__MAIN_TEXT__

Page 1

ÉLECTIONS

s n o i s s i m m s m e o r i C a t i x r a Au p s e v i t a r t s i n i m ad UN VOTE POUR DÉFENDRE

NOS PROFESSIONS, L’AVENIR DU SERVICE PUBLIC DE SANTÉ ET D’ACTION SOCIALE

LE JEUDI 20 OCTOBRE 2011

Le 20 octobre 2011, vous allez élire des collègues qui défendront vos intérêts au sein des Commissions Administratives Paritaires (CAP). Ce rendez-vous démocratique est crucial pour nos professions et par conséquent, pour le devenir de l’hôpital et de l’action sociale publics. En votant pour les listes présentées par la CGT, vous ferez un vote d’actions et de revendications. Pourquoi ? La Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) et la loi Hôpital Patients Santé et Territoires (HPST), décidées par le gouvernement, ont de graves conséquences sur le budget de nos établissements et la situation de l’emploi. Ces quatre dernières années, du fait des restructurations autoritaires, de la fermeture de lits et de services, la Fonction Publique Hospitalière a perdu plus de 40 000 postes. Cela s’est traduit par des réorganisations massives et autoritaires dans lesquelles les personnels ont payé le prix fort. Aujourd’hui, les répercussions sont multiples et n’en finissent pas d’occasionner des dégâts, dont on commence à mesurer les effets les plus néfastes. Sous effectifs, mobilité, polyvalence génèrent stress, inquiétude et souffrance au travail. La remise en cause des contenus professionnels, les glissements de tâche viennent désorganiser les équipes pluridisciplinaires qui contribuaient à l’efficacité des soins. Dans le même temps, l’emploi statutaire est largement menacé. Les droits à la formation continue et professionnelle sont bafoués quotidiennement dans nos établissements. Les CAP, telles qu’elles existent, actuellement, constituent un rempart contre l’arbitraire et le libre choix de l’Administration. C’est un enjeu professionnel vital, un élément important dans notre exigence de démocratie sociale. v

! z e t Vo

PLUS QUE JAMAIS, NOUS DEVONS RÉAFFIRMER, ENSEMBLE, QUE LE SERVICE PUBLIC DE SANTÉ ET D’ACTION SOCIALE DOIT RESTER LA CLÉ DE VOÛTE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ ET D’ACTION SOCIALE. IL DOIT ETRE RENFORCÉ DANS SES MISSIONS, ÊTRE ACCESSIBLE À TOUS LES USAGERS SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE. POUR ALLER DANS CE SENS, IL EST INDISPENSABLE DE FAVORISER UNE POLITIQUE OFFENSIVE EN DEVELOPPANT L’EMPLOI QUALIFIÉ POUR ASSURER NOS MISSIONS DE SOINS, DE RECHERCHE ET DE PRÉVENTION.

En votant pour les candidat-es présenté-es par la CGT le 20 octobre, vous accomplirez un geste important pour : > Garantir des déroulements de carrière équitable entre les personnels. > Obtenir une véritable reconnaissance professionnelle. > Assurer l’avenir, l’originalité du statut de la Fonction Publique Hospitalière. > Promouvoir un grand service public modernisé qui réponde aux besoins de la population mais aussi de ses personnels. > Obtenir des réformes synonymes de progrès et de justice sociale.


ns o i s s i mm s m e o r i C a t i x r Au pa s e v i t tr a s i n i m ad

LE JEUDI 20 OCTOBRE 2011

LES CANDIDAT-ES CGT SONT VOS COLLÈGUES

! Votez

Avant tout, ce sont des professionnel-les, qui comme vous, ont au cœur une pratique, une éthique professionnelle. Ils sont délibérément au service des patients et des usagers. La défense du service public de qualité, dans la proximité, en toute sécurité fait partie des valeurs qu’ils défendent sans cesse, sans compromission. Ils continuent d’agir avec vous pour une protection sociale rénovée de haut niveau. Ils interviennent pour gagner une réelle reconnaissance des qualifications, des déroulements de carrière et de meilleurs salaires. Ils agissent pour la prise en compte des spécificités et de la pénibilité, pour le droit à la retraite. Ils luttent contre la mise en place des ordres professionnels. La gestion des professions doit relever de l’Etat et non pas d’une structure ordinale, autoritaire. Les CAP, c’est pour chacune et chacun, le moyen d’être représenté-e, défendu-e par des professionnels de sa catégorie, de son grade. La CGT, vous la connaissez. Ses candidat-es sont des femmes et des hommes de terrain. Elles et ils sont à l’écoute de vos aspirations. Elles et ils ne se résignent pas à l’idée d’un scénario de crise, comme figure imposée. Au contraire, la CGT, ses militant-es, ses candidat-es sont persuadés qu’une société plus solidaire est possible. La crise n’est pas une fatalité. Ce sont les programmes d’austérité qui conduisent à la hausse du chômage et de la précarité, qui pèsent sur les salaires. Pour la CGT, il faut revaloriser le travail. Au lieu de réduire les moyens des services publics, il faut, au contraire, augmenter les dépenses utiles, notamment dans la santé, le social et le médico-social, en procédant à des investissements. Pour la CGT, dans l’intérêt de la population, des usagers, d’autres choix sont possibles, c’est une question de volonté politique. La CGT appelle l’ensemble des personnels de la Fonction Publique Hospitalière à ne pas sous estimer le poids de leur vote dans les élections professionnelles du 20 octobre. En désignant la CGT comme la principale force syndicale, comme vous l’avez fait en 2007, vous vous donnerez de nouveaux moyens d’intervention pour vous faire entendre. Vous adresserez aussi un message clair au gouvernement qui n’a cessé de mépriser les personnels et d’ignorer leurs revendications.

VOTEZ POUR LES LISTES CGT AU CAPD, soit physiquement en allant au bureau de vote, soit par correspondance.

Les Commissions Administratives Paritaires rendent des avis sur les déroulements de carrière des agents : > Avancement d’échelon et de grade, promotion par liste d’aptitude. > Mutation, détachement, disponibilité, temps partiel. > Contestation de notation. > Refus de titularisation. > Traduction en conseil de discipline. Dans le contexte actuel de souffrance au travail induite par la dégradation des conditions d’exercice et de sous-effectif, les suppressions d’emplois, l’aggravation des accidents de travail, l’augmentation des maladies professionnelles et des risques psycho-sociaux, les accidents de la vie, les élu-es CGT combattent les décisions arbitraires de l’Administration (ex : révocation). Parmi les élu-es CAPD sont désigné-es les représentant-es aux commissions de réforme qui traitent de : > L’imputabilité au service des accidents de travail, de trajets et maladies professionnelles. > L’attribution du taux d’incapacité reconnaissant le handicap résultant de maladie professionnelle ou d’accident de travail. > La mise en retraite en cas d’invalidité ou d’inaptitude au travail.

Nous rencontrer, nous contacter, nous rejoindre : Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale Case 538 – 263, rue de Paris 93515 MONTREUIL - Cedex Mail : com@sante.cgt.fr Site Internet : http://www.sante.cgt.fr/

CARREMENT COM 01 64 72 11 52 - Octobre 2011

ÉLECTIONS

Profile for syndicat cgt

CAP votez CGT  

pourquoi voter CGT

CAP votez CGT  

pourquoi voter CGT

Advertisement