Page 1

Plus d'informations sur les roches volcaniques Livres Barois, P., Guide encyclopédique des volcan, éd. Delachaux et niestlé, coll. Les guides du naturaliste, 416 pp. 2004

Les roches volcaniques

Drouin, J., Volcans: Comprendre le volcanisme, éd. Séquoïa, 96 pp., 2005 Jacquemin, H. et Sider, H. Roches et Minéraux, éd. SAEP, 154 pp., 1990 Sites Internet Classification des roches volcaniques http://www2.brgm.fr/volcan/classification.htm Roches volcaniques http://www.crpg.cnrs-nancy.fr/Science/Collection/Volcaniques.html

Textes et Photos de E.Reiter, Copyright Mai 2010

Les roches volcaniques sont des roches résultant du refroidissement rapide d'une lave. Lorsque l’on entend roche volcanique on pense, en général, à une roche sombre comme on en rencontre en Auvergne. Mais les roches volcaniques recouvrent en fait une bien plus grande variété, d’où la nécessité de les classer. Ainsi les roches peuvent être classées selon différents critères : composition chimique, minéralogique, mode de mise en place, texture, type de dépôt, etc. La classification minéralogique ou chimique permet de distinguer les origines et évolutions profondes du magma, indépendamment de son mode de mise en place. Au contraire, la classification basée sur les faciès volcaniques va nous renseigner sur son mode de mise en place en surface. Ainsi une rhyolite pourra se présenter sous forme d’une coulée de lave visqueuse, sous forme d’un dépôt de tuf volcanique ponceux soudé (appelé ignimbrite), ou bien d’une coulée d’obsidienne sans aucun minéraux. Tout cela résulte de processus de mise en place superficiels différents mais le magma d’origine est de même composition chimique à chaque fois, donc un mode de formation en profondeur similaire.


Basaltes C'est la roche volcanique la plus abondante, elle représente 80% des laves émises. C'est le principal constituant du fond des océans. Ainsi près de 60% de la planète est recouverte d’une couche basaltique. Le basalte se présente comme une roche sombre. On distingue: ●Les basaltes sous-saturés en silice forment ainsi les basaltes alcalins (peu sous-saturés) et les basanites (très sous-saturés). Il apparaît donc des feldspathoïdes lors du calcul de composition chimique ainsi que de l’olivine et des clinopyroxènes. L’olivine apparaît souvent sous forme de cristaux visibles à l'œil nu. ●Les basaltes tholéiitiques sont eux sursaturés en silice. Ce sont eux qui forment les planchers océaniques. Andésite L'andésite est une roche de composition intermédiaire et généralement de couleur grise. L'andésite, comme la plupart des roches volcaniques, présente une texture microlitique. Observée au microscope, on peut distinguer des minéraux tels que des feldspaths plagioclases (sodiques) et des minéraux ferromagnésiens (hornblende brune, pyroxènes...), noyés dans un verre volcanique. Les andésites sont caractéristiques des zones de subduction. On en trouve dans la cordillère des Andes (d'où dérive leur nom), au Japon et dans de nombreux arcs insulaires (Antilles, Indonésie, Sud-Ouest de l'Océan Pacifique...). Rhyolite La rhyolite est une roche volcanique de couleur assez claire : rosée ou grise. C'est une roche des minéraux visibles à l'œil nu : quartz, feldspaths et amphibole. C'est l'équivalent volcanique du granite. Elle provient du refroidissement d'un magma de composition rhyolitique, riche en silice SiO2, comme le granite. Le terme rhyolite vient du grec rheîn, (couler) et lithos (pierre). Cette éthymologie provient de la structure fluidale de la roche, dont l'orientation des cristaux montre l'écoulement dans le liquide en refroidissement. Cette structure est due à la viscosité importante du magma rhyolitique. Le magma à l'origine des rhyolites se forme : ●soit à partir d'une fusion partielle de la croûte terrestre continentale; ●soit lors de l'évolution d'un magma basaltique (tholéitique surtout). Pierre ponce Les ponces ou pierres ponces sont des roches volcaniques très poreuses. La lave projetée en l'air se refroidit très vite et la chute de pression entraîne un dégazage qui forme des bulles, d'où la porosité et la faible densité de ces pierres (elles flottent sur l'eau!) Elle est formée de fragments de rhyolite, de dacite ou d'andésite. Elle est considérée comme un verre car elle n'a pas de structure cristalline. Elle peut être de différentes couleurs, notamment blanches, jaunâtres, grises, brunes ou rouges pâles. Obsidienne L’obsidienne est une roche volcanique vitreuse et riche en silice qui se forme à partir de coulées de lave très épaisses et riches en silice. De couleur grise, vert foncé, rouge ou noire, elle est issue d'une lave acide (type rhyolite). La vitrification en masse est rendue possible par le fort degré de polymérisation de la lave. L'obsidienne est transparente à translucide et présente une texture et un éclat vitreux. Le verre de l'obsidienne peut recristalliser ce qui donne des sphérolithes de feldspath. Cela donne des obsidiennes « flocon de neige ».

roches  

Sites Internet Classification des roches volcaniques http://www2.brgm.fr/volcan/classification.htm Plus d'informations sur les roches volcan...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you