Page 7

/>ˆ˜˜

-̜VŽ…œ“

69

-/"   //"  ,ˆ}>

Septembre 2010

Nouvelles de l’ADDIP

/1 

Roumanie 6ˆ˜ˆÕÃ

,ÕÃÈi



Brasov

ʈ˜ÃŽ

 ",1--

6>ÀÜۈi

*""

ˆiÛ

1,

-"6+1

À>̈Ï>Û>

" 6

Õ`>«iÃÌ

ˆÃˆ˜ŸÛ

" , ,"1 

iL

ÕV>ÀiÃÌ

ˆi

>iۜ i}À>`i

1,

9"1"-6 -œvˆ> /ˆÀ>˜>

-Žœ«i

 "    , ̅m˜iÃ

La Gerbe et la Fondation « Mission Est-Ouest » sont à l’origine de la création de l’ADDIP en 2006, afin de proposer aux jeunes issus d’orphelinats une formation et une réintégration progressive.

Comme chaque année, nous avons réalisé que l’été n’était pas aussi libre que nous l’imaginions en début de saison ! Mais cet été a été super !

lors que nous nous préparions à terminer A l’année scolaire, nous nous sommes dit que c’était un moment à fêter. Lequel d’entre nous n’était pas satisfait quand l’école finissait ? Ce fut une chaude journée d’été, mais on ne nous avons vécu de beaux moment à parler et peut pas dire que l’on ne se soit pas amusé… et partager sur la vie de chacun. éclaboussé. Mais qui accepterait de vivre un été sans colonie Comme vous le savez, début février nous avons de vacances ? Cette année encore nous avons commencé l’accompagnement d’un nouveau organisé un camp, mais cette fois-ci avec plus groupe de jeunes d’un centre qui dépend du de monde que l’an passé. Nous étions 11, moi département de la protection de l’enfance. et Eva compris. Cela a été une belle occasion En juillet nous avons fait une petite fête pour pour partager, jouer, faire de la randonnée et la troisième fois, cette fois pour Monica. cuisiner ensemble. Aujourd’hui elle a 19 ans. Voilà une gentille jeune femme pleine d’enthousiasme pour faire J’avais à l’esprit de partager des moments de de grandes choses dans sa vie et pour avoir une discussion plus formels, mais étions-nous assez famille, à laquelle elle veut offrir mieux que ce attractifs pour faire concurrence aux feux de qu’elle a reçu. camp mis en place chaque soir par les garçons ? Nous avons une bonne nouvelle pour cette année: 3, et peut-être 5 de nos jeunes vont devenir étudiants. N’est-ce pas génial? L’impact de notre travail sur eux est plus visible à chaque fois qu’ils obtiennent des victoires par leurs efforts et dans les buts qu’ils se sont fixés. Ils ont surmonté des barrières face auxquelles beaucoup d’autres ont abandonné. J’ai rencontré pratiquement tous les garçons de nos groupes dans des entretiens personnels pendant lesquels

En quoi ces moments ont-ils valu la peine d’être vécus ? C’était un temps de vacances pour eux ; des moments durant lesquels un jeune a l’opportunité de construire de beaux souvenirs. Mais ce fut aussi l’occasion d’établir un lien, de faire grandir des amitiés entre tous. L’occasion pour ces jeunes de vivre, nous l’espérons, l’amour de manière concrète. Avec toute notre appréciation et nos remerciements, Costi et Eva.

p7

Esperance 69  
Esperance 69  

Journal trimestriel de l'association La Gerbe