Issuu on Google+

Mauve sylvestre La Grande Mauve (Malva sylvestris) Famille des : Malvacées

Description : Plante bisannuelle poilue, assez grande (1m50 maximum) ayant des tiges dressées, parfois étalées puis redressées. Feuilles alternes, réniformes a arrondies possédant 3 à 7 lobes dentés assez ronds. Les fleurs (2 à 3 cm de diamètre) possèdent 5 pétales, sont de couleur roses à pourpres, en forme de coeur, avec 3 nervures plus foncées. Les filets des étamines sont soudés entre eux sur toute leur longueur, sauf au sommet. Ceci est caractéristique de la famille des Malvacées. Les fruits sont circulaires et sont formés de nombreux carpelles accolés. La Racine est de couleur blanche, assez développée.

Propriétés Médicinales : L'usage de la mauve est très recommandé en cas de constipation ou d'irritation du tube digestif. Toutes les parties de la plante sont émollientes (grâce aux mucilages), laxatives, et Expectorantes.La fleur, appliquée en compresses peut aider à soigner les orgelets en sels minéraux, en vitamines A,B1,B2 et C ainsi qu'en protéines complètes.

Origine/Habitat : Prés, terrains vagues, bords des routes, haies sur talus, sur sol bien sec et drainé. Utilité culinaire : La mauve est une plante très appréciée depuis l'Antiquité. Certains auteurs pensent que les hommes préhistoriques en faisaient leur met quotidien. C'était une plante très appréciée par Charlemagne qui en raffolait.


Les feuilles de mauve restent tendres durant toute la vie de la plante. Feuilles et fleurs se consomment crues ou cuites (toutefois, pour les salades, les jeunes feuilles vert clair, sont meilleures). La texture mucilagineuse de la plante n'est pas appréciée de tous mais ont peut mettre à profit ce "défaut" et confectionner des "fondues végétales" avec les mauves. Toutes les mauves sont comestibles de la même manière. La Mauve est consommée et appréciée comme légume en Algérie et bien d’autres pays. C'est làbas un produit courant des marchés. "Oui, c'est fameux bouilli comme des épinards avec une tête d'ail et salé. Les jeunes feuilles avec les tiges, hachées sommairement et le tout jeté dans l'eau bouillante, laissez cuire un certain temps mais pas trop. Nous ne différencions pas les espèces sinon qu'il a plus à manger sur la grande mauve que sur la petite."

Attention : Il faut toujours ramasser une plante dans des endroits propres, pas près d'une route, usine ou déchetterie. Texte écris part : Gossiome Alexandre et Amel Zergane


Mauve syvestre