Issuu on Google+

ONE DAY TIMED

MAG


N° 44 21 Avril 2012

P2

SOMMAIRE

Edito

P3

One Day Timed 1) Un peu d’histoire 2) Les élections présidentielles : le 1er tour 3) La gauche au pouvoir 4) La droite au pouvoir 5) Les programmes 6) Le débat du 2 mai 2012 7) Les consignes de vote des autres candidats 8) Les conséquences du vote 9) Et pour l’Europe ? Mon choix

P4

P13

Infos diverses

P14

P4 P5 P6 P7 P8 P9 P11 P12 P13


N° 44 03 Mai 2012

P3 EDITO

Ce numéro est un complément du N°44 officiel qui sortira le 7 mai, soit après les élections en France et qui sera largement consacré à la troupe de Novelas. Mais pour l’heure, au vu de la situation politique en France, j’ai voulu porter un regard critique et neutre sur le choix des candidats. Beaucoup de nos membres sont Français et tous ou presque sont intéressés par ce qui se passe dans l’hexagone alors je me propose un petit bilan des politiques de gauche et de droite durant ces dernières législatures ainsi que diverses rubriques et autres informations.

Bonne lecture… Stephan de Novelas


N° 44 03 Mai 2012

P4

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ?

1) Un peu d’histoire Avant de commencer sur l’actualité directe, un petit retour en arrière pour nos plus jeunes. De Gaulle est le premier Président de la cinquième république. -> 8 janvier 1959 au 28 avril 1969 Georges Pompidou -> 20 juin 1969 au 2 avril 1974 Valéry Giscard d’Estaing -> 27 mai 1974 au 21 mai 1981 François Mitterrand -> 21 mai 1981 au 17 mai 1995 Jacques Chirac -> 17 mai 1995 au 16 mai 2007 Nicolas Sarkosy -> 16 mai 2007 -> 16 mai 2012 et 2017 peut-être.

Le parti socialiste n’a plus été au pouvoir depuis 1995 mais il y avait Jacques Delors comme Président de la commission européenne et Dominique Strauss Khan comme Président du FMI jusqu’il y a peu.

J’ai commencé à regarder les émissions politiques en Février 1992 pour le référundum au sujet du traité de Maastricht, j’avais 14 ans… Depuis lors j’ai assisté aux élections belges et françaises avec intérêt connaissant finalement aussi bien la politique nationale française que celle de la Belgique. En 20 ans, jamais le choix du Président avait été aussi crucial et si en 2007, le choix de Nicolas Sarkosy semblait légitime, aujourd’hui le peuple français ne semble plus aussi certain. Hollande est donc vainqueur du premier tour. Qu’en sera-t-il du second ?


N° 44 03 Mai 2012

P5

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ? 2) Les élections présidentielles : le 1er tour

Un petit rappel des résultats et du mag N°33

a) Le taux de participation proche de 80 %. Si j’osais je dirais que c’est un record pour un premier tour. Cette fois, le public a réagi même si certains ont encore et toujours négligé ce droit qu’ils ont acquis dans le sang. b) Mélanchon. Je me demandais quel pourcentage il aurait et finalement il a dépassé les 10%, passant même devant François Bayrou.

c) Le résultat des verts. Catastrophique. Il n’y a plus d’écologistes en France ? d) Quasi 18% pour Marine Le Pen… Je ne suis pas surpris en sachant que ce http://www.lesoir.be pourcentage est aussi dû à un vote sanction. Mais… La gueule de bois française n’est donc pas finie. Après 2002, il semble que l’extrême droite soit (hélas) toujours aussi vigoureuse. On peut presque se rassurer que Mélanchon n’ait pas pris plus de vote à la gauche… e) Le second tour… Une incertitude, le racolage des voix de l’extrême droite sera-t-il réel ? Si oui, Sarkosy aura des chances de gagner… Finalement, comme le signalent les journaux européens, Le Pen a encore son mot à dire et aura une influence…

Nous développerons certains de ces points plus en détail.


N° 44 03 Mai 2012

P6

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ?

3) La gauche au pouvoir Cela se résume à évoquer les années Mitterrand et les cohabitations ministérielles. On peut dire que c’est lors de cette présidence qu’on a jeté les bases d’une construction européenne puisque c’est en 1992 que le traité de Maastricht a vu le jour. On a également parlé de l’axe Franco-Allemand que les Français ont tendance à considérer comme fondateur et moteur de l’Union Européenne. Au niveau national, un certain nombre de réformes ont vu le jour mais il serait fastidieux de les énumérer toutes mais je salue la nomination de Jack Lang à la culture. On se souviendra plus de Mitterrand pour ses constructions (pyramide du Louvres, la Défense), son passage au Panthéon, et peut-être Mazarine… On déplorera également des « affaires » et une éventuelle incidence de la France dans le Génocide Rwandais ainsi que son passé sous le régime de Vichy. Moi je garderai en mémoire qu’il a inauguré la Bibliothèque Nationale de France à Paris, supprimé la peine de Mort, nommé Edith Cresson comme Premier Ministre, créé le RMI et fait ratifier le traité de Maastricht et signé les accords de Schengen.

http://ts3.mm.bing.net/images/thumbnail.aspx?q=4529679211954674&id=05a3701dd464996 8f663a8006be23074


N° 44 03 Mai 2012

P7

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ?

4) La droite au pouvoir Jacques Chirac et Nicolas Sarkosy.

http://www.lemag-vip.com/images/chirac.jpg

Que retenir de ces années ? La continuité de la construction européenne. La victoire de la France en coupe du monde et en coupe d’Europe de Football même s’il n’y est absolument pour rien, il a profité de cet élan euphorique. « La France qui gagne ». Son voyage en Israel lui avait aussi valu une sacrée réputation. La dissolution de l’Assemblée Nationale en 1997 Le quinquennat Les essais nucléaires à Mururoa Un second tour face à Jean-Marie Le Pen lors de son second mandat.

Quant à Sarkozy, son bilan est assez lourd avec des termes de populiste, de bouclier fiscal, de Président des riches, de financement de Kadhafi (et la guerre en Libye) et c’est également sous sa présidence qu’ont été signés les traités de Lisbonne et les 35 heures.


N° 44 03 Mai 2012

P8

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ?

5) Les programmes

Programme de François Hollande Vous trouverez le détail sur son site : http://francoishollande.fr/les-60-engagements-du-projet/ Pour résumer : Sortir la France de la crise Créer de l’emploi dans l’enseignement Taxer les grosses fortunes Sortir la France du nucléaire Une politique d’immigration plus rapide et mieux contrôlée. Une justice réelle et équitable. Rester dans l’Union Européenne mais avec une autre direction. Réduire la dette Eurobons

Programme de Nicolas Sarkozy Vous trouverez le détail sur http://pouvoirpolitique.com/programme-sarkozy-2012/ Supprimer la dette Augmenter la croissance Limiter les dépenses publiques Limiter l’immigration Supprimer les 35 heures (travailler plus pour gagner plus) Garder le nucléaire Fermer les frontières de l’Europe et s’il le faut de France Lutter contre l’insécurité (Islam désigné) Tva sur l’importation et taxes sur transactions financières

C’est certain, c’est un résumé plus que limité mais il permet de comprendre les grands axes de fonctionnement de chacun.


N° 44 03 Mai 2012

P9

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ?

6) Le débat du 2 mai 2012

Je ne sais pas si vous avez regardé le débat mais il y aura des résumés et vous avez eu un aperçu des programmes tels qu’exposés lors de ce débat. J’ai pris la peine de le regarder et de l’écouter, plus parce que je voulais connaître le comportement de François Hollande que je pensais voir être dévoré tout cru par un Nicolas Sarkozy. Mais finalement, le débat a été plus à l’avantage du candidat socialiste. J’en prends pour preuve les petites phrases assassines et les sautes d’humeur. Je déplore néanmoins le manque d’intervention des journalistes qui ont plus été des gardiens du temps que des poseurs de questions. De plus, à aucun moment on n’a pu connaître la réalité des chiffres avancés par les deux opposants. En tant qu’extérieur, je n’ai pas pu me faire une idée sur la valeur réelle des informations. Au-delà des idées de chacun, une chose m’a étonné c’est cette tendance quasi systématique à faire référence aux pays voisins, Allemagne en tête et Espagne ensuite. On connaîtrait presque aussi bien la politique allemande que la française si on les écoutait. Mais pourquoi vouloir toujours comparer ? La vie n’est pas la même dans les autres pays. Par contre, je ne supporte pas cette vision sarkozyste de penser qu’il n’y a que la France et l’Allemagne en Europe, il y a 27 pays et il a annoncé pas mal de contre vérités (pour ne pas dire mensonges). Hollande : «Ce n’est jamais votre faute » « Pourquoi selon vous les non européens sont des tous des musulmans… ? » « Nous garantissons qu’il n’y aura aucune ouverture à la différenciation » (décalage entre hommes et femmes) « Présidence partiale et vous en payez les conséquences »

Dans l’ensemble du débat, il a été plutôt correct, pas d’énervement excessif. Une volonté de répondre et d’argumenter et même si dès les cinq premières minutes on avait compris que le niveau du débat ne serait pas très élevé puisque chacun se répondait sur le même ton.


N° 44 03 Mai 2012

P10

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ?

6) Le débat du 2 mai 2012 (suite)

Sarkozy : « Dire que je fais des cadeaux aux riches est de la calomnie… » « Je n’ai pas à répondre à votre question » « folies dépensières » « la pénibilité engendre l’invalidité » (dans le cadre de la pension) « les deux pays les plus forts de l’Europe sont France et Allemagne ». « schengen ne fonctionne pas ! » « Berlusconi est berlusconiste… » « Ce que nous avons obtenu de l’Allemagne » « Vous êtes un petit calomniateur » « Que penser de quelqu’un qui était derrière DSK » « Je veux un islam de France et non islam en France » « Nous ne voulons pas que les immigrés puissent voter, voilà c’est tout » « Les socialistes se sont abstenus de voter sur la burqua, vous aviez peur… » (ils ont voté la résolution mais pas la loi) « Vous avez vendu les ouvriers sur l’autel d’un accord avec les verts » « On ne peut être la 5ème puissance avec juste du photovoltaïque et de l’éolien » « Il y a 300 projets de centrale en construction »

Beaucoup de ces répliques sont le reflet d’un énervement et d’une incapacité à réagir de façon posée. Il a tenté vainement de démontrer que Hollande se contredisait ou ne respectait pas d’anciens propos alors que lui-même a été auteur de plusieurs changements dans le cadre de sa politique (selon Hollande).

Hollande a terminé son discours avec un « Moi Président, je ferai… » avec une belle liste de belles choses… à suivre.

Je pense qu’à l’issue de ce débat François Hollande s’en est trouvé renforcé et sa prestation sera remarquée. Cependant, cela ne sera peut-être pas suffisant pour gagner au second tour car Sarkozy a ratissé large à la fin de son exposé en sollicitant les électeurs du front national et du Modem.


N° 44 03 Mai 2012

P11

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ?

7) Les consignes de votes des autres candidats

Voilà la véritable inconnue de ce second tour. Car on peut s’attendre cette fois-ci à un taux de participation important. Il y a quelques inconnues : - Mélanchon (11%) - Le Pen (18%) - Bayrou (9%) Ce sont ces trois personnes qui vont influer sur la décision finale. On sait que Marine Le Pen a décidé de voter blanc et invite ses électeurs à faire pareil. Si on fait un simple calcul droite >< gauche, il est évident que la droite gagnera. Le centristes de Bayrou ayant également tendance à voter à droite au second tour. De Nouveau c’est le Front National qui devient l’arbitre et Sarkozy l’a bien compris puisqu’il se veut le candidat de tous les Français et qu’il attaque l’Ilsam de front et parle de fermer les frontières. Est-ce que ce langage (démago) sera suffisant. Maintenant, si les membres du FN ne vont pas voter, cela laisse le scrutin très équilibré.


N° 44 03 Mai 2012

P10

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ?

8) Les conséquences du vote

Je ne suis pas devin, il est donc évident que je ne peux connaître exactement les conséquences. Cependant je peux jouer au jeu des possibilités en fonction de la victoire de l’un ou l’autre candidat. Et bien entendu, c’est de façon très schématique et donc incomplète que je vais exposer ces hypothèses.

Si Hollande gagne : L’union Européenne prendra peut-être une nouvelle direction (en sachant qu’au parlement européen les libéraux sont majoritaires). L’axe Franco-Allemand subira une secousse, à condition que Merkel reste au pouvoir en Allemagne. N’oublions pas que c’est Mitterrand et Kohl qui l’avait créé. Il sera effectivement clair que Hollande prendra le contre-pied des décisions économiques et sociales allemandes (sauf en matière de sortie du nucléaire). Il est fort à parier que les grandes fortunes disparaissent à l’étranger et que la plupart des sociétés continuent la délocalisation (mais cela quelle que soit la gouvernance) Hollande veut taxer différemment mais au final, ce sera une augmentation, peut-être nécessaire au vu de la situation. Ce sera une France plus sociale, dans le sens où ce sera axé sur les individus, les jeunes en particulier mais au détriment de l’économie.

Si Sarkozy gagne : Il est fort à parier qu’il n’y aura en réalité pas de changement avec la politique actuelle. Au contraire, on renforcera certainement les mesures et le décalage entre les riches et les pauvres. De plus, il est probable que la présence dans l’Union Européenne soit bouleversée surtout si Schengen est supprimé et que la zone euro disparaît. Ce ne sera certes pas de la décision de Sarkozy mais il ne fera pas grand-chose pour l’éviter. On peut penser que les dépenses seront réellement réduites et que la crise sera gérée avec réalisme. Cela restera une France libérale, favorisant l’économie et on peut le penser, une certaine classe sociale au détriment d’une autre.


N° 44 03 Mai 2012

P10

ONE DAY TIMED La France, à droite ou à gauche ? 9) Et pour l’Europe ? Selon Hollande le pacte budgétaire ne prévoit pas de budget de croissance. Or les critères de convergence établis à Maastricht sont toujours d’application et prévoient notamment : - Déficit public annuel inférieur à 3 % du PIB - Dette publique inférieure à 60 % du PIB Cependant il a mis l’accent sur un problème dans le traitement de la crise et du fonctionnement de la BCE (qui prête aux banques nationales à 1% alors qu’elles mêmes prêtent aux Etats à 6%). Voici un sujet qu’il serait judicieux de régler au niveau européen. De plus, les problèmes de confiance (agence de notation) qui pèsent sur la crédibilité d’un pays n’arrangent pas la situation. Que faire avec les « mauvais élèves » ? Quel que soit le Président en 2012, cela n’aura pas beaucoup d’impact sur la politique européenne car contrairement à ce que peuvent penser les Français, ils ne sont qu’un pays parmi 27 et les décisions importantes sont prises à l’unanimité.

********* Mon Opinion

Je ne vote pas en France, mon opinion n’a pas beaucoup d’importance et dans l’absolu, je pense qu’entre eux deux, ce n’est pas forcément un choix agréable. Pourtant cette année, si je devais donner ma voix, je la donnerais à François Hollande car la politique de Sarkozy n’apporterait aucune solution et après de nombreuses années de droite, une autre vision des choses ne serait pas à dédaigner. Là où une Ségolène Royal n’avait aucune chance, le nouveau François Hollande pourrait apporter un nouveau souffle. Et si ce n’est pas cette année, ce sera en 2017 mais il sera peut-être trop tard pour la France… car 5 ans de plus avec cette austérité, c’est le Front National qui en tirera les avantages et cela, c’est à éviter…


N° 44 03 Mai 2012

P14

INFOS DIVERSES

Editeur responsable : Novelas asbl Rédacteur en chef : Stephan Van Puyvelde

Publication bimensuelle disponible uniquement en format électronique. + Hors série Gratuit pour les membres de l’asbl Extérieur : 1 euro par titre. Abonnement annuel à 30 euros.

NOVELAS asbl Rue des Confédérés 89 B-1000 Bruxelles Belgique tel:+32 (0)496 86 75 89 - +32 (0)2 732 18 79 - e-mail: novelasasbl@hotmail.com website: http://www.novelasasbl.eu - BCE 877.214.451 BNP Fortis Iban: BE47001475184080 Bic/swift: GEBABEBB


Elections Françaises entre deux tours