Issuu on Google+

Centre d’accueil et de formation pour les Rom de Roumanie Fondation Misiunea Est Vest Janvier 2010 Etat des lieux

Fondation Misiunea Est Vest

La Fondation Misiunea Est Vest (« Mission Est Ouest ») basée à Brasov, en Roumanie et a été, à l'origine, la filiale d'une fondation Allemande du même nom (Mission ÖstWest) dont elle est structurellement indépendante depuis 2003 mais dont elle reçoit toujours la majeure partie de ses ressourcesfinancières. Depuis plus de 20 ans, MEV parraine 120 familles (50 en Moldavie, 60 aux alentours de Brasov).

Marta et Hanna Oprita de MEV et Michael Païta et Jérôme Cuendet de La Gerbe

Depuis 2002, La Gerbe collabore avec Misiunea Est Vest (MEV) par un envoi régulier de vêtements, de matériel domestique et de matériel médical. Elle paraine en outre 10 familles roumaines. Depuis des années déjà, le travaille effectué par MEV se fait principalement avec les Rom, principale minorité de Roumanie dont les besoins sont importants. Ses actions concernent aussi un soutien des institutions de santé en lien avec le bien être de lʼenfance dans la ville de Brasov, lieu de son siège. Outre le parrainage et le soutien matériel, MEV mène, chaque fois que cela est possible, des actions d'alphabétisation et propose un accompagnement de relation d'aide et de conseil conjugal.

Le projet de centre d'accueil et de formation

‣ Origines du projet Au travers de leurs actions d'accompagnement, les membres de MEV ont constaté qu'en de très nombreuses occasions les familles Rom possèdent un bagage scolaire très sommaire, voire n'ont pas eu d'accès à l'éducation. Nombreuses sont aussi les familles touchées par de graves problèmes relationnels autant internes qu'externes à la famille (le manque de solidarité est souvent présent dans les communauté visitées), le tout sur fond de chômage et de précarité.

1


Face à ces situations, l'accompagnement procuré par MEV s'est fait de manières ponctuelles et répétées. Lʼancien président (aujourdʼhui décédé), Mihai Oprita, aidé de sa femme ont approché certaines familles, les ont conseillées et aidées, ont proposé à plusieurs adultes d'apprendre à lire et à écrire et ont suscité des dynamiques positives donnant des résultats probants. L'idée de la mise en place d'un centre d'accueil et de formation est née de ces observations et du fait que l'ancien président possédait une maison à restaurer se situant non loin de populations dont les besoins correspondent au type d'aide offert par MEV.

‣ Modalités du projet et stratégies d’approche Ce projet se propose en réalité de structurer et dʼapprofondir l'accompagnement déjà existant de familles en situation précaire. Pour cela, la présidente de la fondation a mis à disposition une maison personnelle en cours de restauration et située au coeur dʼun village dans lequel vivent des Roumains rom et non-rom. Ce centre consistera donc à Vue d’ensemble du futur centre rendre possible des apprentissages divers dans un contexte formel mis en place à cet effet. Si les apprentissages de type scolaire (alphabétisation), culinaire ou autres seront présents, ce projet comporte, bien que n'étant pas directement affichée, une dimension clairement sociale. En effet, bien qu'encore à l'état de projet, l'un des buts de ce futur centre est de favoriser la construction de lien social dans la localité où il se trouve. Pour cela la fondation MEV se propose de permettre aux bénéficiaires de l'action de vivre mieux par l'acquisition de savoir-faire et de savoir-être afin de favoriser le bon équilibre des familles. Il sʼagira en outre dʼaider les personnes socialement exclues à construire du lien au niveau local premièrement mais aussi à se tourner vers lʼextérieur de leur village. Enfin, les actions mise en place auront pour but de développer lʼautonomie des bénéficiaires.

2


Ce centre offrira en somme: - Un atelier cuisine - Un atelier couture - Des cours dʼalphabétisation et de suivi scolaire - Un atelier dʼartisanat (artisanat à partir de matériel recyclé et retravaillé pour être vendu) - Un espace à cultiver (plantations)

‣ Les bénéficiaires du projet « La situation des Rom au sein des nouveaux Etats membres était et reste une source de préoccupation étant donné les preuves de racisme et de discrimination dans l'emploi, l'éducation et la prestation de soins de santé, les manquements des systèmes de justice pénale dans des affaires impliquant des Rom et des violences à l'égard des Rom. » (Citation tirée du rapport de la Commission Européenne de 2004 intitulé “La situation des Rom dans une Union européenne élargie”).

Du fait des discriminations existantes à lʼencontre de la population rom de Roumanie, la fondation Misiunea Est Vest, si elle aide toute personne dans le besoin, dirige son action principalement vers la communauté Rom. La Roumanie est un pays comptant plus de 21 millions d'habitants et qui compte entre 430 000 et 2 500 000 Rom selon que l'on prenne, respectivement, les chiffres officiels ou des sources indépendantes. Les Rom représentent par conséquent de 2 à 10% de la population Roumaine et demeurent la principale minorité du pays. Ils se répartissent de manière plutôt régulière sur le territoire roumain. Il sʼagit en outre dʼune population majoritairement rurale, ce qui est particulièrement vrai en ce qui concerne le village de Mercheasa, où se situe le site du centre dʼaccueil et de formation. Les bénéficiaires du projet seront donc principalement des Rom, cependant, les actions menées ne se feront pas à lʼexclusion de Roumains non-rom du village de Mercheasa. En effet, la dynamique recherchée par MEV est celle de lʼintégration et non celle de lʼexclusion.

3


‣Une réponse à la préoccupation de l’Union Européenne: favoriser l’intégration de la communauté rom De manière historique, la population rom a été discriminée et le demeure encore aujourdʼhui dans tous les pays de la communauté européenne comme le révèlent plusieurs rapports et résolutions1.

Geta et Ionica (en haut) ont appris à lire grâce à MEV. Ionica était alcoolique et violent. Lʼaccompagnement de MEV lui a permi de changer ses habitudes. La soeur de Geta, son fils et ses deux petites filles (à gauche) sont parrainés pas MEV.

Le rapport du Parlement européen datant du 28 janvier 2009 stipule que le Parlement “estime qu'une approche coordonnée visant à améliorer les conditions de travail et de vie de la communauté rom est nécessaire, afin de parvenir aux trois objectifs suivants: -       offrir aux Roms davantage d'opportunités économiques; -       construire un capital humain; et -       renforcer le capital social et le développement de la communauté”

Lʼobjectif que se fixe MEV au travers de son projet est entièrement en accord avec ce besoin urgent exprimé par le Parlement européen. En effet, les actions prévues (accueil, formation et transmission de savoir de base) et la dynamique recherchée (lien social, promotion de bonnes pratiques, construction de ponts 1

Voir par exemple: La situation des Rom dans une Union européenne élargie, http://ec.europa.eu/ employment_social/publications/2005/ke6204389_fr.html, 16/07/2009. Rapport du 28/01/2009 sur la situation sociale des Rom et lʼamélioration de leur accès au marché du travail dans lʼUE, Parlement Européen, http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do? pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A6-2009-0038+0+DOC+XML+V0//FR#_part1_def1, 06/09/2009.

4


interculturels entre la minorité des Rom et la société majoritaire) sʼavère être une réponse adaptée au besoins exprimés par ce rapport.

L’une des familles parrainée par MEV lors d’une visite de deux responsables de La Gerbe.

Les partenaires du projet

‣Les partenaires - Mission Ost West : premier partenaire de MEV, cette fondation mère continue à soutenir les projets menés en Roumanie, notamment par un soutien financier et matériel. - Association La Gerbe : partenaire de MEV depuis 2002, cette association soutien elle aussi les projets menés en Roumanie par un soutien financier et par lʼenvoi régulier de vêtements et de matériel en accord avec les besoins exprimés par la fondation Misiunea Est Vest. - MEV a activé sont réseau personnel, en particulier en Allemagne et à deux reprise en 2009, des groupes de jeunes se sont rendus sur place pour soutenir le travail de restauration du bâtiment. ‣Les besoins déjà couverts - Le projet bénéficie déjà dʼun site mis à disposition par la présidente de MEV. - Lʼassociation La Gerbe suit de prêt les besoin matériels du projet et sʼefforce dʼy répondre autant que possible. En particulier, elle fournit du mobilier et des fournitures pour lʼaménagement du centre et le fonctionnement des ateliers. En outre les réflexions sur le développement du projet sont menées en concertation entre MEV et La Gerbe ce qui permet une prise de recul et le croisement de plusieurs points de vue.

5


Les besoins actuels

- Le bâtiment utilisé pour ce projet demande encore des travaux importants à hauteur de 6500€ (toiture, isolation, électricité...) (voir annexe). - La culture de quelques fruits et légumes étant prévu, des semences et de lʼoutillage de jardin seront nécessaires. - Enfin, dans la mesure où une activité importante est visée, la gestion de ce centre demande la présence dʼun coordinateur rémunéré à plein temps.

La restauration continue

6


La Fondation Misiunea Est Vest est soutenue par

Association Humanitaire Chrétienne

LA GERBE 7

L’Insertion au Service de l’Humanitaire www.lagerbe.org Contact : michael.paita@lagerbe.org


Centre d'accueil pour les Rom de Roumanie