Page 1

www.escalademag.com

Gratuit 57 et le restera


Plan de vol

EscaladeMag Avril 2013 N°57

Dernièrement, j’ai pensé à vous, à votre irrésistible attirance pour le vide, à votre propension à vous y jeter à la renverse, ou en rase-mottes, avec des battements d’ailes plus ou moins coordonnés. Ne niez pas, je vous ai croisé à la réunion des ex-acrophobes anonymes le mois dernier ! J’y étais aussi (très discrète, un album de Tintin sous le bras, Vol 714 pour Sydney). Vous, vous preniez la pose de l’intellectuel ténébreux, très Saint-Exupéry période Vol de nuit… Il y avait foule au pied des voies, pour cette petite sauterie : tous les adeptes du vol libre, de l’escalade sans entrave, fraichement libérés de leur peur de la chute… Ils erraient entre les points et s’offraient même quelques arabesques folles dans l’air limpide ! D’aucuns explosaient en plein vol, libres, tels des bourdons ou des libellules. Une escouade de jeunes sauterelles s’entraînaient même sur un simulateur.

4 - Expresso

Actu en bref

6 - ABCdaire Lettre T

8 - Faites le mur SoloEscalade

8 - Télescopage 10 - Focus livre

Curieux de montagne

12 - Dossier Cordes et harnais Guide d’achat

18 - Crashtest

Harnais Siren

20 - Entrée libre ND du Cros

Par-dessus l’étang, soudain j’ai vu, passer les oies sauvages… Elles s’en allaient vers le Midi, la Méditerranée. Vision fugitive, bien vite occultée par vos performances aériennes. Vols au vent, vols planés, vols sans escales. Vous sautiez du relais ou tombiez sous la chaîne, alliez si loin au-dessus des dégaines. Vols à main armée, vols à l’arraché, vols de la dernière chance… Qualifiés, en tout cas. Car pour prendre une belle rêche, vous aviez saisi l’essentiel : vous ne jouiez pas les volubiles, vous ne parliez pas le volapük au-dessus d’un nid de coucou. Vous vous contentiez d’un cri primal. Sobre. C’était la quintessence du beau plomb, du râteau esthétique et de bon goût. Un trou dans l’air, pur, au moelleux incomparable, dynamisé dans le bon tempo. Connaissant vos penchants pour les acrobaties, EscaladeMag vous a concocté ce mois-ci un dossier « Cordes et harnais ». Tout le matériel pour suspendre votre vol a été mis en orbite et rigoureusement sélectionné. Vous pourrez le tester à Notre-Dame du Cros, une jolie falaise du Minervois que nous vous conseillons en Entrée libre. Ce n’est pas très loin, à vol d’oiseau…

30 - Ecogrimpeur

Changer d’approche

32 - D’Antan

Histoire du harnais

Laurence Guyon

34 - Carnet de voyage Hampi

40 - Fashion climbing 42 - Vos shops spécialisés

«La falaise de N.-D. du Cros est lovée dans un vallon qui abrite une chapelle mais aussi une source miraculeuse, une vierge noire et un ermitage. Adossée à la falaise, cette chapelle en pierre sèche a été bâtie par les villageois en remerciement à la Vierge Marie suite à la guérison d’un enfant. Les lieux sont sacrés, raison de plus pour les respecter ! » www.escalademag.com

Annuaire des magasins

Alain Cutulic dans L’Écureuil, 6b, secteur du Sanctuaire © Sam Bié Gratuit 57 et le restera

est édité par PRESS’EVASION. Imprimé en France – Dépôt légal : Avril 2013

Directeur de publication : Philippe Mathieu philippe@pressevasion.fr

ESCALADEMAG – N°57 avril 2013 SARL Press’Evasion – 184 rue des Candisons Lot. Carrière vieille 30190 St Chaptes

Rédactrice en chef : Laurence Guyon laurence.guyon@escalademag.com

E-mail : contact@escalademag.com SIRET 483 803 441 00037 Code APE : 5814Z ISSN : 1777-3865

Partenariat /distribution : Béatrice Picq beatrice@pressevasion.fr Graphiste : Benjamin Broussouloux benjamin@agence-minimale.fr

Rédacteurs / Photographes : R. Alves, S. Bié, A. Raab Ont collaboré à ce numéro : O. Broussouloux, A. Dautrey, L. Durand, A. Lysoe, M. Morel, Ch. Pfanzelt, M. Troussier et l’incorruptible Nain Pact ! EscaladeMag, membre officiel de l’IFSC partner média club EscaladeMag est distribué en Belgique par Climb2Climb


expresso

Défi(lé) vertical à Milan La Fashion Week de Milan a eu un coup d’envoi inattendu cette année... Ce rendez-vous majeur de la haute couture mondiale a en effet débuté avec un défilé vertical orchestré par

Antremix Avis à tous les Antreblocoeurs. Le jeudi c’est Antremix à Antrebloc, la salle de bloc de Villejuif. Un mix de sensations sur fond de musique électro… Profitez de conseils avisés pour une grimpe plus cool, bref tout ce qu’il faut pour être bien dans sa tête, bien dans son corps, bien dans sa grimpe ! Plus d’infos sur www. antrebloc.com

Grimper autour de Toulon

• La 2e édition du Camp4 Bleau, un rassemblement de jeunes autour de la pratique du bloc, aura lieu du 8 au 11 mai. • Lors de la journée internationale de la forêt, une opération de lutte contre l’érosion a été menée à Bleau, au secteur de l’Eléphant • Le Creps Sud-Est organise la 2eme session de formation au DEJEPS escalade en milieux naturels en septembre prochain • Un appel à proposition a été lancé par l’Ademe afin de réduire les émissions de particules fines liées au chauffage au bois dans la vallée de l’Arve • Le site internet de l’IFSC, la Fédération Internationale d’escalade, a fait peau neuve : www.ifsc-climbing.org

Le Topo Grimper autour de Toulon vient de paraître. Cette nouvelle édition rassemble en un seul tome tous les secteurs d’escalade à proximité de Toulon. En plus des voies et secteurs présents dans les deux tomes de l’édition précédente, on trouvera

Greenpeace, sur la façade du Château Sforzesco et sur un podium en forme de gant. Cette action interpelle directement les maisons de haute couture à qui Greenpeace a lancé un défi : s’engager pour la plus intelligente des tendances, une mode qui ne détruit ni la forêt, ni les ressources en eaux de la planète. Plus d’infos sur http://fr.thefashionduel.com

Cité des Pyrénées La Cité des Pyrénées a ouvert ses portes au public début mars. La Ville de Pau était fière d’inaugurer, après 18 mois de travaux, ce centre de référence, d’échanges et de ren-

rassemblés dans ce nouveau volume 10 secteurs entièrement nouveaux, 500 voies nouvelles du 2b au 8c+, des secteurs pour toutes les saisons… Merci aux équipeurs passionnés qui sévissent dans cette belle région et au CDFFME83 pour cette mise à jour.

Pipi éléctrique Lors du dernier Carnaval de Rio, des chars ont roulé à l’urine, une manière originale de convaincre les carnavaliers de se soulager dans un lieu adéquat, et non sur la voie publique. Le mécanisme est ins-

• 36m, c’est la hauteur des vagues les plus hautes jamais mesurées par satellite • La 6eme édition d’Explos Film Festival aura lieu du 9 au 12 mai à Ax Les Thermes (09) • Un couple de faucons pèlerins nichant au Saussois, secteur Ange, 10 voies sont interdites jusqu’au 31 mai • En 2012, 170,3 millions d’hectares de terres plantées d’OGM étaient cultivés dans 28 pays au Monde • Caldwell et Honnold ont gravi en libre 4 big walls en seulement 16 heures dans le Zion National Park, en Utah

4

contres autour de la montagne et de l’escalade. Ce lieu nouveau, ouvert à tous et installé au cœur d’un quartier populaire, permettra aux pratiquants, aux curieux et aux néophytes d’échanger et de découvrir les différentes facettes de la montagne au travers d’expos, d’animations, du fond documentaire, des commerces ou de la salle d’escalade.

piré des centrales hydroélectriques. Dans ces toilettes d’un genre un peu particulier : le flux d’urine entraine une dynamo et l’énergie est ensuite stockée dans une batterie afin d’approvisionner un char électrique durant le défilé. L’initiative est aussi un moyen innovant de générer une énergie propre. Plus d’infos sur www. greenetvert.fr


Handball et escalade Altissimo, le plus grand réseau de salles d’escalade en France, et le club de Handball d’Aix-en-Provence viennent de signer un partenariat pour la saison sportive 2012/2013. Un tel accord entre deux entités sportives évoluant dans des disciplines différentes est une première en France. Bien qu’évoluant dans des univers parallèles, Altissimo et le club d’Aix en Provence ont un socle commun : le dépassement de soi. Altissimo souhaite s’associer à un sport véhiculant des valeurs similaires et complémentaires.

Bloc en stock La salle d’escalade Roc en Stock organise la 7eme édition de son open Bloc en Stock le 4 mai à Strasbourg. Au programme, 40 blocs du 4 au 8A, concoctés par Arnaud Gasser et son équipe. La rencontre se déroulera de 9h à 19h, avec une phase de qualifications et une phase finale, ainsi qu’un concours de jetés. Plus d’infos sur www.roc-en-stock.fr

Corporate Games Les Corporate Games auront lieu à Annecy-le-Vieux du 5 au 7 juillet prochain, entre lac et montagnes, dans un cadre naturel exceptionnel ! 150 sociétés, 1500 participants, 12 sports dont l’escalade, dépassement de soi et rencontres interprofessionnelles : tel est le crédo de cette manifestation. Les Corporate Games permettent de renforcer la cohésion interne des salariés dans le cadre d’un évènement sportif et convivial. Plus d’infos sur www.corporate-games.fr

Au pied du mur Lors d’un déplacement à Dijon, le Président de la République François Hollande a comparé les challenges à relever par le gouvernement, avec le mur d’escalade qu’il venait de visiter dans la salle Cime 245. « C’est difficile, c’est dur, c’est comme pour le mur d’escalade. On regarde, on est en bas, il faut arriver en haut. Eh bien, on va grimper, étape par étape, et on va réussir à aller jusqu’au bout avec vous », a-t-il déclaré. S’il veut, on peut l’abonner à EscaladeMag ! Plus d’infos sur www. cime-dijon.fr


ABC daire T comme…

Texte Marco Troussier Illustration Audrey Lysoe

Très tendance, ces temps-ci, la lettre T dans l’Abécédaire d’EscaladeMag ! Après un T comme Troussier le mois dernier, en hommage à l’auteur talentueux de ces textes totalement turbulents, nous voici tiraillés ce mois-ci entre le territoire et les tractions… Tabernacle !

Territoire du grimpeur En ce début du XXIe siècle, il faut se rendre à l’évidence, le territoire du grimpeur a changé. Nous avons connu trente années d’expansion autour du globe et dans tous les pays qui possèdent des falaises. On est passé du local au global, et la banlieue d’un grimpeur, son jardin, est toujours corrélée à son pouvoir d’achat et à son addiction à tel ou tel type d’escalade. Même l’Afrique – toujours – si pauvre, l’Inde si exotique ou Madagascar si lointaine ont vu le passage de grimpeurs. Cette expansion a été rendue possible par un certain nombre de facteurs. Les règles de l’escalade se sont standardisées. Les outils de l’équipeur se sont répandus à travers le monde donc on trouve 6

presque partout le même type d’équipement. Les zones grimpables n’ont pas attendues Google Earth pour attirer le regard. Les grimpeurs, massivement issus des classes moyennes, ont largement profité de l’augmentation du pouvoir d’achat, du boom des transports et de l’insouciance généralisée. Rien qu’en Europe et en l’espace de vingt ans, le mouvement de découverte et d’aménagement des falaises s’est accru, et cette croissance n’est pas sans poser de multiples problèmes. Il faut donc maintenant s’attendre à devoir chèrement défendre notre territoire. Le grimpeur et l’oiseau ne font pas bon ménage. L’administration de l’écologie n’aime pas que l’on

dérange la nature et le promeneur vertical est parfois sommé de rester à sa place, c’est-à-dire dans les parcs verticaux des structures artificielles d’escalade. En quarante ans, le territoire du grimpeur s’est considérablement enrichi et des lieux sans intérêt sont devenus des sites remarquables connus du monde entier. D’un clic on se retrouve à l’autre bout de la planète, on observe, on se renseigne, on prévoit, on rêve. Finalement ce monde globalisé que l’on nous décrit, c’est un rêve de grimpeur à portée de main, mais avec un revers comme toute médaille en possède. Faut-il, peut-on aller partout pour grimper ?


FOR YOUR MOUNTAIN CLIMBING

Au bout de six mois, il réussissait à faire 85 tractions d’une traite dont 9 sur le seul bras droit et 7 du bras gauche. Il avait lu quelque part que les tractions étaient la clef de la force en escalade et il n’était pas rare qu’il en fit 400 dans la journée. Sa passion était telle qu’il fut sans doute le premier grimpeur à fabriquer des machines d’entraînement dont des fissures à inclinaison et largeur variables. Tony Yaniro ne fut pas l’inventeur d’un mouvement qui en France porte son nom, aux États-Unis on parle de figure of four. Son nom a été donné à ce mouvement en hommage à lui. On peut sans risquer d’être contredit citer la vallée du Yosemite comme le premier laboratoire d’entraînement à ciel ouvert. Ce fut le premier endroit où les appareils de musculation furent associés à l’escalade naturelle. À Camp 4, le camping-dortoir des grimpeurs, certains résidents doublaient leur séance de bloc par une séance de musculation qui comportait invariablement des tractions parfois lestées.

MIURA vs

PYTHON

KATANA VS

Il ne faut pas s’étonner qu’au moins deux grimpeurs européens visitant ces lieux dans leurs jeunes années aient été influencés par ce mode d’entraînement. L’un se nommait Wolfgang Güllich et l’autre Patrick Edlinger. Le reste de leurs aventures appartient à l’histoire mais la quête de la traction ultime sur la dernière phalange vient bien de là. L’image de Güllich s’entraînant pour gravir Action Directe et tractionnant d’un doigt sur une réglette, est restée gravée dans les mémoires comme le summum de l’entraînement moderne. Le pan Güllich est cette planchette comportant des réglettes de tailles variables, sur lesquelles on se hisse avec les deux bras ou un seul en faisant travailler un nombre différents de doigts. Depuis le premier modèle de Güllich, cette planche a pris de l’ampleur et prend la forme parfois d’un panneau de plusieurs mètres avec un grand nombre de préhensions. Cet outil d’entraînement fait partie intégrante de l’arsenal des nonogradistes. On comprend pourquoi nos jeunes athlètes s’éclatent dans les mouvements no foot !

www.lasportiva.com - Become a La Sportiva fan

LA SPORTIVA ® is a trademark of the shoe manufacturing company “La Sportiva S.p.A” located in Italy (TN)

Pour illustrer cette entrée, il convient d’examiner un peu l’histoire de l’escalade. Le nom de Tony Yaniro est un peu oublié au profit d’un autre américain plus contemporain, Chris Sharma. Pourtant, Yaniro fut un grimpeur emblématique des années 70 et 80, on le crédite même du parcours du premier 8a jamais gravi. Jeune adulte, alors qu’il a débuté l’escalade vers seize ans, il se passionne pour l’entraînement.

Photo © La Sportiva

Tractions


Présente la salle du mois

Faites le mur Solo Escalade Limoges

Propos recueillis par L. Guyon Photo coll. Solo Escalade

Une nouvelle salle d’escalade a ouvert ses portes à Limoges à l’automne dernier. Avec de plus de 1000 m2 répartis entre un espace bloc ludique et l’occasion de découvrir l’escalade. Vous venez d’ouvrir une salle d’escalade à Limoges, Solo Escalade. Comment est né le projet ? Solo Escalade a une longue histoire derrière elle. Pierre Serin a créé une première salle d’escalade de bloc en 1996 dans le centre ville de Toulouse. Petit à petit, il a fait évoluer les espaces bloc, avant de déménager pour s’installer à L’Union dans un espace plus grand. Ayant accumulé un grand savoirfaire, Solo Escalade a souhaité aller vers de nouveaux horizons et proposer l’ambiance particulière et conviviale de sa salle à d’autres grimpeurs. Comment a été choisi le lieu d’implantation pour cette deuxième salle ? Solo Escalade Limoges a été pensée pour les Limougeauds. Avant son arrivée sur place, aucune structure privée n’était présente dans l’agglomération. Seuls quelques murs municipaux saturés offraient des créneaux d’escalade non garantis aux clubs locaux. Il y avait donc une réelle demande, un réel besoin. Et puis l’un de nos moniteurs de Toulouse souhaitait monter un projet sur Limoges et nous avons donc choisi de le soutenir. Limoges c’est aussi le début d’une nouvelle histoire pour Solo Escalade puisque cette salle constitue notre première franchise. Nous souhaitons réitérer l’expérience dans d’autres villes. Concrètement, à quoi ressemble cette salle ? Nous avons adapté les structures d’escalade aux besoins de Limoges en créant un mur d’escalade central de 9,5 m de haut. Et bien sûr nous avons développé un espace bloc varié. Il s’étend en arène autour du mur central. Nous avons choisi une dominante de blanc pour les murs d’escalade et les tapis de réception et avons équipé les sols de 8

planchers clairs. Nous avons ainsi donné un caractère très lumineux et aéré à nos espaces d’escalade. Grâce à quelques touches bleues et vertes, et recouvert de prises d’escalade de toutes les couleurs, l’ensemble a un aspect particulièrement ludique et attractif en particulier pour les nouveaux publics tels que les enfants ou les familles. Nous avons ajouté un chauffage au poêle à granules. Quand on rentre en hiver on aperçoit tout de suite les flammes dans le foyer des deux poêles installés sur place. Outre l’engagement de Solo Escalade dans une démarche éco-responsable, les clients profitent d’un espace d’accueil convivial et se sentent tout de suite comme chez eux. Quel est le public visé ? Bien sûr nos premiers clients sont les grimpeurs affamés des clubs alentours. Ils nous ont suivi dès les premiers jours avec enthousiasme. Mais nous développons jour après jour notre clientèle, en particulier

auprès des enfants, des familles et des citadins qui découvrent un sport ludique et sécurisé. Premier bilan après quelques mois d’activité ? Après une ouverture début novembre, nous sommes très contents de nos résultats. Le bouche à oreille fait chaque jour de nouveaux adeptes. Et nous avons des fans indéfectibles qui sont nos meilleurs ambassadeurs !

Pratique Adresse : SOLO Escalade / 25 rue de Douai / ZA Romanet / 87000 Limoges Tel : 09 80 74 89 28 Horaires : mar, jeu, ven 12h00 22h00 / mer 14h00 - 22h00 / sam, dim et fériés 14h00 - 19h00 Tarif à la séance : 12€ Abonnement à l’année : 395€


Télescopage

« C’est au sein du transitoire que l’homme s’accomplit, ou jamais. » (Simone de Beauvoir, Pour une morale de l’ambiguïté) Brice Guyon sur l’étrange rocher alvéolé de Saint-Florent, Corse © Laurence Guyon


Focus livre Curieux de montagne !

Texte L. Durand

C’est le nom d’un petit livre où se mêlent photos, textes, interviews, devinettes, avec pour seul but : faire découvrir aux enfants de 7 à 12 ans, la beauté de la montagne, mieux la connaître pour mieux la préserver. À l’initiative de cet ouvrage, une amoureuse des cimes et de l’environnement, Anne-Marie Reboulet : « j’ai voulu à travers ce livre donner envie de bouger, randonner, marcher, grimper, skier et aussi dormir là-haut. Ce livre doit donner envie de partir à la montagne comme on part en voyage, impatient de faire la fête là-haut, avec son corps, son cœur et sa tête »… Pari réussi ! Curieux de montagne est ludique, agréable à lire, riche en contenu rédactionnel et en photos. On peut l’ouvrir à n’importe quelle page, répondre au quizz, c’est un vrai petit journal de bord pour le jeune public qui peut également l’agrémenter de ses propres expériences. Anne-Marie a souhaité faire quelque chose qui ne soit ni moralisateur ni scolaire mais transversal. Elle a mis à profit son réseau de copains pour réaliser un petit outil pédagogique interne au Club Alpin. Le projet est né il y a trois ans, c’était d’ailleurs au départ une volonté de la FFCAM. Partant du constat que beaucoup de jeunes grimpent en salle, et très peu en falaise, AnneMarie a voulu leur dire : « que la richesse de la montagne relève de la beauté de la diversité des paysages traversés, de la rencontre avec ses habitants mais aussi des émotions, de l’aventure, du partage ou encore de l’esthétique ». Des ouvrages sur ce sujet existaient mais ils étaient plutôt scolaires, peu ludiques. Cette petite touche, cette richesse humaine, elle l’a obtenue grâce aux témoignages d’amoureux de la montagne qu’elle a intégrés au livre, des gens passionnés qui arrivent davantage à transmettre. Une démarche qui a séduit les 9/12 ans mais pas seulement ! Les adultes se sont également emparés de Curieux de montagne et posent des questions. L’avantage de cet ouvrage c’est que l’on peut l’ouvrir 10

à n’importe quelle page, il n’y a pas de début ni de fin ! À la question : « Quel est le principal message que vous avez voulu passer dans ce bouquin ? », la réponse d’Anne-Marie est directe : « que les jeunes ferment le bouquin et filent à la montagne ! Rendezvous là-haut c’est ça l’idée ! ». Six mois de travail en duo avec un graphiste-illustrateur Régis Ferré, qui vit dans un petit village adossé au Parc national des Ecrins. « Quel plaisir de pouvoir travailler à l’élaboration de ce guide de découverte du milieu montagnard ! Lorsqu’AnneMarie m’a sollicité pour ce projet, j’étais vraiment très enthousiaste, d’autant plus que la montagne, c’est mon cadre de vie ».

Régis aime dire : « On peut aborder la montagne de bien des façons, terrain de jeu pour les uns, sujet d’étude pour les autres, elle est tout ça mais elle est surtout une source intarissable d’émerveillement, de magie et de rêve. Si elle nous fascine par sa beauté, on ne doit pas oublier qu’elle est fragile aussi. Vivre en montagne c’est prendre conscience combien nous sommes petits face à elle et combien est grande notre responsabilité à la protéger ».

Curieux de montagne est une source d’information sur la faune et la flore de nos montagnes, c’est un livre à la fois éducatif et ludique qui peut plaire de 7 à 77 ans !


dossier Cordes et harnais Choisir sa corde à simple

Texte L. Guyon Photo coll. Edelrid © Ch. Pfanzelt et O. Broussouloux

l’investissement le plus onéreux dans l’équipement du grimpeur et d’autre des questions à se poser au moment de l’achat. Quel diamètre ? Le diamètre des cordes à simple varie de 8,9mm pour les plus fines à 10,5mm pour les plus robustes. Les cordes les plus fines sont plutôt dédiées aux grimpeurs à la recherche de performance, en raison de leur légèreté. Les cordes les plus épaisses sont, quant à elles, des monstres de résistance à l’usure (idéales pour la salle) mais s’avèrent lourdes à traîner. En optant pour un diamètre intermédiaire (de 9,4 à 9,8mm), vous aurez une corde polyvalente, d’un diamètre rassurant à l’assurage, à la fois pas trop lourde et durable dans le temps. Pourquoi pas une corde fine ? Au fur et à mesure de votre progression, vous pourrez avoir envie de vous orienter vers les cordes fines (diamètre compris entre 8,9mm et 9,1mm). Elles présentent plusieurs avantages. Elles permettent de réduire le frottement dans les dégaines (et donc le tirage) et surtout elles sont très légères (ça compte quand on porte la corde lors de la marche d’approche et bien sûr aussi quand on est tout en haut d’une longueur, juste sous le relais…). Autre avantage, si elles présentent la triple homologation (à simple, à double et jumelée), vous pourrez les utiliser en grandes voies ou en montagne. Par contre, elles ont une durée de vie moindre qu’une corde d’un diamètre plus gros et demandent plus d’expérience et de vigilance à l’assurage, car elles ont vite fait de filer… En résumé, ce sont plutôt des cordes pour les experts (qu’on réserve aux longs à-vues extrêmes ou pour les tentatives d’enchaînement après travail, une fois la phase de saucissonnage et de repérages passée…).

préconisée et suffit amplement dans la plupart des cas. Pour la falaise, les fabricants déclinent leurs cordes en différentes longueurs : 60, 70, 80 voire 100m (pour les cordes fines). Le choix d’une 80m peut s’avérer pertinent, surtout si vous avez l’habitude de fréquenter des secteurs où les voies sont longues (comme les Gorges du Tarn). Vous pourrez aussi la recouper quand la zone d’encordement sera usée et disposer encore ainsi d’une longueur suffisante pour évoluer dans la plupart des sites. Bien évidemment, si les voies ultracourtes sont votre tasse de thé et que vous ne vous aventurez jamais dans des lignes qui dépassent les 15m, inutile de vous encombrer d’une 80 ou d’une 100m…

Quelle longueur ? Selon l’usage, mur ou falaise, le choix ne sera pas le même. Pour la salle, une 35m est généralement

Que disent les notices ? Un aspect important à regarder sur la notice de votre future corde, c’est la force de choc. Il s’agit de la

12

force transmise au grimpeur à la fin de sa chute. Plus elle est basse, mieux ça vaut, car cela signifie que votre corde a une bonne capacité à absorber l’énergie. Il faut savoir que les capacités dynamiques d’une corde diminuent chute après chute et que la force de choc augmente, les fibres perdant leur capacité élastique… Il est intéressant également de regarder le nombre de chutes indiquées sur la notice. Il correspond au nombre de chutes maximal que peut supporter votre corde avant rupture. Le test, réalisé avec une masse de 80 kg, représente la pire chute envisageable en escalade, le facteur de chute étant proche de 2 (1,78). Ce cas de figure est très rare, le nombre de chutes supportables par votre corde sera donc plus élevé. Mais plus le nombre théorique de chutes indiquées par la notice est grand, mieux ça vaut…


Quel harnais pour quelle pratique ? Avant d’acheter un harnais, il n’est pas inutile de pont pour vous aider à choisir le modèle le plus adapté à vos besoins ! Pour la salle En salle, Nain Pact passe peu de temps pendu dans son harnais. Tout au plus fait-il quelques poses banjo en moulinette quand il est pété… Les voies ne sont jamais longues et, à la redescente, les temps de suspension sont brefs. Le confort n’a donc pas à être maximal. Si vous ne grimpez qu’en salle, vous pouvez, comme lui, opter pour un harnais léger et non-réglable. Par ailleurs, les dégaines étant généralement en place et/ou les cordes à demeure pour les moulinettes, les porte-matériel restent superflus… Pour la falaise Pour les voies d’une longueur en falaise, Nain Pact recherche le compromis idéal entre confort et légèreté. Il a opté pour un harnais non-réglable en cuisses (il n’a pas prévu de devenir sumo dans les mois à venir et il est toujours à peu près habillé de la même manière quand il va grimper). Il a essayé son harnais en magasin et a veillé à ce qu’il n’entrave pas les mouvements. Il a regardé l’épaisseur des matériaux utilisés pour le dos et les jambes, ainsi que la respirabilité de l’ensemble. Il a bien sûr pris un harnais avec des porte-matériel afin de pouvoir y placer son joli petit jeu de dégaines. Pour les grandes voies Pour les voies de plusieurs longueurs, le confort avant tout ! Nain Pact sait ce que c’est que d’être pendu au relais. Il a donc choisi un harnais avec un dos et des cuisses généreusement matelassés. Il a regardé la largeur des sangles, palpé la densité des mousses et a insisté en magasin pour l’essayer en suspension. Il a exigé un modèle comportant 4 porte-matériel pour pouvoir répartir toute sa petite quincaillerie (dégaines, coinceurs, etc…). Ce harnais reste polyvalent et rien n’empêche Nain Pact de l’utiliser en salle ou en voies courtes, à l’occasion.

Pour des pratiques diversifiées Si comme Nain Pact, vous êtes un grimpeur un peu touche-à-touche, ne dédaignant pas l’alpinisme, le ski de rando et/ou la cascade de glace, il vous faut absolument un harnais réglable en cuisses (pour pouvoir l’ajuster en fonction des couches de vêtements que vous portez). Qui dit harnais réglable, dit aussi boucles pratiques à utiliser ! Comme Nain Pact, ayez soin de vérifier en magasin que le système de réglage n’est pas trop prise de tête !


les cordes -

vir en grandes voies.

Cousin

Corde à simple très robuste, spécialement dédiée à l’usage intensif indoor. Diamètre 10,4 mm. Disponible en bobines de 200 et 300 m. Prix indicatif ? NC Où ? www.cousin-trestec.com

Beal

Simond

Diamètre confortable permettant une préhension facile et un excellent freinage dans les appareils d’assurage. C’est le produit idéal pour démarrer, avec un bon rapport qualité/prix. Prix indicatif ? 115€ en 70m Où ? www.simond.com

Millet

Corde fluide et agréable à manipuler. Diamètre adapté à tous les appareils d’assurage autobloquants. Disponible avec le nouveau traitement Unicore Process Evo.

Corde robuste, idéale pour la falaise. Production éco-raisonnée et démarche low impact, suppression d’étapes de traitement, de séchage, de reprises des fils…

Prix indicatif ? 185€ en 70m Où ? www.beal-planet.com

Prix indicatif ? NC Où ? www.millet.fr

Sterling

Beal

Un diamètre rassurant, une gaine lisse et une grande fluidité : le top pour la falaise et la sensation d’utiliser une corde beaucoup plus fine ! Prix indicatif ? 179€ en 70 m Où ? www.beal-planet.com

Mammut

Corde tout terrain, avec une touche écolo dans le process de fabrication. Les fils de transfert habituellement mis au rebut en raison de leurs multiples couleurs sont ici réutilisés. Prix indicatif ? 160€ en 70m Où ? www.mammut.ch

Edelrid

Edelweiss

Grande marge de sécurité, pour une corde de diamètre réduit. Bonne souplesse et excellente résistance de la gaine. La corde utilisée par Sharma lors du travail des voies !

Produit phare de la gamme Dry line. Corde légère, extrêmement résistante et facile à manipuler. Résiste à la saleté et à l’humidité grâce à son traitement.

Extrêmement légère et dédiée à la performance pure. L’âme de la corde est constituée d’une tresse spiroïdale permettant de garder une corde ronde et souple.

Prix indicatif ? 165€ en 70 m Où ? www.sterlingrope.com

Prix indicatif ? 199€ en 80m Où ? www.edelrid.de

Prix indicatif ? 179€ en 80m Où ? www.edelweiss-ropes.com

14


Edelweiss

A la fois corde à simple, corde à double et corde jumelée, ce produit synthétise les besoins extrêmes des experts et des amoureux des grandes voies. Prix indicatif ? 199€ en 80m Où ? www.edelweiss-ropes.com

Beal

Utilisable à simple, à double et jumelée. Fluide et légère, idéale pour les à-vue mais aussi pour les grandes voies. Disponible avec le nouveau traitement Unicore Process Evo. Prix indicatif ? 209€ en 70m Où ? www.beal-planet.com

Cousin

Corde à trois normes (à simple, double et jumelée) qui satisfera le grimpeur extrême comme les grimpeurs les plus traditionnels. Prix indicatif ? NC Où ? www.cousin-trestec.com

Edelrid

Corde fine et ultrapolyvalente. Résistante et fluide, elle excelle aussi bien en falaise qu’en cascade ou en grandes voies. Prix indicatif ? 249€ en 80m Où ? www.edelrid.de


les harnais Réglables ou non réglables, modèles hommes ou femmes, vous avez le choix !

Simond

Le harnais easy est parfait pour le grimpeur débutant et les collectivités. Le pontet unique de ce harnais facilite l’assurage et l’encordement. Prix indicatif ? 40€ Où ? www.simond.com

Beal

Beal

Harnais non réglable ultraclassique. Très léger, néanmoins confortable grâce à sa ceinture en 2 parties, large et aérée. Tour de cuisse avec élastique pour un ajustement aisé.

Harnais non réglable et léger, particulièrement confortable. Ceinture affinée, rapport cuisse/ceinture en adéquation avec la morphologie féminine et pontet rallongé.

Prix indicatif ? 54€ Où ? www.bealplanet.com

Prix indicatif ? 54€ Où ? www.bealplanet.com

A

Nouvelle version du Selena, spécialement adapté à la morphologie féminine. Sa construction offre une excellente répartition de la charge. Prix indicatif ? 55€ Où ? www.petzl.com

Edelweiss

Harnais ultraléger plutôt destiné aux grimpeurs de haut niveau. Très confortable grâce à une forme adaptée et une bonne répartition des forces. Prix indicatif ? 59€ Où ? www.edelweiss-ropes.com

En 2013, toute la gamme de harnais Petzl évolue. Idéal pour l’escalade sportive, le classique Sama a été repensé, avec toujours un excellent confort et une totale liberté de mouvement. Prix indicatif ? 55€ Où ? www.petzl.fr

Un harnais ultra léger réglable, au confort exceptionnel, spécialement conçu pour les femmes. Disponible en 4 tailles. Prix indicatif ? 60€ Où ? www.camp.it

Nouveau harnais polyvalent et ultraléger : un modèle minimaliste qui ne renonce pas au confort. Coupe façonnée et rembourrage coulissant ! Prix indicatif ? 55€ Où ? www.camp.it

Aventure verticale

Harnais matelassé réglable. Ceinture et cuisses réglables en sangle 34mm sur ceinture et cuisses moussées, appui 70mm. Quatre porte-matériel gainés en position haute. Prix indicatif ? NC Où ? www.aventureverticale.com

16


Black Diamond

Harnais non réglable haute performance, conçu pour les grandes voies et les sessions en falaise à la journée. Parfait dosage entre confort, soutien et faible poids. Prix indicatif ? 70€ Où ? www.blackdiamondequipment.com

Edelrid

Répartition uniforme des points de pression, une forme ergonomique et une bonne ventilation pour ce tout nouveau harnais confortable, réglable et fonctionnel. Prix indicatif ? 99€ Où ? www.edelrid.de

Adam Ondra, L’Ètrange Ivresse des Lenteurs (9a+), Céüse, France. BERNARDO GIMENEZ

Mammut

Coupe ergonomique et légèreté pour une liberté de mouvement optimale, un meilleur confort et une sécurité maximale. Prix indicatif ? NC Où ? www.mammut.ch

Arcteryx

Harnais polyvalent à cuisses non réglables, 4 porte-matériels, technologie WARP qui a fait la réputation des harnais Arcteryx. Prix indicatif ? 129€ Où ? www.arcteryx.com

FIRST ASCENTS* Passé, présent et avenir de l’escalade

CLIMBING 2013 DIGITAL CATALOG

* Premières ascensions

Catalog.BlackDiamondEquipment.com


crashtest

Texte L. Guyon Photos O. Broussouloux

Harnais Siren Black Diamond La société Black Diamond propose, depuis plusieurs années déjà et comme la plupart des fabricants, des harnais spécialement dédiés aux femmes. Derpas résisté à son appel et l’a testé en étroite collaboration avec sa rédactrice en chef. Alors, heureuse ? Ce nouveau harnais nous a été confié à l’automne dernier et a été testé de manière intensive pendant les 6 derniers mois, principalement en falaise, et dans une moindre mesure sur mur, à raison de 3 à 4 séances hebdomadaires. Saint-Léger, Saint-Florent (et d’autres Saints que nous ne nommerons pas) ont été le théâtre des opérations, tant à-vue qu’après-travail, dans une optique de performance. Nous n’avons pas eu la possibilité de le tester en grandes voies, en raison de la météo (mais avons essayé de reproduire des situations de relais en salle, avec des temps de suspension importants, pour juger au mieux du confort). Au premier contact, en sortant le harnais de sa housse, nous avons été enchantés par son look original et son coloris flashy (rouge et bleu outremer). La finesse de la ceinture et des tours de cuisses nous a d’abord fait suspecter un maintien quelque peu spartiate, tant en suspension que lors des chutes en paroi. À l’usage cependant, cette première impression s’est révélée fausse (fort heureusement). Le Siren est même bluffant de confort, malgré la faible épaisseur des matériaux utilisés. Lors de l’enfilage et du réglage du harnais, plusieurs remarques ont surgi au sein de la cordée. Si le système de réglage des tours de cuisses trakFIT, mis au point par Black Diamond « pour un ajustement rapide et simplifié », s’avère en effet pratique et innovant, en

• Excellent compromis confort-légèreté • Bonne résistance à l’usure • Ergonomie des réglages

RetRouvez le NaiN Pact et sa tRibu suR

18

revanche le réglage de la longueur des sangles fessières élastiques reste un peu pénible à manipuler. Mais c’est bien là le seul petit défaut. Et dès lors que le réglage est fait et la longueur fixée, l’ensemble ne bouge plus. Une fois sur soi, ce harnais sait se faire totalement oublier, car il est léger (330g) et doté d’une ceinture assez souple qui épouse bien le dos. Sa construction innovante (Dual Core XP) intègre deux fines bandes de sangle et un panneau en maille filet 3D qui répartissent bien

la charge et assurent une bonne ventilation. Les tours de cuisses garantissent également un bon soutien. Le pontet est assez fin, ce qui facilite l’encordement et les manips de corde au relais, et les porte-matériel, rigides, sont plutôt fonctionnels, offrant un espace suffisant pour le matériel. Nous étions aussi curieux de voir comment allait se comporter le harnais à l’épreuve du temps. À l’issue des 6 mois de test, les coutures du pontet et les zones de passage de la corde sur les points


d’encordement n’ont pas bougé. C’est pourtant bien souvent le maillon faible des harnais, en terme de durabilité. Et le matelassage du dos et des cuisses n’a pas perdu de ses qualités d’amortissement. Bref, le Siren a bien tenu le choc !

>L’analyse du Nain Pact Le Nain Pact n’en menait pas large quand le Siren est arrivé à la rédaction. Un harnais spécialement dédié aux femmes ? Aïe, aïe, aïe ! Avec sa barbe blanche et ses pieds poilus, n’allait-il pas être exclu d’office ? Difficile de donner le change, même si avec sa morphologie microscopique et sa taille de guêpe, il rentrait sans difficulté dans ce harnais XS ! Heureusement sa rédactrice en chef semblait partante pour un test en deux de couple… Il a donc fait de son mieux et n’a pu que confirmer les excellentes perceptions qu’elle avait eues du produit. Craignant par ailleurs qu’elle n’ait pas des hanches assez généreuses pour juger réellement de la parfaite adaptation du harnais à toutes les morphologies féminines, il est parti avec bonheur à la rencontre d’autres utilisatrices, qui se sont laissées aller à quelques confidences au pied des falaises et ont complété son avis. Le retour le plus rassurant lui fut fourni par une jeune femme enceinte, faisant quelques longueurs en moulinette aux premiers mois de sa grossesse. Elle continuait à utiliser le Siren et, malgré une légère prise de poids et des formes allant en s’arrondissant, le confort était toujours au rendez-vous !


entrée libre

Texte et photos S. Bié

Cette falaise, chargée d’histoire(s), est l’un des sites les plus anciens du Languedoc. Pour autant, oubliez le terme d’old school. Il y a de tout, de la dalle et du dévers, du dur et du facile, et pas grand chose à jeter ! La vénérable Notre-Dame du Cros compte 170 longueurs équipées, dont une dizaine de voies de 90 mètres, de quoi s’occuper ! C’est en mai 1969 que débute l’histoire de l’escalade dans le vallon du Cros de Notre-Dame du même nom, par une cordée composée de... Et blablabla et blablabla !... Oui, je le sens bien, là. Je vous entend vous dire : « Allez, encore un historique de falaise

20

plein de dates et de noms qu’on connait pas... Pfff ! ». Alors, ce n’est pas que ce genre de récit soit inintéressant, loin s’en faut, mais c’est tellement mieux raconté par quelqu’un qui a vécu cette histoire...


Alain Cutulic dans L’Écureuil, 6b, secteur du Sanctuaire


entrĂŠe libre

Alain Cutulic dans Le Bouchon, 6a+


www.escalademag.com


Soyez plus rapide que votre ombre dans Lucky Luke, 6b au secteur du mĂŞme nom


C’est pourquoi, plutôt que de plagier ou de transformer à coup de synonymes et de tournures de phrases à faire s’étouffer Bernard Pivot, je vous invite à lire cette historique directement sur le topo du Minervois, disponible sur internet à l’adresse indiquée dans les infos pratiques de cet article, et, à l’heure du presque tout numérique, ça permettra de rendre EscaladeMag encore plus interactif. Ce récit, dans le topo, est conté par Gérard Brarda et je ne peux vous cacher que ça ne vaut pas un récit de vive voix ! Je ne dis pas qu’il écrit mal, non, pas du tout, je veux juste vous faire imaginer le personnage qu’est Gérard, son accent et la flamme qu’il a depuis tant d’années pour l’escalade. Quel dommage, je ne suis « que » photographe, je ne filme pas, du moins, pas encore...

Alain Cutulic VTT, spéléo, ski ou escalade : autant d’activités qu’Alain pratique de façon intensive. Mais c’est surtout l’escalade qui lui prend le plus de son temps : en tant que grimpeur ou en tant qu’équipeur. C’est à lui que l’on doit les deux derniers secteurs équipés à ND du Cros : une vingtaine de voies de tous niveaux dont un 6b qui est très certainement la plus belle ligne de la falaise. Dernier détail : l’équipement est vraiment irréprochable. Le Belge et La Bête, première partie en 5b au secteur du Gendarme

peuple demag escala

Car, quand je me suis retrouvé dans la pièce qui lui sert de bureau, enfin, un genre de bibliothèque, voire même de musée, un ordinateur de l’an 12 connecté au cyber-monde par un modem, euh, comment le décrire, vous savez, ceux qui faisaient « cricri-cri-cri-cricriquecri » ! Tout autour, des étagères mises à mal par des tonnes de topos, livres et collections de magazines de grimpe... Et là, quand Gérard se met à partir dans ses récits historiques, vécus, l’accent de Carcassonne limite caricatural, là, je me demande pourquoi je n’ai rien pour filmer...

Promis, un jour, je vous fais l’interview. Vous commencez à me connaitre, dans les articles, j’essaie de vous décrire mon ressenti, l’atmosphère que j’ai pu capter par l’image et par les yeux, et cette ambiance, à Notre-Dame du Cros, passe bien sûr par la falaise, les voies, l’endroit. Une chapelle qui vaut la visite, un ruisseau venant d’un petit canyon, un pré pour pique-niquer à l’ombre des platanes et surtout de beaux secteurs de grimpe.

25


Gérard Brarda part en quête du nombril de Vénus dans Banzaï, 5c au secteur Lucky Luke

26


« Des voies courtes et longues, au soleil ou à l’ombre, faciles et dures, dalleuses ou déversantes, la panoplie complète pour un parfait week-end entre potes ou en famille. » Des voies courtes et longues, au soleil ou à l’ombre, faciles et dures, dalleuses ou déversantes, la panoplie complète pour un parfait week-end entre potes ou en famille. De toute façon, ce n’est pas pour rien que ce site vous est proposé dans ces pages, c’est que ça vaut le coup... Ce bon coup-là, les locaux comme Gérard Brarda, Alain Cutulic ou Michel Noël l’apprécient bien, depuis plusieurs décennies ils en sont amoureux. Ils l’aménagent, l’entretiennent, le bichonnent. Par l’intermédiaire du Club Alpin Français de Carcassonne, ils ont su convaincre le Conseil Général de l’Aude de subventionner le site, ont petit à petit tissé de très bonnes relations avec l’ONF qui en retour, est très impliqué dans l’entretien, et savent respecter la limitation territoriale des rapaces. Aimer un site, ce n’est donc pas simplement aimer le lieu, mais également tout ce qui gravite autour (et tous ceux qui le gravissent). C’est pourquoi, plutôt que de vous imposer un long texte pompeux, je vous invite à prendre connaissance des recommandations ci-après, de préparer votre sac à dos sans oublier vos chaussons (si, si, ça arrive !), de guetter la météo et de vous rendre à Notre-Dame du Cros... Avec un peu de chance, vous pourrez y croiser l’un de nos compères et là, vous comprendrez pourquoi un déplacement vaut mieux que des mots.

Gérard Brarda À 63 ans ce grimpeur possède toujours le feu sacré. Si on lui doit, avec son compagnon d’alors Manu Azcutia, la quasi-totalité de l’ouverture des voies de ND du Cros, il a parcouru les plus belles voies rocheuses des Alpes, des Pyrénées et de beaucoup d’autres montagnes du monde. Il continue d’arpenter la planète mais son grand amour restera à jamais la falaise de ses débuts : ND du Cros .

peuple demag escala

e

27


Banza誰 toujours, mais pour Alain Cutulic, cette fois-ci


entrée libre PLUS DE PERFORMANCE PLUS DE PRECISION PLUS D’ADHERENCE

Accès

SCARPA® is a trademark of the shoe manufacturing company “Calzaturificio S.C.A.R.P.A. S.P.A.” located in Italy (TV)

À 30min de Carcassonne par la D620. Visez, au nordest, la petite ville de Caunes-Minervois et de là, prendre la route (D115) qui descend vers Trausse et en bas, un panneau indique Notre-Dame du Cros vers la gauche (1,5km). Une fois à la chapelle, se garer sur l’un des parking aménagés.

Topo

En téléchargement gratuit sur le site : http://andre. berche.sudsportsnature.pagesperso-orange.fr (dans la section « Sites d’escalade »). Une mise à jour d’un nouveau secteur (Tungstène) est disponible sur le site du CAF de Carcassonne : http:// cafpa.over-blog.com/ (dans la rubrique « topos »).

Dans les bras de Morphée

Vous trouverez les coordonnées de plusieurs gîtes, hôtels et camping sur le site de la mairie de Caunes : www.mairiedecaunes.fr

Les Amis de Gargantua

La Cantine du Curé, Bodega/tapas/bar à vin, Ancienne cour des sœurs, 11160 Caunes-Minervois Tel : 06 79 85 99 03 Restaurant L’Argent Double, pizzeria, 32 avenue du minervois, 11160 Caunes-Minervois Tel : 04 68 78 49 40

Autres curiosités

La Carrière du Roy : Située juste au-dessus de Caunes, c’est une carrière de marbre rose et blanc mondialement réputé. Dans sa partie la plus ancienne (accès libre), on peut observer des colonnes entières en pleine taille. On retrouve ce marbre mis en valeur, notamment aux Châteaux de Versailles, Marly, Fontainebleau ainsi qu’aux Invalides, au Louvre…

BOOSTIC Hyperconfortable et ultraperformant, le chausson Boostic à fermeture velcro est le nouveau modèle phare signé SCARPA®. Il conjugue confort, précision et sensibilité et se chausse et se déchausse très rapidement. Avec sa partie avant recouverte de caoutchouc indéformable et tirée vers l’arrière, ce chausson est parfait pour le crochetage, tandis que son talon, de conception entièrement nouvelle, offre d’excellentes sensations pour l’escalade de bloc. Le chausson Boostic est la réponse de SCARPA® à tous les amateurs de bouldering, d’escalade sportive et de voies longues!

FOLLOW US: PLEIN NORD DISTRIBUTION SARL infos@pleinnord.com

www.scarpa.net


éco grimpeur Changer d’approche

Propos recueillis par L. Guyon

Lancée par Mountain Wilderness en 2007, la campagne Changer d’approche a pour but d’inviter les pratiquants d’activités de montagne à s’interroger sur leurs pratiques et plus particulièrement sur leurs modes de transport et de consommation. Explications avec Aurélien Dautrey, de Mountain Wilderness France. Pouvez-vous nous présenter en quelques mots le concept « Changer d’approche » ? Notre souhait est de briser les réflexes et les habitudes pour que les pratiquants utilisent moins leur voiture individuelle pour se rendre en montagne et privilégient l’économie locale face aux grandes surfaces. Si certains sont réticents a priori, le recul et le retour des initiés ont démontré que cette expérience d’une autre approche de la montagne apporte autant aux pratiquants qu’à l’environnement et aux populations locales. Comment est née cette campagne ? Au sein de Mountain Wilderness, nous menons nos projets en coconstruction entre l’équipe salariée et les bénévoles de l’association. Nous nous rassemblons en groupe de travail et élaborons ensemble les actions. C’est du groupe de travail mobilité douce qu’a surgi l’idée de créer un concours dont le critère ne soit pas la difficulté de la sortie en montagne mais ce que nous avons alors appelé « l’intelligence d’utilisation des transports en commun ». Nous avons été surpris des retours très positifs que nous avons eu dès la première année ainsi que de la qualité des récits et réalisations. En faisant appel à l’imaginaire collectif, nous avons ensuite souhaité faire partager les récits et les infos sur les accès en transports en commun, c’est alors qu’a vu le jour la base de données en ligne changerdapproche.org (fruit de la collaboration avec Camptocamp Association). Combien de personnes ont-elles participé depuis le début de l’opération ? Quelle est la proportion de grimpeurs ? 30

C’est difficile à dire, car souvent les participants ne proposent qu’une sortie dans le cadre du concours alors qu’en réalité, ils en ont effectuées plusieurs. D’autre part, les sorties proposées rassemblent 2 à 10 personnes. On peut dire qu’on a reçu environ 500 contributions au concours depuis le lancement de l’opération. À la louche, je dirais qu’un tiers de celles-ci sont des sorties en escalade au sens large, que ce soit une journée de grimpe en école ou une grande voie d’alpinisme. Des chiffres plus parlants sont, peut-être, le nombre d’itinéraires de montagne que nous avons recensés sur le portail Changer d’approche et qui sont réalisables en transports en commun. Il y en a aujourd’hui plus de 12 000 en Europe dont 357 sites d’escalade ou de blocs (156 en France) et 3377 voies d’escalade (2100 en France). Parmi les contributions en lien avec l’escalade, quelle est celle qui vous a le plus séduit ?

D’une manière générale, ce sont les traversées de massif ou les itinérances que je trouve les plus intéressantes. En effet, cela permet d’appréhender les transports en commun non pas comme une contrainte mais comme une solution permettant de s’affranchir du retour au parking de départ. Parmi les projets en escalade, je retiendrais celui d’un Pyrénéen qui a réalisé une mini-traversée des Alpes en vélo/train/escalade, de Chamonix à Nice. Il y aussi le récit de trois bons grimpeurs qui se sont pris au jeu en réalisant un enchaînement de trois grandes voies (Granier, L’art dans l’ombre, ED ; Grand Pic de Belledonne, Directe Nord Ouest, TD+ ; Gerbier, Clandestino, ED+) avec les jonctions en train et vélo. Mais on retrouve aussi des initiatives très simples en famille. Ça c’est un truc qui m’impressionne : la diversité des pratiques et des manières dont chacun organise sa sortie sans voiture. Retrouvez l’intégralité de l’interview sur www.escalademag.com


RETROUVEZ

UNE ÉMISSION 100% ESCALADE

PROCHAINS INVITÉS : CAROLINE CIAVALDINI & JAMES PEARSON, FRANÇOIS KAISER, NINA CAPREZ

+ EN REPLAY SUR MONTAGNETV.COM


d’antan

Texte L. Guyon Photos coll. Troll

Une brève histoire du harnais Vous grimpez et chutez presque sans y penser, tant les harnais d’escalade sont aujourd’hui confortables et ergonomiques. Mais vous êtes-vous déjà demandé de quand date cet équipement incontournable ? Et qui est à l’origine de sa forme moderne ?

A

ux premiers temps de l’alpinisme, la question du harnais ne se pose même pas. On s’encorde directement à la taille, les cordes sont fabriquées en chanvre et toute chute est interdite, car synonyme de mort ou de graves traumatismes. Grimper et aller jusqu’au vol ? On n’y pense même pas ! Le matériel n’a pas encore suffisamment progressé pour permettre l’évolution des mentalités et la formidable révolution de l’escalade libre.

S

eul, dans les années 30, l’alpiniste et guide italien Emilio Comici va faire figure de précurseur et repousser ses limites, en étant le premier à pratiquer un entraînement méthodique et surtout à mettre au point une technique particulièrement audacieuse d’apprentissage volontaire à la chute. La méthode consistait à prendre une boucle de mou dans ses mains au moment où il tombait et à la lâcher en fin de vol, pour introduire une forme de dynamisme que ne permettaient pas les cordes en chanvre aux propriétés d’absorption des chocs quasi nulles.

Q

uand on voit le matériel de l’époque, ça laisse songeur… Ça semble à peine moins aventureux que le solo, que Comici pratiquait par ailleurs. Autres temps, autres mœurs ! Et force est de constater que peu nombreux furent les compagnons qui suivirent ce grimpeur de légende dans cette approche intrépide de l’escalade libre, pour ne

pas dire aucuns… Mais nul doute qu’il a fortement inspiré les générations suivantes et que son esprit a survécu, par delà sa disparition précoce.

A

u milieu du XXe siècle, l’apparition du nylon, et sa rapide application au domaine de la fabrication des cordes, va ouvrir des perspectives nouvelles pour les grimpeurs. Les cordes en chanvre, lourdes, putrescibles et surtout non dynamiques, sont remplacées dès 1947 par des cordes en nylon tressé. Avantage non négligeable, les cordes gagnent en élasticité ! Parallèlement, on commence à s’encorder sur ce que l’on peut considérer comme l’ancêtre de nos harnais modernes : une ceinture, sans anneaux pour les cuisses, composée de petites cordes, au départ nouées autour du corps, puis cousues entre elles pour constituer une bande.

C

’est avec ce matériel pour le moins rudimentaire, mais muni de coinceurs dont il est à l’origine de l’usage, qu’au Yosemite, le célèbre grimpeur américain Royal Robbins se lancera dans l’ascension en technique alpine des principaux big walls de la vallée. Il tracera ainsi trois voies sur la Face Nord de Half Dome et participera aux premières de tous les grands itinéraires ouverts avant 1970.

À

partir des années 60, on commence à voir un peu partout quelques adaptations de cette ceinture d’encor-

dement qu’on nomme communément la Swami belt : la sangle remplace les cordelettes cousues et on y adjoint parfois des bretelles pour former un harnais torse. Soucieux du confort et de la sécurité, Royal Robbins y ajoute de son côté des sangles sous les cuisses, ce qui en fait une sorte de prototype de nos cuissards modernes.

L

es grands esprits ne se rencontrant pas forcément, l’alpiniste et grimpeur anglais Don Whillans, développe lui aussi parallèlement, et à la même époque, divers prototypes de harnais. Perfectionnant le concept, il sera d’ailleurs le premier à en commercialiser un, en 1970, après avoir participé à la première de la Face Sud de l’Annapurna. Sacré destin pour ce plombier britannique, formé sur les falaises du Derbyshire et auteur dès 1954, avec son compagnon de cordée Joe Brown, d’une des voies les plus célèbres de la Face Ouest de l’Aiguille de Blaitière dans le Massif du Mont-Blanc !

Q

uelques années après la sortie de ce premier harnais, Tony Howard, Alan Waterhouse et Paul Seddon (concepteurs de produits chez Troll), inventent le Mark V. Le harnais gagne en fiabilité. Nous sommes en 1979. La boucle est bouclée, est-on tenté de dire !

32

AD


SAMA Confortable, prêt-à-porter, pour l’homme.

www.petzl.com/SAMA

AD-SAMA-170x240_FR.indd 1

08/04/13 12:30


carnet de voyage

C’est un véritable paradis pour grimpeurs de blocs au beau milieu de l’Inde. Hampi attire chaque année des milliers de mordus d’escalade, mais aussi des pèlerins ou de simples touristes venus pour ses temples. Nous sommes allés à leur rencontre dans cette ville classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, nichée au cœur du Karnataka, un État du sud-ouest du pays.

Ils jonchent le sol comme si une avalanche venait de se produire ou semblent en équilibre dans les endroits les plus improbables. Ici, les rochers s’étendent à perte de vue. C’est l’érosion qui a créé ce paysage lunaire. Et les artisans, qui au 16ème siècle, ont continué le 34

travail de la nature en cassant les blocs de granite pour construire les temples. Des temples disséminés sur des dizaines de kilomètres faisant, de l’ancienne capitale de l’empire hindou de Vijayanagar, un site unique.


Texte M. Morel - Photos A. Raab et R. Alves

Temple au sommet de la colline de Malyavanta, au sud-est d’Hampi 35


Le plus grand site de blocs en Inde « Nos temples, ce sont les rochers ». C’est le célèbre grimpeur américain Chris Sharma qui a fait connaître Hampi, en 2003, grâce à son film « Pilgrimage ». Avec plus de 400 passages, du 4B au 8A, les images de ce site exceptionnel ont rapidement fait le tour de la communauté des grimpeurs. Aujourd’hui, débutants ou aguerris de dizaines de nationalités se retrouvent dans les guest houses bon marché au pied des blocs et semblent suivre à la lettre la pancarte du loueur de vélos : « Don’t worry, Be Hampi » ! L’atmosphère est à la fois intensément sportive et très relax. Avec leur crash pad sur le dos, on repère facilement les grimpeurs sur les chemins des rizières ou à travers les rochers à la recherche du spot parfait. Et chaleur oblige, il faut se lever avant le soleil pour grimper puis attendre qu’il soit sur le point de se coucher pour y retourner. Entre deux, Hampi fait la sieste. Les parois des rochers exposés au soleil sont littéralement brûlantes, donc privilégiez l’ombre. D’autant plus que le granit est très dur pour les mains… 36

Et au milieu coule une rivière… Blocs, rizières, palmiers ou encore plantations de bananiers, d’un côté… Temples, village et Bazaar de l’autre… Des petites embarcations font régulièrement la traversée depuis les Ghâts, ces marches qui recouvrent les berges des bassins ou les rives des cours d’eau, où le matin de nombreux touristes viennent observer l’éléphant prendre son bain. Si certains viennent à Hampi pour escalader ses blocs de granite, d’autres viennent avant tout pour visiter ses temples.

Louez une moto ou un rickshaw pour la journée et découvrez ainsi le site au gré de vos envies. Le Centre Royal et le Centre Sacré regroupent l’essentiel des ruines et vestiges. Le temple Vittala est sans conteste l’un des plus grands et des mieux conservés. De même que le Lotus Mahal et les anciennes écuries pour éléphants qui valent le détour. Mais surtout, promenez-vous dans le dédale des ruelles animées du Bazaar où cohabitent commerçants, guest houses... et vaches sacrées.


> 3 conseils clés Vous ne trouverez pas de magasin d’escalade à Hampi, alors n’oubliez pas votre matériel ! En revanche, les guest houses louent toutes des crashpads et revendent souvent des chaussons d’occasion laissés par les grimpeurs. Vous pourrez aussi leur demander d’être encadré par des professionnels ou simplement vous greffer sur un groupe plus aguerri. Pas besoin de matériel de camping, les guest houses sont au pied des rochers. « Goan Corner » est notamment réputé pour sa convivialité et son emplacement, au milieu de la rizière. Et de toute façon, il est déconseillé de dormir sur le plateau de rocher la nuit en raison des animaux sauvages ! Attention à certains sites protégés près des temples où il est interdit de grimper.

Antoine Raab

« ... gravir les quelques 500 marches qui vous mèneront au lieu de naissance du dieu singe Hanuman ! » C’est aussi de ce côté de la rivière que se trouve le temple Hanuman. Là aussi, évitez les heures chaudes pour entreprendre de gravir les quelques 500 marches qui vous mèneront au lieu de naissance du dieu singe Hanuman ! Raison pour laquelle Hampi est un lieu sacré pour les Hindous. Vous croiserez d’ailleurs de nombreux singes sur votre chemin !

38

Enfin, côté pratique, Hospet est la ville la plus proche d’Hampi. Située à moins de 15 kilomètres, on y trouve une gare et des bus desservant les grandes villes d’Inde. L’aéroport de Bengalore, lui, se trouve à plus de 350 kilomètres. La plupart des grimpeurs que nous avons rencontrés à Hampi partaient ensuite en direction de Badami. À environ trois heures de route, le site est réputé cette fois pour ses falaises, immenses collines de roches de grès rouge.

mais néophyte Grimpeur photographe aguerri… Antoine Raab a fait de sa passion son métier depuis plus de 10 ans. Amoureux de l’Asie, il a déjà promené son appareil photo au Cambodge, au Laos, en Thaïlande, au Vietnam et en Inde. Ce sont les rencontres qui lui donnent à chaque fois envie de reprendre son sac. Ses reportages, empreints de son regard original et exigeant, sont visibles sur www. antoineraab.com

peuple demag escala


N

O

U

V

E

A

peuple demag la esca crĂŠatetuior ns de

1950

depuis

sensa

www.eb-escalade.com Rita Silva dans un 6b+ du secteur Little cave area Š R. Alves

U


fashion 5

1

4

2

3 6

8

La Sportiva Une chaussure ergonomique et précise, au confort exceptionnel. Semelle Vibram® Idrogrip spécialement conçue pour les marches d’approche techniques. Prix indicatif ? 139 € Où ? www.sportiva-fr.com

Simond Chausson particulièrement adapté au grimpeur débutant ou occasionnel. Bonne précision grâce à l’intercalaire qui couvre la totalité de l’avant du pied. Prix indicatif ? 35 € Où ? www.simond.com

40

Nograd Jean stylé, dédié à la varappe ! 2% d’élasthane pour donner du stretch, triple pli sur les genoux pour une bonne flexion. Prix indicatif ? 75 € Où ? www.nograd.fr

Le nouveau casque Petzl arrive sur le marché. 165g seulement et une construction originale en polypropylène expansé : légèreté et résistance aux chocs ! Quand ? Avril 2013 Prix indicatif ? 75 € Où ? www.petzl.com

Beal Nouveaux coloris et illustrations pour ce célèbre sac à magnésie Cocoon Clic Clac, toujours aussi fonctionnel. Le Diable s’habille en Beal ! Prix indicatif ? 23 € Où ? www.bealplanet.com

Black Diamond Le Magnetron GridLock utilise la puissance magnétique pour réinventer le mousqueton à verrouillage automatique. Actuellement en test à la rédaction. Prix indicatif ? 30 € Où ? www.blackdiamondequipment.com


Made in

Chamonix

New

Vêtement ultra léger et hautement compressible, avec garnissage synthétique en Primaloft, efficace même mouillé. Prix indicatif ? 150 € Où ? www.camp.it

6A Bâche et sac à corde pratiques et fonctionnels, en matériaux robustes. Prix indicatif ? 22 € Où ? www.6a-escalade.com

www.simond.com

www.thuria.com - Crédit photos : A. Thiébaut - D 10720

7


annuaire des Indépendants Spécialisés > ANNUAIRE DES MAGASINS INDÉPENDANTS SPÉCIALISÉS

> ANNUAIRE DES MAGASINS INDÉPENDANTS SPÉCIALISÉS

05 Hautes-Alpes

44 Loire Atlantique MONT BLANC EXPÉDITIONS 1 !#% 0 !ém%on - 44000 ! %n&%s *%l +02 40 &5 22 24 www.mon&!l%nc%1-%$%&%ons.com

51 Marne

!(! *(G( S0 O! * 4% !%ll%g% - 05700 O!-%%!!% *%l +04 ,2 66 2/ 50

LES ARTS DE LA GRIMPE 5/ !o#l%!%!$ W%lson ú0 1, ! 51100 ! %%ms *%l +0& 26 /6 05 06 - www.l%s%!&s$%l%g!%m-%.com

77 Seine et Marne

05 Hautes Alpes

S’CAPE 21 !%s !#% 0 %#l S%!%m6 77&00 !on&%%n%!l%%#- *%l +0/ 11 26 05 00 www. sc%-%-s.o-.com

ALPIMAT !" S#$ - ! #% $%s co#&%l%%!s - 05100 ú! (" ! ) O! *%l +04 ,2 20 5, 55 - www.%--!o%c.-o#&$oo!.com/

spécialisteoutdoormontagne

VERTIGE MONTAGNE !on% *oko!o - / !o#l%!%!$ $!o!%%n& - 05000 G" 0 *%l +04 ,2 51 ,1 7/ - www.%--!o%c.-o#&$oo!.com/

54 Meurthe-et-Moselle CASABLOC 44 !#% $# 4%on $!o! - 54220 5 %l!%!%ll% *%l +0& /& 21 44 /6

spécialisteoutdoormontagne

> ANNUAIRE DES PROS COLLECTIVITÉS 54 Meurthe et Moselle CASABLOC 44 !#% $# 4%on $!o! 54220 5 %l!%!%ll% *%l +0& /& 21 44 /6 62 Pas de Calais ESCATECH ) %n&!% $!%!!%%!% $% l% 0 o!&% $%s !l%n$!%s ! #% S%mon% $% ú%%#!o%! 621&/ " #c.6 4%s 5 %n%s *%l +0& ,1 /2 67 0/

06 Alpes-Maritimes EXPE Nice 12, !o#l%!%!$ 0 %%!!%-Sol% - 06&00 ! %c% *%l +04 ,& 55 25 /4 - www.%1-%.!!

EXPE Lyon 102, !#% úo%l%%# - 6,006 46on *%l +04 &7 24 22 2& - www.%1-%.!!

13 Bouches-du-Rhône

74 Haute-Savoie

EXPE Marseille 51, co#!s 4%%#&%#$ - 1&006 5 %!s%%ll% *%l +04 ,1 4/ 7/ 1/ - www.%1-%.!!

CHAM3S 7 0 l%c% ($mon$ , és%%llo#$ - 74400 ) .%mon%1 *%l +06 76 /4 5& ,1 - www.c.%m&s.com

75 Paris

26 Drôme GRAVI’CIMES 0 l%c% ) .%!l%s *%ll%%! - !" 4%s ) o#l%#!%s 26000 !%l%nc% - *%l +04 75 42 40 ,4 www.%--!o%c.-o#&$oo!.com/

SOESCALADE www.so%sc%l%$%.com

33 Gironde

LES ARTS DE LA GRIMPE www.l%s%!&s$%l%g!%m-%.com

SPORTS AVENTURE 4-6-14 !#% $% ) #!sol - &&000 úo!$%%#1 *%l +05 56 ,2 ,2 ,,

SPORTS AVENTURE www.s-o!&s-%!%n&#!%.!! WWW.NATXPLORE.COM www.natxplore.com REVES DE CIMES www.!%!%$%c%m%.com/ S0 O! *(! 4O!( www.s-o!&%nlo!%.com

34 Hérault EXPE Montpellier &, co#!s G%m!%&&% - &4000 5 on&-%ll%%! *%l +04 67 5/ 47 6, - www.%1-%.!!

38 Isère

LES ARTS DE LA GRIMPE 24 !#% !-ú 0 %g%ll% - 7500, 0 %!%s *%l +01 40 16 5, 42 - www.l%s%!&s$%l%g!%m-%.com (70( 0%!%s 2 !#% ) .%!l%s ú%#$%l%%!% - 75012 0%!%s *%l +01 4& 07 15 /2 - www.%1-%.!!

83 Var L’AVENTURE 1,4 %nc%%n c.%m%n $% *o#lon /&110 S%n%!6 s#! m%! - *%l +04 ,/ 00 0& 40 L’AVENTURE &75 "!%n#% S%%n& !#s& /&&&0 4% G%!$% - *%l +04 ,4 2/ 01 5,

87 Haute-Vienne

EXPÉ Pont-en-Royans !" 4%s úl%c.%s - ú.0. 5 &/6/0 " #!%!%!%s-%n-! o6%ns *%l +04 76 &6 02 67 - www.%1-%.!!

AU MONTAGNARD /0 !#% !!%nc%s ) .%n%%#1, /7000 4%mog%s, 0555772,&,

SK’ALP &61 !#% $%s so#!c%s ! &/,20 ) !oll%s *%l +04 76 0/ 11 54

92 Hauts de Seine

42 Loire EXPE Saint Etienne 1,, -l%c% ) .%!%n%ll% - 42000 S%%n&-(&%%nn% *%l +04 77 4, 0& 14 - www.%1-%.!! TWINNER SPORT MONTBRISON /, " llé% !%%n 1%! $# !o!%! 42600 5 O! *ú! (SO! 0477,6&66& www.&w%nn%!-mon&!%son.com

42

69 Rhône

) 2 3 44" ! K" " ! *(ú(S 2222 ! o#&% $% G!%ss% - 06600 " n&%!%s 04.,2.,1.7,.00

spécialisteoutdoormontagne

> ANNUAIRE DES BOUTIQUES EN LIGNE

63 Puy de Dôme EXPE Clermont-Ferrand 6 ú$ 4%!%6%&&% - 6&000 ) l%!mon&-!%!!%n$ *%l +04 7& ,& 07 6/ - www.%1-%.!!

9C+ LA BOUTIQUE 100% ESCALADE 10 !$ 4o#%s 4o#c.%#! - ,2150 S#!%sn%s *%l +01 42 04 76 71 - 06 && 7/ 0& 11 www.,c-l#s.com


Nouvelle gamme 2013 !

Pas de prise de tête !

T-SHIRT ATTENTION CONTAGIEUX

En vente sur lA BOUTIQUE ESCALADEMAG .COM


DU SYMBOLE DU CHOIX,

CONSEIL ET DU PRIX

10 % de remise

Crédits photos : E. Bray - A. Boldrini

sur certains achats et parfois mieux… Comme par exemple 15 % de remise, sur le matériel de montagne (famille 21)…c’est possible avec la Carte Club Au Vieux Campeur.

(JUIN 2013)

www.auvieuxcampeur.fr

EscaladeMag n°57  

First free climbing magazine (print and web). First showcase for every climbing brand in France.

Advertisement