Page 1

Observatoire du tourisme

NORMANDIE ,

Bilan 2008

ÉDITION 2009 1


Tourisme dans l’Eure : les chiffres clés Nuitées Nuitées 2008

Évolution 2007/2008

Évolution 2005/2008

FRANCE

ÉTRANGER

TOTAL

FRANCE

ÉTRANGER

TOTAL

FRANCE

ÉTRANGER

TOTAL

Hôtels

482 135

133 960

616 095

+ 4%

- 10%

+ 1%

- 1%

- 24%

- 7%

Campings

67 180

69 580

136 760

+ 19%

+ 5%

+ 11%

+ 18%

+ 9%

+ 14%

Gîtes Service Réservation *

133 455

46 120

179 575

0%

- 3%

- 1%

+ 6%

+ 4%

+ 5%

Total Gîtes de France

322 345

66 320

388 665

+ 2%

- 3%

+ 1%

+ 10%

- 10%

+ 6%

SOUS-TOTAL

871 825

269 840

1 141 665

+ 4%

- 5%

+ 2%

+ 4%

- 14%

- 1%

Center Parcs

-

-

1 247 335

-

-

-

-

-

-

TOTAL

-

-

2 389 000

-

-

-

-

-

-

CLIENTÈLES ÉTRANGÈRES

Nuitées 2008

Évolution 2007/2008

Évolution 2005/2008

GB

D

B

NL

GB

D

B

NL

GB

D

B

NL

Hôtels

56 125

15 870

10 521

7 430

- 9%

- 8%

- 7%

- 17%

- 27%

- 4%

- 9%

- 37%

Campings

28 490

5 200

5 240

25 480

+ 8%

+ 4%

+ 4%

- 1%

+ 42%

+ 22%

+ 43%

+ 29%

Gîtes Service Réservation *

14 070

3 625

5 190

12 110

- 6%

- 41%

- 11%

+ 4%

- 17%

- 22%

+ 4%

+ 9%

TOTAL

98 685

24 695

20 950

45 020

- 4%

- 13%

- 6%

- 3%

- 17%

- 7%

- 1%

- 6%

Durée de séjour NOMBRE DE JOURS

2008

2007

2005

FRANCE

ÉTRANGER

TOTAL

FRANCE

ÉTRANGER

TOTAL

FRANCE

ÉTRANGER

TOTAL

Hôtels

1,51

1,45

1,49

1,48

1,56

1,50

1,50

1,55

1,51

Campings

3,30

2,11

2,58

3,46

2,10

2,56

3,64

2,14

2,65

Gîtes Service Réservation *

5,61

9,25

7,50

5,50

9,30

7,36

5,60

9,00

6,20

Taux d’occupation 2007

2005

Hôtels

55,1%

2008

56,2%

57,8%

Campings

26,1%

25,3%

22,5%

48,6%

48,8%

47,1%

Gîtes Service Réservation *

Visiteurs 2008

Évolution 2007/2008

Évolution 2005/2008

FRANCE

ÉTRANGER

TOTAL

FRANCE

ÉTRANGER

TOTAL

FRANCE

ÉTRANGER

TOTAL

Points d’accueil touristiques

115 050

22 740

137 790

- 2%

- 6%

- 3%

- 12%

- 15%

- 13%

Lieux de visite (44 sites)

197 500

98 250

296 750

-

-

-

-

-

-

Lieux de visite 1

174 950

28 960

203 910

0%

- 15%

- 2%

+ 10%

- 47%

- 4%

• Individuels • Groupes

113 580 61 370

21 860 7 100

135 440 68 470

+ 3% - 5%

- 7% - 32%

+ 1% - 9%

- 3% + 28%

- 47% - 48%

- 11% + 11%

Poids économique du tourisme Chiffre d’affaires du tourisme (2005) Emplois liés au tourisme (2001)

295 millions d’euros 8 800 emplois

S.D.T.** (2007)

1

Nombre de séjours

1,4 millions

Nombre de nuitées

5,1 millions

Place du département en France

53e rang

Nombre de visiteurs et évolution dans 11 sites de plus de 5 000 visiteurs répondant régulièrement à l’enquête.

* Base : résultats du service réservation (85% des gîtes ruraux). ** Suivi de la Demande Touristique (p.4).

2


Sommaire

Édito

En 2008, l’Eure résiste bien ! Tourisme dans l’Eure : les chiffres clés Les séjours dans l’Eure Les hébergements marchands

Après deux exercices un peu moroses en 2006 et 2007,

2

l’activité touristique de l’Eure s’est bien reprise en 2008 avec une hausse des nuitées marchandes dans toutes

4

les catégories d’hébergement. Avec 2% de croissance, l’année 2008 confirme la place de l’Eure comme destination de proximité. En effet, en recul

6

en 2007, les clientèles françaises sont revenues cette année plus nombreuses encore, contribuant fortement à cette

L’hôtellerie

7

embellie, notamment dans les campings (+ 19%).

L’hôtellerie de plein air

9

Cette évolution ne doit pas nous faire oublier la désaffection

Les hébergements « Gîtes de France »

Les sites et lieux de visite

11

continue des Britanniques et plus généralement des clientèles du nord de l’Europe. Serait-ce un effet de la crise qui incite plus fortement les touristes à voyager près de chez eux ?

13

Si c’est le cas, l’Eure, positionnée aux portes de l’Ile-de-France et des grandes agglomérations normandes, picardes et nordistes, a une belle carte à jouer en 2009 !

Les points d’accueil touristiques

15

Claude BÉHAR, Président d’Eure Tourisme, Vice-président du Conseil général de l’Eure.

L’Eure 567 220 habitants 675 communes 6 040 km2 94 habitants/km2 Préfecture : Évreux

3


Les séjours dans l’Eure (2007) Données issues du Suivi de la Demande Touristique en France 1 L’Eure se positionne au 53e rang des départements français : 1,4 millions de séjours / 5 millions de nuitées.

Après une baisse en 2006, les volumes de séjours et de nuitées réalisés par les Français dans l’Eure reviennent au niveau de 2005. Cette tendance vaut également pour la France (178 millions de séjours, + 3% et 857 millions de nuitées, + 1%) et pour les séjours effectués dans l’Hexagone et à l’étranger (201 millions de séjours, + 2,8% et 1 030 millions de nuitées, + 1%)2. La Normandie pour sa part conserve son 8e rang des régions d’accueil touristique en France (10 millions de séjours / 41,2 millions de nuitées).

1

Étude sur les résidents français et étrangers vivant en France (échantillon de 20 000 personnes). 2 Séjours personnels et professionnels.

Le profil de la clientèle de l’Eure TRANCHE D’ÂGE

CATÉGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE 32%

26% 21% 25% 16% 36%

31%

18%

23%

24%

25% 13%

20%

15%

10% 19%

13% 15% 8%

6% 15/24 ANS

5% 3%

25/34 ANS

35/49 ANS

50/64 ANS

65 ANS ET +

Les 65 ans et plus ne cessent de progresser depuis 2005 (21% contre 24% en 2007).

INACTIF PROFESSION NOTAMMENT RETRAITÉ

CADRE, INTERMÉDIAIRE

EMPLOYÉ PROFESSION LIBÉRALE

OUVRIER

AUTRES

Les ouvriers sont en net recul depuis 2005 (- 8 points) au profit des inactifs (+ 8 points). En % de séjours

Eure

France

Les caractéristiques des séjours personnels et professionnels TYPES DE SÉJOURS

DURÉE DE SÉJOUR

98% de séjours personnels dans l’Eure (95% en France).

Une durée de séjour de 3,6 jours dans l’Eure (4,8 jours en France).

Les séjours en hébergement marchand gagnent du terrain, la part du non-marchand (70% des nuitées) ayant perdu 4 points depuis 2005.

64% de courts séjours dans l’Eure (59% en France).

4


Les séjours dans l’Eure (2007)

Les caractéristiques des séjours personnels Les longs séjours ont progressé de 6 points.

RÉPARTITION DES SÉJOURS Les courts séjours restent majoritaires avec 65% des séjours pour 32% des nuitées. Inversement, les longs séjours avec 35% comptabilisent 68% des nuitées dans l’Eure.

Dans l’Eure, une saisonnalité toujours peu marquée, avec un poids fort du printemps tandis que le mois d’août est toujours en dessous de la moyenne nationale.

SAISONNALITÉ DES SÉJOURS 16,1 12,4 9,2 7,4

9,2 8,4

11 9,4

8,4

8,4 En % de nuitées

6,1

5,6

6,1

FÉV.

MARS

AVRIL

7,0

7,0

6,3 5,8 5,6 6,6 JANV.

11,5

MAI

JUIN

5,7 JUIL.

AOÛT

SEPT.

OCT.

8,7 6,6 NOV.

Eure

DÉC.

France

EURE

FRANCE

1,4

178

MOTIVATION DU SÉJOUR

Famille Agrément Amis Autres motivations

50% 33% 12% 5%

44% 38% 11% 7%

ORIGINE GÉOGRAPHIQUE

Ile-de-France Haute-Normandie Picardie Nord Bretagne

59% 14% 5% 4% 3%

25% 2% 2% 4% 5%

La clientèle parisienne pèse de plus en plus (+ 6 points entre 2006-2007) tandis que la clientèle locale est en recul.

TAILLE DU GROUPE

1 personne 2 personnes 3 à 5 personnes 6 à 10 personnes + de 10 personnes

5% 22% 45% 21% 6%

9% 22% 42% 21% 5%

Une forte croissance des groupes composés de 3 à 5 personnes (+ 9 points entre 2006-2007) contrairement aux groupes de plus de 10 personnes.

Famille Résidence secondaire Hébergement marchand Amis Autres

15% 9% 13% 13% 50%

4% 9% 28% 13% 46%

Le poids des nuitées marchandes a gagné près de 10 points par rapport à 2005 et représente ainsi près de 30% des nuitées personnelles.

Activités de détente Activités culturelles Activités sportives Pas d’activité particulière

68% 20% 16%

61% 32% 18%

22%

20%

Effectifs (en millions de séjours)

MODE D’HÉBERGEMENT

PRINCIPALES ACTIVITÉS 1

L’Eure confirme sa position comme destination de détente (+ 3 points), ce qui coïncide avec le profil de la clientèle nettement plus senior que sur le reste de la France.

1

Total supérieur à 100% car plusieurs réponses possibles

5


Les hébergements marchands Le parc d’hébergements marchands au 1er janvier 2009 27 680

44%

lits marchands :

Résidence de tourisme et centres de vacances (Center Parcs : 80% des lits)

23% 17%

2009

Hôtellerie Meublés de tourisme (Clévacances, Gîtes de France, classés sans label)

11%

Chambres d’hôtes labellisées

5%

4 760

Hôtellerie de plein air, aires naturelles, campings à la ferme

Une majorité de lits classés en 2 étoiles. 4 étoiles 4%

lits répartis dans 90 hôtels.

Hôtellerie 1 chambre = 2 lits.

3 étoiles 18%

* Non Classés : 9 hôtels dits de chaîne et 7 hôtels indépendants labellisés. Non Classés* 26%

2 étoiles 51%

1 étoile 1%

En % de lits.

Hôtellerie de plein air

12 260

lits répartis dans 42 campings et aires naturelles.

Plus de 70 % des lits classés en 3 et 4 étoiles. Aires naturelles et campings à la ferme 2%

Campings 4 étoiles 34%

En % de lits.

4 215 lits

répartis dans 355 meublés (2 940 lits) et 486 chambres d’hôtes (1 275 lits).

Campings 1 étoile 8%

Campings 2 étoiles 18%

Campings 3 étoiles 38%

Près de 3/4 des lits sont en meublés de tourisme. Label Clévacances 5% Label Gîtes de France 93%

Meublés classés sans label 2% Chambres d’hôtes, autres labels 1%

En % de lits.

1 emplacement = 3 lits.

Dans les campings : • 8 325 lits « Loisirs » (69% de l’offre) classés majoritairement en 3 et 4 étoiles. Ces lits classés Loisirs sont destinés à la clientèle résidentielle (occupation supérieure au mois). • 3 670 lits « Tourisme » (31% de l’offre) classés essentiellement en 2 et 3 étoiles. Ces lits classés Tourisme sont destinés à la clientèle de passage (location à la nuitée, à la semaine ou au mois).

Meublés de tourisme et chambres d’hôtes Le parc des Gîtes de France se répartit entre : • 272 gîtes ruraux (44% des lits). • 457 chambres d’hôtes (31% des lits). • 31 gîtes d’étapes et de séjour (23% des lits). • 4 gîtes d’enfants (2% des lits). Ces gîtes ruraux et chambres d’hôtes sont majoritairement classés « 3 épis », avec respectivement 68% de gîtes ruraux et 80% de chambres d’hôtes. 6


LES HÉBERGEMENTS MARCHANDS

L’hôtellerie Légère hausse : belle progression des nuitées françaises mais forte baisse des nuitées étrangères 616 095 nuitées en 2008, l’hôtellerie augmente de + 1%.

NOMBRE DE NUITÉES ANNUELLES 2008

2007

482 135

133 960 148 880

461 640

Nuitées françaises

Le mois de juin enregistre un recul JANV. au profit du mois FÉV. de juillet. MARS AVRIL MAI

- 8%

OCT. NOV. DÉC.

+ 5%

44 520

- 1%

50 620

+ 7%

61 020

- 2%

64 630

+ 13%

68 900

JUIL.

SEPT.

0%

38 910

JUIN

AOÛT

Source : INSEE. Base : 89 hôtels (panel au 31/12/2007).

Nuitées étrangères

RÉPARTITION MENSUELLE DES NUITÉES 35 910

- 2%

56 350

+ 1%

54 615

- 9%

42 600

Nuitées 2008

Le mois de juin, qui affiche depuis plusieurs années le nombre de nuitées le plus élevé est en baisse pour la 2e année consécutive. C’est ainsi que le mois de juillet devient le mois le plus fréquenté en connaissant une forte hausse (+ 13%). Le mois de janvier (- 8%), qui ne cesse de chuter depuis 2006, perd cette année 3 000 nuitées. En baisse depuis 2005, le mois d’août enregistre à nouveau en 2008 un recul de - 2%. La période entre avril et septembre reste la plus propice à l’hôtellerie avec 59% des nuitées (+ 3%), et une progression de + 10% des clientèles françaises. Inversement, les clientèles étrangères affichent, quant à elles, une forte baisse sur cette période (- 13%). En revanche, avec 41% des nuitées, la période d’octobre à mars connaît un repli de - 2%.

+ 1%

60 915

37 120

Après avoir connu un repli en 2007, les nuitées réalisées par les clientèles françaises sont en progression de + 4% cette année. À l’inverse, les nuitées étrangères stables en 2007 subissent une forte baisse (- 10%, soit une perte de 15 000 nuitées). La répartition des clientèles varie peu en 2008 avec 78% de Français contre 22% d’étrangers.

- 1%

+%

- % Évolution 07/08

7


LES HÉBERGEMENTS MARCHANDS L’hôtellerie Nouvelle baisse du taux JANV. d’occupation (55,1% en 2008 contre 56,2% en 2007).

TAUX D’OCCUPATION

Le taux élevé du seul mois de juillet (+ 6 points) ne suffira pas à inverser la tendance à la baisse. Comme pour l’hôtellerie de plein air, l’Armada est peut-être à l’origine de cette hausse.

45,6% 48,8%

FÉV.

50,1%

MARS

Les mois de février (- 2,6 points), mars (- 3,1 points) et novembre (- 6,6 points) connaissent les plus fortes baisses du taux d’occupation, suivis par les mois de janvier et décembre.

55,8%

AVRIL

58,7%

MAI

68,3%

JUIN

66,2%

JUIL.

53,3%

AOÛT

Bien que la baisse affecte toutes les catégories d’hôtels, le taux d’occupation reste plus important dans les hôtels de chaîne avec 60% contre 51% dans les hôtels indépendants.

63,4%

SEPT.

58,4%

OCT.

47,4%

NOV.

43,2%

DÉC.

2007

Renversement de tendance : en 2008, ce sont les clientèles françaises qui enregistrent la durée de séjour la plus longue.

DURÉE MOYENNE DE SÉJOUR

Baisse de l’ensemble des clientèles venues d’Europe.

ORIGINE DES CLIENTÈLES ÉTRANGÈRES

Avec 1,49 jours la durée de séjour pour l’ensemble des clientèles reste stable par rapport à 2007. En revanche, on note un changement majeur cette année avec une durée de séjour plus importante pour les clientèles françaises soit 1,51 jours contre 1,45 jours pour les étrangers. Le mois de novembre est celui qui enregistre les séjours les plus longs avec 1,62 jours. À l’inverse, c’est en septembre que les séjours sont les plus courts (1,42 jours). Coté Français, les séjours restent plus longs entre les mois d’octobre (1,55 jours) et janvier (1,56 jours). Sur cette période, deux mois se démarquent :

- 9%

42% Nuitées 2008

+%

-%

Évolution 07/08

- 8%

12%

- 10% 9%

- 7%

+ 31%

8%

8%

GRANDE- ALLEMAGNE AUTRES BELGIQUE AUTRES BRETAGNE PAYS PAYS D’EUROPE DU MONDE

novembre qui affiche une durée de séjours de 1,63 jours et août avec 1,56 jours. C’est au mois de mai que les séjours sont les plus courts (1,44 jours). Coté étrangers, la durée de séjour est en forte baisse sur la majorité des mois de l’année. Février reste le mois qui enregistre la durée de séjour la plus longue avec 1,91 jours. Avec une durée de séjour inférieure à 1,40 jours, les mois de juillet, août et septembre sont comme en 2007, les mois où les séjours sont les plus courts.

Cette année, on note un net recul du nombre de nuitées réalisées par les clientèles d’Europe, et notamment un repli important pour les clientèles du sud de l’Europe (Italie : - 36% et Espagne : - 34%). Les clientèles britanniques, toujours majoritaires avec 42% des nuitées, subissent une nouvelle baisse en 2008 (- 9%). Après plusieurs années de hausse, les Allemands accusent également une baisse du nombre de nuitées avec une perte de - 8%. À l’inverse, on note une progression des nuitées pour les clientèles venues des États-Unis et des autres pays du monde, avec une hausse cumulée de près de 4 000 nuitées.

- 36%

- 17%

+ 22%

6%

6%

5%

ITALIE

2008

- 34%

3%

PAYS-BAS ÉTATS-UNIS ESPAGNE

- 47% 1% SUISSE

8


LES HÉBERGEMENTS MARCHANDS

L’hôtellerie de plein air Belle hausse du nombre de nuitées en 2008 136 760

nuitées enregistrées en 2008, soit une hausse de + 11%.

NOMBRE DE NUITÉES ANNUELLES

2008

2007

67 180

68 580

56 500

66 520

Nuitées françaises

Nuitées étrangères

Source : INSEE (emplacements de passage nus et locatifs) Base : 37 campings (panel au 31/12/2007)

Forte progression des mois de juin et juillet.

RÉPARTITION MENSUELLE DES NUITÉES MAI

JUIN

14 635

+ 30%

22 550

46 590

JUIL.

AOÛT

SEPT.

+17%

40 050 12 930

+ 23% - 4%

- 5%

Avec près de 14 000 nuitées supplémentaires, l’hôtellerie de plein air fait une envolée cette année et revient ainsi à son niveau de 2003. C’est principalement la clientèle française qui progresse avec + 19% soit 11 000 nuitées de plus que l’an passé. La progression continue de la clientèle étrangère depuis 2004, se confirme à nouveau cette année avec une hausse de 5% soit 69 580 nuitées ce qui représente une part plus importante qu’en 2003. D’année en année, l’écart entre les nuitées réalisées par les clientèles françaises et étrangères se réduit pour atteindre 49% de nuitées françaises (+ 3 points) et 51% de nuitées étrangères en 2008.

Après quelques années difficiles, le mois de juin connaît une belle progression (+ 30%) avec 22 550 nuitées, dépassant ainsi juin 2003. Le mois de juillet en hausse de + 23%, est celui qui affiche le nombre de nuitées le plus fort de la saison, soit 46 590 nuitées ; peut être faut-il y voir l’effet Armada 2008… Les mois d’août et septembre affichent une légère baisse cumulée de - 4% avec en août exclusivement la baisse des clientèles étrangères (- 11%) et en septembre celle des clientèles françaises (- 12%). Nuitées 2008

Catégories 1 et 2 étoiles en nette progression (+ 17%).

+%

- % Évolution 07/08

La répartition des nuitées selon le niveau de confort des établissements reste toujours favorable aux catégories 3 et 4 étoiles. En effet, 67% des nuitées sont réalisées dans l’hôtellerie de plein air classée 3 et 4 étoiles ; cette catégorie a progressé de + 8% grâce aux Français. Ces campings sont également davantage fréquentés par les clientèles étrangères (58% des nuitées). L’hôtellerie de plein air 1 et 2 étoiles avec 33% des nuitées, progresse de + 17% cette année essentiellement grâce à la hausse des nuitées étrangères. Cette catégorie attire toujours, en priorité, les clientèles françaises (63% des nuitées). 9


LES HÉBERGEMENTS MARCHANDS L’hôtellerie de plein air

Nouvelle progression du taux d’occupation moyen dans les campings.

TAUX D’OCCUPATION 15,6%

MAI

24,9%

JUIN

JUIL.

32,6%

AOÛT

15,3%

SEPT.

Cette année, le mois de juillet se démarque avec un taux d’occupation de 41,6%. À l’inverse, les mois d’août et septembre sont en baisse et affichent respectivement des taux d’occupation de 32,6% (- 5 points) et 15,3% (- 1,6 points). Ce sont les campings offrant un parc d’hébergements locatifs qui ont le plus 41,6% fort taux d’occupation avec près de 45% contre seulement 24% pour les campings proposant des emplacements nus. Les campings de catégories 3 et 4 étoiles ont un taux d’occupation avoisinant les 28% contre 24% pour l’hôtellerie de plein air 1 et 2 étoiles, laquelle progresse de + 4 points par rapport à 2007.

2007

Une durée moyenne de séjour stable avec

2,58 jours.

Confirmation de la hausse de la clientèle britannique (+ 8%).

2008

DURÉE MOYENNE DE SÉJOUR La clientèle française séjourne en moyenne 3,30 jours dans les campings avec des pointes sur les mois d’août (3,71 jours) et septembre (3,58 jours). Seul le mois de juin a une durée de séjours inférieure à 3 jours de séjours. La durée moyenne de séjour de la clientèle étrangère reste stable avec 2,11 jours en 2008, c’est également sur les mois d’août et de septembre que les séjours sont les plus longs avec 2,20 et 2,39 jours.

ORIGINE DES CLIENTÈLES ÉTRANGÈRES + 8%

41%

- 1% 37%

Nuitées 2008

+%

-%

Évolution 07/08

+ 4%

8%

La Grande-Bretagne et les Pays-Bas conservent leur position de leader et représentent 78% du marché. Le nombre de nuitées étrangères a principalement progressé dans les campings classés 1 et 2 étoiles avec + 25% de nuitées. Dans l’hôtellerie de plein air 1 et 2 étoiles, ce sont les clientèles allemande (+ 81%), suisse et des autres pays d’Europe qui progressent particulièrement. La fréquentation des étrangers dans l’hôtellerie de plein air 3 et 4 étoiles reste stable, ce sont les nuitées réalisées par les clientèles du Danemark et de la Suisse qui augmentent le plus dans cette catégorie de camping (+ 29% et + 35% de nuitées).

+ 4%

7%

+ 54%

3% GRANDE- PAYS-BAS BELGIQUE ALLEMAGNE AUTRES BRETAGNE PAYS D’EUROPE

- 14% 1%

+16%

1%

- 9% 1%

ITALIE

DANEMARK

SUISSE

+ 36%

1% ESPAGNE

- 22% 0% AUTRES PAYS HORS EUROPE

10


LES HÉBERGEMENTS MARCHANDS

Les hébergements «Gîtes de France» 388 665

nuitées dans l’ensemble des hébergements de la marque.

179 575

Légère baisse des clientèles étrangères en 2008 Les gîtes d’étape et de groupe continuent leur progression avec une hausse de + 9% tandis que la fréquentation dans les autres hébergements est globalement stable.

Source : ADETMIR. Base : 491 structures (gîtes ruraux, chambres d’hôtes, gîtes d’étape…).

NOMBRE DE NUITÉES ANNUELLES

nuitées dans les gîtes ruraux 2008 en service réservation, 2007 soit une baisse de 1%.

46 120

133 455 133 800

47 700

Nuitées françaises

Belle hausse pour les mois de mars et JANV. septembre alors que FÉV. le mois MARS de mai poursuit sa baisse. AVRIL MAI JUIN

5 390

+ 7% + 3%

8 840

+ 50%

9 780

+ 2%

17 950

- 18%

13 710

- 7%

10 815

NOV. DÉC.

+ 9%

29 400

+ 20%

13 800

Le mois de septembre se démarque avec une progression de + 20%, alors qu’à l’inverse le nombre de visiteurs du mois d’octobre chute de - 28%.

- 28%

12 960 10 300

Après un recul en 2007, le mois d’août redevient le mois le plus fréquenté cette année avec 29 400 visiteurs. Le 1er semestre enregistre une hausse de + 1%. Ce sont exclusivement les visiteurs étrangers qui progressent sur cette période (+ 4%) alors que les visiteurs français restent stable. Les mois de janvier (+ 7%) et mars (+ 50%) affichent les hausses les plus importantes. Le mois de mai, quant à lui, subit une importante baisse (- 18%), confirmant ainsi le mouvement amorcé depuis 2006. Le 2e semestre, qui représente 63% des nuitées, connaît un recul global de - 2% et une baisse de - 6% des visiteurs étrangers.

- 7%

27 470

AOÛT

OCT.

Source : ADETMIR. Base : résultat du service réservation (85 % des gîtes ruraux et 5 094 contrats).

Nuitées étrangères

RÉPARTITION MENSUELLE DES NUITÉES

JUIL.

SEPT.

Cette année on note une baisse des nuitées étrangères (- 3%), alors que la clientèle française reste stable avec 133 455 visiteurs. La répartition des clientèles reste identique à l’an passé avec 74% de Français contre 26% d’étrangers.

+ 8%

19 150

- 3%

Nuitées 2008

+%

- % Évolution 07/08

11


LES HÉBERGEMENTS MARCHANDS Les hébergements «Gîtes de France» TAUX D’OCCUPATION

Avec

48,6%

le taux d’occupation reste stable.

Le taux d’occupation progresse essentiellement sur les mois de mars (+ 13 points) et août (+ 7 points). Avec un taux d’occupation de 92%, le mois d’août revient à son niveau de 2002. Les mois d’avril et d’octobre sont en baisse de 7 points chacun.

25,0%

JANV.

39,0%

FÉV.

42,0%

MARS

49,0%

AVRIL

2007

44,0%

MAI

40,0%

JUIN

71,0%

JUIL.

92,0%

AOÛT

41,0%

SEPT.

42,0%

OCT.

37,0%

NOV.

48,0%

DÉC.

Légère augmentation de la durée moyenne de séjour (7,5 jours en 2008 contre 7,36 jours en 2007).

Une clientèle francilienne toujours en tête.

DURÉE MOYENNE DE SÉJOUR À l’inverse de 2007, ce sont les séjours compris entre 5 et 7 jours qui sont les plus nombreux avec 43% de l’ensemble des contrats. Les séjours de moins de 5 jours sont en baisse et représentent cette année 37% des contrats. L’occupation moyenne des gîtes en service réservation est de 8 week-ends et 22 semaines, soit une semaine de moins que l’an passé. Coté Français, la durée moyenne de séjour progresse légèrement pour atteindre 5,61 jours contre 5,45 jours en 2007. Ce sont les mois de juillet et d’août qui conservent la durée de séjours la plus longue même

ORIGINE DE LA CLIENTÈLE FRANÇAISE

- 6%

41%

+ 7%

22% Nuitées 2008

- 10%

+ 6%

11%

11%

+ 3%

+%

- % Évolution 07/08

9%

+ 35%

6% PARIS NORMANDIE NORD-PAS- GRAND ILE-DEDE-CALAIS / OUEST FRANCE PICARDIE

Forte baisse des clientèles originaires d’Allemagne.

2008

SUD

EST

- 34%

0% AUTRES

ORIGINE DES CLIENTÈLES ÉTRANGÈRES - 6%

31%

+ 4%

26%

+ 74%

- 11%

11%

11%

- 41%

8%

GRANDE BRETAGNE

PAYSBAS

POLOGNE

BELGIQUE ALLEMAGNE

- 15%

+ 3%

5%

5%

1%

1%

EUROPE DU SUD

AUTRES PAYS

SCANDINAVIE

SUISSE

+ 33%

+ 5%

si celle-ci tend à diminuer. Les mois de janvier et février voient leur durée de séjour fortement progresser avec près de 1 jour supplémentaire chacun. Côté étrangers, la durée des séjours subit une légère baisse (9,25 jours contre 9,33 jours en 2007). Comme en 2007, c’est durant le mois de novembre que les séjours sont les plus longs avec 17,36 jours. Les mois de janvier et février, à l’identique des clientèles françaises, affichent des durées de séjours en hausse de plus de 2 jours.

Après deux années de recul, la clientèle normande est en hausse avec une progression de + 7%. Les clientèles de l’Est de la france enregistrent également une belle progression (+ 35%). À l’inverse la clientèle d’Ile-de-France (41% des clientèles françaises), en hausse depuis 2006, connaît une baisse de - 6%. Les clientèles du Nord-Pas-de-Calais/ Picardie en hausse depuis plusieurs années enregistrent un recul de -10% et reviennent ainsi au même rang que les clientèles originaires du Grand Ouest.

L’Allemagne, avec une très forte baisse de - 41%, connaît un net recul et se place derrière la Pologne et la Belgique. Après avoir connu une belle progression en 2007, les clientèles d’Europe du Sud perdent 15% cette année. Les clientèles majoritaires restent les Britanniques, malgré leur baisse continue, et les Néerlandais suivi par les Polonais qui représentent cette année 11% de l’ensemble des clientèles contre 6% l’an passé.

12


Les sites et lieux de visite Forte baisse des visiteurs étrangers 203 910 entrées payantes en 2008, soit une baisse de - 2%.

NOMBRE D’ENTRÉES ANNUELLES 28 960 174 950

2008

175 040

2007

33 950 Nuitées françaises

Plus de 3/4 des visiteurs entre JANV. avril et septembre. FÉV. MARS

Nuitées étrangères

RÉPARTITION MENSUELLE DES ENTRÉES + 12%

260

590 + 1% 7 030

+ 6% - 20%

21 580

AVRIL

- 15%

31 800

JUIN

30 180

AOÛT

17 605

+ 12%

OCT.

18235

+ 1%

Baisse de la clientèle étrangère.

2 730 790

Source : Eure Tourisme.

La période d’avril à septembre reste stable (- 2%) malgré des mois d’avril (- 20%), juin (- 15%) et août (- 9%) en baisse. A contrario, les mois de juillet et septembre connaissent une hausse de fréquentation avec respectivement + 26% et + 12%. Le nombre de visiteurs sur la période d’octobre à mars est en baisse du fait notamment d’une diminution de la fréquentation sur les mois de novembre (- 41%) et décembre (- 19%) tandis que le début d’année (janvier, février et mars) maintient sa progression débutée en 2007 (+ 6%).

- 9%

SEPT.

DÉC.

+ 26%

35 160

JUIL.

NOV.

+ 4%

37 945

MAI

2/3 des visiteurs français viennent en individuels contre 1/3 en groupes.

L’analyse détaillée porte sur une base de 11 sites de plus de 5 000 visiteurs qui ont répondu à l’enquête de fréquentation entre 2007 et 2008. La baisse des entrées payantes correspond exclusivement à une diminution du nombre des visiteurs étrangers (- 15%) tandis que la fréquentation des visiteurs français est stable.

- 41% - 19%

Les étrangers enregistrent une diminution de 5 000 visiteurs sur l’année 2008 avec seulement deux mois en hausse : mars (+ 23%) et septembre (+ 4%). C’est la période d’avril à septembre qui connaît la plus forte baisse (- 15%) soit 4 500 visiteurs de moins. La clientèle française est stable sur l’ensemble de l’année 2008 malgré une tendance à la baisse sur la période d’octobre à mars (- 4%) et une légère hausse de + 1% sur la période d’avril à septembre.

Entrées 2008

+%

- % Évolution 07/08

Les variations suivantes sont toutefois constatées : • Les mois de novembre et décembre sont ceux qui subissent les baisses les plus importantes avec une perte de 2 000 visiteurs au total. • Les mois de janvier et de juillet sont en nette progression avec respectivement + 25% et + 36%.

La répartition des visiteurs français en individuels (65%) et en groupes (35%) est identique à 2007. On enregistre une progression des visiteurs venus en groupes entre octobre et mars (+ 10%) au détriment des mois d’avril à septembre (- 7%). À l’inverse, le nombre de visiteurs venus en individuels baisse de - 9% d’octobre à mars et progresse de + 6% entre avril et septembre.

13


Les sites et lieux de visite 3/4 des visiteurs étrangers sont des individuels.

Côté étrangers, ce sont les groupes qui connaissent la plus forte baisse (- 32%) avec près de 3 000 visiteurs en moins comparés aux individuels (- 7%). Cette baisse des groupes est homogène sur l’ensemble de l’année, alors que le nombre de visiteurs

individuels diminue sur la période d’avril à septembre (- 9%) et enregistre une augmentation de + 18% d’octobre à mars.

ORIGINE DES CLIENTÈLES ÉTRANGÈRES

Cette année, à l’inverse de 2007, on enregistre une seule nationalité en hausse. Il s’agit des Pays-Bas avec une hausse de + 35% (soit 700 visiteurs supplémentaires). Malgré une baisse continue depuis plusieurs années, les Britanniques restent, dans les sites, la clientèle étrangère majoritaire dans l’Eure avec une part de 39%.

-11%

La clientèle britannique toujours en tête.

39%

- 22% 16%

- 25% 14%

+ 35%

9% GRANDE- ALLEMAGNE BELGIQUE PAYS-BAS BRETAGNE

296 550 entrées payantes en 2008. (hors Jardins de Monet à Giverny)

NC : résultats non communiqués en 2007. N° : analyse détaillée.

- 32%

- 37%

- 10%

7%

6%

6%

AUTRES ÉTATS-UNIS EUROPE PAYS DU SUD DU MONDE

Entrées 2008

+%

- % Évolution 07/08

1 2 3 4 5 6

PLUS DE 20 000 ENTRÉES PAYANTES (6 SITES) Fondation Claude Monet (Giverny) Musée d'Art Américain (Giverny) Château du Champ de Bataille (Le Neubourg) Abbaye de Mortemer (Lisors) Domaine d'Harcourt Château-Gaillard (Les Andelys)

7 8 9 10 11 12 13 14

ENTRE 5 000 ET 20 000 ENTRÉES PAYANTES (8 SITES) Distillerie Busnel (Cormeilles) Château de Vascoeuil Chemin de Fer de la Vallée de l'Eure (Pacy-sur-Eure) Château de Fleury-la-Forêt Moulin Amour (St-Ouen-de-Pontcheuil) Château de Beaumesnil Musée du Sabot (La Haye-de-Routot) Four à Pain (La Haye-de-Routot)

17 395 14 890 11 840 8 150 7 540 6 440 5 890 5 670

À Â À NC À À Â Â

15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27

ENTRE 2 000 ET 5 000 ENTRÉES PAYANTES (13 SITES) Château de Gisors Abbaye de Fontaine-Guérard Jardin et Roseraie du Château de Miserey Musée municipal d'Évreux Musée des Instruments à Vent (La Couture-Boussey) Maison du Lin (Routot) Abbaye du Bec-Hellouin L'arche Féline (Vascoeuil) Musée du Peigne (Ézy-sur-Eure) Jardin du Clos St-François (St-Victor-d'Épine) Musée du Terroir (Conches-en-Ouche) Musée de la Batellerie (Poses) Parc du Château d'Acquigny

4 930 4 440 3 750 3 740 3 600 3 570 2 920 2 795 2 730 2 660 2 510 2 480 2 080

 À À  À À  À À À À À Â

1 850 1 850 1 760 1 620 1 540 1 475 1 310 1 270 1 000 930 860 270 175 140 130 130 90 65

 À  À  NC À À     À  À À NC Â

28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45

ENTRE 1 000 ET 2 000 ENTRÉES PAYANTES (18 SITES) Musée A.G. Poulain (Vernon) Palais de la Miniature (Les Barils) Musée Normandie Niemen (Les Andelys) Musée Alfred Canel (Pont-Audemer) Musée du Verre (Conches-en-Ouche) Musée des Beaux-Arts (Bernay) Musée de l'Écorché d'Anatomie (Le Neubourg) Musée Nicolas Poussin (Les Andelys) Moulin de Pierre (Hauville) Parc du Château d'Émalleville Maison de la Pomme (Ste-Opportune-la-Mare) Château de Montaure Jardin Le Guell (Vitot) Château du Buisson de May (St-Aquilin-de-Pacy) Jardin de la Mare aux Trembles (Épreville-près-le-Neubourg) Ferme Fortifiée de Beaumont (Bourneville) Musée de la Résistance (Manneville-sur-Risle) Musée de Louviers

400 000 estimation  57 915 À 30 590 NC 25 830 À 24 575  21 170

14


Les points d’accueil touristique Nouvelle baisse de fréquentation dans les points d’accueil touristique NOMBRE DE VISITEURS ANNUELS

137 790 visiteurs accueillis en 2008, soit une baisse de - 3%.

La clientèle des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative ne cesse de diminuer depuis 2005. Les Français et les étrangers baissent respectivement de - 8% et - 9% sur la période 20052008. Cette année, à l’inverse de 2007, ce sont les clientèles étrangères qui affichent la plus forte baisse (- 6%) alors que les Français reculent de - 2%. Cependant, la répartition entre les visiteurs reste identique avec 83% de Français pour 17% d’étrangers.

22 740 115 050

2008

117 725

2007

24 210 Visiteurs français

Visiteurs étrangers

Source : Eure Tourisme. Base : 24 OTSI.

Des visiteurs moins nombreux entre JANV. avril et septembre FÉV. (- 4%). MARS

RÉPARTITION MENSUELLE DES VISITEURS

5 380 +19% 6 500

+18%

7 470

- 5%

Comme l’an passé, c’est le mois d’août qui est le plus propice à l’accueil des visiteurs dans les points d’accueil, bien que ce mois enregistre une baisse de 13% (soit plus de 3 000 visiteurs). Après avoir connu une belle progression en 2007, le mois d’avril connaît la baisse la plus importante en 2008 avec une diminution de - 19%.

-19%

10 570

AVRIL MAI

15 900

+ 4%

JUIN

15 940

+7%

14 460

SEPT. OCT.

-13%

22 360

AOÛT

8 040

A contrario, seuls les mois de janvier, février et décembre affichent une hausse cumulée de + 15% ce qui représente plus de 2 000 visiteurs supplémentaires.

+ 5%

21 190

JUIL.

Malgré cette baisse de fréquentation, 73% des visiteurs sont accueillis sur la période comprise entre avril et septembre.

- 8%

- 12%

NOV.

5 110

- 5%

DÉC.

4 870

+ 9%

Visiteurs 2008

+%

- % Évolution 07/08

15


Les points d’accueil touristique La clientèle de l’Eure poursuit sa baisse constatée en 2007.

ORIGINE DE LA CLIENTÈLE FRANÇAISE - 2%

61%

+ 6%

+ 5%

16%

15%

AUTRES DÉPART. FRANÇAIS

PARIS ILE-DEFRANCE

+ 17%

8% EURE

Après une légère hausse en 2007, les Britanniques reculent de nouveau cette année.

points d’accueil touristique en 2008.

Visiteurs 2008

+%

48%

- 11%

11% GRANDEBRETAGNE

24

9%

AUTRES DÉPART. NORMANDS

ORIGINE DES CLIENTÈLES ÉTRANGÈRES

- 9%

BELGIQUE

En ce qui concerne la répartition des clientèles, la configuration est identique à celle de l’an passé : 2008 affiche une baisse de la clientèle originaire de l’Eure (- 2% soit 1 200 visiteurs en moins) et une hausse des autres clientèles. Cette année, ce sont les visiteurs des autres départements normands qui progressent le plus avec 1 200 visiteurs supplémentaires (+ 17%).

- 1%

- 1%

+ 7%

10%

10%

9%

ALLEMAGNE PAYS-BAS

AUTRES PAYS

Les Britanniques, qui perdent - 9% cette année, restent largement majoritaires dans la fréquentation des points d’accueil touristique. À l’inverse de 2007, les Belges et les clientèles originaires de l’Europe du Sud enregistrent une baisse respective de - 11% et - 10%.

- 10%

+ 3%

6%

6%

EUROPE DU SUD

- % Évolution 07/08

ÉTATS-UNIS

Plus de 10 000 visiteurs (6 OTSI) 1 2 3 4 5 6

O.T. **** de la Communauté d'Agglomération et du Pays d'Évreux O.T. ** du Pays de Lyons-la-Forêt O.T. ** des Portes de l'Eure O.T. ** de Pont-Audemer O.T. ** de Bernay et sa région O.T. * de Verneuil-sur-Avre

7 8 9 10 11

O.T. *** Seine Eure O.T. ** des Andelys O.T.** du canton de Beuzeville O.T. * de Gisors O.T. ** du Plateau du Neubourg

15 350 13 430 13 240 11 890 11 210 10 560

 À À   Â

7 040 7 010 6 650 6 420 6 250

À Â Â À Â

4 700 4 450 4 290 3 350 2 930 2 570 2 100 1 210

À Â À Â À À À À

Entre 5 000 et 10 000 visiteurs (5 OTSI)

Entre 1 000 et 5 000 visiteurs (8 OTSI) 12 13 14 15 16 17 18 19

O.T. * du canton de Cormeilles O.T. ** du canton de Brionne S.I. de la Communauté de Communes de Conches-en-Ouche O.T. ** de Beaumesnil O.T. * de St-Georges-du-Vièvre S.I. de Gaillon et sa région O.T. ** du canton de Quillebeuf-sur-Seine S.I. de Breteuil-sur-Iton

20 21 22 23 24 25

O.T. * Val-de-Risle Association Touristique Guiel-Charentonne (Broglie) O.T. * de la Communauté de Communes de Beaumont-le-Roger Point Informations de Damville S.I. de Nonancourt Espace d'information touristique normand - Aire de Vironvay

Moins de 1 000 visiteurs (5 OTSI) NC : résultats non communiqués en 2007. NB : certaines structures n’ont pas été ouvertes toute l’année.

900 790 760 620 40 -

À NC

 À  NC

16


Eure Tourisme remercie tous les professionnels du tourisme et les acteurs économiques qui, en prenant soin de répondre, de façon régulière, aux sollicitations de l’Observatoire départemental, permettent une meilleure connaissance de notre activité touristique et une plus grande fiabilité de nos résultats.

Comité Départemental du Tourisme de l’Eure 3, rue du Commandant Letellier - BP 367 - 27003 Évreux cedex Tél. : 33 (0)2 32 62 04 27 - Fax : 33 (0)2 32 31 05 98 info@eure-tourisme.fr Contact : Edwige Mémeteau - Pôle Conception Produits edwige.memeteau@eure-tourisme.fr

LCG CONCEPTS

EURE TOURISME

RCS ÉVREUX B 353 799 364

Juin 2009

Ce recueil de données statistiques est issu d’une collaboration avec les structures d’information touristique, les lieux de visite, l’INSEE de HauteNormandie, l’Association Départementale du Tourisme en Milieu Rural (ADETMIR) et le Comité Régional de Tourisme de Normandie.

Crédits photos : Eure Tourisme / BB Reporter (p.4, 7), G. Rigoulet (p.9), H. Guermonprez (p.10), SagaPhoto.com, P. Forget (p.12), J-F. Lefevre (p.13) ; Eveil Normand (p.5)

Remerciements

17

Bilan Observatoire Eure Tourisme 2008  

Découvrez tous les chiffres de fréquentation touristique de 2008 du département de l'Eure en Normandie.