Page 1

communiqué de presse

16 juillet 2012

Déplacement de l’A9 sur le Grand Montpellier Démarrage de l’opération Le jeudi 12 juillet, Salvador Nunez a présenté pour la première fois de façon détaillée le projet du déplacement de l’A9 sur le Grand Montpellier. Il a annoncé le début des travaux pour la mi-2013, avec comme objectif une mise en service des nouvelles infrastructures autoroutières à fin 2017. Le déplacement de l’A9 : un projet d’envergure nationale L’enjeu principal du déplacement de l’A9 est de séparer les flux de transit et la circulation de desserte de l’agglomération montpelliéraine, dont la superposition sur la même voie génère une circulation difficile et des risques d’accident importants. La nouvelle autoroute sera dédiée au trafic de transit afin de fluidifier et sécuriser les déplacements ; L’autoroute actuelle recevra le trafic local et permettra aux trois grandes liaisons-clés (DEM, COM, LIEN) de se raccorder, offrant ainsi à la capitale régionale son contournement urbain, dans le cadre du plan de déplacements de l’agglomération de Montpellier. La nouvelle autoroute s’étendra sur 25km entre SaintGeniès-des-Mourgues et Fabrègues. Aux extrémités du projet, la chaussée existante sera élargie et passera de 2X3 voies à 4X3 voies. Sur la partie centrale, une nouvelle autoroute (12 km), distincte de l’existante, sera construite. Le trafic de transit ne s’arrêtera plus aux barrières de péage de Gallargues, ce qui assure une grande fluidité. Les usagers locaux sortiront au péage de Baillargues. Les barrières de péage de Saint-Jean-de-Védas seront configurées pour améliorer leur efficacité.

Une priorité : le respect de l’environnement et du cadre de vie Le tracé et la réalisation de la nouvelle autoroute prennent en compte l’environnement. Le linéaire de protection antibruit pourra représenter 20km sur les 25km de la nouvelle autoroute. Des écrans acoustiques sur l’autoroute actuelle limiteront la nuisance sonore pour les riverains. Autre priorité d’ASF, la préservation de la ressource en eau qui passe par la modernisation du système de gestion des eaux pour éviter leur pollution et la protection contre les inondations. Pour une biodiversité préservée ASF s’est engagé dans une action de sauvegarde des espècesanimalesetvégétales,quivaaudelàdesprescriptions réglementaires, en partenariat avec l’association des Ecologistes de l’Euzière. Depuis le lancement du projet en 2007, ASF a fait recenser les espèces protégées et remarquables. Au total, ont été identifiées 522 espaces végétales dont 13 sont protégées ou considérées d’un grand intérêt et 244 espèces animales, dont 47 sont protégées ou considérées d’un grand intérêt. ASF prévoit de mettre en oeuvre des mesures de compensation afin de protéger ces espèces de manière durable.

Vous trouverez toutes les informations concernant le projet sur le site Internet dédié : wwwa9.vinci-autoroutes.com Créée en 1957, ASF (Autoroutes du Sud de la France) exploite un réseau de 2 634 km auxquels s’ajoutent 80 km en cours de construction, soit un réseau concédé total de 2 714 km. Trait d’union entre la péninsule Ibérique et l’Europe du Nord, ce réseau est traversé par les grands flux économiques et touristiques européens ainsi que par d’importants trafics régionaux. ASF est une société de VINCI, premier groupe mondial intégré de concessions-construction.

CONTACTS PRESSE Olivier Allain, Responsable communication ASF Direction d’opérations de Montpellier Mas des Cavaliers II - 471 rue Nungesser - CS 743 - 34137 Mauguio cedex Tél. : +33 (0)4 67 99 48 33 - GSM : +33 (0)6 20 98 76 88 Email : olivier.allain@asf.fr

RÈGLES DE BASE / VINCI AUTOROUTES

CHARTE É

Communiqué de Presse - Déplacement de l’A9 sur le Grand Montpellier démarrage de l’opération  

Le jeudi 12 juillet, Salvador Nunez a présenté pour la première fois de façon détaillée le projet du déplacement de l’A9 sur le Grand...