Issuu on Google+

DÉPLACEMENT DE L’A9

PONT DU CHEMIN DU MAS DE GINESTE

DOSSIER DE PRESSE

Vue du Pont du chemin du Mas de Gineste

réseau ASF


achevées pour l’été 2014. Les élargissements de voies vont engendrer des travaux, notamment pour que les ouvrages permettent de traverser l’autoroute et soient adaptés à la nouvelle largeur de la plateforme. Les ponts qui franchissent l’autoroute seront reconstruits et allongés et les passages sous l’autoroute seront prolongés. Parmi les 60 ouvrages d’art et hydrauliques du projet qui devront être réalisés, le 1er ouvrage d’art, déjà démarré depuis novembre 2013, concerne le rétablissement du chemin du Mas de Gineste. Ce sera donc le 1er d’une longue série !

Après une phase de conception menée en étroite collaboration avec l’ensemble des collectivités territoriales, la réalisation du déplacement de l’A9 au droit de montpellier est entrée dans sa phase active. D’ici à 2017, ce sont 25 kilomètres de travaux qui vont être réalisés entre Saint-Geniès-desMourgues et Fabrègues. Ils concernent 12 kilomètres de nouvelles voies et 13 kilomètres d’élargissement. D’ores et déjà, les chantiers de déviations de réseaux et de dégagements des emprises ont été lancés sur l’ensemble du tracé. Les dégagements des emprises ont été achevés fin 2013 et les déviations de réseaux seront

ZOOM SUR LE CHEMIN DU MAS DE GINESTE Autoroute actuelle (A9a)

Rétablissements de communication

Nouvelle autoroute (A9b)

Projets connexes Limites de communes

Passages inférieurs

Cours d’eau

SAINT-AUNÈS MONTPELLIER

Bassins

Passages supérieurs

ais Sal

se

Jas

Le

La

on

DÉVIATION EST DE MONTPELLIER

ÉCHANGEUR DE MONTPELLIER EST

Le Nègue-Cats

V

2014, UN GRAND CHANTIER S’ENGAGE

PONT DU CHEMIN DU MAS DE GINESTE

MAUGUIO

Vue du Pont du chemin du Mas de Gineste


TRAVAUX DU PONT DU CHEMIN DU MAS DE GINESTE L’ouvrage d’art du chemin du Mas de Gineste permettra à la nouvelle autoroute de passer dessous. Pour ce faire trois piles doivent être construites afin d’accueillir les 2x3 voies de la nouvelle section autoroutière. En terme de phasage, la première étape déjà réalisée, fin 2013, concernait le terrassement du terrain. Les étapes suivantes sont la construction des 2 culées, puis des trois piles. À fin janvier, la 1ère culée et les 2 premières piles seront finalisées. Tablier Culée Perrée

Culée Pile 1

Pile 2

Perrée

Pile 3

Vues du Pont du chemin du Mas de Gineste

CALENDRIER DES TRAVAUX FIN DU CHANTIER DU PONT DU CHEMIN DU MAS DE GINESTE 1 : JUILLET 2014

TRAVAUX

• • • •

LES 2 CULÉES

Début : mi-décembre 2013 - Fin : mi-avril 2014 LES 3 PILES

Début : décembre 2013 - Fin : février 2014 PILE 1

Début : décembre 2013 - Fin : mi-janvier 2014 PILE 2

Début : décembre 2013 - Fin : fin janvier 2014 PILE 3

Début : décembre 2013 - Fin : février 2014

LE TABLIER

Début : fin février 2014 - Fin : fin avril 2014

• • OCT. 2013 1

NOV. 2013

DÉC. 2013

et rétablissement du chemin du Mas de Gineste.

JANV. 2014

FÉV. 2014

MARS 2014

LES ÉQUIPEMENTS D’OUVRAGE

Début : avril 2014 - Fin : juillet 2014 LES TRAVAUX DE RÉTABLISSEMENT

Début : avril 2014 - Fin : juillet 2014

AVRIL 2014

MAI 2014

JUIN 2014

JUIL. 2014


PRÉVENTION FAUNE & FLORE SUR LE CHANTIER LE SUIVI ENVIRONNEMENTAL DU CHANTIER Avant le début de chaque travaux, l’ensemble des mesures de réduction et de compensation sont intégrées au cahier des charges destiné aux entreprises retenues pour réaliser les travaux. Tout le personnel reçoit une formation sur la biodiversité, l’environnement et sur la mise en œuvre des mesures de réduction des impacts. La zone d’emprise des travaux est délimitée. Dans ce périmètre, les espèces végétales protégées sont matérialisées au moyen d’un balisage. Les zones à enjeux font l’objet d’un balisage spécifique afin de limiter au maximum les zones de chantier dans ces secteurs.

Par ailleurs, les bases travaux et les zones de stockage sont localisées en dehors des zones dites sensibles. Le plan de circulation des engins est étudié pour limiter au maximum la zone d’emprise des travaux. Pendant les travaux, le suivi consiste à s’assurer de la bonne mise en œuvre des mesures visant à réduire les impacts sur l’environnement. Quatre moyens-clés pour y parvenir : participation à l’organisation du chantier, sensibilisation et formation du personnel des entreprises, réalisation de visites hebdomadaires pendant toute la durée du chantier et rédaction d’un «journal environnement» compilant les fiches de visite et de suivi.

Vue du Pont du chemin du Mas de Gineste

LES ESPÈCES PROTÉGÉES Le chantier du Pont du chemin du Mas de Gineste se situe à proximité du Bois du Limousin dans lequel se trouve plusieurs espèces protégées.

ISOÈTE DE DURIEU Plante des pelouses humides ou gorgées d’eau l’hiver, associée aux fougères. L’Isoète de Durieu est une espèce protégée au niveau national, caractéristique des mares temporaires méditerranéennes, et très rare régionalement. COUCOU GEAI Espèce facilement reconnaissable et très bruyante lors de son arrivée au printemps. Migrateur transsaharien, le Coucou Geai

hiverne principalement en Afrique occidentale. Parasite exclusif de la Pie Bavarde (Pica Pica) dans notre région, il pond ses oeufs dans les nids de ses hôtes qui peuvent élever les jeunes coucous en même temps que leur propre progéniture. Il se nourrit essentiellement de gros insectes et notamment de chenilles. Répartition : En France, le Coucou Geai est une espèce méridionale dont les effectifs les plus importants sont localisés sur le pourtour méditerranéen. La tendance d’évolution des effectifs est mal connue. Sensibilités, menaces : Cette espèce caractéristique des milieux bocagers se trouve dans la région en limite de son aire de répartition. Il est globalement rare et ses effectifs français sont estimés entre 100 et 500 couples. DIANE Espèce de papillon de garrigues et pelouses méditerranéennes, avec une préférence pour les endroits un peu humides. La chenille se développe entre avril et juin sur les Aristoloches, puis passe l’été et l’hiver sous forme de chrysalide attachée à une tige ou une pierre.

Répartition : papillon méditerranéo-asiatique qui se trouve dans le Languedoc en limite ouest de son aire de répartition qui s’étend du Languedoc à l’Asie mineure en passant par l’Italie et les Balkans. Sensibilités, menaces : habitats fortement réduits par l’urbanisation et le développement des infrastructures ainsi que par l’intensification de la monoculture viticole.


Vue du Pont du chemin du Mas de Gineste

LE PONT DU MAS DE GINESTE Ce pont permettra le rétablissement du chemin du Mas de Gineste.

UN PASSAGE POUR LA FUTURE AUTOROUTE SOUS LE CHEMIN DU MAS DE GINESTE Cet ouvrage d’art permettra à la nouvelle autoroute de passer sous le chemin du Mas de Gineste et de rétablir ce dernier. Suite aux déviations de réseaux, le dégagement des emprises (débroussaillage et pose de clôtures) a pu commencer début 2013 ; puis s’est interrompu pour protéger certaines espèces en période de reproduction printanière et estivale (le coucou geai, espèce migratrice), notamment au niveau du bois du Limousin. Le dégagement des emprises a pu reprendre en octobre 2013, permettant ainsi un démarrage des travaux début novembre 2013. Les grandes étapes pour la création de ce

passage inférieur sont : les terrassements pour la mise à niveau du pont, les fondations, la création du tablier, les remblais d’accès et des chaussées. Le rétablissement à l’identique du chemin du Mas de Gineste permettra alors la fermeture des chemins de la montée de la Banquière et de la Plauchude à la Mourre qui lui seront raccordés. Pendant toute la durée des travaux, le chemin du Mas de Gineste sera fermé, soit environ 9 mois. Sur cette période de travaux, des déviations sont mises en place permettant ainsi de maintenir la circulation sur ce secteur.

Début des travaux : novembre 2013
 Fin des travaux : juillet 2014 Entreprise locale sur ce chantier : SOGEA Sud


CONFÉRENCE DE PRESSE

deplacement-a9.fr

- Crédits Photos : VINCI Autoroutes - Komenvoir - Les Écologistes de L’Euzière.

Direction d’Opérations de Montpellier ZAC de Fréjorgues Ouest Mas des Cavaliers II 471, rue Nungesser - 34 130 Mauguio Tél. +33 (0)4 67 13 86 20 Fax. +33 (0)4 67 13 86 29

Conception & rédaction :

réseau ASF


Dossier de Presse - Déplacement de l'A9 - Pont du Mas de Gineste