Page 15

Isabella Camera D’Afflitto. Istituto Universitario Orientale, Nápoles

J

e vous parlerai d'abord de mon expérience de traductrice et directeur d'une série littéraire consacrée à la littérature arabe contemporaine. Je vous donnerai ensuite un bref aperçu des traductions faites en Italie par les orientalistes depuis le début de siècle et jusqu'en 1988. Par ailleurs, je vous parlerai des retards et des dégâts causés à une production littéraire que ces derniers ont considéré mineure par rapport à la production occidentale, et donc pas digne d'être traduite. Je vous parlerai enfin des efforts réalisés par une nouvelle génération d'arabisants pour rattraper le temps perdu et faire connaître le mieux possible la littérature arabe contemporaine ainsi que de l'accueil fait à cette production littéraire dans mon pays. Pour ce qui concerne le passé, les critiques peuvent être ainsi synthétisées: indifférence presque totale pour la production littéraire contemporaine; traductions trop scientifiques, trop liées

à l'original, avec des introductions critiques et des notes explicatives dignes d'un texte universitaire plutôt que d'une oeuvre littéraire; absence presque totale d'une recherche esthétique dans la langue cible, l'italien en l'occurrence. Tout cela a produit dans le passé une indifférence de la part des éditeurs italiens, qui ont ignoré complètement la narrative arabe et l'ont reléguée dans le domaine exclusif des études orientalistes. Cependant, la poésie est restée dans le domaine des spécialistes surtout à cause de l'absence de bons traducteurs-poètes. Du début du siècle jusqu'à la fin de 1970, mis à part le cas de Jibran Khalil Jibran, qui a continué jusqu'à nos jours à être publié –mais il s'agit surtout de traductions de l'anglais– il y a eu très peu de traductions de l'arabe, et la plupart ont été des traductions faites dans le cadre de publications académiques1. Parmi nos orientalistes, Francesco Ga-

Cuadernos ETT Nº 2

L'Italie découvre la littérature Arabe: est-ce grâce à Mahfuz?

15

Cuaderno 2 eng  

The translation of contemporany Arabic literature in Europe

Advertisement