Page 1

esp ces sept. - oct. 2014

c o n t e m p o r a i n s

Design Days Renens

L’évènement de la rentrée 2014

Les espaces du design, édition 2014 DECO: chambres, salles de bains, cheminées


I I

espaces zapping

1

2

4

5 3

7

6

Design biodégradable

Les designers explorent toujours plus le champ de l’écologie et créent des objets qui se décomposent facilement après usage. Magali Prugnard 1. Sphérique Suspension de 24 cm de diamètre fabriquée dans un matériau à base de champignons. Mush-Lume Hemi Pendant, design Danielle Trofe, http://danielletrofe.com 2. Dégoulinant A la fois solide et biodégradable, la cire de polycaprolactone permet de réaliser du mobilier. Amateur Masters, design Jerszy Seymour, Ngipsen, www.nlstudio.eu 3-4. Ludique Spécialiste des objets en bambou, la marque Ekobo propose aussi des collections de vaisselle biodégradable pour enfant et pour adulte. Biobu, Ekobo, www.ekobohome.com 5. Nostalgique Une collection en fibre de bambou qui colle au plus près aux formes de la vaisselle de notre enfance. Bio, Bitossi Home, www.bitossihome.it 6. Symbolique Une lampe fabriquée à partir de déchets de café et destinée à sublimer le rituel de cette boisson populaire. Koji S, design Raul Lauri, www.raullauri.com 7. Bipartite Plateau en hêtre massif huilé destiné à accueillir la vaisselle en bambou d’Ekobo. Plateau, Reine Mère, www.reinemere.com

16 I espaces contemporains


I I

espaces actus

Des idées lumineuses

Frigos artistiques Après Tokyo, Sydney, Miami, Singapour, Istanbul et Zurich, le projet Red Bull Curates débarque dans la Cité de Calvin. Dix artistes réunis durant deux jours avec un seul mot d’ordre: s’emparer d’un frigo cubique pour le transformer en oeuvre d’art. La marque aux taureaux rouges offre ainsi dix cartes blanches à autant de jeunes talents romands. Canevas Cooler Project. A découvrir du 24 au 27 septembre au Cercle des Bains à Genève. ED

Stilhaus, le plus grand centre commercial de Suisse spécialisé dans l’habitat, lance ses Journées de la construction. Les 19 et 20 septembre, cette manifestation trimestrielle sera consacrée à l’architecture d’intérieur et à l’aménagement de l’habitat, notamment à l’éclairage. Réservé aux professionnels, le vendredi sera marqué par des conférences de Jeroen van Rooijen (NZZ), Lilia Glanzmann (Hochparterre) et Lukas Niederberger (Baltensweiler). Le grand public disposera de tout le samedi pour demander conseil aux multiples spécialistes du secteur réunis à cette occasion. En janvier 2015, place aux nouveautés du secteur cuisine. FM Bautage – centre commercial Stilhaus, Rothrist (Argovie), www.stilhaus.ch/bautage

Customisez chic! Pour rhabiller son tél., voici une nouvelle collection d’accessoires lancée par la Maison Christian Lacroix. En version unie ou imprimée aux motifs typiques de la marque (www.bigben-connected.com). EMD

Et Ploum!

On s’installe sur le Ploum comme sur un nid de plumes, car ce canapé allie des formes enveloppantes, de la mousse hypersouple et un revêtement stretch. La famille Ploum s’agrandit avec une version small pour entrer dans les appartements de dimensions modestes, www.ligne-roset.ch MP 30 I espaces contemporains


I I

Un architecte éclectique

Même s’il n’a pas encore reçu les récompenses prestigieuses de son métier, comme le prix Pritzker, Massimiliano Fuksas est l’un des architectes les plus actifs de la planète. Philip Jodidio / PHOTOS: DR

56 I espaces contemporains

Photos: Archivio Fuksas

espaces architecture


Photos: Archivio Fuksas

Aéroport Shenzhen Bao’an International, terminal 3, Shenzhen, Guangdong, Chine, 2010-2013.

Massimiliano Fuksas est né à Rome en 1944, où il possède toujours le bureau qu’il a ouvert en 1967. Il travaille avec son épouse, Doriana Mandrelli Fuksas, depuis 1985. Directeur de la 7e Biennale de l’architecture (Venise, 2000), il a su bâtir des structures de grande envergure, telles la nouvelle Foire de Milan (Fiera Milano, Rho-Pero, Italie, 2005) ou le Zénith de Strasbourg (Eckbolsheim, France, 2007). Il œuvre aussi fréquemment dans le domaine de la mode. Il a notamment signé les magasins Armani à Tokyo Ginza (Japon, 2007) et à New York sur la Cinquième Avenue (USA, 2009). S’inspirant librement de ses propres peintures et de petites maquettes en papier, Fuksas n’est pas l’homme d’un seul style, et il ose parfois des formes extrêmement inattendues.

La porte de Shenzhen

Ses œuvres récentes sont la preuve de son éclectisme architectural mais aussi de sa capacité à mener à bien des travaux gigantesques dans des temps record, comme ce fut le cas en Chine (Aéroport Shenzhen Bao’an International, terminal 3, Shenzhen, Guangdong, Chine, 20102013). Avec une superficie qui dépasse les 500 000 m2 et un budget d’environ 734 millions d’euros, cet agrandissement de l’aéroport de la métropole méridionale prend la forme «d’une raie manta, un poisson qui respire et qui change sa propre forme, subit des variations et devient enfin un oiseau qui célèbre l’émotion et la fantaisie de l’envol». Long d’un kilomètre et demi, le terminal 3 est doté d’un toit double en nid d’abeilles métallique qui laisse pénétrer la lumière naturelle dans les vastes espaces publics. L’industrie chinoise est certes capable de raccourcir les délais de construction, mais Fuksas a terminé la structure, y compris les aménagements intérieurs, en moins de trois ans. espaces contemporains I 57


I I

espaces my day with

Créatifs, designers, architectes, ils habitent près de chez nous. Rencontre à leur domicile.

Chez Xavier

D’abord ébénisterie, puis fabrique de cadrans d’horlogerie avant d’être finalement occupée par une entreprise électrique, la bâtisse située à l’est de La Chaux-de-Fonds date de 1902. C’est ici que s’est récemment installé Xavier, photographe indépendant partageant son activité entre commandes et travaux personnels. «Je voulais acheter et j’avais trouvé un objet, mais je n’étais pas totalement convaincu de mon choix.» C’est alors qu’un ami architecte, Michel Décosterd, de l’atelier biennois 0815, le rend attentif au potentiel de cet ancien bâtiment de deux niveaux. «Je pouvais y faire mon studio photo en style live-work au premier étage, concevoir un espace à louer au-dessous, et aménager une spacieuse chambre noire au sous-sol.» La rénovation a duré six mois. Deux vastes espaces ouverts, aux très hauts plafonds, ont été transformés pour l’un en loft, pour l’autre en espace commercial. Tout ou presque a été refait; le chauffage, l’électricité, l’isolation. Les pièces étaient cloisonnées, la chape en béton était recouverte d’une moquette, il y avait des faux plafonds. Avant le début des démolitions, ils redécouvrent le plancher d’origine caché sous le béton. Il sera réparé ou complété par endroits, puis simplement poncé et huilé. Ses teintes 88 I espaces contemporains

irrégulières lui confèrent un caractère particulièrement chaleureux. Le plafond en plâtre a été huilé, ce qui lui donne de beaux reflets brillants. L’endroit est très lumineux, même par temps pluvieux. Pour les besoins de son activité, Xavier a dû sacrifier la beauté visuelle des belles baies vitrées anciennes: «Ça n’a pas été facile de me résoudre à trouver un compromis pour complètement obscurcir les lieux, mais c’était une nécessité pour mon travail en studio.» Les baies sont dissimulées par une installation ingénieuse et élégante de cadres en aluminium et de stores en toile opaque noire. Une salle de bains avec de grandes armoires de rangement a été créée en collaboration avec l’architecte. C’est également ensemble qu’ils ont imaginé une construction en forme de L dans laquelle viennent se nicher la chambre à coucher avec son dressing et la cuisine. D’un ton gris anthracite, avec des éléments dénués de toute poignée, cette dernière est d’une discrétion totale. L’îlot est recouvert d’un plan de travail en inox, et tout est parfaitement organisé et pratique, pour le plus grand plaisir de Xavier, qui aime cuisiner. Photos et texte: Catherine Gailloud, www.mydaywith.ch


Vue depuis le studio photo vers le bureau et la porte d’entrée. La grande paroi de bibliothèque est adossée à la cloison du module qui abrite la chambre à coucher.

Xavier a été édité à plusieurs reprises. Il travaille actuellement sur de nouveaux projets. Choix, tirage, édition lui prennent beaucoup de temps. Photo à droite

La fidèle méridienne en velours où Xavier aime lire et faire la sieste. Lampe de bureau et table vintage.

espaces contemporains I 89


I I

Osons le mélange des styles! En déco, audace rime souvent avec mixage d’influences. Histoire de rafraîchir notre imagination, voici des pièces à vivre très personnelles sélectionnées dans des hôtels, des villas et des appartements de par le monde. Magali Prugnard

Mix Luxe & Tradition

Construit en 1910, l’Hôtel Ett Hem de Stokholm a été transformé par la décoratrice Ilse Crawford (www.studioilse.com) en un écrin intime et confortable. Dans le salon présenté ici, la styliste réinterprète les codes du luxe (voir le lustre, les boiseries murales…) et de la tradition (le poêle suédois en faïence à cinq conduits, le parquet posé en épi) et obtient une composition chaleureuse et reposante. Un effet que l’on doit aux tons naturels des murs et du tapis ainsi qu’au choix de mobilier épuré. Pour s’inspirer de ce décor, on trouve des poêles en faïence chez Schrundner et Weltevree, des lustres en métal chez Eichholtz et des fauteuils en bois à barreaux chez Sibast Furniture, Andreu World, Artek ou Ercol.

Photo: Magnus Marding

espaces inspiration


Mix Classique & Contemporain

Dans cette villa privée du XVIIe située à Maroggia, au bord du lac de Lugano, sont encore visibles aujourd’hui des stucs réalisés autour de 1650 et deux fresques de Giovanni Battista Bagutti de Rovio, qui représentent le triomphe d’Apollon et Vulcain. Si la plupart des éléments du décor d’origine ont été conservés, les canapés Kristall d’i4mariani (www.i4mariani.it) et les tables basses en marbre Park du même fabricant apportent une note contemporaine bienvenue à l’ensemble.

Mix Vintage & Design

Parmi les détails marquants des meubles des années 1950, on retient l’omniprésence du bois, les formes libres et les pieds pointus. Autant de caractéristiques que l’on retrouve sur les sièges et la table basse de ce salon signé Red Edition (www.rededition.com). Pour ce shooting réalisé à l’Hôtel Marshall de Paris par Sabrina Ficarra, les meubles ont été associés à un tapis contemporain de forme asymétrique qui permet de structurer le très grand espace en évitant l’écueil de la rigidité. Ce tapis a été réalisé sur mesure, mais on en trouve aujourd’hui facilement de semblables. Voir par exemple les modèles Ponyo de Roche Bobois, Nova de Chevalier Edition, Logenze de Ruckstuhl, Patio de Nodus, Menhir de Ligne Roset ou Crux de Kinnasand.

espaces contemporains I 111


Partenaires


© Archives de la construction moderne – EPFL, fonds Jean-Marc Lamunière

DESIGN DAYS 2014 le design en mouvement

Ateliers Mayer & Soutter. Réalisés en 1963-1964 par l’architecte Jean-Marc Lamunière. Photo d’époque de Jean-Pierre Flury.

Les Design Days sont de retour. Pour cette 6e édition, la manifesta-

tion itinérante pose ses valises à Renens, dans un nouveau lieu inédit et éphémère, et affiche sa bonne santé en déployant un programme plus vaste et plus riche que jamais. Ce développement ne pourrait être assuré sans la confiance renouvelée des partenaires principaux, la Ville de Renens et l’Ecal, qui se sont énormément investis pour cette 3e édition sur territoire renanais. La manifestation s’inscrit dans la dynamique qui anime Renens aujourd’hui, dans sa stratégie et son engagement pour le design concrétisés par un dispositif de promotion en faveur d’un nouveau «Pôle design» (voir interview en page 14). Cette année encore, les Design Days parviennent à surprendre le visiteur en l’emmenant à la découverte d’un lieu insolite. Fermés au public, les ateliers industriels Mayer & Soutter ouvrent exceptionnellement leurs portes pendant quatre jours, permettant par la même occasion de mettre la lumière sur une friche industrielle en pleine évolution et de redonner vie à un bâtiment désaffecté depuis plusieurs années. Cinquante ans après sa construction, la structure majestueuse des anciens ateliers de reliure accueille les Design Days. Avec ses façades en aluminium et verre, œuvre de l’architecte genevois Jean-Marc Lamunière, le bâtiment constitue un cadre unique pour notre événement qui propose une édition recentrée sur un seul site, avec cependant quelques antennes off et un menu très copieux. Le programme s’enrichit de deux conférences importantes données par les designers stars Tom Dixon et Patricia Urquiola à l’Ecal, conférences complétées par des expositions dans les murs de Mayer & Soutter. Autre grande nouveauté cette année, un étage entier est dévolu au vintage. Les Puces du Design sont en effet l’invité spécial des Design Days 2014. Plusieurs anniversaires sont aussi à célébrer. Les 60 ans du fabricant italien Zanotta, qui rend hommage aux grands classiques de la maison dont le fameux Sacco, réalisé en tons argentés spécialement pour les Design Days. Les 10 ans de BigGame, trio de designers basés à Lausanne, qui marquent sa décennie d’activité avec un «smallshop» plein de surprises. Sans oublier l’anniversaire de notre magazine, qui souffle également ses 10 bougies et continue de manifester son engagement envers les domaines de la création contemporaine. Autant d’occasions de fêter le design à travers un foisonnement d’expositions, d’événements spéciaux, de surprises, de cadeaux et de grands moments festifs en perspective! Patricia Lunghi www.designdays.ch

Photo du bas:

Vue de la boutique Kizuku.

Canapé Mayor, design Arne Jacobsen et Flemming Lassen, 1939. Edité par &Tradition.

espaces contemporains I 117


A Paris, chez Sarah Lavoine Avec les Tuileries pour toile de fond, l’appartement de l’«habilleuse d’intérieurs» s’apparente à une inventive maison de famille. Photos: Félix Forest / Living Inside / Texte: Florence Merlin

Dans un coin du salon, la table bleue d’Yves Klein en verre, plexiglas et métal chromé (1961) et une lampe des années 1950. Au mur, une œuvre de Brigitte Waldach; au sol, une photo de Claudia Cardinale.

138 I espaces contemporains


L’entrée offre un concentré des préférences de Sarah Lavoine. Pour les couleurs: du blanc, du noir, du bleu. Pour l’ambiance: du design (applique Jean Prouvé, réédition G-Star RAW pour Vitra; suspensions Paola Navone), du vintage (banquette des puces de Saint-Ouen), des antiquités (console chinoise) et de l’art contemporain (installation céramique de Julia Chang et créations photographiques de son époux, Marc Lavoine).

espaces contemporains I 139


Sur les traces d’Achille Castiglioni Une bien p

Dans le centre historique de Milan, à deux pas du Castello Sforzesco, le lieu qui vit naître les oeuvres d’Achille Castiglioni est un espace ouvert au public. Reportage et texte: Ellia Ascheri / Photos: Henri del Olmo

Une maison en Conception: Kay

Les frères Castiglioni aimaient s’inspirer des objets du quotidien, La résidence privé comme le phare de voiture de la lampe Toio (1962) pour Flos, le siège du tracteur pour le tabouret Mezzadro ( 1957), ou bien la selle de bicyclette pour Sella, (1957) pour Zanotta.


Passion, ironie, curiosité faisaient partie des ingrédients des expérimentations du designer. Il aimait faire remarquer : « L’interrupteur Switch fait partie des objets que j’aime particulièrement, pour son rapport au toucher de la main lié à la sonorité parfaite du “clic” »… (Edité par ULM en 1968).


Le refuge de Michele De Lucchi Une bien p A Angera, sur les rives du lac Majeur, Il Chioso est un havre de paix enfoui dans la végétation. L’architecte designer Michele De Lucchi y crée à la tronçonneuse des sculptures d’une intemporelle beauté. Texte: Ellia Ascheri / Photo: Henri del Olmo, assisté par Sean Geraghty Une maison en Conception: Kay

La résidence Simplicitéprivé spartiate pour le coin repos de l’atelier. Un lit de camp côtoie un prototype de chaise et un trépied audacieux. Le long du mur, un banc en bois brut et métal. Des ustensiles agricoles complètent le décor.


Une rampe en Corten sert d’accès à l’atelier installé tout proche du bâtiment réservé aux archives.


1

Salles de bains Effets de matière

Si l’acrylique et les résines minérales règnent dans nos salles d’eau, les matériaux anciens n’ont pas dit leur dernier mot. Le laiton et le cuivre s’immiscent ainsi dans le décor, parant robinetterie et accessoires de reflets dorés hypertendance. Plus inattendu encore le béton, qui se marie aujourd’hui sans complexe avec le bois et la pierre naturelle. Quant aux grands classiques de la salle de bains, comme la céramique, le verre et l’acier, ils continuent de servir avec force l’imagination des designers. Exemples à suivre. Dossier Evelyne Malod-Dognin et Magali Prugnard, en collaboration avec Guillaume Tinsel

178 I espaces contemporains

2


3 1. Sauna Klafs,

Ce sauna se distingue par l’assemblage de lattes de bois habillant sa partie extérieure, et ses parois latérales partiellement en verre qui laissent pénétrer la lumière naturelle. Design Matteo Thun. www.klafs.com 2. Ringo, Ekobo

Une série d’accessoires écologiques en bambou. www.ekobohome.com 3. Ofuro, Rapsel

Cette baignoire dessinée par Matteo Thun et Antonio Rodriguez pour Sopha Industries est réalisée en mélèze, un bois imputrescible et d’une grande résistance mécanique. www.rapsel.fr 4. Programme Standard, Boffi

Système modulaire d’éléments de salle de bains, portes à battant disponibles dans différentes finitions et tiroirs extractibles de la série Initivo. Présenté ici dans de nouvelles finitions en version bois 3D et en pierre pour les plans et lavabos. Design Piero Lissoni + CRS Boffi. www.boffi.com 5. Babele, Glass Idromassaggio

Eléments modulaires pour douche, hammams, baignoires et lavabo en différents matériaux dont le teck naturel. www.glassidromassagio.it

La chaleur du bois

4

5

espaces contemporains I 179

Espaces Contemporains N° 5/2014  

Magazine Espaces Contemporains N° 5/14 Design Days Renens Les Espaces du design Déco

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you