Actualites Depanneurs - Sept 2017

Page 1

LE

GUIDE

DU SALON LAV

AL LES SEPT 19 & 20 EMB RE

VOIR LES PAGES 22 À 28 D’OCTANE POUR UN APERÇU DU SALON ET LA LISTE DES EXPOSANTS


Chips tortilla DORITOS* CRÈME SURE SONIQUE* (80 g et 250 g) Nous remettons sur le marché L’UNE DES SAVEURS DORITOS* LES PLUS DEMANDÉES1 DÉTAILS DU PROGRAMME EXÉCUTION : du 10 septembre 2017 au 20 janvier 2018 DURÉE : offre d’une durée limitée de 19 semaines A obtenu des résultats supérieurs à ceux de notre saveur la plus populaire pour une durée limitée – Ketchup – pour les intentions d’achat et l’appréciation générale! 2 Sources : (1) CRC Responses – Cumul annuel au mois de novembre 2016 (2) Test en salle, ACCE, Essai de produit 2017

Croustilles RUFFLES* Sel et vinaigre (66 g et 220 g) Rendre plus agréable le visionnement du match de la NFL à la maison avec le er 1 choix de saveur à remettre sur le marché, selon une étude sur les innovations!1

DÉTAILS DU PROGRAMME EXÉCUTION : du 10 septembre au 4 novembre 2017 DURÉE : offre d’une durée limitée de 8 semaines Sources : (1) Fresh Intelligence, étude sur les saveurs (TURF) (2) Rapports des relations avec les consommateurs de PFC, 2016 * MarqueSEPTEMBRE de commerce utilisée sous 2 | OCTOBRE 2017licence par Frito Lay Canada © Frito-Lay North America, Inc. 2017

La saveur RUFFLES* qui a généré le plus grand nombre d’appels des consommateurs qui voulaient savoir où se la procurer! 2 CCentral.ca


SEPTEMBRE/OCTOBRE 2017 Volume 22 | Numéro 5

29

15 ANNONCEURS

TABLE DES MATIÈRES

Services alimentaires A&W du Canada. ........ 19

05

Confiseries Regal ................................... 4,17, 23 Les Aliments Dare.......................................... 24 Fisherman’s Friend ........................................... 6 Havana House ................................................ 20 Health Canada ................................................ 28 Hershey Canada Inc. ...................................... 11

07

Lassonde ........................................................ 14 Mondelez Canada Inc..................................... 25 NACDA ........................................................... 31 Payment Source Inc. ................................. 12-13

08

Pepsico Aliments Canada................................. 2 Perfetti Van Melle ........................................... 27 Promo sélecte - Période 5 ......................... 32,33 Le Salon des dépanneurs du Québec – Laval............................................ 9 Vidal Candies Canada ..................................... 18

CCentral.ca

10

Mot du rédacteur en chef Profils démographiques changeants

15

Matière à réflexion Calendrier des évènements Aperçu: GOMME Les secteurs de créneau mènent les ventes dans cette catégorie essentielle des dépanneurs

21

19

La démarcation s’estompe Les marques de services alimentaires et des menus créatifs d’exploitants indépendants changent le paysage des dépanneurs du Canada Dépanneur le Pick Up Ce dépanneur de Montréal a évolué en même temps que sa clientèle a changé.

26

29

NOUVELLES OFFRES PAGES 32-33

Formation du personnel Lorsque le personnel est formé pour réussir, tout le monde en profite Exploration de données Les boissons, c’est payant. Tenez-vous compte du profil démographique de votre clientèle?

Vue d’ensemble Le taux de conversion de la pompe au magasin plafonne aux États-Unis SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

3


4

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


MOT DU RÉDACTEUR EN CHEF 2300, rue Yonge, bureau 1510 Toronto (Ontario) M4P 1E4 (416) 256-9908 (877) 687-7321 Fax (888) 889-9522 www.CCentral.ca ÉDITRICE DU GROUPE Jennifer Litterick jlitterick@ensembleiq.com VICE-PRÉSIDENT ET DIRECTEUR, ÉVÉNEMENTS ET MARKETING Michael Cronin mcronin@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, DÉVELOPPEMENT DE L’AUDITOIRE Lina Trunina ltrunina@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, OPÉRATIONS WEB Valerie White vwhite@ensembleiq.com ÉDITORIAL RÉDACTEUR EN CHEF Kelly Gray kgray@ensembleiq.com RÉDACTRICE EN CHEF EN LIGNE Nikki Lockington nlockington@ensembleiq.com TRADUCTION Danielle Hart VENTES DE PUBLICITÉ DIRECTEUR DES PARTENARIATS David Wood dwood@ensembleiq.com REPRÉSENTANT Francis Lavoie flavoie@ensembleiq.com COORDONNATRICE DES VENTES/ÉVÉNEMENTS Claudia Castro CONCEPTION ET PRODUCTION DIRECTEUR, SERVICES DE PRODUCTION ET CONCEPTION Derek Estey destey@ensembleiq.com GESTIONNAIRE DE PROJET Michael Kimpton mkimpton@ensembleiq.com DIRECTEUR ARTISTIQUE Glenn Taylor gtaylor@ensembleiq.com

DIRIGEANTS DE LA SOCIÉTÉ PRÉSIDENT EXÉCUTIF Alan Glass PRÉSIDENT ET CHEF DE LA DIRECTION Peter Hoyt DIRECTEUR DE L’EXPLOITATION Richard Rivera DIRECTEUR DE LA MARQUE Jeff Greisch DIRECTEUR FINANCIER Len Farrell DIRECTEUR DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET PRÉSIDENT, ENSEMBLEIQ CANADA Korry Stagnito PRÉSIDENT DES SOLUTIONS D’ENTREPRISE/ DIRECTEUR DE L’EXPÉRIENCE CLIENT Ned Bardic DIRECTEUR DU NUMÉRIQUE Joel Hughes DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Greg Flores

COLLABORATEUR À LA CONCEPTION GRAPHIQUE Christian Lemay

ABONNEMENTS / CHANGEMENT D’ADRESSE S.V.P. Communiquez avec Lina Trunina ltrunina@ensembleiq.com

OCTROI DE LICENCES ET TIRAGES À PART S.V.P. Communiquez avec Wright’s Media ensembleiq@wrightsmedia.com 1-877-652-5295

Comité consultatif des distributeurs de VIG/YCM : G. Stevens, R. Robertson, ITWAL Limited; L. Hand, J.B. Hand & Sons Ltd.; T. Tetlock, Pratts Limited; J. Beaudry, J.P. Beaudry Ltée.

Comité consultatif de rédaction de VIG/YCM : Brian Benison, Bic Inc.; Melani Melnyk, Mondele¯z International; Tim Corkum, Rothmans, Benson & Hedges Inc.; T. McGowan, Nestlé Canada

VIG/Octane est publié bl é six ffois par année é par Stagnito S Partners P Canada C d Inc. I VIG/Octane VIG/O est distribué aux gérants, acheteurs et autres professionnels travaillant dans le réseau canadien des dépanneurs, stations-service et lave-autos. Veuillez envoyer toute demande de renseignements au bureau de la rédaction. C’est avec plaisir que nous acceptons des articles, des photographies et des renseignements sur l’industrie. Cependant, nous ne pouvons ni en accuser réception, ni les retourner. ©Tous droits réservés 2017. Aucune partie de la présente publication ne peut être reproduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, y compris la photocopie et la récupération/retransmission électronique, sans l’autorisation de l’éditeur.

PROFILS DÉMOGRAPHIQUES CHANGEANTS Au cours des trois prochaines années, 50 % de la population se composera de membres de la Génération Y, c’est-à-dire les personnes nées entre 1980 et 2000. Ces personnes représentent une grande partie de la clientèle et des travailleurs. Cela entraîne aussi des défis uniques pour les employeurs et les commerçants s’ils n’ont pas les informations nécessaires sur cet important profil démographique. Les organismes de RH de l’industrie soulignent que ces personnes ont une mentalité différente de celle de leurs parents lorsqu›il s’agit de la conciliation travail-vie personnelle et de l’atteinte des objectifs, sans compter les produits qu’ils trouvent utiles. En effet, les rapports indiquent que plus de 60 % des gens de la Génération Y indiquent qu’ils quitteront leur emploi au cours des quatre prochaines années, et la moitié du groupe dit envisager de se lancer en affaires. Entre-temps, les emplois sont vus comme des mesures provisoires. En fait, les gens de la Génération Y ont été les plus touchés par la pénurie d’emplois à temps plein et l’insécurité du travail à temps partiel à faible salaire et cela a façonné en grande partie leurs perspectives sur le milieu du travail et le commerce. Alors que le nombre de Baby-Boomers (le prochain plus important groupe) diminue de plus en plus, la Génération Y sera le segment déterminant de la population. Aujourd’hui, les gens de ce groupe sont vus comme des perturbateurs de l’industrie et ceux qui changent la donne globalement. Il faut s’attendre à ce que ce groupe très techno continue de repousser les limites et modifie de façon importante les modèles d’affaires traditionnels à mesure qu’il devient majoritaire. Les gens de ce groupe vont innover et remettre les normes en question avec des concepts comme les boutiques éphémères, l’utilisation plus poussée et fréquente de la technologie numérique et des produits beaucoup plus santé. C’est un fait : l’employé à temps partiel à votre magasin pourrait bien devenir votre concurrent dans un environnement économique en mutation où les gens de la Génération Y et Z comprennent mieux les besoins des profils démographiques clés de la société. Aujourd’hui plus que jamais, le changement signifie la survie de l’entreprise. L’ancien concept des magasins traditionnels et des files d’attente à la caisse change, et on assiste à la naissance d’un nouvel ordre économique. Êtes-vous à l’écoute de vos clients et de vos employés de la Génération Y?

– Kelly kgray@ensembleiq.com

Imprimé au Canada chez Intercontinental

FAITES PARTIE DE NOTRE COMMUNAUTÉ!

PM42940023

ALLIANCES DANS LE RÉSEAU :

CCentral.ca

CCentral.ca

Bulletin électronique

Convenience Central

@CCentral360

ConvenienceChannel

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

5


6

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


MATIÈRE À RÉFLEXION CCentral.ca

Bulletin électronique

Convenience Central

@CCentral360

ConvenienceChannel

CALENDRIER DES ÉVÈNEMENTS LE SALON DES DÉPANNEURS DU QUÉBEC LES 19 ET 20 SEPTEMBRE 2017 Place Forzani, Laval (Québec) salondec.com

SOMMET CANADIEN DE L’INDUSTRIE DES DÉPANNEURS (SCID) DU 26 AU 28 SEPTEMBRE 2017 Le Concorde, Québec (Qué.). nacda.ca

SALON CONVENIENCE U CARWACS CALGARY LES 3 ET 4 OCTOBRE 2017 BMO Centre au Stampede Park, Calgary (Alb.) convenienceu.ca

NACS DU 17 AU 20 OCTOBRE 2017

ACSA RETAIL CONVENIENCE AWARDS GALA LE 9 NOVEMBRE 2017

McCormick Place Chicago, IL www.nacsonline.com

Halifax Marriott Harbourfront Hotel, Halifax (N.-É.) theacsa.ca

GROCERY INNOVATIONS CANADA LES 23 ET 24 OCTOBRE 2017 Centre des congrès de Toronto www.groceryinnovations.com

CONFÉRENCE ANNUELLE 2017 DE L’ASSOCIATION DU CAFÉ DU CANADA LE 8 NOVEMBRE 2017 Salon, Toronto Reference Library Allez sur: CoffeeAssoc.com

RESTAURANTS CANADA DU 25 AU 27 FÉVRIER 2018 EnerCare Centre, Toronto (Ont.)

SALON CONVENIENCE U CARWACS TORONTO LES 6 ET 7 MARS 2018 Centre des congrès de Toronto, 650, chemin Dixon, Toronto (Ont.) www.convenienceu.ca

BULLETIN ÉLECTRONIQUE CCENTRAL

Inscrivez-vous

Obtenez des nouvelles de l’industrie directement dans votre boîte de réception. Abonnez-vous au bulletin électronique CCentral en ligne sur CCentral.ca!

CCentral.ca

(en anglais seulement)

SAGES PAROLES

DONNEZ VOTRE AVIS ET GAGNEZ! Répondez à notre plus récente question du sondage sur CCentral.ca pour gagner un ensemble de prix de Confiserie Régal.

«Nous offrons beaucoup à la communauté en matière d’assortiment et de service. Lorsque nous avons repris l’emplacement de mes parents en 1996, nous avons éliminé la buanderie et la pizzéria et opté pour des sandwichs à service rapide. Nous avons été en mesure d’augmenter la superficie du magasin de 2 000 pi ca et d’accroître notre gamme de produits d’épicerie générale. Depuis que nous avons acquis le magasin de mon père en 1996, nous avons eu 20 ans de croissance continue.»

Ayez votre mot à dire

et courez la chance de GAGNER!

Jim Smith, Mik’s Quick Way, Blind River (Ont.). (PHOTO/VIG mai)

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

7


APERÇU

GOMME

LA GOMME

Les secteurs de créneau mènent les ventes dans cette catégorie essentielle des dépanneurs PAR KELLY GRAY

Les Canadiens mâchent beaucoup de gomme; ils en ont mâché pour 490 millions $ l’année dernière. Cela étant dit, les chiffres sont toutefois en baisse. Les gens ne se tournent pas vers la gomme autant qu’avant. En fait, des intervenants de l’industrie déclarent que les ventes sont en baisse de 1 % en dollars et 2 % en volume et suggèrent qu’il s’agit d’une tendance continue. Les dirigeants sont toujours Cadbury Adams (Mondelez) et Wrigley (Mars) qui ensemble contrôlent plus de 95 % du marché canadien de la gomme. Wrigley, avec une part du marché de 49 %, est le leader avec des marques comme Juicy Fruit (une marque créée dans les années 1800), 5, Excel, Extra et Freedent. Cadbury Adams propose Dentyne, Trident et Bubblicious ainsi que d’autres dans un portefeuille qui comprend également des produits comme les pastilles contre la toux Halls et les menthes Certs. Hershey est également un joueur sur ce marché avec IceBreakers, une gamme de produits qu’ils ont achetée de Nabisco en 2000. Euromonitor signale que l’on prévoit une augmentation des ventes de gomme globales de 32 % d’ici 2020. Ici, au Canada, plusieurs facteurs, comme les différences culturelles, la législation antitabac et l’augmentation de la popularité des menthes rafraîchissant l’haleine, ont contribué à faire stagner les ventes de gomme.

Dans un rapport, Jared Koerten, analyste principal chez Euromonitor, souligne que les membres de la Génération Y, un important groupe démographique, ne semblent pas être des amateurs de gomme. Ils la voient comme une pratique non professionnelle qui va à l’encontre de leurs habitudes de grignotage. De plus, les changements dans les habitudes des fumeurs font en sorte que ces derniers se tournent moins vers la gomme pour rafraîchir leur haleine. Ils choisissent plus souvent des menthes fortes pour contrer le mauvais goût et l’odeur de la cigarette. Ici les gains proviennent de secteurs de créneau. Par exemple, les produits sans sucre sont légèrement en hausse et les produits santé progressent. Pur propose une gamme de huit saveurs sans aspartame, soya, gluten, OGM et noix. Sucrées au Xylitol, un substitut naturel du sucre qui a 40 % moins de calories que le sucre pour le même pouvoir sucrant, les gommes Pur gagnent du terrain sur le marché. Wrigley utilise également cet édulcorant naturel dans certaines de ses marques comme Extra et Orbit. Cadbury Adams utilise du Xylitol dans sa gomme Trident. Le marketing pour la gomme vise surtout l’hygiène dentaire, la faible teneur en calories et le rafraîchissement de l’haleine. Les produits comme Mentos, actuellement vendus dans plus de 130 pays par la société italienne Perfetti Van Melle, misent sur le plaisir et leur capacité à rafraîchir l’haleine. La nouveauté, comme on le voit dans la marque Airheads de Mentos, est un autre facteur de vente clé surtout auprès des jeunes. Airheads est catégorisé comme une bouchée à mâcher plutôt qu’une gomme traditionnelle et, comme les Mentos, attire l’attention par sa publicité axée sur le plaisir.

CINQ CONSEILS SUR LA GOMME :

La gomme est un produit d’achat hautement impulsif. Les meilleures ventes se font donc autour de la caisse. Les petits présentoirs posés directement sur le comptoir de la caisse maximisent l’occasion de vente.

2.

Moins de Canadiens fument et ils recherchent donc moins souvent un rafraîchisseur d’haleine pour lutter contre l’haleine du fumeur. Les gens boivent plus de café. Placez donc la gomme près ou sur les présentoirs de café.

8

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

3.

Placez la gomme près des produits de tabac auxiliaires comme les briquets et le papier à cigarettes

4.

Les consommateurs de gomme sont très fidèles à leur marque. Assurez-vous d’avoir en stock les principales marques comme Extra et Trident.

5.

Tenez-vous au courant des nouveautés et des lancements de nouveaux produits. Le marché des jeunes est stimulé par l’innovation qui suscite l’enthousiasme. Placez donc les innovations dans la section des confiseries où les jeunes magasinent.

GETTY IMAGES

1.

CCentral.ca


ASSUREZ LE SUCCÈS DE VOS AFFAIRES US O V ZE V I R C S N I NT

E N IG A

L INTEN N E MA DÈS

a c . c onde

sal

la our e p e l it ratu n avec 17 g n IG o io ripti xposit nnel V c s n e I ’ otio ed sall e prom cod

0 2 E R 9 B 1 EM

7 1 20 T

SEP

ELLE V U NO ESSE

ADR

E C LA I,

P

F

N A Z OR


VUE D’ENSEMBLE

É.-U.

LE TAUX DE CONVERSION DE LA POMPE AU MAGASIN PLAFONNE AUX ÉTATS-UNIS L’étude de CSNews démontre que les acheteurs fréquents sont essentiels à l’amélioration PAR DON LONGO

Depuis 2011, les dépanneurs ont amélioré leur capacité à attirer les consommateurs qui font le plein à entrer dans le magasin pour acheter des aliments, des boissons et autres produits. Cette année, presque un tiers des consommateurs qui ont acheté de l’essence dans un dépanneur ont dit être entrés dans le magasin pour acheter autre chose. C’est plus de deux fois supérieur au taux d’il y a six ans, lorsque seulement 15 % des acheteurs disaient aller de la pompe au magasin, selon l’étude Realities of the Aisle Consumer de Convenience Store News. Depuis 2011, ce taux de conversion a augmenté progressivement puis a plafonné à 33,1 % en 2015. L’an dernier, le taux de conversion des consommateurs d’essence en clients du magasin était de 33 %. Dans l’étude Realities of the Aisle de cette année, le taux de conversion a chuté légèrement à 31,4 %. De même, le pourcentage des consommateurs qui achètent de l’essence, mais qui entrent rarement ou jamais dans le magasin, est passé de 47,6 % en 2011 à 15,6 % en 2015, avant d’augmenter de nouveau à 18,2 % en 2017. 10

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

Les résultats de l’étude de cette année indiquent que les exploitants de dépanneurs peuvent franchir ce plateau de conversion de 31 à 33 % en s’efforçant d’augmenter le nombre de clients fréquents. Plus de la moitié des consommateurs qui se sont arrêtés dans un dépanneur sur une base quotidienne (55,1 %) cette année sont entrés dans le magasin pour faire un achat chaque fois, ou presque chaque fois, qu’ils se sont arrêtés pour faire le plein. Même les clients hebdomadaires sont entrés dans le magasin plus souvent que la moyenne (35,1 %). Environ 40 % des acheteurs d’essence qui sont entrés dans le magasin ont dit que c’est une promotion qui les a incités à le faire. Le pourcentage le plus élevé (17 %) a été attiré à l’intérieur par un programme de fidélisation. Don Longo est directeur de la rédaction du magazine Convenience Store News d’EnsembleIQ. Il couvre l’industrie de la vente au détail depuis plus de 30 ans comme journaliste, rédacteur en chef et éditeur. Auparavant, il a dirigé le contenu éditorial dans une variété de publications commerciales axées sur les grandes surfaces, les pharmacies, les épiceries et les magasins de spécialité. Convenience Store News a remporté le Prix Jesse H. Neal d’American Business Media du meilleur numéro de l’année en 2008 et en 2012. M. Longo a remporté de nombreux autres prix éditoriaux au cours de sa carrière et il est fréquemment cité dans les médias locaux et nationaux quand il s’agit des tendances de vente au détail et de consommation. CCentral.ca


STIMULEZ LES ACHATS NON PLANIFIÉS1 AVEC REESE® ET LA LNH®

GNÉNMEENTR1 3 GTAA INS NTA *

Vous pourriez

des

T-SHIRTS ACHETEZ

de its de its duit odu ro pro 2p e heyy de she rsh ers He x oix oix cho ttrre ch tre otr vo

PRENEZ

o otto ot hoto pho ne ph ne un e tre vottre de vo eçu re reç

antt tan tan it ita sita sit iisi vviis en en vis

ca .cca

e ime. im tim etti et esse es ee e Z rre PEZ CIIP RTTIC AR PA P

C’est le temps de la partie. C’est le temps d’un

· La marque REESE® au cœur de la

croissance de la catégorie · Hausse du volume en $ de REESE® par +14 %2 · Marque de chocolat la plus vendue au Canada2 · Hausse des dépenses par consommateur de REESE® par emplette3

COMMANDEZ DÈS MAINTENANT! Période de promotion – du 1er septembre 2017 au 23 décembre 2017 PRÉEMBALLAGES DE FORMATS INDIVIDUELS ASSORTIS 240 UNITÉS

240 unités

96 - Friandise MOULES AU BEURRE D'ARACHIDES REESE® 72 - Barres OH HENRY 36 - Barres HERSHEY'S avec amandes 36 - Barres HERSHEY'S biscuits et crème

PRÉEMBALLAGES DE GRANDS FORMATS ASSORTIS, 168 UNITÉS

168 unités

48 - Friandise MOULES AU BEURRE D'ARACHIDES REESE® 48 - Barres OH HENRY! 32 - Friandise REESE® Grand moule 24 - REESE® Sticks 16 - Friandise Grand moule REESE® rempli de PIECES

1 NHL IMI SponsorPulse, deuxième vague, saison 2015/2016 2 Nielsen MarketTrack, 5 réseaux à l’échelle nationale (Épicerie + Masse + Pharmacie, dépanneurs/stations-services, REM épicerie EXCB + V), chocolats de tous les jours, à ce jour finissant le 29 avril 2017 3 Nielsen Homescan, sommaire de marché, tous les réseaux à l’échelle nationale, 52 dernières semaines finissant le 1er octobre 2016; total des marques de chocolat * AUCUN ACHAT REQUIS. Ouvert du 1er septembre 2017 au 23 décembre 2017, 23 h 59 minutes 59 secondes (HE), aux résidents légaux du Canada ayant atteint l’âge de la majorité. Trois mille (3 000) prix offerts au départ (un [1] prix disponible environ toutes les 54,7 minutes), et dont le nombre diminue au fur et à mesure qu’ils sont attribués. Chaque prix consiste en un t-shirt REESE® de hockey (valeur au détail approximative de 20 $). Limite : Une (1) participation par jour, et limite de trois (3) prix par personne. Les chances de gagner dépendent du nombre de participations admissibles reçues et du moment de la participation. Test d'arithmétique réglementaire et accès Internet requis. Pour connaître les règlements officiels : www.reesetime.ca. LNH et l'emblème LNH sont des marques de commerce déposées de la Ligue nationale de hockey. © LNH 2017. Tous droits réservés.

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

11


Contenu personnalisé

Le moment est venu de prépayer Now Prepay offre une variété de produits de paiement et de cartes prépayées qui font augmenter l’achalandage et le chiffre d’affaires du magasin. PAR NIKKI LOCKINGTON

Le marché canadien du paiement et du prépayé est en plein essor, et si la catégorie est bien présentée et gérée avec succès, elle peut offrir aux détaillants une nouvelle source de revenus (et une autre raison pour vos clients de vous rendre visite!). En effet, alors que le marché des dépanneurs continue d’évoluer, chaque détaillant devrait chercher proactivement de nouvelles opportunités d’accroître sa gamme de produits et d’inciter les clients à revenir. Now Prepay fournit aux dépanneurs et stationsservice indépendants des produits et services prépayés, y compris des cartes VISA et MasterCard prépayées et rechargeables, des cartes-cadeaux et des bons de paiement en ligne. «Depuis le début, nous avons diversifié notre offre de produits, en restant à l’avant-garde et en offrant à nos distributeurs des solutions qui vont bien au-delà de la recharge sans fil», de dire Grace Caputo, directrice générale, Payment Source Inc. Non seulement le marché de la carte prépayée incite vos clients à magasiner chez vous, il peut également accroître vos profits. «Les ventes mensuelles moyennes par détaillant d’essence ont bénéficié de cette diversification, et le volume des ventes a connu une croissance de 53 % entre 2013 et 2015», souligne Mme Caputo.

COMMENT SE LANCER Lors d’un récent sondage des exploitants canadiens de dépanneurs et de stations-service, 71 % ont déclaré déjà offrir des cartes prépayées ou produits de prépaiement. En outre, 55,7 % de ces détaillants ont déclaré qu’ils offraient des cartes prépayées afin de diversifier leur gamme de produits, et 54 % stockaient ces produits pour faire augmenter l’achalandage. C’est une opportunité de croissance pour les dépanneurs, mais par où commencer? Il importe tout d’abord de choisir de travailler avec une société expérimentée. Les détaillants peuvent aller sur www.nowprepay.ca pour en savoir plus sur la société et trouver un programme adapté aux besoins de leur entreprise. «Souvent il n’en coûte rien de préparer un détaillant à se lancer, autre que le temps qu’il investit pour en apprendre davantage sur la catégorie et envoyer sa demande de service», affirme Mme Caputo.

«Now Prepay fait les choses différemment. Il y a une raison pour laquelle nous avons 15 000 détaillants qui nous font confiance pour les aider à faire croître leur entreprise.» 12

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


UN MARCHANDISAGE QUI VISE LE SUCCÈS

POURQUOI CHOISIR NOW PREPAY?

Une fois que vous avez choisi le bon programme pour votre magasin, il importe alors de savoir tirer plein profit de l’opportunité. La plupart des programmes offrent une solution de marchandisage, généralement un présentoir de sol ou de comptoir. La clé consiste à s’assurer qu’il y a du matériel de marchandisage et de la PLV en magasin pour que les consommateurs sachent que vous stockez une certaine marque. Il importe également de choisir un endroit très passant, par exemple, près de la caisse ou le long du chemin des achats.

«Nos représentants dévoués du service à la clientèle vous proposent un soutien multilingue, sept jours par semaine, de dire Mme Caputo. De plus, c’est nous qui effectuons notre propre approvisionnement, ce qui signifie que nous sommes toujours là pour nous assurer que votre programme fonctionne à plein rendement. » Pour environ un quart des détaillants interrogés qui ne stockent pas de cartes prépayées, c’est la préoccupation relative à la sécurité des cartes prépayées qui est le principal obstacle. Mais un avantage important de travailler avec Now Prepay est l’expertise, la formation et le soutien que peuvent fournir leurs experts. «Nous fournissons à tous nos détaillants un programme de prévention de la fraude détaillé et nous les tenons au courant avec des alertes et des avis en temps réel», souligne Mme Caputo. «Now Prepay fait les choses différemment. Il y a une raison pour laquelle nous avons 15 000 détaillants qui nous font confiance pour les aider à faire croître leur entreprise, affirme Mme Caputo. Notre spécialité est le marché des dépanneurs indépendants et des détaillants d’essence indépendants et nous avons ce qu’il vous faut pour créer un programme de produits prépayés réussi.»

55,7 % de ces détaillants ont déclaré qu’ils offraient des cartes prépayées afin de diversifier leur gamme de produits, et 54 % stockaient ces produits pour faire augmenter l’achalandage.* *National survey of Independent Convenience and Convenience Gas retailers Juillet 2017.

CONSEILS PRATIQUES

• Augmenter

l’achalandage. Les programmes de produits prépayés donnent aux clients une raison d’entrer dans votre magasin.

• Augmenter

les revenus. Les gens qui viennent dans votre magasin achèteront également plus souvent des produits autres que des produits prépayés, ce qui fera augmenter vos profits.

• Faciliter la croissance du commerce. Étant donné que les programmes de produits prépayés font augmenter les revenus jusqu’à 9 %, la croissance du commerce se produit avec peu ou pas d’efforts du propriétaire du magasin.

9%

FAITES AUGMENTER VOS REVENUS DE EN MOYENNE* AVEC PEU OU PAS D’EFFORT

* Moyenne

Revenu accru

Développez votre commerce

Donnez à vos clients une raison d’entrer dans votre magasin en offrant les cartes-cadeaux, les cartes téléphoniques et les produits prépayés qu’ils recherchent!

3URŵWH] GH OőDFKDODQGDJH accru dans votre magasin pour leur proposer d’autres produits et faire augmenter YRV SURŵWV

Voyez votre commerce se développer sans autre effort de votre part! Contacteznous pour commencer!

Stockez des articles comme ceux-ci

By Pa yment Sou rce

CCentral.ca

Achalandage accru

et des marques comme celles-ci

Lancez-vous avec Now Prepay www.nowprepay.ca | 1 800 253-2111 SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

13


MD

sb asi

iologiq u e

o

Un choix gagnant pour votre combo prêt-à-manger nouveau produit

14

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

Fier récipiendaire du Grand Prix canadien des nouveaux produits dans la catégorie des breuvages.

CCentral.ca


L E P R Ê T- À - M A N G E R A U D É TA I L

LA DÉMARCATION S’ESTOMPE Les marques de services alimentaires et des menus créatifs d’exploitants indépendants changent le paysage des dépanneurs du Canada BRANDON GRAY

PAR KELLY GRAY

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

15


AN DERNIER, LES CANADIENS se sont tournés plus que jamais vers les dépanneurs pour une collation sur le pouce ou une solution de repas. Technomic, analyste de marché de Chicago, souligne que les ventes de plats cuisinés (soupe, lasagne, salade, pointes de pizza, etc.) avaient augmenté de quatre points au Canada l’an dernier. Les produits comme les sandwichs emballés, les burritos et autres collations préemballées ont fait encore mieux avec des ventes en hausse de six points. Cela montre bien que les Canadiens comptent plus souvent sur les dépanneurs pour trouver des solutions aux défis de l’heure des repas. En fait, 24 % des visites dans un dépanneur concernent maintenant le déjeuner, le dîner ou le souper. Alors que 26 % des visites concernent des collations comme un beigne ou un sac de croustilles, la tendance vers les dépanneurs en tant que destination pour un repas rapide et délicieux s’accentue. «Alors que les achats d’une boisson seule (51 % des visites) et d’une collation représentent la pierre angulaire des services alimentaires dans les dépanneurs, ce ne sont pas les possibilités qui manquent d’élargir l’offre pour les occasions de repas», de dire Donna Hood Crecca de Technomic. Elle suggère qu’en rendant leurs repas plus attrayants, les exploitants pourraient faire augmenter les ventes, parce que les repas se vendent plus cher que les boissons seules ou les collations. «Il importe de répondre aux besoins des consommateurs pour la commodité et la satiété. Les options préemballées pourraient attirer davantage de clients vers les repas, tandis que les options de déjeuner portatif, comme des sandwichs, pourraient encourager les visiteurs du matin à acheter un repas complet avec leur boisson.» Les produits santé et mieux-être constituent un autre élément clé pour satisfaire la 16

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

demande des consommateurs pour des aliments préparés. En effet, la santé est une préoccupation principale pour plus d’un tiers (35 %) des clients de dépanneurs, qui ont dit à Technomic que des produits santé les encourageraient à acheter des services alimentaires dans les dépanneurs plus souvent. «En plus de mettre au menu des plats santé familiers comme des salades et des fruits, les dépanneurs devraient indiquer les ingrédients sains le cas échéant. En fin de compte, il importe de faire preuve de transparence quant au contenu nutritionnel des produits et de leur approvisionnement alors que les dépanneurs cherchent à améliorer sans cesse la perception qu’ont les gens de leur offre santé», explique Mme Crecca. La bonne organisation du magasin ainsi que l’abordabilité et la propreté sont essentielles à la bonne prestation des offres d’aliments en magasin et à leur acceptation par le client. Technomic a découvert que les attentes en ce qui concerne l’apparence et l’ambiance des magasins vont probablement être plus élevées à mesure que de plus en plus de consommateurs choisissent les dépanneurs pour leurs achats de produits de services alimentaires. «L’apparence du magasin peut servir à améliorer la perception de la qualité. Par exemple, des comptoirs d’aliments bien entretenus et des comptoirs où les clients peuvent voir la préparation des aliments maison aident à transmettre l’idée de fraîcheur, ce qui peut aider à faire augmenter les achats d’aliments», de dire Mme Crecca. Cette tendance vers une plus grande présence des services alimentaires dans les dépanneurs n’est pas passée inaperçue chez les restaurants à service rapide. Par exemple, A&W a lancé une stratégie en 2015 qui ajoutera quelque 300 nouveaux restaurants partout au Canada, dont 100 seront situés

dans des dépanneurs, au cours des cinq prochaines années. La chaîne de Vancouver désire élargir le modèle de ses magasins autonomes traditionnels. Cela comprend des emplacements dans des dépanneurs partout au pays. «Ces endroits sont parfaits pour les plus petites localités, et les dépanneurs conviennent parfaitement», affirme Richard Williams, directeur, A&W, parc immobilier national, stations-service et dépanneurs. Il ajoute qu’A&W travaille actuellement avec des partenaires majeurs comme Petro Canada, Parkland, Canadian Tire et Irving Oil. Des emplacements entre 1500 et 1700 pi. ca. ont récemment ouverts à Red Deer, AB, Kelowna, C.-B. et Fergus, Ontario. M. Williams souligne que beaucoup d’exploitants de sites choisissent d’aller avec un franchisé qui gère les services alimentaires plutôt que d’avoir à apprendre un nouvel ensemble de compétences. Derrière la croissance et l’acceptation des marques de services alimentaires qui cohabitent, il y a leur capacité à offrir un CCentral.ca

CHANTALE LECOURS; BRANDON GRAY

L’


CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

17


Alors que les achats d’une boisson seule (51 % des visites) et d’une collation représentent la pierre angulaire des services alimentaires dans les dépanneurs, ce ne sont pas les possibilités qui manquent d’élargir l’offre pour les occasions de repas

produit uniforme, une structure d’affaire systématisée et des normes professionnelles que le public connaît et comprend. «Dans le passé, les gens n’étaient pas intéressés à acheter de la nourriture dans une stationservice, ajoute M. Williams. Maintenant que les stations-service deviennent des centres de service à guichet unique, cette façon de penser a changé, et c’est grâce aux services alimentaires de marque que les gens sont maintenant assez à l’aise pour acheter un repas en même temps que leur essence et un lavage d’auto.» A&W a tiré son épingle du jeu grâce à sa capacité à couvrir toutes les occasions de repas de la journée, en offrant des hamburgers et des déjeuners 24 heures sur 24. Pour réussir dans les services alimentaires en dépanneur, vous devez offrir plus qu’une marque qui n’offre que le déjeuner ou le dîner. C’est là que réside le succès de MTY Food Group,

18

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

un franchiseur de Toronto, ayant plus de 30 marques comme M. Sub, Thai Express et Country Style dans son vaste portefeuille. Karen Weldman est vice-présidente, MTY, Développement de nouvelles affaires marques express. Comme M. Williams, Mme Weldman remarque une augmentation des services alimentaires de marque dans les dépanneurs. Elle souligne que le franchisage fournit une formation et une uniformité des produits qui sont difficiles à trouver si vous êtes un site indépendant. «Il y a beaucoup d’avantages à avoir une marque bien connue associée à votre site. Cela comprend la publicité nationale et régionale pour attirer les clients en magasin ainsi que l’effet de halo que l’identité positive d’une marque sur le marché peut avoir sur un petit détaillant», dit-elle. Elle ajoute que le fait d’avoir une franchise vous intègre vraiment dans le domaine des services alimentaires. «Beau-

coup d’exploitants de dépanneurs touchent un peu aux services alimentaires, mais échouent souvent dans l’exécution», dit-elle, en mentionnant un exploitant qui a décidé de prendre les choses au sérieux, a ajouté une franchise à son site et a vu ses ventes mensuelles de boissons chaudes grimper à 22 000 $. Les marques suggèrent également des aliments frais, préparés en magasin. Cela va à l’encontre de l’idée qu’ont des clients que les dépanneurs n’offrent que des sandwichs emballés et des aliments de base comme des hot dogs. Évidemment, des marques comme Mr. Sub ou Extreme Pita ont une aura santé qui est attrayante pour une clientèle qui exige des produits meilleurs pour la santé. Actuellement, c’est l’exploitant de chaîne dans les secteurs avec et sans essence qui stimule la présence des marques de services alimentaires dans les dépanneurs. Pris ensemble (avec et sans essence), les sites de services alimentaires en magasin ou autonomes dans les chaînes représentent plus de 10 % des ventes. Étant donné que les exploitants recherchent des moyens de maximiser le rendement de leur investissement par pied carré, on peut s’attendre à voir davantage d’exploitants faire équipe avec des marques de restauration rapide afin de faire augmenter les revenus et d’améliorer l’expérience des clients dans les dépanneurs. Face à cette concurrence, où la démarcation s’estompe entre magasin de détail et restaurant, les exploitants indépendants doivent voir cela comme une occasion de changement.

CCentral.ca


ÉLÉMENTS À RETENIR : • Pensez à créer une offre unique, en utilisant des aliments ethniques ou en mélangeant des aliments traditionnels de façon novatrice

• Tenez compte de la demande du marché des jeunes pour la qualité, la santé et les mets sur mesure

• Les femmes sont plus intéressées par les aliments santé et les régimes. Tenez compte de cela et vous verrez une augmentation du panier en magasin

Davantage de spéciaux ou des promotions

LES CONSOMMATEURS SE PRONONCENT SUR LES SERVICES ALIMENTAIRES Dans son rapport sur les tendances des services alimentaires dans les dépanneurs, Technomic a posé la question suivante à environ 525 personnes, de 19 ans et plus : «Quelle serait la probabilité que vous achetiez des mets préparés plus souvent dans un dépanneur s’ils offraient ce qui suit? Probable et extrêmement probable.»

CCentral.ca

Des aliments préparés de meilleure qualité Des aliments plus santé Des boissons préparées de meilleure qualité Davantage de produits uniques Davantage d’ingrédients haut de gamme Peut combiner différents formats Boissons alcoolisées Comptoir de boissons à commander sur mesure Produits de marque connue Comptoirs d’aliments faits sur mesure

37 % 36 % 35 % 33 % 30 % 27 % 25 % 24 % 22 % 21 % 19 %

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

19


Les annonces sur le tabac ne peuvent figurer dans les numĂŠros du magazine numĂŠrique


LE PICK UP

UNE DÉLICIEUSE ADAPTATION Ce dépanneur de Montréal a évolué en même temps que sa clientèle a changé. PAR CHARLOTTE BOULANGER

I CHANTALE LECOURS

l était une fois, il y a plus de 50 ans, un petit dépanneur dans un quartier de textile achalandé de Montréal. Chaque jour, les gens venaient acheter les mêmes choses et manger les mêmes repas pendant des décennies. Mais, en 2006, le magasin au coin de Waverly et Alexandra était à vendre, et la plupart des usines textiles avaient fermé leurs portes.

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

21


FLAIR ARTISTIQUE

En 2008, une résidente, locale, Bernadette Houde, a remarqué que le magasin était à vendre et elle en a parlé à sa partenaire, Penny Pattison. Elles ont décidé de faire une offre à la famille qui en était propriétaire depuis deux décennies. Leur offre a été acceptée immédiatement, et le Dépanneur Le Pick Up a changé de propriétaire deux mois plus tard. Fortes de leur expérience en organisation communautaire, les nouvelles propriétaires ont opté pour une approche prudente avant d’effectuer des modifications à ce que les résidents étaient habitués à y trouver. «On a décidé qu’on ne changerait rien avant de connaitre notre clientèle», de dire Penny. Les employés du coin avaient l’habitude de venir dans le magasin le midi pour des plats typiques comme des hamburgers, des sousmarins ou des sandwichs au jambon. Mais les ouvriers du textile avaient été remplacés par des artistes et d’autres travailleurs. Les locataires et les propriétaires avaient changé au fil des ans. Mais l’apparence du magasin n’avait pas vraiment changé. Situé relativement près de La Petite Italie et du marché public Jean-Talon, Le Pick Up était le seul dépanneur dans le quartier au moment de l’achat. «Aujourd’hui on se retrouve entre la grosse épicerie italienne Milano et un Provigo. C’est plus compétitif et il a fallu qu’on s’adapte.»

DES SANDWICHS SPÉCIAUX ET UN CAFÉ IRRÉSISTIBLE Peu à peu, le menu a évolué, et les clients peuvent désormais choisir un savoureux sandwich au haloum grillé, un croissant au jambon ou d’autres mets comme un sandwich au porc effiloché ou une salade de quinoa. Tout est cuisiné sur place. «Nos fournisseurs sont autour de nous. Le café est torréfié tout 22

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

Ce n’est pas par hasard qu’on peut voir des affiches colorées à vendre sur le mur, créées par Ed Kwong, ainsi qu’un peigne géant vintage au sommet d’une étagère ou des paquets de mouchoirs et de tampons dans des pots en céramique en forme de shorts en jeans. Bernadette est musicienne et l’un des cuisiniers est diplômé en littérature anglaise. Des revues communautaires et culturelles sont proposées dans un présentoir à côté des sauces biologiques et du lait d’amande. Mais vous pouvez aussi acheter du lait ordinaire, de la soupe en conserve, de la bière et des bonbons comme dans n’importe quel autre dépanneur.

AMBIANCE CONVIVIALE ET PORTES OUVERTES Outre les produits vendus et le comptoir des repas, les propriétaires ont testé progressivement des activités qui attireraient la communauté locale. Elles n’ont pas hésité à pousser les présentoirs le long du mur pour libérer de l’espace pour des soirées musicales. Plus récemment, elles ont offert des ateliers de cuisine en hiver avec des cuisiniers invités pour montrer aux gens comment préparer une tarte à la rhubarbe et aux amandes ou des sauces. «Notre clientèle est diversifiée, tous les âges et styles. J’aime les gens, les clients. On

vit à 5 minutes d’ici et c’est un petit commerce au cœur d’une communauté avec des jeunes et des moins jeunes, des familles avec des petits enfants, de différents vécus. Pour nous, c’est important de garder les anciens clients, de créer un espace à partager d’une façon dynamique, d’accueillir des nouveaux.»

QUAND L’ÉTÉ BAT SON PLEIN L’aire de stationnement derrière a été transformée en une terrasse et il y a aussi des tables le long du trottoir pour desservir une plus grande clientèle durant l’été. «En plus de nos employés fidèles, on embauche des étudiants l’été pour répondre à la plus grand demande.» Il y a beaucoup de formation à faire avec tous nos employés, malgré le fait que nous n’embauchons que des personnes ayant de l’expérience. Notre modèle d’affaires a beaucoup de pièces mobiles et même si quelqu’un a une grande expérience de barista, il doit encore apprendre à utiliser la caisse, à faire les commandes, à rapprovisionner les étagères, etc.»

Les cuisiniers savent comment maintenir une excellente qualité et de l’uniformité dans le menu. Un petit sondage rapide sur le Web révèle que les sandwichs créatifs attirent également des clients d’autres régions de Montréal et même des touristes. Le Pick Up est inclus dans le guide de voyage Lonely Planet pour Montréal, et il y a des gens qui font un détour considérable pour venir manger leurs repas préférés ici.

PASSION ET PLAISIR «Pour nous, c’était un coup de coeur parce qu’évidemment on ne gère pas ce genre de commerce juste pour l’argent. C’est une

CCentral.ca

CHANTALE LECOURS

près; nos légumes sont frais et le boucher est aussi à quelques blocs d’ici.» Les clients peuvent être tentés de compléter leur dîner avec des croustilles de qualité et une boisson sur les étagères ou dans les réfrigérateurs. «On garde en stock ce que les gens autour utilisent tous les jours: des oeufs, du lait, du pain, du papier de toilette et les articles qu’on utilise aussi nous-mêmes.»


CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

23


LA FRAÎCHEUR AVANT TOUT Il n’y a pas de doute que la nourriture est l’attrait principal du Pick Up. La fraîcheur des ingrédients au quotidien, et les délicieux biscuits et desserts font revenir les clients. Et les nouvelles idées que les propriétaires osent essayer gardent leur petit commerce dynamique et attrayant. Quand il y avait peu de concurrence, elles auraient pu mettre un minimum d’efforts pour créer des options intéressantes. Mais, être innovant fait partie du plaisir. «Tout change constamment et le défi c’est de trouver de nouvelles façons de rester en vie et dynamique», de dire Penny, en souriant.

question d’amour plus que d’argent. C’est beaucoup de boulot mais on a du plaisir. Ma fille a 16 ans et elle a vraiment hâte de travailler ici», de dire Penny. Le roulement du personnel est faible et il existe un lien de confiance entre les propriétaies et le personnel. Au cours des dernières années, Penny et Bernadette ont ouvert deux autres commerces d’un type différent. «Nous participons tous les

deux aux décisions importantes, et je suis au magasin presque tous les jours de la semaine. Pendant des années, cela a été un travail à temps plein pour Bernie et moi. Il faut y mettre beaucoup de temps et surveiller ce qui se passe. Nous avons embauché un gérant pour la première fois en huit ans et on délègue certaines tâches. Mais on ne veut pas donner l’impression qu’on fait de la gestion passive.»

Les REALFRUIT Superfruit Gummies sont sans gélatine! 44 % des consommateurs sont motivés par l’allégation que le produit est sans gélatine* Contactez votre grossiste ou votre distributeur pour passer votre commande dès aujourd’hui! (*Source : CQ5. En pensant à cette idée, à quel point chacun des énoncés suivants vous motive-t-il à vouloir acheter ce produit? Sur une échelle de 1 à 5, où 5 est très motivé. Test auprès des consommateurs, ACCE, septembre 2013)

24

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


Les pastilles contre la toux HALLS arrivent au premier rang de la catégorie en matière de POPULARITÉ1 et de marque en laquelle les consommateurs font le PLUS CONFIANCE2! Placez votre présentoir HALLS près de la caisse! Un tel présentoir peut contribuer à une hausse des ventes pouvant atteindre 148 %3.

Les pastilles HALLS sont consommées toute l’année : 28 % des consommateurs utilisent des pastilles HALLS pour des avantages allant au-delà du soulagement de la toux et du rhume1. Communiquez avec votre représentant de Mondelēz Canada, ou avec le représentant de votre grossiste pour plus d’information. Les pastilles Halls Menthol et Halls Mentho-lyptus soulagent temporairement le mal de gorge, la toux et la congestion nasale. Les pastilles Halls Vitamin C sont des suppléments vitaminiques. Toujours lire et suivre le mode d’emploi.

PRÉS. COMPTOIR HALLS IND. VARIÉS 120 UN No d’article : 57700 0139600 No SCC : 000 5770001396 0

PRÉS. DE SOL HALLS IND. VARIÉS 240 UN No d’article : 57700 0140100 No SCC : 000 5770001401 1

CONTENU :

CONTENU :

20 HALLS ML SS Saveur de cerise noire 9 mcx. 20 HALLS ML Saveur de miel 9 mcx. 20 HALLS Menthol Extra Fort 9 mcx. 40 HALLS ML Saveur de cerise 9 mcx. 20 HALLS ML Saveur de miel et citron 9 mcx.

40 HALLS Menthol Extra Fort 9 mcx. 60 HALLS ML Saveur de miel et citron 9 mcx. 40 HALLS VIT C Saveur d’agrumes assortis 9 mcx. 20 HALLS ML Saveur de cerise 9 mcx.

1

Nielsen Market Track, période prenant fin le 1er janvier 2017. Rapport 2017 de BrandSpark International. 3 Nielsen MarketTrack, volume de la bannière pour les mois clés de la saison du rhume (sept.-mars), période prenant fin le 29 juillet 2017. CCentral.ca 4 Nielsen MarketTrack, échelle nationale sauf Terre-Neuve, GDM + C&G, période prenant fin le 29 juillet 2017. 2

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

25


FORMATION DU PERSONNEL : LES SERVICES ALIMENTAIRES

Une culture inspirée LORSQUE LE PERSONNEL EST FORMÉ POUR RÉUSSIR, TOUT LE MONDE EN PROFITE PAR JAMES STUART

Dans le monde ultra concurrentiel des services alimentaires, la formation adéquate de vos employés stimulera votre entreprise. Un solide programme de formation pour vos employés accentuera votre marque, fidélisera votre clientèle et créera un important centre de profit au sein de votre magasin. Aujourd’hui, beaucoup de magasins qui offrent des services alimentaires à leurs clients rehaussent la formation de leur personnel en intégrant une approche axée sur la culture. De solides programmes de formation commencent par une bonne compréhension des besoins de votre client en matière de services alimentaires afin que vous puissiez créer une offre et un concept uniques. Une fois votre offre de services alimentaires établie, la prochaine étape consiste à investir dans le plus important atout de tout commerce : l’équipe qui va exécuter votre offre et la présenter à votre clientèle. Buts

Plan de formation

Buts et objectifs

Salubrité alimentaire

Zones de formation

Service à la clientèle Opérations

Résultats

Formation en services alimentaires

Salubrité alimentaire

Employés Calendrier

Service à la clientèle

Personnalité Profil des employés

Salubrité alimentaire Méthodes

Examiner de nouveau

Service à la clientèle Opérations

Recherche Profil de la clientèle Salubrité alimentaire Équipe organisationnelle

Évaluation

Développement de la culture

Service à la clientèle

Créer l’environnement Opérations Valeurs principales Examiner de nouveau Créer le modèle

Aujourd’hui, vous pouvez concevoir un programme de formation en services alimentaires pour votre offre avec les ingrédients suivants :

1.

Faites des recherches. Parlez à des gens, à votre équipe de gestion, à vos employés de première ligne et, surtout, à vos clients. Développez le «pourquoi» de la culture de votre équipe.

2. Créez le profil de votre clientèle. Qui est votre client, et quels sont ses besoins et ses désirs?

3. Formez l’équipe organisationnelle qui va développer et mettre en œuvre cette culture dans votre programme de formation des employés.

4. Créez un environnement inclusif au sein de votre équipe qui incitera les membres à participer.

5. Établissez en permanence les valeurs fondamentales de cette culture, ne permettez pas qu’on puisse les changer. Elles sont non négociables.

Éducation Expérience

9

ÉTAPES D’UN PROGRAMME DE FORMATION

6. Une fois vos valeurs fondamentales créées, élaborez le modèle qui fera l’objet de votre programme de formation.

7. Examinez le programme souvent, modifiez-le lorsqu’il a besoin

d’amélioration. Ne faites pas que le créer pour ensuite vous reposer sur vos lauriers.

8. Exécutez vos initiatives de culture en utilisant les lois des processus et une communication efficace. La direction doit donner l’exemple.

9. Soyez constant avec votre culture!

Exécution

26

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


Vous devrez tout d’abord créer un profil du type de personne que vous voulez dans cette équipe. Les exploitants doivent pouvoir identifier les qualités dont leur groupe a besoin ainsi que les descriptions de tâches nécessaires pour travailler au sein de l’offre de services alimentaire. Les membres de l’équipe doivent être embauchés dans des postes fondés sur des facteurs comme la personnalité, l’éducation, l’expérience, l’expertise et surtout leur capacité d’apprentissage. Grâce à ce profil, la direction peut embaucher du personnel compétent et le former correctement. Après avoir assemblé une solide équipe d’employés axés sur le service, motivés et positifs, créez un programme de formation permettant de favoriser le succès des employés. Un faible programme de formation vouera souvent l’employé à l’échec et créera des équipes faibles, un taux de roulement élevé, des offres de produits médiocres, des normes de service insuffisantes et des pertes de ventes et de rentabilité. Pour créer un programme de formation en services alimentaires axé sur l’équipe, les exploitants doivent être prêts à définir le concept qu’ils essaient de bâtir ainsi que leurs attentes,

leurs buts et leurs objectifs. Sans objectif, vous ne pouvez pas créer votre résultat final souhaité. Les objectifs devraient être clairs, concis et surtout mesurables. Ceux-ci devraient pouvoir être appliqués dans les différents domaines et descriptions de poste requis. Par exemple, production, service, marchandisage et opérations devraient tous être identifiés et des descriptions de tâches précises créées, de sorte que la formation appliquée soit appropriée, puisse prendre de l’expansion et appuie les employés dans leurs postes. Un programme de formation efficace devrait inclure un calendrier pour la formation, des échéanciers clairs et la rentabilité. Il peut s’agir de différents outils de formation. Il faut vraiment mettre l’accent sur le leadership et la supervision au début, pendant et à la fin de la formation. Le programme devrait inclure des méthodes comme des instructions et des démonstrations. Il peut s’agir de matériel écrit, de vidéos ou des démonstrations individuelles. L’observation au travail où vous jumelez un nouvel employé à un membre de l’équipe plus expérimenté favorise l’uniformité dans la formation. La documentation sous forme

d’objectifs de formation, de descriptions de tâches, de listes de tâches et d’évaluations du rendement en temps opportun est également très importante. Le résultat final devrait être des évaluations finales pour voir si les buts et objectifs que vous aviez cernés pour votre équipe ont été atteints. Lorne et Edna Funk, propriétaires et exploitants du TimberFalls Store and Carwash à Steinbach, ont une perspective tout à fait unique de cette partie de la formation. Après que les employés aient été formés et évalués, la question qu’ils posent est la suivante : «Cet employé a-t-il la permission de jouer?». En d’autres termes, êtes-vous prêt pour cet employé et est-il prêt à présenter votre offre et à servir vos clients. Un bon programme de formation en services alimentaires et la formation d’employés motivés commencent au sommet. Sans un leadership et une vision solides, la prestation de services alimentaires dans un magasin peut être une bataille ardue. Favorisez la culture de la formation dans votre commerce et vous profiterez d’une augmentation des ventes et de la rentabilité, en plus d’avoir des clients très satisfaits.

Un caramel mou délicieux rempli d’une irrésistible garniture chocolatée

x pa eau v u No

quets mu

ltiples mainte

nant off

erts !

Contactez votre représentant local pour en savoir plus sur nos offres 1-800-268-5542

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

27


MENTHOL Décret modifiant l’annexe de la Loi sur le tabac Renseignements à l’intention des fabricants et des détaillants de tabac Des modifications apportées à l’annexe de la Loi sur le tabac interdiront l’utilisation du menthol dans la fabrication de certains produits du tabac, ainsi que la vente de ces produits lorsqu’ils comprennent du menthol, à compter du 2 octobre 2017. PRODUITS DU TABAC VISÉS • Cigarettes • Petits cigares • Cigares munis d’un papier manchette • Cigares munis d’une cape non apposée en hélice • Cigares munis d’une cape apposée en hélice et pesant plus de 1,4 g, mais pas plus de 6 g, sans le poids des embouts • Feuilles d’enveloppe Les fabricants doivent se conformer à la modification en cessant la fabrication des produits du tabac susmentionnés d’ici le 2 octobre 2017. La vente de ces produits par les fabricants ou détaillants est aussi interdite à partir de la même date. Pour de plus amples renseignements sur cette modification : visitez le site Sante.gc.ca/tabac ou composez le 1-866-318-1116 Veuillez noter qu’il y a des restrictions provinciales supplémentaires visant les produits du tabac aromatisés dans plusieurs provinces. Dans le cas de divergence entre le présent avis et la Loi sur le tabac modifiée, la Loi l’emportera sur l’avis.

28

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


E X P L O R AT I O N D E D O N N É E S

DÉSALTÉRER LE MARCHÉ DES JEUNES Les boissons, c’est payant. Tenez-vous compte du profil démographique de votre clientèle? PAR KELLY GRAY

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

29


LES BOISSONS ET LES DÉPANNEURS vont de pair. Des 10 millions de visites dans les dépanneurs chaque jour au Canada, 51 % de ces visites impliquent l’achat d’une boisson. Qui est le plus grand consommateur de ces boissons? Une récente étude de l’Université de Waterloo indique que les principaux acheteurs de boissons sucrées sont les gens âgés de 9 à 18 ans, et la moyenne quotidienne est d’environ 600 ml, vient ensuite la fourchette des 19 à 30 ans où la consommation de boissons comme les boissons gazeuses, les boissons énergisantes et les barbotines est d’environ 500 ml par jour, soit environ 20 % de plus que la moyenne quotidienne canadienne de consommation de boissons. Les ados sont les principaux consommateurs de boissons comme les boissons gazeuses, les boissons énergisantes et les barbotines comparativement aux autres groupes d’âge, selon une étude d’Agriculture Canada (rapport Tendances mondiales de consommation). C’est en partie parce que les ados ne sont pas aussi sensibles aux messages négatifs sur la santé et le bien-être qui ont entraîné un déclin important dans la consommation par la population générale de certains groupes de boissons comme les boissons gazeuses. «Le marché des adolescents est un marché potentiel important pour les boissons énergétiques, les boissons gazeuses et les autres boissons en vogue. On estime que les adolescents sont ceux qui consomment le plus de boissons gazeuses par personne comparativement aux autres groupes», selon les auteurs de l’étude. Face à cette occasion, il y a un péril potentiel, car la perspective actuelle sur la santé va à l’encontre des anciennes approches marketing ciblant les jeunes. Des organismes comme le Service de santé de Toronto, Santé Canada et des groupes de médecins et d’éducateurs dénoncent les tentatives des fabricants de boissons de commercialiser des produits destinés aux jeunes consommateurs, surtout les produits dont la teneur

en sucre et en caféine est considérée comme étant élevée. Les avertissements des groupes pro-santé semblent en effet tomber dans l’oreille d’un sourd chez les jeunes qui continuent d’être les principaux consommateurs de la puissante catégorie des boissons énergisantes, un secteur qui n’est apparu qu’en 2004. Globalement, 73,6 % des jeunes répondants à une récente étude (Consumption of Caffeinated Energy Drinks Among Youth and Young Adults in Canada), ont dit avoir consommé des boissons énergisantes à un moment ou à un autre (57 %, 12 à 14 ans; 69,4 %, 15 à 17 ans; 77,9 %, 18 et 19 ans; 83,4 %, 20 à 24 ans). En outre, 15,6 % des répondants en avaient consommé une la semaine dernière; les hommes, les Autochtones et les résidents de la Colombie-Britannique (18-24 ans) étaient les plus gros consommateurs. Les leaders des boissons énergisantes sont toujours Red Bull, Monster, Rockstar, NOS et AMP. Selon des études américaines (2015, Euromonitor), Red Bull détient une part dominante du marché de 43 %, suivie de Monster à 39 %, Rockstar à 10 % et AMP et NOS à 3 % chacun. Dans le secteur des concentrés énergétiques (shots), 5-Hour Energy est le leader incontesté avec des ventes aux États-Unis de l’ordre de 725 millions $ US. Les ventes de son plus proche concurrent, Stacker 6-Hour Power, se chiffrent à 10 millions $ US seulement. Les leaders mondiaux des ventes dans les boissons énergisantes sont Red Bull, Monster et Rockstar. On estime les ventes canadiennes à plus de 110 millions $ pour la catégorie. Pour profiter au maximum des opportunités qu’offrent les boissons, le gourou des dépanneurs, Hugh Large, suggère aux exploitants de bien contrôler leurs options de boisson. «Beaucoup d’exploitants indépendants vont chercher leurs appareils, comme des réfrigérateurs, auprès des grandes compagnies de boissons. Cela les oblige à y stocker

les produits de cette compagnie, ce qui peut prendre trop d’espace dans un petit magasin. J’aime conseiller aux gens qui commencent d’investir dans leur propre équipement et ensuite d’y stocker les produits qui sont en demande dans leur magasin. Si vous êtes près d’une école secondaire ou d’un centre récréatif, ces clients seront probablement des ados et de jeunes adultes. Ne mettez pas des produits qui ne se vendent pas dans votre réfrigérateur. Stockez une grande variété de boissons énergisantes, de boissons pour sportifs et d’eaux. En fait, en ayant vos propres frigos, vous pouvez maximiser vos ventes d’eau au printemps en trouvant des produits qui sont moins coûteux que les grandes marques. Et n’oubliez pas d’offrir des solutions de rechange. Même si les ados aiment bien les boissons à teneur élevée en caféine ou en sucre, cela ne veut pas dire qu’ils en achèteront une chaque fois qu’ils entrent dans le magasin. Les ados s’intéressent également aux eaux enrichies, aux jus de fruits et d’autres boissons. Votre travail consiste à informer les gens que vous stockez une vaste gamme de boissons en présentant la catégorie correctement. Connaissez vos clients et leurs préférences. Il y a de belles ventes à réaliser», dit-il. Jim Goetz, président de l’Association canadienne des boissons, conclut que le Canada doit regarder la situation d’ensemble. Il fait remarquer que les boissons sucrées représentent environ 7 % de l’apport calorique d’un jeune et qu’environ 46 % des boissons rafraîchissantes consommées au Canada sont hypocaloriques ou sans calorie. Il souligne que les compagnies de boissons canadiennes sont très sensibles aux tendances et aux réalités du marché. «Il y a fort à parier qu’indépendamment du profil démographique, lorsque les Canadiens ont soif, la boisson qu’ils veulent sera à portée de la main dans le frigo du magasin.»

LE PAYSAGE DES BOISSONS DANS LES DÉPANNEURS Boissons énergisantes

236 169 372 $

+5 % 12 005 000 $

Bière

214 757 132 $

+5 % $10 213 374 $

Boissons gazeuses

188 042 283 $

-1 % (2 049 222 $)

Lait

141 238 298 $

-4 % (5 783 405 $)

Jus et cocktails

129 328 298 $

+3 % 3 847 380 $

Eau

110 079 030 $

+5 % 4 780 461 $

(AC Nielsen/ACDA)

30

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

31


Achetez ces produits de votre distributeur à service HERSHEY - CHOCOLATS INDIVIDUELS ET PRÉSENTOIRS PRÉEMBALLÉS

ÉCONOMISEZ 4,32 $/boîte de 48 3,24 $/boîte de 36 2,16 $/boîte de 24 1,80 $/boîte de 20 1,62 $/boîte de 18 sur les chocolats individuels Hershey*

PRIX VEDETTE!

HERSHEY - BONBONS ALLAN EN SACS À ACCROCHER

ÉCONOMISEZ 1,80 $/caisse de 12 sur les bonbons Allan en sacs à accrocher* ÉCONOMISEZ 0,15 $ L’UNITÉ!

ÉCONOMISEZ 0,09 $ L’UNITÉ!

PRIX VEDETTE!

sur le présentoir préemballé de sol Hershey de 240 produits individuels assortis

sur le présentoir préemballé de sol Hershey de 288 produits individuels assortis - Québec

• 96 Moules au beurre d’arachides Reese 46 g • 72 Oh Henry! 58 g • 36 Hershey Amande 43 g • 36 Hershey Biscuits & Crème 43 g

• 96 Moules au beurre d’arachides Reese 46 g • 72 Oh Henry! 58 g • 48 Cherry Blossom 45 g • 36 Hershey Amande 43 g • 36 Hershey Biscuits & Crème 43 g

HERSHEY - BONBONS

NESTLÉ - CHOCOLATS INDIVIDUELS ET PRÉSENTOIR PRÉEMBALLÉ

ÉCONOMISEZ 1,20 $/boîte de 24 0,90 $/boîte de 18 0,75 $/boîte de 15 ÉCONOMISEZ 0,05 $ L’UNITÉ! 0,60 $/boîte de 12

ÉCONOMISEZ 2,40 $/boîte de 48 1,80 $/boîte de 36 1,20 $/boîte de 24 ÉCONOMISEZ 0,05 $ L’UNITÉ! sur les chocolats individuels Nestlé* (maximum de 50 boîtes par magasin, par commande)

sur la gamme régulière de bonbons*

PRIX VEDETTE!

sur le présentoir préemballé de sol double de produits individuels Nestlé de 312 unités EXIGENCE POUR :

DURACELL

• 98 Kit Kat 4 bâtonnets 45 g • 64 Aero 42 g • 52 Coffee Crisp 50 g • 40 Smarties 45 g • 34 NOUVELLES Kit Kat Chunky 40 g • 24 Aero White 42 g

NESTLÉ - BOISSONS NUTRITIVES

ÉCONOMISEZ 0,40 $/par carte

ÉCONOMISEZ 1,50 $/boîte

sur les piles Duracell*

sur le Boost*

ÉCONOMISEZ 0,60 $/boîte sur les Essentiels du déjeuner Carnation*

EXIGENCE POUR :

32

Les offres à rabais seront indiquées sur votre facture sous forme de prix réduit par

EXIGENCE POUR :

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 rapport au prix régulier de la facture. Offres limitées aux bannières/indépendants approuvés.

CCentral.ca/fr/promoselecte CCentral.ca


PÉRIODE

complet pour profiter de ces ÉCONOMIES! MONDELEZ - GOMME EN MORCEAUX

Du 4 sept. au 29 oct. 2017

5

WRIGLEY - BONBONS INDIVIDUELS

ÉCONOMISEZ 1,00 $/boîte sur la gomme en morceaux Dentyne, Clorets et Trident* ÉCONOMISEZ 0,08 $ - 0,10 $ L’UNITÉ!

ÉCONOMISEZ 2,25 $/boîte de 36 $1.50/boîte de 24 sur les bonbons individuels Wrigley* ÉCONOMISEZ 0,06 $ L’UNITÉ!

PRIX VEDETTE On Skittles 48ct Counter Display sur le présentoir de comptoir Skittles de 48 unités • 48 Skittles Original 61 g

CHOCOLAT AWAKE - EMBALLAGE DE 2 BOUCHÉES ET MENU-MONNAYEUR

TASTE OF NATURE MD

ÉCONOMISEZ 1,00 $/boîte

ÉCONOMISEZ 1,00 $/boîte de 12

sur les barres biologiques Taste of Nature de 40 g*

sur l’emballage de 2 bouchées de chocolat Awake

ÉCONOMISEZ 2,50 $/ Menu-monnayeur de chocolat Awake EXIGENCE POUR :

MARS - CHOCOLAT GRAND FORMAT ET PRÉSENTOIRS PRÉEMBALLÉS

ÉCONOMISEZ 2,20 $/boîte de 32 1,65 $/boîte de 24 1,45 $/boîte de 21 1,25 $/boîte de 18 ÉCONOMISEZ 0,07 $ L’UNITÉ! sur les barres de chocolat Mars grand format*

PRIX VEDETTE!

PRIX VEDETTE!

• 72 barres Mars grand format 85 g • 48 Snickers grand format 93 g • 48 Twix grand format 85 g • 21 Bounty grand format 85 g • 18 Snickers Crisper grand format 80 g

• 48 barres Mars grand format 85 g • 24 Snickers grand format 93 g • 24 Twix grand format 85 g • 21 Bounty grand format 85 g

sur le présentoir préemballé de sol de 207 barres Mars grand format mélangées

sur le présentoir préemballé de sol de 117 barres Mars grand format mélangées

*Contactez votre distributeur à service complet pour obtenir les UGS en vedette. CCentral.ca

À VENIR PROCHAINEMENT

EXIGENCE POUR :

| OCTOBRE PÉRIODESEPTEMBRE 6 : 30 oct. au 2017 31 dec.332017


.


AJOUTER DE LA VALEUR AU LAVE-AUTO FAITES AUGMENTER VOS VENTES PAGE 12

SPEED WASH UN LAVE-AUTO EN C.-B. DEVIENT UN PUISSANT CENTRE DE PROFIT

SALON DES DÉPANNEURS DU QUÉBEC QU’ALLEZ-VOUS DÉCOUVRIR CETTE ANNÉE? PAGE 22

PAGE 19

LAVAL, LES 19 & 20 SEPTEMBRE

PLEINS FEUX

SUR LES POMPES INCITEZ-VOUS VOS CLIENTS À ENTRER DANS LE MAGASIN? LA TECHNOLOGIE PEUT VOUS AIDER. PAGE 15 PM42940023 • 12,00 $ CCentral.ca @CCentral360 SEPTEMBRE/OCTOBRE 2017

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

32


NOUS NOU NO OUS US PR PROTÉGEON PRO PROTÉGEONS RO OTÉ TÉGEO TÉG ÉGE GEO EON ON L’ENVIRONNEMENT

LE FOURNISSEUR DE PRODUITS CHIMIQUES ET D’ÉQUIPEMENT DU CANADA “TAP & GO” PAYEZ ET LAVEZ MAINTENANT DISPONIBLE!

DES PRODUITS DE QUALITÉ

SUPÉRIEURE UN SERVICE SANS ÉGAL

MONDO PRODUCTS fabrique et distribue une gamme complète de produits chimiques concentrés et d’équipement pour l’industrie des lave-autos. Mondo est le plus important fournisseur de produits chimiques pour le lavage de véhicules sur le marché canadien. La compagnie a bâti sa réputation en fournissant des produits de qualité supérieure au prix le plus bas et en offrant un service sans égal.

MONDO PRODUCTS COMPANY LIMITED www.mondo-products.com 695 Westney Road South, Ajax, Ontario L1S 6M9 | 1.800.465.5676 2

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


SEPTEMBRE/OCTOBRE 2017 Volume 22 | Numéro 5

10

12 19 ANNONCEURS

TABLE DES MATIÈRES

AIR-serv Canada Inc. ........................................... 25

04

Airlift Doors, Inc. ................................................. 29 De Castel (1997) Inc. .......................................... 23 Drainvac International ........................................ 7, 8 Entretien De Lave-Auto Laval Inc. ....................7, 11 Équipment National Énergie Inc ..........................17 Gulf Canada .......................................................... 5 Innovative Control Systems ................................ 27

06

MacNeil Wash Systems ...................................... 21 Mark VII Equipment, Inc. .................................... 26 Mondo Products Co. Ltd. ...................................... 2

09

Mosmatic Canada Inc. ........................................ 29 PM Electric Corporation .......................................11 Pumps & Pressure Inc. ....................................... 29 PurClean-PurWater .............................................. 28 WashLinks/Sonnys .............................................. 16 Wayne Fueling Systems ......................................14 Western Refrigeration & Beverage Equipment Ltd. ................................................... 24 Zep Vehicle Care, Inc. ..........................................18

CCentral.ca

10

MOT DU RÉDACTEUR EN CHEF Prenez les choses en main OPCA Votre site est-il couvert? Produit vedettes Produits, équipement et services Sécurité sur le site: Installations extérieures sécuritaires Votre personnel connaît-il les meilleures pratiques?

12

15

Ajouter de la valeur au lave-auto Offrez beaucoup d’extras pour améliorer la satisfaction du client et faire augmenter le bénéfice net.

19

22

ARTICLECOUVERTURE

Pleins feux sur les pompes Plus de clients paient à la pompe. Les détaillants et les fabricants profitent de la technologie pour faire passer des messages sur leurs produits et services afin d’augmenter les ventes en magasin.

30

Une offre gagnante Le Aadmi Group de la C.-B. démontre qu’une bonne recherche sur les lave-autos peut créer un méga centre de profit Le Salon des dépanneurs du Québec à Laval. Liste des exposants Pendant deux jours en septembre, l’industrie des dépanneurs du Québec se rassemble pour se positionner pour la réussite. Serezvous des nôtres? Bulletin de la CCA Forum de l’industrie

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

3


MOT DU RÉDACTEUR EN CHEF 2300, rue Yonge, bureau 1510 Toronto (Ontario) M4P 1E4 (416) 256-9908 (877) 687-7321 Fax (888) 889-9522 www.CCentral.ca ÉDITRICE DU GROUPE Jennifer Litterick jlitterick@ensembleiq.com VICE-PRÉSIDENT ET DIRECTEUR, ÉVÉNEMENTS ET MARKETING Michael Cronin mcronin@ensembleiq.com

PRENEZ LES CHOSES EN MAIN

GESTIONNAIRE, DÉVELOPPEMENT DE L’AUDITOIRE Lina Trunina ltrunina@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, OPÉRATIONS WEB Valerie White vwhite@ensembleiq.com ÉDITORIAL RÉDACTEUR EN CHEF Kelly Gray kgray@ensembleiq.com RÉDACTRICE EN CHEF EN LIGNE Nikki Lockington nlockington@ensembleiq.com

L’avenir est arrivé. Comment allez-vous réagir?

TRADUCTION Danielle Hart

En 2011, les constructeurs automobiles avaient seulement sept modèles électriques. Aujourd’hui, il y en a plus de 30. Les sites de chargement rapide poussent comme des champignons. Il y en a plus de 100 en Ontario seulement. Québec a mis en place un quota de 3,5 % pour les systèmes électriques sur les ventes de voitures neuves dans la province, ce qui fera augmenter considérablement le nombre de ces véhicules. Aujourd’hui, le Canada compte presque 35 000 voitures électriques sur la route, et il y en a beaucoup plus à venir. Cela entraînera un changement dans le comportement des clients. Actuellement, les automobilistes font le plein, payent à la pompe et partent dans les trois à cinq minutes. Avec les véhicules électriques, ils passeront plus de temps. En fait, les systèmes de chargement les plus rapides prennent actuellement 30 minutes pour charger une BMW i3 et lui donner une autonomie d’environ 80 milles (la Tesla 3 obtient 170 miles sur une charge rapide de 30 minutes). Que peuvent faire les exploitants afin de maximiser cette occasion lorsque les clients se promènent sur le site pendant que leur véhicule se charge? Déjà, plusieurs stations-service s’étaient diversifiées afin de faire augmenter leurs marges. Cette diversification ne fera que continuer alors que les exploitants découvrent que les clients qui arrivent sur place pour leur recharge de 30 minutes veulent plus qu’un café et un muffin. Les exploitants devraient examiner les différentes options et se tourner vers de nouveaux modèles d’affaires. Par exemple, les aéroports ont maintenant des salons VIP où les clients paient un abonnement annuel pour entrer et s’y détendre dans le confort. L’aménagement de gymnases et de studios de yoga sur le site de la station-service est une autre possibilité. Les clients qui viennent recharger leur véhicule peuvent également se glisser dans un pantalon extensible LuLuLemon et recharger leurs batteries pendant une demi-heure. Attendez-vous aussi à trouver des cliniques médicales, des bibliothèques et des centres commerciaux faisant concurrence aux sites de recharge pour leurs clients alors que la société négocie ce virage qui l’éloigne des moteurs à combustion interne. La tendance à s’éloigner de plus en plus des moteurs à essence et au diesel prend de l’ampleur. Les exploitants doivent envisager un plan maintenant pour maximiser cette occasion à venir. L’avenir est arrivé. Prenez les choses en main!

– Kelly kgray@ensembleiq.com

VENTES DE PUBLICITÉ DIRECTEUR DES PARTENARIATS David Wood dwood@ensembleiq.com REPRÉSENTANT Francis Lavoie flavoie@ensembleiq.com COORDONNATRICE DES VENTES/ÉVÉNEMENTS Claudia Castro CONCEPTION ET PRODUCTION DIRECTEUR, SERVICES DE PRODUCTION ET CONCEPTION Derek Estey destey@ensembleiq.com GESTIONNAIRE DE PROJET Michael Kimpton mkimpton@ensembleiq.com DIRECTEUR ARTISTIQUE Glenn Taylor gtaylor@ensembleiq.com

DIRIGEANTS DE LA SOCIÉTÉ PRÉSIDENT EXÉCUTIF Alan Glass PRÉSIDENT ET CHEF DE LA DIRECTION Peter Hoyt DIRECTEUR DE L’EXPLOITATION Richard Rivera DIRECTEUR DE LA MARQUE Jeff Greisch DIRECTEUR FINANCIER Len Farrell DIRECTEUR DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET PRÉSIDENT, ENSEMBLEIQ CANADA Korry Stagnito PRÉSIDENT DES SOLUTIONS D’ENTREPRISE/ DIRECTEUR DE L’EXPÉRIENCE CLIENT Ned Bardic DIRECTEUR DU NUMÉRIQUE Joel Hughes DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Greg Flores

COLLABORATEUR À LA CONCEPTION GRAPHIQUE Christian Lemay

ABONNEMENTS / CHANGEMENT D’ADRESSE S.V.P. Communiquez avec Lina Trunina ltrunina@ensembleiq.com

OCTROI DE LICENCES ET TIRAGES À PART S.V.P. Communiquez avec Wright’s Media ensembleiq@wrightsmedia.com 1-877-652-5295

Comité consultatif des distributeurs de VIG/YCM : G. Stevens, R. Robertson, ITWAL Limited; L. Hand, J.B. Hand & Sons Ltd.; T. Tetlock, Pratts Limited; J. Beaudry, J.P. Beaudry Ltée.

Comité consultatif de rédaction de VIG/YCM : Brian Benison, Bic Inc.; Melani Melnyk, Mondele¯z International; Tim Corkum, Rothmans, Benson & Hedges Inc.; T. McGowan, Nestlé Canada

VIG/Octane est publié bl é six ffois par année é par Stagnito S PPartners C Canada d Inc. I VIG/O VIG/Octane est distribué aux gérants, acheteurs et autres professionnels travaillant dans le réseau canadien des dépanneurs, stations-service et lave-autos. Veuillez envoyer toute demande de renseignements au bureau de la rédaction. C’est avec plaisir que nous acceptons des articles, des photographies et des renseignements sur l’industrie. Cependant, nous ne pouvons ni en accuser réception, ni les retourner. ©Tous droits réservés 2017. Aucune partie de la présente publication ne peut être reproduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, y compris la photocopie et la récupération/retransmission électronique, sans l’autorisation de l’éditeur.

Imprimé au Canada chez Intercontinental

FAITES PARTIE DE NOTRE COMMUNAUTÉ!

PM42940023

ALLIANCES DANS LE RÉSEAU :

CCentral.ca

4

Bulletin électronique

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

Convenience Central

@CCentral360

ConvenienceChannel

CCentral.ca


CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

5


OPCA

RESPONSABILITÉ EN CAS DE POLLUTION

VOTRE SITE EST-IL COUVERT CONTRE LES DÉVERSEMENTS ET LES FUITES? Les propriétaires de station-service disposent de deux types de polices de responsabilité en matière de pollution pour assurer leurs sites contre les incidents causés par des déversements et des fuites. PAR DAVID MASON B. COM, FPAA, CRM

Responsabilité pour les réservoirs de stockage : Les polices d’assurance pour les réservoirs de stockage indiquent les réservoirs précis selon le type de construction, l’âge, les caractéristiques et la protection. Lorsqu’un système de stockage échoue et provoque une fuite ou un déversement, l’assuré peut demander le remboursement des coûts de nettoyage, y compris la réhabilitation, les coûts de nettoyage d’urgence ou la responsabilité civile dans les cas où le polluant a migré au-delà de la propriété. Habituellement, ce type de politique s’applique aux conditions de pollution causées par le déchargement et le chargement du produit. Pour que la garantie prenne effet, il faut qu’un incident se soit produit et que l’assuré l’ait déclaré au cours de la période d’assurance. Comme indiqué dans les conditions statutaires de toutes les polices d’assurance, il incombe à l’exploitant du site de prouver sa perte. La police ne couvre pas les conditions préexistantes, elle ne couvre que les rejets provenant du réservoir de stockage pendant la durée du contrat. Le coût payé par cette police est généralement de 1 500 $ par réservoir, sous réserve des critères de souscription.

Responsabilité en matière de pollution sur les lieux: Les polices de protection contre la pollution sur les lieux fournissent une couverture pour des conditions de pollution qui découlent des systèmes de stockage, d’autres polluants qui ont migré sur les lieux depuis des propriétés adjacentes. Un exemple de réclamation sur les lieux est une fuite ou un déversement qui a lieu dans l’espace de garage d’une station-service. Comme pour toute police d’assurance, pour que la garantie prenne effet, il faut découvrir et déclarer l’incident. Le coût payé par une police sur les lieux commence généralement aux alentours de 7 500 $. Les exigences de souscription comprennent toutes les évaluations environnementales de sites disponibles. Donc, selon l’historique, l’assureur pourrait exiger une évaluation environnementale du site de phase 1 ou 2. 6

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

Implication de l’entrepreneur avec les réclamations en vertu d’une police d’assurance pollution : En tant qu’entrepreneur desservant des sites de vente au détail, il est important de connaître les bases du processus de règlement des réclamations impliquant des incidents reliés à la pollution. Tout d’abord, la garantie prend effet à la déclaration d’une condition de pollution découlant de la découverte d’une fuite ou d’un déversement. Il arrive souvent que la contamination soit présente, mais qu’aucune réclamation n’ait été soumise à la compagnie d’assurance. Deux situations courantes où on n’a pas de date précise pour la fuite ou le déversement ont souvent lieu lors du processus de diligence raisonnable à la vente d’une propriété ou lorsqu’on procède à l’enlèvement des réservoirs. Dans le cas de l’enlèvement d’un réservoir, on découvre souvent de la contamination dans le sol. Selon l’ampleur du profil de diffusion, l’assuré pourrait se tourner vers sa police pollution des réservoirs de stockage pour se faire indemniser. La même situation se produit au cours du processus de diligence raisonnable lors de la vente d’une propriété. L’acheteur pourrait découvrir dans la nouvelle évaluation environnementale des conditions en matière de pollution qui n’avaient jamais été respectées. Le propriétaire se tournerait vers sa police pollution pour se faire indemniser. Dans les deux cas, il incombe à l’assuré de prouver sa perte. L’assuré doit prouver que l’incident s’est produit au cours de la période d’assurance. Une fois l’assureur avisé, une lettre de non-préjudice est envoyée à l’exploitant du site reconnaissant essentiellement la déclaration du sinistre et avisant qu’une enquête complète sera effectuée pour déterminer si la garantie est applicable. L’assureur lance l’enquête sur la contamination afin de déterminer la source et l’âge des polluants. Les tests de détection des fuites, les dossiers d’inventaire et les rapports d’alarme sont examinés afin de déterminer l’heure et l’origine de l’incident. Une fois que les informations sont recueillies et examinées, l’assureur fournit une lettre de position en ce qui concerne la prise d’effet de la garantie. CCentral.ca


Lorsqu’il s’agit d’une police pour réservoir de stockage, si on ne peut pas as déterminer si l’incident a eu lieu pendant la période de garantie, l’assureur ureur refusera la couverture et demandera à l’assuré de prouver la date à laquelle quelle le déversement s’est produit. Souvent, l’exploitant exploitant du site se tournera vers un entrepreneur pétrolier pour fournir urnir des éléments de preuve justifiant une con condition de pollution qui s’est d’assurance. Votre st passée au cours de la période d’assura client demandera souvent vent des états de service. À ce stad stade, le propriétaire pourrait vous demander de travaux sur le nder d’effectuer davantage d site ou vous demander votree aide pour l’aider à « prouver sa réclamation ». Il est important de comprendre prendre que ce ces travaux supplémentaires sont effectués aux frais du propriétaire iétaire du site jusqu’à ce qu’il ait été déterminé que la garantie s’applique. ue Il est important de savoir pour qui vous travaillez : le propriétaire du site ou l’assureur. ON RECOMMANDE QUE TOUTE DOCUMENTATION FOURNIE À UN CLIENT CONCERNANT UN AVIS D’ÉTAT DE L’ÉQUIPEMENT OU DU SITE COMPRENNE UNE CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ QUI DEVRAIT INCLURE LES POINTS SUIVANTS : (a) Il est important de déclarer le type de services que vous fournissez ou votre devoir en tant qu’entrepreneur. (b) L’avis de non-responsabilité devrait inclure une clause de dégagement de responsabilité.

(c) L’a L’avis de non-responsabilité devrait suggérer qu’une étude environnementale appropriée soit effectuée par un professionnel dans le domaine de l’environnement. (d) Un test de détection des fuites devrait être recommandé. Le client devait signer et dater votre documentation. Lorsqu’on fournit une opinion écrite sur la condition de l’équipement ou du site, il est important que l’opinion soit liée aux travaux précis prescrits ou effectués. Les lettres d’opinion distinctes sont plus susceptibles d’être interprétées comme étant des opinions professionnelles plutôt que comme faisant partie de votre travail. Si vous êtes impliqué par le biais d’une déclaration, vos opinions peuvent être interprétées comme des services professionnels qui, en général, constituent une exclusion en vertu de la majorité des polices de responsabilité. En résumé, on pourrait dire qu’une trace écrite est aussi importante que les travaux eux-mêmes. On recommande que vos opinions documentées avec les clients comprennent une clause de non-responsabilité et soient liées aux travaux précis que vous effectuez en tant qu’entrepreneur pétrolier. OCTANE David Mason est un courtier d’assurance chez Canada Brokerlink à North Bay (Ontario) et il est le gestionnaire du programme d’assurance de l’OPCA.

ASPIRATEUR CENTRAL Joignez-vous à nous au Salon des dépanneurs du Québec à Laval à la Place Forzani les 19 et 20 septembre 2017.

PRÉSENTATIONS ET DÉMONSTRATIONS AU RENDEZ-VOUS KIOSQUE 215

ÉGALÉE E IN É T E R P O PR ASSURÉ E C N A M R PERFO

GETTY IMAGES

Notre système à vidange automatique équipé du VacReelMC est le duo parfait pour les petites et grandes entreprises. Plus d’info au www.drainvac.com Systèmes de nettoyage

1 800 408.1448 408 1

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

7


CONTENU PERSONNALISÉ

Répondre aux besoins Les innovations de produits de Drainvac facilitent le lavage des voitures

Drainvac est simple à utiliser et à entretenir. «On ne perd pas de temps à changer ou à remplacer les filtres. Il n’y a aucun besoin d’entretien, pas besoin de faire quelque chose de spécial sur la machine», dit-il, ajoutant que l’utilisation est aussi simple qu’un aspirateur de maison. En effet, le tuyau s’enroule pour se ranger et le boîtier est rangé hors de la vue, tout comme un aspirateur central. «La seule différence est son intensité. Il est vrai que lorsque nous embauchons de nouveaux techniciens pour l’esthétique automobile, ils veulent savoir quel type d’équipement nous avons. Ils ont travaillé avec cet équipement ailleurs, donc c’est une part importante du processus d’embauche.» Drainvac a conçu et développé le premier système d’aspirateur avec un drain automatique breveté : le modèle «Automatik». Le boîtier de ce système sans sac n’a jamais à être vidé parce que les saletés ramassées sont drainées dans le réseau d’égouts. Il est pratiquement sans entretien et ramasse aussi les liquides. Drainvac propose une vaste gamme de produits et accessoires pour les secteurs résidentiel, commercial et industriel. Par exemple, l’aspirateur central automatique Drainvac est livré avec un enrouleur conçu et fabriqué à l’interne. Appelé «VacReel», l’appareil peut contenir 50 pi d’un tuyau de 1,5 po et il s’accroche facilement au mur ou au plafond pour désencombrer le sol. «Nos aspirateurs ramassent à peu près n’importe quoi. Vos clients sont heureux, vos employés sont heureux et votre compte bancaire est heureux aussi!», de dire Martin Sévigny, président de la société. Allez sur www.drainvac.com pour plus d’informations.

E 8

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CHANTALE LECOURS

n 2007, le concessionnaire automobile de St-Hyacinthe, Baril Ford Lincoln, cherchait des solutions aux problèmes qu’il avait dans son service d’esthétique automobile. Il a trouvé Drainvac. Une entreprise québécoise avec une réputation internationale de principal fabricant de systèmes d’aspiration humide et sèche. Drainvac a été en mesure de répondre aux besoins de Baril avec une gamme de produits plus faciles à utiliser, au fonctionnement plus silencieux et plus efficaces que la plupart de ses concurrents. Selon Éric Dumouchel, président de Baril Ford Lincoln, le premier grand avantage de Drainvac est le moteur. «C’est un moteur industriel, ditil, notant que même s’il fait assez de bruit, il peut être monté loin de l’aire de travail, dans une pièce séparée du garage. De cette façon, les employés ont un environnement de travail de bonne qualité et ils peuvent se parler entre eux.» M. Dumouchel souligne que le fait d’avoir un lieu de travail plus silencieux signifie que le personnel peut accorder plus d’attention aux détails. «L’équipement étant mural, il n’y a plus de machines sur roues qui peuvent venir frapper les portières ou tombent sur le côté.» CCentral.ca


Produit VEDETTES PRODUITS, ÉQUIPEMENT ET SERVICES

InfoNet Notre nouvelle interface de point de vente sur écran sera offerte vers la fin de cette année : • personnalisable • moins de frappes de touches • plusieurs tailles d’écran Autres articles maintenant offerts : • traitement de PI pour les distributeurs Gilbarco – Global Payments et Moneris • rabais pour débit à la pompe – Wayne et Gilbarco • réduction améliorée si paiement en argent ou par débit pour les ventes en magasin • arrêt de la pompe si la transaction de paiement à la pompe est refusée; intervention nécessaire du caissier pour démarrer la pompe • traitement des cartes de parc de véhicules à l’aide du clavier à NIP iCT250 – Global Payments • gestion des services administratifs et production de rapports améliorées 888.925.8125 • infonet-tech.com

MarkVII Offrez à vos clients un cirage à la main de qualité dans une fraction du temps. Le produit ShineTecs Tri-Foam polit la surface du véhicule avec une mousse verte, orange et mauve qui clarifie instantanément la peinture. Les polymères uniques de mousse produisent un éclat brillant comme vos clients n’en ont jamais vu. 866.658.9274 markvii.net

vPOS de Wiz-Tec Vous en avez assez de voir votre caissière debout derrière le comptoir à attendre les clients et vos pompistes perdre des dollars entre les pompes et la porte d’entrée? Vous cherchez des façons d’améliorer le débit à votre installation avec carte-accès sans réinvestir dans des technologies coûteuses de paiement à la pompe? L’appli mobile vPOS pour Android vous permet d’économiser littéralement des milliers de dollars chaque mois en mobilisant votre main-d’œuvre et vos clients sans avoir à hypothéquer votre site pour du nouveau matériel. vPOS de Wiz-Tec, la seule appli mobile au monde qui contrôle la pompe! 866-361-7846 wiz-tec.com

Zep Vehicle Care : Les marques auxquelles vous faites confiance! La cire Armor All Professional® Extreme ShineMC est formulée avec des polymères avancés et de la cire de carnauba afin de produire l’ÉCLAT qui démarquera votre voiture du reste. Le protecteur de surface Rain-X® est une formule éprouvée de silicones et de polymères qui se lient et adhèrent à la surface du véhicule pour fournir la PROTECTION optimale contre les intempéries et les saletés de la route. Ensemble, vous obtenez LE NEC PLUS ULTRA EN MATIÈRE D’ÉCLAT ET DE PROTECTION. 877-326-9274 zepvehiclecare.com

CCentral.ca

ICS Auto Sentry® Petro Assurez votre avenir avec Auto Sentry® Petro d’Innovative Control Systems (ICS). Le Petro est un robuste terminal sans argent avec Technologie de carte à puce avec NIP intégrant les exigences PCI les plus à jour qui vous durera de nombreuses années. Le terminal Petro accepte les cartes de crédit ou les cartes-cadeaux de même que les codes de lave-auto des achats effectués à la pompe ou à l’intérieur du dépanneur. Tous les systèmes ICS sont dotés du cryptage de point à point validé, transférant la responsabilité à la compagnie de carte de crédit. Grâce au matériel de carte à puce avec NIP travaillant en tandem avec une solution de cryptage point à point validé, vous pouvez être assuré que votre lave-auto est certifié et sécurisé. Vous et vos clients profiterez de l’approche proactive que l’équipe d’ICS a adoptée pour prévenir la fraude grâce à la recherche et au développement continus dans les produits de PCI. 800-642-9396 icscarwashsystems.com

FOURNISSEURS, QUOI DE NEUF DANS VOTRE GAMME DE PRODUITS? COMMUNIQUEZ AVEC ELIJAH HOFFMAN au 647-558-0103 EHoffman@ensembleiq.com pour promouvoir votre produit, votre équipement ou votre service dans ces pages. SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

9


SÉCURITÉ SUR LE SITE

Pourquoi l’exploitant d’une station-service libre-service devrait-il se préoccuper de ce qui se passe dans ses installations extérieures? Par installations extérieures, j’entends l’îlot des pompes, les réservoirs de carburant souterrains, les évents des réservoirs souterrains, le lave-auto et les aspirateurs. Toutes ces installations ont été conçues par des spécialistes de l’industrie et vérifiées par l’autorité compétente dans votre province. Qu’est-ce qui pourrait aller de travers?

DES INSTALLATIONS EXTÉRIEURES SÉCURITAIRES Il y a bien des choses en jeu pour l’exploitant et le client. Votre personnel connaît-il les meilleures pratiques? PAR DAVE LEDINGHAM

Vous mettez surtout l’accent sur la source de revenus que sont le dépanneur, le service au volant, le lave-auto et même la propreté des toilettes. N’est-ce pas? Un peu, mais pas tout à fait. Une de vos pompes a-t-elle déjà été percutée et est tombée de sa base? Un client est-il déjà parti avec le pistolet encore dans le réservoir de son véhicule? Un client a-t-il déjà trop rempli son réservoir et répandu du carburant sur le sol? Un livreur a-t-il déjà trop rempli les réservoirs souterrains et déversé du carburant autour de la zone de livraison? Des véhicules ont-ils déjà été stationnés sous les évents de réservoir au cours d’une livraison de carburant? Si rien de cela ne s’est produit à votre site, vous êtes chanceux. Ces incidents se produisent fréquemment et peuvent avoir des conséquences graves. N’oubliez pas que le client n’est pas formé à la sécurité en matière de carburant, il ne connaît pas les dangers des vapeurs d’essence et est souvent distrait lorsqu’il fait le plein. Tous ces incidents libèrent des vapeurs d’essence dans la zone immédiate. Un coup d’oeil rapide à la fiche signalétique de l’essence vous rappellera que l’essence produit des vapeurs inflammables à des températures supérieures à - 30° C, que les vapeurs d’essence sont plus lourdes que l’air et s’accumuleront près du sol, qu’elles s’enflammeront (si une source d’inflammation est à proximité) à 1 % à 8 % de volume dans l’air. Un autre facteur de risque, même lors d’un fonctionnement normal, est le client du dépanneur qui ne fait pas le plein et qui traverse l’îlot des pompes en fumant une cigarette près d’un véhicule alors qu’un autre client fait le plein. Malgré les protecteurs de buse, des vapeurs d’essence émanent toujours du réservoir d’essence des véhicules. Donc, que pouvez-vous faire pour empêcher un déversement majeur ou un incendie si l’un des scénarios ci-dessus a lieu à l’îlot des pompes? Soyez prêt, ayez un plan d’intervention d’urgence en place et formez votre personnel. Un plan d’intervention d’urgence comporte quatre éléments principaux : protéger la vie humaine, arrêter l’écoulement du carburant, demander de l’aide et gérer le déversement ou l’incendie. À la section «Demander de l’aide» du plan, tous les numéros appropriés devraient être inscrits afin que la personne responsable n’ait pas à se fier à sa mémoire.

La formation de l’employé responsable de la section libre-service de votre commerce comprend : • Savoir comment reconnaître un risque potentiel;

10

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


• Une personne marchant près de l’îlot des pompes en fumant une cigarette, • Un client faisant le plein en fumant ou en laissant le moteur de la voiture tourner, • Un client faisant le plein avec son cellulaire à l’oreille (si vous ne me croyez pas, allez sur Youtube et cherchez des incidents impliquant de l’essence – c’est souvent la statique des vêtements ou la personne ellemême qui est l’étincelle qui allume l’incendie), • Des enfants de moins de 16 ans faisant le plein, • Un client qui fait le plein et qui s’éloigne du point de remplissage, si votre site ne comporte pas de pistolets à gâchette blocable approuvés, • Des contenants portatifs non homologués, • Remplir des récipients portatifs à l’intérieur du véhicule ou dans la benne d’un camion d’une demi-tonne, • Monter dans le véhicule durant le remplissage, • Voyants lumineux non éteints sur les VR ou camions de cantine. • Connaître l’emplacement de l’arrêt d’urgence pour arrêter les pompes, • Connaître l’emplacement et l’utilisation de la trousse de lutte contre les déversements, • Toujours faire le 911 en cas d’incendie avant d’essayer d’utiliser un extincteur portatif.

• Arrêter la pompe • Dire à un client qui est garé sous les évents de réservoir pendant une livraison de ne pas démarrer son véhicule.

Confronté à une situation qui représente un risque potentiel;

D.G. (Dave) Ledingham, ing., B. Eng. Sc. (Chem) offre des services de consultation à l’industrie pétrolière en aval en Ontario.

En cas de déversement; • Utiliser l’arrêt d’urgence global pour arrêter toutes les pompes, • Dire aux gens de s’éloigner de la zone de déversement, • Dire aux clients de ne pas démarrer leur véhicule jusqu’à ce que le déversement soit nettoyé, • Utiliser la trousse de lutte contre les déversements pour contenir et absorber le carburant répandu, • Ne redémarrer les pompes que lorsque toutes les vapeurs d’essence se sont dissipées.

En cas d’incendie; • Utiliser l’arrêt d’urgence global pour arrêter toutes les pompes, • Dire aux gens de s’éloigner de la zone de l’incendie, • Faire le 911, • Fermer l’établissement jusqu’à ce que les pompiers arrivent, • Utiliser l’extincteur portatif uniquement s’il est formé à son utilisation et que c’est sécuritaire de l’utiliser OCTANE

• Utilisez l’intercom pour informer le client du danger et arrêter les comportements dangereux,

WWW.PMELECTRIC.CA

-mm;- 7; 7bv|ub0 ঞom ;| 7; 1om|uॖѴ; r;uvomm-Ѵbv࣐v ro u ѴŝञѴo| 7;v rolr;v Conçus pour répondre à vos besoins, nos panneaux standard pour l'îlot des pompes sont dotés de tous les équipements et interconnexions pour accueillir 4 distributeurs, des démarreurs de moteur à entraînement à fréquence variable, la surveillance des réservoirs, les relais d'isolement, l'arrêt 7ŝ u];m1;ķ Ѵŝ࣐1Ѵ-bu-]; ; |࣐ub; uķ Ѵ; v v|࣏l; 7; u࣐1_- @-]; des conduites, l'intercom et les lecteurs de cartes. Le tout 0b;m ou]-mbv࣐ 7-mv m v; Ѵ 0oञঞ;uĺ Ő omC] u-ঞomv rѴ v r;ঞ|;v o rѴ v ]u-m7;v o@;u|;v - 0;vobmĺő ‫ݽ‬1omolbt ; ;| =-1bѴ; ࢘ bmv|-ѴѴ;uķ mov r-mm;- o v o@u;m| m; -Ѵ; u accrue tout en vous économisant du temps et de l'argent.

Laissez-nous le soin de vous construire un panneau sur mesure et d'uniformiser votre salle électrique ou mécanique. (;m; mo v obu - hbovt ; ƔƏƏ 7 !) " 7; -Ѵ]-u

12925-148 Street NW Edmonton, AB T5L 2H9

CCentral.ca

Travis Mathiesen 1-780-454-6490 travis@pmltd.net

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

11


OUTILS DE TRAVAIL / AJOUTS AUX FORFAITS DE LAVE-AUTOS

Ajouter de la valeur au lave-auto Offrez beaucoup d’extras pour améliorer la satisfaction du client et faire augmenter le bénéfice net.

GETTY IMAGES

PAR KELLY GRAY

12

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


LE CHAMOIS CARWASH DE WINNIPEG SAIT CE qu’il faut faire pour offrir un lavage de voiture supérieur. La mission de la compagnie consiste à offrir le meilleur en ce qui a trait au lavage dans un tunnel et à l’esthétique automobile depuis son ouverture en 1998. Aujourd’hui, ils offrent aux clients trois emplacements modernes qui proposent 110 pieds de tunnel de lavage, des centres d’esthétique à baies multiples et plus de 200 employés qualifiés. L’équipement provient de MacNeil et Belanger. Nous leur avons demandé de nous parler de la valeur ajoutée et de ce qu’ils font pour rehausser l’expérience globale. «Si la voiture arrive avec beaucoup d’insectes collés sur le devant, on suggère au client de passer dans la baie d’esthétique où on applique un dégraissant, comme Bug Goo, avant le lavage à pression. Cela empêche de salir notre équipement et permet de supprimer les mouches, grillons et autres insectes», explique Kyle Carter, gérant de l’esthétique automobile à Chamois, un pro qui a fait ses débuts dans l’entreprise il y a 16 ans. Le directeur général Ryan Thompson souligne qu’ils font beaucoup de petites choses comme l’application d’un dégraissant afin d’optimiser le résultat final. «En hiver, il faut chauffer la voiture à l’eau chaude avant de commencer afin d’obtenir des résultats optimaux. Même si on passe les voitures assez vite, il faut quand même prendre le temps de s’assurer que le lavage est le meilleur possible», dit-il, ajoutant que, bien que les saletés de la route soient nettement pires en été, car elles collent à l’extérieur de la voiture, l’hiver et le sel représentent aussi un sérieux défi. Des entreprises comme Krown Rust Control offrent une solution. Krown offre un produit unique appelé Éliminateur de sel. Ce produit est idéal comme remplacement pour le pré-trempage et le lavage des pneus pendant l’hiver lorsque les clients cherchent des moyens de réduire la saleté corrosive. L’Éliminateur de sel est un excellent ajout au forfait haut de gamme. En fait, certains exploitants affirment que ce service leur donne un avantage pendant les mois d’hiver lorsque l’achalandage diminue. L’Éliminateur de sel est offert dans une large gamme d’emballages allant des canettes aérosol aux bidons de 4 litres et aux barils de 200 litres. «Il n’endommage pas les surfaces et est très rentable. La dilution est d’environ 1:50 pour le dessous de la carrosserie et de 1:75 pour les autres surfaces», dit Brent Savelli de Krown Rust Control. Le lave-auto Chamois offre trois forfaits de lavage - Bronze, Argent et Or. Le lavage extérieur de base (9,99 $) propose aussi un essuyage extérieur à la main (4,00 $), un nettoyage intérieur et extérieur complet pour 5,00 $ avec un nettoyage coup d’éclat des tapis d’auto pour 5,00 $ par rangée de même que l’application de Lustra Shine pour seulement 3,00 $ de plus. Le forfait Argent offre le nettoyage de base Bronze, mais va plus loin avec un revêtement de protection transparent, un scellant, un nettoyage sous la carrosserie et un antirouille pour seulement 2,50 $ de plus que le forfait de base Bronze. Chamois utilise l’antirouille liquide Lustra Rust Ban 540 de CSI pour le dessous de la carrosserie dans les tunnels et les baies. Ce produit sous forme de mousse légère empêche la formation de rouille sur les pièces de métal nu sous la carrosserie des véhicules. CCentral.ca

«Même si vous devez ajouter une arche de 5 000 $ à 6 000 $, c’est de l’argent dépensé à bon escient, car cela améliore le rendement, ce qui peut aider à rehausser la réputation sur le marché et à faire augmenter les ventes» Blendco est une autre entreprise qui fait des vagues dans la protection contre la rouille. Au printemps dernier, Blendco s’est associée à Rust-Oleum, une marque très connue du public. Steve Arnovick, directeur des ventes de Blendo, souligne que leur gamme de produits Rust-Oleum comprend quatre produits. «Aux États-Unis notre produit à la cire de carnauba est un leader dans la vente incitative et fait vraiment une différence dans le résultat de lavage final», dit-il, ajoutant qu’une application de cire chaude peut faire augmenter la facture en moyenne de 2,00 $ à 4,00 $. «Lorsqu’on fait le calcul pour un site avec tunnel express moyen où seulement 15 % des clients choisissent la cire, on obtient plus de 45 000 $ en ventes annuelles supplémentaires.» Les produits comme la cire de carnauba de Rust-Oleum sont généralement appliqués par une arche sous forme de bain de mousse. «Même si vous devez ajouter une arche de 5 000 $ à 6 000 $, c’est de l’argent dépensé à bon escient, car cela améliore le rendement, , ce qui peut aider à rehausser la réputation sur le marché et à faire augmenter les ventes», dit-il, ajoutant que les clients peuvent faire confiance à ces produits, car chaque produit Rust-Oleum est fabriqué par Blendco sous licence avec des contrôles de qualité très stricts. Sa solide réputation fait partie des avantages que Chamois a cumulés sur le marché local où la compagnie est considérée comme le leader dans le lavage de voitures haut de gamme. En fait, son forfait Or est son plus populaire. Ce forfait, à 23,99 $, donne droit à un lavage intérieur et extérieur complet avec essuyage à la main. Vous obtenez également un lustrage des roues, une triple couche de protection et l’assainisseur d’air Wonder Wafer de votre choix. Lustra Shine est un ajout populaire pour un supplément de 2,00 $. «À Winnipeg, les voitures se salissent assez vite, affirme Ryan. Un lavage de qualité et les bons revêtements de protection font en sorte que les gens ne sont pas obligés de revenir aussi souvent et, surtout, il n’y a pas d’excuse pour avoir une voiture sale. Nous sommes heureux de pouvoir offrir le genre de service à nos clients qui fait toute la différence. Évidemment, le forfait de base fait l’affaire, mais ce sont les ajouts qui rendent le lavage vraiment spécial, créent plus de valeur pour nos clients et nous aident à réussir en tant qu’entreprise.» OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

13


CONÇU POUR VOUS Distributeur de combustible Wayne Helix MC

w w w. w a y n e . c o m © 2 0 1 7 . Wa y n e , l e l o g o Wa y n e , H e l i x , X f l o e t t o u t e a s s o c i a t i o n d e c e s é l é m e n t s s o n t d e s m a r q u e s d e c o m m e r c e o u d e s m a r q u e s d é p o s é e s d e Wa y n e F u e l i n g S y s t e m s , a u x É t a t s - U n i s e t d a n s d ’ a u t r e s p a y s . D o v e r F u e l i n g S o l u t i o n s , l e logo Dover Fueling Solutions, et toute association de ces éléments sont des marques de commerce ou des marques déposées de Dover Corporation, aux États-Unis et dans d’autres pays. D’autres noms sont indiqués à titre informatif et peuvent être des marques de commerce de leur propriétaire respectif. 071717V1

14

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


L’ Î L O T D E S P O M P E S

Pleins feux sur les pompes Étant donné que plus de clients paient à la pompe, les détaillants et les fabricants profitent de la technologie pour faire passer des messages sur leurs produits et services qui font augmenter les ventes en magasin. |

PAR TALBOT BOGGS ILLUSTRATION PAR JASON SCHNEIDER CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

15


Le bon vieux distributeur de carburant a bien changé au fil des ans. Il y a bien des années, il ne faisait que pomper de l’essence dans le réservoir des véhicules. Aujourd’hui, les distributeurs sont devenus de puissantes machines de marketing qui transforment les quatre ou cinq minutes qu’un automobiliste passe à faire le plein en une occasion pour les détaillants et les fournisseurs de carburant de vendre leurs produits et promotions et de recueillir des informations sur les clients.

Pensez petit. (sauf lorsqu’il s’agit des profits)

SONNY’S

43-XTB

Xtreme Hybrid Tunnel System Lavage, Cirage, Scellant, Lustrage des pneus et Séchage

Jusqu’à

50 Voitures à l’heure

Baie de 35 pieds 50 voitures à l’heure Débit Xtrême Plus de 50 voitures propres, sèches et reluisantes à l’heure pour tirer profit des pics de volume sans ralentir la production. Taille Xtrême Ne nécessite qu’une baie de 35 pi. Le convoyeur exclusif plus mince et la charge électrique réduite rendent son installation dans une baie existante plus facile et plus abordable. Aldo Waters Ownerr — OK 1 Stop. Ardmore, OK Profit Xtrême The action, Best Selling Conveyorized Car Wash in the world La mousse à triple le protecteur de carrosserie et lesEquipment produits lustrants pour les pneus vous permettent d’accroître votre profit sans ralentir la production.

WASH LINKS est membre de la Select Service Organization de SONNY

Appelez Bill Barber au 1-855-695-3141 ou envoyez-lui un courriel à bill@washlinks.ca

16

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

Il existe bien des façons pour les propriétaires de dépanneurs de communiquer avec leurs clients, mais l’une des plus percutantes consiste à utiliser les médias sur les grands écrans couleur du distributeur de carburant. Une étude de 2015 parrainée par Wayne Fueling Systems et la National Association of Convenience Stores (NACS) a révélé que 93 % des consommateurs préféraient les stations-service avec un contenu multimédia, 78 % pensaient que le contenu multimédia rendait le plein plus intéressant, 88 % aimaient regarder les contenus multimédias à chaque visite et 83 % pensaient que le contenu multimédia est une bonne chose à offrir aux clients. De plus, les médias offrent d’excellentes possibilités de faire augmenter les ventes (augmentation de 69 % pour les bonbons et les confiseries, 50 % pour les boissons énergisantes et 60 % pour les ventes à l’heure du déjeuner), améliorent la fidélité des clients et les font revenir. «Nous avons fait plusieurs études de cas avec des clients dans d’autres marchés et nous avons démontré des taux d’impression des coupons de 7 à 10 % et nous avons constaté une augmentation des ventes dans les deux chiffres», de dire Peter Carothers, gestionnaire de produits chez Fortive Corp., Gilbarco Veeder-Root Amérique du Nord. «Bien que les résultats varient d’un détaillant à l’autre, les médias à la pompe ont toujours été un outil extrêmement puissant pour stimuler les bénéfices du détaillant.» Les fabricants de distributeurs donnent peut-être différents noms à leur technologie, mais le résultat final est le même : les écrans couleur sur les pompes affichent les informations sur les produits, des publicités statiques ou des publicités audiovisuelles et des coupons que les consommateurs peuvent imprimer et ensuite utiliser dans le dépanneur. Les détaillants peuvent adhérer à des programmes nationaux, puis produire un contenu local et personnalisé. Gilbarco, par exemple, lance actuellement sa plateforme FlexPay IV au Canada, qui comprend le système de média Applause qui permettra aux propriétaires de dépanneurs d’ici de communiquer des informations sur les produits en magasin et autres par audio et vidéo sur les écrans des distributeurs. Les détaillants peuvent créer des coupons pour des produits qui peuvent être utilisés au point de vente dans le magasin et leur permettent de mettre à jour le contenu de leur site depuis le portail du système qui peut CCentral.ca


être réglé automatiquement pour afficher des mises à jour du contenu sur les distributeurs à intervalles réguliers tous les jours. D’autres technologies comme l’imagerie par code barres 2D permettent aux clients qui font le plein de scanner leurs informations sur le programme de fidélisation depuis leur cellulaire. «Des interfaces de traitement de l’application existent dans le système Applause qui permettent au détaillant d’utiliser les informations du programme de fidélisation pour cibler les clients avec le bon message au bon moment, ce qui rehausse l’impact des médias à la pompe», de dire M. Carothers. Les plateformes IX Media et inOvation TV de Wayne Fueling Systems permettent aux détaillants d’informer et de divertir les automobilistes à la pompe grâce à un réseau national de programmation qui comprend ESPN, des mises à jour commerciales et financières de Bloomberg TV, des bulletins de météo locale AccuWeather ainsi que la possibilité de créer leur propre contenu personnalisé, le tout diffusé sur des écrans intégrés VGA de 10,4 po.

La technologie Blue Tooth permet maintenant de créer un îlot des pompes sans fil où les pompes individuelles peuvent autoriser les paiements mobiles, les clients peuvent utiliser leurs programmes de fidélisation et commander et payer pour leurs commandes de RSR (restaurant à service rapide) sur leur appareil mobile. «Les détaillants adoptent la technologie exponentiellement, de dire Donald Hart, directeur, gestion de produits, Dover Fueling Solutions. Beaucoup de détaillants signent des ententes de marketing avec les propriétaires, mais il faut se rappeler que la majorité des quelque 150 000 stations-service aux États-Unis appartiennent à un propriétaire qui possède entre un et trois magasins. Il y a beaucoup de petits détaillants qui n’ont pas beaucoup d’argent à mettre sur le marketing, donc les programmes doivent être abordables pour eux.» Les nouvelles pompes de marchandisage changent la nature même du réseau des dépanneurs avec station-service et l’expérience des clients à la station-service. Les consommateurs s’attendent toujours à plus et les détaillants continuent de rechercher de nouveaux moyens de faire augmenter les profits en améliorant la communication avec les clients à la pompe et en les attirant dans le magasin. Même si la technologie est responsable du marketing et des ventes de carburant aux distributeurs, elle présente quand même ses propres défis uniques. «Il arrive souvent que les gens se désintéressent simplement du message parce qu’il s’adresse aux masses et n’est ni assez local ni assez spécifique pour le client individuel, souligne M. Hart. Il importe que les détaillants adaptent leur contenu au marché local.» OCTANE

Distributrice de carburant Gilbarco , Série Encore ®

Votre Ravitaillement

Sans Souci

Appelez au 1-866-574-5100 ou visitez www.nee.ca pour plus d’informations sur les produits Gilbarco®.

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

17


18

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


ARTICLE VEDET TE / SPEED WASH

Une offre gagnante Le Aadmi Group de la C.-B. démontre qu’une bonne recherche sur les lave-autos peut créer un méga centre de profit |

PAR KELLY GRAY PHOTOGRAPHIE PAR DESY CHENG

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

19


Raj Aadmi, Président Aadmi Group

Q

U’EST-CE QUE VOUS OBTENEZ lorsque vous mélangez le lave-auto le plus rapide au prix le plus bas? Selon Raj Aadmi, vous obtenez 300 000 clients satisfaits et une marque qui fait des petits. Raj est président du Aadmi Group, sa société d’investissement et de gestion établie à Vancouver qui possède et exploite deux sites SpeedWash (Langley et Surrey) et planifie d’en ouvrir trois autres. Il explique qu’ils ont misé sur leur expérience de gestion du laveauto Wash World (7 emplacements, 80 baies libre-service et 14 portiques de lavage), 20 OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

vendue à Jiffy Lube, et qu’ils l’ont combinée avec leurs connaissances de mise en valeur immobilière afin de créer une stratégie commerciale gagnante. «Nous bâtissons et exploitons des centres médicaux, des centres commerciaux, des sociétés de développement et des installations d’entreposage ainsi que l’entreprise de lavage de voiture. Notre plan global consiste à trouver des entreprises qui offrent le meilleur taux de rendement au pied carré. Les lave-autos peuvent s’adapter à ce modèle s’ils sont exécutés correctement», dit-il, en ajoutant que, pour eux, tout est question de chiffres. Il en coûte entre 5 millions $ et 12 millions $ pour développer les sites de SpeedWash. «Ici à Vancouver et dans le Lower Mainland, un acre de terre peut valoir entre 3 millions $ et 50 millions $. Le plus grand changement qui s’est produit pour les lave-autos ici, c’est qu’ils ne peuvent pas faire concurrence à la hausse des valeurs foncières. Pourquoi bâtir un lave-auto sur un terrain coûteux quand une tour à condos

ou un centre commercial linéaire fait plus d’argent?», demande-t-il. Alors le Aadmi Group examine la possibilité d’établir des franchises partout au Canada où ils pourraient acheter des terrains, développer des bâtiments et les louer à des franchisés dans des endroits à forte circulation dans tout le pays. «Cela me fait entrer dans le secteur de l’immobilier dans d’autres provinces», dit-il. Au lave-auto SpeedWash, les clients profitent d’un lavage durant aussi peu que quatre minutes pour le lavage de base. Et le prix fait leur affaire. À seulement 6,67 $, cela fait du SpeedWash le leader des bas prix dans le Lower Mainland. Les sites de Raj offrent également trois niveaux de forfaits de service amélioré — le lavage à 19,29 $ comprend 12 opérations, le forfait à 14,29 $ offre un lavage en neuf étapes qui comprend un lustre de pneu et un lavage à mousse triple et le forfait à 10,48 $ propose six services comme le lavage sous la carrosserie et le lavage de pneus en deux étapes. Des services supplémentaires comme Rain X et le rinçage extra pour les véhicules très sales sont disponibles pour 2,85 $ chacun. «Les dépenses moyennes représentent environ 10 $ par client, et la durée des lavages dépend de la saison, dit-il, en ajoutant qu’environ 40 % des clients choisissent le forfait de base à 6,67 $. Nous sommes plus rapides pendant l’été, mais le lavage peut prendre jusqu’à quatre minutes en hiver quand il y a plus de saletés à nettoyer. C’est assez délicat de régler les systèmes afin d’obtenir rapidité et qualité de lavage. C’est comme une symphonie avec notre équipe CCentral.ca


menant l’équipement pour créer un chefd’œuvre de service de lavage rapide.» Speedwash a compté sur des compagnies comme Zep pour du soutien avec les

Spécifications INVESTISSEMENT : Entre 5 millions $ et 12 millions $

INSTALLATEUR : Portwest Wash Systems

ÉQUIPEMENT DU LAVE-AUTO • Macneil Wash Systems • Tunnel-convoyeur XR 1000 • Nettoyeur SuperFlex • Nettoyeur de rues Sonic • Nettoyeurs latéraux • Wheel Boss • Nettoyeurs de roues et latéraux Magnum

COMMANDES DU LAVE-AUTO : Laguna Industries

PORTES/SYSTÈME D’ENTRÉE : Airlift Doors ICS Auto Sentry Flex et adhésion au club RFID

ARCHES, MENU ET AFFICHAGE : TSS Inc.

PRODUITS CHIMIQUES/ RÉCUPÉRATION DE L’EAU : Zep Vehicle Care PurClean/PurWater

produits Rain X et Armor All, Portwest Wash Systems, une entreprise de Surrey en C.-B. qui les a aidés avec la consultation et la planification depuis la conception jusqu’à l’installation de la plupart des équipements. Oeuvrant dans l’industrie depuis 22 ans, Portwest est le distributeur en C.-B. des lave-autos MacNeil, et des produits ICS, Pur Clean et Airlift Doors. À l’aide des systèmes de récupération Pur Clean, SpeedWash a été en mesure de récupérer 70 % de son eau. «C’est très important pour nous ici en Colombie-Britannique où le coût de l’eau est élevé et où nous avons eu des périodes de sécheresse cet été. Les systèmes de lave-autos peuvent utiliser 80 gallons par véhicule, donc les coûts peuvent grimper rapidement. La récupération de l’eau permet de contrôler les coûts. Nous utilisons également moins de produits chimiques en été, un autre facteur contribuant à améliorer la rentabilité de SpeedWash», dit-il. Raj a examiné plus de 200 lave-autos en Amérique du Nord pour trouver les meilleurs. Il s’est ensuite concentré sur l’ensemble de leurs points forts en portant une attention particulière à trois principes clés - la vitesse, la qualité et le prix - qui, selon lui, peuvent les aider à faire passer leur lave-auto à un niveau supérieur. Dans son lave-auto SpeedWash, il a réuni tous ces principes en un seul établissement savamment conçu. En fait, le Aadmi Group a cherché à faire du bâtiment une attraction que les gens ne peuvent pas manquer de voir. Les sites de Surrey et de Langley sont des structures puissamment conçues, ornées de nombreuses enseignes et couleurs ainsi que de détails architecturaux attrayants qui attirent les automobilistes avec un message de marketing difficile à ignorer. Raj souhaitait donner aux automobilistes tout ce qu’ils voulaient dans un même laveauto. Avec ses 300 000 clients satisfaits, on peut dire qu’il a réussi. OCTANE

MACNEIL WASH SYSTEMS est un fier fournisseur du Aadmi Group. Félicitations pour l’ouverture réussie d’un autre site SpeedWash!

Communiquez avec MacNeil pour obtenir des conseils d’experts sur votre projet de lave-auto!

SE DÉMARQUE ET ÉCLIPSE TOUT LE RESTE.

MacNeilWash.com

800.361.7797 Fièrement fait au Canada!

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

21


SOYEZ PRÊT À RÉUSSIR Pendant deux jours en septembre, l’industrie des dépanneurs du Québec se rassemble pour se positionner pour la réussite. Serez-vous des nôtres? PAR KELLY GRAY

LE SALON DES DÉPANNEURS DU QUÉBEC C’EST L’ENDROIT où les intervenants des secteurs des dépanneurs, des stationsservice et des lave-autos se rassemblent chaque automne pour découvrir des produits et services et brasser des affaires. Situé à la Place Forzani, au 4855, Louis B. Meyer à Laval, l’événement des 19 et 20 septembre 2017 est une destination ciblée à guichet unique où les exposants rencontrent des clients et le commerce est célébré. La séance d’ouverture est importante pour les détaillants qui vendent du tabac. Présentée par l’AQDA (Association québécoise des dépanneurs en alimentation), la séance «Inspecteurs du tabac : Comment faire pour être prêt - Comment lutter contre les pénalités» examine les principales dispositions du projet de loi 44. Vous désirez protéger votre commerce? Prévoyez d’y participer à 9 h 30. Cette année, le discours d’ouverture aura lieu à 10 h 45. L’auteur et professeur de commerce Jasmin Bergeron conseille aux exploitants de provoquer des WOW chez leurs clients afin de se démarquer des détaillants de grandes surfaces. Dans un monde de grandes surfaces à faibles prix, la meilleure façon pour un dépanneur de prospérer est de faire ce que les grandes surfaces ne peuvent pas faire. C’est une séance d’ouverture humoristique et divertissante où Jasmin promet de partager des exemples réels et informatifs sur la façon d’impressionner les clients avec un excellent service et de les fidéliser. L’AQDA, ses partenaires et ses associés se rassemblent à 11 h le premier jour pour leur Assemblée générale et dîner annuels. Les détaillants, les fournisseurs, les membres distributeurs et les non-membres sont tous invités à se joindre au CA et aux membres. L’inscription est cependant nécessaire. Après le dîner du premier jour, les portes de la salle d’exposition s’ouvrent. Attendez-vous à trouver des fournisseurs connus à cet

22

OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

événement d’envergure de l’industrie. En fait, la liste des exposants qui figure dans le présent magazine ne couvre pas toutes les entreprises participant au Salon des dépanneurs du Québec. Prévoyez de rencontrer de vieux amis et connaissances et de vous faire de nouveaux contacts lors du plus important salon commercial en son genre dans la belle province. Le gala de l’AQDA aura lieu le premier jour du Salon des dépanneurs du Québec. Ce soir-là, le 19 septembre 2017, l’industrie se réunira pour rendre hommage à Jacques Beaudry, président de Beaudry & Cadrin, et sa contribution à l’industrie des dépanneurs. En plus de célébrer la contribution de M. Beaudry, l’AQDA présentera également le Rapport sur l’état de l’industrie 2017. M. Serge Harnois, président et chef des opérations du Harnois Groupe pétrolier, parlera de l’évolution et des perspectives d’avenir de cette société fondée en 1958. Le deuxième jour proposera un second discours d’ouverture révélateur. Présenté par Josée Boudreault, qui a survécu à un AVC, et son conjoint Louis Phillipe Rivard à 10 h 45, ce discours édifiant porte sur la façon de relever les défis de la vie, grands et petits, d’une manière positive. Préparez-vous à rire, à apprendre et à vous sentir inspiré par ce qui sera sans doute une présentation très mémorable. Après ce discours, la salle d’exposition sera de nouveau ouverte. Faites de cette édition du Salon des dépanneurs du Québec votre meilleure et votre plus utile. Venez préparé à réaliser des aubaines, à rencontrer de nouveaux fournisseurs et à apprendre des meilleurs de l’industrie. OCTANE

CCentral.ca


LISTE DES EXPOSANTS

936

934

932

930

928

926

922

920

918

916

914

912

910

908

904

902 127 125

722

723

622

623

720

721

620

621

522

523

422

423

322

323

222

223

122

521

420

421

320

321

220

221

120 121

716

717

714

715

616

617

517

416

515

414

415

316

317

314

315

116

615

514

214

215

114

611

510

311

110

708

609

508

309

108

706

607

506

702

603

502

503

402

601

500

501

400

Veuillez prendre note que la liste d’exposants et le plan de la salle ne représentent que les exposants inscrits et les kiosques alloués au moment d’aller sous presse et qu’ils ne représentent pas tous les exposants participant à l’événement. Veuillez consulter l’annexe distribué lors de l’événement pour obtenir la liste complète des exposants et le plan de salle final.

713 710

700

711

600

610

306

401

307

206

207

106

302

303

202

203

102

300

301

200

201

100

111

103 101

A1 Imports 514 827 boul. Industriel, 200, Bois-des-Filions (Québec) J6Z 4T3 Tél. : 514-850-5585 #233 Fax : 450-624-9875 Sans frais : 877-850-5595 www.a1imports.caL Distributeur de produits exclusifs: Briquets slick, peluches ZAG, accessoires Iphone, BlingS, lunettes de soleil, rafraichisseurs d’air Glade et Auto Expressions, jouets, réchauffeurs Grabber. Access Cash General Partnership/ Ezee-Atm 506 4-191 Attwell Dr., Toronto, ON M9W 5Z2 Tél. : 416-247-0200 X.2287 Fax : 1-800-449-2331 Sans frais : 1-888-289-3939 www.access-cash.com Plus grand exploitant de guichets automatiques au Canada avec un réseau nord-américain de plus 10 000 guichets automatiques au Canada et aux États-Unis. AGROPUR Coopérative laitière 302 4600, rue Armand-Frappier, Saint-Hubert (Québec) J3Z1G5 Tél. : 450-878-2037 Fax : 450-646-1561 www.agropur.com Agropur est un chef de file de l’industrie laitière nord-américaine. Avec des marques et produits comme CCentral.ca

Natrel, Québon, Sealtest, Oka, Agropur Signature, Iogo et Olympic. Aliments Krispy Kernels Inc. 316 365, rue St-Jean, local 204, Longueuil (Québec) J4H 2X7 Tél. : 450-651-1111 Fax : 450-651-2402 Sans frais : 1-877-791-9986 www.krispykernels.com Andre Morin Inc. 314 2073, rue Branly, Quebec (Québec) G1N 4C7 Tél. : 418-681-0129 Fax : 418-687-3206 www.andremorin.com Étiqueteuses Garvey et Contact, étiquettes Garvey, Contact, Monarch Metto et Dennison, afficheurs de numéros, papiers, papier thermal pour caisses enregistreuses et machines interac, couteaux et lames. AQDA - Association québécoise des dépanneurs en alimentation 121 6600, autoroute Transcanadienne, bureau 750, Pointe-Claire (Québec) H9R 4S2 Tél. : 314-946-1522 Fax : 514-697-0186

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

23


LAVAL

les 19 et 20 septembre, 2017 B.E.M. Feux d’Artifice 106 Sortie 19, Route 20 C.P. 242, Coteau-du-Lac (Québec) J0P 1B0 Tél. : 450-763-2308 Fax : 450-763-0439 Sans frais : 1-800-567-7976 www.bem.ca BEM Feux d’Artifice est établie depuis plus de 50 ans à Coteau-duLac, Québec. BEM est devenue, au cours des années 80, le principal importateur de feux d’artifice au Canada. BEM développe et importe des pièces pyrotechniques de qualité supérieure des meilleurs fabricants au monde. BEM feux d’Artifice offre des services et des produits de qualité à tous ses clients à travers le Canada. Offrez à vos clients le meilleur, optez pour BEM dans vos dépanneurs. Beverage World Inc. 127 560 Arvin Ave., Stoney Creek, ON L8E 5P1 Tél. : 905-643-7713 Fax : 905-643-9562 www.beverageworld.ca @beverageworldca Propriétaire de la marque The Pop Shoppe et premier importateur exclusif des marques ALO et Calypso. Partenariat d’alliance stratégique avec Faygo Beverages. Breuvages Blue Spike 517 1350, Mazurette, Montréal (Québec) H4N 1H2 Tél. : 514-739-9112 #241 Fax : 514-733-0325 www.bluespike.ca @bluespike_ca Blue Spike est active dans plusieurs

24 OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

domaines allant du prêt-à-boire jusqu’au produits de microbrasserie. Principalement spécialisée dans les alcools de malt, elle produit le Four Loko, les alcools Laura Secord ainsi que les bières de la Brasserie les 2 Frères. Brulerie Pierre Allard 716 2260, boulevard LouisFréchette, bureau 3, Nicolet (Québec) J3T 1M9 Tél. : 819-293-4575 Fax : 819-293-4599 Sans frais : 1-888-233-2233 www.bruleriepierreallard.com Distributeur de pause-café et café détail au Québec. Fiches publicitaires, sacs de grains, sacs filtres, thermos, cannes à café, k-cup, équipements, etc.. Casa Cubana 520 275, Stinson, Montréal (Québec) H4N 2E1 Tél. : 514-737-0066 Fax : 514-737-5211 Sans frais : 1-877-606-1806 www.casacubana.ca Casa Cubana est une compagnie privée en opération depuis 1998. Importateur et distributeur canadien de produits diversifiés de qualité dans le domaine des cigares, des accessoires de tabac, du café cubain, ainsi que des vaporisateurs électroniques. Confiserie Mondoux Inc. 714 1610, place de Lierre, Laval (Québec) H7G 4X7 Tél. : 650-669-1311 www.mondoux.ca

Creative Planogram Company (CPC) 415 #1 802 Cochrane Dr., Markham, ON L3R 8C9 Tél. : 905-947 - 8791 Fax : 905-947-9147 Sans frais : 1-800-387-3328 www.creativeplanco.com En affaires depuis 1986, CPC est le leader canadien dans la fabrication et la distribution de produits d’impulsion à marge élevée, y compris les cellulaires et accessoires électroniques, les lunettes de soleil et la marchandise générale, dans le réseau des dépanneurs et des stations-service. Les Aliments Dare Ltée 400 P O Box 1058, 2481 Kingsway Dr., Kitchener, ON N2G 4G4 Tél. : 519-893-3233 Sans frais : 1-800-265-8225 www.darefoods.com Bonbons Real Fruit, Real Jubes, menthes écossaises, biscuits enrobés. Faits au Canada. De Castel Inc 101 11720 Phillippe Panneton Montreal (Quebec) H1E4G4 Tél. : 514-648-5166 Fax : 514-643-0856 Sans frais : 1-800-531-5492 www.lave-auto.com ou www.decastel.com DeCastel est le leader dans la vente, le service et les produits chimiques pour les lave-autos automatiques et manuels pour voitures, camions, autobus, trains, motos et animaux de compagnie dans l’est du Canada

Direct Plus 300 2355- 52 Ave. SE Bay 1, Calgary, AB T2C 4X7 Sans frais : 1-800-663-4746 www.directplusfoodgroup.ca @CierraCharbier Collations de viande McSweeney’s, fièrement canadiennes. Gamme de jerky, pepperoni, languettes de steak et de pepperoni/fromage. Distribution Le Perco Inc 120 3090, Choquette, StHyacinthe (Québec) J2S 1H1 Tél. : 450-773-7146 Fax : 450-261-0736 www.leperco.ca Distribution le Perco est une entreprise fabriquant des sandwiches, des sous-marins et du prêt-à-manger. Nous faisons nous-même la distribution de nos produits par camion réfrigéré et nous avons également une vaste gamme d’autres produits alimentaires. Distributions Franco 206 & 207 1095, rue Eugène-Chinic, Québec (Québec) G1N 4N2 Tél. : 581-741-3233 Fax : 418-843-9720 www.distributionsfranco.com Distributions Franco : Le leader en non-alimentaire au Québec. Domaine Labranche 307 565, rang Saint-Simon, Saint-Isidore (Québec) J0L 2A0 Tél. : 450-454-2045 poste 107 Fax : 450-454-7392 www.labranche.ca @dom_labranche

CCentral.ca


LISTE DES EXPOSANTS

Nous sommes un vignoble, érablière et cidrerie. On propose une gamme de produits faits à partir du raisin, des pommes ou de l’érable. Drainvac International 2006 Inc. 215 150, rue Brunet, Mont-Saint-Hilaire (Québec) J3H 0M6 Tél. : 450-467-1448 Fax : 450-467-2225 Sans frais : 1-800-408-1448 www.drainvac.com @drainvac Depuis 35 ans, Drainvac International se spécialise dans la conception et la fabrication de systèmes de nettoyage commerciaux et industriels dans le monde entier. Drakkar International 708 910, rue Jean-Neveu, Longueuil (Québec) J4G 2M1 Tél. : 450-651-9137 Fax : 450-651-2714 Sans frais : 1 865 651-9137 www.chariotshopping.com En affaire depuis 20 ans, Drakkar International est un fabricant québécois de chariots de transport de marchandise, de panier à mains et d’équipement de

magasin pour les détaillants. Entretien De Lave-Auto Laval Inc 315 1350, rue Nationale, Terrebonne (Québec) J6W 6M1 Tél. : 450-669-3393 Fax : 450-669-3455 Sans frais : 800-461-3393 www.laveautolaval.com Entretien de Lave-auto Laval se spécialise dans la vente, l’installation et la réparation de lave-autos et de lave-camions automatiques et la vente de produits chimiques. Gonfleur d’air Inc./ AIR-serv du Québec 414 9290, boul. des Sciences, Anjou (Québec) H1J 3A9 Tél. : 514-329-3551 Fax : 514-329-4412 Sans frais : 1-800-557-1554 www.air-servquebec.com Fournisseur et gestionnaire de bornes de gonflage à pneu et aspirateurs pour les pétrolières au Québec. Groupe Protec Inc. 916 9601, rue Colbert, Anjou, Montréal (Québec) H1J 1Z9

Tél. : 514-725-4040 Fax : 514-789-2778 Sans frais : 800-569-9627 www.groupeprotec.com Chambre froide, équipements réfrigérés, équipements de congélation, comptoirs-présentoirs, barbotine, libre-service. Groupe Surprenant 220 8119, rue St. Hubert, Montréal (Québec) H2P 1Z1 Tél. : 514-522-1770 Fax : 514-642-4382 Sans frais : 1-877-642-0149 www.groupesurprenant.com Spécialiste en gestion parasitaire, extermination et contrôle des oiseaux en milieu alimentaire et pharmaceutique Guru Beverage 201 #115 7240, rue Waverly, Montréal (Québec) H2R 2Y8 Tél. : 514-845-4878 Sans frais : 514-845-4878 www.guruenergy.com/fr/ @guruenergy GURU est une entreprise de fabrication de boissons naturelles et biologiques en pleine croissance lancée en 1999.

Pionnière de la première boisson énergisante entièrement naturelle au monde, elle commercialise la boisson énergie GURU au Canada et aux États-Unis. Havana House Cigars 501 9 Davies Ave. Ste. #112, Toronto, ON M4M 2A6 Tél. : 416-406-6644 Fax : 416-406-3340 www.havanahouse.com Havana House est l’importateur et le distributeur exclusif de marques de cigares cubains au Canada. Havana House est également le propriétaire enregistré ou le titulaire exclusif d’une licence pour de nombreuses marques de commerce et droits d’auteur associés aux marques de cigares cubains les plus prestigieuses, y compris Montecristo, Cohiba, Romeo y Julietta, Partagas et Guantanamera.

Nouveauté

Tapez et Partez! AIR-Serv sera la première entreprise au Canada à proposer la technologie, FLASH Interac de débit sans contact pour les bornes de gonflage et les Aspirateurs à véhicules. Activation rapide et facile. Surveillance a distance sans fil. Vérifie les utilisations et autres données en ligne.

Service. Technologie. Innovation.

(800) 557-1554 • (514) 329-3551 • www.AIR-servquebec.com CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

25


LAVAL

les 19 et 20 septembre, 2017 Imperial Snacking & Equipment 508 236, rue de la Gare, StEustache (Québec) J7R 0G8 Tél. : 450-473-4015 Fax : 450-473-1706 Sans frais : 1-888-673-4015 imperialsnacking.com Fabricant et distributeur alimentaire dans le domaine du divertissement. Imperial Snacking incarne pour ses clients un nouveau modèle de services axé sur la diversité de ses produits et services. Maïs à souffler, barbe à papa, barbotine, etc.

d’Imperial Tobacco Compagnie Limitée et de ses filiales, visitez le www. imperialtobaccocanada.com.

Fax : 905-542-7454 www.JackLinks.com Collations de viande

JTI-Macdonald Corp. 600 1 Robert Speck Parkway, Suite 1601, Mississauga, ON L4Z 0A2 Tél. : 416-303-3822 Fier producteur de produits de tabac de qualité au Canada depuis plus de 150 ans. Fabricant de Camel, Winston, More International, Export A, Macdonald Special, Liggett Ducat, Studio et Century Sam.

Marques MDR Brands 615 965, rue Bergar, Laval (Québec) H3P 2V2 Tél. : 450-629-3737 www.mdrbrands.com Engagée à fournir des produits de qualité à bons prix. Notre gamme comprend vos collations préférées et des articles de maison d’usage quotidien.

Imperial Tobacco 321 3711, rue St-Antoine O., Montréal (Québec) H4C 3P6 Fax : 450.978.2688 Sans frais : 800.361.7504

Les Aliments Candara Inc 103 7785, rue Bombardier, Anjou (Québec) H1J 2L2 Tél. : 514-355-2702 Fax : 514-355-7495 www.candara.ca iBar; tablette de chocolat au lait et vrais fruits. Fabriqués au Québec. @collationparfaite

www.imperialtobaccocanada.com

Imperial Tobacco Compagnie Limitée est la plus importante compagnie de tabac au Canada. L’organisation aspire à se démarquer au sein du marché canadien en proposant des produits qui répondent aux besoins des fumeurs adultes, en partenariat avec ses clients de détail. Pour plus de renseignements à propos

LSI Enterprises Canada ULC 510 2430 Meadowpine Blvd. #109, Mississauga, ON L5N 6S2 Tél. : 1-866-464-3617

Métropolitaine Réfrigération Commerciale 214 11020, boul. Parkway, Montréal (Québec) H1J 1R6 Tél. : 514-270-7181 Fax : 514-270-7450

www.metropolitainerefrigeration.com

Fabricant de présentoirs réfrigérés, de présentoirs reach-in et de chambres froides sur mesure pour les dépanneurs, supermarchés, charcuteries, boucheries, pâtisseries et autres.

New Age Beverages Corporation 401 1700 East 68th Avenue, Denver, CO, USA 80229 Tél. : 303-289 -8674 Fax : 303-853 - 9215 www.drinkmarley.com La vision de New Age Beverages Corporation porte sur la fourniture d’une gamme réelle de boissons fonctionnelles santé pour les consommateurs. Voici nos marques: boissons relaxantes Mellow Mood, café jamaïcain prêt à boire One Drop, Bucha, Live Kombucha, thé Xing New Air (Distex) 420 585, Meloche, Dorval (Québec) H9P 2T1 Tél. : 514-382-3620 Sans frais : 800-567-3620 www.distex.ca @distxcanada Distributeur d’équipements de réfrigération et de cuisson pour cuisines commerciales.

Comment puis-je faire augmenter le nombre de clients et mes revenus par voiture? Grâce à un marchandisage qui favorise la croissance. «Le SoftWash XT® est un excellent appareil. Les clients apprécient la qualité du lavage et ils adorent le spectacle de lumières du rideau FoamTecs. En tant que propriétaire de lave-auto, je suis très heureux de la vitesse de lavage. Chaque lavage ne prenant que quatre minutes, on peut facilement accueillir tous nos clients. De plus, Mark VII nous a fourni du matériel promotionnel dès le premier jour et nous a aidéS à favoriseR la croissance de notre lave-auto.»

Mark VII Canada 623 S Service Rd Unit 1 Grimsby, ON L3M 4E8 Canada Tél.: 866.658.9274 poste 4 Fax: 289.235.7950 salescanada@markvii.net

www.markvii.ca

G.Vrao Propriétaire, T-Square Convenience Store Aurora, Colorado

26 OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

CCentral.ca


CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

27


LAVAL

les 19 et 20 septembre, 2017 Nigava Sports Distribution 114 1256, des Érables CP 32, StLambert de Lauzon (Québec) G0S 2W0 Tél. : 418-889-0909 Fax : 418-889-0910 www.nivagasports.ca Nigava Sports ce spécialise dans la distribution de produits de chasse et pêche. Forts de leur expérience depuis 1979, ils sauront vous conseiller sur les bons produits à stocker pour votre marché! Payment Source Inc. 200 301-365 Evans Avenue, Toronto, ON M8Z 1K2 Fax : 1-800-713-7351 Sans frais : 1-800-253-2111 www.paymentsource.ca @PaymentSourceCA Now Prepay, une entreprise Payment Source, offre des recharges de cellulaire prépayées, des cartes-cadeaux et des produits et services financiers à plus de 15 000 détaillants partout au Canada. Now Prepay propose également plusieurs solutions technologiques. Que vous cherchiez des terminaux de point de vente (PDV), des solutions intégrées hôte à hôte ou une boutique en ligne à laquelle vous pouvez accéder sur votre PC ou votre appareil mobile, nous avons ce qu’il vous faut. Découvrez à quoi ressemble un programme de carte prépayée gagnant en visitant : www. nowprepay.ca Promutuel Assurance 303 2000, boulevard Lebourgneuf, bureau 400, Québec (Québec) G2K 0B6 Tél. : 1-888-510-4630 Fax : 418-840-9900 www.promutuelassurance.ca @promutuelassurance Chez Promutuel Assurance, on assure votre entreprise comme il se doit et au meilleur coût. Votre assurance répond aux risques de votre secteur d’activité, avec un excellent rapport qualité-prix! Venez nous visiter au salon des exposants pour en savoir davantage! RS International Canada Inc. 702 5610 Timberlea Blvd., Mississauga, ON L4W 4M6 Tél. : 905-461-1095 Fax : 905-461-1096 Sans frais : 1-866-961-6673 www.royalsovereign.ca RS International Canada fournit de l’équipement de traitement de l’argent comptant, des enseignes commerciales au DEL et des microondes commerciaux sous la marque Royal Sovereign aux détaillants et aux petites entreprises.

28 OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

Santé Canada 706 200, boul. René-Lévesque Ouest, Tour Est, 6e étage, Montréal (Québec) H2Z 1X4 Tél. : 514-283-8287 Fax : 514-283-1894 www.hc-sc.gc.ca @SantéCanada SIR Solutions Inc. 202 3565, Jarry Est, bureau 650, Montréal (Québec) H1Z 4K6 Tél. : 514-687-1827 Fax : 514-593-4810 www.sirsolutions.com SIR Solutions offre des logiciels de point de vente et de gestion aux commerce de détail. Somersby 320 5565, Christoph Colomb, Montréal (Québec), H2S 3H3 Tél. : 514-833-1139 Bière aux pommes Somersby 4,5 % Sureguard/Post Guard 321 5 Shirley Ave., Kitchener, ON N2B 2E6 Tél. : 519-772-1976 Fax : 519-570-4333 Sans frais : 1-800-756-3537 www.sureguard.ca Pourquoi peinturer? POST GUARD vous économise du temps et de l’argent en éliminant le grattage et la peinture de vos butoirs. POST GUARD est un manchon attrayant qui se glisse facilement par-dessus vos butoirs existants. The Great Canadian Meat Company Inc. 710 1390 Hopkins St., Whitby, ON L1N 2C3 Tél. : 905-666-9395 Fax : 905-666-0224 www.greatcanadianmeat.com @grtcanadianmeat Laissez-vous tenter par nos délicieuses collations à la viande faites à la main, faibles en gras et sans gluten! Fièrement canadiennes! Visitez-nous au kiosque 710 WEGOTRADE 515 3, Place Ville Marie, bureau 400, Montréal (Québec) H3B2E3 Tél. : 514-400-3290 www.wego.trade.com Commerce électronique B2B pour dépanneurs, fournisseurs, distributeurs et grossistes. Disponible sur téléphones intelligents, tablettes et Web. Sans frais pour les dépanneurs.

CCentral.ca


• Équipement de lavage de véhicules commerciaux

• Recyclage des eaux usées

• Équipement de nettoyage

• Pompes CAT et pompes de tous genres

• Lave-autos automatiques

• Nettoyeurs haute pression

• Compresseurs d’air • Produits chimiques de lavage

• Accessoires de lave-auto

i /QUOCVKE %CPCFC +PE ,WKNNGV /QFKƒ CDNG UCPU RTȩCXKU 6QWU FTQKVU TȩUGTXȩU

Mosmatic Canada Inc. Téléphone +1-844-384-1602 E-mail canada@mosmatic.com Internet www.mosmatic.com

FABRICANT DE PRODUITS ET

ACCESSOIRES

DE LAVE-AUTO

1.888.430.9359 www.pumpsandpressure.com Brandon | Burnaby | Calgary | Edmonton | Grande Prairie | Leduc | Lethbridge | Red Deer | Saskatoon

CCentral.ca

CAR WASH | HIGH PRESSURE CLEANING | ROTARY UNIONS LAVE-AUTOS | LAVAGE HAUTE PRESSION | RACCORDS ROTATIFS

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE 29


CANADIAN

CARWASH ASSOCIATION

SEPTEMBRE 2017

Administrateurs Christopher Armena – MARK VII

FOIRE AUX QUESTIONS

Brad Baldwin – ZEP VEHICLE CARE INC. Mike Dietrich – PARKLAND FUEL CORPORATION Domenic DiMonte – CROSSTOWN CAR WASHES Terry Fahey – FAHEY ELECTRIC/CAPITAL WASH SYSTEMS

LA CCA AJOUTE UN NOUVEAU VOLET À SON SITE WEB

Brad Goetz – MONDO PRODUCTS CO. LTD. Jason Kaye – BAYVIEW CAR WASH LTD. Kevin Krystik – SUNCOR ENERGY Sean McBride – BELANGER INC. Matt McCulloch – TRANSCHEM INC. Christal Narday – VALET CAR WASH Kirsten Potvin – CARWASH FINDER Chandra Saran – CANADA WASHWORLD Rudy van Woerkom – BELVEDERE TECHNICAL SERVICE LTD. BUREAU NATIONAL Directrice des finances Karen Dalton CAE Directrice de l’exploitation Kiki Cloutier Responsable de l’adhésion Elizabeth Tang Canadian Carwash Association 4195 Dundas Street West, Suite 346 Toronto, ON M8X 1Y4 Tél. : 416.239.0339 Fax : 416.239.1076 office@canadiancarwash.ca www.canadiancarwash.ca

TROUVEZ UN

LAVE-AUTO i LA FONCTION DE RECHERCHE DE LAVE-AUTO h

canadiancarwash.ca/search sur le site Web de la CCA peut accéder à quelque 1000 sites de membres. Votre lave-auto est-il inscrit? Les sites des membres sont inscrits gratuitement. Communiquez avec office@canadiancarwash.ca pour de plus amples informations.

30 OCTANE SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017

Un nouveau volet a été ajouté au site Web de la Canadien Carwash Association qui répondra à plusieurs questions fréquentes concernant l’industrie. Les membres du conseil d’administration de la CCA et d’autres experts de l’industrie se sont proposés pour répondre aux questions. Voici un échantillon du nouveau volet du site Web : X Veuillez donner des précisions sur les opérations de lave-autos et sur l’économie.

«Du point de vue du consommateur, le laveauto est souvent considéré comme un achat de luxe, et l’état de l’économie peut jouer un rôle dans sa décision d’achat. Dans une économie forte, les consommateurs sont souvent plus enclins à se faire plaisir en faisant laver leur voiture. Ils sont motivés davantage par le sentiment qu’ils ressentent lorsqu’ils conduisent un véhicule propre et éclatant, plutôt que par les avantages fonctionnels qu’il y a à garder leur voiture propre. Les consommateurs font cet achat dans une économie forte parce qu’ils le veulent plutôt que parce qu’ils y sont obligés. Le lavage de voitures est une dépense facultative. X

Pendant les périodes économiques difficiles, les consommateurs peuvent réduire la fréquence de lavage de leur véhicule ou ils vont chercher des promotions ou des rabais pour étirer leur budget un peu plus loin. Beaucoup de consommateurs comprennent la nécessité de garder leur véhicule propre (éliminer le sel, minimiser le risque d’accumulation de rouille,

etc.), cependant l’achat d’un billet de laveauto lorsque l’économie est au ralenti est fait par obligation plutôt que par plaisir. X Les ventes de voitures neuves ont-elles un impact sur le chiffre d’affaires?

Lorsque l’économie est bonne, les ventes de véhicules neufs sont souvent élevées. Les consommateurs qui achètent un véhicule neuf aiment entretenir l’aspect “neuf”, ils croient qu’ils protègent la valeur de leur investissement et sont plus motivés à acheter les deux services de lavage de voiture intérieur et extérieur pour toutes ces raisons. X Quels facteurs influent sur les opérations de lave-autos?

Un bon exploitant de lave-auto qui prend le temps de comprendre les besoins de ses clients, qui leur propose un excellent rapport qualitéprix et leur offre une expérience exceptionnelle et cohérente à chaque visite, sera prospère quel que soit l’état de l’économie.» Kevin Krystik, gestionnaire de portefeuille de catégorie - Marketing de lave-auto, Suncor Énergie et membre du conseil d’administration de la CCA.

Si vous avez une question, envoyez un courriel à office@canadiancarwash.ca

CCentral.ca


FORUM DE L’INDUSTRIE INDUSTRY FORUM ENGAGÉ À PARTAGER LES CONNAISSANCES ET LES MEILLEURES PRATIQUES DE L’INDUSTRIE DES LAVE-AUTOS

NOUVELLES DES MEMBRES DE LA CCA s Le fournisseur de solutions mobiles torontois de paiement, de marketing et de fidélisation CarWash Finder Inc. a annoncé la nomination de Philip Jun au poste nouvellement créé de dirigeant principal de la technologie. «Philip possède une vaste expérience de gestion de sociétés technologiques et est heureux de mettre cette expérience au service de l’équipe», a déclaré Matt McCulloch, directeur général des ventes, CarWash Finder et membre du conseil d’administration de la CCA. Fort d’un diplôme de commerce de la Ivey Business School de la Western University, il appuiera et favorisera l’importante croissance que CarWash Finder a connue au cours de la dernière année. s Mike Black, membre de la CCA, a récemment annoncé que Valet Car Wash avait ouvert deux nouveaux lave-autos en Ontario. L’emplacement de Rexdale comprend un tunnel extérieur de 130 pieds avec une baie d’esthétique automobile séparée et quatre baies de Jiffy Lube. L’emplacement de Brantford est un lave-auto à service polyvalent avec un tunnel extérieur de 135 pieds et huit baies de nettoyage intérieur. «Ce sont les 9e et 10e tunnels de lavage de Valet et notre 5e emplacement de changement d’huile. Valet exploite des lave-autos express extérieurs, à service polyvalent et libre-service, l’esthétique automobile, les stations-service et des emplacements de changement d’huile», explique M. Black. Récemment, Valet est devenu la première chaîne de lave-autos en Ontario à mettre à niveau tous ses terminaux de paiement afin d’accepter les cartes de crédit, les cartes de débit avec puce et NIP, l’Interac «tapez et partez» et le paiement Apple et Google directement à partir de la voiture. Dans le but d’augmenter la vitesse de transaction et de réduire l’intervention des employés, Valet n’accepte plus l’argent comptant à ses terminaux de paiement. Les paiements en espèces peuvent toujours être faits à l’intérieur. s Red River Cooperative Ltd de Winnipeg a ajouté 16 sites sous la direction de Gordon Grainger, gestionnaire de la Division pétrole, aux effectifs de la CCA.

CARWACS, CALGARY, LES 3 ET 4 OCTOBRE 2017

La deuxième tournée annuelle des lave-autos en autobus aura lieu à Calgary, Alberta, le 3 octobre. Envisagez de vous joindre aux membres de la CCA pour une matinée de réseautage avec des exploitants et des fournisseurs, un dîner et des visites de sites interactives. Les autobus partiront du Centre BMO au Stampede Park, dans le cadre du Salon CARWACS. Les membres de la CCA peuvent s’enregistrer gratuitement en ligne avec un code promotionnel (économie de 99 $) pour l’événement de deux jours qui comprend la tournée en autobus, le salon commercial, le séminaire sur l’investissement de la CCA et un dîner-conférence sur l’industrie le 4 octobre. Communiquez avec le bureau de la CCA pour plus d’informations au 416-239-0339 ou office@ canadiancarwash.ca . LE PROPRIÉTAIRE DE LA CHAÎNE CIRCLE K ÉLARGIT SON RÉSEAU AVEC L’ACHAT DE HOLIDAY STATIONSTORES

Le membre de la CCA, Alimentation Couche-Tard Inc., de Laval, mieux connu aux États-Unis comme le propriétaire des magasins Circle K, a acheté Holiday Stationstores Inc. La transaction est évaluée entre 1,5 milliard $ et 2 milliards $. Il s’agit du troisième investissement majeur de Couche-Tard aux États-Unis au cours des trois dernières années, après l’acquisition de la chaîne de stations-service et de lave-autos CST Brands Inc. pour quelque 4 milliards $, finalisée il y a deux mois. Cela rapproche Couche-Tard plus près du leader du marché américain 7-Eleven. De plus, Holiday comprend un programme de lave-auto prospère.

TOURNOI DE GOLF ANNUEL LE 14 SEPTEMBRE et les exploitants de lave-autos de même les fournisseurs de l’industrie sont fins prêts pour Lun 18esquepropriétaires trous de golf et du réseautage lors du tournoi de golf de la CCA. Le tournoi de 2017 aura lieu au Blue Springs Golf Club à Acton, en Ontario, le jeudi 14 septembre 2017. Les joueurs donneront le coup d’envoi à 10h00 et la journée se terminera par un buffet comprenant des tirages de prix et un tirage 50/50. Les profits iront au programme Le chemin du poisson jaune,

un programme environnemental à l’échelle nationale ayant pour but d’éduquer les Canadiens sur ce qu’ils peuvent faire pour empêcher les polluants d’entrer dans les rivières, les lacs et les ruisseaux par le biais des collecteurs d’eaux pluviales des municipalités. N’oubliez pas de vous inscrire tôt. Pour les possibilités de commandite, contactez le Bureau national au 416-239-0339 ou office@canadiancarwash.ca. www.canadiancarwash.ca/golf.aspx

CANADIAN CARWASH ASSOCIATION

CCentral.ca

SEPTEMBRE | OCTOBRE 2017 OCTANE

31