suites entièrement équipées. Et pour fin 2012, les propriétaires ont prévu d’aménager un espace bien-être et une salle de réunions et évènements. Où ? 5, rue du Conroy à 6820 Sainte-Cécile.  


flash

un jury indépendant - et le gagnant a été choisi parmi ces 11 candidats.Avec un total de 12 345 Mood Boards à contempler, le jury a désigné le gagnant suite à un long travail d’examination et de réflexion. Pour plus d’informations : www. design.radissonblu.com Starwood ouvre quatre établissements d’Aloft à Brooklyn New York (USA), Zhengzhou Shangjie et Haiyang en Chine et Coimbatore Singanallur en Inde. 52 de ces hôtels sont déjà opérationnels dans le monde entier. La marque Starwood, qui cible surtout le ‘life style’ et le design, pense arriver en 2013 à plus de septante hotels. Hilton Worldwide s’étend fortement en Chine. En 2014, l’entreprise s’attend à avoir cent établissements chinois, quatre fois de plus que ce qui est le cas maintenant. L’objectif est que les nouveaux établissements portent plusieurs noms de marque Hilton, dont également Waldorf Astoria et Doubletree.

PICTOGRAMSTICKER4ALL

Le meilleur système HACCP. Dans des conditions simples, claires et pratiques.

PAR DES CHEFS POUR LES CHEFS Aller à PROMO

 .NL

Comment utiliser l’étiquette Semaine-Jour HACCP Courte période Système de code.

business business

Lisbonne, du 13 au 15 novembre, 4 nouveaux membres rejoindront la délégation : 1 en Belgique, 1 au Luxembourg et 2 aux Pays Bas. Pour Jaume Tàpies, Président International de Relais & Châteaux, le Benelux est un marché très important : “l’ouverture de notre filiale à Bruxelles il y a un an, a marqué une première étape de notre stratégie. Nous allons poursuivre nos efforts de développement sur ce marché, en particulier en Belgique, où nous espérons avoir une dizaine de membres d’ici 2 ans” a-t-il déclaré. Le Comité de Délégation qui entoure Johan Agricola, constitue une bonne représentation du Benelux : Julien Lahire, Chef et Maitre de Maison du Moulin Hideux dans les Ardennes (Wallonie) a été élu Vice Délégué. La Famille Lahire est membre des Relais & Châteaux depuis 50 ans et le Moulin Hideux a été le premier établissement hors de France à rejoindre l’association en 1961. Marc Alofs Maître de Maison de la Butte aux Bois à Lanaken (Limbourg Belge) tout près de Maastricht à quant à lui été élu trésorier de la Délégation.

23-8-2011 0:28:48

InfoFoodSticker_Hot_fr_0911.indd 1

6

| A la photo, de gauche à droite : Jaume Tapies, Président International de Relais & Châteaux , Johan Agricola, Président de la délégation Benelux, Marc Alofs, Trésorier; Isabelle Dunighello, Directrice de la délégation Benelux; Julien Lahire, vice-président

Cushmann & Wakefield vient de publier son classement 2011 des villes d’affaires.  L’étude se base sur les perceptions qu’ont sur la ville 500 entreprises importantes du continent. La décision est aussi basée sur 12 facteurs im-

Remplir: Numéro de la semaine en cours et lettres du dernier jour de vente. Week/Day fifo-safety sticker

advertentie 58 x 130 mm frans.indd 1

Les membres Relais & Châteaux du Benelux viennent d’élire un nouveau Président pour leur Délégation : Johan Agricola, propriétaire et Maître de Maison du Kasteel Engelenburg à Brummen (Pays-Bas). Relais & Châteaux compte actuellement 10 membres au Benelux : 4 aux Pays-Bas, 2 au Luxembourg et 4 en Belgique : L’Auberge du Moulin Hideux (Noirefontaine), l’Hostellerie Lafarque (Pepinster), la Butte aux Bois (Lanaken) et l’Hôtel Heritage (Bruges). A l’occasion du prochain Congrès des Relais & Châteaux qui se déroulera à

octobre-novembre-décembre 2011

2/11/11 14:59

portants : l’accessibilité aux marchés et aux clients, le personnel qualifié, les moyens de télécommunication, le coût du personnel et le nombre de langues parlées. Le classement général est établi sur base des résultats obtenus dans chaque catégorie. Les 1ère, 2ème et 3ème places ont été remportées respectivement par Londres, Paris et Francfort. Suivent ensuite Amsterdam, Berlin, Barcelone, Madrid et Bruxelles qui sont ex aequo.  Bruxelles est classée 2ème pour la connaissance des langues, 5ème pour les transports interurbain et internationaux et 4ème pour l’accessibilité des marchés, des consommateurs et des clients. Info : www.cushwake.com Bruxelles a été retenue, comme ville d’accueil, pour le prochain congrès international du Global Greeters Network, lors du récent congrès 2011 d’Houston. Plus de 26 destinations – et prochainement 50 ��� viendront découvrir un autre Bruxelles qui rassemblera les acteurs d’un tourisme participatif, pilier du tourisme durable. Les Greeters sont constitués d’un réseau d’habitants qui accueille les touristes et leur offre la possibilité de découvrir une ville, une région avec ses habitants. Après Holiday Inn et Holiday Inn Express, Crowne Plaza entame sa cure de rajeunissement. Le programme de transformation s’articulera autour de trois phases. La première va élever le niveau de qualité des prestations, afin d’accroître les bénéfices et les performances du réseau et en donnant à la marque une nouvelle identité et un look plus moderne. Les Crowne Plaza sont d’ailleurs déjà engagés dans cette  première phase. La deuxième sera déployée en 2012 et 2013. Elle vise surtout à améliorer les prestations et les services auprès de la clientèle. Un programme de formation sera proposé aux équipes des hôtels principalement dans les villes clés du réseau, afin de leur donner de nouveaux outils et de nouvelles idées pour améliorer  encore la satisfaction client. La dernière phase, qui démarrera en 2013 pour se terminer en 2015, devrait donner à Crowne Plaza les moyens de

se différencier des marques concurrentes avec notamment une nouvelle signalétique.


5«VHUYRLUVGHFKDVVH*HEHULW

)DFLOLW« GšHQWUHWLHQ

'LVVLPXO«GHUULªUHODFORLVRQOHU«VHUYRLUGHFKDVVH¢HQFDVWUHU*HEHULWRUHQRQVHXOHPHQWXQJDLQGHSODFHQRQQ«JOLJHDEOH PDLVFRPSDU«DX:&WUDGLWLRQQHOLOIDFLOLWH«JDOHPHQWJUDQGHPHQWOHQHWWR\DJHHQGHVVRXVGHODFXYHWWHVXVSHQGXH 'HSOXV*HEHULWSURSRVHXQODUJHFKRL[GHSODTXHVGHFRPPDQGHSRXYDQWUDSLGHPHQW¬WUHFRPELQ«HVDXVW\OHGHYRWUH VDOOHGHEDLQV3RXUSOXVGšLQIRUPDWLRQVXUOHVSODTXHVGHFRPPDQGH*HEHULWVXUIH]VXUZZZJHEHULWEH


GREEN

the

Face

future Horeca 20 Expo 11 flanders expo gand

20

24 novembre 2011

www.horecaexpo.be

3.000 marques | 650 exposants | 54.000 m2


10 bonnes raisons de visiter Horeca Expo: 01

Horeca Expo est le seul vrai salon entièrement consacré à l’ensemble du secteur horeca en Belgique

02

Horeca Expo est la plus grande vitrine en alimentaire et non alimentaire

03

Toutes les marques leaders du marché y proposent des promotions super avantageuses

04

Horeca Expo est le lieu de rencontre idéal pour rencontrer vos fournisseurs en personne

05

Horeca Expo est le moment de l’année pour faire affaire

06

Vous y découvrez les nouveautés, les tendances et les lancements sur le marché

07

Vous profitez des conseils gratuits d’associations professionnelles, de fédérations et de bureaux d’étude

08

Vous vous assurez de rester à la page en participant aux nombreux séminaires, concours, dégustations, etc.

09

Vous faites le plein de conseils et d’astuces pour un avenir horeca plus vert

10

En bref, vous découvrez en un jour plus de 650 exposants, 3 000 marques et une multitude de nouveautés qui propulseront votre établissement au rang des meilleurs !

Principaux événements et partenariats Présentation du Guide Michelin Belgique & Luxembourg ● GaultMillau Masterclasses Chefs cuisiniers belges ● Concours Jeune Talent Disciples d’Auguste Escoffier ● Personnalité culinaire de la Gastronomie belge de l’Année ● Finale Poisson de l’Année, VLAM ● Partenariats avec Horeca Vlaanderen, O’de Flander, Brasseurs belges, The Leadersclub ● Séminaires de haute qualité de Foodstep, Guidea, Unafri, VVG, Asforcol, RCMB, VGRB, HFDV.

10/10/11 10:40


interview

Texte et photos  Peter Van Oyen

Eric De Neef a accédé à la fonction de Vice-Président de Park Inn au début de l’année. Il est responsable du développement et de la gestion de 140 hôtels Park Inn. Actuellement, l’hôtelier se consacre à un plan de repositionnement à grande échelle que la marque hôtelière Park Inn doit approfondir. Le nouveau concept du produit veut, entre autres, rendre la technologie plus humaine. Nous lui avons demandé un mot d’explication à ce sujet.

Eric De Neef Senior Vice-Président de Park Inn 

Repositionnement du Park Inn doit apporter la nouvelle ’’mildscale experience’’ Nous voulons rendre la technologie plus humaine Eric de Neef a accédé à la fonction de Vice-Président Park Inn, le 1er février 2011. Une nomination qui est inattendue pour certains. L’hôtelier belge a fonctionné presque sans interruption pendant 25 ans dans le groupe hôtelier Accor. Le passage au groupe hôtelier Rezidor, beaucoup plus petit n’était pas si évident. Nous avons, dès lors, demandé le motif de ce changement de carrière. Eric De Neef (EDN): ’’J’aurais effectivement pu rester facilement chez Accor. Dans ma dernière fonction j’étais Managing Director All Seasons, Mercure et M Gallery Hotels France. Mais je voulais faire autre chose. Le Groupe Rezidor est beaucoup plus petit que celui d’Accor. Ce qui implique que les processus de décision sont tout autres. Dans une plus petite entreprise vous pouvez être plus créatif et vous devez constamment innover et réfléchir. Le slogan ’’Yes I Can’’ de Rezidor a aussi été déterminant pour franchir le pas. Ensuite, il y a la figure de Kurt Ritter, un homme énormément charismatique avec lequel il est intéressant de collaborer. Il était très important pour moi de relever le défi de repositionnement de la marque Park Inn’’.

Nouvelle ’’midscale experience’’ - Hotel Business (HB): Comment allez-vous

vous attaquer au repositionnement d’une marque hôtelière comme Park Inn. Et cela représentait-il l’intention finale de l’opération? EDN: ’’Nous sommes évidemment le petit frère, com-

10

business

business

parativement aux autres marques hôtelières, dites simplement le ’’new kid on the block’. Dans le brand awareness et dans le brand power il est évidemment

octobre-novembre-décembre 2011


- HB: A quoi ressemble ce nouveau concept de produit? EDN: ’’Nous désirons un concept hôtelier où la technologie joue, évidemment, un rôle important, mais où d’autres facteurs sont aussi importants. Nous l’appelons Humanizing tech­no­logy. Une technologie qui doit être au service de la clientèle et pas inversement. Mais il s’agit d’un matériau complexe. Tout évolue rapidement. Et nous établissons que l’industrie hôtelière n’a pas toujours évolué en parallèle. Ok, nous ne donnons plus de clé, mais une carte-clé. Mais et le restant? Le convive doit encore toujours se rendre à la réception pour enregistrer son arrivée et les repas (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) se déroulent encore toujours selon une trame déterminée. Nous estimons que les clients ne la nécessitent pas plus longtemps. Ce que nous voulons est l’entière flexibilité. Dans les nouveaux hôtels Park Inn, nous n’aurons plus de réception classique, mais bien un welcomer et un parking

- HB: Les chambres sont-elles aussi concernées par cette opération? EDN: ’’Nous y apportons aussi des modifi-

cations. Nous estimons que nous savons ce dont nos clients ont besoin. Mais le résident moderne la flexibilité et de la technologie: c’est ce que nous devons intégrer dans la chambre. Actuellement, il existe différentes pistes. Ce que nous savons déjà, est le fait que le desk contre le mur n’est plus souhaité. Nous remarquons que les clients déplacent les meubles. La mobilité est donc énormément importante. Nous pensons aussi à installer des tables polyvalentes dans la chambre.

Ambition Park Inn - HB: Possédez-vous un nom pour le concept du nouveau Park Inn? Et quand le public fera-t-il connaissance avec le Park Inn nouveau style? EDN: ’’Comme nom de fonctionnement nous pensons à ’’Ambition Park Inn’’, mais nous n’avons pas encore réellement choisi un nouveau nom. Le concept devrait être prêt en été 2012. Le showcase se trouvera au Park Inn Amsterdam. Nous y présenterons le nouveau concept au grand public’’.

- HB: Quand allez-vous être prêt à intégrer le nouveau concept dans tous les hôtels? EDN: ’’Nous possédons actuellement 104 hôtels Park Inn. Nous avons, en outre, 40 hôtels dans le pipeline. Le concept sera immédiatement appliqué à ces hôtels. Si toute l’opération était entièrement réalisée en 2020, cela serait fantastique. Dans tous les cas, nous voulons que la moitié des hôtels Park Inn soit déjà modifiée en 2015’’. - HB: Puis-je jouer un instant l’avocat du diable? Est-il responsable de lancer une telle opération en période de crise? EDN: ’’Ecoutez, Rezidor est occupé à établir

des cost savings. Mais sans toucher à la qualité. Les clients ont toujours le droit d’obtenir de la qualité. On ne peut donc pas épargner sur cette notion. D’un autre côté, posonsnous la question de savoir quel est le meilleur moment pour investir. Nous pensons que la crise représente une opportunité. Nous choisissons d’optimiser le produit pendant une période qui se porte moins bien. Vous êtes alors prêts quand l’économie se rétablit’’.

Asset-light - HB: Qu’en est-il de la croissance du nombre de Park Inns? Existe-t-il des pays auxquels vous allez vous intéresser davantage dans un futur proche? EDN: ’’Nous possédons actuellement 104 hôtels, mais nous arriverons rapidement à 150. La croissance la plus importante sera réalisée en Russie, où nous possédons actuellement 11 hôtels. Nous voulons doubler ce nombre à l’aube de 2015. Non seulement à Moscou, mais par exemple aussi à Sotchi, le ‘SaintTropez’ de la Mer Noire. Ensuite, nous avons signé deux contrats en Chine et en Inde. D’ici cinq ans, nous voulons posséder 25 nouveaux hôtels Park Inn dans ces deux pays. Cette croissance rapide est, entre autres, possible par notre modèle asset-light. Aucun hôtel ne nous appartient. Parmi les 104 hôtels actuels, 27 sont en franchise (donc environ 25%). Un quart des hôtels font l’objet d’un contrat de leasing. Pour les autres hôtels (la moitié) nous assurons le management hôtelier. Notre métier est l’hôtellerie et les opérations. Nous sommes des hôteliers, pas des entreprises immobilières’’.

- HB: Merci pour l’entretien.

business

Humanisation de la technologie

crew. Nous établissons un self check in. Les clients qui réservent par internet réceptionnent un mail avec un code-barres. Avec ce code ils peuvent se rendre au self check in de la réception, le faire scanner et de cette manière ils reçoivent la carte-clé. Nous apportons aussi des modifications sur le plan du food & beverage dans les nouveaux styles d’hôtels Park Inn. En analogie avec les lounges d’aéroports, nous voulons avoir un restaurant où vous pouvez manger, boire et aussi travailler sur votre portable ou tenir une réunion avec des collègues. Je vois ce lounge comme une sorte de laboratoire social, qui est ouvert de 6 heures du matin à minuit. Une des remarques que nous recevons souvent est le fait que nos clients seront seuls dans leur chambre. Donc nous essayons de les attirer en bas, au lounge. Nous voulons aussi nous consacrer aux médias sociaux, trip advisor, facebook et ainsi de suite. Il s’agit de quelque chose que nous devons apprendre à appliquer. La socialisation est un monde où la technologie devient de plus en plus importante.La connectivité est, de ce fait, énormément importante. Park Inn était une des premières chaînes qui offrait le wifi dans les espaces publics. Ce qui est payant dans les chambres, mais vous obtenez une qualité sérieuse pour travailler et décharger’’.

octobre-novembre-décembre 2011

11

usiness

difficile de concurrencer des marques comme Holiday Inn et Novotel. Mais il faut parfois regarder plus loin que le bout de son nez. Les marques du groupe hôtelier Rezidor ne sont pas sur le marché depuis aussi longtemps. Cependant, la croissance et le brand awareness ont été spectaculaires en peu de temps. L’intention de repositionnement est le fait de rendre la marque Park Inn encore plus connue. Nous voulons aussi introduire des nouveaux produits sur le marché pour donner une nouvelle ’’midscale experience’’ aux clients de Park Inn. Nous avons préalablement, analysé ce que nous visons avec la marque Park Inn et où se trouvent nos clients. Nous avons conclu que nous possédons trois catégories de clients dans les hôtels Park Inn : les babyboomers, la génération X et la génération Y. Les babyboomers (50 ans et plus) sont des clients que nous perdons lentement. Nous apercevons que cette clientèle part vers le segment upscale, ce qui est logique, parce que nombreux sont ceux qui adressent leur promotion aux cadres et qui vont donc loger dans des hôtels dotés de plus d’étoiles. C’est surtout la génération X (30 – 50 ans) et la génération Y (moins de 30 ans) qui constituent le gros de la clientèle des hôtels Park Inn. Cette clientèle possède un autre regard sur le monde et elle a grandi avec la technologie et les médias sociaux. Nous voulons nous consacrer mieux à ce monde avec notre offre de services’’.


interview

Texte et photos  Lyndall de Marco, The Hotel Yearbook 2011

Lyndall de Marco est connue pour son engagement lui permettant de suivre les évolutions du développement durable, dans l’industrie hôtelière. Lyndall de Marco était, jusqu’en 2009, Directeur exécutif de l’International Tourism Partnership, une association internationale qui promeut l’entrepreneuriat social responsable dans le tourisme, et qui est une branche de l’International Business Leader Forum, dirigé par le Prince Charles. Depuis 2009, elle est Conseillère Programme auprès de l’Organisation Mondiale du Tourisme des Nations Unies. Pour nos lecteurs, nous lui avons demandé d’interviewer une personnalité qu’elle respecte beaucoup et qui n’économise, ni son temps ni ses efforts, pour être encore plus ‘durable’. Son interlocuteur est Ed Fuller, président et directeur général International Lodging, chez Marriott International. | Ed Fuller

’’Le dévelop plus qu’un mes LYNDALL DE MARCO: Ed, quelles sont, selon vous, les conséquences pour notre industrie de cette concentration sur le développement durable ? ED FULLER: Le management environnemental et les meil-

12

business

business

leures pratiques durables intéressent toujours plus nos groupes d’intérêt, y compris les clients de l’hôtel, les groupes de clients, les O.N.G., les investisseurs et les acteurs politiques. Alors que nous sommes actifs dans les initiatives environnementales depuis presque 30 ans, je suis toujours surpris, certainement ces dernières années, de voir comment les clients et les autres parties intéressées veulent savoir ce que nous faisons précisément. Pour répondre à ce besoin d’information, nous avons développé notre communication numérique, à la fois en interne pour nos collaborateurs Marriott, et via Marriott.com pour nos invités, clients, et autres personnes de l’extérieur qui souhaitent s’informer. Nous avons publié également le Sustainability Report 2008-2009: le troisième rapport publié par Marriott sur la question de la responsabilité sociale et ses initiatives durables, mais le premier rapport dans le cadre de notre Global Reporting Initiative. Le développement durable n’est pas seulement une communication émanant d’une poignée de responsables de l’entreprise ou du département RP. Si nous voulons faire la différence, en tant qu’industrie, et conduire des changements stratégiques,

octobre-novembre-décembre 2011


alors le développement durable doit, de mon point de vue, devenir une partie intégrante de la gestion de l’entreprise.

ED: En fin du compte, ces initiatives entraînent souvent des économies

pement durable, sage de RP…’’

L’offre la plus étendue, les principales tendances, les meilleures idées pour votre assortiment. Le plus important salon mondial des biens de consommation dynamise le marché et booste vos affaires, cap sur le succès. Découvrez plus de 4.500 exposants internationaux qui vous présentent une diversité de produits unique en son genre – pour un exercice commercial substantiel. C’est ici que se façonne le succès. Informations et cartes d’entrée au prix de vente anticipée sur le site Internet : www.ambiente.messefrankfurt.com info@belgium.messefrankfurt.com Tél. + 32 2 880 95 88

LYNDALL: Quels sont les piliers du programme durable de

Marriott?

riott, compte tenu du climat économique incertain lié à la récession mondiale. Malgré tout, nous restons confiants dans notre approche du développement durable et avons conduit un certain nombre de changements importants: • La consommation d’énergie a baissé de 11 %, l’émission de gaz à effet de serre de 10,7 % et l’utilisation d’eau, par chambre disponible, a chuté de 8,2 % entre 2007 et 2009. • Le lancement d’un prototype d’hôtel ‘vert’ avec un pré-label de l’US Green Building Council - nommément un certificat d’argent LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). • Le siège social de Marriott a reçu un Gold Status pour le LEED Existing Building. • Nous avons réservé 2 millions de $ et signé un accord avec l’État de l’Amazonie et la Amazonas Sustainable Foundation au Brésil pour le reboisement de 1,4 millions d’acres de forêts tropicales (Juma Sustainable Development Reserve). • Nous avons promis 500.000 $, sur 2 ans, pour un programme de gestion de l’eau permettant de protéger la plus grande source d’eau douce au monde, dans les montagnes au Sud-Ouest de la Chine. • L’introduction de produits Marriott ‘plus verts’, tels que l’achat de cartes-clés à base de plastiques recyclés (24 millions par an), les serviettes pour les chambres (2,5 millions par an) et des stylos Bic Eco-

10 – 14. 2. 2012

k r a m e n a D ‘Ambiente

naire d Pays parte

2012

business

ED: Ces deux dernières années ont vraiment été un défi pour Mar-

octobre-novembre-décembre 2011

13

usiness

de coûts et un rapide retour sur investissement, ce qui, à mes yeux, compte effectivement en termes de business. De surcroît, avec la pression toujours plus élevée sur nos ressources naturelles et le contexte économique difficile, on ne peut pas faire autrement que de prendre en compte le développement durable dans notre gestion d’entreprise. Je suis convaincu du fait que les entreprises qui investissent dans une stratégie de responsabilité sociale et environnementale ont véritablement un avantage compétitif. Les entreprises qui peuvent prouver leur activité sur ces thèmes ont pu éviter avec succès le ‘greenwashing’, et, en même temps, ils ont vu augmenter le niveau de fidélisation de leurs clients. Nous avons, par exemple, remarqué que nos grands clients veulent travailler avec des entreprises qui partagent leur vision de la responsabilité sociale et écologique. L’institution financière ING, par exemple, a choisi Marriott, devant nos concurrents, précisément en raison de notre stratégie.

54971-009_AMalldaen_HotelBusiness_90x265_frmm/ssp • CD+PDF/mail • ISO 39 • CMYK • jh: 25.10.2011

des principes de développement durable parce qu’elles sont obligées se suivre, ou parce que cela fait sens en termes de business?

DU: 25.10.2011

Belgien_FR

LYNDALL: Pensez-vous que les entreprises tiennent compte


interview

lutions®, comportant 74 % de plastiques recyclés. • Tous les terrains de golf Marriott en Amérique du Nord et en Grande-Bretagne possèdent le label Audubon International Cooperative Sanctuary, car ils se sont conformés aux normes concernant la qualité de l’eau, la gestion de la faune et de la flore, la

propriétaire de l’hôtel, d’économiser environ 100.000 $ et permet de raccourcir la phase de conception de six mois. Les économies de ressources, associées aux avantages financiers récoltés auprès de diverses instances, portent l’amortissement de l’investissement dans un bâtiment LEED, à environ deux ans.

Le tourisme est la plus grande industrie dans le monde, et il est de notre responsabilité de prendre soin de l’environnement naturel dans lequel nous travaillons, et des ressources naturelles dont nous avons besoin.

• L’approvisionnement et une Supply chain ‘verte’ sont des processus plus complexes, en raison des étapes intermédiaires pour mettre un produit sur le marché. Nous avons surtout travaillé ensemble avec nos plus grands fournisseurs pour obtenir des produits plus durables, tels que les cartesclés, les stylos et les oreillers. Aujourd’hui, l’attention se porte plus sur les produits ayant un impact social et environnemental, tels que les fruits de mer. Depuis cette année nous avons mis en avant FutureFish, une directive mondiale pour les fruits de mer, fondée sur les normes du Marine Stewardship Council et du WWF. LYNDALL: Après 9 ans, vous avez donné

votre démission en tant que président de l’ITP Governing Council. Votre rôle fixait pourtant le rythme dans le succès de cette initiative. Quels étaient vos points-clés dans ce rôle? ED: En évaluant mon rôle au sein de l’ITP

diminution et la sécurisation de l’utilisation des produits chimiques, la gestion de l’eau et la planification environnementale. LYNDALL: En 2011 de quoi les proprié-

taires et les entrepreneurs ont encore besoin pour concevoir et bâtir un hôtel durable? ED: Le défi consiste à intégrer les thèmes du

14

business

business

social et de l’environnement dans un projet qui soit en même temps, économiquement tenable – ces principes ne doivent pas s’exclure, mais ils doivent se compléter. Parfois le RSI d’un projet fondé sur le développement durable est plus long par rapport aux attentes des investisseurs. Nous devons aider les investisseurs à comprendre la valeur d’éléments, moins tangibles, tels que la fidélisation des clients et la gestion de la réputation. En tant qu’entreprise de gestion, nous avons déjà bien amélioré les résultats écologiques de nos activités. Aujourd’hui, on a toujours plus de questions sur les aspects environnementaux des bâtiments eux-mêmes. Pour nous, il est donc également important que nos investisseurs intègrent la nécessité de placer le développement durable à la base de la phase de conception et de construction des hôtels complètement ‘verts‘. Marriott a l’ambition de multiplier par dix son portefeuille d’hôtels ‘verts’ dans les cinq années à venir, avec l’introduction d’un prototype d’hôtel ‘vert’, pour la marque Courtyard, avec un pré-label LEED. Ce prototype permet au

octobre-novembre-décembre 2011

LYNDALL: Il y a un grand nombre de

parties prenantes dans la réalisation et la gestion d’un hôtel. Quels domaines ont, selon vous, enregistré le plus de progrès – la construction, le design ou l’approvisionnement – et pourquoi ? ED: Cela prend beaucoup de temps d’intégrer des solutions liées au développement durable dans notre modèle de business, et à partir de mes observations, je peux en déduire que chaque domaine se trouve dans une phase d’évolution différente : • En tant qu’entreprise de gestion, nous avons le plus d’influence sur les opérations à l’intérieur de l’hôtel, et, au sein de l’hôtel Marriott et de l’industrie dans son ensemble, on a énormément investi, ces 30 dernières années, pour diminuer la consommation d’énergie et d’eau et pour produire moins de déchets – nos domaines d’influence les plus importants. • La conception et la construction d’un hôtel sont souvent réalisées avant qu’une entreprise de gestion, telle que Marriott, ne prenne en charge la gestion du bien immobilier. Néanmoins nous avons de l’influence, avec les développeurs de projets, et construisons des hôtels plus ‘verts’. Cette année, le siège de Marriott à Bethesda, Maryland, a obtenu un LEED ‘Existing Building Gold Status’. Fin 2009, 69 de nos hôtels étaient certifiés LEED ou en voie de certification. Notre objectif est de multiplier par dix ce nombre, d’ici 2015.

(International Tourism Partnership), et ce que nous avons atteint, ces 15 dernières années, nous pouvons être fiers. J’ai eu le privilège de faire partie dès la création de l’ITP et des efforts collectifs de l’industrie pour faire avancer le développement durable dans notre secteur. L’ITP a été un catalyseur, qui rassemblait les responsables hôteliers dans un environnement neutre pour réfléchir ensemble au développement durable et pour tracer un cadre commun d’avancement. Le tourisme est la plus grande industrie du monde, et, nous devons prendre notre responsabilité pour protéger l’environnement et ses ressources naturelles. L’ITP est un partenaire de valeur qui veille à ce que nous mettions en pratique nos promesses. Je suis particulièrement fier du programme et des outils pratiques que l’ITP a mis en place avec ses membres, tel que le Sustainable Hotel Siting, Design and Construction Guide, devenu depuis, une référence dans l’industrie. J’ai été personnellement impliqué dans le Youth Career Initiative (YCI) de l’ITP. Via les fonds et le dévouement de centaines de salariés Marriott, nous avons pu développer le (YCI) en Amérique latine, en Europe et au Moyen-Orient.


MITSUBISHI ELECTRIC MELCOTEL

Gardez la température et la facture sous contrôle grâce au système unique Melcotel Mitsubishi Electric a développé le système Melcotel pour l'air conditionné et l'installation de pompe à chaleur Mitsubishi Electric. Un système "win-win" pour le secteur hôtelier! Grâce au système Melcotel, vos clients peuvent régler eux-mêmes la température de leur chambre. Une simple pression sur le bouton suffit à augmenter ou diminuer rapidement la température ambiante. Et lorsqu'ils quittent leur chambre, le système Melcotel se charge à nouveau de régler la température. Le résultat? Une consommation d'énergie réduite et donc aussi une facture allégée. Vous pouvez également gérer le système Melcotel via Internet! Dans ce cas, vous le combinez avec l'interface Mini M2M.

Pour de plus amples informations, surfez sur www.mitsubishi-electric.be ou téléphonez au numéro gratuit 0800 90 889

MEB_2011_Hotel_1/1.indd 1

14/02/11 16:32


TEMOIGNAGE Le légendaire Hôtel ‘La Réserve’ à Knokke a ressuscité de ses cendres. Inutile de rechercher l’ambiance et le faste nostalgiques de jadis. Le nouveau complexe, sobre et moderne, dégage un pragmatisme et un luxe à l’heure du 21ième siècle. Pour le concept global de haute technologie, La Réserve a fait appel à Coriotech. “Nous souhaitons seulement ce qu’il y a de mieux pour notre hôtel. Lorsqu’on est à la recherche d’un concept technologique global, on arrive automatiquement chez la firme Coriotech”, déclare Martine Van Thillo, propriétaire et exploitante de l’hôtel légendaire.

Martine Van Thillo, exploitante de l’Hôtel La Réserve Knokke

Le projet technologique global de Coriotech correspond parfaitement à la nouvelle approche commerciale de l’hôtel de luxe La Réserve

Si Knokke passe toujours pour le ‘Saint-Tropez de la mer du Nord’, c’est aussi Projet technologique global grâce au rayonnement de l’Hôtel La Réserve. La construction de cet hôtel de Il ne fait pas de doute que l’Hôtel La Réserve nourrit un espoir de passer pour luxe, en style anglo-normand, remonte à la fin des années quarante. Très l’hôtel le plus joli de Belgique. Martine Van Thillo ne se cache pas de son vite, le jetset intérieur et extérieur y a fait son entrée. Nat King Cole, Frank objectif de mériter cinq étoiles. “En matière d’intérieur, d’aménagement et Sinatra, Maurice Chevalier, Edith Piaf: voilà quelques noms seulement de la de technicité, nous avons ce qu’il y a de mieux”, estime l’exploitante. L’hôtel liste de célébrités qui ont logé à l’hôtel. Mais tout a une fin. Dès les années de luxe flambant neuf dispose de toute façon de la technologie la plus '80, la situation a reculé très vite. Lorsque Martine Van Thillo et son mari Eddy moderne. Pour cela, l’exploitante a fait appel à Coriotech, le spécialiste par Walraevens ont repris La Réserve vers le milieu des années ‘90, il était presque excellence dans le domaine de l’infrastructure numérique pour l’hôtellerie. trop tard. Les efforts pour ranimer l’hôtel légendaire n’ont guère fait avancer Martine Van Thillo: “Notre choix s’est porté sur une entreprise capable de nous les choses. C’est pourquoi les propriétaires ont pris une décision radicale il y fournir une solution ICT globale et c’est Coriotech. Faire confiance à cette a cinq ans. Il fallait démolir l’hôtel existant pour construire, au même endroit, entreprise, c’est la garantie de pouvoir compter sur une solution sur mesure. un hôtel tout neuf qui ne ressemblerait en rien à l’ancien. Ce serait un hôtel En outre, la firme est à votre écoute en permanence, ce qui est particulièrement pratique.” de luxe moderne, doté des tout derniers gadgets technologiques. Le budget ne posait “Coriotech fut notre partenaire Coriotech s’est chargé de l’installation de l’internet dans pas de problème. Pour toute l’opération idéal, capable de nous les chambres et dans les espaces publics. Selon Martine Van (démolition et nouvelle construction), proposer une solution Thillo, la sécurité et l’usage aisé ont retenu toute l’investissement s’élevait à 23 millions d’euros. technologique globale, qui l’attention. Coriotech a également été sollicité pour la Grandeur moderne correspondait à nos objectifs.” qualité numérique des images et du son. Martine Van Thillo: “Toutes les chambres disposent d’un système interactif de Le résultat n’a rien à cacher. L’hôtel ‘La Réserve’ tout neuf (nouveau style) a une allure à la fois sobre et moderne. ‘Hotel IP TV entertainment’ via le câble internet avec plus de 200 chaînes. En Du lobby, avec une impressionnante zone vitrée, on aperçoit le lac de la matière de technologie audio, l’hôtel propose également le dessus du panier Victoire. En quittant le lobby, les hôtes ont accès à 5 salles de conférence, grâce à Coriotech. Particulièrement dans nos salles de congrès, les techniques toutes équipées des technologies de pointe les plus avancées. L’hôtel dispose les plus modernes de Bose ont été appliquées. Les liaisons téléphoniques IP en outre de 2 restaurants, d’un bar accueillant, d’une salle de bal et d’un joli ont également été installées par cette firme établie à Schoten. Tout comme centre wellness avec piscine intérieure. Pour passer la nuit, il y a 110 chambres l’hôtel à fait appel à Coriotech pour la signalisation numérique dans les de luxe et suites très spacieuses. L’intérieur moderne mais très convivial porte espaces publics. L’Hôtel La Réserve a la prétention de proposer ce qu’il y a de la signature d’Ilse De Meulemeester, qui a son propre bureau d’architecture mieux dans tous les domaines. Nous avons en outre rompu avec le passé en d’intérieur. Toutes les chambres sont équipées tant de climatisation que de développant un tout nouveau concept où la technologie joue un rôle majeur. domotique. Car les hommes d’affaires, les touristes, les ‘habitués' et les VIP Coriotech fut notre partenaire idéal, capable de nous proposer une solution technologique globale, qui correspondait à nos objectifs”, conclut Martine doivent s’y sentir à l’aise. Van Thillo. [pvo]

Références INTERNET POUR LES HÔTES DE L’HÔTEL I TÉLÉVISION NUMÉRIQUE PAR SATELLITE I TÉLÉVISEURS HÔTEL LED I SY


Le charmant Hôtel Heritage, quatre étoiles au label ‘Relais & Châteaux’ à Bruges a équipé ses 24 chambres d’un iPad gratuit. L’installation a été effectuée par Coriotech. C’est sans aucun doute une primeur européenne. Il y a certes des hôtels qui prêtent courtoisement à leurs clients 1 ou 2 iPads à la réception, mais un hôtel complet offrant ce service, voilà qui est nouveau.

Johan Creytens, exploitant de l’Hôtel Heritage Bruges

Un iPad dans toutes les chambres de notre hôtel: un nouveau service à la clientèle

Johan Creytens, gestionnaire de l’hôtel explique son choix quant au fournisseur de la tablette électronique. “Nous avons déjà travaillé avec Coriotech. Il y a cinq ans, l’entreprise de Schoten a installé dans chaque chambre un kiosque internet. Celui-ci, équipé d’un pc à écran plat et d’un clavier était branché à l’internet via une connexion large bande sans fil. Mais un renouvellement s’imposait. Nous avons donc opté pour des iPads: même fonction que les kiosques d’avant mais de toute évidence beaucoup plus cool, plus mobiles et plus ergonomiques”. Les iPads et le logiciel installés par Coriotech sont spécialement adaptés à l’usage hôtelier. Ainsi on y trouve un certain nombre de logiciels d’application (tels infos sur l’hôtel, info touristique, journal météo etc.) programmés comme service supplémentaire pour le client. L’historique est supprimé après usage par respect de la vie privée des utilisateurs. Les appareils ont également été sécurisés pour sauvegarder les paramètres. Johan Creytens constate que les nouveaux iPad sont bien perçus par les clients. Les réactions sont unanimement positives. L’Hôtel Heritage a déjà obtenu de très bons suffrages dans la liste Expedia Insider’s select des meilleurs hôtels au monde. Les critiques des voyageurs Expedia citent en première instance le service et un personnel qui tient compte des attentes du client. L’introduction de l’iPad cadre parfaitemet dans notre tradition d’hospitalité et de qualité conclut Johan Creytens. [pvo]

Metropoolstraat 1 I B-2900 Schoten I T 03 658 99 29 I F 03 685 20 68 I info@coriotech.be I www.coriotech.be

Le confort numérique de chez vous à votre hôtel...

STÈMES DE SIGNALISATION NUMÉRIQUES I SYSTÈMES AUDIO PROFESSIONNELS I TÉLÉPHONIE AVEC INTERFACE PMS


en reportage

Texte et photos  Ludo Hugaerts

Début 2012, Eco-logies, le premier hôtel passif massif au monde, ouvrira ses portes à un bon kilomètre du circuit de Zolder. André Vandebosch, le maître d’ouvrage, est persuadé qu’il aura récupéré le surcoût de l’investissement dans un hôtel passif massif par rapport à un projet traditionnel (estimé entre 1,25 et 1,50 million d’euros) en 8 à 13 ans.

Le premier grand hôtel passif massif au monde Au moment où nous rencontrons André Vandebosch, Pascal De Gryse et Nicolas Delahaye sur le chantier, le gros œuvre est terminé. Le premier est le maître d’ouvrage de ce projet hôtelier particulier. Le deuxième est le gérant de l’entreprise de construction Global Hotel Constructions, spécialisée dans la finition intérieure d’hôtels, et lui-même exploitant hôtelier (Hotel d’Aertrycke). Le dernier, enfin, est architecte d’intérieur. Pour tous les trois, Eco-logies est un saut dans l’inconnu. “En fait, au départ j’avais acheté le terrain pour y construire une maison pour le week-end”, sourit André Vandebosch. “De par sa situation dans une zone récréative, j’ai pu bénéficier d’un prix relativement avantageux, assorti de la possibilité légale d’y construire un nouvel hôtel.”

À peine 1/25e de la consommation d’énergie d’un hôtel traditionnel

18

business

business

André Vandebosch: “Ma première idée était de construire un hôtel budget; ma première motivation celle d’économiser. Je voulais construire un hôtel moderne qui ne serait pas cher à exploiter. Je ne pouvais pas demander plus de e 65 par nuit et par chambre sous peine d’être le plus cher de la région. Les frais d’exploitation, nous les avons réduits en ne proposant que le petit-déjeuner (des distributeurs de petits en cas et collations sont prévus), en faisant appel à la famille (l’hôtel sera géré par ma fille et ma belle-fille) et surtout, en réalisant des économies d’eau et d’énergie. Notre hôtel passif ne doit consommer qu’un 1/25e à 1/30e d’un hôtel classique de capacité similaire. D’après mes calculs, je devrais pouvoir amortir mon investissement en 8 à 13 ans.” Et les prix de l’énergie, André Vandebosch connaît, puisque son activité principale est la vente de foyers et de pierres naturelles. Avec un showroom entièrement éclairé au moyen de lampes halogènes, sa facture annuelle de chauffage, électricité et eau s’élève à €12.400. L’Eco-logies doit être la preuve qu’il est possible de s’en sortir pour bien moins que ça.

octobre-novembre-décembre 2011

|| De gauche à droite M. Pascal De Gryze (ghc bvba chef d’entreprise), M. Nicolas Delahaye – Bravosix – architecte d’intérieur – M. Andre Vandebosch ( maître d’ouvrage/ propriétaire hôtel)

Passif massif ne veut pas dire inconfortable Pour réaliser cet objectif, l’Eco-logies combine entre autres une isolation extrême avec une ventilation dite équilibrée. “En construction passive, la ventilation est aussi importante que l’isolation, l’étanchéité à l’air ou le triple vitrage des fenêtres et portes extérieures”, explique Pascal De Gryse. “Tout cela nous était totalement inconnu, c’est pourquoi nous avons fait appel au spécialiste de l’isolation Recticel Insulation, le briquetier Wienerberger et Dujardin, un grossiste spécialisé en ventilation et installations économes en énergie. L’air frais de l’extérieur traverse d’abord un tuyau spécial enfoui dans le sol, appelé échangeur géothermique, où il est préchauffé ou refroidi. Le système de ventilation fait ainsi en sorte qu’il y ait toujours autant d’air qui rentre dans la pièce que d’air qui en sort. Résultat: un air intérieur agréable, sans le courant d’air typique de l’air conditionné.” Pour l’entrepreneur et les spécialistes, le mot d’ordre du maître d’ouvrage était clair: construire passif ne devait pas mettre en péril le confort des clients du

futur hôtel. D’où le choix d’une construction passive massive, un concept créé par Recticel Insulation et Wienerberger qui combine les atouts économiques et écologiques d’une maison passive au caractère durable et au confort d’une habitation en briques bien isolée. Hiver comme été, la température à l’intérieur de l’hôtel sera comprise entre 20°C et 26°C. Des pommeaux de douche économiques limiteront la consommation d’eau à 7 litres par minute (nécessaire pour décrocher le label Clé verte). Qu’à cela ne tienne, le choix d’un modèle mélangeant air et eau (effet Venturi) garantira au client la sensation d’une douche quasi tropicale.

Des matériaux durables pour l’aménagement intérieur Pour l’architecte d’intérieur Nicolas Delahaye aussi, l’Eco-logies est un projet qui sort de l’ordinaire. “Dans la mesure du possible, j’ai pu choisir des matériaux durables. Pour l’éclairage, j’ai opté pour des LED et des ampoules économiques à haut


L’hôtel passif massif de Zolder: en bref rendement. J’utilise des peintures écologiques pour les murs, du bois non tropical pour le mobilier et du carrelage ou du parquet stratifié pour les sols. Bref, j’évite au maximum le plastique et les matières synthétiques. Un autre atout de l’isolation extrême est qu’elle bloque une partie du bruit. La proximité du circuit de Zolder n’empêchera donc pas les clients de dormir!”

• Propriétaire : sprl Jeroni. • Exploitant : sprl Eco-logies. • 29 chambres, 2 étages, cave avec garage, locaux facilitaires. • Ouverture : début 2012. • Structure portante : murs intérieurs collés en blocs Porotherm (Wienerberger), 2 panneaux isolants Eurowall (Recticel Insulation) de 82 mm (système d’emboîtement rainuré et langueté, fixés en parfait contact avec le mur intérieur au moyen d’une bande adhésive Rectitape, de crochets de fixation et de chevilles isolantes), vide d’air de 3 cm. • Brique de parement : Terra Grijs Gesinterd (Thorn) WF, appareil aléatoire.

Taux d’occupation minimal de 50 %

• Isolation du sol : sous-chape + film bâtiment 0,2 micron + 2 panneaux isolants Eurofloor (Recticel Insulation) (2 x 10 cm) + chape de finition.

L’Eco-logies comptera 29 chambres réparties sur deux étages. Certaines chambres seront équipées pour accueillir des personnes handicapées. Pour atteindre son objectif de rentabilité, André Vandebosch vise un taux d’occupation moyen de 50 % sur l’année, ce qui lui semble tout à fait faisable: “Notre situation à proximité de l’autoroute, du circuit de Zolder et de zonings industriels joue en notre faveur. Une bonne partie des possibilités d’hébergement dans la région ne datent pas d’hier; le besoin d’un hôtel moderne de qualité est donc réel. Nous ciblons une clientèle d’affaires, mais aussi des visiteurs du circuit et des touristes adeptes des randonnées à pied ou à vélo. Le fait que l’Eco-logies soit le premier hôtel passif massif au monde va nous aider à en assurer la promotion, mais au final, c’est par le confort et le prix que nous nous démarquerons.”

• Isolation du toit : 2 panneaux isolants Eurothane Silver (Recticel Insulation) (2 x 12 cm). • Portes et fenêtres : Enersign (Pazen). Valeur U de 0,65W/m²K, inférieure à la norme de base pour une construction passive (= valeur U max. 0,80 W/m²K). • Ventilation : ventilation équilibrée avec échangeur géothermique. • Production d’eau chaude sanitaire et chauffage : combinaison d’un boiler solaire et de panneaux solaires thermiques sur une superficie de 48 m² + pompe à chaleur eau glycolée / eau à capteurs verticaux en appui. Vannes thermostatiques dans toutes les chambres. • Aménagement intérieur : éclairage LED, ampoules économiques haut rendement, peinture écologique, douchettes économiques, mobilier en bois, sols carrelés…

Adresse et personne de contact : Kerkstraat 100, 3550 Zolder. contact André Vandebosch:

a.vandebosch@skynet.be contact Pascal De Gryse : p_de_gryse@hotmail.com

Durant Horeca Expo, Pascal De Gryse de Global Hotel Constructions fera un exposé le mercredi 23 novembre dans le flex meet (auditorium), après la présentation de la Clé verte.

CHRISTEX NV

Elfde Julistraat 132 a - B-8530 Harelbeke T 056-71 48 53 - F 056-71 04 97 info@christex.com

• • • • • • • •

peignoirs de bain serviettes éponge linge de cuisine linge de table linge de maison draps de lits et housses de couette edredons plaids

NOUS SOMMES FOURNISSEUR DE MAGASINS DE MEUBLES ET DE DÉCORATION, CHAMBRES D’HÔTES, WELLNESS, HÔTELS ET RESTAURANTS SERVIETTES ÉPONGE

550 GR/M2 REF.SENSA

15/09/11 09:10

octobre-novembre-décembre 2011

19

usiness

Christex_HB_sept11_FR.indd 1

business

HB-sept11-K

PEIGNOIRS ET SLIPPERS DANS LES MÊMES COLORIS


en reportage

Texte et photos  Jan Vermeersch

Son nom peut vous sembler un peu long, mais Gand possède bien un nouvel hôtel : le Sandton Grand Hôtel Reylof. Un hôtel quatre étoiles, au cœur de la ville, sur la Hoogstraat. La construction du Sandton Grand Hôtel Reylof a été plutôt discrète, mais il est presque terminé aujourd’hui. Vers la fin de l’année, l’hôtel disposera de plus de 150 chambres d’hôtel confortables, dont des chambres de Charme, Deluxe et des suites Junior, des appartements Executive et d’une suite présidentielle. Mais le Sandton Grand Hôtel Reylof représente bien plus.

Le Sandton Grand Hôtel Reylof de Gand Reylof

20

business

business

Au dix-huitième siècle, le bâtiment faisait déjà office d’hôtel de ville. Il retourne donc, aujourd’hui, à sa fonction première. L’ancien hôtel de ville, en style Louis XIV, possède de beaux intérieurs et un escalier impressionnant en colimaçon. Le nouvel hôtel est situé aux angles de la Hoog­straat - Peperstraat - Komijnstraat, au centre-ville de Gand. L’intérieur est réalisé dans un style empire prestigieux et inclut, notamment, un escalier en colimaçon imposant et différentes cheminées d’empire. Le premier maître d’ouvrage, le baron Olivier Reylof (16841742), était le fils d’un négociant gantois, féru de poésie latine. La façade de l’immeuble majestueux est en grès non plâtré, avec huit travées d’origine et un toit mansardé en ardoise avec

octobre-novembre-décembre 2011


en reportage

Dans le monumental bâtiment principal se trouve le Lof, un restaurant plein d’ambiance, où l’on peut déguster différents délices culinaires, un bar, un bar à champagne et un bar à cocktails on peut commander des boissons personnalisées, y compris sur la base de la couleur préférée du client. Une fois totalement achevé, l’hôtel disposera de 158 chambres, dont des chambres

Séminaires L’hôtel offre également tout ce qu’il faut pour les réunions et les séminaires. Il possède sept salons de réunion qui dégagent chacun une atmos­ phère authentique. Quatre salons se trouvent au premier étage de la partie classée. Les trois autres salons ont été aménagés sous le toit du bâtiment historique, en dessous de la charpente visible, en bois de chêne. Tous les salons de réunion baignent dans la lumière naturelle. Par beau temps, on peut profiter des terrasses du jardin intérieur ou des facilités de bien-être dans la remise.

Tout le monde est bienvenu Même si tout le monde est le bienvenu, le nouvel hôtel fait le pari de devenir la perle des nui-

tées gantoises, essentiellement, dans le tourisme d’affaires. Pendant les mois d’été on espère attirer aussi des touristes qui souhaitent découvrir Gand, à partir d’un lieu unique. Les portes et l’entrée du Sandton Grand Hôtel Reylof sont ouvertes aux Gantois, aux touristes et aux hommes d’affaires. Sandton est un groupe hôtelier néerlandais et les Néerlandais sont tout simplement fous de Gand. Donc, un grand potentiel en perspective. Le fait que le Néerlandais Duco Heijbroek – connu dans le secteur de l’hôtellerie gantoise, en tant qu’ancien GM du NH Gand – tient les rênes, sera probablement un stimulant supplémentaire.

Durable Le Sandton Grand Hôtel Reylof veut également se positionner en tant qu’hôtel le plus durable de Gand. L’hôtel peut contrôler en temps réel la consommation d’eau, de gaz et d’électricité. Mesurer c’est savoir. Ainsi, on finira par réduire la consommation en évitant le gaspillage. L’hôtel a investi dans la cogénération. Une unité de cogénération est un appareil qui produit, en même temps, de la chaleur et de l’électricité. A comparer avec un générateur de vapeur, avec un moteur au gaz, qui produit de l’électricité et dont toute l’énergie thermique est récupérée. De plus, le Sandton Grand Hôtel Reylof a opté en tant que pionnier pour le stockage de la chaleur dans des tampons de fonte, remplis de paraffine ou de suif. Les tampons de paraffine ne prennent qu’un quart de l’espace requis pour un système à eau, ils retiennent la chaleur quatre fois mieux que l’eau et leur capacité peut être utilisée à 100%. Le Sandton Grand Hôtel Reylof est le premier en Belgique qui stocke une telle capacité dans les tampons PCM. C’est une autre preuve du sens de l’innovation de l’hôtel.

business

Hôtel-bar-restaurant

de Charme, Deluxe et des suites Junior, des suites Reylof, des appartements Executive et d’une suite présidentielle. Dans la partie classée de l’hôtel, les chambres disposent de très hauts plafonds, très communs à l’époque, mais perçus aujourd’hui comme signe de luxe. La salle de bains renforcera ce sentiment de luxe, grâce aux parois et au sol réalisés dans une version céramique de marbre de Carrare, ainsi que la grande douche luxueuse et spacieuse avec un double Rainshower ou un bain relaxant. Les suites Junior et les autres suites disposent de ces deux services. L’intérieur des chambres est basé sur le style français somptueux, classique mais avec une touche de modernité. Naturellement toutes les chambres de l’hôtel sont équipées de tout le confort nécessaire, tel qu’un système de climatisation, l’internet à bande rapide et l’accès gratuit au Wifi.

octobre-novembre-décembre 2011

21

usiness

deux lucarnes. La première demande de permis de construire remonte à 1724 ; plusieurs restaurations ont été réalisées par la suite en 1919, 1923 et 1964. La rénovation de 1964, puis celle des années quatre-vingt-dix, ont été initiées par la mutualité chrétienne de Gand, qui a été propriétaire de ce complexe jusqu’en 2006. Depuis 1990, l’hôtel de ville ainsi que la remise, ont été classés monuments historiques. Les salons, les foyers, le lobby et le séjour ont reçu le nom de personnages historiques de Gand. Ainsi le foyer, au rez-de-chaussée, a reçu le nom de Maurice Maeterlinck, écrivain et prix Nobel de littérature en 1911 et né dans la Peperstraat (près de l’hôtel). Mais vous retrouverez également le nom des artistes peintres tels que Valerius De Saedeleer, Emile Claus et Jacob Smits. Le foyer, au premier étage, a reçu le nom de Lieven Bauwens, figure de proue de l’industrie textile mécanique à Gand. La grandeur d’antan est conservée dans l’hôtel actuel. L’entrée par la grande porte, en elle même, est imposante. D’emblée, le ton est donné. Cet hôtel rayonne d’élégance et de classe avec ses parties monumentales protégées et une nouvelle construction qui s’y raccorde parfaitement. Le nouveau bâtiment a été réalisé autour du jardin intérieur et de l’ancienne remise classée.


en reportage

Texte et photos  Piet Desmyter

Après la reconstruction, La Réserve se positionne une fois de plus dans la plus éblouissante ville côtière flamande. Le nouvel hôtel 5 étoiles, La Réserve, est le plus grand hôtel de Knokke-Heist avec ses 110 chambres y compris 2 suites, deux restaurants, un bar, 5 salles de réunion, 1 salle de banquet, une station thermale ‘Phyts Spa La Réserve’ avec piscine intérieure, un centre de remise en forme et d’esthétique. La ‘Grande Ouverture a eu lieu le 6 octobre. L’investissement global s’élève à environ 23 millions d’euros. Le propriétaire est La Réserve Invest.

Bienvenue à La Réserve de Knokke: nouvelle formule

22

business

business

La Réserve d’antan avait perdu sa grandeur: elle a fermé les portes le 30 septembre 2007 et a été démolie il y a trois ans. La construction du nouvel hôtel a pris 2,5 ans, la pose de la première pierre remontant au 7 mars 2009. La nouvelle construction, plutôt sobre, ne ressemble plus en rien à l’ancien hôtel. Seule l’enseigne est restée. Pour votre plus grand confort, La Réserve offre 108 chambres et 2 suites. Toutes ont été décorées de manière à ce que chaque client se sente chez lui. Un mélange merveilleux d’élégance inaltérable enrichi d’une technologie discrète. L’hôtel La Réserve propose 4 différents types de chambre et 2 suites . Les chambres ‘Promenade’, situées aux 1er et 2ème étage et surplombant le hall, conviennent à une occupation simple ou double. Les chambres ‘Patio’, situées aux 3ème, 4ème et 5ème étage, surplombent soit la terrasse du Patio au 3ème étage ou le lac de la Victoire longeant l’hôtel. Les chambres ‘South Terrace’ sont situées du côté sud de l’hôtel et proposent une terrasse avec une vue magnifique sur le lac de la Victoire. Les chambres ‘North Terrace’ sont situées du côté nord de l’hôtel. Au 1er et au 2ème étage, vous pourrez contempler tranquillement la vue d’ensemble et

octobre-novembre-décembre 2011

l’ambiance autour du casino. Les chambres situées aux 3ème, 4ème et 5ème étage offrent une vue imprenable sur la mer. Certaines chambres ‘North Terrace’ sont communicantes. La ‘Executive Suite’ bien aménagée (72 m²) au 5ème étage, offre le meilleur du luxe avec une salle de séjour classique, un dressing et une chambre principale. La vue panoramique sur la mer du Nord, crée une atmosphère paisible et sophistiquée. La ‘Presidential Suite’ située du côté sud de l’hôtel, est unique en son genre et offre le choix entre une terrasse privée ou la terrasse du Patio, pour jouir de la magnifique vue sur le lac de la Victoire. Au 3ème étage, avec 88 m² de superficie, elle offre une chambre paisible dotée d’une literie raffinée, d’un mobilier confortable et d’une salle de bain généreusement proportionnée. Ces chambres sont équipées d’un bureau, WI-FI, d’un coffre-fort, d’un bar privé, d’une télévision à écran plat et d’un mobilier confortable. La Réserve offre un choix merveilleux de moments culinaires inoubliables. Vous y aurez le loisir de déjeuner dans l’ambiance décontractée du ‘Bistro’, savourer au restaurant ‘Dinner 160’ les délices de la cuisine gastronomique du chef Ivan Verhaeghe,

ou de vous réunir dans l’intimité du ‘Bar 160’ pour déguster thé, café ou cocktails. On y découvre une sélection de vieilles photos de l’ancienne Réserve. La Réserve offre aussi la possibilité pour des réunions constructiv es dans un cadre prestigieux. Ayant en toile de fond la mer du Nord ou le lac de la Victoire, les espaces de réunions sont conçus dans l’esprit de vous offrir un lieu confortable. La plus moderne des technologies, un éclairage naturel, une excellente cuisine… La salle de bal ‘Silverlake’ d’une superficie de 500 m², est équipée de baies vitrées offrant une vue spectaculaire sur le lac de la Victoire. La salle est modulable en 4 salles de réunions grâce à des parois coulissantes insonorisées. Le wellness dispose d’un bassin de natation, d’une piscine, d’une sauna, d’un hammam, d’un jacuzzi et d’un salon de coiffure. Des membres du personnel d’avant la fermeture, 16 sont à nouveau au travail dans la nouvelle Réserve. Le prix d’une nuitée à La Réserve varie entre e180 et e 425. Les suites coûtent e 695 et e 995. Les réservations vont bon train. D’ailleurs, de nombreuses personnes de Knokke-Heist même ont réservé une chambre pour les premiers jours afin de découvrir l’ambiance dans ce nouvel orgueil de Knokke-Heist.


11 – 14. 1. 2012 Plus d’espace pour la créativité: Ideas Crossing Les conceptions innovantes pour le textile. Les thèmes d’avenir du secteur des espaces tertiaires. Les tendances décisives du futur. Le rendez-vous des spécialistes de l’agencement du monde entier. Le tout à Heimtextil, votre salon phare international pour le design d’intérieur textile à Francfort. Informations sur www.heimtextil.messefrankfurt.com info@belgium.messefrankfurt.com Tel. + 32 (0) 2 880 95 88

54868-006 • Messe FFM • HT 2012 • Hotel Business • Contract Creations • 210x297 mm/A • ISO-39 CMYK • CD-ROM • jk: 26.09.2011

DU: 11.10.2011

Belgien_FR

Textile Interior Design meets Contract Business www.contact-contract.com


en reportage

Texte et photos  Eric Meseure

Wilderswil se situe au Coeur de Berner-Oberland Suisse. Le petit village de carte postale se trouve au pied de la Jungfrau, le toit de l’Europe. L’Hôtel Berghof Amaranth, la fierté de la famille Andritz-Desmet, se niche dans ce monde montagnard. Carine est une véritable Gantoise. Son mari Siegfied est originaire de Graz en Autriche.

L’HOTEL BERGHOF AMARANTH A WILDERSWIL – INTERLAKEN Le riant hôtel familial à trois étoiles est abrité dans un magnifique immeuble de la région, artisanalement restauré. L’endroit est grandiose. L’hôtel est entouré de forêts et de pâturages montagnards où la vache et la chèvre déterminent le rythme de vie. On peut ici, profiter du silence à haut niveau. La nature vierge de toute agression extérieure constitue un magnifique décor de promenades pédestres et cyclistes. L’Hôtel Berghof Amaranth est aussi le point de chute parfait pour organiser des promenades vers la Jungfrau et les stations de ski Grindelwald, Lauterbrunnen, Murren et Wengen. Interlaken, la mondaine, où se situait le berceau du tourisme suisse, ne se trouve qu’à 8 kilomètres de Wilderswil. L’Hôtel Berghof Amaranth dispose de 40 chambres modernes non-fumeurs. Chaque chambre possède un caractère spécifique et a été décorée par Carine Desmet, avec goût, une variété de couleurs et un mobilier adapté. Une douche, des toilettes, un sèche-cheveux, un téléviseur et un coffre-fort sont présents. Les chambres, dont certaines sont dotées d’un balcon, ont vue

sur les sommets de l’Eiger, du Monch et le la Jungfrau et sur l’eau bleue de la Brienzersee. On peut se ressourcer sur la terrasse du jardin et la prairie ensoleillée. L’eau de la piscine extérieure est chauffée à l’énergie solaire. La famille Andritz a encore aménagé 7 magnifiques chambres design dans le chalet montagnard centenaire, qui se trouve en face de l’hôtel.

Du pur bonheur Hospitalité, service parfait et excellente cuisine représentent les importants atouts de l’hôtel. Le buffet du petit-déjeuner est richement achalandé de produits du Berner-Oberland. Les convives s’attablent tous les soirs pour un dîner à cinq services. Le chef, Urs Pfister, présente un buffet soigné de salades, un potage, une entrée et un plat de résistance, un assortiment de fromages et un dessert. La carte des vins renseigne de nombreuses références à des prix abordables. Les meilleures bières belges sont accessibles dans l’agréable bar-salon. Les exploitants hôteliers chevronnés et leur équipe de 15 collaborateurs sont au service des convives de façon permanente. Katy Hoffenbom, qui maîtrise plusieurs

langues, se trouve à la réception. Chacun reçoit une carte de convive qui donne, entre autres, droit au transport gratuit de la malle-poste vers Interlaken. L’internet est accessible dans l’hôtel. Le Berghof Amaranth est renseigné dans le guide du Michelin et est partenaire de Jetair.

Trucs et conseils de l’hôtesse Wilderswil est la plus proche de la Belgique et aussi la station de ski la plus haute de Suisse. La distance entre la Belgique et Wilderswil est de 755 km. Les automobilistes ne requièrent pas de pneus neige. Celui qui s’y rend pour la première fois achète de préférence un pass Jungfrau. C’est le moyen le plus économique de découvrir toute la région pendant six jours. Les vacanciers qui craignent les remonte-pentes peuvent emprunter les trains montagnards jusqu’à 3.000 mètres d’altitude. Celui qui veut prolonger son voyage vers l’Italie transite, sans problèmes, par Meiringen et évite ainsi les embouteillages qui règnent au Tunnel du SaintGothard. Les hôteliers ont établi des arrangements intéressants pour l’hiver 2011-2012. Nous donnons des trucs à nos convives pour participer à des activités par tous les temps : clair, nébuleux ou mauvais.

24

business

business

|| La famille Andritz-Desmet.

octobre-novembre-décembre 2011


Chaleur, Santé & Bien-être pour le corps et l‘esprit

Offrez une expérie nce bien-être inoubliable à vos clients !

Offre bien-être et détente Convient à plus de clients qu‘un sauna car la chaleur est de 37°C max. Facile à placer dans un centre de bien-être, de fitness ou dans une suite Besoin en place réduit (dès 1 m²) - une prise de courant de 230 V suffit Consommation électrique faible. Prête en 5 minutes, elle n‘est allumée qu‘en cas d‘utilisation Aucune production d‘humidité, sans dommage pour la pièce environnante Technologie innovante, qui vous positionnera à la pointe de la nouveauté Large choix de modèles, de bois et de finitions pour une intégration parfaite à chaque espace

Un partenariat privilégié avec votre établissement ? C‘est possible ! Contactez-nous pour connaître le spécialiste Physiotherm le plus proche de chez vous. Graham (importateur): T. 02/367.16.11 - com@graham.be

www.physiotherm.be


en reportage

Texte et photos  Melle van der Velde

Il y a dix ans, ce n’était plus qu’une maison de maître délabrée d’une usine de fer à Bouillon, avec de nombreuses chambres d’hôte. Jusqu’au jour où les époux Wim et Angélique Philips-Maqua ont jeté leur dévolu sur la construction datant du 19ième siècle. Wim (originaire de Tirlemont) avait terminé une formation à l’école de cuisiniers à Coxyde et son épouse Angélique avait reçu sa formation dans des hôtels en Ardenne.

Hotel La Ferronnière  à Bouillon Jubilé de dix ans pour un hôtel de charme particulier Le récit de leur hôtel est l’histoire d’un jeune couple entreprenant qui, après avoir aperçu un bâtiment, fait des plans pour y installer un hôtel et se met au travail au sens propre du terme. “Nous avons pratiquement tout rénové nousmêmes”, racontent Angélique Maqua et Wim Philips. “Il ressortait d’une étude effectuée par un architecte que vraiment tout devait être restauré. Pour commencer, nous avons rénové toute la toiture. Ensuite, toutes les chambres ont été vidées et réaménagées. Avant de nous mettre au travail, nous avions établi un business plan solide de façon à bien évaluer notre démarche.”

Magnifique panorama

26

business

business

Les époux ont pu compter sur l’aide de leur famille et la restauration a duré six mois. “Notre perle, perchée sur une colline, était prête et nous avons enfin ouvert les portes. Il y a exactement dix ans.” C’est un endroit paisible, situé à l’orée de la forêt, avec un magnifique panorama sur Bouillon. Avec ses sept chambres, La Ferronnière est un véritable hôtel de charme.

octobre-novembre-décembre 2011

Les chambres, au nom de poètes célèbres, sont aménagées avec style et pourvues de tout le confort moderne tel que salle de bain de luxe, télé, internet etc. Elles respirent l’ambiance conviviale d’antan. Certaines chambres disposent d’une terrasse spacieuse d’où l’on profite d’un panorama fascinant sur la ville de Godefroi de Bouillon. D’autres chambres donnent sur les jolis jardins de l’hôtel.

Restaurant La Ferronnière dispose d’un bar accueillant, où l’on vous sert entre autres un choix de bières belges, outre une sélection de Malt Whiskies purs. Là aussi, une magnifique vue sur le château féodal de Bouillon. Le restaurant, où l’on sert également le petit-déjeuner, peut accueillir 35 personnes. Wim est derrière le fourneau, aidé par deux assistants. “Nous proposons tant des mets classiques que des plats régionaux. Presque toutes les préparations sont basées sur des produits du terroir. Je m’approvisionne aussi chez des fermiers des environs et chez un grossiste juste au-delà de

la frontière française.” Pour les gourmets culinaires, quatre ‘festivals’ sont organisés au cours de l’année: le festival de la truffe, le festival de l’asperge, le festival de l’écrevisse et le festival de la chasse. Wim aime combiner ses plats avec les vins provenant de son importante cave au sous-sol de l’hôtel. Sa cuisine est renommée à tel point que le restaurant affiche presque tous les soirs ‘complet’ avec des hôtes et des habitants des larges environs. L’hôtel est en outre attrayant parce qu’il dispose d’un wellness. Les hôtes de l’hôtel quatre étoiles viennent des quatre coins du monde. “La Flandre, la France, les Pays-Bas et l’Allemagne. Mais tout aussi bien du Japon, d’Amérique, du Moyen-Orient, etc. La plupart des hôtes nous découvrent sur notre site internet bien documenté. Nous travaillons en outre avec www.booking.com.” Au bout d’une première décennie, Angélique et Wim sont satisfaits. “Il a fallu travailler très dur pour lancer notre hôtel. Mais la preuve est fournie, après dix ans, que nous sommes partis de la bonne vision”.


creative hospitality solutions

Tau est spécialisé dans l’aménagement d’hôtels. Et peut compter sur les services d’un atelier de confection ultramoderne avec ses systèmes de découpage à laser commandés par ordinateur, ses machines à coudre dernier cri… Une équipe professionnelle composée d’architectes d’intérieur, de confectionneurs et de placeurs chevronnés, mène à bonne fin tout projet qui lui est confié. Voiles, rideaux, stores, lits, jupes de lits, couvre-lits, coussins, revêtements de sols… Créer un ensemble harmonieux et équilibré est la passion de prédilection de Tau. De plus, Tau est distributeur exclusif de MALTZAHN pour la Belgique et le Luxembourg. Cette collection de tapis est livrable en 16 qualités. Chaque design peut être imprimé, chaque création est possible.

Tau by Topfloor is a division of Topfloor nv Puursesteenweg 397 B-2880 Bornem tél. + 32 3 890 63 71 fax. + 32 3 889 58 51 tau@topfloor.be www.taubytopfloor.be

furnishing

hotels,

resthomes,

clinics

and

leisure

complexes


en reportage

Texte Kurt Deman Photos  K. Khalfi / Eric Cuvillier

Depuis peu, un hôtel remarquable est installé au cœur du centre commercial lillois, Euralille. L’Hôtel Casino Barrière réunit, au sein d’un même complexe, le jeu, l’hébergement, les restaurants, les débits de boissons et l’entertainment. Le groupe Barrière ne pérennise pas seulement sa position de leader français, dans le segment des casinos, mais il impose toujours plus sa griffe dans le secteur de l’hôtellerie de luxe.

L’Hôtel Casino Barrière de Lille Un complexe de loisirs autour de quatre piliers grande salle pour les représentations culturelles et un hôtel. Avec des fenêtres de tous les côtés, l’architecte Jean-Paul Viguier a choisi l’ouverture, la luminosité et la transparence. Des panneaux de verre couvrent les façades et le toit.

Casino La salle de jeux (superficie: 2.500 m²) donne sur le Parc des Dondaines et bénéficie d’une lumière naturelle. Au rez-de-chaussée, le fan des jeux de hasard trouve 300 machines à sous ­ultra­moder­­nes: les ‘rouleaux vidéo’ et le poker vidéo classiques. À l’étage supérieur, 20 tables de jeu ont des offres pour tous les goûts.

Restaurants et débits de boisson

28

business

business

Le groupe Lucien Barrière gère 37 casinos, dont 33 en France. Les 15 hôtels de luxe comptent 1597 chambres et suites, avec 440.292 nuitées en 2009. L’entreprise a réalisé, en 2009, un chiffre d’affaires de 1,065 milliards d’euros (*). L’hôtel lillois est le symbole de la nouvelle génération d’établissements, décrits comme des ‘complexes de jeu touristiques’. L’Hôtel Casino Barrière de Lille a une superficie totale de 40.000 m². Le bâtiment saute aux yeux avec sa forme triangulaire, référence aux trois piliers: le casino, une

octobre-novembre-décembre 2011

Différents bars et restaurants sont disséminés sur le complexe et le Casino. Il y a un restaurant de qualité, une brasserie avec 300 places assises et de l’espace pour un repas sur le pouce. Le chef Michel Vico est à la tête de l’équipe de cuisine. Il a déjà tenu la queue de la poêle de maisons prestigieuses telles que le Martinez à Cannes et l’Hôtel Crowne Plaza sur les ChampsÉlysées. Les différents intérieurs sont remarquables : de très branché dans la Terrasse du Parc jusqu’à plus classique dans le restaurant les ‘Hauts de Lille’. A noter aussi: le iBar, avec son comptoir qui réagit aux mouvements. Il s’allume, par exemple, lorsqu’on pose un verre.

Entertainment Le complexe est équipé d’une salle de théâtre modulaire pour 1.200 spectateurs. Un podium à plate-forme rétractable, un écran de projection de taille royale et une plate-forme de 860 m² attirent immédiatement le regard. L’Hôtel Ca-

sino Barrière programme, chaque année, une soixantaine de représentations: music-hall, variété française et internationale, concerts acoustiques, comédies, théâtre-cirque,... La salle peut être transformée en salle de cabaret avec des tables couvertes.

L’hébergement L’hôtel est équipé de 125 chambres et 17 suites, réparties sur sept étages. Les chambres ont une surface moyenne de 30 m² (60 m² pour les suites). L’architecture transparente permet un éclairage idéal. Les suites junior panoramiques, au bout du bâtiment triangulaire, offrent une vue unique sur la ville. Toutes les chambres disposent d’un coin bureau, d’un lit kingsize, du Wifi, d’un écran plat avec une offre satellite, de l’air conditionné, d’un minibar et d’un coffre-fort. Les clients peuvent profiter des services de relaxation et de bien-être (fitness, sauna, hammam,...) au quatrième étage. La direction essaye d’attirer les hommes d’affaires avec une salle modulaire de 155 m², six salles de réunion plus petites et un espace foyer. La salle de théâtre peut également servir d’espace de séminaires. Tous les clients peuvent garer leur voiture, sans problèmes, dans un parking surveillé de 680 places. L’hôtel dispose des équipements nécessaires aux personnes à mobilité réduite. Le groupe Lucien Barrière signe, avec ce nouvel entrant, l’un des plus grands projets du Nord de la France. L’entreprise a pour objectif de devenir la référence du Nord de l’Europe, en termes de loisirs et de détente. (*) Chiffres au 31 octobre 2009, 85,8% proviennent du casino, 13,9% du secteur de l’hôtellerie et 0,3% d’autres activités.


Savez-vous pourquoi des hôtels choisissent Dialock ? Dialock offre une solution économique pour un système fiable de contrôle des accès. Il peut être entièrement personnalisé, avec un confort remarquable tant pour le client que pour les gestionnaires des accès; vous pourrez bientôt, à partir de la réception, programmer et vérifier les données du terminal de porte, sans fil. En plus d’un service professionnel, Dialock vous propose de nombreux liens avec des systèmes de Gestion Hôtelière (HMS).

Obtenir plus d’infos ou un rendez-vous ? E-mail: dialock@hafele.be HÄFELE BELGIUM N.V. / S.A. • TEL: +32 52/45 01 14 • FAX: +32 52/45 01 51 • W W W.H A FELE.COM

Le terminal de porte DT-400 s’adapte à tous les serrures selon les standards ISO

Une variation de clés aux choix des utilisateurs

n o i t es

g Porte d’entrée et service, entrée de nuit, ascenseur

Armoires, vitrines, coffres-fort, vestiares

Parking et enregistrement de temps

Contrôle d’énergie

i F i W

Le terminal de porte DTSH pour vos chambres

Dans le monde entier des hôtels, chambre d’hotes, bureaux, hôpitaux et boutiques comptent sur Dialock! Jour après jour, ils profitent des atouts:  Facilement à gérer

 Économique

 Secure et fiable

 Comfortables pour vos hôtes

 Flexible

 Compatible avec systèmes de Gestion Hôtelière


en reportage

Texte et photos  Eric Meseure

La brasserie urbaine Het Anker, dont l’histoire remonte à 1471, se trouve au sein du béguinage historique de la ville artistique et culturelle de Malines. C’est ici que se trouve le berceau de la Gouden Carolus, qui fait la fierté de l’entreprise familiale séculaire et de chaque Malinois. L’hôtel Carolus se trouve au sein du site emmuré de la brasserie, dans un site authentique qui a été soigneusement restauré.

Hôtel Carolus à Malines   ‘Chez le brasseur sous la laine’

30

business

business

L’hôtel à trois étoiles dispose de 22 chambres spacieuses dont le confort répond aux aspirations du touriste contemporain et à celles de l’homme d’affaires. Chaque chambre est dotée de lits excellents, d’une salle de bains avec douche, d’une table-bureau et d’un téléviseur. Les convives peuvent se rendre dans l’important salon du bâtiment principal, uniquement accessible à l’aide d’un code chiffré. Des anciens objets brassicoles y sont conservés dans des vitrines. Des photos, posters et affiches historiques pendent aux murs. On peut se reposer sur la terrasse, installée dans le site emmuré de la brasserie. A la fin de l’année passée, on a ouvert la brasserie rénovée, qui est aussi accessible au public. On y aperçoit des tables en bois et des tonneaux de bière déposés sur un plancher. L’ancien comptoir en bois et une antique armoire murale attirent le regard. Les convives profitent d’un petit-déjeuner soigné dans cet espace plein d’atmosphère : des petits pains ultra-frais, des

octobre-novembre-décembre 2011

croissants, des viennoiseries, des jus de fruits, des confitures, des produits laitiers et différentes sortes de charcuteries. A un plus haut niveau, on aperçoit une salle moderne destinée aux réceptions et dégustations de bières. Les chevaux de bataille de Het Anker sont la Gouden Carolus (Classique, Triple, Ambrio, Hopsinjoor, Cuvée de l’Empereur Bleue et Rouge) et la bière urbaine Maneblusser. La bière Gouden Carolus Classic a remporté le ‘World Beer Award 2010’. La brasserie introduit aussi sur le marché la bière d’automne et de Noël.

Cuisine à la bière Tous les midis et les soirs, le chef présente des plats où la bière joue le rôle principal. Quelques spécialités régionales: les carbonades flamandes à la Gouden Carolus Classic, le Suprême de coucou de Malines, les chicons et la Cuvée de l’Empereur et l’étuvé de canard à la Gouden Carolus et sa salade croquante. La carte ren-

seigne aussi de plats de poisson et de viande, des pâtes, des snacks et les suggestions du jour. Les amateurs de mets sucrés choisiront le Sabayon du brasseur et la Mousse de chocolat amer au tartare d’ananas et sirop de Gouden Carolus Ambrio.

Un must avant de jeter l’ancre à Malines Celui qui séjourne à l’Hôtel Carolus ne peut pas manquer une visite de la brasserie. Les convives individuels peuvent se joindre à une des visites guidées en groupe qui sont organisées tous les mardis à 16 h et tous les vendredis, samedis et dimanches à 11 h. Un guide montre les installations de réfrigération, de fermentation, etc. Une vue imprenable de la ville de Malines est permise sur le toit de la brasserie. En 2013, Het Anker introduira sur le marché le Whisky Gouden Carolus Single Malt.


actualité

Texte et photos  René Van Hoof

La Brussels Hotels Association (BHA) a organisé un évènement relatif à un produit culinaire clé du secteur hôtelier, en prélude de l’année de la gastronomie 2012. C’est le premier évènement d’une série de collaborations entre BHA et les instituts hôteliers de la Cocof. Il s’agit du petit pain hôtelier. Le sandwich maison se retrouve, en effet, dans la carte du room service.

Métropole 31  est le petit pain Brussellicious 2012!

Avec ce concours, la BHA désirait, selon le secrétaire-général Rodolphe Weyenbergh, aussi donner l’opportunité aux jeunes de prouver que le personnel hôtelier possédait une très bonne formation, mais aussi qu’il débordait de créativité. Chaque hôtel participant devait déléguer un commis ou un demi-chef de partie, âgé de 30 ans maximum et doté d’une expérience d’au moins 6 mois. Le prix coûtant du petit pain devait s’élever à maximum 8 euros, tandis que la recette devait mettre à l’honneur un produit régional bruxellois ou belge de saison. Rodolphe Weyenbergh se réjouit du fait que tous les hôtels bruxellois de prestige ont participé à l’évènement, ce qui représente pour lui une preuve du lien existant entre le monde hôtelier et l’avenir de la capitale. La créativité culinaire, qui se dégage dans les restaurants hôteliers, est insuffisamment appréciée, surtout du fait que la crainte d’entreprendre constitue une facette difficile à éliminer. L’organisation d’un concours pour les jeunes est positif, parce qu’ils peuvent entre autres s’appuyer sur leur chef, qui doit leur accorder l’espace suffisant pour développer leur propre personnalité. Le succès de cette première édition est, selon notre interlocuteur, le prélude d’une prochaine initiative, mais la BHA développera d’autres évènements gastronomiques et culinaires dans le courant de 2012.

|| Présentation de Kevin Cruqelaire, commis de cuisine Dolce La Hulpe

Les nouvelles créations ont été jugées – sur le plan gustatif et esthétique – par un jury composé de personnalités du monde de la gastronomie, de l’enseignement, de la politique et des médias, comme Kwinten De Paepe (Président du jury), Pierre Fonteyne, Anne Jongen (directrice de l’Institut Emile Gryzon), Virginie Claes, Joëlle Scoriels, Stéphane de Groodt et le Ministre-Président du Gouvernement francophone bruxellois (Cocof) Christophe Doulkeridis. Le ‘Meilleur Club Sandwich des Hôtels bruxellois’ constituait, selon le président du jury, une surprise agréable. Une importante créativité règne dans le monde hôtelier bruxellois, mais aussi un élan de qualité et un souci de privilégier différents produits de terroir ou belges. Si les jeunes recrues ont pu réaliser un produit de qualité, c’est partiellement dû à une formation adéquate, mais aussi au travail des chefs qui les dirigent et les soutiennent continuellement. Au terme d’une dégustation de 3 heures environ, le jury a finalement couronné ‘Le Métropole 31’, conçu par Sophie Bocquié, demi-chef à l’Hôtel Métropole, qui a privilégié les produits de terroir mais a aussi développé le potentiel gustatif dans sa création. Son ‘Métropole 31’ devient le petit pain Brussellicious 2012. Cette création – à base de poitrine de volaille, de pomme de terre

|| Les vainqueurs et le jury

Bintje, de chicons, de salade rouge, de carottes et de citron – a été préparée sous la houlette du chef Dominique Michou. Le petit pain reste fidèle aux principes base classiques, tandis que le citron lui donne une touche de fraîcheur. Le deuxième lauréat est Ludovic Jaminon, demichef de partie au Château du Lac, avec ‘The Jamin’Brussels Club’ (JB’s Club), préparé sous la houlette de Günter Wotmann. L’ingéniosité de ce plat se niche dans le goût. Les ingrédients principaux sont : du pain gris, du pain au paprika, du pain au pesto, du filet de bœuf, du fromage d’abbaye, des pousses de betterave rouge, des pickles belges et de la Jonagold. Le troisième élu est Kevin Criquelaire, commis de cuisine au Dolce La Hulpe, avec son ‘Sucré Gourmand’, réalisé sous la houlette du chef Pascal Marcin. Il a utilisé une pâte d’amandes et de pistaches, de la compote de pommes du Domaine de la Pommeraie à Gembloux, de la gelée de fraises ‘Mara des Bois’, de la crème brûlée à la vanille et au churros. Cette saveur sucrée aux amandes et pistaches entraîne le voyageur à la recherche d’un plaisir culinaire, qui résulte en une découverte de goûts contemporains dotés de souvenirs issus de l’enfance.

business

|| Présentation de Jamimon demi-chef de partie dans Château du Lac

octobre-novembre-décembre 2011

31

usiness

|| Présentation de Sophie Boquié, demi-chef de l’hôtel Métropole


housekeeping

Texte et photos  Robert Petit

L’exigence des clients n’a-t-elle plus de limite ou est-elle, malgré tout, bridée par certains établissements? Non, l’hôtelier et ses collaborateurs aiment rendre service, pour fidéliser le client et lui donner l’envie de revenir. Le service en chambre est entré dans les mœurs et ne pourrait plus être dissocié de l’hôtellerie de luxe. Il ne s’agit pas uniquement d’un élément lucratif, mais aussi d’une fierté personnelle destinée à satisfaire au mieux le résident. Chaque hôtel appréhende différemment la notion de room-service. Les uns possèdent une carte spécifique, tandis que d’autres l’adaptent au service de nuit.

Le room-service  une obligation ou librement consenti ? Ils sont tous unanimes, le bien-être du client représente une priorité. Celui-ci doit, cependant, se plier aux règles établies. Il ne pourra obtenir que ce qui est prévu: carte du restaurant jusqu’à une certaine heure et, ensuite, les assiettes prévues dès la fermeture de la cuisine. Certains établissement sont, néanmoins, plus souples que d’autres. Tous proposent un petit-déjeuner continental copieux, complété par certains plats du buffet avec ou sans supplément de prix. Les boissons sont disponibles dans le minibar ou commandées au service d’étage. Mais, dans certains cas une carte de vins et de boissons (disponibles hors des heures de service) est mise à leur disposition. Enfin, les clients sont généralement satisfaits, sauf rares exceptions, ils acceptent certaines restrictions.

Il existe depuis deux ans Ouvert à Verviers il y a deux ans, le Verviers Hotel**** (Van der Valk) compte une centaine de chambres, dont deux suites. Et ce qui est rare, un appartement ‘long-stay’, réservé aux clients – souvent d’affaires – qui séjournent d’un jour à, par exemple, un an. Il est équipé d’un salon privatif, d’une petite cuisine équipée et d’un double dressing de 8 mètres. Cette formule offre une plus grande liberté aux clients qui y séjournent. L’hôtel abrite, encore, des salles pour les réunions d’entreprises et un espace complet de remise en forme. On y propose avec brio un service en chambre quasi-illimité. Michel Pauquet, sales manager, explique, “L’accueil, dès le contact téléphonique du client,

est important. Quelle que soit l’importance de la commande, le sourire doit transparaître dans la voix du collaborateur et se prolonger lors de l’arrivée en chambre. C’est primordial ! Toute commande, même la moins importante, doit être livrée avec le sourire. Le room service atteint son apogée en hiver. Les clients sont plus détendus, veulent prolonger leur bien-être en chambre dans un environnement plus douillet. Il fonctionne, aussi, à plein régime lors de la retransmission d’évènements sportifs, surtout celle des matches de football. Nous remarquons, de plus, que le résident commande plus souvent des ingrédients supplémentaires pour compléter son petit-déjeuner. Nous proposons une carte spéciale pour les repas chauds ou

SITEM sa/nv Av. J. Dubrucq 36-38 J. Dubrucqlaan Bruxelles 1080 Brussel Tel: 32 2 426 99 70 Fax: 32 2 426 46 56 E-mail: hotel@sitem.be Web: www.sitem.be

Produits d’accueil - Equipement - Décoration

32

business

business

www.sitem.be - www.omnisens.fr

octobre-novembre-décembre 2011


housekeepINg froids, hors des heures de service. Ils peuvent cependant se référer à la carte traditionnelle pendant les tranches horaires d’ouverture de la cuisine. Au départ du chariot, je vérifie souvent si les plats et les boissons sont bien chauds et je n’hésite pas, si nécessaire, à les renvoyer à la cuisine. Il est important que tout soit parfait”. Il poursuit, “Les différents produits qui garnissent, par exemple, le petit-déjeuner – beurre, confi tures, marmelades, fruits, lait, etc. – sont fournis par des producteurs régionaux ardennais. Ils sont conditionnés en portions individuelles. Petits pots de confi ture en verre, cupules de beurre. Le samedi et le dimanche nous ajoutons un verre de vin mousseux sur le chariot. Pour les repas chauds, rien n’est préemballé, le client est servi comme il le serait à table dans le restaurant. La disponibilité est importante, la bouteille de vin commandée doit, par exemple, être déjà prête à livrer. Nous prévenons le médecin pour un client malade et lui procurons les médicaments prescrits. J’insiste sur la disponibilité du personnel, qui doit se plier à toutes les situations avec le sourire. Enfin, le service en chambre comporte de nombreuses

situations que nous devons gérer avec amabilité et dextérité”.

Premier hôtel boutique à Bruxelles Le Stanhope Hotel***** (Thon), premier hôtel boutique installé à Bruxelles en 1992, abrite 125 chambres de luxe, dont 7 appartements. Il accueille, en semaine, les voyageurs d’affaires qui y séjournent en moyenne 1 ou 1,5 nuit. Il dispose d’un restaurant gastronomique, ‘Le Brighton’, d’un bar bibliothèque, le ‘Library Bar’, d’un jardin intérieur et d’un centre de remise en forme. Les 9 salles, dont la plus grande est modulable et accueille de 250 à 300 personnes, sont équipées des dernières technologies de pointe. Idéalement situé à proximité du quartier européen, il permet aux clients de rejoindre rapidement les nombreuses curiosités bruxelloises. Johan de Mooy, food & beverage manager, nous explique le fonctionnement du service en chambre. “Les résidents peuvent obtenir le petitdéjeuner en chambre s’ils l’ont préalablement commandé. Il s’agira du petit-déjeuner continental – corbeille du boulanger, miel et confitures,

café ou thé jus de fruits – complété ou non de suppléments, comme des préparations à base d’œufs, du bacon, des saucisses, une salade de fruits frais, etc. Il pourra aussi commander certains plats issus du buffet, installé dans la salle du petit-déjeuner. Il s’agira, évidemment, d’un buffet réduit, parce que l’espace du plateau est limité. Les produits – comme le beurre, le miel, les confitures –, qui composent le petit-déjeuner, sont portionnés en capsules ou en petits bocaux individuels et fournis par des entreprises spécialisées. Les repas chauds sont accessibles jusqu’à minuit, heure de fermeture de la cuisine. C’est un repas à la carte, dont les plats démarrent de la cuisine et sont montés en chambre par un des serveurs. Les quantités sont adaptées en fonction du nombre d’occupants de la chambre. Après minuit, les tardifs ne pourront choisir que quelques préparations, issues de la carte de nuit. Il ne s’agira que d’un potage, d’un croque ou d’une pizza. Rien de plus. Il est évident que, nous lui rendrons service dans la mesure de nos moyens. Dans tous les cas, les collaborateurs doivent être aimables, souriants et impeccables. Le convive peut aussi acheter quelques cadeaux

Plus de 60 ans d’expérience en fournitures de l’hotel et de restaurant Porcelaine Couverts de table www.batgraphics.be

Verrerie Ustensiles de cuisine Buffet Chariots de service ...

Dé specialist in tafel- en keukenmateriaal.

You name it, we’ve got it!

octobre-novembre-décembre 2011

33

usiness

business

Fotografielaan 10 | 2610 Wilrijk | [T] +32 (0)3 887 80 00 | info@verbeelen.be | www.verbeelen.be


housekeeping

exposés dans notre boutique, comme des chocolats Neuhaus, des bijoux,…”.

Au centre d’Anvers

34

business

business

Le Ramada Plaza Antwerp**** jouit d’une situation privilégiée, au cœur du centre d’affaires et en face du centre culturel ‘De Singel’. Il compte 210 chambres, dont 6 suites et 11 salles de réunion, entièrement équipées, dont la capacité peut atteindre 499 congressistes. Il accueille, en semaine, des voyageurs d’affaires et des touristes le week-end. L’hôtel est doté d’une salle de remise en forme et d’un sauna. Un restaurant et une brasserie confirment une offre abondante de services. L’établissement a prévu un service en chambre bien organisé, dont nous parle Christophe Van Cauter, food & beverage manager. “Nous assurons le room service 24 heures sur 24. Le petitdéjeuner, servi en chambre, comprend 6 plats chauds, des salades, 6 sortes de pain, des viennoiseries, des confitures, du beurre, des salades de fruits frais, du thé ou du café. Le résident peut composer son plateau à partir d’une carte de petit-déjeuner. Les repas chauds sont choisis dans la carte de brasserie de 13h30 à 17h30 et dans celle du restaurant de 18h30 à 22 h. Une série de snacks est aussi à sa disposition de 18h à 23h. Le room-service fonctionne 24 h/24, les clients peuvent alors choisir parmi les plats de la carte de nuit, qui est celle de la brasserie. Elle est

octobre-novembre-décembre 2011

gérée par un de nos collaborateurs qui réchauffe les plats et les porte au client. Nous chargeons le minibar de boissons choisies par l’occupant de la chambre, qui compose lui-même l’assortiment”.

Proche de la Commission européenne­ Le Silken Berlaymont**** est un hôtel design qui compte 214 chambres, dont 2 suites junior. Elles sont toutes climatisées individuellement. L’établissement dispose d’un spa complet, abritant un centre de remise en forme. L’hôtel est assorti d’un restaurant, d’un bar et du Jacqmotte Coffee House (take-away, petit-déjeuner, café sur place, …). Il ouvre 7 salles multifonctionnelles aux réunions et congrès. Le Silken Berlaymont pratique un service en chambre 24h/24 pour ses voyageurs d’affaires – en semaine – et les touristes le week-end. Nous avons pris langue avec Gaëtan Dupont, food & beverage manager à l’hôtel. “Notre room service fonctionne 24h/24 pour les clients de l’hôtel. On leur sert le petit-déjeuner à la carte et des repas chauds, différents suivant l’heure de la journée ou de la nuit où ils sont commandés. Le petit-déjeuner continental se compose de différentes sortes de pains, de viennoiseries, de beurre, de confiture, de café ou de thé et d’un jus de fruit. Les clients peuvent aussi obtenir de suppléments, comme des préparations chaudes.

Les repas chauds sont répertoriés sur la carte de la chambre, il suffit de les commander et ils sont servis à l’étage. Après la fermeture du restaurant, l’occupant de la chambre peut obtenir certains plats, au regard desquels nous avons repris un astérisque. Il s’agit de quiches, d’une assiette de saumon, de tapas et même d’une salade César. Outre les repas, nous assurons un service complémentaire, comme par exemple la fourniture d’un rasoir, d’oreillers supplémentaires, etc. L’occupant peut aussi obtenir un quotidien qu’il aura choisi parmi la liste des journaux que nous mettons à sa disposition”. Nous avons interrogé, aussi, notre interlocuteur sur la nécessité du room-service. “Le service en chambre valorise l’hôtel. Il ne s’agit pas d’une contrainte ni d’une obligation. Nous estimons que les clients ne sont pas trop exigeants, sauf ceux qui arrivent après les heures de service et nous réclament un repas complet. Ce qui est impossible quand la cuisine est fermée. Ils doivent alors se contenter des plats de nuit, prévus après 22h30. Nous établissons des limites qui doivent être respectées, ce que comprennent la majorité de nos clients”.


Your terrific room service and special guest offers. Give your guests another reason to stay in tonight! With Swisscom ConnectedHotel TV, you can offer them a wealth of interactive features to check out your hotel offerings online. And why not create an additional revenue stream by selling advertising space to your business partners? We let you edit all related content in complete autonomy.

Swisscom Hospitality Services. Contact us at +32 472 472366 366137 13 or visit www.connectedhotel.tv


Hotek Hospitality Group >> Minibars, systèmes keycard, coffres-forts, accessoires de salle de bain et d’hôtels…

Se reposer

Sans soucis

…ce n’est qu’une modeste fraction de la vaste gamme de produits conçus, élaborés et vendus par Hotek. Innovant en continu sa ligne de production, Hotek fait de la qualité et du prix pointu son fer de lance. Après le succès de la serrure électronique 2900 RFID Classic, Hotek

Curieux! curieux! Nos produits se ne voient presque pas, ils sont là, mais ils sont tellement discrets. Sèche cheveux, éco­ nomiseur d’énergie, serrure de sécurité, etc... c’est l’ équipement standard dans une chambre d´hôtel. Etes vous équipés?

lance la nouvelle serrure design, la 2900 MINI, basée sur le système fiable 2 900. Ce nouveau système keycard RFID design vous permet d’y appliquer chaque type de loquet. Ainsi, toutes les portes de vôtre hôtel seront dotées d’une serrure identique. Révolue l’ère des grands verrous inesthétiques

Hotek vous fournira des produits innovants. Vos clients et vous pourront se reposer sans soucis.

et encombrants. Hotek se révèle être le pionnier des systèmes Mifare à

usage hôtelier. Avan-

tage évident pour votre hôte puisqu’il n’aura qu’à présenter sa carte au lecteur sans se soucier dans quel sens il doit l’introduire pour ouvrir sa porte. Hotek compte plus de 3 000 clients à l’échelle mondiale, principalement dans l’hôtellerie. En outre, l’entreprise fournit aux parcs d’attraction, aux navires à passagers, aux maisons de soins, aux entreprises de location et aux bureaux. Cette base de clientèle est actualisée quotidiennement. Grâce à un réseau mondial et à son expertise locale, Hotek garantit à ses clients un service rapide et efficace. Hotek gère tout en propre. Nous prenons donc également en charge la livraison, l’installation et le service de tous nos produits. Efficacité et rapidité. De véritables

Hotek est un fournisseur ´full service´ dans l´hôtellerie avec des produits de qualité pour vos équipements de sécurité et de confort. Voyez notre gamme complete sur www.hotek.be

bonus! En général, les achats sont livrés endéans les 2 jours ouvrables. Si le client le souhaite, Hotek garantit une installation professionnelle. Nous produits étant fabriqués avec le plus grand soin ils bénéficient d’une qualité irréprochable. Si contre toute attente un produit présentait un manque, nous assurerons le service ad hoc. Pour ce faire, Hotek a souscrit divers contrats de service et d’entretien. En toute circonstance, Hotek vous propose des solutions professionnelles, clés en main.

36

business

business

Adresse Argon 47 - 4751 XC Oud Gastel - Nederland Téléphone +31 (0)165 528 855 E-mail info@hotek.nl www.hotek.be

octobre-novembre-décembre 2011


sustainable L’entrepreneuriat socialement responsable: tout le monde en parle! Blycolin entreprend déjà depuis des années des démarches concrètes pour une protection optimale de l’homme et de l’environnement dans toute la ligne de production de son linge, du coton à la laverie. Aujourd’hui, Blycolin fait encore un pas en avant en introduisant Embrace™, le nouveau linge 100 % durable de Blycolin. Avec Embrace™, vos hôtes profiteront du linge le plus somptueux et le plus confortable, tout en sachant qu’il répond aux exigences les plus strictes en termes d’écologie et de commerce équitable. Au niveau du produit comme du processus. Envie de découvrir Embrace, l’approche durable de Blycolin en matière de linge? Appelez le +32 (0)3 488 68 18. Nous conviendrons d’un rendez-vous.

SERVICE INTÉGRAL DU LINGE • CONCEPTS DU TEXTILE HORECA • ECOLOGIQUE • QUALITÉ CERTIFIÉE


bed&breakfast

Texte et photos  Robert Petit

Environnement parfait, aménagement luxueux et offre de services sans failles. Tous ces paramètres caractérisent Indrani Lodge à Loupoigne (voisin de Genappe). Installée dans un parc de 4 hectares, l’ancienne ferme castrale du 17ème siècle a été entièrement rénovée avec succès. Sa vocation première était un lieu d’habitation et de détente, réservé aux propriétaires. Elle leur servait, effectivement, de seconde résidence pendant quelques années. Il s’agit, aujourd’hui, d’une maison d’hôtes répartie en plusieurs chambres, salles de réunions, salons et ainsi de suite.

Un prix d’excellence pourrait être décerné à  INDRANI LODGE

38

business

business

A la base, rien ne destinait cette ancienne ferme castrale à accueillir des familles, des évènements ou des réunions d’entreprises. Cependant, les propriétaires, dont la situation professionnelle a évolué, se sont expatriés pour poursuivre leur carrière. D’intenses transformations et réaménagements ont été entrepris, dans un premier temps, pour la

octobre-novembre-décembre 2011

rendre habitable. Ensuite, pour lui permettre d’héberger les hôtes et leur assurer tout le confort champêtre auquel ils aspirent. Evidemment, le luxe et la quiétude ont leur prix… Nadine Feront, proche parente des propriétaires, est le “gestionnaire – régisseur” de cette magnifique propriété, située à Loupoigne.

Tout a été refait… Imaginons, une ferme, dépendante de l’ancien château, dont les toits étaient crevés, les espaces inhabitables et le parc en friche. Imaginons aussi, une bâtisse dont les espaces ne possédaient aucune connexion entre eux. Parlons aussi, du classement des bâtiments par l’Administration des Monuments et Sites, dont l’avis et le feu vert


bed&breakfast étaient indispensables avant d’entreprendre les travaux. Ce qui ne représentait pas une mince affaire ! Nadine Feront explique, “Si la ferme, achetée par mes enfants au début des années nonante, date du 17ème siècle, les fondations sont beaucoup plus anciennes. Les bâtiments, construits en carré, se rangent autour d’une cour centrale, agrémentée d’une pièce d’eau. A l’origine, aucune connexion n’existait entre les différentes parties de la ferme. Après avoir entamé des démarches – qui ont duré environ 3 ans – auprès des Monuments et Sites, nous avons pu refaire tout d’abord les toits. Nous avons, ensuite, relié les deux ailes du bâtiment et créé un espace vitré, constitué d’une véranda et d’une terrasse ouverte sur le parc. Ce qui nous a permis de combiner, ainsi, l’ancien et le contemporain, en respectant le volet historique des lieux, sans dépareiller l’ensemble. Ce qui était important pour conserver le caractère authentique du site. Nous avons aussi installé une cuisine ouverte sur la véranda. Celle-ci sert soit de salle de réunion, soit de salle du petit-déjeu-

s’arrêtent à mi-hauteur, et de plusieurs espaces. Les poutres anciennes sont apparentes partout. La chambre à coucher, aménagée au fond, jouxte la salle d’eau (baignoire, douche, jacuzzi, lavabos) enfermée dans un module en bois blond, dont les parois extérieures (armoires) constituent le dressing, le placard à chaussures et la bibliothèque. Les toilettes sont séparées, un salon attenant et une deuxième chambre sont mis à la disposition des occupants. Un élégant meuble, face au lit, contient un écran rétractable”. Les autres chambres – la blanche, la “bois”, la colorée –, sont, à l’image du loft, luxueuses, décorées avec goût et dotées du même confort (salle de bain, toilettes séparées, coin repos, etc.). Précisons que la “colorée” est prioritairement réservée aux plus jeunes, qui disposent de deux lits superposés, d’un lit-cage et de jeux. Le rez-de-chaussée est constitué d’une enfilade de salons, salles de réunion de petite et moyenne importance et d’un vaste salon, dont le mur du fond est constitué d’un imposant feu ouvert. L’ambiance est feutrée, la décoration

“Recevoir les gens à la mode contemporaine”

ner, ou devrais-je préciser du brunch. C’est un endroit magique, plongé dans la verdure”.

parfaite, l’ensemble respire le luxe et incite à la détente. Nadine Feront ajoute, “On y aperçoit, aussi, une cuisine entièrement équipée, qui sert à préparer les brunches ou encore d’espace de démonstration pour les entreprises qui présentent, par exemple, un nouveau produit alimentaire. Elle jouxte la véranda, élément cubique moderne intégré dans le bâtiment historique, elle est entièrement vitrée et prolongée par une terrasse extérieure. Le centre de la véranda est occupé par une robuste table en bois, entourée de chaises ajourées disposées sur un plancher. On y a une vue imprenable sur une des pelouses du parc”. Ajoutons encore que, Indrani Lodge dispose d’une piscine chauffée couverte et d’un sauna.

calité voisine. La cuisine y est succulente à un prix raisonnable. En outre, les golfeurs seront ravis, parce que les dix meilleurs parcours du pays sont accessibles à proximité de là. Les hôtes ont également le loisir de se promener soit dans le parc, soit dans le village ou encore dans la campagne proche. Mais, ils seront tout aussi heureux de profiter de la magnifique terrasse pour respirer l’air pur. Reconnaissons, néanmoins, que seule une clientèle aisée est capable de supporter les prix pratiqués par le Lodge. Nadine Feront n’accueille plus de fêtes/repas de mariage, mais bien des séminaires et réunions (au vert) organisées par les entreprises. Cellesci peuvent louer le bas du bâtiment pour 1.500 euros/jour.

business

Indrani Lodge abrite quatre chambres, une suite et un loft (véritable appartement) doté de deux chambres et d’un salon. Tous les hébergements disposent d’une salle de bain design et de toilettes séparées et sont, en outre, équipés d’un écran plat, de matériel audio et vidéo haut de gamme, ainsi que du wifi. Le loft, aménagé sous toit avec poutres apparentes, est impressionnant. Sa superficie de 200 m² a été semicloisonnée. Notre interlocutrice intervient, “Le loft est constitué de différents modules, qui

octobre-novembre-décembre 2011

39

usiness

Répartition judicieuse des espaces

Le prix des chambres varie entre 250 et 450 euros la nuit, petit-déjeuner anglais et sauna compris. La piscine est chauffée à la demande. Habituellement, Nadine Feront offre une bouteille de champagne et des gâteaux aux arrivants. Des petits chocolats sont, en outre, disposés sur le lit. Notre interlocutrice intervient, “Les convives déjeunent, généralement, dans la véranda. Il s’agit plutôt d’un brunch, composé de jus de fruits frais, de yaourt Bio, d’un assortiment de pain généralement Bio, de craquelin et de viennoiseries, de saucisses, d’œufs au choix, d’un assortiment de charcuteries et de fromages, de fruits frais, de tartes ou de toute autre chose suggérée par les convives. Il s’agit de produits d’excellente qualité, livrés par des fournisseurs artisanaux locaux”. Le repas de midi ou du soir peut être commandé à un traiteur réputé, qui le livre sur place. Ou encore, les hôtes rejoindront éventuellement l’excellent restaurant “Au milieu de nulle part”, installé dans une lo-


bed&breakfast

Texte et photos  Jan Vermeersch

L’hébergement écologique, que ce soit dans un hôtel ou dans un agréable Bed&Breakfast, a manifestement le vent en poupe. C’est ce qu’ont expérimenté Marijke Goyens et Klaas Verheyden lorsqu’ils ont ouvert leur B&B à Malines. Marijke et Klaas débordent de dynamisme et mettent l’accent sur une approche résolument écologique de la clientèle.

B&B De Groene Maan  écologique à l’ombre

de la tour Saint-Rombaut à Malines

Il y a quatre ans, le jeune couple a acheté une maison dans la Rik Woutersstraat à Malines. Leur rêve était de démarrer assez rapidement un B&B de petite envergure. Mais les tracasseries administratives et les questions pratiques allaient retarder leur projet. Il leur a fallu deux ans pour aménager l’habitation selon

leur goût. Après avoir enlevé le plâtre disgracieux des murs, ils ont abattu les faux plafonds pour faire apparaître le lattis en bois d’origine. Tous ces travaux, le couple les a menés tout en ayant ses activités professionnelles quotidiennes. Après deux longues années de labeur, ‘De Groene Maan’ (La Lune verte) accueillait ses premiers hôtes.

40

business

business

L’approche écologique et les produits respectueux de l’environnement sont centraux dans le B&B ‘De Groene Maan’. Dans cette perspective, les propriétaires ont d’ailleurs consenti d’importants investissements: isolation du toit, remplacement de l’ancienne chaudière par une chaudière à condensation, placement de panneaux solaires sur le toit. Pour l’aménagement intérieur, ils ont utilisé uniquement de la peinture écologique. Les repas sont servis dans de la vaisselle de seconde main, tandis qu’une bonne partie du mobilier a été achetée dans des brocantes. Dans les salles de bains, les produits de soins sont en grande partie écologiques. Pour la vaisselle et la lessive, les propriétaires utilisent exclusivement des produits biologiques et/ou respectueux de l’environnement. Les draps de lait, essuies et gants de toilette sont fabriqués à partir de soja, ce qui les rend extrêmement doux au toucher. Quant à l’électricité, il s’agit d’électricité verte. C’est au petit-déjeuner que les hôtes prennent vraiment conscience de ce que les tenanciers du ‘Groene

octobre-novembre-décembre 2011

Maan’ entendent par le bio et l’écologique. Tout ce qui est proposé sur la grande table familiale - qui permet de s’entretenir de façon conviviale avec les autres convives - relève du bio ou du commerce équitable. Les propriétaires informent par ailleurs les clients sur les différentes possibilités qu’offrent Malines et sa région. Ils leur recommandent d’utiliser les bicyclettes mises à leur disposition. Une balade à vélo jusqu’au Vismarkt à Malines vaut le détour. On peut faire une halte au Sister Bean, un établissement que Marijke et sa sœur Sara ont placé sous le signe du café, l’esprit étant le même qu’au B&B. Le Sister Bean propose le petit-déjeuner, du café provenant du commerce équitable Viva Sara, du thé bio, mais aussi de la soupe fraîche, des quiches faites maison et des salades. La démarche y est résolument respectueuse de l’environnement. Cette approche à petite échelle fait du ‘De Groene Maan’ un des B&B les plus écologiques de Flandre. Malgré le fait qu’il n’y ait qu’une seule chambre de deux personnes et une de trois personnes n’empêche pas l’affaire d’être fructueuse. De nombreuses nationalités européennes sont représentées, dont les Néerlandais. Mais il y a également des clients de Hong-Kong, des Etats-Unis et du Canada. Ces clients se montrent séduits par l’approche écologique qui anime les propriétaires.


bed&breakfast

Texte et photos  Melle van der Velde

Celui qui aime la nature et apprécie la détente peut s’en donner à cœur joie dans le cadre du B &B ‘Het Schalks Genot’ à Poppel. Le B & B est aménagé en pleine campagne, à un jet de pierre du village frontalier convial de Poppel. Le B & B Het Schalks Genot a ouvert ses portes il y a à peine six mois mais il témoigne déjà d’un franc succès.

Loger dans le luxe au coeur de la nature

B&B het Schalks Genot

(Le plaisir coquin)

B & B Het Schalks Genot est une toute nouvelle construction. “Autrefois était établi à cet endroit un élevage de porcs. L’idée de me lancer dans un B & B me trottait dans la tête depuis bien longtemps. Nous avons donc tout démoli et contruit au même endroit un nouveau bâtiment comprenant quatre chambres”. Chacune a son propre caractère et est meublée de manière différente. Elles disposent d’une aire de repos, d’une douche, d’une toilette et d’un coin salon où l’on peut se faire un café ou un thé. Il est équipé d’un flat­ screen, d’une connexion internet, d’un refrigérateur. Le prix des chambres s’élève à e 90 pour deux personnes, petit-déjeuner inclus.

Une plus-value Hormis les chambres admirablement accommodées, le bâtiment peut se prévaloir d’une réelle

plus-value. Le vaste domaine a été agrémenté d’une piscine et au fond du jardin, les hôtes peuvent profiter d’une terrasse avec vue sur l’étang. Dans la petite construction attenante, les clients sont invités à prendre le petit-déjeuner, à prendre un moment de détente, à lire… Ainsi, le B & B se prête très bien aux groupes qui veulent y organiser de petits séminaires. L’espace commun dispose d’une cuisine entièrement équipée. “A la demande, je prépare un menu trois plats comme repas du soir,” ajoute Charlotte. Prix € 35, apéritif compris. Le matin, Charlotte sert un petit-déjeuner copieux. “Le boulanger me fournit trois sortes de pain et un choix de croissanterie. Je prévois également diverses sortes de fromage, de la charcuterie, de la confiture, du saumon fumé, des fruits frais et des œufs”. La majestueuse nature campinoise ne demande qu’à être explorée, à pied, à bicyclette ou même à cheval. “Nous avons notamment prévu quelques écuries à l’attention des cavaliers qui souhaitent prendre leurs vacances en compagnie de leur cheval”.

business

Nouvelle construction

“Les chambres peuvent accueillir trois personnes ; nous pouvons donc héberger douze personnes à la fois,” précise Charlotte. Arrangements spéciaux sur demande. La construction n’a démarré qu’après trois années de préparatifs. “Tout d’abord, mon mari Fran et moi avons établi un plan et rédigé un business plan. Ensuite, il a fallu attendre une longue période avant que la modification du plan local d’urbanisme soit approuvée et que la construction puisse être entamée. Nous avons exécuté en régie tous les travaux de construction et d’aménagement”.

octobre-novembre-décembre 2011

41

usiness

“Dès le départ, nous avons reçu pas mal de réactions venant de la Flandre Occidentale, Orientale et des Pays-Bas. Les Flamands aiment à découvrir ce bout de Campine anversoise et les Néerlandais viennent rendre visite à la famille qui habite dans les environs. Il est vrai que la presque majorité des habitants de Poppel est originaire des Pays-Bas. Certains ont même organisé dans notre B & B leur réunion de famille,” raconte Charlotte Godschalk.

à Poppel


bed&breakfast

Texte  Piet Desmyter Photos  Suites @ FEEK

Suites@FEEK, c’est un b&b design en plein cœur d’Anvers (Oude Leeuwenrui), exploité par le célèbre créateur de design Frederik van Heereveld et son épouse Sofie Couwenberg. Suites@FEEK propose un séjour unique dans des suites exclusives. Les quatre suites sont entièrement aménagées avec des créations de Feek, la marque design de Frederik van Heereveld. Il s’agit donc à la fois d’un hôtel et d’un show-room. Le Suites@FEEK est installé dans un bâtiment historique aux portes du vieux centre d’Anvers et à 350 mètres du Museum Aan de Stroom (MAS). Ses chambres sont dotées d’un jacuzzi privatif et d’une télévision à écran plat. La suite au 2e étage à une vue splendide sur le MAS.

Le B&B Suites@FEEK  créé des suites

‘couleur à la demande’ viendrait. Philips a installé le RGB High Power Miniflux d’Ilti Luce dans ces luminaires design. Les Miniflux sont pilotés à l’aide du système de réglage To Be Touched de Philips.

High Power Miniflux: la personnalisation de l’expérience par l’éclairage L’aménagement des suites, outre la présence des créations, est sobre et simple. Suites@FEEK veut se distinguer de la concurrence et faire la différence en offrant à ses hôtes la possibilité de créer le décor de leur suite, en leur permettant d’adapter l’éclairage, à l’aide d’une simple télécommande. Chaque suite est équipée d’une technologie qui permet aux hôtes de choisir un éclairage qui correspond à leurs désirs ou à une occasion particulière. Pour ce faire, Suites@FEEK a fait appel à la technologie d’éclairage professionnelle de Philips, en combinaison avec ses luminaires design.

Pour cette collaboration, Philips a utilisé les solutions d’éclairage novatrices d’Ilti Luce. Cette marque italienne est produite par une éminente entreprise européenne, qui conçoit des LED pour l’éclairage intérieur architectural. Elle a été reprise par Philips en 2009, et fait partie de l’activité “Professional Luminaires” du secteur Philips Lighting.

“L’architecture du bâtiment était une donnée. Divers éléments Feek lui confère une sobriété particulière, sans oublier les solutions en matière d’intérieur et de confort. Cela a défini la limitation au noir et au blanc. Plutôt que d’apporter de la couleur avec du mobilier et des accessoires, nous avons opté pour la lumière. L’intérieur est

Pour la réalisation de ce projet, Philips et le créateur Frederik van Heereveld ont travaillé en étroite collaboration, afin d’aboutir à la meilleure solution, combinant à merveille design et éclairage. Frederik van Heereveld a conçu luimême les luminaires et a demandé à Philips de trouver une technologie d’éclairage qui leur con-

business business

42

entièrement noir et blanc, mais avec la commande To Be Touched de Philips, l’hôte peut choisir la couleur et l’ambiance qui lui conviennent” explique Frederik van Heereveld, créateur et gérant du Suites@FEEK.

octobre-novembre-dcembre 2011

Philips met tout en œuvre pour créer des expériences lumineuses intenses. Tout comme l’accommodation et le service sont des aspects importants de l’expérience du client, l’éclairage joue un rôle important dans la personnalisation de cette expérience. Chaque hôte est différent, et souhaite, pendant son séjour, une expérience sur mesure. Que les hôtes soient là pour affaires ou pour le plaisir, ils souhaitent personnaliser l’ambiance de leur chambre d’hôtel, et en adapter l’éclairage en fonction de leurs besoins individuels. Philips répond à cette demande avec le RGB High Power Miniflux et son système de commande To Be Touched. Chaque suite est équipée du système To Be Touched de Philips. Une télécommande, fixée au mur, permet aux hôtes de choisir l’éclairage de leur suite. Ils peuvent ainsi adapter la couleur et l’intensité de la lumière en fonction de leurs désirs. L’interface To Be Touched permet aux hôtes de créer leur propre ambiance dans leur suite. Idéal pour les occasions spéciales!


HOTELS & LEISURE CONCEPT

UNE ÉTOILE DE PLUS POUR VOTRE HÔTEL Sikkens apporte une touche d’inspiration empreinte de cordialité à votre sens inné de l’accueil : découvrez le guide stylistique, les peintures écologiques et le service sur mesure qui proposent une palette de teintes adaptées à chaque espace et chaque style. Ces solutions intégrales vous attendent dès l’automne.

www.sikkens.be

*****


bed&breakfast

Texte et photos  Melle van der Velde

Loger dans le luxe au coeur du quartier Belle Epoque Zurenberg à Anvers. Voilà ce que depuis cinq ans, le B & B Alma, situé Grote Beerstraat à Anvers vous propose. La belle demeure est implantée dans un des plus beaux quartiers d’Anvers aux magnifiques maisons style Belle Epoque du début du siècle passé. Le B & B vient tout récemment de célébrer son premier lustre.

B&B Alma

Logement de luxe dans un quartier Belle Epoque

“J’ai passé dans cette maison la plus grande par­ tie de ma vie et à l’issue de ma carrière dans l’enseignement, je me suis demandé quelle des­ tination donner à la demeure et à mon existen­ ce. Toute ma vie durant, j’ai voyagé, ce qui m’a permis d’entrer en contact avec plein de monde. Aujourd’hui, les voyages m’attirent moins mais je souhaite garder des contacts sociaux. Peu à peu s’est précisée l’idée de m’engager dans un B &B. J’ai commencé par rédiger un plan d’affaires, puis je me suis lancée dans l’élaboration d’un plan d’aménagement de la maison”, explique Alma Dupont.

Bel étage Le premier étage est occupé par le ‘bel étage’ qui se compose d’une chambre à coucher arrangée avec goût, une salle de bains privée avec douche et un salon décoré à la française. Au deuxième étage, on

trouve une autre chambre aménagée avec raffine­ ment, équipée d’une douche et d’une toilette.

Le prix d’une nuit B & B Alma est de e 74 pour deux personnes, petit-déjeuner inclus.

“J’ai choisi de réaliser personnellement l’instal­ lation. Ayant beaucoup voyagé, il m’a été aisé d’évaluer les souhaits des hôtes. Je me suis fiée à mes propres préférences pour aménager les chambres. Le rez-de-chaussée a été transformé et rénové en espace petit-déjeuner. Quant au choix du nom, je ne me suis pas tracassée, j’ai tout simplement opté pour mon propre pré­ nom”. Mon expérience des voyages m’a appris que les hôtes pourraient être intéressés par une documentation sur la ville d’Anvers. Après qu’ils ont fait la réservation, j’ai coutume de leur en­ voyer un e-mail comportant un petit question­ naire. S’ils me répondent, je rassemble un maxi­ mum d’informations que je leur présente à leur arrivée. J’y puise une satisfaction personnelle”.

Le petit-déjeuner Préparer le petit-déjeuner est un véritable plaisir pour Alma. Pour qu’il soit parfait, elle se lève à cinq heures et elle s’est informée la veil­ le auprès de ses hôtes concernant leurs goûts. “Je cuis le pain, ou je fais la cuisson d’un pain

44

business

business

précuit. Il est bien plus appétissant lorsqu’il est servi chaud et les hôtes apprécient d’avoir le choix entre plusieurs types. En outre, je pro­ pose des fromages, de la charcuterie, du jus de fruits frais, du saumon fumé un œuf à la co­ que ou sur le plat”. Alma a fêté récemment le cinquième anniversaire de son B & B. “Dès le début, les affaires ont bien marché. La moitié de mes hôtes sont Néerlandais. Pas étonnant, vu qu’Anvers est très populaire chez nos vois­ ins du nord. Des Allemands aussi, des Britan­ niques, des Français, sans oublier les Austra­ liens, les Palestiniens, des hôtes d’Israël et des Etats-Unis choisissent de demeurer dans ma maison. Je n’ai pas à me plaindre et il n’est pas rare que je doive vendre un ‘complet’”.

octobre-novembre-décembre 2011


bed&breakfast

Texte et photos  Melle van der Velde

La façade d’une ancienne résidence patricienne, sise Venusstraat à Anvers cache une des plus belles maisons B & B de la cité. Huis Ergo (La Maison Ergo) date de 1810 et fut habitée à l’origine par le négociant en sucre anversois Pierre-Michel Ergo. Détail historique: Huis Ergo se situe en face de la demeure où Marnix de Sainte-Aldegonde a habité pendant quelques années et où il aurait rédigé le Wilhelmus, hymne national néerlandais.

Fastueuses chambres d’hotes

B & B Ergo à Anvers

L’hôte a le choix entre trois chambres: la Chantilly (ornée d’une ravissante grisaille qui représente le château près de Paris), la Florentine et la Jules (suite). Prix des chambres: respectivement € 210, € 235 et € 260 la nuit, petit-déjeuner

Mais La Maison Ergo a plus d’une corde à son arc. Le rez-de-chaussée-là où se trouvait l’atelier du dépôt-offre une piscine intérieure spacieuse agrémentée d’une petite terrasse ensoleillée. Nul besoin de grimper les escaliers dans ce B & B, puisque l’ascenseur vous mène aux chambres, à la piscine et à la salle à manger. Autres atouts du petit paradis: la

porte de sortie individuelle commandée à distance, une terrasse intérieure individuelle par chambre et un parking privé.

Le petit-déjeuner Il est servi dans l’élégante salle à manger, véritable temple d’art et d’antiquités. Le petit-déjeuner est exubérant: plusieurs sortes de pain sortant du four, fromage, jambon, yaourth, confitures, jus de fruit frais, saumon etc. Il suffit de cocher son choix sur une liste, la veille. La clientèle de la Maison Ergo est diverse, nous apprennent Kenneth et Robert. “Beaucoup de Néerlandais, de Belges, de Français, des Britanniques et des Allemands, mais nous accueillons également des clients d’Extrême-Orient et du Japon. Nous disposons d’un ample site web et nous sommes également cités sur booking.com.

business

Chantilly

très copieux inclus. L’intérieur des chambres qui ont toutes été rénovées dans l’état d’origine rayonne le luxe qui se reflète dans le mobilier antique et les objets d’art. La suite Jules se trouve être ‘le joyau de la couronne’: une chambre tout en espace, équipée d’un coin lecture et repas et d’une vaste salle de bains où trône une baignoire isolée. L’ensemble est aménagé dans le souci du moindre détail. A divers endroits du B & B sont disposés des livres d’art exceptionnels qui invitent à la lecture dans un lounge en recoin.

octobre-novembre-décembre 2011

45

usiness

Kenneth et Robert, les exploitants de la Maison Ergo ont acquis la maison, il y a quelque temps déjà et y passèrent plus de cinq ans à réhabiliter minitieusement l’édifice en groupant trois habitations et un dépôt. Le résultat est enchanteur. “Nous avons tenté de remettre tout à l’état initial,” expliquent Kenneth et Robert. “Au cours de la rénovation, nous nous sommes demandé quelle destination donner à l’immeuble et il nous est venu l’idée d’en faire un B & B”. La Maison Ergo a ouvert ses portes il y a deux ans. Les vastes pièces sont pourvues de hauts plafonds et la salle à manger donne sur un charmant jardin intérieur.


management

Texte et photos  Peter Van Oyen

Le secteur horeca a souvent des problèmes à trouver le personnel adéquat. Dans certains cas, les agences de travail intérimaire (qu’on appelle aujourd’hui des partenaires de l’emploi) offrent une solution. Parfois les emplois intérimaires sont de bons tremplins pour un emploi fixe. Le recrutement dans l’horeca reste néanmoins difficile.

Partenaires de l’emploi Le travail intérimaire dans le secteur horeca

Cela reste un phénomène un peu étrange. On est en pleine crise économique et pourtant il y a encore des métiers en pénurie. Des postes qui restent vacants malgré le taux élevé de chômage. De plus, cela fait des années que ces profils professionnels ne changent pas. L’horeca est un secteur qui figure en haut de la liste. Depuis pas mal de temps il y a un déséquilibre entre l’offre et la demande (le soi-disant gouffre structurel). Depuis des années on en recherche les causes. Un des problèmes, c’est le manque d’attractivité de la profession (la combinaison des bas salaires et des heures irrégulières n’est pas attrayante pour la plupart des gens). En plus de cela, il y a la différence trop petite entre les allocations de chômage et le salaire. A cause des bas salaires pour les personnes peu qualifiées travaillant dans l’horeca, les demandeurs d’emploi se demandent pourquoi ils iraient travailler alors qu’ils ne gagnent à peine plus que leur allocation de chômage. Il y a donc pas mal de pain sur la planche afin de rendre ce métier plus attractif. Un des rôles des agences de travail intérimaire est donc d’informer les demandeurs d’emploi concernant les possibilités du métier.

Plus de panique

46

business

business

La raison principale pour laquelle les exploitants horeca veulent faire appel à des employés temporaires est assez classique. Le secteur se caractérise par une grande flexibilité. A certains moments on manque de personnel. Dans ces situations, il est intéressant de pouvoir faire ap-

octobre-novembre-décembre 2011

pel à une agence intérim qui peut répondre à ces besoins flexibles de personnel. Les malades doivent également être remplacés assez rapidement. Néanmoins la fonction de l’agence de travail intérimaire évolue. Il y a toujours la fonction ‘dépannage’. Mais à l’heure actuelle les agences ne se contentent plus d’une stratégie purement réactive. Elles cherchent à établir une relation de longue durée avec leurs clients. Elles se mettent à table avec leur client afin de déterminer si le besoin de personnel intérimaire est structurel. Elles savent ainsi offrir un travail sur mesure. Tout dépend de la situation et des besoins du

client. Si dans le passé l’exploitant horeca faisait appel à une agence lors d es situations de panique, aujourd’hui il évitera cela en concertation avec l’agence.

Partner Les agences de travail intérimaire s’appellent aujourd’hui des ‘partenaires de l’emploi’. Et ce ne sont pas des mots en l’air. La fonction de l’agence intérim a changé effectivement. Avant les agences faisaient office de fournisseurs de travailleurs intérimaires. Maintenant l’agence est de plus en plus sollicitée pour la gestion d’une organisation flexible du travail.


management

La gestion des paies est une de ces nouvelles fonctions de l’agence. Cela signifie concrètement que le gestionnaire horeca s’occupe toujours du recrutement et de la sélection, mais qu’il confie l’administration des paies à l’agence intérim. De cette façon, l’agence reprend la fonction du secrétariat social. Il arrive que les agences s’occupent du recrutement et de la sélection du personnel. Cela se fait bien évidemment en concertation avec le client. Sont déterminants : quels collaborateurs sont nécessaires, à quelle fréquence, et pour combien d’heures. Il s’agit de trouver le personnel adéquat et motivé. Car il y a pas mal de différences entre les intérimaires. L’un fait des intérims dans l’espoir de décrocher un emploi fixe, alors qu’un autre ne veut travailler que pendant certaines périodes. On remarque aussi la tendance d’un recrutement et d’une sélection, par les agences, de collaborateurs horeca qui seront engagés plus tard pour une durée indéterminée. La période de travail inté-

Liste des agences de travail intérimaire Le gestionnaire horeca qui veut faire appel temporairement à un employé intérimaire a un grand choix d’agences de travail intérimaire. Vous pouvez vous procurer une liste complète auprès de la fédération des partenaires de l’emploi Federgon, Avenue du Port, 86 C (boîte 302), 1000 BRUXELLES Tél 02 203 38 03 | Fax 02 203 42 68 | E-mail : info@federgon.be (pvo)

rimaire compte comme période d’essai. Finalement, les agences intérimaires affirment qu’elles administrent des formations aux futurs travailleurs horeca. Elles essaient de prouver

ainsi qu’on a tort de dire qu’en engageant un travailleur intérimaire, on n’engage pas le travailleur le plus qualifié.

visit us at

booth 1100

Miko’s vast expertise and history in coffee blending and roasting has enabled us to offer you a range of coffee blends of supreme quality. We offer you the appropriate coffee concept for the 5 different disciplines within the hotel sector:  Breakfast/ restaurant  Bar/ hospitality  Hotel room  Meeting/ conference room  Back office For those who feel strongly about corporate responsibility and sustainability, we offer a complete concept “green” coffees: Puro Fairtrade Coffee.

octobre-novembre-décembre 2011

47

usiness

business

www.mikocoffee.com - info @mikocoffee.com - 0800 44088


management

Texte  BRU

De nos jours, on fait de plus en plus appel à l’achat de services tels que le nettoyage, l’entretien, la comptabilité, l’ICT, la gestion web ou de données, le F&B, etc. Dans ces cas de figure, on se réfère toujours plus aux SLA (Service Level Agreement). Les domaines qui sollicitent fortement les SLA sont les partenariats (ceux-ci allant plus loin qu’une relation ordinaire client-fournisseur), les prestations de service au sein d’un groupe/ d’une chaîne et même entre les départements d’une entreprise.

Le SLA est en vogue Utile Dans un SLA, la qualité et la disponibilité des services qui doivent être fournis sont décrits, afin que les risques soient minimalisés. Ceci offre au management la possibilité de gérer l’efficacité et le rendement des processus achetés. Grâce à un SLA, l’interprétation, le niveau de qualité et souvent aussi les coûts des services achetés sont fixes. Ainsi, le prestataire peut être tenu responsable s’il ne délivre pas le service ou la qualité convenus et à l’inverse, il peut aussi s’autoriser à refuser ou à facturer séparément des services supplémentaires. Un SLA répertorie toujours tous les droits et devoirs aussi bien de celui qui délivre que de celui qui reçoit les services, ce qui offre une meilleure base juridique. Les discussions concernant l’exécution du SLA sont alors fondées sur des ‘faits’ plutôt que sur des ‘hypothèses’. Un bon SLA est donc un outil de référence pour les deux parties et une sorte d’instrument de contrôle. Enfin, la mise en place d’un SLA est souvent l’occasion de revoir une offre de produit, les services livrés et utilisés, les processus, la structure de coûts, etc… et peut ainsi conduire à des projets d’amélioration. En soi, c’est souvent l’élan pour une sensibilisation, au sein de toute l’organisation, aux niveaux de service.

Flexible

48

business

business

Il est important de mettre en place des SLA bien ‘solides’ mais aussi ‘réalistes’. De bons SLA peuvent être réalisés uniquement si certaines conditions sont remplies. Les services achetés doivent coller parfaitement aux procédés de l’entreprise. Il faut bien réfléchir au contenu du SLA et de fréquentes concertations pendant la rédaction sont indispensables. Une fois que le service est lancé, il se pourra que certains aspects manquent en-

octobre-novembre-décembre 2011

core (ce qui donne le ressenti d’un service qui n’est pas à la hauteur), que des éléments du SLA soient inutiles (et coûtent de l’argent pour rien), que des aspects juridiques soient inadaptés, etc… De plus, en pratique il peut apparaître que le SLA ait été mis au point de façon trop rigide et que la flexibilité de la prestation de service en pâtit. Quoi qu’il en soit, toutes ces situations engendrent une perception de ‘mauvaise qualité’. Décrire la qualité visée/attendue est d’ailleurs toujours chose difficile (ce n’est donc jamais immédiatement parfait) et soumise à des changements/corrections (ce n’est donc jamais terminé). Une communication fréquente et claire, une consultation permanente et des possibilités ‘inhérentes’ d’ajustement sont donc essentielles à la réussite d’un SLA.

Un processus d’apprentissage En fonction de la situation pour laquelle un SLA doit être mis au point, un travail sur mesure sera plus ou moins nécessaire. L’aperçu joint est ainsi indicatif et n’est donc certainement pas complet ni limitatif. Reprendre tel quel les rubriques de l’aperçu (ou de modèles repris sur internet) serait une erreur. La mise en place de bons SLA demande de l’expérience et elle s’acquiert seulement en pratiquant ce qui représente une suite d’échecs et de réussites. Commencez par des SLA limités qui auront de préférence un impact direct sur le processus primaire (et qui feront tout de suite apparaître des améliorations notables) et affinez au fur et à mesure. Ça vous prendra du temps. Du temps pour la rédaction, pour la concertation, pour le suivi, pour les ajustements,… Ça vaut donc la peine de faire l’effort d’évaluer si les coûts de mise en place d’un SLA pourront être amortis (gestion de coûts et de

qualité). Enfin, il faut se rendre compte que pour la plupart des personnes impliquées, cela entraîne un processus de changement. Ouverture, explication, communication… sont donc cruciales. Mais en fin de compte… ça paye. Sources:

Service Level Agreements, A. de Touars, Hogeschool Diedenoort De serviceniveau-overeenkomst, Kompier, A.J. en Ouwehand C. Plusieurs check-lists SLA www.hbo-kennisbank.uvt.nl www.businessissues.nl

Les éléments possibles d’un SLA: ■■ ■■

■■

■■

■■ ■■

une description des parties concernées une liste des termes clairement définis et exhaustifs, abréviations et méthodes de contrôle/de mesure… les personnes compétentes (contact, prise de décision …) aspects introductifs et principes de base (l’objet du SLA, encadrement du contenu, but, objectifs, domaine d’application …) définition des intervenants une description détaillée du/des service(s), champ d’application compris: ❱❱ La fonctionnalité des services: -- Les services proposés -- Les heures de service (p. ex. pour l’entretien) -- Soutien et formations éventuels (par ex. pour des packages informatiques) ❱❱ Les exigences de performance demandées au service: -- Disponibilités et heures de service -- Conformités (au cahier des char-


Les avantages des SLA personnalisés ■■

la prestation de service peut être mieux ajustée à la demande

■■

il existe une obligation de résultat claire pour le prestataire

■■

cela montre nettement la relation entre l’objectif et les moyens engagés

■■

il y a une meilleure gestion des coûts

■■

c’est une référence claire pour les négociations de prix

■■

la consultation périodique et les ajustements réguliers améliorent les relations de travail entre le client et le fournisseur

■■

le monitoring et les mesures périodiques conduisent à d’éventuelles actions d’amélioration et à une amélioration de la qualité

■■

cela peut servir d’outil pour augmenter la valeur ajoutée et/ou apporter un meilleur positionnement sur le marché des produits et services

■■

■■

■■

■■

■■ ■■ ■■

■■

■■

■■

■■

■■

■■

■■ ■■

■■ ■■ ■■

la durée et la fin de l’accord la manière de prolonger la période de validité (tacitement, suite à notification ou après concertation) la manière de modifier le contenu du SLA (procédure de changement, quand et comment les demandes de modification peuvent être soumises, dans quelle mesure le changement de service demande une révision du SLA, mode de concertation…) la manière de revoir le SLA (occasions possibles, procédures, délais…) la manière d’invoquer la force majeure le mode de dissolution les coûts et tarifs (comment définir, comment calculer, limiter les hausses de prix, la monnaie…) le mode de paiement (délai de paiement, numéro de compte et formulation de la communication, procédure en cas de retard de paiement, procédure de contestation de facture…) la manière dont le service est suivi, mesuré, audité (ICP) qu’est-ce qui devra être/sera rapporté, à qui et à quel rythme le remboursement des dommages faisant suite à un service insuffisant la responsabilité et la procédure en cas de litige (procédure, implication de tiers (indépendant), arbitrage avec ou sans avis contraignant …) les sanctions en cas de non-respect des accords une clause de pénalité ou autre sanction clause de non-concurrence (p. ex. protection contre la reprise de personnel) particularités éventuelles et/ou annexes une clause de confidentialité une clause de loyauté (p. ex. “lu et approuvé le…”).

Stand 2333

business

■■

■■

octobre-novembre-décembre 2011

49

usiness

■■

ges, aux spécifications, à la législation, mais aussi à l’organisation interne (y compris les valeurs, croyances …) …) - Performance (niveau de service, cibles …) - Temps de réponse ou délai de livraison (p. ex. pour des services sur demande ou prestations de service liées au temps ou à des délais) - Solution de problèmes (helpdesk, service de réparation …) - Fixation des concertations - Aspects de sécurité (sécurité alimentaire et conditions de travail, accords relatifs aux incendies ou vols, sécurisation des systèmes ou données…) - Gestion de catastrophes (en cas d’accident, d’incendie …) - … ❱■ Les restrictions en vigueur: - Zone d’application (p. ex. filiales, locaux, utilisateurs, offre de produits dans la restauration…) - Achats/nombre de transactions/ utilisateurs minimum et/ou maximum - Limites commerciales (p. ex. prix des repas) - Dépendance d’autres organisations ou services - Limitation en temps (année scolaire, année calendaire, nombre de mois …) - … responsabilités et compétences description de la propriété (matérielle, intellectuelle …) et risques consignes lorsqu’il y a plus/moins de travail


salon

En tant que visiteur, vous trouverez à Horeca Expo les dernières nouveautés, techniques ou conceptuelles. Une offre très étoffée et variée de produits et services: alimentation et boissons, articles de décoration et d’hygiène, informatique, ustensiles pour petite et grande consommation, textiles, dispositifs de sécurité et articles de divertissement. Toutes les grandes marques et entreprises d’envergure seront présentes! (halls 1, 3, 7, 8)

Horeca Expo 2011  une offre impressionnante

Cette année, le plan du salon présente une grande nouveauté: le Parcours vert. Le suivre, c’est partir à la découverte d’un riche éventail de produits et solutions durables: produits locaux, modes de production respectueux de l’environnement, utilisation de matériaux recyclés ou 100% compostables, appareils économes en énergie et/ou en eau, prévention et recyclage des déchets, produits issus du commerce équitable, etc. Dans les halls 2 et 4 vous trouverez tout

pour la décoration de votre restaurant, hôtel ou bar: du mobilier et textiles jusqu’aux systèmes audio-vidéo. Vous y découvrez aussi tout pour l’aménagement de votre terasse: mobilier ‘lounge’, éclairage extérieur, chauffages et couvertures pour la terrasse, fumoirs,…

café, le tout dans de nouveaux stands attrayants. Seul Horeca Expo rassemble une telle variété d’exposants: vous pourrez vous arrêter aux stands de petits brasseurs artisanaux et à ceux de grandes marques. Les bières belges ne seront pas les seules stars présentes à Horeca Expo. Si vous cherchez du mobilier branché, une installation audio ou des systèmes d’éclairage LED, votre bonheur se trouve au hall 6! Boissons énergétiques, cocktails et une ambiance spéciale complètent l’offre.

Café World dans hall 1 mettra à l’honneur

50

business

business

tous les fournisseurs de café: des brasseries aux machines à bière en passant par le mobilier de

octobre-novembre-decembre 2011

Innovation Award Food & Beverages: crevettes crises vivantes de Lobster Fish www.lobsterfish.be / stand 1144

Innovation Award Equipment: le Cream Creator de Hillewaert

Chef’s Place dans hall 8 est le lieu de ren-

contre pour les grands chefs et sommeliers. Accès seulement sur invitation Un village VIP avec une sélection limitée de produits exclusifs et des ‘masterclasses’.

Le hall 5 présentera un panorama complet

des équipements de cuisines collectives et de restauration: unités de cuisine mobiles, barbecues, hottes, cuisinières high-tech, lave-vaisselle industriels, etc. Seul Horeca Expo rassemble un choix aussi gigantesque qui vous permet de regarder, de comparer et d’acheter à loisir!

Parmi ces Pionniers, le jury professionnel a choisi cette année cinq Innovation Awards:

www.palux.be / stand 1326-1330

Innovation Award Interior & Design: des verres Black Light de Billiet-Vanlaere www.billiet.be / stand 1342

Les pionniers et Innovation Awards de 2011 Comme chaque année, un jury professionnel composé d’experts de toutes les branches du secteur horeca a passé au crible les nouveautés en présentation au salon. Parmi ces nouveautés le jury a choisi 17 Pionniers et 5 Innovation Awards. Ces produits sont regroupés sur un mur de photos ‘Trendwall ‘ dans les halls 1 et 8.

Innovation Award Services: système en ligne pour les clients de restaurants qui ne se présentent pas de Stardekk www.stardekk.be / Stand 2219

Innovation Award Sustainability: assortiment de pangasius avec le certificat Global GAP de Marine Harvest Pieters www.marineharvest.com / Stand 8419


Les Pionniers • FOOD • Barry Callebaut: chocolat millésimé www.cacao-barry.com / à voir à la Chef’s Place

• Cavalicious: un cava glamour pour une bonne cause www.cavalicious.com / stand 8818

• Cnudde: des feuilles comestibles à base de pommes de terrre www.cnudde.com / stand 8633

• Koppert Cress: plantules aux nouvelles saveurs www.koppertcress.com / à voir à la Chef’s Place

• Portion Pack: sticks de Canderel à base de stevia www.portionpack.be / stand 1412

• Rougié: nouveaux produits au foie gras de canard www.rougie.com / stand 8819

• La William: vinaigrettes à la structure plus compacte www.lawilliamprofessional.be / stand 8403

• NON-FOOD • air & M’s: fumoirs avec purification d’air www.luchtzuivering-rookkamer.be / stand 8516

• Butz: cendriers jetables dans un support solide attaché au mur www.butzeurope.com / stand 4309

• CD Constructs: un grill atomisant les graisses www.cdconstructs.be / stand 5220

• Cleanic: robinet et distributeur de savon tout-en-un www.cleanic.be / stand 8631

• Cnudde: un présentoir-pyramide pour macarons www.cnudde.com / stand 8633

• Girbal – Le Soin du Vin : un support de table pour vin et champagne

Un thème. 8 variations.

www.girbal.be / stand 1426

• Mylunchbox.be: plate-forme de commande de repas www.mylunchbox.be / stand 8829

• Soons Rolluiken Zonwering: larges protections suspendues contre la pluie et le soleil www.soons-zonwering.nl / stand 2320

Une série d’accessoires équivaut à une symphonie: un motif, interprété huit fois par des virtuoses. Des accessoires de salle de bains haut de gamme, dont les variations se manifestent par les détails. Composez votre ambiance de salle de bains personnelle, pour la grande présentation, les notes douces, pour vous. www.emco-benelux.com

• SD Trading : un service design, jetable et biodégradable www.sdtrading.eu / Chef’s Place

• Vandemoortele: campagne “Plantez votre forêt”

12.04.11 17:14

octobre-novembre-décembre 2011

51

usiness

anz_hotelbusiness_vara_90_265.indd 2

business

www.vandemoortelefoodservice.be / stand 8201


Programme des activités - Dimanche 20 novembre 2011 14h00: Démonstration par Alexandre Bourdeaux, Conseiller Technique Callebaut Organisation: Callebaut 15h30: Chapitre de l’Ordre des Maîtres-Distillateurs de Flandre Orientale Organisation: O’de Flander

- Lundi 21 novembre 2011

- Mardi 22 novembre 2011 10h00: Le droit de l’environnement

dans l’horeca Organisation: FED HoReCa Vlaanderen 11h00: Journée nationale du frituriste Organisation: Unafri 11h15: La flexibilité du travail dans l’horeca Organisation: FED HoReCa Vlaanderen 11h30: Meilleur chef de cuisine collective de Belgique 2011 - 2012 Organisation: Vlaamse Vereniging van Grootkeukenkoks (VVG)

Organisation: Toerisme Vlaanderen 11h15: Case: Le premier grand hôtel passif massif au monde par Global Hotel Construction 12h30: Démonstration par Alexandre Bourdeaux, Conseiller Technique Callebaut Organisation: Callebaut 14h30: Démonstration par Dominique Persoone, The Chocolate Line Organisation: Horeca Expo 16h00: Démonstrations par les élèves de l’école hôtelière de Gand Organisation: Hotelschool Gent

9h30: Congrès Foodservice

- Mercredi 23 novembre 2011

- Jeudi 24 novembre 2011

Organisation: Foodstep (inscription via Foodstep) 10h00: Présentation du nouveau Guide Belux Michelin 2012 Organisation: Michelin (sur invitation) 10h30: Concours Jeune Talent Disciples d’Auguste Escoffier Benelux Organisation: Les Disciples d’Auguste Escoffier Benelux 13h00: Meilleur Cuisinier de Poisson de l’Année 2011 Organisation: Vlam

09h30: Colloque: Développement durable et

09h30: Colloque: $ocia£ m€dia !?

catering: tendance à la mode ou gage d’avenir? Organisation: ASFORCOL/HFDV/RCMB/ VGRB/VVG 10h00: Le droit de l’environnement dans l’horeca Organisation: FED HoReCa Vlaanderen 11h15: Atelier sur la publicité (négative) et les nouveaux médias Organisation: Guidea – Kenniscentrum voor toerisme en horeca 10h30: Présentation de la Clé Verte

Making Money With Social Media Organisation: Plantijn Hogeschool, Antwerpen 10h00: Le droit de l’environnement dans l’horeca Organisation: FED HoReCa Vlaanderen 11h15: La flexibilité du travail dans l’horeca Organisation: FED HoReCa Vlaanderen 12h00: Démonstrations par John Maes, chef de La Cuisine d’un Gourmand, et Simon Fosty Organisation : SIIN ( Scientific Institute for Intelligent Nutrition)

QUAND & OÙ

52

business

business

INFOS PRATIQUES

Dimanche 20 jusqu’au jeudi 24 novembre 2011 de 10h30 à 19h00 Flanders expo, Gand

octobre-novembre-décembre 2011

ACCÈS Enregistrement préalable obligatoire sur www.horecaexpo.be. Après l’enregistrement vous recevrez un e-mail de confirmation avec un code-barre à imprimer et à emmener au salon. Le code d’enregistrement est valable pour une personne et une visite. Si vous ne vous êtes pas enregistré au préalable, vous pouvez acheter un ticket d’entrée (€ 40) à la caisse.

CATALOGUE Consultable en ligne dès la mi-novembre sur www.horecaexpo.be. Au salon : gratuit à l’entrée.

EVÉNEMENTS Consultez www.horecaexpo.be.


salon

Heimtextil, le salon international du textile d’ameublement et de la maison se déroulera du 11 au 14 janvier 2012 à Messe Francfort. Heimtextil 2011 comptait cinq pourcent d’exposants supplémentaires et trois pourcent de visiteurs supplémentaires par rapport à l’année précédente. Heimtextil expose une offre globale unique pour l’aménagement textile des intérieurs, dont l’horeca n’est pas exclu.

Comme salon international professionnel le plus important pour le textile d’ameublement et de la maison, Heimtextil possède une fonction particulière relatif au

baromètre de tendance et standard du textile de qualité, avec le design et l’innovation comme fonctionnalité. C’est pourquoi, Messe Francfort a créé déjà, en 1991, les tendances Heimtextil et fournit aux développeurs de projets, aux équipes de créativité, aménageurs et designers une orientation valorisante et des propos dignes de foi. Tous les ans, un autre membre de Trendable est responsable de la diffusion des tendances de Heimtextil. Le grand public a pu connaître les résultats de la Trendtable et du catalogue des tendances de Heimtextil 20122013, dans le cadre du salon professionnels Tendance (du 26 au 30 août 2011) à Francfort/Main (consultez aussi www.heimtextil-trends.com. Contract Creations se concentre sur les concepteurs, architectes, exploitants hôteliers et designers d’intérieur. Un Contract Guide est élaboré, depuis des années. Il contient un aperçu des designers du salon. 350 exposants se sont déjà inscrits pour 2012. On découvrira plus d’informations à ce sujet sur www.contact-contract.com. Le Coupon Business Finder est un élément neuf à Heimtextil 2012.

Il s’agit d’une liste thématique d’exposants, qui procure un tour d’horizon d’exposants. Le groupe-cible est le commerce de détail et l’aménagement d’intérieurs. Cette année, le Textile ‘Vert’ est mis sous la loupe. Le volume du marché de textile durable pour la literie et le bain représente environ 400 millions d’euros en Europe et en Afrique du Nord, avec un pourcentage de croissance annuelle d’environ 10%. Le ‘Green Directory’ est édité à ce sujet. Sunstainability fait aussi partie du programme des conférences ‘Let’s talk about it…’, au cours desquelles sont aussi évoqués les thèmes ‘Green Hospitality’ et ‘Future Hotel’, en collaboration avec le magazine renommé d’architecture AIT et la fédération hôtelière allemande (IHA). Des orateurs donnent des informations sur les développements du marché dans le secteur des projets et procurent des tuyaux pratiques et des suggestions. Plus d’info via Messe Benelux Belgique-Luxembourg SPRL, info@belgium.messefrankfurt.com

pleins feux sur le contract business Ambiente maintient le cap sur le succès: quatre mois avant son inauguration,la plus importante foire des biens de consommation au monde est déjà au complet. Du 10 au 14 février, quelque 4.500 exposants feront à nouveau de Francfort le rendez-vous incontournable du secteur des biens de consommation. Le parc d’exposition, avec ses quelque 330.000 m² bruts, est entièrement occupé. Le secteur de l’offre Dining sera installé la partie est du parc d’exposition. Giving et Living, quant à eux, se partagent la partie ouest. Avec ses trois segments de l’offre, Ambiente reflète tout l’éventail des biens de consommation touchant à la table, la cuisine, le ménage, la dégustation, les cadeaux, la décoration et l’intérieur.

Le contract business: un segment en plein essor dans le monde

54

business

business

En 2012, Ambiente met l’accent sur le ‘contract business’ et étendra ses activités dans ce segment en pleine croissance dans le monde. On entend par ‘contract business’

octobre-novembre-décembre 2011

l’équipement complet de locaux à usage professionnel. ‘Le contract business’ gagne toujours plus en importance dans l’industrie des biens de consommation. “Ce segment du marché a un beau potentiel, connaît une belle croissance et sera à l’avenir toujours plus présent comme canal de distribution lucratif”, déclare Nicolette Naumann, la directrice d’Ambiente. Entre 150 et 200 exposants d‘Ambiente sont listés comme partenaires pour le contract business. Ce sont des fabricants qui peuvent équiper des locaux de grande dimension grâce à leur professionnalisme, leur fiabilité et leur qualité. On compte surtout parmi leurs clients les hôtels et les restaurants de qualité, les bureaux de direction dans les entreprises,les navires de croisière ou les yachts. Le contract business est un moyen de se diversifier et de se positionner face aux concurrents. A partir de 2012, Ambiente sera donc encore plus intéressante pour les décideurs dans ce domaine, c’està-dire les décorateurs, les architectes d’intérieur, les constructeurs de bateaux et la HRC de haut niveau. Pour ce groupe cible, un package ciblé a été conçu qui rend une visite à la foire encore plus fructueuse: on y trouve entre

autres une exposition spéciale, des visites commentées et une série de conférences consacrées exclusivement au contract business.

Nouveau à Ambiente 2012 En sa qualité de rendez-vous international du secteur, Ambiente constitue une fois encore la scène la plus importante pour la présentation des tendances et les spots du design. La présentation spéciale ‘Solutions’ est une nouveauté en 2012: les consommateurs sont en quête de solutions judicieuses en matière de cuisine, de dégustation et d’arts de la table. La présentation ‘Solutions’, dont Sebastian Bergne est le commissaire et l’agenceur, en donne un aperçu et présente de véritables solutions techniques. Messe Frankfurt attire à Ambiente les designers débutants et leurs idées innovantes avec son programme de promotion ‘Talents’. Outre les Talents des segments Loft et Table Contemporary, on découvrira pour la première fois en 2012 un espace Talents dans le segment Carat dans le hall 9.3. Les jeunes designers y présenteront leurs créations et leurs idées originales sur le thème des bijoux et des accessoires personnels. Pour plus d’infos: www.ambiente.messefrankfurt.com.


DOMOTEX 2012

>> Business meets lifestyle

Du 14 au 17 janvier, le plus grand salon du tapis et des revêtements de

commerce de gros, du commerce spécialisé et de la vente de meu-

sol au monde présente les tendances des sols de la saison 2012/2013.

bles, de l’architecture, de l’architecture d’intérieur et du design et de

Le DOMOTEX est à la fois une plate-forme commercial et un salon

l’artisanat, le DOMOTEX réserve les nouveautés et les points forts du

spécialisé dans le design des sols, ce qui en fait le rendez-vous le plus

secteur de l’habitat et des espaces publics. Forum entièrement dédié

important dans le calendrier du secteur international du tapis et des

à l’architecture, contractworld réunit à Hanovre tous les architectes,

revêtements de sol. Les leaders mondiaux du marché hissent le pavil-

architectes d’intérieur, concepteurs et designers désireux d’échanger

lon à Hanovre, la première édition du Wood Flooring Summit est at-

informations et expériences dans un cadre de haut niveau. Avec son

tendue avec impatience et une occupation optimisée du parc des

vaste programme, il est devenu au fil des ans un important volet du

expositions ainsi que de nouveaux services en ligne offrent les meil-

Salon mondial des revêtements de sols – DOMOTEX – et le rendez-vous

leures conditions préalables à une activité de niveau international.

incontournable des professionnels de l’architecture. L’édition 2012

C’est sous le mot d’ordre du ‘Customized Living’ que 1 400 exposants

comportera de nombreuses interventions, tribunes d’information et

de plus de 60 pays dévoilent leurs nouvelles collections et innovations

opportunités d’échange et de dialogue entre exposants et visiteurs.

en matière de design : des tapis noués main et des tapis mécaniques

Le succès que remporte contractworld chaque année tient à la com-

aux revêtements de sol textiles et élastiques, en passant par les par-

plémentarité de ses deux manifestations clés, contractworld.congress

quets et stratifiés. Aux visiteurs internationaux qui sont les acteurs du

et contractworld.exhibition.

INFO GLOBAL FAIRS NV, Représentation belge de Deutsche Messe AG, tél. 016-734551 - www.messe.be

Comment imputer vos achats d’huiles et de graisses de friture dans votre compatbilité ? Très simple : considérez-les comme des frais ! L’ancien adage qui disait que “1 litre d’huile de friture signifie 10 kg de frites vendues”, n’est plus d’actualité depuis des années ! Votre huile de friture “se dégrade” principalement à cause de la chaleur et des résidus qui s’y trouvent, et donc plus uniquement à cause des quantités de frites que vous y préparez. Voilà pourquoi les factures d’achat des huiles et graisses sont comptabilisées comme des frais dans le régime de comptabilité forfaitaire des friteries, et ne constituent pas une base de calcul du chiffre d’affaires. D’un point de vue santé, ce serait injustifiable : les exploitants seraient incités à changer leurs huiles ou graisses moins régulièrement.

Versez les huiles et graisses utilisées dans le fût mis à disposition par votre collecteur agréé par Valorfrit. Placez ce fût dans un endroit fermé auquel n’ont accès que votre collecteur et vous-même. Réclamez toujours un bon de collecte. Signez-le en contrepartie de l’enlèvement de vos huiles ou graisses. Gardez bien cette preuve, non seulement pour prouver que vos huiles et graisses ont bien été collectées, mais aussi pour les tombolas de Valorfrit ! (cicontre)

Conseils de cuisson pour des frites saines et délicieuses Comment optimaliser l’utilisation de votre huile ou graisse de friture ? • Ne la chauffez pas trop : max. 175°C ! • Réchauffez-la progressivement (ex. en 3 étapes 80° 120° - 170°C avec une pause d’un quart d’heure). • Baissez le thermostat quand la friteuse n’est pas utilisée. • Enlevez la glace des produits surgelés avant de les frire. • Ne faites pas frire trop de produits en même temps, sinon la température baissera. • Enlevez tous les résidus alimentaires de la friteuse. • Changez l’huile ou la graisse à temps. Achetez éventuellement un testeur.

Gagnez à la tombola de Valorfrit ! Valorfrit organise des tombolas sur base des bons de collecte des huiles et graisses utilisées, et vous y participez automatiquement ! Tous les 2 mois, un tirage au sort détermine les gagnants sur base de la liste des collectes effectuées par les collecteurs agréés par Valorfrit sur la période considérée. Les gagnants reçoivent une lettre, avec mention de la collecte gagnante. Afin de recevoir leur prix, ils doivent faxer ou envoyer par la poste une copie du bon de collecte gagnant à Valorfrit. Et le jeu en vaut la chandelle : Valorfrit distribue tous les 2 mois de nombreux prix, comme des chèques-cadeaux ou des Subito.

Plus d’infos sur www.valorfrit.be

business

Vos clients apprécient des frites saines et délicieuses. Voila pourquoi vous devez changer votre huile ou votre graisse à temps, et on peut le contrôler. Conservez bien les bons de collecte de vos huiles et graisses utilisées, afin de pouvoir le prouver. L’AFSCA vérifie lors de ses contrôles la qualité des huiles et graisses. Par ailleurs, les autorités régionales en charge des déchets (OWD et IBGE et OVAM) peuvent contrôler votre “registre des déchets”. Une farde, dans laquelle vous conservez les bons de collecte de vos huiles et graisses utilisées, suffit. Pour être en ordre avec la législation relative aux déchets, vous devez conserver ces bons pendant au moins 5 ans.

Que faire de vos huiles et graisses utilisées ?

octobre-novembre-décembre 2011

55

usiness

Frire sans se prendre la tête !


publiscopie

Une chambre d’hôtel moderne ne doit pas seulement rayonner le luxe et le confort, mais elle doit surtout créer une véritable sensation familiale. Ce n’est possible que si le mobilier, l’intérieur, le textile de décoration et l’éclairage sont en harmonie. Il faut donc confier de préférence l’aménagement

Himpe-Desmet  Travail à la carte pour l’hôtelier

d’une chambre d’hôtel à des professionnels qui sont familiarisés avec toutes les disciplines. Comme la firme Himpe-Desmet qui, comme nulle autre, se charge de réaliser du travail à la carte pour l’hôtelier. La firme ouest-flamande s’est lancée dans le commerce du textile d’hôtel à la fin des années ‘70. A cet effet, elle dispose de son propre atelier de confection, ce qui lui permet de réaliser les produits textiles, tels que les rideaux et les couvre-lits, conformément aux souhaits du client. Plus tard, Himpe-Desmet a diversifié son activité avec le mobilier d’hôtel. Le spécialiste établi à Izegem est d’ailleurs le distributeur exclusif d’un certain nombre d’enseignes haut de gamme. Enfin, Himpe-Desmet s’est également spécialisé dans le revêtement de murs, les collections de tapis et l’éclairage. Ainsi, la firme peut se charger de l’aménagement global d’une chambre d’hôtel.

Travail à la carte Si un nombre croissant d’hôtels opte en faveur de Himpe-Desmet, ce n’est pas seulement en raison de sa solide réputation en tant qu’entrepreneur pour le textile et le mobilier horeca. Les hôteliers apprécient particulièrement que la firme se charge de l’habillement total de la chambre d’hôtel. Les spécialistes de Himpe-Desmet se mettent autour de la table avec l’hôtelier pour développer des avant-projets. Les besoins spécifiques et le budget disponible sont toujours pris en considération. L’entreprise tient toujours compte de l’ambiance dans l’hôtel. Le résultat est un travail sur mesure pour chaque chambre d’hôtel,

qu’il s’agisse d’une construction neuve ou de rénovations.

Références Himpe-Desmet est devenu, comme affirmé ci-dessus, toute une notion dans le domaine de l’aménagement global de chambres d’hôtel. La firme ouest-flamande ne limite pas ses activités à sa propre province, mais réalise des chambres d’hôtel prêtes à louer du littoral jusque dans les Ardennes. Plusieurs hôtels étrangers ont d’ailleurs déjà fait appel au savoir-faire de Himpe-Desmet. Parmi les dernières réalisations citons l’Hôtel Duinse Polders à Blankenberge, où 42 chambres ont été complètement rénovées. A Kluisbergen, le ‘Woon- en Zorgcentrum SintJozef’ (Kloosterhof) a également fait appel à Himpe-Desmet. Ensuite, les chambres de l’Hôtel Maxim à La Panne et de l’Hostellerie Hof De Draeck à Teuven ont également été aménagées par la firme ouest-flamande. Ciaprès, vous trouverez d’ailleurs quelques illustrations du résultat du travail à la carte de Himpe-Desmet.

Himpe-Desmet bvba

votre fournisseur de chambres d’hôtel prêtes à louer Kortrijksestraat 183 8870 Izegem Tél.: 051 30 50 95 Fax: 051 31 30 72 www.himpedesmet.com


Himpe Desmet Un choix très varié de meubles et de textile pour l’hôtellerie Himpe-Desmet est une entreprise d’aménagement spécialisée dans le mobilier et le textile hôteliers. Cette firme propose différents programmes de mobilier pour chambres d’hôtel, variant du classique au style moderne et branché. Le large choix permet de combiner à l’infini pour réaliser un aménagement fonctionnel de toute chambre d’hôtel.Himpe-Desmet s’occupe d’installer un revêtement adapté des parois et des sols, avec des couvre-lits et des rideaux pour une finition

• Romantique et élégant ou simple, mais original et bien réfléchi.

personnalisée. Les sommiers tapissiers et les matelas garantissent parfaitement sommeil et confort de sorte que vos hôtes vous en féliciteront spontanément.

• Intégrer des exigences pratiques dans un design moderne. • A la carte ou mobilier de production? > Voilà quelques-unes des considérations qui contribuent à un aménagement chaleureux et accueillant pour l’hôtel. Nou vous apportons aide et conseil pour réaliser une chambre d’hôtel de bon goût et pratique avec une finition économique.

La ligne la plus jeune et la plus moderne en bois de chêne Noir lave, vert musk ou chêne clair

Une tête du lit haute contribue à un aspect moderne et élégant. A combiner de préférence avec un lit particulièrement surélevé.

Réalisation récente : Zorghotel Pupiter Kluisbergen, Un hôtel où sont offerts un service adapté et une assistance sur mesure

Himpe Desmet bvba Kortrijksestraat 183 8870 Izegem T.+32(0)51-30 50 95 F.+32(0)51-31 30 72 www.himpedesmet.com info@himpedesmet.com

Des solutions sont également disponibles pour les chambres aménagées en studio.


Horecabeurs Bredene >> unique à la côte En 2012 Horecabeurs Bredene présente sa

Point

quatrième édition déjà et l’organisation peut

l’approche pragmatique très appréciée aussi

caractéristique

de

ce

salon

est

se fier d’être unique à la côte. Pendant ces

bien par les exposants que les visiteurs. Cha-

quatre ans le salon Horecabeurs s’est non seu-

cun se rencontre de façon accueillante et

lement développé à un valeur fixe à la côte,

conviviale, les contacts sont noués et établis

mais le salon s’est classé entre-temps parmi

dans une ambiance décontractée. Nouveau

un des plus grands salons printaniers pour

élément cette année est que les visiteurs

l’horeca. Pendant la première édition les visi-

peuvent s’enregister en ligne avec leur carte

teurs ont pu rencontrer 32 exposants. Quatre

d’entrée et leur code d’enregistrement.

ans plus tard l’organisation se fie d’annoncer

Vous retrouvez une invitation gratuite pour le

plus de 100 exposants sur une superficie de

salon dans cette édition. Vous pouvez vous en-

plus de 4.000 m².

registrer à partir du 30 janvier 2012.

INFO info@ horecabeurs.be • T: 059 56 19 72 - www.horecabeurs.be

Salon professionnel du 27 février au 1 mars 2012 MEC Staf Versluys w w w. hore cabeur s . b e Autonoom Gemeentebedrijf Bredene // Kapelstraat 76, 8450 Bredene T 059 56 19 60 • F 059 56 19 69 // info@horecabeurs.be

Photo couverture Suites @ FEEK est une réalisation de:

bvba Evolution Media Group,

Rédacteur en chef Piet Desmyter

Media Consultants

Michèle Grassi - Cis Engels - Annick Bauwens Robert Vandeweghe

Comité rédactionnel

François Pierssens, Melle van der Velde, Georges Keters, René Van Hoof, Robert Petit. Jan Vermeersch, Peter Van Oyen

Tirage

3.769 ex.: 2.074 NL - 1.695 FR.

58

business

business

COLOFON

Vlasstraat 17, 8710 Wielsbeke Tél. 056-60 73 33 | Fax. 056-61 05 83

octobre-novembre-décembre 2011

Diffusion

Le Boucher/Food Industry

Tous les hôtels reconnus en Belgique, résidences hôtels, maisons de repos et homes de luxe, et b&b. Le magazine est envoyé au nom même des responsables qui interviennent au niveau des décisions.

la revue pour le secteur des viandes et salaisons.

Mise en page & Imprimerie

Editeur responsable

Autres éditions: Horeca Revue

Abonnement annuel

Oranje, Wielsbeke

Magazine spécialisé national pour l’Horeca.

Cafe Revue

Revue professionnelle pour cafés & tavernes, marchands de bière et brasseries.

Pain & Pâtisserie

Magazine spécialisé pour les boulangeries, pâtisseries, chocolateries, glaceries. Piet Desmyter, Vlasstraat 17, 8710 Wielsbeke Belgique: 4 num.: € 12 Etranger: 4 num.: € 27 Versement au compte: ING 385-0451160-76

Revue professionnelle pour les institutions et les collectivités.

Une reproduction, même partielle des articles et projets publicitaires et rédactionnels est réservée au copyright de la revue. Chaque collaborateur est responsable pour son article.

La revue pour la restauration rapide.

Nederlandstalig tijdschrift op aanvraag.

Catering

Friteries&Snacks


REMPORTEZ DE NOMBREUX PRIX EN RECYCLANT VOS HUILES ET GRAISSES DE FRITURE. VENEZ NOUS RENDRE VISITE À HORECA EXPO !

FRITURISTE DE L’ANNÉE 2012 : BIENVENUS À LA REMISE DES PRIX AU SPEAKER’S CORNER (HALL 8), LE MARDI 22/11 À 14 H !

Valorfrit vous aide à recycler vos huiles et graisses de friture usagées, en collaboration avec les collecteurs agréés. Ils vous fourniront tous les documents nécessaires à une administration complète et conforme de vos collectes. Que vous ayez déjà un collecteur ou non, cela n’a pas d’importance ! Rendez-nous visite et qui sait… vous gagnerez peut-être l’un des deux chèques-voyage d’une valeur de 500 € ou l’un des 200 billets de Subito !

VOUS NOUS TROUVEREZ SUR LE STAND 8314 D’HORECA EXPO

Plus d’informations : www.valorfrit.be


Sofitel Brussels Le Louise

LA TECHNOLOGIE à visage humain

Vous nous connaissez en tant que loueur d’écrans plats professionnels (Samsung, Philips et LG) mais saviez-vous que notre offre de services en tant qu’intégrateur comporte également infrastructures réseaux, IPTV, têtes de réseaux numériques, services interactifs,Wifi et bien d’autres équipements?

High tech et savoir-faire à votre service

av. Huart Hamoir 55 1030 Bruxelles Tel + 32 2 247 93 50

Fax +32 2 247 93 60 info @ screenservices.be www.screenservices.be


/hotel_business_112011_fr