Page 1

Erdre &Gesvres

Casson Fay-de-Bretagne Grandchamp-des-Fontaines Héric Les Touches Nort-sur-Erdre Notre-Dame-des-Landes Petit Mars Saint-Mars-du-Désert Sucé-sur-Erdre Treillières Vigneux-de-Bretagne septembre / octobre / novembre

Dossier

Un nouvel équipement au service de l’emploi à Nort-sur-Erdre

actualités

es vous Les entrepris portes rs u le ouvrent

événemen

zoom

er en toute

c Vous dépla simplicité

t

tit festival, Le Tout-pe les c’est pour .. s. tit e p tu to

w w w . c c e g . f r

No 22


2>3

éditor ial

Hommage à Émile Savary, un homme de convictions et d’idées Le 28 juillet dernier, nous avons été bouleversés par la disparition d’Émile Savary, maire de Treillières. Le Conseil Communautaire et les agents de la Communauté de Communes se joignent à moi pour rendre un hommage solennel à un homme qui aura consacré une partie de sa vie aux habitants d’Erdre & Gesvres et de Treillières. Nous avons une pensée émue et sincère pour sa famille et ses proches et nous sommes à leurs côtés pour surmonter cette épreuve. Simple et proche des gens, investi au service des autres et de la collectivité, Émile était une personnalité à la fibre profondément sociale et empathique. En tant que Vice-président de la Communauté de Communes, il s’est activement engagé sur les questions sociales, d’emploi et de formation. Homme de convictions, d’idées et de projets, il a œuvré pour la création du service Emploi de la Communauté de Communes. Sous son impulsion, des partenariats ont été noués avec tous les acteurs associatifs locaux pour créer une véritable coalition sur le front de l’emploi et de l’insertion. La Maison de l’Emploi et de la Formation d’Erdre & Gesvres a été construite sur cette vision de la politique de l’emploi. Aujourd’hui, elle reçoit chaque année plus de 1 600 personnes. Il a également été à l’initiative de la création du Centre Local d’Information et de Coordination créé en 2006 et ayant pour vocation d’apporter un accompagnement et un soutien aux personnes âgées et à leur entourage. Emile a, là aussi, partagé ses valeurs et sa vision de la vie collective à ceux qui ont travaillé à ses côtés. Cette fibre sociale et cet engagement pour l’insertion professionnelle et la formation, en particulier auprès des jeunes, ne l’ont jamais quitté et il a continué à s’investir en étant que président de la Mission Locale Nord-Atlantique. Agir, rassembler, aider et transmettre, c’est le sens qu’il a donné à son engagement. Emile restera une figure de la vie locale en ayant pris toute la mesure des responsabilités qu’implique un mandat d’élu. Durant toutes ces années il s’est investi pleinement dans ses fonctions et a proposé sa vision des politiques publiques et locales en tant que maire et élu communautaire. Son empreinte restera perceptible à jamais sur le territoire et nous nous attacherons à poursuivre son action.

sommaire Au cœur de l'actu C’est fabriqué près de chez vous les entreprises vous ouvrent leurs portes Intéressé par un club de natation ? Venez contribuer à sa création Forum des métiers, les 16 et 17 novembre 8ème Grandchamp'Bardement

3 4 5 6

Au cœur de l'action dossier 7 Un nouvel équipement au service de l’emploi territoire de demain 11 En route vers le développement durable ! un oeil sur le territoire 13 Redevance incitative, le dialogue se poursuit Déchets, pour bien vivre avec... Communauté de Communes d’Erdre & Gesvres - 1, rue Marie-Curie - Parc d’Activités Erette-Grand’Haie - 44 119 Grandchamp-des-Fontaines • Tél. 02 28 02 22 40 contact@cceg.fr - www.cceg.fr • Responsable de la publication: Jean GOISET Directeur de la rédaction: Thérèse LEPAROUX • Coordination de la rédaction: Jérémy BORDIER • Conception/rédaction: Service communication d’après un concept de • Impression: Goubault imprimeur certifié ISO 14001 - imprimé sur papier cyclus 100% recyclé - 02 51 12 75 75 (Tirage: 23 000 ex.) • Dépôt Légal : à parution • ISSN : 2118-7886 • Crédits photos: Conseil général de Loire-Atlantique - Syndicat Mixte EDENN - Cabinet Bodin Chateauneuf - Club Entreprises d’Erdre & Gesvres - Association Grandchamp’bardement - Conseil de développement Erdre & Gesvres - Éco-emballages - Fédération Française d’Équitation

Jean GOISET Président de la Communauté de Communes d’Erdre & Gesvres

Vous & nous Zoom Lila à la demande, se déplacer en toute simplicité Retour sur... 10 ans d’actions pour préserver notre environnement Ils participent à la vie du territoire Être chez soi et habiter ensemble Conseil de développement, la voix citoyenne Paroles d'élus En campagne pour la reconquête des friches

14

16

18

20

Vues d'ici, vues d'ailleurs... Événement Le Tout-petit festival, c’est pour les tout-petits A la découverte de... Compagnie Éclats, créer au contact du public Vues d'ailleurs A cheval, de Petit-Mars à Londres

21 22 23


l'actu au cœur de

E m p l o i - f o r m at i o n

Polyglotte, une rentrée

CIF, DIF, VAE,

à ne pas manquer

les outils de votre formation professionnelle

L’association Polyglotte déménage pour s’installer à la Maison de l’Emploi et de la Formation à Nort-sur-Erdre, fraîchement ouverte (ndlr : voir dossier). Polyglotte vous invite à découvrir ses nouveaux locaux et vous informer sur les formations et les animations culturelles à venir, le 14 septembre de 15h à 19h et le 15 septembre de 10h à 13h. Polyglotte vous propose trois types de formation :

In[Formez-vous],

c’est le programme d’information lancé par la Maison de l’Emploi et de la Formation sur la formation professionnelle. Trois réunions d’information pour vous présenter 3 dispositifs de formation. La formation est une étape essentielle pour construire son parcours professionnel et développer ses compétences. CIF, DIF ou VAE, des dispositifs sont mis en place pour vous permettre de vous former et d’évoluer tout au long de votre carrière professionnelle. La Maison de l’Emploi et de la Formation d’Erdre & Gesvres vous propose un programme d’information sur ces dispositifs de formation.

Échanges, rencontres et témoignages d’employeurs et de salariés, 3 réunions sont programmées sur les sites de la Maison de l’Emploi :

• langues adultes : cours d’allemand, d’anglais, de breton, d’espagnol et d’italien, des formations adaptées pour un usage professionnel (DIF) et de loisirs (particulier).

• Mardi 25 septembre à 19h : Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) à Grandchamp-des-Fontaines

• langues enfants : ateliers en anglais du CP au CM2 avec une nouveauté, la création d’un atelier pour les 6ème.

• Mardi 23 octobre à 19h : le Droit Individuel de Formation (DIF) à Nort-sur-Erdre • Mardi 20 novembre à 19h, le Congé Individuel de Formation (CIF) à Nort-sur-Erdre

Renseignements et inscription : Maison de l’Emploi et de la Formation d’Erdre & Gesvres au 02 51 12 10 94 - contact@cceg.fr

• informatique : prise en main, Internet, traitement de texte, photos, tableur, vous pourrez vous former aux différents logiciels et acquérir les bonnes bases.

Renseignements : Association Polyglotte au 02 40 72 12 71, contact@centre-polyglotte.eu Plus d’infos : www.centre-polyglotte.eu.

C’est fabriqué près de chez vous les entreprises vous ouvrent leurs portes

Vous ne le savez peut-être pas, mais « C’est fabriqué près de chez vous » ! Du 17 au 31 octobre, une dizaine d’entreprises d’Erdre & Gesvres vous ouvrent leurs portes. Une occasion unique d’entrer dans les coulisses de ces entreprises et de découvrir les savoir-faire de notre territoire. A travers des visites guidées, les chefs d’entreprises et leurs salariés vous feront découvrir ce que l’on ne voit jamais. Ils vous feront voyager au cœur de leur savoir-faire, de leur entreprise et de leur passion. C’est un programme de visite toujours aussi varié que vous propose la Communauté de Communes avec cette année des nouvelles entreprises et de nouveaux savoir-faire à venir découvrir seul ou en famille. De l’impression du journal « Le Canard Enchaîné » à la fabrication du miel, en passant par le tri de nos déchets ou les métiers de l’artisanat, vous êtes invités à venir découvrir des techniques et savoir-faire aussi variés qu’originaux. Attention, découvrir, oui, mais sans dévoiler tous les secrets de fabrication !

Visite aux pépinières au du Val d’Erdre à Saint-Mars-du-Désert

Plongez au cœur des entreprises d’Erdre & Gesvres du 17 au 31 octobre. Les visites sont gratuites, mais l’inscription est obligatoire et ouverte à partir du 26 septembre.

Information et inscription au 02 40 12 32 91, programme complet sur www.cceg.fr.


4 > 5

l'actu au cœur de

É q u i p e m e n t a q u at i q u e

Participez au concours :

« un nom pour votre centre aquatique » Jusqu’au 31 octobre prochain, vous êtes tous invités à participer à un grand concours avec un objectif : trouver un nom pour le futur centre aquatique de Nort-sur-Erdre. Peuvent bien sûr également concourir les enfants fréquentant les centres de loisirs, et les scolaires à la rentrée. Vous êtes donc invités à déposer vos propositions dans les boîtes à idées situées dans les mairies des 12 communes membres et dans les offices de tourisme du territoire. Vous pouvez également envoyer vos propositions par mail, au siège de la Communauté de Communes d’Erdre & Gesvres (contact@cceg.fr) ou directement sur le site www.cceg.fr

A quand la baignade ? Le permis de construire vient d’être obtenu et les travaux devraient débuter en septembre. Sur le plan technique, tout est déjà enclenché. La date d’ouverture n’est pas encore fixée, mais tout indique que les habitants devraient plonger dès le printemps 2014. Reste maintenant à trouver un nom à ce futur équipement. Tel est l’objet du jeu-concours que les élus ont souhaité lancer auprès de tous les habitants. Car qui pourrait être mieux placés que les futurs utilisateurs pour lui trouver un nom ?

Découvrez les lots à gagner, les modalités de participation et le règlement du jeu-concours sur le site de la communauté de communes, www.cceg.fr

Intéressé par un club de natation ?

Venez contribuer à sa création Avec son bassin de 25 mètres et ses 6 lignes d’eau, l’équipement aquatique de Nort-sur-Erdre compte bien proposer des activités aquatiques de qualité dès son ouverture en 2014. Et pour y arriver, les élus d’Erdre & Gesvres ont déjà engagé un travail avec la Fédération Française de Natation (FFN) pour créer un club intercommunal de natation. L’objectif est de proposer des activités liées à l’apprentissage de la natation mais aussi des activités de loisirs et de pratique de la natation en compétition. Vous êtes nombreux à fréquenter les centres aquatiques avoisinants, faute d’en avoir un sur Erdre & Gesvres. L’arrivée d’un équipement aquatique près de chez vous vous donne peut-être envie de vous investir, en partenariat avec vos élus et la FFN, dans la création de ce futur club de natation, dans le montage du projet sportif et pédagogique. Une réunion est d’ores et déjà planifiée début octobre.

Pour y participer, vous pouvez vous inscrire auprès de la Communauté de Communes d’Erdre & Gesvres par mail contact@cceg.fr ou au 02 28 02 22 40

H a b i tat

Une chambre, un studio ? Faites-en profiter un jeune en formation ! Vous êtes propriétaire et vous disposez d’une chambre inoccupée avec un accès à une salle d’eau et à la cuisine ? Nous vous proposons d’en faire profiter un jeune en recherche d’un logement temporaire pour les besoins d’une formation, d’un apprentissage, d’un contrat à durée déterminée...

Un constat simple Les jeunes qui obtiennent un stage, un emploi à durée déterminée ou en intérim, ou encore un apprentissage chez un artisan ou un agriculteur, peinent souvent à trouver une solution pour se loger temporairement, à proximité de leur lieu de travail, et risquent de devoir renon-

cer à cette opportunité professionnelle… En parallèle, certains propriétaires disposent parfois de logements trop grands, avec une chambre ou un studio inoccupé une partie de l’année. Afin de mettre en relation jeunes et propriétaires, la Communauté de Communes a décidé de lancer un dispositif d’hébergement temporaire chez l’habitant pour les jeunes en apprentissage, en stage, en contrat à durée déterminée ou encore étudiant, de passage sur le territoire. Une action entreprise en partenariat avec l’association Habitat Jeunes l’Odyssée de Nozay et la Mission Locale Nord-Atlantique.

Comment ça marche ? Un contrat d’hébergement est conclu entre les deux parties, qui s’entendent librement sur la fréquence et la durée de l’occupation. En contrepartie, le jeune hébergé verse 15 € par nuit au propriétaire, dans la limite de 250 € par mois.

Vous avez une chambre ou un studio meublé inoccupé(e) dans votre maison et cette initiative vous intéresse ? Contactez dès maintenant le service Habitat de la CCEG au 02 28 02 28 10 ou contact@cceg.fr


Transport scolaire

Quoi de neuf pour cette rentrée scolaire 2012-2013 ? Fini les vacances ! La Communauté de Communes souhaite à tous les scolaires d’Erdre & Gesvres une excellente rentrée des classes, et en particulier aux 3 500 élèves empruntant chaque jour les cars scolaires. Une rentrée 2012-2013 qui fait l’actualité avec de nombreux changements.

440 élèves au collège d’Héric

Chaque jour, 3

500

élèves sont acheminés matin et soir par les 60 cars de la Communauté de Communes en lien avec le Conseil général.

Le Conseil général et l’inspection académique attendaient 300 élèves, ce sont finalement 440 collégiens qui feront leur rentrée dans l’établissement flambant neuf d’Héric. Côté transport, la Communauté de Communes prend en charge tous les élèves qui arrivent de Fay-de-Bretagne, Notre-Dame-des-Landes et Héric ainsi que leurs cadets, les circuits des primaires étant réalisés après ceux des collégiens. Après plusieurs années de bonne gestion de ces circuits par l’équipe de la Communauté de Communes du Pays de Blain, sous la direction de Pierre Maillard, Erdre & Gesvres reprend donc le flambeau. Dix cars

supplémentaires assureront ces circuits pour ces 500 élèves transportés à terme.

Des changements à l’est Suite à la révision par le Conseil général du périmètre de transport scolaire, les élèves de Saint-Mars-du-Désert et de l’est de Petit-Mars sont désormais orientés vers les collèges de Ligné. Les circuits des primaires de SaintMars-du-Désert ont aussi été réorganisés.

Une ouverture aux Touches Un nouvel équipement ouvre également ses portes en septembre, il s’agit du complexe scolaire Les Moulins de Juillet, aux Touches. Il sera composé d’un accueil périscolaire, d’une halte garderie et des écoles publiques, maternelle et élémentaire.

Plus d’informations auprès du service Transport au 02 28 02 22 33 transport@cceg.fr Pour tous vos déplacements, rendez-vous sur .http://sedeplacer.loire-atlantique.fr.

Événement

Forum des métiers, les 16 et 17 novembre

Que faire après la 3ème? Que faire après le bac ? Quelle formation et quel métier choisir ? Tous les collégiens et les lycéens se posent cette question... Les 16 et 17 novembre 2012, le Club entreprises Erdre & Gesvres proposera un parcours de visite et de découverte des métiers lors de son 2ème forum des métiers qui se tiendra salle des sports Paul Doumer à Nort-sur-Erdre. Ecoute, échange, partage et conseils seront les maîtres mots de la centaine d’exposants présents : quatre vingt chefs d’entreprises et une vingtaine d’organismes de formation.

100 exposants répartis par pôles Le forum sera organisé sous forme de pôles thématiques : pôle arts et culture, pôle médicosocial et services à la personne, pôle agriculture, pôle bâtiments et travaux publics, pôle armée, police, gendarmerie et secourisme, pôle industrie, pôle enseignement et bien sûr un pôle Club entreprises Erdre & Gesvres.

Forum des métiers 2010 à Treillières

Cette manifestation permettra aux jeunes de rencontrer les représentants du monde professionnel et de la formation, de découvrir la diversité des secteurs d’activités où les collégiens notamment pourront effectuer leurs stages de découverte. Les exposants pourront, quant à eux, faire découvrir leur savoirfaire et expliquer leur positionnement au sein du tissu économique. Lors de ce Forum des métiers, les demandeurs d’emploi et d’apprentissage pourront être mis en relation avec les entreprises susceptibles de les embaucher.

Le vendredi 16 novembre sera réservé aux élèves de 4ème et 3ème des établissements scolaires de Treillières, Héric et Nort-sur-Erdre. Le samedi 17 novembre sera ouvert au public qui pourra venir en famille de 9h à 17h30.

Plus d’information par mail à l’adresse club-entreprises-erdre-et-gesvres@live.fr ou sur le site http://clubentrepriseserdregesvres.jimdo.com


6 > 7

l'actu au cœur de

c u lt u r e

Grandchamp’Bardement : 8ème édition Toute l’équipe de l’association vous attend les 15 et 16 septembre pour le 8ème festival des Arts de la Rue dans un Jardin. Cette année, encore des surprises pour que petits et grands passent deux journées exceptionnelles dans le monde du rêve et de la magie. L’association vous propose à nouveau cette année plus de 40 spectacles. Vous pourrez y voir des spectacles en tout genre, allant du théâtre de rue à la pyrotechnie, en passant par la musique, la magie et des animaux extraordinaires. La soirée du samedi débutera vers 20h30 par un conte musical, qui sera suivi d’un spectacle de feu et lumière, et d’un concert. Zoolians, le Cirque Exalté, Louise Rafale, Cosmos et Epsylon, et bien d’autres, sont au rendez-vous de cette 8ème édition où l’on retrou-

vera le dimanche matin toute l’équipe des jeux bretons de Casson. Venez vous mesurer à leur équipe au tir à la corde ! Le festival propose également ses scènes à des troupes amateurs de la région. L’équipe de l’Animation Jeunesse de la commune proposera des jeux et activités aux plus jeunes sur ce site clos et sécurisé. Une association forte, dynamique et solidaire La force de l’association réside dans ses bénévoles. D’une vingtaine tout au long de l’année, leur nombre dépasse les 265 lors du festival. Le Grandchamp’Bardement est ainsi un lieu d’échanges où des liens sociaux s’établissent. L’association utilise les résultats du festival pour financer des activités en lien avec des enfants handicapés. En 2012, ce sont 2 500 € issus du festival 2011 qui seront reversés à trois associations :

environ 1 300 € à l’association «Un Copain comme les autres» de Treillières pour son programme sur les marionnettes, environ 700 € à l’association ANCRE de La Chapelle-sur-Erdre qui permet à des enfants handicapés de faire de la voile et, exceptionnellement cette année, 500 € à l’association LOCORE, association de kinésithérapeutes qui s’occupent bénévolement d’enfants handicapés en Palestine.

Ouverture du site le samedi de 14h à 00h30 et le dimanche de 11h à 19h. Tarifs : 5 € les deux journées (gratuit jusqu’à 12 ans accompagnés) Plus d’infos www.grandchampbardement.fr. Vous voulez participer à cette aventure et être bénévole ? Contactez Marie-Françoise LE PROUD’HOM à l’adresse gb.benevoles@orange.fr

Tourisme

Journées du Patrimoine, demandez le programme ! Erdre & Gesvres ouvre les portes de son histoire et de son patrimoine les 15 et 16 septembre à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. L’Office de Tourisme, les communes et les associations du territoire vous proposent un programme pour découvrir ou redécouvrir notre histoire, nos monuments et notre environnement... Casson : Les commerces d’autrefois • Des plaques explicatives seront installées devant chaque maison pour vous raconter l’histoire des commerces et des métiers de Casson. Samedi 15 et dimanche 16 septembre Treillières : La mairie-école a 100 ans • Expositions : Trésors des archives municipales, Treillières Hier et Aujourd’hui. • Animations : Présentation du recueil « C’était la récré », projection de diapositives réalisées entre 1957 et 1968, jeux d’autrefois. Samedi 15 et dimanche 16 septembre de 10h à 18h - Salle du conseil municipal Nort-sur-Erdre : Art et architecture • Visite guidée de l’Église Saint Christophe et de son clocher et balade commentée au cœur du quartier Saint Georges avec son pont Dimanche 16 septembre

Vigneux-de-Bretagne : Histoire et patrimoine • «Quand les noms de lieux racontent le pays», une promenade commentée dans le bourg : édifices remarquables, détails d’architectures, origine des noms des rues... (en cas de mauvais temps, projections commentées dans l’église). Samedi 15 et dimanche 16 septembre Église de Vigneux-de-Bretagne - Séances à 14h30 et 16h30 • Visite guidée de la minoterie et du Moulin, bars, restauration et jeux bretons Dimanche 16 septembre de 11h à 18h au Moulin Neuf Sucé-sur-Erdre : le végétal à l’honneur • Visite de la Tourbière de Logné (inscriptions en mairie), Samedi 15 septembre de 10h à 12h30 • Visites-expositions commentées : « Le Bourg et ses richesses végétales » 10h et 15h30,

«Circuit rive droite», «Circuit rive gauche» (inscription auprès de l’association Patrimoine et Histoire) Samedi 15 et dimanche 16 septembre • Sorties naturalistes sur l’Ile de Mazerolles avec animations de la Ligue de Protection des Oiseaux (inscription en mairie) Dimanche 16 septembre, sorties à 11h et 15h Renseignements : Office de Tourisme Erdre & Gesvres - Tel.: 02 51 12 60 74 www.cceg.fr.


l'action au cœur de

l e v u o Un n t n e m e équip loi

p m e ’ l e d e au servic

quotidien les de au e gn pa m co Communes ac e de persons en recherch ommunauté de se C ri la ep tr de oi en s pl le mploi et Le service em démarches et la Maison de l’E rs u de le in s n se da au oi is pl rs sont réun mandeurs d’em tous ses acteu et oi pl em e ic hamp-desnel. Le serv itoire, à Grandc esvres. G rr & te e le dr r Er su d‘ n es n caux de de la Formatio ec deux anten les nouveaux lo av e é it qu e im n u ox m pr m de de travaux. t sur cette co Une structure ic après 2 ans r-Erdre. Et c’es bl su pu tor au N t à en et vr Fontaines rmation s’ou mploi et de la Fo l’E de n so ai M la


8 > 9

ier l'action doss e d r u œ c u a

Un nouvel équipem

au serv Si l’emploi est largement lié au développement économique de notre territoire, il est aussi facteur de cohésion sociale et d’attractivité. Près de 1 700 personnes sont aujourd’hui inscrites à la Maison de l’Emploi et de la Formation. Une structure qui a pour vocation de leur faciliter l’accès au travail en créant les conditions nécessaires pour y parvenir. C’est le rôle de ce nouvel équipement à Nort-sur-Erdre.

L’ANCRE

Association Nortaise de Chômeurs en Recherche d’Emploi • Association intercommunale qui s’étend sur 7 communes: Nort-sur-Erdre, Petit-Mars, St-Mars-du-Désert, Les Touches, Casson, Héric et Ligné • Accueil des demandeurs d’emploi pour qui la réinsertion professionnelle nécessite un accompagnement • Mise en relation des demandeurs d’emploi et des employeurs (particuliers, entreprises, associations, collectivités locales)

Ce bâtiment de 800 m² accueille le service emploi d’Erdre & Gesvres, la Mission Locale Nord-Atlantique et les associations Ancre et Polyglotte. L’objectif : rassembler, sur un seul et même lieu, l’ensemble des services utiles aux demandeurs d’emploi, aux salariés et aux entreprises. Cet équipement est élargi à une opération mixte puisqu’aux locaux dédiés à l’emploi, s’ajoutent 8 logements sociaux (au total de 650 m²), réalisés en co-maîtrise d’ouvrage avec Habitat 44.

Un accès libre

• Affichage d’offres • Information et documentation • Point information Europe en nariat avec la Maison de l’Eur Nantes

L’emploi sur Erdre &

Gesvres, c’est ...

3 000 emplois créés sur le territoire entre 2002 et 2012

8 000 personnes reçues

par les conseillers emploi entre 2003 et 2010

1 673 personnes reçues

en 2011, dont : • 41% de moins de 26 ans • 68% de femmes

1,3 million d’euros, c’est le coût global de la Maison de l’Emploi et de la Formation à Nort-sur-Erdre, financée à 37% par des subventions du Conseil général de Loire-Atlantique et la Caisse de Dépôts et Consignations pour la Cyber-base emploi.

La Cyber-base emploi • • • •

Accès Internet Mise à disposition des logiciels bureautiques pour la conception des lettres de motivation, C.V. ... Des formations pour se familiariser à l’outil informatique et à Internet Un espace animé par un professionnel pour répondre à vos questions • Candidatures en ligne, création et accès aux messageries électroniques .www.cyber-base.org.


dossier

ment

Après Grandchamp-des-Fontaines en 2010, c’est donc aujourd’hui à Nort-surErdre que s’ouvre la nouvelle antenne de la Maison de l’Emploi et de la Formation d’Erdre & Gesvres. Le premier coup de pelle avait été donné fin 2009.

vice de l’emploi et de la formation L’association Polyglotte

• Cours de langues pour les adultes et les scolaires • Formations (initiation et perfectionnement) en informatique • Actions d’ouverture et d’échanges culturels : festival de films en version originale, prêt de livres, DVD, animations thématiques... .www.centre-polyglotte.eu.

La Mission Locale Nord Atlantique

• Accueil des jeunes de 16 à 25 ans • Entretien, conseil, orientation professionnelle, accompagnement • Intervention sur les domaines de l’emploi, de la formation professionnelle, de la santé et de la vie sociale www.missionlocale-nordatlantique.com

e

parterope de

Le service emploi

de la Communauté de Communes d’Erdre & Gesvres • Accueil du public de plus de 26 ans • Entretien, conseil, orientation professionnelle • Recueil d’offres locales et mise en relation • Aide aux entreprises dans leur recrutement www.cceg.fr.


dossier

10 > 11

ier l'action doss e d r u œ c u a

L’espace Cyber-base emploi Ce nouvel espace, co-financé par la Caisse des Dépôts et Consignations, est le deuxième sur Erdre & Gesvres, après celui situé à la Maison de l’Emploi et de la Formation à Grandchamp-des-Fontaines. La Cyber-base emploi est un espace public numérique, accessible à tous les publics concernés par l’emploi : demandeurs d’emploi, salariés, créateurs d’entreprise, artisans, commerçants, TPE, PME, étudiants, jeunes diplômés ainsi que toutes les personnes qui ne sont pas enregistrées comme demandeurs d’emploi mais qui souhaitent intégrer le monde du travail. L’espace Cyber-base emploi propose : • Des ateliers d’initiation à la bureautique et à Internet, dans le but de rendre les usagers autonomes dans l’utilisation de l’outil informatique et d’Internet (le traitement de texte, la navigation sur Internet, les moteurs de recherche…) • Des ateliers thématiques sur les démarches liées à l’emploi sur Internet (création et mise en ligne de CV, consultation des sites emploi et des offres d’emploi, candidature en ligne…) • Un accès libre au multimédia, avec 16 ordinateurs répartis sur les deux sites de la Maison de l’Emploi et de la Formation • Un équipement de visioconférence individuel, afin de permettre, par exemple, la tenue d’entretiens à distance entre des entreprises et des demandeurs d’emploi. • Un accompagnement individualisé grâce à la présence d’un animateur-médiateur dédié à la gestion de l’espace Cyber-base emploi.

Le service Emploi, c’est vous qui en parlez le mieux ! Isabelle, 33 ans, Nort-sur-Erdre

Thierry, 36 ans, Vigneux-de-Bretagne Je suis entrepreneur dans le bâtiment depuis 3 ans. L’activité ne fait qu’augmenter et c’est tant mieux ! J’ai dû remplacer mon plaquiste il y a quelques mois, mais faute de temps, je ne pouvais m’occuper moimême du recrutement. Je me suis donc tourné vers le service emploi qui a tout de suite passé une annonce et procédé à la pré-sélection des candidats. Grâce à eux, j’ai trouvé la perle rare ! Et comme il va me falloir un autre chef d’équipe, je pense de nouveau faire appel à leurs services !

Il y a 12 ans, j’étais secrétaire médicale. Et puis j’ai eu mes jumeaux il y a 5 ans. J’ai décidé de prendre du temps pour ma famille, mais une fois les enfants à l’école, j’ai souhaité reprendre ma carrière professionnelle. Seulement voilà, en 5 ans, mes aspirations avaient changé. Je suis allée me renseigner à la Maison de l’Emploi qui m’a conseillée de faire un bilan personnel et professionnel. Depuis toujours, j’aime mêler l’art et l’esthétisme… et mon bilan m’a permis de trouver ma voix : prothésiste ongulaire ! J’ai suivi une formation et je me suis mise à mon compte et je peux enfin mêler harmonieusement ma vie personnelle et mon travail !

Une Maison de l’Emploi et de la Formation près de chez vous ! Vous résidez à

Vous résidez à

Héric, Fay-de-Bretagne, Treillières, NotreDame-des-Landes, Vigneux-de-Bretagne, Sucé-sur-Erdre, Grandchamp-des-Fontaines :

Casson, Petit Mars, Les Touches, SaintMars-du-Désert, Nort-sur-Erdre :

Vous pouvez vous adresser à la Maison de l’Emploi et de la Formation

1, rue des Cèdres 44119 Grandchamp-des-Fontaines Tél. 02.51.12.10.94 - Fax : 02.51.12.16.89

Vous pouvez vous adresser à la Maison de l’Emploi et de la Formation

2 bis, rue du Champ de Foire 44390 Nort-sur-Erdre Tel. 02.40.72.10.85 - Fax : 02.40.72.24.38

Horaires d’ouvertures Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h, le vendredi de 8h30 à 12h.


demain terr itoire de n tio c l'a e au cœur d

En route

Les 12 communes du territoire et la Communauté de Communes travaillent ensemble depuis plus d’un an pour agir en faveur du développement durable. Habitants, entreprises, associations, venez vous aussi apporter votre pierre à l’édifice ! Le développement durable n’a de sens que s’il est pensé AVEC VOUS !

vers le développement durable ! Les élus du territoire ont défini 18 objectifs. Certains vous concernent directement dans votre quotidien (transport, consommation, vie ensemble, éducation, participation…). Reste à présent à définir concrètement les actions à mettre en place pour remplir ces objectifs. Vous êtes les premiers concernés et avez un rôle à jouer dans cette seconde étape, en faisant part de vos idées.

Sur quels thèmes ? • Les déplacements : Alors que 36 % des gaz à effet de serre du territoire proviennent des transports, comment renforcer, favoriser et/ou concevoir des modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle ? De quoi avez-vous besoin pour utiliser moins votre voiture? • La consommation : Pour soutenir l’économie locale, pour éviter de polluer en faisant venir les produits du bout de monde, pour créer du lien entre producteurs et consommateurs, comment inciter le développement des circuits courts et de proximité ? Que faut-il faire pour favoriser la consommation de produits locaux ? • La vie ensemble : Pour éviter que le territoire d’Erdre & Gesvres ne devienne une cité dortoir, pour qu’il y fasse bon vivre, les élus souhaitent agir pour développer le lien social. Ce peut être à travers les associations, la culture, le sport mais aussi par la création d’espaces et de moments de convivialité, le soutien à des initiatives en faveur de l’organisation collective et l’entraide. Avez-vous des idées ?

• L’éducation Comment mieux éduquer et sensibiliser pour faire évoluer les pratiques et comportements dans le sens du développement durable (articles, conférences, ateliers, visites, expositions…) ? Comment accompagner les enfants et les jeunes pour qu’ils deviennent des citoyens responsables (capacité d’autonomie, esprit critique, créativité, initiative) ? Vos idées intéressent les élus. • La participation Être des citoyens responsables, c’est aussi prendre part aux réflexions collectives et décisions publiques. Mais il est souvent très difficile de mobiliser. Que faut-il faire selon vous ? Et bien d’autres thèmes…

Vous avez des idées ? Différents dispositifs seront mis en place en septembre et octobre pour les recueillir (boîtes à idées, apéros chez l’habitant…). Rendez-vous sur www.ensembledemain.fr pour plus d’informations.

Alors, en route ! Le développement durable c’est nous tous qui le construisons jour après jour, grâce à nos idées, nos actions, nos choix. Plus d’informations : vous pouvez contacter Marion Richarté au 02 28 02 01 45 ou sur . www.ensembledemain.fr..

Le développement durable, pour quoi faire ? • Maîtriser l’aménagement de notre territoire pour préserver son cadre de vie, ses ressources et ses milieux • Construire, produire et consommer localement et de manière responsable • Favoriser le bien vivre ensemble dans un territoire qui répond aux besoins des habitants • Promouvoir une citoyenneté responsable et participative.


12 > 13

ire sur le terr ito il œ n u n l'actio au cœur de

Redevance incitative,

le dialogue se poursuit

Les premières réunions ont permis de revenir sur les modalités financières de la redevance incitative et d’expliquer la méthodologie de calcul des tarifs de la redevance et ses ajustements. Lors de la dernière session du Comité en juin, d’autres sujets ont été abordés : l’accompagnement au compostage individuel, les blocages juridiques à l’intégration du quotient familial dans le calcul de la redevance, les dérogations à la dotation de bacs et la fermeture des bacs… Tout en rappelant l’importance de contrôler les accès en déchèterie, les élus ont annoncé que dans le mandat en cours, ces accès ne seraient pas facturés aux particuliers. Ils se sont également engagés à étudier et approfondir des sujets majeurs tels que la collecte des ordures ménagères tous les 15 jours et, à moyen terme, le réseau des déchèteries.

La Communauté de Communes d’Erdre & Gesvres a décidé de s’engager vers une tarification incitative en 2013. L’objectif de ce nouveau principe, rendu obligatoire par le Grenelle de l’environnement, est avant tout environnemental : réduire les déchets et améliorer la qualité du tri. Mais les élus de la Communauté de Communes ne veulent pas travailler seuls sur ce sujet. C’est pourquoi ils ont décidé de créer un Comité Local de Concertation pour permettre aux usagers du service de participer, en 2012, aux ajustements possibles de la nouvelle politique Déchets.

La prochaine réunion aura lieu fin septembre et devrait permettre au Comité Local de Concertation de réagir à un nouveau projet de grille tarifaire sachant que les élus statueront formellement en assemblée sur le sujet à l’automne. Les habitants seront informés des ajustements des modalités financières et logistiques une fois les nouveaux tarifs votés par le Conseil de Communauté. Plus d’infos sur le dispositif de concertation : www.trivolution.fr.

Votre facture à blanc à la fin de l’année Vous recevrez à la fin de l’année votre facture « à blanc » de redevance incitative, une fois que les élus communautaires auront voté les tarifs définitifs en Conseil Communautaire à l’automne. Celle-ci vous permettra d’évaluer le montant de votre redevance sur l’année écoulée. Cette facture n’est pas à payer, elle est informative. Vous recevrez comme d’habitude à l’automne votre Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) avec votre taxe foncière. Celle-ci sera à payer une dernière fois en 2012. A compter du 1er janvier 2013, l’application de la redevance incitative sera effective et vous recevrez des facturations « réelles » dont vous devrez cette fois vous acquitter.


Déchets,

Le règlement de collecte et le règlement intérieur des déchèteries sont disponibles sur

www.trivolution.fr

pour bien vivre avec... Le compostage collectif, kesako ? Beaucoup d’entre vous sont intéressés par la pratique en commun du compostage, parce que vous ne disposez pas de jardin, que vous n’avez pas l’utilité du compost ou que vous souhaitez simplement mener un projet commun avec vos voisins. Vous êtes volontaire pour participer au bon fonctionnement d’un site de compostage collectif et y déposer vos bio-déchets (ajout de feuilles mortes, brassage et retournement, récolte et distribution…) ? La Communauté de Communes propose de vous accompagner à partir de la fin de l’année dans ce projet avec une aide à la mise en œuvre d’un site de compostage, une formation ou encore la fourniture du matériel de compostage...

Vous êtes intéressé ? Contactez le service déchets au 0810 05 10 20.

Des conseils utiles • Veillez à bien respecter les jours et les semaines (paires ou impaires) de collecte dans un souci de salubrité publique et de respect du voisinage, • Le jour de collecte est décalé en cas de jour férié dans la semaine (ordures ménagères et/ou sacs jaunes), consultez le calendrier de collecte téléchargeable sur www.cceg.fr, • Ramassez vos sacs jaunes s’ils n’ont pas été collectés, • Veillez à utiliser les Points Recyclage à des horaires respectueux du voisinage, et à ne rien laisser à côté • Vérifiez les horaires d’ouverture des déchèteries avant de préparer votre chargement, • Évitez les envols sur la chaussée en bâchant si nécessaire votre remorque lorsque vous allez en déchèterie.

Que faire de vos déchets verts ?

Pour plus d’informations (pourquoi faire du compostage partagé, comment fait-on du compost, comment fonctionne un site de compostage partagé, quelles sont les utilisations du compost…), le service reste à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Pour vos déchets verts, pensez aux déchèteries ! En effet, une circulaire interministérielle datant de 2011 rappelle l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts, considérant :

Un nombre limité de sites seront suivis chaque année. La Communauté de Communes sélectionnera donc les projets accompagnés. Une dizaine de foyers volontaires par projet, en immeuble ou dans un même quartier peut d’ores et déjà suffire.

• les troubles possibles du voisinage (fumées, odeurs …)

• les risques sur la pollution atmosphérique (production de substances polluantes, dont des gaz et particules dont la concentration dans l’air doit rester conforme aux normes actuellement en vigueur concernant la qualité de l’air ambiant)

• les risques sur la santé publique (production de particules contenant des composés cancérigènes tels que dioxines et furanes, troubles respiratoires…)

• la possibilité d’avoir recourt aux déchèteries

• les risques de propagation d’incendie

Une question, un conseil, une information, contactez le service Déchets d'Erdre & Gesvres au 0810 05 10 20 - dechets@cceg.fr


14 > 15

vous & nous

zoom

Lila à la demande,

vous déplacer en toute simplicité Un véhicule qui vous prend sur le pas de votre porte, vous emmène vers la destination de votre choix, le tout à un tarif défiant toute concurrence ? Oui, ce service existe, il s’appelle Lila à la demande, il est ouvert à tous et s’adapte à l’ensemble de vos besoins de déplacements. N’hésitez pas à en profiter ! Un rendez-vous, un déplacement ponctuel, un imprévu, une panne de voiture, pour répondre à tous vos besoins de déplacement, Lila à la demande vous offre ses services. Conçu comme un taxi collectif, il est ouvert à tous les habitants d’Erdre & Gesvres et dessert une trentaine de communes.

permettra d’avoir accès à l’ensemble du service. Pour vos trajets, il vous suffit d’appeler Lila à la demande au 02 28 02 25 00 en précisant votre destination au plus tard la veille de votre déplacement, du lundi au vendredi avant 16h30.

Demandez votre carte, c’est gratuit

Vers quelles destinations ?

Avant de pouvoir bénéficier du service, vous devez retirer en mairie ou auprès du service transport de la Communauté de Communes votre carte Lila à la demande. Elle vous est délivrée gratuitement et vous

Lila à la demande vous prend à votre domicile et dessert toutes les communes d’Erdre & Gesvres ainsi que l’ensemble des communes limitrophes. D’autres destinations à vocation hospita-

lière sont également desservies : les hôpitaux d’Ancenis, de Châteaubriant et de Nozay, l’hôpital Nord Laënnec et le Centre René Gauducheau à Saint Herblain et la clinique Jules Verne à Nantes.

Combien ça coûte? Vous pouvez faire appel à Lila à la demande pour un trajet aller/retour, aller ou retour. Un ticket Lila vous sera demandé pour un trajet simple et 2 tickets pour un aller/retour. Le ticket est à 2,30€ en plein tarif et à 2 € par carnet de 10 tickets.

Territoire desservi au départ et arrivée Communes limitrophes desservies

Votre service Lila à la demande en chiffres 2 661 voyages organisés en 2011, d’une distance moyenne de 26 km Près de 950 personnes inscrites sur le territoire d’Erdre & Gesvres Plus de 68 2011

770 km parcourus en

Un service financé à 50% par le Conseil Général de Loire-Atlantique, l’autre moitié assurée par la Communauté de Communes


Une visite chez des amis, un rendezvous chez le médecin, un saut à la bibliothèque, un entraînement de foot, quelques courses au marché… et vous n’avez pas de moyen de transport?

Appeler Lila à la demande au 02 28 02 25 00

Heures et jours d’ouverture Le service Lila à la demande est ouvert du mardi au vendredi, par 1/2 journée avec des plages horaires pour les allers et les retours.

Aller

Retour

Mardi, mercredi, jeudi et vendredi

9h - 9h30

11h30 - 12h

Mercredi et vendredi

14h - 14h30

16h30 - 17h

Le mercredi et le vendredi, vous pouvez voyager à la journée : Départ entre 9h et 9h30, retour entre 16h30 et 17h

Comment prendre contact avec Lila à la demande ? Pour toutes questions vous pouvez joindre le service Lila à la demande au 02 28 02 25 00, par mail à transport@cceg.fr. Vous pouvez également vous rendre à la Communauté de Communes d’Erdre & Gesvres ou dans votre mairie. Plus d’infos : www.cceg.fr. Retrouvez également toutes les informations sur l’offre de transport sur Erdre & Gesvres sur http://sedeplacer.loire-atlantique.fr

Ils l’utilisent et vous en parlent ! André 67 ans

J’utilise Lila à la demande depuis plus de 2 ans très régulièrement. Je m’en sers 3 à 4 fois par semaine pour aller voir des amis et me promener à droite, à gauche. C’est vraiment pratique, le véhicule me prend et me ramène chez moi. J’ai un handicap et mon périmètre de marche est limité. Lila à la demande me permet de pouvoir me déplacer pour un coût très intéressant à 2€ le trajet.

Clara 11 ans

Tous les mercredis, je vais voir ma grand-mère avec Lila à la demande. Mes parents appellent le mardi pour que la voiture vienne me chercher le mercredi à 14h chez moi à NotreDame-des-Landes. À 17h, il me prend chez ma grand-mère à Grandchamp-des-Fontaines et me ramène jusqu’à la maison. C’est pratique, facile et mes parents sont rassurés car je ne suis jamais seule et ils savent où je suis.

Christelle 31 ans

Ça fait peu de temps que j’utilise Lila à la demande. Une fois par mois je dois emmener ma fille chez l’orthodontiste. Comme les lignes régulières des bus Lila ne correspondent pas toujours aux horaires de rendez-vous, Lila à la demande est une bonne solution. L’autre avantage c’est qu’il nous prend et nous ramène à notre porte, j’ai juste un coup de fil à passer la veille. C’est simple et pratique.


16 > 17

vous & nous

retour sur...

10 ans d'actions...

pour p

Après les services de proximité, l’action économique et l’emploi, place à l’environnement sur ce numéro de septembre. L’occasion de revenir sur les services mis en place depuis 10 ans par la Communauté de Communes pour maintenir à long terme la qualité de notre cadre de vie.

- de déchets, + de tri = une politique environnementale réussie ! C’est tout un service qu’il a fallu structurer et mettre en place. Le premier objectif du service déchet a consisté à harmoniser les pratiques des 12 communes pour définir une politique intercommunale de gestion et de traitement des déchets. Après avoir pris en compte les besoins et les habitudes des usagers et réalisé des études pour optimiser les coûts et le service, la première politique déchets a vu le jour sur Erdre & Gesvres. Elle est axée sur la diminution des tonnages, la promotion du tri sélectif et la prévention des déchets avec une sensibilisation dans les écoles. Depuis, la politique déchets n’a cessé de se développer avec le lancement récent de la Trivolution, les réflexions sur le réseau des déchèteries avec toujours ces objectifs d’optimisation du service aux habitants et de diminution du poids de nos déchets sur notre environnement.

La gestion des déchets est une de nos compétences historiques. Collecte des ordures ménagères, tri sélectif, déchèteries, traitements des déchets au sein du Syndicat Mixte Centre Nord Atlantique… Autant d’éléments qui font partie de notre action quotidienne. L’évolution de notre population et de nos modes de consommation depuis 10 ans a eu un impact sur la quantité de déchets que nous produisons. Leur gestion et leur traitement ont des incidences financières et environnementales importantes. La réduction des déchets et le développement du recyclage sont donc au cœur de notre action. Avec le passage à la redevance incitative, nous tendons un peu plus vers ces objectifs. Pour limiter sa facture, chaque habitant devra changer un peu ses habitudes, trier, composter…et c’est là que nous devons intervenir aujourd’hui : prévention, accompagnement vers de nouvelles pratiques… Au-delà d’une simple intervention technique, notre action de proximité doit aussi être pédagogique et concertée avec nos habitants. Jean-Paul NAUD, Vice-président en charge de la politique Déchets.

+40%

d’emballages recyclés depuis la mise en place de la collecte en porte-à-porte

La politique de gestion des déchets en action : • La collecte des ordures ménagères, qui a lieu une fois par semaine en porteà-porte dans chacune des 12 communes. Chaque foyer est aujourd’hui muni d’un bac individuel. • Le tri sélectif, avec plus d’une centaine de points recyclage pour le verre et le papier à la disposition des usagers. Depuis le 1er janvier 2012, les emballages sont collectés dans des sacs jaunes le même jour que les ordures ménagères (mais tous les 15 jours). • La gestion et l’entretien des déchèteries, au nombre de 9 actuellement sur le territoire. Compte tenu de l’évolution de sa population mais aussi de la réglementation et des consignes de tri, la CCEG a décidé d’optimiser son réseau : répartition suivant le nombre d’habitants, adaptation aux nouvelles filières, maîtrise des coûts tout en garantissant une qualité de service optimum… C’est dans cette optique que vont être remplacées les déchèteries

actuelles de Fay-de-Bretagne, Héric et Notre-Dame-des-Landes par un nouvel équipement, situé au lieu-dit la Primais à Notre-Dame-des-Landes, à égale distance des trois bourgs. Cette nouvelle déchèterie ouvrira courant 2013. • Le partenariat avec le site des Brieulles à Treffieux, géré par le Syndicat Mixte Centre Nord-Atlantique, où les déchets collectés sont acheminés. Ses missions : traiter par enfouissement les ordures ménagères et le tout-venant des déchèteries et trier les emballages qui sont ensuite transférés vers les filières de recyclage.

Chaque habitant d’Erdre & Gesvres jette en moyenne 657 kg par an de déchets dont : 189 kg d’ordures ménagères • 81 kg en collecte sélective (29 kg de papier, 13 kg d’emballages, 39 kg de verre) •

387 kg

-30%

de déchets ménagers collectés depuis le 1er janvier 2012

en déchèterie (contre 184 kg au niveau national)

Depuis le début de la Trivolution en janvier dernier, ces chiffres sont en nette diminution. Chacun poursuit ses efforts au quotidien pour limiter sa production de déchets.


préserver notre environnement L’eau, une ressource à protéger Notre territoire bénéficie d’une ressource en eau abondante. C’est un peu l’ADN de notre cadre de vie. Et ce bien précieux, nous devons le protéger tout au long de son cycle. Mais l’action des pouvoirs publics ne suffit pas. Chacun d’entre nous doit en prendre soin. L’eau coule et se répand! Si les actions sur le domaine public ne sont pas suivies sur le domaine privé, l’effort des collectivités ne sera pas efficace. Limitation des pesticides, contrôle régulier des fosses septiques et, plus particulièrement pour les riverains, entretien et élagage des berges… voilà des gestes responsables et faciles à faire qui nous permettront de préserver nos milieux naturels et de conserver la qualité de vie. Thérèse LEPAROUX, Vice-Présidente en charge de l’Aménagement de l’Espace

L’année 2009 a marqué un tournant dans la politique de l’eau, avec la création du service Eau et Milieux Aquatiques. Marais, étangs, tourbières, rivières, ruisseaux…, ces espaces naturels sont souvent fragiles. C’est pour les protéger que la CCEG mène depuis 3 ans une action permanente sur le terrain. • Arrachage des espèces végétales aquatiques exotiques envahissantes comme la jussie sur l’Erdre depuis 2008 à la suite de l’EDENN (Entente pour le Développement de l’Erdre Naturelle et Navigable). • Mise en œuvre des travaux d’entretien, de restauration et d’aménagement du bassin versant des marais de l’Erdre (curage des douves, amélioration de la circulation des poissons, restauration et entretien des berges…).

• Participation à l’élaboration et au suivi du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) qui fixe les objectifs généraux d’utilisation et de protection des ressources en eau et des écosystèmes aquatiques, ainsi que de préservation des zones humides. La réalisation de l’inventaire des zones humides et des cours d’eau et sa prise en compte dans les documents d’urbanisme tels que les PLU (plans locaux d’urbanisme) en est l’une de ses déclinaisons locales.

Veiller sur l’assainissement pour préserver la qualité de l’eau Un environnement préservé passe par un traitement efficace des eaux usées. Les eaux usées domestiques sont très polluées et peuvent engendrer des nuisances environnementales et des risques sanitaires. Un bon assainissement limite ces risques et permet de sauvegarder la qualité des cours d’eau, des nappes phréatiques, et la qualité des sols. Si quasiment 100% des installations neuves sont opérationnelles, près de 50% des dispositifs existants doivent faire l’objet de travaux de réhabilitation pour un traitement optimal des eaux usées. Ces investissements sont nécessaires pour limiter la pollution de nos sols, mais sont souvent coûteux. C’est pourquoi nous accompagnons les particuliers dans le montage et le financement de leurs travaux. Jean-Paul NAUD, Vice-président en charge du SPANC

Lorsque l’assainissement collectif ou « toutà-l’égout » n’est pas envisageable, l’assainissement des habitants est géré de façon autonome. Chaque usager doit entretenir son dispositif mais il revient à la Communauté de Communes d’assurer le contrôle des installations neuves et réhabilitées. Cette mission est assurée par le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) créé en 2006. Le SPANC d’Erdre & Gesvres en action : • 11 300 dispositifs d’assainissement recensés, soit près de 50% des foyers

contrôle diagnostic des installations

• 1 036 contrôles de travaux depuis 2006

• Plus de 2 500 installations existantes contrôlées depuis 2010 dans le cadre des contrôles périodiques de bon fonctionnement

• 95% des installations existantes contrôlées de 2005 à 2007 dans le cadre du

• Plus de 19 dossiers d’aides soutenus d’un montant moyen de 1 200 € depuis 2010

• 340 nouvelles demandes d’installation par an, soit 1700 depuis 2006

Le SPANC a un rôle de conseil et d’information sur les aides à la réhabilitation des assainissements autonomes, l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat… Il vous accompagne dans la recherche de financement et le montage de vos dossiers.


18 > 19

vous & nous

rritoire la vie du te à t n e ip tic r a ils p

Être chez soi,

et habiter ensemble On l’appelle habitat groupé, partagé ou participatif et c’est une autre manière de concevoir son logement et son quartier. A Treillières, sur le quartier de Vireloup, ce mode de gestion mutualisé de son logement est proposé aux futurs propriétaires. Rencontre avec Oscar VALENZUELA, co-gérant de Habitat & Co, qui les accompagnera dans ce projet. Il existe plusieurs formes d’habitat partagé. En quoi consiste-t-il sur Vireloup ? Il en existe en réalité deux. La coopérative d’habitants, et celle communément appelé habitat groupé que nous souhaitons mettre en place avec les futurs propriétaires, c’est à dire la conception d’espaces privatifs et d’espaces collectifs gérés en commun. L’idée est de mutualiser de nombreuses choses. Les espaces bien sûr, mais aussi, les équipements, salle de réunion, garage, buanderie par exemple, et la construction. Cette mutualisation permet de construire des logements 15 à 25 % moins cher que sur une construction classique tout en étant exigeant sur la qualité environnementale. Les objectifs de l’habitat partagé sont de réduire les coûts mais aussi de créer les conditions pour bien vivre ensemble avec ces projets communs. Comment ce projet est-il né à Treillières ? Il nous fallait tout d’abord trouver les terrains. Nous nous sommes rapprochés de la Mairie de Treillières. Nous avons exposé le concept à M. Savary, le Maire et M. Re-

noux, adjoint à l’urbanisme. Ça a fait tilt tout de suite. Les axes d’aménagement du lotissement de Vireloup, la diversité sociale, les économies d’énergie, la création de liens entre les habitants sont des objectifs partagés avec ce mode d’habitat. M. Renoux nous a mis en contact avec l’aménageur, la Sela, qui nous a proposé un îlot de 10 à 11 logements. Comment se met en place ce type d’habitat ? Notre rôle est de conseiller et d’accompagner les futurs propriétaires. Il y a d’abord une phase d’échanges avec le groupe pour définir les contours de la mutualisation, ce qui sera partagé, comment cela sera géré, quels objectifs nous nous donnons en termes d’aménagement, de construction. C’est le socle de valeurs sur lequel va être bâti le projet. Ce sont des étapes essentielles pour la bonne marche de l’opération et la phase opérationnelle. Elle commencera par le choix d’un architecte, des artisans, le suivi du chantier jusqu’à la livraison des logements. Nous serons présents à chaque étape pour animer, accompagner et conseiller les propriétaires.

L’habitat partagé s’adresse à qui ? A tous ceux qui ont un projet de construction, quels que soient leurs moyens, leur âge, la composition du foyer. C’est la base du concept d’habitat partagé. Le groupe est aujourd’hui constitué de 4 futurs propriétaires déjà au travail. Il manque encore 6 à 7 familles et tous les candidats seront les bienvenus! Qu’attendez-vous de ce projet à Vireloup? Nous souhaitons faire connaître l’habitat partagé et le développer. C’est une aventure humaine exceptionnelle avec des propriétaires qui partagent leur projet de vie. Je crois que ce type d’habitat traduit bien les valeurs économiques, sociales et environnementales du développement durable, un sujet dont on parle beaucoup aujourd’hui et qu’il faut développer. Le projet de Treillières vous intéresse ? Contactez Habitat & Co au 06 79 37 69 17 - habitat-co@orange.fr www.habitatetcompagnie.com

Anne Guillou-Hely, future propriétaire d’un habitat partagé En faisant mes courses, je suis tombée sur une affiche de réunion publique sur l’habitat partagé. J’étais en recherche d’un investissement immobilier sur Treillières et c’est comme cela que j’ai découvert ce projet à Vireloup. J’ai trouvé le concept très intéressant. Construire ensemble permet de réduire les coûts, de bénéficier d’un logement de qualité et c’est

plus sympa de travailler avec ses futurs voisins sur un tel projet plutôt que d’être seule dans un immeuble où personne ne se connaît ni ne se parle. C’est ma première construction et être accompagnée et conseillée par des professionnels reste très confortable. Avec les autres propriétaires, nous avons déjà commencé à travailler sur une charte de valeurs. Nous attendons d’autres propriétaires avant de finaliser ce document pour que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice.


Conseil de développement La voix citoyenne

La rentrée du Conseil de développement

BLOC NOT E S D E R E NTR É E

26 septembre Réunion plénière

Le Conseil de développement vous convie à son assemblée plénière. Cette soirée sera l’occasion de vous présenter le rôle et le fonctionnement du Conseil de développement mais également de faire un point avec les élus sur les travaux réalisés ces dernières années. Ouverte à tous, cette plénière rassemble les adhérents ainsi que toutes les personnes intéressées par le devenir du territoire, ceci dans une ambiance conviviale autour d’une collation. Le Bureau 2012

Une rentrée sur les chapeaux de roues pour le Conseil de développement avec l’ouverture d’une séance plénière qui se déroulera le 26 septembre. Ce rendez-vous sera placé sous le signe de

Contribuer à la vie de votre territoire ? Rejoignez dès maintenant le Conseil de développement ! Que vous soyez jeune, ou moins jeune, que vous soyez expérimenté, ou non, si vous souhaitez que votre avis puisse compter, rejoignez le Conseil de développement. Renseignements et adhésions au 02 40 12 32 88 conseil.developpement@cceg.fr

l’échange avec les élus de la Communauté de Communes autour de discussions sur les sujets d’actualité du Conseil de Développement mais également sur l’influence de ses travaux sur les politiques territoriales. Seront abordées plus particulièrement les contributions sur : • l’apprentissage aux premiers gestes de secours, • la préservation du patrimoine de pays, • le Schéma de secteur Un regard citoyen sur... Le Conseil de développement poursuit son engagement en faveur du débat citoyen en travaillant sur la mobilité et les déplacements sur Erdre & Gesvres, le projet culturel et les contributions à l’Agenda 21 territorial. Le Conseil de développement sera sollicité aux côtés des élus pour participer à l’élaboration des prochains Contrats de Territoire avec le Conseil Général et le Conseil Régional.

Mercredi 26 septembre à 18h45 au siège de la CCEG, 1 rue Marie Curie – Parc d’activités Erette- Grand’Haie – 44119 Grandchamp-desFontaines

16 octobre Rendez-vous citoyen

Proposée par le Conseil de développement d’Erdre & Gesvres, cette soirée-débat, ouverte à tous, abordera la question suivante : santé et offre de soins… qu’est-ce qui compte pour vous ? Avec votre famille et vos amis, venez apporter vos attentes, votre vision, vos idées… Les débats seront animés par deux intervenants : Dominique Thibaud, Président de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) et vice-président de l’ARS (Agence Régionale de Santé) et le Docteur Dominique Caillet, médecin généraliste à Héric.

Mardi 16 octobre à 20h, à la Maison d’Accueil Spécialisée DIAPASON – Le Moulin des Landes D26 – Grandchamp-des-Fontaines


20 > 21

nous & vous

s paroles d'élu

En campagne

pour la reconquête des friches La Communauté de Communes a mis en place un dispositif pour remettre en activité les friches agricoles sur le territoire. L’objectif : remettre en culture des parcelles laissées à l’abandon. Au total, 150 hectares de friches seront réhabilités d’ici la fin de l’année. Pour y parvenir, la Communauté de Commune et la Région Pays de la Loire ont déjà aidé les agriculteurs à hauteur de 70 000 € depuis septembre 2011.

Depuis plusieurs années, les élus de la Communauté de Communes déploient un large plan d’actions qui a pour objectif de préserver des espaces dédiés à l’activité agricole. En juillet 2011, la Communauté de Communes lançait un nouveau dispositif pour remettre en activité les friches sur un territoire où le prix des terrains décourage les exploitants agricoles à investir pour développer ou lancer leur activité. Nous avons rencontré Thérèse Leparoux, Vice-présidente de la Communauté de Communes en charge du volet agricole, qui nous présente ce dispositif. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste la reconquête des friches agricoles ? Pour différentes raisons, des propriétaires ont laissé se reprendre en friche des terrains agricoles qui leur appartenaient. Il s’agit d’aider à la remise en culture de ces terres en participant aux travaux de défrichages qui permettent à un exploitant agricole de les louer avec un bail et de les cultiver. Pourquoi est-ce important pour notre territoire ? On ne peut pas soutenir l’agriculture sans se poser la question du foncier. Pour se

développer, l’activité agricole a besoin de terres. Aujourd’hui, il y a une forte pression foncière pour de multiples usages : habitations, infrastructures, activités économiques ou de loisirs. L’activité agricole est primordiale parce que c’est elle qui nous nourrit, c’est elle qui modèle le paysage où nous vivons et elle crée de l’emploi et des richesses. Quels sont les agriculteurs qui peuvent bénéficier du soutien financier de la CCEG ? La subvention est accordée aux exploitants ayant leur siège d’exploitation sur la CCEG, qui ont contractualisé un bail agricole avec

32 200 hectares, c’est la surface qu’Erdre &

Gesvres va maintenir en zone agricole à long terme.

un propriétaire ou qui achètent une parcelle en friche pour une installation (démarrage de l’activité depuis moins de 5 ans). Dans tous les cas, un seuil de surface par exploitant est retenu pour favoriser les installations et non l’agrandissement des exploitations. Le montant attribué est fonction des travaux effectués ; il représente 80 % du montant des travaux et est limité à 5 000 € par exploitant.

Vous souhaitez en savoir plus sur cette aide ou en bénéficier ? Contactez le service aménagement au 02 28 02 01 05 contact@cceg.fr


es d'ailleurs vues d'ici, vu

événement

Le Tout-petit festival, c’est pour les tout-petits...

5 ans déjà que les tout-petits d’Erdre & Gesvres ont leur propre festival ! Cette année, ils ont rendez-vous du 24 au 30 octobre pour découvrir une programmation qui mettra en éveil tous leurs sens. Musique, théâtre, ciné-concert, danse, ateliers enfants-parents et même randonnée, pour son 5ème anniversaire, le Tout-petit festival met les petits plats dans les grands ! Pendant une semaine, ce sont plus d’une cinquantaine de représentations qui sont programmées sur le territoire, une dizaine de compagnies aux univers artistiques des plus originaux, des espaces de rencontres avec les artistes, des ateliers avec les parents, des animations autour de l’éveil culturel et artistique... Des créations soutenues par la Communauté de Communes Cette édition 2012 permettra de présenter de nouveaux spectacles dont la création aura été soutenue par la Communauté de Communes. Un soutien qui se traduit par l’accueil des artistes sur le territoire dans les structures petite enfance pour créer au contact du public et d’un apport en coproduction. Il s’agit notamment de la Cie Charabia avec le spectacle «Comme Ca», dont la musique contemporaine composée par Georges Aperghis est ici présentée aux

plus petits sous une forme ludique, ainsi que la Cie Eclats avec le spectacle Couacaisse, qui joue avec la perception des sons et le geste musical.

le Petit Chaperon Rouge de la Cie Divergences, superbement chorégraphié.

Une programmation européenne

Le Tout-petit festival a invité le café des enfants « A l’abordage » qui s’installera à Héric dans la salle des Bruyères. Gourmandises, jus de fruits et autres petits trésors gustatifs bio, espace de jeux vous seront proposés tout au long de la journée. L’entrée est libre.

L’ouverture à l’Europe amorcée en 2011 se confirme cette année avec la venue de compagnies d’Ecosse, de Belgique, d’Allemagne et de Finlande. Une diversité des points de vue et des regards sur la création pour le très jeune public qui sont à découvrir, à l’exemple du Dance Théâtre Auraco de Finlande dont le spectacle Me-Me repose sur une co-écriture avec le public, ou encore White (Catherine Wheels Théâtre) qui se joue d’un humour déjanté pour tout-petits. Et pour ceux qui ont 5 ans ? Les plus petits qui auront connu le Tout-petit festival il y a cinq ans, et qui ont désormais bien grandi ne seront pas obligés de rester chez eux ! Le Tout-petit Festival ne les oublie pas en intégrant un spectacle pour eux, leurs aînés et leurs familles, avec

Café des enfants, A l’abordage

5 ans et de nouveaux partenariats A l’occasion de ce 5ème anniversaire, de nouveaux partenariats sont mis en place avec d’autres festivals jeune public : une journée en direction des professionnels du spectacle vivant est organisée avec le festival de la Communauté de Communes du Pays d’Ancenis « Ce soir je sors mes parents », ainsi qu’avec le festival « Petits & Grands » de Nantes pour une journée de formation pour les enseignants de maternelle, avec l’Inspection d’Académie.

Le Tout-petit festival en toute simplicité :

Pour tout savoir sur cette 5ème édition www.letoutpetitfestival.com. Billetterie ouverte au public à partir du 1er octobre • Dans votre mairie • Sur le site Internet du Tout-petit festival • Par téléphone au 02 28 02 01 04 Tarif unique : 3 € par personne, quel que soit son âge !

Renseignements au 02 28 02 01 04 Tout-petit festival 2011 - BRAMBORRY Théâtre De Spiegel & Théâtre de la Guimbarde


22 > 23

es d'ailleurs vues d'ici, vu

er te... à la découv

Compagnie Éclats, créer au contact du public A Vigneux-de-Bretagne, les tout-petits ont suivi la Compagnie Éclats dans sa quête du son avec leur nouveau spectacle, « Couacaisse ». Rencontre avec Sophie Grelié, compositrice et metteur en scène et Jérémie Abt, muscien-interprète. C’est en réalité une partie du spectacle, actuellement en cours de création, qui a été présentée au public dans le cadre d’une résidence. Une création au contact du public co-produite par la Communauté de Communes qui sera jouée pour la première fois au Tout-petit festival en octobre. Quel est le thème central de ce nouveau spectacle ? Sophie Grelié : J’ai toujours aimé jouer avec les bruits. Une porte de frigo, la cloche de l’église, la machine à laver, le chant d’un oiseau, nous sommes entourés d’une multitude de bruits dans notre quotidien. Les tout-petits découvrent et explorent leur environnement à travers ces bruits. Chaque nouveau son suscite une nouvelle réaction. Au fur et à mesure de son évolution, les enfants vont s’approprier ces sons, les reproduire jusqu’à les maîtriser. Avec ce nouveau spectacle, je voulais faire partager cette exploration du monde par le son mais aussi montrer le lien qu’il peut y avoir avec la musique. Finalement ces expérimentations autour des bruits sont le début du geste musical, une combinaison de sons pour en faire quelque chose d’agréable à écouter. Comment cela nous est raconté dans le spectacle ? S.G. : La mise en scène est centrée sur l’ex-

ploration. Sur scène, plusieurs tambours sont disposés, des objets et des jouets apparaissent et disparaissent. Jérémie, musicien-interprète, découvre cet environnement en expérimentant, entres autres, les sons produits par les éléments du décor. Tout au long du spectacle, le jeu des sonorités se met en place, les sons vont et viennent, sortent du décor, des jouets, du comédien. Tout au long de la séance, on découvre que la maîtrise de ces bruits peut être une source de jeux, d’émotions comme la surprise ou la peur, et de jubilation. Jérémie, est-ce que l’on n’est pas tenté de se laisser entraîner par le rythme crescendo du spectacle ? Jérémie Abt : La mise en scène, les déplacements, le rythme, l’intensité des sons, mon expression, tout est très précis dans Couacaisse. Lorsque l’on est effectivement tenter de sortir de ce cadre, c’est pour être encore plus naturel et spontané. On ne peut pas faire semblant avec le jeune public, il

faut vraiment vivre et transmettre ce que l’on ressent. Tout doit être maîtrisé pour faire passer les émotions aux enfants, donc oui, on se laisse entraîner mais en restant dans le cadre de la mise en scène. Comment s’inscrit cette résidence dans la création du spectacle ? S.G. : Aujourd’hui, nous présentons « Couacaisse » dans sa version mise en scène. C’est une étape indispensable pour apporter les ajustements nécessaires en terme de rythme par exemple. On observe aussi les réactions des enfants qui nous aident énormément pour retravailler certains points du spectacle. La discussion s’engage aussi avec les assistantes maternelles, elles sont associées au processus de création et elles peuvent découvrir les coulisses d’un spectacle. Elles nous font part de leurs impressions. Elles sont au quotidien en contact avec les tout-petits, c’est intéressant d’avoir leur point de vue.

Merci d’avoir répondu à nos questions. Rendez-vous sur le Tout-petit festival. « Couacaisse », Compagnie Éclats» • Conception, mise en scène et son : Sophie Grelié • Percussions : Jérémie Abt • Son : Sophie Grelié • Musique : Aurélio Edler-Copes - Commande musicale d’Etat 2011 • Texte : Corinne Lovera Vitali - Commande • Spectacle co-produit par l’Opéra National de Bordeaux

(33), Pessac en Scène (33), Communauté de Communes Erdre et Gesvres (44), IDDAC, OARA, Conseil Général des Landes


es d'ailleurs vues d'ici, vu

rs vues d'ailleu

A cheval,

de Petit-Mars à Londres Haras de Hus, Petit-Mars - Mars 2012. A 31 ans, Jessica Michel, responsable de l’écurie de dressage du Haras, apprend qu’elle représentera la France aux Jeux Olympiques de Londres. Une aventure sportive exceptionnelle commence pour Jessica et sa jument Riwera de Hus. Un couple au palmarès déjà bien fourni dont la réussite ne doit rien au hasard. Comment avezvous appris votre participation aux JO 2012 ? Notre sélection a été confirmée le 26 juin dernier au cours d’une conférence de presse à Paris. Avant cette échéance, nous savions déjà que nous étions les favoris en lice pour être nominés étant donné que nous sommes, Riwera et moi, le couple numéro 1 français en terme de résultats sur ces 6 derniers mois. A cet instant, dans quel état d’esprit se sent-on ?

Quel a été votre parcours ? M. Marie, créateur et propriétaire du Haras de Hus, m’a embauché en 2006 afin de devenir responsable de la partie dressage. Mon rôle comprenait aussi d’essayer de participer aux JO de Londres. Il avait acheté des jeunes chevaux à former et à dresser. J’étais aussi une jeune cavalière et le plus dur a finalement été de former les chevaux en même temps que je me formais moimême. Nous avons gravi les étapes une à une avec des très bons résultats pour arriver au niveau olympique. Comment vous êtes vous préparée à cette échéance olympique ?

C’est une grande responsabilité et un immense honneur en même temps. Ce sont mes premiers JO et ma première grosse échéance à ce niveau là. Je mesure la chance pour moi d’y participer et je le prends comme une expérience très enrichissante !

Je n’ai pas fait de préparation particulière à court terme. J’ai continué l’entraînement que nous avions mis en place depuis 2006. J’ai continué à aller chez mon entraîneur en Allemagne pour m’entraîner et j’ai aussi participé à des concours de plus en plus gros pour rencontrer la concurrence étrangère qui est très forte.

D’où vous vient cette passion pour l’équitation et le dressage ?

En quoi consiste l’épreuve olympique de dressage individuel ?

Mes grands-parents m’ont amené faire une balade à poney alors que j’étais en vacances chez eux. J’ai eu comme un coup de foudre et j’ai demandé à pratiquer l’équitation régulièrement. Concernant le dressage, je pense que j’ai un don et des atouts pour réussir dans cette discipline, même si mon goût pour le dressage m’est venu par ma monitrice Laëtitia Behrend, alors que je montais adolescente en compétition à poney.

L’épreuve de dressage peut se comparer au patinage artistique. Nous avons des figures obligatoires à réaliser aux trois allures, pas, trot et galop, dans un ordre et tracé bien précis, c’est la reprise de dressage. Comme exercice à faire, nous avons des pas de côté par exemple que nous appelons des «appuyers». Nous avons aussi un reculer à faire et bien d’autres figures différentes. Aux JO, 7 juges notent séparément chaque couple sur 10 pour obtenir au final, une note en pourcentage.

Parlez-nous de votre complicité avec votre jument, Riwera de Hus ? Je connais Riwera depuis qu’elle a 5 ans. Elle en a 11 aujourd’hui. Nous avons gravi tous les différents niveaux ensemble. Toutes ces étapes ont contribué à notre couple et à notre connaissance l’une de l’autre. Riwera a un caractère assez fort et une personnalité bien à elle, mais je l’adore aussi pour ça. J’estime que pour faire de la compétition à ce niveau là, il faut du caractère. J’en ai aussi ! En quoi consiste votre activité de dressage au Haras de Hus ? Je m’entraîne à cheval entre 6 h et 8 h par jour avec des chevaux de tous âges. Je m’occupe aussi de la gestion dans son ensemble de la partie dressage. La gestion comprend les choix de croisements pour l’élevage de chevaux de dressage, la sélection des poulains à la naissance et des 3 ans et +, la valorisation en compétition, l’entraînement des cavaliers du Haras, la commercialisation, la clientèle, les achats de chevaux de dressage, la gestion financière de l’écurie de dressage, la communication... En savoir plus sur le Haras de Hus .www.harasdehus.com

Jessica Michel s’est qualifiée pour participer au Grand Prix Spécial, 2ème étape dans l’épreuve olympique du dressage individuel. Elle se positionne à la 31ème place du classement avec un prochain objectif : une médaille aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016. Bravo

pour cette belle performance !


Erdre & Gesvres Actualités septembre 2012  

Magazine de la communauté de communes d'Erdre & Gesvres

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you