Page 1

Date: 24.10.2013

L'Agefi 1002 Lausanne 021/ 331 41 41 www.agefi.com

Genre de média: Médias imprimés Type de média: Magazines populaires Tirage: 10'000 Parution: 5x/semaine

N° de thème: 375.32 N° d'abonnement: 1089048 Page: 7 Surface: 37'445 mm²

Le style entrepreneurial a succès CHRISTIAN CONSTANTIN. L'homme d'affaires valaisan

intervenait mardi soir à Fribourg dans le cadre d'une conférence. INTERVIEW: Oui, car tout est toujours une afYOANN SCHENKER faire d'hommes. Que ce soit sur La Haute Ecole de Gestion (REG) un terrain ou sur un chantier, il

de Fribourg organisait mardi soir faut être capable de comprendre une conférence consacrée à l'en- comment fonctionnent les pertreprenariat. Trois orateurs de re- sonnes pour les gérer. Le fait de nom: Thomas Minder, André LU- diriger un club de foot est une ex-

thi et Christian Constantin, sont venus partager leur vision et leur expérience du management devant un auditoire de 400 personnes. Le président du FC Sion, et par ailleurs propriétaire de son propre bureau d'architecture, est revenu sur son parcours d'entrepreneur à succès. Connu pour son

périence très enrichissante pour la gestion humaine. Les footbal leurs sont des gens particuliers qui CHRISTIAN CONSTANTIN.

possèdent pour la plupart un égo surdimensionné. Ils arrivent très jeunes dans le métier et gagnent vite beaucoup d'argent Ils ne sont pas encore assez matures pour gérer cette nouvelle situation. Il faut ainsi apprendre à les manager. Par exemple, on ne peut pas parler à un footballeur en lui donnant des

franc-parler, Christian Constantin a également évoqué l'importance de la gestion humaine dans la réussite entrepreneuriale. Dans ordres, il faut savoir sans cesse nécet entretien, l'homme d'affaires gocier avec lui. La gestion des valaisan, qui n'a jamais suivi de hommes dans le foot est en réalité formation académique, donne no- difficile car tous les défauts de tamment son point de vue sur les l'être humain sont cumulés et amcursus universitaires. Cette voie plifiés. Dans l'architecture et la aurait malheureusement ten- construction, bien entendu c'est dance à formater les futurs entre- différent, les gens sont plus rai-

Un manager se construit avec l'expérience. Il n'existe pas d'écoles de l'entreprenariat . Mais une vie de d'entrepreneur.

Le problème, c'est qu'un bon en-

trepreneur ne peut pas être formaté. Et le risque des formations dans les hautes écoles c'est qu'elles sont justement dispensées par

des professeurs qui ont déjà été formatés auparavant. Il ne faut pas croire qu'en sortant de l'université on devient un manager. Non, cela se construit avec l'expérience. La culture générale et les connaissances sont bien entendu des outils primordiaux, or

preneurs. Pour lui, un manager se sonnables et matures, mais les exil n'y a pas d'écoles de l'entrepreconstruit avec l'expérience. Il périences que je vis au sein du FC neuriat, il y a une vie d'entrepren'existe ainsi pas d'écoles de l'en- Sion me sont très précieuses. neur. Les grands dirigeants de detreprenariat «mais une vie de d'en-

trepreneur>. Christian Constan- Vous vous êtes lancé dans

main seront d'ailleurs ceux qui

tin revient également sur la

l'entreprenariat à 23 ans sans compétitivité de son canton et la avoir suivi de formation dans Lex Weber. Une loi qu'il fustige une haute école. Les cursus

ont su sortir des chemins formatés. Je déplore également qu'avec le temps, certaines valeurs entre-

et dont les conséquences sur l'emploi sont déjà bien réelles.

preneuriales ont disparu. Mon

Lors de votre intervention vous avez expliqué, que contrairement à ce que l'on peut penser, il existe des convergences entre la gestion d'un club du foot et celle d'un bureau

d'architecture...

académiques sont-ils toutefois important si l'on désire devenir un manager à succès?

Lorsque j'ai débuté ma carrière, l'apprentissage était davantage respecté qu'aujourd'hui. Le pourcentage des gens formés à l'université était d'ailleurs très faible.

Observation des médias Analyse des médias Gestion de l'information Services linguistiques

père, qui est d'ailleurs toujours en activité à 82 ans, n'a par exemple

jamais mis quelqu'un à la porte par soucis de dignité. Sur le plan plus politique, la procédure de consultation de la Lex Weber vient de se terminer. Les opposants

ARGUS der Presse AG Rüdigerstrasse 15, case postale, 8027 Zurich Tél. 044 388 82 00, Fax 044 388 82 01 www.argus.ch

Réf. Argus: 51613501 Coupure Page: 1/2


Date: 24.10.2013

L'Agefi 1002 Lausanne 021/ 331 41 41 www.agefi.com

Genre de média: Médias imprimés Type de média: Magazines populaires Tirage: 10'000 Parution: 5x/semaine

N° de thème: 375.32 N° d'abonnement: 1089048 Page: 7 Surface: 37'445 mm²

lors est très esthétique et réfléchi. voir-faire, en créant notamment des start-up et des entreprises. Or, Ce que je peux dire, c'est que sur Selon la dernière étude de Credit c'est un processus qui prendra du temps. De par sa géographie, le le terrain les dégâts commencent. Suisse sur la compétitivité La réalité c'est que les entrepreValais a également une carte à des cantons parue au mois neurs mettent les gens au chôjouer dans le domaine de la sécude septembre, le Valais se classe rité. Dans le contexte actuel, le mage. En dehors de ces chômeurs, en avant dernière position. canton pourrait devenir une sorte on tue purement et simplement Quel est votre regard de valeur refuge. fl est en effet plus des professions entières. Si l'on ne sur cette situation? facile de sécuriser le Valais que forme plus d'apprentis ébénistes Je ne connais pas les critères exacts Genève. Je pense qu'il faudra traet charpentiers, nous allons perpris en compte dans ce rapport. vailler sur cet aspect dans le futur. dre notre savoir-faire. Cette loi est Or, lorsque l'on n'a pas d'univerune fumisterie. Des gens ont fait sité, inévitablement on perd des Avez-vous déjà songé à vous une campagne basée uniquement compétences. Un nombre imporlancer dans la politique autour de l'émotionnel. se sont dits plutôt satisfaits. Quel est votre sentiment?

tant de valaisans doivent ainsi à l'image de Thomas Minder? s'expatrier ailleurs et ne revien-

Non. Cela ne m'a jamais attiré. Je nent pas travailler dans leur canne pense pas avoir les caractériston d'origine. La venue de l'EPFL tiques qui correspondent à la foncy a eu des erreurs dans le passé, est une chance en ce sens car elle tion de politicien. notamment dans les années 1970, devrait permettre de garder ce samais ce qui s'est construit depuis N'est-on pas allé trop loin dans certaines stations?

Observation des médias Analyse des médias Gestion de l'information Services linguistiques

ARGUS der Presse AG Rüdigerstrasse 15, case postale, 8027 Zurich Tél. 044 388 82 00, Fax 044 388 82 01 www.argus.ch

Réf. Argus: 51613501 Coupure Page: 2/2

Le style entrepreneurial a succès  

Le style entrepreneurial a succès

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you