Page 1

 

Environnement, Loisirs de nature Sur le littoral et handicap Evaluation intermédiaire de la phase 1 Préambule Rappel des objectifs opérationnels de la phase 1 du projet Bilan intermédiaire 1‐ Les étapes préparatoires  2‐ L’expérimentation d’activités avec d’autres formes de handicap  3‐ L’accueil de public mixte PMR et valide en activité d’écotourisme sur Port d’Alon 

Actions à conduire pour finaliser la phase 1 du projet Poursuite des sorties de découverte sur le terrain Représentation visuelle de la progressivité des différentes étapes du projet

Avec le soutien de :

Page 1 sur 5   


Préambule Les publics en situation de handicap sont rarement pris en compte dans le développement de projets  de loisirs natures et ou de sensibilisation et d’accès à l’environnement. Les difficultés d’accès à des  espaces  naturels  constituent  déjà  un  réel  enjeu.  Le  projet  présenté  ci‐après  permet  d’apporter  un  certain nombre de réponses à ces constats. 

Rappel des objectifs opérationnels de la phase 1 du projet • •

Favoriser la mixité des publics sur une approche d’écotourisme aquatique, avec l’accueil de  personnes à mobilité réduite et de personnes valides  Expérimenter avec les partenaires spécialisés dans le handicap, une démarche de découverte  avec  des  publics  ayant  des  formes  de  handicap  variées,  déficience  sensorielle  ou  psychiatrique légère. 

Bilan intermédiaire 1‐ Les étapes préparatoires réalisées    a/ Développement d’un réseau de partenaires spécialisés  Rencontre  et  mise  en  place  d’activités  ponctuelles  ou  d’un  projet  d’activités  de  découverte  de  l’environnement littoral marin avec les organismes spécialisés dans le domaine du handicap.   • Déficience psychologique trouble du comportement (Classe ULIS du collège coin jolie, IME le  paradou, clinique des 3 cyprès, hôpital de la conception)  • Déficience visuelle (institut Arc En Ciel)  • Déficience auditive (SESSAD Raimusade)  • Mobilité réduite (Hôpital René Sabran,…)    Cette  phase  a  permis  de  formaliser  des  éléments  d’attentes  et  d’échanges  entre  les  structures  spécialisées et le CPIE Côte Provençale, qui ont pris la forme d’une convention formelle d’échange de  compétences avec  4 « partenaires spécialisés » : l’IME le Paradou, La classe ULYSS du Collège Coin  Joli Sévigné,  l’Institut Arc En Ciel et la clinique des 3 cyprès.   D’autres  démarches  de  conventionnement  qui  n’ont  pas  pris  forme  à  ce  jour  pour  des  raisons  administratives  se  poursuivent  avec  des  structures  qui  ont  également  participé  aux  activités  expérimentales.      b/ Un espace projet pour faciliter la collaboration et les échanges entre les différents partenaires du  projet a été mis en place sur Ecorem à l’adresse suivante : http://ecorem.fr/handicap/    Cet espace sera alimenté régulièrement au fil de l’avancée du projet.    c/ Réalisation d’une vidéo d’information  Une vidéo pédagogique (DVD) à destination du public à mobilité réduite a été réalisée pour informer  sur les capacités nécessaires pour participer à une activité de découverte de l’environnement marin  avec des proches valides. Le lien pour accéder à cette vidéo est :   http://www.youtube.com/watch?v=yVHXuRK80vk      Page 2 sur 5   


d/ Recherche de partenaires techniques et financiers.  Un certain nombre de « partenaires techniques » et « partenaires financiers »  ont été identifiés et  sollicités  pour  participer  au  projet  de  façon  active.  Ainsi  le  projet  a  reçu  dans  cette  « phase  1 »  le  soutien  financier  de  la  Région  PACA,  la  Fondation  de  France  et  celui  de  la  Fondation  Ma  Nouvelle  Mutuelle.     2‐ L’expérimentation d’activités avec d’autres formes de handicap    L’expérimentation  des  activités  réalisées  avec  différentes  formes  de  handicap  a  permis  pour  les  intervenants du CPIE de découvrir  les spécificités des différents publics en lien avec les activités et  de  prendre  en  compte  certains  besoins  à  intégrer  pour  la  réalisation  des  activités.  Les  séquences  d’activités  ont  été  préparées  et  réalisées  avec  les  intervenants  spécialisés  le  long  d’une  démarche  pédagogique autour de la découverte du littoral.    Séance de découverte progressive du littoral, prise de repères…   

Découverte pratique du milieu marin, tous les sens en éveil …   

         Lors des 18 séances réalisées,  ce sont 47 personnes en situation de  handicap, pour l’essentiel  des  jeunes,  qui  ont  participé  à  une  ou  des  activités  de  découverte  du  littoral,  selon  la  nature  de  la  progression pédagogique envisagée avec les partenaires spécialisés.   Ainsi,  dans  le  cadre  de  ces  séances,  des  personnes  en  situation  de  handicap  sensoriel  (visuel  ou  auditif) ou nécessitant une prise en charge psychiatrique ont été concernées par ces activités.       3‐ L’accueil de public mixte PMR et valide en activité d’écotourisme sur Port d’Alon    Un accueil régulier à été mis en place sur le site de Port d’Alon, pour permettre à des personnes à  mobilité  réduite  de  venir  découvrir  l’environnement  littoral  marin  lors  d’un  sentier  sous  marin,  accompagnés de leurs amis ou et famille, au même titre qu’un grand public « traditionnel ».      Page 3 sur 5   


Huit personnes à mobilité réduite ont été accueillies dans le cadre d’une activité mixte, lors de cette  phase 1 du projet.   

Actions à conduire pour finaliser la phase 1 du projet Avec  des  publics  spécifiques  plus  qu’avec  d’autres,  les  pratiques  de  loisirs  en  milieu  naturel  sont  particulièrement  liés  aux  conditions  du  milieu.  Après  la  phase  d’expérimentation  cet  été  2011,  il  apparait important de capitaliser ces expériences pour avancer dans la démarche. Ce travail se fera  en collaboration avec les différents partenaires qui ont participé au projet.     1/ Pour évaluer les actions réalisées et capitaliser les différents retours d’expériences sur les activités  avec  les  personnes  en  situation  de  handicap  varié,  un  atelier  d’échange  avec  les  « partenaires  spécialisés » sera organisé en mars.    2/  Afin  de  préparer  une  « journée  test   de  découverte  et  de veille  environnementale »  avec  des  publics  mixtes  (valides  et  personnes  à  mobilité  réduite),  un  atelier  préparatoire  sera  organisé  en  avril avec les partenaires concernés.    3/  Au  printemps,  la  « journée  test  de  découverte  et  de  veille  environnementale »    avec  le  grand  public mixte, valide et personnes à mobilité réduite  sera organisée.    Page 4 sur 5   


Cette journée de découverte intégrera un programme dissocié selon les personnes et leur situation  (âge, niveau de handicap, aisance dans l’eau…) avec notamment :  • Activité de découverte du bord de mer depuis la plage,  • Activité de découverte du milieu marin dans l’eau depuis la surface,  • Activité  de  découverte  dans  l’eau  et  participation  a  des  actions  de  « veille  environnementale » au travers de relevés d’informations sur le milieu (comptage, photo, …)   • Activité  d’utilisation  de  l’espace  collaboratif  ECOREM  permettant  de  témoigner    et  de  valoriser son expérience. 

Poursuite des activités de découverte Afin d’enrichir la diversité des situations et des expériences rencontrées avec un public aussi varié, il  est  important  de  poursuivre  les  activités  de  terrain  engagées  dans  le  cadre  des  projets  avec  les  partenaires spécialisés.     

Représentation visuelle de la progressivité des différentes étapes du projet Phase 0  Déjà acquis  Expérimentation d’activités de découverte du littoral   Mobilité  avec un public spécifique  réduite  Atelier d’évaluation et retour d’expérience partagé  Mobilité  sur les expérimentations    réduite  Mise en place d’une mixité des publics dans l’activité    de découverte du littoral   Atelier  préparatoire pour l’intégration de publics  spécifiques à  des  journées d’activité avec  veille    environnementale  Mise en œuvre de journées d’activités sur le thème  de la veille environnementale avec mixité des    publics,  sur le site de Port d’Alon   Atelier d’échanges de pratiques et de valorisation de    l’expérience  Liste chronologique des actions à mener 

Création d’outils pour diffuser l’expérience 

Phase 1  2011/2012  Autre  handicap  Autre  handicap  Mobilité  réduite 

Phase 2  2012/2013 

Phase 3  2013/2014 

Autre handicap 

Tout handicap 

Mobilité réduite 

Autre handicap 

Mobilité réduite 

Autre handicap 

Tout handicap 

Tout handicap  Tout  handicap 

La concrétisation de se projet s’appuie sur l’implication active des publics reçus, des différents partenaires et de la qualité des échanges que l’on construit ensemble.

Page 5 sur 5   

évaluation intermédiaire étape 1  

évaluation intermédiaire étape 1