__MAIN_TEXT__

Page 1

NUMÉRO SPÉCIAL ARCHIVES

EUROPA STAR PREMIERE LE JOURNAL DE L’ÉCOSYSTÈME HORLOGER SUISSE

NO 5/18 (Vol.20) NOVEMBRE 2018 | 12.00 CHF/€ | EUROPASTAR.CH

ISSN 2297-4008

ÉDITORIAL

Mémoire horlogère Serge Maillard

Vacheron Constantin

Que restera-t-il de notre époque? Emails et SMS sont fugaces. On «nettoie» régulièrement sa boîte de courriers électronique, manière élégante de dire que l’on jette tout. Les conversations par Skype, pour importante qu’en soit la teneur, ne seront jamais archivées. Nos pho-

Toute une vie en images peut aujourd’hui s’effacer en une seconde. tos, autrefois tirées avec soin, s’accumulent pas milliers dans des albums à la merci de l’obsolescence programmée. Toute une vie en images peut aujourd’hui s’effacer en une seconde. Notre civilisation est celle d’une profusion jamais vue de communication instantanée... vite oubliée et précaire. Jusqu’à une époque récente, en revanche, l’essentiel était consigné par écrit. Pour communiquer entre l’Europe et les Etats-Unis, il s’agissait de correspondre par lettres, puis par fax. «Il est bien plus facile d’archiver les siècles passé que le présent, explique dans notre dossier Flavia Ramelli, la cheffe archiviste de Patek Philippe. Aujourd’hui, l’essentiel est peut-être devenu virtuel.» En horlogerie, la question de la «mémoire» n’a sans doute jamais été aussi importante. Combien de rééditions, de réinterprétations, de records aux ventes aux enchères... quand ce ne sont pas des bestsellers quasiment ininterrompus depuis leur

création il y a de cela plusieurs décennies. La culture de la mise par écrit des temps passés, alliée aux nouvelles technologies de numérisation et de communication, fait des miracles: les manufactures «sécurisent» à présent leur patrimoine, pour le valoriser. Dans une industrie qui a perdu de sa fonctionnalité, on est bien conscient que le salut passe par le statut, le patrimoine, une certaine idée de la transmission. Même les nouveaux venus sur Kickstarter, loin de se concentrer sur la seule «performance», cherchent à tout prix à se rallier à une forme de tradition, d’héritage, de passé glorifié. En horlogerie, loin de tuer la montre mécanique, l’ère numérique a revalorisé des périodes que l’on pensait révolues. Les réseaux sociaux comme Instagram favorisent encore plus la montre vintage que l’Apple Watch! Est-ce le signe d’une forme de nostalgie? L’horlogerie répond d’abord aux attentes d’un public qui, en Occident en particulier, vénère l’élégance intemporelle des années 1950, celle des Mad Men, ou l’esprit de folie des Sixties. Au contraire d’un futur inquiétant, entre crise écologique, ruptures technologiques, régression sociale et affrontements de civilisations, bien décrit dans la série Black Mirror. «En design, on revient systématiquement aux années 1970, car c’est sans doute la dernière décennie où l’on considérait l’avenir avec enthousiasme et optimisme», souligne très justement Davide Cerrato, le responsable de l’horlogerie chez Montblanc.

Les réseaux sociaux comme Instagram favorisent encore plus la montre vintage que l’Apple Watch! C’est dans ce contexte de forte valorisation du passé qu’Europa Star numérise un patrimoine unique: plus de 90 ans d’archives horlogères! Nous en présentons les premiers éléments dans ce numéro dédié au patrimoine. Mais nous ne tomberons pas dans la nostalgie: pour nous, ce travail sert à préparer notre avenir. Comme un nouveau départ.

Le nouveau modèle Carl F. Bucherer Heritage DoublePeripheral Limited Edition DR

par

Le mouvement révolutionnaire de Carl F. Bucherer

Par Serge Maillard

Fêtant cette année 130 ans d’histoire, la grande maison lucernoise Bucherer donne une nouvelle dimension à sa marque horlogère Carl F. Bucherer, particulièrement innovante pour son utilisation pionnière de la masse oscillante périphérique. Un modèle exceptionnel a été conçu pour cette occasion. Et un nouveau terrain de jeu s’ouvre pour la marque aux Etats-Unis. Explications. (Lire en page 3)


LE RETOUR DES CLASSIQUES:

COUNT ON ME

IL Y A PLUS DE 50 ANS, LA DS PH200M ÉTAIT L‘UNE DES PREMIÈRES MONTRES ULTRA-ROBUSTES ET ÉTANCHES MUNIE DU CONCEPT DOUBLE SÉCURITÉ. AUJOURD‘HUI, AVEC SA NOUVELLE ÉDITION, CERTINA ALLIE L‘ART HORLOGER MODERNE AU CARACTÈRE INTEMPOREL D‘UN VÉRITABLE CLASSIQUE. CERTINA.COM DS PH200M · RÉÉDITION CONTEMPORAINE · MOUVEMENT AUTOMATIQUE · SWISS MADE

Certina_AD_EuropaStar_Suisse_DS_PH200M_HERITAGE_IMAGE_251x353_FR_151018.indd 1

16.10.18 11:46


EN COUVERTURE

EUROPA STAR PREMIÈRE | 3

Le mouvement révolutionnaire de

Carl F. Bucherer

Première mondiale associant une masse oscillante périphérique à un tourbillon suspendu

Par Serge Maillard

130 ans, trois générations et pourtant... une horlogerie résolument tournée vers l’innovation et un réseau en pleine expansion. S’il fallait résumer d’une phrase le portrait de famille de la compagnie Bucherer en 2018, ce serait sans doute celle-ci! La marque Carl F. Bucherer a connu une montée en puissance progressive depuis son lancement officiel en 2001 – sur la base d’un héritage de

production de montres remontant à un siècle au sein de la maison lucernoise. Une croissance qui s’est accélérée depuis une décennie et qui coïncide avec une innovation de premier plan: l’industrialisation, pour la première fois dans le secteur, d’un mouvement à remontage automatique animé par un mécanisme fonctionnant dans les deux sens, avec une masse oscillante périphérique.

«Pour nos 130 ans, nous avons voulu lancer une nouvelle initiative révolutionnaire, dont on parlera dans les décennies à venir», s’exclame le CEO Sascha Moeri. C’est de la création d’une toute nouvelle collection qu’il s’agit. Mais d’abord, un petit retour sur l’histoire de la masse oscillante périphérique, la «signature» de Carl F. Bucherer. >>


EN COUVERTURE

4 | EUROPA STAR PREMIÈRE

Zoom sur le très innovant calibre CFB T3000 avec son tourbillon suspendu

Le spécialiste du mouvement à rotor périphérique Au calibre CFB A1000 de 2008 a succédé le mouvement CFB A2000 de 2016, certifié COSC, qui a affiné cette construction insolite du mouvement et de son rotor. Avec ses 189 composants, le calibre CFB T3000 présenté cette année à Baselworld représente l’aboutissement de cette avancée technologique pionnière. Si d’autres marques se sont lancées entre-temps dans l’aventure, Carl F. Bucherer s’affirme comme pionnier et leader en la matière, sur son site de production à Lengnau. La masse oscillante placée en périphérie est maintenue en position par trois roulements à billes en céramique placés sur la circonférence intérieure du rotor, qui la rendent particulièrement résistante aux chocs. «Sur notre calibre, le rotor circule autour du mouvement, ce qui donne une construction plus légère et offre une vue complète sur le cœur du mécanisme», explique Samir Merdanovic, responsable de la production des mouvements.

Un tourbillon suspendu ultra-précis Pour ses 130 ans, la marque est allée encore plus loin dans l’exercice d’exploration de la technologie périphérique, puisqu’elle a associé à ce calibre unique au monde la complication suprême de l’industrie horlogère, le tourbillon. Avec une particularité: contrairement aux autres tourbillons disponibles sur le marché, volants ou non, celui-ci n’est fixé ni sur la platine du mouvement, ni sur un pont, et peut être observé sans entraves visuelles des deux côtés de la montre. La cage de ce «tourbillon suspendu», qui semble flotter véritablement à l’index de 12h, est maintenue et guidée par trois roulements à billes en céramique placés sur sa circonférence extérieure, donc périphériques eux aussi et... invisibles à l’observateur! Ce dispositif est réglable au moyen d’un excentrique permettant d’ajuster le jeu de façon optimale. Comparée aux tourbillons traditionnels, cette construction permet d’obtenir une

hauteur de mouvement plus faible et dévoile la cage mobile, tant pardessus que par-dessous. La maison a également doté son mouvement CFB T3000 d’une ancre et roue d’ancre réalisées en silicium, ce qui porte la réserve de marche du garde-temps à au moins 65 heures) et, fait rare pour un modèle à tourbillon, lui permet d’être auréolé de la certification COSC. Autre particularité: la fonction stop-seconde du tourbillon, qui permet d’arrêter la rotation de la cage. L’utilisateur peut ainsi synchroniser sa montre à la seconde près.

La nouvelle collection Heritage Les deux caractéristiques principales de cette technologie – la masse oscillante périphérique et le tourbillon suspendu guidé sur sa périphérie – ont abouti naturellement à l’appellation de «Tourbillon DoublePeripheral». Présentée pour la première fois à la foire de Bâle dans la collection Manero, cette association unique en son genre est à présent introduite, à l’occasion des 130 ans de la marque, dans une toute nouvelle collection: Heritage. Le modèle Heritage Tourbillon DoublePeripheral Limited Edition, présenté en octobre à New York lors d’un événement auquel Europa Star a eu la chance d’assister, se veut le premier d’une série annuelle de garde-temps d’exception, qui retraceront le riche patrimoine de la maison et exploreront des innovations surprenantes. A ce titre, ce premier modèle remplit particulièrement bien la mission... C’est en tournant le garde-temps, à son dos, que l’on verra le travail d’artisanat réalisé pour cette première introduction de la série Heritage: on y découvre une gravure main figurant une vue de Lucerne avec le fameux pont couvert en bois, en or gris 18 carats, qui couvre tout l’arrière du mouvement, à l’exception du tourbillon. Cette réalisation exige à elle seule plus de deux semaines de travail manuel méticuleux. Particularité supplémentaire: chaque montre est dotée d’une gravure d’un petit cygne, dont la position... varie sur chacun des 88 modèles. En effet, en 1888, Carl F. Bucherer ouvrait sa première boutique spécialisée sur la Place du Cygne de Lucerne («Schwanenplatz» en allemand). >>


EN COUVERTURE

EUROPA STAR PREMIÈRE | 5

Heritage Tourbillon DoublePeripheral Limited edition. La pureté traditionnelle des codes recouvre un mouvement entièrement repensé


EN COUVERTURE

6 | EUROPA STAR PREMIÈRE

Inspiration vintage du boîtier La forme du boîtier de 42,5 mm en or rose 18 carats et l’agencement du cadran décor brossé soleil, avec une zone circulaire tournée dotée d’index diamantés, s’inspirent quant à eux de grands classiques des années 1960, toujours dans l’idée de la collection Heritage d’allier design rétro et technologies de pointe. A l’occasion des 130 ans de la marque, la masse oscillante périphérique est elle aussi réalisée en or rose, 22 carats. «Les montres signées Bucherer sont en circulation depuis 1919, souligne Sascha Moeri. Nous avons toujours créé des modèles particulièrement innovants, en partenariat avec d’autres marques, qu’il s’agisse de chronographes ou de montres de plongée. Mais cette production

était toujours limitée à nos boutiques en Suisse. En 2001, un changement important a eu lieu, avec la décision d’exporter la production et de développer une marque horlogère à part entière, baptisée Carl F. Bucherer. Aujourd’hui, nous sommes limités seulement par nos capacités de production. Mais nous ne dépasserons pas les 40'000 exemplaires, car nous voulons demeurer une maison exclusive.»

Nouvel élan aux Etats-Unis La marque, désormais partenaire officiel de la Fondation de la Haute Horlogerie, peut compter sur sa maison-mère pour ses nouvelles ambitions, notamment aux Etats-Unis, où Bucherer a acquis le détaillant leader Tourneau et ses 28 boutiques.

Déjà solidement établie en Europe et en Asie, la marque table également sur sa riche histoire pour entrer dans le cœur des consommateurs américains, comme le relate Sascha Moeri, en donnant un exemple: «Beaucoup de G.I. qui ont combattu en Europe durant la Seconde guerre mondiale ont ramené aux Etats-Unis des montres signées Bucherer.» La mise en avant du riche patrimoine de la maison lucernoise en cette période de vintagemania, associée à son innovation phare présentée dans la nouvelle collection Heritage, devrait lui permettre de croître sur le marché nord-américain. Sans oublier ses racines lucernoises, comme l’explique Sascha Moeri: «Nous nous situons dans un cadre unique, puisqu’à trente minutes de route de mon bureau à peine se trouve le Rütli, lieu de naissance mythique de la Suisse en 1291!»

Le dos gravé du boîtier offre une vue surprenante sur la ville de Lucerne et son pont - un travail artisanal méticuleux


UN VOYAGE À TRAVERS

NOS ARCHIVES

1927

1960

2018

DOSSIER SPÉCIAL COMPILÉ PAR PIERRE MAILLARD

1927 Naissance de notre maison d’éditions. Une maison tournée essentiellement vers la promotion internationale de l’industrie horlogère. Des dizaines de magazines, revues et guides en français, allemand, anglais, espagnol, portugais, arabe, hindou, japonais, chinois… vont être édités et distribués dans le monde entier. Tous précieusement conservés dans nos Archives. 1960 A la naissance du Marché commun européen, suite au Traité de Rome de 1957, toutes ces publications aux titres différents mais au but semblable et couvrant l’ensemble des marchés mondiaux vont progressivement se décliner sous une seule et même appellation, Europa Star. 2018 Ce précieux trésor d’informations et de mémoire de toute l’industrie horlogère depuis plus de 90 ans dormait dans les épais volumes reliés de nos Archives. Nous avons pris la décision de tout numériser. Une tâche considérable, car il s’agit de traiter plusieurs centaines de milliers de pages et de créer un outil de recherche qui permette de pleinement les exploiter. 2019 Début 2019, nous ouvrons à la consultation publique un premier lot de presque 100'000 pages numérisées couvrant la période 1950 à 2018. En parallèle, au cours de 2019, numérisation de la période 1927 à 1950 qui sera mise à disposition début 2020.

1959 2018 UN AVANT-GOÛT Six décennies d’industrie horlogère. Six décennies de bouleversements (mais en est-il jamais autrement?). Et ça va vite. Au point que les horlogers (pas seulement eux) oublient aujourd’hui ce qu’ils ont fait hier. Et pourtant, que de leçons à tirer aujourd’hui des réussites, des aventures et des échecs d’hier. A travers quelques thèmes choisis, les pages qui suivent offrent un avant-goût des recherches et des explorations qu’on peut mener dans ce corpus devenu vivant grâce à sa numérisation. Les archives ont tant à nous dire.

AJ OU

o

19


XXXXX

8 | EUROPA STAR PREMIÈRE aS Europ 5 rope tar Eu /1963

/1964 Euro pa St ar Eu rope 2

5/1 9 pe Eur o tar pa S Eur o

’60s

Début des années 60. L’après-guerre est terminé, le plan Marshall a permis la reconstruction de l’Europe, l’horizon s’éclaire, la jeunesse veut respirer, vivre, s’amuser. Tout bouge, les mœurs, la musique, la mode. L’horlogerie «de papa», un peu grise, terne, classique, a pris un coup de vieux. Elle doit se transformer, reprendre des couleurs, redevenir en phase avec un monde nouveau qui bouge vite, se transforme au rythme de la «société de consommation» qui impose partout un nouveau règne marchand. L’horlogerie, cette « vieille dame » comme la qualifie un publicitaire interrogé dans Europa Star, doit se mettre « à l’heure du twist ».

63

LA JEUNESSE DONNE LE RYTHME


XXXXX

EUROPA STAR PREMIÈRE | 9

RENAISSANCE DU CHRONOGRAPHE En 1963, nous écrivions: «La rédaction d’Europa Star croit en l’avenir du chronographe et se trouve de tout cœur aux côtés des horlogers qui ne craignent pas de faire des sacrifices pour développer un marché négligé, aux possibilités incalculables». A la même date, la Fédération Horlogère suisse lance à cet effet une vaste campagne de promotion du chronographe, en direction de la jeunesse et dans l’espoir de convaincre les «fabricants qui n’y croient plus» de se lancer à nouveau dans ce créneau pourtant plébiscité par les jeunes du monde entier.

LA «MONTRE DES ABYSSES» Suite au «retentissement considérable» de son dossier chronographe, Europa Star fait en 1964 la promotion d’un «autre domaine réservé à la jeunesse: le monde sous-marin, qui exige endurance, vigueur physique et goût du risque.» Le dossier «Abysses» explore tous les derniers développements de cette horlogerie technique en réservant une place de choix au pionnier Rolex qui, quelques années auparavant, le 23 janvier 1960, a frappé les esprits en fixant une Deep Sea Special à l’extérieur du bathyscaphe du Professeur Piccard. La montre a atteint ainsi la profondeur record de 10'900 mètres à laquelle la pression est d’environ 1 tonne par centimètre carré. Et est remontée parfaitement indemne.

Europa Star Eu

rope 1/1968

Europ


XXXXX

10 | EUROPA STAR PREMIÈRE

pa

o Eur

r Sta

63 /19 3 e

p

o Eur

si ng

&

co

HONK KONG, OPPORTUNITÉS ET DANGERS

M

Eu ro

pe

rope 6 /

tar

4/1 96

0

Star Eu

pa S

1961

Eu ro

Europa

En 1963, Hong Kong compte 4 millions d’habitants contre 600'000 en 1948. C’est une cité en plein boom économique, entre pauvreté extrême et richesse insolente. En quelques années, la ville est devenue un centre industriel majeur, les bidonvilles sont rasés pour faire place à des tours, on gagne du terrain sur la mer pour construire «l’aéroport le plus moderne au monde». Cette cité capitaliste, «à la porte du monde collectiviste de la Chine communiste, comme l’écrit Europa Star, est devenue l’un des plus importants importateurs et réexportateurs de montres au monde.» Hong Kong a donc déjà une importance capitale pour les horlogers suisses qui y sont cependant confrontés à de nombreux défis.

s 0 6 ’ C

H

Th

ro

O

N

G

b t bin ot re n g en é C pu vra ent nk lg re t d iqu of es e th

Kn

en

-K

MORT DE HUGO BUCHSER MORT DE HANS WILSDORF Fondateur de Rolex, Hans Wilsdorf meurt le 6 juillet 1960 à l’âge de 79 ans. Dans son hommage au disparu, Europa Star rappelle son œuvre de pionnier et ses qualités de visionnaire. «La popularité de la montre-bracelet est largement due à son insistance à produire celles-ci. Son invention du boîtier étanche Oyster et de son système de remontage automatique a considérablement contribué au succès de l’industrie horlogère dans son ensemble. En 1945, il a décidé de léguer toute sa fortune à une Fondation qui porte son nom. Cette Fondation Hans Wilsdorf assure la continuité de l’activité de Rolex et verse de très importantes contributions aux nombreuses institutions de charité qu’il a désignées. »

O

N

Fondateur du Bureau de Documentation Industrielle, créateur d’Europa Star, Hugo Buchser est mort le 18 septembre 1961 à l’âge précoce de 65 ans, peu de temps après Hans Wilsdorf qu’il avait bien connu. Visionnaire lui aussi à sa manière, il a démarré son activité d’éditeur en 1927 avec la publication, révolutionnaire pour l’époque de par son format de poche, d’un Guide des Acheteurs en Horlogerie et Bijouterie, suivi très rapidement d’un Bulletin d’Informations, «compte rendu bi-mensuel des possibilités et situations des marchés d’exportation» pour la branche. S’en sont suivies nombre de publications horlogères spécifiques aux divers marchés, fondées par ce très grand voyageur: entre autres Estrella del Sur, pour l’Amérique latine, Elegância e Precisão pour le Brésil, Orafrica, The Eastern Jeweller and Watchmaker, puis, lors de la création du marché Commun, Europa Star.

MA

N

MU AIO SH Si NG IN UU EK 3 TA .


Urban Jurgensen 2140 Advert - 251x353 Europa Star Premiere Switzerland.indd 2

30/10/2018 10:32


s 0 7

XXXXX

12 | EUROPA STAR PREMIÈRE

rope 5/1969

Europa Star Eu

/19

S opa Eur

tar

2 ope Eur

71

9

6 /19 e5

p

pa

ro Eu

e 1/197 1 tar Euro p

R

HE

OT

Europa S

H

TC

A A W

O E N LIK

H

TC

WA

CH

F

OO PR

ST

FIR THE

SC

H TC RA

ut g b

isin

rt dve in a ds NG!) r o w I any AD

T WA

ious prec , so the n gold e. o t a a n i rf c re th

IN

Y

d vide pro itzer­ Sw c ami LD dyn afts­ CU d in OR ugh iss cr ACacture o W r h w E ISS anuf ries. ess t of S SWent m facto progr ition TH L rn d m ad ch NA move modeedente for tr wat ess O l rd nly ost rec TI on e o costs DI recisi nd m d unp h rega h t A , p a r res, TR high- rgest chieveith hig ch ? Sta wat Dia featu es. by d’s la has a led w less DO ed atch lan Star coup rice he RA ombinion w p a i h D earc this e it. T any cprecis l E res nship. iona IC believ so modern ma rnat r PR inte T hardly o offe ity, m h A e l t eart n th WHu will orld gh-qua on hire ? g o Yo the w er hi und a sapp ata ratin o d f h l r h a ar in n ot est atte d wit hnic iaSt a ard

OR

ST

HI

is

CY e of RA on

r Sta

ro Eu

LOURDS BOÎTIERS Pendant quelques années, au début des 70’, la mode est soudainement devenue étrange. Finie l’élégance classique, la retenue et la finesse harmonieuse des boîtiers classiques. L’heure est désormais au massif, à la grosse «patate», de préférence inrayable mais toujours lourde au poignet. Cette mode assez étrange n’a depuis encore jamais connu de revival et les montres de cette trempe ne font pas les belles heures des collectionneurs. Elles sont passées par pertes et profits, mais sait-on jamais… On était certain que les chaussures à plateformes ne reviendraient jamais, et pourtant !


XXXXX

EUROPA STAR PREMIÈRE | 13

LA LUNE, NIRVANA DE L’HORLOGERIE

S opa Eur

Comme l’écrivait Europa Star en 1969, avec un peu d’emphase mais assez justement, le premier homme à marcher sur la Lune, «wore on his right wrist an Omega Speedmaster Professional, a fact that will have made its mark forever with the watchmaking fraternity and will no doubt remain in the memory of the man in the street many years hence.» C’est peu dire qu’à l’époque cet exploit a influencé quasiment tous les horlogers. En 1969, et dans les quelques années qui ont suivi, un nombre incalculable de marques ont tenté de capitaliser sur cet événement en faisant figurer leurs montres suspendues dans l’espace, sur fond de Lune ou accompagnées d’engins intersidéraux. Une véritable «épidémie».

3/1970

71

Star E urope

2/19 rop e ar E u Eur o

pa S t

rope 1/1970

Europa Star Eu

Europa Star Europe 1/1970

Europ a

p Euro

opa Eur

69 5/19 e p ro r Eu Sta

69

/19

ÉROTISME HORLOGER S pa

ro Eu tar ro Eu pe 0

97 3/1

Les événements de mai 1968 ont fait sauter le carcan des prudes années 50, des tabous sont tombés et l’horlogerie, si timide jusque là, s’est dévergondée. Oh, rien de terriblement torride mais les femmes dénudées ont commencé à vanter les vertus de la petite montre au poignet. Prétexte publicitaire destiné à attirer un peu plus l’attention des mâles horlogers – qui fournissent l’essentiel de son contingent – mais aussi signe des temps qui sont à une libération des esprits et des corps.

/19

S opa Eur

tar

2 ope r u E

71

ta

6 pe uro E r


78 /19 1 e

p

14 | EUROPA STAR PREMIÈRE

aS rop

uro rE

XXXXX

ta

Eu

Europa Star Euro

pe 5/1978

’70s

0

7 /19 e2

p

QUARTZ, LA SAGA BETA 21

S pa

ro Eu tar

rope 1/ 19

78

ro Eu

Euro pa

Star

Euro pe 1 /197 6

Europa

Star Eu

A la Foire de Bâle 1970, «dont on attendait beaucoup, écrit Europa Star au lendemain de celle-ci, car des bruits circulaient avec insistance concernant l'entrée massive de l'électronique dans la plupart des collections... la réalité a dépassé la fiction.» Une date qui «marquera peut-être le début du crépuscule de la montre traditionnelle sous toutes ses formes.» Mieux - ou pire encore - avec l'avènement du quartz, «toutes les techniques de fabrication qui nous paraissent les plus modernes» risquent d'être balayées, poursuit notre rédacteur. Ce choc attendu vient de la présentation du Beta21. C'est le fruit des recherches menées en consortium au sein de la "Communauté d'intérêts pour l'industrialisation du Calibre Beta", qui réunit plus d'une vingtaine de marques, dont Rolex, Patek Philippe, Omega, GirardPerregaux, LeCoultre & Cie, Zenith, IWC, Bulova et tant d'autres qui présentent les premières collections. Europa Star relate in extenso cette aventure dans ses colonnes, détaille longuement ses caractéristiques techniques et dévoile les premiers modèles de cette nouvelle ère. Mais très rapidement, celle-ci prendra une tournure toute différente...

QUARTZ, L'OFFENSIVE JAPONAISE

1/19

78

Avec le Beta 21 les Suisses ont marqué un grand coup, mais le puissant outil industriel existant n'est pas adapté à cette révolution. Les Japonais, eux, n'ont pas les mêmes pesanteurs historiques, sociales, industrielles. Le quartz, ils l'ont conçu dès le départ de façon totalement industrialisée, créatrice d'emplois - alors qu'en Suisse la dite «crise du quartz» va balayer 60'000 emplois, n'en laissant que 30'000. Les débuts sont relativement modestes mais au cours de la décennie, la vague japonaise va inexorablement monter en puissance. L'ambition proclamée par Seiko en 1976 le dit haut et fort: «Changing the world's standards of accuracy». Dès cette époque, Europa Star, à vocation internationale, a reflété cette montée en puissance nippone. (Ce qui nous valut quelques polémiques avec des horlogers suisses...).


08.18am on a NYC rooftop. N 40° 45’ 31’’ W 73° 58’ 43’’.

Diver Collection Starting at CHF 7’900.

pa S Euro

78 e 1/19

urop tar E

Europa Star Europe 1/1978


s 0 ’8

XXXXX

16 | EUROPA STAR PREMIÈRE

Euro pa S t

ar E urop

e 6/

80

/19

ta

Eu ro

pa S

tar

Eu ro

pe

1/19

83

E u r opa S

r Eu r o pe 6

Europa

Star Eu

rope 5 /

1983

ET LA SWATCH VINT Fin 1982, Europa Star présente dans ses colonnes, «a new kind of watch made of synthetic material - the «Swatch» - in which a completely new concept and production technology are applied.» A peine une année après, nous titrons sur «These Swatches that throw the watch market into confusion». A l'hiver 1988, Swatch compte déjà 268 modèles différents vendus à plus de 40 millions de «fans». La Swatchmania bat son plein. Les collectionneurs italiens en sont devenus fous. La vogue ne tarira guère. Elle finira par donner son nom au groupe dont elle est issue. En 1988, «pour rendre hommage à l'histoire de la petite montre suisse symbole de la reconquête industrielle», la SMH devient le Swatch Group.

opa Eur

S opa r u E

Eu ro

r

Sta

rope tar Eu S a p Euro

82

/19

Europa Star Europe 5/1988

83

/19

3 ope r u E

tar

6 ope r u E

6

4/198

1980


Europa S ta

r Europe

5/198

XXXXX0

EUROPA STAR PREMIÈRE | 17 Europa S ta

r Europe

MORT DE LA MONTRE MÉCANIQUE? Au début des années 80, la question se pose désormais de façon ouverte. La montre mécanique est au point mort, si ce n'est morte. Valentin Philibert, rédacteur en chef, demande sans ciller: «Switzerland to Stop Producing Mechanical Watches?» Le ton est lugubre: «After sinking slowly for five years, we have now touched the bottom. Everything seems to have been in league to destroy the very foundation of what was once a flourishing and seemingly indestructible industry.» Brrr... Comme en témoignent toutes les nouvelles collections qui sortent, les années 80 seront celles du triomphe définitif du quartz ou ne seront pas. Curieux choix, rétrospectivement, de les illustrer comme le fait ETA dans les pages d'Europa Star par une traversée du désert ?

1/1988

Eu ro

pa S

tar

Eu ro

pe

4/1 98 8

pa S Euro

LE PHÉNOMÈNE FASHION Les années 80 sont aussi témoins d'un phénomène qui fait irruption dans les cercles de l'horlogerie et qu'on appellera la montre fashion. Avec sa forte internationalisation en cours, sa diversification dans les accessoires, sa connaissance du retail, le monde de la mode veut sa part du gâteau horloger. Un homme va symboliser cette vague montante, Séverin Wunderman, qui en juin 1988 inaugure non loin de Bienne, le chantier du nouveau siège «industriel et opérationnel» du Severin Group, dont le fleuron se nomme Gucci. Une aventure à fort succès, commencée dès 1972 et qui montrera le chemin à de très nombreux acteurs issus de la couture, du parfum, des accessoires. Quant à Séverin Wunderman, l'aventure Gucci lui permit d'acquérir Corum et d'y lancer ses Bubbles.

e urop tar E

87

2/19


s 0 8 ’

XXXXXX

18 | EUROPA STAR PREMIÈRE

ro Eu S pa tar ro Eu pe

Europa Star Europe 2/1988

5 98 2/1

RENAISSANCE DE LA MONTRE MÉCANIQUE A peine cinq ans se sont passés depuis l'annonce, en 1980, de la probable mort prochaine de la montre mécanique que la voici de retour. En 1985, notre rédacteur, de retour de Bâle, note que «The mechanical holds its own with the quartz, even improving its standing thanks to an increase of special models in the upper bracket». La nouvelle mue de l'horlogerie est engagée, avec pour objectif une montée en gamme qui relèguera la montre quartz au rang des objets de masse. Calendriers complets, phases de lune, calendriers perpétuels, chronographes automatiques... sont les outils de luxe de cette reconquête des esprits. Un symbole - parmi d'autres mais qui est resté dans les mémoires grâce à la science de la communication d'un Jean-Claude Biver - est Blancpain qui, à Bâle 1985, lance une collection comprenant notamment un mouvement extra-plat automatique avec jour, date, mois et phases de lune.

Eur

Eu ro

pa S

tar

Eu ro

pe

4/1 98

Eu rop aS

tar

Eu rop e

2/1 9

88

7


Ann_Baselworld_518_2.indd 1

01.11.18 19:03


s 0 ’9 20 | EUROPA STAR PREMIÈRE

LES CHIFFRES TRIOMPHANTS DE 1991 La tendance haussière de l'horlogerie suisse se confirme effectivement en 1991 avec un total de 6.8 milliards de CHF à l'exportation, et ce malgré le déclenchement de la première Guerre du Golfe en janvier de cette année. Mais même au Moyen-Orient, les exportations redémarrent dès le mois d'avril. A la tête de son groupe, Nicolas Hayek jubile: c'est la meilleure année jamais enregistrée pour ses 12 marques et son empire industriel. Les ventes de montres finies et de mouvements ont augmenté de 34%. A elles seules, Omega, Rado et Longines représentent 33% des ventes en volume et près de 50% voire plus - les chiffres ne sont pas donnés - des profits en hausse.

XXXXX


XXXXX

EUROPA STAR PREMIÈRE | 21

LES MONTRES DE L'ANNÉE 1990 L'année 1990 est une année record, avec une production mondiale estimée à 753 millions d'unités et augmentation de 12,2% des exportations suisses. A noter que si, au niveau mondial, la production de montres mécaniques a globalement baissé, le contraire est valable pour la Suisse: les montres mécaniques sont en pleine croissance et les exportations sont tirées par la progression exceptionnelle de montres à complications et autres montres mécaniques «de luxe». La voie pour la décennie qui s'ouvre semble donc toute tracée, comme en témoigne ce florilège des plus beaux modèles de 1990 paru dans Europa Star au début de 1991.

S opa Eur tar 9 4/1 pe

o Eur

Eur o

pa S

tar

Eur o

pe

4/1 9

92

93


s 0 ’9

XXXXX

22 | EUROPA STAR PREMIÈRE

pa S Euro

e urop tar E

0 9 ’

6

5/199

pe 4/19

ro Star Eu Europa

RENAISSANCE DES MANUFACTURES La «crise» industrielle du quartz est passée, place à la renaissance des «manufactures». Un mot que tous ont à la bouche. Au cours des années 90, on assiste à une floraison inédite de projets de nouvelles usines. Tandis que Patek Philippe lance la construction de son nouveau site de production ultra-moderne, les autres ne sont pas en reste: Jaeger-LeCoultre, IWC, Piaget, Vacheron Constantin et tant d'autres ouvrent de vastes chantiers. Jusqu'en Inde où Titan, du groupe Tata, vient d'inaugurer près de Bangalore un immense et splendide centre de production avec l'aide de France Ebauches. Mais la France, précisément, amorce déjà son déclin industriel tandis qu'au contraire l'Allemagne en réunification redresse son horlogerie à Glashütte, sous l'impulsion d'un homme visionnaire: Günter Blümlein.

6

p

9 /19 3 e

Eu

aS rop

ta

uro rE

96


XXXXX

EUROPA STAR PREMIÈRE | 23 aS rop Eu e rop Eu tar 99 6/1 9

0s

6

9 /19 e3

p

S pa o r Eu

ro Eu tar

VERNISSAGE La décennie 1990 a pleinement tenu ses promesses en réaffirmant avec une force inédite la suprématie absolue de la montre mécanique. A cette occasion, Europa Star inaugure une série de Portfolios confiés à des photographes de renom qui glorifient ce retour en grâce de l'ingéniosité et de la beauté mécaniques. Un nouvel Age d'Or semble s'ouvrir, comme le symbolise presque religieusement cette image d'une montre de Vincent Calabrese.

Europa Star Europe 6/

1999

POLÉMIQUE À PROPOS DU TOURBILLON

6 199

opa Eur

r

Sta

1/ ope r u E

Paru en 1996, un article de notre collaborateur, le Professeur Jean-Claude Nicolet, fait polémique. En plein boom des tourbillons - une spécialité rare jusqu'alors mais en très fort essor - celui-ci démontre scientifiquement son inutilité chronométrique dans la montre de poignet pour laquelle il ne «corrige rien du tout» mais au contraire «rajoute un mécanisme qui consomme inutilement de l'énergie.» C'est la bronca. Europa Star est accusé de tuer la poule aux œufs d'or qu'est devenu le tourbillon. Mais au bout du compte, les horlogers avoueront que tout ceci est bel et bien exact.


Eu ro

pa S

tar

Eu ro

pe

1/2

tar Eu rop e6 /20 00 Eu rop aS

2000 00 1

2001

/ rope 2

Star Eu Europa

LE GRAND CHAMBARDEMENT DU RETAIL Les réseaux de distribution traditionnels, le maillage des territoires par des horlogers de quartier, souvent des entreprises familiales, installés dans toutes les villes est en train de disparaître. A ceci, deux raisons: la forte émergence de la notion de marque et, en parallèle à leur réindustrialisation, les grands groupes qui se lancent dans une reprise en mains directe de leur distribution. D'un côté la filialisation des réseaux de distribution internationaux et de l'autre l'émergence des boutiques de marque en nom propre sonnent le glas du détaillant multimarques traditionnel. Le phénomène, initié au début de la décennie 2000, touche rapidement le monde entier. Nos correspondants en Italie, en Allemagne, aux USA, au Japon en témoignent régulièrement dans les colonnes d'Europa Star.

Euro pa St a

r Eur ope 5

/200

6


LE FUTUR HORLOGER VU DE L'AN 2000 Les tournants de millénaire sont propices aux peurs - le fameux «bug» de l'an 2000 - comme aux rêves les plus fous. En cet an 2000, Europa Star produit une édition Special Millenium dans laquelle nous présentons, notamment, les futurs envisageables de l'horlogerie, de la montre-internet (www.europastar. com a été lancé en 1997 déjà) à la montre de masse imprimée, en passant par la montre-hologramme ou aux designs les plus fous. Tout - et son contraire - semble désormais possible.

00 /20

S opa Eur

p

/2 e1

S pa o r Eu

EXPANSION DU DOMAINE DES GRANDS GROUPES Les années 2000 vont marquer l'expansion globale des grands groupes qui, venus du luxe, investissent lourdement l'horlogerie. Aux côtés du Swatch Group de base industrielle, Richemont s'affirme de plus en plus fortement au même moment où LVMH fait son entrée en horlogerie et multiplie les acquisitions dans le secteur du luxe horloger. La course à la masse critique, à l'intégration des moyens de production et à la verticalisation est lancée en pleine vitesse. Le symbole de cette frénésie expansionniste est le rachat en 2000 de LMH (JaegerLeCoultre, IWC et Lange & Söhne) par Richemont pour la somme, alors jugée délirante, de 3,08 milliards de CHF. Aux questions que lui pose Europa Star, Franco Cologni répond, impérial: «Nous avons payé cette somme parce que nous pensons que le luxe est éternel.»

ro Eu tar

0 00

tar

4 ope Eur


XXXXXX

26 | EUROPA STAR PREMIÈRE

5/2 00 6

L'AFFIRMATION DES INDÉPENDANTS

Eu rop aS

tar

Eu rop e

2000

L'Histoire ne va jamais que dans un seul sens. Parallèlement à l'émergence des grands groupes de plus en plus dominateurs, les horlogers indépendants non seulement relèvent la tête mais s'affirment comme étant le moteur créateur de l'horlogerie mécanique. Comme le titre Europa Star en 2001: «Les indépendants ont la créativité, les groupes les marchés.» Avec la création de l'Académie des Horlogers Créateurs Indépendants (AHCI) en 1985, les indépendants ont trouvé un incubateur de premier ordre. Les marques établies et les groupes vont peu à peu comprendre qu'il y a là un véritable centre de recherche de la nouvelle horlogerie mécanique. Ils vont dès lors chercher à nouer des liens avec ces irréductibles. L'opération Goldpfeil, lancée en 2001 avec 7 horlogers de l'AHCI qui présentent 14 montres novatrices marquera les esprits et lancera la mode des collaborations.

Europa Star Europe 3/2009

CRISE

pe 5/2009

Europa Star Euro

Europa Star Europe 2/200

7

La décennie 2000, commencée sous de si prometteurs auspices, s'achève sous des cieux devenus menaçants. La crise de 2008 - 2009 est passée par là et ses effets sont dévastateurs. Certes, l'effondrement économique y est pour beaucoup, mais les horlogers eux-mêmes n'y sont pas pour rien. L'horlogerie s'est emballée. Tout est devenu possible, croit-elle. Les prix ont atteint des sommets, la montée en gamme n'a pas cessé, les Suisses ont abandonné le moyen de gamme, la mode bling-bling a été dévastatrice. L'horlogerie paie de tous ses excès. S'en relèvera-t-elle au cours de la décennie qui s'ouvre, les années 2010? A la toute fin 2009, Europa Star titre sur «The positive side of the crisis». Peut-être aura-t-elle appris aux horlogers à ne plus se précipiter en avant mais à agir sans précipitation, sans emballement, avec cohérence en «laissant du temps au temps». L'horlogerie a-t-elle retenu la leçon ? C'est à notre décennie présente d'y répondre.

ope tar Eur S a p o Eur

5/2009


OUVERT AU PUBLIC JEUDI 17 JANVIER Inscription sur sihh.org

29

e

SALON INTERNATIONAL DE LA HAUTE HORLOGERIE

14 – 17 JANVIER 2019 A. LANGE & SÖHNE | AUDEMARS PIGUET | BAUME & MERCIER | BOVET | CARTIER | GIRARD-PERREGAUX GREUBEL FORSEY | HERMÈS | IWC | JAEGER-LECOULTRE | MONTBLANC | PANERAI | PARMIGIANI FLEURIER PIAGET | RICHARD MILLE | ROGER DUBUIS | ULYSSE NARDIN | VACHERON CONSTANTIN CARRÉ DES HORLOGERS | ARMIN STROM | CHRISTOPHE CLARET | DEWITT | ÉLÉGANTE BY F.P. JOURNE FERDINAND BERTHOUD | GRÖNEFELD | H. MOSER & CIE | HAUTLENCE | HYT | KARI VOUTILAINEN | LAURENT FERRIER MB&F | RESSENCE | RJ | ROMAIN GAUTHIER | SPEAKE-MARIN | URWERK


… 0 1 0

2

La décennie que nous vivons, et qui tire bientôt vers sa fin, a vu se répéter les imperturbables cycles historiques constatés dans nos Archives depuis les années 60. L’horlogerie est une flèche qui tourne en rond. Mais elle ne fait jamais exactement la même boucle. Un exemple: la crise technologique actuelle, soit l’accession de la montre digitale à la prééminence, rappelle furieusement celle du quartz. Qui, en proclamant comme Europa Star l’avait fait en 1980, que la montre mécanique était morte, aurait pu savoir qu’en 1985 déjà elle serait en train d’amorcer son retour? Pour la presse aussi, la décennie 2010 représente une crise à la fois technologique, sociologique et économique. Europa Star, tout en ayant été très tôt actif sur le web, a toujours pensé que le papier resterait essentiel et incontournable. A condition de lui apporter un supplément d’intérêt, une plus-value rédactionnelle, un plaisir esthétique, une personnalité, une matérialité. Ce que nous avons fait, au cours de cette décennie, en renouvelant profondément nos magazines, en approfondissant leur contenu et en leur donnant un graphisme de pointe. Et comme les archivistes nous l’apprennent: seul le papier est la garantie de la mémoire. Une mémoire-papier plus que jamais indispensable, paradoxalement devenue plus vivante grâce au digital.

En voici la liste complète:

A SUIVRE… A ce jour, nous avons numérisé très exactement 62'393 pages d’archives, sur un total de plus de 300'000 pages. Nous avons commencé par l’édition pour l’Europe (de décembre 1959 à décembre 2016) suivie de l’édition Global (de janvier 2017 à ce jour). Parmi les marques les plus citées figurent Patek Philippe, Omega, Rolex ou encore Longines, avec toutes plus de 1'000 pages dans nos archives éditoriales. Presque toutes les marques hoprlogères existantes ou disparues ont eu une présence dans Europa Star. Nous continuons la digitalisation de toutes nos publications depuis la création de notre maison d’édition en 1927.

• 1927 GUIDE RAPID, BULLETIN D’INFORMATIONS, BULLETIN DES ACHETEURS, BULLETIN GUIDE DES MACHINES (Switzerland) • 1929 GUIDE DES ACHETEURS (Switzerland) • 1940 ELEGÂNCIA E PRECISÃO (Brazil) • 1942 INFORMATIONS TECHNIQUES (Switzerland) • 1942 LA REVISTA RELOJERA (Argentina and Latin America) • 1945 BELORA (Portugal) • 1949 ORO Y HORA (Spain) • 1950 ESTRELLA DEL SUR (Latin America) • 1950 THE EASTERN JEWELER AND WATCHMAKER (Far East and Asia) • 1950 AS SÂ’ÂT WAL-DJAWÂHER / ORAFRICA (Middle East and Africa) • 1959 EUROPA STAR (Europe) • 1959 EUROTEC (Europe)

• 1967 • 1967 • 1968 • 1968 • 1968 • 1989 • 1975 • 1993 • 1993 • 1997 • 1997 • 1997 • 1997 • 1997 • 1998 • 2001 • 2003 • 2004 • 2006 • 2006 • 2009 • 2015 • 2017 • 2017

EUROPA STAR / EUROTEC COMECON (Eastern Europe) EUROPA STAR USA & CANADA EUROPASTAR AFRICA, NEAR & MIDDLE EAST EUROPA STAR FAR EAST & AUSTRALASIA EUROPA STAR AMERICA LATINA Y BRASIL EUROPA STAR DIAMOND INTELLIGENCE BRIEFS EUROPA STAR JEWELLERY MAGAZINE EUROPA STAR ESPAÑA EUROPA STAR CHINA PRECIOUS EUROPA STAR/COUTURE INTERNATIONAL JEWELER EUROPA STAR/AMERICAN TIME EUROPA STAR HORA LATINA EUROPA STAR CHINA EUROPA STAR ASIA/MIDDLE EAST EUROPA STAR PREMIÈRE (Newsletter for Switzerland) EUROPA STAR WATCHES-FOR-CHINA EUROPA STAR BASEL TRIBUNE (ES-CIJ-NJ) EUROPA STAR INTERNATIONAL EUROPA STAR WEB SPECIAL USA & CANADA EUROPA STAR UKRAINE EUROPA STAR TRENDS & COLOURS EUROPA STAR PREMIÈRE (Newspaper for Switzerland) EUROPA STAR WATCH AFICIONADO (USA) EUROPA STAR GLOBAL

PUBLICITÉ

Une enseigne lumineuse Un impact spectaculaire, permanent et intemporel 24/7

Enseignes publicitaires lumineuses en toiture depuis plus de 30 ans

www.force-promotion.ch + 41 22 343 02 02

Europastar visuel dec2018_FIN.indd 2

20.11.18 15:10


UNE POSSIBILITÉ UNIQUE DE DÉCOUVRIR 60 ANS D’ARCHIVES HORLOGÈRES >

Æ' -"! jf» Æ f 1 tJ

$20 CHF25 U.S.

"

% FM M 9*rù WATCHES & MOVEMENTS fW » NICAL ï

MECHA SPECIAL

EHENSIVE A COMPR

REPORT

ON

E, IWC, VACHER

PATEK PHILIPP GAMME:

HAUT DE CONSTANTIN

ESE T CALABR IN, VINCEN OECHSL S WATCHE LUDWIG AUTOMATIC INTERVIEWS: THE FIRST TECHNIQUES:

EDITIO N FOR EURO PE

PE RO 986 EU -2/1 -, 156 N o.

'S THE WORLD

WATCH! LEADING

1MAGAZINE

EUROPE

19961

No 218-4/

i XmÆ m Æm

pmi

* -■

Each

Tl . el CH D BYuniqu WAT VERE one ip Si nsh ch CK RO , UNCOe. Ea ftsma THETURE granit iss cra TISSOT NA ce of of Sw es of pie ece fac BY ED single rpi many RM m a a maste of the FO fro ch one Ea just carved

■P

L'IN

DEP

VIVE ANC E!

END

SW

ITZER

And

INTE

LA FRAN ND CE ITA LY

RV AL C-D. DO M IEWS PROE AGAD LLOC A HS VE CLUS RNIS SAG IVE E VISI ON GRE S EK

OBTENEZ VOTRE ACCÈS CONTACTEZ-NOUS POUR DÉCOUVRIR NOS OFFRES D’ABONNEMENT E

MAR

KET

Plus de 60’000 pages historiques, un vrai voyage de 60 ans à travers la vie de l’industrie horlogère contact@europastar.com PUBLICITÉ

Epauler les sociétés pour qu’elles réussissent à l’international: la Poste, c’est aussi cela! La Poste fait beaucoup plus que ce qu’on imagine. Nous proposons des solutions d’expédition sur mesure aux sociétés actives à l’international. Qu’il s’agisse de lettres, de petites marchandises, d’imprimés ou de publipostages, nous vous garantissons la qualité suisse. Saisissez les opportunités de croissance qui s’offrent à vous et franchissez les frontières grâce à la Poste: poste.ch/dynamique-jaune


ANNUAIRE DES MARQUES HORLOGÈRES EN SUISSE

30 | EUROPA STAR PREMIÈRE

VICTORINOX SWISS ARMY Bienne www.victorinox.com VOGARD Nidau www.vogard.com W. GABUS Bienne www.wgabus.com ZEITWINKEL St-Imier www.zeitwinkel.ch FRIBOURG BULOVA Fribourg www.bulova.com CARBON 14 Givisiez www.carbon14.ch CECIL PURNELL Fribourg www.cecilpurnell.com GUEPARD Fribourg www.guepard.ch JO SIFFERT Fribourg www.josiffert.com LINDE WERDELIN Fribourg www.lindewerdelin.com MAURON & MUSY Saint-Aubin www.mauronmusy.com SAINT HONORE Fribourg www.sainthonore.com

18-21 JUIN 2019 PALEXPO GENÈVE 20’000

VISITEURS PROFESSIONNELS

PLUS DE

800

EXPOSANTS

W W W. E P H J. C H

ARGOVIE AIGNER Wallbach www.aignerworld.com CONTINENTAL Möhlin www.continental-watches.ch CRUISER Möhlin www.cruiser-watches.ch EVERSWISS Möhlin www.everswiss.ch HANOWA Wallbach www.hanowa.ch MONTEGA Busslingen www.montegauhren.ch POLICE Wallbach www.policelifestyle.com

BÂLE CHARMEX Bubendorf www.charmex.ch DUBOIS & FILS Bâle www.duboisfils.ch EMKA Binningen www.emka-watches.com EMPORIO ARMANI (Fossil) Bâle www.armani.com FOSSIL (Fossil) Bâle www.fossil.com GROVANA Tenniken www.grovana.ch JAQUET&GIRARD Binningen www.jaquet-girard.com ORIS Hölstein www.oris.ch REVUE THOMMEN Tenniken www.revue-thommen.ch SWISS ALPINE MILITARY Tenniken www.swissalpinemilitary.com SWISSPACE Tenniken www.swisspace.it ZEITCENTRALE TIMM DELFS Bâle www.zeitzentrale.ch ZENO WATCH Bâle www.zeno-watch.ch

CONCORD (Movado Group) Bienne www.concord.ch DAVIDOFF Bienne www.zinodavidoff.com DAVOSA Tramelan www.davosa.com DE BORTOLI Bienne www.debortoliwatches.com DELANCE Macolin www.delance.ch DELBANA Lengnau www.delbana-watches.ch DELMA Lengnau www.delma.ch DOXA Bienne www.doxa.ch EBEL (Movado Group) Bienne www.ebel.com EPOS Lengnau www.epos.ch FORMEX Lengnau www.formexwatch.com FRANK JUTZI Wichtrach www.frankjutzi.com GEORGE J VON BURG Brügg www.gjvb.com GEVRIL Tramelan www.gevrilgroup.com GIBERG Bienne www.giberg.com GLASHUTTE ORIGINAL (Swatch Group) Bienne www.glashuette-original.com GLYCINE Bienne www.glycine-watch.ch HALDIMANN Thun www.haldimann-horology.ch HAMILTON (Swatch Group) Bienne www.hamiltonwatch.com HERMES Bienne www.hermes.com HORAGE Bienne www.horage.com HUGO BOSS Bienne www.hugoboss.com HUGUENOT Bienne www.huguenot.com INDUCTA Gwatt www.inducta.ch JAGUAR (Festina Group) Bienne www.jaguarwatches.ch JOVIAL Bienne www.jovial.ch L.LEROY Bienne www.montres-leroy.com LEON HATOT (Swatch Group) Corcelles www.leonhatot.com LONGINES (Swatch Group) St-Imier www.longines.com MARANELLO Bienne www.rotapmaranello.com MILLERET Bienne www.milleret.ch MILUS Bienne www.milus.com MOVADO (Movado Group) Bienne www.movado.com OMEGA (Swatch Group) Bienne www.omegawatches.com PERRELET (Festina Group) Bienne www.perrelet.com PIERCE Bienne www.pierce1883.com PIERRE JUNOD Bienne www.pierrejunod.com RADO (Swatch Group) Lengnau www.rado.com RODANIA Koeniz www.rodania.com ROVENTA-HENEX Bienne www.roventa-henex.com RSW La Neuveville www.rsw-swiss.com

BERNE A.B.ART Nidau www.abartwatches.com ANGULAR MOMENTUM Ittigen www.angularmomentum.com ANTIMA Bienne www.antima.ch ARMAND NICOLET Tramelan www.armandnicolet.com ARMIN STROM Bienne www.arminstrom.com ATLANTIC Lengnau www.atlantic-watches.ch AUGUSTE REYMOND Tramelan www.augustereymond.ch AZZARO La Neuveville www.azzaro-watch.com BALMAIN (Swatch Group) St-Imier www.balmainwatches.com BISSET Lengnau www.bisset.ch BOEGLI Bienne www.boegliwatch.ch BREMONT Bienne www.bremont.com CALVIN KLEIN (Swatch Group) Bienne www.calvinklein.com CANDINO (Festina Group) Bienne www.candino.com CATENA Corcelles www.montres-catena.com CENTURY Nidau www.century.ch CIMIER Bienne www.cimier.com CLARO WATCH Bienne www.clarowatch.com CODEX Bienne www.codexwatches.com

www.horotec.ch

SCUDERIA FERRARI OROLOGI (Movado Group) Bienne www.store.ferrari.com SECULUS Bienne www.seculus.ch STROM Bienne www.stromwatch.ch STUHRLING ORIGINAL Bienne www.stuhrling.com SWATCH (Swatch Group) Bienne www.swatch.com SWISS TIME Bienne www.swisstimeintl.com TALLER Bienne www.tallerwatch.ch THOMAS PRESCHER T Ispach www.prescher.ch TRASER H3 Niederwangen www.traser.com UNION GLASHUTTE (Swatch Group) Bienne www. union-glashuette.com URBAN JÜRGENSEN Bienne www.ujs-chronometry.ch VASTO Tramelan www.vasto.ch

GENÈVE AKRIVIA Genève www.akrivia.com ALAIN PHILIPPE Genève www.alainphilippe.com ALFRED DUNHILL (Richemont) Genève www.dunhill.com ALPINA Plan-les-Ouates www.alpina-watches.com ALTANUS Genève www.altanus.com ANDERSEN GENEVE Genève www.andersen-geneve.ch ANTOINE PREZIUSO Arare www.antoine-preziuso.com AQUANAUTIC Genève www.aquanautic.com ARTYA Vésenaz www.artya.com ATELIERS DE MONACO Plan-Les-Ouates www.ateliers-demonaco.com BACKES & STRAUSS Genthod www.backesandstrauss.com BADOLLET Genève www.badollet.com BAUME & MERCIER (Richemont) Bellevue www. baume-et-mercier.com BEDAT & Co. Genève www.bedat.com BERTOLUCCI Genève www.bertolucci-watches.com BLACK BELT Vésenaz www.blackbeltwatch.com BLACKSAND Genève www.blacksandgeneve.com BOGH-ART Genève www.bogh-art.com BOVET Plan-les-Ouates www.bovet.com BREVA Genève www.breva-watch.com CARTIER (Richemont) Genève www.cartier.com CHANEL Genève www.chanel.com CHARRIOL Genève www.charriol.com CHOPARD Meyrin www.chopard.com CLERC Genève www.clercwatches.com CVSTOS Genève www.cvstos.com CYRUS Plan-les-Ouates www.cyrus-watches.ch CZAPEK genève www.czapek.com DA VINDICE Genève www.davindice.com DANIEL ROTH (Bulgari) Meyrin www.danielroth.com DAVID VAN HEIM Carouge www.david-van-heim.com DE BETHUNE Genève www.debethune.ch

DE BOUGAINVILLE Plan-les-Ouates www.debougainville.com DE GRISOGONO Plan-les-Ouates www.degrisogono.com DELACOUR Genève www.delacour.ch DELALOYE Carouge www.garde-temps.ch DEWITT Meyrin www.dewitt.ch EMILE CHOURIET Meyrin www.emile-chouriet.ch ENIGMA Genève www.gbenigma.com FLORIAN TRESLER SA Genève www.floriantresler.com F.P. JOURNE Genève www.fpjourne.com FABERGE Genève www.faberge.com FRANCK DUBARRY Genève www.franckdubarry.com FRANC VILA / Genève www.francvila.com FRANCK MULLER Genthod www.franckmuller.com FRED (LVMH) Genève www.fred.com FREDERIQUE CONSTANT Plan-les-Ouates www.frederique-constant.com GERALD GENTA (BULGARI) Meyrin www.geraldgenta.com GIO MONACO Genève www.giomonaco.com GRAFF Genève www.graffdiamonds.com GRECO GENEVE Plan-les-Ouates www.greco-watches.com GRENACHER Genève www.grenacher.com GVCHIANI Genève www.gvchiani.com HARRY WINSTON (Swatch Group) Plan-les-Ouates www.harrywinston.com HELFER Genève www.helferwatches.com HERITAGE Neuchâtel www.hwm-watch.com ICELINK Genève www.icelinkwatch.com IMPERIALI Genève www.imperiali-geneve.com JACOB & CO. Genève www.jacobandco.com LAURENT FERRIER Plan-les-Ouates www.laurentferrier.ch LE RHONE Satigny www.lerhone.com LEBEAUCOURALLY Genève www.lebeaucourally.com LEONARD Genève www.leonardwatches.com LOUIS VUITTON Genève www.louisvuitton.com M. STEPHANE Vésenaz www.m-stephane.com MAGELLAN Genève www.magellanwatch.com MAREMONTI Genève www.maremontiwatch.ru

MATHEY-TISSOT Genève www.mathey-tissot.net MB&F Genève www.mbandf.com MECCANICHE VELOCI Genève www.meccanicheveloci.ch MONTBLANC (Richemont) Versoix www.montblanc.com MONTRES AF&F SA Genève www.afavrefils.com MOYA Genève www.moyawatch.com MYKRONOZ Genthod www.mykronoz.com OGIVAL Genève www.ogival-watch.com PATEK PHILIPPE Plan-les-Ouates www.patek.com PIAGET (Richemont) Plan-les-Ouates www.piaget.com PIERRE KUNZ Genthod www.pierrekunzgeneve.com PILO & CO Carouge www.pilo-watches.com QUINTING Genève www.quinting-watches.com RALPH LAUREN Plan-les-Ouates www.ralphlauren.com RATEL Genève www.cyrilratel.com RAYMOND WEIL Genève www.raymond-weil.com RJ - ROMAIN JEROME Genève www.romainjerome.ch

ROGER DUBUIS (Richemont) Meyrin www.rogerdubuis.com ROLEX Genève www.rolex.com SARCAR Vésenaz www.sarcar.com SNYPER Genève www.snyperwatches.com TF EST 1968 Carouge www.tfco.ch TUDOR Genève www.tudorwatch.com UNIVERSAL GENEVE Meyrin www.universal.ch URWERK Genève www.urwerk.com VACHERON CONSTANTIN (Richemont) Plan-les-Ouates www.vacheron-constantin.com VAN CLEEF & ARPELS (Richemont) Meyrin www.vancleefarpels.com VAN DER BAUWEDE Genève www.vdb.ch VENUS Genève www.montresvenus.com YESLAM Genève www.yeslam.ch

CHRONOGRAPHE SUISSE CIE La Chaux-de-Fonds www.chronographesuisse.ch CORONA WATCH Neuchâtel CORUM (Haidian) La Chaux-de-Fonds www.corum.ch DIOR HORLOGERIE (LVMH) La Chaux-de-Fonds www.dior.com DREYFUSS & CO La Chaux-de-Fonds www.dreyfussandco.com DUBEY & SCHALDENBRAND La Chaux-de-Fonds www.dubeywatch.com EBSA EMMANUEL BOUCHET SA Les Bayards www.emmanuelbouchet.com ELLICOTT 1738 La Chaux-de-Fonds www.ellicott.ch ENICAR La Chaux-de-Fonds www.enicar.com ETOILE Le Locle www.montres-etoile.ch FENDI Marin-Epagnier www.fendi.com FERDINAND BERTHOUD Fleurier www.ferdinandberthoud.ch FESTINA Bienne www.festina.com FLIK FLAK (Swatch Group) Cormondrèche www.flikflak.com FREDERIC JOUVENOT La Chaux-de-Fonds www.fjouvenot.com GAMIL WATCH La Chaux-de-Fonds GERGE Neuchâtel www.gergeswiss.com GIRARD-PERREGAUX (Kering) La Chaux-de-Fonds www.girard-perregaux.com GRAHAM La Chaux-de-Fonds www.graham-london.com GREUBEL FORSEY La Chaux-de-Fonds www.greubelforsey.com GUCCI (Kering) Cortaillod www.gucciwatches.com HAUTLENCE (Melb Holding) La Chaux-de-Fonds www.hautlence.com HESJY Fleurier www.hesjy.ch HOROSWISS La Chaux-de-Fonds www.horoswiss.com HYT Neuchâtel www.hytwatches.com JAERMANN & STUBI Le Locle www.jaermann-stuebi.com JAMES C. PELLATON Le Locle www.jamespellaton.com JAQUET DROZ (Swatch Group) La Chaux-de-Fonds www.jaquet-droz.com JEAN D'EVE La Chaux-de-Fonds www.jeandeve.ch JEAN DUNAND Le Locle www.jeandunand.com JEANRICHARD (Kering) La Chaux-de-Fonds www.jeanrichard.com

JURA AEROWATCH Saignelégier www.aerowatch.com ANDRE MOUCHE Fahy www.andremouche.swiss AVIATOR Porrentruy www.aviatorwatch.ch CATOREX Les Breuleux www.catorex.ch CLAUDE BERNARD Les Genevez www.claudebernard.ch EDOX Les Genevez www.edox.ch ERNEST BOREL Le Noirmont www.ernestborel.ch L'DUCHEN Saignelegier www.lduchen.com L'EPEE Delémont www.lepee-clock.ch LOUIS CHEVROLET Porrentruy www.louischevrolet.ch LOUIS ERARD Le Noirmont www.louiserard.ch LUNDIS BLEUS La Chaux-de-Fonds www.lundis-bleus.com MATTHEW NORMAN Delémont www.matthew-norman.ch MAURICE LACROIX Saignelégier www.mauricelacroix.com PAUL PICOT Le Noirmont www.paulpicot.ch RICHARD MILLE (Horométrie) Les Breuleux www.richardmille.com RUDIS SYLVA Les Bois www.rudissylva.com SWIZA Delémont www.swiza.ch VALGINE Les Breuleux www.jic.ch/valgine VICENTERRA Boncourt www.vicenterra.ch WENGER Delémont www.wenger.ch LUCERNE CARL F. BUCHERER Lucerne www.carl-f-bucherer.com CHRONOSWISS Lucerne www.chronoswiss.com OCHS UND JUNIOR Lucerne www.ochsundjunior.ch SEQUENT Lucerne www.sequentwatch.com NEUCHÂTEL ACCORD WATCH La Chaux-de-Fonds www.accordwatch.com ALEXIS GARIN Les Verrières www.alexisgarin.ch ARNOLD & SON La Chaux-de-Fonds www.arnoldandson.com AZIMUTH Neuchâtel www.azimuthwatch.com BALL WATCH La Chaux-de-Fonds www.ballwatch.com BIJOUMONTRE La Chaux-de-Fonds www.bijoumontre.com BLAULING Chézard-Saint-Martin www.blauling.com BOMBERG Neuchâtel www.bomberg.ch BOUCHERON (Kering) Cortaillod www.boucheron.com BULER La Chaux-de-Fonds www.buler.ch BULGARI (LVMH) Neuchâtel www.bulgari.com CATENA Corcelles www.montres-catena.com CERTINA (Swatch Group) Le Locle www.certina.com CHAMPS ÉLYSÉES Neuchâtel www.champselyseestimepieces.com CHATELAIN La Chaux-de-Fonds www.chatelain.ch CHRISTOPHE CLARET Le Locle www.christopheclaret.com CHRISTOPHE SCHAFFO La Brévine

JULIEN COUDRAY 1518 Le Locle www.juliencoudray1518.ch JUVENIA La Chaux-de-Fonds www.juvenia.com LOUIS MOINET Saint-Blaise www.louismoinet.com MAITRES DU TEMPS La Chaux-de-Fonds www.maitresdutemps.com MARATHON La Chaux-de-Fonds www.marathonwatch.com MARVIN Vaumarcus www.marvinwatches.com MCGONIGLE STEPHEN Neuchâtel www.mcgonigle.ie MCT Neuchâtel www.mctwatches.com METAL.CH Neuchâtel www.metalch.com MIDO (Swatch Group) Le Locle www.mido.ch MOUAWAD Les Breuleux www.mouawad.com MUREX Le Locle www.murexwatch.com OPTIMA Le Locle www.optimawatch.com PANERAI (Richemont) Neuchâtel www.panerai.com PARMIGIANI FLEURIER Fleurier www.parmigiani.ch PIERRE THOMAS La Chaux-de-Fonds www.pierrethomas.ch RAIDOX Le Locle www.raidox.ch RENLEY Neuchâtel www.renley.com RIBA MUREX Le Locle www.murexwatch.com ROTARY La Chaux-de-Fonds www.rotarywatches.com SCHWARZ-ETIENNE La Chaux-de-Fonds www.schwarz-etienne.ch SULTANA La Chaux-de-Fonds www.sultana.ch TAG HEUER (LVMH) La Chaux-de-Fonds www.tagheuer.com TAUCHMEISTER La Chaux-de-Fonds www.michel-perrenoud.ch TELOS La Chaux-de-Fonds www.teloswatch.ch TEMPVS COMPVTARE Neuchâtel www.tempvscompvtare.ch TISSOT (Swatch Group) Le Locle www.tissot.ch ULYSSE NARDIN (Kering) Le Locle www.ulysse-nardin.com VOUTILAINEN Môtiers www.voutilainen.ch VULCAIN Le Locle www.vulcain-watches.ch WAKMANN La Chaux-de-Fonds www.wakmann.ch WALTHAM Marin-Epagnier www.waltham.ch ZENITH (LVMH) Le Locle www.zenith-watches.com OBWALD ALBERT RIELE Sarnen www.albertriele.ch ANTOINE MARTIN Alpnach www.antoinemartin.ch


EUROPA STAR PREMIÈRE | 31

MUSE St-Cergue www.muse-watches.com PHILIPPE DUFOUR Le Sentier www.philippedufour.com PIERRE DEROCHE Le Lieu www.pierrederoche.com REBELLION Lonay www.rebellion-timepieces.com REUGE (automates) Sainte Croix www.reuge.com REVELATION Lully www.revelation-watches.ch ROD Lausanne www.rodwatches.ch ROMAIN GAUTHIER Le Sentier www.romaingauthier.com SLYDE Luins www.slyde.ch SPEAKE-MARIN Bursins www.speake-marin.com VALBRAY Lausanne www.valbray.ch VINCENT CALABRESE Morges www.vincent-calabrese.ch

SCHAFFHOUSE A. LANGE & SOEHNE (Richemont) Schaffhouse www.lange-soehne.com H. MOSER & CIE (Melb Holding) Neuhausen am Rheinfall www.h-moser.com IWC (Richemont) Schaffhouse www.iwc.ch SCHWYTZ COINWATCH Pfäffikon www.coinwatch.ch LUMINOX Freienbach www.luminox.com MIRA Pfäffikon www.mirawatch.ch PHILIP ZEPTER Wollerau www.zepter.com SOLEURE

THE GLOBAL WATCH WORLD BROUGHT TO YOU 5 TIMES PER YEAR 5 issues | 130-160 pages airmail delivery | CHF 90 / US$ 90

ZOUG

ARLEA Wolfwil AUREMA Grenchen www.aurema.ch BREITLING Grenchen www.breitling.com CAT Solothurn www.catwatches.com COACH Grenchen www.coach.com COVER WATCHES Solothurn www.coverwatches.com CYCLOS Dornach www.cyclos-watch.ch ETERNA (Haidian) Grenchen www.eterna.ch FAVRE LEUBA Solothurn www.favre-leuba.com FORTIS Grenchen www.fortis-watches.com GENIE Lohn-Ammannsegg www.genieswiss.ch HARWOOD WATCH CO. Grenchen www.harwood-watches.com JOWISSA UHREN Bettlach www.jowissa-watches.com KIENZLE Egerkingen www.kienzleuhren.de MANJAZ Nidau www.manjaz.ch NORD ZEITMASCHINE Büsserach www.nord-zeitmaschine.ch PORSCHE DESIGN Grenchen www.porsche-design.com ROAMER Soleure www.roamer.ch SWISS MILITARY-HANOWA Solothurn www.swissmilitary.ch TITONI Grenchen www.titoni.ch

TIMEX (Timex Group) Manno www.timexgroup.com VERSACE (Timex Group) Manno www.versace.com ZITURA WATCH Magliaso www.zitura.com THURGOVIE ANDREAS STREHLER Sirnach www.astrehler.ch HANHART Diessenhofen www.hanhart.com VALAIS WEST-END Leytron www.westendwatchco.ch

DIETRICH Zoug www.dietrich-watches.com GC WATCHES (Timex Group) Zoug www.gcwatches.com RAM Cham www.ram-watches.ch RECONVILIER Zoug www.reconvilier.com ZURICH ALEXORA Zurich www.alexora.com BÓLIDO WATCH SÀRL Dübendorf www.bolido.rocks CAMEL ACTIVE Zurich www.mondaine.com CARL SUCHY Zurich www.carlsuchy.com

VAUD

ADRIANO VALENTE Lausanne www.adrianovalente.com ALAIN SAUSER CRÉATION Chamby www.alainsauser.ch ALFRED ROCHAT - AROLA Les Bioux www.arola-alfred-rochat.ch ANONIMO Chavannes-de-Bogis www.anonimo.com ARCADIA Versoix www.arcadiageneve.ch AUDEMARS PIGUET Le Brassus www.audemarspiguet.com BLANCPAIN (Swatch Group) Paudex ST. GALL www.blancpain.com BREGUET (Swatch Group) L'Abbaye www.breguet.com LUNESA Sevelen www.lunesa.com C3H5N3O9 Gand www.c3h5n3o9.com CHAUMET (LVMH) Nyon www.chaumet.com TESSIN CHRISTIAN JACQUES Lausanne www.christian-jacques.com ADRIATICA Camorino www.adriaticawatches.ch CLAUDE MEYLAN Le Pont www.claudemeylan.ch ALFEX Manno www.alfex.com DE HAVILLAND Yverdon-les-bains BALCO WATCH Mendrisio www.balcowatch.ch www.dehavilland-watches.com BUCCELLATI Chiasso www.buccellati.com DODICI Montreux www.dodici.ch CANOPUS Magliaso www.amanzoni.com EVILARD WATCH SA Aubonne www.evilard-watch.com CUERVO Y SOBRINOS Capolago FRERES ROCHAT (Automates) Le Brassus www.cuervoysobrinos.com www.freres-rochat.com DAMIANI Manno www.damiani.com HD3 COMPLICATION Luins DIANTUS Mendrisio www.hd3complication.com DWISS Lugano www.dwiss.com HUBLOT (LVMH) Nyon www.hublot.com EBERHARD Paradiso www.eberhard-co-watches.ch HYSEK Lussy-sur-Morges www.hysek.com GUESS Bioggio www.guesswatches.com JAEGER-LECOULTRE (Richemont) Le Sentier ORA Locarno www.oraswisswatch.com www.jaeger-lecoultre.com SALVATORE FERRAGAMO (Timex Group) Manno JANVIER Ste-Croix www.vianney-halter.com www.ferragamotimepieces.com JORDI Nyon www.jordiwatches.com SEA-GOD Chiasso www.sea-god.ch LOUIS GOLAY Lonay www.louisgolay.com RL_Eurotec-Bulletin_98x47_v1.pdf 1 13.02.17 18:30 TENDENCE Lugano www.tendencewatches.com MANUFACTURE ROYALE Vallorbe TIFFANY Chiasso www.tiffany.com www.manufacture-royale.com

CORNAVIN Zurich www.cornavin-watches.ch HELVETICA Zurich www.mondaine.com JUSTEX Zurich www.justex.ch LALIQUE Zollikerberg www.lalique.com LES MILLIONNAIRES Zurich www.millionnaires.ch M-WATCH Zurich www.mondaine.com MARC JENNI Zurich www.marcjenni.com MAURICE DE MAURIAC Zurich www.mauricedemauriac.ch MIKI ELETA (Pendules) Zurich www.eleta.ch MONDAINE Zurich www.mondaine.com MONTILIER Zurich www.montilier.com O&W Zurich www.chronotime.ch PAUL GERBER Zurich www.gerber-uhren.ch PHILIP STEIN Kilchberg www.philipstein.com SEVENFRIDAY Zurich www.sevenfriday.com SWAROVSKI Männedorf www.swarovski.com TORSO Zurich www.torsoswiss.ch URBACH Zurich www.urbach.ch WEINBECK Zurich www.weinbeck.ch WERENBACH Zurich www.werenbach.ch XEMEX Zurich www.xemex.ch ZASPERO Regensdorf www.zaspero.com (Liste non contractuelle)

europastar.com English • Français •Español Pусский • 繁體中文 • 简体中文

SAVOIR-FAIRE ET COMPÉTENCES LAMINAGE DE PRÉCISION

Nous nous agrandissons pour mieux vous servir.

La Jaluse | CP 132 | CH-2400 Le Locle | T. +41 (0)32 933 91 91 | WWW.ROBERTLAMINAGE.CH

IMPRESSUM

A must-read

Pour des informations complètes sur toutes les marques suisses et internationales, consultez www.europastar.com/brand-index

www.europastar.com/subscribe

EUROPA STAR PREMIÈRE 25 route des Acacias, P.O. Box 1355, CH-1211 Genève 26 / Suisse / Tel: +41 22 307 78 37 / Fax: +41 22 300 37 48 / contact@europastar.com / www.europastar.ch/abo Rédaction: Pierre Maillard: pmaillard@europastar.com, Serge Maillard: smaillard@europastar.com, Ashkhen Longet (digital): longet@europastar.com Publicité, Marketing & Communication: Marianne Bechtel (Bab-Consulting): mac@bab-consulting.com tél. +41 79 379 82 71, Nathalie Glattfelder: nglattfelder@europastar.com, Véronique Zorzi: vzorzi@eurotec-bi.com, Catherine Giloux: cgiloux@europastar.com, Jocelyne Bailly: jbailly@europastar.com, Ashkhen Longet: longet@europastar.com, Myriam Laugier (Force Promotion), mlaugier@force-promotion.ch tél. +41 22 343 02 02 Graphisme: Alexis Sgouridis: asgouridis@europastar.com Direction du groupe Europa Star HBM: Philippe Maillard Éditeur: Serge Maillard Les publications du groupe Europa Star HBM: Europa Star Global, Europa Star Première, Watch Aficionado, Watches for China, Eurotec & Bulletin d’informations Sites web & iPad du groupe Europa Star HBM: www.europastar.ch, www.europastar.com, www.watches-for-china.com, www.watches-for-china.cn, www.watch-aficionado.com, www.horalatina.com, www.europastar.es, www.europastarwatch.ru, www.cijintl.com, www.worldwatchweb.com, www.eurotec-online.com UNE PUBLICATION D'EUROPA STAR HBM SA. Les propos exprimés par les auteurs n’engagent que ces derniers. EUROPA STAR, MANUFACTURE ÉDITORIALE HORLOGÈRE DEPUIS 1927

ABONNEMENT EUROPA STAR PREMIÈRE (journal, français) • 5 numéros/an CHF 50.EUROPA STAR GLOBAL (magazine, anglais) • 5 numéros/an CHF 90.BULLETIN D'INFORMATIONS (français, allemand) Environnement professionnel • 7 numéros/an CHF 65.-

WWW.EUROPASTAR.CH/ABO


Some watches tell time. Some tell a story

«

«

Architectural interpretation of an icon, letting light filter through the heart of its mechanics. Grande Seconde Skelet-One Red Gold

JAQUET DROZ BOUTIQUES GENEVA - PARIS - MOSCOW - DUBAI - TOKYO - HONG KONG - MACAU - SHANGHAI - BEIJING - XI’AN - SINGAPORE Discover our official point of sales on www.jaquet-droz.com

Profile for Europa Star HBM

Europa Star Première 5-18  

Europa Star Première 5-18