Issuu on Google+

____ E RWA N S O U M H I


ERWAN SOUMHI erwansoumhi.com pez-corp.net


_________ Bio - p3 Intention - p4 Thésée - p6 Prima Materia - p26 Exsurgence - p52 ATM - p62 Fondements - 76 Presse, Edition - 80 Curriculum Vitae - p88/99 _________


Portfolio _________

Erwan Soumhi est né au Maroc en 1986. Il s’installe en France à l’age de huit ans. Après un passage à L’Atelier de Sèvres à Paris, il entre à l’ESAD ( Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg) pour y suivre un cursus au bout duquel il obtiendra son DNAP. Durant ces années, il développe une pratique de la vidéo, de l’installation et commence à exposer son travail. Au courant de l’année 2010-2011 , il réalise un échange international à la SMFA (School of Museum of Fine Arts) de Boston. A travers l’ enseignement et différentes collaborations artistiques , il continue à approfondir son travail tout en découvrant de nouvelles formes et façons de considérer l’acte créatif. En revenant de cet échange, il intègre PEZ corp , une organisation composée de 14 autres artistes de générations différentes mais venant en quasi totalité du même groupe de recherche (Hors Format) au sein de l’ESAD. Il s’y développe entre autre une réflexion sur la création artistique en commun et les formes qu’elle peut prendre dans le contexte actuel de l’art contemporain. En 2012, il obtient son DNSEP après avoir écrit un mémoire portant sur l‘image anonyme. Il y approfondit une recherche et une réflexion sur les nouveaux statuts de la création des images et l’impact qu’ils ont sur la nature et l’essence de celles-ci. Depuis , il se consacre à l’approfondissement de 3 projets traversés d’axes de réflexions différents : Prima Materia, Thésée, Exsurgence. Chacun s’organise sous forme de nébuleuse d’oeuvres indépendamment liées. En février 2013, Erwan a intégré un nouveau groupe de recherche : le collectif Manifart avec lequel il développe une réflexion tournée autour du “médium” de l’événementiel artistique. En aout 2013, un quatrième projet vient se rajouter au trois précédents : ATM. Via une structure créée pour l’occasion, il réalise des objets-vidéos-réseaux à caractères expérimentaux. En parallèle , il expose et confronte son travail à travers des résidences artistiques, des workshops, des expositions et des festivals. Aujourd’hui, il vit et travaille entre Strasbourg, Paris et Bruxelles.

à gauche : Photo tirée recadrée de la série [(-CH2-)n]

3


Erwan Soumhi _________

A travers des oeuvres vidéos , des installations , des performances , des oeuvres photographiques, des textes , je recherche à définir et visiter un territoire encore flou. Celui-ci est à la croisée de questionnements d’ordre métaphysique , philosophique, artistique et spirituel. C’est au sein de ce territoire vibrant et mouvant que se jouent mes intuitions et mes recherches.

____

Territoires de recherches et réflexions actuelles : 1. Prendre le sens comme un médium 2. Penser et approfondir le concept de matière sens-temps 3. Construire des dispositifs qui donnent un corps à des concepts mentaux abstraits. 4. Imaginer intuitivement et expérimenter des connections sémantiques improbables pour observer (voir problématiser) ce qui s’en dégage. 5. Retrouver ce qui manque dans la phrase «l’art pour tous» 6. Mettre en évidence des ponts possibles entre art, alchimie et hermétisme 7. Tenter d’inventer des hybrides temporelles pour désaxer notre regard vers de nouvelles perspectives d’appréhension de notre propre contemporaneité. 8. Se réaproprier des technologies obsolètes avec l’imagerie et les fantasmes qui y sont liées. 9. Se nourrir d’une histoire de l’art revue sous des principes de non-linéarité. 10. Chercher, parfois , à blesser pour comprendre comment le sens s’écoule. 11. Placer l’intrigue au coeur de la relation aux spectateurs et éveiller non pas un jugement mais une attitude. 12. Donner corps aux inspirations vécues indifférenciées et en faire des sens-objets, matière à penser. 13. Ne jamais faire le deuil de l’absolu , ne jamais oublier qu’il est dangereux de ne pas le faire.

à droite : Capture vidéo du film Besixdouze

4


THÉSÉE

Thésée est pensé pour l’instant comme une nébuleuse de travaux dessinant par leurs interconnexions un théâtre ouvert qui s’appuie sur des figures mythologiques (anciennes, modernes et nouvelles). Il est traversé d’entités/personnages qui sont parfois des mythes modernes de l’art et des avant-gardes , parfois des figures mythologiques antiques, parfois des insectes et parfois des fantômes. On peut lire en filigrane l’épopée (tragique? Comique ?) d’une jeune conscience qui dans cette masse avance à travers les frontières du temps pour aller je ne sais où. Sûrement à l’essence pour tenter naïvement mais consciencieusement de cerner la totalité. La scène est multi-temporelle, le décor est conceptuel, le coeur est biographique, les rideaux sont noirs et les personnages vont et viennent. Posant des questions d’identités et de persistance du sens, du pourquoi et du comment ? Qui suis-je et qui sont-’ils ? Que sommes nous ? dit-il en regardant leurs multiples passés à travers ses multiples futurs. L’Art m’appartient t’ il ? ou vais je finir par lui appartenir ?” anonyme


_________

- Le Bateau de ThĂŠsĂŠe / video - Artefact / video - X selon X / installation - B esixdouze / film en court de montage _________


Erwan Soumhi _________

Le Bateau de Thésée vidéo / 2min28 / 2010 Sélectionné et diffusé en mars aux “Traverse Vidéo” 2013 à Toulouse Sélectionné pour “la Nuit des Musées” et diffusé en 2010 au MAMCS , strasbourg

“Dans la brièveté d’un unique plan fixe, un jeune homme torse nu. Il a pour seul mouvement celui de ses bras qui maquillent tête et corps. En bas, un contrepoint opère. Un déroulant textuel qui revient à la Grèce et à sa mythologie. Ce déroulant ne racontent pas les étapes du voyage de Thésée : Sa ruse pour répondre aux questions concernant sa filiation, son abandon d’Ariane qui l’aida à tuer la Minotaure ou encore son oubli de changer la voile de son navire qui induisit son père Egée à se jeter dans la mère qui porte désormais son nom ... Ici , le récit est réduit en une phrase au conditionnel rassemblant Thésée et le minotaure : «D’après les anciens grecs, Thésée serait parti d’Athènes pour combattre le Minotaure.» Ce qui guide Erwan Soumhi est porté par le titre de cette opus vidéo. A savoir l’aporie (dont l’artiste donne la paternité à Plutarque) qui débat sur la réalité d’un objet. En l’occurrence ce navire conservé par les athéniens dont les éléments usées par le temps furent remplacé un à un. Désormais «Le Bateau de Thésée» invite à penser; Ce syntagme n’a plus lien avec de vrais planches mais avec une expérience de pensée d’abord antique, avant sa reprise par Leibniz lorsqu’il philosopha sur l’identité et la persistance à travers le temps du «même» et de «l’autre».

8


Portfolio _________

Le texte qui défile revient à l’exemple canonique : Le navire de Thésée qui exhibé durant des siècles par les athéniens reconnaissants , subit de nombreuses réparations et changement de planches pourries. Il y revient pour, en apologue, tirer leçon sur la permanence ou l’impermanence de l’être; Sur la question de l’intégrité de l’homme comme sur l’image que nous (nous) en faisons. Des pixels dérangent l’icône corporel qui apparait à l’écran. Ils doublent la perturbation apportée par le recouvrement en ocre clair du corps. Le contour n’est plus , contrairement à la forme du bateau. Des discordances avec le corps mais aussi avec son image obligent à s’inquiéter de l’objet vue. L’identité viendrait de la correction immédiate du spectateur; La notion d’identité servirait la tranquillité de la conscience qui y lit «UN» malgré les distorsions. La vidéo recouvre elle aussi des strates, au-delà de la mythologie, au delà de la philosophie. Elle incluent l’histoire des arts dont elle relève puisqu’elle fait implicitement signe au projet de Bruce Nauman, les Art Make-up : Quatre films 16mm, de dix minutes chacun, réalisés entre 1967 et 1968 et qu’il aurait voulu voir projetés simultanément au musée d’art Contemporain de SanFrancisco. Cette oeuvre pensée pour l’exposition en salle carrée n’est visible qu’en projection ou en diffusion avec le leurre du son de projecteur cinéma; Voir en fragments et traces diversement compressés sur le réseau ... Ce sont ces/ses traces qui sont la matrices du Bateau de Thésée. Le Jeune homme qui peint son buste est Nauman qui exécuta ainsi diverses «performances» qu’il qualifiait de représentations devant sa caméra.” 2013 Simone Dompeyre directrice du festival Traverse Vidéo

9


Portfolio _________

Artefact vidéo / 8min24 / 2011 Sélectionné et diffusé aux “Vidéos Du Grand Est” à Dijon en Avril 2013 Sélectionné et diffusé a la “SMFA film projection” à Boston (USA) en 2011

Un artefact est un effet artificiel. Le terme désigne à l’origine un phénomène créé de toute pièce par des conditions expérimentales. Dans une image numérique, un artefact désigne tout pixel dont la couleur a été générée de manière aléatoire. Cette vidéo que j’appréhende comme un corps/ matière numérique est travaillé par un procédé de dégradation semi-aléatoire du flux vidéo-son, d’où cette notion d’artefact. Cette expérimentation est une interpolation temporelle, composée d’images venues de «temps» et d’oeuvre différentes : des traces de performances buto, notamment de Kazuo Ohno, des fragments du film Le Sang d’un Poète de Jean Cocteau ou encore des fragments sonores de la pièce sonore L’anticoncept de Gil Wolman. Il ressort de cette alchimie corrosive une poésie fragile, décousue, composée dans un parallèle relatif, d’une narration fragmentée et d’un mouvement perpétuel. Celle de la matière numérique même (vidéo et son) qui se déploie dans le temps, semblant répondre à d’autre lois que celles de l’image initiale qu’ elle composait. Les éléments s’interpénètrent les uns les autres, des microfictions naissent et s’évanouissent aussitôt. Par moment, les résurgence du sens initial laissent place à une toute autre chose.

1

0


Erwan Soumhi _________

X Selon X Installation réalisée à l’usine DMC, Mulhouse, juin 2012

X selon x est une version 2 du projet X-intrigue réalisée avec le collectifs PEZ. J’ai ici expérimenté une autre forme d’approche du dispositifs initial créer ensemble. ______ X.intrigue est une mascarade pour convier des propos sous l’unicité d’un même masque. C’est est un projet d’installation qui complexifie le dispositif primaire de la projection par l’éclatement de signaux vidéos. Il formule un réseau synaptique, une forme de cartographie mentale (mind map) qui ne se rend accessible que par la matérialisation des aiguillages du sens. Ce dispositif faussement didactique propose des contrôleurs permettant de rendre physique l’interaction entre le spectateur et le propos. Chacun de ces embranchement est une notion, un dénominateur commun de canalisation ou d’éclatement de plusieurs flux. Ce mode d’analyse éclatée permettra à l’audience de démêler la mind map. Le réseau d’intersections fait masque, l’exhibition de l’appareil analytique obstrue l’identité des intentions de dire. C’est la digestion des individualités qui donne corps à X. C’est la perte du signal en faveur du déploiement de sa compréhension qui tisse l’intrigue. ______

1

4


Portfolio _________

1

5


Erwan Soumhi _________

Trace photos de l’installation X-intrigue par PEZ

Dans X selon x je me retrouve être la seul individualité, le seul propos. Cette installation/machine devenue contextuel par le fait qu’il s’agissait de mon diplôme de fin d’étude, d’un moments ou il m’était demandée de présenter mes travaux à un jury d’artistes, était donc motivé par l’idée de donner un corps ou une voix a l’espace qu’il y à entre mes différents travaux vidéo plutôt que de les présenter directement. Ici il s’agissait de problématiser cette espace et de l’expérimenter, Imaginez un peintre qui présenterait ces toiles a un public en parlant des espaces muraux qui séparent chacune d’elles. Le cœur d’une Œuvres ne se situerait-il pas dans les vides, les blancs, les entre-espaces, les silences qu’elle produit en se déployant ? Le dispositifs proposait aux spectateurs / jury de rentrer dans une interaction fragile et instable avec ces zones blanche. La cartographie formé par les câble était disposait au sol de façon à être lu par le spectateur bien que La tâche était difficile à moins de s’armer de patiente et de concentration. Les matériaux (câble et switcher) était analogique, bas de gamme et déjà utilisée dans la version x intrigue. Leur précédente manipulation les avait fortement usés. Le dispositifs était donc instable et ne répondait pas forcement à l’interaction du spectateur. Un switcher pouvait marcher , puis ne plus répondre et ensuite reprendre son fonctionnement. Le dispositif ne répondait pas forcement aux demande du spectateur/jury.

1

7


Erwan Soumhi _________ Besixdouze Film réalisé en collaboration avec Victor Schmitt et Mathias Hauser. En cours de montage.

Synopsis : 2012 , il était désormais évident que tout allais disparaitre. L’astéroïde B612 se diriger droit vers la terre. Sa petite taille et le fait qu’aucun radar ne le discerner vraiment avait empêché toutes actions de la part des terriens. Ils seront frapper de plein fouet par cette étrange masse circulaire. Mais quelque seconde avant l’impact, un chien se plaça entre B612 et la surface du monde. Il leva les yeux vers la lumière et aspira dans son oeil l’astéroïde en entier. Un aventurier décida d’aller à l’endroit ou l’astéroïde fut aspirer. A la frontière exact entre l’océan atlantique et le désert du Sahara. Il pensait que c’était dans l’oeil de ce chien qu’il pourrait enfin voir ce qui n’existe nulle part et partout à la fois. ___________ Besixdouze se entre autre sur une interprétation libre du compte du petit prince. La réalisation à pris place à Dakhla sur la frontière entre Le désert du Sahara et l’océan Atlantique , autour d’une cabane de pécheur, dans un environnement parfois pollué par des déchets plastiques. L’ espace est traité comme un espace mental. Bésixdouze est un astéroïde découvert le 15 octobre 1993 par K. Endate et K. Watanabe1. Il est nommé d’après le nom de la planète du Petit prince d’Antoine de Saint-Exupéry : B612. B612 est aussi l’équivalent en hexadécimal du numéro de cet astéroïde : 46610. Il est l’astéroïde dont le Petit Prince est probablement originaire. Il possède, selon l’auteur, deux Volcans en activités, un volcan éteint et une rose. 1

8


Portfolio _________

2

0


Erwan Soumhi _________

2

1


Erwan Soumhi _________

2

2


Portfolio _________

2

3


PRIMA MATERIA

Prima Materia réunit des travaux qui cherchent à problématiser et donner forme de façon poétique à une certaine recherche d’essence initiale. Cette recherche s’autorise à utiliser certain prisme ou miroir déformant.


_________ - Fugologie / Installation performance - Residence Fugologique - L’echelle / VidÊo - [(-CH2-)n] / Photos - Residence Echoplasma _________


Portfolio _________

Fugologie Installation performative chorégraphiée. Avec la participation de Victor Schmitt, Mathias Hausherr, Robin Tombeile, Amaury Roulleau, Silvio Milone, Irène Adler, Marc Boudeau, Stephanne Diskus, Pierre Boutelant , Christian Botale, Androa Mindre Kolo et Yves Ouatara. Festival INACT 3, Hall des Chars, Strasbourg , Mai 2013

Tout part de l’observation d’un fait paradoxal. La Blaberus Discoladis , insecte de la famille des blattes, possède des ailes fonctionnelles qu’elle n’utilise pourtant pas. Cette observation semble être insignifiante mais a pourtant éveillé en moi des intuitions qui me questionnent et l’envie de savoir si ce fait a un sens. Je me suis donc doté d’une station d’étude, d’équipiers de recherche et d’un outil conceptuel : la fugologie. Le champs d’étude concret de la fugologie est le paradoxe du non-vol de la Blaberus Discoladis. Par extension elle est une discipline qui étudie l’envol ou l’action de s’élever de manière générale. Elle recouvre un ensemble de pratiques et de spéculations en rapport avec l’élévation d’un corps ou d’un esprit. La pratique de la fugologie et les théories de la matière sur lesquelles elle se fonde, sont parfois accompagnées de spéculations philosophiques, mystiques ou spirituelles. Elle doit sa naissance à Eugène Léon Canseliet (1899 - 1982), un auteur et alchimiste français. Il passe pour avoir été l’unique disciple de Fulcanelli et l’auteur des titres «Le Livre Muet de la Fugologie» et de «Fugologie, Symbolisme Hermétique et Pratique Philosophale». Il y a plus d’information dans le codex fugologie que vous trouverez sur mon site internet (erwansoumhi.com). Celui-ci fut distribuer aux spectateur durant le temps d’exposition.

3

0


Erwan Soumhi _________

3

1


Erwan Soumhi _________

3

2


Portfolio _________

3

3


Portfolio _________

Residence fugologique 2 mois de résidence à la semencerie , Strasbourg juillet aout 2013

C’est une recherche que je mène en ce moment au sein d’une résidence à la Semancerie (Strasbourg). A partir de quatre matériaux de bases qui sont le bois , le béton , le verre et le métal. j’essaye de développer un langage de formes, de matières et de couleurs. J’additionne parfois à ce langage des mots, des phrases et des chiffres écrits directement sur les supports le permettant. Le champs sémantique que charrie chacun des objets est une composante a laquelle je porte une attention particulière. Ces quatres matériaux sont considérés comme le champs lexical de base de ce langage. Il se trouve parmis ces objets d’études des vivariums en béton noir , des socles en béton noir, et des inclusions de verrerie chimique. Des notions comme celle du “vivarium” sont mises en jeux.

3

6


Erwan Soumhi _________

3

9


Erwan Soumhi _________

L’echelle vidéo boucle / super 8 numérisé / silencieux / 3,46min / 2011-2013 en collaboration avec Won Hee Cho

Situé à la frontière labile d’un pastiche postmoderne et du faux, cette œuvre est surtout la trace d’une tentative paradoxale d’intrusion dans le temps. La technique obsolète du super 8 noir et blanc donne une profondeur temporelle à une action performative actuelle. Comme une tentative de prendre en charge sa propre histoire quand bien même celle-ci se révélerait entièrement fictive. L’œuvre est pensée pour un autre temps. Elle est éjectée dans celui-ci par modification du médium et translation d’un support à l’autre puis revient à nous dotée d’une étrange distorsion anachronique. L’imagerie moderne des vidéos d’avant-garde des années 60 est ici non pas une référence mais un élément profondément constitutif de la matière sens-temps de l’œuvre. Comme si l’œuvre redevenait “passé” pour pouvoir dire pleinement au “présent”.

4

2


Portfolio _________

4

3


Portfolio _________ [(-CH2-)n] série photographies , technique numérique, format carré et dimension variable, 2012

4

4


Erwan Soumhi _________

4

5


Erwan Soumhi _________ Residence Schaufenster 1 mois de residence au Schaufenter en binôme avec Thomas Lasbouygues , novembre 2012 à Selestat Trace photos de recherches et d’expérimentations

4

6


EXSURGENCE

Une exsurgence est une source dont l’eau provient d’un réseau hydrogéologique inconnu. Le point commun des mes Exsurgence se situe dans le médium Super 8 numérisé. Il se compose comme un journal de bord silencieux en tournée monté, captant sur le vif des instants de réalités . Une ballade , des amies , un évènement ... Le médium Super 8 les transforme en faux-vrai film amateur si répandu à la grande époque du super 8. Ces films qui ont nourri et influencent encore par leurs imageries l’idée (fantasmée) que l’on peut se faire de certaines de ces époques. L’idée de l’exsurgence est de mettre à l’épreuve du temps ces instants de réalités actuels pour créer une sorte de voyages méditatifs qui met silencieusement en lumière le fait que notre réalité n’est pas une question d’ancrage temporel mais plutôt d’agencement de différentes séquences transtemporelles. Questionnant ainsi la nature de notre réel.


_________ - Old Nothern Bridge - 22 rue Muller - Cabaret Hors Champs _________


Erwan Soumhi _________ Ex(s)urgence, CHC vidéo boucle / super 8/ silencieux / 8,20min / 2012 Réalisée le vendredi 26 octobre 2012 durant le “Cabaret Hors Champs” présenter par PEZ

5

4


Portfolio _________

5

5


Portfolio _________

5

6


Erwan Soumhi _________ Ex(s)urgence, Old Nothern Bridge vidéo boucle / super 8/ silencieux / 3,18min / 2011 Tournée à Boston le 7 janvier 2011 , notamment sur le Old Nothern Bridge. Ce film resta 2 ans sur pellicule avant d’être développer et vue pour la première fois.

5

7


Erwan Soumhi _________ Ex(s)urgence, 22 rue muller vidéo boucle / super 8/ silencieux / 5,32min / 2012 Tournée au petit matin du samedi 27 octobre 2012 , a la galerie du 22 rue Muller à Paris.

- CHC - 22 r ue Mu l ler - Old Nothern Bridge

6

0


Portfolio _________

6

1


ATM

ATM production est une structure crée par Erwan Soumhi en 2013. Elle est destiné à expérimenter de nouvelles formes d’objets vidéos, filmiques, sonores et multimédia. Ce sont des objets-vidéos-reseaux à caractères expérimentaux.


_________ - SCALP CODE PIU - REGGIANI JALOUSY - REGGIANI B OLLYHOUSE RMX _________


PERFORMEUR Androa Mindre Kolo Eddy Ekete Cecile Fleur Dabo Chris Amaury Roulleau

DESIGNER SONORE / MUSICIEN Mathias Hauser Stéphane Diskus Silvio Milone

REALISATEUR Erwan Soumhi


Erwan Soumhi _________

SCALP CODE PIU Performeur // Androa Mindre Kolo Design sonore par Mathias Hauser et Stéphane Diskus 3,29min / 2013

Une figure inquiétante se dégage du fond noir. Elle est parée d’un maquillage corporel représentant un squelette. A travers ce maquillage ou ce masque nous pouvons lire les ressentis sereins, tristes, douloureux, coléreux voire rageurs de la figure. C’est dans le contrepoint entre le rythme rapide de la composition musicale et la lenteur des mouvements de cette figure que se génère l’émotion, le sens. De même que pour la vie et la mort , la figure et la musique semblent ne plus être du même bord. Mais parfois, indiciblement, elles se rejoignent pour ne former qu’un.

6

7


Erwan Soumhi _________

REGGIANI JALOUSY Found Footage , “La coquille et le Clergyman” par Gemaine Dulac Design sonore par Silvio Milone 14,16min / 2013

La coquille et le clergyman est considéré comme le premier film surréaliste de l’histoire. Il a été réalisé en 1928 par Germaine Dulac d’après un scénario de Antonin Artaud. « J’ai cherché dans le scénario à réaliser cette idée de cinéma visuel où la psychologie même est dévorée par les actes. (...) Ce scénario recherche la vérité sombre de l’esprit, en des images issues uniquement d’ellesmêmes, et qui ne tirent pas leur sens de la situation où elles se développent mais d’une sorte de nécessité intérieure et puissante qui les projette dans la lumière d’une évidence sans recours. » Antonin Artaud, « Le film intégral que nous rêvons tous de composer, c’est une symphonie visuelle faite d’images rythmées et que seule la sensation d’un artiste coordonne et jette sur l’écran. Un musicien n’écrit pas toujours sous l’inspiration d’une histoire, mais le plus souvent sous l’inspiration d’une sensation. ... Il n’y a pas là d’histoire sauf celle d’une âme qui ressent et pense, et cependant notre sensibilité est atteinte. » Germaine Dulac, C’est à cette oeuvre essentiel (tombé dans le domaines public cette année) pour l’histoire du cinéma et de l’art que j’essaye de réinsuflé une nouvelles vie via cet objets-vidéos-reseaux. Ici, il se trace comme un trait d’union entre une oeuvre musical contemporaine et une oeuvre cinématographique ancienne. Cette dernière vient d’une époque ou des réalisateurs/réalisatrices tel que Germaine Dulac essayaient de penser l’écriture filmique sur le modèles de la musique ou de la narration non-linéaire. Le sampling de la matières filmique initial , son remontage, la différenciation des couches RVB et l’investissement des bandes noir latérales furent mes principaux outils . Et par la même occasion j’expérimente un format musical long qui apparait de plus en plus à l’écoute : le «mix».

7

0


Portfolio _________

REGGIANI BOLLYHOUSE RMX Tourné-monté en super 8 numérisé Design sonore par Silvio Milone 5,32min / 2013

Bollyhouse a été tournée en super8 puis numérisé. C’est un tourné-monté. Seul les bandes latérales ont été investies au montage. On y trouve un groupe de jeune gens dans une pièce qui semble exiguë. Il n ‘y a pas à proprement parlé d’histoire. L’attention de la caméra s’arrête parfois sur un regard, sur le détail d’une gestuelle, sur un cadrage, un sourire caméra, un nuage de fumée... Cette analyse méditative de l’environnement et des personnes qui s’y trouve met petit à petit en lumière la multitude des histoires sous-jacentes possibles.

7

5


FONDEMENTS


_________ - Le Fumeur Du Champs de Mars - Les Poètes intriguants - Symphonie http://cargocollective.com/atm-production - Le Bateau de Thésée _________


Erwan Soumhi _________

Le Fumeur du Champs de Mars vidéo / 7,44min / 2009

Les Poètes Intriguants Installation / performance réalisé à la HEAR (Strasbourg) en 2011

7

8


Portfolio _________

Symphonie Vidéo / noir et blanc / 5min17 / 2007

Le bateau de Thésée vidéo / 2min28 / 2010

7

9


PRESSE/EDITION


Erwan Soumhi _________

« Carte blanche » par Pauline Hofmann format radio

http://plus.franceculture.fr/factory/kaleidoscope/cuej-que-deviennent-les-etudiants-par-pauline-hofmann “Peut-on apprendre à être artiste ? Erwan Soumhi vient de sortir de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg. A 26 ans, il est maintenant « officiellement artiste » et a, d’une certaine manière, une totale carte blanche pour construire sa vie professionnelle.”

8

1


Erwan Soumhi _________

8

2


Portfolio _________

Digital Art Conservation (déplacements et actes infidèles) livret de 101 pages édité par la HEAR - Hautes ecoles des arts du Rhin Projet porté par le ZKM - Zentrum für Kunst und Medien de Karlsruhe (Allemagne) et cofinancé par la FEDER - Fonds européen de développement régional

8

3


Portfolio _________

8

4


Erwan Soumhi _________

Traverse Vidéo - Histoire(s) 2013 Catalogue de l’édition 2013 146 pages

8

5


Erwan Soumhi _________

Journal DNA (Dernière Nouvelles d’Alsace) Extrait de presse, decembre 2012 Pour l’exposition Echoplasma réalisée avec Thomas Lasbouygues à la galerie du Schaufenster , selestat

8

6


Portfolio _________

a venir RESIDENCE FERME DU BONHEUR, collectifs Manifart , Nanterre , date à définir REPÉRAGE, Maroc, projet lié à la Biennale de Marrakech , avec le collectif Manifart, Septembre WINDY CITY CHALLENGER, exposition collective, centre d’expositions de la Médiathèque de Lieusaint, Septembre RESIDENCE PEZ , durée de 2 semaines, Marcoussis, Aout En cours RESIDENCE à la Semencerie, durée de 2 mois, Strasbourg, Juillet Aout 2013 INACT 3, Strasbourg, Mai ARTEFACT, sélection officielle du festival “ Nuit de la Vidéo”, Dijon, Avril LE BATEAU DE THÉSÉE, sélection officielle du festival “Traverse Vidéo”, Goethe Institut, Toulouse, Mars CULTE, invité par le collectif Manifart à réaliser un workshop avec les étudiants de l’ENSCI, Paris, Février 2012 THE END, performance video-son-danse, Collectif SCALP CODE, Molodoi, Strasbourg ECHOPLASMA, avec Thomas Lasbouygues, installation vidéo sonore, Galerie Schaufenster, Selestat RESIDENCE SCHAUFENSTER, durée de 1 mois, Selestat CABARET HORS-CHAMPS, performance, PEZ-corp, Café de Paris, Paris BESIXDOUZE, avec Victor Schmitt, tournage du film “Besixdouze” dans le Sahara Occidental SAFARI CANNIBALE, installation vidéo sonore et performative, PEZ-corp, Marcoussis KARAOKE AGAIN & AGAIN, installation vidéo sonore performative, PEZ-corp, biennale de Mulhouse BEAUTIFUL AGONY, Projection vidéo, Galerie la Chaufferie, Strasbourg X INTRIGUE, Installation vidéo sonore, PEZ-corp, Syndicat Potentiel, Strasbourg

8

8


Erwan Soumhi _________

2011 CODE NEO-OGG, Installation performative-sonore, exposition Messe Zombie, Hear, Strasbourg 0025050751, performance, exposition “Actes infidèles, Green key”, Symposium international DAC, Hear, Strasbourg I ONION YOU, Performance collective, autour de Laughing Hole par La Ribot, Hear, Strasbourg DATA COMPLEXE projection vidéo, exposition Infidelité Don Juan, festival Nouvelles à Pôle Sud, Strasbourg ARTEFACT, projection vidéo, cadre de SMFA film projection, auditorium de la SMFA, Boston, USA 2010 BEHIND BACK, avec Kevin Senant, Organisation du festival Behind Back, SMFA, Boston, USA LE BATEAU DE THÉSÉE, projection vidéo, dans le cadre de La nuit des musée de Strasbourg, MAMCS ICH BIN GENIAL, installation vidéo, exposition “le 50 ème anniversaire de la culture”, Hear, Strasbourg LE FUMEUR DU CHAMPS DE MARS, projection vidéo, cadre de l’exposition Avant Première, Hear, Strasbourg 2009 SYMPHONIE, projection vidéo, La Mine, Strasbourg a venir

8

9


erwansoumhi.com pez-corp.net

Erwan Soumhi 2013


Erwan Soumhi - Portfolio