Page 60

L’ACTUALITÉ DES ENTREPRISES MAYTRONICS s’engage dans l’ère industrielle pour ses couvertures Aqualife Avec son nouveau site implanté à La Ciotat de 4 500 m2 dont 2 700 m2 exclusivement dédiés à la fabrication, Maytronics affiche clairement ses ambitions de leader sur le marché de la couverture automatique. Ses atouts : une qualité d’exécution exceptionnelle et une approche entièrement tournée vers le professionnel. Rencontre. C’est avec Marie-Pierre Fraychet du Marketing, Olivier Chareyron, Directeur Technique et Stéphane Ledru, Sales & Marketing Manager que nous avons pu explorer ce nouvel outil industriel, en activité depuis janvier 2016. Une visite in situ qui a pu nous révéler l’ampleur de la distance parcourue par la couverture Aqualife de Maytronics. Sophistication de fabrication et rigueur de l’organisation ont permis de mettre au point un véritable « pôle couverture » !

Siège de Maytronics France, La Ciotat (13)

La nouvelle machine automatique

Passer à l’industrialisation, pourquoi et comment ?

Olivier CHAREYRON Directeur Technique, fait partie de l’équipe R&D qui compte également un ingénieur et un testeur : « Nous sommes là pour apporter des solutions à nos clients et leur faciliter l’installation »

Marie-Pierre FRAYCHET Responsable Marketing

60 - Spécial PROS n° 17

Olivier Chareyron nous indique qu’au début 2009, la production de couvertures ne représentait que 250 pièces par an sur l’ancien site de Perpignan. Elle n’a pourtant cessé de monter en puissance pour atteindre 1 500 pièces l’année dernière, en 2015. Cette progression était cependant devenue problématique : trop de main d’œuvre, un outil « artisanal » inadapté à la production de masse, une finition efficace mais qui pouvait être améliorée… Bref, une transformation radicale de la méthode de production s’imposait si l’on souhaitait continuer à monter en puissance. Marie-Pierre Fraychet insiste sur l’importance de ce nouvel outil industriel, qui compte des machines entièrement automatisées spécialement mises au point et conçues pour Maytronics. Un investissement conséquent, mais porteur d’une quantité d‘améliorations. « Aujourd’hui précise t-elle, nous sommes capables, grâce à cet outil, d’approcher la perfection en matière de réalisation. En effet, le procédé automatique de collage des bouchons sur les lames PVC garantit une exécution parfaite et assure une continuité visuelle entre la lame et le bouchon, sans surplus de matière. Le système fonctionne sur un principe de convoyage des lames et des bouchons puis de collage par injection et se termine par un emballage automatique par fagots. Résultats : plus de qualité, une fiabilité assurée par l’automatisation et les contrôles, une main d’œuvre réduite optimisant les coûts de fabrication et enfin une rapidité de production qui nous permettra d’assurer 1 700 couvertures dès cette année ». Olivier Chareyron avoue même qu’à court terme, l’ambition est d’atteindre 2 000 couvertures par an. Un chiffre parfaitement raisonnable compte tenu des installations du site !

Pour parfaire l’esthétisme, Maytronics développe désormais une palette de solutions complètes pour les couvertures automatiques avec caillebotis en fond de bassin. Le caillebotis immergé devient un espace de détente et de convivialité. Plusieurs solutions sont proposées pour répondre aux attentes des utilisateurs et aux contraintes des différentes configurations des bassins : poutre aluminium avec caillebotis encastrés ou poutre inox avec caillebotis recouvrant.

Special PROS #17  

Le magazine des métiers de la piscine et du spa