Page 1

magazine GRATUIT

N° 1 printemps 2013

La Baule

La mode

Ensoleillez votre dressing

Aller ailleurs Vienne

Enquête Essentielle Facebook et mon enfant

Essensuelle esthétique Cinq cures détox-minceur

Vie de quartier Lajarrige, De Gaulle, et Casino Couv_LaBaule.indd 1

16/04/13 09:35


L

N

Anticonformiste. Nouveau CLA.

P i H PARIS MAINE

www.paris-maine.mercedes.fr

Votre Distributeur Mercedes-Benz Nantes et La Baule

ORvAult

GuéRANdE

21, route du Croisy 02 40 16 81 81

Route de La Baule 02 51 73 78 60

1 2 w

vERtOu - Réparateur Agréé 432, route de Clisson 02 40 57 74 00

Consommation mixte de 4,4 à 6,2 l/100 km. CO2 de 114 à 144 g/km.

Couv_LaBaule.indd 2

16/04/13 09:35


MAGAZINE GRATUIT

N° 1 PRINTEMPS 2013

La Baule

Édito

La mode

Ensoleillez votre dressing

Aller ailleurs Vienne

Enquête Essentielle Facebook et mon enfant

Essensuelle esthétique Cinq cures détox-minceur

Vie de quartier Lajarrige, De Gaulle, et Casino

Un cloud* dans mon ciel bleu

C

’était, pour vous, une petite phrase anodine, une

Photos : pascal kyriazis www.dkstudio.fr Stylisme : Julie Moyon Mannequin : Eva Ivankova www.eva.book.fr Coiffure et make up : Dessange La Baule, Esplanade Francois André

réflexion en l’air twittée rapidement à un ami, vous l’avez écrite tout bas comme si vous murmuriez au creux d’une oreille, seulement voilà, vous aviez juste oublié vos 873 abonnés. Et que

dire de cette photo ridicule qui circule sur Facebook prise à « l’insu de votre plein gré » et de cet employeur curieux qui sait désormais après vous avoir googlelisé, que vous êtes surnommée zaza21 sur un site féminin? Les traitements réservés aux nues ou d’images incongrues ternissant leur réputation via la

6 Mode La douceur revient…

presse people, sont désormais étendus au commun des mortels

présents sur les réseaux sociaux. Faut-il pour autant devenir

28 Enquête Facebook et mon enfant

égarements de stars prises en flagrant délit de paroles saugre-

paranoïaque? Il y aura sans doute plus à craindre des idées tordues issues de cyber-cerveaux hyper connectés, comme la puce greffée RFID (puces d’identification par radiofréquence) pour payer ses achats, entre autres, car sachez- le, même une carte de bus, de train, jusqu’à votre passeport… sont équipés de cette puce qui transmet vos données et vos déplacements sur un ordinateur, contrôlé par qui ? Alors comme V. Trierweiler, prenez l’habitude de tourner sept fois votre pouce avant de tweeter ou poster tout commentaire qui pourrait se retourner contre vous, en l’absence de votre avocat. Bref, pour être heureux, ne dévoilons pas trop de nous, juste ce qu’il faut en mode printanier et dans le sens physique du terme ; Essentielle Edité par REGIEMAXMEDIAS SARL, 2 rue Crébillon 44000 Nantes redaction@regiemaxmedias.com 02 44 76 12 70

restons à l’ombre des arbres en fleur. A ce propos, êtes-vous

Responsables de la rédaction Bruno Hervieu, Richard Bodin

encore ! Alors éteignez l’ordinateur, oubliez l’i-phone un instant,

Régie publicitaire Prana ‘Com, Directeur : Stéphane Potin spotin@pranacom.fr - 06 16 28 33 67 Commercial : Antoine cardin antoine.cardin.1@gmail.com - 06 73 21 67 66 Graphisme/Maquette Julie Talourd / Mathieu Moureau Rédaction Pierre Vanzini, Anne Babin-Chevaye, Crédits photos Pascal Kyriasis, Bruno Hervieu Impression Union Européenne Tirage 25 000 ex.

4 Rencontre Cha Malhair vide son sac

34 Déco Et si on repensait notre déco ? 48

Découverte d’intérieurs

54

Essentielles

estivales, ou pour repenser votre décoration ensoleillée ? Pas regardez dehors, aérez corps et esprit puis suivez nos conseils prodigués au fil des pages, les nuages se dissiperont d’euxmêmes.

Un air de maison de famille

Femmes à suivre

ailleurs 60 Aller VIENNE, toute en délicatesses et delikatessen*

68

prête pour promener votre silhouette dans les rues de votre ville plus animée par ses terrasses exposées au soleil, ses vitrines

les vacances aussi !!!

Gastronomie La mer sur la table

découverte 78 Essensuelle cinq cures détox-minceur ode de conduite 86 CNouveau Mercedes CLS

Shooting Brake

90 Bouillon de culture

*Traduction pour les non-initiées. Le «cloud» (ou «nuage») est

Culture, Agenda

un terme utilisé pour désigner l’accès via internet à des applications ou des données «dématérialisées», envisagées comme des services et non des biens, Cloud computing.

Anne Duchesse.

Dépôt légal En cours Ce magazine gratuit ne peut être vendu. La reproduction même partielle des textes, images et photographies publiées dans ce numéro d’Essentielle est interdite. essentielle La Baule

ESLB1 _p3a11.indd 3

3

19/04/13 15:41


RENCONTRE ESSENTIELLE

Cha Malhair vide son sac Elle déteste parler de « chiffre d’affaires » et de « bénéfices », préférant évoquer « les valeurs humaines » et « la solidarité ». Elle est comme ça, Cha Malhair. Elle a créé sa propre marque de sacs il y a quelques années. Son nom : « Make Everyday Happy ». Une heureuse rencontre essentielle.

nous avons monté là-bas un centre culturel. Nous sommes aussi très intégrées dans l’école communale. Mais il y a aussi une dimension de développement durable. Tous les matériaux que nous utilisons ne voyagent pas plus de 300 km. Nous faisons du recyclage industriel en travaillant avec des usines de textile. On récupère les ballots qui ne sont pas utilisés, on recycle et on s’en sert de support pour nos créations. Mais au-delà de ces dimensions humaines, vous essayez également de produire de beaux objets ? Oui, nous utilisons leur savoir-faire pour l’appliquer à ce que l’on pourrait appeler des normes occidentales. L’idée est vraiment celle-ci : une fusion de deux cultures pour arriver à un produit fini qui parle aussi bien à ces femmes-là qu’aux femmes de chez nous. Mais au-delà du bel objet, c’est aussi un objet qui raconte une histoire. Avec toute cette activité n’avez-vous pas un peu la tête dans le sac ? Si ! J’ai toujours la tête dans le sac. J’observe mes sacs et j’ai la tête dans le sac !

Comment est née cette aventure ? C’est une rencontre qui a eu lieu il y a 10 ans maintenant. J’ai rencontré une vietnamienne qui tenait une échoppe de souvenirs à Hanoi. On s’est découvert l’une pour l’autre une vraie passion. Je suis rentrée à Paris, où je travaillais dans le marketing, avec une idée en tête  : honorer la promesse que je lui avais faite  : monter un projet ensemble. Au départ, il s’agissait juste d’un atelier de brodeuses puisque les femmes de son village sont assez douées 4

en matière de broderie. C’était un coup de cœur mais il y avait aussi une dimension humaine qui me parlait et qui m’a poussée à monter le projet avec elle. On parle ici de bien plus que des sacs à main ... Oui, il y a une dimension de commerce équitable. On travaille avec une coopérative de femmes et nous leur garantissons un salaire décent. Nous avons aussi une action en faveur des enfants. En 10 ans

Et du coup ça ne vous donne pas envie de partir un peu, sac au dos ? Et si  ! Mais ça me permet également de partir sac au dos. À chaque fois que je retourne au Vietnam, je voyage sac au dos. C’est vraiment un bol d’oxygène. Làbas, c’est un environnement assez rural et nous ne sommes pas dans des conditions extraordinaires de vacances ; d’ailleurs je n’y vais pas en villégiature, j’y vais pour travailler. Je suis vraiment en immersion dans la population. Et que gardez-vous dans ce sac à dos ? Il y aura toujours mon iPad, un bloc-notes et un crayon ; c’est un peu le principal. Et dans votre sac à main ? Mon téléphone, évidemment. Un téléphone auquel je ne réponds jamais. J’écoute les messages et je rappelle. Et puis j’ai toujours un bloc-notes. Souvent

essentielle La Baule

ESLB1 _p3a11.indd 4

19/04/13 14:23


Donc vraiment, pour moi, l’affaire est dans le sac !

ter une telle entreprise ? Oui, c’est beaucoup de travail. C’est beaucoup d’énergie, mais ça ne me coûte pas en réalité parce que travailler avec passion c’est toujours plaisant. Alors justement, est-ce que c’est facile de « Make Every Day Happy ? On essaie. Il y a des jours où ça l’est moins mais on s’obstine à essayer. On ne peut pas proposer un aussi bon slogan aux gens sans se l’appliquer à soi-même. Visiblement, si on regarde vos sacs, vous êtes plutôt strass que paillettes… Ça dépend des jours !

j’ai également un doudou de mes filles qui traîne. Et quelquefois, c’est le grand mystère, je me retrouve avec une chaussette de mes filles. On se demande bien ce que ça peut faire là. Ça ne vous arrive jamais à vous d’être habillée comme un sac ? Si, aujourd’hui ! J’avais complètement oublié qu’il y avait une photo à prendre. Donc voilà je suis habillée comme un sage, prête pour partir à la gym ! En ce qui concerne votre activité, peut-on dire que l’affaire est dans le sac ? Oui, l’affaire est dans le sac. Quoi qu’il advienne de cette aventure, d’un point de vue humain j’ai tellement grandi, ces 10 ans de bonheur… Donc vraiment, pour moi, l’affaire est dans le sac ! Mais travailler entre le Vietnam et la France, ça doit quand même être un sac de nœuds, non ? Complètement. Un moment, je me retrouve à servir de passerelle entre un monde complètement formel et un monde plus informel. C’est assez difficile par moments, mais c’est une expérience qui est énorme. Par exemple, nous travaillons énormément avec un distributeur japonais qui est doté de toute la rigueur que l’on peut trouver dans ce pays. Mais quand j’appelle mon associée au Vietnam pour lui

demander de livrer directement au Japon c’est tout un pataquès. On se rend compte à quel point il y a un écart énorme entre les deux pays. Il faut respecter des termes à la virgule près, et mon associée ne le comprend pas ; elle me demande pourquoi ils se prennent la tête sur les documents alors que le produit est conforme. C’est comme ça et toute la magie réside là-dedans.

Cela vous arrive de vider votre sac ? Oui je vide mon sac assez régulièrement parce que je suis quelqu’un au fonctionnement entier et très franc, donc je vide mon sac au quotidien pour les bonnes et les mauvaises raisons. Je dis ce que je pense pour les bonnes et les mauvaises choses. Ça vous évite d’avoir un sac de frappe à la maison… Complètement, au grand bonheur de mon mari ! www.makeverydayhappy.com

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur le Vietnam ? Est-ce qu’on peut dire que c’est un pays qui a été mis à sac ? Je pense que c’est un pays qui a énormément souffert. Mais c’est un peuple qui est d’une tolérance, d’une résilience, d’une compassion, c’est incroyable ! Il ne reste pas cantonné à son histoire ou à son passé. Ils avancent. C’est un peuple qui est tourné vers l’avenir et qui a très très bien compris l’économie de marché. Malgré tout, ils ont su garder des valeurs humaines. Donc ils ont le cuir épais… Ça c’est sûr. Ils sont très engagés dans ce qu’ils font et ils en ont vu d’autres. Ils savent où ils vont, ils savent ce qu’ils veulent et la preuve est là : ils font partie des dragons émergeant avec une économie en croissance quant le monde est au bord de la récession. Il n’y a pas de secret : le travail paye. Il faut quand même avoir plus d’un tour dans son sac pour arriver à monessentielle La Baule

ESLB1 _p3a11.indd 5

5

19/04/13 14:24


MODE

La douceur revient…

les vacances aussi !!!

6

essentielle La Baule

ESLB1 _p3a11.indd 6

19/04/13 14:24


! De doux rayons à travers les pins, Des brises chaleureuses, des embruns rafraîchissants… On sort les bateaux, les chevaux et ses plus beaux atours ! De la couleur, du chic, du classique et de la fantaisie, Cette saison il ne manquera rien pour profiter de tous les instants. Romantique ou pétillante, nature ou à la pointe de la mode, on se livre à toutes les tendances L’oisiveté est de mise, la détente s’installe… On investit la plage et l’on se perd volontiers dans les allées bauloises en quête de rêverie… On savoure le charme de la simplicité sur l’une des plus belles baies du monde…

Photo de couverture : Robe Diane Von Furstenberg, Batt & Blou Avenue Marie Louise Ensemble, Les Petits Hauts, Avenue de Gaulle Tennis, Springcourt

Photos : Pascal Kyriazis www.dkstudio.fr Stylisme : Julie Moyon Mannequin: Eva Ivankova, www.eva.book.fr Cheval : Mandarin, merci à M et Mme Dahan Coiffure et make up : Dessange La Baule, Esplanade Francois André

essentielle La Baule

ESLB1 _p3a11.indd 7

7

19/04/13 14:24


MODE La douceur revient…les vacances aussi !!!

Instant

de complicité...

Robe Diane Von Furstenberg, Batt & Blou, Avenue Marie Louise, La Baule

8

essentielle La Baule

ESLB1 _p3a11.indd 8

19/04/13 14:24


TENDANCES « OMBRE » PAR LA HAUTE COIFFURE FRANÇAISE COLLECTION PRINTEMPS-ÉTÉ 2013

154 avenue De Lattre de Tassigny La Baule 02 40 11 05 11 www.christineblanc.com PHOTO : ALEXANDRE PATTEIN

essentielle La Baule

ESLB1 _p3a11.indd 9

9

19/04/13 14:24


MODE La douceur revient…les vacances aussi !!!

Authentiquement

décontractée...

Robe,Sac et Chaussures, Burberry, JB, Galerie du Casino, Esplanade Francois André, La Baule Lunettes Burberry, Howkins Kunsch Galerie du Casino, Esplanade Francois André, La Baule

10

essentielle La Baule

ESLB1 _p3a11.indd 10

19/04/13 14:25


Féminin rock

sous les pins

Samanta

Veste Akhesa, Pantalon Lasagrada, Luc Delachamade , Galerie du Casino, Esplanade Francois André, La Baule

Joseph Marité françois Girbaud High Free lance Stuart Weitzman Plein sud Max et moi 17, avenue Lajarrige 44500 La Baule 02 40 11 07 20 essentielle La Baule

ESLB1 _p3a11.indd 11

11

19/04/13 14:25


MODE La douceur revient…les vacances aussi !!!

A l’ombre

des écailles Lunettes Burberry, Howkins Kunsch, Galerie du Casino, Esplanade Francois André, La Baule

12

essentielle La Baule

ESLB1 _p12a21.indd 12

19/04/13 14:26


Luc Delachamade Prêt-à-Porter Féminin du 36 au 50

Accessoires

Une sirène

dans les allées boisées... Robe Joseph Ribkoff, Luc Delachamade , Galerie du Casino, Esplanade Francois André, La Baule

Galerie du Casino - au Rez de Chaussée Esplanade François André - LA BAULE 02 40 60 11 51 www.lucdelachamade.com essentielle La Baule

ESLB1 _p12a21.indd 13

13

19/04/13 14:26


MODE La douceur revient…les vacances aussi !!!

Brise d’été

ensoleillé Maillot de bain Antigel Vintage Flower, Jardin de femmes, Avenue de Lattre de Tassigny, La Baule

14

essentielle La Baule

ESLB1 _p12a21.indd 14

19/04/13 14:26


ROSE, ET SON SAC “MANON”

117, Avenue du Général de Gaulle 44500 La Baule 02 51 75 19 24

joaillerie

- gemmes

Les créations signées Alodra sont réalisées par un atelier de haute joaillerie française

51, avenue du Général de Gaulle 44 500 La tel: 02 40 23 68 54 www.alodra.fr

Baule

essentielle La Baule

ESLB1 _p12a21.indd 15

15

19/04/13 14:27


MODE La douceur revient…les vacances aussi !!!

Californienne...

en côte d’Amour

Pull Marithé + François Girbaud, Samanta, Avenue Lajarrige, La Baule

16

essentielle La Baule

ESLB1 _p12a21.indd 16

19/04/13 14:27


Burberry Paule Ka Chaussures Tod's Hogan Escada Sports Missoni Chacok Kenzo Twin-Set Trussardi

Galerie du Casino La Baule 44500 02 40 70 97 24

Avenue du GĂŠnĂŠral de Gaulle 30 bis - Tel : 02 40 60 27 44 105 - Tel : 02 40 24 50 79

ESLB1 _p12a21.indd 17

19/04/13 14:27


MODE La douceur revient…les vacances aussi !!!

Classique

rayonnant... Maillot Calao rayé gris, Jardin de Femmes, Avenue de Lattre de Tassigny, La Baule Short, Les Petits Hauts, Avenue de Gaulle, La Baule

18

essentielle La Baule

ESLB1 _p12a21.indd 18

19/04/13 14:28


ESLB1 _p12a21.indd 19

19/04/13 14:31


MODE La douceur revient…les vacances aussi !!!

Chevauchée

estivale...

Short Embellished Ralph Lauren denim Boots Kiboots Haut crochet poncho Ralph Lauren denim Week End, Avenue de Gaulle, L a Baule

20

essentielle La Baule

ESLB1 _p12a21.indd 20

19/04/13 14:28


Envie de liberté... Short et Chemise Burberry, Mocassins Tod’s, Gilet Brunello Cucinelli, JB, Galerie du Casino,, Esplanade Francois André, La Baule

Jardin de Femme Lingerie - Maillots de Bain - Homewear

Aubade - Charmel - Lou Marie Jo - PrimaDonna Du 85A au 115E - Du 38 au 54

317 Av. de Lattre de Tassigny La Baule 02 40 60 12 24 essentielle La Baule

ESLB1 _p12a21.indd 21

21

19/04/13 14:29


MODE La douceur revient…les vacances aussi !!!

Embarquez

l’essentiel Sac Nina, Le Tanneur, Avenue de Gaulle, La Baule

22

essentielle La Baule

ESLB1 _p22a31.indd 22

19/04/13 14:33


Une bouffée

de simplicité à votre service depuis 30 ans

Chaussures Armistice, Short Hardford, Haut Bella Jones, Sac Lionel Goddefroy, Cricket, Avenue Pierre Loti, La Baule

Optic Salomon les Salorges (entrée du Croisic) 44490 Le Croisic 02 40 23 48 90

Royale Optique 22 Grande Rue (entre l’église et la poste) 44510 Le Pouliguen 02 40 42 39 50

essentielle La Baule

ESLB1 _p22a31.indd 23

23

19/04/13 14:33


SHOPPING MODE

En évidence

A

ccessoires indispensables, musts incontournables, ils viendront parfaire votre garde-robe de printemps et vous permettront de traverser les giboulées confortablement.

dans le dressing

ou

lb l co

l

Pu

né ton

er

eu Br

Blouson daim

Chez

CRICKET PLAGE Galerie du Casino, Esplanade Francois André, La Baule

Swe 24

t

onau

er at A

are

ilit ica M

Maillot de bain Sundek

essentielle La Baule

ESLB1 _p22a31.indd 24

19/04/13 14:34


Prèt-à-Porter, Bijouterie, Coiffure, Esthétique, Restaurant, épicerie fine, Librairie, Pharmacie, Décoration, Agence Immobilière, Tabac, Jouets, Boulangerie Pâtisserie, Opticien... Votre Shopping privilège avec les Boutiques: JB, Escada, Les P’tits loups, Luc Delachamade, Cricket, Samanta, Bijouterie Prieur, Howkins & Kunsch opticiens, Glewn Rose, Boudoir de Lili, Urbane, Dimitri & Eugénie (jouets), Têto Décoration, Agence du casino, Le Café Latin, épicerie fine, Librairie du casino, Pharmacie du Royal, Tabac "Le Havane", Boulangerie Pâtisserie Martin, Institut Haute Beauté ,Coiffure IW, Van Rijn.

Esplanade Lucien barrière, 44500 LA BAULE • 7 JOURS/7, Toute l’année ESLB1 _p22a31.indd 25

19/04/13 14:34


a Ligne L

ati

er a Mas Martin

Sac we ek end La Ma rtina

Chez

JB Hommes Galerie du Casino, Esplanade Francois André, La Baule

an Basket Armani Je

Ceinture polo La Martina

Chez

Dimitri et Eugenie Galerie du Casino, Esplanade Francois André, La Baule

e » Chien de la lign  , Moulin Roty Jolis pas beaux 26

Souris de la ligne » Jolis pas beaux , Moulin R oty

Tortue en b ois made in Fr ance, Vilac

essentielle La Baule

ESLB1 _p22a31.indd 26

19/04/13 14:35


s Dior

haussure Robe et c

Robe Lili Gaufrette

Chez

LES P’TITS LOUPS Galerie du Casino, Esplanade Francois André, La Baule

Polo Boss

h Chemise Paul Smit

Ensemble Burberry

Layette Burberry essentielle La Baule

ESLB1 _p22a31.indd 27

27

19/04/13 14:35


Enquête essentielle

Mon enfant

et les réseaux sociaux

T

outes les réponses aux questions que vous vous posez. A quel âge peut-on avoir une page Facebook ? La «  loi  » de Facebook est intransigeante  : en dessous de 13 ans, point d’accès. Cet âge limite de 13 ans est en fait lié à une loi américaine sur le démarchage. Elle interdit d’utiliser à des fins marketing les données des enfants qui ont moins de 13 ans sans l’autorisation préalable des parents. Il n’est donc tout simplement pas possible de s’inscrire, puisque la mention de la date de naissance est un passage obligé pour tout nouvel arrivant sur Facebook. Pas possible à moins de … mentir. C’est ce que font bon nombre de préadolescents. Il n’y a en effet aucune vérification qui est effectuée.  Faut-il interdire aux enfants de créer une page Facebook ? 95 % des adolescents sont sur le réseau social. Il leur permet de rester en contact avec leur « bande », ce qui est très important à cet âge. Interdire implique le risque que l’enfant crée un compte en secret, sans que vous n’y ayez aucun accès ni aucun regard. Mieux vaut, une fois un âge que vous estimerez « raisonnable » arrivé, le faire ensemble. Quels sont les risques de Facebook ? Contrairement à une idée reçue, le réseau social est

28

relativement sûr : toutes les activités y sont retracées, les commentaires, les photos postées, les amis … Ce n’est absolument pas le cas de forum ou des messageries instantanées. C’est là que les enfants peuvent être facilement abordés par des individus peu recommandables, dans un relatif anonymat. Facebook peut aussi se transformer en véritable enfer pour certain, avec un harcèlement organisé qui peut aboutir à un sentiment de malaise prononcé de l’enfant. Il faut absolument s’en prémunir en expliquant que c’est le harceleur qui fait du mal et qu’il faut immédiatement en parler.  Dois-je être « amie » avec mes enfants sur Facebook ? Il n’y a aucun problème pour que vous soyez amis. Encouragez d’ailleurs votre enfant à se rapprocher d’autres membres de la famille. Être ami vous permettra de pouvoir jeter un œil sur les activités de votre enfant. Mais attention à ne pas être intrusif  : ne pas poster des messages de manière intempestive sur son profil. Il vaut mieux garder profil bas pour éviter les tensions  : ça reste SON univers. Hors de question donc de lui dire de venir à table par le biais du réseau social : crise assurée.

essentielle La Baule

ESLB1 _p22a31.indd 28

19/04/13 14:35


© FRANKLIN AZZI ARCHITECTURE

A partir du 8 avril, venez découvrir votre nouvel espace exclusif Audi à Trignac.

RCS La Roche-sur-Yon B 393 392 956. Audi recommande Castrol Edge professional. Vorsprung durch Technik = L’avance par la technologie.

Entrez au cœur de l’innovation.

Audi Horizon Automobiles Route de Loncé 44 570 TRIGNAC Tél. 02 40 22 39 39

Vorsprung durch Technik

ESLB1 _p22a31.indd 29

19/04/13 14:35


Enquête essentielle

Quels conseils dois-je donner à mon enfant ? Il faut l’aider à prendre conscience que ce n’est pas « virtuel ». Ses amis sur Facebook sont destinataires des photos et des messages. Tout ce qui est posté par le biais du site devient donc réel. Il faut faire preuve de discernement  : l’impact d’un contenu peut vous suivre des années. C’est la notion d’e-réputation  : qu’apparait-il dans les moteurs de recherche quand je tape mon nom ?  Quelles limites dois-je lui fixer ? De ne pas faire, dire, montrer sur Facebook, ce qu’il n’assumerait pas de faire dans la rue ou en classe. Indiquez lui également clairement que vous connaissez

Facebook et l’existence des « listes » ou l’on peut ranger ses amis, sa famille, ses professeurs … Ces listes lui permettent de vous exclure de certaines discussions ou activités. À vous de voir si vous lui laissez cette liberté. Demandez-lui également de ne jamais acheter quoi que ce soit par l’intermédiaire de Facebook sans vous demander au préalable l’autorisation. Ça peut aller très vite ! Quels sont les interdits à fixer ? Ne pas accepter des gens que je ne connais pas ou qui ne sont pas eux mêmes amis avec mes amis. Ne jamais se rendre a un rendez-vous «  réel  » avec une personne rencontrée sur Facebook.

Facebook est-il has-been ? En quelques années, Facebook est devenu un incontournable des adolescents. Pourtant, aujourd’hui, le réseau social est en passe de se faire doubler par Twitter. Jusqu’ici, l’idée reçue voulait que Twitter soit trop austère pour les adolescents. Exprimer une pensée en 140 caractères est loin d’être aussi « fun » que de pouvoir déblatérer tout son saoul ailleurs. Mais les temps changent. Aujourd’hui, près de 20 % des jeunes est inscrit sur le site de micro-blogging en France. C’est pratiquement trois fois plus qu’il y a deux ans. La raison de ce succès peut s’expliquer en un mot : intimité. En effet,  le réseau social Facebook et son milliard d’utilisateurs rassemble finalement un peu trop de monde au goût des ados.  Depuis quelques années, ce sont non seulement les amis, les cousins, les parents, les oncles et tantes mais aussi les grands-parents qui se sont réunis sur le site. Les adolescents ont donc dû apprendre à se réfréner, à ne plus poster tout ce qui leur passait par la tête y compris les photos des soirées un peu trop arro-

sées ou les déclarations d’amour transi. « A force, je me sentais un peu espionnée, souligne Hélène, une  jeune femme de 17 ans. J’avais droit à des réflexions. Une fois, lors d’un repas de famille, mon oncle m’a demandée comment ça se passait avec le petit brun qu’il avait vu en photo sur Facebook. Je ne savais plus où me mettre » se rappelle la nantaise. Aujourd’hui, c’est une Twitteuse acharnée. « Je me suis créée un compte avec un pseudonyme explique-t-elle et j’ai pu recréer un réseau d’amis. Maintenant je peux me « lâcher » plus facilement ». Il est vrai également que depuis l’origine, Twitter a bien changé. Au-delà des sacro-saints 140 caractères, on peut maintenant inclure des liens, des photos… On peut donc de nouveau partager sa vie avec tous en toute intimité (sic). Mais pour combien de temps ? La question se pose en effet. Aujourd’hui, après les adolescents, ce sont les plus de 55 ans qui arrivent en masse. Hélène n’est donc pas  à l’abri de voir revenir tonton à la charge. Pour vivre heureux, bloggons cachés !

Les Françaises moins bavardes ! Si l’on en croit de très sérieuses études, l’utilisateur type de Twitter est une jeune femme anglophone suivie en moyenne par 208 personnes. Les femmes représentent en effet 53 % des utilisateurs du site de micro blogging. Elles sont non seulement plus nombreuses mais également plus bavardes : chacune d’elles a en effet tweeté en moyenne 610 fois contre 567 fois pour ces messieurs. Mais une fois encore, la France fait figure d’exception dans ce tableau. Chez nous, à l’image du Brésil, ce sont les hommes qui sont les plus nombreux sur le réseau avec près de 60 % des inscrits !  30

essentielle La Baule

ESLB1 _p22a31.indd 30

19/04/13 14:36


Faites attention à votre réputation !

Un site pour révéler des

Coups de Coeur

Une agence de création

d’évènements oenologiques On ne le dira jamais assez, Facebook et autres Twitter sont des fenêtres sur votre intimité. Surtout, Internet n’a guère de trous de mémoire : le Web se rappelle de tout, y compris de ce que vous souhaiteriez voir oublier. Sans tomber dans le cauchemar de l’ex petit ami qui publie des photos intimes sur Internet (Laure Manaudou s’en souvient encore), nos petits péchés de jeunesse  peuvent nous revenir à la figure, tels un boomerang.  Le premier réflexe d’un futur employeur potentiel est aujourd’hui bien souvent d’aller consulter les informations qu’il peut trouver à propos de vous sur Internet. L’exercice est simple, il suffit de taper votre prénom et votre nom entre guillemets sur un moteur de recherche et de voir ce qui ressort. Une étude récente démontre ainsi qu’aux États-Unis un recruteur sur trois a préféré renoncer à un candidat à l’embauche, après avoir trouvé des informations peu reluisantes à son égard sur la toile. En France, d’après les chiffres qui remontent à 2010 et qui ont donc fatalement augmenté depuis, déjà un tiers des recruteurs scrutait le passé digital de leur candidat. Plus que jamais, comme dans la vraie vie, il convient donc de faire très attention à ce que vous laissez paraître sur Internet. Heureusement, si vous avez laissé échapper malencontreusement quelques informations qui peuvent se révéler négatives à votre encontre, il existe des solutions. Des entreprises en ont même fait leur spécialité : restaurer votre e-réputation. Il s’agit en fait de noyer les pages qui peuvent se révéler toxiques sous un flot de pages plus positives. Les mauvaises informations ne disparaissent donc pas, mais elles se retrouvent à la 12 au 13ème page de résultats de la recherche  : il y a donc peu de chances qu’un recruteur, même consciencieux, aille creuser si loin.  On peut également soigner sa réputation par soi-même. Il convient d’avoir une page Facebook impeccable mais aussi un carnet d’adresses et d’amis irréprochables. Cela passe, sur Twitter, par des abonnements à des personnalités de premier plan et incontournables que ce soit au niveau des intérêts de « la vie civile » ou du réseau professionnel. En effet les recruteurs vont scruter tous ces liens pour essayer de déterminer qui vous êtes.  Ces recommandations peuvent faire peur : cela veut dire en effet que votre patron a potentiellement accès à des informations qu’il ne devrait pas connaître. On est ici pas loin de la discrimination : selon la loi, il est en effet interdit de se baser sur des critères tels que la couleur de la peau, l’orientation sexuelle ou religieuse pour recruter quelqu’un. C’est pour cela que 65 % des directeurs des ressources humaines se disent aujourd’hui réticents à utiliser les informations recueillies par le biais d’Internet. Tout n’est donc pas encore perdu !

Un Club de dégustation

au Féminin

De la convivialité,

du partage et du plaisir ! Vivre le Vin Autrement ...

Bienvenue à TOUS sur :

www.chais-elles.fr 06 89 12 30 54 essentielle La Baule

ESLB1 _p22a31.indd 31

31

19/04/13 14:36


Enquête essentielle

Quand Facebook sauve des vies

Mario, 24 ans déprime dans son appartement niçois. Il est seul. Il pense au pire. Ses uniques amis, il les compte sur Internet. Depuis des mois, il joue à un jeu en ligne. Il correspond avec deux de ses « adversaires  », des adolescents du Nord âgés de 15 et 17 ans. Sur Facebook, il leur livre ses états d’âme. Il leur dit qu’il ne va pas bien. Qu’il veut en finir. Les adolescents ne se sont jamais vus, mais aussitôt, les nordistes comprennent que tout cela est très sérieux. Ils préviennent leur mère une première fois. Les secours appellent le jeune homme. Au téléphone il les rassure. Mais au fond, le mal-être est toujours là. Les pensées noires continuent de tourner dans sa tête. Dans la nuit qui suit, il poste un nouveau message sur Facebook : « Je pars pour un monde meilleur... (...) Désolé, mais je n’ai pas la force de rester dans cette situation, c’est pour quoi je préfère partir, je vous aime adieu. Je vous surveille là-haut ». Ce n’est que le matin qu’un de ses deux correspondants tombe sur cet appel au secours. Il prévient une nouvelle fois sa maman qui donne à nouveau l’alerte. Mais cette fois les policiers ne veulent pas en entendre parler. Il leur faut visiblement plus qu’un simple message pour s’inquiéter. Mais la maman ch’ti insiste, on finit par lui passer un policier qui travaille 32

O

n parle souvent des drames qui peuvent être entrainés par les réseaux sociaux, du harcèlement qui peut conduire jusqu’au suicide, des photos compromettantes qui vont pourrir la vie de la personne, imprudente ou trompée, qui les confie aux « bons  » soins du web. Mais il existe aussi de belles histoires comme celle qui vient de sauver la vie d’un jeune niçois. 

notamment sur la cybercriminalité. Elle réussit à le convaincre qu’il ne s’agit pas là d’une fantaisie d’adolescent mais qu’un drame est en train de se nouer. Problème : les policiers ne disposent pas de l’adresse du jeune homme. Ils doivent mener de véritables recherches pour remonter jusqu’à l’adresse IP ( sorte d’immatriculation de la connexion Internet, ndlr) de Mario. A force de patience, ils trouvent enfin son domicile. Le jeune homme ne répond pas. Ils décident de forcer la porte. Mario gît sur son lit, les veines ouvertes. Vivant. Conduit immédiatement à l’hôpital, il est vite mis hors de danger. «  Le jour où j’ai voulu mettre fin à mes jours, j’ai entendu frapper à la porte. Et j’ai eu un flash. Un instant de lucidité. Je me suis douté que c’était eux qui avaient donné l’alerte. Ils avaient senti que ça n’allait pas. Ils ont compris que j’avais besoin d’aide », confie Mario à Nice Matin, depuis son lit d’hôpital.  «Seuls eux pouvaient se soucier de moi, souligne-til. Ça fait quatre ans qu’on se connaît (...) On commençait à être bien liés. On se considère comme des frères  », poursuit-il. Son objectif est aujourd’hui de rassembler assez d’argent pour monter dans le Nord rencontrer enfin ses vrais amis. Le virtuel devient réel. 

essentielle La Baule

ESLB1 _p32a41.indd 32

19/04/13 13:20


Rencontre avec Alexandre Hervaud J

ournaliste et blogueur nantais qui est suivi sur Twitter par plus de 20 000 personnes. Il collabore aux Inrocks, à Télérama, Arte ou à Slate.fr mais n’hésite pas à livrer ses états d’âmes, ses coups de cœurs et ses coups de gueule sur Tweeter.

À quoi cela sert-il d’avoir 20 000 followers ? Je dois dire que cela m’est un peu égal. Si j’avais 10 fois moins de gens qui me suivent, je ferais exactement la même chose. Ce qui n’est pas le cas de certains journalistes, même s’ils prétendent le contraire. Quels bénéfices en tirez-vous ? Cela me permet d’apporter une visibilité à ce que je fais, des articles, mais aussi des interviews radio. Et puis c’est surtout pour moi une occasion de faire marrer la galerie, de découvrir et faire découvrir plein de liens. J’essaie de ne pas trop me brider. Cela implique que je puisse me faire taper sur les doigts par les gens qui me suivent en cas de blagues pourries. Quel est votre ligne éditoriale ? J’essaie justement de ne pas avoir de ligne éditoriale. Il n’y a rien de plus ennuyeux qu’un compte monotone où l’on ne trouve par exemple que des anecdotes personnelles, le menu de la cantine du midi ou des liens hyper sérieux vers le New York Times. Moi je vais relayer des articles de n’importe où, des photos débiles où la dernière chanson du petit groupe de rock que je viens de découvrir. C’est vraiment un mélange des genres. Parmi les 20 000 personnes qui me suivent je sais qu’il y a d’ailleurs des confrères de la presse dite « sérieuse » mais aussi des blogueurs spécialisés dans le cinéma hyper pointus.  Dans ma liste de followers, on trouve de tout, d’Antoine de Caunes à Jean-Marc Ayrault. Quels sont les retours de vos nombreux tweets ? Aujourd’hui, Twitter est devenu un espace banalisé. De la même façon que l’on pouvait faire un micro trottoir auparavant, on  se sert des réseaux sociaux  pour prendre le pouls de la société. Cela consiste à aller piocher des commentaires çà et là. Deux ou trois fois par mois, je me retrouve cité à la télévision parce que j’ai fait tel ou tel tweet. Sinon, pour l’anecdote, je me rappelle d’avoir lu la fameuse interview d’Éric Cantona dans un journal local. Il y faisait sa fameuse tirade sur les banquiers et sur le fait de retirer ses économies. J’ai été le premier à reprendre cette information sur Twitter. Après, ça fait boule de neige. Est-ce que, parce que vous êtes très suivi, vous avez un impact plus important sur la blogosphère ? Il ne faut pas se leurrer, beaucoup d’études disent que ce n’est pas la taille qui compte pour avoir une influence déterminante. Nikos Aliagas, par exemple, est suivi par plus de 100 000 personnes. C’est un nombre délirant. C’est la notoriété qui fait que, mécaniquement, on attire du monde sans trop chercher.

Il y a des journalistes qui ont 500 abonnés mais qui ont une influence réelle, bien plus importante que la mienne, par exemple. Est-ce qu’aujourd’hui Twitter est un outil indispensable ? Twitter m’a été extraordinairement utile pour faire des connaissances. C’est un relais qui est assez précieux. On se fait un réseau. On commence par découvrir une personne via ses centres d’intérêt et puis ça peut devenir un contact privilégié. C’est un espace de rencontre un peu comme pouvaient l’être les vernissages où, au détour d’un verre, on pouvait donner sa carte de visite. Twitter c’est une carte de visite permanente et actualisée en continu. Est-ce que Twitter permet de trouver du travail ? Ça peut aider si les comptes peuvent présenter un pseudo en forme d’influence. Les recruteurs peuvent s’intéressent à la personne qui est un relais sur Internet.  Est-ce que les entreprises se servent de Twitter ? Je pense que de plus en plus, dans certains milieux, on s’intéresse aussi. Le «  Voyage à Nantes  » a par exemple une personne dédiée au suivi de Twitter. Ils ont mis en place une veille pour trouver les personnes actives sur Internet. Ils leur font faire des voyages uniquement réservés aux blogueurs avant que ce ne soit ouvert au public. Ils pourront ainsi faire un écho de la manifestation dans leur espace personnel respectif. Le tweet favori que vous avez écrit ? C’est une série de tweets. Tout le monde a ses habitudes et moi, à chaque fois que je rentre en famille j’ai tendance à retranscrire les sorties de ma mère. J’ai même inventé un hashtag : #shitmymumsays. Avec le temps, c’est devenu un petit rendez-vous prisés par certains. essentielle La Baule

ESLB1 _p32a41.indd 33

33

19/04/13 13:20


DÉCO INTÉRIEUR

Et si on repensait

notre déco ?

L

e temps plus clément de la belle saison nous incite toujours au grand ménage de printemps, propice aux changements de décor. Assez de votre cuisine qui n’inspire plus vos plats, prévision d’une flambée à l’automne prochain, remisés sur l’étal du vide-grenier vos objets trop usités, nouvelle parure de lit ? Formes cubiques, objets insolites dignes de cabinets de curiosité, jeux de matières, notre sélection s’ouvre à tous les goûts  : design, fonctionnels ou encore orientaux.

HT Modèle

CUISINE LEIC

IOS

HT CUISINE LEIC

HT Modèle

CUISINE LEIC

NCE

Modèle AVA

AMICA

Chez

ABLAIN Rue du printemps, Le cardo, Orvault

34

essentielle La Baule

ESLB1 _p32a41.indd 34

19/04/13 13:20


cuisines leicht

collection 2013

du concept à la sérénité Grâce à une maîtrise complète des différents corps de métiers, de l’étude à la pose pour tous vos projets en neuf ou rénovation depuis 1957

Cuisine Salle de bain Agencement Chauffage Accessoires www.esprithexa.fr

8, rue du printemps • le cardo • 44 700 orvault • tél. 02 40 59 09 33 • fax. 02 40 40 06 38 • www.ablain.com ESLB1 _p32a41.indd 35

19/04/13 13:21


L S

DÉCO INTÉRIEUR

Chez

MAUVOISIN Place Graslin, Nantes

36

essentielle La Baule

ESLB1 _p32a41.indd 36

19/04/13 13:21

E D L


LA FAMILLE MINI S’AGRANDIT...

ET EST HEUREUSE DE VOUS FAIRE PART DE L’ARRIVÉE DU PETIT DERNIER... LE PACEMAN.

CAP OUEST VOTRE MINI STORE À LA BAULE

Parc d’Activités de Villejames - 44350 GUÉRANDE - 02 40 11 10 01 www.ministore-capouest.com

ESLB1 _p32a41.indd 37

19/04/13 13:21


DÉCO INTÉRIEUR

en Chaise

fruits ateau,

, pl

, tasse

Théière

et bois

résine

rs

ou fleu

oile de

tte, ét i poche

mer

, min

Coussin

e soie arrés d

C

«Breue

Chez piers p

re et pa

Peintu

ll»

w & Ba

Farro eints «

Faubourg St Michel, 13 Rue Porte Calon, Guérande

es»

ge Frèr

Maria u thé «

a t gelée Thés e(BO ite cadeau, mousselines ou 38

Le Chat au Manoir

vrac)

ssin, u, cou a e t a l P tro uss e de toil ett

E «Les Toiles du Soleil»

essentielle La Baule

ESLB1 _p32a41.indd 38

19/04/13 13:21


Machine automatique expresso Jura Fabrication suis

Spécialiste de l’ustensile de cuisine et de la décoration de table

se re tu ou Adapte la m

selon votre

gout

- Coutellerie - Verrerie - Vaisselle

- Linge de table - Outils culinaires - Casserole - Poêle - Cocotte - Univers enfant - Déco

Chez

CafÉs Supra (PH. DRIBAULT) Avenue des Ibis, La Baule

rangea

hyd TheiÈre

Roy

eson re Jam

Cafetie

Dépositaire de grandes marques

14 Grande Rue - 44510 Le Pouliguen 02 40 45 34 66

on

g Duno

m, mu Kirkha

r

& Tailo

essentielle La Baule

ESLB1 _p32a41.indd 39

39

19/04/13 13:22


DÉCO INTÉRIEUR

Chez

Home villa Rue du Morta, Zac Auchan, Trignac Route de Vannes, Orvault

40

essentielle La Baule

ESLB1 _p32a41.indd 40

19/04/13 13:22


www.home-villa.fr ESLB1 _p32a41.indd 41

19/04/13 13:22


DÉCO INTÉRIEUR

il Fauteu

T

UTRECH

ime

Lit TeaT

Chez

CASALIGNE Parc De Villejames, rue de la Briquerie, Guerande Avenue Albert Le Mun, Saint Nazaire

o

tt avalle Table C

42

Canapé

LC3

essentielle La Baule

ESLB1 _p42a51.indd 42

19/04/13 13:23


SCENOGRAPHIE ET DECORATION D'ESPACES PRIVES ET PROFESSIONNELS PROJET D'AMEUBLEMENT ET D'ECLAIRAGE CONTEMPORAIN Les 2 show-rooms sont agencés pour votre confort avec: LIGNE ROSET, CASSINA, VITRA, MOLTENI, KARTELL, CINNA, MAGIS, LIMITED EDITION, LEOLUX, ZANOTTA, KRISTALIA, FLOS, ARTEMIDE, FOSCARINI, KNOLL, DESALTO, TRIBU, FONTANA ARTE ...

PARC DE VILLEJAMES : 13, rue de la Briquerie - 44 350 GUERANDE - 02 40 24 32 99 1000m2 au parc de Villejames à Guérande 36 Avenue Albert Le Mun - 44 600 SAINT NAZAIRE - 02 40 22 22 40 400 m2 au centre ville de saint-Nazaire

ESLB1 _p42a51.indd 43

19/04/13 13:23


DÉCO INTÉRIEUR

Chez

Vent d’Ouest Avenue de Gaulle, La Baule Place du Pilori, Guérande

44

essentielle La Baule

ESLB1 _p42a51.indd 44

19/04/13 13:23


t

use

es

piÈr

ou ini s

re Le C

M

te Marmit

l

Mauvie

s

agnet

Ées m Émaill

es Plaqu anciennes pubs

Fouets Rosle

Chez

Art table

Dernières nouveautés de la boutique :

Fabrication de stores, rideaux et tête de lit sur mesure

Grande rue, Le Pouliguen

Rapes Micro Planes

a Set de table Barbapap

jardin d Ulysse Coté Table Amadeus Déjeuner sur l’Herbe linum Sophie Janière Mathilde M

LA BAULE

GUERANDE

68 Av.du Gal De-Gaulle 02 40 11 38 61

1 Place du Pilori 02 40 62 12 77

ouvert 7/7 jours - toute l’année essentielle La Baule

ESLB1 _p42a51.indd 45

45

19/04/13 13:23


DÉCO INTÉRIEUR

Deck chair snooze

e xtérieur Cuisine e plancha / grill

Fauteuil Lucy e LAZY odulabl m é p a n a C OP IN ST A R u tiss

ur

rie r l’exté

m pou luminiu

en a

ngues QT

Chaises lo

Chez sage Fauteuil Butterfly tis lloyd loom pour l’intér ieur

PERTUS Avenue de Lattre de Tassigny, La Baule

tissu Nuvola il u e t u Fa pour l’intéri eur

46

3D

essentielle La Baule

ESLB1 _p42a51.indd 46

19/04/13 13:24


Chez

Van Rijn

Galerie du Casino, Esplanade Francois AndrĂŠ, La Baule

kettal royal botania triconfort dedon gloster emu fermob

206 avenue de Lattre de Tassigny LA BAULE - 02 40 11 05 56

catalogue interactif sur : www.pertus.fr

essentielle La Baule

ESLB1 _p42a51.indd 47

47

19/04/13 13:24


Découverte d’intérieurs

Un air

de maison de famille

L’hôtel Sud-Bretagne frappe le regard avec sa façade repeinte aux armes de la Bretagne, tout de noir et de blanc. A l’intérieur, pourtant, on voit la vie en couleurs ! On est ici dans une maison de famille, au sens propre comme au sens figuré. C’est aujourd’hui Marc-Antoine Bardouil qui préside aux destinées de l’établissement, après avoir pris le relais d’Arlette, sa maman. C’est elle qui, peu à peu, a su créer et garder l’âme du lieu. Ici, la déco est une affaire de famille, qui a pu faire gagner une étoile par décennie au lieu. « A l’origine, il y avait une salle de bain par étage ! Se souvient Marc-Antoine Bardouil. Il a fallu beaucoup de travail pour créer l’ambiance que l’on connait aujourd’hui ».

48

essentielle La Baule

ESLB1 _p42a51.indd 48

19/04/13 13:25


Décoration - Cadeaux - Mobilier

10h/12h30 - 14h30/18h30 Fermé dimanche et lundi Du 15 juillet au 15 août : 10h/13h - 14h30/19h Fermé dimanche et lundi matin

Manoir de Porte Calon 13 Rue Porte Calon - 44350 Guérande Tél. / Fax. 02 51 73 04 22 www.lechataumanoir.fr lechataumanoir@gmail.com

essentielle La Baule

ESLB1 _p42a51.indd 49

49

19/04/13 13:25


Découverte d’intérieurs

Une première salle à manger aux allures de bibliothèque accueille les convives. Cette pièce peut aussi , suivant l’humeur des propriétaires, accueillir le moment du petit déjeuner des hôtes.

Dans l’entrée, c’est un magnifique lustre en fer forgé qui donne le ton. C’est la maitresse des lieux qui l’a imaginé pour faire pièce au magnifique escalier.

L’ambiance change ensuite complètement dans la grande salle-à-manger qui donne sur le jardin. Les murs aux teintes sombres mettent en valeur les toiles réalisées par Marie Pier, la fille de la maison. Cette artiste peintre joue avec les murs de sa maison de famille pour présenter ses dernières créations. Il s’agit ici d’une exposition baptisée « l’arraché »; on y décèle une « âme » réelle, loin des canons standardisés de la décoration d’hôtel. Les tables sont recouvertes de similicuir, les chaises drapées de rouge. Sur ces nappes non-conventionnelles, la vénérable argenterie côtoie des assiettes de vieux Quimper : c’est charmant. Le sol, lui, est laissé brut, avec ces dalles gravillonnées que l’on trouve plutôt en principe sur les terrasses extérieures, ce qui offre un aspect « dedans-dehors » très réussi. 50

essentielle La Baule

ESLB1 _p42a51.indd 50

19/04/13 13:25


SH 20 OW 0m -R 2 d’ OOM ex po

Laissez vouz inspirer ... Le côté bar prend, lui, des teintes plus chaudes et cocooning. Un camaïeu d’orange et de gris, aussi bien sur le bar que sur la peau de vache posée devant la cheminée. Un espadon géant nous rappelle, aux côtés d’une lampe en forme de phare, que l’océan n’est pas loin. Il fait bon rester ici le soir venu, plutôt que d’aller s’enfermer dans sa (jolie) chambre. On retrouve ici un peu l’ambiance des hôtels à l’ancienne, ou l’on pouvait encore se parler autour du billard français.

PARQUETS//SOLS STRATIFIÉS//TERRASSES PARTICULIERS ET PROFESSIONNELS

02 40 46 35 56 www.planeteparquets.fr

Z.A. Ragon - Treillières - Nantes

essentielle La Baule

ESLB1 _p42a51.indd 51

51

19/04/13 13:25


Découverte d’intérieurs

La modernité est pourtant toute proche, à l’image de ce SPA de nage qui accueille les hôtes, été comme hiver, quand la piscine extérieure n’est pas accessible. On accède à cette partie bien-être, ou l’on trouve hammam, salle de massage et de musculation, par une galerie vitrée ornée d’un vieux cheval à bascule sur sa peau de zèbre.

Dans les étages, pas une chambre ne se ressemble. On est tour-à-tour pris dans un écrin de damiers gris et blanc, rehaussés de toile de Jouy, dans une alcôve fermée de rideaux blancs ou dans une suite au style plus « éthique ». Cette dernière chambre aux tons marrons, a d’ailleurs une histoire un peu particulière : la moquette qui semble parsemée de confettis est un « cadeau » des ouvriers des chantiers de Saint-Nazaire qui ont séjourné là plusieurs mois. Elle vient directement du casino construit à bord du Queen Mary 2, le transatlantique qui relie le Royaume Uni aux USA.

52

essentielle La Baule

ESLB1 _p52a61.indd 52

19/04/13 15:31


Au deuxième étage, une suite en duplex ressemble à s’y méprendre à une maison de vacances. Le lit parental qui fait face à un vaisselier antique est entouré de courtines. Une échelle de meunier permet aux enfant de rejoindre leur « cabane », sous le rampant. Trois petit lits, un modèle réduit de bateau et une collection de « J’aime Lire ». On se sent très vite en vacances. C’est un peu le but et ça marche ! www.hotelsudbretagne.com 42 Boulevard de la République, 44380 Pornichet, 02 40 11 65 00

Art et Décoration d’Intérieur Ancien – Contemporain

LA BAULE GALERIE DU CASINO 02 40 23 76 95 vanrijn-labaule@orange.fr - www.vanrijn-labaule.fr essentielle La Baule

ESLB1 _p52a61.indd 53

53

19/04/13 13:34


ESSENTIELLES

Femmes à suivre Danielle Rival, une femme d’action

et de cœur, entre vents et marées

D

otée d’un charisme certain et d’une volonté à toute épreuve, Danielle Rival s’impose sur la presqu’île comme une personnalité publique d’une franchise indéniable et d’une fermeté constructive. Une main d’acier dans un gant de velours, un caractère entier qui révèle une femme tout autant investie, aussi juste et responsable que profondément humaine, loyale et allègre. Souvent redoutée mais réellement appréciée, qui est-elle vraiment ?

D’où vous viennent cette sagacité et cette combativité dans toutes vos entreprises ? Quatrième d’une famille modeste de onze enfants (dix filles et un garçon !), je me suis affirmée très jeune, devenant chef de « meute ». Nous avions tous des responsabilités face aux plus jeunes et encore aujourd’hui nous sommes très solidaires. Mon rêve était de devenir une grande sportive, je pratiquais alors le handball et la gymnastique souhaitant atteindre les mêmes sommets que Nadia Comaneci ! Mes parents ne pouvant pas suivre, j’ai continué l’école sans enthousiasme choisissant un Bac G2 comptabilité par amour des chiffres. Ma carrière a donc débuté dans la comptabilité. J’étais déjà avide de connaissances et possédais une bonne capacité de travail. S’il fallait rester tard sur un dossier, je m’y attelais avec plaisir. Je dois beaucoup à l’un de mes premiers patrons Francis Lagarde qui m’a fait confiance et m’a hissée à mes postes suivants ; DRH, responsable administrative et comptable, responsable de fiscalité d’entreprise et gestion de patrimoine, je suis parvenue à bien maîtriser le monde de l’entreprise. Aujourd’hui ? Divorcée après 23 ans de mariage, mère de deux garçons de 28 et 18 ans, je suis, depuis 2001, maire de Batz-sur-Mer, viceprésidente de Cap Atlantique et conseillère régionale à la Région des Pays de la Loire (entre autres mandats). Toujours le même caractère ! Je sais déléguer mais Photos : Pedro Loustau 54

essentielle La Baule

ESLB1 _p52a61.indd 54

19/04/13 13:35


je demeure très présente car j’aime maîtriser mes dossiers. Je n’aime ni improviser, ni l’à-peu-près, ni le mensonge, le manque de respect ou encore l’injustice. Je défends avec ferveur tout ce qui me semble primordial pour une collectivité. Je pense que l’homme en politique parle en stratège, les femmes parlent avec le langage du cœur. Femme de dossiers ? Erika en 1999 et Xynthia en février 2010 par exemple ? Je n’étais pas élue lors du naufrage de l’Erika mais bénévole à mains nues pour nettoyer les plages souillées. Je me suis battue plus tard sur ce dossier et j’ai fait doubler les indemnités pour ma commune fortement sinistrée, soutenue par le conseil municipal, les agents et la population. La tempête Xynthia fut une seconde épreuve.

Femme d’action ? Il est vrai que les gens peuvent me croiser en talon/tailleur avec un casque sur la tête pour faire le tour des chantiers (sourire). Etre féminine et femme de terrain n’est pas antinomique. Je pars volontiers en mer avec les sauveteurs de la SNSM qui m’ont, d’ailleurs, décerné une médaille en tant que canotière pour les avoir soutenus dans leur projet de centre de formation. Vos plus beaux moments dans votre parcours d’élue ? Des rencontres avec des gens exceptionnels qu’ils soient des représentants de la société civile, des politiciens, des bénévoles d’associations, des gens simples et généreux. La remise de la légion d’honneur par le Président de la République Nicolas Sarkozy à l’Elysée, est également un beau souvenir.

Pour vous ressourcer ? De grandes ballades au bord de la mer dont j’aime le parfum et le bruit, la pratique du golf. J’ai également une bonne hygiène de vie. Si j’apprécie l’esprit de fête et de danse, je sais également que j’ai besoin de mes huit heures de sommeil. Le shopping me détend lorsque j’ai le temps, aller voir de très bons films au cinéma ou me plonger dans la lecture autre que celle de mes dossiers, également. Je lis régulièrement la presse quotidienne nationale et locale (La Baule +, l’écho de la Presqu’île,…) Qu’auriez-vous fait, si vous ne vous étiez pas engagée dans ce parcours ? Ouvrir un hôtel sans doute pour le sens du contact, une activité libérale commerciale. J’aurais fait en sorte que les gens s’y sentent bien, comme je le fais pour la commune de Batz-sur-Mer.

essentielle La Baule

ESLB1 _p52a61.indd 55

55

19/04/13 15:10


ESSENTIELLES

Femmes à suivre

Rafika, au fil de l’O Deck

L

e parcours de Rafika ne tient pas de la providence, mais de cheminements ponctués de belles rencontres avec des professionnels reconnaissant en elle, de belles qualités humaines jouant de concert avec force de travail et passion communicative. I

Il suffit d’écouter la voix enjouée de Rafika, empreinte de gaité et d’enthousiasme pour oublier en un éclair les contrariétés de la journée. Est-ce cela son secret de réussite ? Une aura particulière qui rayonne en faisceaux d’optimisme ? Pas seulement à vrai dire, et il suffit de suivre son parcours évolutif dans le monde de la restauration, pour comprendre que ceux qui lui ont 56

fait confiance et à qui elle rend volontiers hommage aujourd’hui, ne se sont pas trompés. Votre parcours en quelques mots ? Après le bac, je suis arrivée directement sur le marché du travail et j’ai trouvé un emploi d’hôtesse d’accueil dans une brasserie à Saint-Nazaire dirigée par Monsieur et Madame de Kersulec.

Ce fut le début d’une belle relation de confiance. Je les ai suivis dans l’établissement La Croisette, bien connu des Baulois. Je leur serai toujours reconnaissante pour leur contribution à mon parcours, une vraie formation de terrain et un amour du métier, me faisant faire le tour de tous les métiers de la restauration. Leur force de travail m’a réellement donné envie de réussir. Ce

essentielle La Baule

ESLB1 _p52a61.indd 56

19/04/13 13:35


Votre arrivée à Nantes ? Nouvelle belle rencontre et opportunité avec un acteur majeur de la restauration, créateur du concept O Deck, entre autres, Thierry Bégué.Directrice

de salle du restaurant O Deck dans un premier temps, je suis aujourd’hui directrice adjointe d’exploitation. Avec mon mari Ronan Cadorel et notre équipe, nous nous donnons corps et âmes pour offrir le meilleur aux Nantais, un cadre (avec la terrasse aux beaux jours !), une cuisine, une cave (200 références)… Nous avons la chance de travailler avec une équipe « du tonnerre » qui apprécie comme nous le métier de la restauration si prenant et si exigeant. Avez-vous encore un peu de temps libre pour des loisirs ? Les journées ne sont pas assez longues ! Le temps libre restant est consacré à mes deux petites filles. Je jongle entre travail et vie familiale

(rire). Je suis de nature gaie et j’aime partager des moments conviviaux avec mes amies également. D’autres projets en tête ? De nature rêveuse, j’imagine d’autres restaurants O deck sur tous les points d’eau possibles ! J’adore ce que je fais, j’admire le talent de Ronan et pour moi ce lieu est magique, donc je me projette ! Du rêve, de la magie, mais surtout une bonne dose de savoir- faire, Rafika croque la vie à pleines dents et nous a, le temps d’un entretien que l’on souhaiterait volontiers poursuivre dans son restaurant, conquis de par sa nature vive et généreuse. O’Deck : www.odeck.fr

VENEZ DÉCOUVRIR NOS OFFRES SPÉCIALES SUR TOUTE LA GAMME (3)

- Siret 390295 244 000 11

couple de restaurateurs célèbres sur la presqu’île, a toujours eu à cœur de faire évoluer le personnel en interne, en leur offrant la chance de développer leurs capacités et leur talent ; je sais que d’autres coéquipiers ont ainsi fondé leur propre restaurant, forts de cette expérience. Je fus ainsi responsable à la Croisette puis au Café Bouillu pour prendre enfin la direction du Royal Babouche (haute gastronomie orientale). Une mission de confiance, une fois de plus, et un joli clin d’œil à mes origines algériennes.

Votre Swift à partir de

(2)

tes les sur touD iesel t if Sw

(1) Gamme Swift à partir de 9 990 €, modèle 1.2 VTT GL 3 portes après déductions d’une remise exceptionnelle de 800 € et du capital reprise de 1 000 €. Votre concessionnaire Suzuki additionne l’offre capital reprise à la valeur de reprise de votre véhicule, sans

12  640 €.

condition d’ancienneté, selon les conditions générales de L’argus disponibles en concession. Modèle présenté : Swift So’ Color 1.2 VVT 3 portes : Consommations mixtes CEE gamme Swift (l/km) : de 4,2 à 5,6. Émissions de CO2 (g/km) : de 109 à 128. (2) Taux de la T.V.A en vigueur : 19,6 %. Offre non cumulable avec d’autres offres promotionnelles, réservée aux particuliers dans le réseau Suzuki participant, sous forme d’une remise de 16,4 % équivalente au montant de la T.V.A offerte sur le prix TTC pour l’achat d’une Swift neuve en motorisation Diesel, hors série spéciale Navi, dans la limite des stocks disponibles. (3) Offres promotionnelles valables pour toutes commandes de véhicules neufs chez les concessionnaires participants. Tous prix conseillés TTC clés en mains. Dans la limite des stocks disponibles. Swift So’ Color : Swift Tellement Colorée. *Way of Life ! : Un style de vie !

SUZUKI NANTES w w w.s u z u ki -n an te s. f r PQR_OP_Avr2013_A5.indd 1

ESLB1 _p52a61.indd 57

9 990 €

(1)

Sous condition de reprise

3 ANS

GARANTIE ASSISTANCE ou 100 000 km au 1er terme échu

www.suzuki.fr

rue Emile Levassor - ORVAULT

02 28 01 70 10 essentielle La Baule15:17 57 27/03/13

19/04/13 15:01


psycho test

Dans votre relation amoureuse,

êtes-vous femme, fille ou mère ? N os relations quotidiennes intègrent trois modes de comportement suivant les interlocuteurs, les situations dans lesquelles nous nous trouvons et nos humeurs du moment : l’adulte, l’enfant et le parent. Par contre, nous fonctionnons tous dans un mode préférentiel. Quel est le vôtre ?

Pour le savoir, répondez aux questions suivantes. 1- Quel est pour vous le genre d’homme idéal ? Celui qui vous donnera envie de vous ▲ perfectionner. Celui qui serait prêt à tout pour vous. ■ Celui qui n’aura jamais envie de vous ● quitter, quoi que vous fassiez.

2- À qui vous confiez-vous le plus librement ? À votre mari ou à votre compagnon. ▲ À vos amis. ■ À vos parents. ● 3- Quand votre mari ou votre compagnon vous pousse au bord de la crise de nerfs, comment réagissez-vous ? Vous vous mettez à pleurer. ■ Vous commencez une activité qui vous passionne pour réussir à vous détendre. ● Vous débranchez et ne répondez plus à rien. ▲

4- Quelle est, à votre avis, la chose la plus importante à apprendre aux enfants ? Éviter d’attirer l’attention en ne faisant ● pas de bêtises. Apprendre à être autonome le plus tôt possible. ■ Être attentif aux autres. ▲

5- Lorsque vous évoquez vos problèmes personnels, que pensezvous ? Qu’ils sont uniques et que votre vie n’est pas drôle. ■ Qu’ils sont probablement ceux de la plupart des gens. ▲ Que vous n’avez pas à vous plaindre et que les autres ont moins de chance que vous. ● 58

6- Lorsque vous vous trouvez en présence de femmes plus jeunes que vous, comment vous sentezvous ? Très sûre de vous, bien plus mature. ▲ Vous vous méfiez, vous craignez la concurrence. ■ Vous avez envie de les prendre sous votre aile, comme si vous étiez leur grande soeur. ●

7- Quand quelque chose ne va pas dans votre couple, que pensez-vous ? Qu’il est grand temps de mettre les choses au clair et qu’une conversation s’impose pour recadrer vos relations. ▲ Vous culpabilisez et vous pensez qu’il serait temps de faire un effort afin de récupérer votre compagnon. ■ Vous reconnaissez avoir un peu négligé votre couple depuis quelque temps. ●

8- Vous venez de faire une balade en bateau avec votre compagnon, en descendant, vous ratez le quai et tombez toute habillée dans l’eau... Votre conjoint éclate de rire, co ment vous comportezvous ? Vous éclatez de rire également. ▲ Vous trouvez qu’il exagère, vous auriez pu vous faire très mal. ● Vous êtes profondément vexée et vous boudez toute la soirée. ■

9- Votre compagnon vous reproche ouvertement un petit mensonge, que lui répondez-vous ? Je ne t’ai pas menti, je ne voulais pas t’ennuyer avec mes petites histoires. ● Bon, d’accord, c’est vrai, j’aurais dû me comporter autrement mais cette petite erreur de ma part ne mérite pas qu’on en fasse un drame. ■ C’est de ta faute, tu es tellement susceptible que l’on n’ose rien te dire...D’ailleurs, tu vois, j’avais raison, tu l’as mal pris... ▲

10- Parfois, votre meilleure amie vous horripile : Quand elle essaye de flirter avec votre compagnon. ■ Lorsqu’elle est très amoureuse, vous trouvez alors qu’elle manque de jugeote. ▲ Quand vous lui demandez un tout petit service et qu’elle se défile. ●

11- Avant vous, une autre femme a existé dans la vie de votre compagnon. Que pensez-vous d’elle ? Que votre compagnon ne devrait plus en parler et qu’il serait bon qu’il ne la voit plus du tout. ■ Qu’elle devait avoir des qualités (même si elles ne vous sautent pas aux yeux), puisqu’il l’a aimée. ▲ Qu’elle n’était vraiment pas faite pour lui (malheureusement pour elle), car maintenant, il est avec vous et pas avec elle. ●

12- Par amour pour un homme, à quoi seriez-vous prête ? À tout quitter pour le rejoindre au bout du monde en vous éloignant de tous ceux que vous aimez. ● À perdre votre indépendance financière. ▲ À accepter n’importe quel compromis qui pourrait nuire à votre équilibre (physique ou psychique). ■

13- Ce qui vous séduit le plus chez un homme : Sa position sociale et sa prestance. ■ Son intelligence et son humour. ▲ Son sérieux et sa solidité apparente qui vous sécurisent. ●

essentielle La Baule

ESLB1 _p52a61.indd 58

19/04/13 13:35


Maximum de ▲ : Vous vous comportez plutôt en femme. Dans votre cas, c’est le “Moi” qui commande, votre personnalité consciente veut s’imposer aux autres comme modèle. Vos rapports sont basés sur la séduction. Vous semblez posséder une autorité naturelle sur le plan intellectuel, amical ou encore social ou professionnel.Vous êtes incapable d’hypocrisie : quand les gens ne vous plaisent pas, vous ne leur laissez pas la possibilité de vous approcher, ni de se mêler de vos affaires. Vous vous suffisez très bien à vous-même. Vous n’êtes pas du tout conciliante avec ceux que vous n’aimez pas. Mais quand ils vous plaisent vous savez prendre les initiatives nécessaires pour aller vers eux et vous faire apprécier. L’homme que vous aimez doit être exceptionnel (vous pensez l’être vous-même) ! Vous aimez les hommes solides, vous avez besoin d’un compagnon énergique, pas d’un pépère tranquille ! Maximum de ■ : Vous vous comportez plutôt en fille. Chez vous, ce sont les pulsions qui commandent, vous fonctionnez à l’instinct.

Dès que quelqu’un vous plaît, vous avez envie de vous jeter dans ses bras. C’est l’impulsion qui vous guide. Vous êtes une coquette. Le regard des autres est très important pour vous. Vous possédez l’art de plaire et vous savez brosser les hommes dans le sens du poil en flattant leur égo pour obtenir ce que vous désirez. Les vieilles ficelles de l’éternel féminin font partie intégrante de votre panoplie et ça marche. Avec vous, les hommes se sentent confortés dans leur virilité et doivent se comporter en pères en ouvrant leurs grandes ailes protectrices. Vous avez besoin d’un papa gâteau qui vous prendra en charge sur le plan affectif mais aussi sur le plan social et économique. Il doit être capable d’assurer vos plaisirs, vos câlins, vos sorties...

douce, réservée, compréhensive, patiente, dévouée, nourricière. Les autres se sentent en sécurité avec vous. Les femmes parce qu’elles ne vous considèrent pas comme une rivale potentielle, les hommes parce que vous pardonnez leurs défauts dès lors qu’ils en font un minimum au quotidien. Avec vous, un homme se doit de ne pas être ni un grand aventurier, ni un enfant capricieux : vous avez besoin d’un homme sérieux et stable, responsable en quelque sorte, même s’il n’est pas spécialement “folichon”. Attention de ne pas vous enfoncer dans une routine qui à la longue pourrait nuire à votre équilibre.

Maximum de ● : Vous vous comportez en mère. Dans votre cas, c’est le “Surmoi” qui est dominant. Les interdits inconscients vous gouvernent, d’où le refoulement de la libido et son transfert vers des activités “bonnes pour les autres”. Vous êtes l’image même de la “Mère” modèle :

nouvelle

volvo v40

IT’S You*

à parTIr de

289 enTreTIen, garanTIe eT aSSISTance IncluS ***

€ /moIS

**

LLD 48 mois du 02/04/13 au 30/06/13

* Vraiment vous. ** Exemple de Location Longue Durée sur 48 mois et 60 000 km pour une VoLVo V40 D2 Kinetic neuve avec peinture métallisée. Un premier loyer de 4 900€ suivi de 47 loyers mensuels de 289€ TTC (hors assurances facultatives et prestations). Offre réservée aux particuliers, valable du 02/04/2013 au 30/06/2013 sous réserve d’acceptation du dossier par Volvo Automobiles Finance, département de CGL, Compagnie Générale de Location d’Équipements, SA au capital de 58 606 156€ - 69, avenue de Flandre 59708 Marcq-en-Barœul Cedex - SIREN 303 236 186 - RCS Roubaix-Tourcoing. *** Tous véhicules sauf Taxis et VSL. La garantie constructeur est complétée par une extension de garantie dont la couverture est moins étendue que celle de la garantie initiale (exclusion notamment de la carosserie). Demander le détail des conditions de la garantie constructeur, de l’extension de garantie, de l’entretien et de l’assistance à votre conseiller service. Modèle présenté : VOLVO V40 D2 115ch BM6 Kinetic avec option peinture métallisée. VOLVO V40 D2 115ch BM6 : consommation Euromix (l/100 km) : 3,6 - CO 2 rejeté (g/km) : 94. volvocars.com/fr

GÉNÉRAL AUToMoBILE

zAC OCÉANIS - ROUTE DU PETIT LERIOUX - 44 ST-NAzAIRE - 02 40 15 10 40 www.volvo-saintnazaire.com StNazaire_V40_LLD_190x133,5.indd 1

09/04/13 11:54 essentielle La Baule

ESLB1 _p52a61.indd 59

59

19/04/13 13:35


Aller ailleurs

VIENNE,

toute en délicatesses et delikatessen* delikatessen = mets délicats, spécialités

*

U

n séjour à Vienne, c’est l’assurance de profiter d’une qualité de vie transcendée en art de vivre intelligent, avec une offre culturelle abondante, des espaces naturels variés et insérés dans le tissu urbain, un hébergement de qualité et une restauration originale.

La vie, la ville, sont belles

La capitale autrichienne est la ville où il fait le mieux vivre sur la planète, selon l’étude annuelle Mercer, publiée en décembre dernier - L’étude Mercer, destinée aux entreprises employant des expatriés, couvre 221 villes et se fonde sur l’évaluation de 39 critères relatifs à la qualité de la vie (environnement politique et social, environnement économique, socioculturel, considérations médicales et sanitaires, écoles et éducation, etc.) -. A l’appui de ce constat, on trouve à Vienne un réseau de transports en commun remarquable, tant en maillage qu’en fréquence, des espaces verts dans lesquels de nombreuses activités sont proposées. La découverte de la ville se fait à pied, en vélo, en tram ou encore en métro; car il faut prendre son temps pour apprécier chaque parcours et en pénétrer tous les détours. La voiture se fait discrète à Vienne car elle n’est pas la bienvenue. Si vous êtes cinéphile, vous avez forcément vu le film de Carol Reed, «Le troisième homme», tourné dans la Vienne de l’après-guerre, sur un scénario de Graham Greene avec Orson Welles et Alida Valli. Vous pourrez alors retrouver les lieux emblématiques du film, qui sont encore aujourd’hui dignes d’intérêt, comme l’hôtel Sacher un luxueux palace portant le nom de l’inventeur du fameux gâteau, le cimetière central de Vienne, ou la grande roue du Prater qui porte bien son âge de 100 ans malgré la concurrence des autres attractions voisines. Non loin du Prater, les berges du canal du Danube se transforment en plages l’été, avec beach-volley et restauration en tous genres. Les amateurs d’architecture urbaine, hors des sentiers battus, ne manqueront pas la visite de quelques endroits remarquables à cet égard. En premier lieu, arrêt obligatoire devant la maison de Hundertwasser, qui est en fait un immeuble d’habitation tout en couleurs et aux lignes brisées, et où la végétation conteste parfois le béton. Non loin de là , la Kunst Haus Wien vous dira tout sur Hundertwasser, cet artiste anarcho-écolo, également peintre et plasticien. 60

essentielle La Baule

ESLB1 _p52a61.indd 60

19/04/13 13:35


Hundertwasser

La deuxième étape nous mène à Gasometer City, un magnifique exemple de rénovation d’anciens bâtiments en brique consacrés au chauffage urbain par le gaz de charbon, il y a un siècle. Ces édifices abritent aujourd’hui une galerie commerciale, des bureaux et des appartements. Enfin on peut clore cette ballade consacrée à l’architecture par un détour tout au nord de Vienne, à l’assaut de la Forteresse Rouge (Karl Marx Hof), un ensemble de 1600 logements ouvriers construits dans l’entre-deux guerres, non dénué d’harmonie et empreint d’un certain néo-classicisme; Le site a été classé monument historique ! Au sud-ouest du centre, tout un quartier s’offre à votre soif de découverte. Il s’organise autour d’un grand boulevard, Wienzeile, et du faubourg de Margareten. Tout au long du boulevard on peut admirer des immeubles géométriques avec des assemblages de pierre et de métal, œuvres de l’architecte Otto Wagner qui a sorti Vienne de son classicisme au début du 20ème siècle. Au pied de ces immeubles, sur le terre-plein central se trouve le Naschmarkt dont on vous parle par ailleurs pour se restaurer. Dans son prolongement, un marché aux puces se tient le samedi matin.

Maison de la mer

ESLB1 _p52a61.indd 61

A quelques encablures de Wienzeile, se trouve un énorme blockhaus qui a été transformé en maison de la mer; à l’intérieur ambiance forêt tropicale et aquariums, avec faune et flore. Au sommet une grande terrasse permet d’apprécier un point de vue sur la ville. Plus au sud le faubourg de Margareten est un quartier populaire où l’on vient chercher une restauration authentique, sans chichis. On terminera le circuit en arpentant la Gumpendorferstrasse, rue branchée avec beaucoup d’endroits propices à la convivialité autour du réputé café Sperl. On se rend ainsi compte que le Viennois adore faire des activités ensemble: cuisine, dégustation de vins, céramique et poterie etc... De nombreuses vitrines vous invitent à entrer pour participer à ces activités moyennant quelques euros.

19/04/13 13:36


Aller ailleurs

VIENNE, toute en délicatesses et delikatessen*

Une offre culturelle abondante

62

Il serait dommage, pendant un séjour à Vienne, de ne pas assister à un concert de musique classique ou bien à un opéra; vous n’aurez que l’embarras du choix à des prix souvent abordables, surtout quand on sait que l’opéra de Vienne accueille quasiment une représentation par jour ! Il faut simplement un peu anticiper sur son séjour et réserver sa soirée par internet. Question musées, impossible de viser l’exhaustivité tant les choix possibles sont multiples. Difficile de ne pas se plier à la loi du nombre, en glissant ses pas dans les traces des nombreux visiteurs des palais d’été (Schoenbrunn) et d’hiver (Hofburg). Impossible d’ignorer les 60.000 m2 du Quartier des Musées qui regroupe une cinquantaine d’institutions culturelles dans les anciennes écuries impériales; il faut notamment passer du temps au Leopold Museum devant les toiles accrocheuses d’Egon Schiele et rêvasser dans les fauteuils du bar-terrasse du même musée. Enfin on va prendre l’air dans les jardins du Belvedere et on n’oublie pas de s’extasier devant le «Baiser» de Klimt. Aufwierdersehen Wien, il reste tant à faire, on reviendra c’est promis !

essentielle La Baule

ESLB1 _p62a71.indd 62

19/04/13 14:44


Le 8 avril 2013, votre concessionnaire Horizon Automobiles s’installe Route de Loncé à Trignac

Venez découvrir votre nouveau pôle automobile, un accès facile et direct.

HORIZON AUTOMOBILES Route de Loncé - Trignac - Tél.: 02 40 22 30 30

www.horizonauto.fr

essentielle La Baule

ESLB1 _p62a71.indd 63

63

19/04/13 14:44


Aller ailleurs

VIENNE, toute en délicatesses et delikatessen*

Opéra de Vienne: spectateurs et chiffre d’affaires à la hausse Cinq «premières» d’opéra et trois de ballet seront au programme de la saison 2012-2013 du prestigieux Opéra de Vienne, dont le Directeur général, le Français Dominique Meyer peut, pour sa troisième saison viennoise et malgré la crise économique et financière, se féliciter d’une hausse tant du chiffre d’affaires que du nombre de spectateurs. «Nous devons nous estimer heureux de vivre dans une sorte d’ilot où la culture est encore considérée comme importante», a déclaré Dominique Meyer qui a présenté un bilan chiffré qui contraste avec celui de nombre de grands opéras dans le monde: le chiffre d’affaires est passé sur un an de 19,7 millions d’euros à 20,6 millions, et le taux de fréquentation s’est élevé à 98,84% contre 98,51%. Il y aura 236 spectacles d’opéra, soit sept de plus que lors de la saison précédente, et au total, avec le ballet et les opéras pour enfants, 320 représentations lors de la saison 2012-2013, qui a commencé en septembre. Et la liste des artistes se lit comme un «Gotha» du monde de l’opéra: Anna Netrebko, Nina Stemme, Elina Garanca, Magdalena Kozena, Renée Fleming, Rolando Villazon, Placido Domingo, Bo Skovhus, James Rutherford ou Toby Spence, comme artistes lyriques. Depuis sa prise de fonction, Dominique Meyer a donné un nouvel élan à l’Opéra de Vienne, avec le retour du baroque, des opéras contemporains et une plus grande place accordée à la danse et à l’opéra pour enfants. Site internet: http://www.wiener-staatsoper.at

Palais de Schönbrunn: record d’affluence en 2011 L’historique palais d’été de la famille impériale autrichienne des Habsbourg, le Palais de Schönbrunn à Vienne, a enregistré en 2011 un nouveau record d’affluence avec 2,7 millions de visiteurs, ce qui en fait l’attraction touristique «numéro un» en Autriche. Achevé en 1750, sous le règne de l’impératrice Marie-Thérèse, sur les plans de l’architecte J. B. Fischer von Erlach, le Palais de Schönbrunn a reçu à deux reprises la visite de l’empereur français Napoléon Ier, en 1805 et 1809. En 1832, son fils, dont la mère, Marie-Louise, était une Habsbourg, successivement roi de Rome puis duc de Reichstadt, y est décédé. En revanche, l’affluence au Palais d’hiver de la Hofburg, a baissé de 3% à 627.000 visiteurs par rapport à 2010, qui avait toutefois été une annéerecord. La Hofburg comprend les appartements de l’impératrice Sissi et de l’empereur François-Joseph, le Musée Sissi, et le trésor impérial qui comprend notamment des pièces de vaisselle rares. Site internet: www.schoenbrunn.at 64

essentielle La Baule

ESLB1 _p62a71.indd 64

19/04/13 14:45


Les musées insolites de Vienne tentent d’attirer l’attention face aux «Grands»

Ces musées ne sont pas capables d’attirer autant les foules que les prestigieux Albertina, le Musée des Beaux-Arts ou même le Planetarium, mais ils ont souvent la visite de groupes scolaires. Un musée de la contraception, un autre consacré aux ramoneurs ou encore aux boîtes magiques? Si Vienne est réputée pour ses grandes collections d’art, elle

regorge également de musées insolites et d’établissements bizarres. Et c’est ainsi qu’une pléthore d’établissements assez insolites ont vu le jour dans la capitale, du Musée du café - avec toutes sortes de moulins à café mais également de machines espresso - au Musée du cirque et des clowns. Tous ont pour origine des collections privées, dont les propriétaires, parfois de grandes entreprises, ont décidé de les partager avec le public. L’entrée coûte quelques euros, les horaires d’ouverture sont limités et les expositions se réduisent le plus souvent à une ou deux pièces, mais les visiteurs poussent chaque année par milliers les portes de ces musées. On trouve ainsi un Musée de la contraception et de l’avortement, une exposition privée ouverte depuis 2007 par un médecin qui estimait qu’il n’y avait pas suffisamment d’information sur le sujet. Unique musée de la sorte au monde, il accueille de nombreuses classes, particulièrement de collégiens et de lycéens âgés de 13 à 18 ans, ravis d’être informés autrement que par leur enseignant. Au cours de la visite, les curieux peuvent découvrir que des grenouilles avaient été utilisées pour les premiers tests de grossesse et que le légendaire roi de Crète Minos avait pris une vessie de poisson comme préservatif, en 1.200 avant Jésus-Christ. Tout aussi insolite est le populaire Musée des pompes funèbres, qui regroupe notamment une collection de vêtements de croque-morts du XIXe siècle, des cercueils ou encore un système d’alarme unique qui devait prévenir les pompes funèbres si quelqu’un était enterré vivant. A l’occasion, les visiteurs sont invités à prendre place dans les cercueils, ce qu’ils font assez volontiers, selon le commissaire du musée, Wittigo Keller.

Vie Pratique ent Hébergem Carlton Opera Hotel, Schikanedergasse 4, A-1040 Vienna, Telephone: +43-1/587 53 02

Naschmarkt

Cet hôtel bien situé, à deux pas du Naschmarkt et à dix minutes de l’Opéra, propose aussi des «suites» en mode aparthôtel dans un immeuble voisin, avec des plafonds de plus de 3m et à des prix guère plus élevés que les chambres de l’hôtel ! Wine & Spa Resort Loisium Langenlois Hotel Langenlois, A environ une heure de Vienne, ce spa Aveda propose des cures comme le Grape Elixir Body Peel, un bain de vin chaud dans lequel on sirotera avec plaisir un vin pétillant. Sinon, le Barrique Bath et le Body Wrap proposent des gommages au raisin, des bains dans des tonneaux, des massages de pied et du corps à partir d’huile de pépins de raisin pure, et un enveloppement corporel chaud.

Beisl

www.loisiumhotel.at

n

Restauratio

Le mieux c’est encore d’aller trainer du côté du Naschmarkt et les quartiers alentours entre les métros Karlplatz et Pilgram. Le Naschmarkt, c’est un espace central au milieu d’une grande avenue où vous trouverez une multitude de stands cosmopolites consacrés à l’art de se nourrir: traiteurs, boucheries, bars, restaurants. Et à proximité vous trouverez bien un «beisl», bistrot avec ambiance musicale, pour démarrer la soirée. On peut aussi s’arrêter à un «würstelstand», kiosque fréquent en centre ville, pour déguster une saucisse sur assiette ou dans un morceau de pain.

Tram

Transport

Sans hésiter, choisir la Vienna Card si l’on reste à Vienne trois jours minimum; cette carte que l’on peut acheter à peu près partout (aéroport, hôtels, internet...) pour 18,50 €, permet d’utiliser gratuitement tous les transports en commun et d’obtenir des réductions dans les nombreux musées de la ville, ainsi que dans certains magasins, restaurants...

essentielle La Baule

ESLB1 _p62a71.indd 65

65

19/04/13 14:45


BON PLAN ESSENTIELLE

BHT, un NAC so fashion ! N

os pauvres héros se croyaient, sur une plage, abandonnés … Mais Monsieur L’Hermite…Bernard de son prénom en a décidé autrement ! Coquillages et crustacés, mais aussi animal de compagnie… non, vous n’hallucinez pas, si vous n’avez pas ingéré de substances illicites !

Dernière fureur des gens chics et branchés, qui lassés du dressing et des soins de beauté de leur ami à 4 pattes, préfèrent désormais sortir BHT, beaucoup plus discret et terriblement tendance. BHT, entendez Bernard l’Hermite Terrestre, l’animal qui « sort de sa coquille » et nous en dit davantage sur la terrariophilie.  Coenobita rugosus, Coenobita brunneus, Coenobita violascens, cette grande famille des crustacés terrestres compte 16 espèces qui, dans le milieu naturel, sont réputées pour leur rôle dans le nettoyage des plages et leur vie en communauté. Propre et convivial ! Voici un parfait candidat à la vie captive qui ne demande qu’’à être apprivoisé. Encore faut-il, pour le rendre heureux, s’intéresser à ses habitudes et ses besoins de vie ; un apprentissage que la société Hermy se propose d’encadrer, grâce aux nombreux conseils qu’elle contribuera à apporter à votre relation avec l’animal. Originaire d’Afrique orientale, du sud de la Californie, du Japon, des Iles de l’Océan Indien, il peut mesurer de 1,5 cm à 3cm. Mais là où votre BHT se montrera exigeant, c’est dans la garde-robe que vous lui composerez. Initialement prévue pour protéger son abdomen mou et vulnérable, la coquille de votre BHT entre en scène : coquilles naturelles, de la plus basique à la plus recherchée, coquilles décorées de motifs peints avec des produits non toxiques, coquilles de collection réalisées dans la cristallerie d’art du designer Robert Du Grenier… Pour son 66

refuge, Bernard aura le choix entre abri écologique ou palace. En décoratrice d’intérieur avisée, vous agrémenterez son nid douillet de mangeoire, piscine, plante, sable et autre décor, qui inciteront votre ami à « rentrer dans sa coquille »…Mais parce que Bernard a aussi le droit d’en sortir (de sa coquille), suggérezlui une invitation gastronomique composée de noix de coco ou algues déshydratées, sels marins… Pour résumer, une alimentation riche en vitamines, sels minéraux et oligo-éléments. Il est désormais temps de vous laisser, ensemble, dans le secret d’une intimité, dans l’espoir qu’elle poussera votre compagnon à se mettre à nu ! P.H.C. France, 39 rue de la gare Reuilly, 75012 Paris Tél : 09 54 82 84 33, www.hermy.fr

essentielle La Baule

ESLB1 _p62a71.indd 66

19/04/13 14:45


SUN’N’SOFT® L’OMBRAGE DESIGN® Le concept original pour conjuguer les plaisirs du soleil et la douceur de l’ombre.

☐ Voile d’ombrage ☐ Pergolas toile modulaire ☐ Vélums ☐ Pergolas à lames alu orientables

®

’SOFT ’N N U S n o ti p e c n o c Chaque sive ! est unique et exclu

06 35 10 05 06 maxime.neveu@sun-soft.fr www.sun-soft.fr ESLB1 _p62a71.indd 67

19/04/13 14:46


GASTRONOMIE recette

La mer sur la table

“Ici, c’est

une cuisine authentique, une cuisine franche.

photos, magasine Essentielle : Pascal Kyriazis 68

essentielle La Baule

ESLB1 _p62a71.indd 68

19/04/13 14:46


L

e Sunset a ouvert ses portes en juin 1990. Cela fait donc 23 ans que Laurent Joneau, le chef, aiguise sa cuisine les pieds dans le sable de l’une des plus belles baies du monde. Il y a une sorte de logique à le retrouver ici, les yeux pointés vers le large. Avant de se prendre de passion pour la cuisine il a en effet été officier de marine marchande. On ne peut pas laisser les grands horizons derrière soi une fois qu’on y a goûté. C’est aujourd’hui à une sorte de voyage immobile, que le chef nous convie en ouvrant grand sa malle aux épices et ses cales pleines de produits frais. Une cuisine avec une écriture spécifique. Le chef n’est en effet pas passé par l’apprentissage traditionnel qui mène le marmiton en herbe du CAP aux brigades des trois étoiles. « Quand j’ai décidé de changer de voie et de me consacrer à la cuisine, j’ai eu la chance, en étant de la région, d’avoir beaucoup d’amis qui avaient des établissements. J’ai commencé à les aider, à travailler un peu avec eux. J’étais un autodidacte. Mais évidemment, j’ai voulu continuer à apprendre et me perfectionner ; c’est pour cela que pendant des années j’ai suivi des formations auprès des plus grands. Je suis allé apprendre auprès de l’école professionnelle Lenôtre pendant plus de 10 ans où j’ai pu faire des stages de formation de haut niveau. J’ai également été formé par exemple chez Ducasse ou auprès du maître Shindo, du restaurant Nikko à Paris. Il m’a enseigné l’art du sushi... Finalement je crois que j’ai appris beaucoup plus vite que certains qui commence un CAP parce qu’ils ne savent pas vraiment quoi faire. Moi j’étais la parce que c’était mon rêve.». Un métier de rêve, donc exercé dans un cadre rêvé.

que je caramélise avec une sauce soja japonaise. Le mariage de cette sauce avec cette viande blanche, est un accord absolument parfait, il est légèrement caramélisé avec un peu de sésame, c’est une merveille ! », assure-t-il. Rien d’étonnant à ce qu’on nous parle de produits, de saveurs. Nous sommes ici chez un « maitre restaurateur ». Il s’agit d’un titre officiel décerné par l’Etat. « On parle beaucoup aujourd’hui, sous l’impulsion de grands chefs, de cuisine « faite maison » au sein des restaurants. Il faut savoir que pour avoir le titre de maître restaurateur, tout doit être fait maison à base de produits frais. Dans nos cuisines, il n’y a pas la place pour des produits élaborés ou semi élaborés ». On vous aura prévenu. Restaurant le Sunset Baie de la baule, Avenue Mazy Plage, Pornichet Tél : 02 40 61 29 29

Le Sunset n’est pas juste un restaurant de plage, c’est un restaurant construit sur la plage. C’est du dur, c’est du lourd, isolé des caprices du long hiver comme de l’été. Il y a ici une exigence réelle envers le produit. Il ne suffit pas de proposer du poisson frais, le chef met un point d’honneur à dénicher le meilleur de nos côtes, quitte à aller jusque dans le nord de la Bretagne pour trouver le turbot parfait.« Une des meilleures criées de Bretagne, c’est la criée de Roscoff, assure-t-il. Ce sont vraiment des poissons d’eaux vives que les pêcheurs vont chercher dans le raz de Sein. Je peux vous dire que les poissons n’y dorment pas, il y a des courants, là-haut ! ». Aujourd’hui, tous ceux qui prétendent faire un peu de cuisine parlent produit. Mais entre reconnaître un beau poisson et savoir où le trouver il y a un monde … c’est ce qui fait d’ailleurs la force du chef. «Trouver les bons produits, cela ne se fait pas comme ça, explique Laurent Joneau. Il faut avoir des relations, ses fournisseurs… Moi j’ai un fournisseur juste pour le homard, un autre qui me fait la langoustine, sans parler des coquilles Saint-Jacques quand c’est la saison. Le produit, c’est une relation de confiance, le résultat d’un travail d’homme ou de femme, savoir comment le producteur a œuvré ». Le résultat de cette rencontre entre producteurs et cuisinier, Laurent Joneau le résume en quelques mots : « ici, c’est une cuisine authentique, une cuisine franche. Elle utilise principalement les produits du terroir breton en les travaillant en fonction de la saison. On se fonde sur une cuisine essentiellement tournée vers la mer mais qui prend également des accents terre et mer. J’ai travaillé dans les Antilles, dans le Pacifique, à Hawaï. J’ai travaillé également à Taiwan. J’en ai rapporté tous ces mélanges de saveurs incomparables. On arrive, grâce à nos très beaux produits de base et à ses assemblages de saveurs, à faire découvrir des choses absolument extraordinaires ». Cela donne des plats tout à fait singuliers comme ces ris de veau aux accents japonais. « C’est une belle pomme de ris de veau, bien braisée essentielle La Baule

ESLB1 _p62a71.indd 69

69

19/04/13 14:46


GASTRONOMIE RECETTE

Dos de Turbot Sauvage de Roscoff aux deux asperges,

écrasée de pommes de terre, jus aux épices douces de Vadouvan

photos, magasine Essentielle : Pascal Kyriazis 70

essentielle La Baule

ESLB1 _p62a71.indd 70

19/04/13 14:46


Pour 4 personnes Ingrédients :

4 portions de turbot 12 asperges blanches, 12 asperges Vertes épices de Vadouvan (un mariage de plusieurs épices venu de Pondichéry, à acheter dans toutes les bonnes épiceries fines). Du fond de canard (épicerie fine) ou sinon un fond de volaille. Ciboulette, cerfeuil Fleur de sel, poivre ... Turbot : demander au poissonnier un turbot sauvage d’environ 4 kg et lever les 4 filets. Prendre 4 belles portions

dans le dos pour avoir des morceaux bien épais. (Réserver les pointes de filet pour le lendemain, et les préparer grillées en salade). Asperges : 2 tours d’économe pour bien éplucher l’asperge blanche, pour l’asperge verte un tour suffit en enlevant

bien les turions (les petites excroissances). Cuisson : Pour les blanches : les cuire à la verticale dans une casserole haute pour que la pointe ne soit pas immergée. Couvrir la pointe avec un petit linge pour que le pied soit cuit à l’anglaise (à l’eau bouillante) et la pointe à la vapeur. Pour les asperges vertes : les cuire dans un grand volume d’eau bouillante salée. La pointe d’un couteau doit rentrer sous la pointe avec juste une petite résistance pour qu’elles soient bien cuites « al dente ». Stopper aussitôt la cuisson dans de l’eau glacée. Ecrasée de pommes de terre : utiliser de grosses pommes de terre épluchées, coupées en dés moyens. Les cuire à l’eau salée. En fin de cuisson les égoutter et les mettre dans un plat. Verser petit à petit tout en les écrasant avec deux fourchettes dans la même main un mélange mi crème liquide mi beurre fondu tiède. Il faut obtenir une purée onctueuse et légèrement granuleuse. Ajouter fleur de sel et tour de moulin, et saupoudrer de ciboulette fraiche finement ciselée avant de servir. Jus aux épices douces : Un demi-litre de fond de canard porté à ébullition (on le trouve en épicerie fine ou demander de la pâte de fond de canard, sinon utiliser du fond de volaille, moins corsé). Saupoudrer ensuite d’épices de Vadouvan, l’équivalent d’une bonne cuillère à soupe. Laisser mijoter 2 minutes et laisser ensuite infuser ¼ heure, feu coupé. Remettre sur le feu et ajouter un trait de vinaigre balsamique, 3 cuillères à soupe de crème épaisse, ramener à bouillon, laisser légèrement réduire et mixer au mixeur plongeur. Rectifier l’assaisonnement, en y glissant une pointe de sucre, du sel, un tour de moulin. Dressage : Poêler dans un mélange mi beurre mi huile d’olive à la poêle anti adhésive, le dos de turbot préalablement assaisonné. Le retourner délicatement pour bien le colorer. Tester la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau : on doit sentir une toute petite résistance. (Le turbot est un poisson qui pardonne facilement une sur-cuisson : c’est un poisson très riche en molécules grasses). Il doit être croustillant en surface et fondant à cœur. Le poser sur l’écrasée de pommes de terre, ajouter les pointes d’asperges dans une assiette bien chaude, dresser comme sur la photo. Ajouter ensuite le jus d’épices frémissant autour de l’assiette, la ciboulette et une pelure de cerfeuil …

Bon appétit !

essentielle La Baule

ESLB1 _p62a71.indd 71

71

19/04/13 14:46


GASTRONOMIE DÉCOUVERTE

Retour aux basiques,

quand la grande cuisine fait corps avec les producteurs

D

epuis quelques mois, Eric Guérin, le chef étoilé de la mare aux oiseaux ne se contente plus de préparer sa cuisine unique pour les gourmets. Il propose également d’emporter un peu des saveurs qui caractérisent sa cuisine chez soi. Ce n’est pas à proprement parlé une épicerie fine, puisque le chef présente du sel, du miel et de l’huile d’olive. On est loin du commerce de gros, c’est d’avantage pour Eric Guerin l’occasion de mettre en avant les rencontres qu’il a pu faire avec des producteurs. Des rencontres qui ont parfois contribué à le faire changer, un peu, sa manière de cuisiner. 

72

essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 72

19/04/13 13:19


« Nous, on a besoin des producteurs et les producteurs ont besoin de nous, explique le chef. Tout le but de ce projet, c’est de créer une espèce de chaîne, d’énergie qui font que tout le monde s’en sort mieux ». Autour de lui, on retrouve Lionel Charteau, qui vend son sel principalement aux chefs des restaurants gastronomiques, et Alain Rey, l’apiculteur des Ruchers du Pays Blanc. Il a installé à quelques pas du restaurant, des ruchers pour produire un miel 100 % Brière. « Petit à petit, les maillons de la chaîne se construisent, pointe Eric Guérin, quand je discute avec un autre chef je lui parle du sel de Lionel ou du miel d’Alain. Moi ce qui m’intéresse, c’est l’expression de terroir authentique. C’est le fait par exemple que le miel ne soit pas trafiqué avec des miels moins chers qui  viennent de n’importe où. Il n’y a pas d’ajout de sucre, de glucose, il n’est pas chauffé… C’est ça que je veux ! Un vrai miel de Brière. Ce qui m’intéresse, c’est de savoir qu’il vient d’ici, que les ruchers sont sur  cette île.  Le vrai luxe, la vraie écriture de cuisinier c’est de me dire que ce miel vient de l’île sur laquelle je travaille ». Ce qui rend la démarche encore plus intéressante, c’est qu’à la base, le chef n’est pas un fanatique du miel. « C’est le résultat d’une vraie rencontre avec Alain. Si je n’avais pas rencontré Alain, je ne mettrai pas de miel du tout dans ma cuisine. Ce n’est pas un produit qui est très facile à cuisiner bien que, si l’on s’y intéresse on trouve des recettes remarquables. Le miel que nous avons mis au point, c’est le résultat d’un véritable investissement de notre part à tous les deux. Je ne sais pas si je l’aurais fait avec quelqu’un d’autre ». Résultat, le chef a véritablement apprivoisé le produit, a commencé à l’utiliser en laquage avant de vraiment composer sa cuisine avec. «  Là, sur ma nouvelle carte, j’ai fait un bouillon au miel et quand j’ouvre le pot, je sais ce qu’il y a dedans, j’ai une émotion et du coup je travaille différemment. Là, mon petit bouillon de Saint-Jacques, miel de bruyère et pamplemousse, il y a un vrai équilibre, je le bois au petit déjeuner si vous voulez, je trouve ça vraiment super ! ». 

« J’ai l’impression d’avoir une matière vivante dans la main » Cette émotion, Eric Guérin la trouve également grâce au sel de Lionel Charteau. Un plaisir de travailler le produit qui est presque devenu une addiction. «Je vais vous donner un exemple : je suis parti à Jakarta et mon second avait mis 3 kg de sel de Lionel dans ma valise alors que j’étais déjà surchargé. Je me suis dit que j’allais bien trouver du sel là-bas et effectivement, j’en ai trouvé. Mais pendant tout le séjour, je peux vous dire que j’étais malheureux. On avait des gros cristaux blancs, vraiment pas beaux, je me trompais en permanence alors qu’avec la fleur de sel de Lionel, je me trompe jamais ». Ce qui fait toute la différence, c’est qu’une fois encore, le produit a été travaillé de façon bien particulière. Lionel Charteau a mis au point un sel fin, issu du gros sel de Guérande. « Quand j’ai son sel dans la main, j’ai l’impression d’avoir une matière vivante. Le goût n’est pas le même, la sensation n’est pas la même et les gestes sont différents », assure Eric Guérin. « On travaille sur de tellement petites quantités, pointe Lionel Charteau, que l’on peut manier le produit en fonction du résultat que l’on souhaite avoir : on le sèche une fois ou deux, ont le moud une fois, deux fois. C’est vraiment une collaboration avec les chefs en cuisine. Éric peut me dire qu’il colle trop ou qu’il n’est pas suffisamment à son goût… Il a fallu un peu de temps avant de le mettre au point ».  « C’est vraiment le gros sel gris avec tous les oligo-éléments, tout ce qu’il y a dedans, qui m’arrive moulu, s’exclame Eric Guérin. Grâce à ce nouveau produit, j’ai changé de mouvement car il colle ; on ne peut donc plus le jeter comme ça, comme je le faisais avant pour arroser toute la plancha. Aujourd’hui je prends le produit dans la main et je le frotte. Ça devient un geste nouveau de la cuisine qui finalement est un geste personnel, donc une nouvelle écriture intéressante, qui m’apporte une nouvelle sensibilité. Ce sont des petites choses de rien du tout, des produits du quotidien mais qui changent sensiblement la cuisine ».

essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 73

73

19/04/13 13:19


GASTRONOMIE DÉCOUVERTE

Quant à l’huile d’olive, ce n’est pas (encore) une véritable expression du terroir des marais de Brière. « C’est une rencontre humaine, encore une fois. Ce sont des jeunes qui ont décidé de mettre en valeur la plantation d’oliviers du grandpère. Ces olives de Kalamata étaient noyées dans la production de la coopérative, alors que les oliviers sont magnifiques. Ils sont venus chercher trois chefs en France et du coup, on a fait un truc de copains. On a choisi chacun notre mélange d’olive pour qu’ils nous correspondent. Moi j’ai choisi un mélange que j’ai baptisé « équilibre », sans trop d’amertume 74

ce qui donne une huile délicate et fine sur laquelle on peut ajouter plein de trucs. Ça correspond vraiment à ma cuisine ». C’est une huile d’olive que le chef a imposée dans ses trois maisons. Mais Eric Guérin ne compte pas en rester là : «Moi ce que j’aimerais, c’est avoir autour de moi encore plus de producteurs pour créer quelque chose qui vit à l’image de la Mare aux Oiseaux. C’est un lieu que je veux vivant, le produit de toutes les rencontres que j’ai pu faire ». 

essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 74

19/04/13 13:20


Pont 2 du Nantilus - Ile de Nantes 30 quai Fernand Crouan Parking des Machines Ă 5 minutes Ă  pied

www.odeck.fr 02 40 71 71 00

essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 75

75

19/04/13 13:20


RESTOS ESSENTIELS

Entre valeur et saveur, La Parlotte n’a pu choisir C’est parce que notre hôte n’aime pas la routine qu’en 2010, elle décide de troquer sa vie passée pour entrer en cuisine, où chaque jour, elle imagine une cuisine inventive, exclusivement faite maison, égaillée par la fraicheur et la beauté des produits que lui suggère le marché de La Baule. La cuisine de La Parlotte perpétue le précepte de Carlo Petrin, fondateur du mouvement Slow Food, qui revendique une cuisine plaisir, empreinte de tradition et de culture, et cela dans le plus grand respect de l’environnement. Et c’est une éthique qui donne de subtiles couleurs aux assiettes de La Parlotte, des assiettes gouteuses et savoureuses qui se renouvellent quotidiennement. La recette de Françoise Gervot, la maîtresse des lieux ? Manger sain, manger bon, manger beau, parce qu’avec elle, la qualité est accessible. Entrée/Plat ou Plat/Dessert à 10€50 ou Entrée/Plat/Dessert à 13€50, l’ardoise invite une délicieuse Tatin d’endives au miel, une Blanquette de la Mer ou un exquis Tiramisu au pain d’épices et noix caramélisées. Des irrésistibles douceurs à déguster sans limite. La Parlotte 15 avenue Georges Clémenceau, La Baule Escoublac, 02 40 61 09 22 Du Lundi au Samedi le midi

Mon premier mérite d’être bien gardé, mon second est une boite, mon troisième se livre dans des confidences…mon tout vous invite à le partager C’est l’atout charme gastronomique de la Villa Flornoy qui nous fait le cadeau d’une jolie confidence ; En juillet dernier, Hervé Mainguet redonne un nouveau souffle au restaurant de l’hôtel et le métamorphose en écrin discret d’une incomparable sérénité. C’est dans un décor aux couleurs chaudes et naturelles, à l’empreinte scandinave, que ce restaurant va nous livrer tous ses secrets. En cuisine, le chef, Mathieu Cilione a toute liberté pour imaginer de délicates compositions, dans lesquelles il saupoudre des influences issues de ses expériences dans plusieurs établissements de la Nouvelle Zélande ou d’Amérique du sud. Cette ardoise d’ici et d’ailleurs donne de la beauté à une cuisine traditionnelle savoureuse. Autour d’un déjeuner ou d’un diner, le Restaurant Secret arrête le temps, et ce moment intimiste à discrétion du monde s’ouvre, en été, sur une oasis ; un jardin intérieur, où vous apprécierez le calme et la douceur de la musique d’ambiance en dégustant des accords mets et vins, sur la terrasse autour de la piscine. Cette apaisante atmosphère est idéale pour se laisser tenter par les suggestions du chariot roulant de desserts faits maison, où chacun fera son choix, là aussi en toute discrétion. Peut-on prendre congé de cet hôte d’exception sans évoquer sa carte des vins, imaginée par un maître d’hôtel passionné d’œnologie, qui, entre deux découvertes d’appellations méconnues, s’amusera à vous faire découvrir son vin surprise, dans un apéritif en dégustation à l’aveugle. S’il porte ce nom, c’est pour susciter de la curiosité, de l’interrogation, et comme il est une adresse très précieuse dans un agenda, le Restaurant Secret dévoile ses mystères, avec délicatesse. Restaurant Secret 7 av Flornoy, Pornichet, 02 40 11 60 00 www.restaurant-secret-pornichet.fr Du Mardi au Samedi midi et soir et Dimanche midi Fermé le dimanche soir et le lundi hors saison 76

essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 76

19/04/13 13:20


C’est un sarrasin qui égrène de la fantaisie

Boutique Hôtel

Salon de thé Épicerie gourmande C’est aux portes de la Bretagne que nous emmène, cette fois, notre escapade gourmande où nous avons rencontré une virtuose du duo galette/crêpe. Fière de ses racines, être l’ambassadrice du produit phare régional, c’était une évidence pour Estelle qui a suivi, spécialement, une formation de crêpes et galettes, pour nous offrir le meilleur de notre héritage culinaire. Dans un souci d’authenticité, elle ne travaille qu’avec des farines biologiques bretonnes, une base d’une incomparable qualité qu’elle harmonise avec des produits frais issus des halles du Pouliguen. L’intégralité de sa cuisine est faite maison, une garantie fraicheur qui singularise les recettes de la crêperie. Et c’est autour de ses jolies et succulentes compositions qu’Estelle aime vous recevoir et partager avec vous, un moment de convivialité des plus sincères. En dégustant l’un des must de la maison (La Galette Ap’Art, habillée de noix de St Jacques poêlées, servies avec une réduction de crème, poireaux à l’étuvé, et filet d’huile d’Olive aromatisée à la truffe noire), laissez-vous conter l’histoire du nom du chaleureux restaurant : CREP pour cet excellent disque doré, bien sûr ; AP pour Apéro maison, soit un extraordinaire vin de fraises ; ART parce que la crêperie est associée à un atelier de peinture du Pouliguen, qui, tout au long de l’année, y expose et vend les œuvres de ses artistes. Enfin, pour ceux qui souhaitent profiter du bon air de la station balnéaire, située dans une rue semi piétonne, Crep’Ap’Art dispose d’une agréable terrasse pouvant accueillir une vingtaine de personnes.

Le palais des thés

Les confitures Les délices de Camille

Bonbons et Caramels

Décoration

Crep’Ap’Art 14 rue du Centre, Le Pouliguen, 02 40 42 33 12 Ouvert toute l’année midi et soir du Mercredi au Samedi Ouvert 7 j/7 pendant les vacances

2 Rue du Croisic 44510 Le Pouliguen 02 40 42 30 65

www.casacosy.fr essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 77

77

19/04/13 13:51


ESSENSUELLE ESTHÉTIQUE

Cinq cures détox-minceur

pour retrouver la forme avant l’été

L

es déchets - ou toxines - accumulés tout au long de l’année, et notamment lors des fêtes de fin d’année, affaiblissent considérablement l’organisme. Rien de mieux qu’un programme détox et/ou minceur pour booster son organisme, perdre quelques kilos et redonner de l’éclat à la peau, histoire d’aborder les beaux jours du bon pied. Voici cinq cures et forfaits à tester, pour affronter sereinement la période cruciale printemps/ été.

78

essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 78

19/04/13 13:21


SIMON YOLANDE SARL : Entreprise indépendante membre du réseau DESSANGE

dessange.com

Pub LA Baule 03-13 90x277_Mise en page 1 04/04/13 10:57 Page1

LA BAULE-ESCOUBLAC Spa Source La Roche Posay La cure «Cap Minceur» du Spa Source La Roche Posay (PoitouCharentes) passe par 21 soins (massages amincissants, enveloppements minceur, raffermissements personnalisés, douches à jets, bains hydromassants sensoriels), des cours collectifs d’activité corporelle et sportive, un bilan nutritionnel, un coaching sportif individuel, une expertise minceur, un atelier relaxation, et un suivi nutrition. Un espace sensoriel avec piscine est également accessible pour permettre aux clients de se relaxer. Prix : 885 € (hors hébergement).

32, espl. François André 02 40 24 29 29 lundi de 10h à 18h Mardi au samedi de 9h à 19h

essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 79

79

19/04/13 13:21


ESSENSUELLE ESTHÉTIQUE

Radisson Blu 1835 Hôtel & Thalasso Les pieds dans l’eau, Les Thermes Marins de Cannes offre une vue exceptionnelle sur le front de mer. L’année 2013 débute avec une nouvelle cure «Vital Détox». En six jours, les clients pourront profiter de 19 soins, dont quatre modelages spécifiques (stimulation des points réflexes, drainage, réflexologie). Une zone bien-être offre un accès au hammam, au sauna, à la douche multi-sensorielle, et à la piscine chauffée d’eau de mer intérieur-extérieur avec parcours marin. Prix : 970 € (sans hébergement).

Eco-Hôtel Spa Yves Rocher Vue du bassin de relaxation et de la terrasse de l’Eco-Hôtel Spa Yves Rocher (La Gacilly - Bretagne), qui propose un forfait détox/minceur. Au programme : gommage corps, modelage drainant, soin vitalité-minceur, masque thermo-sculptant, atelier de yoga wellness, repas détox et relaxation grâce à un bassin luxueux. Prix : à partir de 660 € par personne (chambre double). 80

essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 80

19/04/13 13:21


Le Grand Spa des Alpes Le Grand Spa des Alpes de Brides-lesBains (Savoie) dispose de jacuzzi en extérieur. Pour perdre les kilos accumulés pendant les fêtes, le spa propose la «Cure Déclic» qui associe cure de boisson, 18 soins thermaux ciblés, un diagnostic diététique, six jours d’activités physiques et de relaxation, des entrées à la piscine thermale et un suivi post cure personnalisé. Prix : 740 € (hors hébergement).

Thalazur Les centres de thalassothérapie Thalazur proposent la cure «Détox & Produits Bio» sur six journées et six nuits. Ce forfait comprend des soins drainants (drainage lymphatique, pressothérapie, douche à jet drainante), des enveloppements d’algues «Produits Bio», des bains hydromassants «Produits Bio» et un bilan nutritionnel. Les clients peuvent également profiter d’activités sportives et d’une alimentation équilibrée. Prix : à partir de 1.158 € par personne (chambre double et demi-pension).

essentielle La Baule

ESLB1 _p72a81.indd 81

81

19/04/13 13:21


ESSENSUELLE ESTHÉTIQUE

E

nfin un peu de douceur, des jours plus longs qui autorisent des pauses détente pour vous préoccuper de vous. Une saison pour se sentir plus belle, plus sensuelle et adopter des gestes beauté à renouveler en rituel de soin.

Effets beauté printaniers

Cinetic Lift Expert Appareil de Haute technologie, l’Alternative à la chirurgie esthétique CARITA Court Carré (Guérande)

Ideal Contrôle Une lotion poudrée aux effets bénéfiques pour un éclat tonique de toutes les peaux. Court Carré (Guérande)

Morpho Control Concentré Zones ciblées L’innovation Minceur 2013 Spa & Institut Carpe Diem (La Baule)

Sensi System d’Esthederm Une crème biomimétrique assurant une mise au repos de la peau. Réelle innovation sur le marché des peaux sensibles, elle permet à la peau de se reconstruire. Rougeurs et sensations douloureuses s’atténuent instantanément. Spa & Institut Carpe Diem (La Baule)

82

essentielle La Baule

ESLB1 _p82a91.indd 82

19/04/13 13:46


Frédéric et son équipe vous accueillent bientôt dans un nouvel espace bien-être ... Un rendez-vous avec vous-même. Manoir Porte-Calon 44350 - guerande

mardi au samedi 9h-19h sans interruption Institut : 02 40 45 00 49 Coiffure : 02 40 45 59 37 essentielle La Baule

ESLB1 _p82a91.indd 83

83

19/04/13 14:58


ESSENSUELLE ESTHÉTIQUE

Cinq Mondes Gommage aromatique aux épices Gommage sensoriel adapté d’un ancien rite de l’île de Java. Il ressource la peau en profondeur et lui redonne éclat. Idéal pour préparer la peau au bronzage. Spa & Institut Carpe Diem (La Baule)

Une gamme cosmétique pour un été sublime Le shampoing Blond Signature est une base lavante sans sulfate, aux extraits de perle noire, d’ambre et micro-protéines de Moringa rendant aux cheveux blonds leur transparence d’origine. Le baume Blond Signature sublimera l’effet grâce à cette formule enrichie de beurre de Kokum et d’un révélateur de blond. Dessange (La Baule)

Absolue Légende Huile capillaire de beauté pour cheveux balayés ou colorés Cette huile précieuse au toucher sec apporte douceur et éclat aux cheveux colorés ou balayés. Sa formule, à l’extrait de perle noire, aux céramides et aux huiles de buriti et d’amarante appelée « Or des Incas », protège contre l’affadissement de la couleur et la chaleur du sèche-cheveu ou de la pince à lisser. Les cheveux sont doux, la couleur est lumineuse. Après le shampooing et le soin, appliquer quelques gouttes sur les longueurs essorées avant de procéder au brushing, ou en finition sur cheveux secs. Ne se rince pas. Dessange (La Baule)

Hydra Vitale Crème essentielle lissante L’eau, source essentielle de jeunesse pour la peau, est au cœur de ce soin hydratant enrichi en eau de source marine naturellement concentrée en minéraux et oligo-éléments. Cette crème soyeuse associe un extrait de fleur de jasmin anti-radicalaire, de l’acide hyaluronique et un sucre énergisant d’origine végétale aidant ainsi à renforcer le capital défense de la peau. Rechargée en eau et en énergie, la peau est sublimée. Elle paraît plus lisse et retrouve fraîcheur, souplesse et vitalité. Appliquer matin et soir sur le visage et le cou parfaitement démaquillés. Dessange (La Baule)

84

essentielle La Baule

ESLB1 _p82a91.indd 84

19/04/13 13:47


essentielle La Baule

ESLB1 _p82a91.indd 85

85

19/04/13 13:12


Code de conduite

Nouveau Mercedes CLS Shooting Brake

L

a Baule, au début du printemps, ce sont des routes fluides, des allées dégagées, un remblai libre, à l’écart de toute frénésie. Profitons de cet instant de sérénité pour réinventer les contours d’un itinéraire balnéaire. A bord de la Mercedes CLS Shooting Brake, c’est Ingrid Pilgrem, gérante du salon de coiffure et esthétique Carita – IW – La Baule, qui a accepté de nous accompagner.

86

essentielle La Baule

ESLB1 _p82a91.indd 86

19/04/13 13:12


Ingrid, délaissant, un instant, votre salon, vous quittez un univers d’élégance, pour en retrouver un autre, vos impressions ? Vous anticipez mes remarques, car j’ai justement été séduite par l’élégance de cette voiture de charme ; ses phares semblaient être des bijoux qui me courtisaient, tandis que sa silhouette, imposante et sportive, me suggérait les plus audacieuses aventures. Mais avant d’aller plus loin, sans vouloir vous frustrer, aventurons-nous dans l’ambiance bauloise. Au volant d’un si luxueux véhicule, je vais où vous le souhaitez. Mi coupé, mi break, ce CLS Shooting Brake séduit par son grand confort, sa souplesse de conduite, ses volumes spacieux et ses finitions d’une extrême qualité. Très agréable à conduire, son comportement routier est irréprochable. Comment s’est-il intégré à l’environnement ? Boite auto, régulateur de vitesse, caméra de recul, aide au parking, certes, le gabarit du CLS Shooting Brake peut sembler être une entrave à une utilisation urbaine, mais tous les éléments sont réunis, pourtant, pour la faciliter. Je reconnais que la période n’est pas la pire en terme de circulation, mais je l’ai trouvé très facile à garer. Les petits plus qui font le charme de ce véhicule ? Ils sont trop nombreux pour être tous évoqués. Je citerai bien sûr, tous les systèmes d’aide à la conduite, la boîte automatique, les nombreux équipements destinés à la sécurité, certains accessoires comme la boîte à gants, ses multiples cadrans, ainsi que le confort et la technicité de son volant. Que devient votre envie d’aventure ? J’ai eu envie de me laisser conduire. J’ai aimé cette dualité entre puissance et légèreté, et j’ai été conquise par l’esthétisme et le raffinement de ce véhicule racé. C’est là toute la force de Mercedes ; il aura suffi d’une rencontre avec ce volant de prestige pour me convaincre.

ESLB1 _p82a91.indd 87

19/04/13 13:13


ACTU COMMERCE

Bien en vue et bienvenues Nouvelles boutiques, nouveaux commerces... Tour d’horizon des concepts originaux, des activités novatrices qui contribuent à l’attractivité et au dynamisme baulois.

Home Villa, c’est un intérieur qui change de couleurs au gré de vos humeurs Charme, contemporain, vintage, 3 univers, 3 ambiances et, depuis le 20 mars dernier, deux adresses, qui donnent toute leur identité à vos intérieurs. Alors que le printemps nous pousse à nous occuper de leur aménagement, Home Villa surenchérit et les met en situation dans un espace de 200 m² à Nantes/Orvault et 100 m² à St Nazaire/Trignac. Dans un concept de magasin/salon, Home Villa imagine votre décor habillé de canapé, mobilier et articles de décoration, et réalise des scénographies uniques, légèrement décalées, composées de produits originaux, rares et singuliers. Cette atmosphère authentique invite la créativité du designer britannique Timothy Oulton, dont les créations, fabriquées et produites en France, s’inspirent de mobiliers anciens. Dans des lignes plus contemporaines, le créateur de meuble H&H, dessine des collections au contour épuré, sobre, fonctionnel ; des meubles et canapés personnalisables à partir de matériaux de très haute qualité. Pour ceux qui hésitent encore, Home Villa les séduira définitivement avec l’élégance et le charme des créations de Richmond Interiors ; des réalisations raffinées et chaleureuses dont les couleurs chaudes sont influencées par l’empreinte du bois. Ces intérieurs de caractère, Home Villa les sublime avec une vaste proposition d’objets de décoration : luminaires, vaisselle, linge de table, tableaux, miroirs, compositions florales artificielles, textile, voilage prêt à porter ou sur mesure, mais aussi senteur avec les bougies Papillon Rouge, certifiées 100% végétales. C’est ainsi qu’Home Villa s’imposera dans votre intérieur comme dans votre quotidien, car l’enseigne multiplie aussi les offres personnalisées : coaching déco, livraison et installation de vos meubles, reprise de vos anciens canapés. Home Villa Rue Morta – Zone Ciale Auchan, Trignac, 02 40 90 10 07 Lundi de 14h à 19h – Du Mardi au Samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h 254 route de Vannes, Orvault, 02 40 94 77 77 Du Lundi au Vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h – Samedi de 10h à 19h www.home-villa.fr

Un bristol plein de promesses Depuis quelques semaines, l’art de la table fait son marché dans une élégante boutique où chaque objet est une invitation à une table plaisir. De l’élégance à la fantaisie la plus folle, la boutique Art’able invente, avec vous, des tables originales, raffinées, uniques. Objets intemporels ou articles tendance se mettent à table et s’immiscent dans vos cuisines autour d’une grande variété d’articles de décoration de table, vaisselle, verrerie, linge de table, coutellerie, outils et ouvrages culinaires, casseroles, poêles, cocottes, univers enfant, ainsi que tous les éléments essentiels pour habiller vos tables de leurs plus beaux atours. Les connaisseurs apprécieront les signatures Rösle, Microplane, l’originalité et l’humour de l’enseigne Vigar, le savoir-faire artisanal de la maison Jars dont vous découvrirez la beauté et le raffinement du grès émaillé, fait main en France. Comme une confidence au coin de la table, l’ambiance de la boutique vous incitera à partager vos secrets gourmands, vos meilleures recettes, vos insolites astuces que vous révèlerez au rythme des saisons…des saisons qui s’affichent dans des vitrines dont l’esthétisme vous donne envie de recevoir. Art’able 14 grande rue, Le Pouliguen, 02 40 45 34 66 Ouvert du Mardi au Samedi, de 10 h à 12 h 15 et de 15 h à 18 h 30 Egalement Dimanche matin pendant les vacances scolaires et la saison 88

essentielle La Baule

ESLB1 _p82a91.indd 88

19/04/13 13:13


Un talentueux crocodile. Echappé de la terre… battue Bon anniversaire Mr Lacoste

Ouverte depuis le 15 mars dernier, La boutique Lacoste de la Baule rend hommage à la fabuleuse histoire de René Lacoste, dont les créations s’imposent dans notre patrimoine. C’est aujourd’hui sous le virtuose trait de crayon de Felipe Oliveira Baptista, directeur artistique des créations Lacoste, que la marque continue de mettre en beauté la femme, l’homme, l’enfant, dans un mélange d’élégance, de raffinement et de décontraction. La nouvelle collection confirme la marque dans ses matières nobles, de grande qualité, où la maille reste l’incontournable. Dans cette collection printemps/été, aux côtés des modèles et couleurs intemporels, on découvre un crocodile audacieux, flirtant avec des couleurs pétillantes : cranberry, rose trémière, sorbet, cerise… Afin de célébrer les 80 bougies de Lacoste, la nouvelle collection de Felipe Oliveira Baptista invite les objets mythiques de la griffe dans des imprimés imaginés autour des raquettes, balles de tennis et crocodile. Lacoste clôturera les festivités bauloises des 80 ans de la marque, à l’occasion de la 5è édition de La Journée Belle Epoque, célébrée le 11 août sur le site du Garden de La Baule. Organisé par La Baule Tennis Club, l’évènement s’offre un voyage dans les années 20. Habillés de tenues blanches et équipés de raquette en bois, les invités rendent hommage à Suzanne Lenglen et aux Mousquetaires qui réunissaient Jean Borotra, Jacques Brugnon, Henri Cochet, et bien sûr, René Lacoste ; des légendes qui ont écrit les plus belles pages du tennis français. Boutique Lacoste 56 avenue du Général de Gaulle, La Baule Escoublac, 02 40 62 34 81 Du Lundi au Dimanche de 10h30 à 13h et de 14h30 à 19h30

essentielle La Baule

ESLB1 _p82a91.indd 89

89

19/04/13 13:13


BOUILLON DE CULTURES

L’œuvre de Marc Chagall à l’honneur

au musée du Luxembourg à partir du 21 février L

e musée du Luxembourg à Paris présentera du 21 février au 21 juillet 2013 une exposition consacrée à l’œuvre de Marc Chagall sous un angle original. Près de 80 œuvres de l’artiste permettront en effet d’approcher son expérience personnelle de la guerre et de la paix.

Artiste à contre-courant, Marc Chagall (1887-1985) s’est illustré en dehors du «mainstream» moderniste. Tout au long du XXe siècle qu’il a traversé, le peintre s’est nourri de ses expériences personnelles des drames et des souffrances des peuples. Ses œuvres retracent son parcours des années russes à la Première guerre mondiale, des persécutions des juifs à la Seconde guerre mondiale. Dans ses dernières œuvres, l’artiste retrouve la sérénité et le bonheur de la paix après une période mouvementée, reflet de l’Histoire contemporaine. L’exposition au musée du Luxembourg relate, à travers près de 80 œuvres - peintures, dessins, gravures - sa résistance artistique et personnelle face aux épreuves douloureuses de la vie comme la guerre, l’exil ou encore les persécutions. Les œuvres présentées proviennent de collections publiques et privées. Certaines toiles, inédites, seront présentées pour la première fois au public. 

L’œuvre de Marc Chagall bénéficiera également cette année d’un éclairage particulier. Le musée national Marc Chagall à Nice célèbrera ses 40 ans d’existence à travers une succession d’expositions thématiques. Le site niçois présentera entre autres «Marc Chagall, d’une guerre à l’autre», du 23 février au 20 mai, puis une grande exposition commémorative «Marc Chagall, devant le miroir, images d’un autoportrait», du 15 juin au 7 octobre. Le musée accueille jusqu’au 11 février «Chagall et le livre», une exposition originale sur les illustrations d’ouvrages que l’artiste a effectuées sous la forme de gravures et de lithographies. Exposition «Chagall, Entre guerre et paix, au Musée du Luxembourg, Paris, du 21 février au 21 juillet 2013. Site : www.museeduluxembourg.fr 90

essentielle La Baule

ESLB1 _p82a91.indd 90

19/04/13 13:13


essentielle La Baule

ESLB1 _p82a91.indd 91

91

19/04/13 13:13


BOUILLON DE CULTURES

Agenda de votre Printemps Du Mercredi 1er mai au Dimanche 2 juin

Evènement Salon international du Printemps

Les plus beaux effets de l’Art Contemporain Actuel s’exposent jusqu’au 2 juin à l’Espace Rex du Pouliguen ; Jean–Michel Tomasoni, président de la société AP2A, imagine une exposition où l’art contemporain affiche tous ses styles, ses techniques. De l’aquarelle à l’huile, en passant par l’acrylique et le glacis, les œuvres exposées sont celles d’artistes qui consacrent leur talent aux multiples mouvements artistiques qui influencent l’esthétique de l’art pictural. Certains s’accomplissent dans l’art figuratif, d’autres, dans l’art abstrait, d’autres encore, dans la peinture naïve ou symboliste. De réputation nationale ou internationale, ils sont une trentaine d’artistes à présenter plus de cent œuvres, et tous incarnent toute la richesse artistique contemporaine.

Samedi 4 mai Soirée cubaine Faltan Cuatro

Une soirée en compagnie de la formation Faltan Cuatro, c’est la perspective d’une soirée rythmée, chaude et sensuelle. « El Professor  » alias Ruben Rodriguez, auteur, compositeur et danseur de salsa, fait vibrer les sonorités cubaines, dans un concert aux effluves de musique traditionnelle. Cadencés par le son, Bolero, Guarija, Bachata et Cha Cha Cha nous transportent dans les bars de la Havane, à Santiago de Cuba ou suinte une ambiance torride autour d’un répertoire qui retrace le patrimoine musical de années 20 aux années 60. Résidence Saint-Saëns Renouveau – La Baule Escoublac A partir de 21h Tarif 10 €

Espace Rex – Le Pouliguen Tous les jours de de 14h30 à 18h30

Dimanche 5 mai

Animation artistique Effet’Mer Festival de Dessin à la craie et à la pastel

Ce sont les contours de la première édition d’un festival que dessinent, ici, la craie et la pastel ; deux techniques de dessin célébrées par l’association l’Effet’Mer, organisatrice du festival de dessin à la craie et à la pastel. Le temps d’une journée, invité par les commerçants de l’avenue, sensibles aux arts de la rue, le street art s’empare de l’avenue Lajarrige qui se métamorphose en galerie éphémère ; Fresques, reproductions, trompes l’œil, dessins improvisés, perspectives en 3D, les avenues et les trottoirs de La Baule sont les tableaux noirs où se dessinent de superbes réalisations artistiques, exposées dans un but artistique mais aussi humanitaire. Autour de cet évènement intergénérationnel, le public est invité à soutenir, librement, un des projets de l’association en participant à la réalisation d’une cagnotte, disposée, au sol, devant les dessins. Les bénéfices récoltés, cette année, seront reversés à l’association « Les Auxiliaires des Aveugles » dont l’action est l’amélioration des conditions d’intégration des personnes malvoyantes et aveugles dans la société. Avenue Lajarrige – La Baule Escoublac De 9h à 19h Participation libre du public 

Jusqu’au Vendredi 7 juin Animation Nature et Environnement

Depuis 2 ans, Trignac affiche son intérêt pour le développement durable dans une manifestation qui éveille le public sur le juste équilibre entre équité sociale, préservation de l’environnement et efficacité économique. Nature et Environnement consacre sa 3è édition à la biodiversité, elle-même dédiée aux oiseaux et à leur environnement. Visite-découvertes, ateliers de création, spectacles, expositions, échanges et animations d’ateliers de créations de nichoirs, d’épouvantails, ou d’œufs en chocolat enrichissent le programme de l’édition 2013. Les bords des marais de Trignac se préparent à une balade sonore en hommage à l’écoute et à l’observation des oiseaux, tandis qu’une soirée/débat vous informera sur l’impact du réchauffement climatique sur la migration des oiseaux. De nombreuses autres animations artistiques, musicales ou gourmandes, complètent ce programme ; celles-ci susciteront l’engouement du public et éveillera son écocitoyenneté. Centre Culturel Lucie-Aubrac et Maison des Rencontres – Trignac, Tous les jours 92

essentielle La Baule

ESLB1 _p92a98.indd 92

19/04/13 13:10


Du Mercredi 3 au Dimanche 28 juillet Salon ArTextures

C’est la 6è édition de cet évènement imaginé par l’association France Patchwork qui souhaite promouvoir et soutenir les artistes pour faire connaître l’évolution et l’innovation du monde vivant de l’art textile. Et c’est une virtuose de cet art qui a accepté d’être l’invitée d’honneur d’ArTextures ; créatrice textile, Maïté Tanguy collabore avec des marques prestigieuses, Balenciaga ou Céline ou pu profiter de son talent, un talent que l’artiste réserve aussi à des créations plus personnelles, des pièces uniques empreintes d’histoire, d’émotion… Ont également répondu à l’invitation plus de 40 artistes plasticiens internationaux, véritables représentants de l’art contemporain. Leurs œuvres et créations exposent une grande variété de techniques et de supports ; broderies, dentelles, plissages, tissages, coutures en tout genre, collages, perles, raphia, soie, laine, synthétique, plastique, plumes… définissent un nouveau chapitre de l’histoire de l’art. Espace Rex – Le Pouliguen Tous les jours de 15h à 20h Entrée libre

Vendredi 12 juillet Festival Festival Musique à La Baule

Après sa session de printemps en avril dernier, le Festival Musique à la Baule prolonge les festivités de son 19è anniversaire dans une seconde session d’été. De talentueux artistes, virtuoses de la scène, et jeunes découvertes, célèbrent cette 19è édition du festival, organisé par l’association « L ‘Été musical à la Baule ». Son directeur artistique, le violoncelliste François Salque, a souhaité faire de ce rendez-vous, une rencontre intergénérationnelle ou mélomanes et néophytes partageraient leur goût pour la musique autour d’un répertoire classique, mais ouvert à la création contemporaine, aux musiques actuelles et aux musiques improvisées. Trois concerts sont à l’affiche de la session d’été ; le 12 juillet, c’est un duo de clarinette et piano qui ouvre ce volet estival, en présence de Michel Lethiec à la clarinette et Xénia Maliarevitch au piano. Les quatuors de Beethoven et l’ensemble de percussions, Quatuor Plus, leur succèderont pour deux nouvelles soirées d’exception. Espace culturel de la Chapelle Saint Anne – La Baule Escoublac, Egalement Dimanche 14 et Mardi 16 juillet 2013 Prix des places 15 € - Tarif étudiant 10 € Gratuit jusqu’à 18 ans

Du Samedi 3 au Dimanche 25 août Exposition L’art du Dessin de Presse

Du Mercredi 17 au Dimanche 21 juillet Rencontres littéraires Ecrivains en Bord de Mer

La 17é édition des rencontres littéraires Écrivains en Bord de Mer traverse l’océan, et fait escale aux Etats-Unis ; deux illustres plumes américaines figurent parmi les invités : Le poète Ron Padgett et l’écrivain Laura Kasischke, qui, par ailleurs, enseigne le creative writing à l’université d’Ann Arbor dans l’État du Michigan. A l’appui de son expérience ainsi que celle de François Bon, écrivain, qui, en France, anime des ateliers d’écriture, Ecrivains en bord de Mer abordera, cette année, le thème de la transmission de la littérature. D’autres personnalités du monde littéraire  : Stéphane Bouquet, Christian Garcin et Christine Montalbetti ainsi que les auteurs américains, Cole Swensen, Thalia Field participeront à ce nouveau volet du rendez-vous baulois, qui vous invite à quatre jours de lecture, rencontres, ainsi qu’à une journée dédiée à la poésie américaine contemporaine. Chapelle Sainte Anne – La Baule

Vendredi 19 juillet

Combat de l’élégance à la Baule Organisé par Luc de la Chamade

Vitrine de l’humour acide et du regard caustique d’une profession, l’Art du Dessin de Presse présente les caricatures de 25 dessinateurs de presse. Dans une exposition rassemblant plus de 250 œuvres, le talentueux coup de crayon de ces artistes réinterprète l’actualité du monde et nous offre un nouveau regard sur les évènements politiques, sociaux, économiques, culturels ou sportifs qui rythment les nouvelles de notre planète. Invitées par l’Association pour la promotion de l’Art et des Artistes (AP2A), organisatrice de l’évènement, ces signatures mythiques suggèrent une lecture inédite des faits sociétaux marquants. Espace Rex – Le Pouliguen Ouvert tous les jours de 11 h à 12 h 30 et de 15 h à 19 h

essentielle La Baule

ESLB1 _p92a98.indd 93

93

19/04/13 15:28


Vie de quartiers

Voyage au cœur de La Baule

L

a Baule n’est pas une entité unique. La cité à la plage s’est construite le long de l’une des plus belles baies du monde. Au fil des générations ce sont des quartiers avec une véritable âme et une vocation parfois un peu différente, qui se sont dessinés. Nous avons décidé d’aller au cœur de ces lieux de vie en demandant à ceux qui les aiment le plus de partager leurs secrets et leurs coups de cœur : les Baulois ! 

Avenue De Gaulle : Shopping et douceur ! Stéphanie, une étudiante de 23 ans est une vraie fan de l’avenue de Gaulle, cette artère essentielle qui relie le centre à la plage. « Depuis quelques années il y a vraiment de nouvelles enseignes, c’est devenu un peu plus jeune, il y a plus de variété. Moi j’y trouve les vêtements sportswear que je peux affectionner  à certains moments de la journée ». Ce qu’elle apprécie surtout, c’est cet accueil si particulier qui est réservé au chaland par les commerçants de la cité balnéaire. « Ici on est vraiment accueilli, je trouve ça très agréable de parler avec des gens plutôt distingués. Il y a quand même une éthique Bauloise, avec une certaine prestance, une certaine retenue et une vraie politesse ». C’est vrai que cette aficionada de la mode n’a que l’embarras du choix en termes de boutique sur cette jolie avenue. « Moi j’aime bien aller farfouiller chez « les  petits  hauts », par exemple. Je trouve que ces vêtements sont à la fois chics et pas trop guindés. C’est parfait pour moi. Mais d’une manière générale, je vais fouiner un peu partout, au fil de la saison pour trouver la perle rare. Le choix est énorme ! ». 94

C’est ici, sur l’avenue de Gaulle, qu’elle aime venir flâner le matin ou quand le soleil n’est pas au rendezvous. « Moi j’adore venir grignoter une crêpe à la crêperie Ar Poul Gwenn, quand il ne fait pas beau. La musique est très sympa, très estivale, il y a un côté Rio. Je trouve que le concept est super original ça met vraiment du soleil sur cette avenue. On avait déjà Manuel ou la Fraiseraie, on a maintenant cet endroit ! C’est plutôt sympa quand on veut se faire une petite douceur ! ». Rien d’étonnant donc, à l’entendre, d’apprendre que sa crêpe préférée prend des accents brésiliens : elle est flambée au Rhum … Pour boire un verre, en revanche, elle prend la direction du milieu de l’avenue. « Sans hésitation, je choisis le chalet suisse. On s’arrête ici parce que c’est un peu cocoon, c’est sympa. C’est un endroit de rencontres, qu’il fasse beau ou pas.  L’intérieur est très agréable et la terrasse est plutôt sympa aux beaux jours, histoire de voir tout le monde passer.  Pour moi, c’est vraiment mon point de ralliement ici.  C’est à la fois chic et très  convivial.  Le problème c’est plutôt de trouver de la place en été en terrasse !

essentielle La Baule

ESLB1 _p92a98.indd 94

19/04/13 13:10


Le Casino de jour comme de nuit Romain a presque passé la trentaine. C’est un voyageur invétéré qui pose sa valise à La Baule pendant la belle saison. Il revient juste de Papouasie Nouvelle Guinée quand il nous donne rendez-vous dans l’un de ses quartiers fétiches : le quartier du Casino. « J’aime revenir ici pour le cadre et la qualité de vie, et l’échange que l’on peut avoir avec les gens, sourit-il. On fait quelques kilomètres et on se retrouve dans les marais de Brière ou à la Roche Bernard …  C’est très diversifié et c’est une région qui a beaucoup de charme pour moi ». Sans hésitation, il vient donc de prendre ses quartiers d’été sur la côte, comme il le fait tous les ans. « Je suis très nature, je suis très souvent sur mon bateau pour aller à la pêche au bar. Du coup je m’entends assez bien avec les gens puisque je troque pas mal de poissons. Il y a un rapport de village que j’adore ici ». C’est au fil des rues du quartier du Casino qu’il a dégotté sa « cantine » favorite : le 14 avenue. « Pour moi, c’est là que l’on trouve le meilleur restaurant de poissons de La Baule. Ils travaillent uniquement des produits frais. On choisit son poisson ou ses crustacés sur un plateau que l’on nous présente. Cela révèle un côté très sympathique, et en plus on voit la fraîcheur du produit. En tant que pêcheur, je peux vous dire que je n’ai aucun reproche à faire sur la qualité du produit. Je trouve que c’est un très bon rapport qualité prix. On peut manger pour environ 20 à 30 € ». C’est là aussi que Romain fait son shopping, dans la

galerie du Casino. « Pour moi, c’est ici qu’il y a les plus beaux magasins au niveau vestimentaire. On trouve évidemment Louis Vuitton ou Hugo boss… Rien que pour le plaisir des yeux c’est sympa d’aller voir de temps en temps à condition de ne pas craquer trop souvent. Moi je m’habille souvent chez Cricket. On y trouve toutes les marques, que ce soit fashion ou plus cool ». C’est aussi pour lui le point de départ de l’une de ses balades favorites : un chemin qui le mène jusqu’au Pouliguen. « J’adore me promener en partant du casino pour aller jusqu’au Pouliguen. La route s’arrête et après il y a une promenade qui est vraiment très sympa ; il n’y a pas de bruit de voiture, juste les sons des oiseaux et de la mer. Ça fait très vacances. On peut même traverser, une fois arrivé, avec le petit bateau. Ça a vraiment beaucoup de charme ». C’est aussi près du Casino qu’il trouve ses lieux de sortie favoris. « L’un de mes endroits favoris, c’est le « Bax ». J’aime bien y aller parce que je n’ai plus 20 ans. Ce sont des gens un peu plus âgés, c’est une ambiance feutrée. Mais il y a quand même des moments où tout le monde part en « live », où l’on se retrouve à danser sur le bar. Les gens se lâchent beaucoup plus que partout ailleurs. Il y a un mélange entre les générations, les couches sociales... Et puis après pour terminer la nuit, il y a la discothèque « leThéâtre » qui est juste à coté. Ça permet de ne pas prendre sa voiture ! C’est ça que j’adore ici, on peut y passer sa journée. » 

Lajarrige, le village dans le village Mélanie, 33 ans, est couturière et tapissière d’ameublement. Installée à La Baule, elle propose rideaux, stores, voilages …  elle travaille aussi bien sur les yachts à Cherbourg ou pour les chantiers de Saint-Nazaire. Mais c’est du côté de l’avenue Lajarrige qu’elle a débuté son activité. Un lieu qui lui reste cher et où elle adore flâner. « C’est un village dans le village, explique-t-elle, pour moi il y a deux centres ici, à La Baule-les-Pins et à La Baule Centre. Ici, l’ambiance est très familiale, c’est habité toute l’année, il y a moins d’effet de saisonnalité comme l’on peut le percevoir ailleurs. C’est également plus cosmopolite. Au niveau des boutiques, il y a peu de turnover, contrairement à ce que l’on peut voir ailleurs ». C’est donc tout naturellement qu’elle nous emmène dans l’un de ses endroits préférés. « Moi, j’adore me balader dans le parc des Dryades. Je trouve que l’ambiance y est très sympa. Des travaux viennent d’y avoir lieu, autour de l’amphithéâtre. On est en pleine nature. Il y a en fait deux parties, dans ce parc, l’une plus en hauteur consacrée à la balade et l’autre qui est davantage un parcours de santé. Là, il y avait le marché aux fleurs fin avril, c’est assez vivant et c’est vraiment très reposant, il n’y a pas de voiture tout le monde se promène à pied avec les enfants. J’aime beaucoup aller là-bas. Ça change un peu du front de mer qui reste

quand même pour moi l’un des musts de cette ville ». Et c’est justement à la plage qu’elle nous emmène pour manger un morceau. « J’aime bien rester à La Bauleles-Pins, mais version plage. Je viens au Beach Océan, où l’on peut trouver plein de petits plats pour moins de 10 €. L’été on peut manger du melon, des crevettes, des galettes, des salades de pâtes… C’est de la restauration rapide mais c’est vraiment sympa, dans un cadre agréable. On prend une petite bouteille de rosé, on met les pieds dans le sable et ça y est, c’est les vacances ! ». En pleine journée, en revanche, direction le cœur de l’avenue et sa boulangerie. Je craque pour le petit salon de thé. Dans la boulangerie, il y a un petit coin où l’on peut déguster sa petite tarte au citron meringué devant un chocolat chaud, c’est pas mal aussi... Tout à côté, il y a son magasin préféré. « Il y a un peu de tout, des bijoux, des tops, des sacs… Ça fait comme un petit bazar chic. J’adore ! », sourit-elle. C’est là également, qu’elle prend le temps de flâner, dans la librairie. « C’est vraiment une librairie à l’ancienne ; on trouve tout ce que l’on souhaite là-bas et si par hasard l’ouvrage n’est pas en stock, ils peuvent le commander très facilement. C’est super. Et puis ce qui est très agréable, c’est qu’ils sont de très bon conseil. Ça m’est arrivé de chercher un livre sans avoir le titre ni l’auteur, c’est tout de même un peu compliqué, et eux sont arrivés à le trouver ! ». essentielle La Baule

ESLB1 _p92a98.indd 95

95

19/04/13 13:10


BRUNCH essentiel

Petit déjeuner

Essentiel

P

artager un copieux petit déjeuner entourée de lectrices pleines d’idées est déjà un plaisir en soi ; lorsqu’il s’agit d’échanger dans le cadre plaisant et chaleureux de la Galerie du Casino, vous pouvez facilement imaginer que ce moment est des plus agréables.

96

essentielle La Baule

ESLB1 _p92a98.indd 96

19/04/13 13:11


Ingrid de l’institut de beauté et salon de coiffure IW, Mme Blot de chez JB, Luc de la Chamade, Cath du restaurant La Taverne des Pêcheurs à La Turballe et Julie, étaient nos convives pour préparer la sortie de cette première édition d’EssentiElle La Baule. Entre café, viennoiseries, crêpes et œufs brouillés, nous avons écouté avec attention et pris bonne note de leurs remarques pertinentes, pour offrir un contenu en adéquation avec les aspirations des Bauloises. Une fois de plus, les lectrices affirment que leur magazine doit rester un support de détente truffé d’idées pratiques, de dossiers originaux et de bonnes adresses. « Si nous voulons lire des pages économiques, nous achetons la presse spécialisée ». Les nouveautés, les bons plans, les adresses pour sortir entre filles pour un afterwork par exemple, les évènements à ne pas manquer sont toujours les bienvenus. Une page consacrée aux femmes artistes de la presqu’île serait la bienvenue. Nous les remercions sincèrement pour leur participation active et pour avoir répondu à notre invitation. N’oubliez pas à ce propos, qu’une fois par an, nous vous invitons à nous rejoindre autour d’une table pour un moment convivial. N’hésitez pas à laisser vos coordonnées à la rédaction. Un grand merci également au restaurant-salon de thé « Le Café Latin » qui a su aussi bien délecter nos palais que délier nos langues, par son service de qualité et son cadre accueillant.

Quelques mots sur notre hôte. Voici deux ans que le restaurant-salon de thé de Franck« Le Café Latin » offre une halte gourmande, intimiste et conviviale, avec terrasse couverte dans la Galerie du Casino. On y vient volontiers pour les formules déjeuner, les salades, les tartines ou encore les crêpes et glaces à déguster sur place ou à emporter. Sur place, le lieu est propice à la détente d’une pause gustative, pouvant être associée au bienfait de la lecture dans l’espace café littéraire aux ouvrages souvent renouvelés. Grand lecteur et épicurien, Franck a également ouvert l’épicerie fine qui fait face au restaurant, offrant ainsi une gamme prestige de produits fins (caviar d’Aquitaine, thés en vrac Hédiard, champagnes (bouteilles au frais pour les invitations de dernières minutes !), 40 à 50 références de vins (dont une sélection de vin bio) et des produits régionaux (entre autres les chocolats de Christophe Roussel). De 9h à 20h, l’adresse vaut le détour. Le Café Latin 1er étage de la Galerie du Casino, tél 02 40 23 05 63 essentielle La Baule

ESLB1 _p92a98.indd 97

97

19/04/13 13:11


Tous comptes faits

Indications chiffrées

58 %, 7 000m2 c’est la part des logements secondaires sur les 21.631 logements que comptait la commune de La Baule Escoublac en 2009.

de moquette,

couvrant le dernier salon du tourisme de Nantes à la Beaujoire, ont été gracieusement mis à la disposition d’associations. Une initiative durable intéressante.

3 900

feuilles et carnets

4

de Pierre-Jean David dit David d’Angers (17881856) constituent la collection angevine de l’artiste. Une sélection prestigieuse de ses œuvres sera exposée au musée du Louvre jusqu’au 20 mai 2013 dans le cadre d’une association avec Les musées d’Angers.

13 requins

dans l’Océarium du Croisic, pour éviter toute tentation de se jeter à l’eau.

comme les hôtels 4 étoiles recensés dans la presqu’ile Guérandaise.

40 000

250

producteurs de sel sur la Presqu’ile de Guérande ; le sel ça conserve.

fans

sur sa page facebook en quelques jours. Laura Chab’, la jeune révélation nantaise, a enchanté le jury de the Voice en ce début d’année 2013. Nous lui souhaitons une belle carrière.

98

essentielle La Baule

ESLB1 _p92a98.indd 98

19/04/13 13:11


L’ uditorium Nantes

La Baule

Saumur

Son

HAUTE FIDELITE HOME CINEMA TELEVISION INTEGRATION AUDIOVISUELLE

& image

Partenaire de vos passions depuis 37 ans, l’Auditorium s’est installé à La Baule. Avec LOEWE, et les plus grandes marques de Haute Fidélité, vos yeux et vos oreilles ne vont pas en revenir !

127 rue des Ondines 44500 LA BAULE tel 02 40 60 35 91 22 rue Jean Jaurès 44000 NANTES tel 02 40 20 53 09 www.auditorium-nantes.com

Couv_LaBaule.indd 3

16/04/13 09:35


Le Croisic

LA ROSE DES SABLES Accès direct à la plage

www.ponctuation.fr

Appartements du

Quand l’océan s’invite chez vous

T1 au T4

• À 5 min du centre ville et de la gare SNCF • À 2 km du golf • À 3h30 de Paris en TGV

Espace de vente sur place : avenue de Saint Goustan Accès par la place du Tréhic - 44490 Le Croisic

02 40 48 70 48 • www.cbi-le-croisic.com Couv_LaBaule.indd 4

16/04/13 09:35

Essentielle magazine La Baule Printemps 2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you