Page 1


170

&Décoration Art n° 532/Mai/juin 2018

RepoRtage

Une rénovation astucieuse

Vos rendez-vous du temps 9 air L’esprit Mai 68 24 exposition « L’art au service du pouvoir – Napoléon Ier et Napoléon III », à Rueil-Malmaison

livres 26 beaux Design italien et art de vivre français

28 L’actualité

brocante

32 tendance Le retour du macramé de détails 34 revue Barbecues nomades 38 talent Les créations en corde de Véronique de Soultrait

40 Dites-le avec des fleurs ! carnet d’archi 42 Marion Lanoë, sur le web

le passé recomposé

Nos reportages privée de la maison d’Alvar Aalto 46 Visite près d’Helsinki, la résidence applique les principes chers à l’architecte : fonctionnalisme et ouverture sur la nature.

Une meulière éprise d’art 64 près de paris, une maison de charme a été restaurée dans un esprit à la fois moderne, authentique et artistique.

Une bastide en quête d’épure 82 au cœur d’un jardin provençal, une bâtisse du XVIII siècle affiche e

une belle sobriété, entre matériaux de qualité et détails soignés.

urbaine 108 ÀOasis Bordeaux, Sophie et Jean se sont construit une demeure sur mesure, dans un esprit art déco et adaptée à leur art de vivre.

Un écrin en béton 130 près de toulouse, une villa contemporaine est réchauffée par une décoration colorée, fantaisie et résolument design.

Une bourgeoise au goût du jour 152 en Bretagne, une construction des années 1920 s’est refait une beauté en préservant les vestiges de son passé fastueux.

Une rénovation astucieuse 170 près de Lyon, deux architectes ont transformé une maison © Frenchie Cristogatin

ancienne en un lieu de vie coloré et chaleureux.

CMYK / .e

Rejoignez-nous sur facebook.com/artetdeco retrouvez-nous sur instagram

n

cebook “f ” Logo

ain Proch … numéro in le 20 ju 8 1 20

5


LE BEAU COMME SOURCE D’INSPIRATION


140

&Décoration Art n° 532/Mai/juin 2018

DoSSIeR

Pool houses : un espace à inventer

Nos dossiers suspensions : sculptures lumineuses 56 Formes et matières rivalisent de créativité et d’élégance pour éclairer nos intérieurs avec majesté.

en vert 74 symphonie Rafraîchissant, apaisant ou tonique, le vert fait souffler une brise printanière sur la déco.

cuisines écolos 92 10 Matériaux recyclables, bois écocertifié, économies d’énergie… Voici 10 réalisations respectueuses de l’environnement.

table pour réunir sa tribu 118 une Charme, vintage, contemporain ou scandinave, l’important est qu’elle soit assez spacieuse pour accueillir famille et amis.

houses : un espace à inventer 140 pool Loin du simple local technique, les pool houses créent un univers enchanteur pour vivre et se détendre près de la piscine.

l’effet pierre ! 160 Jouez Marbre, ardoise, brique, pierre naturelle ou reconstituée grimpent sur les murs ou habillent le sol avec style.

Jardins verticaux 180 Inspirez-vous de ces réalisations originales aux vertus écologiques, idéales pour apporter un peu de nature en ville.

DŽcouvrir Les trésors de la baie de Saint-Brieuc 190 entre le cap Fréhel et paimpol, ce concentré de Bretagne égrène paysages naturels, cités de caractère et stations balnéaires.

SeRVice LecteURS abonnez-vous .........................................129 Notre carnet d’adresses ..........................205 Contactez la rédaction ............................210

retrouvez aussi art&décoration sur ipad*

SUppLémentS RégiOnAUx Retrouvez l’actu déco de votre région après la page 210.

*sur les applications Relay et le Kiosque à télécharger sur l’App Store

en couverture : Un décor élégant où les matériaux authentiques comme le bois et la pierre sont réchauffés par des accessoires colorés. Stylisme, Céline Hassen. Photo, Frenchie Cristogatin. Lire notre reportage page 82. Photo couverture régionale « La baie de Saint-Brieuc », Christophe Rouffio.

certifié peFc/pefc-france.org

Un encart abonnement est jeté dans les éditions Suisse romande et France, hors abonnés. Un supplément « Carnet d’archi » de 52 pages est posé en 4e de couverture des exemplaires kiosques de France métropolitaine. Une invitation valable pour 2 personnes au Salon Art&Déco Lyon est jetée dans les exemplaires kiosques d’AuvergneRhône-Alpes et posée en 4e de couverture des exemplaires abonnés Auvergne-Rhône-Alpes. Ce numéro comporte des envois de correspondance pour la France métropolitaine et les DOM-TOM.

© Edith Andréotta

Papier provenant majoritairement d’Italie 0 % de fibres recyclées, papier certifié PEFC. Eutrophisation : Ptot 0.018 kg/T

© ADAGP Paris 2018, pour les œuvres de ses membres.

7


© Oliver Fritze

PeiNtUre À l A CHAUX

www . ressource - peintures . com

MAISON DE VACANCES X RESSOURCE Héritière d’une tradition des minéraux et pigments naturels, la peinture à la chaux Ressource réinvente votre intérieur au gré de la lumière et des textures. Nouvelle collection en collaboration avec Maison de Vacances : des teintes inédites vous invitent au voyage dont Finca, Bardenas, Sienne, Cadix, Cordoue, Chianti, Cyprès, Cèdre. FABRICANT FRANÇAIS


AIR DU TEMPS

l’esprit

mai 68 il y a cinquante ans, étudiants et ouvriers étaient dans la rue pour faire bouger une société corsetée. retour sur les pièces de design emblématiques de l’époque et leurs héritières d’aujourd’hui, toujours pop.

DR

séleCTion stéphanie huré eT karine villame.

Tapis « Carioca », en coton tissé main, 170 x 240 cm, 980 €, Toulemonde Bochart sur Camif.fr

9


AIR DU TEMPS Fleur de soleil

effet d’optique

Suspension « Flowerpot », en aluminium laqué, câble en textile, Ø 23 x H 16 cm, 215 €, design Verner Panton (1968), & Tradition, chez Fleux.

Tapis « Malmo », en polypropylène, 120 x 170 cm, 40 €, Fly.

repos zen

Banc « Arthur », structure en métal, assise en tissu ou cuir, H 48 x L 180 x P 90 cm, à partir de 3 832 €, design Attilio Zanni, Bellavista Collection.

LÕORANGE

a le vent en poupe, comme le plastique et les finitions laquées. Oriental

Vases « Abarqu », en verre soufflé, H 9,5 à 19 cm, 40 € les 3, Fragonard.

le bureau « ozoo »

mythique

Téléphone à cadran, rotatif, sonnerie authentique, compatible avec service téléphonique actuel, 80 €, Persona Grata.

totem

Lampe « Saturn », en verre soufflé, marbre gris, bronze et bois, H 50 x L 16 cm, 550 €, design Vanessa Mitrani, Roche Bobois.

acidulée

Commode « Visthus », en panneaux de particules, panneaux de fibres de bois, bords en plastique, peinture acrylique, H 126 x l 63 x P 49 cm, 129 €, ikea.

DR

Structure en résine polyester laquée, bureau, H 72 x L 110 x P 72 cm, 1 480 €, chaise, H 72 x L 46 x P 46 cm, 690 €, design Marc Berthier (1968), Roche Bobois.

SUITE PAGE 12

En fond, tissu « Idylle à Rio », en lin, l. 134 cm, 142 € le mètre, Misia.

10


Crédits photos : LAFUMA Mobilier / Pierrick Verny

Délicieuse insouciance

POURQUOI NE PAS PROFITER DE LA VIE ? L’audace du trait, l’épure de la forme : un design affirmé, mû par un instinct de fonctionnalité et de confort absolu.

Lafuma-mobilier-privilege.com


AIR DU TEMPS

la lampe « cobra »

rayonnant

Champagne !

Pied galbé formant un vide-poche, structure en résine, finition brillante, Ø 40 x H 40 cm, 964 €, design Elio Martinelli (1968), Martinelli Luce sur Lightonline.fr

Miroir « Makaleng », en bambou, Ø 30 cm, 13 €, Maisons du Monde.

Tabouret « Cryptogamme Pop », structure en résine polyester laquée, assise pure laine, Ø 40 x H 51,5 cm, 550 €, design Roger Tallon (1969), sentou.

Gourmande

Brique à rôtir, en céramique, H 21 x L 41,5 x l. 27,5 cm, 120 €, Émile Henry.

LE ROTIN

signe son grand retour, rythmé par des rouges et des bleus électriques.

Graphiques

Assiettes « Cap Moderne Line & Dot », en céramique, grand modèle, Ø 27 cm, 18 €, assiette à dessert, Ø 21 cm, 16 €, The Conran Shop.

Cocon

Banquette « Léontie », en rotin, H 97 x L 132 x P 82 cm, 299 €, Tikamoon.

estival

Carafe et verres, en verre gainé d’osier, carafe, 20 €, gobelet bas, 4 €, gobelet haut, 5 €, Monoprix.

Dédoublé

Quadrillé

Coussin « Les Amoureux de Colette », en lin et coton, 40 x 60 cm, 49 €, Jalla.

DR

Verre « Précieux », double paroi, en verre borosilicate, 13 cl, 42 € les 6, Alinéa.

SUITE PAGE 14

En fond, papier peint « Bloom », en intissé mat, en série limitée, l. 50 cm, 144 € le mètre, design Michaël Cailloux pour The Invisible Collection.

12


COMMUNIQUÉ

présente

“ L’expérience n’est rien

d’autre qu’une somme d’expériences.

Emmanuel RUBIN, co-fondateur du Fooding, journaliste et critique gastronomique pour BFM, Le Figaro et Le Figaroscope.

ENTRETIEN AVEC EMMANUEL RUBIN, JOURNALISTE, CRITIQUE ET HOMME DE GOÛT. À quand remontent vos premières critiques ? Mes parents étaient restaurateurs, je suis un enfant de la casserole ! À 11 ans, je notais mes impressions sur un petit cahier, sans penser en faire mon métier. J’ai donc commencé très jeune. Vous comparez parfois les restaurants à de petits théâtres. Le restaurant est un décor où des acteurs interprètent une carte midi et soir, pour un public chaque fois différent, une ambiance nouvelle. La difficulté et l’enjeu consistent à être le plus régulier possible. La représentation peut être influencée par la météo, l’humeur de la salle, parfois celle du chef. Dans tous les cas, le spectacle doit continuer. Vous avez déclaré « J’aime, j’aime pas, ça ne suffit pas. » Que voulez-vous dire ? Tout le monde a un avis, et c’est bien légitime. Mais un avis n’est pas une critique. Un critique essaie de voir au-delà de son goût personnel, il tente d’expliquer pourquoi il aime ou n’aime pas. Cela requiert un apprentissage, une culture, un raisonnement, une construction d’expériences. Très loin d’un simple avis.

Faut-il posséder une longue expérience pour être un bon critique ? L’expérience n’est rien d’autre qu’une somme d’expériences. François Simon, l’homme qui m’a appris le métier, avait une phrase extraordinaire : « Un bon critique

gastronomique c’est une personne qui, après avoir pioché midi et soir pendant 20 ans dans différentes corbeilles de pain, commence à savoir ce qu’est un bon pain. »

“ La techno et la gastronomie, c’est une histoire d’amour. ” Si vous deviez définir ce qu’est un bon repas ? Lorsque j’ai cofondé le Fooding, nous disions: un bon repas est un mélange de cuisine et d’expérience, un équilibre entre l’assiette et l’ambiance. La rencontre de ces deux mots, « food» et « feeling », a créé le « Fooding ».

La créativité des chefs est-elle liée à l’innovation technologique ? La techno et la gastronomie, c’est une histoire d’amour ! C’est essentiel. La cuisine relève de l’intelligence de la main. Et le prolongement de la main, c’est l’outil. Prenons l’exemple de la cuisson vapeur : elle a révolutionné le goût et la manière de respecter l’intégrité même d’un légume, sa texture, sa saveur réelle, jusqu’à son esthétique en valorisant ses couleurs. Pour un critique, bien connaître ces évolutions est primordial, car elles vont immédiatement venir infuser son assiette et donc son propos.

Dans les années 1980, Miele révolutionna l’univers de la cuisson en proposant le premier four vapeur à usage domestique. Quelques années plus tard, la marque allemande s’est, comme à son habitude, nourrie des expériences de ses clients pour innover et créer des fours vapeur combinés. Véritables surdoués, ces fours offrent au sein d’un même appareil toutes les fonctions d’un four traditionnel et d’un four vapeur. Les deux fonctions combinées permettent la réalisation de plats croustillants à l’extérieur et juteux à l’intérieur. Mieux encore, vous pouvez réaliser vos recettes gourmandes sans transfert d’odeurs entre les aliments.


AIR DU TEMPS en transparence

Vase en verre, Ø 13,5 x H 20 x P 8 cm, 42 €, Home Autour du Monde.

Douceur en duo

Le rose

Flower power

Canapé « Dou », revêtement 100 % polyester, pieds en chêne finition huilée, H 86 x L 204 x P 87 cm, 600 €, Fly.

Mug « Fleur », en porcelaine, Ø 8 x H 9 cm, 2 €, C’est deux euros.

en voit de toutes les couleurs et les fleurs prennent le pouvoir ! réversible sanguines

Peintures acryliques mates « Rose Carmine » et « Raspberry », coll. « The Real Vintage Collection, The 1970’s Colours », Patrick Baty, 35 € le litre, Ressource.

Boutis « Velouté », velours de coton, 130 x 160 cm, 66 €, Fly.

peace & love

Assiette « Lotus », en opale, 32 € le service de 18 pièces, Arcopal sur Latabledarc.com

en relief

Bol « Facette », en grès, Ø 14 cm, 2,60 €, Novastyl.

le fauteuil « pumpkin »

tricolore poétique

Soliflore « Flos », en hêtre, Ø 12 x H 16 cm, 38 €, Y’A Pas Le Feu au Lac.

Bonbon d’enfance

Coussin de sol « smarties », en feutre, Ø 33 cm, 42 €, Muskhane.

Refroidisseur de vin « Terra », en terre cuite, Ø 12,5 x H 20 cm, 42,80 €, design Jansen+Co, Serax. DR

Modèle en tissu, mousse polyuréthane moulée sur structure en ABS, H 70 x l. 105 x P 83 cm, à partir de 1 426 €, design Pierre Paulin (1971), Ligne Roset.

SUITE PAGE 16

En fond, papier peint « Vintage Flowers », panneau de 200 x 300 cm, 149 €, design Inke Heiland, The Collection.

14


Si les cuisines équipées en Miele sont toujours plus belles et performantes, c’est parce que nous nous inspirons de vos expériences au quotidien. Nous pouvons alors vous proposer des appareils pour la cuisson, le lavage ou la conservation, dotés des meilleures technologies, d’un design d’exception et d’une longévité inégalée qui répondront toujours à vos envies et à vos exigences. Miele. Immer Besser.*

www.miele.fr

* Toujours mieux

Toute notre expérience pour que la vôtre soit inoubliable.


AIR DU TEMPS Fil de lumière

Lampe « Wire », en acier chromé, abat-jour plastique, Ø 30 x H 40 cm, 570 €, design Verner Panton (1972), La Boutique Danoise.

en lignes

Verres « Parade », en verre, 32 cl : H 12,1 cm, 27 cl : H 9,3 cm, coloris bleu, vert, orange, jaune, 1,80 € l’un, Luminarc.

stylisée Feuillage

Housse de coussin en coton, 50 x 50 cm, 21 €, PB Home.

L’ACIER

Lampe « Snoopy », marbre blanc et métal verni, en édition limitée, L 39,4 x H 36,9 cm, 1 008 €, design Achille et Pier Giacomo Castiglioni (1967), Flos, chez The Conran Shop.

modulable

s’affiche chromé et flirte sans entraves avec le marbre et le noir.

Patères « Simplex » aux allures d’alvéoles, en acier laqué, H 18 x L 14,5 cm, 80 € la série de 3, design Sebastian Bergne, Tolix.

Géométrique

Bubbles

lampadaire « niagara », en inox poli et verre soufflé transparent, H 171 cm, abat-jour : Ø 50 x H 35 cm, 1 610 €, les Héritiers.

Carreau de ciment « Square », 20 x 20 cm, 78 € le m2, design Thomas de Lussac, Charme & Parquet.

tripartite

Coussin « échec et Mat », en velours, 30 x 50 cm, 96 €, Maison sarah lavoine.

porte-bonheur

la table « platner »

Plateau en marbre Calacatta, piètement faisceau de fils d’acier cintrés sur cadres en acier profilé, Ø 137 x H 70 cm, 7 188 €, design Warren Platner (1966), Knoll.

DR

Bougie « Mamounia », porcelaine de Limoges, couvercle en laiton, Ø 9 x H 11 cm, 95 €, L’Objet, en exclusivité au Printemps.

luxueux

Fauteuil « Lips », structure métallique et revêtement en cuir, H 94 x l. 95 x P 88 cm, 5 985 €, design Carlo Colombo, Arflex.

SUITE PAGE 18

En fond, papier peint « Woodstock », l. 52 cm, 115 € le rouleau de 10 m, coll. New Contemporary Two, Cole & Son chez Au Fil des Couleurs.

16


TOPS ON TOP A product designed by Cosentino®

Cindy Crawford sur un plan de travail Silestone®

Couleur: Eternal Calacatta Gold

On Top Découvrez en plus sur silestone.com

| Suivez nous sur F T ò

Expérimentez le nouveau toucher doux extra mat

COSENTINO FRANCE Rue d’Alembert,3, St Michel Sur Orge, Essonne 91240, T: +33 (0)1 69 46 53 10, paris@cosentino.com


AIR DU TEMPS psychédélique

vitaminée

Lampe « Nessino », en polycarbonate, Ø 32 x H 23 cm, 150 €, design Giancarlo Mattioli et Gruppo Architetti Urbanisti Città Nuova (1965), Artemide.

Tapis modulable « Reform II », en laine, sur mesure, 1 395 € le m2, design Lim + Lu, Tai Ping.

Japonisant

Verres « Lucky », en verre soufflé, Ø 8,7 x H 9,3 cm, 6 € et Ø 8,2 x H 14,5 cm, 7 €, Habitat.

LÕESPRIT POP

souffle partout, sur l’art, le mobilier, les objets, les couleurs… Contrastées Peintures « Carmine » et « Canton », Absolute Matt Emulsion, 42 € le litre, Little Greene.

enveloppant

Fauteuil « Toa », finition tissu coton rose, H 107 x l. 82 x P 92 cm, à partir de 2 352 €, design Rémi Bouhaniche, Cinna.

Cerclées

Assiettes à dessert « Bonheur », en faïence, Ø 22 cm, 9 € l’une, Jardin d’Ulysse.

effet 3D

Coussin « Giovanni », en laine, brodé main, 50 x 50 cm, 98 €, Toulemonde Bochart.

Fuselée

Lampe à lave « Jarva », en verre et synthétique, H 40 cm, 34 €, Luminaire.fr

le rangement « componibili »

Assiette « Fiesta à Valparaiso », en porcelaine, assiette plate, 13 €, assiette à dessert, 12 €, Geneviève Lethu. En fond, papier peint « Chevron », l. 52 cm, 95 € le rouleau de 10 m, coll. III, MissPrint chez Au Fil des Couleurs.

18

SUITE PAGE 20

DR

Cible

Élément modulable 3 compartiments, en ABS, existe en 10 coloris, Ø 32 x H 58,5 cm, 121 €, design Anna Castelli Ferrieri (1968), Kartell chez Made in Design.


change_

LE VÉGÉTAL DEVIENT GOURMAND ! SON SECRET ? UNE INCROYABLE TEXTURE BRASSÉE À BASE DE BON DÉCOUVREZ TOUTES NOS SAVEURS SUR ANDROSVEGETAL.FR


AIR DU TEMPS Jeu de cercles

Tissu « Ocean Drive », en soie, l. 139 cm, 150,80 € le mètre, Misia.

Granny

Coussin « linaza », en lin, 45 x 45 cm, 47 €, linen Fleury by Akeo.

esprit lanterne

suspension « Chouchin », en verre soufflé laqué, Ø 40 x H 31  cm, à partir de 483 €, design ionna Vautrin, Foscarini.

au naturel

Mug « Poissons » et bol uni, en grès, 10 € et 9 €, au Printemps de la Maison.

Le vert

est pomme et file le parfait amour avec la palette des ocres et marron. rafraîchissant

Pichet pastèque, en faïence, Ø 18,5 x H 20,5 cm, 75 €, Home Autour du Monde.

Orientée

Lampe « Funky », en métal, Ø 15 x H 40 cm, 39 €, Sema Design.

vagues précieuses

Armoire « Burle », marqueterie en bois et laque, H 129 x L 234 x P 53 cm, en édition limitée, 18 635 €, Oitoemponto chez The Invisible Collection.

élégante

Console « Python », en érable sycomore, H 85 x L 115 x P 45 cm, 6 990 €, Labo Voluptas chez Empreintes.

le tabouret « tam tam »

En fond, papier peint « Zig Zag Multicolore », intissé métal vinyle, l. 104 cm, 336 € le rouleau de 6,60 m, Missoni Home.

20

SUITE PAGE 22

DR

Flammées

Assiettes à dessert « Kaléidoscope », en porcelaine peinte à la main, à partir de 84 € l’une, Marie Daâge en exclusivité au Printemps de la Maison.

En plastique, existe en 18 coloris, Ø 30 x H 45 cm, 22 €, design Henry Massonnet (1968), Stamp Edition chez Made in Design.


AIR DU TEMPS Folk

évasée

Assiette mignardise « Marguerite », en faïence, Ø 12,5 cm, 12 €, Gien.

Suspension « Semi », en métal émaillé, Ø 47 cm, 406 €, design Claus Bonderup et Torsten Thorup (1968), Gubi chez Made in Design.

au chaud

Théière, en porcelaine et tricot, H 26 cm, 120 €, Marc Albert chez Empreintes.

LE JAUNE

, plus acidulé que jamais, révolutionne le noir trop sage. Berbère

Tapis « Ben Ourain », en laine, à partir de 70 x 120 cm, 216 €, Brun de Vian-Tiran.

la chaise longue « soft pad »

En cuir et aluminium, inspirée par le réalisateur Billy Wilder, H 51 x L 192 x 45 cm, 5 180 €, design Charles & Ray Eames (1968), Vitra.

mordoré

Gobelet en verre doré, soufflé bouche, Ø 6 x H 10 cm, 20 €, The Conran Shop.

entrelacs

Housse de coussin « Curved Tile», en lin brodé, 45 x 45 cm, 97 €, The Conran Shop.

solaire

Guéridon « Élysée », plateau médium laqué, Ø 50 x H 44,5 cm, 606 €, design Pierre Paulin (1971), Ligne Roset.

Côtelée

Chaise « Dunkan », en velours, pieds en métal. L 43 x H 79 x P 50 cm, 100 €, Conforama.

noir et or

DR

Tasse « Oiva Unikko », en faïence, 400 ml, 19,50 €, et bol 500 ml, 25 €, Marimekko sur Connox.fr En fond, tissu « Foloi », en lin imprimé, l. 137 cm, 95 € le mètre, Jim Thompson chez Pierre Frey. Tous les prix sonT donnés à TiTre indicaTif. carnet d’adresses page 205

22


Le printemps du sur mesure En avril, mai et juin, les prix sont doux pour aménager sur mesure votre intérieur avec notre collection MEGA-DESIGN.

06190 Roquebrune-Cap-Martin, Henri Canu • 18000 Bourges, Meubles Gordet • 31120 Portet-Sur-Garonne, SAS Meubles Cerezo • 34970 Lattes, Art et Volume • 35760 Rennes-Montgermont, Meubles Design Intérieur • 41350 St. Gervais La Forêt, Ébénisterie Darnault • 44350 Guerande, Casaligne Cuérande • 4900 Angers, Samo • 56002 Vannes, Blanche-Duault Décoration • 60200 Compiègne, Meubles Ruggeri • 64320 Idron-Pau, Meubles Laclau • 68126 Bennwihr – Gare, Antony, la boutique du composable • 68130 Altkirch, Altkirch Mobilier • 69003 Lyon, Raoul Bruyère • 75012 Paris, Maison Noel • 75015 Paris, L’Armoire Universelle • 80000 Amiens, BRL Jean Bienvenu • 85000 La Roche Sur Yon, Billaud • 94100 St. Maur-des-Fossés, Omnimeubles

www.huelsta.fr


© Fondation Napoléon – Patrice Schmidt

2

ATELIER GROGNARD

4

© Fondation Napoléon – Patrice Schmidt

3

Les Arts et L’empire Plus de 200 œuvres et objets d’exception mettent en lumière le rôle « médiatique » de l’art sous les règnes de Napoléon Ier et Napoléon III. texte Pascale ThuillanT.

A

près la proclamation de l’Empire, le sacre de Napoléon Ier, le 2 décembre 1804, donne le ton du nouveau régime. Le souverain renoue avec la grandeur de la monarchie. Cinquante ans plus tard, son neveu Louis Napoléon Bonaparte, alias Napoléon III, lui emboîte le pas. À la suite du coup d’État de 1852, il restaure l’Empire et épouse, en grande pompe, Eugénie de Montijo, en 1853. À partir de l’évocation de ces cérémonies fastueuses et légitimatrices, l’exposition de Rueil-Malmaison poursuit le parallèle entre les deux souverains. Car les deux Napoléon ont su, dès le début de leurs règnes respectifs – de 1804 à 1815 et de 1852 à 1870 –, associer les arts à leur pouvoir pour se forger une image officielle et mettre leur gloire en valeur.

Cette approche de l’art du XIXe siècle transcende l’histoire des styles Empire et Napoléon III pour s’ancrer dans la grande histoire à travers des portraits officiels, la splendeur de la salle du trône, la présence de l’art dans les palais, etc. Autant de domaines qui convoquent la peinture, l’architecture, l’ébénisterie, l’orfèvrerie, la tapisserie et les noms de Gérard, David, Sèvres, Odiot, Jacob-Desmalter… L’exposition dévoile également les coulisses de cette politique artistique à travers le rôle de la Maison de l’empereur. Constituée de l’entourage proche du souverain, cette institution héritée de la monarchie se chargeait d’organiser la vie de la cour, le quotidien du souverain et les commandes faites aux artistes, qui étaient ainsi contrôlés de très près.

.

Du 13 avril au 9 juilleT, « L’art au service du pouvoir – NapoLéoN ier et NapoLéoN iii », ateLier GroGNard, 6, aveNue du château–de-MaLMaisoN, 92500 rueiL-MaLMaisoN. téL. : 01 47 14 11 63 et www.rueiLscope.fr

24

1. Pierre François Léonard Fontaine et Charles Percier, Le Serment, 1804, dessin aquarellé. 2. Paire de jumelles de Napoléon III, Second Empire. Émail, peinture, nacre, écaille, bronze doré, ivoire. 3. Flacon à sels au chiffre de l’impératrice Eugénie, vers 1860. Cristal, or, diamants, perle, rubis, émeraude, jaspe. 4. Jean-Baptiste Jacques Augustin, Portrait de l’impératrice Joséphine, 1800, miniature sur ivoire.

© fondation Napoléon – patrice Maurin-Berthier

1

© fondation Napoléon – patrice Maurin-Berthier

EXPOSITION


beaux livres

© DR

© Vincent Thibert / Flammarion

Dans cette bâtisse du Vexin normand où il aime aller passer ses week-ends, Pierre Sauvage a voulu reconstituer l’ambiance d’un cottage anglais.

© DR

© Beppe Brancato

Reportage « Back to the roots » lié à l’interview de l’architecte chinois Zhao Yang. Maison conçue par Arno Brandhuber à Scopello, en Sicile.

deSign italien

et art de vivre français

Modernité à l’italienne ou art de vivre à la française ? Les deux modèles sont tous les deux d’actualité, comme en témoignent une monographie sur Cassina d’une part, et un ouvrage sur la maison Casa Lopez, d’autre part.

TexTe Pascale thuillant.

S

ortie pour les 90 ans de Cassina, la monographie This Will Be the Place associe réflexion théorique et belles images. Au sommaire, cinq personnalités de l’architecture et du design analysent les nouveaux modes de vie et leur impact sur l’avenir de l’habitat. Leurs idées telles que la flexibilité et l’hybri­ dation de l’espace, l’équilibre entre le naturel et l’artificiel, l’effa­ cement de la sphère privée, la part de l’art ou l’appartenance à un univers interconnecté, ont donné naissance à cinq repor­ tages photographiques montrant le mobilier de l’éditeur dans différents contextes, depuis les rééditions de pièces iconiques de Le Corbusier jusqu’aux derniers canapés de Konstantin Grcic ou de Patricia Urquiola. Autre ambiance chez Casa Lopez, le spécialiste du tapis d’Occident. À la tête de l’enseigne depuis 2014, Pierre sauvage n’a de cesse d’enrichir l’offre avec des

26

accessoires pour la maison. Un développement vers un art de vivre plus global qu’il vit lui­même en esthète et en épicurien comme en témoignent ses différentes propriétés : un apparte­ ment dans un hôtel particulier à Paris, un cottage dans le Vexin normand et une ancienne magnanerie dans le Lubéron. Leurs portes s’ouvrent dans les pages de Casa Lopez un art de vivre sur un florilège d’atmosphères raffinées et conviviales, avec des tables dressées, des recettes d’amis et des objets de la marque qui se mêlent à d’autres trésors de famille ou chinés.

.

• Cassina, This Will be the Place, sous la direction de Felix Burrichter, 354 pages, 31 x 24 cm, éditions Rizzoli. • Casa Lopez, un art de vivre, de Pierre Sauvage, préface de Louis Benech, texte de Fabienne Reybaud, photographies de Vincent Thibert, 224 pages, 22 x 30 cm, éditions Flammarion.


DR

BROCANTE

Céramiques des années 1950 sur un meuble de Marcel Gascoin.

© Agence J2C Média

Sélection pointue de luminaires du XXe siècle, à découvrir sur le stand de Claudie Ferré.

DE BASTILLE Ë VINCENNES Pour cette édition printanière de 2018, le Salon antiquités brocante quitte le port de l’Arsenal de la place de la Bastille, au cœur de Paris, pour s’installer au château de Vincennes.

L

es amateurs du Salon antiquités brocante, créé en 1969 par Joël Garcia et qui se tenait jusqu’à l’an dernier à Bastille, en retrouveront l’ambiance sur l’esplanade du château de Vincennes. Une centaine d’antiquaires réunis sous un grand chapiteau et 200 brocanteurs, venus de toute la France, offriront un vaste choix pour tout public, de 10 € à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Des meubles d’époque, tapisseries, statues, objets d’art, tableaux, objets de vitrine (pour la plupart signés, vendus avec leurs certificats d’authenticité), mais aussi de l’argenterie, des bijoux,

des bagages, du linge de maison ancien… Parmi les marchands spécialisés, Lionel Trazit et son cabinet de curiosités (des pièces rares du XIIIe au XVIIe siècle), Thierry Barrez et ses tableaux flamands du XVe siècle, Emmanuel Jourgeaud et ses luminaires et fauteuils design. À voir également, les encriers et stylos anciens d’Éric Le Cour, les objets de vitrine et mannequins vintage de Michel Weber ou encore les Trésors d’Isabelle, des verreries et céramiques d’époque Art nouveau et Art déco. Un expert disponible sur place pourra vous conseiller gratuitement pour vos achats sur le salon.

.

Jusqu’au lundi 14 mai, tous les jours de 11 h à 19 h, esplanade du Château, accès par la cour du château, avenue de Paris, 94300 Vincennes. Joël Garcia Organisation. Tél. 01 56 53 93 93. Suite pAge 30

28


Donnez vie à vos projets en aménageant vos combles Les combles représentent l’espace idéal pour gagner facilement des m2 supplémentaires et créer des pièces uniques. Pour transformer rapidement cette surface habitable inexploitée, VELUX a conçu pour vous un simulateur de gain. Obtenez en quelques clics : • la surface habitable de vos combles en m2 • le budget estimatif • le nombre de pièces en plus • l’estimation de la durée de vos travaux

Vérifiez maintenant si vos combles sont

© 2016 Groupe VELUX, VELUX et le logo VELUX sont des marques déposées et utilisées sous licence par le groupe VELUX. Ce document n’est pas contractuel. VELUX France, S.A.S. au capital de 6 400 000 euros, R.C.S EVRY 970 200 044.

aménageables

Accédez au simulateur ou rendez-vous sur velux.fr


BROCANTE

PUCES ET méTIErS D’ArT à deAuVille

DR

Une cinquantaine d’exposants, exclusivement professionnels, provenant de la région mais aussi de toute la France, vous donnent rendez-vous à l’hippodrome de Deauville-La Touques pour vous proposer des antiquités, du mobilier vintage, des tableaux, des luminaires, des objets de décoration et de collection en tout genre. Pour cette 20e édition, le Lions Club de Deauville-Trouville a décidé d’ouvrir la manifestation aux métiers d’art et à la gastronomie régionale. Une raison de plus, s’il en fallait une, pour vous rendre sur ce grand marché de plein air, si vous avez la chance d’être à Deauville ce week-end des 19 et 20 mai.

© Agence J2C Média

Créées en 1999, les Puces de Deauville attirent chaque année de nombreux amateurs de belle brocante dans les magnifiques allées de l’hippodrome.

Samedi 19 et dimanche 20 mai, de 10 h à 18 h, hippodrome de Deauville-La Touques, 45, avenue Hocquart-de-Turtot, 14800 Deauville. Entrée gratuite. Lions Club de Deauville-Trouville. Tél. : 06 81 92 98 11.

BroCANTE géANTE

DR

hAlle du cAStelViel, à AlBi

En ce premier week-end de juin, les puces seront « géantes » à Albi. Depuis bientôt quarante ans, elles investissent la grande halle du Castelviel, située derrière la cathédrale albigeoise. Plus de 70 brocanteurs venus de toute l’Occitanie vous feront découvrir leurs dernières trouvailles. Au détour des stands, dans une ambiance très conviviale, chineurs, collectionneurs et amateurs en quête d’originalité et de bonnes affaires pourront s’offrir des objets des années 1960-1970, du mobilier industriel, des objets d’art, mais également du mobilier régional plus classique, des livres, du linge ancien, des bronzes…

Samedi 2 et dimanche 3 juin, de 7 h à 19 h le samedi, de 8 h à 19 h le dimanche, halle du Castelviel, 81000 albi. Chambre Syndicale des antiquaires et Brocanteurs de l’albigeois. Tél. : 07 77 28 04 32.

30

ne ratez pas… Paris (75005)

6e Brocante du design

Le dimanche 13 mai, de 7 h à 17 h. Rue des Fossés-Saint-Bernard. Authentic Design. Authenticdesign.fr

Beaune (21200)

antiquités Brocante

Du samedi 19 au lundi 21 mai, de 17 h à 19 h le 19, de 10 h à 19 h les 20 et 21. Place de la Halle. Club des supporters de l’ASB. Tél. : 06 14 45 90 83.

richelieu (37196)

21e salon d’antiquités

Du samedi 19 au lundi 21 mai, de 10 h à 19 h. Halles, place du Marché. Entrée 3 €. Comité des Fêtes. Tél. : 06 08 60 51 67.

aix-en-Provence (13100) antiquités Brocante

Le dimanche 10 juin, de 8 h à 18 h. Cours Mirabeau. Syndicat des Antiquaires et Brocanteurs du Pays d’Aix. Tél. : 06 60 09 71 53.

rennes (35000) Puces

Le dimanche 10 juin, de 9 h à 18 h. Mail François-Mitterrand. Association des Brocanteurs de l’Ouest. Tél. : 06 63 24 90 88.

Paris (75006)

salon antiquités Brocante Du 14 au 24 juin, de 11 h à 19 h. Place Saint-Sulpice. Joël Garcia Organisation. Tél. : 01 56 53 93 93.

RubRique RéAliSée pAR aNNE ROUSSILHE.


S.A.S. PUBLICITÉ TOUCHANT - Photos : 3D RENDER.

DESIGN

www.cheminees-philippe.com

FABRICATION FRANÇAISE

&

MATIÈRE


Dr

Tendance

macramé is back ! Ce tissage, réalisé à partir de nœuds plats ou en relief, a connu ses heures de gloire dans les années 1970 avant de tomber en désuétude. Revival oblige, il s’impose de nouveau sur la scène déco et se décline sous toutes les formes. par karine villame.

32


2

3

4

1

c

ette technique de tissage ne date pas d’hier, elle remonte au XIIIe siècle. Réalisée sans aiguille, elle s’élabore à partir de nœuds successifs (on compte environ une cinquantaine de nœuds différents). Tissé le plus souvent à partir de corde ou de fils de coton (le coton Pima), le macramé offre une bonne résistance, il est d’ailleurs utilisé depuis des siècles chez les Caribéens pour la fabrication des hamacs. En déco, on l’associe volontiers à des boules ou des anneaux en bois. Plébiscité cet été, le macramé bohème, à l’inspiration hippie, égaie nos intérieurs. En décoration murale frangée, il supplante le traditionnel tableau ; profitant du retour de la verdure dans la maison, il se décline en suspensions pour plantes, se transforme en housses de coussins, trouvant sa place aussi bien dedans que dehors.

.

5

1. Fauteuil à suspendre en coton, idéal en extérieur, Ø 55 x H 33 cm, 139 €, Bloomingville. 2. Esprit hippie chic pour ce lustre en coton noir, nœuds plats, armature métal, Ø 72 x H 100 cm, 359 €, madam Stoltz sur Decoclico.fr

3. plateau en manguier, suspendu par des liens en coton macramé, H 75 x L 37 x l. 17,5 cm, 25 €, nature & Découvertes.

4. Coussins « Bohème », en coton, 45 x 45 cm, 56 € l’un, athezza. 5. Tissage mural « White Island », en coton écru, H 80 x l. 40 cm, 30 €, maisons du monde.

Tous les prix sonT donnés à TiTre indicaTif. carnet d’adresses page 205

33


revue de détails

3

2

1

Barbecues nomades

En pique-nique, sur une table, en bateau ou en randonnée, le barbecue se fait petit mais rivalise d’efficacité. Design, pliant, combiné, vintage…En voici 18 sur le gril ! SÉLECTion kArInE vILLAME.

6 5

7

8

9

1. Combiné barbecue et reblochonnade de table, à charbon, plateau en hêtre, foyer amovible, H 21,80 x L 33 x P 21,5 cm, 185 €, Grenier Alpin. 2. Sans fumée, à charbon, en acier inoxydable, thermostat réglable, Ø 40 x P 23 cm, 150 €, E. Zichef chez Gifi (en exclusivité sur le site). 3. Carrossé, en acier carbone, à charbon, poignées en silicone, grille en acier chromé, couvercle en liège se transformant en socle isolant, Ø 35 x H 22 cm, 199 €, coll. Studio, Berghoff. 4. Brasero « Stamford », en acier, à charbon, bûches ou briquettes, Ø 75 x H 62 cm, 135 €, Solcarbon chez Truffaut. 5. Polyvalent, « Premier », en acier inoxydable, à charbon, combine gril, plancha, wok et four. Écologique et économique, Ø 34 x H 32 cm, 129 €, Cobb chez Barbecue & Co. 6. Familial, « 1 Séries Compact EX CV », en acier émaillé, fonctionne avec bouteille de gaz, H 41,5 x L 45,5 x P 29,4 cm, 200 €, Campingaz. 7. À réducteur de fumée, « BBQ Table », en acier, à charbon, grille en acier chromé, récupérateur de graisses amovible en acier, déflecteur en acier inoxydable permettant la diminution des flammes, couvercle en bambou, Ø 35 x H 21 cm, 40 €, Hyba chez Carrefour. 8. En forme de caisse à outils, avec poignées, en acier inoxydable laqué rouge, gril, compartiment à charbon et aération, H 22 x L 45 x P 20 cm, 100 € sur Ideecadeau.fr 9. Tripode, « Billy », en acier laqué et chromé, à charbon, transformable en fumoir, 2 hauteurs de cuisson, couvercle avec aération, H 23 x L 36 x P 30 cm, 69 €, Barbecook chez Leroy Merlin. SUiTE PAGE 36

34

DR

4


Une couverture unique pour votre piscine La perfection des lignes

UNE COUVERTURE UNIQUE www.abrisud.com 05.35.54.37.82

Automatique, silencieuse, résistante, elle bénéficie du revêtement Precontraint® Serge Ferrari. La nouvelle génération de couverture pour couvrir les plus belles piscines.


revue de détails

1

2

3

Les mini-barbecues savent griller, rôtir, fumer, mais font aussi office de four ou de wok, pour multiplier les saveurs au gré de vos balades.

4

5

6

9 8

1. À double foyer, vertical et horizontal, « Exclusive isturitz », en inox, à charbon, tournebroche motorisé, H 45 x L 96 x P 51 cm, 1 199 €, Le Marquier sur Camif.fr 2. inspiration kamado (four en terre japonais), « Mini », en céramique, rôtit, grille, fume, mijote et cuit au wok, cuit aussi à basse température morceaux de viande, filets de poisson et fruits de mer, Ø 25 x H 43 cm, 789 €, Big Green Egg. 3. Chic et vintage, valisette « Mon oncle », en acier inoxydable peint, à charbon, sangles en tissu, poignée en cuir et métal, H 12 x L 44 x P 32 cm, 300 €, rS Barcelona chez Made in Design. 4. En porcelaine résistante au feu, à charbon, grille en acier inoxydable, bac récupérateur de cendres, support en bois, Ø 30 x H 20 cm, 250 €, Eva Solo. 5. Façon mallette, en acier inoxydable émaillé, gril et bac à charbon, H 7 x L 31 x l. 20 cm (plié), grille 25,5 x 16 cm, 89 €, Wild & Wolf chez Fleux. 6. Trois en un, « Aromati-Q », en acier inoxydable, électrique, thermostat 6 positions, grille, parfume (copeaux de bois dans le bac d’aromatisation) et rôtit (réflecteur de chaleur), Ø 50 x H 29 cm, 250 €, Tefal. 7. Essentiel, « Smokey Joe Premium », en acier inoxydable émaillé, à charbon ou briquettes, Ø 42 x H 43 cm, 90 €, Weber chez Barbecue & Co. 8. Simplissime, « Meatery BBQ », en fer émaillé, à charbon, Ø 30 cm, 30 €, Casa. 9. Accessoires compris, « BBQ Box », en acier émaillé, à charbon, avec poignée de transport, repose-plat, pince et fourchette inclus, H 12 x L 40 x P 32 cm, 30 €, Hyba chez Carrefour. Tous les prix sonT donnés à TiTre indicaTif. carnet d’adresses page 205

36

DR

7


Transat Milonga

119

Liste des distributeurs sur www.hesperide.com

*119 € dont 1,10 € d’éco-participation. Photo et conception : NewView Groupe AXXESS

€*


TALENT

Véronique de Soultrait dans son bureau showroom à Lyon. Au premier plan s’exposent ses panneaux muraux encadrés « Mikado », en corde tressée.

VÉroniQue de Soultrait

SUR LA CORDE

Qu’elle soit en coton, en chanvre ou en abaca, naturelle, cirée ou teintée, tressée ou marquetée… la corde se prête à tous les possibles sous les doigts en or de cette créatrice lyonnaise.

TexTe Pascale ThuillanT. PhoTos Frenchie crisTogaTin.

38


1. C’est dans son atelier de Lyon, où elle mène ses recherches, que Véronique de Soultrait réalise, à la main, les pièces sur mesure. Elle a formé une petite

équipe qui peut venir en renfort pour les commandes importantes.

3. Panneau mural en corde tressée sur le thème du mikado.

2. Échantillons et recherche de matières.

2 1 3

A

près vingt-cinq ans de peinture en décor, Véronique de Soultrait est entrée dans une nouvelle phase de sa carrière lorsqu’elle a troqué ses pinceaux contre de la corde et de la ficelle, il y a trois ans. Dans son atelier de Lyon, elle les plie, les tord, les enroule, les entrecroise, les colle pour créer des décors. Un travail qui associe son talent de peintre à son goût pour la création textile et les motifs. « Je travaille sur la composition, le rythme, c’est toujours une question d’équilibre, quel que soit le médium », explique Véronique. Diplômée des Beaux-Arts de Lyon en peinture et dessin textile, elle puise son inspiration dans l’Art déco, l’abstraction géométrique, l’esprit ethnique, la nature, et se concentre sur des formes simples tel le cercle, symbole de l’infini. « Tout est permis, mais j’ai mon univers », reconnaît la créatrice, qui a attiré le succès avec ses premiers panneaux en camaïeu noir. Avec le beige de la corde naturelle, parfois enrichi de fils d’or, le noir fait partie de ses couleurs de prédilection. Mais Véronique excelle aussi dans l’utilisation de palettes plus diversifiées à partir de cordes qu’elle teinte elle-même. Épaulée par le Village des Créateurs de Lyon (remarquable incubateur de talents), elle accumule les commandes des grands décorateurs, designers et maisons de luxe avec lesquels elle réalise des projets sur mesure : panneaux muraux, paravents, têtes de lit et habillage d’objets.

.

Véronique de soulTraiT, 162, rue Vendôme, 69003 Lyon. TéL. : 06 75 70 18 35. showroom ProfessionneL, uniquemenT sur rendez-Vous. www.Veronique-de-souLTraiT.com

39


sur le web

Chez Bloom & Wild, les bouquets se renouvellent en permanence et suivent le rythme des saisons. Les fleurs sont livrées dans une jolie boîte longue et plate en carton coloris kraft. Les plus fragiles voyagent protégées dans une sorte de petite chaussette.

Dites-le avec des fleurs ! Anniversaire, naissance, fête des Mères… Les occasions d’offrir et de faire livrer un bouquet ne manquent pas. Sélection de nos sites préférés. par CLÉMENCE BLANCHARD.

L

eader de la livraison de fleurs depuis soixantedix ans, Interflora, qui livre près de deux millions de bouquets par an en s’appuyant sur un réseau de plus de 5 000 fleuristes, a fait des petits. À commencer par Aquarelle qui, après avoir ouvert sa première boutique en 1987, lance, dix ans après, son site Internet (Aquarelle.com). Irréprochable sur les délais de livraison et le respect de vos choix, le site vous facilite la tâche en classant ses créations par type d’occasion avec, si cela vous tente, la possibilité d’y ajouter des chocolats ou une bougie parfumée. Si le panier moyen tourne autour de 40 €, Aquarelle

40

propose aussi quelques « bonnes affaires » et autres « petits prix » avec des frais de livraison réduits. Créé en A ngleterre en 2013, le site Bloom & Wild (Bloomandw i ld .f r) est ar r ivé en France en novembre 2017. Cette start-up, qui est devenue en quatre ans le fleuriste en ligne préféré des Anglais, est innovante sur deux points principaux : la livraison de fleurs fraîches en boutons et un conditionnement unique à plat permettant aux clients d’assembler eux-mêmes leur bouquet. Par ailleurs, conçues par des designers floraux, les collections évoluent en permanence et respectent le rythme des saisons. Enfin, grâce à un système


Bloomon propose des bouquets uniques, compositions très libres et aériennes qui laissent respirer les fleurs dans un esprit délicieusement rétro.

1 2

Dr

1. À chaque collection, Bergamotte s’associe à des artistes pour créer des bouquets uniques. Ici, « Cala Saona » (tulipes blanches et renoncules).

3

2. Originales, les compositions de fleurs séchées de Pampa Paris sont aussi présentées sous cloche.

3. Bougie parfumée, macarons ou chocolats, sur le site d’Aquarelle, vous avez la possibilité d’ajouter un petit cadeau à votre bouquet.

d’abonnement (de 3 mois à un an), vous pouvez offrir ou vous offrir des fleurs tous les mois pendant la durée de votre choix (un abonnement de 6 mois coûte 135 €). Venu, quant à lui, des Pays-Bas, le site Bloomon (Bloomon.fr) est désormais disponible chez nous et c’est tant mieux ! Comme son concurrent anglais, il mise sur la créativité avec des bouquets originaux et uniques (52 par an), renouvelés toutes les dix semaines. Ses points forts ? Le choix entre trois tailles (small : 24,95 €, medium : 28,95 € et large : 35,95 €) ainsi qu’une chaîne d’approvisionnement courte (le site travaille directement avec des producteurs, sans intermédiaire), qui

garantit la fraîcheur des fleurs. C’est ce qui fait également la différence de Bergamotte (Bergamotte.com), créé en janvier 2016. Traçabilité précise, approvisionnement court auprès de producteurs triés sur le volet et créations exclusives font la force de ce site au design élégant qui livre en deux heures à Paris et avant 13 heures partout en France. Enfin si vous habitez la capitale ou la petite couronne, vous pourrez profiter des créations florales de Pampa (Pampa.paris) qui livre à vélo en trois heures ou une heure express ses fleurs fraîches mais aussi ses compositions de fleurs séchées présentées en bouquets ou sous cloche.

.

Tous les prix sonT donnés à TiTre indicaTif. carnet d’adresses page 205

41


Carnet d’arChi Revue et corrigée par Marion, cette maison ancienne a été décloisonnée offrant une grande pièce de vie. L’IPN placé au-dessus de la salle à manger a été astucieusement caché par une bibliothèque en arche fabriquée sur mesure.

Marion Lano‘

C’est dans sa boutique lyonnaise que cette architecte d’intérieur dévoile sa sélection déco et prodigue ses conseils pour redonner vie aux appartements en mariant le moderne et l’ancien. TexTe NATHALIE SOUBIRAN.

42

© Sabine Serrad

Le Passé recomPosé


Sa palette idéale « railinGs 31 », Farrow & Ball

« Portland stone 77 », little Greene

« Bleu Madura », seiGneurie

« vert Jo 1040 », sikkens

Des teintes sombres pour des ambiances feutrées C’est en accompagnant son père – expert en bâtiment – sur les chantiers, que Marion Lanoë a développé sa fibre déco.

© Sabine Serrad

© Sabine Serrad

Cette structure ajourée multifonction fait office de bureau, de rangement et de séparation entre le salon et l’entrée.

Ce qui L’inspire La légèreté du fauteuil « Relax » dessiné par Patricia Urquiola, coll. Maia, pour la marque Kettal.

DR

P

L’architecture et la résille en béton du Mucem à Marseille, imaginées par Rudy Ricciotti.

© Musée Marmottan

Instant de vie photographié par Robert Doisneau, Les Frères, rue du Docteur-Lecène, Paris 1934.

Des projections en 3D très réalistes

© Brice Robert

© Robert Doisneau/Gamma-Rapho

Le travail sur la couleur du tableau Impression, soleil levant de Claude Monet.

as de doute, Marion Lanoë a une âme d’entre­ preneuse ! Après un bac d’Arts appliqués, elle sent que ce qui la fait vibrer, c’est la déco­ ration, alors elle n’hésite pas et se lance dans cinq années d’études pour réaliser son rêve : devenir architecte d’intérieur. Diplômée en 2011, elle fonde sa propre agence à Lyon. Les premiers chantiers réalisés, « j’ai créé mon identité visuelle, mon site Internet (www.lanoemarion.com) et j’ai été très active sur les réseaux sociaux, montrant mes premiers projets et rapidement mon entreprise était en marche ! », explique Marion.

Derrière son écran, elle réinvente les intérieurs. « J’aime concevoir des aménagements sur mesure, c’est ma patte ! Je m’adapte ainsi aux volumes existants en dessinant des meubles ou au contraire je recrée des espaces avec des cloisons, des verrières, des claustras en bois », précise­t­elle. Pour aider ses clients à se projeter, Marion leur fournit des plans

... 43


Carnet d’arChi Lit Cabine

Dans ce petit appartement, rien ne manque au confort, pas même une vraie petite chambre avec des rangements subtilement intégrés.

© Sabine Serrad

esprit sCandinave Au fond du salon, un long module discrétion, et servir de banquette. a été dessiné pour accueillir les Deux panneaux ajourés équipements hi-fi en toute coulissent pour animer l’espace.

« Je travaille en contraste pour apporter une dynamique à la décoration »

...

en 2D, des planches de style matériaux et couleurs, mais également des listes de shopping et des projec­ tions en 3D très réalistes.

Jeux graphiques Cette amoureuse des bâtiments anciens « cherche toujours à conserver les pierres, les poutres anciennes, les parquets pour former un écrin plein de charme ; l’ancien et le moderne cohabitent parfaitement ! Je travaille en contraste avec des couleurs, des papiers peints, des matières originales… pour apporter une dynamique à la décoration ». Le trait commun dans ces projets ? Des espaces graphiques, décorés dans un esprit scandinave avec des bois clairs, des papiers peints et des carrelages à motifs, des couleurs pas­ tel… Mais aussi avec des meubles vintage chinés ou inspirés des années 1950 ou 1960. Bien dans son époque, Marion met un point d’honneur à suivre les dernières tendances. C’est pourquoi l’année dernière, elle a ouvert avec son compagnon, le designer Clément Bourdier, le concept store Influences. « Nous l’avons conçu comme un lieu polyvalent où nous présentons une sélection de marques danoises, françaises, espagnoles mais aussi des objets faits main, tricotés, sculptés, dessinés par des créateurs locaux. Nous préparons une gamme de mobilier exclusive à la boutique, dessinée par Clément », dévoile­t­elle. Des projets, Marion en a plein la tête ! À suivre…

.

44

le terrazzo (couleurs et Matières)

enduit BÉton (karine de Marin)

PaPier Peint (PaPer Mint)

carreauX de ciMent (Mosaic del sur)

MarBre Blanc (cosentino)

cannaGe (Market set)

Table des matières

« J’aime le charme des matériaux anciens alors je choisis très souvent des carreaux de ciment, soit avec des décors réédités, soit avec des motifs graphiques contemporains, pour animer une salle de bains ou réveiller la crédence d’une cuisine… Les papiers peints s’invitent toujours dans mes projets avec des imprimés multiples : Art déco, jungle, fleuris, géométriques… Appliqués par touches, ils me permettent de délimiter des zones comme un bureau, une niche… Il n’est pas rare que j’introduise des éléments en

cannage pour créer des jeux d’ombre et de lumière, notamment avec les luminaires, le mobilier, en paravent ou en claustra ! J’ai redécouvert récemment l’aspect moucheté, coloré et atypique du terrazzo, c’est un revêtement idéal pour donner une touche rétro tout en étant dans l’air du temps. J’apporte une note insolite et personnalisée en proposant le travail très délicat de Karine de Marin, des décors raffinés et tout en reliefs réalisés avec des enduits de type béton, on dirait de la dentelle ! »


Conformément à un principe cher à Alvar Aalto, sa maison tourne le dos à la rue, et la façade principale est orientée vers le jardin. Dotée d’un toit plat, la construction multiplie les baies vitrées et les portes afin de s’ouvrir au maximum sur l’extérieur et, par un jeu d’avancées et de renfoncements, ménage des espaces abrités.

46


visite privée

LA MAison D’ALvAr AALTo

Fonctionnalisme romantique

Trente ans après la dernière grande rétrospective à Beaubourg, l’architecte et designer finlandais Alvar Aalto fait l’objet d’une exposition à la Cité de l’architecture et du patrimoine. L’occasion de découvrir sa résidenceatelier dans la banlieue de Helsinki. RepoRtage Sophie GiAGNoNi. photos Sophie lloyd.

47


visite privée LA MAison D’ALvAr AALTo Dans l’entrée, le regard est attiré par un téléphone rétro en bakélite, mais aussi par la chaise « 65 », dessinée par Alvar Aalto en 1935 (toujours éditée par Artek) et un rideau graphique, également créé par le designer, et qui dissimule une penderie.

n

é en Finlande 1898, Alvar Aalto grandit dans une famille animée par l’amour de la nature, auprès d’un père géomètre qui cartographiait les paysages de lacs couvrant le centre du pays. Très tôt, le jeune homme manifeste des talents créatifs. À 14 ans, il dessine sa première maison. Destinée à ses parents, elle ne fut jamais construite. Mais d’autres verront le jour après qu’il ait obtenu son diplôme d’architecte en 1921 et fondé dans la foulée sa première agence : « Le bureau Alvar Aalto pour l’architecture et l’art monumental ». Il y engage en 1923 une de ses condisciples à l’université : Aino Marsio, appelée à devenir sa plus importante collaboratrice, mais également son épouse à partir de 1925. Lorsqu’ils s’installent à Helsinki en 1933, Alvar et Aino ont respectivement 35 et 39 ans, deux enfants de 8 et 5 ans et une solide expérience d’architecte et de designer, très influencée à la fois par le classicisme de l’architecture italienne, découvert à l’occasion de leur voyage de noces, et par le fonctionnalisme qui triomphe alors partout en Europe. À l’époque, les Aalto connaissent, et fréquentent parfois en amis, Le Corbusier, Johannes Duiker, Fernand Léger, Gunnar Asplund, Walter Gropius et Karl Moser. « Le nouveau style est international. La particularité nationale ne veut finalement pas dire grand-chose ici, car celui qui est grand ose être universel. Sa personnalité finit quand même par ressortir de son travail », déclare Aalto en 1929. Une affirmation que sa maison de la rue Riihitie, à une vingtaine de kilomètres de Helsinki, confirme. La conception et la

48

...

Rares sont les pièces de mobilier qui n’ont pas été dessinées par le couple Aalto dans la maison. Dans la salle à manger, les chaises, de style Renaissance, ont été rapportées de leur voyage de noces en Italie.


Disposés en enfilade, le salon et la salle à manger communiquent par une large ouverture, occultable par un rideau. Au premier plan, le fauteuil en suspension libre « Tank », n° 400, conçu par Alvar Aalto en 1936, compte parmi les pièces phares du designer.

49


ÂŤ La forme doit avoir un contenu, et ce contenu doit avoir un lien avec la nature. Âť Alvar Aalto

50


LA MAison D’ALvAr AALTo visite privée

L’atelier et le salon sont séparés par une cloison coulissante escamotable. Une différence de niveau entre les deux espaces marque

...

néanmoins l’appartenance de chacun à un module différent de la maison. Les vastes proportions du salon lui permettent d’accueillir le piano

à queue d’Aino sans apparaître encombré. Sur celui-ci, la lampe à poser est un très rare prototype du designer danois Poul Henningsen.

construction de cette bâtisse se déroulent entre 1935 et 1936. Aalto y applique un certain nombre de principes qu’il a déjà eu l’occasion de mettre en pratique dans de précédentes constructions ou d’exposer dans des articles. Il commence par la positionner sur son terrain au plus près de la rue, pour bénéficier, sur l’arrière, d’une surface de jardin la plus généreuse possible. Côté rue, la façade est fermée et austère, quasiment aveugle, tandis que côté jardin, plein sud, elle est percée de nombreuses ouvertures vitrées et de portes. Coiffée d’un toit plat et arborant des volumes simples, la maison s’intègre en harmonie avec la nature environnante. La lumière est également essentielle dans le projet. La présence de nombreuses fenêtres permet d’inonder les pièces de soleil tout au long de la journée.

Un plan en trois parties Dans ce bâtiment de style fonctionnaliste, les Aalto font cohabiter leur vie de famille avec leurs vies professionnelle et sociale. En découle une organisation cohérente, avec l’atelier d’architecture contenu dans un premier volume déployé sur deux niveaux, attenant aux pièces de réception, développées au rez-dechaussée, et aux pièces privées, à savoir les chambres, la salle de bains et un hall salon, installés à l’étage. L’atelier et les pièces de réception ne sont séparés que par une mince cloison coulissante qui permet de les réunir en une seule pièce lorsqu’elle est en position ouverte. Les clients peuvent passer aisément d’un espace à l’autre. À l’étage, l’atelier et les appartements privés communiquent grâce à une terrasse. La distinction entre ces différentes parties est repérable depuis l’extérieur grâce à l’utilisation de matériaux différents.

... 51


visite privée LA MAison D’ALvAr AALTo

1. À l’étage, le palier est occupé par un petit salon cosy où la famille Aalto aimait se retrouver pour y prendre notamment ses petits déjeuners. Ce niveau dessert

les quatre chambres de la maison ainsi que l’unique salle de bains. Face à la paire de fauteuils « 402 », dessinés par Aalto se trouve un âtre de cheminée en brique.

2. Dans l’Atelier du maître, sur un mur habillé d’un revêtement en fibres de bois tissées s’exposent les tés de l’architecte, en partie recouverts d’un chapeau de paille.

Alvar Aalto se plaisait à comparer sa maison à une vieille ferme finlandaise aux matériaux ordinaires et rustiques.

... Tandis que l’aile professionnelle se distingue par une enveloppe de briques badigeonnées en blanc, les deux autres volumes sont habillés d’un bardage vertical en bois, peint en blanc au rez-de-chaussée, laissé brut et sombre à l’étage. Sous cette enveloppe de briques et de bois se dissimule une structure en béton et en acier. En choisissant de rendre ces matériaux structurels invisibles, Aalto s’écarte du fonctionnalisme pur.

Une architecture chaleureuse et humaine La préférence pour les matériaux naturels va devenir une des caractéristiques principales de l’architecture d’Alvar Aalto. Une préférence qui se retrouve aussi dans l’aménagement intérieur, où le bois, déjà très présent, est appelé à renforcer son empreinte dans les réalisations à venir. Du bois donc, mais également des briques blanches – ou rouges dans les âtres –, du cuivre pour les poignées, des textiles naturels pour les tapis, les rideaux et les revêtements muraux. Des matériaux authentiques conjugués à une recherche de simplicité : simplicité des volumes, dotés de proportions intimes, simplicité du mobilier, conçu pour l’essentiel par le couple Aalto lui-même. L’architecte avait à cœur de produire une architecture à l’apparence rudimentaire mais néanmoins harmonieuse, proche de la nature. Cette volonté fonde sa pratique architecturale ainsi qu’en témoigne l’exposition qui lui est actuellement consacrée à la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris.

.

52

1 2


L’atelier d’Alvar Aalto se déploie sur plusieurs niveaux : un niveau inférieur, avec son bureau et de grandes tables de dessin, un niveau intermédiaire qui abrite une bibliothèque et des archives, et une galerie supérieure qui donne accès au toit terrasse. Chaises et tables sont signées par le maître des lieux.

53


visite privée LA MAison D’ALvAr AALTo

1 2 1. Le bois est à l’honneur dans la chambre d’Aino et Alvar Aalto, cocon chaleureux à l’esprit très scandinave. On le retrouve sous différentes formes, depuis le mobilier jusqu’aux stores en

passant par la tête de lit. Dessinées par Aalto en 1935, les tables de chevet « Nesting Table 88 » sont toujours éditées par Artek. 2. Dans la salle de bains familiale, l’architecte a

utilisé des lavabos qu’il avait créés à l’origine pour le sanatorium de Paimio. Ces lavabos étaient conçus de façon à ce que l’eau courante ne provoque ni bruit ni éclaboussure en s’écoulant.

MAiSoN Atelier d’AlvAr AAlto

Riihitie 20, Munkkiniemi, Helsinki. https://www.alvaraalto.fi/en/location/the-aalto-house/ « AlvAr AAlto. Architecte et deSiGNer » Exposition jusqu’au 1er juillet, à la Cité de l’architecture et du patrimoine, Palais de Chaillot, 1, place du Trocadéro, 75116 Paris. Tél. : 01 58 51 52 00 et www.citedelarchitecture.fr

54


À l’étage, le palier s’ouvre sur un salon privé qui dessert les quatre chambres de la maison : celle du couple Aalto, celles des enfants et celle, visible ici, destinée aux invités. Chacune accueille un bureau, lequel se trouve systématiquement placé sous la fenêtre.

55


DOSSIER suspensions

sculptures lumineuses Toujours tendance, les suspensions rivalisent de créativité en format XXL. En papier, coton, fils de métal ou matières végétales, elles réinventent la légèreté, la tradition, et surgi du passé, le lustre retrouve ses lettres de noblesse.

Majestueuse et aérienne, cette suspension scandinave revisite les célèbres lanternes asiatiques en papier de riz. Ses rondeurs généreuses sont délicatement cerclées de chêne teinté. D’une grande élégance, elle est aussi

56

belle éteinte qu’allumée mais, grâce à ses deux ampoules (non fournies), devient spectaculaire à la nuit tombée. « Formakami JH5 », en papier de riz, Ø 70 x H 67 cm, 215 €, design Jaime Hayon, & Tradition chez Fleux.

DR

Dossier karine villame.


1 2

4

3

DR

5

6

1. Création artisanale, « Millefeuille », en papier, Ø 70 x H 38 cm, 740 €, design Jean-Luc Mare chez empreintes. 2. esprit fifties, « Dondon », en fibre naturelle d’abaca, ganses couleur chocolat, Ø 120 x H 78 cm, 640 €, design emmanuelle Legavre pour Jardin Pamplemousse. 3. Comme un essaim, « Zipp », en PVC et coton, fermeture Éclair en spirale, Ø 50 cm, 460 €, Ø 70 cm, 595 €, design Peter Traag, Goods chez Portobello. 4. Aérienne, « Kelopak », en fermetures Éclair cousues à la main, Ø 65 x H 32 cm, 995 €, now’s Home. 5. Modulable, « Manta-4 », composée de trois voiles au bout de « branches » orientables, structure en fil d’acier, peinture époxy, voilage textile lycra, Ø 76 à Ø 84 x H 90 cm, 714 €, inventive lighting. 6.  Arachnéenne, « sputnik 13 », armature bois et fils de coton mercerisé, Ø 46 x H 36 cm, 360 €, design Julie Lansom, chez The Cool republic.

57


DOSSIER suspensions

1

3 2

4

6

1. Géométrique, « Mesh Cubic », structure en fil de fer tissé, diffuseur en acrylique, H 67,3 x L 65 x P 65 cm, 725 €, design Arik Levy, Forestier sur Utileetfutile.fr 2. Précieuse, « Allegro Assai », structure en barres d’aluminium finition laquée or, base plafond en métal laqué noir, Ø 136 x H 136 cm, base Ø 21 cm, 6 151 €, design Atelier oï, Foscarini sur lightonline.fr 3. esprit ottoman, « Persia », en métal noir, Ø 44 x H 69 cm, 65 €, leroy merlin. 4. Japonisante, « Kokeshi », composée de trois sphères en métal filaire noir, réglable en hauteur d’environ 130 cm jusqu’à 316 cm, Ø 100 x H 123 cm 1 027 €, market Set sur luminaires-online.fr 5. Ajourée, « Bombay », structure en métal noir et photophore en cuivre, Ø 36 x H 18 cm, 119 €, laurie lumière. 6. Épurée, « Capri », en métal noir, Ø 88 x H 25 cm, 85 €, alinéa.

58

DR

5


en fils de métal, des créations aériennes empreintes de poésie

DR

Raffiné, dans un intérieur contemporain, ce lustre innovant d’une grande pureté et d’une extrême légèreté associe deux tendances actuelles, le métal filaire et le cuivre. Réalisé en fils de cuivre vernis, il est modulable et se compose de trois types d’abat-jour à assembler selon ses besoins ou ses envies. Il est possible de monter 1, 2, 3, 4, 5 ou 6 abat-jour, comme ici, à l’endroit ou à l’envers, pour composer une multitude de suspensions. « Parachute », Ø 80 x H 82 cm, 906 € (version en photo), design Nathan Yong, Cinna.

59


DOSSIER suspensions

Avec son allure baroque, cette suspension réinterprète le lustre chandelier classique avec ses 8 ou 16 branches et ses 16 ou 32 ampoules (non fournies). Décalée, dans un intérieur de style industriel, elle offre une élégante mise en lumière. « Snoob », en aluminium laqué blanc ou noir, câble en métal, Ø 73 x H 35 cm, 1 386 €, ou Ø 130 X H 45 cm, 2 820 € (photo), design Matteo Ugolini, Karman chez Made in Design.

60

DR

laiton, verre, aluminium… les lustres nouvelle gÉnÉration s’imposent de façon thÉâtrale


2 3

1

4

5

DR

6

1. Contemporain, lustre à 5 branches, en laiton, équipé de 20 ampoules, Ø 142 x H 120 cm, 1 475 €, nordal. 2. Classique, « 2058 As », en lamelles de verre brut de coulée, verre optique extra-blanc, laiton massif finition vernie or, Ø 35 x H 13,5 cm, 3 400 €, Ø 45 x H 13,5 cm, 4 680 €, Ø 58 x H 13,5 cm, 5 640 €, Jean Perzel. 3. XXL, « Plane », structure en acier plaqué laiton, 18 sphères en verre blanc, Ø 105 x H 75 cm, 6 960 €, Tom Dixon chez made in Design. 4. esprit Art déco, « regency », tiges en acier plaqué laiton, 6 globes en verre soufflé, H 31 x L 90 x P 15 cm, 349 €, nv Gallery. 5. Théâtral, « Lustre 01 », structure en laiton poli et verni, 18 globes en verre soufflé à la bouche, Ø 90 x H 110 cm (autres dimensions disponibles), 5 972 €, design Marie-Lise Féry, magic Circus Éditions. 6. en intérieur ou extérieur, « rockCoco », 12 branches en polycarbonate waterproof, coloris bronze, ampoules led, télécommande (jusqu’à 10 mètres), Ø 62 x H 68 cm, 600 €, design Demakersvan, Fatboy chez le Cèdre rouge.

61


DOSSIER suspensions

1

2

3

4

5

1. Façon cocon, « Kubu », en rotin, Ø 45 x H 51cm (H avec câble : 200 cm), 159 €, Dutchbone sur Drawer.fr 2. Nordique, « octo », réalisée à la main en lamelles de bois de bouleau, finition placage noyer, Ø 54 x H 68 cm, 999 €, laurie lumière. 3. Zen, « ilios », en PVC effet bois, découpes faites au laser, Ø 60 x H 29 cm, 129 €, Habitat. 4. origami scandinave, « Tanti », en plastique façon lamelles de bois, Ø 40 X H 35 cm, 69 €, keria. 5. Artisanale, « Hanoï », en bambou tressé à la main, câble en tissu blanc, Ø 50 x H 50 cm, 295 €, Pop Corn chez made in design. 6. Brut, « Moonbud », en chêne, globe en opaline, Ø 50 x H 55 cm, 943 €, Bleu nature.

62

DR

6


bois, rotin, bambou… les matières naturelles sculptent l’espace en douceur Place à la démesure avec ces suspensions tout en rondeur, à la fois légères et imposantes, combinées en trio. Elles complètent avec brio le style ethnique de cette salle à manger, qui privilégie les matières naturelles et authentiques. Suspensions « Slikani », en lianes de bambou tressé, Ø 45 x H 44 cm, 139 € ou Ø 55 x H 54 cm, 249 €, AM.PM.

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

Carnet d’adresses page 205 DR

Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

63


Près de Paris

Une meulière

éprise d’art

Une maison de charme a été restaurée par l’architecte d’intérieur Delphine Martin-Michaud qui a réhabilité les matériaux anciens et mis en valeur les collections d’œuvres d’art de ses clients. RepoRtage véronique launay. photos Thierry anTablian.

Autour du perron, jarres en terre cuite et végétaux méditerranéens (olivier, palmier, citronnier) accueillent le visiteur. Une marquise en fer forgé et des carreaux émaillés (Emery & Cie) rythment la façade.

64


L’escalier ancien s’est refait une beauté. Il accueille une collection de photographies de Gilbert Garcin ainsi qu’une installation-sculpture « bouteilles » très originale (Caravane). Au sol, les carreaux de ciment d’origine ont retrouvé fière allure après rénovation. Chaise des années 1960 « Modèle 78 », design Niels 0tto Moller (J.L. Mollers Møbelfabrik) sur Design-market.fr. Panier, Cyrillus. Peinture « Archive », Farrow & Ball.

65


Près de Paris Sur la cheminée, une composition féminine rassemble divers objets. Siphon, Selency by Brocante Lab. Bougie, Maison Margiela. Timbale dorée, bougeoirs et vase, Caravane. Tableau Femme noire de H Craig Hanna.

C

ette maison familiale est longtemps restée dans son état d’origine. Les pièces étaient mal agencées, mal éclairées, les matériaux et la plomberie très endommagés. Rénover allait donc de soi afin de retrouver une ambiance chaleureuse. C’est l’architecte d’intérieur Delphine Martin-Michaud (agence 2 Design), qui s’est chargée du projet. Très vite, de nouvelles articulations se sont dessinées, afin de rendre la circulation plus fluide. Si le rez-de-chaussée fait la part belle aux espaces ouverts dans un esprit loft, les chambres et salles de bains à l’étage jouent à fond l’atmosphère cocooning. Il a fallu six mois pour mener à bien le chantier, dont la dernière étape a été d’installer une verrière façon atelier dans le prolongement de la cuisine, ce qui a permis de faire entrer la lumière dans la maison… et un peu de jardin aussi. Les matériaux d’origine, parquets et carreaux de ciment (cachés sous des moquettes poussiéreuses), ont été remis en état et ont retrouvé leur authenticité. Le talent de Delphine

...

66


Dans le salon, les murs peints en bleu (« Blue Stone », Farrow & Ball) mettent en valeur la collection de toiles des propriétaires. Meubles vintage et contemporains composent un décor chaleureux. Table basse « Banquise », Atelier Martin Berger. Canapé en cuir « Tiberio », The Conran Shop.

Coussins, Caravane et Cyrillus. Repose-pieds « Barcelona », design Mies Van Der Rohe, Knoll. Suspension, Bazar d’Électricité. Rideaux, Caravane. Lampe poterie tunisienne, chinée. Fauteuils capitonnés des années 1950, rapportés d’Amérique. Lithographie, Artnet.

67


Près de Paris

Dans le prolongement du salon, la salle à manger rend hommage au design des années 1950-1960. Table en marbre « Desk Oval 96 », design Florence Knoll (1961, Knoll), et suspensions pop, chinées en brocante. Chaises « DSW », design Charles & Ray Eames, Vitra. Plateau en bambou, La Redoute. Saladier, Emery & Cie. Coupelle, Serax. Meuble de rangement industriel et fauteuil retapissé, chinés aux puces de Saint-Ouen. Peinture réalisée par le propriétaire. Peinture « Blue Stone », Farrow & Ball. Photo repeinte, trouvée chez Artphotolimited.

68


69


Près de Paris Attenante à la salle à manger, la cuisine, fabriquée sur mesure en chêne massif, a été implantée en U et conjugue élégance et sobriété. Au sol, les dalles de marbre (en provenance du Rajasthan) se marient à merveille avec les éléments

en Inox. Piano de cuisson professionnel et hotte tiroir, Smeg. Robinetterie, Franke. Saladier en terre vernissée, Emery & Cie. Faitout, Le Creuset. Plateau, planches à découper, bloc couteaux et poubelle, Le BHV-Marais. Suspension, chinée.

Dans la cuisine, le chêne massif et l’Inox font bon ménage.

... Martin-Michaud est d’avoir osé la couleur sur les murs. Une palette à l’esprit vintage, dosée différemment en fonction de l’orientation de la pièce, qui sert à délimiter visuellement l’espace et apporter de la clarté. Les teintes s’équilibrent entre les étages, dans des camaïeux de vert ou de bleu, et, rehaussées de plafonds blancs, insufflent à la maison une bonne dose de fraîcheur. Côté

70

décoration, le parti pris se veut « moderne, artistique et facile à vivre », explique Delphine MartinMichaud, faisant la part belle aux différentes toiles des propriétaires – eux-mêmes artistes – et au mobilier et objets de différents styles et époques. Ainsi, dans l’une des salles de bains, une cloison habillée de marbre blanc ultra-épurée sert de séparation entre une baignoire rétro à pattes

...


Ambiance boudoir dans le bureau habillé d’un papier peint damassé (« Versailles », Farrow & Ball). L’espace est optimisé jusqu’au plafond avec des étagères en chêne (sur mesure) encastrées autour de la cheminée. Bureau, fauteuil, lampe et étagères métalliques de style 1950, chinés au marché Paul-Bert aux puces de Saint-Ouen. Miroir, Caravane. Statue en résine « Cheyenne », Les Enfants du Design.

71


Près de Paris Un vent de fraîcheur souffle dans la salle de bains, peinte dans un vert printanier (« Arsenic », Farrow & Ball). Chinée sur ebay et réémaillée, la baignoire sur pieds trône en majesté dans la pièce, contre une cloison de séparation

...

72

de lion, d’un côté, et une douche contemporaine, de l’autre. Dans la chambre parentale, une armoire ancienne rapportée d’un voyage en Inde flirte avec une suspension du designer Verner Panton et un fauteuil en cuir des années 1950. « J’ai composé une ambiance où cohabitent mobilier, œuvres d’art et objets exotiques à la façon d’une galerie privée », confie l’architecte. Elle a choisi

en marbre, derrière laquelle se trouve une douche spacieuse. Robinetterie, Devon & Devon. Tapis, rapporté de Tunisie. Chaise de bureau, Selency by Brocante Lab. Miroir, Caravane. Canards en plastique, The Conran Shop.

la plupart des pièces de mobilier et les objets au cours de ses pérégrinations dans les brocantes parisiennes et en consultant son carnet d’adresses professionnel. Animée par la même passion pour l’art que ses clients, elle n’a eu de cesse de chiner l’objet signé, la pièce unique, pour parfaire le charme éclectique de cet intérieur savamment orchestré.

.


La chambre des propriétaires reflète leur goût pour l’éclectisme et fait cohabiter une armoire rapportée d’Inde, une suspension à pampilles design (« Fun 10DM », design Verner Panton, Verpan au Bazar d’Électricité) et un fauteuil en cuir des années 1950 (chiné au marché

Paul-Bert aux puces de Saint-Ouen). L’ensemble est rehaussé par les peintures de l’artiste slovène Zoran Music et une photographie signée Gilbert Garcin. Parure de lit, Maison de Vacances. Rideaux, Caravane. Tête de lit, AM.PM. Miroir, chiné. Au mur, peinture « Blue Grey », Farrow & Ball.

J’ai composé une ambiance où cohabitent mobilier, œuvres d’art et objets exotiques à la façon d’une galerie privée

CARNET D’ADRESSES PAGE 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

73


DOSSIER

symphonie en vert Émeraude, olive, prairie, céladon, le vert joue sur tous les tons pour égayer le mobilier et les accessoires. Rafraîchissant, apaisant ou tonique, il fait souffler une brise printanière dans toute la maison.

Dossier karine villame assistée De virginie Chevet. photos alexandre réty.

Assiettes creuses en terre cuite émaillée mouchetée (oxyde de cuivre alimentaire), faites main en Espagne, Ø 27 x H 4 cm, 23 €, Ø 19 x H 4 cm, 18 €, datcha. Assiette « Kalaya », en faïence peinte à la main, Ø 21 cm, 18 €, Caravane. Chemin de table « Mono », en plastique tissé, 36 x 60 cm, 38 €, 36 x 100 cm, 58 €, 36 x 150 cm, 78 €, Pappelina.

74


Vases bouteilles « Cannelé », en verre, Ø 20 x H 23 cm, 45 €, Ø 14 x H 35 cm, 39 €, athezza. Nappe « Wood », en abaca, 180 x 280 cm, 350 €, Society limonta. Tasses « Printemps », en porcelaine, H 6 x L 11 x P 9 cm et H 6 x L 10 x P 8 cm, 28 € et 38 € l’une, design Flore Loireau chez empreintes.

En fond, parquet flottant « Brocéliande », en chêne naturel vitrifié, 59 € le m2, leroy merlin, et émulsion acrylique mate « Garden », 42 € le litre, little greene.

75


DOSSIER symphonie en vert

Fauteuil habillé d’un tissu « Palmi 086 » en lin et polyester, H 85 x l. 57,5 x P 74 cm, 200 €, Bouchara. Housse de coussin « Karma Baby », en lin, coloris Basilic, 30 x 45 cm, 72 €, élitis. Suspensions « Fragments Kaki », abat-jour en lin et coton, Ø 15 x H 20 cm, 59 €, Ø 12 x H 15 cm,

76

39 € (sans le système électrique), mademoiselle dimanche. Table d’appoint « My Lovely Ballerine », en hêtre et MDF laqué mat vert céladon, Ø 30 x H 47 cm, 212 €, Jungle by Jungle. Vase « Riviera », en céramique rayée, Ø 10 x H 14 cm, 38 €, maison Sarah lavoine.


Assiette creuse en grès émaillé, Ø 18,5 cm, 6 €, monoprix. Carreaux de ciment, 20 x 20 cm, 4 € l’un, en édition limitée, coll. Rotterdam, design Lauriane Beaunier, en exclusivité chez leroy merlin. Coupe en porcelaine cristallisée, Ø 37 x H 7 cm, 160 €, design Atelier du Scorpion chez empreintes. Cuillère de service en grès, façonnée et émaillée à la main, 44 €, manufacture de digoin chez the Conran Shop.

77


DOSSIER symphonie en vert

Vases « Magni », en faïence mate, Ø 14 x H 25 cm, 25 €, Ø 10 x H 35 cm, 32 €, sur made.com Bobine de ficelle en jute (140 mètres), vendue sur dévidoir en fer, à suspendre, 7 €, On range tout. Vase « Magdia », en céramique, Ø 12,5 x H 25 cm, 23 €, lene Bjerre en exclusivité au Printemps. Boîtes à thé, recouvertes de washi japonais (papier de mûrier), double couvercle pour conserver le thé, boîte 100 g, 13 €, boîte 150 g, 16 €, Palais des thés. Vaisselle « Filea », en faïence décorée, assiette plate, Ø 27 cm, 5 €

78

l’une (30 € les 6), assiette à dessert, Ø 22 cm, 4 € l’une (24 € les 6), coupelle, Ø 16,5 x H 5 cm, 9,20 € les 2 et cache-pot à suspendre « Forme », en céramique, H 16 x L 16 x P 11,5 cm, 10 €, le tout alinéa. Nappe en toile « Mimi », lin et coton, vichy coloris cactus, bourdon noir, 145 x 170 cm, 115 €, serviette assortie, 45 x 45 cm, 13 €, maison de vacances. Au mur, cartes « Botanical », réalisées à partir d’aquarelles, en édition limitée, 21 x 14,8 cm, 9 € hors encadrement, design Maarike Koster sur lovecreativepeople.com


79


DOSSIER symphonie en vert Sur le banc, coussin « Lilas de Perse », en lin et plumes de canard, 40 x 60 cm, 115 €, Bianka léone. Courtepointe « Zamora », en coton imprimé, intérieur polyester, 4 pompons en coton, 90 x 190 cm, 195 €, ou 105 x 220 cm, 230 €, élitis. Banc « Duke », plateau en chêne massif, 100 x 30 cm, pieds métalliques vert olivier (8 coloris au choix), H 40 cm, 269 €, tip toe. Au sol, coussins « Nomade »

80

et « Chakati », en feutre vert olive, Ø 40 cm, 55 € et 75 €, muskhane. Entre les deux, coussin déhoussable « Stiges », en coton organique, vert amande, Ø 45 cm, 38 €, nobodinoz. Natte tressée vert émeraude, en jonc de rivière, faite main au Maroc, 200 x 132 cm, 95 €, datcha. Au mur, patère « Épure », structure en fils d’acier vert clair, boules en teck, H 25,5 X L 45,5 x P 11 cm, 112 €, kann design.


Porte-photos « Géo », en verre et métal, 24 x 16 cm, 26 €, 29,5 x 16 cm, 28 €, 34,5 x 16 cm, 30 €, athezza. Serviette de table « Nap Pansy », en ramie, 50 x 50 cm, 32 €, Society limonta.

Carnet d’adresses page 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

81


Coiffée d’une génoise à deux rangs (tuiles maçonnées permettant d’éloigner des murs les eaux de pluie), et arborant une façade blanche enduite à la chaux avec des volets bleus, la maison conserve l’âme traditionnelle des mas provençaux. Appliques d’extérieur, Il Fanale.

Près de Cassis

Une bastide

EN QUÊTE D’ÉPURE

Au cœur d’une végétation provençale luxuriante, une bâtisse du XVIIIe siècle a été relookée tout en sobriété, faisant la part belle aux matériaux de qualité et aux détails soignés. RepoRtage céline hassen. photos frenchie cristogatin.

82


83


David Price a conservé certains ornements anciens comme les poutres, mais il s’est aussi amusé à créer de nouveaux éléments, comme une série de niches au-dessus des fenêtres dans la cuisine et une hotte de cheminée qui apporte du cachet. Cuisine en bois de récupération, conçue sur mesure par le cabinet d’architecture David Price Design et réalisée par Jérôme Durand (menuisier à Saint-Rémy). Lustre en verre et spots suspendus, Giopato & Coombes. Planche à pain et bouilloire, Alessi. Piano de cuisson, Lacanche.

L

a belle bastide de 650 m2 se dresse au milieu d’un parc aux doux effluves de lavande. Ce site exceptionnel a séduit d’emblée le couple de propriétaires. L’intérieur de la maison, lui, est plutôt vieillot et cloisonné. Le couple trace les grandes lignes de la rénovation, puis se met en quête d’un professionnel capable de mener à bien les importants travaux de restauration. Leur choix se porte sur le cabinet d’architecture David Price Design, conseillé par des amis, qui pilotera l’ensemble du projet. Ce dernier repense alors l’organisation de la maison afin de fluidifier la circulation et d’apporter de la lumière. Une extension a été supprimée et reconstruite avec un niveau, elle abrite aujourd’hui le séjour et, à l’étage, la chambre des propriétaires. Pendant toute la durée des travaux, David Price a pu compter sur la participation active de sa cliente, qui a elle-même

84

beaucoup d’idées. Originaire du Maroc, celle-ci aime profondément le style méditerranéen. Quelques vestiges du passé ont donc été conservés, comme les alcôves en pierres apparentes ou les poutres. L’architecte a également imaginé différentes niches dans la cuisine qui lui confère un style mi-provençal mi-oriental. Tout comme la hotte de la cheminée qu’il a aussi dessinée et qui donne un caractère cossu à la pièce. Concernant l’aménagement, c’est à Nina Laty, architecte d’intérieur, que les propriétaires ont fait appel. Cette dernière a su retranscrire les envies de chacun et donner du sens à la décoration, autant dans le choix du mobilier et des luminaires que des textiles. Elle est également à l’origine de certains détails comme les poignées de portes ou les boutons des tiroirs de la cuisine. La propriétaire rêvait d’une atmosphère blanche et sobre qui ferait la part belle au mobilier

...


Près de Cassis

La maison affiche un style raffiné, renforcé par l’utilisation de matériaux de qualité, associés à du mobilier ancien et contemporain. En témoigne cet ensemble table et bancs en bois (réalisés par le menuisier Laurent Passe) qui s’harmonise avec le sol en pierre du Périgord à l’aspect vieilli. Côté décoration, une suspension colorée et design (Roll & Hill) se dispute la vedette avec une horloge comtoise à l’esprit rustique (achetée chez Jean-Michel Rey, antiquaire en Arles). Rideau, confectionné avec du tissu Rubelli. Tringles, Les Rosées Créations. Vases rapportés d’Italie.

85


Près de Cassis

Le salon est un écrin immaculé qui met en valeur le mobilier italien résolument contemporain.

86


Ouvert sur le jardin et la piscine par deux grandes portes-fenêtres, le salon tout blanc est réveillé par quelques accessoires colorés. Canapés, fauteuil en cuir ajouré, tables basses, table d’appoint et lampadaire, Porada. Coussins, unis, Créations Métaphores, et fleuris, Dedar. Tissu du canapé, Casamance. Tapis, Galerie Diurne. Suspension, design Nao Tamura, Wonderglass. Rideaux confectionnés avec du tissu Rubelli. Vaisselle, glanée en Italie.

87


Près de Cassis

1

88

2


... de belle facture, à ses nombreuses céramiques et à sa belle collection de luminaires. De plus, elle aime « les ambiances décalées, qui mêlent modernité et objets désuets », raconte Nina. Ainsi, comme un clin d’œil à cette vieille maison relookée, retrouve-t-on des rideaux inspirés des napperons en dentelle de nos grands-mères. Mais également une sélection de tissus modernes et plus classiques. « La propriétaire était très réceptive à mes propositions. Ensemble, nous avons pu choisir des pièces originales, sublimées par un environnement extrêmement sobre », confie Nina. Côté matériaux, place à la qualité : des pierres du Périgord pour le sol, de l’enduit à la chaux pour les murs, du bois récupéré (anciennes planches de wagon) pour les meubles de la cuisine. L’ensemble forme un style personnalisé aux accents contemporains, loin des clichés traditionnels. « Nous avons privilégié le style provençal pour l’extérieur afin qu’il s’harmonise avec la nature environnante », conclut David Price.

1. Équilibre parfait dans la salle de bains, où mobilier et accessoires se répondent de façon symétrique. Ici, le blanc éclatant s’associe à merveille avec le cuir brun et le bois. Banc, Porada. Suspensions, Rothschild & Bickers. Serviettes, AM.PM. Baignoire « Sanctuary » et vasques « Small Lagoon », Apaiser (Australie). Miroirs réalisés par Jérôme Durand d’après les dessins du cabinet d’architecture David Price Design. Robinetterie, Fantini.

2. La vaste chambre du couple s’ouvre sur une terrasse où il fait bon prendre son petit déjeuner tout en profitant du jardin. Lit, Désirée Divani. Suspensions, Rothschild & Bickers. Fauteuil suspendu, Sika-Design. Tables de chevet et miroir sur pieds, Porada. Rideaux et stores en tissu « Pleasure Garden », design Jessica Zoob, Black Edition. Parquet « Coventry », en chêne, Bruno Zago.

.

89


Près de Cassis Parfaitement en accord avec le style de la maison, la piscine (14 x 5 m) a été réalisée par l’agence David Price Design en béton avec une finition en mosaïque et une margelle en pierre du Périgord. Appliques d’extérieur, Il Fanale. Pots, Poterie Ravel.

90


À l’arrière de la maison, une petite terrasse ombragée permet de profiter du calme environnant… Meubles en rotin, Sika-Design. Appliques, Il Fanale. Coussins réalisés avec du tissu Christopher Farr Cloth pour Holland & Sherry. Vaisselle, Jars Céramistes.

CARNET D’ADRESSES PAGE 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco 91


DOSSIER

10 cuisines

Écolos

Fonctionnelle et esthétique, la cuisine devient aussi respectueuse de l’environnement, avec des matériaux recyclables, du bois certifié par des labels écologiques et de l’électroménager moins énergivore. Avec à la clé, un projet éthique et durable.

Dossier dominique rémondin. Photos édith andréotta et olivier hallot sauf mention contraire.

92


1

Dans cet appartement situé en région parisienne, les moulures de la cuisine et du salon accueillent des luminaires à leds, qui consomment peu d’énergie. Au cœur de la pièce, le vaste îlot en acier inoxydable, laminé à chaud, est posé comme une sculpture sur le parquet en point de Hongrie. Réalisé dans un matériau durable et recyclable, ce rangement fonctionnel est doté de neuf tiroirs casseroliers avec des prises de main intégrées dans la masse. Le long du mur, les meubles ont été conçus avec des panneaux de bois

labellisé PEFC (une certification qui garantit à l’acheteur que le bois utilisé est issu de forêts gérées durablement), et des décors stratifiés. Le linéaire se poursuit en étagères et en bureau pour la maîtresse de maison. Conception, Cuisines Charles Bigant, 30 000 € l’îlot. Plan de travail et crédence en quartz. Table de cuisson, Gaggenau. Table « 511 Ventaglio », design Charlotte Perriand, Cassina. Suspensions « Circle », le deun luminaires. Chaises « California » sur massivum.de

© Olivier Hallot

Adoptez des matériaux écocertifiés

93


DOSSIER cuisines écolos

2

Privilégiez les finitions à l’eau

au cap d’agde, dans cette maison de bord de mer récemment agrandie, la propriétaire a suivi une démarche éthique avec des meubles réalisés à partir de panneaux de bois certifiés fsc (certification qui garantit à l’acheteur que le bois utilisé est issu de forêts gérées durablement), décors en chêne blanchi côté technique et des meubles peints sans solvant, laqués à l’eau, couleur blanc polaire pour le coin repas. une cuisine au design minimaliste, optimisée par un linéaire stockant l’épicerie et le froid. au sol, un parquet à larges lames et un carrelage en grès cérame délimitent les espaces. conception, éric hanriot pour Snaidero. cuisine « Look », à partir de 40 000 €, hors électroménager. four, électrolux. suspensions en aluminium, Slv sur dmlights.fr. store, luxaflex. Verres, Saint louis.

94

3

Misez sur des matières nobles

amoureux des belles matières, le propriétaire a modulé sa cuisine à son goût. il a mixé des blocs à poser en noyer certifié fsc avec des rangements hauts faits sur mesure par un menuisier, en chêne certifié, fermés par des portes en inox achetées sur internet. coiffé d’une hotte et doté d’une crédence en inox, le majestueux piano de cuisson est flanqué de chaque côté d’un lave-vaisselle. meubles sur mesure de thierry James, menuiserie marc Chalufour et armoires coffres et table « B2 », Bulthaup nantes, à partir de 30 000 €, hors électroménager. cuisinière induction « Bussy », lacanche. Portes en inox, Priolinox. Lave-vaisselle et réfrigérateur, Smeg. assiette, Jars Céramistes. carreaux de ciment, design Patricia urquiola, Surface. Parquet en chêne massif, récupéré. tabouret de bar japonais vintage, chiné.


95

© olivier hallot

© Édith Andréotta


DOSSIER cuisines écolos

4

Cultivez un jardin intérieur

Sur le plan en quartz blanc, une jardinière de 180 cm, accueille un bel assortiment d’herbes aromatiques  (sauge, menthe, thym, romarin) qui embaument et chassent les composés organiques volatils (COV) qui polluent l’air intérieur de la cuisine. Un système d’irrigation intégré, avec goutte-à-goutte, maintient les plantes humides. Conception, Sébastien durand pour leicht le marais, cuisine « Classic FS », meubles laqués à l’eau, et placage en orme de Bergame certifié, avec table de repas en chêne massif, dès 29 000 €, hors électroménager. Fours Grand Cuisine, électrolux. Robinetterie, Blanco. Prix de la jardinière sur demande. Fauteuils « Ara 315 », design Jorge Pensi Design Studio, Pedrali. Moulins poivre et sel, ad’hauc.

96


Pour un air sain en cuisine e0 (émission de 0,4 mg), proches du bois naturel. • Le logo Greenguard ou la certification SCS (Scientific Certification System) attestent que le produit émet très peu de formaldéhydes et de composés organiques volatils (COV), qui émanent le plus souvent des colles, solvants, peintures, vernis ou autres laques.

© Olivier Hallot

• La marque NF Environnement certifie que le meuble de cuisine répond à 20 critères écologiques et d’aptitude à l’usage. Seuls les panneaux agglomérés classés e1 – faiblement émissifs en formaldéhyde (0,8 mg pour 100 g de panneau) sont autorisés. À terme, l’objectif est de favoriser le développement de matériaux

97


DOSSIER cuisines écolos

5

Osez le béton brut

en Provence, marylène tortora, designer et coloriste, a réalisé cette cuisine en béton brut recouvert d’un enduit en ciment – c’est en fait de la chaux naturelle hydraulique (durcit à l’eau) mélangée à de la poudre de marbre, qui donne au toucher une texture veloutée, entretenue par une cire à l’eau. elle a poussé le raffinement en intégrant dans le plan de travail une authentique pile… en béton, qui rappelle les vieux éviers provençaux en pierre. La propriétaire a fait réaliser les façades de meubles par un ébéniste local : des portes et tiroirs en chêne certifié Pefc et en fibres de bois écodurable. cuisine en béton, environ 135 €/m2 (enduit plan, caissons et sol). Ébéniste, samuel ott, anachronic. crédence en verre sur un mur graphique peint. Évier et robinet, Franke. suspensions « Beat fat », « Beat Wide » et « Beat shade », tom dixon. tabourets, habitat. Bols vintage de la céramiste varoise Lou.

98

L’ÉLectromÉnager ÉcoresPonsaBLe L’étiquette Énergie Label est obligatoire sur les gros appareils électroménagers (cuisson, froid et lavage) et est soumise à une norme européenne. elle détaille la consommation du produit selon des normes communes à toutes les marques. Elle affiche les classes énergétiques A, A+, A++ ou encore A+++ pour les appareils les plus économes. Ces critères d’étiquetage qui

datent de 1994 ne sont plus adaptés aux nouvelles technologies. en 2019, un système plus simple et plus strict, allant de a à G, sera appliqué dans l’Union européenne pour désigner clairement l’efficacité énergétique des appareils et inciter les fabricants à innover dans des produits encore plus économes. À suivre !


99

© Édith andréotta

© Édith Andréotta


DOSSIER cuisines écolos

6

Découvrez l’aluminium

Sur la Côte d’Opale, un jeune couple épris de design a choisi pour sa cuisine dînatoire des matières authentiques qui respectent l’environnement. Originales, les façades du mur technique ont été réalisées en aluminium anodisé teinté Champagne, un matériau durable et recyclable. Ce linéaire regroupe le chaud, le froid, une cave à vins ainsi qu’une niche à portes escamotables dédiée au petit déjeuner. Sous la fenêtre, les façades du long meuble – accueillant le lavage et le rangement –, sont habillées de chêne certifié PEFC débité en minces plaques, indéformables car doublées d’une feuille d’aluminium. Conception, Pierre-Geoffroy léonard pour Bulthaup étoile architecture intérieure. Cuisine « B3 », table « B2 », à partir 50 000 €, hors électroménager. Carreaux de ciment, Carrelages du marais. Sets de table, Muskhane. Tabourets « CH 58 », design Hans Wegner, Carl hansen & Søn. Suspension « Super-OH », delta light.

100


101

Š Olivier Hallot


DOSSIER cuisines écolos

7

Utilisez le medium naturel

au Pays basque, cette ferme revisitée, avec ses poutres apparentes en chêne, ses vieilles pierres et un nouveau sol en planches de wagon de chemin de fer, ne manque pas d’allure ! un rouge basque (laque sans solvant) booste la cuisine ouverte, bien architecturée et ergonomique. L’architecte a dessiné et fait réaliser les meubles de rangement en medium naturel certifié sans formaldéhyde. un large îlot convivial, recouvert de granit noir du Zimbabwe, est entouré de tabourets en chêne massif, de facture contemporaine, issus d’un atelier d’ébénistes de la région. conception, anne de Charry-viseux, architecte DPLg, en mDf peint, à partir de 38 000 €, hors électroménager. Plancher de wagon, Styl Parquet. tabourets de bar « heldu », Alki. tissu des assises, Jean vier. Piano de cuisson « sully classic », émaillé noir, lacanche.

102

Les Bons gestes Pour acquérir des robinets et mitigeurs économes en eau, repérez l’étiquette Énergie (classes A à G), les meilleurs équipements étant classés A. Adoptez les écogestes en équipant vos anciens robinets d’un mousseur ou aérateur. Une fois vissé sur le bec du robinet, ce petit dispositif (à moins de 10 €)

injecte de minuscules bulles d’air dans l’eau qui coule. Le débit d’eau est ainsi réduit de 30 à 50 % ! Privilégiez la position froide lorsque vous fermez votre mitigeur. Et réglez la température de votre chauffe-eau entre 55°C et 65°C. Plus d’infos sur www.ademe.fr


© Nicolas Matheus/Dougier © Édith andréotta

8

Sublimez avec du bambou

Près d’Aix-en-Provence, dans cette bastide rénovée, les maîtres de maison sont tombés sous le charme du bambou, une graminée qui vient d’obtenir son label FSC garantissant qu’elle provient d’une bambouseraie gérée durablement. Ce matériau écodurable a été assemblé à l’ancienne – avec tenons et mortaises – par l’atelier d’ébénisterie. Le vaste îlot doté de tiroirs casseroliers à poignées intégrées est recouvert de granit du Zimbabwe avec une pile provençale – évier à l’ancienne

pour laver les fruits et légumes. Au bout de l’îlot, une table haute en bambou se déplie en portefeuille et double le nombre de convives. Réalisation, Stéphane Bernard, atelier mouvement à Aix-en-Provence, à partir de 50 000 €, hors électroménager. Table de cuisson et fours, miele. Réfrigérateur et congélateur tiroirs, liebherr. Évier et robinet, Franke. Assiettes en grès, Casa. Chaises, luz interiors. Luminaires, boutique Contraste à Aix-en-Provence. Sculpture de Dakkis.

103


DOSSIER cuisines écolos

9

Associez verre et Dekton

Dans la fraîcheur de ce paysage de prairie, la cuisine tout en verre Securit mat, un matériau écologique et durable, tranche par sa pureté. D’un blanc polaire, ses meubles intègrent des poignées avec un écart entre le verre et le chant en Inox, ce qui confère aux façades de la profondeur. La cuisine mélange les matières naturelles comme le plan de travail en quartz blanc et la crédence en Dekton, un matériau composite recyclable à base de verre et de pierre. L’îlot se termine par un élégant coin repas dessiné sur mesure, en chêne massif avec pieds en Inox. Conception, leicht Courbevoie, cuisine « KL 80 – 226 », dès 30 000 €, hors électroménager. Piano de cuisson avec aspiration intégrée, Bora Basic. Four, lave-vaisselle et réfrigérateur intégrés, aeG. Mitigeur, Grohe. Chaises, magis. Suspension « 6 multiple », altalum chez voltex.

104


105

Š Olivier Hallot


DOSSIER cuisines écolos

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

CArnEt d’AdrEssEs PAGE 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

106

Mariez bois et Inox

En région parisienne, la propriétaire de cette maison, très engagée dans le domaine de l’écologie, a choisi l’Inox et le bois pour aménager sa cuisine. Les caissons des meubles en aggloméré vont au-delà du standard E1 et l’origine des bois est vérifiée, excluant les arbres illégalement abattus. Côté décoration, la crédence se pare de carreaux en verre miroir d’un bleu intense et les étagères sont réalisées

avec les chutes du plan de travail en chêne. Conception, marcello maugeri, architecte, environ 6 000 €, hors électroménager, avec façades et portes « Grevsta », en acier inoxydable, évier et robinet inclus, Ikea. Four et plaque à induction, Whirlpool. Crédence et support étagère en métal, emery & Cie. Parquet en bois brûlé, ambiance Parquets. Bols, Chehoma. Lithographie de Michel Deverne.

© olivier hallot

10


Comme un cocon végétal, la terrasse, entièrement recouverte de lames en ipé, est dissimulée par des bambous foisonnants, quelques haies vives et des hortensias, les fleurs préférées de Sophie… Mobilier Vincent Sheppard. Conception terrasse, Atelier B.

108


À BORDEAUX

Oasis

urbaine

Édifiée de toutes pièces au cœur de la ville, la maison de Sophie et Jean donne pourtant l’impression d’avoir toujours existé. Son architecture, inspirée du style Art déco, recèle un intérieur lumineux, d’une belle homogénéité. RepoRtage céline hassen. photos christophe rouffio.

109


À BORDEAUX

Adeptes du style atelier, les propriétaires ont troqué leurs anciennes portesfenêtres contre de hautes baies métalliques ouvrant largement le salon et la cuisine sur la terrasse. Éclectique, la décoration conjugue mobilier de famille (telle la commode), créations plus design et objets chinés… Canapé, coussins, plaid, table basse et bougeoirs, Caravane chez Atelier 29. Applique articulée, Lampe Gras. Tapis marocain, chiné. Fauteuil, chiné. Porte-fenêtre en acier, dessinée par Martin Fouquet et réalisée par La Maison Poétique. Parquet, Atelier B.

À l’origine, cette façade qui donne sur la rue était éclairée par trois petites fenêtres. Celles-ci ont été remplacées lors du remaniement par de vastes ouvertures style années 1930, afin d’apporter une belle lumière naturelle dans l’entrée et la cage d’escalier. Fauteuil, Maisons du Monde. Console, La Maison Poétique.

L

orsqu’ils ont découvert, il y a quelques années, ce terrain inespéré en plein cœur de Bordeaux, Sophie et Jean ont immédiatement décidé d’y faire construire leur future maison, dans laquelle ils ont ensuite procédé à quelques remaniements. Les voici aujourd’hui installés avec leurs deux enfants dans cette belle demeure à l’esprit Art déco, d’une superficie de 300 m2, qui s’élève sur deux étages. La cuisine, le salon et la salle à manger occupent le rez-de-chaussée tandis que le premier palier accueille les chambres, et le second un vaste bureau propice à la concentration, bien isolé et illuminé d’une verrière à ciel ouvert. « Nous adorons avoir des projets de maison, nous aimons orchestrer l’ensemble de la maîtrise d’ouvrage et de l’aménagement intérieur. Cependant, n’étant pas des professionnels, nous avons collaboré de manière étroite

110

...


111


À BORDEAUX

Pour une atmosphère plus conviviale et fluidifier la circulation, le designer Martin Fouquet a choisi de décloisonner, en faisant déposer une partie du mur qui séparait le salon et la salle à manger. Suspensions en porcelaine, Original BTC. Table en métal, Caravane chez Atelier 29. Chaises, Fratelli Levaggi. Vases, Epure - Justine Lacoste. Liseuse, Caravane. Plateau, Maison Sarah Lavoine chez Atelier 29. Lampe sur la cheminée, Les Héritiers.

112


Dans sa cuisine, Sophie a choisi l’Inox, très prisé des cuisines professionnelles, dont elle aime la modernité et la sobriété. Associé à une série d’assiettes murales originales et à des suspensions épurées en céramique, il crée un style chic et contemporain. Cuisine, Key Cucine. Assiettes murales, Fornasetti. Chaises, Fratelli Levaggi. Tableau de Jean-Marc Louis. Chaise haute d’enfant, Ikea. Enfilade scandinave et lampe Art déco, chinées.

“ ...

Nous avons fait le choix de créer des moulures, ce qui donne l’illusion d’une maison ancienne rénovée avec le designer Martin Fouquet et, pour la décoration, avec Stéphanie Perrotte, fondatrice de la boutique Atelier 29 », souligne Sophie. Baigné de lumière naturelle grâce à de vastes baies de style atelier, le hall d’entrée est magistral. Ouvert sur toute la hauteur de la demeure, il accueille l’escalier qui mène aux deux étages. L’espace affiche de beaux volumes soulignés par un sobre et graphique duo de noir et blanc, un code couleur qui sert de fil conducteur dans toute la maison, jusque dans le choix des œuvres d’art. Donnant sur la terrasse protégée des regards par des bambous, du jasmin et des hortensias, le salon est ouvert sur

la cuisine-salle à manger. Ici, l’esprit graphique est porté par les lignes verticales des suspensions blanches et des montants sombres des larges portes-fenêtres réalisées sur mesure, qui rappellent l’ambiance des ateliers d’antan. Car si les propriétaires sont férus de modernité, ils sont aussi très attachés aux charmes du passé… « Nous avons fait le choix de créer des moulures, ce qui donne l’illusion d’une maison ancienne rénovée. Comme le plancher en bois, ces éléments apportent un certain cachet et s’harmonisent au style de notre décoration », explique la propriétaire. Si le salon invite à la détente, avec ses confortables assises et sa belle

... 113


À BORDEAUX

114


1. Les touches de coloris violet apportent une note actuelle et réveillent la chambre du couple, immaculée et classique avec sa tête de lit capitonnée, ses moulures et ses rideaux en velours. Coussin, rideaux et dessus-de-lit, Caravane chez Atelier 29. Lampes, Flamant. Chevets,

1

AM.PM. Draps, Yves Delorme. 2 et 3. L’ambiance de la chambre parentale, douce et apaisante, se prolonge dans la salle de bains, qui interprète à son tour le code noir et blanc présent dans toute la maison. Les appliques, la porte moulurée, le meuble vasque

et le tablier de baignoire en bois noir lui confèrent un petit air rétro. Appliques, Original BTC. Meuble vasque, Robinetterie, baignoire, tablier de baignoire (réalisé sur mesure), le tout Flamant. Serviette, AM.PM. Tableaux, chinés. Stores, Atelier 29.

2 3

... cheminée, le bureau-bibliothèque, au dernier étage, bénéficie d’un calme absolu, idéal pour travailler. Au premier, les chambres affichent un style plus classique, tout comme la salle de bains du couple, dans laquelle trônent un imposant meuble vasque de style rétro en bois noir et une baignoire au tablier assorti, tandis que la douche est habillée d’une mosaïque pastel adoucissant la teinte violine des rideaux et du linge de lit de la chambre parentale… L’ensemble des matériaux a été soigneusement sélectionné : « Nous avons privilégié la lumière, la transparence et l’uniformité des matières avec un même sol pour toute la maison, un parquet en chêne… », explique le couple. Entièrement peint en blanc, sobre et lumineux, cet intérieur forme un écrin parfait pour le mobilier design, de famille ou chiné, les objets rapportés de voyage ou les créations de jeunes artistes. En faisant construire leur maison idéale, sur mesure, Sophie et Jean ont réalisé un « sans-faute », entièrement adapté à leurs goûts, leurs envies et leur art de vivre.

.

115


Ë BORDEAUX

Espace préféré de la famille, cette grande banquette d’angle créée sur mesure (Atelier B) accueille dès les beaux jours les discussions entre amis, les siestes ou les pauses lecture. Coussins, Caravane et Élitis. Vaisselle, Maison Sarah Lavoine chez Atelier 29.

116


Sur la terrasse, dans le prolongement de la cuisine, la table est dressée à l’ombre des bambous. Mobilier, Vincent Sheppard. Plateau à fruits, Epure - Justine Lacoste. Couverts argent, Caravane chez Atelier 29. Verres et carafe, Geneviève Lethu. Sets de table, La Maison Poétique. Bougeoirs et vase, Ikea. Salière-poivrière et serviettes en lin, Flamant.

CARnET D’ADRESSES PAGE 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

117


DOSSIER

une table pour réunir sa tribu Charme, vintage, contemporain ou scandinave, quel que soit son style, l’important est qu’elle soit assez spacieuse pour accueillir famille et amis. Avec ou sans rallonges, dans la salle à manger, c’est la table qui donne le ton.

Dossier céline hassen. Photos é. andreotta, F. cristogatin et c. rouFFio sauf mention contraire.

118


DR

Dans ce salon immaculé, la longue table réalisée sur mesure en bois de sapin, coiffée de deux imposantes suspensions en rotin, tient la vedette et réchauffe l’atmosphère. Table « Sarlat », piètement de tréteaux en bois, réalisée sur commande, H 75 x L 240 x P 90 cm, 1 725 € (hors livraison), assises à partir de 300 €, l’ensemble sur Formelab.com

119


© Édith Andreotta

1

120


tables XXl DOSSIER

2

Authentiques et généreuses… On se rassemble autour

Dr

de ces tables en bois massif, entre tradition et modernité.

1. Dans cet intérieur esprit baroque de la table d’hôtes chez maria, à nice, une table en chêne, tout en sobriété, montée sur piètement en acier, s’entoure de chaises de style dépareillées. table « tube », plateau en chêne massif, pieds en acier soudé, h 76 x L 340 x P 130 cm, 7 850 €, heerenhuis chez Bel Œil. chaises, Flamant. tableaux, chinés. 2. Joli mariage du bois et du cuir dans cette salle à manger qui réinterprète avec classe l’esprit campagne. table « Jayden », en bois de chêne naturel, h 77 x L 280 x P 90 cm, 2 990 €, chaises en cuir vintage (édition limitée), le tout Flamant.

121


© frenchie cristogatin

1

122

2

© Édith andreotta


tables XXl DOSSIER

Formica et patine du temps… On craque pour le mobilier

vintage qui crée une atmosphère cantine bohème et rétro.

1. Dans ce loft sous les toits, la décoration joue à fond l’esprit récup’ ! table vintage en bois, h 75 x L 230 x P 90 cm, 2 900 €, chaises d’écolier, 95 € l’une, meuble de cuisine peint, vaisselle et serviettes, le tout Borgo delle tovaglie. 2. au rosalina Bar, restaurant niçois installé dans un ancien garage, l’ambiance est ludique et bohème à l’image de cette grande table à roulettes entourée de chaises industrielles, d’écolier et en formica, colorées. table au plateau en contreplaqué marine, piètement en acier sur roulettes, h 80 x L 260 x P 90 cm, environ 800 €, dessinée par l’artiste sandra Lecoq et réalisée sur mesure par la société F.l.r 06. chaises et vaisselle, chinées.

123


© Frenchie Cristogatin

DOSSIER tables XXl

1

Dans un esprit tr•s actuel, on joue la carte des duos

de mati•res et pourquoi pas le noir en total lookÉ

124


© Édith Andreotta

© Christophe Rouffio

2

3

Les ambiances contemporaines forment de parfaits écrins dans lesquels ces tables aux lignes épurées prennent leurs aises. 1. table avec plateau en chêne massif huilé ou verni, piètement en acier peint noir mat par thermolaquage, h 75 x L 280 x P 90 cm, 1 899 €, tak concept. chaises en bois, aM.PM. chaises « Bertoia », Knoll. cuisine, ikea. suspensions, habitat. Vaisselle noire et chandelier, chez atelier 29. conception Marie hollier, architecte d’intérieur. 2. table « Bianco », plateau en verre laqué, 3 rallonges en aluminium laqué, piètement en acier laqué, h 75 x L 150/300 x P 95 cm, 3 274 €, design claudio Dondoli & marco Pocci, chaises « stresa », noires, chaise « rosalina », col. châtaigne, le tout ligne roset. carafes et vaisselle, le Bon Marché. Vaisselle unie, Merci x serax. Plaid et serviettes de table, Maison de Vacances. Bougeoir, assiette décorative et bols, the conran shop. 3. table « cadre », plateau en chêne brûlé, finition des bords en « aile d’avion », piètement en chêne cerclé de métal, h 75 x L 270 x P 94 cm, 3 290 €, arnold de Vinck. chaises « teo ao », coll. atelier n/7, Vincent sheppard. Vaisselle, chinée. tableaux, Dominique Zoladz, le tout chez Zita Vito.

125


DOSSIER tables XXl

Blanc, cuir fauve et bois clair… On adore ce trio

1. cette salle à manger contemporaine reprend les codes couleur traditionnels du style scandinave, le blanc et le bois clair, mais ici le plateau de la table est en céramique ! table « milano », avec rallonge, plateau recouvert de céramique fumée, piètement en acier laqué, h 74,5 x L 183/263 x P 100 cm, 2 349 €, chaises « adelaïde », 559 €, Bo concept. 2. installée face au jardin et surmontée de suspensions raffinées, cette table en chêne massif mise sur la simplicité des formes et l’authenticité du matériau. table « t2 », sur commande et sur mesure. ici, h 76 x L 220 x P 100 cm, environ 5 500 €, heerenhuis chez Maison hand. chaises « cafè », Billiani. Vase et vaisselle blanche, epure - Justine lacoste chez atelier 29. suspensions, tom dixon chez Made in design.

126

Dr

intemporel propice ˆ une ambiance nordique.


Š frenchie cristogatin

1 2

127


DOSSIER Tables XXl

DR

1 2

Pour un effet contemporain, on ose les piètements

graphiques associés à des matériaux nobles. 1. Avec son sculptural piètement en étoile placé au centre du plateau, cette table conjugue style et fonctionnalité. Table « Cartesio », plateau en chêne naturel, piètement en acier, H 75 x L 200 x P 100 cm, 2 547 €, chaises « Anaïs », 328,50 €, Calligaris. 2. Le terrazzo, ce matériau fait de fragments colorés de marbre ou de pierre naturelle agglomérés à du ciment, fait un retour remarqué dans la déco et pas seulement sur les sols ! Table « Terrazzo », plateau en terrazzo sur bois contreplaqué cerclé de laiton, piètement en acier laqué, H 75 x L 190 x P 90 cm, 2 450 €, chaise « Cannage », avec accoudoirs, 620 €, Red Edition.

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

Carnet d’adresses page 205 DR

Rejoignez-nous sur

128

www.facebook.com/artetdeco


ABONNEZ-VOUS À

11 NUMÉROS (50,60€)

+

LA LAMPE CUIVRE

DESIGN (25€)

pour vous,

29

€ ,95

SEULEMENT au lieu de 75,60€*

Lampe LED Cuivrée Dimensions : 23,5 x 12 cm Fonctionne avec 2 piles LR03 non fournies

AVRIL 2018

N°531/ AVRIL 2018

PLUS SIMPLE, PLUS RAPIDE, Abonnez-vous aussi sur internet : www.lampecuivre.artetdecoabo.com

JECTIF

OB Couleurs

BULLETIN D’ABONNEMENT

SURFACE : 5,60€ AVION : 7,60€ / DOM TND / D : 7,60€ / DOM 850 CFP / TUN : 7 CND / CH : 8 FS / TOM SURFACE 4,80€ / CAN : 8.99$ / PORT CONT : 4,90€ / A : 7,6€ / BEL : MAD / NL : 6,60€ : 4.60€ / AND : 4,90€ : 4,90€ / MAR : 53 FRANCE MÉTROPOLE GRE : 5,10€ / HUN : 3000 HUF / LUX 7,40€/ ESP : 4,80 € FIN :

TS LES MIX GAGNAN ENT LES TEINTES DU MOM

A compléter et à renvoyer sous enveloppe affranchie à : Art & Décoration - CS 50002 - 59718 LILLE CEDEX 9

LES STORES S’AMUSENT !

25

CANAPÉS

LES NOUVEAUX CAPITONNÉS

SALLES DE BAINS LES DOUCHES VOIENT GRAND

OUTDOOR À DU MOBILIER

TOUTE ÉPREUVE

531

LES LACS D’ITALIE

CE VITA DU NORD LA DOL

OUI, je souhaite profiter de votre

offre d’abonnement et recevoir 11 numéros de Art & Décoration + la lampe cuivre pour 29,95€ seulement au lieu de 75,60€*,

N°/Voie :

SOIT 45,65 D’ÉCONOMIE.

Cplt adresse :

Je règle par : Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Art & Décoration

Prénom :

Mr

Code postal :

Ville :

Je laisse mon adresse email pour recevoir toutes les informations liées à mon cadeau. E-mail :

N° Expire fin :

Mme Nom : Mlle

M

M

A

A

Date et signature obligatoires

Je souhaite être informé(e) des offres commerciales de Art & Décoration. Je souhaite être informé(e) des offres commerciales des partenaires de Art & Décoration.

HFM AR608

N° Tél. Votre date de naissance : *Prix de vente Kiosque. Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro de Art & Décoration au prix de 4,60 € et la lampe au prix de 25 € dans la limite des stocks disponibles. Offre valable 2 mois, exclusivement réservée à la France métropolitaine. Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez sous 4 semaines environ le 1er numéro de Art & Décoration et sous 4 à 6 semaines environ la lampe par pli séparé. Si vous n’êtes pas satisfait, nous vous remboursons immédiatement les numéros restant à servir. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 : le droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition aux informations vous concernant peut s’exercer auprès du Service Abonnements. Sauf demande formulée par écrit à l’adresse suivante, les données peuvent être communiquées à des organismes extérieurs. Hachette Filipacchi Associés - 149 rue Anatole France - 92534 Levallois Perret cedex - RCS Nanterre B 324 286 319.

J

ART & DÉCORATION Service Abonnement CS 50002 - 59718 Lille cedex 09

J

M

M

A

A

A

A

NOUS CONTACTER 01 75 33 70 31 - Lundi au vendredi de 8h30 à 19h - Samedi de 9h à 13h - Prix d’un appel local

abonnementsartdecoration@cba.fr


près de toulouse

Un écrin

en béton

Conçue par l’architecte DPLG Patrice Cagnasso, cette villa contemporaine de 240 m2 s’intègre parfaitement dans la nature. À l’intérieur, ses lignes épurées sont réchauffées par une décoration colorée, fantaisie et résolument design. RepoRtage nathalie soubiran. photos alexandre réty.

130


Orientées au sud, les pièces de vie et les chambres sont pourvues de grandes baies vitrées qui offrent un accès direct à la terrasse et une vue sur le jardin arboré. Au centre, un patio couvert fait face au couloir de nage en béton (15 x 3 m), parfaitement intégré dans la verdure. Fenêtres et baies coulissantes en aluminium, avec système BSO (brise-soleil orientable), Technal.

131


près de toulouse

L’entrée donne le ton et affiche des murs en béton banché. Leur aspect brut laisse apparaître des imperfections qui font le charme du matériau. Banquette, Maisons du Monde. Coussins, Ikea. Suspensions en fils, Leroy Merlin.

132


Le salon lumineux est délimité par un mur noir mat qui apporte de la profondeur à l’espace et met en valeur le mobilier et le parquet en chêne. Une cheminée contemporaine (Turbo Fonte) s’intègre à l’ensemble tout en sobriété. Canapé « Can », design Ronan & Erwan Bouroullec, Hay. Tables basses et bibliothèque modulaire, Muuto. Tapis, Saint Maclou. Fauteuil façon Acapulco, Maisons du Monde. Suspension « Vertigo », design Constance Guisset, Petite Friture.

Ë

la recherche d’un terrain pour y bâtir la maison de leurs rêves, Julie et Stéphane ont opté pour une parcelle d’un lotissement dans la banlieue de Toulouse. C’est l’environnement naturel qui les a séduits en premier lieu, notamment les arbres. « Nous nous sommes tout de suite projetés grâce à un grand chêne protecteur. C’est à cet endroit que nous avons décidé de construire notre maison », explique Julie. Le couple s’est alors rapproché de l’architecte DPLG toulousain Patrice Cagnasso (Agence Ar-Quo) pour lui confier leur projet. « Nous voulions une maison contemporaine, à toit plat et tout en béton. Nous aimons ce matériau pour son aspect brut et son côté

humain, car il laisse des traces de la main de l’homme et évolue au fil du temps », explique Julie. Ce projet dénotait avec les autres constructions du lotissement ! Il a fallu une année de travaux pour achever cette belle bâtisse contemporaine de 240 m2. « Le terrain a dicté la forme et l’architecture de la maison. Aussi, j’ai décidé de la plaquer en bordure de propriété côté nord, pour l’ouvrir largement sur le jardin orienté au sud. Conçue tout en longueur sur 42 mètres, elle a été aménagée avec les pièces principales côté sud, comme une colonne vertébrale, et, côté nord, les couloirs de circulation, les salles de bains et un bureau. La création de deux patios a permis d’apporter de la lumière »,

... 133


près de toulouse

Toujours à portée de main, les herbes aromatiques sont cultivées dans une jardinière intégrée.

134


Chaleureuse, la cuisine (In’Concept) s’organise autour d’un vaste îlot multifonction qui regroupe table de cuisson, coin repas et rangements. Elle mixe des façades blanches, avec un plan de travail en Corian blanc et une crédence en béton brut.

Une élégante sobriété, réveillée par un trio de suspensions colorées (Muuto). Table « Copenhague », design Ronan & Erwan Bouroullec, Hay chez Voltex. Chaise grise « About a Chair », Hay. Parquet « Saga », BerryAlloc.

135


près de toulouse

Réduite à l’essentiel, la suite parentale affiche des murs vert profond, en harmonie avec la nature foisonnante, visible à travers la grande baie vitrée. La tête de lit a été réalisée avec une trame de treillis en métal pour couler le béton, trouvée sur le chantier puis repeinte par la propriétaire. Peinture « Diabolo », Maison Sarah Lavoine chez Ressource. Coussins, Castorama. Linge de lit, AM.PM. Table d’appoint, Casa. Lampes de chevet « Monkey Standing », Seletti, et « Volière », Mathieu Challières. Suspension, Forestier. Fauteuil, chiné sur Leboncoin.fr

J’ai choisi des papiers peints à motifs et des couleurs intenses pour créer un contraste avec la base sobre de la maison

... indique Patrice Cagnasso. Lumineuses, toutes les pièces de vie de la façade sud disposent de grandes baies vitrées tout en hauteur, composées d’impostes fixes et de portes-fenêtres pour les chambres, et de baies coulissantes pour la pièce de vie. Une façon de faire entrer la végétation dans la maison. « Pour se protéger du soleil, des lames orientables ont été intégrées. Elles tamisent la lumière et créent des jeux d’ombre très intéressants sur les sols », poursuit Patrice Cagnasso. Facile à vivre, la maison possède des volumes généreux et confortables pour une famille. La grande pièce de vie de 90 m2 intègre une cuisine contemporaine équipée d’un îlot multifonction. Rien ne manque au confort ! Côté

136

décoration, les murs en béton ont été réchauffés par des sols habillés d’un élégant parquet en chêne massif clair, agréable sous les pieds. Le mobilier, sélectionné dans un registre design, fait la part belle aux lignes épurées et compose une mise en scène graphique. Pour apporter de la fantaisie, l’ensemble est rehaussé d’accessoires ludiques et colorés, tels un flamant rose dans le patio de la chambre d’enfant ou des coussins à motifs animaux pour habiller les canapés et fauteuils. « J’ai personnalisé l’ambiance de chaque pièce pour avoir l’impression de voyager dans la maison. J’ai choisi des papiers peints à motifs et des couleurs intenses pour créer un contraste avec la base sobre de la maison », s’enthousiasme Julie.

.


Attenante à la suite parentale, la salle de bains revisite le style tropical avec un papier peint aux motifs palmiers sur trame noire (« Palm Jungle », Cole & Son) qui tranche avec le blanc immaculé des murs et du carrelage en grès (Gomez Carrelages). Une baignoire en îlot (« Formoso », Clearwater) a été posée devant la baie vitrée dans un esprit zen. Robinetterie « Triverde », Cristina Ondyna. Suspensions, Muuto. Panier, AM.PM.

137


près de toulouse Parsemée d’étoiles sur fond rose, la chambre de la petite Lou est empreinte de poésie. Le bois s’invite également dans la pièce avec un lit cabane aux lignes graphiques (La Redoute Intérieurs) et un portemanteau en forme d’arbre (Cultura). Des brise-soleil intégrés dans les baies vitrées tamisent la lumière pour une atmosphère toute douce. Guirlande lumineuse, Gifi. Papier peint « Stars », Cole & Son. Linge de lit, AM.PM. Chaises et table, sur Leboncoin.fr.

138


Déclinée en rose, la salle de bains de Lou met en scène, autour du mur en béton, un papier peint avec des flamants roses et un carrelage à petits carreaux assorti (Gomez Carrelages). Propice à la rêverie, le patio recrée un décor exotique avec sable blanc, cactés et flamant rose en plastique. Baignoire îlot « Agata », Aquarine. Meuble vasque, Ikea. Vasques carrées, Sanindusa. Papier peint « Flamingo », Cole & Son. Flamant rose, Home Autour du Monde.

CARnET D’ADRESSES PAGE 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

139


DOSSIER pool houses

un espace À inventer Loin du simple local technique, les pool houses renouvellent avec ingéniosité l’art de vivre à l’extérieur. Contemporains, traditionnels ou exotiques, ils créent un univers enchanteur pour vivre et se détendre au bord de la piscine.

Dossier martine freynet. photos Édith andrÉotta sauf mention contraire.

140


Structure aérienne Dans l’environnement idyllique du golfe de Saint-Tropez, cette construction n’altère en rien la beauté du paysage. Située, depuis la maison, dans l’axe de vue sur la mer, il fallait qu’elle ait le moins d’impact possible sur l’environnement, d’où un concept de structure en métal avec pergola motorisée. Pour autant, ce pool house reste très fonctionnel avec

coin cuisine/bar, espace salon, douche et étendoir pour maillots et draps de bain. L’ensemble peut être fermé par des volets roulants pour l’hivernage et pour abriter les coussins. La piscine a été réalisée en utilisant une partie de l’ancienne structure comprenant un escalier romain, que l’on a intégré dans une plage noyée. Traité en miroir à débordement, le bassin

est revêtu d’un enduit de cuvelage nuancé. Conception et réalisation de l’ensemble, Labo architecte marc Boulhic. Environ 100 000 € tout équipé. Le carrelage du pool house et des margelles est en pierre de Dordogne. Salon de jardin et tabourets de bar en résine non tissée, et transats, manutti. Coussins et serviettes de bain, habitat.

141


DOSSIER pool houses

À l’abri du soleil sous la tonnelle, on flâne à l’heure du petit déjeuner.

142


Guinguette colorŽe Dédié aux cocktails et aux déjeuners champêtres, le charmant pool house du mas de so – maison d’hôtes située en provence –, affiche un style de guinguette colorée et réserve de délicieux moments au bord de la piscine. imaginé et réalisé par les propriétaires, stéphane et sonia, il abrite une cuisine d’été

parfaitement équipée, ainsi qu’un bar. astucieuse, la cuisine se dissimule à l’intérieur d’un placard, conçu sur mesure et peint en rouge cerise à l’intérieur comme à l’extérieur. Le comptoirbar façonné en béton ciré gris accueille l’évier et le barbecue. Des tables de jardin rondes et des bains de soleil sont disposés à

l’abri sous une longue tonnelle en métal, protégée du soleil par des cannisses et envahie de jasmins en été. compter environ 12 000 € pour la réalisation et l’aménagement du cabanon, la création du bar en béton ciré et la tonnelle. mobilier de jardin et bains de soleil, fermob. Lampe d’appoint, fatboy.

143


DOSSIER pool houses

144

SobriŽtŽ contemporaine

cuisinez au gaz natureL !

Le pool house de cette maison contemporaine est aménagé près de la piscine sur une restanque dominant le jardin. L’idée était de concevoir un bâtiment aérien et transparent pour profiter de la lumière et de la vue plongeante sur le jardin et la maison. Le sol du pool house, en ipé, se prolonge à l’extérieur, sur la terrasse de la piscine, formant un ensemble ouvert d’un seul tenant. un claustra en bois, peint en blanc,

il est désormais possible d’utiliser le gaz naturel en extérieur, pour alimenter différents appareils de cuisson, barbecues ou planchas, grâce à l’installation d’une prise de connexion spécifique. en version « Plug and Play », cette dernière permet un raccordement immédiat et sécurisé. Plus besoin de stocker les bouteilles de gaz. Cette prise « Plug & Gaz », obligatoirement installée par un professionnel, est disponible via le réseau de distribution Synerpro et coûte 300 € (prise + flexible en inox). Pour en savoir plus : Plugandgaz.fr

ferme le pool house sur le côté sans occulter la perspective sur la maison. un local technique et un second espace, réservé au rangement du mobilier et des coussins, complètent l’ensemble. conception et réalisation, menuiserie Pierre Vincent & fils. prix sur devis. La table et les bancs en bois massif ont été réalisés sur mesure. assiettes bleues, ikea. sets de table, Chilewich. serviettes en lin, Linge Particulier. coussins, Unopiù et alinéa.


pool houses DOSSIER

La structure sombre du pool house se fond dans l’environnement boisé.

Lounge au bord de l’eau On aime l’aspect fonctionnel et les lignes contemporaines de ce pool house. Construit près de la piscine avec laquelle il forme un ensemble harmonieux, il se compose de deux parties. Une construction maçonnée abrite cuisine, salle à manger d’été et rangements, tandis qu’une pergola, réalisée en poutrelles métalliques et équipée d’un store horizontal pour régler l’intensité de la lumière, accueille un salon

de jardin. Conception et réalisation, atelier delphine Carrère. Compter 150 000 €, hors piscine. Cette dernière est un couloir de nage en béton armé avec un escalier banquette à 3 marches, tapissé d’un revêtement en pierre de Bali, avec margelles et plages en pierre naturelle, Piscines Pyrénées atlantiques, Carré Bleu. Mobilier de jardin et bains de soleil, Gloster chez ehia.

145


DOSSIER pool houses

Inspiration zen Ces pool houses, aménagés devant un plan d’eau artificiel tapissé de nénuphars, s’inspirent des pavillons de méditation asiatiques et instaurent une ambiance empreinte de sérénité. L’idée était d’installer deux petits pool houses côte à côte, plus esthétiques qu’un seul, trop volumineux et moins bien intégré. Réalisés en bois et bambou, ouverts sur la

146

nature, ils abritent d’une part une cuisine et de l’autre un salon de jardin. Des rideaux de coton blanc peuvent être tirés pour créer une intimité ou protéger du soleil. Conception et réalisation sur mesure par les propriétaires, avec la collaboration du paysagiste Côté Jardin en Provence. Compter 50 000 €. Mobilier de jardin en rotin et lanternes, maisons du monde.


Deux fabriques dans l’esprit asiatique, à mi-chemin entre pagode et hutte.

147


DOSSIER pool houses

Cabanon authentique conçu dans l’esprit des cabanons marseillais, ce pool house s’intègre admirablement dans le paysage méditerranéen qui l’entoure, et semble être là depuis toujours ! il forme avec la piscine et le lounge sous les caroubiers un espace de vie enchanteur. Brut et naturel, il est aussi très fonctionnel avec une cuisine d’été, une douche,

148

un cabinet de toilette et des rangements installés à l’arrière. conception, Patrick daumont design. réalisation des plages en orme d’oregon, du revêtement du pool house en tulipier de Virginie et du parc paysagé, au fil des Jardins. compter entre 48 000 € et 55 000 € pour l’ensemble pool house et lounge.

La piscine à débordement (diffazur) forme un miroir qui reflète la végétation avec un revêtement en « natural roc » gris anthracite offrant des nuances de bleu qui évoquent celles de la méditerranée. mobilier de jardin, WS Collection. Voiles d’ombrage, XVoiles-Uship. zelliges en crédence, mosaic del Sur.


149


DOSSIER pool houses

Vue panoramique Bordé d’un parapet métallique qui n’arrête pas le regard, le pool house de cette propriété tropézienne privilégie la transparence pour profiter de la vue magnifique sur les baies des canoubiers et de pampelonne. La structure classique, en red cedar, et le toit à quatre pentes reposant sur des piliers, s’inspirent des constructions du golfe de sperone en corse. 40 m2 de détente absolue dominant la piscine, avec une cuisine d’été et un salon lounge pour se reposer à l’ombre après le

bain et profiter des derniers rayons du soleil. Le revêtement en grès gris anthracite du bassin (Piscine arrosage Lefebvre) et le gris clair des margelles en marbre Bardiglio, s’intègrent avec élégance au paysage environnant. conception, françois Vieillecroze, architecte DpLg. Décoration, m.e.G esther Gutmer, architecte d’intérieur. réalisation et maîtrise d’œuvre, Kase Coordination. prix sur devis. canapés en coton gris bleu et chaises longues simples ou doubles, Kettal. Vaisselle, hermès.

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

Carnet d’adresses page 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

150


En IllE-Et-vIlaInE

Une bourgeoise

au goût du jour

Devenue la demeure de la décoratrice Laure Carment, cette belle bâtisse des années 1920, située à MartignéFerchaud, au sud de Rennes, s’est refait une beauté tout en préservant des vestiges d’un passé fastueux. RepoRtage céline hassen. photos christophe rouffio.

La façade imposante, en pierres de la région et briques, est très décorative. La demeure a été construite dans les Années folles pour un jeune couple de Parisiens assez argenté qui organisait des réceptions dont on parlait beaucoup dans les environs.

152


153


En IllE-Et-vIlaInE

Le rose illumine l’entrée en douceur et fait écho au magnifique sol d’origine en mosaïque, signé Odorico. Console, Habitat (achetée il y a vingt ans) repeinte en noir. Suspension, Ikea (bombée en noir). Rideaux, Ikea (rallongés par Les Ciseaux Malins). Papier peint, Laura Ashley (ancien modèle). Vases en laiton et paniers, Galerie M. Peinture « Delicioso », Flamant by Tollens.

154


1

A

vec ses pierres apparentes et son décor de jolies briques rouges, la vieille demeure bourgeoise des années 1920 est devenue une ravissante maison familiale, sous l’impulsion de ses nouveaux propriétaires. Autrefois installés au centre de Rennes, Laure et Laurent avaient envie de campagne et de calme. Un rêve qu’ils ont réalisé lorsque les enfants ont quitté le cocon familial. S’ils ont tout d’abord été séduits par l’harmonieuse façade de cette belle bâtisse de 500 m2, dès le seuil de la porte franchi, le potentiel des volumes et les éléments d’origine ont emporté leur adhésion. Le couple découvre un intérieur en bon état malgré l’important rafraîchissement qui

2

s’impose, afin d’ôter les traces d’une décoration d’un autre temps : tissus tendus au mur, papiers peints démodés et peintures aux couleurs vieillottes. Mais pour eux, rénover est une seconde nature… « Nous sommes passionnés depuis toujours par les maisons, nous adorons leur redonner une seconde jeunesse. Celle-ci est la sixième pour nous ! » s’amuse la propriétaire. S’élevant sur deux étages, la maison possède un plan agréable qui sera conservé à l’identique, tout comme quelques prestigieux vestiges du passé, telle la mosaïque des frères Odorico, datant de 1923, qui recouvre le sol de l’entrée, ou le terrazzo de la cuisine coulé en une seule partie sans joints, véritable prouesse technique… Trois propriétaires

...

1. Contemporaine et sobre avec ses éléments noirs épurés, la cuisine conserve son sol d’origine en terrazzo, qui est à lui seul un véritable décor. Cuisine sur mesure, Cuisines Nicolas Chauvin. Électroménager, Bosch. Hotte, Elica. Suspension, Leroy Merlin. Tabourets, Tolix. Zelliges en crédence, Carrelages de Saint Samson. Vase et vaisselle, Galerie M. Plat blanc avec pois, Merci x Serax. Panier et serviettes, Maison de Vacances. 2. La bonne idée de Laure dans l’entrée : de grands miroirs qui donnent de la profondeur… Lanterne, Atmosphera. Miroirs, Ikea.

155


En IllE-Et-vIlaInE

1

... se sont succédé avant l’arrivée de Laure et Laurent. Tous ont pris soin de la maison qui n’a jamais cessé de « vivre », sans pour autant perdre son âme. Pour rafraîchir les différentes pièces, le couple s’est engagé dans une série de travaux : l’ensemble des murs et des plafonds a été repeint, le parquet poncé et vitrifié, toutes les fenêtres changées et la cuisine entièrement réagencée. « Je suis particulièrement attachée au fait de faire travailler des artisans locaux pour ne pas dénaturer un bien. On ne fait que passer, dans deux cents ans, la maison sera toujours là, nous, sûrement pas », confie Laure. Lorsque la rénovation a été terminée, la propriétaire a apporté sa touche

156

2

personnelle : la décoration. Il faut dire qu’elle est adepte des magazines de déco et que sa passion l’a même poussée à en faire son métier : elle est aujourd’hui décoratrice (LC Diffusion) et intervient sur quelques chantiers de la région. Chez elle, les styles se mélangent, mais le confort est toujours à l’honneur. Laure a ainsi choisi du papier peint pour donner le ton dans chaque pièce. Classique et féminin dans l’entrée, végétal et actuel dans le salon, romantique dans la salle à manger… Son point fort, c’est de parvenir à associer les créations de marques haut de gamme à des accessoires et du mobilier issus de la grande distribution. Un parti pris qui fonctionne à merveille.

.

1. En écho au papier peint fleuri, quelques branchages coupés dans le jardin apportent une touche bucolique à la table dressée. Papier peint, Rasch. Pot en porcelaine, Sostrene Grene. Bougeoirs et bougies, Bougies La Française. Nappe et serviettes à volants, Borgo Delle Tovaglie. Vaisselle de famille. 2. Comme un clin d’œil au passé de la maison, la table, plutôt classique, s’habille d’un joli drapé. Nappe et serviettes, Borgo Delle Tovaglie. Suspension volière, Mathieu Challières. Tapis, Saint Maclou, chaises, AM.PM. Rideaux, Ikea.


Le salon se veut plus contemporain : une large suspension en laiton illumine les deux tables basses inspirées des années 1960. Un décor de cactus stylisés, tendance et insolite, court sur deux pans de murs… Canapé, poltrone sofà. tables basses et coupelle, galerie M. Cafetière en émail, Merci x serax. tapis, saint Maclou. papier peint, Rasch. suspension « Brass 96 », design paola Navone, gervasoni chez VBa Décoration. Coussins imprimés et à pompons, olivier Desforges. Coussins unis, Maison de Vacances.

157


En IllE-Et-vIlaInE

1

158


2

3

Nous sommes passionnés depuis toujours par les maisons, nous adorons leur redonner une seconde jeunesse. Celle-ci est la sixième que nous restaurons !

1. L’escalier en bois d’acajou qui dessert l’étage a été conservé et restauré. Associé à la belle mosaïque et au parquet, tous deux d’origine, il ranime l’âme de la maison. Pouf, Hanjel. Lampe à poser « Singe debout », Seletti.

2. Pour la chambre, Laure a choisi un bleu profond, propice au sommeil (« Blue Jeans », Flamant by Tollens). Tête de lit, Ikea. Guirlande, La Case de Cousin Paul. Vase, Atmosphera. Linge de lit, Maison de Vacances. Plaid, Galerie M.

3. La salle de bains, très classique et un brin désuète, est restée dans son jus. Double vasque, Roca. Robinetterie, Grohe. Tabouret, Ikea. Serviettes éponge, Harmony Textile.

CARNET D’ADRESSES PAGE 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

159


DOSSIER

jouez

l’effet pierre! Marbre, ardoise, brique, naturelle ou reconstituée… Gage d’authenticité et de caractère, la pierre se décline au sol et sur les murs, en version puriste ou en imitation, et met en valeur tous les styles. Et contrairement aux idées reçues, bien mariée, elle est tout sauf froide !

Dossier maud pilat detto braïda.

160


La force de la pierre ? Ses multiples alignées, dessinant un sol classique nuances et l’assurance de n’avoir pouvant accueillir différents styles de jamais deux fois le même motif. Dans déco. La finition sciée (laissée brute), cette pièce à vivre contemporaine et révèle toutes les nuances de ses spacieuse aux murs parés de gris-bleu changeants, pour un résultat moellons bruts, la Pierre Bleue du très tendance. Pierre Bleue du Hainaut, pierre de Belgique connue Hainaut, pierre naturelle, 50 x 50 cm, pour ses reflets bleutés, revêt le sol ép. 1,5 cm, env. 95 € le m2, hors pose dans une pose dite droite. Toutes les et transport, coll. Les classiques 2018, Carrières du Hainaut. dalles, de mêmes dimensions, sont

DR

Camaïeu minéral

161


DR

162

Veinage graphique

Façon pierres sèches

Pour donner du caractère à une cuisine basique, la pierre n’a pas son pareil. Ce mur, qui sert aussi de crédence, est habillé de plaquettes de parement donnant l’illusion d’une vraie paroi en moellons. L’irrégularité du matériau laissé brut tranche avec les surfaces lisses des meubles et du plan de travail. Mais l’effet le plus étonnant est celui des veines

Faire entrer l’esprit du sud dans la maison grâce à la pierre, c’est possible ! Le mur de cette salle à manger semble façonné comme ceux des bâtisses du Midi qui se distinguent par leur absence de joints, les pierres s’assemblant les unes aux autres sans l’aide d’un liant. La couleur dorée apporte lumière et chaleur dans

blanches striant la couleur ardoise, dont le graphisme réveille une ambiance un peu sage. Hydrofugé, ce parement en plaquettes puzzle est aussi facile à poser qu’un carrelage et donne brillamment le change. Plaquettes de parement « Cottage Black storm », en pierre naturelle, 40 x 15 cm, ép. de 1 à 2,5 cm, 89,95 € le m2, leroy merlin.

cette pièce contemporaine, brisant l’idée reçue que la pierre est un matériau froid. Pour cet effet pierres sèches, nul besoin de recourir à un artisan spécialisé : le parement est fait de plaques faciles à assembler. Parement « Tahoe », en pierre reconstituée, 47 x 15 cm, ép. 3 cm, à partir de 55 € le m2, orsol.


DR

DR

l’effet pierre DOSSIER

Authentique terracotta Chaude et intemporelle, la brique est une valeur sûre. son secret ? Garantir une véritable touche d’authenticité qui ouvre les portes de la maison au design. L’aspect unique et irrégulier de la terre cuite met en valeur toutes les nuances de sa couleur et crée une ambiance chaleureuse et un contraste

bienvenu avec le mobilier épuré. résistantes au feu comme aux variations climatiques, ces véritables briques anciennes sont également plus isolantes que n’importe quel béton. Briques « Vintage », en terre cuite naturelle, 24 x 5,2 cm, ép. 2,2 cm, à partir de 72 € le m2, brikelia.

163


Esprit fifties

DR

Qui a dit que le marbre était froid ? Dans cette cuisine au style atelier, c’est lui qui donne le ton avec fantaisie. Différents marbres colorés ont été marquetés en triangles, pour créer des motifs géométriques et aléatoires. Le résultat, graphique et dynamique,

164

vivifie l’espace tout en apportant une joyeuse touche rétro. La finition, brillante et polie, réfléchit la lumière et illumine la pièce. Du luxe à l’état pur mais un résultat garanti à vie ! Carreaux « Opus », en marbre véritable, 60 x 60 cm, ép. 1,8 cm, prix sur demande, design Raffaello Galiotto, lithos design.


l’effet pierre DOSSIER

Luxe et volupté Intemporel et graphique, ce carrelage s’accorde en parfaite harmonie au luxe de cette baignoire îlot de style rétro. « Tiburtina Nero », en marbre de Carrare, env. 1 185 € le m2, coll. Marmo , Bisazza.

© Greg Cox / Bureaux Agency / Living Inside

Cette élégante salle de bains revisite l’indémodable noir et blanc dans un esprit très « putmanien ». Mais ici, les carreaux sont en forme de trapèzes qui brisent les codes du classicisme.

165


166

Dentelle de grès

50 nuances de gris

Une touche minérale tout en délicatesse. Au mur comme au sol de cette salle de bains, le grès cérame imite les nuances du marbre. résultat, une ambiance lumineuse et douce qui ne cède en rien à l’esprit déco. La découpe hexagonale des carreaux

Le carrelage gris aux reflets laiteux en camaïeu, posé en grand format, agrandit l’espace et ennoblit la maison en lui donnant des allures de vieille bâtisse de famille. il s’accorde ainsi parfaitement à la poutraison traversante et au mobilier charme et classique. il s’agit pourtant d’un matériau 3.0 ! Ces dalles créées par

apporte une touche graphique et sublime le béton ciré du mur. Cet élégant carrelage ne dénote pas non plus avec le parquet de l’espace chambre, qui vient le rejoindre. Carrelage « Bistrot », en grès cérame émaillé, 21 x 18 cm, 44,90 € le m2, ragno chez point p.

impression digitale restituent à la perfection les différents aspects de la pierre naturelle, pour un coût moindre et un entretien facilité. La technologie a tout bon quand elle est au service de la déco ! Carrelage « Club », en grès cérame émaillé avec impression digitale, 33 x 66,4 cm, ép. 0,9 cm, à partir de 25,90 € le m2, lapeyre.


l’effet pierre DOSSIER

PréserVer LA BeAUTé De Vos soLs Si la pierre est un matériau robuste et esthétique, sans traitement imperméabilisant ou bouche-pore, elle reste poreuse. il faut donc bannir tout détergent chimique ou trop agressif. dans tous les cas, on commencera par bien aspirer la poussière, avant de procéder à un nettoyage au savon noir, au bicarbonate ou aux cristaux de soude. le vinaigre est à proscrire. trop abrasif, il peut tacher la pierre. une brosse, de l’eau chaude et de l’huile de coude resteront les meilleurs alliés de la beauté de vos pierres naturelles.

Cœur de pierre Parti pris très fort, le total look noir dalle) et en flexibilité, puisqu’elles sublime cette salle de bains. peuvent même être posées dans L’aspect brut de l’ardoise devient des courbes. Feuilles d’ardoise écrin pour le meuble vasque brun. « Air slate Graphite », sur fibre de si le matériau reste lourd pour verre, 240 x 120 cm ou 120 x 60 cm, les murs, ces feuilles d’ardoise ép. 0,2 ou 0,4 cm, traitées Bioprot collées sur de la fibre de verre (empêchant la formation de règlent le problème. elles gagnent bactéries), à partir de 89,70 € ainsi en légèreté (moins de 5 kg par le m2, porcelanosa.

167


Mariage heureux L’îlot aussi beau et brillant que résistant est le point de mire de cette cuisine. Inaltérable, monolithique et design, il s’accorde à merveille aux teintes chaudes des éléments en cuivre et en bois. Du marbre ? Non, mais une pierre reconstituée Silestone contenant 93 % de quartz naturel – reconnu pour son extrême dureté et sa brillance – qui habille

168

aussi la crédence et le plan de travail. En dimensions standard ou sur mesure, elle offre un résultat sculptural et sans fausse note. « Eternal », en Silestone by Cosentino, pierre reconstituée à base de quartz, dimensions standard, 306 x 140 cm, ép. 1,2/2 ou 3 cm, à partir de 250 € le mètre linéaire hors pose, Cosentino.


l’effet pieRRe DOSSIER

Dedans comme dehors Voyage express dans la tendance « Palm Springs » des années 1950 ! Dans ce salon plongé au cœur de la nature grâce à ses baies vitrées, il était logique que le sol soit aussi minéral. Ces grandes dalles en pose droite intensifient l’impression d’espace. Le truc en plus ? Faire courir le carrelage sur la coursive

extérieure pour prolonger l’effet visuel en abolissant la frontière entre l’intérieur et l’extérieur. Il ne reste plus qu’à poser un mobilier de style danois et le tour est joué ! Carrelage « Uniquestone », en grès cérame fin à pâte colorée, 60 x 120 cm, à partir de 117,60 € le m2, Ceramiche piemme.

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

Carnet d’adresses page 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

169


près de lyon

Une rénovation

astucieuse

Grâce aux architectes Charlotte Bollard et Victoria Torikian, cette maison de 1920 est entrée dans le XXIe siècle. Son remaniement, surprenant, a conservé des éléments du passé tout en intégrant le confort moderne, y compris la domotique ! RepoRtage céline hassen. photos frenchie cristogatin.

170


En découvrant la façade plutôt classique de cette maison du début du XXe siècle, on est loin d’imaginer que sa décoration, à l’intérieur, est colorée et résolument actuelle.

171


Le mur jaune (« Trumpet », Little Greene) dynamise la salle à manger où dominent le blanc et le bois. Écho au parquet, la table de ferme et ses chaises dépareillées apportent une touche campagnarde décontractée. Suspensions « Caravaggio », design Cecilie Manz, Lightyears. Table et chaises, chinées. Buffet, Bo Concept. Photos, Yellow Korner.

L

ors de leur première visite, Jean et Virginie ont eu du mal à se projeter dans ce lieu qui n’avait connu aucune rénovation depuis sa construction en 1920. Par bonheur, les architectes DPLG Victoria Torikian et Charlotte Bollard (Iloka Architecture), totalement séduites, les ont convaincus : « Nous sommes aussitôt tombées sous le charme des éléments du passé comme les fenêtres mouton et gueule de loup, les radiateurs en fonte décorés et l’escalier balancé. Nous avons très vite perçu le potentiel de ce lieu et imaginé une rénovation qui allierait le style jeune et moderne du couple à ces richesses du passé. » Intervenant sur l’ensemble du projet, elles ont redéfini les volumes et orchestré la dépose de murs afin de décloisonner l’espace. Le tandem a ensuite imaginé des aménagements sur mesure, colorés et astucieux, notamment dans le salon et les couloirs. « Nous voulions

172

une maison avec une circulation fluide et aérienne, un lieu de vie accueillant dans lequel nous pourrions recevoir nos proches autour d’une grande tablée… », expliquent les propriétaires. Une demande qui a inspiré la création d’une « boîte », entre le salon et l’espace dînatoire. Cette structure de 15 m2, véritable pôle central qui permet de dissimuler les parties techniques, accueille un vestiaire, mais également les sanitaires, un bureau, une cheminée et de précieux rangements. De part et d’autre, sont installés le salon et la cuisine-salle à manger. L’espace repas, qui accueille une grande table en bois, est délimité par un grand mur jaune et une large verrière en aluminium de 4 mètres de long, ouvrant sur la terrasse, au nord. Côté sud, le salon se pare d’un mur entier de rangements, véritable élément décoratif, arborant les deux teintes phares de la maison : le bleu et le jaune. Le mobilier, réduit au minimum, s’inspire

...


près de lyon

Le carrelage métro, les chaises de bar de style industriel (chinées), et le noir du mur et des soubassements donnent à la cuisine un esprit bistrot, que réchauffent les touches de bois. L’accumulation insolite des ampoules suspensions (Simone Sisters) et le carrelage de sol subliment l’ensemble. Cuisine, réalisée par La Fabrique. Évier, hotte et robinetterie, Ikea. Carrelage, Mutina chez Bernard Ceramics.

173


174


près de lyon

En duo ou en solo, le bleu et le jaune servent de fil conducteur dans l’ensemble de la maison.

Côté salon, le mur de la « boîte » centrale dissimule des placards et des niches permettant un important gain de place, et accueille même une cheminée. Ludique et vitaminé, cet élément contemporain actualise la pièce au mobilier sobre de style années 1950 et aux fenêtres d’origine rénovées. Tables basses et tapis, Simone Sisters. Lampe en laiton doré, Bloomingville. Bureau, chaise et fauteuils, chinés. Canapé, Habitat. Coussins, Amsterdam Déco. Plaid, Harmony Textile. Suspension, La Case de Cousin Paul. ?

175


1

1. Côté est, dans le couloir menant au salon, les architectes ont intégré à la « boîte » centrale des placards ainsi qu’un bureau, libérant l’espace. Un coffrage peint en noir matérialise l’entrée du salon.

176

2. Le bleu azur de la structure centrale prend une allure méditerranéenne, associé au blanc pur de la cage d’escalier (d’origine) et au bois clair des marches et du parquet (Alliance Bois). Paniers, Amsterdam Déco.


près de lyon

2

3

3. Optimisation de l’espace et rangements cachés : la « boîte » recèle aussi cet astucieux vestiaire, un banc-coffre escorté de deux penderies. Patères, Muuto. Coussin, Amsterdam Déco. Carrelage, Bernard Ceramics.

177


près de lyon

1

2

... des années 1950. Au sol, plusieurs matériaux ont aussi été choisis pour délimiter les espaces. « Malgré leur bon état, nous n’avons pas pu conserver les carreaux en ciment d’origine, de 2 cm d’épaisseur : le plancher rayonnant intégré au rez-dechaussée n’aurait pas pu les supporter. Nous les avons remplacés par des grès cérames contemporains et un parquet en chêne massif », précisent les architectes. L’étage est le domaine des chambres. La suite parentale de 28 m2 abrite un dressing qui fait le lien avec la salle de bains. Le bleu s’invite encore dans la chambre, mais plus soutenu et marié à un vert tendre… Pour les propriétaires, il était également essentiel que la rénovation inclue l’installation de la domotique : « Nous souhaitions pouvoir ainsi gérer le chauffage, l’éclairage, la sonorisation de la maison, le système d’alarme et la vidéosurveillance… » Des travaux qu’ils ont confiés à la société spécialisée AC2R. Aujourd’hui, le pari est réussi pour Virginie, Jean et leurs deux architectes : l’ancienne maison du début du XXe siècle est devenue un bel espace à vivre, lumineux et coloré, offrant tout le confort d’une demeure contemporaine parfaitement connectée.

.

178

1. Simple et fonctionnelle, la salle de bains des enfants se décline en un tendre duo de teintes « layette ». Le carrelage rétro a été posé en total look pour un effet cocon. Meuble et vasque, Ikea. robinetterie, Grohe. Carrelage, coloris Baia (bleu), Cipria (rose) autour de la baignoire, Laguna (bleu) au sol, le tout CE.SI. 2. Dans la chambre du couple, le bleu canard et le vert amande forment un accord parfait. La tête de lit, réalisée sur mesure en MDF peint, doit son originalité aux cubes de bois encastrés qui font office de chevets. Tricotin « I Have a Dream », Miss Poulette. Lampes, Muuto. Coussins, Amsterdam Déco.

CArnET D’ADrESSES PAGE 205 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco


Salon Art LYON

Le rendez-vous du magazine

Art&Décoration

MOBILIER

ACCESSOIRES DÉCO

AMÉNAGEMENT

ARTISANS D’ART

DU 24 AU 27 MAI 2018

HALLE TONY GARNIER, LYON

www.salon.art-decoration.fr

salon Art & Décoration

@SalonArtetDeco

#salonartetdeco

PhotoJean-Claude Amiel. De haut en bas. Fauteuil rotin, Broste Copenhagen. Tringles et sol en PVC façon parquet, Leroy Merlin. Abat-jour, Fabuleuse Factory. Coussins, Monoprix. Chaise «Fourmi», Fritz Hansen. Fauteuil, Lovely Market. Lampadaire, Bo Concept. Fauteuil, chaise et lampe à poser, Hartô Design. Plaid tricoté et tables basses, Fleux. Coussin, Maison de Vacances. Panier, House Doctor. Horloge, Chouette Fabrique.

& Deco


DOSSIER

jardins verticaux Parfaites pour apporter un peu de nature dans nos habitations citadines, les structures végétalisées ne se réduisent pas à leurs qualités esthétiques, mais offrent de réels bienfaits, notamment écologiques. Inspirez-vous de ces réalisations originales, aussi belles qu’utiles !

© Alexandre Réty

Dossier anne valéry. photos sophie lloyd et alexandre réty sauf mention contraire.

180


© Sophie Lloyd

Tableau de verdure

Design végétal

Lorsqu’il est bien conçu, le mur végétal peut rendre nombre de services ! Ici, cette structure fleurie est posée à 10 centimètres du mur porteur et est équipée de modules remplis de sphaigne (sorte de mousse). Elle possède aussi d’intéressantes propriétés techniques, comme une lame

Parfaitement intégrés dans le jardin, ces modules en matériaux composites très légers permettent une végétalisation à 360 degrés et jusqu’à 10 mètres de hauteur. Autoportants, ils ne nécessitent pas de support et sont lestés en pied pour garantir leur stabilité. Percés de trous, ils sont garnis d’un

d’air ventilée en continu qui crée un effet « manteau », permettant d’abaisser la température de 15 degrés par rapport à celle de l’extérieur. Côté décibels, on constate une diminution des nuisances sonores de près de 30 décibels. Réalisation, Ferme de Gally. Compter 700 € le m2.

substrat végétal à la forte capacité de rétention d’eau, permettant aux plantes de pousser. Outre une grande diversité végétale, on peut y intégrer des hôtels à insectes, des nichoirs à oiseaux, des refuges à hérissons ou des leds pour un jardin lumineux. Module « Verticale », à partir de 400 € le mètre, alta space.

181


183

© Sophie Lloyd


© Alexandre Réty

DOSSIER jardins verticaux

184


Façade naturelle

Protection thermique

Il est parfois inutile de végétaliser l’ensemble d’une paroi. Ici, pour répondre au manque d’espace et de lumière, le mur a été habillé d’une structure constituée d’un treillage métallique. Un feutre de jardin a ensuite été posé avec quelques poches de plantations. L’ensemble est recouvert de fragments d’écorce de bouleau. Pas de système d’arrosage, ici, on a choisi des plantes solides et peu exigeantes, comme l’Asparagus setaceus ‘Plumosus’. En cas de défaillance d’une plante, les pots sont facilement accessibles pour la remplacer ! Réalisation privée. À partir de 200 € le m2.

Cette terrasse parisienne, exposée plein sud, est sublimée par un écrin de verdure rafraîchissant. Outre l’idée d’augmenter l’espace planté et de concevoir en pleine ville une sorte de jungle luxuriante, ce manteau de verdure posé sur la façade fait des merveilles en protégeant l’appartement de la chaleur. Abondant et coloré, il est composé de Cinenaria maritima et Helichrysum microphyllum au beau feuillage argenté, de Festuca glauca, résistante à la sècheresse, et d’érigérons très décoratifs. Réalisation, Pierre-Alexandre Risser, paysagiste, pour horticulture et Jardins. Compter entre 800 et 1 200 € le m².

185


© Alexandre Réty

186

Composition d’intérieur

Panneau arty

Insolite et audacieux, dans ce grand salon lumineux, l’une des parois a été transformée en jardin intérieur. Pour ce genre d’installation, mieux vaut privilégier des plantes dépolluantes, qui purifient l’air en absorbant les émanations nocives, comme Nephrolepis ‘Bostoniensis’, au feuillage dense, l’anthurium, aux jolies fleurs rouge vif, ou le syngonium, d’origine tropicale. À noter que l’installation d’un mur vertical nécessite un entretien régulier (environ 2 heures par mois pour 10 m²). Réalisation, Greenwall systems. À partir de 700 € le m2.

Spectaculaire, cette réalisation a la forme d’un tableau contemporain. Elle associe le végétal à un maillage constitué de panneaux de médium hydrofuge peints dans un dégradé de couleurs vives. Ici, la technique utilisée est celle d’un feutre de jardin, fixé sur un grand cadre en bois. Doté de poches de plantation garnies de substrat, il ne dépasse pas les 10 cm d’épaisseur, permettant son installation dans toutes les pièces de la maison… Pourvu que vous ayez prévu une rigole au pied, pour la récupération de l’eau d’arrosage ! Réalisation, Jardins de Babylone. À partir de 800 € le m2.


© Sophie Lloyd

jardins verticaux DOSSIER

187


DOSSIER jardins verticaux

188


Quelles plantes choisir ? La culture à la verticale implique de la part des végétaux un grand pouvoir d’adaptation, tant morphologique que physiologique. Les agronomes sélectionnent les plantes dans une large gamme de vivaces à petit développement, ce qui limite les risques de maladies tout en préservant la biodiversité. Il faut également déterminer la luminosité et la température du lieu où va être installé le mur. Pour faciliter la reprise et éviter le stress, Campanula, Lamium, Begonia ou Lysimachia sont souvent pré-cultivés à la verticale.

Carnet d’adresses page 205 Rejoignez-nous sur

© Philippe Lesénéchal

www.facebook.com/artetdeco

Paroi phonique

Source de fra”cheur

L’un des aspects les plus intéressants des murs végétaux réalisés à base de sphaigne, c’est leur propriété d’absorption acoustique. Ici, dans une résidence en bord de mer, les propriétaires redoutaient l’été et l’arrivée de voisins bruyants. Pour étouffer les sons, ils ont construit, d’un commun accord, un mur de séparation en briques, habillé de modules de 72 x 36 cm, d’une épaisseur de 15 cm, qu’ils ont agrémenté de graminées. La structure est pourvue d’un arrosage automatique. Réalisation, Pépinières Grangier Frères. Compter entre 500 € et 700 € le m².

Pour ce jardin vertical installé en milieu urbain, l’idée était de réinjecter l’eau d’arrosage dans le circuit avec élégance. C’est pourquoi on a complété la réalisation par une fontaine en pierre et ardoise. Concernant la structure, c’est la technique d’un feutre formant des « poches à planter » qui a été privilégiée, un système pratique lorsque la place manque, car l’épaisseur du mur végétal est de 8 à 10 cm à peine… avant que les plantes prennent de l’ampleur. À partir de 880 € le m2. Réalisation, Jardins de Babylone.

© Sophie. Lloyd

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

189


découvrir

les trésors

de la baie de Saint-Brieuc

Entre le cap Fréhel et Paimpol, le littoral des Côtes-d’Armor s’entaille d’une baie profonde ourlée de sites naturels grandioses, ponctuée de villes, de ports, de cités de caractère et de stations balnéaires aux identités marquées. Rythmée par les saisons de la coquille Saint-Jacques, de la palourde rose, du homard et de la mytiliculture, cette anse est un concentré de Bretagne authentique qui flatte pupilles et papilles. RepoRtage sophie giagnoni. photos Christophe rouffio.

190


Surplombant le sentier des douaniers, la surprenante villa Ker-Moor, ou château de Calan, dresse son architecture orientaliste (fin du XIXe siècle), avec fenêtres mauresques et bulbe en plomb. Comme celle-ci, de nombreuses villas Belle Époque ou avant-gardistes enrichissent le patrimoine de Saint-Quay-Portrieux.

191


découvrir lA BAiE dE SAint-BRiEuC

1 2

3

4

5

192

6


Situé à la pointe du même nom, en face du cap Fréhel, le fort la Latte, érigé au XIVe siècle, compte parmi les plus célèbres châteaux de Bretagne. Son site, ses décors intérieurs et la vue qu’il offre sur le site grandiose environnant en font une des escales incontournables de ce littoral.

Le cap Fréhel, pointe sauvage de grès rose Ce saisissant paysage aux falaises peuplées d’oiseaux abrite aussi parcs de mytiliculture et adresses goûteuses.

B

attu par les vents, baigné d’une lumière sans cesse renouvelée, ce territoire couvert d’une lande de joncs et de bruyères abrite une importante réser ve ornithologique. Par leur nombre et leur diversité, les oiseaux marins rivalisent ici avec les randonneurs, y compris aux jours les plus fréquentés de l’été. Plus discrets, toutefois, les premiers nichent dans l’à-pic des falaises, tandis que les seconds arpentent le sentier côtier qui, après un détour par le phare et son panorama, les conduit inexorablement au spectaculaire fort la Latte. Situé à l’extrémité d’une pointe rocheuse, 70 mètres au-dessus d’une mer émeraude, cet édifice vieux de sept cents ans constitua longtemps un verrou majeur dans la défense maritime de Saint-Malo. La vue dont il jouit est tout bonnement exceptionnelle. En contrebas, dans la baie de la Fresnaye, les parcs à huîtres et à moules se découvrent à marée basse. Moules de bouchot et huîtres de Fréhel sont ici de toutes les tables, quand on ne les déguste pas directement chez le producteur, comme chez Alain Audineau, qui propose un agréable bar les pieds dans l’eau au Port à la Duc. À proximité de son établissement se trouve une autre adresse incontournable et charmante : la Bouquinerie du Cap, qui associe à ses activités de librairie spécialisée en livres anciens, dont certains rares, celles de brocante et de salon de thé. De quoi, par tout temps, passer un bon moment.

.

1. Baptisés bouchots, ces pieux en bois se dressent dans la très abritée baie de la Fresnaye, au cap Fréhel. Supports d’élevage des moules, on leur doit l’appellation « moule de bouchot ». 2. Producteur de moules et d’huîtres, Alain Audineau accueille aussi les amateurs dans son magasin de Port à la Duc, où un espace de dégustation s’installe, au bord de l’eau, à la belle saison. 3. Accueil chaleureux et assiette savoureuse font la renommée de La Ribote, petite brasserie bretonne au cœur de la lande du cap Fréhel. 4. La Bouquinerie du Cap est une belle adresse pour les amateurs de livres anciens, les collectionneurs d’éditions rares. On peut aussi y savourer un thé et dénicher un objet rare. 5. Depuis quarante-cinq ans qu’elle chine, Françoise Allain s’est fait une spécialité de l’art populaire et du folklore breton. Dans sa boutique d’antiquités, à Plurien, ses objets et meubles sont sélectionnés avec exigence. 6. Situé sur la place de l’église de Plurien, l’Atelier Orfeu propose les créations d’Athali, artiste peintre, céramiste et lithographe.

193


découvrir lA BAiE dE SAint-BRiEuC

Saint-Brieuc, entre terre et mer Au creux de la baie qui porte son nom, la ville livre un patrimoine maritime, urbain et gastronomique riche et variŽ.

S

urprenante, Saint-Brieuc l’est par de multiples aspects. Par sa topographie d’abord, avec son relief heurté, entaillé de deux vallées profondes. Longtemps, les difficultés relatives à leur franchissement ont fait d’elle une cité de confins. La construction de ponts et de viaducs au XIXe siècle modifie sa position et sa destinée : de frontière, la ville devient passerelle, trait d’union entre mer et terre. Le port du Légué est aménagé, la ligne de chemin de fer pour Paris ouverte, des hôtels particuliers en granit et des édifices civils de prestige sont bâtis, tels le théâtre, la halle, le palais de justice ou le bureau de poste. SaintBrieuc s’embellit, mais sait conserver quelques ruelles ponctuées de demeures médiévales à pans de bois. Des charmes dont elle peut se targuer jusqu’à aujourd’hui, et une position que ses chefs cultivent jusque dans l’assiette en y associant produits de la terre et de la mer. La ville regorge de bonnes adresses, et son marché, les mercredis et samedis matins, est l’un des plus grands des Côtes-d’Armor. S’y croisent des ostréiculteurs, des pêcheurs, des mytiliculteurs et maraîchers de haut vol. Les deux chefs étoilés de la ville, Mathieu Aumont et Nicolas Adam, s’y rencontrent aussi. Véritables personnalités locales, ils ont contribué à la création de Rock’n Toques, espace gourmet de « street food gastronomique » au cœur du festival Art Rock, qui remporte chaque année au mois de mai un franc succès.

1

2

.

1. Derrière l’enseigne Pørtland, boulangerie, traiteur, salon de thé basée sur le port du Légué, se trouve le chef étoilé Nicolas Adam. Les Briochins y viennent pour se poser, lire ou travailler devant une pâtisserie ou un café. 2. La boutique Créa’ty Breizh réunit les productions d’un collectif d’une vingtaine d’artistes, pour la plupart bretons. Des bijoux, de la déco, de la papeterie, des céramiques, des luminaires… 3. À L’Atelier 14, une vingtaine de créateurs exposent aussi leur travail. La boutique est jolie, les mises en scènes réussies. On aime le petit mobilier en chêne. 4. Les Briochins ont changé de crémerie : ils vont chez Marguerite, sur le port du Légué, également épicerie fine. 5. Neuf créatrices réunies en association animent Les Filles de la Baie : elles y livrent leurs créations textiles, déco, céramiques, photographiques… Toutes made in Breizh. 6. Chaque mercredi et samedi matin, les places du centre-ville s’animent pour accueillir l’un des plus grands marchés des Côtes-d’Armor. Un incontournable ! 7. Avant ou après le marché, les Briochins s’arrêtent à L’Arbalaise, la brasserie du chef Mathieu Aumont, qui tient bien souvent le comptoir ces jours-là pour rencontrer les marchands et producteurs régionaux. 8 et 9. Palourdes roses et tomates anciennes, toutes de la baie, sont sublimées par le chef étoilé Mathieu Aumont dans son restaurant Aux Pesked.

194

4


6

7

En plein renouveau, le port du Légué arbore des façades colorées qui abritent des commerces de bouche haut de gamme, des restaurants et des petits bars branchés. Un quartier qui prend son envol.

8

9

Le cœur de la vieille ville recèle une architecture caractéristique à pans de bois et granit, à la fois préservée et authentique, héritage du Moyen Âge, époque à laquelle la ville fut érigée en évêché.

3

5

195


Deux châteaux dans un même parc. Les eaux de l’étang reflètent les hauts murs de la forteresse fondée au XIIIe siècle, prise et détruite à de multiples reprises, réédifiée et laissée inachevée en 1775. Une histoire mouvementée qui rend compte des soubresauts qu’a connus la cité aujourd’hui assoupie.

1

196

2


3

BAiE dE SAint-BRiEuC découvrir

4

Quintin, petite cité toilière de caractère la bourgade, qui a dû sa prospérité au commerce du lin, recèle des pépites édifiées du Moyen Âge au XVIIIe siècle.

5

À

6

7

l’intérieur des terres, nichée dans le bocage breton, Quintin conserve du Moyen Âge un cœur historique aux maisons à pans de bois. Aujourd’hui, elle dresse fièrement ses deux châteaux et ses belles demeures de granit en surplomb d’un étang et d’une rivière, offrant le tableau d’un bourg ramassé, à l’architecture du XVIIIe siècle soignée et homogène. Ce bel ensemble, qui compte treize édifices classés au titre des monuments historiques, témoigne de la prospérité économique de cette commune à l’époque où celle-ci pratiquait le commerce du lin, avant qu’il ne décline au XIXe siècle. La plante était cultivée sur la côte du Trégor, les toiles « bretagnes », tissées à Quintin, s’exportaient vers l’Espagne, les Pays-Bas, les Antilles et l’Amérique latine. Cette activité permit l’éclosion d’une bourgeoisie, constituée pour l’essentiel de riches marchands toiliers, qui se firent construire des hôtels particuliers aux façades classiques et majestueuses rappelant celles des armateurs de Saint-Malo. Les plus belles se situent rue Saint-Thurian et l’une d’elles dissimule la mairie. Installé dans une ancienne maison de tisserand, bâtisse plus humble, l’Atelier du Lin permet de découvrir la culture et la transformation de la plante, de la graine à la toile. Un textile noble que continue de travailler une jeune couturière du village, Thuriane Guenard, propriétaire de la boutique Au Fil du Lin. Outre ses créations, la jeune femme réalise sur mesure n’importe quel vêtement en lin.

.

1. Le décor intérieur de cet hôtel particulier du XVIIIe siècle, aux boiseries exceptionnelles, témoigne de la richesse du négociant en toiles de lin qui le fit édifier. 2. Côté cour, le jardin de cet hôtel particulier privé a été recréé par le paysagiste Erwan Tymen. 3. Au 6, place 1830, dans le cœur historique, la tête en granit du « Bonhomme Quintin » orne l’angle d’une maison à pans de bois du XVIIe siècle, l’hôtel Le Poulain. 4. Place du Martray, l’aristocratique hôtel Lefèvre, construit en granit en 1728 pour le changeur de Louis XV, abrite aujourd’hui le centre des impôts. 5. Impossible de ne pas pousser la porte de la Maison du Tisserand. Un atelier pédagogique permet de découvrir la filière du lin, voire d’exécuter quelques gestes. 6. Ancien relais de diligences, l’Hôtel-restaurant du Commerce se distingue par sa magnifique cheminée ornée des armes des ducs de Bretagne. 7. Dans sa boutique Au Fil du Lin, Thuriane Guenard, jeune couturière quintinaise, perpétue la tradition locale.

197


découvrir la baie de saint-brieuc

Saint-quayPortrieux, douce station familiale

Plages, sentier côtier, sports nautiques et pêche côtière… cette jolie bourgade offre un éventail de plaisirs balnéaires.

O

n serait tenté de considérer qu’il y a d’une part SaintQuay, d’autre part Portrieux, d’un côté une station balnéaire avec ses plages joliment aménagées, son ambiance familiale, son casino, ses villas Belle Époque, et de l’autre un influent port de pêche, avec ses digues, sa criée et son ambiance industrieuse aux premières heures du jour. D’avril à octobre, la station, située sur la côte du Goëlo entre saint-Brieuc et Paimpol, vit au rythme des bains de mer et des familles qui viennent souvent ici depuis plusieurs générations, tant elles affectionnent l’ambiance, les bonnes tables et les boutiques dont quelques-unes comptent parmi les plus jolies de la baie. L’Épicerie Modern et Les Jolies Emplettes, situées non loin l’une de l’autre, méritent ainsi le détour. D’octobre à avril, le port prend le relais et élève Saint-Quay-Portrieux au rang de capitale de la coquille Saint-Jacques. La bourgade vit alors au rythme de la pêche de ces mollusques, qu’elle célèbre, depuis vingt-six ans, lors d’une fête en avril. Séparés par la pointe du Sémaphore, les deux quartiers sont reliés par le magnifique GR34, ce « sentier des douaniers » qui constitue une invitation au voyage le long de la côte. La balade offre à découvrir l’île de la Comtesse, accessible à pied à marée basse, et pittoresque avec ses ruines noyées dans la verdure. Plus loin, se détache un charmant archipel, les îles Saint-Quay, parmi lesquelles se distingue l’île Harbour, couronnée par une maison-phare du XIXe siècle.

.

1. C’est l’adresse branchée de Saint-Quay : Les Cochons Flingueurs. Avec sa position en surplomb de la plage du Casino, sa cuisine simple mais de qualité, on comprend son succès. 2. Les Jolies Emplettes portent bien leur nom : objets pour la maison, petits accessoires de papeterie, foutas pour la plage… tout ici séduit. 3. Spécialisée dans les antiquités anglaises et les meubles français régionaux ou de style, la boutique Antiquités Robine est une véritable caverne d’Ali Baba ! 4. Concept store dédié à l’alimentation, la mode et la déco, L’Épicerie Modern compte parmi les plus belles adresses de la baie. 5. C’est l’une des 5 plages de sable fin de Saint-Quay : la plage de la Comtesse est longée de petites cabines de bain qui lui donnent un délicieux air désuet. 6. Patron du chalutier La Margouille, Jean-Michel Le Hegarat pêche la Saint-Jacques, mais aussi la palourde rose en été, qu’il vend et cuisine en direct sur les marchés.

198


1

2

3

Entre les pointes de l’Isnain et du Sémaphore, la plage du Casino est la plus fréquentée de toute la station. Indifférents au rythme des marées, les baigneurs y affluent toute la journée.

5

4

6

199


découvrir lA BAiE dE SAint-BRiEuC

Paimpol, territoire d’AOC la Grande pêche et la gastronomie ont fait la notoriété du port, devenu une escale riche en produits du terroir.

A

ujourd’hui, Paimpol offre le spectacle d’un joli port de plaisance bordé de restaurants animés et, audelà, d’un agréable petit bourg fait de ruelles, de placettes, de demeures d’armateurs cossues et de jolies maisons à colombages des XVe et XVIe siècles. Responsable de cette prospérité d’hier, la pêche à la morue, qui se pratiquait alors à Terre-Neuve et en Islande, a depuis cédé la place à l’ostréiculture et au tourisme. Et Paimpol y a gagné en douceur de vivre. L’abondance de ses bonnes adresses en témoigne : il faut déjeuner de Paimpolaises – nom donné aux huîtres locales – à La Cabane sur les Quais, puis partir à la découverte d’Armel Britanny – concept store dédié à l’art de vivre breton –, de Passé Composé, boutique spécialisée dans la vaisselle ancienne, ou de Mic Mac, brocante vintage, autant d’assurances de bons moments. Mais Paimpol, c’est aussi un arrière-pays très riche, non seulement de la production du coco, ce célèbre haricot blanc qui fut le premier à obtenir une AOC en France dès 1998, mais aussi de nombreuses possibilités d’excursions, notamment en bordure du Trieux, petit fleuve côtier que l’on peut remonter en train à vapeur jusqu’à Pontrieux, ou en bateau jusqu’au château de la Roche Jagu pour admirer ses jardins magnifiques d’ailleurs classés remarquables. Randonner enfin le long de la côte, à la découverte de l’abbaye de Beauport, et au-delà, à la pointe de l’Arcouest, offrant un splendide panorama sur l’archipel de Bréhat.

.

1. La Cale aux épices, c’est plus de 50 épices sélectionnées et des mélanges effectués par un assembleur voyageur, Christophe Lemaire, spécialiste des poivres. 2. Passé Composé et son arrièreboutique offrent un choix raffiné de vaisselle ancienne, dont beaucoup de faïences, et des tissus également anciens reteints dans des coloris actuels. 3. Après trois années de succès estival à la tête de La Cabane de Kérity, Daniel André importe son concept d’une cuisine chic et pas chère, mais à l’année et sur les quais avec La Cabane sur les Quais. En quelques semaines, l’endroit est devenu « the place to be » de Paimpol ! 4. Un concept store dédié à l’art de vivre en Bretagne qui échappe au folklore ringard : c’est Armel Brittany, créé par une styliste et un galeriste. Objets d’art populaire modernisés, créations d’artistes, pulls marins, tout est fait en Bretagne. 5. À quelques encablures de Paimpol, le château de la Roche Jagu, logis fortifié du XVe siècle, séduit aussi par ses jardins et sa table, Le Petit Jagu, dont la délicieuse cuisine de marché fait la part belle aux légumes de saison.

200

1


Port de caractère et d’histoire, tourné vers la plaisance, la pêche et l’ostréiculture, le port de Paimpol vit toute l’année. Sa position en plein centre-ville en fait le cœur animé.

5 C’est sans Marine doute l’endroit Paimpolaise, idéal pour vivre Arin, à la pointe la transition de Kerarzic. entre journée La dégustation et soirée : des huîtres le bar à huîtres y sublime un de la Ferme cadre idyllique.

2

3

4

Entre Paimpol et Pontrieux, La Vapeur du Trieux propose, dans ses wagons d’hier, un voyage

unique à travers l’histoire, la culture et la nature. Une expérience à partager en famille.

201


découvrir lA BAiE dE SAint-BRiEuC

Situé à l’ouest de l’île, sur le chenal du Kerpont, l’ancien moulin à marée du Birlot, avec sa digue, sa chaussée et ses portes à mer, compose un tableau remarquable depuis sa construction au XVIIe siècle.

L’île de Bréhat, havre de paix Non loin de Paimpol, face à la pointe de l’Arcouest, « l’île aux fleurs » se dévoile, comme une parenthèse hors du temps, une promesse de paradis.

202

A

vant d’être une île, Bréhat est d’abord un archipel : 87 îles, îlots et récifs de granit rose qui se déploient sur plus de 3 kilomètres, dessinant un paysage naturel admirable, empreint de beauté sauvage. Hortensias, mimosas, agapanthes, agaves, eucalyptus, camélias et autres plantes exotiques s’épanouissent dans ces chaos rocheux, profitant de l’influence du Gulf Stream qui épargne à l’archipel les températures inférieures à 0 °C. Bréhat y a gagné ce surnom d’« île aux fleurs » dont elle abrite en effet plus de spécimens que d’habitants. Hors saison, venir à Bréhat, c’est l’assurance de profiter d’une retraite ressourçante, loin des bruits de la ville – l’unique voiture de l’île est électrique – et de toute forme de cohue, puisque le nombre d’habitants atteint à peine les 400.


1

3

2

5

4

Ici, on désigne les maisons par les noms des lignées. Et le développement du tourisme n’y a rien changé : tout le monde se connaît. À vélo ou à pied, seul ou accompagné du guide Jean-Michel Correc, Bréhat se découvre en flânant, tandis qu’au large, les plaisanciers trouvent dans ses criques et autre « Trou de la souris » des mouillages de rêve. Phares, chapelle perchée sur un monticule, moulin à marée parfaitement entretenu, verrerie d’art installée dans une forteresse, l’île recèle des trésors et curiosités, souvent portés par autant d’histoires et de légendes. On peut y passer une simple journée, ou un plus long séjour en posant ses valises à l’hôtel Bellevue, dont le nom n’est pas usurpé. La décoration y est certes un peu désuète, mais se fait oublier dès que le regard s’évade par la fenêtre.

.

1. Situé sur le débarcadère de Bréhat, l’hôtel-restaurant Bellevue propose 11 chambres avec vue sur la mer, dont quelques-unes dotées d’une baignoire jacuzzi. 2. Les productions des Verreries de Bréhat ornent boutiques, palaces et yachts du monde entier. Nichée dans l’ancienne citadelle de l’île, cette adresse mérite un détour, ne serait-ce que pour découvrir le savoir-faire des souffleurs de verre. 3. Marquant le point culminant de l’île, la silhouette blanche de la chapelle Saint-Michel (XIXe siècle) semble émerger, au loin, d’une végétation exubérante qui fait la part belle aux essences exotiques et méditerranéennes. 4. Depuis la chapelle Saint-Michel, et sa croix monumentale du XVIIIe siècle, la vue embrasse l’archipel de granit rose, magnifié par les variations de lumière du soleil déclinant. 5. Jean-Michel Correc, guide de l’île qui propose des découvertes thématiques, pose en compagnie de Rosine Dalibot, propriétaire des Vélos les plus beaux, boutique de location située peu après le débarcadère. Deux personnalités précieuses pour visiter Bréhat . retrouvez nos adresses dans la baie de saint-brieuc page 205

203


C’EST DANS L’AIR

ACTUALITÉS COMMERCIALES

Ikebanart

Poggenpohl

Agence de décoration florale et végétale créée en 2011, Ikebanart tire son inspiration des arts végétaux japonais tels que l’ikebana (art floral traditionnel), le kokedama (sphères de mousse contenant des plantes vivantes) ou encore le jardin zen, et s’adresse aux particuliers comme aux professionnels pour tout type d’événement et de décor. L’Atelier-Boutique du canal Saint-Martin propose un univers bucolique fait de créations originales pour embellir son intérieur. La boutique historique étant devenue bien trop petite vu le succès rencontré, un lieu spécialement dédié aux ateliers et à la création végétale (kokedama, ikebana, jardin sous verre, bouquets, dreamcatchers…) ouvre ses portes à deux pas du canal Saint-Martin. Prêt(e) à découvrir cet art ? 49, rue Lucien Sampaix, Paris-10e. www.ikebanart.com

La cuisine expose clairement un art de vivre. Ainsi les exigences requises à sa conception peuvent être très diversifiées. Renommée et présente sur la scène internationale, la marque Poggenpohl conçoit et fabrique des cuisines de luxe depuis 125 ans. Elle se différencie de longue date par des agencements très haut de gamme et personnalisés. Depuis son site de production en Allemagne qui s’étend sur une superficie de 54 000 m², ses créations sont livrées dans plus de 70 pays par un réseau mondial de 450 studios Poggenpohl. Ce prestigieux fabricant développe des solutions intégrales avec des designers spécialisés pour concrétiser le rêve de chaque client. Plus d’infos sur www.poggenpohl.com

MON MAÎTRE CARRÉ

Vos avez à cœur un projet d’extension, de rénovation ou de décoration ? Doté d’un réseau de plus de 450 architectes et décorateurs d’intérieur dans toute la France, monmaitrecarre.com vous permet de faire appel à ces professionnels par le biais d’un concours et de bénéficier de trois approches différentes. Décrivez votre besoin, sélectionnez trois professionnels et recevez trois dossiers personnalisés et complets (plans 2D, perspectives 3D, shopping list, devis estimatif). Pour 25€/m², ce sont des délais connus à l’avance et un accompagnement personnalisé tout au long des étapes. Et si vous préférez un contact physique, Mon Maître Carré vous met en relation gratuitement avec le professionnel adapté à votre projet. Plus d’infos au 09 67 09 33 40, sur www.monmaitrecarre.com ou par courriel : hello@monmaitrecarre.com

Mobilier de France

Créez des meubles et des canapés… uniques, comme vous ! Inspirante, innovante et infiniment personnalisable, la nouvelle collection Mobilier de France est pensée pour se fondre dans votre décor. Chaque modèle se décline au plus près de vos envies, dans de multiples tailles, configurations et finitions. Toujours dans l’air du temps, mixant avec brio matières et coloris, les dernières créations expriment la qualité jusque dans les moindres détails. Du séjour à la salle à manger, de la chambre au dressing, la modularité et le confort sont également à l’honneur dans le catalogue 2018. Collections, actualités et liste des magasins sur mobilierdefrance.com

204


C’EST DANS L’AIR

ACTUALITÉS COMMERCIALES

BLOOMON

Miele Experience Center

Apportez raffinement et couleur à votre intérieur avec un bouquet bloomon. Chaque semaine, les stylistes imaginent une nouvelle création en fonction de la saison et des dernières tendances pour vous enchanter avec des compositions fraîches et originales. Choisissez votre taille de bouquet puis décidez de votre calendrier de livraison pour recevoir régulièrement des fleurs sur le pas de votre porte, partout en France, selon vos envies et vos besoins. Et parce que bloomon travaille directement avec les producteurs en circuit court, vos bouquets durent longtemps et vous offrent une dose quotidienne de bonheur. Bouquet à partir de 24,95 €. www.bloomon.fr

La marque premium d’appareils électroménagers vous invite dans son flagship store, au cœur de Saint- Germain-des-Prés, pour découvrir et vivre l’expérience de l’ensemble des gammes : produits pour la cuisine, soin du linge, soin des sols, accessoires… Une équipe de spécialistes à votre écoute y prodigue les meilleurs conseils. Aussi, la très belle cuisine active du Miele Experience Center vous accueille pour des ateliers de découverte produits ou des cours de cuisine. Laissez-vous inspirer et initier par un chef de talent dans une ambiance conviviale. Choisissez votre cours parmi les nombreux formats et thématiques proposés : cuisine du marché, cuisine du monde, pâtisserie, afterwork… Une expérience à découvrir ! 30, rue du Bac, Paris-7e. Infos sur www.miele.fr/ateliersculinaires ou au 09 74 50 10 00.

Quézac

Aux côtés de l’agence Change, Quézac revient à l’essentiel. Vingt ans après le succès du film réalisé en 1995 par Ridley Scott, la marque Quézac se relance en communication avec une nouvelle signature : « L’eau vraie de Lozère ». La marque et son agence s’affranchissent de l’environnement sombre et mystérieux cultivé pendant des années pour rendre hommage à l’une des eaux les plus accessibles en goût et en prix. Place à la douceur de vivre, à la nature, à la Lozère, écrin authentique et préservé, idéal pour se ressourcer. Un territoire vierge, où l’eau de Quézac puise sa force et sa pureté. En Lozère, rien n’a changé (ou presque) depuis 1901… Pas même les publicités. Grâce aux illustrations signées Thomas Hayman, la belle réclame revient au goût du jour.

HOMLY YOU

Nombreux sont les particuliers qui abandonnent leur projet de rénovation devant la complexité des démarches à effectuer en amont, ou la difficulté à trouver un bon professionnel et à superviser l’ensemble des travaux. Pour vous permettre de passer du rêve à la réalité, Homly You – marque de service du groupe SaintGobain – propose des services adaptés à chacun de vos besoins : mise en relation avec des artisans qualifiés et architectes de confiance, accompagnement personnalisé de la conception à la finalisation du projet et services sur mesure pour vous libérer l’esprit (études et démarches administratives, relevés de cotes et métrés, conseils travaux...). www.homly-you.com

206

Plus d’infos sur www.quezac.com


TERRASSES À VIVRE

LE STYLE BORD DE MER

Longères, cabanes d’ostréiculteur, maisons de pêcheurs et demeures de famille, plongezvous dans cet univers marin, baigné de lumière et laissezvous guider dans les pièces et les jardins des maisons que nous avons sélectionnées pour vous. Découvrez ces intérieurs à la décoration sobre, facile à vivre et terriblement attachante, où les petits détails font la différence.

A la belle saison, les terrasses deviennent une véritable annexe de la maison, où la famille et les amis aiment se retrouver pour partager des repas, des baignades... La terrasse est alors le nouveau lieu de vie. Dans cet ouvrage, découvrez une multitude d’idées pour abriter votre terrasse en beauté, créer une cuisine d’été, un coin repas... Réf. D182

Réf. D153

LIVRAISON colissimo

OFFERTE* avec le

CODE PROMO

MAISONS EN PROVENCE

RETROUVEZ TOUT LE STYLE

Mas, bastides et maisons de villages au style typiquement provençal vous ouvrent leurs portes et se dévoilent à travers les magnifiques photographies de cet ouvrage. Un livre idéal pour s’imprégner de l’esprit, du savoir-faire et de la cuisine gorgée de soleil, qui font de la Provence une région où il fait bon vivre. Sans oublier un carnet d’adresses locales pratiques.

DANS LES 5 BEAUX LIVRES DE LA COLLECTION

EAR532

Extraits à feuilleter et plus de livres en librairie et sur www.sotrendoo.com

210 x 255 mm - 192 pages. Reliés + couvertures cartonnées

MAISONS DE FAMILLE

Réf. D12

MAISONS DE VACANCES

Cet ouvrage s’intéresse aux maisons à la campagne, à la mer ou à la montagne, photographiées à travers toute la France. Des styles variés et des ambiances dans lesquelles vous pourrez piocher des idées pour vous inspirer. Un carnet pratique aide à choisir les matériaux simples d’entretien et prodigue des conseils utiles pour recevoir et héberger.

Au fil des pages abondamment illustrées, les maisons de famille révèlent tout leur charme et toute leur authenticité. Construit autour de quatre chapitres (aménager l’intérieur, aménager l’extérieur, recettes de cuisine traditionnelle, matières) et doté d’un précieux carnet d’adresses, cet ouvrage vous invite à découvrir des demeures au style intemporel et convivial, dans lesquelles souvenirs de famille, mobilier ancien et rééditions font bon ménage.

Réf. D60

Réf. D11

COMMANDEZ VITE !

Suivi des commandes : serviceclient@sotrendoo.com ou 01 84 88 43 42

OUVRAGE

QTÉ

RÉF.

P.U TOTAL

Mme

LE STYLE BORD DE MER

D153

28 €

Nom :

TERRASSES À VIVRE

Adresse :

D182

28 €

MAISONS EN PROVENCE

D12

28 €

MAISONS DE VACANCES

D60

28 €

MAISONS DE FAMILLE

D11

28 €

* FRAIS D’ENVOI GRATUITS SANS MINIMUM D’ACHAT

0€

TOTAL DE MA COMMANDE

Mlle

M. Prénom :

Code Postal : Tél. :

Ville : E-mail :

J’accepte de recevoir par e-mail les meilleures offres de Sotrendoo J’accepte de recevoir par e-mail les offres du groupe Marie Claire

Je joins mon règlement par chèque bancaire à l’ordre de la SIC ou par carte bancaire (Visa, Mastercard, Eurocard). Je règle par carte bancaire : N° Date d’expiration

Photos non contractuelles

Par téléphone : 01 84 88 43 42 - Code Promo EAR532 (prix d’un appel local) du lundi au vendredi de 9h à 18h Par courrier : renvoyez ce bon de commande et votre règlement (à l’ordre de SIC) : Sotrendoo/Éditions Massin, Mezzo - 1 ter, avenue de la Marne - 59290 Wasquehal Par Internet : www.sotrendoo.com (code Promo EAR532) Paiement sécurisé.

15PAD532

Signature :

Cryptogramme

Bloc de trois chiffres au verso de votre carte

.France métropolitaine uniquement. Pour l’Europe et les relais colis : www.sotrendoo.com. *Offre valable jusqu’au 30/11/2018 dans la limite des stocks disponibles. Expédition sous 48 heures à réception du règlement. Colissimo Access. Conformément à la Loi Informatique et Libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification des données vous concernant. Sauf refus écrit de votre part, ces informations pourront être utilisées par le Groupe Marie Claire.


Recevez chez vous 149, rue Anatole-France, 92534 Levallois-Perret Cedex. Tél. : 01 41 34 60 00.

1 an-9 numéros

Directrice de la rédaction Sylvie de Chirée Rédactrice en chef Clémence Blanchard Rédactrice en chef adjointe Nathalie Soubiran Directeur artistique Jean-Philippe Roussilhe Rédacteurs graphistes Catherine Chaussat et Philippe Langlais Secrétaires de rédaction Dominique Salles et Emmanuelle Schoeser Conseillère style Karine Villame Assistante de la rédaction, archives photos - Service lecteurs Sandrine Bellini, tél. : 01 41 34 67 38 et artdeco@lagardere-active.com Ont collaboré à ce numéro : Martine Freynet, Sophie Giagnoni, Agnès Gille, Céline Hassen, Stéphanie Huré, Véronique Launay, Maud Pilat Detto Braïda, Dominique Rémondin, Anne Roussilhe, Pascale Thuillant, Anne Valéry

2 ans-18 numéros

35 € 66 €

au lieu de 41,40€* au lieu de 82,80€* soit 1 numéro gratuit

Art & Décoration (9 numéros par an) est édité par Hachette Filipacchi Associés, SNC Locataire-gérant au capital de 78 300 €. RCS Nanterre 324.286.319. Siège social : 149, rue Anatole-France, 92534 Levallois-Perret cedex. Associés : Hachette Filipacchi Presse S.A., Lagardère Active S.A.S.

soit 3 numéros gratuits

Gérante et directrice de la publication Constance Benqué Directrice générale déléguée d’édition Anne-Marie Labiny Directrice de la communication et promotion Stéphanie Videau-Aphatie, tél. : 01 41 34 61 80 Responsable de la promotion Charlotte Porquet, tél. : 01 41 34 82 96 Diffusion Directeur : Pascal Mouilley Responsable titre : Katia Parent, tél. : 01 41 34 85 10

Marketing direct Directrice : Sandrine Mascle Chef de produit : Nathanaëlle Moisan Chef de fabrication Alain Bonis Impression : Imprimeries Hélio-Charleroi, avenue de Spirou, 23/A, 6220 Fleurus (Belgique), et Imaye Graphic, zone industrielle des Touches, 96, bd Henri-Becquerel, 53000 Laval Photogravure : Compos Juliot Dépôt légal : 2e trimestre 2018 Printed in France 2018 C.P.P.A.P. n° 0120 K 79349 - N° ISSN : 0004-3168 Distribution : Presstalis © HFA 2018 Hachette Filipacchi Associés est une filiale de Lagardère Active SAS Président du directoire : Denis Olivennes PUBLICITÉ Lagardère Publicité, 10, rue Thierry-Le-Luron, 92300 Levallois-Perret Directrice générale déléguée Caroline Pois Directeur commercial Patrick Robin Directrice de la publicité Jennifer Imbert, tél. : 01 41 34 96 80 Directrice de clientèle Stéphanie Van Troeyen, tél. : 01 41 34 92 05 Assistante de publicité Céline Dubost, tél. : 01 41 34 96 84 PUBLICITÉ RÉGIOnALe Lagardère Métropoles, tél. : 01 74 85 85 85 Directrice générale adjointe Amélie Pouradier Duteil Région Île-de-France Média Marketing - Nathalie Marié, tél. : 01 41 38 86 11 Région Grand Ouest Christal - Cécile Rohou, tél. : 02 99 68 77 46 Région Méditerranée • Lagardère Métropoles (05, 13, 83, 84), tél. : 04 91 21 48 48 • Christiane Gold-Megliarini (01, 06, 20, Monaco), tél. : 04 93 81 16 57 • Cathy Hanriot (11, 30, 34, 66), tél. : 06 84 51 44 11 Région nord Lagardère Métropoles, tél. : 03 20 31 71 00 Région normandie Lagardère Métropoles, tél. : 06 19 58 41 09 Région Rhône-Alpes/Auvergne Lagardère Métropoles, tél. : 04 72 40 44 48 Région Sud-Ouest • Adéo Média - Julie Garcia (09, 12, 19, 31, 32, 46, 65, 81, 82, 87), tél. : 06 83 61 89 35 • MD Régie - Philippe Deleporte (16, 17, 24, 33, 40, 47, 64), tél. : 05 40 01 33 21 Belgique Philippe De Jonghe - Éditions Ventures, chaussée de Louvain, 431 D, Lasne 1380. Tél. : 00 32 2 379 29 90. Fax : 00 32 2 379 29 99 Suisse Zürichsee Werbe AG, Fachmedien, Laubisrütistrasse 44, CH-8712 Stäfa. Tél. : 0044 928 56 11 et info@fachmedien.ch PUBLICITÉ InTeRnATIOnALe Lagardère Global Advertising, tél. : 01 41 34 90 69 Directrice générale Stéphanie Delattre

Étranger : pour les pays non mentionnés ci-dessous, consultez-nous au (33-1) 75 33 70 31. Pour les pays suivants, contactez les services Abonnements correspondants. Belgique : Partner Press, rue de la Petite-Île, 1, 1070 Bruxelles. Tél. : (32) 02/556 41 40. Fax : (32) 02/525 18 26. www.partnerpress.be • Canada : Express Mag, 8155, rue Larrey, Anjou, Québec, H1J 2L5. • États-Unis : Express Mag, PO Box 2769, Plattsburgh, N.Y., USA 12901-0239. • Espagne : Comercial Atheneum, Sant Boi de Llobregat, Apartado de Correos 1148, Barcelona. • Italie : A. Pieroni 28, Viale Vittorio Veneto - 20124 Milan. • Liban : Messageries du Moyen-Orient Saifi, rue Nahr Ibrahim - Beyrouth. • Suisse : Dynapresse, 38, avenue Vibert, 1227 Carouge. Tél. : 022 308 08 08.

Bulletin d’abonnement Offre réservée à nos nouveaux abonnés

oui,

je m’abonne à Art & Décoration q Mme q Mlle q Mr

q Pour 1 an (9 numéros) 35 € au lieu de 41,40 €, soit 1 numéro gratuit (Pays étrangers, voir ci-dessus)

Nom :

q Pour 2 ans (18 numéros) 66 € au lieu de 82,80 €, soit 3 numéros gratuits

AR584

Abonnez-vous sur www.art-decorationabo.com ou renvoyez ce bulletin accompagné de votre règlement à : Art & Décoration, CS 50002, 59718 Lille cedex 09.

Prénom :

N°/ Voie :

Code postal :

Ville :

Pays :

N° Téléphone : Je laisse mon adresse email pour recevoir toutes les informations liées à mon abonnement Email : q Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Art & Décoration q

Expire fin :

Date et signature obligatoires

N¡ M

M

A

A

*Prix de vente au numéro. Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez sous 4 semaines environ le 1er numéro de votre magazine. Si vous n’êtes pas satisfait, nous vous remboursons immédiatement les numéros restants à servir. Informatique et libertés : le droit d’accès et de rectification des données concernant les abonnés peut s’exercer auprès du service Abonnements. Sauf opposition formulée par écrit, les données peuvent être communiquées à des organismes extérieurs. Hachette Filipacchi Associés - 149, rue Anatole-France, 92534 Levallois-Perret Cedex - RCS Nanterre B 324 286 319.

© Christophe Rouffio

q Je souhaite être informé(e) des offres commerciales de Art & Décoration q Je souhaite être informé(e) des offres commerciales des partenaires de Art & Décoration

Relation abonnés et anciens numéros Gérez vos abonnements, abonnez-vous ou posez-nous vos questions : Par Internet www.art-decorationabo.com Par téléphone 01 75 33 70 31 (France) et 00 33 01 75 33 70 31 (étranger) Par courrier Art & Décoration Abonnements, CS 50002, 59718 Lille cedex 09 Anciens numéros 01 75 33 70 31 Abonnement : 9 numéros, 35 € La rédaction décline toute responsabilité vis-à-vis des documents remis. Les citations de marque sont données à titre d’information sans but publicitaire. Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit, des textes et illustrations, est strictement interdite.


m owroo h s u a ve re nou t o n s n ces da n e r é f é 000 r s. 1 2 62 e d lus èle 4 • fax. 01 415 6a5ch3at P d o m 2 s T ’ A R D de tous l•etél. 01 45.82807€7 remboursé au D 3 Paris 28 p ES A I R visualisatioUnniversitaire -17590h14• catalogue 1 N I L U M rzel.com •• 3, rue de laedCi it1é0h -12h / 14h 23 sam Pe et surrfabricant dephu-1is21h9/13h -18h • er

ER 601 T

u :9 Créate u vendredi a i d r a m

ise du

pr “Entre

ivant v e n i o patrim

.


L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

cfr5uuyyy4455  
cfr5uuyyy4455  
Advertisement