Page 1

Rapport d’activitÊ 2012

Delafontaine-rapport 2012.indd 1

17.06.13 11:02


Conseil de Fondation

Equipe de direction

Président M. Eric Junod (jusqu’au 30 juin 2012) M. Pierre Mathyer (dès le 1er juillet 2012)

Directrice Mme Pascale Grivel

Vice-présidente Mme Evelyne Luginbühl Trésorier M. André Briod Secrétaire M. Pierre Mathyer (jusqu’au 30 juin 2012) M. Xavier Biard (dès le 1er juillet 2012) Membres Mme Carole Borlat Mme Michelle Davidson Mme Françoise Pitteloud M. Jacques Baudat M. Xavier Biard M. Lucien Keller M. Joseph Vanderweckene

Directeur adjoint M. José Sanmarcelino Responsable RH Mme Catherine Tarridec Assistante de direction Mme Claudia Perrin Responsable du secteur socioprofessionnel M. Daniel Siegenthaler Responsables de sections Mme Alice Schumacher (Les Matines) Mme Anne Delapierre (Les Semailles) Mme Marianne Loup (La Violette) Mme Juliana Cruchon (L’Orée) Mme Sandrine Balleys (L’Elan) Coordinatrice pédagogique La Cordée Mme Marie-Ange Terrier Coordinateur du service thérapeutique M. Bernard Pasche

Delafontaine-rapport 2012.indd 2

17.06.13 11:02


Mot du président, Pierre Mathyer

Mot de la directrice, Pascale Grivel

Pour la plupart d’entre nous une activité hors des lieux qui nous sont familiers est généralement ressentie positivement. Il peut en aller tout différemment pour les élèves et travailleurs de la Fondation Renée Delafontaine. Pour beaucoup en effet, les situations nouvelles créent des angoisses qui bloquent l’effort mental d’adaptation 1. Ainsi, « dans le domaine des émotions aussi, il fallait toujours rattacher le nouveau au passé… relier chaque nouvelle perception à d’anciennes déjà éprouvées et acceptées ». 2

La vie scolaire et la vie socio-professionnelle de la Fondation sont jalonnées de rencontres diversifiées et d’apprentissages tous plus riches les uns que les autres. Au fil des jours, au sein des classes d’enseignement ou des ateliers de travail, se tissent des liens reconnus, des repères connus, des habitudes indispensables aux relations pédagogiques, éducatives, thérapeutiques et socio-professionnelles entre les élèves, les jeunes, les travailleurs et le personnel de l’encadrement.

Ces réflexions de Renée Delafontaine exprimées en 1942-1944 sont à n’en pas douter encore parfaitement d’actualité. Elles nous font prendre conscience de ce qu’a représenté pour tous la mise sur pied et la réalisation des expériences « hors les murs » vécues en 2012 dans les différentes sections, que vous découvrirez dans « notre » rapport annuel.

Suivant des valeurs qui inspirent nos activités, notre accompagnement vise également à soutenir la transposition des connaissances et du savoir-faire dans des contextes différents afin d’encourager l’intégration sociale de chacun : vient alors le temps des défis et de l’expérimentation, ou le temps de la reconnaissance pour tous les efforts fournis.

Je remercie sincèrement et chaleureusement tous les « acteurs » qui ont tenu leur rôle avec un extraordinaire dévouement et une formidable compétence dans ce spectacle qu’est la vie de la Fondation.

Dans ce rapport, nous avons souhaité vous présenter la diversité des expériences vécues par chacune de nos sections et, qui rend compte de tous les possibles des élèves, des jeunes gens et des travailleurs ainsi que de la créativité et de l’engagement des professionnels.

Delafontaine-rapport 2012.indd 3

Que l’on ne s’y trompe pas : pour tous, contribuer à ces activités requiert de la confiance réciproque, de l’audace, l’implication de chaque partenaire professionnel et parent, pour un objectif commun qui est d’encourager la participation de chacun dans une image positive de soi-même.

1

Franz Morgenstern, cité par Renée Delafontaine in « …Quand ils ont cassé leur ficelle… », Ed. des Sentiers, 1990, p. 136

2

Renée Delafontaine, op.cit., p. 136

3

17.06.13 11:02


4

La Fondation Renée Delafontaine comprend cinq sections pour mineurs et un secteur socioprofessionnel pour majeurs Accueil

Horaires

Les Matines

20 places pour des enfants âgés de 4 à 7 ans, présentant un retard de développement, un handicap mental ou polyhandicap.

Scolaires avec repas Alice Schumacher

lesmatines@frd.ch

L’Orée

29 places pour des élèves âgés de 7 à 18 ans, polyhandicapés.

Scolaires avec repas Juliana Cruchon

loree@frd.ch

La Violette

16 places pour des élèves de 4 à 16 ans, présentant d’importants troubles Scolaires avec repas Marianne Loup du spectre autistique ou troubles envahissants du développement.

laviolette@frd.ch

Les Semailles

35 places pour des élèves âgés de 7 à 16 ans, mentalement handicapés.

lessemailles@frd.ch

L’Elan

50 places pour des jeunes âgés de 16 à 20 ans, mentalement handicapés. Scolaires avec repas Sandrine Balleys

lelan@frd.ch

L’Escale

6 places pour des jeunes de 16 à 20 ans, présentant d’importants troubles Scolaires avec repas Sandrine Balleys du spectre autistique ou troubles envahissants du développement.

lelan@frd.ch

La Cordée

La Cordée offre à 110 adultes en situation de handicap mental, un cadre socioprofessionnel qui correpond à leurs besoins psychologiques et sociaux.

La journée

Daniel Siegenthaler

lacordee@frd.ch

Garderie

Enfants âgés de 4 à 12 ans (sur inscription).

De 7 h 00 à 9 h 00 De 16 h 00 à 18 h 30

Alice Schumacher

Tél. 021 651 64 83

Service thérapeutique et santé scolaire

Logopédistes, physiothérapeutes, psychologues, psychothérapeutes, psychopédagogues, psychomotriciens, ergothérapeutes et infirmière scolaire sont là pour permettre à chacun-e de découvrir et développer ses potentiels.

Delafontaine-rapport 2012.indd 4

Responsable

Scolaires avec repas Anne Delapierre

Contact

Bernard Pasche bernard.pasche@frd.ch (service thérapeutique) Martine El Olmi martine.el-olmi@frd.ch (infirmière scolaire)

17.06.13 11:02


Les Matines présentent une sortie avec Choupette à bicyclette Savez-vous qu’il existe un vélo extraordinaire qui fait le bonheur des petits et des grands ? Il permet de partir en balade en toute sécurité avec un enfant installé confortablement à l’avant. Au printemps 2012, deux classes des Matines ont pu goûter à l’aventure grâce à l’Association Choupette à bicyclette et en particulier grâce à Monsieur Geiser, concepteur-bricoleur et papa d’une de nos élèves.

Delafontaine-rapport 2012.indd 5

Par une belle journée ensoleillée, nous nous sommes retrouvés dans les bois du Jorat. A tour de rôle, les enfants ont pu bénéficier d’une balade dynamique à travers bois, accompagnés de jambes sportives pour pédaler et de trottinettes permettant aux accompagnants de suivre la cadence. Pour ravitailler tout le monde, un bon pique-nique préparé par le cuisinier de la Clochatte nous attendait devant un refuge au bord d’une clairière.

Le sourire des enfants en disait long sur les émotions suscitées par le vent de la route et le plaisir de découvrir les jeux de lumières à travers le feuillage des arbres.

5

Un événement sportif, sensoriel et joyeux qui restera dans la mémoire de tous. L’aventure vous tente ? A vous d’essayer : www.choupetteabicyclette.net

17.06.13 11:02


L’Orée dans les étoiles A la rentrée scolaire 2011-2012, les enseignants des classes jaune et bleue décident de consacrer une année à la piste aux étoiles et de décliner le thème du Cirque sous de multiples formes et couleurs. C’est ainsi que se succèdent, dans des classes métamorphosées en chapiteaux, clowns et acrobates, danseurs et musiciens, dompteurs, magiciens et jongleurs au gré des bricolages, histoires contées, danses, mouvements et ateliers musicaux. Puis, vint l’envie folle de décrocher les étoiles, de vivre le Cirque pour de vrai. Sous l’impulsion de la maman d’une élève se dessinent : 3 jours de camp sous un vrai chapiteau avec un spectacle à la clé ! Une belle aventure démarre avec l’audacieuse équipe du Cirque Starlight, et cela grâce aux dons de l’association Etoile filante. Ainsi, à l’aube du 29 mai, la troupe des classes bleue et jaune s’ébranle doucement, quittant son école en suivant son étoile pour rejoindre, à deux pas de là, le chapiteau du Cirque Starlight. Dans une atmosphère empreinte de curiosité, d’anxiété et d’envie réciproque, a lieu la première rencontre entre les deux groupes hors du commun que sont nos élèves et les artistes du Cirque. S’ensuivent

Delafontaine-rapport 2012.indd 6

de virevoltants échanges artistiques sur la scène, de partages joyeux autour de copieux repas et de studieuses séances de réflexion créative. Une nuit de rêves étoilés sous le chapiteau vient agrémenter leur séjour au Cirque. Au fil des heures et des jours, des liens étonnants empreints de confiance et de plaisirs partagés se tissent entre des petits artistes en herbe et les saltimbanques confirmés. Peu à peu, les élèves s’intègrent aux numéros du spectacle du Cirque Starlight. Fabuleux, inespéré, beau, vivant, lumineux, généreux, harmonieux, gai, émouvant sont autant de qualificatifs qui parcourent les pensées des enseignants en regard de leur cheminement circassien. Vint alors le temps de présenter la rencontre de cette troupe improbable aux yeux d’un vrai public ! Ainsi, le matin du 31 mai tous les élèves et travailleurs de la Fondation Delafontaine, ainsi que quelques classes des écoles du Mont-sur-Lausanne, assistent avec une joie retentissante au spectacle des élèves au côté des artistes du Cirque Starlight. Le soir, dans l’allégresse et l’émotion, l’ensemble de l’Orée ainsi que les familles et amis applaudissent avec ferveur l’étonnante aventure née sous de bonnes étoiles !

17.06.13 11:02


Une classe des Semailles en camps aux Paccots 7

L’objectif d’un camp suit un principe fondamental à l’enseignement : permettre l’instauration d’une relation de confiance soutenant les élèves dans leurs apprentissages scolaires et proposer des activités qui invitent à des conquêtes du temps, de l’espace, de soimême et des autres. Suivant la ligne pédagogique qui inscrit tout camp dans le programme scolaire des Semailles, nous vous invitons à prendre connaissance d’un carnet de voyage d’un séjour aux Paccots. « En décembre 2012, après avoir présenté le projet à l’ensemble des parents, la classe composée de cinq élèves, deux enseignantes

Delafontaine-rapport 2012.indd 7

et une stagiaire partent 5 jours dans un chalet aux Paccots, près de Châtel-Saint-Denis. Le projet reposait sur des observations faites en classe quant aux compétences des élèves et sur l’opportunité de rendre certaines notions scolaires moins abstraites. De fait, le camp a été le fil conducteur d’apprentissages qui se sont réalisés en amont du départ : nous avons étudié la géographie de La Suisse, découvert ses cantons, son drapeau, sa capitale ; nous nous sommes intéressés de plus près au canton de Fribourg et à la région des Paccots. Nous avons travaillé des notions de distance avec pour exemple, le trajet entre l’école et le chalet familial que nous avons choisi. Nous avons

consacré un temps scolaire à la cuisine et préparé la liste des menus pour la semaine. Il s’agissait d’établir des repas équilibrés, d’avoir du plaisir à les confectionner et à se restaurer tous ensemble. Enfin, le séjour a permis d’exercer le dénombrement par le biais de l’utilisation de la monnaie ; l’organisation du temps et de l’espace en apprenant à prendre le train pour se rendre aux Rochers de Naye. Ce camp a été l’opportunité de faire connaissance, d’engager les élèves au dépassement de soi, de les rejoindre au croisement des dimensions sociales et cognitives, de partager des relations solidaires qui fédèrent un groupe et dynamise une équipe. ».

17.06.13 11:02


La Violette dispose d’un Service déchetterie express 8

Un bureau encombré… des placards qui débordent… des couloirs saturés… L’équipe RECYCLAGE s’occupe de tout à la Violette ! Elle débarrasse petits et moyens objets encombrants avec efficacité et dans la bonne humeur, à la déchetterie de Manloud sise au Mont-sur-Lausanne.

Delafontaine-rapport 2012.indd 8

Le service est en activité un après-midi par semaine, par tous les temps, s’inspirant de la pensée de Frédéric Dard : « la poubelle est le meilleur des accessoires de rangement ». Ainsi, chaque jeudi un groupe de jeunes gens participe à cette activité très mobilisante, et qu’ils apprécient beaucoup. La déchetterie est en plein air, et permet de travailler le tri, de parler de l’usage des objets et d’aborder certains aspects liés à la socialisation.

Au programme depuis trois ans, chacun exerce, découvre et développe des compétences dans des domaines de connaissances variées (formes, couleur, matière, poids, taille, texture, etc.) et déploie ses apprentissages pratiques (utilisation des objets) et son ouverture sur l’extérieur. Pour tout renseignement, contacter nos deux spécialistes : Equipe RECYCLAGE, Secteur de la Violette, Classe des grands.

17.06.13 11:02


La boum de l’Elan – un événement incontournable ! Tout commença dans les années 90… Que proposer aux adolescents et jeunes adultes de l’Elan en rapport avec leur âge et leurs goûts dans une idée festive ? Toute l’équipe d’alors répondit en chœur : une boum ! Cette soirée dansante devint rapidement une tradition. Entre temps,

Illustration de Kevin Castillo

Delafontaine-rapport 2012.indd 9

l’Elan déménagera en ville de Lausanne et quelques plaintes de voisins plus tard, se posa la question de la survie de cet événement. Supprimer cette soirée ? Vous n’y pensez pas ! Alors, que faire ? Développer le concept et en faire un événement encore plus incontournable : une boum dans un lieu branché de Lausanne ! C’est ainsi que

se succédèrent plusieurs éditions de la boum à l’Atelier Volant et, depuis 2012 aux Docks, lieux qui nous accueillent dans un esprit d’ouverture, de partage et de générosité.

9

Mais dans le fond, qu’est-ce que la boum de l’Elan ? Les jeunes disent : « Une soirée trop bien ! » Ils parlent de la danse sur la piste avec les lumières de toutes les couleurs, de la musique et des DJ’s, des boissons qu’ils vont commander au bar, de la possibilité de regarder les autres danser en grignotant un en-cas. Cet événement est aussi l’occasion de rencontres, puisque les jeunes de l’Elan invitent leur frère, sœur, cousin ou cousine, un ami, une copine… C’est aussi le temps de traditionnelles retrouvailles, puisque les « anciens » sont invités à la boum et reviennent avec plaisir après leur départ de l’Elan. Enfin, cette soirée très appréciée ne pourrait avoir lieu sans une parfaite organisation, à laquelle les jeunes eux-mêmes, et en particulier celles et ceux de l’atelier Studio, s’impliquent avec enthousiasme. Bien sûr, les collaboratrices et collaborateurs de l’Elan sont là pour soutenir la démarche et faire en sorte que le jour J : la fête soit réussie.

17.06.13 11:02


La Cordée sur le lac de Joux gelé 10

La Cordée, c’est des ateliers, du travail, des horaires, des activités, des habitudes, un lieu de vie, des collègues… Ce sont aussi des moments exceptionnels, uniques… Une journée sur le lac de Joux gelé, c’est • quitter un moment la grisaille persistante de la plaine, • se déplacer sur une surface immense, • déambuler dans un paysage éphémère et grandiose, • se confronter au froid et au vent, • manger en plein air en plein hiver,

Delafontaine-rapport 2012.indd 10

• donner la main à son voisin pour avoir moins peur de tomber, • tirer une luge pour le plaisir de dépenser son énergie et pour le plaisir de celui qui est assis dessus, • frémir aux craquements de la glace qui bouge, • aider un collègue à enfiler ses gants, • sentir, à travers la griffure de la brise, la caresse du soleil sur ses joues… Et rentrer chez soi rempli de cette chaleur intérieure qui naît des moments passés au grand air, à partager de bons moments. C’est aussi un peu ça, La Cordée…

17.06.13 11:02


Bilan au 31 décembre 2012 ACTIF Disponible Caisses Postes Banques

Réalisable Débiteurs en lien avec les activités Autres créances Stocks Actifs transitoires

Immobilisé Immeubles Constructions et aménagements en cours Terrains Mobilier, machines et outillage Matériel informatique Véhicules Dépôts de garantie loyers Titres

Résultats reportés des exercices précédents Excédent de charges nettes des exercices antérieurs

31.12.12

31.12.11

21'407.15 255'614.03 4'746'440.75 5'023'461.93

25'347.95 372'365.33 3'728'684.15 4'126'397.43

557'339.49 7'632.99 25'000.00 94'970.55

822'829.59 8'540.98 118'600.00 90'100.78

684'943.03

1'040'071.35

6'114'300.00 136'311.05 969'706.00 150'602.00 22'601.00 118'001.00 12'849.75 16'530.70 7'540'901.50

6'182'759.05 44'831.05 969'706.00 214'302.00 25'201.00 77'001.00 7'908.90 15'965.20 7'537'674.20

-

431'438.31

PASSIF FONDS ETRANGERS Exigibles Créanciers Passifs transitoires Emprunt Commune de Lausanne Hypothèque Avances SESAF constructions & investissements Excédents de produits exercice en cours (excédent avances SESAF / SPAS sur charges fixes avant décomptes finaux)

FONDS PROPRES Fonds de réserves et provisions Immeubles et constructions Educatif et pédagogique Fonds Sylvie Benoît Risques futurs Autres réserves sans buts spécifiques

Capital

Résultats reportés des exercices précédents Excédents de produits nets Excédents enveloppe de charges VD

Variation enveloppe VD exercice en cours Variation avant décompte final SESAF Total de l’actif

Delafontaine-rapport 2012.indd 11

13'249'306.46 13'135'581.29

Total du passif

31.12.12

31.12.11

433'605.61 30'144.75 161'680.00 1'833'086.30 1'598'020.40

396'436.43 45'339.45 161'680.00 1'871'367.65 1'103'901.75

418'222.56 4'474'759.62

981'110.72 4'559'836.00

536'392.17 125'920.79 361'694.65 105'000.00 485'134.72 1'614'142.33

536'392.17 133'094.09 371'570.95 105'000.00 369'389.32 1'515'446.53

5'700'000.00

5'700'000.00

1'395'745.61 1'395'745.61

22'519.15 1'280'982.46 1'303'501.61

64'658.90

56'797.15

11

13'249'306.46 13'135'581.29

17.06.13 11:02


Compte de pertes et profits comparés – Exercices 2012 et 2011 12

PRODUITS Produits divers Rendement s/fonds propres Plus-value s/titres et produits divers Dons divers Dons pour les sections Excédent Ateliers SPAS année précédente

Dissolutions diverses Réserve fonds éducatif et pédagogique des sections Fonds Sylvie Benoît Excédent enveloppe de charges

Contributions et subventions des cantons Charges nettes sections majeurs Charges fixes nettes sections mineurs Enveloppe de charges mineurs

2012

2011

180'000.00 565.50 135'759.70 11'670.00 190'015.21 518'010.41

180'000.00 117.20 95'597.20 22'716.75 298'431.15

7'173.30 9'876.30 18'011.55

1'410.55 92'451.00

35'061.15

93'861.55

3'464'561.65 3'192'984.79 10'503'332.94 10'363'127.04 893'798.43 911'138.35 14'861'693.02 14'467'250.18 15'414'764.58 14'859'542.88

Delafontaine-rapport 2012.indd 12

CHARGES Dépenses diverses Amortissement immobilisations Charges diverses Dépenses des sections Moins-value s/titres

Attributions diverses Réserve fonds éducatif et pédagogique des sections Réserve sans buts spécifiques Réserve cumulée Ateliers SPAS Variation compte excédent enveloppe vaudoise de charges, sections mineurs

Excédent de charges à subventionner Excédent charges de l’exercice, mineurs Excédent charges de l’exercice, majeurs

2012

2011

54'200.00 298'620.70 10'843.30 443.90

273'537.03 9'775.71 475.85

364'107.90

283'788.59

115'745.40 73'218.26 64'658.90

14'351.59 94'152.52 56'797.15

253'622.56

165'301.26

11'332'472.47 11'217'468.24 3'464'561.65 3'192'984.79 14'797'034.12 14'410'453.03 15'414'764.58 14'859'542.88

17.06.13 11:02


Compte d’exploitation consolidé comparés – Exercices 2012 et 2011 PRODUITS Contributions autres cantons frais de transport Contribution AI aux mesures pédago-thérapeutiques Contributions des parents et répondants Contributions pensionnaires et travailleurs en ateliers Revenus des ateliers Revenus des locations et intérêts bancaires Revenus de prestations au personnel & à des tiers Produits exceptionnel Autres contributions et subventions Total des produits Excédent de charges avant avances SPAS / SESAF

CHARGES Salaires et frais du personnel Besoins médicaux Alimentation Entretien ménage Entretien et réparation immeubles, mobilier et véhicules Frais d’utilisation des installations, loyers Intérêts hypothécaires & rendement s/fonds propres Amortissements Eau, énergie Ecole et formation Frais de bureau et d’administration Outillage et matériel pour ateliers d’occupation Assurances Frais de transport des pensionnaires Autres charges d’exploitation diverses Total des charges

Delafontaine-rapport 2012.indd 13

Sections mineurs 2012 2011 21'774.80 18'395.00 151'946.00 176'952.50 229'982.25 243'567.70 33'898.98 3'587.99 51'854.38 3'743.85 9'271.85 506'060.10

41'882.92 5'352.19 61'636.72 4'781.55 5'526.80 558'095.38

LA CORDÉE - majeurs 2012 2011 274'275.65 282'331.35 204'814.23 234'440.25 753.68 1'064.92 28'166.27 26'582.48 1'086.95 42'927.15 3'825.00 6'075.00 512'921.78 593'421.15

Totaux 2012 2011 21'774.80 18'395.00 151'946.00 176'952.50 229'982.25 243'567.70 274'275.65 282'331.35 238'713.21 276'323.17 4'341.67 6'417.11 80'020.65 88'219.20 4'830.80 47'708.70 13'096.85 11'601.80 1'018'981.88 1'151'516.53

11'332'472.47 11'217'468.24 11'838'532.57 11'775'563.62

3'464'561.65 3'977'483.43

3'192'984.79 3'786'405.94

14'797'034.12 14'410'453.03 15'816'016.00 15'561'969.56

9'495'021.30 19'412.96 212'278.00 67'626.50 187'483.72 130'561.74 184'323.25 49'540.95 112'420.30 110'549.22 67'209.23 24'005.75 37'194.35 1'027'065.80 50'870.55

3'153'004.07 690.00 170'111.05 24'906.95 83'817.75 270'155.75 27'000.00 74'304.10 38'458.65 11'438.67 23'984.20 68'162.39 18'079.10 13'370.75

2'967'320.45 524.20 154'870.90 18'321.50 67'790.75 256'421.55 27'000.00 108'307.05 28'121.10 12'997.65 25'479.61 90'916.53 17'454.90 456.80 10'422.95

12'681'311.36 12'462'341.75 12'638.67 19'937.16 359'697.42 367'148.90 82'537.00 85'948.00 254'225.97 255'274.47 435'004.51 386'983.29 211'092.65 211'323.25 112'763.15 157'848.00 177'488.25 140'541.40 124'667.31 123'546.87 97'624.02 92'688.84 90'784.89 114'922.28 51'263.00 54'649.25 1'065'151.55 1'027'522.60 59'766.25 61'293.50

11'838'532.57 11'775'563.62

3'977'483.43

3'786'405.94

15'816'016.00 15'561'969.56

9'528'307.29 11'948.67 189'586.37 5'630.05 170'408.22 164'848.76 184'092.65 38'459.05 139'029.60 113'228.64 73'639.82 22'622.50 33'183.90 1'065'151.55 46'395.50

13

17.06.13 11:02


Dons 2012 14

Airnet, Jemada Import SA 120.– Allenbach Christian 100.– Anderegg Jean-Pierre 200.– Andreae-Latt Jean-Luc et Christiane 200.– Association Dis No 200.– Atelier création photographique 100.– Avia Distribution SA 100.– Ballif André 100.– Banque Cantonale Vaudoise 500.– Barras Francoise 150.– Barraud Rudolf et Jeanne 200.– Bastian Josette 100.– Benoît-Monzani Eliane 100.– Berney Charles 1’200.– Berney de la Harpe Suzanne 200.– Berti Devaud Sylvie et Stéphane 100.– Birbaum Steve 100.– Biron Jean-François 100.– Blanchard Victor et Simone 100.– Bolay & Fils 100.– Bonard Jean-François 250.– Bonnet Philippe 100.– Borel Isabelle 100.– Bornoz J.-P. et H. 100.– Boursier Communal de Syens 100.– Boursier Communal, Le Vaud 200.– Bridel Laurent 200.– Briod Paul SA 250.– Bron Jean-Daniel 100.– Brunner Marlise 100.– Bugnon Pierre-André 500.– Burdet René 100.– Caisse Communale St-Saphorin 100.– Camion-Transport Ag 1’000.– Campiche Jean 100.– Campiche Philippe 100.– Campiche Roland 100.– Carbone Mario 100.– Cauderay SA 200.– Cave Bougnol 100.– Cavin Jean-François 150.–

Delafontaine-rapport 2012.indd 14

Chantée de Noël 1’850.– Chappuis André 100.– Chappuis Edmond 100.– Chauvy Pierre-François 350.– Chauvy-Schnetzler Arnold et Anne-Françoise 1’000.– Chave-Keck Jacqueline 600.– Chevalier Albert & Fils SA 2’000.– Chicha Arnaud 100.– Christin Monique 250.– Clensol SA 100.– Commune de Ropraz 200.– Correia de Almeida Filipe 200.– Correvon Suzanne 250.– Cossy François 200.– Da Costa Antonio 100.– De Gunten Marie-Anne 100.– De La Harpe Pierre 200.– De Quervain Rita 100.– De Rahm SA 5’000.– Domashko Vladimir 200.– Dubi Sàrl 100.– Duperrex Jean-Pierre et Marinette 200.– Durand Angèle 500.– Duruz Anne 400.– Eglise Évangelique Réformée Vaud 150.– Ensemble Vocal Bis 300.– Fardel Johnny 200.– Finger Isabelle 130.– Fisch Jeanne 100.– Flück Linus 100.– Fondation Comtesse Moira 20’000.– Fondation Juchum 30’000.– Fondation Pierre Demaurex 1’000.– Fontolliet Pierre-Gérard 100.– Furer André 600.– Gavillet Antoinette 600.– Gerber-Hennard Lydie 100.– Gilliéron Patrick 100.– Grosjean François 100.– Gubelmann Eric et Corinne 100.–

Hornung Bernard et Ghislaine Huguenin Suzanne Immodel SA Jaquemet-Oulevay Daniel Jeannenez André Jevtic Mileta Junod Dominique Krayenbuhl-Mundler Anne Lachgar Karim Lakus Grzegorz Lambelet Sylvie Lebet Jacques Ledermann-Paschoud Norbert et Daisy Loup Catherine Maibach Dora Maillefer Janine Margot Christophe Marmillod Georgette Martin Caroline Mauron SA Mayor Pierre Mean-Wlidi Eleonore Merillat Hedwige Métaucol Sàrl Meylan Pierre et Hedwig Michaud Denis Ministère public d’arrondissement du Nord vaudois Moll Ingrid Monod Jean SA Morenza Lakus Ana Rosa Mottier Anne Lise Mousleh Malak Murisier-Chuat Christine Naegeli-Andres Georg et Marianne Obeng Frank Oesch Jean-Louis Paroisse de Marly Paroisse de St-Saphorin Pelichet Jacques

100.– 200.– 100.– 100.– 100.– 100.– 100.– 100.– 100.– 200.– 100.– 100.– 100.– 350.– 100.– 200.– 105.– 100.– 250.– 100.– 100.– 200.– 100.– 200.– 100.– 150.– 200.– 200.– 100.– 200.– 100.– 300.– 100.– 200.– 100.– 100.– 200.– 200.– 100.–

Perrin Freres SA Philippe Estoppey Sàrl Pichon Maurice Prateo Conseil SA Regamey Marcel et Marguerite Reymond Olivier Richard Madeleine Rochat Roland Rutishauser Yves Séchoir de Châtillens en liquidation Secretan François Section des samaritains de Chavornay Sjöblom Leif Succession Monique Zimmermann Svancar Barbara Taxis Sandor Team Girard Techma Electroménagers Sàrl Union Suisse des Grands Domaines Utz Roland Vitale Sarino Vladimirovna Lobanova Von Auw Weber Patrick Wettstein Denyse Wicki Hubert Wiederkehr Oscar Wirthner Martine

100.– 200.– 100.– 100.– 100.– 500.– 100.– 100.– 100.– 2’300.– 100.– 200.– 1’000.– 5’000.– 100.– 200.– 1’000.– 100.– 1’000.– 100.– 200.– 400.– 100.– 200.– 100.– 100.– 300.– 100.–

95’655.– Donateurs anonymes Parents, Amis, Paroisses, Sympathisants (montants inférieurs à Fr. 100.–)

33’100.–

9’646.60 138’401.60

17.06.13 11:02


Clin d’œil à l’année 2012 • Secteur des ressources humaines : 201 collaborateurs • Secteur financier : Fr. 16’425’617.– de budget annuel • Secteur des prestations directes – pédagogie spécialisée : 24’593 journées de présence-élèves • Secteur des prestations directes – socioprofessionnel : 182’971 heures de travail effectuées par les travailleurs handicapés • Secteur des infrastructures : 9’123 m2 de surface à entretenir • Secteur thérapeutique : 7 corps de métiers au service des élèves et des travailleurs

Répartition des journées 2012 46’118 journées

La Cordée 21’525 j. 46 %

Sections mineurs 24’593 j. 54 %

Delafontaine-rapport 2012.indd 15

Sections mineurs

Semailles 21 %

Orée 20 % Violette 11 %

Matines 12 % Elan 36 %

17.06.13 11:02


Merci… Dons privés et subventions La Fondation Renée Delafontaine est une institution privée d’utilité publique. Les dons permettent d’assumer des investissements en matériel, de maintenir des possibilités créatrices dans les prestations offertes aux élèves, jeunes ou adultes. Tout don est bienvenu. CCP 10-19831-9 Fondation Renée Delafontaine Direction et administration Route de la Clochatte 92 1052 Le Mont-sur-Lausanne Tél. 021 651 34 60 Fax 021 651 34 65 Impressum Graphisme & mise en page : Groux arts graphique SA, Le Mont-sur-Lausanne Photos Cirque : Philippe Pache, photographe Fondation Renée Delafontaine, Le Mont-sur-Lausanne Impression : Groux arts graphique SA, Le Mont-sur-Lausanne Tirage : 1500 exemplaires

Delafontaine-rapport 2012.indd 16

17.06.13 11:02

Fondation Delafontaine  
Fondation Delafontaine  

Rapport d'activités 2012