Issuu on Google+

« Un geste chrétien dans un monde qui souffre »

69

Septembre 2010

Bosnie France Maroc RDC Roumanie Togo

Dossier


69

Septembre 2010

E DITO ’été est terminé. Certains pouvaient partir en vacances d’autres non, mais quelques uns L ont eu la chance d’en profiter grâce à une association, à un centre social, que ce soit ici ou en Roumanie, ou en Bosnie. Pendant ce temps nos amis du Togo plantaient malgré la pluie, dans l’espérance de voir grandir des arbustes, tandis les employés du chantier d’insertion triaient, réparaient, vendaient, stockaient, chargeaient. La future pension de famille de Lézan commençait à devenir une réalité, et les enfants faisaient la fête. Impossible de ne pas penser à nos amis qui ont dû quitter le Maroc il y a 6 mois en laissant les enfants dont ils s’occupaient, et tous leurs biens. Et pourtant ils continuent leur route, et témoignent de leur foi. En dépit des apparences, la lutte contre l’injustice et contre la pauvreté gagne des points, et le Défi Michée vient nous rappeler à nos responsabilités… En lisant tous ces témoignages je suis frappé par cette dynamique qui traverse le monde, ces lueurs partout allumées qui produisent des effets bénéfiques bien davantage que les grandes phrases qui traversent notre rentrée socio-politique. Et comme me le disaient plusieurs salariés du chantier auxquels je rendais visite en juin : « le journal Espérance, il faudrait le diffuser le plus possible, car il faut que beaucoup de gens sachent ce que nous faisons ». Et pourquoi, demandai-je ? « Parce que ça leur fera du bien de savoir ». Directeur de publication

Parole de sagesse et de bienveillance. Les exclus ne sont peut-être pas toujours ceux qu’on pense. Philippe Fournier

Jean-Marc SEMOULIN

S o.................................................... m m a i r ep 3

Mise en page Jacques-Olivier NICOLAS

Impression MISE EN PAGE 1 rue Baron Gérard 78230 LE PECQ

Siège social Espace Humanitaire et Citoyenneté ZAC du petit Par 13 rue des Fontenelle 78920 ECQUEVILLY www.lagerbe.or Tél 01 34 75 56 1 Fax 01 34 75 93 7 esperance@lagerbe.or

Gîte d’accuei d’urgence

Bosnie - Association Pomirenje Roumanie - Missiuneva Est Vest ................................................. p 4 Roumanie - Bethel ................................................................ p 5 Maroc - Ain Leuh .................................................................. p 6 Roumanie - ADDIP .............................................................. p 7 Togo - La manne pour tous ........................................................ p 8 Michée 2010 ...................................................... encart 4 pages RDC - Sud Kivu .................................................................... p 9 Ecquevilly - Chantier d’insertion ......................................... p 10-11 Lézan - Nouvelles ............................................................ p 12-13 France - Réflexion ........................................................... p 14-15 Association Chrétienne de Solidarité Internationale Asso. loi 1901 créée en 1988 déclarée en Sous-Préfecture de Mantes la Jolie sous le n° 0781007848 n° Siret 419 824 669 000 40 APE : 9499Z - France : CCP : 46 261 09 V - LA SOURCE Suisse : en passant par la Fondation Mon Rocher (bulletin de versement sur le site internet)

Abonnement annuel : 10 € / 4 numéros N° ISSN : 1259-3621 - Commission Paritaire : 1008 G 78454 - Dépôt légal : à parution

Journal d’information - Tirage : 5 000 exemplaires Conformément à l’article 27 de la loi du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant dans nos fichiers

Ferme Clari 30350 LEZAN Tél/Fax 04 66 92 01 0

claris@lagerbe.or

La Gerbe est membre de :


6  "Ϝ

iÃˆ˜Žˆ

-1

/>ˆ˜˜

-/" 

Bosnie

,

Association Pomirenje

 //"  ,ˆ}>

Zenica

œ«i˜…>}Õi

/1 

,ÕÃÈi

6ˆ˜ˆÕà ʈ˜ÃŽ

 ",1--

iÀˆ˜

6>ÀÜۈi

*À>}Õi

, *°Ê/  +1 -"6+1 6ˆi˜˜i

1/, 

Des nouvelles fraîches de Walter de vacances pour les églises, un centre de transition pour les orphelins et une maison de retraite pour notre partenaire, les personnes âgées».

*""



ˆ˜

69

Septembre 2010 -̜VŽ…œ“

À>̈Ï>Û> Õ`>«iÃÌ

" ,

mais aussi des fruits et des légumes La partie agricole du projet permet d’avancer frais pour bientôt! vers l’autonomie financière tout en proposant " 6 

et été a été très mouvementé pour Walter ,"1  ÕL>˜> <>}ÀiL qui a reçu sur son projet 54 personnes

,"/ ÕV>ÀiÃÌ œÃ˜ˆi réparties sur plusieurs semaines et venues ->À>iۜ i}À>`i d’Angleterre, de France, de Belgique, d’Autriche 1, 9"1"-6 ,œ“i -œvˆ> et des Etats-Unis pour soutenir ses actions. De /ˆÀ>˜> -Žœ«i son côté, Penha, la soeur de Walter a pu prendre  "    quelques jours de vacances bien méritées. -œÛj˜ˆi

C

,

Pomirenje (“Réconciliation”) a été fondée en 2004 à Zenica . En 2007 l’association a été reprise par Walter Goncalvez pour continuer les actions menées auparavant par lui-même au sein de la mission Professionals International, qui a dû fermer son bureau local de Zenica.

Fin septembre, un jeune couple et leur enfant se joindront au projet de la Vallée de La Grâce pour du long terme, ce qui est une excellente nouvelle. Avec la rentrée, les activités humanitaires ont repris et ce sont des dizaines de colis alimentaires et de vêtements ainsi que 250 colis de matériel scolaire qui ont été distribués autour de Zenica pour les familles défavorisées. Malheureusement, Walter nous a rappelé que déjà l’hiver se profile et que les besoins se font sentir en alimentation, mais aussi en bois et en charbon pour le chauffage. L’association de Wlater, «Réconciliation», prévoit de distribuer autant de colis que possible, sachant qu’un colis pour une famille coûte 25 € et qu’il faut 150 euros à une famille pour pouvoir se chauffer tout l’hiver.

du travail aux personnes hébergées sur place. Dernièrement, des tomates, des oignons, de l’ail, des haricots, des pommes de terre et des choux fleurs ont été plantés par les jeunes. Et puisque le développement est de mise, ce seront environs trois cents cerisiers, pruniers, poiriers et noisetiers qui seront plantés courant septembre. Pour renforcer le projet, trois serres vont aussi être installées, ainsi qu’un système de goute à goute pour l’irrigation des arbres. Pour cela, l’équipe des Belges a commencé à creuser un puits de 15 mètres de profondeur qui à terme règlera les difficultés liées au manque d’eau, mais pour cela il faudra encore quelques fonds. Enfin, très prochainement une étable sera construite pour pouvoir élever des veaux et une vache. Des volailles et d’autres animaux viendront diversifier le travail et ainsi assurer une permanence à la vallée. L’équipe de La Gerbe se réjouit de pouvoir soutenir cet énorme projet par l’envoi, entre autres choses, d’un tracteur par le convoi parti pour Zenica le 9 septembre.

Pour finir, Walter nous demande : «si quelqu’un parmi vous connait des personnes qui ont des Walter qui n’est jamais en reste continue de connaissances dans les domaines de : l’agriculture, développer la Vallée de la Grâce, en plus du la construction, l’élevage et l’architecture, faites projet agricole. Il explique : «Notre plan est selon leur connaitre nos besoins pour venir quelques la volonté de notre Dieu de construire une colonie jours ou même pour quelques mois chez nous.»

p3


œÃ

 //"  ,ˆ}>

69

/1  6ˆ˜ˆÕÃ

,ÕÃÈi

Septembre 2010 ʈ˜ÃŽ

 ",1--

Roumanie

6>ÀÜۈi

Brasov

*""

1,

-"6+1

À>̈Ï>Û>

" 6

Õ`>«iÃÌ

ˆÃˆ˜ŸÛ

" , ,"1 

ÀiL

Missiunea Est Vest

Créativité et persévérance au service des déshérités

ˆiÛ

Le fait qu’une politique soit ancienne et répandue suffit-elle à la justifier?

ÕV>ÀiÃÌ

˜ˆi

>iۜ i}À>`i

1,

9"1"-6 -œvˆ> /ˆÀ>˜>

-Žœ«i

 "    , ̅m˜iÃ

p fille Hanna dirigent l’association Missiunea Est Vest, qui parraine 120 familles grâce au soutien d’une entreprise allemande et de La Gerbe.

n terme de politique d’intégration, si l’on E s’en tient au traitement habituellement accordé à la population Rom par les pays

En véritable médiateur, la fondation MEV s’efforce alors de mettre en exergue ce que  membres de l’Union Européenne, on réalise chacun a à gagner dans ce vivre-ensemble. Ce alors que la plus grande partie du chemin combat n’est jamais gagné d’avance, et bien des reste à faire concernant l’accès au travail, à fois une grande persévérance est de mise : les l’éducation et à la santé. En effet, ce n’est plus relations humaines sont sans doute ce qu’il y a à prouver, la situation des Roms est alarmante de plus complexe dans cette vie. Mais lorsqu’un ˆV et les institutions européennes l’ont rappelé à père de famille arrête de boire, trouve du travail

9*, plusieurs reprises depuis 2004. et construit sa propre maison, comme cela est déjà arrivé suite à l’action de cette fondation, on Plutôt que de s’intéresser aux anciennes peut se dire que cela en vaut la peine. politiques, l’heure n’est-elle pas plutôt à la mise en place de nouveaux moyens d’intégration et à Merci à Marta et à sa fille Hanna pour leur la construction de ponts entre la minorité des infatigable investissement dans cette lutte Roms et la société majoritaire? pour aider « l’autre » à trouver sa place dans la société. Heureusement, là où la volonté politique manque, la société civile décide parfois de Aujourd’hui déjà, bien que n’ayant pas de quoi proposer des alternatives alliant créativité, être payées régulièrement, deux personnes de persévérance, ainsi qu’un franc désir d’intégrer la fondation travaillent à plein temps dans le l’autre dans sa différence, et ce, malgré les défis bâtiment qui servira de centre d’accueil pour les évidents que cela pose. Roms. Ce futur centre est encore en cours de préparation et les travaux avancent bien grâce à L’association humanitaire « La Gerbe » soutient l’aide des divers partenaires de la MEV. depuis plus de cinq ans la fondation « Misiunea Est-Vest » (MEV) qui travaille depuis 20 ans à Brasov en Roumanie auprès des Roms tant dans Michael PAÏTA des situations d’urgence que dans une démarche de développement. En 2009, Marta, la présidente de la fondation, a lancé la construction d’un centre d’accueil et de formation au bénéfice des Roms. L’objectif de ce projet, outre l’aide et l’accompagnement, est la construction de lien social entre minorité et majorité, là où le vécu et l’incompréhension ont creusé d’énormes fossés. Construire du lien social c’est en réalité développer un respect mutuel et, tout en

p4

ayant conscience que des différences profondes existent, apprendre à s’entendre sur une base commune pour pouvoir vivre ensemble, ce qui ne peut se faire que si les deux parties le veulent. Or, bien des fois, la volonté manque.


œVŽ…œ“

-/" 

69

 //"  ,ˆ}>

Septembre 2010

/1 

Nouvelles de Béthel

6ˆ˜ˆÕÃ

,ÕÃÈi

œÃ

Roumanie

ʈ˜ÃŽ

Béthel

 ",1--

6>ÀÜۈi

""

ˆiÛ

1,

-"6+1

>̈Ï>Û>

" 6

Õ`>«iÃÌ

ˆÃˆ˜ŸÛ

" , ,"1 

L

os partenaires de l’association Béthel N mutiplient les contacts, ce qui nous réjouit. Cet été, le Secours Populaire de

ÕV>ÀiÃÌ Ûœ i}À>`i

1,

9"1"-6

>˜>

-œvˆ> -Žœ«i

 "    , ̅m˜iÃ

Du 8 au 19 août 2010, Le Secours populaire de Montpellier offre des vacances à 5 jeunes Roumains.

Montpellier les a invités à encadrer les vacances de 5 jeunes de leur entourage n’ayant pas l’opportunité de partir en vacances. Cristian et  Maria nous racontent:

musée d’art populaire, visite de la Cité à Aigues Mortes, l’aquarium et le Zoo Lunaret à Montpellier, La Grotte des Demoiselles à Gange et Le Cirque de Navacelles. Le SP de Clermond-l’Hérault a organisé une rencontre avec d’autres groupes d’enfants à la piscine et au Parc d’Accrobranches. Nos enfants ne se sont jamais autant régalés. Nous nous sommes rendus deux fois à une jolie cascade à 5 minutes de chez nous. Nous sommes allés au Lac du Salagou où le SP a payé la promenade en bateau. Le soir avant de quitter la France, à 22 h, nous sommes allés en autocar jusqu’à Montpellier d’où beaucoup de groupes d’enfants ont été embarqués en train de nuit jusqu’à Paris, où nous sommes arrivés à 7 h du matin. Nous nous sommes rendus au bord de la Seine d’où plusieurs bateaux mouche ont transporté des groupes d’enfants, pour la plus belle vue de Paris. Sur le Champ de Mars devant la Tour Eiffel, 60 000 enfants ont reçu des sacs contenant le déjeuner et ont participé à la grande fête des JOV (Jour des Oubliés des Vacances): spectacles de clowns, accrobaties, fanfares. Dans l’aprèsmidi, on nous a accompagnés à Beauvais pour le vol du retour. Ce voyage a été très chargé mais inoubliable et les enfants ont dit que jamais ils n’avaient eu des vacances comme celles-ci.»

« Après un retard de décollage de 3 h dans l’aéroport de Baneasa à Bucarest, nous voilà ˆV embarqués avec 5 enfants: Aron, Filip, Ionut, Dorothea et Cristina dans l’avion Blue Air destination Nice. Deux messieurs bien patients nous ont attendus jusqu’à minuit pour nous accompagner à Ganges en minibus. A 5 h du matin ils nous ont déposés à la maison de la présidente du SP (Secours Populaire) de Montpellier et Ganges, Madame Nathalie Taulelle et son mari Bernard qui n’ont pas dormi cette nuit-là, pour nous recevoir. Ce couple très gentil a mis à notre disposition l’une de leurs maisons pour être autonomes. Le SPF a loué un minibus pour les déplacements et des autorisations spéciales pour faire le plein du véhicule et quelques courses. Merci à Cristian et Maria pour ce temps passé au service des moins favorisés. Nous avons passé un M. Païta séjour inoubliable : 3 jours à la Mer (à Palavas, à la Grande Motte et Agde), visite à Agde d’un - Service Abonnement LA GERBE ZAC du Petit Parc - 13 rue des Fontenelles - 78920 Ecquevilly

Prénom :

NOM :

Abonnement

2010 10

Adresse :

Code Postal :

VILLE :

Email :

Je désire :

Renouveler mon abonnement à Espérance pour 2010 : 10 €. Soutenir le journal Espérance et les abonnements gratuits : 15 €. Continuer de recevoir Espérance à titre découverte. Ne plus recevoir Espérance.

Soutenir l’association en général par un chèque de : _ _ _ _ _ ______________________________________ Soutenir un projet particulier : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ par un chèque de : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

p5


1 

,

69

œ˜`ÀiÃ

Septembre 2010

Village of Hope

ÀÕÝi

Maroc

*>ÀˆÃ

Des nouvelles de nos partenaires suite à l’expulsion

Ain Leuh ,

*",/1 ˆÃLœ˜˜i

>`Àˆ`

˜`œÀÀi

e mardi 9 mars 2010, l’association La L Gerbe a été informée de l’expulsion du Maroc de plusieurs membres du «Village of

Hope» (Village de l’Espérance - VoH), une maison d’enfants implantée depuis 10 ans au Maroc et soutenue par La Gerbe depuis ses débuts. Le projet puise ses origines dans l’action }iÀ de 2 femmes américaines ayant accueilli des orphelins marocains depuis 1955.

-*

,>L>Ì

,"

Pour rappel :

 ,

qque les 33 orphelins p du village g de l’Espérance p à Ain Leuh au Maroc ont été arrachés à leur famille d’accueil. Retrouvez toutes ces informations sur : www.lagerbe.org

Des travailleurs sociaux chrétiens ont collaboré, par l’intermédiaire du Village de l’Espérance, avec les autorités marocaines afin de recueillir de très jeunes enfants orphelins ou abandonnés en proposant, à leur mesure, une solution face à la difficulté posée par les naissances d’enfants hors mariage. Après avoir obtenu, il y a 10 ans, un agrément officiel de la part des autorités pour construire une maison d’enfants pouvant, à terme, recevoir 100 enfants, les responsables du projet ont commencé à accueillir des enfants et à les élever en famille d’accueil. Au vu de la reconnaissance de qualité, de l’intégration du Village de l’Espérance dans la société locale et de sa collaboration avec les autorités marocaines compétentes en matière de protection de l’enfance, l’association La Gerbe ne peut qu’être surprise et protester à la découverte de ces expulsions illégales conduites sans procès, accompagnées d’une accusation de prosélytisme auprès des enfants. De toute évidence l’activité de VoH s’est exercée en transparence devant les autorités marocaines qui sont bien au fait de l’action sociale de la maison d’enfants qu’elles soutenaient. La Gerbe estime que cette expulsion n’est pas en accord avec la

politique de partenariat et de confiance qui a été menée jusqu’à ce jour avec les autorités marocaines. --«Nous avons eu la visite surprise de Hermann Boonstra, directeur de VOH, et de son épouse il y a quelques jours. Ils étaient sur leur route vers l’Espagne où ils allaient participer à un séminaire. Ce fut une soirée mémorable, la foi de ces amis est mise à rude épreuve, mais ils ont franchi des pas de géant dans la façon dont ils vivent ce qui est véritablement un deuil pour eux, tout en continuant courageusement les démarches nécessaires. C’est dans cet esprit qu’ils acceptent leur situation.» Philippe Fournier

Une pétition internationale est en préparation, le texte est en cours de finalisation.

Tr a n s m i s s i o n d e c o n t a c t s En nous faisant connaître auprès de vos amis c’est une aide importante que vous nous accordez.

Vous pouvez envoyer de ma part un exemplaire découverte d’Espérance à : NOM : Adresse :

NOM : Adresse :

p6

Prénom :

Code Postal :

VILLE :

Prénom :

Code Postal :

VILLE :


/>ˆ˜˜

-̜VŽ…œ“

69

-/"   //"  ,ˆ}>

Septembre 2010

Nouvelles de l’ADDIP

/1 

Roumanie 6ˆ˜ˆÕÃ

,ÕÃÈi



Brasov

ʈ˜ÃŽ

 ",1--

6>ÀÜۈi

*""

ˆiÛ

1,

-"6+1

À>̈Ï>Û>

" 6

Õ`>«iÃÌ

ˆÃˆ˜ŸÛ

" , ,"1 

iL

ÕV>ÀiÃÌ

ˆi

>iۜ i}À>`i

1,

9"1"-6 -œvˆ> /ˆÀ>˜>

-Žœ«i

 "    , ̅m˜iÃ

La Gerbe et la Fondation « Mission Est-Ouest » sont à l’origine de la création de l’ADDIP en 2006, afin de proposer aux jeunes issus d’orphelinats une formation et une réintégration progressive.

Comme chaque année, nous avons réalisé que l’été n’était pas aussi libre que nous l’imaginions en début de saison ! Mais cet été a été super !

lors que nous nous préparions à terminer A l’année scolaire, nous nous sommes dit que c’était un moment à fêter. Lequel d’entre nous n’était pas satisfait quand l’école finissait ? Ce fut une chaude journée d’été, mais on ne nous avons vécu de beaux moment à parler et peut pas dire que l’on ne se soit pas amusé… et partager sur la vie de chacun. éclaboussé. Mais qui accepterait de vivre un été sans colonie Comme vous le savez, début février nous avons de vacances ? Cette année encore nous avons commencé l’accompagnement d’un nouveau organisé un camp, mais cette fois-ci avec plus groupe de jeunes d’un centre qui dépend du de monde que l’an passé. Nous étions 11, moi département de la protection de l’enfance. et Eva compris. Cela a été une belle occasion En juillet nous avons fait une petite fête pour pour partager, jouer, faire de la randonnée et la troisième fois, cette fois pour Monica. cuisiner ensemble. Aujourd’hui elle a 19 ans. Voilà une gentille jeune femme pleine d’enthousiasme pour faire J’avais à l’esprit de partager des moments de de grandes choses dans sa vie et pour avoir une discussion plus formels, mais étions-nous assez famille, à laquelle elle veut offrir mieux que ce attractifs pour faire concurrence aux feux de qu’elle a reçu. camp mis en place chaque soir par les garçons ? Nous avons une bonne nouvelle pour cette année: 3, et peut-être 5 de nos jeunes vont devenir étudiants. N’est-ce pas génial? L’impact de notre travail sur eux est plus visible à chaque fois qu’ils obtiennent des victoires par leurs efforts et dans les buts qu’ils se sont fixés. Ils ont surmonté des barrières face auxquelles beaucoup d’autres ont abandonné. J’ai rencontré pratiquement tous les garçons de nos groupes dans des entretiens personnels pendant lesquels

En quoi ces moments ont-ils valu la peine d’être vécus ? C’était un temps de vacances pour eux ; des moments durant lesquels un jeune a l’opportunité de construire de beaux souvenirs. Mais ce fut aussi l’occasion d’établir un lien, de faire grandir des amitiés entre tous. L’occasion pour ces jeunes de vivre, nous l’espérons, l’amour de manière concrète. Avec toute notre appréciation et nos remerciements, Costi et Eva.

p7


69

Septembre 2010

Togo

Lomé

La Manne Pour Tous-Vitalink

Rapport de l’expérience de la plantation test de 1 ha de jatropha

65 (voir Espérance te qui présen ) le projet global

les herbes ont de nouveau poussé sur le terrain. Le désherbage effectué auparavant est à refaire ainsi que d’autres travaux, augmentant ainsi le coût de la main d’œuvre.

o

e

C

e

a

a

Dernières nouvelles : Tous-Vitalink, finance son fonctionnement par des dons extérieurs et a un aprtenariat avec l’association française Ecouter l’Enfant pour le parrainage de 18 enfants. L’action complémentaire et concertée de La Gerbe va se concentrer sur les projets agricoles et les activités économiques permettant peu à peu à l’association d’augmenter son auto-financement.

I

’expérimentation nous L permet de conclure qu’il faut entre 2000 € et 2500 € pour planter 1 ha de jatropha hors coût du terrain puisque le terrain de l’expérimentation n’a pas été acheté.

Le résultat actuel

Les jeunes plantes sont à présent mises en terre comme je vous l’ai écrit récemment avec des Il y a eu beaucoup d’imprévus. La réalité est photos à l’appui. Ces plantes croissent lentement toujours différente de la théorie et nous l’avons parce que depuis plusieurs mois, nous avons encore vécu dans cette expérience. l’inverse de ce que nous avions connu au début. Pas de pluie. Beaucoup de mauvaises récoltes. Au début, nous avons eu beaucoup de pluie Pour nous, il faut attendre plus de temps que quand nous avons commencé les travaux. Les prévu pour voir apparaître des arbustes dont je routes sont devenues boueuses, impraticables. vous enverrai des photos. La bonne nouvelle, Non seulement, les travaux ont été ralentis mais c’est que malgré le manque de pluie, les jeunes aussi nous avons subi d’autres coûts. Le tracteur plantes tiennent le coup. que nous avons loué pour le labour dans un premier temps s’est embourbé plusieurs fois et Il faut noter que nous avons fini par planter a aussi connu des crevaisons. Finalement, nous moins d’un hectare pour diminuer les dépenses. avons dû abandonner le labour mécanique et Cela nous paraît raisonnable de le faire ainsi terminer en utilisant le labour manuel. Les puisque nous sommes à l’échelle expérimentale. pluies nous ont empêchés de continuer les C’est pour cela que je place le coût de plantation travaux suivant le calendrier établi, parce que entre 2000 et 2500 €. Nous aurons un coût le terrain était inondé à certains endroits. Il a moyen par hectare avantageux si nous faisons fallu attendre que l’eau tarisse. Au moment de 10 hectares (ou plus) en même temps. reprendre les travaux, nous avons constaté que John Cocquerel

Pourquoi cet écart de coût ?

Objectif : Développer une activité génératrice de revenus pour permettre l’autofinancement de la mission des écoles chrétiennes au Togo. Cette activité, c’est la plantation de plusieurs hectares de Jatrophas Curcas, une culture qui permettra à terme de rendre la mission moins dépendante du soutien financier extérieur. Comme les arbres sont productifs pendant 40 ans, c’est un investissement à long terme dont le coût revient à 2500€ pour un hectare.

Voulez-vous participer à cet investissement ? p8


Faya-Largeau

Atb

69

Khartoum

TCHAD

Al Fashir

Septembre 2010

SOUDAN

N’Djamena

RDC

Moundou

A

Muku

oundere

Ndele

Waw

REPUBLIQUE Bossangoa CENTRE AFRICAINE

République Démocratique du Congo Visite de nos partenaires à Ecquevilly

Juba

Bangui

Bangassou

erberati

Gulu

Bumba

OUGAND Kampala

Kisangani

Mbandaka

CONGO

République démocratique du CONGO

e

Kigali Bukavu

RWANDA

Mwa Bujumbura

BURUNDI

Kinshasa

Gerbe. Sur place, un médecin a été spécialement formé durant 6 mois pour les utiliser. Déjà plus de 10 000 pierres et briques ont été collectées pour cet usage mais le ciment manque encore.

Tabo

adi

Kalemi

Kananga Kamina

Mb

Malange Kasama

Likasi ANGOLA ZAMBIE Lusaka Mongu

ango

Livingstone Tsumeb

Maun

Chipata

MALAW

Li Blantyre

Harare

Victoria Falls BIE

ent du Mot de salutation et remerciem et à n ula Me de poste Muku A l’église Le dimanche 12 septembre, nous avons La Gerbe ce 13-09-2010 eu l’heureuse surprise de recevoir un Chers amis bien aiměs pou r nou s de vou s retr ouv er appel de Daudi, nous informant du C’est une grandeetjoie ensemble ce jour ceci par la grâce de Dieu. passage à Paris de 3 de nos partenaires frères Qu’il vous plaise de recevoir les salutations de vos le lendemain. et soeurs de Muku en RDC.

Lubumbashi

Luena Huambo

Avant de repartir, nos amis nous ont chaleureusement remerciés :

ZIMBABWE

que le lien a été établi entre La Gerbe et la communauté baptiste de Muku, dans le Nord Kivu, la CBCA. En 2008, cet organisme nous a fait la demande, entre autres choses, de matériel médical, de mobilier scolaire et de livres pour équiper un centre médical ainsi que plusieurs

ernièrement, à l’occasion du passage de Jonas D Ngombera Rugombosa, Justin Byumanine Bisimwa, Jacques Bisimwa Nkunzi en Allemagne, nous avons décidé de resserrer le lien entre La Gerbe et la CBCA afin de pouvoir à nouveau, à la mesure de nos moyens, soutenir ce projet de qualité. Le sérieux et la rigueur avec lesquels avaient été effectuées l’affectation du matériel et sa distribution à Muku nous a encouragés à continuer notre marche avec ces partenaires dans leur travail de bienfaisance au Congo. Les 3 pasteurs de Muku se sont donc joints à nous le lundi 13 septembre afin de pouvoir rencontrer en personne notre équipe et visiter le lieu où avait été chargé le container. Nos amis nous ont aussi fait part de l’avancement de leur projet:

écoles. Un container est parti en mars 2008 de La Gerbe et est arrivé à destination en novembre de cette même année.

A l’heure actuelle, le matériel et les fonds envoyés ont permis de mettre en fonctionnement un centre médical qui rend la région de Muku plus attractive. Désormais, nos partenaires se sont lancés dans un agrandissement du centre : la construction de 3 nouvelles pièces permettra en particulier d’utiliser les appareils d’ophtalmologie et d’échographie envoyé par La

er nos Nous profitons de cette occasion pour vous adresss faites tion rven inte tes remerciements pour les différen à notre église de Muku. Il s’agit de : pou r - Fon ds pou r le paye men t des lits et matelas l’hôpital et son service de maternité, é, - un appui financier aux écoles et centres de sant valeur, - Un grand container contenant d’objets de grandeologique, talm oph ue, phiq à savoir : appareils écogra et lits incubateurs, ordinateurs, ainsi que des matelas et beaucoup de livres. nt de - La construction de 3 salles pour l’agrandisseme notre hôpital avec un montant de 4700€. recevoir Aujourd’hui, notre hôpital connaît la capacité denent sur vien qui un nombre considérable des malades erne. place et d’ailleurs à cause de cet équipement mod à l’aide Il en est de même pour notre bureau. Donc tous les à able palp ent de tout cela il y a un changem niveaux. et les Notre partenariat nous a fait connaître les uns marcher autres et ensemble nous sommes en train de ifeste pour la cause noble du royaume de Dieu qui se man en parole et en action. faire des Cette rencontre de ce jour nous permettra de de nos ité inu échanges mutuels pour la bonne cont ance et le relations. Recevez notre message de reconnaiss ais. Dieu tout puissant vous soutiendra à jam Pour la délégation Muku Réverend Jonas Ngombera Rugombosa

p9


Lˆ˜

`

",6 

69

"Ϝ

Septembre 2010

Chantier d’insertion

France

L’humanitaire comme chemin d’insertion

Ecquevilly

 ,

,"91 ‡ 1 

œ˜`ÀiÃ

“ÃÌiÀ`>“

« Nous récupérons du matériel »

iÀˆ˜

*9-‡  ÀÕÝiiÃ

 

+1 *>ÀˆÃ

ÕÝi“LœÕÀ}

*

Récupération de vêtements et chaussures chez les particuliers

Réception d’objets apportés dans nos locaux

,

,

iÀ˜i

ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜ 1/

-1--

- /

ÕL>˜

œ˜>Vœ ˜`œÀÀi ,œ“i

« J’ai vu beaucoup de changements depuis que je suis ici. Je suis plus sure de moi et je prends plaisir à travaillerr » Caïde « Je me suis amélioré dans ma vie. J’ai trouvé un deuxième emploi complémentaire. »

« Nous lui donnons une 2e vie dans nos ateliers »

TRI LOGISTIQUE

« On trouve ici plus qu’un simple emploi. On trouve une véritable raison de s’investir car le boulot est utile et valorisant. » J. « Je travaille pour les autres. » « Faire plaisir aux gens. » Nasser « Pour moi, La Gerbe c’est l’écoute et le partage. » Samia « Se sentir utile, chaque petit geste peut profiter à un enfant ou une personne dans le besoin. » M.

Tri et conditionnement du matériel récupéré

Organisation et préparation des produits à envoyer

« Nous l’expédions chez nos partenaires à l’étranger »

Chargement d’un semi-remorque pour

p10


69

Septembre 2010

Un employeur atypique Collecte de cartouches dans les entreprises

es personnes qui sont embauchées sur le L chantier ont pour point commun d’avoir rencontré à un moment donné des difficultés

sociales ou professionnelles. Mais ce qui compte pour La Gerbe en tant qu’employeur, c’est le potentiel des personnes bien plus que leurs limites. L’échec, le conflit, les résistances sont vus comme des étapes dans le parcours. Ils permettent même de progresser! Ils ne seront pas éliminatoires pour la suite du travail. Aujourd’hui, ces employés vous font Les personnes qui sont recrutées n’ont pas toujours beaucoup d’expérience, ni des découvrir les activités quotidiennes diplômes pour le poste qu’elles vont occuper du chantier :

RÉPARATION

Remise en état des vélos, des meubles et autres objets

l’un de nos partenaires

au départ. Mais elles ont envie d’avancer. Le chantier leur ouvre des possibilités de formations pour l’acquisition de compétences utilisables dans d’autres entreprises. Ce temps de travail sur le chantier permet de renouer avec soi-même, de se sentir utile aux autres. Cette reprise de confiance et de repères permet, pendant le temps d’une passerelle, de se rassembler et de reprendre une activité durable.

VENTES SOLIDAIRES

Vente en ligne de livres d’occasion et brocante petit prix

On a bien travaillé, on prend la pause... et la pose

p11


Lˆ˜

`

œ

69

",6 

Septembre 2010

"Ϝ

France

Lezan

6

 ,

,"91 ‡ 1 

œ˜`ÀiÃ

"

“ÃÌiÀ`>“

iÀˆ˜

*9-‡ -

-

>

ÀÕÝiiÃ

 

+1 *>ÀˆÃ

ÕÝi“LœÕÀ}

*

,

,

iÀ˜i

"

L

ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜ 1/

-1--

- /

ÕL>˜

œ˜>Vœ ˜`œÀÀi ,œ“i

1. Perspectives pour la pension de famille Une bonne nouvelle : l’association La Gerbe a pu faire le 20 août l’acquisition de la maison dont nous vous avions parlé il y a déjà de nombreux mois ! Vous voyez ici quelques photos, qui vous révèlent qu’elle possède déjà bien des atouts pour permettre l’aménagement des salles de vie partagée. Bien sûr la transformation des chambres en appartements de type studios va prendre encore une année sans doute, avec les nécessités d’isolation thermique et phonique. Certaines étapes ne sont pas encore clarifiées. Nous aimerions si possible associer de futurs bénéficiaires à la rénovation. Nous avons aussi obtenu une subvention pour un accompagnement professionnel sur les économies d’énergie et la sensibilité à l’environnement. Comme vous le savez déjà, ce projet s’inscrit dans une évolution nécessaire face aux besoins de la société en terme de logement et de lien social. Trop de personnes souffrent de la solitude que génère notre monde très individualisé et pour autant ne se verraient pas vivre dans une collectivité. La communauté est un « entre deux », où chacun est autonome, et où peuvent s’organiser des temps de rencontre, d’activités, de sorties, de repas partagés. Dans le projet de Lézan, nous pensons à des activités de jardin. Déjà le jardin autour de l’appartement Passerelle nous fournit tomates et courgettes, un régal de l’été. Le petit garçon qui habitait la Passerelle avec sa maman allait les cueillir lui-même. Nous vous partageons toutes ces réflexions, même si une partie seulement s’accomplira. Nous prenons le temps nécessaire, d’autant que

p12

>




69

Septembre 2010

France

Lézan

Nouvelles la Ferme Claris continue de tourner ! De toute façon nous attendons maintenant le permis de construire (nécessaire du fait du changement de destination de la maison) et le versement des fonds annoncés.

2.Perspectives pour la Ferme Claris Simultanément, depuis le mois de juin, nous avons appris que la subvention pour l’accueil d’urgence a considérablement diminué. De ce fait notre budget va sûrement devenir déficitaire en 2010. Cette décision communiquée par la DDCS (ex DDASS) semble prise à un niveau national et sera vraisemblablement reconduite l’an prochain. Les responsables DDCS du secteur Hébergement-Logement-Familles venus à Lézan à notre invitation ont en revanche confirmé les financements dirigés vers les pensions de famille. L’Etat cherchera en effet dans les années qui viennent à renforcer l’offre de logement social plutôt que l’hébergement. Nous constatons que nous avons été « inspirés » pour le projet de pension de famille, que nous avions commencé à évoquer il y a plus de deux ans. Cela donne envie de louer notre Dieu.

pas le français. Heureusement Marie-Jeanne est vite revenue donner ses leçons, et une autre pensionnaire profite de sa présence pour réviser ses maths ! Josiane est venue d’Ecquevilly nous aider à la Ferme Claris pendant deux semaines, car Priscille et Marie suivent une formation et l’équipe est un peu réduite en ce mois de septembre, car Sara attend la naissance de son bébé d’un jour à l’autre. Les balades de la fin d’été ont séduit tout le monde, de la montée (héroïque, vu l’âge des enfants) au château de Fressac à la baignade à la rivière en passant par l’excursion au pont du Gard, tout y est, de la culture physique à la culture tout court. La joie est partagée, et permet à ces femmes de s’évader un instant des grandes douleurs qu’elles ont vécu. Ce soir un texte biblique est offert en partage : « toi la femme abandonnée, tu oublieras ta honte... car le Seigneur t’a appelée » (Esaïe 54). Vous avez entendu parler par la Météo de l’alerte Rouge le 8 septembre dans le Gard. La nuit d’orages, d’éclairs, de vent fut impressionnante. Un mur de pluie tombait pendant des heures. Au matin quelques fuites sont à déplorer dans les chambres sous les toits, mais les dégâts devraient être réparés dans la semaine. Le figuier en revanche n’a pas pu retenir tous ses fruits, dont une partie se sont retrouvés à terre. Deux jours de soleil plus tard, vite vite nous grimpions à l’échelle avec une pensionnaire et Josiane pour ramasser plus de 5 paniers pleins, et la confiture cuisait bientôt dans l’après midi.

Par ailleurs nous avons encouragé Natacha Caribent, qui travaillait avec nous depuis 6 ans, et qui a obtenu son diplôme d’éducatrice spécialisée il y a deux ans, à se mettre en recherche d’un établissement où elle pourrait mettre en oeuvre d’autres aspects de son métier. Elle nous a donc quittés fin juillet et lui souhaitons du succès dans cette orientation. La Ferme Claris lui doit la création de l’atelier Brico-Déco et de Les nouveaux lapins nés pendant l’été vous l’accompagnement scolaire, sa contribution aux passent le bonjour, du bout de leurs oreilles. canevas d’évaluation, et de nombreux autres Philippe et Martine travaux. Elle est confiante sur son avenir, qu’elle a remis entre les mains d’Un plus Grand.

3. Nouvelles de l’été

Nous avons la joie de voir Bénie s’installer dans un appartement avec son petit garçon, après de nombreux mois à la Ferme Claris (au gîte puis à la Passerelle), mais surtout après l’obtention de son diplôme d’aide soignante, ce qui lui a permis de trouver du travail. Nous la félicitons encore vivement. Une maman et deux enfants ont séjourné en juillet et sont revenus en septembre, car pendant l’été elle a décidé d’accepter un accompagnement de longue durée. Un grand défi pour elle, mais déjà les petits garçons s’habituent à ces nouveaux horizons éducatifs. Une autre maman kabyle vient d’arriver, et là le défi est pour l’équipe qui doit bien écouter, car cette dame ne maîtrise

p13


69

Septembre 2010

France

Réflexion

... alors il est possible que si des chrétiens manifestent un désir authentique de vivre au quotidien ces affirmations, leur témoignage soit porteur d’une force de conviction que d’aucuns qualifieront de prosélytisme, mais dans lequel plus honnêtement on pourra simplement reconnaître l’essence de l’évangile. Et malgré l’imperfection de ses témoins, qui pourra en empêcher la propagation ? Cet évangile-là se communique sans qu’il soit absolument besoin d’organiser de grands mouvements, ni des campagnes. Il est porteur en lui-même d’une interrogation permanente sur le sens de la vie, tout aussi éternelle que la réponse qu’à la fois il apporte et suscite et qui a pour nom l’Amour.

Il exige d’être porté en ce monde avec un peu de cette mystérieuse combinaison de douceur, de compassion, de détermination et d’indignation inlassables qui fait sa marque et qui a pour origine la vie du Christ lui-même. Il donne envie et paraît en même temps hors de portée. La foi ne résout pas cette tension, elle aide à modestement la porter dans la condition fragile qui est la nôtre. En dépit de nos ténèbres intérieures, nous espérons habiter chaque jour davantage cette humanité que le Christ nous a appris à accueillir et aimer dans la foi.

Le croyant en même temps reçoit et développe ainsi une intime conviction personnelle et Il procure la rencontre avec l’autre dans la mesure partageable, qu’il tourne en louanges vers le Dieu du décentrement de soi-même, que l’évangile auquel en Jésus Christ il a remis sa vie, sans jamais nomme renoncement. Il donne une force fondée pourtant en abandonner la conduite. sur la Résurrection. Il est ancré dans le souffle Philippe Fournier, le 13 avril 2010 d’une espérance inatteignable et constitue donc un chemin de vie, mis en péril tous les jours aussi bien par la religion que par l’irréligion.

p15


6 "

69

Septembre 2010

ÕLˆ˜

Àˆ`

France ,"91 ‡ 1 

Réflexion œ˜`ÀiÃ

 ,

Un bref essai sur la foi chrétienne

,

“ÃÌiÀ`>“

*9-‡  ÀÕÝiiÃ

 

+1 *>ÀˆÃ

,

ÕÝi“LœÕÀ}

iÀ˜i

œ˜>Vœ



en avant et en honneur -Mettre le plus petit d’entre nous, un regard neuf sur chaque être -Porter humain chaque jour, en la bonté d’un Dieu qui -Croire s’émerveille de chaque être humain, convaincu de la valeur inaliénable -Etre de chaque personne humaine, que l’homme est un être de projet -Soutenir et que chacun est porteur d’une lumière, que la vie ne se résume pas -Croire à ce que l’on en voit, et malgré la présence du malheur, refuser qu’elle soit assimilée à un destin ou à une fatalité, battre aux côtés des souffrants et des -Seopprimés et lutter contre toute forme d’aliénation,

-Respecter, servir, mettre en valeur autrui, son prochain en refusant -Aimer mensonges et flatteries, que le Dieu unique -Admettre est inaccessible et impossible à atteindre par aucun de nos efforts, sa venue vers nous -Accueillir en Jésus Christ, d’être aimé et pardonné -Accepter personnellement en Lui de tous nos errements, reconnu et jamais condamné dans -Senossavoir faiblesses et nos limitations, que chaque personne est aimée -Proclamer de la même façon par le Dieu invisible, quelles que soient ses opinions et sa conduite, …

p14



ˆ

ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜

-1-- /

˜`œÀÀi

Si le christianisme c’est, parmi d’autres convictions…


69 67

6 iÃÊiÀœi ­ >˜°®

Septembre Avril 2010

France

Agenda

",6 

Evènement

"Ϝ

-

ÕLˆ˜



 ,

,"91 ‡ 1 

œ˜`ÀiÃ

œ

ÀÕÝiiÃ

,

Semaine de la Solidarité Internationale - du 13 au 21 novembre

«Aux Assises, on boira un café juste, et pas juste un café   Le petit-déjeuner vous est offert par l’association +1 ÕÝi“LœÕÀ} YPCEL (partenaire du label Max Havelaar) , * et l’association La Gerbe, qui soutiennent en ˆiV…Ìi˜ÃÌiˆ˜ Yvelines le développement des filières issues du 1/, -1-- commerce équitable. Café, thé, chocolat, jus de -œÛ / fruits, tartines de confi ture et petits gâteaux :

," ça remplit mieux le ventre quand on sait que ça œ˜>Vœ remplit aussi celui des producteurs !» (Extrait de la plaquette officielle) En résumé, c’est toute l’équipe du chantier sur le pont pour servir 450 petits-déjeuners en commerce équitable le matin des Assises.

“ÃÌiÀ`>“

*9-‡ -

*>ÀˆÃ

Assises de la Coopération des Yvelines Samedi 2 octobre 2010

Chaque année depuis 1998, la 3ème semaine de novembre est le grand rendezvous de sensibilisation à la solidarité internationale et au développement durable. En France, tous les jours, des bénévoles, des salariés, s’impliquent dans des projets de solidarité internationale. Des citoyens tentent de comprendre le monde et, par des gestes concrets (en achetant ou voyageant solidaire, en épargnant éthique, en interpellant les décideurs...), de promouvoir des relations Nord-Sud plus justes. C’est pour valoriser ces engagements que la Semaine a été créée, pour proposer des pistes d’actions concrètes à la portée de tous et sensibiliser les français aux questions de solidarité internationale. Journées à thèmes, conférences, Journée Portes Ouvertes à Ecquevilly spectacles, ateliers pratiques, jeux et actions de 27 novembre 2010 sensibilisation, projections débats, expositions, repas équitables ou marchés solidaires... Comme chaque année, le dernier samedi de novembre vous permet de visiter notre Les acteurs de la Semaine conjuguent réflexion, structure, de découvrir le fonctionnement créativité et convivialité pour aller vers les du chantier insertion et les projets de publics, là où ils sont, et ainsi échanger, débattre, informer et insuffler plus de solidarité dans notre solidarité. quotidien. Vous y trouverez également une brocante solidaire, sans oublier la boutique du commerce équitable, bien achalandée pour préparer vos Journée collecte Banque Alimentaire cadeaux de Noël. 26 et 27 novembre 2010 Bienvenue ! Pendant deux jours, la Banque Alimentaire lance sa grande opération de collecte annuelle. iÀˆ˜

*À>

iÀ˜i

6

ÕL>˜>

>`Àˆ`



˜`œÀÀi

,œ“i

le 25 novembre Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes Les gouvernements, les organisations internationales et les ONG organisent ce jour-là des activités pour sensibiliser l’opinion au problème. Les militants en faveur des droits des femmes ont choisi en 1981 cette date en mémoire des trois sœurs Mirabal, militantes dominicaines brutalement assassinées sur les ordres du chef de l’État, Rafael Trujillo. Ce journée clôturera cette année 2010 où la lutte contre les violences à l’égard des femmes était déclarée Grande Cause Nationale.

www.reduisonsnosdechets.fr La Gerbe s’associe à cette démarche dans le cadre de sa collecte Recyclage Solidaire© : cartouches d’encres usagées, téléphones portables et piles. N’hésitez pas à nous contacter pour la mise en place d’une collecte dans votre commune, votre établissement scolaire ou votre entreprise.

Semaine de la réduction des déchets du 20 au 28 novembre 2010 Le principe de la Semaine est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets que nous produisons et donner des clés pour agir au quotidien. Elle s’adresse aussi bien aux institutions et collectivités qu’aux scolaires et au grand public. La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, inscrite dans le cadre de la campagne nationale «Réduisons nos déchets, ça déborde», est un moment fort de mobilisation.


Esperance 69