Page 1

2020

École supérieure de mode ESG UQAM


2


Vous découvrez ici la publication annuelle de l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM. Elle présente l’École dans son ensemble et offre quelques aperçus de la vie scolaire dans ses locaux de la rue Sainte-Catherine, au cœur de Montréal. Elle donne également une place d’honneur au travail des finissantes et des finissants, au moment où tous s’apprêtent à couronner leur parcours triennal de baccalauréat en gestion et design de la mode.

3


4


Mot de la directrice Soulignant la fin de leur cycle d’études, la présente publication met en vitrine le travail et le talent des étudiantes et étudiants diplômés de l’École supérieure de mode (ESM) de l’ESG UQAM. Les projets de fin d’études présentés dans ces pages sont l’aboutissement d’années de passion, d’apprentissage et de dévouement. C’est avec fierté que je salue nos finissantes et nos finissants pour les défis relevés et les succès qui ont marqué leur parcours à l’ESM. Ces réalisations n’auraient pu voir le jour sans l’enthousiasme et l’engagement de ces hommes et de ces femmes, membres du corps enseignant — professeurs, chargés de cours, consultants — et membres du personnel de l’ESM, que je remercie chaleureusement pour leur collaboration. Un grand merci aussi à tous nos partenaires qui soutiennent avec conviction la relève de cette industrie en constante évolution. Lieu de savoir et de création unique en Amérique du Nord, l’ESM contribue au rayonnement et au développement de la mode en formant de jeunes professionnels compétents et outillés pour les enjeux de demain. C’est donc en toute confiance que je souhaite une carrière radieuse à nos finissantes et finissants. Qu’ils reçoivent ici toutes mes félicitations. Bonne lecture ! Marie-Eve Faust, Ph. D. Directrice de l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM

5


6


Mot de l’éditeur en chef J’ai eu l’honneur, cette année, d’être invité par l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM à remplir le rôle de directeur artistique pour sa publication annuelle. Aussi variés que soient les projets présentés dans cette édition 2020, tous émergent d’une conscientisation. Ce recueil consigne la somme de nos idées, exprimées au travers des images, des couleurs et des formes qui nous rappellent que chacun de nous est unique et que c’est aussi cette différence qui nous unit. Ensemble, nous souhaitions créer un tout plus grand que la somme de ses parties, démontrer que nos disciplines sont interconnectées et que la créativité naît aussi des initiatives de commerce et de gestion. Pour mieux comprendre le grand schème de la vie, nous nous sommes observés, nous avons réfléchi aux moyens d’innover, nous sommes passés par toutes les phases de l’introspection pour voir jusqu’où celle-ci pouvait nous mener. Nous nous sommes intéressés au passé, mais aussi au futur et aux façons d’assurer à la mode et au design une meilleure pérennité. Unis, nous avons voulu pousser plus loin cette quête passionnée qui anime nos étudiants depuis le début de leur parcours et qui continuera de les porter toute leur carrière durant. La mode est un phénomène omniprésent, cyclique, culturel et rassembleur. Elle porte en elle toute notre diversité et notre histoire, elle jette un pont entre le passé, le présent et l’avenir et transcende nos corps, nos sociétés et nos vies. Le vêtement est un prisme à travers lequel nous concevons le monde en le teintant de notre expérience individuelle. Tout comme nous le portons, le vêtement nous porte, lui aussi, ailleurs. C’est un dialogue que nous voulons ici établir. Une conversation autour des thèmes de la nature, de l’identité, de l’émotion, de nos conditionnements et de notre place dans ce monde. Nos vies effrénées commandent un examen et certaines remises en question. Car c’est en nous interrogeant sur le sens de nos actions et sur nos automatismes qu’il est possible d’atteindre le bien-être et de poser des gestes qui apporteront un réel changement. La présente publication est le résultat de tous ces questionnements et observations. Observez, percevez, éprouvez, c’est là la genèse de la création. Sans cette création, essentielle à l’expérience humaine, nous serions confinés à un stade vestigial, incapables d’accéder à la conscience. Rad Hourani Directeur artistique

7


9


10


Design et stylisme de mode Au terme de leurs années de formation, les étudiantes et les étudiants réalisent un projet de fin d’études (PFE) qui consiste à mettre en application leurs apprentissages et leurs acquis pour concevoir et produire une collection où s’exprimera leur identité propre en tant que designers. L’exécution du projet implique un processus complet passant par l’analyse, la conception, la planification et la production, dont la collection est l’aboutissement. L’analyse, étape préliminaire et essentielle du projet, porte sur les différents paramètres à considérer : thèmes, matériaux, composantes et styles de vêtements qui formeront la collection. Elle permet aux jeunes designers de faire des choix éclairés qui guideront ensuite la conception proprement dite de leur collection, tout en tenant compte des facteurs imposés. La réalisation du projet repose sur la planification des étapes de développement de la collection en fonction de paramètres précis de conception, de production, de présentation, de budget, de marketing et de rendement. Elle suppose un travail acharné et demande un savoir-faire correspondant aux objectifs professionnels mis de l’avant. L’élaboration du projet dans son ensemble est marquée par l’application intégrée des notions, des théories, des technologies et des habiletés acquises en classe, en atelier et en stage. La collection en représente l’aboutissement, à la fois matérialisation et synthèse du cheminement de l’étudiant ou de l’étudiante dans le programme. La présentation du projet de collection devant un jury d’experts constitue l’étape finale. Jamila

Aveuglement

Fatima Ezzahra Boudemlij

Adli Heni

Épilogue

Collection Empreinte

Gabriel Paul Caron

Camille Desjardins

Non Finito

Hide and Seek

Cassandre Brillant

Teia Lindfors

Still at Mind

Collection n° 1

Élisabeth Deneault

Florence Mercille-Perrault

We All Want to Be Participants

Inner Thinker ; No-Mind Gap Samuel Pronovost

Antoine Dufresne-Fortin

Les joies quotidiennes

Collection Dilane

Fanny Capuano-Picard

Héloïse Simard-Dupuis

L’altérité

L’insouciance revêtue

Juliette Bourbonnière

Camille Lamontagne

Anthropocène

Demi-siècle

Marianne Frève

Camille Thomas

Une horrible personne

Collection 00

William Gilbert-Longchamps

Léa Tilignac

Tous mes amis m’ont oublié et je pleure beaucoup, car je ne sais pas qui je suis.

FRAGILE, please handle with care Tristan Réhel

Carolina Isidora Gomez Castillo

11


Fatima Ezzahra Boudemlij

Mannequin Carmel R

Jamila

Jamila s’inspire de mon héritage marocain revisité. Cette collection est un collage de souvenirs, de photographies et de récits de ma mère et de ma grand-mère, à Meknès. Le lieu propice à ces réminiscences est le somptueux salon traditionnel de ma famille maternelle, composé de banquettes habillées de tissus baroques, de rideaux à cantonnières satinées et de majestueux tapis turcs. L’inspiration secondaire de cette collection est une installation de 23 photographies intitulée La Chambre marocaine, de Malik Nejmi (2014). Comme ce photographe, je tente de renouer avec mes racines méditerranéennes tout en envisageant autrement les traditions musulmanes. J’ai voulu, comme lui, raconter une histoire à travers mes pièces uniques en faisant référence à l’orientalisme, aux studios japonais du 19e siècle et à la statuaire de la Grèce antique. L’œuvre de Nejmi est d’autant plus personnelle que l’artiste y incorpore des objets ayant appartenu à sa grand-mère (foulard, coussin, livre, etc.) dans le but de jeter un pont entre deux générations. Le tout représente la négociation d’une relation transculturelle et transgénérationnelle à travers le passé, le présent et l’avenir.

13


Gabriel Paul Caron

Mannequin Jade L

Épilogue

« C’est un vent froid qui caressait la nuque du garçon tandis qu’il s’avançait vers l’orée des bois. L’air traversait la déchirure du vieux pommier avec la violence et la finesse d’une lame et en ressortait pour continuer son voyage vers la forêt. Le garçon ferma les yeux. Les blessures de l’arbre étaient à l’image de celles qui lacéraient son esprit. Le garçon s’approcha encore plus de la lisière, où l’herbe laissait place à la végétation sauvage vêtue de son manteau de givre, après la disparition du soleil, juste avant le réveil de la lune. Le garçon implorait intérieurement l’univers de le libérer et l’univers lui montrait toute son indifférence en laissant descendre sur lui ce halo lavande qui rendait la forêt aussi belle qu’étrange. Le bruissement des végétaux tordus laissait place à des murmures qui, lentement, se changeaient en cris. Le garçon ne les voyait pas encore, mais il les sentait approcher. Elles venaient pour lui, et lui, pour elles. » Épilogue est une collection en huit silhouettes s’articulant autour d’un souvenir fictif qui rapporte de façon simultanée les peurs et les fantasmes d’un enfant à l’aube de l’adolescence. S’appuyant sur le concept freudien de l’« étrangement familier » Unheimliche en allemand, ou Uncanny en anglais), Épilogue est une réaction aux tourments suscités par l’isolement, la masculinité toxique en milieu rural et une mémoire collective troublée.

Design et stylisme de mode

14


Cassandre Brillant

Mannequin Mackenzie H

Non Finito

Cadette d’une famille d’artistes, je me suis éveillée au monde de la création en observant les sculptures de mon père et en côtoyant les œuvres de la galerie de ma mère. Ainsi, l’expression artistique a énormément participé à constituer mon identité. Par elle, j’en suis venue à la création et à l’appréhension du vêtement comme une sculpture textile qui assimile le corps et le fait objet d’art. La proximité que j’entretiens avec l’art a nécessairement nourri ma fascination pour les œuvres, mais également pour les démarches artistiques qui s’y rattachent. Au travers de ma collection, j’explore les étapes menant à la création. Les croquis, les toiles, les essais sont les brouillons d’une idée naissante. Je souhaite approfondir et distendre ce moment où l’idée se met à nue devant l’artiste (et vice versa). Ma plus grande angoisse, après celle de commencer un projet, est bien sûr de le terminer. Lâcher prise. Accepter sa production comme un tout fini et l’abandonner à qui de droit. Pourquoi ne pas rester dans cette recherche de l’inconnu, voir jusqu’où l’exploration des matières et des techniques nous porte ? Le travail aussi bien que le vêtement deviendraient alors infinis.

15


Élisabeth Deneault

Mannequin Ada N

Still at Mind

C’est assez. J’ai besoin d’arrêter mes pensées ou même le temps. Les yeux ouverts, s’immisce le naissant mal du siècle. La solastalgie est polymorphe, elle anéantit la force de vie. Libérer la pesanteur par la main. Traduire le tourment sur papier. Faire le vide. Méditer à même la nostalgie d’une Belle Époque. Raviver sa lumière pour pouvoir contempler le chaos. Le ludique devient essentiel à l’évasion. La vivacité des couleurs perce enfin le nuage gris. Au métissage des pôles antinomiques respire à nouveau la conscience. Équilibre singulier entre acharnement et délivrance. Still at Mind, c’est l’état de celui qui cultive le calme de l’esprit. Son désarroi maintenant révélé, porté, partagé.

Design et stylisme de mode

16


Antoine Dufresne-Fortin

Mannequin Cain B

We All Want to Be Participants

Une métamorphose défiant l’étendue des prétendus codes sociaux acceptables. Un changement de conscience. Une exploration de la culture de la jeunesse rebelle et énergique. Une approche remettant en question les codes, les genres et l’image masculine traditionnelle, tout en respectant l’héritage et en s’inspirant du passé. Prônant la fierté dans l’individualité et l’indépendance. L’unicité dans l’identité.

17


Fanny Capuano-Picard

Mannequin Frédérique B

Les joies quotidiennes

L’image d’une vie qui aurait pu être si on avait dit oui. L’exploration d’un rêve qui nous était tendu. Et si on avait choisi une autre direction ? À la fois très douce et colorée, la collection baptisée Les joies quotidiennes met en scène une histoire de grand-mère, un souvenir de jeunesse qui prend une nouvelle tournure. C’est le dénouement positif d’une opportunité jadis refusée et qui aurait complètement changé le cours d’une vie. À travers des coupes romantiques, des couleurs vives et des clins d’œil à une autre époque, c’est la vie idéalisée d’une femme qui est ici recréée. Inspirée par l’ambiance chaleureuse de Mary Poppins et de La mélodie du bonheur, la collection célèbre l’optimisme rayonnant. Elle est une bulle hors du temps qui nous fait plonger dans un univers unique, représentation d’un idéal d’accomplissement oublié. Alors que la vie est derrière elle et qu’elle regarde ses petits-enfants pour qui tout est possible, la grand-mère se demande où elle serait si… Et si on lui rendait cet instant perdu ? Et si l’existence entière était finalement remplie de joies quotidiennes ?

Design et stylisme de mode

18


Juliette Bourbonnière

Mannequin Maggie Y

L’altérité

« Tu viens d’où toi ? — Je viens d’ici. — Mais je veux dire, tu viens d’où pour vrai ? »

19


Marianne Frève

Mannequin Carmel R

Anthropocène

À une époque où l’environnement est à jamais troublé par l’activité humaine, la collection Anthropocène s’emploie à revaloriser notre rapport et notre sensibilité à la nature, qu’elle place au cœur du design. Pour ce faire, la collection reprend des éléments du courant biophilique — concept déjà présent en architecture — qui célèbre notre attachement instinctif à la nature et optimise ce que celle-ci a à nous offrir, en prônant l’utilisation de matériaux naturels et la mise en valeur d’espaces verts et lumineux. Le travail de plusieurs architectes, comme Alvar Aalto, Vo Trong Nghia et les membres du Studio Mumbai, a aussi beaucoup inspiré le projet. Élaborée avec une grande conscience environnementale et partisane d’un design durable, minimaliste et intemporel, Anthropocène rend hommage à la nature par sa finesse, la pureté de ses lignes et l’harmonieuse luminosité de ses couleurs.

Design et stylisme de mode

20


William Gilbert-Longchamps

Mannequin Jade L

Une horrible personne

Je sais pas trop quoi te dire. Je t’écris toujours sans jamais rien envoyer parce que tu m’as bloqué, pis ça sert à rien, mais c’est pas ça qui compte. Je t’écris toujours, mais là ça compte pour de vrai. J’aurais aimé être capable de faire pitié ; juste un peu. Peut-être que les gens arrêteraient de me traiter comme le méchant. Peut-être que ça serait toi le méchant. Peut-être qu’on comprendrait qu’on est juste tous méchants. Moi, je vis avec ce que j’ai fait constamment ; ça fait mal. Ça fait mal pour vrai, tout le temps. J’aimerais aller en arrière et refaire les choses, mais je peux pas. Je pensais que ça arrêterait avec le temps, mais c’est pire. Je suis une horrible personne. Maintenant, je le comprends. C’est vrai que je suis une horrible personne. J’espère que tu es heureux.

21


Carolina Isidora Gomez Castillo

Mannequin Mackenzie H Gilet Zone Tangible Patch L’enfilée

Tous mes amis m’ont oublié et je pleure beaucoup, car je ne sais pas qui je suis.

Je ne me rappelle pas comment ma mère nous l’a annoncé. Je ne me rappelle pas comment je suis arrivée ici. Tout le processus est passé dans la petite tête d’une enfant de 10 ans. Mes souvenirs ont dû s’adapter pour pouvoir vivre cette nouvelle vie, alors tout ce qui est venu avant est trouble. Ma nounou n’était plus là Mon école avait changé Mes amis ne m’ont plus jamais reparlé Et j’ai finalement oublié de quelle façon je suis arrivée à ce point. Le stress s’est accumulé. Le temps a passé. J’ai constaté que ma vie est faite d’un mélange de traditions, de discours, de coutumes qu’on m’a enlevés ou imposés. Je ne voulais pas ça, même si c’est pour le mieux. Ma tête me fait mal. Je n’arrive plus à savoir ce que je veux ni qui je suis. Je me demande si je serai en paix avec ce qui fait ma vie. Je m’ennuie de chez moi, mais je ne peux pas y retourner. Sinon je m’ennuierai de chez moi.

Design et stylisme de mode

22


Adli Heni

Mannequin Ada N

Aveuglement

Les apparences guident notre perception et ne rendent pas fidèlement compte de l’objet perçu. Nous nous laissons influencer par les imperfections, alors qu’en dessous se cache un aspect inattendu de la beauté. Certaines personnes ne se laissent pas leurrer par cette perception superficielle. Pensons aux gens non voyants qui ne peuvent pas porter de jugements sur l’apparence. Ceux-ci doivent pousser plus loin, entre autres par les sons, les sentiments et l’intuition, pour se représenter leur environnement. Cela les amène à apprécier la vraie beauté des objets. Un concept japonais nommé « wabi-sabi », centré sur l’acceptation de la fugacité et de l’imperfection, permet aussi d’aller au-delà de la perception. Il s’inspire de la beauté des objets imparfaits, incomplets et impermanents. La collection Aveuglement veut démontrer comment il est possible de voir la beauté des objets imparfaits au premier regard. Elle propose donc un mélange entre la réalité des non-voyants et le principe du wabi-sabi, lequel incite à trouver la beauté dans l’imperfection. Les pièces de la collection Aveuglement comportent une certaine asymétrie. Elles reflètent l’état d’inconfort du non-voyant et se fondent sur l’esthétique du wabi-sabi. Elles représentent l’univers d’un non-voyant par leurs couleurs principales, soit le noir pour illustrer sa perception et le blanc pour traduire son monde imaginaire.

23


Camille Desjardins

Mannequin Maggie Y

Empreinte

Design et stylisme de mode

Une photographie marquante du National Geographic montre un oiseau prisonnier d’un sac de plastique. À cette image, j’appose celle d’un humain lui-même pris dans un sac en plastique. Cette image illustre notre appartenance et notre dépendance à la nature, et le fait que, par conséquent, ce que nous faisons à la nature, nous nous le faisons à nous-mêmes. La force du sac plastique réside en sa représentation de l’enfermement dans lequel nous nous trouvons et où nous nous sommes placés volontairement. La dimension organique de ma collection emprunte au visuel des rivières polluées de teinture et au schéma des racines entremêlées des arbres, courant dans le sol. Le livre La vie secrète des arbres, de Peter Wohlleben, nous apprend que les forêts forment des communautés qui communiquent entre elles et s’entraident afin de rendre chaque individu plus fort. C’est dans cette optique de cohésion, de compassion, d’entraide et d’amour que j’imagine cette collection tout en exposant l’empreinte laissée par l’humain sur la Terre. Je souhaite ouvrir la voie du changement avec une démarche écologique intégrant plusieurs éléments récupérés, recyclés et transformés.

24


Teia Lindfors

Mannequin Ramona H Bijoux Kaisa Lindfors

Hide and Seek

Cris ludiques Éclats de rire Un univers en jeu constant La tempête arrive Les sourires deviennent sombres Une peur du noir Les cauchemars Il est temps de grandir Être à la hauteur La nuit peut être effrayante ou magique Tout dépend de qui t’accompagne Hide and Seek s’inspire de l’imagination enfantine, de la recherche constante du jeu et du plaisir dans toutes les sphères de la vie. Cette collection marque la fin d’un chapitre, elle représente l’excitation et la peur qui accompagnent les nouveaux départs. L’esthétique générale a été inspirée par la bande dessinée finlandaise Les Moomins, de Tove Jansson. Comme je suis d’origine finlandaise, ce sont ces histoires qui, petite, m’ont appris des valeurs et des leçons importantes. Les histoires de Tove Jansson mettent de l’avant des valeurs fortes incitant à aider ceux qu’on aime, à faire à la main ce qu’on peut et à toujours réutiliser et réparer ce qu’on a, plutôt que d’acheter du nouveau. Plusieurs silhouettes sont inspirées des robes que m’a faites ma grand-mère pendant mon enfance. Conçue entièrement de tissus recyclés, comme des draps, des rideaux, des nappes et des t-shirts découpés puis tricotés, Hide and Seek témoigne d’une prise de conscience sur les effets environnementaux de l’industrie de la mode.

25


Florence Mercille-Perrault

Mannequin Jamie S 

Collection n° 1

Design et stylisme de mode

Le développement de cette collection a été conceptualisé autour de trois thèmes distincts. J’ai d’abord orienté mes recherches vers le vêtement technique ou le vêtement de performance. Ainsi, ma démarche artistique a commencé par un souci de commodité, autant dans les détails des vêtements que dans mon choix de matières. Le concept de princesse a ensuite été un élément central dans l’élaboration de la collection. La princesse, à travers toutes les époques, est la muse ; à ce titre, elle a inspiré les ensembles que j’ai créés, dans le sens où sa grâce et sa légèreté ont dicté les grandes lignes des looks présentés. Cette même idée de la princesse a donné lieu à l’élaboration de plusieurs silhouettes, au choix de certaines matières et à des décisions d’ordre stylistique. Enfin, les années 1990, ou plus encore la figure de la 90’s babe, ont tout autant orienté la réalisation de la collection. Ce thème s’y exprime dans des pièces et des matières ainsi que dans une esthétique générale épurée et simple, typiques de cette période.

26


Samuel Pronovost

Mannequin Daynis Z

Inner Thinker ; No-Mind Gap

« The beginning of freedom is the realization that you are not the possessing entity—the thinker. Knowing this enables you to observe the entity. The moment you start watching the thinker, a higher level of consciousness becomes activated. » — The Power of Now, Eckhart Tolle Observe le penseur. N’analyse pas ce à quoi il pense ni ses motivations. Fais acte de présence. Moment important et éclaircissant. Découverte d’une séparation nette entre le corps et l’esprit. Conscience de ce caractère imperceptible mais présent dans chaque action quotidienne. Prends du recul. Focalise ton attention sur le vide. Création immédiate de liberté d’esprit et de légèreté nébuleuse. Cohabitation des pensées et capacité de s’en dissocier. Indépendance de deux entités vivant dans un même corps. Influence sur les décisions et sur la manière de voir le monde. Présent dans l’esprit sous cette carapace créée dès l’enfance, le penseur n’est pas réellement qui nous sommes.

27


Héloïse Simard-Dupuis

Mannequin Noah B Bijoux Keraban Joaillerie Illustrations Thomas Roy-Bourdages Chaussures Shoes By Racine Mentorat par l’artiste Massimo Guerrera

Collection Dilane

Hymn to the senses Sous la lumière d’un lampadaire clignotant au crépuscule, elle entend au loin des tambours vibrer. Ressentant ses os craquer sous sa peau, elle renifle l’odeur de fraîches poteries. Elle épluche avec ses mains rongées une orange qu’elle dépose à ses pieds. Le tout, en même temps, suivant la vision de l’art dharma, elle danse la chorégraphie des pores ouverts et fermés. À côté, ses égos la regardent, comme posée sur un piédestal. Enfin, elle les domptait tous. Welcome, Funkytown. Collection basée sur des illustrations personnelles. Remerciements spéciaux à mes collaborateurs et à mon mentor, pour qui je n’ai que de l’admiration.

Design et stylisme de mode

28


Camille Lamontagne

Mannequin Frédérique B

L’insouciance revêtue

« Toute culture humaine n’est jamais qu’un vêtement couvrant l’esprit de la nature. Les vêtements nous ont donné l’individualité, les distinctions et les raffinements sociaux. Les vêtements ont fait de nous des hommes, mais ils menacent de faire de nous des mannequins. » — Thomas Carlyle L’insouciance revêtue traite principalement de nos rapports avec nos vêtements et de leur importance dans tout ce qui est coutumes humaines. En effet, les vêtements servant, presque à toutes les époques, à marquer les distinctions sociales, on constate en de nombreuses circonstances un aveuglement de l’être humain face à une envie de prestige et de reconnaissance, délaissant souvent une certaine morale. Le concept de la collection s’inspire des écrits de Thomas Carlyle, philosophe de la période victorienne, qui critiqua fortement le matérialisme de son temps. Toutefois, malgré la différence entre notre époque et la sienne, on constate le caractère intemporel de ses écrits. Ceux-ci semblent même encore plus d’actualité de nos jours. À l’époque victorienne, on faisait montre de ses richesses dans l’aspect vestimentaire, au moyen d’habits volumineux et richement décorés, alors qu’aujourd’hui on exprime cette idée du luxe par la quantité de vêtements que l’on possède. Cette collection est donc une façon de remettre en question notre rapport aux vêtements.

29


Camille Thomas

Mannequin Maggie Y 

Demi-siècle

Ton nom goûte la lavande Fraîchement cueillie dans la première brise estivale La surface de ta peau est une mélodie Doucement jouée par le battement de tes cils Laisse-moi respirer la saveur de tes mots Et caresser la couleur de ton odeur Simplement goûter la texture de ta voix J’écoute la beauté, toute ta singularité Permets-moi de te séduire sans jamais te posséder Faire durer mes sensations éphémères Demi-siècle exprime le dilemme entre séduction éternelle et stabilité dans un style à la fois romantique et moderne. Inspirée du roman Fanfan, d’Alexandre Jardin, elle raconte une longue romance vouée à ne jamais se concrétiser. Préférant la passion à la possession, de peur de voir un jour l’amour s’étioler, le personnage choisit un rôle d’amant évanescent. Le désir étant plus intense que l’attachement, Demi-siècle illustre les différentes phases de l’attraction par un mélange de structure et de frivolité. La collection touche au thème nuptial à son apogée, étape de la séduction finale, et consacre l’union de la délicatesse et de la sensualité.

Design et stylisme de mode

30


Léa Tilignac

Mannequin Daynis Z

Collection 00

Tousser. Vous rappelez-vous cette sensation ? Celle qu’on oublie lorsqu’on recouvre la santé. La douleur déchirante dans notre gorge qui appelle l’asphyxie. Elle nous fait vivre dans une autre réalité. Une deuxième dimension dans laquelle on ne sait plus respirer. Et aujourd’hui, en une bouffée, nous inspirons des milliards de particules de plastique. Perdus entre deux dimensions, nous sommes les mendiants d’une pureté d’air oublié ; l’esprit pollué par la négligence d’autrui. La destruction est à la fois interne et externe ; éprise de son cheminement continu. Ces particules pénètrent en nous, malgré nous, et restent presque invisibles à nos sens. Et si, dans un souffle, nous pouvons toujours nous interroger, il est temps de nous demander combien de temps il nous reste avant que la rareté ne devienne néant. L’air est précieux, ne le polluons pas.

31


Tristan Réhel

Mannequin Noah B

FRAGILE, please handle with care

Design et stylisme de mode

« A human creature born abnormally, inhumanly sensitive. To him… a touch is a blow, a sound is a noise, a misfortune is a tragedy, a joy is an ecstasy, a friend is a lover, a lover is a god, and failure is death. » — Pearl S. Buck. Mise en scène théâtrale d’une masculinité ébranlée, remise en question par un excès de vulnérabilité. À la levée du rideau, les émotions se retrouvent à découvert, exposées devant un public méprisant une telle sensibilité. Il ne peut ainsi que céder et laisser couler le long de ses joues les cristaux noircis par la honte.

32


Photographe Kathy Verville Normand Assistants photo Julia Brailovski Alan Bush Coordination Raphael Viens Maquillage et coiffure Emy Filteau / Folio Assistant coiffure Benji Oskar Mannequins Another Species


Gestion industrielle et commercialisation de la mode À l’issue du baccalauréat, les projets de fin d’études (PFE) concluent plusieurs années d’apprentissage universitaire au cours desquelles les étudiantes et les étudiants, futurs gestionnaires, ont développé et acquis un esprit critique et analytique, mais aussi une capacité à affronter la réalité industrielle d’aujourd’hui. C’est l’occasion pour chacune et chacun d’entre eux d’intégrer et de mettre à profit les compétences acquises tout au long de leur cursus dans un projet concret. Afin de démontrer le potentiel de ces futurs professionnels au terme de leurs études, le projet peut prendre diverses formes : projet de recherche, projet de consultation d’entreprise, projet de plan d’affaires, projet de développement technologique, projet de développement d’un nouveau produit, ou encore projet d’organisation de la soirée de clôture. L’exécution des PFE se poursuit pendant toute la session de cours. Durant cette période, les étudiants s’organisent en équipes et élaborent un projet viable avec un plan solide pour le déployer sur le marché. Tout au long de la session, ils et elles sont exposés à la réalité du terrain, notamment à l’occasion des conférences de divers professionnels provenant du milieu de la mode et de l’habillement québécois. À la fin de leur formation, la présentation et l’évaluation de leurs travaux devant un jury d’experts de l’industrie les mettent directement en contact avec cette réalité. Les étudiantes et les étudiants de l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM ressortent extrêmement enrichis d’une telle expérience, que ce soit sur le plan des compétences acquises ou celui de leur vécu. Tous sont ainsi préparés à affronter le monde de l’industrie avec un regard critique, une capacité à travailler sous pression en équipe et à innover avec une proposition de valeur unique.

39


Projets de recherche Le projet de recherche initie les étudiantes et les étudiants de l’École supérieure de mode à une démarche scientifique complète sur un thème d’actualité lié à l’industrie de la mode et de l’habillement. Les jeunes apprennent tout d’abord à formuler une problématique. Puis, sur la base d’un état de l’art se rapportant à cette problématique ainsi que d’une analyse critique des ouvrages de référence consultés, il leur faut définir leurs objectifs de recherche et leurs hypothèses. Au travers d’un tel projet, tous sont également appelés à concrétiser et à valider leurs objectifs et leurs hypothèses par l’application d’une méthode de recherche (comme le sondage, l’étude de cas ou encore l’observation). Les étudiantes et les étudiants apprennent enfin à analyser et à valider les résultats obtenus au moyen de diverses techniques, comme l’analyse quantitative.

Vert la nouvelle couleur de choix : analyse d’actions écoresponsables au sein d’entreprises de mode et de leur réputation aux yeux des consommateurs Laurie-Han Hébert

Comment les entreprises manufacturières de mode peuvent-elles se prémunir contre la pénurie de maind’œuvre tout en restant compétitives ? Gabrielle Mailhot-Côté

41


Laurie-Han Hébert Crédit photo Dany Dao

Vert la nouvelle couleur de choix : analyse d’actions écoresponsables au sein d’entreprises de mode et de leur réputation aux yeux des consommateurs

Projets de recherche

L’environnement est plus que jamais au cœur des préoccupations des marques de mode. Du moins, c’est ce que ces dernières laissent paraître. En comparant certaines marques de mode éphémère (fast fashion) avec d’autres marques plus haut de gamme ou récemment lancées, il est clair que certaines réussissent mieux que d’autres à démontrer leur engagement environnemental. Quel est leur secret ? Est-ce une question de crédibilité ? Le consommateur est aujourd’hui en quête de solutions écoresponsables. Plusieurs entreprises proposent de répondre à cette demande grandissante. La perception du consommateur et l’information interne des entreprises constituent les deux axes qui orientent cette analyse de différentes marques de mode. Il s’agit ici de se demander si la nature des marques, leurs initiatives ainsi que leur réputation ont une incidence sur la réussite globale de leurs actions écoresponsables. Il est probable que certaines entreprises réussissent mieux grâce à leur image déjà établie ou à leur modèle d’affaires plus en phase avec l’écoresponsabilité. Dans un tel contexte, une perception positive du consommateur serait bénéfique sur le plan économique. Afin de procéder à la vérification de ces hypothèses, j’ai appuyé ma recherche sur un état de l’art en la matière, suivi d’entrevues en profondeur avec des entreprises et d’un sondage auprès des consommateurs. Cette recherche a pour ambition de percer le secret de la réussite des initiatives environnementales à l’intérieur du domaine de la mode, dans un monde où les actions écologiques témoignent tantôt d’un réel engagement des entreprises, tantôt d’un simple opportunisme face à une tendance du marché.

42


Gabrielle Mailhot-Côté

Comment les entreprises manufacturières de mode peuventelles se prémunir contre la pénurie de main-d’œuvre tout en restant compétitives ?

L’industrie manufacturière de la mode au Québec a été fortement touchée, au cours des dernières décennies, par l’abolition des barrières tarifaires, qui a ouvert les portes aux produits d’importation ; en même temps, la délocalisation de la fabrication vers les pays à bas coûts de production a eu de lourdes conséquences sur la main-d’œuvre d’ici. Par ricochet, les travailleurs compétents se font de plus en plus rares et l’on constate un manque d’intérêt de la part des nouvelles générations pour la fabrication de vêtements. L’objectif de ce travail de recherche est de trouver des modèles d’affaires capables de protéger les entreprises de la mode ou de réduire les risques liés à la pénurie de main-d’œuvre sans leur faire perdre leur avantage concurrentiel. En effectuant un diagnostic de l’industrie, nous avons pu évaluer l’ampleur de cette pénurie de main-d’œuvre et analyser les tactiques mises en place par les entreprises pour remédier à ce problème. À la lumière de cette recherche, nous avons ainsi divisé les entreprises en différents groupes selon les stratégies déployées pour attirer la main-d’œuvre. Il en ressort des scénarios et des solutions visant à assurer la pérennité de l’industrie manufacturière de la mode québécoise.

43


Projets de consultation d’entreprise Le projet de consultation d’entreprise amène les étudiants et les étudiantes à plonger dans la réalité d’une organisation existante, dans le cadre d’un mandat qui leur est confié. Les membres de chaque équipe doivent déployer leur esprit analytique pour bien appréhender une situation souvent vécue de façon critique par l’entreprise. Le projet peut prendre diverses formes : étendre la gamme de produits de l’entreprise, enclencher une transformation numérique, développer son image de marque, lui procurer une meilleure visibilité sur le marché, ou encore optimiser ses processus d’affaires ou de production afin que ceux-ci soient plus performants. Dans un premier temps, les étudiants et étudiantes analysent la situation actuelle de l’entreprise pour être en mesure de poser un diagnostic. Il leur faut aussi définir très clairement leur mandat par rapport aux bénéfices attendus pour l’entreprise ainsi que préciser les responsabilités exactes des membres de l’équipe. En plus d’avoir à convaincre les décideurs de l’entreprise, l’équipe doit établir une feuille de route détaillée, grâce à laquelle l’entreprise pourra atteindre ses objectifs, et évaluer la faisabilité financière de ladite feuille de route.

Agence + Magali Caya Nadine Mansouri Mireille Mpere Monica-Alejandra Nuñez-Rivas

Équipe MODIF Sabrina Béland Barbara Camargo De Andrade Dao Hervieux Catherine Roby

Agence EDITION Roxanne Chevrier Justine Costello Léah Coutu Laurence Gilbert-Beauregard Idiandra Vinci PLAN D’AFFAIRES

MARKETING

C R É AT I V I T É

INNOVATION

LUXE

VISION

E-COMMERCE

I M A G E

DYNAMISME

NUMÉRIQUE

S T R AT É G I E

BRANDING APPROVISIONNEMENT

AT E L I E R NE W RE GI M E

E16 Alexandre Bouchard Marie-Pier Dombrowski Sabrina Thai-Savard Amany Verhaegen

Le Point. Emile Bonetti Gabrielle Gagnon Olivia Hébert Élise Lacombe Jonathan Melo-Vieira Angélique Vallée-Latendresse

Agence FOCUS consultants Hélène Brisebois Mélissa Couture Karolynn Gauvin Camille Gutierrez Laurie Schulz

NOVARA Marie-Pier Dumaresq Angela Saenz-Rosa Calypso Sala Paloma Salas-Joncas

Agence Inspir Camille Cambolin Daniela Carolina Cymberknop Sarah Laverdière Catherine Turmel

Kankyo Diandra Alzani Elise El-Nawar Céline Khauv Elena Menjivar-Jimenez Anya Nekaa Roxane St-Jean

45


Magali Caya Nadine Mansouri Mireille Mpere Monica-Alejandra Nuñez-Rivas Crédit photo Office x Sicky, Tania Kezha

L’ Agence +

La mode est une industrie hautement compétitive : elle requiert de ses acteurs de faire preuve constamment de créativité, d’innovation et d’éthique, pour continuer à séduire les consommateurs. C’est après avoir constaté qu’il est difficile de trouver à Montréal un service de consultation spécialisé en mode que l’équipe de L’Agence + a décidé de lancer ses services. L’Agence +, c’est un groupe d’experts du domaine de la mode qui collabore avec des entreprises à la recherche d’encadrement marketing. Notre premier mandat de consultation consiste à accompagner Zympala, une marque de prêtà-porter émergente, dans sa phase de croissance afin d’assurer le succès de chacune des étapes de son développement. L’entreprise doit notamment relever des défis sur le plan de son positionnement, de sa notoriété, de sa mise en marché et de sa stratégie de communication. Nous avons aidé l’entreprise à comprendre les facteurs qui influencent ses enjeux actuels et lui avons fourni des outils et des recommandations en vue d’optimiser sa stratégie marketing et communicationnelle de même que son processus de prise de décision. Notre équipe l’a également accompagnée dans l’ouverture de sa première boutique phare. Guidée par notre expertise, Zympala a maintenant tout pour réaliser son plein potentiel. C’est la mission de L’Agence + : offrir un soutien exceptionnel aux marques locales pour les porter vers les plus hauts niveaux d’excellence.

47


Sabrina Béland Barbara Camargo De Andrade Dao Hervieux Catherine Roby

Équipe MODIF

MODIF s’adresse aux PME québécoises souhaitant améliorer leurs pratiques environnementales, sociales et économiques. Elle évalue l’engagement des entreprises envers leurs clients, leur apport à la société, leur gouvernance ainsi que leur relation avec leurs collaborateurs dans une perspective de transformation globale. MODIF a notamment développé, au cours des derniers mois, un guide destiné aux acteurs de l’industrie de la mode québécoise. Nous avons également assisté atelier b, une marque de prêt-à-porter à la signature minimaliste, dans son projet d’obtention de la certification B Corporation. C’est un processus qui requiert une analyse intégrale de la performance de l’entreprise, ainsi qu’une évaluation quantitative des répercussions de chacune de ses décisions. La durée de ce processus pouvant en décourager plusieurs, MODIF offre de plus des servicesconseils basés sur le modèle B Corp pour aider ces entreprises à adopter des pratiques d’affaires plus responsables dans un objectif d’amélioration continue.

Projets de consultation d’entreprise

48


Roxanne Chevrier Justine Costello Léah Coutu Laurence Gilbert-Beauregard Idiandra Vinci

Agence EDITION

EDITION est une firme de services-conseils vouée au commerce électronique, à la transformation numérique ainsi qu’au marketing omnicanal spécialisé dans l’industrie de la mode et du luxe. L’un des plus récents mandats d’EDITION consiste à mettre sur pied une stratégie omnicanal de classe internationale pour la Maison Birks, visant à offrir à la clientèle une expérience d’achat d’exception, et ce, peu importe sa façon d’acheter. Dans cette optique, EDITION élabore également un plan en vue d’uniformiser les collections offertes en ligne et en magasin. La démarche s’appuie sur une revue complète de la littérature traitant de cette question et sur une étude de marché avancée. En somme, EDITION offre un service de consultation axé sur l’excellence qui profite autant aux entreprises clientes qu’à leurs consommateurs.

49


Alexandre Bouchard Marie-Pier Dombrowski Sabrina Thai-Savard Amany Verhaegen

PLAN D’AFFAIRES

MARKETING

C R É AT I V I T É

I M A G E

INNOVATION

LUXE

VISION

E-COMMERCE

APPROVISIONNEMENT

DYNAMISME

NUMÉRIQUE

S T R AT É G I E

BRANDING

AT E L I E R N E W R E GIM E

E16

Après avoir bouleversé le monde du streetwear, Atelier New Regime (ANR) ambitionne maintenant de révolutionner l’univers du numérique. La marque, qui s’est rapidement distinguée grâce à ses designs innovants et à ses collaborations de pointe, notamment avec Puma et Red Bull, souhaite aujourd’hui repousser les limites de la créativité. Afin d’offrir une expérience en ligne unique, nous voulons immerger les adeptes de la marque dans l’imaginaire sans limites des frères Awuye. Puisant leur inspiration dans l’art, la photographie et la contre-culture montréalaise, le duo fondateur s’emploie constamment à remettre en question le statu quo. Notre défi sera ainsi d’exprimer l’unicité d’Atelier New Regime dans le monde numérique. Le mandat que nous a confié l’entreprise montréalaise est clair : réaliser les ambitions d’ANR au moyen d’un plan d’affaires de commerce électronique (e-commerce) et d’une stratégie numérique disruptive. À titre de consultants en commerce électronique, notre but sera ainsi d’établir une structure financière assurant une croissance numérique à trois chiffres. Simultanément, nous élaborerons une stratégie de transformation numérique innovante, correspondant à la vision d’ANR. Avec ses spécialistes issus de toutes les sphères de l’industrie, notre équipe saura habilement manœuvrer tout autant la dimension financière du mandat que sa facette créative.

Projets de consultation d’entreprise

50


Emile Bonetti Gabrielle Gagnon Olivia Hébert Élise Lacombe Jonathan Melo-Vieira Angélique ValléeLatendresse

Le Point.

Le Point est une agence de consultation spécialisée dans le développement de stratégies numériques et d’optimisation d’image. Notre mission : être le point de départ d’une ligne droite vers le succès, pour un tracé innovant, performant et audacieux. Issus de différents milieux, mais ayant une passion commune pour la mode, nos créatifs réalisent une symbiose entre leurs domaines d’expertise et les besoins réels des clients. Depuis janvier 2020, l’agence Le Point collabore avec l’icône de la mode québécoise Kanuk, renommée depuis 1970 pour ses manteaux d’hiver de qualité. La suite logique du virage entrepris par Kanuk en 2015 repose sur sa collaboration avec une agence capable de comprendre à la fois sa vision et l’envergure de son ambition. Afin d’atteindre nos objectifs et ceux de notre client, nous nous sommes donné pour tâche de travailler l’image de marque et l’axe communicationnel, de façon à propulser Kanuk à un niveau supérieur. Finalement, le Point marque le début d’une évolution dans une infinité de possibilités. Nous sommes le commencement d’un tracé distinctif.

51


Hélène Brisebois Mélissa Couture Karolynn Gauvin Camille Gutierrez Laurie Schulz Crédit photo Groupe Bugatti Inc. Yanira Alferez-Valcourt

Agence FOCUS consultants

L’agence FOCUS consultants offre ses services à toute entreprise du milieu de la mode présentant des lacunes dans ses opérations d’approvisionnement. Le Groupe Bugatti inc. l’a récemment mandatée pour améliorer ses procédures opérationnelles de contrôle de la qualité. En affaires depuis plus de 75 ans, le Groupe Bugatti se spécialise dans la création et la distribution de valises, de sacs à main et d’accessoires de maroquinerie. Bien que cette entreprise connaisse une forte croissance depuis quelques années, l’atteinte de normes optimales de qualité reste un de ses principaux objectifs. Comme le Groupe Bugatti recherche une standardisation de la qualité de ses produits, nos consultants appliqueront une stratégie sur mesure visant à réduire ses pertes matérielles et financières, tout en assurant la satisfaction des dirigeants et des consommateurs. L’agence FOCUS consultants offre aux entreprises les services suivants : l’élaboration de chartes de standards de qualité, l’évaluation des besoins et la rédaction de recommandations. En somme, l’agence met à la disposition des clients tous les outils nécessaires à l’atteinte d’un contrôle de qualité optimal pour l’ensemble de leurs produits.

Projets de consultation d’entreprise

52


Marie-Pier Dumaresq Angela Saenz-Rosa Calypso Sala Paloma Salas-Joncas Crédit photo Daniel Dorsa

NOVARA

À l’ère de la quatrième révolution industrielle, les entreprises doivent relever de nouveaux défis. Dans un monde en constante transformation, des besoins et des usages inédits font sans cesse leur apparition, et les tendances se succèdent à un rythme de plus en plus soutenu. Le cabinet de conseil NOVARA, spécialisé en innovation et en recherche et développement, perçoit pleinement la manière dont les avancées techniques influent sur l’industrie de la mode. La technologie transforme nos vies ainsi que notre environnement sur le plan économique, social, culturel et humain. C’est pourquoi NOVARA présente une approche accessible et collaborative de stratégie d’affaires en vue de développer des projets inspirants pour tirer profit de l’intelligence artificielle. Grâce à la synergie d’une multitude d’expertises, allant de spécialistes en marketing à des créatifs en ingénierie, NOVARA se positionne comme un véritable radar d’innovation. Son offre unique et personnalisée répond aux besoins des clients et consolide leur identité numérique. Sans surprise, c’est NOVARA que Louis Garneau Sports a choisi pour développer sa collection intelligente Connecte.

53


Camille Cambolin Daniela Carolina Cymberknop Sarah Laverdière Catherine Turmel Crédit photo Andrea Cymberknop

Agence Inspir

En tant que firme désireuse de promouvoir les marques responsables et inspirantes, l’agence Inspir accompagne les créateurs d’ici dans l’optimisation de leur positionnement de marque et de leur expérience client. Inspir collabore notamment avec Yoga Jeans, marque fondée à Montréal par les frères Wazana, qui propose aux consommatrices des jeans actuels fabriqués avec les dernières technologies pour épouser le mouvement naturel du corps. À l’aube d’une nouvelle décennie, Yoga Jeans désire se différencier de sa concurrence utilisant l’écoblanchiment (green washing). L’entreprise veut, une fois pour toutes, être reconnue pour ses processus éthiquement et environnementalement responsables. La marque cherche, de plus, à réduire son taux de retour en clarifiant l’information sur les tailles et les silhouettes présente sur son site transactionnel. L’optimisation de l’expérience en ligne aidera Yoga Jeans à atteindre ses objectifs ambitieux de vente. C’est dans cette optique que l’agence Inspir a proposé à l’entreprise une analyse comparative, une analyse de faisabilité et un programme de communication marketing intégrée afin que cette dernière puisse s’afficher sur les marchés et dans les médias en tant que marque écoresponsable. En complément, notre équipe a fait des recommandations visant à améliorer et à optimiser le chiffre d’affaires de la plateforme numérique, et à faire de Yoga Jeans un incontournable du magasinage éthique en ligne.

Projets de consultation d’entreprise

54


Diandra Alzani Elise El-Nawar Céline Khauv Elena Menjivar-Jimenez Anya Nekaa Roxane St-Jean

Agence Kankyo

Le saviez-vous ? L’industrie du textile serait responsable à elle seule de près de 1,2 milliard de tonnes de CO2 par an, d’un tiers des microplastiques présents dans les océans et d’un cinquième de la pollution globale des eaux. Kankyo, agence de consultation en responsabilité sociale, dont le nom signifie environnement en japonais, veut changer la situation. Elle est constituée d’une équipe de consultation spécialisée en engagement sociétal dans le secteur de la mode. Notre mission consiste à créer un comité responsable du développement écologique et de l’engagement sociétal des entreprises de mode. L’agence veut aider les marques à devenir à la fois plus écoresponsables et plus engagées au sein de la société. Nous voulons, par l’action et le changement, valoriser l’éthique écologique. En tant qu’agence, nous cherchons nousmêmes à constamment améliorer nos pratiques environnementales et sociétales. Notre premier mandat consiste à accompagner le détaillant de lingerie féminine La Vie en Rose dans son évolution vers une culture d’entreprise qui met l’accent sur l’engagement sociétal. L’entreprise souhaite inscrire ces valeurs dans son ADN et les incorporer dans sa culture d’entreprise, notamment en les communiquant à l’interne.

55


Projets de plan d’affaires Dans le cadre d’un projet de plan d’affaires, les étudiantes et étudiants de l’ESM endossent le rôle de promoteurs-entrepreneurs ayant pour objectif le lancement de leur propre entreprise. Regroupés en équipes, les étudiants partent d’une idée qu’ils et elles doivent confronter à la réalité et transformer en un projet potentiellement viable et susceptible de se démarquer sur le marché. Chaque équipe effectue tout d’abord une étude de marché. Pour cela, ses membres doivent adopter un esprit critique et analytique, de façon à en tirer des conclusions quant à leur positionnement concurrentiel, à leur public cible ou encore à leurs perspectives d’affaires. De cette première étape émerge une stratégie de développement qui s’accompagne d’un plan d’action, dans lequel les jeunes proposent les moyens opérationnels à mettre en œuvre pour appliquer ladite stratégie. Ensemble, ils et elles sont amenés à modéliser et à analyser leurs processus logistiques et à en optimiser la performance. L’équipe doit par ailleurs instaurer des collaborations avec des fournisseurs et des acteurs réels intéressés par leur idée afin d’obtenir de leur part des promesses de partenariats. Enfin, les membres du groupe produisent un plan financier dans lequel sont quantifiés les profits escomptés. À l’issue de ce travail de grande ampleur, les étudiantes et les étudiants doivent être en mesure d’attirer ou de recruter des financeurs afin de poursuivre l’aventure et de la pousser plus loin.

haute’ Nina Delic Charlotte Potvin Emmanuella Tchanga

SLŌ SLŌ S U S TA I N A B L E - LO W F O OT P R I N T - O U T L E T

Jasmine Aïssani Yasmina Borduas Nicolas Cochaux-Laberge Tanya Hammoud Sabrina Laterreur

The F* Work : studio communautaire Maxime Benoit-Lapointe Audrey Morin

MODËMOI Melissa Ameli Dekar Elsa Isabelle Delabroy Johanna Maëlys Joachim

REFORM Pascale Ayotte Charlotte Bolduc Virginie Bourdages Amélie Labrosse Geneviève Néron

57


Nina Delic Charlotte Potvin Emmanuella Tchanga Crédit photo Emmanuella Tchanga Mannequin Frédérique Nicole

haute’

Projets de plans d’affaires

haute’ est une boutique en ligne qui propose aux femmes des collections internationales de « tailles longues ». L’entreprise s’adresse plus particulièrement à une clientèle mesurant 1,80 m et plus, et âgée de 18 à 35 ans. La boutique rassemble à une même adresse des styles variés et adaptés aux femmes de grande taille. haute’ offre même à ses clientes la possibilité d’essayer les vêtements, sur rendez-vous, dans son studio de la région de Montréal. En plus de favoriser une meilleure accessibilité des vêtements « tailles longues », haute’ s’emploie à élargir l’offre disponible sur le marché canadien. L’entreprise connaît toute l’importance d’être bien dans sa peau et dans ses vêtements, et elle valorise la confiance, la liberté et la diversité. À terme, la boutique souhaiterait devenir la référence mode de toute Canadienne à la recherche de ces quelques centimètres de tissu manquants !

58


Jasmine Aïssani Yasmina Borduas Nicolas Cochaux-Laberge Tanya Hammoud Sabrina Laterreur Site Web slo.boutique

SLŌ S U S TA I N A B L E - LO W F O OT P R I N T - O U T L E T

SLŌ

Nos habitudes de consommation excessives, facilitées par l’illusion du pouvoir d’achat qu’engendrent la mode éphémère (fast fashion) et ses dynamiques économiques irresponsables, basées sur la croissance à tout prix, épuisent quotidiennement les ressources de notre planète. C’est en réponse à l’urgence climatique que la boutique de seconde main SLŌ a décidé d’encourager la mode écoresponsable avec une sélection de vêtements et d’accessoires de luxe à prix doux. SLŌ s’appuie sur un modèle d’affaires unique qui consiste à racheter auprès des boutiques de prêt-à-porter les stocks de mode invendus et à les reconditionner. La boutique offre en plus un service de consignation d’articles de luxe. En favorisant la récupération et la réutilisation plutôt que l’achat de produits nouveaux, SLŌ contribue à réduire l’empreinte écologique du marché de la mode. C’est sur ces principes que l’entreprise souhaite changer les paradigmes de consommation dans un objectif ultime de préservation de notre écosystème.

59


Maxime Benoit-Lapointe Audrey Morin Crédit photo Montoya

The F* Work : studio communautaire

The F* Work est un espace qui valorise l’ouverture, le partage de connaissances et le développement d’idées. Il met à la disposition de ses membres un environnement propice à la synergie entre les personnes, afin de faciliter la réalisation des ambitions de chacune d’entre elles. De plus, pour offrir un lieu de travail adapté à tous les acteurs de la mode, il comprend un atelier de confection, un studio de photo et une salle de conférence. Au moyen de séances d’information et d’ateliers animés par divers invités du milieu, The F* Work souhaite créer un pôle de collaboration, d’inspiration et d’influence, où tous ont l’opportunité d’instruire et de s’instruire. Ainsi, le studio entend combler certains manques dans ce domaine et améliorer l’encadrement stratégique applicable au développement et au lancement de projets entrepreneuriaux de la grande région métropolitaine. Le grand objectif du studio The F* Work ? Devenir le QG des passionnés de la relève.

Projets de plans d’affaires

60


Melissa Ameli Dekar Elsa Isabelle Delabroy Johanna Maëlys Joachim Crédit photo Jorry

MODËMOI

Adopter les dernières tendances tout en réduisant son impact environnemental et social, c’est possible ! C’est l’ambition de MODËMOI, une jeune entreprise qui a pour but de changer notre façon de consommer les vêtements. L’industrie de la mode est la deuxième plus polluante au monde, après celle du pétrole. Principaux méfaits : la consommation excessive d’eau, l’utilisation de produits toxiques et des conditions de travail précaires. Il ne nous en fallait pas plus pour réfléchir à un moyen de pallier notre surconsommation, qui n’en finit pas de faire déborder nos garde-robes. Un concept simple, une solution responsable MODËMOI, c’est un service de location mensuel, comprenant la livraison d’une boîte de vêtements sélectionnés à l’adresse de votre choix. Les clients, aussi bien hommes que femmes, peuvent emprunter, après souscription, divers vêtements et accessoires, à sélectionner sur notre plateforme. Notre vestiaire est composé exclusivement d’un large choix de pièces de créateurs. Un service à votre écoute MODËMOI accompagne sa clientèle, de la livraison à la récupération, du nettoyage à la réparation et au recyclage des articles qui ne pourront plus être portés. MODËMOI, c’est s’amuser avec la mode en choisissant l’écoresponsabilité.

61


Pascale Ayotte Charlotte Bolduc Virginie Bourdages Amélie Labrosse Geneviève Néron Crédit photo Kathy Verville Normand

REFORM

Projets de plans d’affaires

Les enjeux environnementaux et sociaux ainsi que le bouleversement de l’économie numérique engendrent des questions inévitables dans l’industrie de la mode, notamment sur la pertinence de nouvelles entreprises dans ce secteur. Nous croyons toutefois que cette industrie grandissante mais aussi en pleine mutation a besoin d’être repensée plutôt qu’éradiquée. Plus qu’un simple espace de travail partagé (coworking), Reform est le premier incubateur spécialisé dans le domaine de la mode, offrant un service d’accompagnement ciblé et personnalisé aux entrepreneurs québécois. Nous avons pour mission de soutenir les entrepreneurs dans la mise en œuvre de leurs idées et de leurs projets en misant sur une chaîne de valeur innovante et durable. Nos participants bénéficient de consultations, de formations et de séances de mentorat assurées par des experts et des chercheurs renommés du milieu de la mode. De plus, ces activités contribuent à étendre leur réseau. Reform est né d’une volonté d’agir auprès des entreprises en devenant la référence en matière d’accompagnement dans l’industrie. Nous aspirons à inculquer des valeurs de durabilité et à instaurer des pratiques éthiques, tout en encourageant la relève. C’est en combinant l’expertise de nos partenaires et les idées innovantes des entrepreneurs que nous exercerons ensemble une influence positive et durable sur l’industrie de la mode.

62


Projets de développement technologique Pour leur projet de développement technologique, les étudiantes et les étudiants sont appelés à conceptualiser une nouvelle application technologique liée au milieu de la mode et basée sur un modèle d’affaires innovant. En ce sens, un tel projet comprend différentes phases de développement, semblables à celles du projet de plan d’affaires. Regroupés en équipes, les étudiants partent d’une idée qu’ils et elles doivent confronter à la réalité, puis transformer en un produit potentiellement viable et susceptible de se démarquer dans un environnement hautement compétitif. Chaque équipe effectue tout d’abord une étude de marché. Pour cela, ses membres doivent adopter un esprit critique et analytique, de façon à en tirer des conclusions quant au positionnement concurrentiel de leur produit, à leur public cible ou encore à leurs perspectives d’affaires. De cette première étape émerge une stratégie de développement et de déploiement de leur application technologique. Pour mettre cette stratégie en œuvre, il leur faut proposer des moyens opérationnels concrets. Ensemble, ils et elles sont amenés à modéliser et à analyser leurs processus logistiques, et à en optimiser la performance. L’équipe doit par ailleurs instaurer des collaborations avec des fournisseurs et des acteurs réels intéressés par leur idée afin d’obtenir de leur part des promesses de partenariats. Enfin, les membres du groupe produisent un plan financier qui leur permettra de lancer concrètement leur nouvelle application sur le marché, puis, à terme, de la rentabiliser au maximum. À l’issue de ce travail de grande ampleur, les étudiantes et les étudiants doivent être en mesure d’attirer ou de recruter des financeurs afin de poursuivre l’aventure et de la pousser plus loin.

Héritage Luxe Lydai Assad Nabiha Bakhir Manon Romane Mollet Margaux Selva Ioana Vacarean Mira Yamak

Stitch Network Clémentine Barberger Gabriel Bélair Charlotte Custeau Jérémy Lanoie Magalie Lussier-Létourneau Marilou Pouliot

65


Lydai Assad Nabiha Bakhir Manon Romane Mollet Margaux Selva Ioana Vacarean Mira Yamak

Héritage Luxe

Mû par l’ambition de démocratiser, puis de propulser la mode circulaire, Héritage Luxe propose une plateforme de revente de vêtements et d’accessoires haut de gamme. Le marché du luxe d’occasion présente de nombreuses opportunités, car il connaît, à l’échelle mondiale, une croissance de 12 % par an depuis 2018, comparativement à 3,9 % pour le secteur de la mode en général. De plus, en 2019, 44 % des clients du luxe dans le monde passent à la caisse en envisageant déjà la revente de leur achat sur une boutique de seconde main en ligne. Percevant cet avenir prometteur, Héritage Luxe réunit les acheteurs et les consignateurs canadiens, et offre également une solution aux marques et aux boutiques qui souhaitent commercialiser leurs invendus. En outre, pour assurer un service de qualité à sa clientèle, Héritage Luxe soumet chaque article à un processus d’authentification avant d’en faire la livraison directement depuis son entrepôt. En ce sens, la plateforme permet aux consommateurs de réaliser de bonnes affaires et de trouver des objets d’exception. En plaçant le marché d’occasion au cœur de la dynamique d’achat, cette plateforme favorisera l’adoption d’une mode plus éthique dans l’ensemble du marché canadien.

Projets de développement technologique

66


Clémentine Barberger Gabriel Bélair Charlotte Custeau Jérémy Lanoie Magalie Lussier-Létourneau Marilou Pouliot Crédits illustration Clémentine Barberger Magalie Lussier-Letourneau

Stitch Network

Selon une étude de TechniTextile Québec réalisée en 2019, le Québec compte 1 450 intervenants dans l’industrie de la mode. C’est sur le plan de l’interaction entre ces intervenants que notre équipe a relevé une faille importante : le manque de ressources fiables destinées à mettre en relation créateurs et fournisseurs rend l’établissement de partenariats long et ardu. Stitch résout ce problème grâce à sa plateforme de réseautage multidisciplinaire de pointe. Celle-ci promet des rencontres pertinentes, un système transactionnel fiable ainsi qu’une assurance de qualité et le respect des délais. L’objectif est de faciliter la recherche et la sélection de sous-traitants et de fournisseurs, tout en aidant ceux-ci à optimiser leur calendrier de production. Après une analyse dynamique des besoins de l’entreprise qui effectue la recherche, la plateforme génère une liste ciblée de collaborateurs. Stitch aspire à créer une industrie locale tissée serrée, où chaque entreprise réalise son plein potentiel. Stitch désire, de plus, encourager les pratiques éthiques et l’économie locale. À l’âge de la rapidité et de l’éphémère, Stitch démontre que nous pouvons, ensemble, créer des relations fortes et durables.

67


Lancement


74


Eliott Alarie Stéphanie Khalil Lina Iraoui Jean-Philippe Leroux Sandra Moreault Catherine Ouellet Laura Varenkamp Ali Fadel

En raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, à l’interdiction de tout rassemblement intérieur et aux mesures de confinement décrétées par le gouvernement du Québec, la direction de l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM a dû prendre, en mars, la décision d’annuler la soirée Mōmentum 2020 et de reporter le lancement de la publication de l’année. Elle tient toutefois à souligner les efforts déployés durant la session par l’équipe organisatrice de la soirée.

L’École supérieure de mode de l’ESG UQAM est fière de présenter la deuxième édition de Mōmentum, grande soirée consacrée à la mise en lumière des projets de fin d’études des finissants et des finissantes de la relève en mode 2020. Mōmentum est le format actualisé d’un événement phare de la mode montréalaise qui existe depuis 1998. La formule retenue cette année propose une expérience interactive, immersive et dynamique. Mise en scène des projets des étudiants et étudiantes sous la forme d’exposition et de présentation, performance autour du design de mode et lancement de la nouvelle publication annuelle de l’École figurent au programme. L’Entrepôt Dominion, digne de la notoriété de l’École avec son design à la fois brut et moderne, est l’endroit idéal pour accueillir cette soirée. En circulant dans ce lieu aux configurations infinies, parfaitement adaptées à la formule que nous avons conçue, vous découvrirez une zone à l’ambiance feutrée, propice aux échanges entre finissants, membres de l’industrie et professionnels de la mode, de même qu’un espace ouvert, sur mesure pour les performances qui y seront présentées. Notre priorité est de faire briller la relève créative et entrepreneuriale de notre école dans un cadre de rencontres rassemblant les futurs professionnels et les acteurs-clés de l’industrie. La publication annuelle, qui est lancée au cours de cette soirée, constitue une vitrine de l’immense talent et du grand potentiel de l’ensemble des diplômés de l’École. Mōmentum souhaite marquer l’esprit des acteurs de l’industrie et souligner les 25 années d’excellence de l’École supérieure de mode.

75


École supérieure de mode ESG UQAM

79


Le programme

Le programme de baccalauréat en gestion et design de la mode de l’École supérieure de mode (ESM) de l’ESG UQAM propose quatre concentrations dont les expertises répondent aux transformations perpétuelles et aux enjeux du système contemporain de la mode.

Mode, conceptualisation et gestion de l’innovation

Théorie, culture et valorisation de la mode

Cette concentration met l’accent sur la formation de gestionnaires capables de procéder à la conceptualisation de processus, de procédés et de procédures liés aux grands concepts manufacturiers dans un contexte d’innovation et d’excellence opérationnelle des produits de la mode, de l’habillement et des accessoires. Les étudiants et les étudiantes acquièrent des connaissances sur les nouveaux modes de gestion de la chaîne d’approvisionnement et de logistique, tant interne qu’externe. La résolution de problèmes est au cœur de la formation pour ces gestionnaires en devenir afin qu’ils et elles soient en mesure d’aider l’entreprise à développer un avantage concurrentiel et distinctif sur les marchés de produits et de services hautement performants.

Cette concentration amène les étudiants et les étudiantes à se doter d’une vision pour appréhender la mode dans son contexte culturel et théorique. Le produit mode devient une référence, un objet situé dans le temps, voire un moyen de s’exprimer et de communiquer. L’analyse des particularités, des enjeux et des défis de la mode conduit à une réflexion sur les principaux concepts, théories et processus associés à la créativité en mode ainsi que sur la manière de mettre celle-ci en valeur. Les notions de sémiotique, de mise en exposition (curating) et de recherche en mode y sont explorées.

Mode, stratégie et gestion d’affaires Cette concentration forme les futurs gestionnaires en leur fournissant les connaissances et les habiletés nécessaires pour planifier, coordonner et gérer de manière stratégique les activités de gestion et de distribution des produits sur les marchés intérieurs et étrangers. L’accent est mis sur les processus, procédés et modèles d’affaires les plus modernes utilisés par les différents intervenants de la chaîne d’approvisionnement. Les étudiants et les étudiantes auront une connaissance des outils et des principes de gestion traditionnels utilisés dans le monde de la mode ainsi qu’une compréhension des moyens de gestion efficaces et efficients dans un contexte en perpétuelle évolution.

Design de mode Cette concentration a pour objectif d’amener les diplômées et diplômés en devenir à développer le design intégral d’une collection de vêtements, à proposer des concepts innovants, à contextualiser et théoriser le processus créatif, à réaliser les prototypes et à maintenir l’équilibre entre la démarche expérimentale, technologique et l’approche industrielle.

Une description complète du programme peut être consultée en ligne dans l’espace Web mode.esg.uqam.ca

81


83


Personnel Direction Marie-Eve Faust Administration Marie-Josée Crevier Maude Thomas

Centre de documentation Andrée-Anne Léonard Bibliothécaire Alain Ouellette Commis service aux usagers

Professeurs Jocelyn Bellemare Marie-Eve Faust Richard Fontaine Ying Gao Ling Jiang Sarra Mamoghli

Chargés de cours de l’ESM Normand Beauregard Alexandre Bélanger Élie Bendavid Céline Chicoine Philippe Denis Lili Desrochers Jean-Philippe Harrisson-Boudreau Stéphane Jean Moez Jouini Andréanne Lapierre Marie-Michèle Larivée Lucie Leroux Vanessa Mardirossian Liza Petiteau Louise Pharand Naoufel Remili Nancy Richard Sophie Richard Milan Tanedjikov François Turcotte

85


Finissants et finissantes 2020 7581 : Concentration design et stylisme de mode

7582 : Concentration commercialisation de la mode

7583 : Concentration gestion industrielle de la mode

Fatima Ezzahra Boudemlij fatimaBoudemlij@hotmail.com

Pascale Ayotte ayottepascale@gmail.com

Clémentine Barberger barberger.clementine@courrier.uqam.ca

Juliette Bourbonnière juliettebourbonniere@hotmail.fr

Emile Bonetti bonetti.emile@courrier.uqam.ca

Gabriel Bélair belair.gabriel@courrier.uqam.ca

Cassandre Brillant c.brillant@live.ca

Yasmina Borduas yasmina.borduas@gmail.com

Sabrina Béland beland.sabrina.2@courrier.uqam.ca

Fanny Capuano-Picard fcp03@hotmail.com

Magali Caya magali.caya@hotmail.com

camargo_de_andrade.barbara@courrier.uqam.ca

Gabriel Paul Caron gabrielpaulcaron@gmail.com

Roxanne Chevrier chevrier.roxanne@courrier.uqam.ca

Charlotte Custeau charlottecusteau@hotmail.com

Élisabeth Deneault deneault.elisabeth@courrier.uqam.ca

Nicolas Cochaux-Laberge nico.cochaux@gmail.com

Dao Hervieux dao.hervieux@hotmail.com

Camille Desjardins desjardins.camille.3@courrier.uqam.ca

Daniela Carolina Cymberknop daniela.cym@gmail.com

Gabrielle Mailhot-Côté mailhot-cote.gabrielle@courrier.uqam.ca

Antoine Dufresne-Fortin dufresnef.a@gmail.com

Melissa Ameli Dekar dekarmelissa@gmail.com

Mireille Mpere mpere.mireille@courrier.uqam.ca

Marianne Frève marianne_freve@hotmail.com

Elsa Isabelle Delabroy delabroy.elsa_isabelle@courrier.uqam.ca

Catherine Roby roby.catherine@courrier.uqam.ca

William Gilbert-Longchamps gilbert-longchamps.william@courrier.uqam.ca

Kathy Delia delia.kathy@courrier.uqam.ca

Carolina Isidora Gomez Castillo carolina.gomc@gmail.com

Tanya Hammoud hammoud.tanya@courrier.uqam.ca

Adli Heni adli.heni14@gmail.com

Lina Iraoui iraoui.lina@courrier.uqam.ca

Camille Lamontagne lamontagne.camille.2@courrier.uqam.ca

Johanna Maëlys Joachim johanna.joachim@outlook.fr

Teia Lindfors lindfors.teia@courrier.uqam.ca

Sabrina Laterreur laterreur.sabrina@courrier.uqam.ca

Florence Mercille-Perrault

Sarah Laverdière laverdiere.sarah.2@courrier.uqam.ca

Samuel Pronovost pronovost.samuel@courrier.uqam.ca

Magalie Lussier-Létourneau

Tristan Réhel rehel.tristan@courrier.uqam.ca

Nadine Mansouri nadine.mansouri@hotmail.com

Héloïse Simard-Dupuis simard-dupuis.heloise@courrier.uqam.ca

Marilou Pouliot pouliot.marilou@courrier.uqam.ca

Camille Thomas thomas.camille@courrier.uqam.ca

Calypso Sala sala.calypso@gmail.com

Léa Tilignac tilignac.lea@courrier.uqam.ca

Margaux Selva selva.margaux@courrier.uqam.ca

mercille-perrault.florence@courrier.uqam.ca

Barbara Camargo De Andrade

lussier-letourneau.magalie@courrier.uqam.ca

Catherine Turmel turmel.catherine.3@courrier.uqam.ca

88


6653 : Concentration mode, stratégie et gestion des affaires Jasmine Aïssani aissani.jasmine@courrier.uqam.ca

Amélie Labrosse labrosse.amelie.3@courrier.uqam.ca

Eliott Alarie alarie.eliott@courrier.uqam.ca

Élise Lacombe lacombe.elise@courrier.uqam.ca

Diandra Alzani diandraalzani@hotmail.com

Jérémy Lanoie jeremylanoie@hotmail.fr

Lydai Assad lydia.alassaad@gmail.com

Jean-Philippe Leroux leroux.jean-philippe.3@courrier.uqam.ca

Nabiha Bakhir nabihabakhir93@gmail.com

Jonathan Melo-Vieira melo-vieira.jonathan@courrier.uqam.ca

Maxime Benoit-Lapointe maxbl.foot@gmail.com

Elena Menjivar-Jimenez menjivar-jimenez.elena@courrier.uqam.ca

Charlotte Bolduc bolduc.charlotte@courrier.uqam.ca

Manon Romane Mollet manon.r.mollet@gmail.com

Alexandre Bouchard alexandre.m.bouchard@hotmail.com

Sandra Moreault moreault.sandra@courrier.uqam.ca

Virginie Bourdages bourdages.virginie@courrier.uqam.ca

Audrey Morin morin.audrey.6@courrier.uqam.ca

Hélène Brisebois brisebois.helene.4@courrier.uqam.ca

Anya Nekaa nekaa.anya@courrier.uqam.ca

Camille Cambolin c.cambolin@gmail.com

Geneviève Néron neron.genevieve@courrier.uqam.ca

Justine Costello costello.justine@courrier.uqam.ca

Monica-Alejandra Nuñez-Rivas mnunezrivas@gmail.com

Léah Coutu coutu.leah@courrier.uqam.ca

Catherine Ouellet catherineouellet@hotmail.fr

Mélissa Couture couture.melissa.2@courrier.uqam.ca

Charlotte Potvin potvin.charlotte@courrier.uqam.ca

Nina Delic delic.nina@courrier.uqam.ca

Angela Saenz-Rosa saenz-rosa.angela@courrier.uqam.ca

Marie-Pier Dombrowski dombrowski.marie-pier@courrier.uqam.ca

Paloma Salas-Joncas psalasjoncas@gmail.com

Marie-Pier Dumaresq dumaresq.marie-pier.2@courrier.uqam.ca

Laurie Schulz schulz.laurie@courrier.uqam.ca

Elise El-Nawar elise.en@hotmail.com

Roxane St-Jean st-jean.roxane.3@courrier.uqam.ca

Ali Fadel fadel.ali@courrier.uqam.ca

Emmanuella Tchanga emmanuellatchanga@hotmail.ca

Gabrielle Gagnon gagnon.gabrielle.2@courrier.uqam.ca

Sabrina Thai-Savard thai-savard.sabrina@courrier.uqam.ca

Karolynn Gauvin gauvin.karolynn@courrier.uqam.ca

Ioana Vacarean vacarean.ioana@courrier.uqam.ca

Laurence Gilbert-Beauregard gilbert-beauregard.laurence@courrier.uqam.ca

Angélique Vallée-Latendresse angeliquevalleelatendresse@gmail.com

Camille Gutierrez camille.gut@gmail.com

Laura Varenkamp lauravarenkamp@hotmail.com

Laurie-Han Hébert hebert.laurie-han@courrier.uqam.ca

Amany Verhaegen verhaegen.amany@courrier.uqam.ca

Olivia Hébert olivia.hebert@hotmail.com

Idiandra Vinci vinci.idiandra@courrier.uqam.ca

Stéphanie Khalil stephanie.khalil@monithq.ca

Mira Yamak mira_yamak@hotmail.com

Céline Khauv khauv.celine@courrier.uqam.ca

89


Une publication de l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM Tous droits réservés © ESM ESG UQAM 2020 ISBN 978-2-9810500-2-1 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2020 Bibliothèque nationale du Canada, 2020

Éditeur en chef : Rad Hourani Rédaction : Andrée-Anne Léonard Relecture : Alain Ouellette Révision : Dominique Vallerand, rév. a. Direction artistique : Rad Hourani Conception graphique : Rad Hourani et Wendy Moran Photographie : Kathy Verville Normand Coordination : François Turcotte Les polices de caractères utilisées sont Maison Neue (Milieu Grotesque, 2012) et Lyon Display (Commercial Type, 2010). La publication 2020 de l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM a été imprimée à 450 exemplaires sur presse HP Indigo à Montréal par Quadriscan, sur papier 160M Texte Lynx et 160M Couverture Lynx. Éditeur : École supérieure de mode de l’ESG UQAM Ont contribué à la publication en encadrant les projets de fin d’études des finissantes et finissants : Tuteurs : Normand Beauregard, Élie Bendavid, Céline Chicoine, Jean-Philippe Harrisson-Boudreau et Nancy Richard Formateurs : Jocelyn Bellemare, Richard Fontaine, Philippe Fortin, Stéphane Jean, Alexie Labouze et François Turcotte Remerciements : Jocelyn Bellemare, Céline Chicoine, Marie-Josée Crevier, Marie-Eve Faust, Émilie Ganivet, Jean-Claude Poitras et François Turcotte Cette publication a été rendue possible grâce au soutien de nos partenaires et de nos donateurs, ainsi qu’à celui des membres de l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM.

Merci à :

ESM École supérieure de mode de l’ESG UQAM 280, rue Sainte-Catherine Est Montréal (Québec) H2X 1L4 Canada (tél.) +1 514 987-3000 (téléc.) +1 514 987-4655 mode.esg.uqam.ca

Profile for École supérieure de mode | ESG UQAM

Publication - 2020  

La Publication annuelle de l'École de mode de l'ESG UQAM regroupe les projets des étudiants finissants dans les quatres concentrations offer...

Publication - 2020  

La Publication annuelle de l'École de mode de l'ESG UQAM regroupe les projets des étudiants finissants dans les quatres concentrations offer...

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded