Issuu on Google+

Magazine

Entr’Act

N°04

© Ingrid Mareski

01-02/2013

Plus de 30 places de théâtre à gagner !!!

Francis Huster ressuscite le Bronx des années 60

«Le Public» selon Michel Kacenelenbogen

Dans les étoiles «Senzanome»


www.kia.be

Des prix attractifs et 7 ans de garantie. C est uniquement chez KIA. KIA Sportage 1.6 Access

partir de

17.990

(1) (2)

Sportage 1.6 Easy+

partir de

18.490(1)(2)

Profitez maintenant d une r duction salon de 3.600

Photo

Sportage 1.6 Easy+ Conditionnement d air manuel Jantes en aluminium 17 Volant et pommeau de levier de vitesses en cuir Bluetooth & r gulateur de vitesse

titre illustratif

5,2 - 8,2 l/100 km

partir de

12.890

135 - 195 g/km

(1) (2)

R duction salon Il y a d j une cee d

KIA

partir de

5.800 12.390(1)(2)

1.4 Easy

Conditionnement d air manuel Volant et pommeau de levier de vitesses en cuir Bluetooth, r gulateur et limitateur de vitesse Phares antibrouillard avant 3,7 - 6,1 l/100 km

Photo

titre illustratif

97 - 145 g/km

Garage Snickers

<perso dealer> I <perso adres> t l> Boulevard de l’Europe 137 (Z.S.)I -<perso 1301 Bierges

(1) Prix net tvac au 01.01.2013, toutes les primes et réductions sont déjà déduites, y compris la prime de reprise de e 1.750 (cee’d et cee’d Sportswagon) ou de e 1.500 (Sportage). Offre réservé aux particuliers du 01.01.2013 au 31.01.2013 inclus. Prix net tvac au 01.01.2013, toutes les primes et r ductions sont d j d duites, y compris la prime(2)de reprised’usine de 1.750 (cee etou 150.00 km (selon le premier critère atteint). Garantie pendant 7 dans cee d Sportswagon) ou de 1.500 (Sportage). Offre r serv aux particuliers du 01.01.2013 au 31.01.2013 inclus. (2) Garantie d usine pendant 7 ans ou 150.000 km (selon le premier crit re atteint).

010 41 77 40 - snickers.wavre@hotmail.be

(1)


Sommaire. . . Edito Rencontre

04 05 - 06

©

Francis Huster

A propos de...

08 - 09

Jules Renard

Un homme, un théâtre

10 - 11

Michel Kacenelenbogen

© Grégory Navarra

05

A l’Affiche Jeune Public Dans les étoiles

12 - 13 - 14 - 15 21 - 22 - 23 24 - 25

Giovanni Bruno

Clin d’œil

26 - 27

Marie

Agenda

31 - 32 - 33 - 34

© Véronique Vercheval

15

15

24

26

Entr’Act

03


Magazine

Edito. . .

avec vous. Nous nous réjouissons de vous lire, de connaître vos impressions, vos attentes, vos idées. Ce site est avant tout le vôtre. Dans ce numéro 4, rencontre avec le charme, l’élégance et le talent, j’ai nommé Francis Huster ! Découvrez Marie et ses chansons gourmandes, Michel Kacelenenbogen et un « Public » en grande forme, Giovanni Bruno et sa sublimissime cuisine italienne. Et toujours notre agenda pour vous aider à choisir vos spectacles, le coin des petits, et les concours !! Tentez votre chance !! Bonne lecture, bons choix et bonnes soirées théâtrales. A bientôt...

L’équipe d’Entr’Act

© Ingrid Mareski

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté » (W. Churchil)

L’année 2013 est déjà bien entamée mais selon l’usage, il est encore temps de présenter ses vœux. Et nous n’aurions pas voulu échapper à cette belle tradition qui fait partie de ces choses garantes des valeurs et du lien social, familial, amical. Quoi de plus sympathique que de souhaiter le meilleur à ceux qui nous entourent. D’abord la santé car sans elle rien n’est possible, ensuite une année riche en rencontres et en échanges, parce que ça participe au bien-être de chacun. Etre entouré, partager, communiquer, aide à surmonter les difficultés et à rendre la vie plus belle. Et c’est que nous allons essayer de faire avec notre nouveau site internet. Oui, il est enfin prêt, et à votre disposition ! Nous allons vous informer, certes, mais surtout nous allons pouvoir communiquer

Entr’Act

N°04

01-02/2013

Plus de 30 places de théâtre à gagner !!!

Francis Huster ressuscite le Bronx des années 60

Editeur responsable: JFD Global Services Av. des Jardins 35 1030 Bruxelles 02 687 56 76 Ont collaboré à ce numéro: Virginie Stassen Julie Meert Charlotte Lebrun Service commercial: 0471 95 04 66 pub@entract.be Secrétariat et Abonnements: 02 687 56 76 abonnement@entract.be Mise en page et coordination Luxcomposition s.a. 22 Rue du 31 Août 1942 L-9516 Wiltz - 00352 95 72 60

010 81 20 22 Hommes - Dames - Enfants

Faites-vous chouchouter à prix doux ... Tous les mardis, vendredis et samedis

-50%

sur la coloration, les mèches ou le balayage

04

Entr’Act

Dans les étoiles «Senzanome»

www.entract.be Entr’Act: 20.000 exemplaires

Place de l’Universite 12 1348 Louvain-la-Neuve

Coiffure

«Le Public» selon Michel Kacelenenbogen


© Ingrid Mareski

Rencontre... Francis Huster Homme de cinéma, de théâtre, de télé, on ne compte plus les prestations de Francis Huster. Des rôles classiques aux adaptations plus osées, il aura quasiment tout joué. Aujourd’hui sur la scène du Théâtre Rive Gauche à Paris dans « Anne Franck », il est également chez nous dans un seul en scène absolument magnifique, « Bronx », la pièce de Chazz Palminteri. Francis Huster nous livre son plaisir de jouer et de transmettre.

Entr’Act : «Le journal d’Anne Franck» est un des livres les plus lus au monde et renvoie à un pan extrêmement noir de notre Histoire. C’est aussi un texte très peu joué. Est-ce que ce pari vous a fait peur ? Francis Huster : Je me suis battu pendant 3 ans pour que la pièce se monte et le Fonds Anne Franck a choisi la version d’Eric-Emmanuel Schmitt. C’est une pièce bouleversante mais drôle par moment. Le résultat c’est que ça fait un tabac! Il y aura d’ailleurs une tournée en Belgique entre septembre et décembre 2013. Le rôle d’Otto Franck c’est un peu celui de Jean Moulin* et en dehors du fait que je suis totalement impliqué dans cette histoire puisque mon grand-père est mort dans les camps de concentration, c’est aussi un changement d’emploi. J’endosse un rôle de patriarche. Je suis très très content du succès de cette pièce.

Entr’Act : Est-ce qu’on entre facilement dans la peau d’Otto Franck ? Francis Huster : Rien n’est facile mais c’est plus facile quand on a un jeune metteur en scène comme Suissa, qui ne veut pas faire du théâtre « théâtreux » mais qui veut faire du cinéma en 3D. C’est très réussi car le jeu des acteurs est cinématographique, les décors

sont réalistes, les lumières sont belles. Il y a ce côté naturel que devrait toujours avoir le théâtre.

Entr’Act : C’est une pièce qui peut être vue par les enfants ? Francis Huster : Bien sûr, c’est important que les jeunes voient cette pièce. Il y a beaucoup d’enfants qui viennent voir, dès 9, 10 ans. Ils aiment beaucoup, ils s’intéressent, ils posent des questions à la fin de la représentation.

Entr’Act : Avec Bronx, autre époque, autre univers, qu’estce qui vous a séduit dans le texte de Palminteri ? Francis Huster : J’adore ce texte. Cette pièce est jouée depuis plus de quarante ans, c’est la première fois que Palminteri accepte qu’elle soit jouée en dehors des Etats-Unis. J’ai été emballé par ce projet parce qu’il me ramène à une période que j’ai connue, les années soixante, l’époque des Kennedy, Boston, New-York, l’univers de la Mafia... Je trouve que le film de De Niro** est très réussi, bien mis en scène, bien interprété et quand je joue cette pièce, j’ai l’impression d’être dans un film comme celui-là. La pièce est drôle, émouvante, la morale du texte me paraît assez juste et c’est un très très grand plaisir pour moi. Entr’Act

05


Entr’Act : Vous êtes un habitué des seuls en scène mais dans cette pièce, vous campez dix-huit personnages ! Une véritable prouesse ? Un jeu d’équilibre ?

Bronx, « Anne Franck » continue; je joue le rôle d’Otto Franck

Francis Huster : C’est plus facile de jouer dix-huit personnages différents bien typés, avec ce côté cinématographique, voulu par la mise en scène de Suissa, que de jouer un seul personnage qui a cinquante facettes.

C. Davis, déjà jouée par Jean Piat, une pièce irlandaise extraordi-

Entr’Act : Qu’est-ce que vous diriez aux lecteurs d’Entr’Act pour les inviter à venir voir la pièce ? Francis Huster : C’est très beau visuellement, on se croirait vraiment à New-York dans un quartier du Bronx. C’est une pièce où on ne s’ennuie jamais, il se passe toujours quelque chose. On a l’impression d’être à l’intérieur d’un film américain. C’est à la fois drôle et émouvant, un très bel objet, très pur. Ils ne seront pas déçus.

Francis Huster : Non, je ne peux encore rien dire là-dessus… Pour le moment je fais la tournée de

Entr’Act : Bruxelles est une ville qui vous plaît ? Francis Huster : Beaucoup, et je connais bien Bruxelles. Je venais déjà à Bruxelles avec mon père en 1961. J’y ai joué énormément, dans différents théâtres, mais aussi à Charleroi, à Huy, à Louvain-la-Neuve. J’ai de très bons amis belges. Je travaille avec Eric-Emmanuel Schmitt, j’aime beaucoup ce que fait Thierry Debroux. J’ai tourné avec Alexandra Vandernoote. J’ai évidemment mes dieux belges,

«Bronx» me ramène à une période que j’ai connue

Poignante histoire que ce texte autobiographique de Chazz Palminteri, l’histoire d’un petit garçon élevé au cœur du Bronx des années 60, partagé entre les valeurs de son père et sa fascination pour le caïd du quartier. Remarquablement dirigé par Steve Suissa, Francis Huster excelle dans Bronx où il passe avec aisance d’un personnage à l’autre. Habitué à cet exercice du seul en scène, sa performance est ici exceptionnelle et il parvient à nous communiquer l’humanité de chacun des 18 protagonistes, leur côté rude mais aussi leurs failles, les rendant à la fois émouvants et drôles. La qualité du texte et de l’interprétation s’accordent avec un décor pointu et réaliste, réalisé par Stéphanie Jarre. Tout y est, la bouche d’incendie rouge, la devanture d’un bar douteux, un bric-à-brac d’objets divers, des barriques en métal et les graffitis. © Ingrid Mareski

sera pour cet été.

belge…en ce moment, il y a des pointures…

Un texte dense et émouvant, sur la transmission des valeurs.

Entr’Act

naire, encore dans une mise en scène de Suissa. Et le cinéma, ça

Brel, Merckx, Devos. Et je connais le foot

« Bronx »

06

d’avril, il y aura une nouvelle pièce, «L’affrontement » de Bill

« Jean Moulin, une affaire française » de Pierre Aknine, 2003 ** « Il était une fois dans le Bronx »

*

La bande musicale avec des morceaux de Franck Sinatra, James Brown, Bobby Womack achève de plonger le spectateur dans les eaux troubles de ce monde de caïds. De spectateur on devient témoin.

Pitch : Cologio se souvient de son enfance. Assis sur les marches de l’immeuble familial, il se revoit à l’âge de 9 ans avec ses parents et les mafieux du quartier: la Baleine, Eddy la Poisse, Frankie Tranche de Cake, et surtout leur chef, Sunny. Ce parrain redouté prend le garçon sous son aile parce qu’il l’a vu tuer un homme et ne l’a pas dénoncé à la police. S’ensuit une amitié que rien ne pourra briser…ou presque ! © Isabelle De Beir

Entr’Act : On annonce votre retour au cinéma. Est-ce que vous pouvez déjà nous en dire un peu ?

en alternance avec Frédéric van den Driessche. A partir du mois

Du lundi 21 janvier au samedi 26 janvier à 20h30 et le dimanche 27 janvier à 15h. Au Centre Culturel d’Auderghem 183, Bd du Souverain 1160 Bruxelles Réservations : 02 660 03 03


IndisCrétions. . . Les 35 ans du CC Joli Bois !!! Le Centre Communautaire de Joli Bois vous propose une foule d’activités durant cette année anniversaire ! Du théâtre au carnaval des enfants, en passant par les matchs d’impro amateur et le spectacle de la compagnie Feria Musica, vous aurez de quoi vous divertir. 100, av. du Haras 1150 Bruxelles - 02 779 91 22

Deuxième édition de la Triennale de l’Art Hors Normes Organisée par l’asbl AFrAHM (Association Francophone d’Aide aux Handicapés Mentaux), mouvement qui défend et soutient les personnes déficientes intellectuelles. Art Hors Normes, avez-vous dit ? On parle aussi d’art brut, d’art outsider, ou d’art différencié. On ne parvient pas toujours à le nommer, mais toujours on s’émerveille de cette créativité sans limite et de la force expressive qui s’en dégage. Au fil de l’exposition, de la céramique à la sculpture sur bois en passant par la peinture ou la broderie, vous découvrirez des œuvres aux techniques variées et d’une rare authenticité. Orangerie du château de Seneffe Rue Lucien Plasman 7-9 - 7180 Seneffe Infos pratiques : www.afrahm.be

40 ans d’alphabétisation à Bruxelles Les quarante années de travail du Collectif Alpha font partie de l’histoire de l’alphabétisation à Bruxelles, et plus largement de celle de la Belgique francophone ! Le Collectif Alpha a été parmi les premiers à se mobiliser pour le droit à l’alphabétisation des adultes en Belgique, et à mettre sur pied des cours d’alphabétisation. Dans le cadre de cette année anniversaire, plusieurs évènements sont à retenir, nous épinglons l’exposition mais vous saurez tout sur www.collectif-alpha.be Le Collectif Alpha, 40 ans d’alphabétisation à Bruxelles Du 15 mars au 31 mai. Vernissage le 14 mars à 18h30 La Maison du livre Rue de Rome 24-28 - 1060 Bruxelles 02 543 12 20 - info@lamaisondulivre.be

Aux Riches Claires, Eric de Staercke succède à Mélanie Lalieu. Dès le mois de juin, Eric de Staercke, artiste aux multiples casquettes, reprendra la direction du centre culturel bruxellois des Riches Claires, un endroit qu’il connaît bien, pour l’avoir fréquenté en tant que comédien ou metteur en scène. Mélanie Lalieu est depuis 10 ans à la tête des Riches Claires, un lieu qui compte dans la vie artistique Bruxelloise et qui a vu démarrer de nombreux artistes. Thibeaut Nève, Thierry de Coster, Dominique Bréda, etc… ont foulé les planches de ce théâtre.

Concert de bienfaisance organisé par l’Association Femmes d’Europe a.i.s.b.l Mercredi 27.02. 2013 – 19:30 Plamena Mangova : piano, Natalia Prishepenko : violon, Sebastian Klinger : violoncelle Infos & réservations : 02.772.91.52 irina.nijborg@skynet.be www.associationfemmesdeurope.org Rue de la Régence 30 - 1000 Bruxelles www.conservatoire.be

L’Amour en dédicace !! Avant-soirée littéraire et amoureuse JEUDI 14 FEVRIER de 19 à 20h à la MAISON DU LIVRE A l’occasion de la St Valentin, offrez à votre amoureux(se)…. une lecture dédicacée. Comment faire ? Il suffit d’envoyer le texte d’amour de votre choix, que vous dédicacez à la personne de vos pensées… Deux comédiens professionnels, Christine Deppe et Arnaud Van Hammée, donneront vie et voix aux poèmes, odes à l’amour, haïkus, élégies…, des plus romantiques aux plus érotiques. Les textes choisis doivent parvenir par courrier, par fax : 02/543.12.30 ou par mail : info@lamaisondulivre.be avant le 18 janvier. Deux conditions à respecter : ils doivent avoir été publiés et leur lecture à voix haute ne peut dépasser 3 minutes. Faites le test ! Un cocktail aphrodisiaque offert !! P.a.f : 4 euros – 2,5 euros étudiants et chômeurs, 1,25 euros article 27, entrée libre pour les sans papiers. La Maison du livre Rue de Rome 24-28 - 1060 Bruxelles 02 543 12 20 - info@lamaisondulivre.be

Entr’Act

07


A propos de... Jules Renard

Personnage aux multiples facettes, l’auteur de « Poil de carotte » a toujours su tirer parti d’une existence en apparence banale. Posant sur les autres, comme sur lui-même, un regard acide, souvent impitoyable, ces récits sont truffés de vérités, de formules qui font mouche et d’humour vache, comme c’est le cas dans L’Écornifleur présenté à La Valette.

Quand Jules Renard vient au monde en 1864, ses parents ne s’entendent plus et il n’est pas vraiment désiré. Il passe son enfance dans la Nièvre, à Chitry-les-Mines. Il restera toute sa vie attaché à sa petite patrie, décor de nombreuses de ses œuvres. Il fait de bonnes études à Nevers et monte à Paris avec le projet, vite abandonné, de préparer l’école normale supérieure. C’est le parcours presque banal d’un provincial doué qui se tourne bientôt vers la littérature. Après quatre années de petits boulots, il se met à fréquenter les milieux littéraires et les rédactions, sans grand succès cependant. En 1888, il se marie avec la belle Marie Morneau (Marinette) et voit publier son premier roman Crime de Village. Il commence son Journal et, avec d’autres écrivains, fonde le Mercure de France dont il est rédacteur en chef. Les années 1890 sont pour lui le temps fort de sa carrière : il collabore régulièrement à de grands journaux parisiens et publie quelques-uns de ses grands récits. D’abord L’Écornifleur (1892) où il raconte l’histoire d’un 08

Entr’Act

poète pique-assiette et parasite, ensuite l’incontournable Poil de Carotte (1894), où il se souvient de son enfance difficile. Récit qui connaîtra un énorme succès dans sa version théâtrale en 1900. À partir de 1896, Renard passe plusieurs mois par an à Chaumot, proche de Chitry-les-Mines, dans une petite maison de curé nommée La Gloriette. Son père se suicide en 1897. Trois ans plus tard, il accepte la Légion d’honneur. Succédant à son père, il devient maire de Chitry en 1904. Élu sur une liste républicaine, il s’engage dans la lutte contre l’ignorance et une de ses mesures les plus spectaculaires sera la gratuité des fournitures scolaires. Jules Renard est élu membre de l’académie Goncourt en octobre 1907. Retiré dans la Nièvre, mais toujours considéré comme une grande figure du Paris littéraire, il meurt, atteint d’artériosclérose, à 40 ans.


Concours

L’Ecornifleur De Jules Renard Mise en scène : Victor Scheffer Avec Rosalia Cuevas, Léonil Mc Cormick, Thomas Delvaux et Lise Leclercq. Nous sommes à la fin du XIXème siècle. Henri, jeune poète désargenté, devient la coqueluche de Mr et Mme Vernet... Cet écornifleur, ce pique-assiette de 20 ans éblouit le couple de petits bourgeois naïfs en pensant à deux choses : savourer cette période de parasitisme avec ces êtres si niais et si bons, puis devenir l’amant de la femme, une sorte de Bovary en plus bête. « Jules Renard se croque, ici, avec un humour implacable. Il manie l’auto-critique élégante et comique à la manière d’un Woody Allen. » (Marion Bierry). L’Écornifleur est une pièce où l’on s’amuse et où l’on rit beaucoup des dialogues percutants. C’est cinglant, plein d’humour, de vacherie et d’autodérision. Décidément, Jules Renard ne prend pas une ride. JM

Théâtre de La Valette 11 rue Basse Ittre - 067 64 81 11 www.lavalette.be Du 21 février au 24 mars 2013

4x 2 PLACES

A gagneR !!! Pour «L’Ecornifleur»,

Au Théâtre La Valette Répondez à la question suivante :

Quel roman très connu de Jules Renard raconte l’histoire d’un petit garçon roux ? ..........................................................................................................................................................................................................................................

Envoyer votre réponse et vos coordonnées complètes à concours@entract.be avant le 4 février, en mentionnant «Renard» en objet. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses déterminera les gagnants qui seront avertis par mail.

VENDREDI 22 FÉVRIER 2013 > 20H00 FORUM DE LIÈGE

SAMEDI 23 FÉVRIER 2013 > 20H30 THÉÂTRE SAINT-MICHEL À BRUXELLES

w w w. c o v a d i s . b e

Entr’Act

09


© Isabelle De Beir

Un homme, un théâtre Michel Kacenelenbogen

Fondé en 1974 par Michel Kacenelenbogen, Le Public aime prendre des risques, innover, et se réinventer. « Notre programmation vise à mieux faire comprendre et connaître le monde qui nous entoure. Tout cela en restant divertissant ». Un subtil équilibre … On ne devient pas fondateur-directeur d’un théâtre par hasard… A ce sujet, l’histoire de Michel Kacenelenbogen est éloquente… Tout a commencé en 1974. Alors âgé de 14 ans, il fréquente l’établissement Uccle 1 où il rencontre un prof de français passionné de théâtre, qui lui inocule le virus. Après le Conservatoire, une alléchante proposition lui est faite : entrer au théâtre national. Entier, ambitieux et volontaire, il refuse, parce que sur les quatre rôles qu’il doit jouer à l’année, seuls deux lui plaisent. Il comprend alors que pour gagner sa liberté, il devra devenir directeur de théâtre. Mais pour cela, il faut des moyens, qu’il n’a pas. Il décide alors de lancer une agence de communications, «Ki Partners», qui prend rapidement son essor. En 1998, la société compte 497 employés. Mais le Bruxellois ne perd pas son projet initial de vue : l’argent doit rester un moyen et non une fin. En 1993, il se met en quête d’un lieu pour réaliser son rêve de théâtre. Il s’agit d’un chancre, qu’il remettra en état au terme de 9 mois de travaux. « Comme nous ne savions pas que c’était impossible, nous l’avons fait… », sourit-il.

Michel Kacenelenbogen, quelle est l’âme de votre théâtre ? Elle est née quand j’avais entre 14 et 18 ans. A cette époque, j’ai appris toutes les facettes du métier. L’esprit du Public est né à cette période, avec le concept d’un théâtre sans concession artistique, mais également familial, généreux, de troupe,…

Quelle politique menez-vous ? Pour la résumer, je dirais, comme Beaumarchais, celle d’un théâtre populaire, c’est-à-dire de divertissement intelligent. Le fait d’atti10

Entr’Act

rer le plus grand nombre de specta«Le théâtre, teurs est très important, mais ce ne c’est le miroir sont pas eux qui dictent la programdu monde» mation. Celle-ci se fonde sur nos convictions politiques, esthétiques… Elle parle toujours de la quête de la liberté individuelle, collective, ou de reconnaissance, d’une façon ou d’une autre…

Aimez-vous prendre des risques ? C’est l’essence même du Public ! Vous en connaissez, vous, des directeurs de théâtre qui sont moins riches après 20 ans de carrière? C’est mon cas, car le risque fait partie de ma vie. Avec Cyrano, notre dernière création, le budget était de 500 000€, et la recette de 508 000. Cela fait partie du jeu. Je continue également à mettre en scène et à être acteur…. Monter sur les planches, c’est le risque ultime du métier, celui où l’on se met le plus en danger.

Votre public se reconnaît-il toujours dans vos choix ? D’un jour à l’autre, les salles varient énormément. On peut être confronté à un public hyper réactif le mardi, et passif le mercredi… Notre métier consiste à amener chaque spectateur au même endroit à la fin de chaque spectacle…

En 2014, vous fêterez les 20 ans du Public. Des projets ? Oui, nous allons adapter le film « Cabaret » sur les planches. Cela fait 10 ans que j’en ai envie… Nous proposerons ce spectacle en novembre-décembre 2014. Haut les cœurs !


Le Public en quelques chiffres…

Confidences :

Si vous n’aviez pas été comédien ?

ur fondamentale. « Rien Mes parents m’ont inculqué une vale t ». Donc, je pense que n’est impossible si tu le veux vraimen ition de le vouloir vraij’aurais pu être n’importe qui, à cond gé de cours à l’ULB, où ment… Ceci dit, je suis également char tre » en philo et lettres. j’enseigne « les fondamentaux du théâ

ir ?

Un talent que vous auriez aimé avo La musique et l’écriture.

Votre adresse préférée ?

ain… Car je suis curieux Celle que l’on me fera découvrir dem de nature !

• Le Public accueille 120 000 spectateurs par an (200 000 si l’on compte les décentralisations). • Il abrite trois salles de spectacle : la grande salle, la petite salle et la salle voûtée. • On y trouve 2 restaurants : le « Resto du Public » et « L’aparté» (bar à tapas). • Deux salles annexes ont été aménagées : celle des planches (permettant de déguster un produit du terroir, de découvrir une pièce d’artisanat…) et celle « des mains » (pour s’asseoir, discuter,…). • Le budget du Public est généré – à hauteur de 90% - par sa fréquentation.

Actualités Du 08/01 au 02/02 : « Le mec de la tombe d’à côté ». Une comédie libertine de Katarina Mazetti. Du 10/01 au 23/02 : « Les fleurs du mal », une balade de Baudelaire. Du 15/01 au 02/03 : «La serva amorosa ou l’heureuse famille !», una commedia de Carlo Goldoni. Théâtre Le Public 64-70 rue Braemt - 1210 Bruxelles 0800 944 44 - www.theatrelepublic.be Virginie Stassen

Avant et après le spectacle, l’espace saveurs & boutique «Les Planches», vous ouvre ses portes. Pour un moment de détente autour d’un apéro gourmand ou pour savourer une pâtisserie faite maison.

Créateur & fabricant de cuisines d’exception COSY-IN est un nouvel espace dédié à la cuisine équipée sur mesure. Il propose des cuisines en chêne massif et des cuisines laquées réalisées par le patron, Jean-François Pauwels.

> Conception sur mesure > Matériaux nobles > Réalisation par les patrons

«Nous sommes des artisans et nous suivont le projet jusqu’à la pose de la cuisine. Nous proposons toutes les marques d’électro-ménagers. Notre souhait est de satisfaire notre clientèle et d’offrir des prix démocratiques...»

Chaussée de Louvain 498 - 1300 WAVRE Ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h

-

Parking aisé

-

www.cosy-in.be Tél.: 010 88 04 97 Entr’Act

11


A l’affiche Délivre-nous du mal

de Dominique Bréda Au Théâtre de la Toison d’Or

Oedipe d’Olivier Kemeid, d’après Sophocle Au Théâtre Royal du Parc

Crise de foi...

Un triangle familial infernal...

Après Le Groupe et purgatoire, Dominique Bréda rassemble à nouveau sa joyeuse bande de comédiens pour un spectacle aussi doux-amer que désopilant, nous emmenant du côté d’un clergé qui n’a plus vraiment la foi. Un prêtre en mal de dialogue avec Dieu qui dit la messe dans une église complètement vide. Un adjuvant un peu benêt qui entame une grève de la faim mais mange quand même pour ne pas se sentir mal. L’amour platonique du prêtre, la belle et sage organiste qui se lâche parfois sur des musiques profanes. Sœur Anièce, un phénomène plein d’énergie qui se dépense sans compter pour « le business de la philosophie chrétienne ». Et une vieille sœur polonaise non francophone dont personne n’arrive à prononcer le nom. Voilà les personnages qui tenteront de ramener la foi au prêtre mais surtout de ramener des fidèles sur les bancs de l’église. Prix de la critique du meilleur auteur.

Cinq acteurs et cinq danseurs soutenus par un étonnant travail visuel et sonore, nous plongent dans ce récit mythique, replacé dans l’actualité. Sophocle, sans le savoir, invente un nouveau genre : l’intrigue policière. La quête passionnante et tragique d’Oedipe, traquant le meurtrier du roi Laïos, propose tous les ingrédients d’un bon polar : suspense, rebondissements et un incroyable dénouement. Un fil conducteur guide le travail de José Besprosvany, à savoir, l’exploration des rencontres entre texte, musique et mouvement. La mise en scène et la chorégraphie seront basées sur deux disciplines, d’une part le théâtre d’ombres utilisé en Extrême-Orient pour raconter des histoires fabuleuses, mêlant texte, musique, théâtre de marionnettes et, d’autre part, l’utilisation contemporaine de l’ombre et de la lumière. La musique souligne la ligne dramaturgique, accompagne le jeu des acteurs et permet aux deux disciplines de coëxister sur scène.

Mise en scène Catherine Decrolier Avec Jean-François Breuer, Julie Duroisin, Xavier Elsen, Amélie Saye (en alt. avec Julie Lenain) et Françoise Villiers

Délivre-nous du mal, Les 4 et 5 février Théâtre de la Toison d’Or Galerie de la Toison d’Or - 1050 Ixelles - 02 510 05 10 Du 28 février au 3 mars Chapelle de Boondael - Square du Vieux-Tilleul, 10 1050 Ixelles

Mise en scène : José Besprosvany Avec : Isabelle Roelandt, Gauthier Jansen, Georges Siatidis, Toussaint Colombani, Julien Roy, … Les danseurs : Fernando Martin, Yann-Gaël Monfort, François Prodhomme...

Oedipe, Du 10 janvier au 9 février Théâtre Royal du Parc 1, rue de la Loi 1000 Bruxelles 02 505 30 30


Le Mec de la tombe d’à côté

Sortie de Scène

de Katarina Mazetti Au Théâtre Le Public & A Martinrou Quand les contraires s’attirent...

Le mec de La tombe d’à côté

A première vue, tout sépare Désirée et Benny : elle est bibliothécaire, intellectuelle, esthète, lui est un homme de la terre, un paysan aux jambes bien plantées dans le sol. Elle vit dans un appartement tout blanc, très « tendance », lui est seul à la ferme avec ses vaches. Rien à priori ne devait rapprocher ces deux-là, qui s’agacent et s’énervent mutuellement. Et pourtant …

Entre la petite bourgeoise et l’agriculteur, il y a un fossé, plus grand qu’une de Katarina Mazetti tombe, de la taille d’un préjugé ! A travers la rencontre improbable de ces deux marginaux, la pièce nous emmène vers des questions peut-être naïves, mais redoutables : l’amour est-il plus fort que l’appartenance à une classe sociale? Le milieu dans lequel nous évoluons va-t-il jusqu’à déterminer nos futurs partenaires ? Tirée du best-seller de Katarina Mazetti, une histoire d’amour entre un homme et une femme plus tous jeunes, pas très beaux, ni très riches, ni Prix Nobel, mais qui s’aiment... maladroitement, drôlement, entre rencontres passionnées et rendez-vous ratés! Mise en scène : Michelangelo Marchese Avec : Florence Crick et Guy Theunissen Une création et production du Théâtre Le Public

de Nicolas Bedos Au Théâtre Royal des Galeries Le rire et la réflexion s’entrechoquent de façon inattendue. Pierre Monceau, la soixantaine, auteur de comédies à succès, écrivain acariâtre, a décidé Du 13 février au 10 mars 2013 de ne plus écrire du « théâtre digestif » ! Il consacre son fiel à des essais polémiques et autres lettres ouvertes aux grands patrons, aux directeurs de chaînes et aux hommes de politiques. La maladie lui laisse assez de Nicolas Bedos souffle pour se disputer avec sa gouvernantesecrétaire-infirmière qui ne craint pas de lui répondre. L’arrivée inattendue d’une jeune nièce dépressive donne à ce misanthrope un regain de tendresse et d’humanité pour ce monde qu’il exècre et va l’obliger à aller www.trg.be   refaire un tour du côté de l’humour, le temps 02 512 04 07 d’une nuit, sa dernière peut-être. Chez Nicolas Bedos, la filiation dramatique est à chercher du côté de Molière et Anouilh. Molière pour la servante-maîtresse, forte en gueule qui ne craint pas son maître et lui sert crues ses vérités. Et Anouilh pour ce personnage d’auteur hypocondriaque qui joue au cynique désabusé et craque devant l’innocence. Nicolas Bedos observe ses proches et invente des personnages avec leurs contradictions et leurs humeurs. Il maîtrise l’art du dialogue et construit une véritable comédie de mœurs. Théâtre Royal des Galeries Directeur : David Michels

Sortisecène de

Jean-Claude Frison

Marie-Hélène Remacle Lisa Debauche

Damien De Dobbeleer

du mardi au samedi de 11h à 18h Galerie du Roi, 32 à 1000 Bruxelles

Frédéric Nyssen

Mise en scène : Jean-Claude Idée Décors : Francesco Deleo Costumes : Ludwig Moreau

© Isabelle De Beir

Mise en scène: Jean-Claude Idée Avec Jean-Claude Frison, Marie-Hélène Remacle, Lisa Debauche, Damien De Dobbeleer, Frédéric Nyssen

Le Mec de la tombe d’à côté, Jusqu’au 2 février au Théâtre Le Public Rue Braemt 64-70 - 1210 Bruxelles - 0800 944 44 Du 5 au 8 février 2013 à Martinrou Chaussée de Charleroi , 615 - 6220 Fleurus - 071/81 63 32 www.martinrou.be

5x 2 places à gagner pour le jeudi 14 février, voir page 29 Damien De Dobbeleer

Marie-Hélène Remacle

Sortie de Scène, Du 13 février au 10 mars Théâtre Royal des Galeries Galerie du Roi, 32 1000 Bruxelles - 02 512 04 07 www.trg.be Entr’Act

13


L’ivresse du boudoir

Au Théâtre Littéraire de la Clarencière Amour, caprices et fantasmes... Après son succès au festival Off d’Avignon, «l’Ivresse du boudoir» fait son retour au théâtre littéraire La Clarencière à l’occasion de la St Valentin. Dans des textes d’auteurs de facture classique en prose ou en poésie, le metteur en scène s’est permis la fantaisie d’intégrer d’autres auteurs de même facture qu’il s’agisse d’écrits ou de chansons polissonnes. La qualité littéraire est toujours présente et tisse tout au long de ce spectacle un fil rouge fait de croustillance, de moments mutins mais également de tendresse et d’humour. Au cœur d’un univers coquin les comédiens virevoltent dans leurs atours d’époque. Découvrez le paradoxe entre les textes poétiques de Musset et ceux, décadents, du célèbre marquis de Sade et de la non moins célèbre révolutionnaire féministe Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt. Sans aucune vulgarité ces textes sensuels ajouteront au plaisir de la découverte de cette promenade littéraire et amoureuse.

L’Ivresse du boudoir

Avec : Iris Christidis, Elodie Vandenplas et Olivier Gardenal Auteurs : Alfred de Musset, Ovide, Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt, marquis de Sade Mise en scène : Bernard Lefrancq

Jim & Janis - Hors limite Au Théâtre 140 Non, vous ne rêvez pas... Juillet 69 © Wilfried Castanet

A l’affiche

Cette histoire fictive nous fait découvrir les coulisses d’un enregistrement tumultueux. Deux personnages hors limite, dans leur vingtaine, symbole de la frénésie libertaire des années 60. Janis Joplin : icône du rock, qui féminise une scène trop longtemps accaparée par les hommes et impose une vie libérée, portée par l’excès et transcendée par la musique. Jim Morrison : poète maudit et sorcier des mots cultivant l’outrage et les prises de risques inconsidérées. Et surtout deux personnages atteints tous deux du même penchant pour l’autodestruction. A travers ces deux icônes dans lesquelles toutes les générations peuvent se reconnaître dans leurs rêves, leurs convictions ou leurs souvenirs, ce spectacle musical vous (re)plongera dans l’époque mouvementée des années 60. Tous ces mouvements ont inventé de nouvelles formes d’action sociale et citoyenne encore à l’oeuvre aujourd’hui, portant des revendications plus que jamais d’actualité. Par le biais d’une forme théâtrale peu représentée, la comédie musicale rock, les jeunes pourront redécouvrir une musique à l’origine de celles qu’ils écoutent aujourd’hui, tandis que leurs parents regoûteront à l’atmosphère de leur jeunesse. Scénario, mise en scène et direction musicale: Gilles Ramade Avec: Johann Nicol, Elsa Pérusin, Eric Volpatti, Jean-Luc Nemours, Gilles Ramade, Hervé Richaud, Bernard Barreau et Jean-Claude Barbier Musique: The Doors et Janis Joplin

L’ivresse du boudoir!!! Du 13 au 16 et du 20 au 23 février à 20h30 Théâtre Littéraire de la Clarencière Rue du Belvédère 20 - 1050 Bruxelles 02/640 46 76 www.laclarenciere.be

Jim & Janis, Du mercredi 27 février au vendredi 1er mars 2013 / 20h30 Théâtre 140 Avenue Eugène Plasky 140 - 1030 Bruxelles 02 733 97 08 www.theatre140.be


La revanche de Gaby Montbreuse

Sur la route de Montalcino

de Victor Scheffer et Laure Godisiabois Au Petit Théâtre Mercelis

de Jean-François Viot Au Théâtre Jean vilar

Un spectacle drôle, en chansons d’époque

La douceur de la Toscane, la fragilité de la théorie

LA REVANCHE DE GABY MONTBREUSE UN CABARET CHANSON DE VICTOR SCHEFFER & LAURE GODISIABOIS Mise en scène : VICTOR SCHEFFER / Avec : LAURE GODISIABOIS & VINCENT DELBUSHAYE / Production : COMÉDIE DE BRUXELLES.

22 JANVIER > 09 FÉVRIER 2013 PETIT THÉÂTRE MERCELIS

© Véronique Vercheval

En route pour une discussion contradictoire devant le Pape, le chanoine belge Georges Lemaître, concepteur de la théorie du Big Bang et son plus farouche opposant, l’Anglais Fred Hoyle accompagné de son épouse, tombent en panne. Perdus dans la campagne toscane, ils se retrouvent pour une nuit dans une auberge typique. S’ensuit une mémorable soirée de querelle métaphysique, arbitrée malgré lui par un aubergiste, Saint-Père de fortune. Basée sur des faits historiques, Sur la route de Montalcino s’en écarte pour explorer une rivalité intelligente et pleine d’humour. Traitant avec une légèreté déconcertante d’un problème aussi scientifique que le Big Bang, la pièce invite à une réflexion sur le sens de l’existence, dans la douceur de l’été toscan. En 1927, Monseigneur Georges Lemaître, cosmologiste belge professeur à l’Université de Louvain, affirme que l’univers est en expansion. Une vingtaine d’années plus tard, Fred Hoyle, cosmologiste britannique issu de l’Université de Cambridge, met au point l’idée d’un univers globalement stationnaire. Hoyle, qui entendait ridiculiser la théorie de Lemaître en faisant un bon mot, rebaptisa celle-ci « Big Bang » en 1949, au cours d’une émission de la BBC. Mise en scène : Olivier Leborgne Avec : Grégoire Baldari, Michaël Manconi, Maud Pelgrims, François Sikivie et Alexandre von Sivers

© Véronique Vercheval

Rue Mercelis, 13 / 1050 BRUXELLES

27 AVRIL 2013 THE EGG

Rue Bara, 175 / 1070 BRUXELLES

30 AVRIL > 05 MAI 2013 COMÉDIE CLAUDE VOLTER

Editeur responsable : Comédie de Bruxelles - 175, rue Bara à 1070 Bruxelles - © Gregory Navarra

Avenue des Frères Legrain, 98 / 1150 BRUXELLES

UN TOURBILLON DE RIRE ET D’ÉMOTIONS

Holly hérite d’une maison et de tout son contenu. Elle va découvrir au grenier des robes, des lettres, des partitions, des disques, une foule de trésors inestimables ayant appartenu à l’une de ses aïeules, une artiste oubliée du début du siècle: Gaby Montbreuse. Petit à petit, Holly va s’imprégner de la vie et de la personnalité de son ancêtre jusqu’à la faire revivre, rechanter et triompher ! Elle lui donne enfin la place qu’elle mérite.

Laure, comme débarquée d’un faubourg parisien, nous plonge dans les années 50. Avec son accent plein de gouaille, Laure assure ! En 15 chansons, elle nous entraine avec tout son charisme et son enthousiasme dans un tourbillon, mélange de théâtre et de music-hall. Mêlant anecdotes inventées de toutes pièces et autres histoires réelles, on va découvrir la vie d’une artiste qui n’a pas eu de chance et qui est – souvent – passée à côté de la gloire….. Mais qui est Gaby Montbreuse ? Julia Hérissé dite Gaby Montbreuse, née à Langeais en 1895, est une chanteuse et artiste de music-hall française. Elle est à l’affiche des Folies Belleville en 1915. On lui attribue la création de Je cherche après Titine, en 1917, Tu m’as possédée par surprise de Jean Lenoir en 1926, ou Le Roudoudou de Vincent Scotto en 1923. Elle ouvrit à la fin des années 1920 son propre établissement, le ChâteauMontbreuse, qui ne connut qu’une activité assez brève. Après avoir fait faillite dans le milieu des années 1930, Gaby Montbreuse disparait de la scène parisienne. Elle décède le 24 juin 1943 à Tours. UNE INITIATIVE SOUTENUE PAR WILLY DECOURTY, DÉPUTÉ-BOURGMESTRE, YVES DE JONGHE D’ARDOYE, DÉPUTÉ-ECHEVIN DE LA CULTURE ET LES MEMBRES DU COLLÈGE DES BOURGMESTRE ET ECHEVINS

02/ 560.21.21 COMEDIEDEBRUXELLES.BE

Le Roi du Cigare

Mise en scène de Victor Scheffer. Avec: Laure Godisiabois et Vincent Delbushaye. Décor et costumes: Thibaut De Coster, Charly Kleinermann.

3x 2 places à gagner pour le jeudi 23 février, voir page 30 Sur la route de Montalcino, Du 19 au 24 février (20h30 sauf jeudi 19h30 et dimanche 15h) Le mercredi 20/2 : traduction en langue des signes Théâtre Jean Vilar - Place Rabelais 1348 Louvain-la-Neuve 0800/25 325

3x 2 places à gagner pour le jeudi 7 février, voir page 29 La revanche de Gaby Montbreuse, Les 22, 23, 24 janvier et les 1, 2, 5, 6, 7, 8 et 9 février Au Petit Théâtre Mercelis Bd du Souverain, 183 - 1160 Bruxelles Infos et réservations : www.comediedebruxelles.be ou 02 560 21 21 Entr’Act

15


vous propose le plus beau voyage de votre vie... Pour toutes infos : www.antipodes.travel info@antipodes.travel tél : 02/640.23.23

Australie

Tahiti Vanuatu

Nouvelle Zélande

Fiji

Nouvelle Calédonie

Philippines

16

Réunion Entr’Act


ADécouvrir

L’Espace Théâtral Scarabaeus

       

Le scarabée était un animal sacré dans l’Egypte ancienne, symbolisant le renouveau et le «devenir». Face à la mouvance artistique et la pérennité des cultures, le théâtre est un facteur de renouveau et de devenir pour la société. Depuis 20 ans déjà, l’Espace Théâtral Scarabaeus abrite en ses murs un centre européen de recherche théâtrale appliquée, avec des activités multiples de création et de formation. Géré par l’asbl Scarabaeus, sa politique culturelle est fondée sur 4 axes: la formation, la création, la promotion et la diffusion de spectacles de théâtre, de musique et de danse. L’Espace Théâtral Scarabaeus propose des spectacles polyvalents, aussi bien dans le style et le genre qu’au niveau de la langue: les spectacles sont joués pour la plupart dans leur version originale (français, anglais, grec, italien, espagnol, allemand, néerlandais, etc.). La sélection s’élabore sur base de critères qualitatifs et dans le respect d’un équilibre quant à l’origine des acteurs et le type de spectacles. L’accent est mis sur la diversité, tant au niveau du contenu que de la forme. Dans un souci de garder un regard sur le patrimoine culturel européen, l’asbl Scarabaeus privilégie de nouvelles créations du répertoire théâtral classique, qui répondent à l’attente d’une catégorie du public attaché à ce patrimoine. Ainsi, loin de sacrifier à l’originalité, à l’ouverture et à la nouveauté, ces productions ont une SCARABAEUS - ESPACE THEATRAL plus-value en tant que liens entre les générations. 19-27, rue Creuse - 1030 Bruxelles DansBla même écoute européenne, l’Espace Théâtral Scarabaeus tél. 00322/241 44 02 scarab@scarabaeus.net accueille et produit des pièces du répertoire contemporain, ouwww.scarabaeus.net vrant ainsi ses portes de création à des auteurs et des artistes moins   connus.

Photo de répétition de la pièce «Macbett» d’Eugène Ionesco – mise en scène Irène Chalkia (2011)

Répétition de la pièce «Macbett» d’Eugène Ionesco,                  mise en scène Irène Chalkia (2011)      

C’est un public diversifié, multiculturel et de tout âge (un intérêt particulier est porté sur le théâtre jeune public) qui fréquente Scarabaeus. Chacun peut trouver dans les propositions de l’Espace Théâtral Scarabaeus de quoi combler son attente.

 Le Ministère de la Communauté française a accordé – à partir du La façade du théâtre Scarabaeus qui a gardé son asp  1er janvier 2010 – la reconnaissance officielle  à l’asbl et à l’Es pace Scarabaeus. 

   

SCARABAEUS - ESPACE THEATRAL 19-27, rue Creuse B-1030 Bruxelles Tél. 00322/241 44 02 scarab@scarabaeus.net www.scarabaeus.net

Irène Chalkia,  linguiste et metteur en  scène, est la directrice artistique de l’Espace Scarabaeus depuis    1993    

         

Shakespeare’s “The Merchant of Venice” is a wonderful and complex piece of theatre which confronts such current human issues as love, hate, prejudice, and above all, religious intolerance, the fear and distrust of the “other”. Money and debt are central themes in this play.

Entr’Act

17


Amateurs de théâtre, vous aimez aller dîner après le spectacle. Pas toujours facile de trouver un restaurant qui vous accepte aussi tard. Au Happy’s c’est possible puisque leur cuisine est ouverte jusque 23h. Niché au cœur du Brabant Wallon, le Happy’s jouit d’une situation exceptionnelle, en bordure de l’autoroute E411. La proximité de Wavre et des communes environnantes, d’un axe routier important permettant de rallier Bruxelles et Namur en 20 minutes à peine font du Happy’s un endroit incontournable. C’est pourquoi, et s’associent pour vous offrir :

5 menus d’une valeur de 50€* Répondez à la question ci-dessous et envoyez votre réponse et vos coordonnées complètes à concours@entract.be avant le 24 février, en mentionnant «Happy’s» en objet. Un tirage au sort sera effectué parmi les réponses correctes et le gagnant sera averti par mail.

Pour vous aider: www.restohappys.be

Quel est le nom de l’artiste qui expose au Happy’s jusqu’au 17 février?

Inspirée d’une tradition brasserie, la cuisine se veut large et ouverte. Le chef concocte une carte de grande qualité parfois inspirée d’épices orientales.

Chaussée des Collines 106 1300 Wavre (Bierges) 010/22 22 40 info@restohappys.be www.restohappys.be

18

Entr’Act

* 1 menu de 50€ est valable pour une personne accompagnée d’au moins une personne.


Echosde

Paris

Le Théâtre des Deux Ânes Véritable institution parisienne, lieu à part où irrévérence, rire et liberté ont toujours été les maîtres-mots, le Théâtre des Deux Ânes, c’est avant tout la Mecque des chansonniers, ces incontournables croqueurs d’actualité à l’humour vache. Et voilà plus de 90 ans que ça dure ! Une salle de 300 places, classée monument historique en 1991, une bonne brassée d’habitués et pour seule devise « Braire et laisser rire »… Pas de doute, malgré son grand âge, le Théâtre des Deux Ânes a encore de beaux jours devant lui !

partout en Europe pour suivre les turpitudes politiques françaises aux Deux Ânes. C’est que le rire, mais aussi la qualité sont toujours au rendez-vous. « Le métier de chansonnier est plus difficile qu’il n’y paraît car la satire doit toujours être juste et en phase parfaite avec ses cibles qu’il faut donc bien connaître ».

Sketches, rires et démocratie Dans la salle, un public varié, toutes générations confondues. C’est que l’actualité et la politique ne sont plus réservées à un public d’initiés. Et si la profession était quelque peu tombée en désuétude, Jacques Mailhot, l’actuel gardien des lieux, a réussi le pari de remettre les chansonniers au goût du jour. « C’était une belle gageure car il fallait moderniser une image vieillissante, montrer aux médias et aux professionnels que nous avions encore un potentiel et un savoir-faire qui pouvait attirer de nombreux spectateurs.» Pour ce faire, il accueille de nouveaux artistes, a ouvert un nouvel horaire à 19h30 et propose chaque année une revue libre et mordante «mais jamais vulgaire». Une façon bien à lui de moderniser la tradition.

JM

Jacques Mailhot ‘express’ : Si vous aviez été une femme… Une grande dame de l’Histoire comme Catherine de Russie ou Anne d’Autriche...Et aujourd’hui Angéla Merkel. Votre plus beau souvenir aux Deux Ânes… Le jour où j’en ai pris la direction. Je venais aux Deux Ânes étant jeune et jamais je n’aurais imaginé en devenir le directeur. Votre référence du rire… Mon regretté camarade des Grosses Têtes, Jean Yanne. Peut-on rire de tout ? Oui, mais avec modération : il faut éviter les sujets qui blessent des gens qui ne le méritent pas, comme la maladie ou le deuil.

De grands noms AFF. HOLLANDE MET LE PIBas 02 A:Mise en page 1

Hollande met le P.I.Bas

Et en effet, Jacques Mailhot a de quoi se réjouir… On vient de

Page 1

90 ANS D’HUMOUR POLITIQUE

avec

HOLLANDE

MICHEL GUIDONI

FLORENCE BRUNOLD JEAN ROUCAS

MET LE

P.I.Bas

MACHA ORLOVA

Michel Guidoni, Jean Roucas, Florence Brunold, Jean Pierre Marville, Macha Orlova et Jacques Mailhot vous entrainent au royaume merveilleux de Disn’Hollande. Un voyage de rêve, délirant et savoureux, dans un univers politique enchanteur au pays des couacs à répétition. JACQUES MAILHOT ou

PIERRE DOUGLAS et

"Un spectacle austère écrit avec rigueur par

avec la participation de

Jacques Mailhot et Jean Roucas"

JEAN-PIERRE MARVILLE YVES PUJOL

100 BOULEVARD DE CLICHY 75018 PARIS

Secret de fabrication

15:18

présentent

www.2anes.com

L ANDI

A l’affiche…

7/09/12

Les productions "Le changement c'est payant"

®

Et quelle tradition ! De Pierre Dac à Laurent Gera, de Robert Rocca à Bernard Mabille, de Jean Rigaux à Jean Amadou, ils ont tous titillé les zygomatiques des spectateurs du boulevard de Clichy. La satire politique à son meilleur et ce, depuis 90 ans !« On nous a beaucoup copiés,mais nos concurrents ont aujourd’hui pratiquement disparu. C’est très regrettable car c’est de l’émulation que naît la qualité. Mais qu’importe, nous avons remis la satire politique au cœur du spectacle et de la société. Et notre théâtre se porte bien ! »

LOCATION:AGENCE-FNAC

01 46 06 10 26

Entr’Act

19


Danseurs de cordes par Le Quatuor

© Didier Pallagès

EnMusique Trois Molières et une Victoire de la Musique en poche, ces quatre virtuoses usent de leurs archets pour se jouer des chefs-d’oeuvre classiques et détourner des tubes contemporains. En queues de pie, ils interprètent de grands airs, des tubes du rock et de la variété et n’hésitent pas à moquer le sérieux des quatuors à cordes traditionnels. Dans une belle cascade de gags subtils et avec une autodérision certaine, les quatre comparses repoussent les limites de l’inventivité et de l’ingéniosité.

20

Les 27 et 28 février 2013 à l’Aula Magna Place Raymond Lemaire – 1348 Louvain-la-Neuve centre Représentations le mercredi à 20h30 le jeudi à 19h30 Info et réservations : 0800/25 325 – www.atjv.be

Entr’Act

Troisieme Festival International de Musique de Chambre « Est-Ouest » Plus de vingt jeunes musiciens talentueux issus des plus prestigieux conservatoires du monde seront réunis sur scène pour interpréter une musique classique accessible à tous. Un voyage d’Est en Ouest fait d’émotions musicales, de découvertes et de rencontres internationales. Vous aurez l’occasion d’entendre notamment le violoniste russe Andrey Baranov, vainqueur du Concours International Reine Elisabeth 2012. 1, 2 et 3 mars 2013 Ferme du Biéreau Scavée du Biéreau 3/10 - 1348 Louvain-la-Neuve 070/22 15 00 www.fermedubiereau.be


Jeune

Public

Le bureau des histoires

Kubik

Par La Guimbarde et le Teatro Paraiso. «Un univers géométrique où tout se transforme» De 2,5 à 5 ans.

Théâtre du Tilleul « Un petit bijou du théâtre d’ombres» Apd 5 ans. « Prix de l’Enfance et Coup de cœur de la Presse aux Rencontres de Huy 2010. Nominé au Prix de la critique 2010-2011»

Le 23 février à 11h et 16h. Bissectine de Wolubilis Place du Temps Libre 7B (3ème étage), 1200 Woluwe-Saint-Lambert Réservations indispensables 02 761 60 30

Du 16 au 20 janvier 2013 THEATRE

NATIONAL COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

Théâtre National Bd Emile Jacqmain 111-115 1000 Bruxelles - 02 203 53 03

Le 20 février à 14h30

Braque à fond

Centre culturel de Braine L’Alleud Rue Jules Hans - 02 384 24 00

© G. Desthexe

Par la Cie du Chien qui tousse « Du suspens, du tricot et du Rock’n roll » De 8 à 12 ans.

Le 2 mars à 19h.

Îlo Par la Cie Chaliwaté Avec Sandrine Heyraud et Sicaire Durieux « Pour découvrir l’instant où la parole devient inutile » Apd 5 ans. Prix de la Province de Liège et Prix Kiwanis aux Rencontres de Huy 2011

Le 3 février 2013 à 15h. Centre Culturel de Waterloo Rue François Libert, 26 1410 Waterloo - 02 354 47 66 Le 25 janvier 2013 Théâtre de la Montagne Magique 57 rue du Marais - 1000 Bruxelles 02 210 15 90

Têtes à têtes Maria Clara Villa Lobos « Etrange et doux, comique, tragique et drôle » De 3 à 6 ans.

Le 6 mars à 14h30.

Centre culturel de Braine L’Alleud Rue Jules Hans - 02 384 24 00

Entr’Act

21


Papier

Conversation avec un jeune homme

Par la Cie Les Voisins « Origami-acrobatico-dansé, teinté d’humour et de fraîcheur » De 5 à 10 ans.

Par la Cie Gare Centrale « Spectacle fantastique et féérique qui nous plonge dans nos mystères enfouis » A partir de 10 ans Prix de la Ministre de la Culture aux Rencontres de Huy 2012.

Jeudi 1er/3 à 10h et 14h Vendredi 2/3 à 10h Samedi 3/3 à 11h Chaussée de Waterloo, 94 1060 Bruxelles - 02 538 90 20

Samedi 26 janvier 18h

Le 13 mars à 14h30

Centre culturel de Braine L’Alleud Rue Jules Hans - 02 384 24 00

La Mer en pointillés

Bouffou Théâtre « Un spectacle pour tous, d’une immense poésie. » Dès 3 ans. Molière 2007 du Meilleur Spectacle Jeune Public

Super Maman Par Mamémo « Hommage aux mamans « Shiva » qui ont 4 yeux, 6 oreilles et 18 bras… » Dès 2 ans

Le 19/1 à 18h et le 20/1/2013 à 15h

Grimm

Par le Théâtre Maât « L’univers fantastique des Frères Grimm » Dès 8 ans.

Les 14, 15 et 16 février 15h

Par le Tof Théâtre « Une intervention absolument palpitante » Dès 8 ans.

Le 2 février à 19h30

© Bernhard Fuchs

Théâtre Marni Rue de Vergnies, 25 1050 Bruxelles - 02 639 09 82

© Gilles Destexhe

De 14h à 17h Goûter crêpes !!!

Bistouri

© Jean Henry

Au Botanique Rue Royale 23 1210 Saint Josse-ten-Noode Pierre de Lune : 02 218 79 35

Théâtre de la Montagne Magique 57 rue du Marais - 1000 Bruxelles 02 210 15 90

Du 20 au 24 février THEATRE

NATIONAL COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

Théâtre National Bd Emile Jacqmain 111-115 1000 Bruxelles - 02 203 53 03

Atti

Par la Cie Dérivation « Il arrive parfois de choses étranges. Soudain tout bascule » A partir de 7 ans

Dimanche 24 Février 2013 16h00 La Roseraie Chaussée d’Alsemberg, 1299 1180 Uccle - 02 376 46 45 22

Entr’Act


© François De Myttenaere

Deux bras, deux jambes et moi

Par le Théâtre des 4 Mains (Marionnettes et théâtre d’objets) A partie de 4 ans. Zizou veut rester un gros bébé, comme avant dans le ventre de maman! Mais il ne suffit pas de vouloir … Coincé dans un monde d’adultes dans lequel certes, tout le monde veut son bien mais … la place n’est pas évidente à prendre, Zizou a parfois l’impression que ses parents se résument à 2 bras et 2 jambes. Une « tragi-comédie » fantastique et sensible qui fait à travers le regard du petit Zizou, la vision qu’il a des ses parents, depuis leur séparation. La mise en scène burlesque et décalée et la transposition opérée par le jeu des marionnettes permettent d’aborder avec de jeunes enfants des problématiques de vie familiale souvent réservées aux plus grands…

Le 24 février à 15h La Ferme de Martinrou Chaussée de Charleroi 615 B-6220 FLEURUS - 071 81 63 32 info@martinrou.be

Nouveau Cursus

Concours

2x 2 PLACES

A gagneR !!! (2x 1 enfant + 1 adulte)

le 24 février 2013 Pour «Deux bras, deux jambes et moi»,

A La Ferme de Martinrou Répondez à la question suivante :

Quel autre spectacle du Théâtre des 4 Mains a été joué à La Ferme de Martinrou en septembre 2012 ? ...............................................................................................................................................................................................................

Envoyer votre réponse et vos coordonnées complètes par mail à concours@entract.be avant le 4 février, en mentionnant «Martinrou» en objet. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses déterminera les gagnants qui seront avertis par mail.

©

Méthode

Bruxelles

Direction: J Levi - Diplômé INSAS-Master Columbia New York Film Division

© Côté Village

© Côté Village

Cours de Théâtre et d’ Interprétation Dramatique Niveau Approche - Niveau Avancé Pour Enfants dès 7 ans, Ados et Adultes Cours en option Eloquence/Diction - Expression corporelle Jeu Face Caméra - Karathéâtre - Impro/Seul en scène Professional training Inscriptions: Tél 02 346 78 38 ou en ligne sur www.cotevillage.be

Le Labo théâtre de Jack Levi* ou la confiance en jeu Formation intensive pour adultes: les samedi 2 et dimanche 3 mars 2013 de 16 à 19h A partir d’exercices “façon Actors Studio” mais aussi à l’aide de petites scènes (bien) choisies, nos élèves deviennent plus souples - dans leurs émotions, dans leur corps. Six heures pour déjouer son apparente timidité, pour dé-couvrir son jeu, inimitable et précieux - comme celui des partenaires, tout en laissant jaillir ses émotions, simplement et sans exagération. (*) Professeur de théâtre diplômé de l’INSAS et Master of Fine Arts de Columbia University (Film Division), Jack Lévi a approfondi la pédagogie de l’acteur au contact de grands maîtres comme Elia Kazan(co-fondateur de l’Actors Studio ), Milos Forman ou encore le regretté André Delvaux. Il a obtenu le prix de la Cocof pour sa mise en scène de Dreyfus... de Jean Claude Grumberg” et prépare actuellement en création pour la Belgique la pièce de Amanda Sthers “Le vieux juif blonde”.

Stage de Carnaval: 7-15 ans du 11 au 15 février 2013

Stage de Pâques: 7-15 ans

du 2 au 5 avril et/ou du 8 au 12 avril 2013 Getting close (travail proximité et pudeur). Opérateur culturel agrée en Belgique Article 78 décret du 10-04-2003. Avec le soutien de la COCOF.

Glances,Bodies and hands work as counterpoints (Regards, corps et mains en opposition)

Groupe des 10-12 ans: Staging (travail de mise en place scénique).

895, chée d’Alsemberg à 1180 Bruxelles • Tél. 02 346 78 38

www.cotevillage.be

Retrouvez-nous sur Côté Village Art et Spectacle

Entr’Act

23


Dans les étoiles de... Senzanome « Senzanome » - traduisez « sans nom » - cumule les récompenses. De l’étoile inattendue en 2004, au titre de meilleur restaurant italien en Europe et hors Italie (2011 et 2012), sans oublier le gratifiant 16/20 au Gault Millau en 2013, l’établissement a acquis ses lettres de noblesse au rythme du talent de son Chef, Giovanni Bruno. «Mon resto, Fougue, passion et allégresse. Giovanni, d’où tenez-vous votre talent de cuisinier ? c’est mon moteur»

Tels sont les adjectifs qui nous viennent à l’esprit lorsque Giovanni évoque son métier. « Chaque jour depuis 22 ans, je me rends au travail avec le sourire aux lèvres. Mon moteur est de créer dans cesse. Si un jour on devait m’ôter cela,…». Depuis 1997, le Sicilien d’origine œuvre aux côtés de sa sœur Nadia, qui assure le service en salle. Sa cuisine intuitive, novatrice et authentique s’inspire des produits du Sud au Nord de l’Italie. Magnifiant le goût du bon, le Chef entend apporter une nouvelle identité à cette « fameuse gastronomie italienne» trop longtemps réduite à nos critères locaux. 24

Entr’Act

De mes parents. Ils sont arrivés en Belgique pour ouvrir un restaurant dans les années 70, « Il Carrello ». C’était à Uccle. J’étais donc, d’une certaine façon, prédestiné à exercer ce métier… J’ai commencé par travailler avec eux, avant d’aller voir ailleurs si ça se passait de la même façon. Cela m’a permis de me forger une autre idée, de vivre quelque chose de différent… Avant de rentrer au bercail. A 22 ans, au début des années 80, j’ai repris les rênes de l’affaire familiale car mes parents ont rejoint leur Sicile natale.

Comment avez-vous abordé ce virage ? Je me suis retrouvé seul aux fourneaux du jour au lendemain… Je me suis alors dit que si c’était pour exercer ce métier, autant le faire bien. J’ai commencé à m’informer, à lire des ouvrages spécialisés, à comparer la cuisine française et italienne, à expérimenter… Je suis un pur autodidacte.


Deux menus « dégustation » sont à la carte. Vous y innovez régulièrement. Où puisez-vous votre inspiration ? Parfois en voiture, en me promenant, ou au marché, où les légumes de saison me poussent à me réinventer. Mais nous avons également quelques valeurs sûres, qui ont fait l’histoire de la maison, depuis l’époque de mes parents… Par exemple les sardines farcies, les brocolis sauvages et saucisses de Toscane, ou encore le bar au four avec câpres, petites tomates italiennes, ail et huile d’olive...

A votre avis, pourquoi vient-on chez vous ? Parce que l’on s’y sent comme chez soi… Comme nous passons plus de temps au resto qu’à la maison, nous avons eu envie de créer une atmosphère chaleureuse. La cuisine est en outre facile à déguster en dépit d’une préparation complexe, propre à un restaurant gastronomique.

Aujourd’hui, après vos multiples récompenses, nourrissezvous encore certaines ambitions professionnelles ? En 2004, vous avez décroché la très convoitée étoile au guide Michelin. Comment l’avez-vous vécu ? Avec bonheur, bien-sûr, mais aussi une certaine prudence. Car après une telle récompense, il faut assumer… Cela m’a aussi conforté dans mon choix d’être « un Italien pas comme les autres » et d’avoir persévéré dans cette voie…

En cuisine, quels ingrédients préférez-vous travailler ? Les pâtes, évidemment ! C’est inscrit dans mes gènes et dans mon éducation. J’aime les travailler de multiples façons, qu’elles soient fraîches, dures, al dente, avec de la sauce… J’affectionne particulièrement les fines feuilles de pâte au double beurre, parmesan, coulis de roquette et truffe noire. Les légumes connaissent également de nombreuses variantes, qu’ils soient confits, poêlés, ou grillés… Et bien-sûr, j’adore le fromage. L’une de nos spécialités est d’ailleurs la burrata des Pouilles. Il s’agit d’une boule de mozzarella, très crémeuse, avec de l’huile d’olive, du basilic et un sorbet tomate.

Selon vous, quel est le secret d’un plat savoureux ? Le respect des ingrédients et leur cuisson. Cette dernière intervient à hauteur de 50% dans la réussite d’un plat. Elle ne doit pas traumatiser le produit : le poisson doit rester juteux, les pâtes croquantes et la viande doit être bien saisie. Quant au respect du produit, il induit la simplicité, la préservation du goût en bouche… La sauce doit être là pour exalter la saveur originelle et non pour la couvrir…

Oui, conserver notre succès et notre reconnaissance… Mais l’avenir s’annonce dur. Dans le sillage de la crise, l’année 2012 a été difficile… Mon but est de continuer à surprendre et séduire ma clientèle afin de lui donner envie de réitérer l’expérience…

L’astuce du Chef Pour que les pâtes soient savoureuses, il ne faut jamais mettre d’huile dans l’eau. Par contre, la casserole doit contenir beaucoup d’eau salée. Et, bien-sûr, il faut les cuire « al dente ». Comptez donc une minute de moins que ce que l’emballage ne mentionne… et vos pâtes seront croquantes à souhait ! Virginie Stassen

Senzanome Giovanni et Nadia Bruno Rue Royale Ste-Marie 22 1030 Bruxelles Tél. : 02/2231617 email : info@senzanome.be www.senzanome.be Fermeture samedi, dimanche et jours fériés Service voiturier.

Entr’Act

25


Clin d’œil Marie, une gourmande qui ne s’ignore pas. Marie-Christine Maillard, Marie à la scène, est un peu notre « femme chocolat ». Après avoir fait les beaux jours d’RTL pendant 15 ans, de 1987 à 2002, elle continue sa carrière de chanteuse. Aujourd’hui, elle a laissé derrière elle l’atmosphère de Trenet et de Salvador et nous entraîne dans un univers gourmand, à la fois musical et très visuel, un concept original plein d’émotions et de saveurs, « Blues Chocolat ». Elle nous régale de son quatrième album, « C’est bon, bon, bon. ». Entr’Act : La chanson, la musique, ce n’est pas nouveau, ça remonte même très loin, bien avant votre départ d’RTL ?

Marie : On peut dire que c’est en moi depuis toujours et que c’est ce que j’ai toujours voulu faire. Déjà enfant, je chantais sur la scène de l’école et j’aimais ça, il y avait déjà cette fascination et cette satisfaction que je ressens aujourd’hui quand je suis face au public. Puis il y a eu le conservatoire, les cours de chant, les orchestres, les reprises,…

Ent’Act : Ce nouvel album marque t-il un vrai tournant dans votre carrière ? Marie : Oui, parce que ce sont mes propres chansons. C’est le premier album que je fais moi-même, sans reprise, et pour lequel j’ai composé et écrit. C’est un album qui m’a permis de me lâcher, dans lequel je m’investis à 100%, et qui me correspond. Bien sûr, on y retrouve des petites touches de mes expériences passées, comme cette bonne humeur que l’on ressent chez Trenet. C’est voulu, j’ai conçu cet album pour qu’il soit amusant et léger.

Entr’Act : Comment est née l’idée du concept « Blues Chocolat » ? Marie : Après avoir interprété les chansons des autres, j’avais envie de faire quelque chose de plus personnel et l’idée d’associer ma passion pour la cuisine à la chanson me tentait beaucoup. Ca date déjà de 2008. A l’époque j’avais l’idée et le titre, et 26

Entr’Act

petit à petit, tout s’est construit autour de ça. Chaque chanson, chaque scénette, représente un moment où la nourriture est présente. Et elle est présente partout et tout le temps la nourriture, elle rythme la vie, les saisons, la vie du couple; il y a les courses, le petit-déjeuner, les repas du quotidien, les repas de fêtes, etc. Et puis il y a la relation de l’individu à la nourriture. C’est quelque chose qui prend une place énorme dans la vie.

« Je dédie cet album à mes deux mamans »

Entr’Act : Parlez-nous de ce fil rouge sur lequel se déroulent les treize titres… Marie : En treize chansons, je raconte la vie d’une nana, gourmande, obsédée par la nourriture et la cuisine, qui gave son mec qui finit par en avoir marre. Elle se retrouve célibataire, seule avec ses sucreries et tombe dans la boulimie et les excès. Encore une fois, même ces sujets plus graves sont traités sur le ton de la légèreté et de la dérision. Et puis elle réussit à récupérer son mari(1) avec un merveilleux gâteau au chocolat, c’est le petit clin d’œil «Peau d’âne».

Entr’Act : On est dans la chanson et le domaine musical mais il y a un côté théâtral évident. Marie : Oui c’est très visuel, je fabrique des gâteaux sur scène, je m’amuse avec de la crème fraiche, j’offre des pralines(2) dans le public. Il y a une grande interactivité avec les spectateurs, qui prennent beaucoup de plaisir et cet aspect du spectacle me permet d’utiliser un peu mon expérience d’animatrice.


Entr’Act : Pourquoi ce côté vintage ? Marie : Les années 60, ça fait un peu partie du concept mais je voulais aussi dédier cet album à mes deux mamans, ma maman d’adoption et ma maman biologique. J’ai donc imaginé ma mère, à laquelle je ressemble beaucoup, dans sa cuisine et je me suis volontairement « vieillie », ou plutôt j’ai pris le look de la femme des sixties.

Entr’Act : Vous avez des projets dans un avenir proche ? Marie : Pour le moment, je poursuis la tournée et je serai cette année la marraine des « Saveurs muséales de Wallonie(3) ». Les musées gourmands de Wallonie proposeront diverses activités et j’y serai. Et « Blues Chocolat » ce n’est pas terminé, je pense à une suite à « C’est bon, bon, bon. »

Pour tout savoir, www.mariechante.com Blues Chocolat Marie sera en tournée le 9/02 à L’Abbaye de Stavelot le 24/03 au Théâtre Royal de Mons le 27/03 au Musée de Liberchies le 7/04 à Treignes le 8/06 au Bois du Casier

Entr’Act : Vous souhaitez ajouter quelque chose ? Marie : Juste une petite chose mais qui a toute son importance. Aujourd’hui, un artiste a besoin d’aide pour faire avancer ses projets. En 2008, Fadila Laanan qui assistait à un de mes concerts m’a fait comprendre que le jour où j’aurais mes propres chansons, elle pourrait m’aider. Elle ne s’est pas rétractée quand j’ai frappé à sa porte donc c’est aussi un peu grâce à elle que ce concept existe.

Jean-Luc Fonck dans un des clips Pralines de Pierre Marcolini (3) Saveurs muséales de Wallonie à suivre sur www.msw.be (1) (2)

1

2

3 4

5

© Julien Pohl

Musique, humour et chocolat faisaient bon ménage ce 29 novembre 2011 à Bruxelles. Après la première de « Delicatissimo », le nouveau spectacle de La Framboise Frivole qui a ravi le public de la salle Henry Le Bœuf de Bozar, réception chez le chocolatier Laurent Gerbaud où les invités ont pu découvrir toutes les spécialités de la maison. En tournée ... 15/01 au CCU à Bruxelles, 18/01 au CCR de Huy, 24/01 au Théâtre de Namur, 25/01 Le Palace à Ath, 26/01au CCR à Rochefort, 22/02 au CC de Spa, 23/02 à Maison de la Culture d’Arlon, 05/03 au CCR de Dinant, 08 & 09/03 à Bozar.

Laurent Gerbaud Chocolatier 2D rue Ravenstein 1000 Bruxelles

6 1. Alain Leempoel et Bernard Yerles / 2. Pascal Légitimus et Laurent Gerbaud 3. Charlie Dupont et Tania Garbarski / 4. Michel De Maegd et son épouse 5. Eric Russon et Jean Van Hamme / 6. Filip Jordens et une amie

Entr’Act

27


18 ➔ 24 FÉVRIER 2013 du lundi > samedi 20h30 - dimanche 15h

Le COUP de CŒUR PARISIEN ! NS Plus de 200 REPRÉSENTATIO

d n d a l r e Sun

JeuxdeScène Testez vos connaissances et amusez-vous !!! Facile : 1) Dits aussi « acteurs », ils peuvent être spécialisés (tragédiens, comiques, …) et sont souvent organisés en troupes : ...................................................................................................................................... 2) Du latin « intricare » qui signifie complication, embrouillement, imbroglio », c’est le détail des péripéties de l’histoire : ...................................................................................................................................... 3) Sa fonction première est de divertir, elle peut aussi faire réfléchir sur les caractères et dénoncer les mœurs : .................................................................................................... 4) Malentendu entre les personnages sur une personne ou une situation :................................................................................................................ 5) Réplique qu’un personnage fait pour lui-même et qui ne semble pas entendue par les autres personnages en scène : ......................................................................................................................................

Plus difficile:

Si vous aimez KEN LOACH, PRÉCIPITEZ-VOUS !! Une COMÉDIE de Clément Koch Elodie Navarre • Caroline Maillard Maryne Bertieaux • Vincent Deniard Michel LerousseauI • Thierry Desroses Pascale Mariani • Bénédicte Dessombz

Mise en scène : Stéphane Hillel

CENTRE CULTUREL D’AUDERGHEM

02 660 03 03 I cc-auderghem.be

28

Entr’Act

1)  Reliez chacun des personnages au genre théâtral auquel il appartient • Ruy Blas • Comédie • Mrs Smith • Drame romantique • Matamore • Tragédie classique • Phèdre • L’absurde 2) Qui est l’auteur de « L’Ile des esclaves » ? ......................................... 3) Agripine, Néron et Junie : Dans quelle pièce trouvent-on ces personnages ? ...................................................................................................... 4) Quel dramaturge américain fut le mari de Marilyn Monroe ? ...................................................................................................................................... 5) Laquelle de ces pièces n’a pas été écrite par Victor Hugo ? 0 Marie Tudor 0 Hernani 0 Marie Stuart

Difficile : 1) Dans quelle pièce de Molière trouve-t-on la réplique « Le petit chat est mort » ? ................................................................................................. 2) De quelle infirmité souffre le personnage de Hamm dans « Fin de Partie » de Samuel Beckett ? ................................................................ 3) Qu’est-ce qu’un poulailler au théâtre ? .................................................. 4) Qu’est-ce qu’un Joruri ? ................................................................................ 5) Qui est l’auteur du « Revizor » ? ..............................................................


Théâtre Royal des Galeries Directeur : David Michels

Du 13 février au 10 mars 2013

Sortisecène de de

Jean-Claude Frison Marie-Hélène Remacle Lisa Debauche Damien De Dobbeleer

www.trg.be  

02 512 04 07 du mardi au samedi de 11h à 18h Galerie du Roi, 32 à 1000 Bruxelles

Frédéric Nyssen

le 14 février 2013 Pour «Sortie de Scène»,

LA REVANCHE DE GABY MONTBREUSE UN CABARET CHANSON DE VICTOR SCHEFFER & LAURE GODISIABOIS Mise en scène : VICTOR SCHEFFER / Avec : LAURE GODISIABOIS & VINCENT DELBUSHAYE / Production : COMÉDIE DE BRUXELLES.

22 JANVIER > 09 FÉVRIER 2013 PETIT THÉÂTRE MERCELIS

Rue Mercelis, 13 / 1050 BRUXELLES

27 AVRIL 2013 THE EGG

Rue Bara, 175 / 1070 BRUXELLES

30 AVRIL > 05 MAI 2013 COMÉDIE CLAUDE VOLTER

Avenue des Frères Legrain, 98 / 1150 BRUXELLES

Nicolas Bedos

5x 2 PLACES

A gagneR !!!

Concours

Mise en scène : Jean-Claude Idée Décors : Francesco Deleo Costumes : Ludwig Moreau

3x 2 PLACES

A gagneR !!!

Editeur responsable : Comédie de Bruxelles - 175, rue Bara à 1070 Bruxelles - © Gregory Navarra

Concours

UN TOURBILLON DE RIRE ET D’ÉMOTIONS UNE INITIATIVE SOUTENUE PAR WILLY DECOURTY, DÉPUTÉ-BOURGMESTRE, YVES DE JONGHE D’ARDOYE, DÉPUTÉ-ECHEVIN DE LA CULTURE ET LES MEMBRES DU COLLÈGE DES BOURGMESTRE ET ECHEVINS

02/ 560.21.21 COMEDIEDEBRUXELLES.BE Le Roi du Cigare

Au Théâtre Royal des Galeries 02/512 04 07 - www.trg.be Répondez à la question suivante :

le 7 février 2013 Pour «La Revanche de Gaby Montbreuse»,

Au Petit Théâtre Mercelis 02/515 64 63

Quel est le nom de l’interprète masculin qui a joué cette pièce à Paris en 2005 ?

Répondez à la question suivante :

..........................................................................................................................................................................................................................................

..........................................................................................................................................................................................................................................

Envoyer votre réponse et vos coordonnées complètes par mail à concours@entract.be avant le 4 février, en mentionnant «Sortie» en objet.

Envoyer votre réponse et vos coordonnées complètes par mail à concours@entract.be avant le 31 janvier, en mentionnant «Gaby» en objet.

Un tirage au sort parmi les bonnes réponses déterminera les gagnants qui seront avertis par mail.

Un tirage au sort parmi les bonnes réponses déterminera les gagnants qui seront avertis par mail.

Abonnement

Le saviez-vous ?...

Vous souhaitez recevoir Entr’Act à la maison? C’est simple, il suffit de vous abonner à nos 3 prochaines parutions.

3 = 15

numéros

euros

Envoyer un mail avec vos coordonnées complètes et votre date de naissance à abonnement@entract.be et versez la somme de 15€ sur le compte BE19 9730 2208 4712. Dès réception de ce montant, nous vous enverrons votre premier exemplaire (sortie prévue mi-janvier). Vous pouvez également envoyer votre demande par courrier, à Entr’Act service abonnement, Mommaertsstraat 80, 3090 Overijse.

Pourquoi, traditionnellement, ne porte-t-on pas de couleur verte au théâtre, considérée comme porte-malheur? Parce que Molière est mort sur scène, habillé de vert. Il est dit que le célèbre comédien est mort vêtu d’un habit vert lors de sa dernière représentation sur scène, dans le malade imaginaire (ou juste après selon d’autres versions). La teinture verte de l’époque aurait contenu de l’arsenic ou de l’oxyde de cuivre, très probablement à l’origine d’intoxications chez les acteurs, le trac et la chaleur qui les faisaient transpirer auraient permis à cette substance de s’imprégner dans les pores. Le vert est donc toujours discret parmi les comédiens et sur les affiches de film et de théâtre. Mais comme souvent, une superstition n’est pas universelle. En Italie, c’est le violet ; en Espagne le jaune ; tandis qu’en Angleterre, le vert ne porte malheur que si il est associé au bleu…

Réponses aux questions : Très facile : 1) comédiens 2) intrigue 3) comédie 4) quiproquo 5) aparté Plus difficile : 1) Ruy Blas-Drame romantique/Mrs Smith-L’absurde/Matamore-Comédie (et même Commedia dell’arte)/Phèdre-Tragédie classique 2) Marivaux 3) Britannicus 4) Arthur Miller 5) Marie Stuart Difficile : 1) L’école des femmes 2) il est aveugle 3) galeries les plus élevées 4) spectacle de marionnettes japonais 5) Nicolas Gogol

Entr’Act

Quel est le prénom de l’interprète dans le spectacle ?

Entr’Act

29


Concours

3x 2 PLACES

A gagneR !!! le 23 février 2013 Pour «Sur la route de Montalcino»,

Au Théâtre Jean Vilar www.atjv.be Répondez à la question suivante :

Dans quelle région d’Italie se situe la pièce ? ..........................................................................................................................................................................................................................................

Envoyer votre réponse et vos coordonnées complètes par mail à concours@entract.be avant le 4 février, en mentionnant «Route» en objet. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses déterminera les gagnants qui seront avertis par mail.

Votre concessionnaire Skoda & Seat en Brabant Wallon info@olivares.skoda.be

www.olivares.be

Chaussée de Louvain, 473a • 1300 Wavre • Tél.: 010 22 56 13 30

Entr’Act


Agenda Tout le monde ça n’existe pas

Kiss & Cry

Le mouton et la baleine

(Spectacle pour tous) De et avec Marie Limet. Mention Rencontres Jeune Public Huy: Puissance artistique. Du 8 au 26 janvier 2013 20h30 Théâtre de Poche 1a Chemin du Gymnase 02/649 17 27

De M.A. De Mey et Thomas Gunzig Mise en scène : Jaco Van Dormael Pour tous à partir de 12 ans Du 8 au 26 janvier Théâtre National Bd Emile Jacqmain 111-115 1000 Bruxelles 02 203 53 03

de Ahmed Ghazali Mise en scène Jasmina Douieb Du 15 au 26 janvier Théâtre Océan Nord 63/65 rue Vandeweyer 1030 Bruxelles 02 216 75 55

© Maarten Vanden Abeele

AFFICHE ENTRE2VERRES A3.pdf 1 25/06/2012 11:02:06

Les Antigones

Entre deux verres

Jean Cocteau/Jean Anouilh Un spectacle de tg Stan Du 22 au 26 janvier 2013 Théâtre National Bd Emile Jacqmain 111-115 1000 Bruxelles 02 203 53 03

LES ANTIGONES Jean Cocteau | Jean Anouilh | tg STAN Du 22 au 26 janvier 2013

De et avec Pascale Vander Zypen et Christian Dalimier Avec le regard complice de Marie-Paule Kumps Vendredi 25 et Samedi 26 janvier Ferme du douaire 2, Avenue des Combattants 1340 Ottignies 010 41 44 35

E

THÉÂTR

C

M

Y

CM

MY

CY

CMY

© Thomas Walgrave

K

Cincali

© Olivier Favier

En tournée avec | ASSPROPRO

ENTRE DEUX

Traduction et interprétation: Hervé Guerrisi Mise en scène: Nicolas Bonazzi et Mario Perrotta  Du 10 au 27 janvier 2013 Théâtre Blocry Place de l’Hocaille 6 1348 LLN 0800 25 325 Rencontres du jeudi le 24/1: bavardez avec l’artiste après le spectacle

Bronx De Chazz Palminteri Avec Francis Huster Du 21 au 27 janvier 2013 à 20h30 sauf dim à 15h CC Auderghem Bd du Souverain 183 02 660 03 03 Jeudi 7 février 2013 à 20h30 CC Ottignies Av. des Combattants 41 010 41 44 35

© Ingrid Mareski

www.lazzi.be

Un spectacle de et avec :

Pascale Vander Zypen Christian Dalimier Création lumière - Jean-Loup Vanagt Scénographie - Maurice Vandenbroeck

De et avec Estelle Marion. Du 15 au 26 janvier 2013 à 20h30, les mercredis à 19h30. Grand VARIA 78 rue du Sceptre 1050 Bruxelles 02 640 82 58

Association des Programmateurs Professionnels | www.asspropro.be | info@asspropro.be | T 081 73 59 46

Sois belge et tais-toi

Jacques et son Maître

de André et Baudouin Remy

De Milan Kundera Mise en scène : Nicolas Briançon Avec Nicolas Briançon, Yves Pignot, Philippe Beautier, Yves Bouquet, Sophie Mercier, etc… Du 22 au 27 janvier 2013 Théâtre Jean Vilar Rue du Sablon 1348 LLN - 0800/25 325

25 et 26/01 à 20h et 27/01 au Wauxhall de Nivelles 5, 6 et 7/02 au CC Auderghem 20 et 21/02 Aula Magna LLN © Luc Tourlouse

© Mirco Magliocca

Le cadavre du blanc

Carmen

De Bruno Testa Mise en scène : Françoise Lepoix Du 17 au 26 janvier 2013 à 20h Petit Varia Rue Gray 154 1050 Bruxelles 02 640 82 58

King Lear 2,0 (Seul en scène) De Jean-Marie Piemme Mise en scène : Raven Ruëll Du 15 au 19/1 et du 22 au 26/1/2013 à 20h30 Théâtre Les Tanneurs rue des Tanneurs, 75 - 77 1000 Bruxelles 02 512 17 84

En tournée du 27.09 au 15.12

Kwaheri

Le mec de La tombe d’à côté de Katarina Mazetti

© Théâtre Varia

Théâtre-Opéra Tout Public dès 10 ans. De Prosper Mérimée et Karine Birgé Accompagnement atistique : Agnès Limbos Samedi 26 janvier 2013 CC Braine L’Alleud Rue Jules Hans, 4 1420 Braine L’Alleud 02 384 24 00

Le mec de la tombe d’à côté

Serpents à sornettes

De Katarina Mazetti Du 08 janvier au 02 février Théâtre Le Public Rue Braemt 64-70 1210 Bruxelles - 0800 944 44 Le 05 février A Martinrou Chaussée de Charleroi 615 6220 Fleurus - 071 81 63 32

de Jean-Marie Piemme Mise en scène Philippe Sireuil Du 10 janvier au 02 février Théâtre de la Place des Martyrs Place des Martyrs 222 1000 Bruxelles 02 223 32 08


Agenda

COMMUNIQUE DE PRESSE – THEATRE DE LA VIE 31 janvier, 1er et 2 février à 20h

Je voudrais pas crever

d’après les nouvelles « Les fourmis » et « Le rappel » de Boris Vian adaptation et mise en scène Olivier Lenel

Je voudrais pas crever

L’Âme belge

Le Rideau de Bruxelles 02 737 16 01 Rémi De Vos / Frédéric Dussenne Avec Valérie Bauchau,  Philippe Jeusette. Le 1er février CC Rixensart Place communale 8 Genval - 02 653 53 76

D’après les nouvelles Les fourmis et Le Rappel de Boris Vian Adaptation et mise en scène : Olivier Lenel Le 31/1 et les 1er et 2/2 à 20h Théâtre de la Vie Rue Traversière 45 1210 Bruxelles 02 219 60 06

de Nicole Colchat Avec : Nicole Colchat et Gaël Soudron Mise en scène : Eric De Staercke Du 16 janvier au 03 février Comédie Claude Volter Avenue des Frères Legrain 98 1150 Bruxelles 02/ 762 09 63

Théâtre Royal des Galeries Directeur : David Michels

Mise en scène : David Michels et Bernard Lefrancq Du 05 décembre au 03 février Théâtre Royal des Galeries Galerie du Roi 32 1000 Bruxelles 02 512 04 07

Du 5 décembre 2012 au 3 février 2013

Maria del Rio Bernard Lefrancq Marc De Roy Angélique Leleux Pierre Pigeolet Manon Hanseeuw Anne Chantraine Maïte Van Deursen Frédéric Celini Kylian Campbell et Fabian Le Castel Mise en scène : Bernard Lefrancq et David Michels

www.trg.be  

02 512 04 07 du mardi au samedi de 11h à 18h Galerie du Roi, 32 à 1000 Bruxelles

Décors : Francesco Deleo Lumières : Laurent Comiant Chorégraphies : Alexandra Verbeure Réalisation musicale : Bernard Wrincq Costumes : Ludwig Moreau et Fabienne Miessen

Hêtre

Coco Parachute

De Céline Delbecq Avec Muriel Legrand et Charlotte Villalonga Du 31/1 au 8/2/2013 à 20h30 sauf je 19h30 et dim 15h Théâtre Blocry Place de l’Hocaille 1348 Louvain-la-Neuve 0800/25 325

Eric de Staercke Mise en scène Jacques Viala Les 17,18,19,24,25 et 26 janvier 2013 La Vennerie/Espace/Delvaux Place Keym 1170 Bruxelles - 02 672 14 39 Du 1er au 9 février 2013 Petit Théâtre Mercelis Rue Mercelis 13 1050 Bruxelles - 02 515 64 32 Comédie de Bruxelles - 02 560 21 21

© Alessia Contu

Œdipe

Toutou

de Olivier Kemeid d’après SOPHOCLE Chorégraphie - Mise en scène: José Besprosvany Du 10 janvier au 09 février Théâtre Royal du Parc Rue de la Loi, 3 1000 Bruxelles 02 505 30 30

(Comédie de Bruxelles) De Agnès et Daniel Besse Mise en scène : Daniel Hanssens Les 8 et 9/2/2013 et les 3 et 4/5/2013 The Egg, Rue Bara 175 1070 Anderlecht Le 22/2 au CC Uccle 02 374 64 84 Le 28/2 Comédie Volter 02 762 09 63

Je pense à Yu

Miroir

(Le Rideau de BXL) De Carole Frechette Mise en scène : Vincent Goethals Du 22/1 au 9/2/2013 L’XL Théâtre du Grand Midi Rue Goffart 7a 1050 Bruxelles 02 737 16 01

De Fernando Pessoa Adaptation : Paul Emond Mise en scène: Elvire Brison Du 15/1 au 9/2/2013 Théâtre de la Place des Martyrs Place des Martyrs, 22 1000 Bruxelles 02 223 32 08

Voilà (Première belge) De Stephen Shank Du 31/1 au 9 février 20h30 Les Ecuries Place Gilson 3 1170 Bruxelles 02 672 14 39

Le Signal du promeneur

LE SIGNAL DU PROMENEUR Raoul Collectif | Du 31 janvier au 9 février 2013

© Cici Olsson

La revue

Avec Marie du Bled, Nicolas d’Oultremont, Mikael Sladden et Felix Ulrich

Raoul Collectif Prix du jury et Prix du public du Festival Impatience organisé par l’Odéon-Théâtre de l’Europe, le Centquatre et Télérama en partenariat avec France Inter. Du 31/1 au 9/2 2013 Théâtre National Bd Emile Jacqmain 111-115 1000 Bruxelles - 02 203 53 03

La revanche de Gaby Montbreuse Mise en scène Victor Scheffe Écriture Victor Scheffer et Laure Godisiabois Du 22 janvier au 09 février 20h30 Le Petit théâtre Mercelis 13, rue Mercelis 1050 Bruxelles 02 515 64 63

© Grégory Navarra

Purgatoire

La peur

De Dominique Bréda Mise en scène Dominique Bréda Avec Catherine Decrolier, Jean-François Breuer,... Du 09 janvier au 23 février 20h30 Théâtre de la Toison d’Or Galerie de la Toison d’Or 396-398 1050 Ixelles - 02 510 05 10

Texte et mise en scène d’Armel Roussel Du 19/2 au 2/3/2013 Théâtre National Bd Emile Jacqmain 111-115 1000 Bruxelles 02 203 53 03

LA PEUR

Texte et mise en scène d’Armel Roussel CREATION | Du 19 février au 2 mars 2013

© GettyImages

© Emilie Lauwers

Occident (reprise)


La Serva amorosa de Carlo Goldoni

La serva amrorosa

Un chapeau de paille

Le bruit des os qui craquent

De Carlo Goldoni Mise en scène : Pietro Pizzuti Du 15 janvier au 02 mars Théâtre Le Public Rue Braemt 64-70 0800 944 44

D’Eugène Labiche Mise en scène : Gille Bouillon Du 5 au 9 mars 2013 Aula Magna Place Raymond Lemaire 1348 LLN 0800/25 325

De Suzanne Lebeau Mise en scène : Roland Mahauden Du 31/1 au 16/2/2013 à 20h30 Théâtre de Poche Chemin du Gymnase, 1a 1000 Bruxelles 02 649 17 27

© Nathalie Holt

Novecento Pianiste

Les Fleurs du mal

Sur la route de Montalcino

D’Alessandro Barrico Emmanuel De Candido et Pierre Solot Du 1er au 16/2/2013 à 20h30 sauf me 19h Théâtre des Riches Claires Rue des Riches Claires, 24 1000 Bruxelles 02 548 25 80

d’après Baudelaire Mise en scène : Françoise Courvoisier Avec : Robert Bouvier, Cédric Cerbara et Aurélie Trivillin Du 10 janvier au 23 février Théâtre Le Public Rue Braemt 64-70 1210 Bruxelles 0800 944 44

De Jean-François Viot Mise en scène : Olivier Leborgne Du 19 au 24 février 2013 à 20h30 sauf je 19h30 et dim 15h Théâtre Jean Vilar Rue du Sablon 1348 Louvain-la-Neuve 0800/25 325

Sunderland De Clément Koch Mise en scène : Stéphane Hillel Avec Elodie Navarre en tête de distribution Du 18 au 24 février 2013 à 20h30 sauf le dim à 15h CC d’Auderghem Bd du Souverain 183 1160 Auderghem 02 660 03 03

les fleurs du mal de Baudelaire

© Véronique Vercheval

Trois poètes libertaire

Combat avec l’ombre

Poésie Poèmes de Boris Vian, Jacques Prévert et Robert Desnos Avec Jean-Louis Trintignant Les 22 et 23 février 2013 à 20h30 Wolubilis Cours Paul-Henri Spaak, 1 1200 Woluwé St Lambert 02 761 60 30

D’après le roman «Le boulevard périphérique» d’Henry Bauchau Adaptation, scénographie et mise en scène : Frédéric Dussenne Du 2 au 5, du 9 au 12 et du 16 au 19/2/2013 à 20h sauf dim à 16h Théâtre Poème 2 Rue d’Ecosse, 30 1060 Bruxelles - 02 538 63 58

Terrain vague

Harold et Maud

L’ivresse du Boudoir

Texte: Thibaut Nève  Mise en scène : Jessica Gazon  Avec  Céline Peret et Quentin Marteau Du 5 au 8, du 19 au 22 et du 26 au 28 février Théâtre Marni Rue de Vergnies, 25 1050 Bruxelles 02 639 09 82

Mise en scène :  Le 23 février 20h30 Théâtre St Michel Rue Père Devroye 1040 Bruxelles 02 736 76 56 ou Sherpa: www.sherpa.be

D’après les textes d’Alfred de L’Ivresse du boudoir Musset, du Marquis de Sade, d’Anne-Joséphe Théroigne et Ovide Adaptation et mise en scène : Bernard Lefrancq Du 13 au 24 février 2013 Théâtre de la Clarencière Rue du Belvédère, 20 1050 Bruxelles 02 640 46 76

Dossier pédagogique

QUAND M’EMBRASSERAS-TU ?

D’après des poèmes de

Mahmoud Darwich

VENDREDI 22 FÉVRIER 2013 > 20H00 FORUM DE LIÈGE

SAMEDI 23 FÉVRIER 2013 > 20H30 THÉÂTRE SAINT-MICHEL À BRUXELLES

www.covadis.be

Quand m’embrasseras-tu? Texte: Mahmoud Darwich Mise en scène: Claude Brozzoni Avec: Abdelwaheb Sefsaf Les 20, 21 et 22 février à 20h30 Théâtre 140 Av. Eugène Plasky, 140 1030 Bruxelles 02 733 97 08 © Michel Birot

Savoir-vivre

Jim & Janis

Textes de Pierre Desproges Mise en scène : Michel Didym Du 23/2 au 3/3 2013 à 20h30, mc 19h30 Grand Varia Rue du Sceptre 78 1050 Bruxelles 02 640 82 58

De Nicolas Dekmine Scénario, mise en scène et direction musicale: Gilles Ramade Musique: The Doors et Janis Joplin Les 27 et 28/2 et le 1er/3/2013 Théâtre 140 Av. Eugène Plasky, 140 1030 Bruxelles 02 733 97 08

© Wilfried Castanet


Agenda Toc Toc (Comedie de Bruxelles) De Laurent Baffie Mise en scène : Daniel Hanssens Avec Pascal Racan, Laure Godisiabois, … Les 6 et 7 mars 2013 à 20h15 Centre Culturel Uccle Rue Rouge 47 1180 Uccle 02 374 64 84

De filles en aiguilles

Crime et Châtiment

De Robin Hawdon Mise en scène : Jacques Decombe Avec Alexandre Brasseur et Delphine Depardieu Du 4 au 10 mars à 20h30 sauf le dim à 15h CC d’Auderghem Bd du Souverain 183 1160 Auderghem 02 660 03 03

De Dostoïevski Adaptation et mise en scène : Alexis Goslain Avec Stéphanie Moriau, Michel de Warzée, … Du 27/2 au 23 mars 2013 à 20h15 sauf dim 16h Comédie Claude Volter Av. des Frères Legrain, 98 1150 Bruxelles - 02 762 09 63

L’Ecornifleur

Elle et Lui

De Jules Renard Mise en scène : Victor Scheffer Avec Rosalia Cuevas, Leonil Mc Cormick… Du 21/2 au 24/3 Théâtre La Valette Rue Basse 11 Ittre 067 64 81 11

De Patrick Spadrille Du 22 janvier au 7 février 2013 à 20h30 (relâches les dimanches et lundis) www.elleetlui-lespectacles.be/ Réservations via le site de l’Arrière-Scène: www.arriere-scene.be/ ou par téléphone au 0484 213 213 L’Arrière-Scène 32 rue de Chambéry 1040 Bruxelles

Trois grandes femmes De Edward ALBEE Mise en scène : Véronique Dumont Avec : Janine Godinas, Isabelle Defossé et Marie-Paule Kumps Du 14/02/13 AU 06/04/2013 Théâtre Le public Rue Braemt 64-70 1210 Bruxelles 0800 944 44

KINEPOLIS PRÉSENTE

A vos plumes… Du rire et de la bonne humeur à profusion, un spectacle qui vous fait oublier tous vos petits tracas le temps d’une soirée, qui vous met en OPÉRA

joie et qui vous donne envie de retourner au théâtre. «Silence en coulisses» c’est du bon spectacle divertissant et ça fait du bien. Tout y

BALLET

THÉÂTRE

DANSE

MUSIQUE CLASSIQUE

SAISON

2012 / 2013

était, les acteurs, le décor, la mise en scène et les éclats de rire dans la salle. Bravo à la Comédie de Bruxelles et sa troupe!!! Et merci à Entr’Act! Merci à Simone de Limelette, qui gagne 2 places de cinéma.

Si vous aussi, vous souhaitez nous faire part d’un coup de coeur ou nous parler d’un spectacle qui vous a ému ou vous a fait rire, envoyez un texte court à concours@entract.be en mentionnant « plumes » en objet. Si votre billet est publié, comme Juliette, vous recevrez 2 places pour le Kinépolis Imagibraine. (Les jeunes spectateurs sont les bienvenus.)

A2_CULTUURNL+FR.indd 2

27/08/2012 13:20:38


Vous pouvez transformer un jardin oublié, une terrasse, un bord de piscine en un bijou pour les âmes, un régal pour les yeux, un coin de paradis.

PORTES OUVERTES

A C I E R E N

Façonnez le métal avec le nouveau concept VERABEL. «L’atelier des Jardins» vient d’un lointain souvenir, un endroit où tout prend forme à nouveau, où il y a quelque chose... comme le plaisir de la création.

V E R R I E R E

L’ATELIER DES JARDINS©

VERABEL VERANDA

Véranda en aluminium et verrière, poolhouse et garden house en acier 2, rue des Trois Fontaines - Jodoigne 1370 Tél. 010 81 52 00 www.verabel.be

N O U V E A U

:

tous les jours de 10h à 18h

L A

du 26 février au 10 mars

Entr’Act

35


Ch. De Louvain 516 • 1300 Wavre Tél.: 010/23.70.80 • Fax: 010/23.70.82 Ch. De Louvain 516 • 1300 Wavre Tél.: 010/23.70.80 • Fax: 010/23.70.82

001_FORD_160X227MM_110113:Mise en page 1 11/01/13 10:22 Page1

001_FORD_160X227MM_110113:Mise en page 1 11/01/13 10:22 Page1

Rue Américaine 12-14 • 1060 Bruxelles 02/538.26.88 • 02/538.45.77 Rue Américaine 12-14 • 1060 Bruxelles e-mail: dealer@vanspringel.com 02/538.26.88 • 02/538.45.77 site : www.vanspringel.com e-mail: dealer@vanspringel.com facebook : Garage Ford V.Vanspringel et Fils Brussels-Wavre site : www.vanspringel.com facebook : Garage Ford V.Vanspringel et Fils Brussels-Wavre


Entr'Act 04