Page 1


FENÊ TRES - PORTES - V ÉR ANDA S

TAO - Imagine What’s Next (Imaginons l’avenir). - © pixteur.com Mobilier : Ligne Roset - Rodolfo Dordoni, Molteni & C - Marco Ficarra - Decameron

OUVREZ LA FENÊTRE ALUMINIUM ANTI-BRUIT ACTIVE ET LAISSEZ LE BRUIT DEHORS !

Renouvellement de l’air sans nuisance sonore Innovation brevetée qui diminue le bruit de 300 fois Réduit le volume sonore jusqu’à -25dB en position ouverte

Maîtriser le bruit en créant une acoustique agréable chez soi, c’est notre définition de l’harmonie.

La fenêtre Anti-Bruit Active® analyse les sons entrants, puis génère un son opposé afin d’annuler le bruit parasitaire. Ainsi, le bruit extérieur reste toujours à l’extérieur. Parce que l’harmonie est essentielle à votre quotidien, nous imaginons des menuiseries intelligentes créatrices de bien-être.


jlmédito juin 2018

L’heure de la sortie! Ça y est ! Il est temps de se mettre au vert. Troquez peau de bête (quoique !), couverture ou autre plaid contre des couleurs toniques, vitaminées ou délicatement pastel qui jouent si bien avec la lumière et installent dans votre décoration ce soleil tant attendu. Vos meilleurs alliés ? Les ambiances végétales, l’esprit bucolique, les petits oiseaux, les planches botaniques… Pour faire le plein d’idées et savoir exactement quoi shopper, rendez-vous dans nos pages « Sélection » consacrées à Dame Nature, c’est sûr, vous allez a-do-rer ! Également au programme du thème dedans-dehors, la tendance cannage. Autrefois un brin poussiéreux, il fait aujourd’hui partie de la bande des must-have. Suspension, fauteuil, tête de lit, vous n’aurez aucun mal à lui faire une place. D’autant, qu’il risque de vous transporter, là-bas, dans un petit paradis exotique. Dépaysant, non ?

44 Patio de verdure

C’est en plein cœur de Bordeaux que notre photographe partage son refuge vintage et coloré.

Ainsi requinqués, vous aurez l’énergie de vous aménager une pièce en plus. Véranda, pergola, extension vitrée ou jardin d’hiver vous permettront de prolonger cette vie au jardin qui vous fait tellement de bien. Pour les aménager et les décorer ? Facile ! Copiez l’oasis de rêve bordelaise de notre photographe Cécile Perrinet-Lhermitte. Franchement, c’est à tomber… Allez, bonne balade ! / CÉLINE AUGIER PHOTO CÉCILE PERRINET-LHERMITTE — ST YLISME MARIE-MAUD LEVRON

RÉDACT RICE EN CHEF

Retrouvez votre jlm sur iPad* *sur les applications Relay et Le Kiosque à télécharger sur l’App Store

et rejoignez-nous sur Facebook Ce numéro comporte un encart « abonnement » jeté dans les exemplaires de la diffusion kiosques France métropolitaine. Un encart « Maison & Travaux » et un encart « Flow » sont posés sur une partie de la diffusion abonnés France métropolitaine. EN COUVERTURE : PHOTO CÉCILE PERRINET-LHERMITTE, ST YLISME MARIE-MAUD LEVRON

lejournaldelamaison.fr 3


CRÉATION : MARIANNE SÉGUIN & CIE

2018

AUX TUILERIES JEUDI 31 MAI  PARIS DIMANCHE 3 JUIN 10H  19H

LE RENDEZ-VOUS DES PROFESSIONNELS ET DES AMATEURS DU JARDIN URBAIN ET DU DESIGN D’EXTÉRIEUR

www.jardinsjardin.com


jlmsommaire juin 2018

7

jlmnow!

95

dossier In & Out

Nos coups de cœur 16

18

20

22 26

28

PHOTO SÉLECTION NATURE © RICHARD ALCOCK / ST YLISME VALÉRIE FIASTRE — MIROIR MAISON ÉMILIENNE © PHILIPPE CORBARI

30

33

tendance

Le grand retour du cannage

hôtel

Les Roches Rouges à Saint-Raphaël

design

Le «Mah Jong» et les canapés modulaires

s’agrandir au jardin

102 Du monde au balcon 103 Shopping plein air

en mode industriel 104 Panoplies de styles 107 Les promesses de l’ombre 108

Ferréol Babin

110

Jean-Michel Othoniel à Saint-Étienne

boutiques

112

Ressource Peintures ouvre à Bordeaux

web

Wilo & Grove, dénicheur de talents

jlmlive

34 Variations pastel 44 Oasis en ville 56 Féerie fantastique 68 Objectif lumière 78 Refuge marrakchi 88

96 Des extensions pour

créateur expos

sélection

jlmguide

120

news shopping

20 lampes de jardin éclatantes

avant/après

Un 110 m2 des années 30 redessiné en couleurs

repérage

Chic, un dressing noir !

équipement

124 Les nouveaux

climatiseurs

126 Mon robot nettoie

la piscine

127 Les brosses à

dents électriques au banc d’essai

128 Adresses 130 Prochain numéro

Dame Nature

16

On aime les mèches solaires de ce miroir en cannage et rotin fait à la main.

88 Oiseaux rares

La nature est à l’honneur pour planter un décor exotique, stylisé et graphique.

lejournaldelamaison.fr 5


Nouve aut és • coups de cœur • Envies

2

1

1. version mini. En matière de design, les kids ne sont en reste. Chaise « Baby Swim », en métal, peinture epoxy, 55x34,5x27 cm, 95 €, Bibelo. 2. Sous cloche. Ambiance tamisée et atmosphère feutrée avec cette suspension vert profond en laiton et métal, Ø38x33 cm, 269 €, Home Autour du Monde. 3. Exotique. ça sent bon le sable chaud ! Drap de plage « Népal », coton, 90x180 cm, 69 €, Jalla. 4. en formes. On est tous fous de cactus. Vases en verre, 17x7 cm, 10x11 cm, 12x8 cm, 14,90 € pièce, Bathroom Graffiti. 5. Jeu de dames. Un motif aux couleurs de l’été. Revêtement mural « Nacre Vichy », coll. Costa Verde, 90 % nacre, 10 % papier sur intissé, l.110 cm, 202 € le mètre linéaire, élitis. 6. à méditer. On s’y prélasse volontiers. Convertible « Flottebo », 200x120x79 cm, bois, panneau de particules et mousse polyuréthane, 549 €, Ikea.

3

PHOTOs services de presse

4 Zoom sur Petit Picotin, la toute jeune marque de déco et d’accessoires en lin lavé personnalisables pour les kids. On adore tous les faire broder au nom de Bébé. par pauline fontaine

5

6 lejournaldelamaison.fr 7


jlmnow !

1

2

3

Avec le diffuseur Or & Lumière télécommandé signé Esteban, offrez-vous une « golden touch » chic et lumineuse.

1. Sur la pointes des pieds. Elle s’élève en toute légèreté. Chaise « Rose Chair », en chêne teinté noir, 88x75x69 cm, à partir de 1 290 €, Massproductions. 2. Accessoire de mode. Clefs, bijoux, maquillage… On y range tout ! Pochette « Cactea », en polyester et coton, 16x9 cm, 4 €, Sema Design. 3. Géométrie parfaite. On se laisse dompter par ce jeu de triangles bien rythmé. Tissu « Mata », 97 % viscose, 3 % polyamide, larg.137 cm, 212 € le mètre linéaire, Misia Paris. 4. conceptuel. Une forme organique pour cette tasse d’un nouveau genre. Set de deux, collection Galet, en Bone China et silicone, Ø8x5 cm, 59,90 €, Zens. 5. Soleil noir. Une suspension qui a tout bon. « Oyster Collection », en métal et corde, Ø40x42,5 cm, 145 €, Jette Scheib pour Forestier. 6. Romantique. Un bouquet brodé tout en délicatesse. Coussin « Japanese Leaf », en polyester, 43x43 cm, 63 €, BoConcept.

4 5

6

Inspirant

Vous êtes en panne d’inspiration pour aménager votre intérieur ? Laissez vous guider par les Avant-Après de Monsieur Benoît. Ce décorateur « sérial-bricoleur » qui réalise des relookings pour la presse et la télévision aime relever les défis. Son credo ? Optimiser l’espace et réaliser le maximum de travaux soi-même. à travers cet ouvrage, découvrez 15 projets qu’il a réalisés et photographiés étape par étape pour vous aider à y voir plus clair… Grâce aux zooms sur des techniques de base ou des DIY, vous n’aurez plus d’excuses pour tout transformer chez vous ! « Les Avant-Après de M. Benoît », par Monsieur Benoît, photos Sandrine Fournier, 224 pages, 17,95 €, aux éditions Larousse. 8 Le journal de la maison

PHOTOs services de presse

Réinventez votre intérieur


#jefaisfairemadeco

Ma dÊco sur-mesure C’est tout simple : 1- Je choisis mon tissu, un modèle et sa finition. 2- Je prends les mesures. 3- Je laisse faire les pros !

mondialtissus.fr


jlmnow !

2

1

4

3

5

6 7

[ bien v u ]

Maisons du Monde s’associe à Pinterest pour lancer son « Shop the look » pour acheter directement les produits depuis les épingles du réseau.

Tout feu tout flamme

les « Lignes Imaginaires » de Label Bougie La collection les « Lignes Imaginaires » signée Label Bougie nous transportent dans un univers artistique et poétique. Chacun des trois modèles s’habillent d’esquisses. Des illustrations pétillantes, surprenantes et abstraites suggérant des visages vibrants et des corps amoureux. De véritables œuvres d’art qui prennent vie entre ombre et lumière. Et les fragrances ne sont pas en reste : bergamote et pamplemousse ; cardamome ; notes hespéridées de fleur d’oranger, jasmin et thé blanc. De quoi se laisser envoûter. Bougies en cire 100 % végétale, 35 €, Label Bougie.

10 Le journal de la maison

PHOTOs services de presse — 1) tapis manufacture cogolin © francis amiand — 3) présentoir verreum © filip beranek — label bougie © cyril fussien

1. Bohème chic. Une couleur tout en douceur. Tapis « Jardin 13654 », design India Madhavi, en laine, 1 430 € le mètre linéaire, Manufacture Cogolin. 2. Onirique. Un brin de délicatesse pour cette applique d’un autre temps. « China 10 », 134x25,2x113,5 cm, prix n.c., Magic Circus éditions. 3. sous cloche. Presentoir à gâteau « Guanadine », en verre argenté, à partir de 490 €, Verreum. 4. Animal . T’as le look coco ! Perroquet décoratif « Primavera », en porcelaine, H26 cm, 1 384 €, Christian Lacroix pour Vista Alegre. 5. C’était le temps des fleurs. Une éclosion poétique. Coussin « Flores », en coton et polyester, 30x50 cm, 9,99 €, Casa. 6. Girly. Ce canapé a de l’allure. « Grace Wood », sur mesure, à partir de 7 034 €, Bellavista Collection. 7. abstrait. Il repeint les classiques. Mug en émail, à la main, H7,5 cm, 12,90 €, Bornn chez Fleux.


Libérez votre pouvoir déco. Rendez-vous sur www.atmosphera.com


jlmnow !

1 Nobodinoz lance sa première collection de papiers peints. Des ciels étoilés et des constellations sur fond rose poudré, bleu nuit et blanc doré. Bonne nuit les petits !

5

1. Profond. Un bien joli bleu hypnotique. Assiette plate et à desser t, « Craquelée », 6 , 50 et 5,50 €, Monoprix. 2. Artisanal. Du papier mâché au décor fait main ! Vase « XXL », 64x62 cm, 599 €, Isabelle de Borchgrave chez Fleux. 3. Couture. Ce fauteuil looké va faire mouche dans le salon. « Maison Lacroix », hêtre massif et mousse, 90x92x100 cm, 3 412 €, Roche Bobois. 4. Bien rangé. à exposer pour ranger en beauté. Boîtes « Zoulou », en perles tissées à la main, 10x10, 15x15, 20x20, 25x25, 30x30 cm pour respectivement 35, 55, 80, 100 et 120 €, Maison émilienne. 5. Précieux. Cette jolie boîte va éclairer vos longues soirées d’été. Bougie en céramique et laiton, 4,99 €, But. 6. Nouveau souffle. Inspiré des Aztèques. Coussin en polyester, 40x40 cm, 6,99 €, Carrefour.

4

6 (Re)découverte

L’art de vivre signé Casa Lopez Spécialiste du tapis d’Occident, Casa Lopez est un acteur incontournable de l’art de vivre contemporain. Ses collections d’accessoires et d’objets élégants et singuliers dessinent des intérieurs chics très frenchy. Pierre Sauvage, qui a repris la maison en 2014, nous ouvre les portes de ses propriétés pour nous faire découvrir l’esthétique Casa Lopez et son exigence du détail. Ces intérieurs marient les meubles et objets de famille aux collections joyeuses et colorées de la marque. Et l’hôte nous invite à sa table avec de délicieuses recettes. De quoi passer un bon moment. « Casa Lopez, un art de vivre », par Fabienne Rybaud, photos Vincent Thibert, 224 pages, 55 €, Flammarion. 12 Le journal de la maison

PHOTOs services de presse — casa lopez © éditions flammarion

3

2


Ce mois-ci

tous nos conseils de pros pour agrandir votre espace de vie

Actuellement en kiosque


jlmnow !

1

2

3 4

6

Zoom sur Linen Fleury, une toute jeune marque de linge de maison, et sur sa collection été à l’inspiration bohème chic. On adore !

14 Le journal de la maison

1. Solaire. Un reflet poétique. Miroir « Flower », Ø70 cm, 34,99 €, But. 2. Conceptuel. Un totem ? Non, une étagère ! « Luna », en noyer ou finition laquée, design Patricia Urquiola, 110x40x175 cm, à partir de 3 486 €, Coedition. 3. Upcycling. On adopte ces corbeilles en papier recyclé, Ø15, Ø20 et Ø25 cm, 5,99€, 7,99€, 9,99€, Monoprix. 4. Seventies. Cette suspension va vitaminer votre espace. « Couchin 1 », verre soufflé vernissé, à partir de 701 €, Foscarini. 5. Africa. Une bougie qui dépayse. « Mabhoga », collection Trano, raphia tressé à la main, fragrance feu de bois, pamplemousse, feuilles d’eucalyptus, 4 tailles, à partir de 89 €, Baobab Collection. 6. à bras ouverts. Ses forces ? Beauté et confort ! Fauteuil « You », design Luca Nuchetto, 128x95x84 cm, à partir de 2 550 €, Coedition. 7. échiquier. Un papier peint singulier aux teintes fauves et sourdes. Panoramique « Indomptée », collection Tribera, vinyle gravé, rouleau de 4 panneaux de 70 cmx3 m, 671 €, élitis.

7

PHOTOs services de presse

5


La clé de votre équilibre

Actuellement en kiosque


jlmtendance

La folie du cannage

Remis au goût du jour par les designers, son style nous inspire toujours.

Bicolores. « Singapour », suspensions en lin lavé et cannage, H49,5 cm x Ø30 cm, 139 € et H44 cm x Ø42 cm, 153 €, Market Set chez Fleux. En relief (frise). Revêtement mural textile 3D sur intissé, « Cannage », collection Spectra, largeur 125 cm, 224 € le mètre linéaire, Arte.

16 Le journal de la maison

photo DR – suspensions «singapour» chez fleux © francis amiand

PAR MARINA HEMONET


Rétro. « Buisseau », fauteuil en velours et cannage, l59,30 x H75,40 x P82,10 cm, 419 €, La Redoute Intérieurs.

PHOTOS SERVICES DE PRESSE – HÔTEL PANACHE PARIS © ROMAIN RICARD – MIROIR MAISON ÉMILIENNE © PHILIPPE CORBARI – FAUTEUIL AIRBORNE © CYRILLE VIDAL

Graphique. Tête de lit imaginée par la décoratrice Dorothée Meilichzon pour l’hôtel Panache à Paris. Tressage. « Cannage », set de table en satin de coton 240 gr/m 2, 35 x 50 cm, 15 €, Alexandre Turpault.

Hay n°37 Farrow & Ball

Chinese Turquoise HC31 Ressource

Mister David (47) Little Greene

Calisson La Maison Bineau

Clair de lune HC35 Ressource

Trompe-l’œil. « Effervescence », papier peint intissé, larg. 53 cm, 129,80 €/rouleau, Casamance. Frangé. Miroir cannage et rotin, fait main, Ø65 cm, 120 €, Maison Émilienne. Tamis. « Salon », plateau design Simon Legald, Ø35 cm, 87 €, Normann Copenhagen.

En design ou en déco… il apporte du chic. Après une percée l’an dernier, le cannage continue cette année sur sa lancée en surfant notamment sur la tendance du style rétro dans nos intérieurs. Longtemps boudée pour son aspect désuet, cette technique de tissage du rotin retrouve une nouvelle jeunesse sous l’impulsion des créateurs qui apprécient son esprit naturel. En design – on pense à la nouvelle chaise de Jaime Hayon pour Expormim – ou en décoration – comme avec les têtes de lit de l’hôtel Panache –, le cannage n’a pas fini de nous séduire. En douceur. « Cannage », tapis noué main au Népal en coton et soie végétale, design Alnoor, L200 x H300 cm, 3 230 €, Roche Bobois.

Icône. « Toscane », housse en cuir tressé pour fauteuil « AA », 1 650 € avec la structure thermolaquée noire, Airborne.

Vintage. « Nud », meuble bas en bouleau, chêne et cannage, L125 x P45 x H83 cm avec les pieds, 978 €, Blomkal.

AVIS D’EXPERT

«Le cannage donne un style à la fois raffiné et intemporel aux accessoires et à nos intérieurs» VINCENT MURATEL, COFONDATEUR MAISON ÉMILIENNE ET ARCHITECTE D’INTÉRIEUR.

lejournaldelamaison.fr 17


jlmhôtel

Un cinq-étoiles nouvelle génération à Saint-Raphaël, l’hôtel Les Roches Rouges arbore une architecture moderniste à flanc de rochers. Inauguré l’été dernier, il rend hommage aux années 50 dans un style décontracté insufflé par les architectes de l’agence Festen.

Charlotte de Tonnac et Hugo Sauzay décorateurs néo-bohèmes Associés à la ville et dans la vie, ces deux architectes d’intérieur ont réussi en peu de temps à hisser leur agence Festen sur le devant de la scène. Maison au Cap Ferret, appartements à Paris, bureaux à Londres, l’hôtel le Pigalle à Paris… Ils sont incontournables à présent. Brisant les codes, ils révèlent ici l’élégance de la Côte d’Azur des années 50.

PHOTOs hôtel les roches rouges © benoît linero — portrait festen © dr

Les Roches Rouges CHIC et sobriété C’est le dernier-né de la Compagnie des Hôtels d’En Haut qui signe ici son premier hôtel en bord de mer avec 50 chambres et suites toutes tournées vers la Grande Bleue, deux piscines, deux restaurants de cuisine provençale, un cinéma de plein air et un spa Esthederm. Ici, on s’adonne au paddle et à la pêche en mer à l’aube.

90, bd de la 36e division du Texas, 83530 Saint-Raphaël. Tél. : 04 89 81 40 60 hotellesrochesrouges.com

18 Le journal de la maison

1

UN COULOIR DE NAGE aux tons nature L’une des deux piscines posées au-dessus de l’eau, dont un bassin naturel d’eau de mer, fait office de couloir de nage. Les lits de repos qui la bordent sont habillés de blanc, les dalles de pierres au sol adoptent elles aussi des couleurs neutres afin que rien ne vienne troubler la vue sur la Méditerranée et ses îles.


2

les cHAMBRES AFFICHENT UN DESIGN épuré Tons terre, blanc, safran, gris, dalles de pierre au sol, bois brut, lin lavé, murs clairs caractérisent les chambres où l’absence de télévision favorise « un retour sur soi »… Les meubles sont signés de Charlotte Perriand et d’autres designers des années 50. Une mise en scène réalisée pour savourer l’horizon que l’on contemple derrière une immense baie vitrée.

3

Un restaurant aux codes fifties Dans ce restaurant, encore un parti pris de déco sans chichi : halte aux tons convenus de l’hôtellerie de bord de mer ! On retrouve les mêmes dalles de pierre que sur la terrasse, des chaises paillées, des tons résolument sobres sur les banquettes et les lampes, des bouquets de verdure, des murs blancs, un plafond de bois… Le tout largement ouvert sur la terrasse extérieure. / Adine Fichot-Marion

lejournaldelamaison.fr 19


jlmdesign

Un îlot de détente au fil du temps Ce canapé en kit, créé dans les années hippies, a été rhabillé par le styliste Kenzo Takada. Il se recompose à l’envi pour laisser s’exprimer votre créativité.

Photos  © Roche Bobois

Kenzo Takada Le styliste de mode Kenzo Takada se tourne aujourd’hui vers la décoration et le design. Il avait déjà customisé le canapé en 1999. Il a aussi imaginé pour Roche Bobois des céramiques reprenant les mêmes codes graphiques que sur les nouveaux tissus qui enrobent les coussins du « Mah Jong » : métissages des genres, compositions chromatiques créatives et délicatesse des dessins.

Le « Mah Jong », en ouate matelassée et capitonnée, tissus de la collection Nogaku. 95 x 95 x H19 cm. Création Hans Hopfer et Kenzo Takada pour Roche Bobois, 1971/2017.

Son créateur. Hommage d’abord à son créateur Hans Hopfer (1936-2005), un peintre,

designer et sculpteur allemand qui a repensé l’espace intérieur avec la liberté de pensée propre aux années 1970. Il a collaboré pendant 40 ans avec Roche Bobois pour lequel il a aussi créé les canapés « Cadence » et « Anagramme » également composables. Ses tables gigognes iconiques « Player » toujours éditées peuvent servir à la fois de tabouret, bout de canapé, table basse et d’appoint. Et Kenzo Takada, né en 1939 au Japon, s’installe à Paris dans les années 60 après une formation au Tokyo’s Bunka Fashion College pour créer ses collections de vêtements. Son style singulier marie Extrême-Orient et Occident avec des mélanges poétiques de motifs et d’associations inédites. Son nom. « Mah Jong », en référence au jeu chinois qui mêle dominos et jeu de cartes. Il exprime le côté ludique de coussins s’assemblant comme un puzzle. Son premier nom « Lounge » avait été choisi pour la configuration « au ras du sol » qui le caractérise. Ses secrets. Composé de 3 formes de base, un coussin façon pouf, un autre avec dossier et une chauffeuse d’angle, le « Mah Jong » est fabriqué en Italie avec des finitions main comme un produit de haute couture. Il avait déjà été revisité par Missoni Home en 2007 puis par Jean Paul Gaultier en 2010. « D’emblée, j’ai souhaité m’inspirer des motifs que l’on trouve sur les kimonos et surtout des tissages utilisés pour le théâtre Nô. Avec cette ligne directrice, j’ai voulu les réinterpréter librement en couleurs. Tout a été mis en œuvre pour que ces nouveaux tissus, réalisés de manière industrielle, respectent l’esprit des kimonos anciens, notamment par le soin apporté aux jacquards et aux matières utilisées », précise Kenzo Takada. Les trois harmonies proposées expriment les temporalités du jour : douceur, vivacité et profondeur qui correspondent en japonais à « Asa », le matin, « Hiru », le midi, et « Yoru », le soir. à vous de personnaliser votre canapé !  / Lucie Linet

La success story des canapés modulaires 1970 Chromatique Canapé composable avec chauffeuses, (petites, à dossier évasé, à assise large) et pouf. Panneaux de particules de bois, mousse de polyuréthane et tissu extensible. Création Kwok Hoï Chan éditée par Steiner. © Steiner.

20 Le journal de la maison

2007 Misfits

2008 Do-Lo-Rez

Jeu volumétrique obtenu avec deux modèles de poufs et quatre chauffeuses en mousse de polyuréthane, structure acier et pieds. Revêtement drap de laine non déhoussable. à assembler en toute liberté. Création Ron Arad éditée par Moroso. © Moroso.

Parallélépipèdes et cubes fixés sur une plateforme formant un îlot. En mousse de polyuréthane de densité variable, rigide à la base et plus moelleuse dans la partie haute. Création Ron Arad éditée par Moroso. © Moroso.


jlmcréateur

Ferréol Babin.

Entre objets édités et pièces uniques, cet esprit libre privilégie une approche artisanale du design. PAR MARINA HEMONET

Passé. À 31 ans, Ferréol Babin a déjà un beau

PHOTO © FERRÉOL BABIN

parcours à son actif. Diplômé de l’ENSA de Dijon en design d’espace, c’est en design d’objet qu’il choisit de se spécialiser en complétant son cursus d’abord à l’université de Nagoya au Japon puis à l’ESAD de Reims. La lampe créée pour son projet de fin d’études, aussitôt repérée et éditée par FontanaArte, obtient un Red Dot Design Award et le propulse sur le devant de la scène. Après une résidence d’un an à la Fabrica en Italie, il se lance comme designer indépendant. Présent. Installé dans un village près de Nantes, il a fui la ville pour se rapprocher de la nature et mieux en explorer les ressources, à commencer par le bois et la roche qu’il expérimente à travers ses créations. Travaillant seul, il partage son temps entre la production de pièces uniques sculptées à la main dans son atelier et l’édition d’objets avec des marques, l’un nourrissant l’autre. Une vision libre du design qui a séduit Habitat, Pulpo, Bibelo et plus récemment Designerbox. Futur. Il poursuit sa collaboration avec les éditeurs Bibelo et Pulpo, mais aussi avec la boutique de la fondation Lafayette Anticipation pour laquelle il fabrique en exclusivité ses cuillères en bois gougé. En parallèle, le mobilier qu’il a précédemment dessiné pour le Théâtre National de Chaillot sera prochainement édité par Spécimens Éditions, et de nouvelles pièces de sa série « Fusion » seront présentées au sein de l’exposition Poème Brut à découvrir jusqu’en septembre au Design Museum de Gand en Belgique.

22 LE JOURNAL DE LA MAISON


Everyday Ceremony. Creusé

photo service de presse

« Le bois est l’un de mes matériaux favoris car il m’entoure, il vient de la nature juste à côté. »

à la gouge dans vingt espèces de bois différentes, cet ensemble d’objets épurés a été pensé pour accompagner les gestes du quotidien dans la salle de bains.

lejournaldelamaison.fr 23


jlmcréateur

Fusion. Toujours avec cette idée de brouiller les frontières, la lampe « Fusion », taillée dans la roche, oscille entre objet fonctionnel et sculpture de par son allure énigmatique.

24 Le journal de la maison

Grappe. Fruit d’une collaboration récente avec l’éditeur français Bibelo, cette applique en métal se décline également en lampe à poser.

«fusion» © service de presse — «grappe» © laure melone

« J’aime assez ne pas donner toutes les clés de lecture pour que les gens s’interrogent. »


« J’essaie de faire en sorte que mes pièces reflètent ma personnalité, qu’elles soient honnêtes et vraies. »

Mountain.

PHOTO service de presse

Le designer a réalisé à la main ce duo de vases en céramique, reproduit ensuite en série par l’éditeur allemand Pulpo. Une façon de mettre l’artisanat à la portée du plus grand nombre.

lejournaldelamaison.fr 25


jlmrendez-vous

Noir c’est noir Troisième exposition à Saint-Étienne de l’artiste JeanMichel Othoniel, un enfant du pays…

L

de l’enfance » est une performance filmée de 1996 au cours de laquelle l’artiste transforme un terril en volcan en éruption. « L’obscurité qui est en nous » montre une micro photographie d’Othoniel qui interroge sur l’avenir incertain. Enfin, « Face à face » présente les dernières œuvres en verre de l’artiste, appelées les Invisibility Faces, des sculptures autoportraits taillées dans le verre noir des volcans d’Arménie. Du 26 mai au 16 septembre 2018, « JeanMichel Othoniel, Face à l’obscurité », MAMC, rue Fernand Léger, 42270 Saint-Priest-enJarez, Tél. : 04 77 79 52 52, mamc-st-etienne.fr

«THE BIG WAVE» (DÉTAIL), 2017. BRIQUES EN VERRE INDIEN NOIR, MÉTAL. PHOTO CLAIRE DORN. © ADAGP, PARIS 2017

e Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole a été un lieu décisif dans le parcours de Jean-Michel Othoniel, qui y découvrit à 7 ans les œuvres de Robert Morris et l’art minimal. Aujourd’hui, le lieu qui fête ses 30 ans, lui consacre une nouvelle exposition en quatre actes. La pièce maîtresse est une immense paroi de verre noir en forme de vague (photo) de 6 mètres de haut sur 15 de long, imaginée spécialement pour l’espace. Un hommage aux murs de la ville de son enfance, Saint-Étienne, alors noircis de poussière de charbon. « Face aux monstres

26 LE JOURNAL DE LA MAISON


[ expos ] 1

1) fauteuil emmanuelle © galerie Vauclair — 2) jardins-jardin © éric d’hérouville — 3) «Very Hungry God», 2006 © Subodh Gupta Pinault Collection — 4) Mary Cassatt «La Toilette» 1890-1891, collection particulière © Courtesy Marc Rosen Fine Art and Adelson Galleries, New York

Paris Un artiste qui compte (3) Paris La vedette des matériaux (1) Le rotin est utilisé depuis de nombreuses années pour le mobilier et les accessoires de décoration. Prisé jusque dans les années 1980 avant de tomber en désuétude, il revient de nouveau à la mode. Mais le monde du cinéma l’a toujours apprécié grâce à l’appui de spécialistes comme la Galerie Vauclair qui expose une sélection de pièces iconiques utilisées pour des films comme La Zizanie, Coco avant Chanel…

Du 10 mai au 28 juillet 2018, « Rotin, décor de stars », Galerie Vauclair, 24, rue de Beaune, 75007 Paris et au Marché Paul-Bert aux Puces de Saint-Ouen, galerie-vauclair.fr

Paris Bouffée de verdure (2) Pour sa 15 e édition, le rendez-vous des professionnels et amateurs du jardin urbain et du design d’extérieur accueille cette année 30 installations paysagères, 100 exposants, 20 prototypes, 9 écoles d’architecture, de design et de paysage. Un événement phare au cœur de Paris pour les amoureux de la nature.

Pour sa première rétrospective, l’artiste Subodh Gupta, une des figures emblématiques de l’art contemporain indien, est accueilli dans les salons d’honneur de la prestigieuse Monnaie de Paris. à partir d’objets de la vie quotidienne, le créateur imagine des œuvres en trompe-l’œil, joue sur l’effet d’accumulation…

3 4

Du 13 avril au 26 août 2018, « Subodh Gupta », Monnaie de Paris, 11, quai de Conti, 75006 Paris, monnaiedeparis.fr

Paris Impressionnisme au féminin (4) Ayant vécu en France durant 60 ans, Mary Cassatt a été la seule artiste peintre américaine à exposer à Paris avec le groupe des impressionnistes dont elle fut aussi l’unique visage féminin. La rétrospective consacrée à cette spécialiste du portrait, qui utilisa les membres de sa famille pour modèles, remet à l’honneur une cinquantaine d’œuvres majeures issues des plus grands musées américains et français.

Du 9 mars au 23 juillet 2018, « Mary Cassatt », Musée Jacquemart-André, 158 bd Haussmann, 75008 Paris, musee-jacquemart-andre.com

Du 31 mai au 3 juin 2018, « Jardins, Jardin », Jardin des Tuileries (entrée côté place de la Concorde) 75001 Paris, jardinsjardin.com

2

Expo Express Paris Gérard Garouste Zeugma, Diane et Actéon est le 3e volet du cycle consacré au peintre. Du 13 mars au 1er juillet 2018, Musée de la Chasse et de la Nature, 75003 Paris, chassenature.org

Rouen Résonance Le FRAC Normandie Rouen présente les œuvres acquises récemment. Du 17 février au 13 mai 2018, Musée des BeauxArts, 76000 Rouen, mbarouen.fr

Dunkerque Enchanté Une interrogation sur la création et la naissance d’une œuvre d’art. Du 21 avril au 26 août 2018, LAAC, Jardin de sculptures, 59140 Dunkerque, musees-dunkerque.eu / Olivier Waché lejournaldelamaison.fr 27


jlmrendez-vous

Tout en couleurs La capitale de la Nouvelle Aquitaine accueille une nouvelle adresse de l’éditeur Ressource Peintures.

28 LE JOURNAL DE LA MAISON

ment appréhendés. Le lieu conserve son cachet d’origine, rehaussé de couleurs audacieuses qui font la force de la marque. Un atelier ouvert sur l’espace de vente est proposé. Ressource accueille ici d’autres marques de papiers peints et d’éditeurs de tissus comme Cole & Son, Élitis, Kvadrat, Nya Nordiska… Parallèlement à cette ouverture dans le triangle d’or de Bordeaux, la marque vient d’installer sa 3e adresse parisienne au 87 boulevard Beaumarchais dans le 3e arrondissement. Ressource, 27 allées de Tourny, 33000 Bordeaux, Tél. : 05 57 30 27 90, ressource-peintures.com

PHOTO SERVICE DE PRESSE

P

lus de 900 teintes, une collection de 45 références de papiers peints… Le moins que l’on puisse dire, est que Ressource ne manque pas… de ressource ! C’est à Bordreaux que la maison d’édition ouvre son huitième point de vente, pour les particuliers comme pour les professionnels de la décoration. Et la boutique de 110 m 2 est effectivement positionnée dans la démarche du choix. Elle met ainsi à disposition du visiteur des outils et des panneaux présentant les gammes, et bien sûr les nouveautés comme la laque mate et la peinture Sol. Teintes, motifs, finitions sont ainsi facile-


[ boutiques ]

1 paris Un goût de Porto (1) Depuis février dernier, Paris compte une nouvelle ambassade du Portugal. Plus exactement, du savoir-faire et du luxe lusitanien. eNeNe est une boutique de 120 m2 qui mêle les univers pour proposer le meilleur de la création en décoration, mode, bijoux, high-tech, gastronomie… Il fait suite à deux ouvertures à Lisbonne et Porto, et précède de nouveaux espaces à Tokyo, Shangaï, Milan et Mumbai. Le projet est né à l’initiative du duo Carlos Sereno, architecte d’intérieur et de Luis Felipe Neto, visual merchandiser. Ensemble, les deux hommes entendent mettre en lumière la créativité et le dynamisme du Portugal.

eNeNe, 24 rue du Temple, 75004 Paris

PHOTOs services de presse — 3) maisons du monde © laurent ardhuin

Lyon Cap sur la ville (2) Lyon accueille la première boutique de centreville de la marque hollandaise de mobilier H&H. L’enseigne présente dans un lieu atypique aux larges verrières et pierres apparentes sa gamme de meubles et d’accessoires et décline ses univers : vintage-chic, industriel, romantique, contemporain et minimaliste. Une nouvelle voie pour l’enseigne qui comptait déjà 66 magasins.

PARIS Temple de la déco (3) 900 m2 et deux niveaux vous attendent dans ce 7e point de vente parisien de la marque de meubles et de décoration Maisons du Monde. Outre l’offre toujours aussi large en luminaires, mobilier, textiles, arts de la table, la nouveauté dans cette adresse est l’espace Conseil Déco. Son but ? Vous permettre de concevoir votre projet d’aménagement avec les conseillers.

3 4

Maisons du Monde, 29 avenue de Wagram, 75017 Paris, maisonsdumonde.com

PARIS Culture Club (4) Ni vraiment galerie d’art, ni cabinet de curiosités, Galerie Club Sensible est tout cela à la fois. Cette nouvelle adresse parisienne, tenue par l’auteure et réalisatrice Alice Mitterrand, présente des œuvres diverses : dessins, céramiques, broderies, collages… Dans son « club » ouvert aux âmes délicates, sensibles et curieuses, la jeune femme expose les artistes qu’elle affectionne : la céramiste et dessinatrice Clémentine de Chabaneix, les dessins d’Arman Méliès ou ceux de Lorraine Sorlet… Ici, chacun peut se laisser tenter par une œuvre, entre 80 et 2 000 euros.

Galerie Club Sensible, 2, rue des Taillandiers, 75011 Paris, clubsensible.fr

H&H, 7 cours de la Liberté, 69003 Lyon, heth.fr

2

Boutiques Express Paris et Nice Eve Sleep. La marque de matelas ouvre deux boutiques en partenariat avec MYCS. 43 rue Réaumur, 75003 Paris et 31 avenue du Maréchal Foch, 06000 Nice, evematelas.fr

Paris Monstera Dubia Alexis Tricoire installe dans le centre commercial une ode éphémère monumentale dédiée à la forêt amazonienne. Atrium de Beaugrenelle Paris, 12 rue Linois, 75015 Paris.

Paris Maison de La Nouvelle Aquitaine. Cette boutique éphémère présente gastronomie, design, culture et mode du Sud-Ouest avec une destination nouvelle à l’honneur tous les deux mois. 21 rue des Pyramides, 75001 Paris / Olivier Waché lejournaldelamaison.fr 29


jlmrendez-vous

Un art de famille Deux spécialistes de l’art s’emploient à le désacraliser et à le mettre à la portée de chacun d’entre nous.

F

trer des créatifs émergents, à travers le site donc mais aussi au sein d’un espace dans le 9e arrondissement de la capitale et dans les galeries pop-up itinérantes dans la France entière. Avec une vingtaine d’artistes déjà en catalogue et plus de 300 œuvres, à des prix allant de 50 à 5 000 €, les deux comparses jouent bel et bien leur rôle de défricheuses de nouveaux horizons artistiques. Visitez le loft de Wilo & Grove sur le site du Journal de la Maison dans la rubrique vidéo ! wilo-grove.com et lejournaldelamaison.fr

PHOTO SERVICE DE PRESSE

anny Saulay et Olivia de Fayet, deux spécialistes en art impressionniste et moderne, se rencontrent au siège parisien de Christie’s où elles travaillent. Au bout de huit années passées dans la célèbre maison, elles décident de transformer leur passion en un nouveau défi : dénicher des talents méconnus. Ainsi naît Wilo & Grove, un site qui propose œuvres et objets uniques ou en petite série, à destination des noninitiés qui imaginent ne pas y avoir droit. De l’art pour tous et une façon de rencon-

30 LE JOURNAL DE LA MAISON


[ web ]

1

Bonjour Bonsoirs (3) Sacs à malice (1) Les belles réalisations naissent souvent d’une idée simple. Celle d’Alice Lepers, la créatrice de Smallbags, a été de trouver une alternative aux sacs en plastique. Ne trouvant pas ce qui lui convenait, elle les a créés. Sacs pour le vrac alimentaire, pour organiser sa valise... C’est une gamme bariolée, colorée, sage ou excentrique qu’elle présente aujourd’hui sur son site. Son espace marchand en propose plus de 80 sur les 300 références imaginées jusqu’ici. Et Alice Lepers développe de nouvelles gammes : spécial pique-nique, sacs et kits de plage... pour mieux vous accompagner au quotidien.

smallbags.club

Un air de neuf (2) On connaissait ce site et ses offres de mobilier design de particuliers. Zeeloft change de modèle sans renoncer à ce qui a fait son succès. En abandonnant l’occasion, le site se concentre sur les produits neufs et d’exposition. Mobilier, luminaires, objets déco restent issus de grandes marques et sont présentés en offre éphémère à saisir rapidement. Les bonnes affaires n’attendent pas !

Nicolas Morschl, expert du e-commerce, crée Bonsoirs. Cette nouvelle marque de linge de lit made in France (Vosges) à prix abordables, propose des draps, housses, en percale de coton ou satin. L’offre est volontairement sobre et intemporelle, sans pour autant se prendre au sérieux.Les internautes disposent de 60 nuits d’essai, d’échantillons gratuits et d’une livraison gratuite dès 89 € d’achat.

2 3

bonsoirs.com

Valeur marchande Nous sommes tous partants pour acheter local et français. Mais voilà : où trouver ces produits, comment soutenir ces initiatives éparpillées sur notre territoire, sans y passer des heures ? Fogora répond à toutes ces problématiques. Cette market place regroupe des fabricants nationaux, des producteurs régionaux qui ne pourraient se faire connaître autrement, et les rassemble sous l’étiquette du made in France. Maison, alimentation, loisir, beauté, vêtements, high-tech, rien n’est oublié. Bien sûr, les produits référencés sont respectueux de l’homme et de l’environnement, et font l’objet d’une attention particulière pour garantir la qualité et les prix justes.

fogora.fr

/ Olivier Waché

zeeloft.com

Sur lejournaldelamaison.fr PHOTOs services de presse

L’œil de l’Archi : découvrez en vidéo un triplex familial à Montmartre ! L’architecte DPLG Céline Boclaud nous présente l’un de ses derniers projets : la transformation d’un appartement parisien de trois étages, au fond d’une cour à Montmartre. Verrière XXL, salle de bains tendance, chambre pour deux hyper maligne, optimisation des moindres recoins, aménagements astucieux… Cette habitation déborde d’idées pratiques et déco pour accueillir une famille de six personnes. Découvrez vite ce lieu singulier en vidéo ! Anne-louise sevaux

lejournaldelamaison.fr 31


Offre d’abonnement

1 AN

Un duo conçu pour une pause bien-être idéale, au Spa ou tout simplement chez soi ! Sous la douche ou dans le bain, faites peau neuve avec le gommage pour le corps au parfum de figue et au beurre de Karité, puis nourrissez et tonifiez votre peau grâce aux vertus exceptionnelles de l’huile de massage Bulles de Mer. Retrouvez l’esprit nature de Bulles de Mer dans ce soin cocooning privilégié !

+ le duo bien-être

Le duo contient : - 1 huile de massage (synergie d’huiles végétales Abricot / Tournesol / Argan) – parfum figue – 150 ml. - 1 gommage pour le corps (sucre – poudre de noyau d’abricot – beurre de Karité) – parfum figue – 200 g.

(40 €)

9 numéros (35,10€*)

Pour vous,

29

€ ,90

seulement au lieu de 75€,10

Soit plus de

45

d’économies ! Plus simple et rapide, abonnez-vous sur abopressemag.fr

Bulletin d’abonnement A compléter et à renvoyer sous enveloppe affranchie à : Journal de la Maison - Service abonnements - 60 643 Chantilly cedex

❑ OUI, je désire m’abonner

❑ Mme

❑ M.

(MERCI D’ÉCRIRE EN MAJUSCULES)

JAD107

1 an et recevoir 9 numéros du Journal de la Maison Nom :.................................................................................................. + le duo bien-être Les Bulles de Mer pour 29,90€ Prénom : ............................................................................................ seulement au lieu de 75,10€,

Soit plus de 45 € de réduction !

Adresse : ............................................................................................

Ci-joint mon règlement par :

...............................................................Code postal :

❑ chèque à l’ordre du Journal de la Maison ❑

Expire le :

mois

année

Cryptogramme Signature

Merci d’indiquer votre adresse complète (rue, bâtiment, entrée, étage, lieu-dit…)

Ville : .................................................................................................. Tél.

Date de naissance :

@ E-mail : .............................................................................................. J’accepte de recevoir par e-mail les offres : ✓ Du Journal de la Maison : ❑ oui ❑ non ✓ Des partenaires du Journal de la Maison : ❑ oui ❑ non

Offre réservée à la France métropolitaine, valable jusqu’au 30/09/2018, dans la limite des stocks disponibles. Visuels non contractuels. *Prix de vente au numéro. Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro du Journal de la Maison au prix de 3,90 €, le duo Bulles de Mer au prix de 40 €. Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez sous 4 semaines environ votre 1er numéro du Journal de la Maison et par pli séparé, votre duo Bulles de Mer. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 06/01/1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition sur ces données. Ces données peuvent être communiquées à des partenaires, sauf opposition de votre part formulée par écrit auprès du Service Abonnements. Reworld Media Publishing, 8 rue Barthélémy-Danjou, 92100 Boulogne-Billancourt – 802 743 781 R.C.S. Nanterre. Pour toute question, contactez-nous : abo.journaldelamaison@ediis.fr


Maisons inspir ant es • Idées chic s

PHOTO © cécile perrinet-lhermitte / st ylisme marie-maud levron

Entre patios et projets de vacances, on se tourne vers la lumière. Elle investit ces intérieurs dans un tourbillon parfois décoiffant de styles et de couleurs rendant notre humeur plus légère.

lejournaldelamaison.fr 33


jlmlive

Variations pastel Sur les hauteurs de la Butte Bergeyre dans le 19 e à Paris, cette maison des années 30 a retrouvé une seconde jeunesse. cette rénovation de caractère, signée Les Filles d’Intérieur, mêle ancien et contemporain, éléments graphiques et teintes douces. Par Christine Pirot Hébras — Photos Frenchie Cristogatin

34 Le journal de la maison


Cloisonnée en transparence, la cuisine donne le ton avec la verrière en acier brut et le papier peint « Palm Leaves » de Cole and Son. Ces éléments forts contribuent à l’ambiance de jardin intérieur souhaitée par Caroline, amoureuse des environnements végétalisés. Sol noir et blanc en grès cérame de Linéa Carrelage.

lejournaldelamaison.fr 35


A

vec leurs trois enfants, Caroline et Renaud recherchaient plus d’espace et un projet global à réaliser. L’idée d’être à Paris mais loin de son tumulte et au milieu d’un environnement végétalisé a séduit le couple dont le choix s’est arrêté sur une maison des années 30 située dans le quartier plein de charme de la Butte Bergeyre. Habitée par les mêmes propriétaires depuis les années 50, cette maison nécessitait une réhabilitation totale. Le couple a fait appel à l’agence de conseil en aménagement et décoration Les Filles d’Intérieur pour repenser et reconfigurer l’espace. Il fallait concevoir une maison facile à vivre tout en conservant l’âme de cette habitation familiale. Ouverture, circulation et apport de lumière sont au cœur de cette restructuration. à l’entresol, un niveau supplémentaire est créé, pensé comme un petit appartement pour accueillir la chambre de leur fils, une cuisine et un salon avec accès direct au jardin. Le 1er étage, entièrement décloisonné, est devenu une grande pièce à vivre traversante comprenant la cuisine, la salle à manger et le salon. L’élément marquant de ce niveau est la cuisine sous verrière qui permet aux propriétaires d’exercer leur passion sans être isolés. Tel un fil conducteur, le jeu vertical des lignes de cette structure en acier brut se retrouve sur les quatre niveaux de la maison où les huisseries, les plinthes, les portes et la rampe de l’escalier central sont peints en noir, confirmant ainsi ce fort parti pris graphique. Tous les éléments intéressants comme la cheminée, les moulures, l’escalier ou le parquet ont été conservés pour donner à cette rénovation un caractère unique. Au mariage entre l’ancien et le contemporain vient s’ajouter l’esprit nordique. Le mobilier scandinave chiné côtoie des pièces iconiques de design. Les teintes douces accompagnent cette ambiance lumineuse. Pas de total look mais un mix de styles où le vintage est à l’honneur notamment à travers les meubles et objets détournés par Caroline. Bois, couleurs pastel, papiers peints sont autant d’éléments qui donnent du cachet à cette maison familiale pleine de vie. 

36 Le journal de la maison


Un salon lumineux. Caroline a transformé un meuble de salle de bains en table basse dont le plateau en marbre fait écho à la cheminée. Fauteuil bleu et canapé « Smala » de Cinna. Fauteuil vintage gris et blanc «Séméon» La Redoute Intérieurs. Coussin et plaid « Tye&Dye » collection Néo, Les Ateliers de Boissiers. Suspension « Vertigo », Petite Friture.

lejournaldelamaison.fr 37


38 Le journal de la maison


CHOISIR DES TEINTES DOUILLETTES Dans la chambre parentale, Caroline a opté pour des couleurs pastel en accord avec l’inspiration scandinave. Rose poudré, bleu et vert d’eau installent une ambiance douce et lumineuse. Parure de lit Harmony chez Les Heures Maison. Dessinés par Les Filles d’Intérieur, les rangements bas soulignés par un plateau en bois clair mettent en valeur de beaux luminaires comme, à droite, la lampe « Agraffé » de Eno Studio chez Fleux.

lejournaldelamaison.fr 39


Fenêtre et soubassement soulignés de noir créent une perspective graphique dans cette chambre de petite fille.

La tête dans les nuages. L’ambiance est propice à la rêverie avec les motifs stylisés du papier peint « Cloudy » de Bien Fait. Soubassement peint en rose « Pink Ground » de Farrow & Ball. Lit rétro chiné. Suspension « Eos », Vita. Paniers, coussins et lampe « Chouette », chez Petit Sixième.

40 LE JOURNAL DE LA MAISON


La salle de bains joue le vintage avec son carrelage en grès Cérame « Pétale noir » de Nivault, le buffet scandinave chiné et détourné par Caroline, les appliques années 50 et les miroirs en teck. Serviette de bains « Laza » rose poudré, Made.com.

lejournaldelamaison.fr 41


Mélange de styles. Parquet et carrelage jouent les traits d’union entre le style classique d’origine et l’industriel de la verrière. Table scandinave chinée, fauteuils Hay. Dans la cuisine, façades laquées vert d’eau « Mise en Teinte Edition » Tollens, piano de cuisson Lacanche et cocotte rose Cookut chez Les Heures Maison. 42 LE JOURNAL DE LA MAISON


[ IDÉE DÉCO ]

Exotisme végétal PALMES ET CACTUS NOUS APPORTENT CETTE NOTE DE VERDURE VENUE D’AILLEURS. PAR BÉNÉDICTE LE GUÉRINEL

PHOTOS SERVICES DE PRESSE

Opulente. Suspension végétale en polypropylène, diamètre 45 cm, 119 €, « Illumin Philo », Dyberg Larsen chez Lightonline. À message. Mug en céramique, Ø11,5 x H8,5 cm, 3,75 €, Hema. Utile. Presse-agrumes en céramique, ludique et fonctionnel, diamètre 10,5 cm, 26,90 €, « Sonora », Fleux. Véridique. Coussin imprimé en all-over, tissu hypoallergénique, à partir de 29,90 €, « Monsteroga », Ballack Art House chez Juniqe. Frais. Ce fauteuil réveillera tous les intérieurs, structure bois, assise lin et polyester, H74 x L57 x H74 cm, 199,99 €, « Palmito », Bouchara.

lejournaldelamaison.fr 43


jlmlive

Complètement ouverte sur le patio où pousse la glycine, cette maison donne l’impression d’une totale liberté. Chaises Bertoia, coussin jaune Maison de Vacances, tapis tie and dye Bed and Philosophy.

44 LE JOURNAL DE LA MAISON


Oasis en ville La photographe Cécile Perrinet-Lhermit te nous ouvre les portes de son sweet-home bordelais. Un ancien atelier, bien caché, qu’elle et son mari Hugo ont transformé en refuge vintage et coloré, baigné par la lumière éclatante d’un patio verdoyant. Par marie-maud levron — Photos cécile perrinet-lhermit te

lejournaldelamaison.fr 45


La salle à manger affiche la couleur avec les murs peints en jaune et rose dans un esprit Californie. Table collection Week-end de Paola Navone pour Gervasoni, chaises « Side Wire » de Bertoia chinées, vaisselle Tamegroute achetée au Maroc, luminaires chinés, photos d’architecture de Cécile.

46 LE JOURNAL DE LA MAISON


Dans sa cuisine, Cécile Perrinet-Lhermitte se prête au jeu du portrait derrière son propre appareil photo. Cuisine Ikea, plan de travail en Corian sur mesure réalisé par les ateliers Duphil à Bordeaux, horloge « Flap » Habitat.

D

ifficile d’imaginer que cette grande maison située dans une rue discrète de Bordeaux était à l’origine une usine transformée en bureaux sans âme dans les années 70. Hugo ne se serait jamais lancé dans la réhabilitation de cet espace de 220 m2 sans le regard averti de son ami, l’architecte Hugues Touton. « Il a su me proposer en cinq minutes deux grandes ouvertures vers le ciel pour aménager un bel espace de circulation à l’étage. » se souvient-t-il.

Entre audace et expertise, le plan des lieux a rapidement pris forme. L’espace ne comprenait aucun mur porteur, l’architecte a pu décloisonner facilement le rez-de-chaussée. Puis, il a créé deux grandes ouvertures : l’une sur le ciel où il envisage le futur patio et la piscine, l’autre au cœur de la maison. Une coursive à l’étage apporte une connotation de loft moderniste. Les matériaux bruts et discrets renforcent l’unité des espaces ouverts (salon,

salle à manger, cuisine). Les sols et les murs en béton cellulaire et de grandes verrières en métal répondent au style industriel de la bâtisse. À l’étage, auquel on accède par l’escalier en béton d’origine, cinq chambres et trois salles de bains se partagent la coursive.

Pour la déco, affinée par Cécile, le couple inventif se nourrit du mélange des genres, privilégiant de belles pièces vintage chinées aux puces de Bordeaux, dans les brocantes du Cap-Ferret et lors de leurs escapades à travers l’Europe. La photographe fan de design se souvient : « J’ai grandi dans une maison des années 70 avec de la moquette orange et des meubles édités par Knoll. Mon père était dingue de Le Corbusier… Ça laisse des traces ! » Cet univers s’enrichit à présent, dedans comme dehors, de plantes vertes et d’artisanat marocain, de touches pop, de souvenirs et d’une collection de photos d’architecture du XXe siècle, une autre de leur passion commune. lejournaldelamaison.fr 47


Grande salle à manger sous la percée qui éclaire la coursive et derrière laquelle se trouve le bureau. Table de réunion années 70 héritée de famille, chaises en bois Fanette Tapiovaara années 50, chaises bois et fer Knoll, autoportrait noir & blanc Louis Plichet, affiche de Los Angeles années 60.

48 LE JOURNAL DE LA MAISON


lejournaldelamaison.fr 49


CRÉER UN RYTHME EN COULEURS L’escalier du salon crée une ligne graphique soulignée par le gris anthracite. Les touches de noir et de vert sont aussi habilement réparties. Le mobilier est chiné : la table basse chez De La Fuente à Bordeaux, le canapé à Bruxelles, le tabouret au Cap-Ferret chez Flauty Art. Poêle « Shaker » Skantherm, coussins Maison de Vacances. Les photos de Cécile sont exposées dans toute la maison.

50 LE JOURNAL DE LA MAISON


lejournaldelamaison.fr 51


La salle de bains de Cécile et Hugo est en accès direct depuis leur chambre. Carrelage Leroy Merlin, tabouret « Beldi » chiné au Maroc, serviette éponge tie and dye Bed and Philosophy, porte-serviettes Ikea.

52 LE JOURNAL DE LA MAISON


La déco épouse le volume en soupente et joue avec une palette fraîche et pimpante.

Leur chambre sous les toits est un refuge de silence. Linge de lit Le Monde Sauvage. Le tapis Azilal rapporté du Maroc apporte une touche ethnique. lejournaldelamaison.fr 53


Entrée en matière. L’ensemble du rez-dechaussée est recouvert de dalles de béton. Pour l’entrée, Cécile a choisi une peinture jaune La Seigneurie. Meubles chinés à Bruxelles. Pour louer la maison de Cécile et Hugo : www.airbnb.fr/ rooms/1800344?s=51

54 LE JOURNAL DE LA MAISON


[ idée déco ]

Se mettre au vert Ces nuances issues de la nature donnent un coup de pep’s à nos intérieurs. par bénédicte le guérinel

photos services de presse

Artisanale. Coupe en céramique fabriquée dans un village de potiers du sud du Maroc, diamètre 28 cm, 55 €, « Tamegroute », Escale Nomad chez The Conran Shop. Minéral. Vase en verre, H20 cm, différents modèles et nuances de verts disponibles, 9,90 €, Heytens. Ethnique. Assiette plate et faïence décorée, diamètre 27 cm, 5 €, « Kariosa », Alinéa. Japonaise. Théière à picots en fonte haute qualité avec intérieur émaillé et filtre inox, 1,25 L, 44,30 €, « Xilin », Bredemeijer. Moelleux. Confortable coussin aux motifs tendance, 45 x 45 cm, à partir de 69 €, « Flaire CM Green », Gautier.

lejournaldelamaison.fr 55


jlmlive

Priorité à la lumière. La cloison en marbre et onyx de Budri apporte une touche 70’. Lustre « Cloud » d’Apparatus Studio. Table basse en marbre et onyx de Patricia Urquiola par Budri. Fauteuil Giorgetti. Coussins velours Tata Naka.

Féerie fantastique

« L’ENNUI NAQUIT UN JOUR DE L’UNIFORMITÉ », DIT-ON. TAMARA ET NATASHA SURGULADZE, DEUX ICÔNES DE LA MODE, NE RISQUENT PAS DE SOMBRER DANS LE SPLEEN. LEUR UNIVERS LONDONIEN EST UN TOURBILLON DE STYLES ET DE COULEURS, DE MARIAGES EXUBÉRANTS. UNE GALAXIE DÉCOIFFANTE. T EXT E ET PHOTOS MARK C. O’FLAHERT Y / LIVING INSIDE — T RADUCTION ALINE LORANT

56 LE JOURNAL DE LA MAISON


Les jumelles, Tamara et Natasha Surguladze, sont connues pour leur audace. Leurs créations colorées habillent notamment les actrices Cameron Diaz ou Sarah Jessica Parker. Elles apportent également leur grain de folie créatrice au monde de la maison en signant des papiers peints, des tissus et du mobilier. Au sol, lampe Lobmeyr.

lejournaldelamaison.fr 57


Eclectique et fantasque, la cuisine-salle à manger donne le ton. Cuisine Boffi, chaises mains en bois originaires de Delhi, lampes Venini. Autour de la table Tata Naka en bois de kauri et piètement en verre de Murano, des chaises Massant. Lustre de Murano. Vase Fornasetti.

58 LE JOURNAL DE LA MAISON


L

es Anglais nous surprendront toujours. Dans leur maison de l’ouest de Londres, les jumelles Tamara et Natasha Surguladze, deux créatrices de mode incontournables outre-Manche, cultivent l’indépendance et le chic dans l’extravagance, comme dans les collections de leur marque Tata Naka. En arrivant dans la capitale britannique en 1996, elles ont succombé au charme de Chelsea au point d’y acheter une jolie maison claire. Elle s’est vite révélée trop petite pour recevoir dignement la famille et tous les amis, mais pas question de déménager. Le plus simple était d’acheter la maison d’à côté.

Il a fallu trois ans pour faire aboutir le projet, et en 2012, les travaux ont pu commencer. Démolir les deux bâtiments pour construire une grande maison et la remplir d’une fantasia de meubles pop classiques, de trouvailles du groupe Memphis, et de leurs propres créations. Mélanger les genres, bousculer les styles,

les couleurs pour créer des ambiances différentes dans chaque pièce. Par exemple, au rez-de-chaussée, un vaste living et une cuisine raffinés, dessinés pour recevoir. Au-dessus, d’autres salons plus cosy, des chambres très féminines, de grandes salles de bains. « Nous voulions une ma ison br i l la nte, claire et pleine de couleurs. Un endroit joyeux reflétant nos personnalités. », explique Tamara. Leur intérieur illustre le partage d’idées et de goûts de deux esprits créatifs totalement complémentaires. Le résultat est éclectique, un foisonnement de meubles vintage, design, de pièces dessinées et réalisées par les deux sœurs, de tapis fleuris venus de Russie et de lustres étonnants en provenance de Murano. Mais si ici tout est permis, cette extravagance n’est que folie douce. Il y a de la précision dans le choix des couleurs et la juxtaposition en patchwork des motifs. « Le sens de l’humour est très important », soulignent-elles. Et « so british ».

lejournaldelamaison.fr 59


TEMPÉRER LES TEMPÊTES DE MOTIFS Ici, les différents graphismes osent des mariages inédits que viennent calmer le bleu des assises et les lignes épurées du mobilier. Papier peint et rideaux Tata Naka. Canapé & Tradition et fauteuil Perrouin. Bureau Moissonnier. Table basse Carl Aubock. Table en pierre vintage. Buffet Altreforme et Tata Naka. Tapis Jan Kath, lustre 60’ de style Stilonovo, vase visage Sea Gull Capri, vase Memphis.

60 LE JOURNAL DE LA MAISON


lejournaldelamaison.fr 61


Salle de bains « à l’italienne ». L’approche chic du marbre est ici renforcée par des appliques vintage de Murano et par un magnifique miroir vénitien enrichi de pierreries bleu turquoise.

62 LE JOURNAL DE LA MAISON


Fantaisie et élégance dans cette chambre à l’ambiance plus neutre mais toujours pleine de bonne humeur. Lit Ceccotti, lustre en céramique Lladro, carpette russe vintage, table Moissonnier, miroir vintage de Karl Springer, pouf Tata Naka.

lejournaldelamaison.fr 63


Une chambre très féminine, avec du caractère et toujours une pointe d’audace. Lit Fratelli Boffi, miroir Ultra Fragola d’Ettore Sottsass, lustre de Murano, miroirs soleils et chevet vintage.

64 LE JOURNAL DE LA MAISON


Tout de blanc vêtu, le dressing s’anime de fioritures et expose sans complexe sa profusion baroque.

Somptueuses, les portes de ce vestiaire empruntent leurs guirlandes et leurs moulures aux décors de plâtre des plafonds des palais. Elles sont signées Tata Naka, comme les rideaux. Rocking chair Marni.

lejournaldelamaison.fr 65


Dans l’escalier, un patchwork de papiers peints, créés par Natasha et Tamara, épouse les marches. Un feu d’artifice de dessins et de couleurs à la fois imaginatif, ludique et précis.

66 LE JOURNAL DE LA MAISON


[ IDÉE DÉCO ]

La reine des glaces LE MIROIR AGRANDIT, OUVRE LES PERSPECTIVES ET REFLÈTE NOTRE CRÉATIVITÉ. PAR BÉNÉDICTE LE GUÉRINEL

PHOTOS SERVICES DE PRESSE – LE BAZAR EXQUIS © ALEXANDRA DE COSSETTE

Bulles de savon. En métal doré, L141 x H83 cm, 299 €, « Goldfinger », Maisons du Monde. Onirique. Silhouette atypique pour ce miroir en rotin noir qui joue sur la symbolique, L70 x H45 cm, 48,90 €, « Œil Zain », Fleux. Pliage. En métal, fabriqué à la main, coloris à la demande, 95 x 62 cm, 1 380 €, « Origami », Le Bazar Exquis. Déstructuré. Inspiré par le carrelage, L60 x H85 cm, 129,90 €, « Métro », Leroy Merlin. Grand format. Plusieurs miroirs en un, peut se positionner horizontalement ou verticalement, design Michael Loenig, L150 x H107 cm, 1 086 €, « Biscuit », Cinna.

lejournaldelamaison.fr 67


jlmlive

Depuis la cuisine ouverte sur le coin salle à manger, on aperçoit le salon. L’ensemble rayonne autour du patio. Papier peint « Dylan » Mues Design, table en métal brossé Caravane, suspensions en bois « M10 » Ay Illuminate, coussins jaunes Maison de Vacances, corbeille en sisal CSAO.

68 LE JOURNAL DE LA MAISON


Objectif lumière

à bordeaux, cet ancien plateau vide s’est transformé en un lieu ouvert où les lignes géométriques, le noir et le bois laissent l’énergie se propager autour d’un grand patio. à grand renfort de bleus toniques et de jaunes solaires. Par marie-maud levron — Photos cécile perrinet-lhermit te

lejournaldelamaison.fr 69


Les baies en acier réalisées par Atelier Steel entourent cet espace magnifié par la pierre. Fauteuils Fermob et fauteuil « Butterfly » AA, meubles (bois chiné) sur mesure et coussins shibori de la marque bordelaise Trhandy. Coussin jaune sur fauteuil et futons Maison de Vacances.

70 LE JOURNAL DE LA MAISON


Par le choix d’un mobilier facile à vivre et de couleurs solaires, le salon offre un accueil chaleureux. Canapé Caravane, suspension HK Living, coussins et tapis Maison de Vacances.

L

a genèse de cette aventure est une histoire d’énergies positives entre copines ! Lorsque Marie décide d’investir dans un appartement au cœur de Bordeaux, elle confie sa recherche à une amie au fait de bonnes opportunités immobilières. Cette dernière lui propose un grand plateau vide anciennement occupé par des bureaux, une surface de 130 m2 située en plein cœur du quartier très en vue des Chartrons. Mais Marie est en déplacement. Qu’importe ! C’est une une autre amie, l’architecte d’intérieur Marie-Alix Bouffard, qui ira en repérage. Le projet de transformation séduit Marie au point qu’elle conclut pratiquement l’affaire à distance. Les deux amies puisent dans les codes d’une maison patio. « Il existait déjà des baies en aluminium, montées dans les années 80, mais elles étaient immondes. Nous les avons redessinées dans un esprit factory », précise Marie. Puis, il a fallu imaginer de toutes

pièces un appartement grand confort. L’architecte dessine une grande cuisine ouverte, un salon tourné vers le patio. Les parties privées sont habilement dissimulées derrière des caissons de part et d’autres de cet espace tout en longueur.

Après avoir longtemps vécu dans une grande maison bourgeoise chargée d’objets chinés, Marie a voulu alléger son univers et lui donner un esprit plus zen. Ici donc, peu de pièces anciennes mais de grands meubles confortables et des luminaires XXL en bois et osier choisis comme éléments forts de la déco. Pour structurer l’espace, les deux amies misent sur le noir, dans la cuisine et sur le mur de la chambre principale. Aujourd’hui, c’est un appartement où il fait bon vivre, autour du patio-terrasse que l’on aperçoit de toutes les pièces. Dès les beaux jours, on s’y installe pour profiter du silence. Et pour peu, on en oublierait presque de sortir ! lejournaldelamaison.fr 71


72 Le journal de la maison


FAIRE DE LA CUISINE UN ÉCRIN CHIC Toute la partie technique habillée de noir cultive la sophistication. Le bois blond et les touches de vert apportent de la gaité et du rythme à cet univers. Meubles sur mesure, plan de travail en granit du Zimbabwe, peinture « Jack Black » Little Greene. Photo de la Citée radieuse Cécile Perrinet-Lhermitte, vaisselle Côté Table et Monoprix. Au premier plan, lampe Gras modèle n°205.

lejournaldelamaison.fr 73


Telle une ombre folk, le tissage aérien s’associe avec l’ancestral shibori pour un dialogue empreint de poésie.

Conçues comme des caissons, les chambres sont éclairées par un puits de lumière. Plaid Le Monde Sauvage, suspension Maison de Vacances, coussin anthracite shibori bayeta Trhandy, tissage mural Maison Léone, lit de camp AM.PM. Tables gigognes chinées.

74 LE JOURNAL DE LA MAISON


Carreaux blancs et accessoires déco, le bon mix pour une salle d’eau belle et fonctionnelle. Carreaux en faïence Leroy Merlin, miroir rond signé J. Adnet édité par Gubi, Lavabo Duravit, appliques Jieldé, échelle Alinéa, linge de toilette Merci.

lejournaldelamaison.fr 75


Esprit cathédrale. La charpente peinte en blanc apporte le charme de l’ancien sans nuire à l’esprit contemporain. Fauteuil en osier chiné, console en bois Atmosphères d’Ailleurs, lampe au sol Pipistrello, photographies Cécile Perrinet-Lhermitte.

76 LE JOURNAL DE LA MAISON


[ IDÉE DÉCO ]

Rayons de lumière

PHOTOS SERVICES DE PRESSE – BUT © DAVID STRANO – LIGHTONLINE © DAVID TRUBRIDGE

DESIGN OU ARTISANALES, CES SUPENSIONS DONNENT UN COUP DE SOLEIL À VOTRE DÉCORATION. PAR BÉNÉDICTE LE GUÉRINEL Vintage. Panneaux de MDF coloris bois, Ø40 x H40 cm, 34,99 €, « Woody », But. Planétaire. Suspension ajourée en bambou naturel, design David Trubridge, diamètre 60 cm, 498 €, « Floral », Lightonline. Tropicale. Suspension en tressage naturel, Ø110 x H17 cm, 109 €, « Nicaragua », Maisons du Monde. Design. Fabriquée en bambou et signée Arik Levy, Ø45 x H40 cm, 190 €, « Bamboo Light M », Forestier. Pain de sucre. Jonc de mer pour cette suspension de forme originale fabriquée à Nabeul en Tunisie, diamètres allant de 25 à 70 cm x H98 cm, 770 €, Merci.

lejournaldelamaison.fr 77


jlmlive Le toit-terrasse de la maison a été aménagé pour offrir le confort d’un véritable salon, avec fauteuils et canapés confortables, où Cassandra aime regarder le soleil se coucher sur Marrakech. Tapis Kulchi ; coussins Maison de Vacances.

78 LE JOURNAL DE LA MAISON


Le salon affiche son épure contemporaine. Sur le sol blanc, un tapis Kulchi. Au mur deux œuvres de Karen Darling. Lampe « Grasshopper » de Greta MagnussonGrossman.

Refuge marrakchi

AU CŒUR DU MAROC ET AUX PORTES DE LA TRÉPIDANTE VILLE ROUGE, L’APPARTEMENT DE LA DÉCORATRICE CASSANDRA KARINSKY APPARAÎT COMME UN HAVRE DE FRAÎCHEUR ET DE PAIX. SANS FOLKLORE SUPERFLU, MAIS AVEC ÉLÉGANCE ET SOBRIÉTÉ. UN UNIVERS LUMINEUX ET REPOSANT. T EXT E JEREMY CALLAGHAN – PHOTOS GAËLLE LE BOULICAUT – T RADUCTION ALINE LORANT

lejournaldelamaison.fr 79


Sur la table, les pièces en terre cuite de Tinja, issues de la collection Minimal, sont confectionnées par les femmes du nord de la Tunisie qui se transmettent leur savoir-faire de mère en fille.

S

a première visite à Marrakech en 1996 a laissé à Cassandra Karinsky un souvenir ébloui. À tel point que des années plus tard, elle décide d’abandonner son métier de consultante en management dans la restauration et les mondanités d’un job qui l’emmenait aux quatre coins du monde. Elle s’installe au Maroc, dans la Ville Rouge, et y crée son entreprise de décoration Kulchi, qui signifie « tout » en arabe. « Il y a de l’énergie ici, des couleurs », précise-t-elle. « Les artisans sont créatifs et inspirés. » Sillonnant le pays, arpentant les souks pour ses clients, Cassandra, de retour chez elle, avait besoin de calme et de sérénité. Elle a choisi un appartement lumineux à Guéliz, la nouvelle ville aux portes de l’ancienne Marrakech qu’elle peut admirer depuis le toit terrasse. Un endroit tranquille et reposant. Et pour mettre en valeur le mobilier et les pièces

80 LE JOURNAL DE LA MAISON

d’art et d’artisanat, les sols ont été laqués blanc époxy, un revêtement doux à l’œil et au toucher. La maison est à son image, généreuse et accueillante. « Ici, nous pratiquons la politique de la porte ouverte », explique-t-elle. Cela justifie la table de salle à manger, assez grande pour 15 personnes.

Si les premiers temps Cassandra a joué « couleur locale » avec des tapis et des coussins par terre, elle est revenue à une ambiance plus personnelle, un endroit unique et serein. Le décor immaculé est une toile de fond parfaite pour sa collection éclectique d’œuvres, telles les photos de Randall Bachner ou les toiles de son frère Alexander Karinsky. Le mobilier mixe avec pertinence des pièces de designers, d’autres trouvées sur les marchés, et ses propres créations. Sans oublier les touches d’artisanat marocain, le tout mis en beauté par la lumière de Marrakech, inimitable.


Cassandra a choisi pour la salle à manger une longue table à tréteaux. Chaises en cuir achetées au marché aux puces de Bab El Khemis à Marrakech. Tabourets marocains « Beldi ». Au mur, à gauche, « Ladies in waiting » de Dina Broadhurst, et à droite « Castello di Cumiana » de Randall Bachner Coussins Maison de Vacances ; lustres Atelier Youssef.

lejournaldelamaison.fr 81


82 Le journal de la maison


Le salon donne toute sa place à la lumière. Deux fauteuils trouvés aux puces de Bab El Khemis font face à un canapé Caravane sur un tapis Beni Ouarain, chez Kulchi. Coussins Maison de Vacances, Kulchi et Éléments. Au mur, un tableau d’Alexander Karinsky. Lampe CK Lighting Design ; table basse et ananas aux puces de Bab El Khemis..

lejournaldelamaison.fr 83


OSER LES CHOIX TRANCHÉS Contrairement au reste de l’appartement, la cuisine préfère les tonalités sombres avec un carrelage et des portes de placards noirs et des murs anthracite. Ce sont les accessoires et les objets artisanaux qui se chargent d’apporter des touches de couleurs. Les chaises assorties à la vaisselle, ont été chinées dans un marché aux puces. Au mur, deux photos « Kitchen series » de Randall Bachner.

84 LE JOURNAL DE LA MAISON


Les objets colorés semblent sortir du décor et animent avec humour cet univers immaculé et lumineux.

Le bureau est conçu à partir d’un plateau posé sur deux hauts tabourets marocains « Beldi » peints en blanc. Photo de Zahrin Khala ; fauteuil « Diamond Wire Chair » de Bertoia. lejournaldelamaison.fr 85


Avec ses voilages presque romantiques, la chambre respire la fraîcheur tout en bénéficiant d’une belle lumière. Draps et jeté de lit Maison de Vacances ; tapis Kulchi. Au mur, photo « Black waves » de Randall Bachner.

86 LE JOURNAL DE LA MAISON


[ IDÉE DÉCO ]

L’ethnique c’est chic CES MOTIFS GRAPHIQUES PERSONNALISENT LES SOLS EN RYTHME ET EN RELIEF. PAR BÉNÉDICTE LE GUÉRINEL

PHOTOS SERVICES DE PRESSE – SAINT-MACLOU © STUDIO COLLET – ÉLITIS © PATRICK GALIBERT

Tout doux. Tapis d’intérieur en viscose gris et blanc, 160 x 230 cm, 250 €, « Ethnic », Alinéa. Descente de lit. Petit tapis en coton anthracite et noir, 60 x 90 cm, 16,99 €, « Bobo », Fly. Moelleux. Tapis à motifs berbères 100 % laine, fabriqué à la main, 120 x 170 cm, épaisseur confortable de 4 cm, 199 €, « Boubou », Saint-Maclou. Brut. Modèle 96 % jute, 4 % polyester et dos coton, existe en trois tailles et trois coloris, 180 x 250 cm, 1 050 €, « Harper », Collection L’Accessoire, Élitis. Native American. En coton, d’inspiration amérindienne, 160 x 230 cm, 165 €, « Sioux », Tikamoon.

lejournaldelamaison.fr 87


jlmsélection

Dame Nature

la vague bucolique s’invite dans nos intérieurs et nous inspire. Les matières naturelles, les tons surannés se mêlent aux oiseaux et aux planches botaniques. PAR valérie fiastre — Photos richard alcock

88 Le journal de la maison


ASSISTANTE ST YLISME CLAIRE LAVILLE

SUR LE MUR Papier peint « Bahamas », 3 lés de 91,4xH280 cm, 450 €, Bien Fait Paris. Banquette « Ulla » en rotin et cannage, 62x120x80 cm, 420 €, Broste Copenhagen. Coussin « Jardin des rêves » 50x45 cm, 109 €, Lacroix pour Designers Guild. Tables en osier et fer, 250 € et 280 €, Curiosity Paris chez Ambiances et Matières. Carafe « Utility », 41 € et verre à partir de 25 € les 3, LSA. Tirelire Toucan, H33 cm, 49,95 €, lampe chat Felix, 230 €, Made in Design. Artichaut, 7,99 € et fleur en céramique, 2,99 €, Maisons du Monde. Insectes décoratifs, 39 € les 2, AM.PM. Revêtement de sol en vinyle tissé « Artisan petroleum », à partir de 92,80 € le m2 Bolon chez Artepy. Tapis « Juty » en jute, 120x170 cm, 49,90 €, Conforama. Fleurs, Luc Gaignard. EN FOND Nappe « Wood » 180x280 cm, 350 €, Society Limonta. DE HAUT EN BAS Assiette « Allée de cyprès » et « Cédrat », peinte à la main, à partir de 70 €, Marie Daâge. Serviette de table « Kandji », 41x41 cm, 4,70 €, Harmony. Assiette oiseau, 67 €, Astier de Villatte. Assiette « In bloom » 21 cm, 39 €, Bernardaud. Couvert de table manche en bambou, 14 € l’unité, Jean Dubost. Verre coloré, 30 € les 6, vase « Grenade » 30 €, Fragonard. Vase « cactus », 75 € le set de 5 vases, Made in Design. Vide-poche oignon en porcelaine, 9,75 € et vide-poche chou « Ortelain » 16,25 €, Côté Table. Plat feuille, 19,50 €, Home Autour du Monde. Fleurs, Luc Gaignard.

lejournaldelamaison.fr 89


SUR LE MUR Papier peint « Yokata », 10,05 mx70 cm, 121 € le rouleau, Jean Paul Gaultier pour Lelièvre Paris. Baignoire « Shropshire » en Quarrycast®, finition noir mat, L153x66xH78 cm, 3730 € HT et mélangeur bain sur colonnes avec douchette « Staffordshire 26 » finition chromée, 1 895 € HT, Victoria + Albert. Échelle en bois 42x160 cm, 29,99 €, Bouchara. Drap de bain « Kikoy Tropic », 90x170 cm, 37 €, Harmony. Suspension « Papillon noir », small, 330 €, Forestier. Cache-pot Ø16x14 cm, 36 €, Broste Copenhangen. Vase « Anthya » H39,5 cm, 95 €, Côté Table. Sol en vinyle tissé « Flame rust », à partir de 122,75 €, Bolon by Missoni chez Artepy. Plantes et fleurs, Luc Gaignard. EN FOND Terrazzo carrelage « TU 14 », 20x20 cm, 130 € le m2, Couleurs et Matières. Mosaïque de céramique « Plume », à partir de 720 € le m2, Carrément Victoire. Fleur en céramique, 2,99 €, miroir, 12,99 €, Maisons du Monde. Peigne « Isabel de Portugal », 180 €, Laure de Sagazan. Coupelle en marbre « Lotus » 50 €, savon 5 €, eau de toilette 600 ml, 60 €, pochette noire brodée 60 €, le tout chez Fragonard. Patère perroquet 9,99 € et patère ananas 6,99 €, Maisons du Monde. Pochette « Floral », 21x15 cm, 65 €, Maison Baluchon. Coupelle singe « Auréol », 25x21xH24 cm, 39 €, Côté Table.

90 LE JOURNAL DE LA MAISON


Les notes exotiques font flotter un romantique parfum floral. lejournaldelamaison.fr 91


La nature joue gaiement avec une palette graphique et colorĂŠe. 92 Le journal de la maison


SUR LE MUR Papier peint « Jardin exotique », 268,2x270 cm, 390 €, PaperMint. Chaise « Circo » 1 015 € et table basse, 496 €, coussin « Guépard » 52,90 €, Fleux. Cactus en résine, L40xH124 cm, 299 € et vase cactus, 49 €, AM.PM. Plat banane 67 €, vase à partir de 75 €, Home Autour du Monde. Sol en vinyle tissé « Optical pineapple », 122,75 €/m2, Bolon by Missoni chez Artepy. Fleurs Luc Gaignard. DE HAUT EN BAS, DE GAUCHE À DROITE Papiers peints encadrés : « Aloha », 10,05mx53 cm, 37,93 € le rouleau, Casélio. « Palm tree », 10mx52 cm, 89 € le rouleau, Missprint. « Helleborus BP 5605 » 10mx53 cm, 140 € le rouleau, Farrow & Ball. « Hassanatou », panneau de 3mx3m, 225 €, Mues Design. « Light rain », 144 € le mètre, Michel Cailloux pour The Invisible Collection. « Tulipes Aqua », 52cmx10 m, 158 € le rouleau, Isidore Leroy. EN FOND Peinture « Corail rose SL65 » et cadres « Menthe douce SL30 », « Vert mesclun I30 » et « Della robbia red HC 107 », le tout chez Ressource Peintures.

lejournaldelamaison.fr 93


OFFRE SPÉCIALE DÉCO

+ +

1 AN - 9 NUMÉROS

1 AN - 6 NUMÉROS VOTRE CADEAU SURPRISE

39 ,90 € seulement au lieu de 62 €, 10

SOIT

35%

DE RÉDUCTION* Bulletin d’abonnement

À compléter et à renvoyer sous enveloppe affranchie à : Journal de la Maison – Service abonnements – 60643 Chantilly cedex Connectez-vous à : journaldelamaisonabo.com

Offre spéciale Déco: Journal de La Maison (9 n°) + Campagne Décoration (6 n°) pour 39,90€ seulement au lieu de 62,10€, soit -35% de réduction et je reçois mon cadeau surprise.

JAD111

Mme Nom M. Prénom N°/Voie Cplt adresse

Je règle par : Chèque à l’ordre du Journal de la Maison N° Expire fin :

Code postal Votre date de naissance

Ville

J

J M M A A A A

Je laisse mon numéro de téléphone et mon mail pour le suivi de mon abonnement.

M M A A

Date et signature obligatoires

Cryptogramme** ** les 3 derniers chiffres du n° inscrit au dos de votre carte.

N° Tél. E-mail J’accepte de recevoir par e-mail les offres : ✓ Du Journal de la Maison : ❑ oui ❑ non ✓ Des partenaires du Journal de la Maison : ❑ oui ❑ non

Offre réservée à la France métropolitaine, valable jusqu’au 30/09/2018, dans la limite des stocks disponibles. Visuels non contractuels. *Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro du Journal de la Maison au tarif de 3,90 € et Campagne Décoration au tarif de 4,50 €. Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez sous 4 semaines environ votre 1er numéro du Journal de la Maison et de Campagne Décoration. Les informations communiquées sont utilisées par Reworld Media pour la gestion de votre abonnement. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 06/01/1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition sur ces données. Ces données peuvent être communiquées à des partenaires, sauf opposition de votre part formulée par écrit. Service Abonnements / Reworld Media Publishing – 8 rue Barthélémy-Danjou – 92100 Boulogne-Billancourt / 802 743 781 R.C.S. Pour toute question, contactez-nous : abo.journaldelamaison@ediis.fr


rénovat ion • équipement

Dossier

Des équipements pour passer au jardin

Shopping

Les lampes en mode garden party

Avant/Après

Un 110 m2 des années 30 reprend des couleurs

Repérage

Chic ! Des dressings noirs

photo cécile perrinet-lhermitte — st ylisme marie-maud levron

climatiseurs new generation un robot pour ma piscine brosses à dents électriques

lejournaldelamaison.fr 95


jlmguide

[ Dossier ]

in & out

Extensions

5

aménagements pour prendre l’air

«Maestro» de Corradi © dr

Besoin de vous agrandir ou tout simplement de profiter toute l’année d’un espace à vivre en extérieur ? Voici nos solutions pour investir durablement le jardin. Par Céline de Almeida

96 Le journal de la maison


«camargue» de Renson © dr

1

Une pergola bioclimatique

Cette structure hybride, entre tonnelle et véranda, peut être adossée contre la façade de la maison pour prolonger l’espace sur l’extérieur ou autoportante afin de disposer d’une pièce supplémentaire, protégée du soleil et des intempéries, dans le jardin. Son signe distinctif : des lames orientables en aluminium qui permettent de doser la ventilation et la luminosité afin de réguler la température. Elle peut également être dotée de protections latérales – parois en verre, stores, brise-soleil… – et d’un éclairage par Leds intégrés. Lounge attitude. Structure en aluminium évolutive. Avec gouttières. « Maestro », prix sur demande, Corradi. Longeante. Personnalisable (éclairage, capteur pluie...). « Camargue », prix sur demande, Renson.

lejournaldelamaison.fr 97


jlmguide

[ Dossier ]

2

Une extension vitrée

in & out

P articulièrement prisées en rénovation, ces boîtes de verre, parfaitement isolées, permettent non seulement d’ouvrir l’espace sur l’extérieur et d’optimiser la luminosité, mais également de gagner de précieux mètres carrés sur le jardin. Des greffes architecturales dont les lignes épurées permettent de souligner la modernité d’un bâtiment ou, au contraire, d’apporter du cachet aux bâtiments traditionnels grâce à un audacieux mélange des genres. Boîte à lumière. L’éclairage naturel atteint le niveau inférieur grâce au plancher vitré. Environ 28 500 €, Max Light.

98 Le journal de la maison


3

Une véranda à toit plat

C ette extension quasi indécelable depuis l’intérieur de

concept alu © dr

Max Light © david butler

la maison, se distingue par son look contemporain et son efficacité : vitrages haute performance avec châssis en aluminium à rupture de pont thermique. En option, elle peut être agrémentée d’une toiture végétale afin de renforcer son isolation et d’assurer la gestion des eaux pluviales. Et pour prolonger encore son espace sur l’extérieur, elle peut être associée à une pergola bioclimatique. Volets de toiture. Ce système télécommandé permet de diriger la lumière vers la pièce attenante et augmente le confort thermique. À partir de 1 200€ le m 2, Concept Alu.

lejournaldelamaison.fr 99


[ Dossier ]

4

in & out

Un jardin d’hiver

É voquant une serre avec son ossature en métal noir et ses larges vitrages, l’abri de terrasse est le compromis idéal pour bénéficier d’un espace ouvert sur l’extérieur, avec un investissement de temps et d’argent moins important que pour la construction d’une véranda ou d’une extension. Basée sur le principe de la biothermie, cette structure légère et mobile permet de gagner 6 à 8°C par rapport aux températures extérieures selon l’ensoleillement. Géométrie variable. Panneaux relevables, coulissants ou téléscopiques. En polycarbonate ou verre, ouverture totale en façade. Dès 600 € le m2, Véranda Rideau.

100 Le journal de la maison

véranda rideau © j. auvinet

jlmguide


5

Un studio de jardin

Pour bénéficier d’une pièce supplémentaire sans

«Zen XL» Exteta © francesco bolis — greenkub © DR

passer par la case déménagement, vous pouvez également opter pour une structure indépendante à installer dans le jardin. Et si certains fabricants commercialisent des micro-architectures ouvertes sur l’extérieur avec salle à manger, cuisine et/ou salle de bains intégrées – sans parler de l’éclairage –, d’autres ont imaginé de véritables espaces de vie. Une solution idéale pour offrir un peu d’autonomie à un grand enfant, accueillir la famille ou les amis de passage, héberger un senior tout en respectant son intimité ou installer sa petite entreprise. Open space. Structure cèdre rouge, îlot central et coin salon. «Zen XL», design Ludovica et Roberto Palomba pour Exteta. Pièce à part. Construction bioclimatique en bois. à partir de 29 900 € pour 20 m2, Greenkub.

lejournaldelamaison.fr 101


[ DOSSIER ] DU MONDE AU BALCON

jlmguide

IN & OUT

Nos astuces déco et conseils d’aménagement en 5 étapes pour agrandir virtuellement l’espace et optimiser le moindre mètre carré en ville. PAR CÉLINE DE ALMEIDA la lumière naturelle, habillez votre rambarde avec, selon le style de votre décoration, une canisse en bambou ou en roseau pour les adeptes d’une ambiance naturelle, un brise-vue – disponible en version rétractable ou éventail chez Castorama – en polyéthylène monochrome pour les extérieurs design. Autre solution pour les amateurs de jardinage, créer une barrière à la fois visuelle et olfactive en cultivant des plantes aromatiques dans des bacs suspendus au balcon, comme les sacs en géotextile de Bacsac.

Véritables graals pour les citadins, les terrasses et balcons sont une denrée rare qu’il convient d’aménager avec un soin tout particulier. Et si les surfaces les plus importantes sont évidemment les plus prisées, les petits espaces ont ce je-ne-saisquoi de bohème qui leur confère un charme particulier. À condition de savoir les optimiser…

vous pourrez par exemple ranger vos chaises en hiver – et des claustras.

Étape numéro 2: privilégier le mobilier modulaire

Une fois l’espace organisé, il est temps de passer au choix du mobilier. Optez plutôt pour des solutions nomades et modulaires capables de passer de l’intérieur à l’extérieur selon la météo et de se plier à vos moindres désirs. Par Étape numéro 1: exemple, pour le coin repas, choisissez diviser pour mieux régner des chaises ou des tabourets empilables, Plutôt que de vous précipiter dans la assortis de tables gigognes et de surface de bricolage la plus proche de dessertes à roulettes. Il existe également chez vous pour acheter compulsivement des solutions spécialement conçues pour des meubles qu’il vous faudra ensuite les balcons telles que des étagères avec faire entrer tant bien que mal dans les tablette intégrée – chez Carrefour ou quelques mètres carrés à votre La Redoute –, et même des tables disposition, commencez pas définir rabattables à clipser directement sur la quel(s) usage(s) vous souhaitez en faire : balustrade – chez Fermob ou Rephorm. salon, coin repas, barbecue, espace Étape numéro 3 : lecture, aire de jeu pour les enfants… Puis, structurez l’espace en fonction de isoler sans cloisonner Pour protéger votre havre de paix des ces différentes fonctions grâce à des regards indiscrets, tout en profitant de systèmes d’estrades – sous lesquelles

102 LE JOURNAL DE LA MAISON

Lorsque l’espace se fait rare, une seule solution : investir les moindres recoins disponibles, y compris les murs, grâce à des bibliothèques et étagères spécialement adaptées à un usage extérieur, à l’instar de la collection Hindö d’Ikea. Des rangements en acier galvanisé – dont une serre pour cultiver fruits et légumes – et qui peuvent être détournés en tables à jardiner et étagères végétales. N’hésitez pas à non plus à végétaliser vos claustras pour faire de votre extérieur urbain un véritable poumon de verdure.

Étape numéro 5: flouter les frontières entre intérieur et extérieur

Afin d’agrandir virtuellement l’espace, vous pouvez également choisir de prolonger votre pièce à vivre en aménageant votre balcon ou votre terrasse comme un miroir de votre intérieur. Pour cela, commencez par créer une continuité au niveau des revêtements, au sol mais également sur les murs, grâce à une peinture ou un parement adapté à un usage outdoor. Puis, misez sur un mobilier de jardin assorti à votre décoration. Enfin, n’hésitez pas à ajouter des accessoires traditionnellement réservés à l’intérieur tels que miroirs ou tapis d’extérieur.

PHOTO SERVICE DE PRESSE © CASTORAMA

Rester de bois. Le fil conducteur de ce balcon bien agencé : la déclinaison d’un matériau principal. Réalisation Castorama.

Étape numéro 4: transformer l’extérieur en jardin vertical


1

Néo-berbère

2

Lounge attitude

mode plein air

3

Le meilleur de la décoration industrielle en 5 pièces, pour un cocon outdoor urbain version loft story. Par Céline de Almeida

4

À la fraîche

PHOTOs services de presse — Tapis gifi © jean-philippe moulet

Merguez party

5

Green attitude 1. Tapis de jardin en polyester, très contemporain avec ses motifs imitation carreaux de ciment en noir et blanc, 230x130 cm, 59 €, Gifi. 2. Fauteuil de jardin en aluminium rouge, assise basse et profonde, également disponible en gris, 67x68 cm, H70 cm, 59,90 €, Hyba chez Carrefour. 3. Douche solaire courbée en ABS noir à brancher directement sur le tuyau d’arrosage, « Solaris », H208 cm, capacité 20 litres, 129,90 €, Ubbink chez Leroy Merlin. 4. Barbecue au charbon de bois en acier émaillé pour 10 personnes, pratique avec sa structure sur roulettes, grille Ø54,5 cm, « Kinley », 189 €, Blooma chez Castorama. 5. Étagère à plantes en métal laqué, également disponible en vert amande et blanc, « Tina » 50x25 cm, H60 cm, 29,95 €, Casa.

lejournaldelamaison.fr 103


[ Dossier ] Styles sans transition

jlmguide

in & out

TERRACOTA. Tapis d’extérieur, également disponible en turquoise et sable, « Hampton », 230 x L160 cm, 79,99 €, Maisons du Monde.

Quand les codes et les tendances de la décoration passent au jardin pour mieux brouiller les frontières entre intérieur et extérieur. Par Céline de Almeida POP. Réédition des années 70 en résine et acier, 2 coloris d’assise et 5 pour le coussin, « Yéyé 72 », 288 €, Grosfillex.

DURABLE Jardinière 100% recyclable, 14 coloris au choix, « Moma », à partir de 462 €, Vondom chez JardinChic.

ZEN. Pouf ou repose-pied, texture imperméable, « Nomads », design Monica Armani, à partir de 870 €,Tribù.

NOMADE Lampe Led avec variateur d’intensité tactile et 3 niveaux d’éclairage, « Boo », 31,90 €, Faro chez Lightonline.

104 Le journal de la maison

RÉTRO. Fauteuil dessiné en 1957 revisité en version outdoor, « 44 Saturne », 78 x 67 cm, H74 cm, à partir de 1 440 €, Burov.

Arty is the new chic Lignes futuristes, matériaux nobles et teintes monochromes pour ces pièces de mobilier design, dignes de figurer chez les amateurs d’art contemporain les plus exigeants. Une tendance élitiste et épurée, réchauffée d’accessoires sélectionnés dans des nuances chaudes.

PHOTOs services de presse — ambiance burov © d3 studio

ORGANIQUE. Table basse en ciment gris ou anthracite, design Barber & Osgerby, « TobiIshi outdoor », 3 020 €, B&B Italia.


ACCESSIBLE. Salon de jardin – table basse, sofa et 2 fauteuils – métal et résine tressée, « Églantine », 799 €, Jardiland.

AUTHENTIQUE. Lanterne en bambou et verre pour un éclairage chaleureux, H50 cm, 62 €, Alinéa.

La vie de bohème Un esprit folk irrésistiblement tendance pour cette sélection placée sous le signe de la slow life. Au programme : fibres naturelles, tressage artisanal et green attitude pour des extérieurs chaleureux et faciles à vivre.

PHOTOS SERVICES DE PRESSE — AMBIANCE JARDILAND © PATRICK LEVEQUE

WILD. Fauteuil tressé en fibre de polypropylène, design Doshi Levien, « Bay », à partir de 3 610 €, B&B Italia.

INTEMPOREL. Canapé en rotin naturel tressé, design Franco Albini, 195 x 78 cm, « Belladona », 2 990 €, Sika Design chez The Cool Republic.

ARTISANALE Table de bistrot en céramique posée sur un piétement en métal thermolaqué, « Indra », 75 x 70 cm, 299 €, Made.com. ÉCOLOGIQUE. Tapis en PVC et plastique tissé, « Svea », dès 42 € selon la taille, Pappelina.

ENGAGÉE Jardinière en plastique recyclé, fabrication artisanale et éthique, « Up bright », à partir de 33 €, Le Centre Élément.

lejournaldelamaison.fr 105


jlmguide

[ Dossier ]

in & out faire salon. Canapé d’extérieur, modules en acier lustré et eucalyptus à associer librement, « Rome », à partir de 1 099 €, BoConcept.

COMPACTE Lanterne solaire en aluminium laqué de couleur charbon ou blanc, « Pacha », 664 €, Maiori.

Recherche terrasse ou balcon La tendance industrielle prend ses quartiers d’été avec ces accessoires et pièces de mobilier aussi à l’aise à l’extérieur sur une terrasse que dans un loft. Un seul mot d’ordre : matériaux bruts et lignes géométriques.

PRATIQUE Chaise empilable en fil de métal galvanisé, 10 coloris, « Tio Easy Chair », à partir de 307 €, Massproductions.

MONOCHROME. Tapis outdoor kaki en polyester et PET, « Rope », 200 x 250 cm, 514 €, Cinna.

CHIC. Banquette, structure aluminium noir et corde, « Lusit Lounge », design Kris Van Puyvelde & Frank Boschman, à partir de 2 000 €, Royal Botania.

106 Le journal de la maison

LUDIQUE. Cache-pot à roulettes en zinc ajouré, « Axolot », Ø42 cm, 139 € le lot de 2, La Redoute Intérieurs.

PHOTOs services de presse — ambiance © boconcept — table unopiu © cesare fanti

MINIMALISTE. Table de repas en Dekton, piétement en fer galvanisé et thermolaqué, « Loft », 200 x 90 cm, design Studio Adeline, 3 500 €, Unopiu.


360 degrés. Parasol déporté en aluminium, toile déperlante, Ø3 m, H.2,65 m, 299 €,« Éléa », Hespéride.

LES PROMESSES DE L’OMBRE

PORTRAIT © SERVICES DE PRESSE – AMBIANCE © JEAN-BAPTISTE BARBIER

Indispensables au bien-être, les solutions d’ombrage s’adaptent aux besoins et aux configurations de tous les espaces extérieurs. PAR CÉLINE DE ALMEIDA

ÉMILIE DA SILVA, RESPONSABLE STYLE D’HESPÉRIDE, SPÉCIALISTE DE L’ÉQUIPEMENT DU JARDIN ET DES SOLUTIONS D’OMBRAGE, NOUS LIVRE SES CONSEILS POUR FAIRE LE BON CHOIX ET ÉVITER LES COUPS DE CHAUD. Quels sont les avantages et les inconvénients du parasol et de la voile d’ombrage ? Un parasol peut être installé plus facilement et à peu près n’importe où tout en restant mobile, notamment en version déportée. Une toile solaire permet quant à elle de couvrir des espaces de tailles et de formes variées, mais nécessite une installation fixe. La qualité de leur protection est comparable à matière et épaisseur identiques puisque c’est la qualité de la toile qui permet de mesurer la protection.

Quand l’espace s’y prête, comment choisir entre pergola, tonnelle ou store ? Tout dépend de l’utilisation. Selon que l’on cherche à se protéger du soleil ou des intempéries, occasionnellement ou toute l’année, agrandir son espace de vie, voire créer une pièce en plus, les options seront nombreuses. De même, le budget et le style influenceront le choix. La pergola est un bon compromis entre store et véranda pour un budget plus abordable. Une tonnelle peut s’installer n’importe où et pas uniquement contre une façade. N DLR : Hespéride propose des voiles d’ombrage et des parasols à partir de 10 € et 29 €, contre 89 € pour une tonnelle et 199 € pour une pergola adossée. Quid de la pergola bioclimatique ? P ensée comme une véritable extension de la maison, c’est une solution idéale pour profiter de son espace extérieur en toutes saisons. Ses lames orientables laissent passer ou non les rayons du soleil et protègent des intempéries en position fermée. Par ailleurs, une fois montée, la structure reste installée toute l’année. Quelles sont les tendances en termes de matériaux et de couleurs ? Notre préférence va au métal. Plus simple d’entretien et plus pérenne que le bois ou le plastique, il permet en outre de proposer différents coloris. Le gris dans toutes ses déclinaisons reste un incontournable

mais cette saison, nous avons fait le pari de miser sur l’émeraude pour des ambiances plus gaies et colorées. Comment assurer l’entretien et la pérennité de ses toiles solaires ? Le polyester de la toile n’est pas fait pour supporter des conditions hivernales (températures basses, humidité) qui sont susceptibles d’altérer son état de surface. Il est donc préférable de décrocher sa toile en hiver ou en cas d’intempéries. Avant tout remisage dans un local sec, aéré et clos, pensez à bien la nettoyer et à la sécher afin d’éviter l’apparition d’odeurs désagréables ou de moisissures. Enfin, en saison, la toile doit être entretenue régulièrement puisqu’elle est soumise aux éléments extérieurs.

PRENDRE LE LARGE

La voile d’ombrage doit son succès à son style et à sa modularité. Déclinée dans de nombreux coloris et deux formats standards – triangle ou losange –, ainsi qu’en version sur mesure, elle peut être fixée à la façade de la maison et tendue sur des mâts, ou arrimée au sol à l’aide de piquets. Deux types de toiles sont proposées : les modèles déperlants, pour se protéger de la pluie et des UV – mais déconseillés en cas de vent –, ou ajourés, pour un usage exclusivement estival.

lejournaldelamaison.fr 107


[ news ]

ON EN PARLE DEGRENNE À DEAUVILLE

Bord de mer Coquillages, crustacés… et parfum ! Lhotantique, jolie maison provençale de parfums depuis trois générations, signe une élégante collection éphémère baptisée « Sur la plage ». Avec sa senteur de sucre candi, lait de coco et noix de coco, cette gamme tout en poésie, composée de 7 produits, joue avec la nostalgie du temps de l’insouciance. à shopper cet été uniquement ! Bâton à parfum, 35 € les 400 ml ; bougie parfumée, 22 €. www.lhotantique.com

Ça vient de sortir 

bien

vu

Oh les beaux outils !

Design naturel Leroy Merlin remet le liège au goût du jour ! C’est même la matière phare de sa collection déco 2018, où il se décline en papier peint, coussin, suspensions, ligne d’accessoires… Pour une touche moelleuse et organique à la maison. www.leroymerlin.fr

58%

Monoprix lance sa première collection d’outils, disponible au rayon Bricolage. Un set complet de 14 éléments indispensables, du marteau au niveau en passant par la clé à molette. Pour que les travaux deviennent un plaisir ! à partir de 2,99 € le tournevis plat. www.monoprix.fr

des ménages français ont acheté en ligne

du mobilier ou de la décoration en 2017*. Les meubles les plus achetés sont ceux de la chambre et du salon (47,7 % des Français). Pour les objets de décoration, le linge de lit (63,1 %), le linge de maison (49,4 %) et les luminaires (41,1 %) constituent le trio de tête. *étude de l’Institut de Prospective et d’études de l’Ameublement pour Crédit Agricole Consumer Finance et Fédération française du Négoce de l’Ameublement et de l’équipement de la Maison (FNAEM).

par la rédaction

108 Le journal de la maison

La maison d’art de la table, historiquement ancrée en Normandie, marque un peu plus son empreinte en créant une collection avec sa plus célèbre station balnéaire. « Degrenne pour Deauville » cultive un esprit marin contemporain inspiré des coquillages trouvés sur ses plages. Motifs délicats et couleurs douces, une réussite ! à partir de 13 € l’assiette. Disponible à l’office de tourisme de Deauville et dans les points de vente Degrenne.

UN PETIT DÉJ’ COMPLÈTEMENT CUIVRÉ Toujours à la pointe des tendances, Russell Hobbs ! La marque anglaise de petitélectroménager dévoile Luna, sa nouvelle collection pour le petit déjeuner. Trois indispensables : une bouilloire, un toaster et une cafetière. Et un design jamais en reste, avec de belles finitions cuivrées en acier brossé verni. 179,97 € la gamme complète. www.fr.russellhobbs.com

STOOTIE LANCE « HOME » On connaissait Stootie pour son offre de services à la personne. Voilà que l’application lance sa plateforme dédiée à l’univers de la maison : déco, bricolage, jardinage, peinture, déménagement, tout y est. Monter un meuble, réparer une fuite de lave-linge… Si vous n’avez pas les compétences, le temps ou les outils, vous savez maintenant qui contacter ! Sur Android, iPhone et sur le site. www.stootie.com

PHOTOs services de presse — degrenne © philippe garcia

jlmguide


jlmguide

[ SHOPPING ]

Appoint

Lampe solaire de table, autonomie 5 heures, en aluminium, L16xH25 cm, plusieurs coloris, design Maiori Studio, « Pose 2 », 119 €, Maiori.

Industrielle Suspension en tôle, idéale pour éclairer efficacement votre extérieur. H100xØ31 cm, « Denny », 105 €, Laurie Lumière.

Piquant

Néon solaire cactus en plastique à Leds, 6 à 8 heures d’autonomie, L18xP11,5xH35 cm, 14,90 €, Gifi.

Artisanale

Lampe nomade rechargeable en verre opalin et cerisier, 22x29 cm, design Miguel Mila, « Cestita Bateria », 426 €, The Conran Shop.

20 sur 20

BALADE LUMINEUSE DANS LE JARDIN

Multicolore

Ce spot magnifie le jardin avec 16 millions de couleurs disponibles via l’application, « Hue Lily », le pack de 3 spots 299 €, Philips.

110 LE JOURNAL DE LA MAISON

Pratique

Lampe à Leds en ABS, LDPE et acier, rechargeable par USB, 3 intensités d’éclairage, Ø12xH38 cm, « Guidelight Vert », 99 €, Fleux.

Design

Baladeuse d’extérieur en tôle très déco, design Philippe Nigro, Ø38xH91 cm, « Noctililuque », 1 198 €, Artuce chez Nedgis.

Discrète

Borne extérieure à Leds intégrés, puissance 9 watts (soit 800 lm), Ø9 cm, en aluminium, « Mulburry Inspire »,49,90 €, Leroy Merlin.

PHOTOS SERVICE DE PRESSE — NÉON CACTUS DE GIFI © BERNARD LABORDE

Balisants, intimes, nomades ou franchement lumineux, ces différents éclairages d’extérieur vont prolonger vos douces soirées d’été. PAR BÉNÉDICTE LE GUÉRINEL


PHOTOS SERVICE DE PRESSE — LAMPE «LTPESPR» DE XANLITE © CHRISTOPHE PRADEAU — LAMPE «OMNICUBE» DE LUMINAIRE.FR © SLV GMBH — «SHERLOCK» CHEZ LEROY MERLIN © MARC JAUNEAUD

Exotique

Lanterne solaire et/ou USB, en teck finition Duratek, jusquà 20 heures d’autonomie, L26xP23xH39 cm, « Tinka », 239 €, Les Jardins.

Abordable

Lanterne Led à énergie solaire en polypropylène et plastique ABS, L17xH30 cm, gamme « Solvinden », 19,90 €, Ikea.

Originale

Lampe décorative en synthétique et aluminium aspect rouillé, L32xP31xH43,5 cm, « Omnicube », 238,90 €, Luminaire.fr.

Trois en un

Luminaire rechargeable, à poser, suspendre ou à planter, 23 niveaux d’intensité, autonomie de 8 à 200 h selon intensité, 269 €, Paranocta.

Orientable

Projecteur à Leds, aluminium anticorrosion, étanche à l’eau, 2 températures de couleurs et 4 types de faisceaux, « Cube », à partir de 541 €, Sylvania.

Double

Set de deux spots solaires en synthétique, à planter avec le piquet ou à cliper avec la pince fournie, L8,7xP13,5xH27,5 cm, « Vega », 12,95 €, Casa.

Variable

Lampe nomade-enceinte BlueTooth à puissance variable avec télécommande et haut-parleur 10 W, « LTPESPR », 69,99 €, Xanlite.

Mini

Lanterne Led nomade rechargeable en ABS et PP, autonomie 4 h, Ø6,7xH9,8 cm, design Ionna Vautrin, « Clover », 29 €, Lexon Design.

Pérenne

Applique en aluminium et verre, garantie 25 ans anticorrosion, « Sherlock », 207,90 €, Roger Pradier chez Leroy Merlin.

Musicale

Baladeuse-enceinte à Leds, variateur, prise USB, en ABS blanc opalin, H14,5 cm, « Loud », 72,90 €, Faro chez Lightonline.

Conique

Lampe à Leds à suspendre grâce à son câble de 5 mètres ou sa poignée ergonomique, Ø27x36 cm, « Trilly », à partir de 196 €, Martinelli Luce.

Chic

Une applique à l’allure très élégante en laiton antique, à Leds, L10xH42 cm, « Parker Wall Light », 565 €, Royal Botania.

lejournaldelamaison.fr 111


jlmguide

[ ava nt/a pr ès ]

Appartement Un écho Art Déco

Dans cet immeuble datant des années 1930, des touches de couleurs redessinent les espaces de circulation et les rangements d’un beau 110 m2. Au programme, une géométrie inventive ! Par Lucie Linet – Photos Christoph Theurer

avant

AVANT Un salon de 19 m2 caractérisé par un effet d’arrondi, tracé par trois murs obliques, avec l’atout de trois grandes fenêtres à exploiter.

P

our valoriser cet espace aux pièces habilement remaniées, et caractérisé par le volume particulier du salon entre ovale et cercle, l’architecte CFAI et designer Joseph Grappin a retravaillé la circulation trop compliquée de cet appartement de 110 m2. Il a aussi créé de nombreux rangements intégrés et fait entrer la notion de couleur. Le problème principal résidait dans la situation de la cuisine d’origine, uniquement accessible à partir du vestibule et séparée de la salle à manger par une chambre. Dans son nouveau plan, l’architecte l’a transférée dans la plus petite des trois chambres et a également supprimé les cheminées jugées inutiles. Sans modifier l’attribution des autres pièces, l’espace a bénéficié d’une organisation et d’une orientation plus logique. Le salon, en forme de rotonde, conserve et renforce son rôle d’axe et de pivot. à sa droite, au sud, les pièces de jour profitent de la lumière naturelle. à sa gauche, au nord, deux chambres et leurs salles de bains respectives. La personnalité de la grande entrée augmentée d’un sas est mise en valeur par leur aménagement comme des pièces à vivre. Quant à la couleur, elle sculpte les espaces, les relie entre eux et les rend plus intimes. L’architecte a choisi une palette qui mixe tons vifs et profonds, un bleu intense et un marron foncé inspiré des boiseries hollandaises, un bleu vif venu du XVIIIe, un jaune citron et un vert olive d’esprit pop et moderne. Une réinterprétation chromatique libre de l’œuvre du peintre Piet Mondrian !

112 Le journal de la maison


Le meuble en chêne (haut de 45 cm) alterne ses ouvertures pour éviter un aspect trop monolithique. Décollé à 35 cm du sol, son allure reste aérienne.

Après. Une pièce au galbe accentué par un meuble filant sous les fenêtres. Légèrement décentré, il occupe la moitié de la circonférence de la pièce. à noter, mobilier et accessoires composent avec l’arrondi. lejournaldelamaison.fr 113


jlmguide

[ ava nt/a pr ès ]

L’entrée est meublée comme une pièce à vivre. Le mobilier et les objets décoratifs jouent la carte de la couleur graphique en aplats.

114 Le journal de la maison


Après. Les portes de la salle à manger ont été remplacées par des éléments vitrés plus lumineux. Le sas mènant au salon a été surbaissé et transformé en bibliothèque. Des portes permettent de l’isoler du hall.

avant

AVANT Un vestibule inexploité au volume disproportionné. Les portes revêtues d’un miroir accentuaient cet effet de grandeur.

lejournaldelamaison.fr 115


jlmguide

[ ava nt/a pr ès ]

La cuisine semi-ouverte, en connexion directe avec la salle à manger, est dotée de portes coulissantes camouflées dans l’épaisseur de la cloison.

116 Le journal de la maison


Après. Des rangements sur mesure avec un îlot central qui accueille la plaque de cuisson et la hotte extractible intégrée. Une partie en porte-à-faux est utilisée pour les repas pris sur le pouce.

avant

AVANT Une cuisine éloignée de la salle à manger. Une chambre et son cabinet de toilette en trop. Une bonne exposition à exploiter pour une pièce de jour lumineuse.

lejournaldelamaison.fr 117


jlmguide

[ ava nt/a pr ès ]

Après. Une douche avec bac extra-plat, une grande vasque en CristalPlant® et un rangement composé de trois éléments de dimensions et couleurs différentes, à la manière d’un tableau cubiste.

118 Le journal de la maison

AVANT 1Une salle de bains en bandeau encombrée par une baignoire. à noter, le manque de rangements et la décoration sans aucun style. avant


La chambre principale est personnalisée par un jeu de camaïeu de bleus qui met en valeur la nouvelle circulation et distribution de l’espace.

LES CHOIX DE LA STYLISTE côté Entrée Bureau « Victor », MDF, L100xP60xH84 cm, 699 €, Hartô. Tapis « Nova » en laine tibétaine, 136x136 cm et 159x169 cm, 1 840 € et 2 680 €, Chevalier Edition. Plafonnier « Smithfiled C LED », Ø60 cm, 800 €, Jasper Morrison chez Flos. côté Salon Canapé « Ploum », L170xP94xH66 cm, à partir de 2 715 €, frères Bouroullec chez Ligne Roset. Fauteuils « CH07 », chêne et cuir, L92xP83xH74 cm, 2 922 € l’un, Hans Wegner chez Carl Hansen. Sur le meuble mural, à gauche, lampe « Cesta », Ø 33xH44 cm, 675 €, Miguel Milà, Santa Cole chez Sentou. à droite, écran miroir TV rectangulaire avec bords arrondis, chez OX-Home. Tapis « Criterion I », laine et lin, Ø3,05 m, collection Chroma, 8 910 €, Tai Ping. Table « Ovo », métal peint, 1 650 €, Massimo Lorusso chez Arketipo. côté Salle à manger Suspension « Octo », Ø54 cm, 770 €, Seppo Koho chez Secto Design. Sièges « Elephant Wood », coque en polyuréthane laquée, 505 € l’un, chez Kristalia. Lampe de table « Crayons », Ø23xH53 cm, 415 €, Tom Rossau chez Sentou et Design Ikonik. côté Cuisine Suspensions « Flowerpot VP1 », acier laqué, Ø23 cm, 198 €, Verner Panton chez & Tradition. Plan de travail et crédence en Corian®. éléments de cuisine, garde-manger et îlot sur mesure, réalisation JGS. côté Salle de bains Plan vasque Evo-N by Benedini Associati. Meuble sur mesure recouvert de trois coloris de laque mate, peintures Stone Blue n°86 et Hagge Blue n°30, Farrow & Ball. Peinture Citronnelle EE129, collection états d’esprit de Tollens, réalisation JGS. Robinetterie CEA. côté Chambre Lampe de table « AJ », 770 €, Arne Jacobsen chez Louis Poulsen. Suspension « Bubble Lamp Saucer », 4 tailles, à partir de 320 €, Georges Nelson, par Hermann Miller chez Sentou. Peintures mates Stone Blue n°86, Hagge Blue n°30 et plinthes coloris Tanner’s Brown n°225, le tout Farrow & Ball.

lejournaldelamaison.fr 119


jlmguide

[ r epér age ]

rangement

UN DRESSING DE RêVE Il met nos affaires en ordre et on adore. Mais pour qu’il réponde à toutes nos attentes, choisissons-le tendance et pratique. par caroline wietzel

SHOWROOM. Dressing sur mesure en mélaminé, portes coulissantes en verre transparent, 2 tringles, 6 blocs coulissants, 3 niches, 1 porte-pantalons, 4 étagères, 31 coloris au choix. L 310 cm x H 216 cm x P 72 cm. Prix selon implantation, Schmidt.

120 Le journal de la maison


BICOLORE. Dressing modulable avec portes battantes en mélaminé laqué structuré anthracite et plaquage cœur de noyer, possibilité de dimensions spéciales, existe en 3 autres coloris, L 252 x H 229,6 x P 61,4 cm, « Madera », 5 366 €, Hülsta.

PHOTOs services de presse — schmidt © marc barral baron

V

os pulls parfaitement alignés, vos robes impeccablement suspendues avec, juste en dessous, toutes vos chaussures classées par forme et par saison… Cela ne ressemblerait-il pas à un dressing de rêve ? Mais il faut prévoir un minimum de place. Sur deux mètres carrés, les solutions tiennent plutôt de l’armoire (Ikea). Chez Célio, en jouant sur la profondeur (89 cm vs 60 cm) le dressing devient cabine et il est possible d’y glisser un pied pour accéder à ses effets personnels. Pour une version « confort », mieux vaut tabler sur quatre mètres carrés pour une personne et six mètres carrés lorsqu’il s’agit de faire penderie commune avec sa moitié. à partir de là, vous pouvez envisager toute sorte de configuration. En ligne, si la pièce ne dispose que d’un seul pan de mur. En angle ou en L, s’il s’agit d’optimiser les mètres carrés ou en « face à face » lorsqu’il faut négocier avec une faible profondeur (dans un couloir par exemple). En U, on frôle le luxe avec un accès facilité aux rangements, et pourquoi pas un côté « Madame » et un autre « Monsieur » (Boffi). Mais attention au prix.

Chic, on passe au noir

Après des années de laque blanche et de bois clair, il semblerait

MODULABLE. Dressing sur mesure en panneau placage bois chêne clair et porte coulissante verre fumé, 20 coloris, aménagement intérieur personnalisable, « Imagina », à partir de 690 € le mètre linéaire, Célio.

que le dressing suive la tendance « cuisine » et penche pour les teintes sombres. Pas un chêne ou un wengé, non. Du noir en version mate (ou satinée) et monochrome ultra-contemporaine que l’on retrouve même chez Ikea (Pax). C’est dire ! Plus consensuel, il peut être traité en mélaminé décor bois foncé (Schmidt, Cuisinella) ou se réchauffer d’essence brune comme le noyer travaillé en bandeau toute hauteur (« Madera » Hülsta). Chez Pérène, on mise plutôt sur le verre fumé noir, histoire de garder son dressing à l’œil tout en le fondant discrètement dans la chambre tandis que le textile à toucher peau de pêche teinté « caviar » fait partie des dernières propositions du fabricant de meuble Gautier.

lejournaldelamaison.fr 121


jlmguide

[ r epér age ]

EN VUE. Dressing en mélaminé noir mat avec portes de séparation coulissantes en verre feuilleté fumé noir. Bloc tiroir miroir, penderie télescopique, 1 tringle, 1 porte-pantalon, 1 porte-chaussures, 8 étagères, « Twist », 5 000 €, Ambiance Dressing.

Ouvert ou fermé ?

pantalons se repèrent au premier coup d’œil (Alinéa, Archéa). Et pour peu qu’elles soient organisées façon « boutique » (par couleur, en pile aérées…), les différentes pièces de votre garderobe deviennent aussi déco que des livres dans une bibliothèque. Quelques jolies boîtes pour chaussures ou accessoires, et voilà le dressing qui s’intègre parfaitement dans votre chambre à coucher ou s’impose carrément comme un salon privé, entre la suite parentale et la salle de bains. Désordonné(e)s s’abstenir. Fermé, il met vos vêtements à l’abri de la poussière et de l’humidité (s’il est à proximité de la salle de bains). Reste à choisir le style des portes. Battantes (Ligne Roset), coulissantes (Coulidoor, Elfa), accordéon (Lago)… c’est selon vos envies et la place dont vous disposez.

Au top de l’équipement et de la personnalisation

La différence entre armoire et dressing, c’est l’aménagement inté-

BASIQUE. Portant en composite à base de fibres de bois/plastique, avec roulettes, L 117 x H 148 x P 59 cm, étagère murale, panneau de particule placage frêne teinté noir, « Turbo » et « Ekby Järpen », 40 et 24 €, Ikea.

122 Le journal de la maison

rieur. Quand la première se contente de mixer étagères, tringles et bloc-tiroirs, le second multiplie les astuces et optimise le rangement en répondant à toutes nos obsessions. Distributeur de cravates, porte-chaussures coulissant (Célio) et rack à pantalons (Conforama) pour lui. Tire-jupes, panier à lingerie ou encore coiffeuse pour elle (Lapeyre). Et pendant que les penderies s’inclinent pour mettre à portée de main robes et vestes sans avoir à grimper sur un tabouret, les tiroirs s’équipent de parois transparentes. Pratique, l’éclairage ciblé (spots ou bandeau éclairant placé sous les étagères ou le long des montants) à déclenchement automatique grâce à la présence d’un détecteur de présence lorsque le dressing est ouvert, ou à l’ouverture des portes lorsqu’il est fermé, permet enfin d’y voir clair à toute heure de la journée.

PHOTOs services de presse — ambiance dressing © xtravagant fotolia

Ouvert, le dressing est l’ami des réveils difficiles : pulls, robes ou


Standard

ou sur mesure ?

MASCULIN. Dressing avec panneaux, étagères et tiroirs en mélaminé mélèze avec cadre-structure en aluminium anodisé, ouverture à battant ou coulissant, intérieur personnalisable, design Piero Lissoni, « Antibes », prix sur demande, Boffi.

Bien sûr tout dépend de votre budget. Les kits commercialisés en GSB ou magasins de décoration démarrent à 259 €. S’il est possible de faire évoluer le dressing grâce à ses modules juxtaposables, il est en revanche difficilement personnalisable. Modulaire et fabriqué par des enseignes spécialisées ou des cuisinistes, il offre la possibilité de jouer avec les dimensions (hauteur, largeur, profondeur) de ses différents éléments (étagères, tringles, tiroirs…), les finitions et coloris (à partir de 785 € selon configuration, Cuisinella). Mais si vous souhaitez que votre dressing s’adapte au millimètre près à la configuration de votre pièce et colle parfaitement à votre style, mieux vaut vous tourner vers un agenceur ou un menuisier dont la facture peut grimper jusqu’à 5 000 €. Notez qu’un professionnel prendra en considération tous les problèmes techniques auxquels vous pourriez être confrontés lors de la mise en place de votre aménagement : prises électriques, bouches de ventilation, thermostat d’ambiance…

BOUDOIR. Dressing sur mesure avec structure en mélaminé noir mat et caissons en mélaminé noyer structuré, aménagement intérieur entièrement personnalisable, prix sur demande selon implantation, Pérène.

LINéAIRE. Dressing avec modules de rangement en panneau de fibres de bois finition noire et portes battantes finition bois, aménagement intérieur entièrement personnalisable, L 240 cm x H 224 x P 62cm, « Odéa », à partir de 2 060 €, Gautier.

lejournaldelamaison.fr 123


[ ÉQUIPEMENT ] UN NOUVEAU SOUFFLE

jlmguide

On y pense à l’approche des beaux jours mais un climatiseur c’est moche et ça pollue… Plus maintenant. Le point sur les dernières innovations. PAR CAROLINE WIETZEL

En couleurs. Climatiseur connecté avec capteur de présence, volets de LA CARTE DE LA DISCRÉTION Pour faire rimer écologie avec économies, les der- soufflage indéSi on oublie le climatiseur mobile relativement peu niers modèles intègrent un détecteur de présence et pendants. Existe performant, la plupart des systèmes proposés fonc- passent automatiquement en mode éco pendant votre en rouge, noir, tionnent sur le modèle des pompes à chaleur air/air absence ou, connectés, se pilotent à distance via votre blanc perle, L89x réversible capables de faire du froid et… du chaud ! smartphone ou votre tablette pour gérer au degré H30,7xP22,3 cm. Jusqu’à il y a peu, les unités murales ou en consoles près, et pièce par pièce, la température de la maison. « MSZ-LN », réparties dans la maison ressemblaient à de gros blocs Résultat ? Une réduction de près de 10 % à 30 % de unité intérieure à partir de 983 € en plastique blanc pas très raccord avec nos envies votre facture énergétique (DC Inverter Atlantic). HT, Mitsubishi déco. Les fabricants ont revu leur copie et les derniers Electric. modèles affichent des lignes plus compactes et des DU BON AIR !

TOUJOURS PLUS ÉCOLO ET INTELLIGENT

Avec l’entrée en vigueur du règlement européen

F-Gaz, c’en sera bientôt fini des climatiseurs au gaz R410A (un fluide réfrigérant). Place au R32 moins polluant pour l’environnement et tout aussi performant.

124 LE JOURNAL DE LA MAISON

Mais non, la climatisation ne nuit pas à la santé. Au

contraire, et à condition de nettoyer régulièrement les grilles de soufflage des caissons et d’en changer les filtres tous les six mois, elle contribuerait même à la qualité de l’air intérieur en le débarrassant des poussières, pollens, moisissures, polluants… en suspension. En souscrivant en plus un contrat de maintenance, un professionnel titulaire d’une « attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes » vérifiera la qualité de votre installation.

MITSUBISHI © VINCENT THIBERT

coloris tendance (noir, rouge, gris métallisé…). Pour se fondre totalement dans le décor, reste la solution gainable où tout disparaît dans un faux plafond. Plutôt réservé au neuf ou aux rénovations grand format.


Air sain. Connecté, gaz R-32, purification Flash Streamer, existe en blanc, argent ou noir L79,8xH29,5xP18,9 cm. « Stylish FTXA-AW », unité intérieure à partir de 554 € HT, Daikin.

Interactif. Climatiseur connecté fonctionnant au gaz R-32 avec capteur d’humidité, mode nuit et fonction auto-diagnostic, L88,8xH27xP21,7 cm. « 6e Sens Live », 999 € le kit int./ext., Whirlpool.

PHOTOs services de presse — atlantic © vadim andrushchenko

Programmable. Climatiseur connecté, gaz R-32, détecteur de présence et programmation hebdomadaire, L83,4xH27xP21,5 cm. « Takao M3 », unité intérieure à partir de 580 € HT, Atlantic.

Dans l’entrée. Positionnable au-dessus d’une porte, blocable en mode chaud, volets indépendants, pilotable à distance, L79,9xH29xP19,7 cm. « Mural TE compact », unité intérieure à partir de 472 € HT, Panasonic.

lejournaldelamaison.fr 125


[ ÉQUIPEMENT ] LES ROBOTS SE JETTENT À L’EAU

jlmguide

Fiables et efficaces, les automates électriques pour piscine travaillent pendant que nous profitons de la vie. Mais comment ça marche ? PAR BÉNÉDICTE LE GUÉRINEL

UN PARFAIT ROBOT DE MÉNAGE Non seulement le robot aspire les saletés mais il brosse également les surfaces. La finesse du nettoyage dépend du niveau de gamme de l’appareil. Les modèles entrée de gamme (500 à 800 €) ne traitent que le fond, qui est de surcroît la partie la plus sale de la piscine. Les modèles milieu de gamme (800 à 1 200 €) nettoient le fond et parfois les parois. Quant aux appareils haut de gamme (plus de 1 200 €), ils s’occupent du fond, des parois, des escaliers et même de la ligne d’eau. Ces derniers sont parfois dotés de deux moteurs au lieu d’un, pour répondre aux besoins des bassins plus complexes (équipés de marches, de hautes contremarches, grande surface…). Important : il faut bien veiller à investir dans un robot qui ne soit ni sous-dimensionné ni surdimensionné. CÔTÉ INNOVATION Les marques ne cessent d’améliorer la technologie et les performances de leurs robots. On voit apparaître des appareils avec 3 ou 4 roues motrices, à aspiration cyclonique, avec télécommande (pour demander au robot d’aller nettoyer précisément à tel ou tel endroit, par exemple), avec système intelligent (qui détecte les salissures), solaire (ce robot de surface fonctionne sur batterie et se recharge grâce aux rayons du soleil).

126 LE JOURNAL DE LA MAISON

Brosse à reluire. Tous revêtements et toutes formes de bassins jusqu’à 10x5 m, cassette filtrante, nettoie fond et parois, grosse brosse active, « Dolphin S 100 », 775 €, Desjoyaux.

Automatique ou manuel. Pour liner ou PVC, bassins petits à moyens, câble 12 m, filtre rigide, 3 cycles automatiques, débit 17 m3/h, filtration 180 micromètres. « Drakbot », 349 €, Leroy Merlin.

Comme un ouragan. Aspiration cyclonique, 4 roues motrices pour une parfaite adhérence sur tous les revêtements, grande capacité d’aspiration (filtre 5 L). « RV5300 », 1 450 €, Zodiac.

PHOTOS SERVICES DE PRESSE

Grandes longueurs. Il nettoie fond, parois et ligne d’eau des piscines jusqu’à 12 m, câble 18 m, 2 cycles de nettoyage, livré avec caddy, « Top Access 300 », 999 €, Irrijardin.

UN ROBOT ÉLECTRIQUE ET AUTONOME Il s’agit de robots électriques en 12 volts qui nettoient la piscine de façon totalement autonome, selon un cycle de fonctionnement. Ils sont dotés d’un fil électrique ou d’une batterie pour certains, et sont préprogrammés pour une ou plusieurs durées de cycles de nettoyage. Ils ont leur propre filtre (poche filtrante ou cassette avec tamis). Certains fonctionnent de façon aléatoire, d’autre sont méthodiques (avec ces derniers, la session de nettoyage est plus courte). Quand le cycle est terminé, l’appareil s’arrête tout seul. C’est alors que l’humain intervient pour le sortir de l’eau, vider le filtre, enrouler le câble et ranger l’appareil.


[ BA NC D’ESSA I ] UN BROSSAGE VRAIMENT AU POIL Les technologies embarquées permettent aujourd’hui aux brosses électriques de couvrir tous nos besoins pour une hygiène dentaire adaptée. PAR PAULINE FONTAINE

Précise

Supersonique

Equipée de détecteurs de mouvements, cette brosse à dents se connecte à votre smartphone pour vous guider pendant la durée du brossage afin de n’oublier aucune zone pour une hygiène bucco-dentaire optimale ! Ses fonctionnalités innovantes comprennent un mode blancheur et une brossette ronde 3D White qui aide à éliminer les poches en surface grâce à sa capsule de polissage. Le + : un triple capteur de pression protège les gencives d’un brossage excessif à l’aide d’un voyant lumineux qui vous alerte lorsque la pression est trop forte. « Oral-B Genius », 299 €, Oral-B.

Spécialement conçue pour l’entretien des poches parodontales et des zones inter-dentaires, cette brosse à dents garantit un nettoyage hyper complet ! Sa technologie sonique à haute vitesse (31 000 vibrations/ mn) reproduit le mouvement du brossage manuel. Tandis que la brossette multi-usages à triples bords offre un nettoyage efficace entre les dents, la brossette de précision aux poils extra fins permet d’éliminer la plaque dentaire. Le + : deux modes à choisir, « normal » ou « soft », en fonction de l’état de ses gencives. « EW-DM81-W503 », 60 €, Panasonic.

Offrez-vous un soin personnalisé grâce à ses cinq modes de brossage allant jusqu’à 62 000 vibrations par minute et couvrant tous vos besoins du nettoyage quotidien à l’élimination des taches à la surface des dents en passant par le massage des gencives fragiles. Ses performances lui permettent d’éliminer efficacement la plaque dentaire et d’obtenir un effet blancheur quasi immédiat. Le + : un voyant indique quand il est temps de changer la tête de brosse. Son verre de charge est pratique notamment en voyage et son autonomie va jusqu’à trois semaines. « DiamondClean », 299,99 €, Philips.

Design siliconé

Doux

Kids

Ce n’est pas un modèle classique à poils en nylon. Sa brosse en silicone offre un micro balayage idéal pour les personnes aux gencives sensibles et évite l’endommagement de l’émail ! Sa tête souple et flexible atteint tous les recoins. Sa matière non poreuse est 100 % étanche et résiste à l’accumulation de bactéries. Technologie sonique de 11 000 pulsations haute densité/minute. Le + : sa batterie peut tenir jusqu’à 365 utilisations avec une seule charge, sans oublier ses 16 vitesses variables et son minuteur intégré. « Issa 2 », 169 €, Foreo.

Dotée de la technologie Mouvement Vertical, largement recommandée par tous les dentistes, cette brosse à dents électrique offre une efficacité contre la plaque dentaire tout en préservant les gencives avec un brossage plus doux. La technologie Sonic augmente la performance de mouvements verticaux par rapport à un brossage manuel. Sans compter le nettoyage interdentaire plus efficace. Le + : avec la forme traditionnelle de sa tête, vos habitudes de brossage ne seront (quasiment) pas changées. « Sonic Ultra Clean », 21,50 €, Signal.

Dotée de poils ultrasouples pour les petites bouches, cette brosse à dents électrique est dédiée aux enfants. Compatible avec l’application Disney MagicTimer de Oral-B, aidez vos bambins à respecter le temps de brossage de 2 minutes recommandé. Il suffit de télécharger l’application, de scanner la brosse à dents à l’aide de votre téléphone pour voir les personnages s’animer pendant le brossage. le + : son design ludique est décoré avec les personnages de Star Wars. « Oral-B Kids Star Wars », 15,99 €, Oral-B.

PHOTOS SERVICE DE PRESSE

Smart

lejournaldelamaison.fr 127


jlmadresses

ab

& Tradition andtradition.com Airborne airborne.fr Alexandre Turpault alexandre-turpault.com Alinéa alinea.fr Altreforme altreforme.com AM.PM. laredoute.fr Ambiance Dressing ambiance-dressing.fr Ambiances et Matières ambiancesetmatieres.eu Apparatus Studio apparatusstudio.com Archéa archea.fr Arketipo arketipo.com Arte International arte-international.com Artepy artepy.fr Astier de Villatte astierdevillatte.com Atelier de Steel 21 rue Jean-Jacques Rousseau, 33000 Bordeaux Atlantic atlantic.fr Atmosphère d’Ailleurs atmospheredailleurs.com Ay Illuminate ayilluminate.com B&B Italia bebitalia.com Bacsac bacsac.com Baobab Collection baobabcollection.com Bathroom Graffiti bathroomgraffiti.com

Bed and Philosophy bedandphilosophy.com Bellavista Collection bellavistacollection.com Benedini Associati benedinipartners.it Bernardaud bernardaud.com Bibelo bibelo.com Bien Fait Paris bien-fait-paris.com Blomkal blomkal.com BoConcept boconcept.com Boffi boffi-paris.com Bornn bornn.com.tr Bouchara bouchara.com Bredemeijer bredemeijergroup.fr Broste Copenhagen brostecopenhagen.com Budri budri.com Burov burov.com But but.fr

cde

Caravane caravane.fr Carl Hansen carlhansen.com Carrefour carrefour.fr Carrément Victoire carrement-victoire.com Casa casashops.com Casamance casamance.com Casélio caselio.fr Castorama castorama.fr

DÉCOUVREZ LE CONFORT DE LA FAÏENCE

Ambre

05 JM 18

Un investissement pour la vie.

DIRECT D’USINE

Le TRI-AIR une avancée décisive pour l’environnement. Demandez notre catalogue gratuit sur OLIGER.COM

OLIGER FRANCE - Inventeur fabricant - 40, rue du Stade - 57820 SAINT-LOUIS

CEA ceadesign.it Ceccotti ceccotticollezioni.it Cécile Perrinet-Lhermitte cecile-perrinet-lhermitte.com Célio meubles-celio.fr Chevalier Edition chevalier-edition.com Cinna cinna.fr CK Lighting Design cklighting.com Coedition coedition.fr Cole and Son cole-and-son.com Concept Alu conceptalu.com Conforama conforama.fr Corradi corradi.eu Côté Table cote-table.com Couleurs et Matières couleurs-et-matieres.fr Coulidoor coulidoor.fr CSAO csao.fr Cuisinella ma.cuisinella Daikin daikin.fr Degrenne degrenne.fr De La Fuente brocante-debarras-delafuente.fr Design Ikonik design-ikonik.com Designers Guild designersguild.com Duravit duravit.fr Elfa elfa.com élitis elitis.fr Eno Studio enostudio.fr Esteban esteban.fr Exteta exteta.it

fghi

Farrow & Ball eu.farrow-ball.com Fermob fermob.com Flauty Art 49 route de Bordeaux 33950 Lège-Cap-Ferret Fleux fleux.com Flos flos.com Fly fly.fr Foreo foreo.com Forestier forestier.fr Fornasetti fornasetti.com Foscarini foscarini.com Fragonard fragonard.com Fratelli Boffi fratelliboffi.it Gautier gautier.fr Gervasoni gervasoni1882.it Gifi gifi.fr Giorgetti giorgettimeda.com Greenkub greenkub.fr Greta Magnusson-Grossman chez Made in Design Grosfillex grosfillex.com Gubi gubi.com Habitat habitat.fr Harmony harmony-textile.com Hartô hartodesign.fr Hema hema.fr Hespéride hesperide.com

Heytens heytens.fr HK Living hkliving.nl Home Autour du Monde bensimon.com Hôtel Panache hotelpanache.com Hugues Touton touton-architectes.fr Hülsta hulsta.com Ikea ikea.com Isidore Leroy isidoreleroy.com

jkl

Jalla jalla.com Jan Kath jan-kath.de Jardiland jardiland.com JardinChic jardinchic.com Jean Dubost jeandubost.com JGS jgsdecoration.com Jieldé jielde.com Juniqe juniqe.fr Knoll knoll.com Kristalia kristalia.it Kulchi kulchi.com La Maison Bineau lamaisonbineau.fr La Redoute Intérieurs laredoute.fr La Seigneurie seigneuriegauthier.com Label Bougie labelbougie.com Lacanche lacanche.fr Lago lago.it Lapeyre lapeyre.fr Laure de Sagazan lauredesagazan.fr Laurie Lumière laurielumiere.com Le Bazar Exquis bazar-exquis.com Le Centre élément lecentre-element.com Le Monde Sauvage lemondesauvage.com Lelièvre lelievreparis.com Leroy Merlin leroymerlin.fr Les Ateliers de Boissiers les-ateliers-de-boissiers.fr Les Filles d’Intérieur lesfillesdinterieur.com Les Heures Maison lesheuresmaison.wordpress.com Les Jardins lesjardins.com Lexon lexon-design.com Lhotantique lhotantique.com Lightonline lightonline.fr Ligne Roset ligne-roset.com Linéa Carrelage linea-carrelage-paris.fr Linen Fleury akeostore.com Little Greene littlegreene.fr Lladro lladro.com Lobmeyr lobmeyr.at Louis Poulsen louispoulsen.com LSA lsa-international.com Luc Gaignard lucgaignard.com Luminaire.fr luminaire.fr

mno

Made in Design madeindesign.com Made.com made.com


> 16 JUIN 16 MAI

LA POSTEE OFpFouEr tR out t

*

emen aménag

Vous avez des envies, nous avons des solutions. Dans toutes les pièces de la maison, nous pensons et concevons des solutions d’aménagements personnalisés, sur mesure et adaptés à vos besoins. Nos idées pour optimiser votre espace de vie sont sans limite. Parce que votre intérieur est unique, nos créations le sont aussi. Retrouvez-nous sur archea.fr

A r c h e a

Magic Circus Editions magic-circus.fr Maiori maiori.com Maison Baluchon maisonbaluchon.fr Maison de Vacances maisondevacances.com Maison Émilienne maison-emilienne.com Maison Léone maisonleone.com Maisons du Monde maisonsdumonde.com Manufacture Cogolin manufacturecogolin.com Marie Daâge mariedaage.com Marie-Alix Bouffard 58 rue Condorcet 33300 Bordeaux Market Set marketset.fr Marni marni.com Martinelli Luce martinelliluce.it Massant massant.com Massproductions massproductions.se Max Light maxlight.fr Merci merci-merci.com Misia Paris misia-paris.com Missprint missprint.co.uk Mitsubishi Electric fr.mitsubishielectric.com Moissonnier moissonnier.com Monoprix monoprix.fr Mues Design mues-design.com Nedgis nedgis.com

s ’ o c c u p e

d e

Nivault nivault.com Nobodinoz nobodinoz.com Normann Copenhagen normann-copenhagen.com Oral-B oralb.fr OX-Home ox-home.com

pqrs

Panasonic panasonic.com PaperMint paper-mint.fr Pappelina pappelina.com Paranocta paranocta.com Pérène perene.fr Perrouin perrouin.com Petit Picotin petitpicotin.com Petit Sixième petitsixieme.com Petite Friture petitefriture.com Philips philips.fr Randall Bachner randallbachner.com Renson rensonfrance.fr Rephorm rephorm.eu Ressource Peintures ressource-peintures.com Roche Bobois roche-bobois.com Royal Botania royalbotania.com Russell Hobbs fr.russellhobbs.com Saint-Maclou saint-maclou.com Schmidt home-design.schmidt

t o u t ,

s u r t o u t

Sea Gull Capri seagullcapri.com Secto Design sectodesign.fi Sema Design semadesign-deco.fr Sentou sentou.fr Signal missionsignal.fr Sika Design sika-design.fr Skantherm skantherm.de Society Limonta societylimonta.com Stootie stootie.com Sylvania sylvania-lighting.com

tuv

Tai Ping houseoftaiping.com Tata Naka tatanaka.com The Conran Shop conranshop.fr The Cool Republic thecoolrepublic.com The Invisible Collection

d e

* Pour toute commande, en une seule fois, d’un aménagement d’une valeur minimale de 3500 € TTC (hors frais de livraison), du 16/05/18 au 16/06/18. Offre réservée aux particuliers, limitée à une pose offerte par foyer, non cumulable avec une autre promotion en cours. Voir conditions dans votre magasin Archea participant, liste sur www.archea.fr - TAO - © Visiolab - DR - Prototype non commercialisé.

Solutions d’aménagements créatifs

v o u s .

theinvisiblecollection.com Tikamoon tikamoon.com Tollens tollens.com Trhandy trhandy.com Tribù tribu.com Unopiu unopiu.fr Venini venini.com Véranda Rideau verandarideau.com Verreum verreum.com Victoria + Albert vandabaths.com Vista Alegre vistaalegre.com Vita us.vitacopenhagen.com

wxyz Whirlpool whirlpool.fr Xanlite xanlite.com Zens zenslifestyle.com

Erratum Dans notre numéro 500 daté mai 2018, une erreur s’est glissée dans le reportage Avant/Après de la page 128. Toutes les photos de cette rubrique ont été réalisées par Patrick Sordoillet et non par Didier Delmas comme indiqué. Nous prions nos lecteurs ainsi que Patrick Sordoillet de bien vouloir nous en excuser.

lejournaldelamaison.fr 129


dans le prochain numéro En vente le 8 juin 2018

8, rue Barthélémy Danjou 92100 Boulogne-Billancourt Tél. : 01 85 76 23 41 RÉDACTRICE EN CHEF

Céline Augier

Le Journal de la Maison est édité par RMP SAS au capital de 16 458 890 €, Siège social : 8, rue Barthélémy Danjou, 92100 Boulogne-Billancourt. RCS Nanterre 802 743 781 GÉRANT-DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Pascal Chevalier DIRECTEUR GÉNÉRAL Gautier Normand DIRECTRICE DES RÉDACTIONS Aude Bunetel DIRECTEUR DES OPÉRATIONS Germain Perinet

CRÉDIT PHOTO : FRENCHIE CRISTOGATIN / ST YLISME : CÉLINE HASSEN

gperinet@reworldmediafactory.fr DIFFUSION Dorothée Rourre drourre@reworldmediafactory.fr Tél. : 01 45 19 58 01 GESTION DES VENTES AU NUMÉRO Laetitia Canole, À Juste Titres. l.canole@ajustetitres.fr Tél. : 04 88 15 12 45 FABRICATION Bruno Matillat bmatillat@pgp-media.fr Solène Prevost sprevost@reworldmediafactory.fr ACTIVITÉS NUMÉRIQUES Jérémy Parola jparola@reworldmediafactory.fr RÉDACTION WEB Anne-Louise Sevaux asevaux@reworldmediafactory.fr

ÇA SENT L’ÉTÉ… La déco se fait joyeuse

Des lieux qui fleurent bon la garrigue ou le bord de mer, du mobilier coloré pour égayer terrasse et jardin, des voilages et rideaux à gogo sans oublier stores d’extérieur, barbecues et planchas… Votre jlm vous donne les clés de la parfaite maison de vacances ! Et comme l’été est aussi le temps du fameux « coup de peinture », suivez notre guide pour créer un intérieur haut en couleur… et en harmonie ! Rejoignez-nous sur facebook.com/LeJournalDeLaMaison

130 LE JOURNAL DE LA MAISON

RÉALISATION La Fabreek – Clotilde Delaunay 11, rue Bernard-Jugault, 92600 Asnières Tél. : 01 40 86 78 15 CONCEPTION, COORDINATION Élodie Declerck elodie.declerck@lafabreek.fr CRÉATION GRAPHIQUE Mélanie Gautry PHOTO ET PRODUCTIONS Camille Pillias camille.pillias@sage-comme-une-image.fr SECRÉTARIAT DE RÉDACTION Keiko Catala

Photogravure : PCS. Imprimé par Roto France Impression, 77185 Lognes. Origine du papier : Allemagne Taux de fibres recyclées : 0%. Certification : PEFC. Eutrophisation : 0,009 kg/t°. CPPAP : 0320 K 86160. N° ISSN : 0750-3288. Dépôt légal à parution. Distribution Presstalis. Imprimé en France. © RMP. RMP est une filiale de Reworld Media PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL Pascal Chevalier PUBLICITÉ Reworld Media Factory Pub_rmf@reworldmediafactory.fr

Cécile Béziat cbeziat@reworldmediafactory.fr DIRECTRICE BUSINESS DEVELOPMENT Laurence Gaboury lgaboury@reworldmediafactory.fr CUSTOM SOLUTIONS MANAGER Clémence Martin cmartin@reworldmediafactory.fr DIRECTEUR DES REVENUS PUBLICITAIRES Stève Saleyron ssaleyron@reworldmediafactory.fr DIRECTEUR COMMERCIAL Jean-Noël Chevalier jnchevalier@reworldmediafactory.fr Tél. : 01 85 76 23 77 DIRECTEUR DE PUBLICITÉ Thierry Vimal de Flechac tvimal@reworldmediafactory.fr DIRECTRICE GÉNÉRALE ADJOINTE

Tél. : 01 45 19 58 08 DIRECTRICE DE PUBLICITÉ ADJOINTE Frédérique

Di Manno

fdimanno@reworldmediafactory.fr Tél. : 01 85 76 23 78 DIRECTEUR DE CLIENTÈLE Arnaud Kursner akursner@reworldmediafactory.fr Tél. : 01 45 19 58 47 ADMINISTRATION DES VENTES Marion Doineau mdoineau@reworldmediafactory.fr

Service Abonnement 02 77 63 11 14 Pour toute question concernant votre abonnement, vous pouvez nous contacter en France : Le Journal de La Maison – Service Abonnements - 60643 Chantilly cedex ou par e-mail à abo.journaldelamaison@ediis.fr. Tarif France (1 an/9 numéros) : 30 €. Étranger (hors Belgique et Suisse) : (00) 33 2 77 63 11 14 ou par e-mail à abo.journaldelamaison@ediis.fr. Envoyez vos coordonnées complètes avec le règlement. Belgique : à Partner Press, route de Lennik 451, 1070 Bruxelles. Tél.: (02) 556 41 40. Tarif Belgique (1 an/9 n°) : 30,49€. Suisse : à Dynapresse Marketing S.A., 38, av. Vibert, CH 1227 Carouge. Tél. : 02 23 08 08 08. Fax : 02 23 08 08 59. E-mail: abonnements@dynapresse.ch. Tarif Suisse (1 an/9 n°) : 45 CHF. Site : www.journaldelamaisonabo.com Service vente anciens numéros : 02 77 63 11 14 Le Journal de la Maison, 60643 Chantilly cedex.


LE FORUM DES FEMMES ENTREPRENEURES CRÉER SA BOITE

ELLES ONT OSÉ JULIE DAUTEL

VALÉRIE MAS

INGRID MAISONNEUVE -CHAINE

NELLY MEUNIER

FONDATRICE DE ZEPHYR SOLAR

FONDATRICE DE WENOW

FONDATRICE DE SHOPILES

FONDATRICE DE HOPENFAMILY

UNE IDÉE EN TÊTE OU DÉJÀ STARTUPPEUSE ?

Venez booster votre ambition, nourrir votre réflexion, développer votre réseau, échanger avec des roles modèles, trouver un accompagnement et des financements…

LES DATES À RETENIR BORDEAUX 26 MARS 2018

LYON

25 AVRIL 2018

TOULOUSE 17 MAI 2018

STRASBOURG 7 JUIN 2018

PARIS

MARSEILLE

20 SEPTEMBRE 2018

28 JUIN 2018

JOURNÉE DE CLÔTURE

ÉLECTION DES 3 LAURÉATS AUX BE A BOSS AWARDS

Inscription et candidature sur www.be-a-boss.com En partenariat avec

Partenaires média

Organisé par

.


VOS PLUS BELLES NUITS SONT SIGNÉES GRAND LITIER FRANCIS HEURTAUT & CONSULTANTS. Photo non contractuelle. Stylisme www.harmony-textile.com - www.sergelesage.com

®

Assurance Confort

La garantie des experts. www.ac.grandlitier.com

90/mois* €

Payez en 10 fois sans frais 900€ x 10 mois Soit 900€ après apport de 222€ dont 6€ d’Éco-part

le matelas en 160 x 200 Dimension recommandée

Matelas DUVIVIER “CAMPOLINA”

Assurance Confort

La suspension ressorts ensachés validée par nos experts Grand Litier, vous assure un soutien parfaitement équilibré et renforcé en zone lombaire. Les matières de garnissage, comme la soie et la laine garantissent une ventilation optimale été comme hiver. (Coutil stretch 15% viscose, 85% polyester. Epaisseur totale 28 cm). Descriptif complet sur www.grandlitier.com

VOTRE BIEN-ÊTRE COMMENCE ICI

100 magasins sur grandlitier.com Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

*Exemple : pour un crédit accessoire à une vente d’un montant de 900 € après apport personnel de 222 €, soit un montant à financer de 1122 €, vous remboursez 10 mensualités de 90 € hors assurance facultative au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0% (taux débiteur fixe de 0%). Le montant total dû est de 900 €. Le montant de l’achat à crédit est de 1122 €. Le coût mensuel de l’assurance est de 2,10 € et s’ajoute

aux mensualités ci-dessus. Le Taux Annuel Effectif de l’Assurance est de 5,178%. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 21 €. Assurance souscrite auprès de CACI Life Limited et CACI Non Life Limited et Fidélia Assistance. Le coût du crédit est pris en charge par votre magasin Grand Litier. Cette publicité est diffusée par votre magasin Grand Litier en qualité d’intermédiaire de crédit non exclusif dont CA Consumer Finance. Il apporte son concours à la réalisation d’opérations de crédit à la consommation sans agir en qualité de Prêteur. Offre réservée aux particuliers, vous disposez d’un droit de rétractation. Sous réserve d’acceptation du dossier de crédit par Sofinco. Sofinco est une marque commerciale de CA Consumer Finance. SA au capital de 554 482 422 € – Rue du Bois Sauvage – 91038 Evry Cedex, 542 097 522 RCS Paris. Evry intermédiaire d’assurance inscrit à l’ORIAS n° 07008079 consultable sur www.orias.fr.

vfjm55555  
vfjm55555  
Advertisement