Page 1


Sommaire p. 7 la Saison p. 45 la saison Autrement p. 63 les Équipes p. 79 infos Pratiques

/


En cette saison 2013-2014, je tiens à saluer le travail remarquable mené pendant quatre ans par Jean-Marc Bador, qui a rejoint début 2013 l’Auditorium-Orchestre national de Lyon.

\


À l’heure où l’orchestre s’engage dans une dynamique nouvelle sous l’impulsion de Thomas Zehetmair, à la fois chef principal et violoniste, Sir Robert Norrington, premier chef invité, et François Leleux, artiste invité, j’accompagne de mes encouragements chaleureux Nicolas Droin, pour qu’il fasse vivre à son tour l’esprit de partage propre à l’Orchestre de chambre de Paris. Formation de référence dans le monde entier, cet orchestre fait résonner dans de nombreux lieux de notre capitale et de sa métropole des airs de Bach, de Ravel, de Weill ou encore de Philippe Hersant, rapprochant les époques, les styles et les publics. Délivrée de ses rituels, la musique se donne à écouter dans toute sa pureté, à la fois généreuse et exigeante. Dans le même temps, l’Orchestre de chambre de Paris s’engage dans la vie de la cité en ouvrant les portes de la musique classique à tous les publics, en favorisant l’insertion professionnelle des jeunes artistes et en prenant le temps de l’éducation musicale. Il est aujourd’hui plus que jamais au diapason de cette solidarité que Paris tient en si haute estime. En formant le vœu qu’un grand nombre de Parisiens partagent avec lui de très beaux moments musicaux, je souhaite à l’Orchestre de chambre de Paris une belle saison 2013-2014.

Bertrand Delanoë Maire de Paris

/


Célébrons l’amitié franco-allemande ! Avec Thomas Zehetmair et son équipe artistique réunissant Sir Roger Norrington, François Leleux, Deborah Nemtanu, Laurence Equilbey, le chœur accentus et le compositeur associé Philippe Manoury, l’Orchestre de chambre de Paris a fait le choix d’inscrire cette saison dans le cadre du cinquantième anniversaire de l’amitié franco-allemande. Fil conducteur de nos concerts, cette relation met en lumière les liens artistiques et les musiciens de nos deux nations.

\


L’orchestre fait ainsi revivre les ors des musiques française et germanique, en se promenant au gré des compositeurs qui, de la période baroque à la musique actuelle, font briller ces deux cultures, sans cesse rapprochées par la musique. Le faste et la splendeur des symphonies de Beethoven ou de Schumann flirtent avec les œuvres symphoniques de Saint-Saëns et rencontrent la douceur et la délicatesse de Ravel, Debussy ou encore Fauré. Les partitions de Bach, Schubert, Strauss côtoient celles de Lully, Bizet et Chausson. Sont également mises en valeur, les créations de l’allemand Kurt Weill et du français Philippe Manoury. Du répertoire concertant au répertoire lyrique, la voix est au cœur de la programmation. D’abord avec le contre-ténor allemand Andreas Scholl, qui vient magnifier les arias d’Haendel et Les Boréades de Rameau, puis avec la contralto Nathalie Stutzmann qui s’illustre dans quelques-unes des cantates de Bach. Enfin, l’Orchestre de chambre de Paris est fier de vous proposer ces rencontres uniques avec des artistes comme Ute Lemper, Fazil Say, Andreï Korobeïnikov, Stephen Kovacevich, Emmanuel Pahud ou encore Douglas Boyd qui rythment la saison. Au cœur de notre projet, le « joué-dirigé » est à l’honneur avec pas moins de cinq concerts avec nos artistes Thomas Zehetmair, François Leleux, la violon solo super soliste Deborah Nemtanu et des artistes invités tels que Joseph Swensen ou Christian Zaccharias qui dirigent l’orchestre de leurs instruments. L’Orchestre de chambre de Paris, ce sont aussi des concerts tout au long de la saison au théâtre des Champs-Élysées, au Théâtre du Châtelet, à la Cité de la Musique, au Centquatre, à Notre-Dame de Paris, à la salle Cortot, au Théâtre 13 Seine et Jardin et bientôt à la Philharmonie de Paris. Ce sont des formes de concerts renouvelées mêlant l’orchestre, le récital et la musique de chambre. C’est enfin un engagement citoyen de sensibilisation pour des adultes, des interventions régulières et participatives dans les établissements scolaires, des mini-concerts ou des spectacles musicaux dans les 18e et 19e arrondissements et à Aubervilliers. Je suis fier de rejoindre l’Orchestre de chambre de Paris, avec cet état d’esprit « autrement », et sa manière si différente de faire de la musique partout dans Paris. Je vous remercie de votre fidélité, et ensemble, partout dans Paris, célébrons l’amitié de deux nations et faisons rayonner la musique grâce à la complicité et aux talents des artistes !

Nicolas Droin Directeur général

/


retrouvez l’Entrée en musique ! Dès 19 heures au théâtre des Champs-Élysées, en prélude au concert, Stéphane Friederich vous convie à une discussion à la fois intime et rythmée. Un véritable échange s’établit entre chefs d’orchestre, solistes, musiciens, le musicologue et le public autour des œuvres que vous vous apprêtez à entendre.

\


la Saison /

ďœˇ


Réservation 04 42 50 51 15

29 juill. lundi

La Roque-d’Anthéron - 21 h

Mozart

Concerto pour piano n° 15 en si bémol majeur Concerto pour piano n° 17 en sol majeur Symphonie n° 40 en sol mineur

Festival international de piano de La Roque-d’Anthéron Thomas Zehetmair direction Pierre-Laurent Aimard piano

Pierre-Laurent Aimard - © Marco Borggreve / DG

08 sept. dimanche

Parc floral de Paris - 16 h

Kreisler

Rossini

(Motifs musicaux de Paganini)

Bizet

Concerto n° 1 en ré majeur

Paganini

« I Palpiti », pour violon et orchestre, extrait de Tancrède

Italienne à Alger, ouverture Symphonie en ut majeur

Classique au vert Jean-Jacques Kantorow direction Laurent Korcia violon Laurent Korcia - © Élodie Crebassa / Naïve

\ la Saison


tarifs B

Coproduction Orchestre de chambre de Paris / Théâtre des Champs-Élysées

17 sept. mardi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Lully

Le Bourgeois gentilhomme, suite

Rameau

Les Boréades, suite

Haendel

Arias, extraits de Admeto, Giulio Cesare, Rodelinda, Giustino, Serse

Dénoncer les travers de la société des xviie et xviiie siècles, illustrer les drames tout en maniant parfois l’humour lorsqu’il s’agit d’organiser les chassés-croisés amoureux… Voici quelques thèmes choisis par le contre-ténor Andreas Scholl et le chef d’orchestre Sir Roger Norrington, complices depuis des années. Attendez-vous, chez Lully, aux parodies du mauvais goût, aux rythmes de danses effrénées, qui empruntent leurs pas à l’Europe entière. Car les personnages de pouvoir qui sont peints, reines, empereurs et dieux, se révèlent imprévisibles, héroïques et, parfois même, lâches. Dans ce programme, les airs malicieux s’enchaînent, tout comme les « tubes » du Giulio Cesare de Haendel.

Sir Roger Norrington direction Andreas Scholl contre-ténor

Andreas Scholl - © James McMillan and Decca

la Saison /


tarifs A

Concert enregistré par France Musique

24 sept. mardi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Fauré

Pelléas et Mélisande, musique de scène

Mozart

Beethoven

Symphonie n° 3 « Héroïque » en mi bémol majeur

Concerto pour piano n° 12 en ut majeur

Aux côtés de Debussy, Schönberg ou Sibelius, Fauré se passionne pour l’univers symboliste du poète belge Maurice Maeterlinck. Son Pelléas et Mélisande est chargé de mélancolie et de retenue. Chez Mozart, c’est le sens du divertissement qui s’impose dans son Concerto pour piano en ut majeur, achevé en 1782. « Pour obtenir le succès, il faut des choses si compréhensibles qu’un cocher pourrait les chanter ensuite… », écrit-il à son père Leopold. Fauré et Mozart. Deux regards bien éloignés des préoccupations de Beethoven. En 1802, celui-ci envisage le suicide. En s’identifiant au héros Prométhée, puis en s’enthousiasmant pour les idéaux de la Révolution française, il dépasse la crise. La Symphonie Héroïque va bientôt voir le jour.

Thomas Zehetmair direction Paul Lewis piano

Paul Lewis - © Josep Molina

\ la Saison


tarifs A

Coproduction Orchestre de chambre de Paris / Centquatre

vendredi samedi

27-28 sept. Le Centquatre - 20 h 30

Michel van der Aa

Up-close for solo cello, string ensemble and film

Festival Temps d’Images

Bernard Calmel direction NN violoncelle

Le CENTQUATRE - Paris - © Édouard Caupeil

la Saison /




tarifs A

05 oct. samedi

Salle Cortot - 17 h 30

Cinq siècles d’itinéraire musical sur les rives du Rhin

Bach, Beethoven, Brahms, Wagner, Janequin, Delalande, Mouret, Lully, Josquin des Prés Cuivres et ors du Rhin Jean-Michel Ricquebourg trompette

Gilles Bertocchi cor

Nicolas Pardo trompette

Daniel Brezinski trombone

Daniel Catalanotti cor

Frédéric Marillier tuba

Daniel Catalanotti - © Jean-Baptiste Millot

\ la Saison


tarifs A

16 oct. mercredi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Bach

Suite pour orchestre n° 1 en ut majeur « Vergnügte Ruh », « Gott will, o ihr Menschenkinder », « Murre nicht », « Gott hat alles wohl gemacht », « Erbarme dich »

Haydn

Concerto pour hautbois en ut majeur

Mozart

Symphonie n°41 « Jupiter » en ut majeur

La musique est d’abord l’art du chant. L’œuvre de Bach, que l’on imagine trop souvent purement intellectuelle, d’une austérité luthérienne, s’opposerait ainsi aux sources populaires, aux modèles italiens et français de Haydn… Les a priori disparaissent en écoutant quelques-uns des airs les plus célèbres des cantates de Bach, puis le Concerto pour hautbois attribué à Haydn. La Symphonie Jupiter de Mozart ne rompt pas avec l’esprit classique de ces pages. Elle n’omet pas l’apport du contrepoint baroque, mais clôt aussi l’univers classique. Le rideau s’ouvre alors sur un nouveau siècle et l’orchestre entre bientôt dans le romantisme.

François Leleux direction et hautbois Nathalie Stutzmann alto

Nathalie Stutzman - © Simon Fowler pour DGG

la Saison /




tarifs A

19 oct. samedi

Salle Cortot - 17 h 30

Brahms

Quatuor à cordes n° 1 en ut mineur

Ravel

Quatuor à cordes en fa majeur

Musiques germanique et française Marc Duprez violon Franck Della Valle violon Caroline Donin alto Guillaume Paoletti violoncelle

Franck Della Valle et Marc Duprez - © Jean-Baptiste Millot

\ la Saison


tarifs A

22 oct. mardi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Mozart

Adagio et fugue en ut mineur Concerto pour piano n° 20 en ré mineur

Beethoven

Symphonie n° 4 en mi bémol majeur

Dutilleux

Mystère de l’instant

La dissonance et la recherche musicale n’appartiennent pas uniquement à l’avant-garde ! L’Adagio et fugue de Mozart, tout comme la Quatrième Symphonie de Beethoven possèdent une écriture que l’on peut qualifier aussi de radicale. Quant au Concerto en ré mineur de Mozart, c’est une page composée dans l’urgence et dont l’élan dramatique annonce déjà le romantisme. Ces œuvres canalisent les énergies, jouent des rythmes et des timbres. Elles déroutèrent leur public et nous fascinent aujourd’hui encore. Dans Mystère de l’instant, le plus grand compositeur français de notre époque joue avec la matière sonore. Les 24 cordes, cymbalum et percussionniste réunis par Henri Dutilleux organisent des espaces qui se métamorphosent. Un kaléidoscope de sensations à découvrir !

Douglas Boyd direction Andreï Korobeïnikov piano

Andreï Korobeinikov - © Jean Marc Gourdon-Mirare

la Saison /




tarifs A

9 nov. samedi

Salle Cortot - 17 h 30

Reyer

Sextuor pour deux violons, alto, violoncelle, contrebasse et piano

Schubert

Quintette « La Truite » pour violon, alto, violoncelle, contrebasse et piano

Un grand classique, « La Truite » de Schubert, et une découverte, le Sextuor de Reyer Jean-Claude Bouveresse violon

Livia Stanese violoncelle

Hubert Chachereau violon

Ricardo Delgado contrebasse

Serge Soufflard alto

Bénédicte Péran piano

Bénédicte Péran Jean-Claude Bouveresse Livia Stanese

\ la Saison


tarifs A

12 nov. mardi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Ravel

Tzigane Pavane pour une infante défunte Le Tombeau de Couperin

Beethoven

Symphonie n° 5 en ut mineur

Debussy Sarabande

Pour conjurer les horreurs de la Grande Guerre, plusieurs hommages naissent sous la plume des compositeurs français du début du xxe siècle : la Sarabande de Debussy que Ravel orchestre, puis Le Tombeau de Couperin et « l’évocation d’une pavane qu’aurait pu danser telle petite princesse jadis à la Cour d’Espagne », selon les propres mots de Ravel, ne manquent pas d’élégance. Loin de la folle brillance de Tzigane, qui utilise en quelques minutes toutes les possibilités techniques du violon, ces pièces possèdent la nostalgie du classicisme. La célébrissime Cinquième Symphonie de Beethoven présente un saisissant contraste avec ces partitions. Ne s’affranchit-elle pas des conventions de l’équilibre classique que célèbrent, précisément, nos musiciens français ?

Thomas Zehetmair direction et violon

Thomas Zehetmair - © K. Pattison

la Saison /




Coréalisation Orchestre de chambre de Paris / Théâtre du Châtelet

Réservation 01 40 28 28 40 à partir du 30 mai 2013

24 nov. dimanche

Abonnés : 15 % de réduction du 30 mai 2013 au 30 sept. 2013

Théâtre du Châtelet - 20 h

Weill

Stravinski

Song of Mandalay - Surabaya Johnny Denn wie man sich bettet, so liegt man Salomon Song - Die Moritat von Macky Messer - Youkali - J’attends un navire

Scènes de ballet

L’Opéra de quat’ sous, suite

Eisler

À la mémoire de Marlène Dietrich Lili Marlene - Naughty Lola Cabaret - Mein Herr

Ballade vom Wasserrad - Banjo Der Graben

La « der des ders » ! Peut-on imaginer ce que ressentent les artistes après cinq années de guerre ? Dès 1918, l’explosion de joie libère les énergies. Des partitions inouïes voient le jour. Elles n’empruntent plus seulement aux maîtres du passé, mais aux musiques populaires du monde entier. Les danses brésiliennes, le jazz, le cabaret, la chanson, le théâtre de l’absurde, le pastiche, la pantomime et le divertissement cachent une frénésie de vivre, mais aussi, parfois, une terrible désespérance. D’une folle présence, Ute Lemper offre un éclairage unique à ces œuvres inclassables. Elle reprend le flambeau de l’inoubliable Marlène Dietrich.

Lawrence Foster direction Ute Lemper chanteuse

Ute Lemper - © Lucas Allen

\ la Saison


Coproduction Orchestre de chambre de Paris / Cité de la Musique / accentus

Réservation 01 44 84 44 84

30 nov. samedi

Cité de la Musique - 20 h

Schubert

Offertorium « Intende voci »,

pour ténor, chœur et orchestre

Beethoven

Le Christ au mont des Oliviers

Composé quelques semaines avant la disparition de Schubert, l’offertoire Intende voci pour ténor soliste, chœur mixte et orchestre est une œuvre peu jouée. Son écriture dense est portée par un climat d’urgence. À l’écoute du Christ au mont des Oliviers, unique oratorio du jeune Beethoven, on devine les leçons de Salieri et un lyrisme qui tire la partition davantage vers l’opéra que vers la musique d’église. Chaque compositeur, à des âges différents, évoque ainsi la souffrance humaine. Pour Beethoven, il s’agit de communier avec l’humanité entière. Pour Schubert, qui sait sa fin prochaine, il s’agit de prendre congé de la maladie.

Thomas Zehetmair direction Andreea Soare soprano Toby Spence ténor Alain Buet basse accentus

Andreea Soare - © Jean-Pierre Ronnay

la Saison /




Production Opéra national de Paris

Réservation 08 92 89 90 90

07 au 31 déc. Opéra national de Paris, Palais Garnier

Mozart

Le Parc, ballet

Telle une promenade dans les labyrinthes de l’amour, Le Parc chemine à travers les codes de la séduction, de la rencontre aux premiers échanges charnels, jusqu’à l’abandon de soi. Quatre jardiniers aux lunettes noires, cupidons des temps modernes, mènent le jeu dans un jardin imaginaire. Au-delà des références littéraires à la « Carte du Tendre », La Princesse de Clèves ou encore Marivaux, Le Parc demeure une histoire intemporelle dans laquelle Angelin Preljocaj interroge avec humour et acuité la relation à l’autre, cette étrange attirance où se jouent l’éveil à la sensualité, la découverte de l’autre et par là-même de soi. Les musiques de Mozart, notamment quelques-uns des plus beaux adagios de ses concertos pour piano, ajoutent à cette pièce une touche de tendresse. Premier ballet créé par le chorégraphe pour l’Opéra de Paris en 1994, Le Parc est devenu, depuis, une œuvre essentielle du répertoire et mélange avec subtilité classique et moderne.

Angelin Preljocaj chorégraphie Avec les Étoiles, les Premiers danseurs et le Corps de ballet de l’Opéra national de Paris

Thierry Leproust décors Hervé Pierre costumes Goran Vejvoda création sonore Jacques Chatelet lumières Koen Kessels direction

Le Parc - © Christophe Pelée - Opéra national de Paris

\ la Saison


tarifs A

9 déc. lundi

Coréalisation Orchestre de chambre de Paris / Théâtre 13

Théâtre 13 / Jardin - 19 h 30

Boccherini

Quintette à cordes en fa majeur

Manoury

Dvorák

Quintette à cordes pour quatuor à cordes et contrebasse en sol majeur

Trio sérénade

Deborah Nemtanu violon Philip Bride violon Aurélie Deschamps alto Livia Stanese violoncelle

Ricardo Delgado - © Estelle Poulalion

Ricardo Delgado contrebasse

la Saison /




tarifs A

Concert enregistré par France Musique

14 janv. mardi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Wagner

Siegfried Idyll

Hersant

Concerto pour flûte

Création, commande de l’Orchestre de chambre de Paris

Fauré

Fantaisie pour flûte et orchestre de chambre

Saint-Saëns

Symphonie n° 2 en la mineur

Avec Siegfried Idyll, Wagner donna l’une de ses pièces les plus intimistes dont il offrit la primeur à son épouse Cosima. La musique française comprend également nombre de pièces raffinées pour orchestre de chambre. La ravissante Fantaisie de Fauré, orchestrée par Louis Aubert, et la non moins romantique Seconde Symphonie de Saint-Saëns en font partie. Ce type de formation séduit à nouveau un compositeur comme Philippe Hersant. L’orchestre et Emmanuel Pahud assureront la création de son Concerto pour flûte. Un événement.

Thomas Zehetmair direction Emmanuel Pahud flûte

Emmanuel Pahud - © Josef Fischnaller

\ la Saison


tarifs A

18 janv. samedi

Salle Cortot - 17 h 30

Haydn

Trio n° 15 pour flûte, violoncelle et piano

Tanguy

Le Jardin des délices,

pour soprano, flûte et violoncelle

Roussel

Beethoven

Schumann

et trio

Deux Poèmes de Ronsard, pour soprano et flûte

« The Soldier », pour soprano et trio « The Soldier’s Dream », pour soprano

Adagio et Allegro, pour violoncelle et piano

Le Jardin des délices Bernard Chapron flûte

Michel Benhaïem piano

Benoît Grenet violoncelle

Stéphanie Loris soprano

Bernard Chapron - © Jean-Baptiste Millot

la Saison /




tarifs A

21 janv. mardi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Méhul

Chasse du Jeune Henri, ouverture

Beethoven

Concerto pour piano n° 2 en mi bémol majeur Egmont, texte de Goethe adapté par Leslie Kaplan

Méhul est l’un des rares compositeurs de l’époque de la Révolution française dont on se rappelle le nom, grâce à son Chant du départ. Ses symphonies et ses opéras, pourtant, eurent de beaux succès, comme la brillante ouverture du Jeune Henri. À la même époque, Beethoven assura la création de son Second Concerto pour piano. L’influence de Mozart y est encore marquante. Toujours de Beethoven, on connaît l’ouverture d’Egmont, mais on entend moins la musique de scène destinée à la tragédie de Goethe. Souvenez-vous : il s’agit de l’histoire du premier nationaliste des Pays-Bas, le comte d’Egmont (15221568), qui mourut décapité. Le musicien condamne toute forme de tyrannie et glorifie le héros se battant pour la justice. Marcial Di Fonzo Bo nous livre un texte de Leslie Kaplan adapté du texte original de Goethe et engagé dans le monde actuel.

John Nelson direction Stephen Kovacevich piano Omo Bello soprano Marcial Di Fonzo Bo récitant

John Nelson - © Marco Borggreve

\ la Saison


Production Jeanine Roze Production

Réservation 01 49 52 50 50

26 janv. dimanche

Théâtre des Champs-Élysées - 11 h

Mozart

Les Noces de Figaro, ouverture Concerto pour violon et orchestre n° 4 en ré majeur

Concerto pour clarinette et orchestre en la majeur

Concerts du Dimanche Matin Mozart composa vingt-sept concertos pour piano qui l’accompagnèrent tout au long de sa carrière. Il en va différemment des cinq opus pour le violon, tous écrits au cours de l’année 1775. Pressé par le temps, il veut rapidement séduire le public exigeant de Salzbourg. Cela explique qu’il choisisse le style français, alors dominant dans les cours d’Europe. Ce n’est pas le cas du Concerto pour clarinette. L’instrument le fascine. « Vous ne pouvez croire quel effet merveilleux peut rendre une symphonie avec flûtes, hautbois et clarinettes », écrit le compositeur à son père. Le 7 octobre 1791, moins de deux mois avant sa disparition, il achève l’un des sommets de toute la musique concertante.

Alexandre Bloch direction Michel Portal clarinette Deborah Nemtanu direction et violon

Michel Portal - © Jean- Marc Lubrano

la Saison /




tarifs A

1  fév. er

samedi

Salle Cortot - 17 h 30

Damase

Reinecke

Trio pour hautbois, cor et piano

Trio pour hautbois, cor et piano

Mendelssohn

Octuor en mi bémol majeur

Carte blanche à Thomas Zehetmair Thomas Zehetmair violon Deborah Nemtanu violon Franck Della Valle violon Marc Duprez violon Serge Soufflard alto Bernard Calmel alto Guillaume Paoletti violoncelle Livia Stanese violoncelle Daniel Arrignon hautbois Gilles Bertocchi cor Nicolas Dessenne piano

Thomas Zehetmair

\ la Saison


tarifs A

12 fév.

mercredi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Schumann

Bach - Busoni

Saint-Saëns

Schumann

Genoveva, ouverture Concerto pour piano n° 2 en sol mineur

Chaconne en ré mineur Symphonie n° 4 en ré mineur

Il arrive plus souvent qu’on ne le pense que les compositeurs s’entraident. Ainsi Schumann, incité par Wagner à composer un premier opéra, se lança dans l’écriture de Genoveva, d’après la légende de sainte Geneviève de Brabant. Hélas, Schumann délaissa la partition malgré une ouverture magnifique. Il n’eut guère plus de chance avec la Quatrième Symphonie dont la création, en 1841, fut un fiasco. Il remania intégralement l’œuvre et la version, donnée en 1853, gagna les faveurs du public. Saint-Saëns rencontra davantage de succès. Composé en 1868, son Second Concerto est aujourd’hui encore un « tube », pour lequel Liszt le félicita. Fort de ces encouragements, SaintSaëns poursuivit son cycle de concertos.

Sir Roger Norrington direction Fazil Say piano

Fazil Say - © Marco Borggreve

la Saison /




tarifs A

15 fév. samedi

Salle Cortot - 17 h 30

Milhaud

Suite pour piano, violon et clarinette

Schönberg

Pierrot lunaire

Hommage à Jean Wiener Mirana Tutuianu violon et alto

Florent Pujuila clarinette

Étienne Cardoze violoncelle

Judith Gauthier soprano

Marina Chamot-Leguay flûte et piccolo

Nina Patarcec piano

Mirana Tutuianu - © Jean-Baptiste Millot

\ la Saison


tarifs A

Concert enregistré par France Musique

25 fév. mardi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Schumann

Fantaisie pour violon ut majeur

Manoury

Michigan Trio

Schumann

Concerto pour violon en ré mineur Symphonie n° 1 « Le Printemps » en mi bémol majeur

Si le concerto pour piano et celui pour violoncelle sont des œuvres souvent données au concert, on n’entend guère la Fantaisie ni le Concerto pour violon de Schumann. Réputé « injouable », cette œuvre ne fut créée qu’en 1936 par Georg Kulenkampff sous la direction de Karl Böhm ! Affaibli par la maladie, Schumann n’avait pas eu le temps d’achever la partition. Joseph Joachim, le dédicataire, et Clara Schumann estimèrent qu’elle ne pouvait être jouée en l’état. Quel contraste avec la symphonie dite du « Printemps » ! Alors âgé de trente ans, Schumann donne quelques conseils aux chefs d’orchestre, comme celui-ci : « Je voudrais que les trompettes du premier mouvement sonnent comme si elles venaient des hauteurs, comme un appel au réveil… »

Thomas Zehetmair direction et violon Deborah Nemtanu violon Florent Pujuila clarinette NN piano

Deborah Nemtanu

la Saison /




Réservation + 34 91 33 70 140

4 mars mardi

Symphonic Hall, Auditorio Nacional, Madrid - 19 h 30

Ravel

Fauré

Tchaïkovski

Bizet

Le Tombeau de Couperin Andante cantabile Variations sur un thème rococo

Élégie pour violoncelle et orchestre Symphonie n° 1 en ut majeur

Tournée Thomas Zehetmair direction Gautier Capuçon violoncelle

Gautier Capuçon - © M.Tammaro-Virgin Classics

\ la Saison


tarifs A

16 mars dimanche

Coréalisation Orchestre de chambre de Paris / Théâtre 13

Théâtre 13 / Jardin 15 h 30

O. Nelson

Yearning Chatman (arrangement L. Colombani) Every Day I Have the Blues

F. Moore

Caldonia (arrangement L. Colombani) Frankie and Johnny

Duke Ellington

Take the « A » Train Night Train (arrangement L. Colombani)

O. Nelson.

Stolen Moments

(arrangement L. Colombani)

Les Concerts Salade Blues au 13 Étienne Cardoze violoncelle

Mirana Tutuianu violon

Hugo Barré contrebasse et basse électrique

Joël Soultanian alto

Laurent Colombani guitare

Franck Della Valle - © Jean-Baptiste Millot

Franck Della Valle violon et violon électrique

la Saison /




tarifs A

19 mars mercredi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Chausson

Poème pour violon Poème de l’amour et de la mer

Schumann

Symphonie n° 2 en ut majeur

Disciple de Massenet et de Franck, ami de Fauré et de Duparc, Chausson fut aussi influencé par Wagner. Dans son étrange Poème pour violon et orchestre, le compositeur réussit, à la fin du xixe siècle, une synthèse stylistique entre les écritures française et allemande. Grâce à Chausson, les écoles nationales volent en éclats ! Chef-d’œuvre du genre, le Poème de l’amour et de la mer, une « mélodie-cantate », pourrait être la réponse en musique à L’Amour et la Vie d’une femme de Schumann. Schumann, précisément, dont la Seconde Symphonie referme ce concert : « Elle m’a causé bien des peines ; j’ai passé bien des nuits inquiètes à méditer sur elle », confiera le compositeur.

Joseph Swensen direction et violon Ann Hallenberg mezzo-soprano

Ann Hallenberg - © Nancy Glor

\ la Saison


tarifs A

22 mars samedi

Salle Cortot - 17 h 30

Mozart

Quintette pour cor et cordes en mi bémol majeur Quintette pour deux violons, deux altos et violoncelle en ut mineur

Glazounov

Idylle, pour cor et quatuor à cordes Sérénade, pour cor et quatuor à cordes

À cor et à cordes Marc Duprez violon

Caroline Donin alto

Hélène Lequeux violon

Sarah Veilhan violoncelle

Serge Soufflard alto

Daniel Catalanotti cor

Hélène Lequeux - © Jean-Baptiste Millot

la Saison /




Production Théâtre du Châtelet

Réservation 01 40 28 28 40 à partir du 30 mai 2013

1  au 12 avril er

Théâtre du Châtelet

Sondheim

Into the Woods

James Lapine, livret Nouvelle production du Théâtre du Châtelet Certains musicologues affirment que le jazz est né de la comédie musicale. Mélange insolite et génial, associant l’opérette à l’européenne à la tradition du show à l’américaine, la comédie musicale provoque de réjouissantes combinaisons. Into the Woods du compositeur et parolier Stephen Sondheim détourne ainsi les contes de l’enfance (Cendrillon, Le Petit Chaperon rouge, Raiponce, etc.) dans l’univers décalé de Broadway. Qui oserait écrire sur l’histoire d’un boulanger et de sa femme qui ne peuvent avoir d’enfant en raison de la malédiction d’une sorcière ? Baignée des influences de Ravel, Satie, Stravinski, Rachmaninov, entre autres, la musique de Stephen Sondheim pétille d’originalité et d’intelligence. À consommer sans modération !

Stephen Sondheim - © Jerry Jackson

\ la Saison


tarifs A

07 avril lundi

Coréalisation Orchestre de chambre de Paris / Théâtre 13

Théâtre 13 / Seine - 19 h 30

Vivaldi

Concerto da camera pour flûte, violon, basson et basse continue

Couperin

Concerto pour deux basses

Bach

Sonate pour flûte, violon et basse continue

Telemann

Sonate pour basson et basse continue

Leclair

Deuxième récréation de musique

C. P. E. Bach

Hamburger Sonata en sol majeur pour flûte et basse continue

Deborah Nemtanu violon

Fany Maselli basson

Benoît Grenet violoncelle

Mathieu Dupouy clavecin

Marina Chamot-Leguay flûte

Marina Chamot-Leguay - © Jean-Baptiste Millot

la Saison /




tarifs A

26 avril samedi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Manoury

Schumann

Instants pluriels

Strauss

Symphonie n° 3 « Rhénane » en mi bémol majeur

Concerto pour hautbois en ré majeur

« Épisodes d’une vie sur les bords du Rhin », tel est le sous-titre de la Symphonie Rhénane que Schumann compose en hommage au grand fleuve. Il sépare et réunit à la fois les cultures de l’Europe. Une Europe à reconstruire en 1945, à l’époque de la composition du Concerto pour hautbois de Richard Strauss. Le musicien, alors en exil, s’inspire des modèles classiques de Haydn et de Mozart. Modèles et conventions dont semble s’éloigner la superbe pièce Instants pluriels de Philippe Manoury. Deux ensembles instrumentaux dirigés chacun par un chef nous offrent de nouvelles sensations auditives.

François Leleux - © Jean-Baptiste Millot

\ la Saison

Thomas Zehetmair direction Philippe Manoury direction (Instants pluriels)

François Leleux hautbois


Coproduction Orchestre de chambre de Paris / Cité de la Musique / accentus

Réservation 01 44 84 44 84

06 mai

Concert enregistré par France Musique

mardi

Cité de la Musique - 20 h

Saint-Saëns

Concerto pour piano et orchestre n° 5 « L’Égyptien » en fa majeur

David

Le Désert

L’Europe du xixe siècle se passionne pour l’Orient et « fonde » l’orientalisme. Saint-Saëns achève son dernier Concerto pour piano au Caire après être passé par Ceylan. Les idées musicales affluent, ivres de liberté et de fantaisie. Le musicien décrit le thème du mouvement lent comme « un chant d’amour nubien que j’ai entendu chanter par des bateliers sur le Nil ». Félicien David composa en 1843 l’ode-symphonie en trois parties Le Désert. Enthousiasmé par le saint-simonisme, le compositeur voyagea par ailleurs en Égypte et au Proche-Orient. Sa partition la plus célèbre nous entraîne dans les aventures d’une caravane. Dépaysement garanti !

Laurence Equilbey direction Bertrand Chamayou piano Sébastien Droy ténor Jean-Marie Winling récitant accentus

Laurence Equilbey - © Julien Mignot

la Saison /




tarifs A

10 mai samedi

Salle Cortot - 17 h 30

Piazzolla Della Valle Clara

Bach

Passion selon saint Jean, extraits

Michael Jackson

Chostakovitch

Quatuor à cordes n° 8 en ut mineur,

extraits

Les Concerts Salade fêtent leurs 10 ans ! Franck Della Valle violon et violon électrique

Étienne Cardoze violoncelle

Mirana Tutuianu violon

Hugo Barré contrebasse

Joël Soultanian alto

Laurent Colombani guitare et arrangements

Les Concerts Salade - © Jean-Baptiste Millot

\ la Saison


Coproduction Orchestre de chambre de Paris / Centquatre

Réservation 01 53 35 50 00

12 au 16 mai

Abonnés : bénéficiez des tarifs réduits du Centquatre

Le Centquatre, Nef Curial

Concert famille Percussionniste, joueur d’harmonica, concepteur de programmes, arrangeur, Alasdair Malloy franchit de nombreuses frontières musicales en explorant des genres inattendus. Ses programmes originaux et créatifs pour les enfants et les familles abordent des thèmes aussi divers que la magie, les créatures fantastiques, les produits alimentaires, les mathématiques ou encore le sport. Avec son style décontracté et sa présentation animée, il trouve un équilibre parfait entre l’interaction avec le public, la présence d’éléments visuels et des moments consacrés à l’écoute de la musique. Une aventure unique où le spectateur découvre de nombreux styles musicaux et entend des sons surprenants.

Alasdair Malloy

Retrouvez l’actualité des concerts Jeune Public sur www.orchestredechambredeparis.com/concertsjeunepublic

Alasdair Malloy - © DR

la Saison /




tarifs A

Coréalisation Orchestre de chambre de Paris / Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris

jeudi vendredi

22-23 mai

Cathédrale Notre-Dame de Paris - 20 h

Mozart

Messe en ut mineur (version de R. D. Levin)

Mozart était sur le point d’épouser Constance, alors gravement malade. Comme pour conjurer le sort et répondre à une demande de son père Leopold, il se lance dans la composition d’une œuvre liturgique, la plus ambitieuse de toutes ses productions. Imprégnée des écritures de Bach et de Haendel, la Messe en ut mineur associe le profane au religieux. De nombreux passages sont marqués par plusieurs genres musicaux dont l’opéra, les arias et l’oratorio baroque. La partition demeura inachevée. Sir Roger Norrington dirige l’une des versions complétées, celle de Robert Levin.

Sir Roger Norrington direction Christina Landshamer soprano Jennifer Larmore soprano Pascal Charbonneau ténor Peter Harvey basse Maîtrise Notre-Dame de Paris Lionel Sow direction

Sir Roger Norrington - © Jean-Baptiste Millot

\ la Saison


tarifs A

Concert enregistré par France Musique

3 juin mardi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Haydn

Symphonie n° 82 « L’Ours » en ut majeur

Beethoven

Les Créatures de Prométhée,

suite pour orchestre

Mozart

Concerto pour piano n° 19 en fa majeur

Vingt-cinq louis d’or ! C’est la petite fortune que Haydn empocha pour chacune de ses symphonies dites « Parisiennes ». « L’Ours », surnom de celle en ut majeur (en raison de son rythme dans le finale), annonce la Symphonie Héroïque de Beethoven. Celui-ci, en 1800, accepte de composer la musique d’un ballet. Il choisit le mythe du héros Prométhée. Les quelques extraits des Créatures de Prométhée sélectionnés par Christian Zacharias mettent en lumière l’étonnante modernité de la partition. Nous retrouvons l’interprète dirigeant du clavier le Concerto n° 19 de Mozart. Une œuvre surnommée parfois « concerto militaire », en raison de ses élans fougueux. N’entendez-vous pas comme un brillant défilé de cavalerie dans le premier mouvement ?

Christian Zacharias direction et piano

Christian Zacharias - © Julien Mignot

la Saison /




tarifs B

10 juin

Coproduction Orchestre de chambre de Paris / Les Grandes Voix Céleste Productions / Théâtre des Champs-Élysées

Concert enregistré par France Musique

mardi

Théâtre des Champs-Élysées - 20 h

Rossini

L’Italienne à Alger (version de concert)

Anelli, livret Concert en italien surtitré en français

Festival Rossini Peut-on imaginer un livret d’opéra plus exotique ? Le bey d’Alger souhaite se séparer de sa femme, Elvira, qu’il offre à son esclave Lindoro. Lui-même est un ancien prisonnier de pirates. Mais, échouée sur une plage, Isabella reconnaît Lindoro qui fut son amant. Grâce à sa ruse, elle le retrouve et fait en sorte que le bey reprenne sa femme. La musique « habille » les situations les plus cocasses car chaque personnage joue un double jeu. Dans la partition, Rossini met en relief les couleurs de l’Italie, qu’il oppose à la culture « barbare ». Certains y ont vu l’expression du désir d’unité des Italiens. D’autres, plus simplement, le premier chef-d’œuvre d’un jeune musicien de génie.

Sir Roger Norrington direction Marie-Nicole Lemieux contralto, Isabella Omo Bello soprano, Elvira Lorenzo Regazzo basse, Mustafa Antonino Siragusa ténor, Lindoro Sophie van de Woestyne mezzo-soprano, Zulma Nicolas Certenais basse, Haly Nigel Smith baryton, Taddeo Ensemble Aedes

Marie-Nicole Lemieux - © Denis Rouvre

\ la Saison


Coproduction Orchestre de chambre de Paris / Festival de Saint-Denis

Réservation 01 48 13 06 07

24 juin mardi

Basilique-Cathédrale de Saint-Denis - 20 h

Rossini

Petite messe solennelle

Festival de Saint-Denis

Ottavio Dantone direction

Ottavio Dantone - © D.R.

accentus

la Saison /




Salles de concert et lieux d’actions citoyennes Festival de Saint-Denis Basilique-Cathédrale

Poissy Maison Centrale de Poissy

Maison d’arrêt de Bois d'Arcy

Le Centquatre Maison d’arrêt de Versailles

Salle Cortot

Cité de la Musique

18e 19e

Salle Pleyel

Opéra Garnier

Théâtre des Champs-Élysées Théâtre du Châtelet Hôtel de Ville Notre-Dame de Paris

Théâtre 13 / Jardin

\

Théâtre 13 / Seine


la saison Autrement /




la saison Autrement, l’expression d’un orchestre citoyen

\ la saison Autrement


L’Orchestre de chambre de Paris a inscrit l’engagement citoyen au cœur de son projet. Il se concrétise avec la « saison Autrement » et le développement d’un programme d’utilité sociale qui se décline autour de quatre engagements prioritaires : territoires, éducation, solidarité et insertion professionnelle.

la saison Autrement /




l’Engagement territorial

Résidences SE RENCONTRER ET FAVORISER LE « VIVRE ENSEMBLE »

Dans la continuité des mini-résidences menées entre 2009 et 2011 dans différents quartiers de la capitale, les actions culturelles de territoire de l’Orchestre de chambre de Paris s’inscrivent désormais dans une dimension métropolitaine, sur une période de 12 à 18 mois. Après la résidence Bagnolet / Paris 20e en 2012, les musiciens repartent ainsi, avec la complicité du chœur accentus, à la rencontre des publics éloignés de l’offre culturelle, avec une double ambition : sensibiliser les habitants au répertoire de l’orchestre de chambre, et renforcer le lien social et le « vivre ensemble ».

Au cours de ces résidences, des rencontres entre habitants et musiciens sont proposées, sous des formes variées et inattendues. Fruit d’une étroite collaboration avec les structures de proximité (établissements scolaires, médico-sociaux, institutions culturelles et associations), ouvertes à tous et gratuites, elles favorisent une approche active et ludique de la musique classique. Plusieurs parcours thématiques de découverte sont ainsi imaginés pour des publics variés (la musique comme source d’inspiration, la musique contemporaine, les métiers de la musique, l’œuvre de Mozart, etc.) avec des présentations d’instruments, des ateliers participatifs, des invitations à des répétitions, des mini-concerts commentés… Ces multiples interventions, échanges et ateliers précèdent une série de concerts et de surprises musicales au cœur du quartier : participation à des festivités locales, concerts dans les structures de proximité, restitutions publiques d’ateliers…

4\ la saison Autrement


Résidence Aubervilliers / Paris 19e / Paris 18e de janvier 2013 à juin 2014

Dans une logique de coopération interterritoriale entre Paris et les communes limitrophes, cette résidence se déroule sur un territoire réunissant trois quartiers concernés par la politique de la ville, de part et d’autre du boulevard périphérique, marqués par une importante dynamique de rénovation urbaine : - côté Aubervilliers : quartier Villette Quatre Chemins - côté Paris 19e : quartiers Flandre et Paris Nord-Est - côté Paris 18e : quartier La Chapelle

Cette résidence bénéficie du soutien :

Avec la participation :

- des mairies des 18e et 19e arrondissements de Paris - de la mairie d’Aubervilliers - du conseil général de Seine-Saint-Denis -d  es directions des affaires culturelles et scolaires de la Ville de Paris - de L’Art pour grandir (Ville de Paris) -d  e Crescendo, le club d’entreprises partenaires de l’Orchestre de chambre de Paris. La résidence est soutenue par le département de la Seine-Saint-Denis dans le cadre de la convention de coopération culturelle et patrimoniale conclue avec la Ville d’Aubervilliers.

- du Centquatre - d’accentus - des équipes de développement local La Chapelle (Paris 18e), Flandre (Paris 19e) et Aubervilliers - de la mission territoire de la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris - de l’inspection académique de Seine-Saint-Denis - de l’inspection académique de Paris

Informations Amélie Eblé : 01 41 05 72 46 aeble@ocparis.com

Retrouvez l’actualité des résidences sur : www.orchestredechambredeparis.com/residences

la saison Autrement /




Orchestres en fête ! DÉCOUVRIR ENSEMBLE

Montrer l’orchestre, le donner à voir et à entendre, en faire découvrir toutes les facettes, dire haut et fort son dynamisme, son rôle citoyen, sa place incontournable en France aujourd’hui, l’offrir au public, celui qui le connaît mal ou pas du tout : les motifs d’une manifestation nationale comme Orchestres en fête sont innombrables. Orchestres en fête ! est organisé par l’AFO (Association française des orchestres). www.orchestresenfete.com

Prochaine édition L’Orchestre de chambre de Paris sera au cœur de la fête avec plusieurs initiatives de sensibilisation, de découverte et de formation professionnelle du 15 au 24 novembre 2013.

5\ la saison Autrement


l’Engagement solidaire Stage d’été pour jeunes musiciens palestiniens SOUTENIR

Pour la septième année consécutive, des musiciens volontaires de l’Orchestre de chambre de Paris collaborent au projet de l’association Al Kamandjâti, dont l’objectif est de promouvoir l’éducation musicale de jeunes enfants palestiniens. Dans un contexte difficile, cette intervention solidaire devient, pour ces élèves, source de réalisation. Les musiciens s’investissent pendant une semaine chaque année dans l’encadrement artistique d’un stage d’été en Cisjordanie, regroupant environ 80 jeunes musiciens de 4 à 18 ans. Grâce aux soutiens des différents partenaires, cette action s’accompagne de dons d’instruments et de matériel. Depuis 2011, les musiciens s’associent à la création d’un orchestre semi-permanent, formé des professeurs et des élèves des centres de musique. Ils assurent le coaching et le suivi des répétitions, et se produisent aux côtés des musiciens palestiniens. Avec la participation de l’association Al Kamandjâti. www.alkamandjati.com

Ces activités bénéficient du soutien : - de la Ville de Paris-DGRI (Délégation générale aux relations internationales) - de l’Institut français - de Crescendo, le club des entreprises partenaires de l’Orchestre de chambre de Paris - de dons privés recueillis lors de manifestations de soutien aux projets - du Théâtre 13 Avec l’aide du consulat de France à Jérusalem.

la saison Autrement /

5


Actions culturelles à Tel-Aviv Sensibiliser

En partenariat avec l’université de Tel-Aviv et notamment l’Association des amis français de l’université, une première initiative réalisée à l’automne 2012 reposait sur l’organisation d’un programme d’actions musicales dans les banlieues de Tel-Aviv auprès de jeunes publics en difficulté. Plusieurs musiciens de l’orchestre se sont investis dans différents ateliers d’initiation et de sensibilisation avec le soutien logistique du département « médiation culturelle » de l’université de Tel-Aviv. En partenariat avec l’Association des amis français de l’université de Tel-Aviv (AFAUTA). www.ami-universite-telaviv.com

\ la saison Autrement


Publics éloignés Partager

En lien avec le groupe d’élargissement des publics créé par des établissements culturels franciliens au sein de la mission Vivre Ensemble, l’Orchestre de chambre de Paris accompagne des publics éloignés de la musique classique en leur proposant un accès privilégié aux concerts, à des répétitions commentées ou à des rencontres. www.vivre-ensemble.culture.gouv.fr Par ailleurs, des invitations sont mises à disposition des bénéficiaires de minima sociaux par l’intermédiaire des structures sociales et éducatives, partenaires de l’association Cultures du Cœur. www.culturesducoeur.org

Publics empêchés À la suite des concerts organisés les années précédentes à la maison d’arrêt de Villepinte (Seine-Saint-Denis), de nouvelles interventions de musiciens en milieu carcéral sont proposées, avec le soutien de la Fondation M6, dans les établissements pénitentiaires des Yvelines : Poissy, Versailles, Bois-d’Arcy. Avec la participation du service pénitentiaire d’insertion et de probation des Yvelines. Avec le soutien de la Fondation M6 www.groupem6.fr/fondation

Informations Amélie Eblé : 01 41 05 72 46 aeble@ocparis.com

la saison Autrement /




l’Engagement pour la formation et l’insertion professionnelle

Se perfectionner

L’Orchestre de chambre de Paris a fait de la technique du joué-dirigé* l’un des piliers de son travail avec de grands artistes tels que Thomas Zehetmair, Maxim Vengerov, Stephen Kovacevich, Heinrich Schiff ou encore Joseph Swensen et François Leleux… Cette académie, qui a lieu tous les deux ans, assure l’accompagnement de jeunes instrumentistes de haut niveau vers la direction d’orchestre. Les conseils avisés de personnalités artistiques de premier plan permettent à ces jeunes solistes de parfaire leur technique du joué-dirigé. www.paris-play-direct-academy.com

Édition 2013

Du 20 au 28 juin 2013, cinq jeunes solistes (piano, violon et instruments à vent) se forment aux côtés de François Leleux et Joseph Swensen, avant de se produire avec l’Orchestre de chambre de Paris à la Cité de la Musique le 28 juin 2013.

*Play-direct / joué-dirigé : pour un soliste, technique qui consiste à diriger l’orchestre et à jouer de son instrument simultanément.

\ la saison Autrement


Paris Play-Direct Academy bénéficie du soutien : - du groupe Monceau Assurances, partenaire officiel www.monceauassurances.com - de Crescendo, le club des entreprises partenaires de l’Orchestre de chambre de Paris

Avec la participation : - des équipes du campus du groupe Monceau Assurances à Vendôme - du Centquatre - de la Cité de la Musique

la saison Autrement /

55


Jeunes musiciens Se professionnaliser

En lien avec le Conservatoire à rayonnement régional de Paris et le Pôle supérieur d’enseignement artistique Paris-Boulogne-Billancourt, l’Orchestre de chambre de Paris favorise l’insertion des jeunes artistes interprètes. Fidèle à son engagement au service du répertoire vocal, l’orchestre associe à différents projets de concerts les étudiants de la filière voix du Conservatoire de Paris, membres de la Maîtrise de Paris ou du jeune chœur de paris.

\ la saison Autrement


Informations Amélie Eblé : 01 41 05 72 46 aeble@ocparis.com

la saison Autrement /




l’Engagement éducatif

Écouter, découvrir, créer Les musiciens de l’Orchestre de chambre de Paris s’investissent toute l’année avec enthousiasme dans les activités dédiées au jeune public. Il y a ceux qui sillonnent les salles de classe avec leurs instruments, ceux qui viennent parler d’une œuvre, ceux qui répètent une création musicale, ceux qui portent des projets… Tous sont animés par la volonté de transmettre la musique. Tous apportent leur contribution lors de spectacles musicaux, d’interventions en classe ou par des actions innovantes, comme les répétitions éducatives, les ateliers pratiques ou encore la création de spectacles musicaux participatifs. Autant d’activités dans lesquelles les jeunes se retrouvent tour à tour spectateur, auditeur, acteur…

\ la saison Autrement


Au cœur de l’orchestre Découvrir

Favoriser une écoute active lors de répétitions animées par un musicien de l’orchestre ou un médiateur, transmettre un contenu adapté au jeune public, créer une relation de proximité avec les musiciens en plaçant les élèves au cœur de l’orchestre… L’atelier de l’orchestre au Centquatre (19e) ouvre ses portes et montre l’envers du décor aux groupes scolaires avant leur venue au concert. Les élèves abordent les œuvres dans le cadre intime d’une salle de répétition et rencontrent les musiciens. L’occasion de comprendre leur préparation et de se familiariser avec les différentes étapes menant au concert. Une façon originale et didactique de découvrir la musique et l’orchestre. L’expérience d’une répétition vue de l’intérieur.

Concerts découverte Écouter

L’orchestre propose des concerts destinés au jeune public pour découvrir l’orchestre et son répertoire. Ces œuvres ludiques, sensibles ou poétiques ravissent les enfants et les initient à l’écoute de la musique classique. Un plaisir à partager en famille ou dans le cadre scolaire.

Retrouvez l’actualité des concerts Jeune Public sur : www.orchestredechambredeparis.com/ concertsjeunepublic

la saison Autrement /




Des parcours sur mesure Créer ensemble

C’est en devenant à leur tour acteurs d’un projet que les enfants découvrent à la fois le plaisir de faire de la musique et la richesse du travail en équipe. En partenariat étroit avec des établissements scolaires, l’orchestre conçoit des projets participatifs qui associent élèves, professeurs et musiciens dans la création de parcours éducatifs originaux. Une préparation de plusieurs mois amène les élèves jusqu’à une représentation publique. Une aventure musicale unique !

Réalisations

En résidence au collège Guillaume-Budé - Paris 19e Depuis septembre 2011, dans le cadre du programme L’Art pour grandir de la Mairie de Paris, l’orchestre développe un projet éducatif, culturel et social au collège Guillaume-Budé (19e) qui accueille des élèves éloignés des pratiques culturelles et musicales. Cette résidence réalisée sur plusieurs années permet aux collégiens de tisser des liens étroits avec les musiciens et de bénéficier d’un suivi musical approfondi grâce à la continuité et à la diversité des actions. Différents parcours éducatifs sont réalisés en étroite collaboration avec les professeurs du collège.

\ la saison Autrement

Découverte inédite des lieux, du fonctionnement de l’orchestre, contact direct avec les musiciens dans les classes pour préparer la venue des élèves à des répétitions et à des concerts… Parallèlement à cette première approche de l’orchestre, les collégiens participent à des ateliers pour aborder de manière sensible et concrète les œuvres, partager des expériences avec les musiciens. Cette préparation de plusieurs mois amène les élèves à une restitution de l’ensemble des ateliers. Trois années d’immersion dans l’univers musical pour les collégiens.


Parcours-découverte L’orchestre noue des relations privilégiées avec des écoles élémentaires, des collèges et des lycées dans le cadre de partenariats et des résidences. Il leur propose sur plusieurs mois des parcours de sensibilisation, construits autour de différentes actions. Les élèves assistent à des répétitions et à des séances éducatives où ils sont placés au cœur de l’orchestre. Les musiciens interviennent dans leur classe pour leur faire découvrir leur métier, leurs instruments et les œuvres musicales qu’ils entendront par la suite lors d’un concert. Sont également proposés des ateliers d’initiation où les élèves peuvent s’essayer à la pratique instrumentale pour sentir, toucher et produire des sons. Ces parcours s’achèvent par la venue des élèves aux concerts. L’occasion de découvrir le répertoire et le fonctionnement de l’orchestre.

Ces activités éducatives bénéficient du soutien : - de L’Art pour grandir (Ville de Paris) - des directions des affaires culturelles et scolaires de la Ville de Paris - de Crescendo, le club des entreprises partenaires de l’Orchestre de chambre de Paris - de l’Académie de Paris

Avec la participation : - du Centquatre - des mairies des 18e et 19e arrondissements de Paris - de la mairie d’Aubervilliers

Informations Émilie Tachdjian : 01 41 05 72 51 etachdjian@ocparis.com

la saison Autrement /




\


les Équipes /




Depuis sa création en 1978, l’Orchestre de chambre de Paris, avec ses 43 musiciens permanents, s’affirme comme l’orchestre de chambre de référence en France.

Orchestre de chambre de Paris La forme originale de ses concerts, ses lectures « chambristes » des œuvres, son travail de décloisonnement des répertoires et des lieux comme sa démarche citoyenne en direction de nouveaux publics lui confèrent une identité originale dans le paysage musical parisien.

64\ les Équipes


Pour conforter ce profil d’orchestre « autrement », l’orchestre a adopté en 2012 l’appellation « Orchestre de chambre de Paris ». Cette évolution affiche une identité claire tout en assurant son inscription dans le réseau des grandes formations de chambre internationales. Après plusieurs collaborations avec des artistes renommés tels que Jean-Pierre Wallez, Armin Jordan, Jean-Jacques Kantorow, John Nelson – directeur musical honoraire – ou encore Joseph Swensen, l’orchestre s’entoure d’une équipe artistique partageant son engagement et sa vision « chambriste » du répertoire. À sa tête, le chef et violoniste autrichien Thomas Zehetmair, chef principal et conseiller artistique, accompagné de Sir Roger Norrington, premier chef invité, et du hautboïste français François Leleux, artiste associé. L’orchestre poursuit sa complicité avec le chœur de chambre accentus et Laurence Equilbey, et met à l’honneur un nouveau compositeur associé, Philippe Manoury. L’Orchestre de chambre de Paris collabore aussi avec de grands interprètes : Christian Zacharias, Paul Lewis, Emmanuel Pahud, Stephen Kovacevich, Michel Portal, Fazil Say, Gautier Capuçon, Bertrand Chamayou, pour n’en citer que quelques-uns. L’orchestre propose des concerts au théâtre des Champs-Élysées, à la cathédrale Notre-Dame, à la Cité de la Musique, à la salle Pleyel ou encore au Théâtre du Châtelet et, dès 2015, à la Philharmonie de Paris. Au-delà de cette saison parisienne, il étend

En témoignent notamment les DVD de la Messe en si de Bach à la cathédrale Notre-Dame de Paris et de l’intégrale des concertos pour piano de Beethoven avec François-René Duchâble à l’Opéra royal de Versailles ; les CD de l’intégrale des symphonies de Beethoven dirigées par John Nelson, les concertos de Saint-Saëns avec Brigitte Engerer et Henri Demarquette, les concertos pour piano de Chopin avec Boris Berezovsky, Christus et Cantates chorales de Mendelssohn avec le chœur accentus et Laurence Equilbey et enfin, dernier paru, un enregistrement autour d’œuvres de Saint-Saëns et Fauré avec Thomas Zehetmair et Deborah Nemtanu. L’Orchestre de chambre de Paris est porteur d’une démarche citoyenne déclinée autour de quatre engagements : territoire, solidarité, insertion professionnelle, éducation au travers d’actions culturelles et de résidences dans les quartiers parisiens et de la métropole. La solidarité à l’égard des publics empêchés est aussi l’une de ses préoccupations, tant en France qu’au Moyen-Orient. Dernier objectif d’intervention : l’insertion professionnelle et la formation, qui se concrétisent notamment avec le développement de l’académie « Paris Play-Direct Academy » et à l’occasion d’un travail avec les étudiants des conservatoires. L’Orchestre de chambre de Paris reçoit les soutiens de la Ville de Paris, de la DRAC Île-de-France – ministère de la Culture et de la Communication et des mécènes de l’association Crescendo.

son rayonnement en France et à l’étranger : tournées en Europe, au Japon, en Amérique du Sud, en Russie ; participations à de grands festivals (Folles Journées, Festival de Saint-Denis, La Roque-d’Anthéron, etc.). Au cours des dix dernières années, l’Orchestre de chambre de Paris s’est distingué par plus d’une vingtaine d’enregistrements mettant en valeur les répertoires vocal, d’oratorio, d’orchestre de chambre et de musique d’aujourd’hui.

L’orchestre rend hommage à Pierre Duvauchelle, créateur de la marque Orchestre de chambre de Paris, et remercie Alexandre Tharaud pour la cession amiable de cette marque.

les Équipes /




les Artistes Thomas Zehetmair Chef principal et conseiller artistique Sir Roger Norrington Premier chef invité François Leleux Artiste associé Deborah Nemtanu Violon solo super soliste Philippe Manoury Compositeur associé Laurence Equilbey accentus Artistes associés

Violons

Altos

Flûtes

Philip Bride

Serge Soufflard

Marina Chamot-Leguay

premier violon solo

alto solo

flûte solo

Franck Della Valle

Sabine Bouthinon

Bernard Chapron

Michel Guyot

Bernard Calmel

second soliste

violons solos

Philippe Dussol

Pascale Blandeyrac

Joël Soultanian

Jean-Claude Bouveresse

NN

hautbois solo

Hubert Chachereau Philippe Coutelen

Hautbois Daniel Arrignon

Violoncelles

Michel Giboureau second soliste

Marc Duprez

Guillaume Paoletti

Sylvie Dusseau

violoncelle solo

Hélène Lequeux-Duchesne

Étienne Cardoze

Gérard Maître

Benoît Grenet

Richard Vieille

Mirana Tutuianu

Livia Stanese

clarinette solo

Howard Yang

Sarah Veilhan

Florent Pujuila second soliste

NN

Contrebasses Eckhard Rudolph contrebasse solo Fabian Dahlkvist Ricardo Delgado

66\ les Équipes

Clarinettes


Bassons Fany Maselli basson solo Henri Roman second soliste

Cors Daniel Catalanotti cor solo Gilles Bertocchi second soliste

Trompettes Jean-Michel Ricquebourg trompette solo honoraire NN

Timbales Nathalie Gantiez timbales solo

John Nelson Directeur musical honoraire

les Équipes /

67


Chef d’orchestre, violoniste et musicien chambriste renommé sur la scène internationale, Thomas Zehetmair est chef principal et conseiller artistique de l’Orchestre de chambre de Paris.

Comme violoniste, il se produit dans les salles européennes les plus prestigieuses : le Royal Festival Hall de Londres, le Konzerthaus de Vienne, les philharmonies de Munich et de Cologne. Par la suite, il entame une carrière de chef d’orchestre et dirige le Finnish Radio Symphony Orchestra d’Helsinki, le Konzerthausorchester Berlin, le Mozarteumorchester Salzburg, le Symphonieorchester du Bayerischer Rundfunk, le Hallé Orchestra Manchester et le Stavanger Symphony Orchestra. En 2002, il est nommé directeur musical du Northern Sinfonia en Angleterre et, depuis 2010, partenaire artistique du Saint Paul Chamber Orchestra aux États-Unis. Au cours de la saison 2013-2014, il concentre ses activités sur ses partenariats artistiques avec l’Orchestre de chambre de Paris, le Northern Sinfonia à Newcastle et le Saint Paul Chamber Orchestra et dirige, ponctuellement, le Mozarteumorchester Salzburg, l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, le Musikkollegium Winterthur, la Dresdner Philharmonie et le Philharmoniker Hamburg. Il se produit également lors d’une grande tournée avec le Zehetmair Quartett et lors de concerts en duo avec Ruth Killius, entre autres aux États-Unis. Ses enregistrements des œuvres majeures du répertoire pour violon ont obtenu de nombreuses récompenses, dont trois prix du magazine Gramophone et trois Diapasons d’or de l’année. Celui des concertos pour violon de Mozart avec l’Orchestre du xviie siècle sous la direction de Frans Brüggen est considéré comme une référence.

6\ les Équipes

Thomas Zehetmair

Chef principal et conseiller artistique En 2005, Thomas Zehetmair reçoit le German Record Critics’ Award pour la polyvalence de son travail artistique. Il a été fait docteur honoris causa par l’Académie de musique Franz-Liszt de Weimar et, en 2012, le même titre lui a été décerné par la Newcastle University.


Chef d’orchestre renommé sur la scène internationale, Sir Roger Norrington manifeste un intérêt tout particulier pour les interprétations d’époque.

Depuis près de cinquante ans, il collabore avec des orchestres sur le répertoire de musique baroque, classique et romantique. Avec l’ensemble des London Classical Players qu’il fonde dans les années 1980 et plus récemment avec l’Orchestre de la radio de Stuttgart ou la Camerata de Salzbourg, il encourage les musiciens à exprimer et à s’approprier les caractéristiques originales de cette musique. Il travaille ainsi sur le positionnement de l’orchestre, sa taille, le tempo, le phrasé, l’articulation et le son. Il se produit dans des salles renommées telles que le Royal Festival Hall de Londres, le Musikverein de Vienne, la Philharmonie de Berlin et le Carnegie Hall de New York. Il est régulièrement invité à diriger les plus grandes formations comme les orchestres philharmoniques de Berlin et de Vienne, le Leipzig Gewandhaus, le Concertgebouw, le London Philharmonic, le Philharmonia, l’Orchestre symphonique de Cincinnati et le Philadelphia.

Sir Roger Norrington Premier chef invité

Il est actuellement directeur musical de l’Orchestre de chambre de Zurich.

Il a été chef principal de l’Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart de 1988 à 2011. Avec cette formation, il a enregistré une remarquable série de disques consacrés à Mozart, Beethoven, Mendelssohn, Schumann, Brahms, Bruckner et Mahler, représentatifs de la façon dont les orchestres modernes peuvent s’approprier les caractéristiques de la musique ancienne.

les Équipes /

69


Reconnu comme le meilleur hautboïste de sa génération, François Leleux fait une carrière internationale, jouant avec les plus grands orchestres dans les salles et festivals prestigieux du monde entier. Il travaille avec des chefs d’orchestre comme Pierre Boulez, Mariss Jansons, Sir Colin Davis, Myung-Whun Chung et Daniel Harding. Depuis septembre 2012, il est artiste associé de l’Orchestre de chambre de Paris, avec lequel, parmi de nombreux projets, il se produit dans la première du Concertino pour violon et hautbois de Thierry Escaich. Il a été invité comme soliste par le WDR Sinfonieorchester Köln, le Budapest Festival Orchestra, le Netherlands Radio Chamber Orchestra, l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo et le Malmö Symfoniorkester. Il se produit de nouveau aux côtés du Tonkünstler Orchester, de la Camerata Salzburg, du Swedish Chamber Orchestra, du Scottish Chamber Orchestra et du Gävle Symfoniorkester en joué-dirigé. Francois Leleux se consacre également au joué-dirigé, dans des engagements avec le Swedish Radio Symphony Orchestra, le Sydney Symphony Orchestra, le Bamberger Symphoniker et l’Orchestre de chambre de Paris. Il s’intéresse tout particulièrement à la littérature contemporaine pour hautbois ; de grands compositeurs lui ont dédié des œuvres,

François Leleux

Artiste associé, hautboïste

tels Bacri, Pécou, Silvestrini, Tanguy, Escaich, Kantcheli et Jarrell. Il donne les premières écossaise et française du Concerto pour hautbois de MacMillan avec le Scottish Chamber Orchestra et l’Orchestre de chambre de Paris. François Leleux enregistre exclusivement chez Sony Classical. Son dernier CD, « Le Charme du hautbois », enregistré avec le Munich Chamber Orchestra, comprend des concertos de Cimarosa, Bellini, Marcello, Vivaldi, Gluck et Pasculli. www.francoisleleux.com

Compositeur, pédagogue, chercheur, animateur de la vie musicale, Philippe Manoury occupe une place exceptionnelle dans l’évolution de la musique de la fin du xxe et du début du xxie siècle.

Philippe Manoury Compositeur associé

7\ les Équipes


Née dans une famille passionnément musicienne, Deborah Nemtanu a quatre ans lorsqu’elle choisit le violon. Son parcours est synonyme de précocité dans la réussite et de diversité dans le talent.

Deborah Nemtanu

Après un prix obtenu à l’unanimité en 2001 au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de Gérard Poulet, son talent ne tarde pas à être reconnu à l’échelle internationale. En 2002, elle reçoit le quatrième prix assorti de deux prix spéciaux au Concours international Jacques-Thibaud, puis est sélectionnée dans le cadre du prestigieux Perlman Program aux États-Unis. En 2008, elle remporte le deuxième prix du Concours international Benjamin-Britten de Londres accompagnée par le Royal Philharmonic Orchestra. Récemment, elle a été acclamée dans le solo de Schéhérazade avec le prestigieux London Symphony Orchestra. Depuis 2005, elle est violon solo super soliste de l’Orchestre de chambre de Paris, nommée à l’unanimité. Curieuse, passionnée, Deborah Nemtanu va encore plus loin en dirigeant elle-même l’orchestre et en donnant ainsi au concert un véritable esprit chambriste. On a pu l’apprécier dans Les Quatre Saisons de Vivaldi et le Concerto pour violon no1 de Prokofiev au théâtre des Champs-Élysées.

Deborah Nemtanu joue sur un violon de Domenico Montagnana de 1740, généreusement prêté par Monceau Investissements Mobiliers, société du groupe Monceau Assurances.

Après avoir commencé la musique à l’âge de neuf ans, il compose très vite en autodidacte, puis étudie la composition au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Il se fait connaître du public avec la création de Cryptophonos au Festival de Metz en 1974. Après avoir donné des cours et des conférences sur la musique contemporaine dans différentes universités au Brésil, il est invité à l’Ircam en qualité de chercheur. Depuis, il participe, comme compositeur ou professeur, aux activités de l’Institut. Il y développe, en collaboration avec le mathématicien Miller Puckette, des recherches dans le domaine de l’interaction en temps réel entre les instruments acoustiques et les nouvelles technologies liées à l’informatique musicale. Philippe Manoury a été responsable de la pédagogie au sein de l’Ensemble intercontemporain, professeur de composition et de musique électronique au Conservatoire national de Lyon, compo-

siteur en résidence à l’Orchestre de Paris et à la Scène nationale d’Orléans. Entre 2004 et 2012, il enseigne la composition à l’université de Californie San Diego et, en 2013, au conservatoire de Strasbourg. En 2012, il est compositeur en résidence au Festival de Lucerne. Son œuvre couvre tous les genres : pièces solistes, musique électronique mixte, musique de chambre, œuvres pour chœur et pour grand orchestre, opéras dont La Nuit de Gutenberg, créé à l’Opéra national du Rhin de Strasbourg, pour lequel il a été nommé « Compositeur de l’année » aux Victoires de la musique classique 2012.

Violon solo super soliste

En 2013, paraît sous le label Mirare un CD consacré à la musique française autour de Saint-Saëns et Fauré qu’elle a enregistré avec l’orchestre et Thomas Zehetmair. Elle multiplie aussi, au fil des saisons et des festivals – comme ceux des Folles Journées de Nantes et Tokyo –, les rencontres musicales fécondes avec notamment Gautier et Renaud Capuçon, Stephen Kovacevich, François Leleux, Emmanuel Pahud ou encore Jian Wang.

les Équipes /

7


Chef d’orchestre, directrice musicale d’accentus et d’Insula orchestra, Laurence Equilbey, reconnue pour son exigence et son ouverture artistique, possède une place de choix parmi les chefs symphoniques, recherchés notamment pour leur expertise dans l’oratorio ou l’opéra. Parmi les réalisations importantes, citons Cenerentola de Rossini au Festival d’Aix-en-Provence, Medeamaterial de Pascal Dusapin au Festival Musica, Albert Herring de Britten, à l’Opéra de Rouen Haute-Normandie et à l’Opéra-Comique, Der Freischütz de Weber à l’Opéra de Toulon et La Flûte enchantée de Mozart à l’Opéra d’Avignon. En 2012-2013, elle a dirigé Sous apparence, une création chorégraphique de Marie-Agnès Gillot à l’Opéra de Paris et Ciboulette de Reynaldo Hahn à l’Opéra-Comique. En résidence à l’Opéra de Rouen Haute-Normandie, Laurence Equilbey dirige régulièrement son orchestre. Avec accentus à la Cité de la Musique à Paris, où elle poursuit son compagnonnage, elle dirige en 2010 le Brussels Philharmonic dans Le Paradis et la Péri de Schumann. Ses activités symphoniques la conduisent également à diriger les orchestres de Lyon, Nice, Picardie, Lille, Pays de la Loire, Bucarest, Varsovie, Café Zimmermann, Concerto Köln, Akademie für alte Musik Berlin et Insula orchestra avec lequel elle enregistre en 2014 le Requiem de Mozart (Naïve). Elle a été invitée en juillet 2012 au Festival de Salzbourg à diriger la Camerata Salzburg avec accentus dans la Messe en ut mineur de Mozart.

7\ les Équipes

Laurence Equilbey Chef d’orchestre

Laurence Equilbey est artiste associée à l’Orchestre de chambre de Paris. Elle est également artiste associée au Grand Théâtre de Provence et directrice artistique et pédagogique du département supérieur pour jeunes chanteurs du Conservatoire à rayonnement régional de Paris.


accentus est un chœur de chambre professionnel investi dans le répertoire a cappella, la création contemporaine, l’oratorio et l’opéra. Fondé par Laurence Equilbey, il se produit dans les plus grandes salles de concert et festivals français et internationaux. L’ensemble collabore avec les chefs et les orchestres les plus prestigieux (Pierre Boulez, Christoph Eschenbach, Orchestre de Paris, Ensemble intercontemporain, Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie, Concerto Köln, Akademie für Alte Musik Berlin, Insula orchestra). Il participe à des productions lyriques, tant dans des créations contemporaines (Perelà, l’homme de fumée de Pascal Dusapin à l’Opéra de Paris) que dans des ouvrages du répertoire (Le Barbier de Séville au Festival d’Aix-en-Provence). L’ensemble est un partenaire privilégié de la Cité de la Musique et de la salle Pleyel. Il poursuit sa résidence à l’Opéra de Rouen Haute-Normandie et est associé à l’Orchestre de chambre de Paris. Tous ses enregistrements discographiques (Naïve) sont largement récompensés par la presse musicale, notamment « Transcriptions » (Disque d’or) et « Haydn, Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix ». accentus a été consacré « Ensemble de l’année » par les Victoires de la musique classique en 2002, 2005 et 2008. Pieter-Jelle de Boer est chef associé principal d’accentus depuis la saison 2011-2012.

accentus

accentus bénéficie du soutien de la DRAC Île-de-France – ministère de la Culture et de la Communication, de la Ville de Paris, Région Île-de-France, et reçoit le soutien de la SACEM. accentus est en résidence à l’Opéra de Rouen Haute-Normandie. Les activités de diffusion et d’action culturelle d’accentus dans le département bénéficient du soutien du conseil général des Hauts-de-Seine.

les Équipes /

73


Discographie Dernière parution Fauré & Saint-Saëns

Œuvres pour violon et orchestre

Deborah Nemtanu, violon Orchestre de chambre de Paris Thomas Zehetmair, direction Camille Saint-Saëns Introduction et Rondo capriccioso en la mineur, opus  Gabriel Fauré Pelléas et Mélisande, suite opus  Prélude - Quasi adagio Fileuse - Andantino quasi allegretto Sicilienne - Allegretto molto moderato La Mort de Mélisande - Molto adagio Camille Saint-Saëns Concerto pour violon et orchestre n°1 en la majeur, opus  Romance pour violon n°1 et orchestre en do majeur, opus 4 Gabriel Fauré Berceuse, opus 6 3, Mirare

Felix Mendelssohn Christus Cantates Chorales Sandrine Piau, soprano Markus Butter, baryton Robert Getchell, ténor accentus Orchestre de chambre de Paris Laurence Equilbey, direction 2011, Naïve

Gabriel Fauré Requiem Cantique de Jean Racine Rolf Beck, direction Chiyuki Okamura, soprano David Wilson-Johnson, baryton Schleswig-Holstein Festival Chor Lübeck, chœur Orchestre de chambre de Paris 2011, Hänssler Classic

74\ les Équipes


l’Équipe administrative & technique Direction générale et administration Directeur général

Nicolas Droin

Chargée de productionbibliothécaire

Caroline Philippe

cphilippe@ocparis.com

ndroin@ocparis.com

Régisseur-bibliothécaire

Directrice administrative et financière

François-Henri Gourgues

Stéphanie Deporcq

Régisseur d’orchestre

sdeporcq@ocparis.com

Assistante de direction

Maud Mentec

mmentec@ocparis.com

Comptable

Martine Wintz

fhgourgues@ocparis.com

Maximilian Scheuer mscheuer@ocparis.com

Service des publics Directeur de la communication et du développement

Gilles Pillet

mwintz@ocparis.com

gpillet@ocparis.com

Production

Chargée de communication et des actions éducatives

Administratrice artistique

Lila Forcade

lforcade@ocparis.com

Chargée de mission développement public et marketing

Agathe Ramonnet

aramonnet@ocparis.com

Chargée de l’action culturelle et du mécénat

Amélie Eblé

aeble@ocparis.com

Chargée des relations publiques et de communication online

Anne-Élise Grosbois

aegrosbois@ocparis.com

Relations presse

Valérie Weill 01.47.63.26.08 / 06.85.22.74.66 valerie.weill@imagemusique.com

Émilie Tachdjian

etachdjian@ocparis.com

Directeur de production

Alexander Morel

amorel@ocparis.com

le Conseil d’administration Membres de droit

Membres nommés

La Ville de Paris

La Ministre de la Culture et de la Communication

Président du conseil d’administration

Mme Aurélie Filippetti

M. Jean-Pierre Aubert

M. Francois Brouat M. Noël Corbin Mme Rima Abdul-Malak

Le Préfet de la région Île-de-France/Préfet de Paris

Vice-président

M. Jean Daubigny Le Maire de Paris

M. Bertrand Delanoë L’Adjoint au Maire de Paris chargé de la Culture

M. Bruno Julliard

M. Mario Colaiacovo Trésorier

M. Jean-Paul Escande M. Michel Dalberto M. Alain Louvier Mme Hélène Ploix M. Jacques Renard Mme Brigitte Taittinger

Direction régionale des Affaires culturelles Ministère de la Culture Mme Muriel Genthon M. Hervé Corriges M. Didier Cormier

les Équipes /




L’association Crescendo réunit depuis près de 15 ans, dans un esprit de mécénat collectif, des entreprises partenaires soucieuses d’apporter leurs concours au projet artistique et citoyen de l’Orchestre de chambre de Paris.

« Notre engagement aux côtés de l’Orchestre de chambre de Paris est pluriel. Nous sommes partenaires du club d’entreprises Crescendo et nous contribuons avec d’autres, sous la bannière du mécénat collectif, à la réalisation de projets artistiques ou d’utilité sociale. Cette contribution d’intérêt général valorise l’image de notre entreprise et nous permet une mise en réseau avec d’autres acteurs de secteurs voisins. »

Remerciements à nos partenaires : - Groupe Monceau assurances - Bayer en France - BDA - EBI SA Groupe Eco Bank - Salans - Fil d’art productions, Groupe Numi-technologies - Vatelot-Rampal SA - Jean-François Raffin, archetier expert

\ les Équipes

Anne-Cécile Martinot (Groupe Monceau assurances) Présidente de l’association Crescendo

Contacts : Nicolas Droin Directeur général Gilles Pillet Directeur de la communication et du développement gpillet@ocparis.com 01 41 05 72 50 Amélie Eblé Chargée de l’action culturelle et du mécénat aeble@ocparis.com 01 41 05 72 46


Mécénat d’entreprises et partenariats privés Les ressources issues du mécénat et de la philanthropie sont un enjeu vital qui permet à l’Orchestre de chambre de Paris de concrétiser son développement. Les réalisations artistiques comme les tournées à l’étranger, les enregistrements, les concerts exceptionnels, les actions d’utilité sociale ou encore les programmes éducatifs sont largement dépendants de fonds et de partenariats privés. L’Orchestre de chambre de Paris propose différentes modalités de partenariats et de philanthropie qui s’adressent à des entreprises, des acteurs de la responsabilité sociale de l’entreprise, des fondations et des personnes privées. Ces relations innovantes prennent la forme de projets culturels originaux, souvent co-construits, ou de soutiens institutionnels de durées variables. Différents seuils d’engagements et un club d’entreprises permettent à chacun d’être associés de manière adaptée à des partenariats enrichissants au service de projets artistiques et d’utilité sociale uniques… Chaque partenariat fait l’objet d’une convention de mécénat offrant notamment des contreparties et la délivrance d’un reçu fiscal dans le cadre du dispositif relatif au mécénat. Celui-ci ouvre droit à une réduction d’impôt sur les sociétés égale à 60 % des montants engagés, dans la limite de 5/000 du chiffre d’affaires total hors taxe de l’entreprise. Recevez notre brochure mécénat et partenariats privés sur simple demande au 01 41 05 72 50 ou consultez-la en ligne sur : www.orchestredechambredeparis.com

Demandez la plaquette partenariat

les Équipes /

77


\


infos Pratiques /




les Tarifs et les Offres Particuliers, jeunes et relais de groupes, découvrez les tarifs et les offres faites pour vous !

\ infos Pratiques


comment Réserver ? Par Internet  www.orchestredechambredeparis.com rubrique billetterie

Par téléphone  Du lundi au vendredi de 14 h à 18 h au 0 800 42 67 57 (n° Vert gratuit) Les réservations par téléphone peuvent être réglées : -p  ar carte bancaire au moment de votre appel (Visa ou Eurocard-Mastercard uniquement) -p  ar chèque à l’ordre de « Orchestre de chambre de Paris » adressé au Service Billetterie.

Par correspondance  Sur papier libre accompagné de votre règlement à Orchestre de chambre de Paris, Service Billetterie, 218 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

Par courriel  rp@ocparis.com

Auprès des salles de concert Théâtre des Champs-Élysées Au guichet du lundi au samedi de 12 h à 19 h, par téléphone au 01 49 52 50 50 et sur Internet : www.theatrechampselysees.fr Cité de la Musique Au guichet du mardi au samedi de 12 h à 18 h, le dimanche de 11h à 19 h, par téléphone au 01 44 84 44 84 et sur Internet : www.citedelamusique.fr Théâtre du Châtelet Au guichet du lundi au samedi de 11h à 19 h, par téléphone au 01 40 28 28 40 et sur Internet : www.chatelet-theatre.com Théâtre 13 Au guichet du lundi au vendredi de 13 h 30 à 18 h 30, par téléphone au 01 45 88 62 22 et sur Internet : www.theatre13.com

Opéra national de Paris / Palais Garnier Au guichet du lundi au samedi de 11h 30 à 18 h 30 par téléphone au 08 92 89 90 90 (0,34 € la minute) et sur internet : www.operadeparis.fr Centquatre Au guichet côté Curial du mardi au samedi de 11h à 20 h, le dimanche de 11h à 19 h, par téléphone au 01 53 35 50 00 et sur Internet : www.104.fr Festival de Saint-Denis Par téléphone au 01 48 13 06 07 et par e-mail : reservations@festival-saint-denis.com Attention, certains concerts sont en vente uniquement auprès des salles partenaires (mention indiquée sur les pages des concerts concernés par un numéro de réservation).

Autres billetteries en ligne www.fnac.fr www.billetreduc.com www.concertclassic.com Facilités de règlement  Pour toute commande supérieure à 500 €, vous pouvez bénéficier d’un paiement échelonné. Personnes à mobilité réduite, malvoyantes ou malentendantes  Nous sommes à votre disposition pour vous proposer un placement adapté au 0 800 42 67 57 (n° Vert gratuit, du lundi au vendredi, de 14 h à 18 h). Notre conseil Nous vous recommandons de vérifier la conformité des informations contenues sur vos billets. Aucune réclamation ne sera admise le jour du concert. En cas de non-réception des billets, contactez-nous par téléphone avant la date du concert. Les billets émis ne sont pas remboursés, excepté en cas d’annulation du concert.

infos Pratiques /




Tarifs Salles / concerts

cat. 1

cat. 2

cat. 4

cat. 5

Tarif dernière minute

tarif tarif réduit* plein

tarif tarif réduit* plein

tarif tarif réduit* plein

tarif réduit*

en vente uniquement sur place, 1h avant le concert

30 €

30 €

24 € 17 €

14 €

10 €

8 €

5 €

20 € 18 €

12 €

10 €

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Tarifs A

tarif plein

Théâtre des Champs-Élysées

55 € 40 €

42 €

Cathédrale Notre-Dame de Paris

50 €

32 €

Théâtre 13

16 €

12 €

-

Salle Cortot

15 €

9 €

Centquatre

22 € 15 €

Concert des 27 et 28 septembre 2013

cat. 3

tarif tarif réduit* plein

Tarifs B Théâtre des Champs-Élysées Concert du 17 septembre 2013

Théâtre des Champs-Élysées Concert du 10 juin 2014

75 €

64 €

55 €

47 €

40 €

34 €

28 €

24 € 10 €

-

5 €

95 €

81 €

74 €

63 €

55 €

47 €

30 €

25 € 10 €

-

5 €

*Conditions tarifs réduits : sur présentation d’un justificatif pour les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RSA (justificatif de moins de trois mois), les personnes à mobilité réduite, personnes malvoyantes ou malentendantes.

\ infos Pratiques


la Carte Orchestre de chambre de Paris Particuliers, jeunes et relais de groupes : souscrivez l’abonnement qui vous correspond et nous vous délivrons la Carte Orchestre de chambre de Paris. Avec la Carte Orchestre de chambre de Paris, vous bénéficiez d’avantages exclusifs tout au long de la saison :  es tarifs réduits pour les concerts « Tarifs B » d (voir grille tarifs pleins et réduits, p. 82)  0 % de réduction pour les concerts à la Cité de la 2 Musique (réservation auprès de la Cité de la Musique) la place de votre 6e concert souscrit offerte (hors concerts « Tarifs B ») la réception à votre domicile des programmes de salle de vos concerts au théâtre des Champs-Élysées et à la cathédrale Notre-Dame de Paris la réception à votre domicile du « Bulletin » (parution et avantages partenaires exclusivement destinés aux détenteurs de la Carte Orchestre de chambre de Paris)  es invitations régulières aux répétitions publiques d de l’orchestre  es invitations et tarifs réduits mensuels chez nos d partenaires culturels (théâtre du Rond-Point, Théâtre du Châtelet, Orchestre de Radio-France, musée du quai Branly…)  es invitations à des rencontres privilégiées avec d les musiciens (dîners, interviews, concerts à domicile…) la possibilité d’échanger vos billets sur un concert dans la saison

infos Pratiques /




l’Abonnement Réservez en priorité dès le mois d’avril et bénéficiez des avantages de la Carte Orchestre de chambre de Paris. En souscrivant simultanément à 4 concerts minimum « Tarifs A », vous économisez jusqu’à 50 %, soit jusqu’à 92 € en 1re catégorie. Parrainez un nouvel abonné à l’Orchestre de chambre de Paris et nous vous offrons deux invitations pour le concert de votre choix à la salle Cortot. Il suffit à votre ami de mentionner votre nom dans son formulaire d’abonnement.

Tarifs abonnement Comment souscrire ? - en retournant le formulaire d’abonnement (p.87) également téléchargeable sur le site www.orchestredechambredeparis.com - à nos bureaux, uniquement sur rendez-vous, du lundi au vendredi de 14 h à 18 h

SALLES TARIFS A

CAT. 1

CAT. 2

CAT. 3

CAT. 4

CAT. 5

Théâtre des Champs-Élysées

32 €

24 €

17 €

12 €

7€

Cathédrale Notre-Dame de Paris

32 €

18 €

10 €

-

-

Théâtre 

12 €

-

-

-

-

Salle Cortot

6€

-

-

-

-

Centquatre

15 €

Concert des  et  septembre 

\ infos Pratiques


l’Abonnement et les tarifs jeunes L’Abonnement jeune, c’est 3 places pour 15 €, que vous pouvez utiliser : - en assistant vous-même à 3 concerts (concerts « Tarifs A ») - en invitant deux de vos amis (ayant jusqu’à 30 ans inclus) à un concert (concerts « Tarifs A »)

Comment souscrire ? - sur le site www.orchestredechambredeparis.com - en retournant le formulaire d’abonnement (p. 87) également téléchargeable sur www.orchestredechambredeparis.com

Valable jusqu’à 30 ans inclus, l’Abonnement jeune vous permet de réserver au coup par coup tout au long de la saison et de bénéficier des avantages de la Carte Orchestre de chambre de Paris (voir p. 83). Nous vous octroyons les meilleures places disponibles au moment de votre réservation (sur présentation d’un justificatif d’âge).

Le tarif jeune, jusqu’à 30 ans inclus. L’Orchestre de chambre de Paris propose un tarif exclusif à 10 € pour tous les concerts «Tarifs A ». Vous bénéficiez des meilleures places disponibles au moment de votre réservation. Vous économisez ainsi jusqu’à 80 % en 1re catégorie.

Réservations au 0 800 42 67 57 (n° Vert gratuit, du lundi au vendredi de 14 h à 18 h) et sur rp@ocparis.com, sur présentation d’un justificatif.

Pour les concerts « Tarifs B », vous bénéficiez du tarif réduit (voir tableau p. 82).

Les élèves des établissements scolaires, les enfants des centres de loisirs ou de structures pédagogiques et leurs accompagnateurs bénéficient d’un tarif privilégié à 5€ pour leurs sorties en groupe. Offre valable sur les concerts « Tarifs A ».

Réservations au 0 800 42 67 57 (n° Vert gratuit, du lundi au vendredi, de 14 h à 18 h) et sur rp@ocparis.com

infos Pratiques /




l’Abonnement relais Destiné aux groupes d’au moins 10 personnes Associations, groupes d’amis, comités d’entreprise…, l’Abonnement relais permet d’économiser dès le 1er concert choisi « Tarifs A » : - jusqu’à 50 % si vous payez avant le 15 septembre 2013 (ou 6 mois avant le concert) - jusqu’à 20 % si vous payez après le 15 septembre 2013.

Réservez l’Abonnement relais - en retournant le formulaire d’abonnement (p. 87) également téléchargeable sur le site www.orchestredechambredeparis.com - à nos bureaux, sur rendez-vous, du lundi au vendredi de 14 h à 18 h

Les relais d’un groupe d’au moins 10 personnes qui centralisent les réservations bénéficient des avantages de la Carte Orchestre de chambre de Paris tout au long de la saison (voir p. 83).

Salles

cat. 1

cat. 2

cat. 3

cat. 4

cat. 5

paiement avant le 15/09/2013

paiement après le 15/09/2013

paiement avant le 15/09/2013

paiement après le 15/09/2013

paiement avant le 15/09/2013

paiement après le 15/09/2013

paiement avant le 15/09/2013

paiement après le 15/09/2013

paiement avant le 15/09/2013

paiement après le 15/09/2013

Théâtre des Champs-Élysées

32 €

40 €

24 €

30 €

17 €

24 €

12 €

14 €

7 €

8 €

Cathédrale Notre-Dame de Paris

28 €

32 €

18 €

18 €

10 €

10 €

-

-

-

-

Théâtre 13

12 €

12 €

-

-

-

-

-

-

-

-

Salle Cortot

6 €

9 €

-

-

-

-

-

-

-

-

Centquatre

15 €

Tarifs A

Concert des 27 et 28 septembre 2013

\ infos Pratiques


formulaire Abonnement Bulletin à compléter et à retourner accompagné de votre règlement à : Orchestre de chambre de Paris - Service Billetterie 218 avenue Jean Jaurès – 75019 Paris Coordonnées Prénom(s) et nom(s) : Adresse : CP / Ville : E-mail  : @ Téléphone fixe : Téléphone portable : Nombre d’Abonnement(s) : Nombre d’Abonnement(s) jeunes : Nombre d’Abonnement(s) relais : Date de naissance (facultatif) : … / … / … Compositeur ou répertoire préféré : Souhaitez-vous recevoir la newsletter mensuelle de l’Orchestre de chambre de Paris  ? Oui

Non

Si vous êtes parrainé par un autre abonné, merci d’indiquer son nom : Attention : pour tout Abonnement jeune, merci de fournir un justificatif d’âge avec votre formulaire. Date : Signature :

Modes de règlement - par chèque à l’ordre de « Orchestre de chambre de Paris » - par carte bancaire (Visa ou Eurocard-Mastercard) en téléphonant au 0 800 42 67 57 (du lundi au vendredi de 14 h à 18 h).

infos Pratiques /




formulaire de Réservation DATES ET LIEUX DES CONCERTS « TARIFS A »

CATÉGORIE

PRIX DE LA PLACE

NBRE DE PLACES

TOTAL

CATÉGORIE

PRIX DE LA PLACE

NBRE DE PLACES

TOTAL

Théâtre des Champs-Élysées 24/09/2013 16/10/2013 22/10/2013 12/11/2013 14/01/2014 21/01/2014 12/02/2014 25/02/2014 19/03/2014 26/04/2014 03/06/2014

Cathédrale Notre-Dame de Paris 22/05/2014 23/05/2014

Théâtre 13 09/12/2013 16/03/2014 07/04/2014

Salle Cortot 05/10/2013 19/10/2013 09/11/2013 18/01/2014 01/02/2014 15/02/2014 22/03/2014 10/05/2014

Centquatre 27/09/2013 28/09/2013

DATES ET LIEU DES CONCERTS « TARIFS B »

Théâtre des Champs-Élysées 17/09/2013 10/06/2014

MONTANT TOTAL

\ infos Pratiques


offrez la musique !

Anniversaires, fêtes ou simple plaisir d’offrir, quelle que soit l’occasion, pensez à la Carte cadeau ! La Carte cadeau de l’Orchestre de chambre de Paris, c’est une façon élégante, pratique et originale de faire plaisir et de découvrir nos concerts. D’une valeur de 30, 50 ou 100 €, la Carte cadeau est valable 1 an à partir de la date d’achat, sur l’ensemble de la programmation. Livrée dans un étui et de votre part, elle permet à vos proches d’acquérir des places ou un abonnement.

Plus d’informations sur :

www.orchestredechambredeparis.com ou par téléphone au n° Vert 0 800 42 67 57


bon de Commande Carte cadeau Bénéficiaire de la Carte Prénom(s) et nom(s) : Adresse : CP / Ville : E-mail : Téléphone fixe :

@ Téléphone portable :

De la part de (affiché sur la pochette) Prénom(s) et nom(s) : Adresse : CP / Ville : E-mail : Téléphone fixe :

@ Téléphone portable :

Date : Signature :

Montant de la Carte cadeau :  30 €

 50 €

 100 €

Envoi de la Carte cadeau (entourez votre choix) : à l’adresse du bénéficiaire OU à votre adresse ?

Modes de règlement - par chèque à l’ordre de « Orchestre de chambre de Paris » - par carte bancaire (Visa ou Eurocard-Mastercard) en téléphonant au 0 800 42 67 57 (du lundi au vendredi de 14 h à 18 h). Bulletin à compléter et à retourner accompagné de votre règlement à : Orchestre de chambre de Paris - Service Billetterie 218 avenue Jean Jaurès - 75019 Paris

9\ infos Pratiques


lieux de Concert Théâtre des Champs-Élysées

Cité de la Musique

15, avenue Montaigne 75008 Paris www.theatrechampselysees.fr

221, avenue Jean-Jaurès 75019 Paris www.citedelamusique.fr

Métros : Alma-Marceau (ligne 9) ou Franklin Roosevelt (ligne 1) Stations Vélib’ : avenue Montaigne, avenue Marceau, avenue George V

Métro : Porte de Pantin (ligne 5) Stations Vélib’ : Café de la Musique, Conservatoire de Paris, Porte de Pantin

Cathédrale Notre -Dame de Paris * Place du Parvis-Notre-Dame 75004 Paris www.notredamedeparis.fr Métros : Cité ou Saint-Michel (ligne 4), Hôtel de Ville (lignes 1, 11) - RER Saint-Michel – Notre-Dame (lignes B, C) Stations Vélib’ : rue d’Arcole, place Louis Lépine, place de l’Hôtel de Ville, rue Dante

Salle Cortot

Le Centquatre 104, rue d’Aubervilliers ou 5, rue Curial 75019 Paris www.104.fr Métro : Stalingrad (lignes 2, 5, 7) Stations Vélib’ : rue d’Aubervilliers, rue Curial, rue Riquet, avenue de Flandre

Opéra national de Paris, Palais Garnier

78, rue Cardinet 75017 Paris www.ecolenormalecortot.com

Angle rues Scribe et Auber 75009 Paris www.operadeparis.fr

Métro : Malesherbes (ligne 3) Stations Vélib’ : rue de Tocqueville, rue Jouffroy d’Abbans

Métro : Opéra (lignes 3, 7 et 8)

Théâtre 13 / Jardin 103 A, boulevard Auguste-Blanqui 75013 Paris www.theatre13.com Métro : Glacière (ligne 6) Stations Vélib’ : passage Victor-Marchand, rue Ferrus, rue Boussingault

Théâtre 13 / Seine 30, rue du Chevaleret 75013 Paris www.theatre13.com

Festival de Saint-Denis / Basilique-Cathédrale * 6, place de la Légion-d’Honneur 93200 Saint-Denis www.festival-saint-denis.com Métro : Saint-Denis Basilique (ligne 13) * Nous attirons votre attention sur le fait que les cathédrales sont des lieux de culte. Nous ne pouvons y garantir la même acoustique et la même visibilité que dans une salle de concert.

Métro : Bibliothèque F. Mitterrand (ligne 14)

Théâtre du Châtelet 1, place du Châtelet 75001 Paris www.chatelet-theatre.com Métro : Châtelet (lignes 1, 4, 7, 11, 14) Stations Vélib’ : rue Saint-Denis, place de l’Hôtel de Ville, rue du Pont-Neuf

infos Pratiques /

9


calendrier Saison 2013-2014 Juillet 2013 Lundi 29 juillet 2013, 21h

La Roque-d’Anthéron Mozart Thomas Zehetmair / Pierre-Laurent Aimard

Septembre 2013 Dimanche 8 septembre 2013, 16 h Parc floral de Paris Kreisler / Paganini / Rossini / Bizet Jean-Jacques Kantorow / Laurent Korcia

Mardi 17 septembre 2013, 20 h

Théâtre des Champs-Élysées Lully / Haendel / Rameau Sir Roger Norrington /Andreas Scholl

Mardi 24 septembre 2013, 20 h Théâtre des Champs-Élysées Fauré / Mozart / Beethoven Thomas Zehetmair / Paul Lewis

Vendredi 27 et samedi 28 septembre 2013, 20 h 30 Le Centquatre Festival Temps d’Images

Octobre 2013

Janvier 2014 Mardi 22 octobre 2013, 20 h

Théâtre des Champs-Élysées Mozart / Dutilleux / Beethoven Douglas Boyd / Andreï Korobeïnikov

Novembre 2013 Samedi 9 novembre 2013, 17 h 30

Mardi 12 novembre 2013, 20 h

Mardi 21 janvier 2014, 20 h

Théâtre des Champs-Élysées Ravel / Debussy / Beethoven Thomas Zehetmair

Théâtre du Châtelet Weill / Eisler / Stravinski Lawrence Foster / Ute Lemper

Samedi 30 novembre 2013, 20 h

Cité de la Musique Schubert / Beethoven Thomas Zehetmair / Andreea Soare / Toby Spence / Alain Buet / accentus

Décembre 2013 Du 7 au 31 décembre 2013

Mercredi 16 octobre 2013, 20 h

Lundi 9 décembre 2013, 19 h 30

\ infos Pratiques

Théâtre des Champs-Élysées Méhul / Beethoven John Nelson / Stephen Kovacevich / Omo Bello / Marcial Di Fonzo Bo

Dimanche 24 novembre 2013, 20 h

Salle Cortot Cuivres et ors du Rhin

Salle Cortot Brahms / Ravel

Samedi 18 janvier 2014, 17 h 30 Salle Cortot Haydn / Roussel / Schumann / Tanguy / Beethoven

Samedi 5 octobre 2013, 17 h 30

Samedi 19 octobre 2013, 17 h 30

Théâtre des Champs-Élysées Wagner / Hersant / Fauré / Saint-Saëns Thomas Zehetmair / Emmanuel Pahud

Salle Cortot Reyer / Schubert

Opéra national de Paris, Palais Garnier Mozart, Le Parc Angelin Preljocaj / Koen Kessels

Théâtre des Champs-Élysées Bach / Haydn / Mozart François Leleux / Nathalie Stutzmann

Mardi 14 janvier 2014, 20 h

Théâtre 13 / Jardin Boccherini / Manoury / Dvorák

Dimanche 26 janvier 2014, 11h

Théâtre des Champs-Élysées Mozart Alexandre Bloch / Michel Portal / Deborah Nemtanu

Février 2014 Samedi 1er février 2014, 17 h 30

Salle Cortot Damase / Mendelssohn / Reinecke

Mercredi 12 février 2014, 20 h Théâtre des Champs-Élysées Schumann / Saint-Saëns / Bach - Busoni Roger Norrington / Fazil Say

Samedi 15 février 2014, 17 h 30 Salle Cortot Milhaud / Schönberg

Mardi 25 février 2014, 20 h

Théâtre des Champs-Élysées Schumann / Manoury Thomas Zehetmair / Deborah Nemtanu / Florent Pujuila


Mars 2014 Mardi 4 mars 2014, 19 h 30

Symphonic Hall, Auditorio Nacional, Madrid Ravel / Tchaïkovski / Fauré / Bizet Thomas Zehetmair / Gautier Capuçon

Dimanche 16 mars 2014, 15 h 30

Théâtre 13 / Jardin Les Concerts Salade - Blues au 13

Mercredi 19 mars 2014, 20 h

Mai 2014 Mardi 6 mai 2014, 20 h

Cité de la Musique Saint-Saëns / David Laurence Equilbey / Bertrand Chamayou / Sébastien Droy /JeanMarie Winling / accentus

Samedi 10 mai 2014, 17 h 30 Salle Cortot Les Concerts Salade

Théâtre des Champs-Élysées Chausson / Schumann Joseph Swensen / Ann Hallenberg

Du 12 au 16 mai 2014

Samedi 22 mars 2014, 17 h 30

Jeudi 22 et vendredi 23 mai 2014, 20 h

Salle Cortot Mozart / Glazounov

Avril 2014 Du 1er au 12 avril 2014 Théâtre du Châtelet Sondheim Into the Woods

Centquatre Alasdair Malloy

Juin 2014 Mardi 3 juin 2014, 20 h

Théâtre des Champs-Élysées Haydn / Mozart / Beethoven Christian Zacharias

Mardi 10 juin 2014, 20 h

Théâtre des Champs-Élysées Rossini Roger Norrington / Marie-Nicole Lemieux / Omo Bello / Lorenzo Regazzo / Antonino Siragusa / Sophie van de Woestyne / Nicolas Certenais / Nigel Smith / Ensemble Aedes

Mardi 24 juin 2014, 20 h

Basilique-Cathédrale de Saint-Denis Rossini Ottavio Dantone / accentus

Cathédrale Notre-Dame de Paris Mozart Sir Roger Norrington / Christina Landshamer / Jennifer Larmore / Pascal Charbonneau / Peter Harvey / Maitrise Notre-Dame de Paris / Lionel Sow

Lundi 7 avril 2014, 19 h 30

Théâtre 13 / Seine Vivaldi / Couperin / Bach / Telemann / Leclair / C. P. E. Bach

Samedi 26 avril 2014, 20 h

Théâtre des Champs-Élysées Manoury / Strauss / Schumann Thomas Zehetmair / Philippe Manoury / François Leleux

infos Pratiques /




91.7 FM

Tous les concerts disponibles pendant un mois sur francemusique.fr

\ infos Pratiques

© Christophe Abramowitz/RF

CE MONDE A BESOIN DE MUSIQUE


Orchestre de chambre de Paris 218 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris N° Vert : 0 800 42 67 57 Du lundi au vendredi de 14 h à 18 h www.orchestredechambredeparis.com

Licence d’entrepreneur de spectacles :

2-1041495 Programmes et informations donnés sous réserve d’erreurs typographiques ou de modifications. Ne pas jeter sur la voie publique. Dépôt légal : ISSN : 1769-0498 Achevé d’imprimer en mars 2013

Réalisation et coordination Orchestre de chambre de Paris Service communication Émilie Tachdjian, Gilles Pillet

Conception graphique Agence Mixte

Textes

Stéphane Friederich, Gilles Pillet, Émilie Tachdjian, Amélie Eblé, Agathe Ramonnet

Relecture

Christophe Parant

Photos

Tous droits réservés. Photos Orchestre de chambre de Paris : Jean-Baptiste Millot, Estelle Poulalion, Shootin’ Party

Remerciements

Centquatre, Les jardins d’Eole (XVIIIe)

Photogravure et impression Imprimerie Chartrez RCS Arras 631 920 286

infos Pratiques /




LA CULTURE DÉBORDE, TÉLÉRAMA AUSSI Le monde bouge. Pour vous, Télérama explose chaque semaine, de curiosités et d’envies nouvelles.

Plus de débordements sur telerama.fr

\ infos Pratiques

Chaque mercredi chez votre marchand de journaux

Vollmond : ensemble Tanztheater Wuppertal Pina Bausch - © Laurent Philippe -

MUSIQUES


Brochure OCP 13/14  

Brochure 2013/14 Orchestre de chambre de Paris

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you