Actualites Depanneurs - July 2017

Page 1

L’IMPLICATION COMMUNAUTAIRE EST UN DYNAMISEUR DE VENTES ÉPROUVÉ PAGE 15

MARCHANDISAGE AUTOMATISÉ DES PRODUITS DU TABAC Audrey Lapointe directrice commerciale Pétroles Alcasyna

UN EMPIRE FAMILIAL

PAGE 28

23 OFFRES PAGE 32

UNE ENTREPRISE FAMILIALE CÉLÈBRE 25 ANS DE CROISSANCE CONTINUE PAGE 22

JUILLET/AOÛT 2017 12,00 $

PM42940023

CCentral.ca/fr @CCentral360


e

JOYEUX 150 ANNIVERSAIRE CANADA! Célébrez l’événement avec le retour des croustilles Sauce Chalet Suisse de Lay’s*

LANCEMENT : du 16 juillet au 12 août 2017 Offre d’une durée limitée de 4 semaines

LES MARQUES LAY’S* ET CHALET SUISSE

2 marques canadiennes emblématiques 1 délicieuse saveur de croustilles! * Marque de commerce utilisée sous licence par Frito Lay Canada © Frito-Lay North America, Inc. 2017

VOICI...

pour une durée limitée de 8 semaines

16.07.2017 © PepsiCo Canada ULC, 2017

2

JUILLET JULY | AUGUST | AOÛT 2017 2017

Pour plus de détails, communiquez avec votre vendeur PepsiCo Canada Aliments. CCentral.ca

PHOTOCREDIT TK

La saveur exquise et succulente du caramel


JUILLET/AOÛT 2017 Volume 22 | Numéro 4

18

22 ANNONCEURS

TABLE DES MATIÈRES

Casa Cubana .................................................. 24

04

CCentral.ca ..................................................... 14

Mot du rédacteur en chef

Ford du Canada Limitée ................................... 5

L’attrait extérieur

Groupe Tabac Scandinave Canada ................. 11 Pepsico Aliments Canada.............................. 2,6

07

Promo sélecte - Période 4 .............................. 32

08

Vidal Candies Canada ..................................... 13

10

COVER BY LOUIS JALBERT

Matière à réflexion

Générer de l’intérêt Célébrez le 150e anniversaire du Canada avec les REALJUBES de Dare

Le Salon des Dépanneurs du Québec ............ 9

Avis d’expert Le choix d’un emplacement

12

Exploration de données

Un dépanneur qui redonne

22

18

Paraître sous son meilleur jour Une belle façade en dit long sur le service offert à l’intérieur. L’apparence extérieure de votre dépanneur stimule-t-elle vos ventes?

ARTICLECOUVERTURE

Un empire familial

Les dépanneurs sont au cœur des communautés partout au pays. Participez-vous à votre communauté pour en faire un meilleur endroit où vivre?

Prochains événements de l’industrie

Perfetti Van Melle ........................................... 21 Le Salon Convenience U CARWACS – Calgary ...................................... 31

15

23

NOUVELLES OFFRES PAGES 32-33

Les dépanneurs sont au cœur des communautés partout au pays. Participez-vous à votre communauté pour en faire un meilleur endroit où vivre?

26

Aperçu Le Salon des dépanneurs du Québec

28

Aperçu Avantage numérique

Les services alimentaires CCentral.ca

JUILLET | AOÛT 2017

3


MOT DU RÉDACTEUR EN CHEF 2300, rue Yonge, bureau 1510 Toronto (Ontario) M4P 1E4 (416) 256-9908 (877) 687-7321 Fax (888) 889-9522 www.CCentral.ca ÉDITRICE DU GROUPE Jennifer Litterick jlitterick@ensembleiq.com VICE-PRÉSIDENT ET DIRECTEUR, ÉVÉNEMENTS ET MARKETING Michael Cronin mcronin@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, DÉVELOPPEMENT DE L’AUDITOIRE Lina Trunina ltrunina@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, OPÉRATIONS WEB Valerie White vwhite@ensembleiq.com

L’ATTRAIT EXTÉRIEUR

ÉDITORIAL RÉDACTEUR EN CHEF Kelly Gray kgray@ensembleiq.com RÉDACTRICE EN CHEF EN LIGNE Nikki Lockington nlockington@ensembleiq.com TRADUCTION Danielle Hart

Il y a plus de 25 000 dépanneurs au Canada. Chaque jour, ces sites promettent à leurs clients de leur offrir de la commodité, un bel assortiment, une bonne valeur et un excellent service. Sans le bon emplacement et le bon propriétaire, la promesse n’est pas nécessairement tenue, et les clients iront ailleurs. Dans tout le pays, la majorité des dépanneurs sont indépendants. Beaucoup connaissent bien l’importance d’un extérieur attrayant. Mais il y en a aussi beaucoup qui ne parviennent pas à attirer plus de clients à cause de la peinture qui s’écaille, des fenêtres pleines d’affiches et des enseignes démodées. La première règle de la vente au détail est un bon emplacement. Cependant, même s’il est bien placé, si le magasin ne présente pas une apparence professionnelle, il manquera des occasions. Dans ce numéro, nous examinons des éléments clés de l’équation de la propriété. Nous discutons de l’importance de l’emplacement, de l’attrait extérieur, du rendement mécanique et de la façon dont le site s’intègre à la communauté. Nous avons constaté que les exploitants qui font attention à leur propriété remportaient la palme auprès des clients. Aujourd’hui, la concurrence est plus féroce que jamais avec des chaînes de dépanneurs bien capitalisées, captant de plus en plus de parts de marché. Vous souhaitez faire face à la concurrence? Trouvez des moyens de maximiser les opportunités de votre propriété.

VENTES DE PUBLICITÉ DIRECTEUR DES PARTENARIATS David Wood dwood@ensembleiq.com REPRÉSENTANT Francis Lavoie flavoie@ensembleiq.com COORDONNATRICE DES VENTES/ÉVÉNEMENTS Claudia Castro CONCEPTION ET PRODUCTION DIRECTEUR, SERVICES DE PRODUCTION ET CONCEPTION Derek Estey destey@ensembleiq.com GESTIONNAIRE DE PROJET Michael Kimpton mkimpton@ensembleiq.com DIRECTEUR ARTISTIQUE Glenn Taylor gtaylor@ensembleiq.com

DIRIGEANTS DE LA SOCIÉTÉ PRÉSIDENT EXÉCUTIF Alan Glass PRÉSIDENT ET CHEF DE LA DIRECTION Peter Hoyt DIRECTEUR DE L’EXPLOITATION Richard Rivera DIRECTEUR DE LA MARQUE Jeff Greisch DIRECTEUR FINANCIER Len Farrell DIRECTEUR DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET PRÉSIDENT, ENSEMBLEIQ CANADA Korry Stagnito PRÉSIDENT DES SOLUTIONS D’ENTREPRISE/ DIRECTEUR DE L’EXPÉRIENCE CLIENT Ned Bardic DIRECTEUR DU NUMÉRIQUE Joel Hughes DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Greg Flores

COLLABORATEUR À LA CONCEPTION GRAPHIQUE Christian Lemay

ABONNEMENTS / CHANGEMENT D’ADRESSE S.V.P. Communiquez avec Lina Trunina ltrunina@ensembleiq.com

OCTROI DE LICENCES ET TIRAGES À PART S.V.P. Communiquez avec Wright’s Media ensembleiq@wrightsmedia.com 1-877-652-5295

Comité consultatif des distributeurs de VIG/YCM : G. Stevens, R. Robertson, ITWAL Limited; L. Hand, J.B. Hand & Sons Ltd.; T. Tetlock, Pratts Limited; J. Beaudry, J.P. Beaudry Ltée.

Comité consultatif de rédaction de VIG/YCM : Brian Benison, Bic Inc.; Melani Melnyk, Mondele¯z International; Tim Corkum, Rothmans, g Inc.;; T. McGowan,, Nestlé Canada Benson & Hedges

kgray@ensembleiq.com

VIG/Octane est publié six fois par année par Stagnito Partners Canada Inc. VIG/Octane est distribué aux gérants, acheteurs et autres professionnels travaillant dans le réseau canadien des dépanneurs, stations-service et lave-autos. Veuillez envoyer toute demande de renseignements au bureau de la rédaction. C’est avec plaisir que nous acceptons des articles, des photographies et des renseignements sur l’industrie. Cependant, nous ne pouvons ni en accuser réception, ni les retourner. ©Tous droits réservés 2017. Aucune partie de la présente publication ne peut être reproduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, y compris la photocopie et la récupération/retransmission électronique, sans l’autorisation de l’éditeur.

Imprimé au Canada chez Intercontinental PM42940023

FAITES PARTIE DE NOTRE COMMUNAUTÉ! CCentral.ca 4

Bulletin électronique

JUILLET | AOÛT 2017

Convenience Central

@CCentral360

ALLIANCES DANS LE RÉSEAU :

ConvenienceChannel CCentral.ca

PHOTOCREDIT TK

– Kelly


VÉHICULES COMMERCIAUX DE FORD

LA RENCONTRE DES CAPACITÉS, DES CONNAISSANCES ET DU SERVICE. /H GpPpQDJHPHQW OD SORPEHULH O·H[FDYDWLRQ OH VDXYHWDJH OD PHQXLVHULH OD FRQVWUXFWLRQ « ,O \ D XQ YpKLFXOH FRPPHUFLDO )RUG SRXU oD ,O \ D DXVVL XQ VSpFLDOLVWH GHV YpKLFXOHV FRPPHUFLDX[ )RUG SRXU YRXV DLGHU j pTXLSHU YRWUH HQWUHSULVH IDFLOHPHQW 1RV H[SHUWV YRXV DFFRPSDJQHQW DYDQW SHQGDQW HW DSUqV OD YHQWH DYHF GHV FRQVHLOV GHV VROXWLRQV GH À QDQFHPHQW HW G·HQWUHWLHQ VXU PHVXUH HQ SOXV G·XQ UpVHDX QDWLRQDO GH VSpFLDOLVWHV HQ PRGLÀ FDWLRQ FHUWLÀ pV SDU )RUG )DLWHV QRXV VLJQH TXDQG YRXV VHUH] SUrW

FORD.CA/CONCUPOURLESAFFAIRES

TRANSIT CONNECT

TRANSIT

/HV YpKLFXOHV LOOXVWUpV SHXYHQW rWUH GRWpV G·pTXLSHPHQWV RIIHUWV HQ RSWLRQ ‹ )RUG GX &DQDGD /LPLWpH 7RXV GURLWV UpVHUYpV

F-150

SUPER DUTY


UN TOUT NOUVEAU PRODUIT QUI FERA

PARLER DE LUI EN 2017 PRODUIT PERMANENT LANCEMENT – 26 février

Soutien promotionnel -Mis en valeur dans les médias sociaux -Outils de marchandisage en magasin

Communiquez avec votre vendeur PepsiCo Canada Aliments pour en savoir plus. © PepsiCo Canada ULC, 2017


MATIÈRE À RÉFLEXION CCentral.ca

Bulletin électronique

Convenience Central

@CCentral360

ConvenienceChannel

CALENDRIER DES ÉVÈNEMENTS TOURNOI DE GOLF DE BIENFAISANCE DE L’OCSA LE JEUDI 20 JUILLET 2017

LE SALON DES DÉPANNEURS DU QUÉBEC LES 19 ET 20 SEPTEMBRE 2017

SALON CONVENIENCE U CARWACS CALGARY LES 3 ET 4 OCTOBRE 2017

JOUR DES DÉPANNEURS, CANADA ATLANTIQUE LE 30 AOÛT 2017

SOMMET CANADIEN DE L’INDUSTRIE DES DÉPANNEURS (SCID) DU 26 AU 28 SEPTEMBRE 2017

ACSA RETAIL CONVENIENCE AWARDS GALA LE 9 NOVEMBRE 2017

Blue Springs Golf Course, Acton (Ont.) ontariocstores.ca

Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve et Labrador, Île-du-Prince-Édouard theacsa.ca

Place Forzani, Laval (Qué.) salondec.com

Le Concorde, Québec (Qué.) nacda.ca

BMO Centre au Stampede Park, Calgary (Alb.) convenienceu.ca

Halifax Marriott Harbourfront Hotel, Halifax (N.-É.) theacsa.ca

TOURNOI DE GOLF DE BIENFAISANCE DE L’OPCA LE 15 SEPTEMBRE 2017 Nottawasaga Resort, Alliston (Ont.) opcaonline.org

BULLETIN ÉLECTRONIQUE CCENTRAL (en anglais seulement)

SAGES PAROLES

Obtenez des nouvelles de l’industrie directement dans votre boîte de réception. Abonnez-vous au bulletin électronique CCentral en ligne sur CCentral.ca!

Inscrivez-vous

DONNEZ VOTRE AVIS ET GAGNEZ! Répondez à notre plus récente question du sondage sur CCentral.ca pour gagner un ensemble de prix de Confiserie Régal.

«Notre communauté nous soutient, il est donc très important que nous la soutenions quand nous le pouvons. Ces événements spéciaux nécessitent beaucoup de travail, mais ils offrent de grands avantages pour notre magasin.» TJ Sheehan, Enniskillen General Store, Enniskillen, Ont.

Ayez votre mot à dire

et courez la chance de GAGNER!

Allez à la PAGE 15 pour en savoir plus sur l’importance de la participation du dépanneur dans sa communauté. CCentral.ca

JUILLET | AOÛT 2017

7


GÉNÉRER DE L’INTÉRÊT

CONFISERIE

JOIGNEZ-VOUS AUX CÉLÉBRATIONS

Célébrez le 150e anniversaire du Canada avec les REALJUBES de Dare e PAR NIKKI LOCKINGTON

Sources :*Recherche personnalisée Fresh Intelligence de Dare, juillet 2015 015

Cet été, les REALJUBES de Dare rendront hommage au 150e anniversaire du Canada avec un emballage en édition limitée pour ses jujubes entièrement rouges. Cela fournira une opportunité intéressante pour les exploitants de dépanneurs de transformer leurs magasins en un endroit de rassemblement pour la grande célébration. Que vous ayez l’intention de vous joindre à la célébration en créant une section en magasin sur le thème du Canada, en organisant un barbecue ou en décorant votre magasin de drapeaux canadiens ou de ballons rouges et blancs, la mise en évidence d’emballages sur le thème du Canada provenant de fournisseurs connus est une belle occasion d’engager les clients et de créer de l’enthousiasme en magasin. Communiquez avec vos fournisseurs et découvrez quels emballages sur le thème du Canada sont offerts et commencez à planifier votre célébration dès maintenant!

5 CHOSES QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

LORSQUE VOUS CÉLÉBREZ LE 150e ANNIVERSAIRE DU CANADA AVEC LES REALJUBES ROUGES DE DARE : 1. LE PERSONNAGE DES REALJUBES ROUGES SERA COSTUMÉ.

3. ON VOIT ROUGE!

Le personnage bien connu sera habillé d’une tenue à thème canadien : un joueur de hockey, un orignal et un membre de la GRC.

Les jujubes rouges sont la saveur préférée de 42 % des consommateurs de jujubes*, et cet emballage spécial ne contiendra que des jujubes rouges Dare aromatisés naturellement.

2. L’EMBALLAGE EST FAIT SPÉCIALEMENT POUR L’ÉTALAGE.

4. DARE A FAIT UNE PROMESSE DE MEILLEUR CHOIX.

L’emballage sur le thème du Canada sera offert en sacs à fond plat de 385 g, qui se mettent très bien en évidence dans un beau présentoir.

8

JUILLET | AOÛT 2017

5. UNE DOUBLE CÉLÉBRATION.

Dare célèbre cette année son 125e anniversaire. Cette entreprise familiale, fièrement canadienne a beaucoup à célébrer cet été.

Les consommateurs soucieux de leur santé seront attirés par les caractéristiques positives de ces bonbons : sans saveurs artificielles, sans gluten, sans gras, sans gélatine et sans arachides.

CCentral.ca


ASSUREZ LE SUCCÈS DE VOS AFFAIRES S U O Z-V E V I R C S IN NT

E N IG A

L INTEN N E MA DÈS

a c . c e lond

la our e p l ite ratu n avec 17 g IG on io ripti xposit nnel V c s In ’e otio ed sall e prom cod

sa

0 2 E R 9 B 1 EM

7 1 20 T

SEP

ELLE V U NO SSE

E ADR

E C LA I,

P

F

N A Z OR


L’OPINION D’UN EXPERT

LE CHOIX D’UN EMPLACEMENT

LA COMMODITÉ SUR PLACE

L’art et la science se combinent pour nous aider à déterminer les meilleurs emplacements pour les dépanneurs et les stations-service PAR RON CONLIN

L’introduction d’une vaste gamme de composantes accessoires – comme des lave-autos, des comptoirs à café et des comptoirs de restauration rapide – et de programmes incitatifs dans les stations-service et les dépanneurs ainsi que l’émergence de nouveaux types de détaillants – comme les supermarchés et les grandes surfaces réservées aux membres – ont changé les façons de choisir un emplacement pour une station-service ou un dépanneur.

Ron Conlin est le président fondateur de Site-Check Research, fondée en 1993. L’entreprise offre des services de recherche pour les stations-service, les dépanneurs et les épiceries. Elle a notamment mis au point le modèle SAM, qui est un modèle de fréquentation en fonction de la distance de multiples compétiteurs dans le but de choisir des emplacements pour les épiceries, les stations-service et les dépanneurs.

10

JUILLET | AOÛT 2017

À une certaine époque, les choix s’effectuaient de façon plus artistique que scientifique.Aujourd’hui, c’est le contraire. Les plus récents systèmes d’information géographique (SIG) et des modèles mathématiques poussés ont changé la donne. Dans le passé, pour la plupart des segments de marché, on déterminait la viabilité d’un emplacement de vente au détail en évaluant la demande dans le secteur concerné et en assignant un pourcentage décroissant du marché à des rayons d’action de 1 mille, de 2 milles et de 3 milles. Mais ce modèle rudimentaire est de moins en moins utile de nos jours, car les emplacements pour les dépanneurs et les stations-service ne sont plus homogènes. Actuellement, les bons emplacements se déterminent à l’aide de différents modèles ou d’une combinaison de modèles, notamment de modèles tenant compte de multiples concurrents, de modèles analogiques, de modèles de régression et de modèles Huff. Les divers types d’emplacements peuvent se diviser en trois catégories : zone résidentielle, zone commerciale et bordure d’autoroute. Chaque type a des sources de revenu différentes. En zone résidentielle, le consommateur ne se déplace généralement pas beaucoup à partir de chez lui pour faire le plein d’essence ou des courses au dépanneur. Les meilleurs emplacements se situent donc dans des zones relativement denses qui ont un bon potentiel de croissance et où l’on trouve beaucoup de jeunes familles. Il faut choisir des emplacements où il y a beaucoup de circulation automobile et un accès facile à partir d’un côté comme de l’autre de la route principale. Le dépanneur devrait être un peu plus grand que la moyenne et mettre davantage l’accent sur les produits d’épicerie tels que le lait et le pain. Dans un milieu résidentiel, les écoles et les terrains de jeu permettent aux dépanneurs d’accroître leur chiffre d’affaires, notamment grâce à la vente de collations salées, de boissons en fontaine et de produits de restauration rapide. Par contre, pendant la journée, l’achalandage est souvent limité. Il faut faire attention aux emplacements périphériques, car, de façon générale, les gens ne se déplacent pas au-delà de l’endroit où ils habitent sans bonne raison. Pour les emplacements dans une zone commerciale, il faut rechercher une bonne densité de circulation ainsi qu’une visibilité et une accessibilité parfaites. Il est moins nécessaire d’avoir une population importante, s’il

y a d’importants commerces de détail complémentaires à proximité et que la circulation est dense et fluide. Par exemple, un groupe de grandes surfaces dans un mégacentre commercial ou un centre commercial régional offrirait une bonne complémentarité. En zone commerciale, la taille du dépanneur peut être légèrement inférieure à la moyenne, et le commerce peut accorder un peu moins d’espace aux produits d’épicerie. Le dépanneur doit plutôt mettre l’accent sur les plats chauds à emporter, sur les boissons en fontaine, les sandwiches et les salades, vu les plus grandes concentrations de clients pendant la journée. Les emplacements en bordure d’autoroute sont les plus difficiles à évaluer à cause des grandes distances qui séparent les villes et les villages et la faible densité de population entre les agglomérations. Vu le manque de résidents, il est ardu d’analyser la source de la demande. Néanmoins, la première chose à se rappeler, c’est qu’il est important que les emplacements desservent un grand territoire le long de l’autoroute. Il n’est pas rare que les commerces couvrent une bande étroite de 30 km à 50 km le long de l’autoroute où l’on ne retrouve que peu de concurrents et de résidents. Pour évaluer un emplacement, il faut aussi jauger la concurrence et attribuer à chaque compétiteur une cote pour la densité de la circulation, les ventes, la taille de l’entreprise et les composantes accessoires. Une fois que vous avez attribué les cotes, établissez une cote pour le site que vous envisagez et prenez votre décision en les comparant. Les dépanneurs en bordure des autoroutes peuvent être de plus petite taille que la moyenne, et ils doivent mettre moins l’accent sur les produits d’épicerie. Ils doivent plutôt se concentrer sur les plats à emporter, les collations salées, les boissons en fontaine et les souvenirs. Les produits de restauration rapide d’une marque nationale peuvent aussi être intéressants, qu’ils soient offerts directement dans le dépanneur ou ailleurs sur les lieux. De façon générale, pour tous les types d’emplacements, l’hypothèse de base est que le consommateur ira faire ses achats là où ce sera le plus pratique pour lui. Le succès d’un emplacement dépend donc de sa capacité à remplir un vide là où il y a un nombre limité de points de vente ou encore de son plus grand pouvoir d’attraction, en zone achalandée, en raison des avantages qu’il présente. CCentral.ca


Les annonces sur le tabac ne peuvent figurer dans les numĂŠros du magazine numĂŠrique


EXPLORATION DE DONNÉES

SERVICES ALIMENTAIRES

DES PROFITS AU MENU

Des produits plus attrayants et de meilleure qualité permettent aux services alimentaires dans les dépanneurs de gagner en popularité chaque année PAR KELLY GRAY

De plus en plus de clients se tournent vers les dépanneurs pour acheter des collations et des repas. Ainsi, les services alimentaires au sein des dépanneurs ont connu une bonne croissance au cours de la dernière année. Pour répondre à la demande en matière de mets préparés, les exploitants misent sur de grandes marques ou sur des produits maison originaux. Selon une étude réalisée par Technomic, 34 % des consommateurs se seraient tournés vers les dépanneurs en 2016 pour acheter des mets préparés, ce qui représente une hausse de 4 % par rapport à 2014 et révèle une nouvelle tendance : au-delà de la commodité, les clients recherchent maintenant saveur et bon goût au dépanneur. L’un des aspects qui renforcent cette tendance est l’attrait qu’exercent les grandes chaînes de restauration rapide qui s’établissent dans les dépanneurs. Les marques populaires offrent une valeur ajoutée que les commerces peuvent exploiter à leur avantage. C’est ce qu’a fait Yogi Solanki, qui exploite le dépanneur RO 9 Convenience à Orangeville, en Ontario. Yogi a ouvert son commerce il y a deux ans et ses affaires ont pris passablement d’ampleur depuis ses débuts. Il a maintenant quelque 100 000 clients. Parmi les facteurs qui l’ont aidé à faire croître son chiffre d’affaires, il y a la présence de deux grandes marques dans son dépanneur : Mr. Sub et le café Country Style. «Au départ, ce que je voulais, c’était d’avoir un magasin où les gens trouveraient tout ce dont ils ont besoin sous un même toit. Entre autres, je voulais couvrir l’ensemble des besoins alimentaires de la journée. Donc je savais que je devais accorder une grande place aux services alimentaires. Heureusement, j’ai eu la chance de pouvoir m’allier à deux solides marques que les gens connaissent bien», explique Yogi qui ajoute que, parmi ses clients, 30 % consomment uniquement des services alimentaires, 30 % consomment uniquement des articles du magasin et 40 % consomment les deux. «Ce sont ces 40 % de clients qui nous permettent d’accroître le panier avec l’aide de promotions et de la vente incitative.» RO 9 Convenience se classe au premier rang des franchisés canadiens pour la vente des produits de Mr. Sub et de Country Style. En moyenne, on parle de 550 clients par jour pour les services alimentaires pendant les périodes achalandées de l’été et de 350 pendant les périodes plus calmes. Bien qu’il couvre tous les moments de la journée, ses meilleures périodes sont l’heure du dîner et du souper. «Jusqu’à présent, je n’ai pas beaucoup eu recours aux médias sociaux pour faire de la publicité. Mais je crois beaucoup au bouche-à-oreille et ça m’a bien servi jusqu’à maintenant, car le nombre de mes clients n’a cessé d’augmenter.» 12

JUILLET | AOÛT 2017

Yogi dit avoir sélectionné sa gamme de produits avec soin. «Pourquoi offrir des choses dont les gens n’ont pas besoin? Je suis à l’écoute de mes clients et je garde seulement ce qu’ils veulent avoir sur les tablettes. C’est pourquoi je n’ai qu’environ 100 dollars de pertes par trois mois à cause des produits périmés. Je suis conscient que mon volume principal se situe du côté des services alimentaires. C’est ce qui attire les gens. Une fois sur les lieux, les clients peuvent décider d’acheter aussi un carton de lait ou un billet de loterie au passage.» Alors que Yogi a choisi de miser sur la confiance qu’inspirent le menu et la cuisine de chaînes réputées nationalement pour fidéliser sa clientèle, d’autres préfèrent tabler sur une offre personnalisée et sur des produits locaux. Par exemple, le TimberFalls Store & AutoSpa de Steinbach, au Manitoba, offre une pizza spéciale à ses clients : la «Papa Peppies Pizza». Cette pizza est faite maison et est destinée au marché local. Les clients connaissent bien le goût et la valeur du produit. Le TimberFalls Store & AutoSpa de Steinbach exploite aussi une franchise de Nana K’s Waffle Loft et vend des viandes et des fromages de producteurs de la région. Les dimanches, le commerce offre aussi son fameux «Kieke», un plat de nouilles très prisé par les gens de la communauté agricole mennonite, qui viennent déguster ces nouilles en groupes après leur service religieux. Selon les exploitants du commerce, Lorne et Edna Funk, il n’est pas rare que la salle à manger de 70 places se remplisse le dimanche midi et qu’ils vendent 200 plats de nouilles à l’heure du dîner. À Whitecourt, en Alberta, une ville située à environ 175 km au nord-ouest d’Edmonton, la famille Hommy exploite un Esso. Localement, cette station-service est réputée pour ses services alimentaires. Nationalement, elle est reconnue pour la qualité de ses salles de bain (celles-ci figurant au premier rang du classement de Cintas de 2016). Comme l’explique Landon, son commerce de 6 500 pi ca est ouvert depuis vingt mois, et il CCentral.ca


Les chiffres : GAINS PRÉVUS POUR LES SERVICES ALIMENTAIRES EN 2017 – 4% (RESTAURANTS CANADA) Restaurants à service rapide (RSR) au Canada –

Technomic, une société qui réalise des études de marché, a demandé à plus de 500 Canadiens ce qui les inciterait à consommer davantage de produits alimentaires dans un dépanneur.

23 milliards $ de ventes, 4,3 milliards de visites annuelles (NPD Group)

Plus de promotions et de soldes 37 %

Qu’est-ce qui fait augmenter l’achalandage en ce qui concerne les services alimentaires? Sièges confortables

22 %

Facilité à passer des commandes

18 %

Possibilité de livraison à domicile

16 %

Mets préparés de meilleure qualité 36 %

2016: 42 % des répondants ont indiqué qu’ils s’arrêtaient chaque semaine dans un dépanneur pour se procurer des produits alimentaires. 2016: 34 % des répondants ont dit avoir déjà acheté des mets préparés dans un dépanneur.

emploie cinq et parfois six personnes pour travailler en cuisine. En peu de temps, il a réussi à se forger une excellente réputation grâce à ses pizzas maison prêtes en trois minutes (le choix no 1 en soirée), à ses sandwichs pour le déjeuner – comme le «Big Burlyz», qui contient deux œufs et trois sortes de viandes (le choix no 1 le matin) –, à ses omelettes préparées sur commande et à toute une panoplie d’autres produits comme des paninis et des salades fraîches. «Les conditions économiques sont difficiles ici, dans le centre de l’Alberta. Les ventes d’essence sont à la baisse. Ce qui fait la différence pour nous, ce sont nos services alimentaires, qui constituent de plus en plus la principale attraction», explique Landon. Il ajoute que, vu que les marges de profit demeurent

CCentral.ca

Aliments plus santé 35 %

Technomic a aussi interrogé 1 500 Canadiens sur leurs habitudes hebdomadaires concernant les services alimentaires :

Offre de produits plus Marques personnalisée 30 % populaires 21 %

2014: 36 % des répondants ont indiqué qu’ils achetaient chaque semaine des produits alimentaires dans un dépanneur. 2014: 30 % des répondants ont dit avoir déjà acheté des mets préparés dans un dépanneur.

Principaux facteurs incitatifs :

*LE PRIX (78 % des répondants)

*LA PROPRETÉ (78 % des répondants)

*LA RAPIDITÉ DU SERVICE (67 % des répondants) (Technomic)

peu élevées pour l’essence, il pense allonger son menu cet été et ajouter plus de produits frais préparés sur place. Son produit vedette, c’est sa pizza «Wane Cut», que les gens peuvent personnaliser. Le terme anglais vient de l’industrie forestière et fait référence à la partie du bois qui est souvent rejetée après le passage des billes à la scierie. «Pourtant, cette partie est souvent la meilleure», souligne Landon. Il précise qu’il utilise des fours de marque TurboChef pour cuire ses pizzas à une température de 800 oF. «Nous avons passé six mois à faire des tests pour que notre pizza soit parfaite. Ce n’est pas facile d’offrir de bons services alimentaires, mais une fois qu’on a trouvé la bonne formule, les clients sont au rendez-vous», conclut-il.

JUILLET | AOÛT 2017

13


LÀ OÙ LES DÉTAILLANTS VONT POUR RESTER CONNECTÉS JOIGNEZ-VOUS À LA COMMUNAUTÉ DES DÉPANNEURS ET OBTENEZ :

CCentral.ca/fr

DES CONSEILS D’AUTRES DÉTAILLANTS DES TRUCS ET ASTUCES DES FOURNISSEURS DES DÉTAILS SUR LES NOUVEAUTÉS ET LES INNOVATIONS L’ACCÈS AUX MAGAZINES VIG LES DERNIÈRES NOUVELLES DE L’INDUSTRIE L’ACCÈS À DES CONCOURS ET À DES PRIX EXCLUSIFS


E N G A G E M E N T C O M M U N A U TA I R E

BRANDON GRAY

UN DÉPANNEUR QUI REDONNE

Les dépanneurs sont au cœur des communautés partout au pays. Participez-vous à votre communauté pour en faire un meilleur endroit où vivre? PAR NIKKI LOCKINGTON

CCentral.ca

JUILLET | AOÛT 2017

15


Sheehan a repris le magasin Enniskillen General Store en 2014 et il s’est fait un devoir d’honorer la longue histoire du magasin à Enniskillen en Ontario. Le magasin, construit en 1840, était à l’origine un bureau de Postes Canada et il a connu depuis un certain nombre de propriétaires, mais la communauté entourant le magasin n’a pas vraiment changé. Le magasin est devenu un incontournable dans la petite ville et c’est une destination pour la crème glacée Kawartha. En 2014, les Sheehans ont lancé un programme mettant l’accent sur les tartelettes au beurre qu’ils vendaient dans leur magasin. «On voulait faire une journée de dégustation mettant en vedette certaines des pâtisseries qui font les tartelettes que nous vendons. Nous nous sommes rapidement rendu compte à quel point les gens aiment les tartelettes au beurre!», dit-il. Après deux ans, il a donc lancé le Festival des tartelettes au beurre. «Six fournisseurs nous ont apporté environ 1 500 tartelettes au beurre et elles se sont toutes vendues en 20 minutes. Ça a été un désastre. Des centaines de gens sont venus, mais nous n’étions pas préparés pour cela. J’étais stupéfait et j’ai passé la journée à m’excuser», se souvient-il. Mais la troisième fois a été la bonne. «Notre troisième année a été incroyable! Nous avons invité 16 pâtisseries, et elles ont vendu 12 700 tartelettes au beurre en une seule journée. Des politiciens et des journalistes locaux sont venus. Quelque 3 000 personnes sont venues à notre Festival des tartelettes au beurre cette année-là.» C’est un événement amusant, mais pourquoi un dépanneur prendrait-il la peine de s’impliquer autant dans sa communauté? «Notre communauté nous soutient, il est donc très important que nous la soutenions quand nous le pouvons. Ces événements spéciaux nécessitent beaucoup de travail, mais ils offrent de grands avantages pour notre magasin.» En d’autres termes, c’est mutuellement avantageux. C’est essentiel pour une petite entreprise qui reçoit de sa communauté de redonner à sa communauté afin d’établir des relations, une clientèle régulière et une réputation positive.

TJ

16

JUILLET | AOÛT 2017

Ce ne sont pas seulement les petits magasins indépendants qui peuvent faire une différence. Sean Sportun, directeur de la prévention des pertes et de la sécurité pour les dépanneurs Mac’s, croit qu’il y a d’autres avantages à s’impliquer dans la communauté. «Un engagement communautaire positif est une première étape essentielle pour éliminer les obstacles et établir des relations de confiance avec tous nos partenaires. Les dépanneurs font partie intégrante de leur communauté, et notre industrie doit reconnaître que nous jouons tous un rôle important dans ce que nous pouvons tous collectivement faire afin d’améliorer la sécurité communautaire», dit-il. Cela peut également aider votre magasin et dissuader les activités criminelles. «Lorsqu’une entreprise ou une marque s’investit dans la communauté où elle exerce ses activités, les criminels sont moins susceptibles de vous cibler et les gens sont plus susceptibles de signaler les incidents à la police ou à Échec au crime», de dire M. Sportun.

COMMENT POUVEZVOUS VOUS IMPLIQUER? M. Sportun conseille de commencer simplement. «Familiarisez-vous avec les enjeux au sein de votre communauté et voyez s’il y a quelque chose que vous pourriez offrir dans le cadre de la solution pour corriger le problème. Établissez la communication avec votre service de police local et les centres communautaires

Les Sheehan prennent une petite pause en famille.

et surtout, établissez des relations de qualité supérieure avec vos clients – en particulier les jeunes.» Comme l’explique TJ Sheehan, propriétaire du magasin Enniskillen General Store, il y a beaucoup de moyens pour les détaillants indépendants de s’impliquer dans leur communauté. «Les détaillants peuvent facilement s’impliquer dans leur communauté par le biais de nombreux organismes de service comme le Club Rotary, le Club Lions, le Club optimiste ou même des centres communautaires locaux. Ça peut être aussi simple que d’organiser une journée d’appréciation du client ou une journée pour un produit en particulier ou encore une collecte de fonds ou un barbecue», dit-il. CCentral.ca

BRANDON GRAY

ÉLIMINER LES OBSTACLES, INSTAURER LA CONFIANCE


Étude de cas :

FISHERMAN’S FRIEND: Prix Ami de la communauté décerné à Cree Land Mini Mart Ltd. Tel que vu sur CCentral.ca (en anglais seulement)

L’HIVER DERNIER, FISHERMAN’S Friend a organisé un concours appelé L’Ami de la communauté. Le concours visait à reconnaître et à célébrer les détaillants indépendants. On a fait la promotion de l’initiative par l’intermédiaire de CCentral.ca et lors du Salon Convenience U CARWACS à Toronto en mars dernier. Fisherman’s Friend demandait aux détaillants de partager leurs histoires sur l’impact positif qu’ils avaient eu dans leur communauté. Tous les participants au concours avaient la chance de gagner un iPad, une carte-cadeau Visa et des emballages de Fisherman’s Friend, et un détaillant s’est vu attribuer le Prix Ami de la communauté de Fisherman’s Friend. Cree Land Mini Mart Ltd., de Regina, Sask., s’est démarqué et a remporté les grands honneurs. L’hiver dernier, Cree Land Mini Mart a fait don de 3 000 tuques à des écoles et des garderies dans sa communauté et appuie chaque année la First Nations University of Canada Pow-Wow, un événement qui a lieu en avril. Doug McRae exploite le magasin de quartier. «Notre magasin est ouvert depuis environ huit ans. Le terrain et le magasin appartiennent à la Première Nation Piapot et nous sommes situés dans le centre nord de Regina», explique-t-il, ajoutant que c’est un magasin communautaire très achalandé avec une forte circulation piétonnière. «Il y a beaucoup d’événements culturels dans cette communauté, car elle est principalement peuplée de gens des Premières Nations. Chaque fois qu’il y a quelque chose comme une promenade culturelle, nous four-

CCentral.ca

nissons toujours les bouteilles d’eau», dit-il. Chaque année, ils organisent une journée d’appréciation du client où ils font cuire des hamburgers et des hot-dogs pour toute la communauté. C’est leur façon de redonner à leurs clients. Cree Land Mini Mart prête également une partie de son stationnement pour des initiatives de collecte de fonds communautaires. Si une équipe sportive ou un groupe caritatif local désire organiser un barbecue pour une collecte de fonds, une partie du stationnement du Cree Land Mini Mart est mise à leur disposition gratuitement. Redonner à la communauté est un élément essentiel du succès du magasin. «Nous vivons et nous travaillons ici. Mes employés demeurent dans la région, et mes clients aussi. C’est important pour nous de redonner à la communauté. Ça fait partie de notre mandat ici», explique M. McRae. «Cette promotion visait à reconnaître et à célébrer nos partenaires détaillants indépendants qui participent activement à leur collectivité, souligne Voula Papadakos, gestionnaire du marketing, TFB & Associates Ltd. Nous avons reçu tellement de belles histoires de nos partenaires détaillants que nous avons l’intention d’en faire une initiative annuelle pour mettre en valeur la bonne volonté dans la communauté.» Comment faites-vous une différence dans votre communauté? Ne manquez pas le lancement du deuxième concours annuel L’Ami de la communauté de Fisherman’s Friend plus tard cette année!

Tel que vu sur CCentra (en anglais seulement

)

l.ca

FISHERMAN’S FRIEN D WANTS TO KNOW HO W YOU ARE A FRIEND OF YOUR COMMUNITY? We want to know how you make a difference. Tell us your story for a chance to win an iPad and other exciting prizes!

CLICK HERE to learn more!

JUILLET | AOÛT 2017

17


PHOTOCREDIT TK

M I S E R S U R L’ AT T R A I T E X T É R I E U R

18

JUILLET | AOÛT 2017

CCentral.ca


Yogi Salanki, exploitant RO9 Convenience

Paraître

SOUS SON

MEILLEUR JOUR

PHOTOCREDIT TK

Une belle façade en dit long sur le service offert à l’intérieur. L’apparence extérieure de votre dépanneur stimule-t-elle vos ventes? PAR KELLY GRAY PHOTOGRAPHIE PAR JEFF KIRK CCentral.ca

L

e premier critère à prendre en considération pour un entrepreneur est l’emplacement. Le deuxième est l’apparence. Une entreprise qui paraît négligée de l’extérieur envoie un mauvais message aux clients. «L’erreur la plus courante lorsqu’on planifie l’aménagement d’un magasin est de sous-estimer l’importance de la façade. Peu importe si le local est situé à l’intérieur d’un centre commercial ou s’il donne directement sur la rue, lorsqu’un client passera devant, il mettra très peu de temps à décider s’il va y entrer ou non, explique Steve Goldberg, président du Grayson Group, un cabinet de consultants de New York spécialisé dans la conception de commerces de détail. Permettez au client de bien voir à l’intérieur. N’obstruez pas les fenêtres avant ni les étalages avec un trop grand nombre d’affiches et de panneaux. Tenez-vous-en à un nombre restreint de publicités qui véhiculent des images simples et qui mettent bien en valeur les marques. Gardez en tête que le client va décider d’entrer parce qu’il a besoin de quelque chose, parce qu’il reconnaît une marque qui lui plaît ou parce qu’il est attiré par ce qu’il voit. Bref, faites en sorte que votre façade soit toujours dégagée.» Ces principes, Yogi Salanki les a appliqués à son dépanneur d’Orangeville en Ontario, le RO 9 Convenience, qu’il exploite depuis deux ans. Il mise sur l’apparence extérieure de son commerce et le boucheà-oreille pour créer un achalandage à son magasin. «Il faut que votre commerce ait une allure professionnelle et qu’il soit propre et attirant si vous voulez réellement concurrencer vos compétiteurs, explique Yogi. Les fenêtres doivent être propres, les enseignes doivent être bien éclairées et il ne doit manquer aucune ampoule. La porte avant doit aussi être bien visible du stationnement.» Dans son cas, il doit plus que jamais s’assurer que son magasin paraît accueillant aux yeux de la clientèle, car un nouveau dépanneur vient de s’installer à proximité. Yogi ajoute que les exploitants de dépanneurs devraient s’attendre à devoir responsabiliser les propriétaires et les gestionnaires des lieux en matière d’entretien. «Le stationnement devrait être nettoyé régulièrement, autant en hiver qu’en été. Les brèches dans le béton devraient être colmatées et les lignes dans le stationnement devraient toujours avoir l’air fraîchement peintes.» Yogi conclut en disant que ce que les gens voient de l’extérieur des commerces en dit long sur le genre d’expérience auquel ils peuvent s’attendre à l’intérieur. Les graffitis ont une incidence négative sur l’apparence des dépanneurs et constituent un problème de longue date au Canada. Heureusement, il existe maintenant des moyens pour lutter contre ce phénomène. Entre autres, on peut utiliser des produits tels que des enduits et de la peinture, et on peut aussi avoir recours à des programmes municipaux pour rendre certains murs moins attrayants aux yeux des vandales. Les revêtements sacrificiels font partie des solutions JUILLET | AOÛT 2017

19


Pour lutter contre les graffitis, Valour Convenience à Winnipeg a eu recours à un programme local qui offre la création de murales.

Shelly’s Food & Gas, Edmonton

les plus populaires pour faire échec aux graffitis. Ces revêtements transparents protègent la surface des murs. Lorsque quelqu’un fait un graffiti, il suffit d’utiliser un appareil à haute pression pour l’enlever. Le revêtement est enlevé en même temps que le graffiti. Il existe aussi des revêtements permanents. Ces derniers 20

JUILLET | AOÛT 2017

coûtent plus cher, mais ils sont plus commodes. Ces revêtements créent une surface protectrice sur laquelle la peinture en aérosol n’adhère pas de façon permanente. Ainsi, il suffit d’appliquer un décapant particulier pour faire disparaître un graffiti. Le décapant n’endommage pas le revêtement ni le mur. À Winnipeg, les exploitants qui sont affligés par le problème des graffitis peuvent avoir recours à un programme municipal qui fait appel à des artistes pour peindre de grandes murales sur les murs des commerces. Selon Mandy Van Leewen, une artiste locale qui a réalisé un certain nombre de ces murales, les vandales ont beaucoup moins tendance à faire des graffitis sur ce qu’ils considèrent comme des œuvres d’art que sur un mur normal. Selon elle, il n’est même pas nécessaire de protéger les œuvres avec des revêtements. À Winnipeg, on retrouve actuellement plus d’une centaine de ces murales, qui ont pour thème la communauté ou des faits historiques ou encore qui mettent en vedette d’éminentes personnalités de la scène culturelle. Edmonton a également remporté un énorme succès avec ses programmes de revitalisation de quartiers qui aident les petits exploitants, comme les dépanneurs, à améliorer l’apparence extérieure de leur commerce. En offrant une aide maximale de 250 000 $ par petit centre commercial, la Ville a réussi à transformer des lieux en décrépitude ou qui fonctionnaient mal et à les rendre attrayants. À Edmonton comme à Winnipeg, pour avoir droit à l’aide municipale aux fins de revitalisation, une équipe de la Ville doit d’abord effectuer une évaluation des lieux pour ensuite proposer un certain nombre de solutions. «Pour nous, la valeur de la revitalisation n’est pas strictement associée à la propreté et au ramassage des ordures, explique Jeff Chase, directeur de l’économie locale et des petites entreprises à la Ville d’Edmonton. Si nous contribuons à la revitalisation des commerces, c’est aussi parce que nous voulons les aider à accroître leur chiffre d’affaires afin qu’ils puissent apporter une plus grande contribution à la communauté.» Jeff précise que l’assistance fournie par son équipe peut, par exemple, servir à effectuer des aménagements paysagers dans la rue ou à réaliser des analyses de marché dans le secteur du commerce au détail. Depuis 2014, son équipe a travaillé avec pas moins de 30 entreprises et a contribué à améliorer l’apparence CCentral.ca


de divers centres commerciaux. Shelley’s Food and Gas, une station-service avec dépanneur qui a pignon sur rue sur la 54e rue N.-O. à Edmonton, a été l’un des bénéficiaires de l’aide offerte par la Ville. Le dépanneur occupe une superficie de 3 500 pi ca au sein du centre commercial Newton et comprend une station-service Fas Gas. La Ville a travaillé de pair avec le propriétaire du centre commercial pour améliorer l’apparence non seulement du dépanneur et de la station-service, mais aussi des autres commerces de détail du centre, qui incluent un salon de quilles, un centre dentaire, un salon de coiffure, un fleuriste et un centre d’entraînement de style militaire. Le programme auquel le centre a participé offre une aide maximale de 250 000 $ à des fins de revitalisation, qui peut, entre autres, être utilisée pour acheter des pots de fleurs, réaliser des aménagements paysagers dans la rue ou faire des travaux de peinture. Shelley’s Food and Gas est allée encore plus loin. «Nous avons fait passablement de travaux en plus de ceux que la Ville nous a aidés à réaliser», explique Dave Agnihotri, l’exploitant du dépanneur et de la station-service. L’entreprise a dépensé quelque 300 000 $ pour améliorer ses réservoirs à essence et l’apparence intérieure et extérieure du commerce. «Après 25 ans, il était temps que nous fassions des rénovations», dit-il, même si les affaires tournent un peu moins à cause du ralentissement économique que connaît l’Alberta. Parmi les améliorations qui ont été apportées figurent l’ajout de panneaux de bois, la pose de vitres teintées, l’installation d’une nouvelle enseigne et le rafraîchissement de la peinture. «Il ne fait pas de doute que les rénovations nous ont permis d’améliorer notre chiffre d’affaires. Plus précisément, nous avons connu une hausse se situant entre 1 % et 2 %, ce qui est bon si l’on considère l’état actuel de l’économie de la province», poursuit Dave. Il conclut en disant qu’un endroit qui paraît bien envoie un message aux clients qui leur indique qu’on les respecte et qu’on prête attention aux détails.

conseils pour améliorer l’attrait extérieur

1. Repeignez les murs extérieurs tous les cinq ans et évaluez la possibilité d’enduire ceux situés en face d’une rue passante d’un revêtement anti-graffitis.

2. Dans le cadre de votre programme d’entretien régulier, assurez-vous que vos enseignes et vos auvents demeurent en bon état, remplacez les ampoules électriques qui ne fonctionnent plus et faites les réparations qui s’imposent.

3. Repeignez les lignes dans le stationnement lorsque ces dernières commencent à pâlir et gardez les lieux propres et exempts de tous débris.

4. Assurez-vous que la porte demeure dégagée et que l’entrée est accessible et sécuritaire en tout temps.

5.

N’encombrez pas les fenêtres. Faites en sorte que, de l’extérieur, les gens puissent bien voir l’intérieur.

Une croissance dans les deux chiffres!

Contactez votre représentant local pour en savoir plus sur nos offres 1-800-268-5542 *Source : Nielsen Stratplanner, national tous réseaux, 52 semaines au 4 mars 2017

CCentral.ca

JUILLET | AOÛT 2017

21


P L E I N S F E U X S U R L’ E X P L O I TA N T

Un empire familial Pétroles Alcasyna continue de croître, mais ses racines familiales demeurent profondément ancrées PAR CHARLOTTE BOULANGER PHOTOGRAPHIE PAR LOUIS JALBERT

Histoire de famille Pétroles Alcasyna, dont le siège social est à Amos, fêtera bientôt son premier quart de siècle. C’est en 1993 qu’Alain Lapointe, son frère Sylvain et ses sœurs Carole et Nathalie fondent l’entreprise. Leur première station-service avec dépanneur ouvre en 1994. Puis, c’est la construction d’un nouveau dépanneur pour en arriver, en 2017, à 11 dépanneurs, 6 stations-service Petro-Canada et 14 petites stations-service Petro-Abitémis. La famille Lapointe était cependant déjà en affaires avec une autre entreprise depuis 1954.

La famille s’agrandit Audrey Lapointe, fille d’Alain Lapointe, le président, arrive en 2010 après ses études universitaires en communication publique, marketing et gestion et deux années d’expérience dans la planification et la gestion des festivals. Elle est aujourd’hui directrice commerciale de l’entreprise familiale. De la 4e génération à s’intégrer dans l’entreprise familiale, Audrey avait déjà travaillé dans le complexe hôtelier de son père pendant ses études. Quand elle a commencé à attirer l’attention de différents employeurs il y a sept ans, son père lui a créé un poste axé sur ses forces. Audrey a donc pris en mains l’uniformisation des procédures, le marchandisage, la gestion des marges et de la rentabilité ainsi que les négociations avec les fournisseurs. «Le gros défi, c’est de se démarquer de la concurrence. Ça nous force à innover», 22

JUILLET | AOÛT 2017

explique la jeune femme qui cherche constamment de nouveaux produits et de nouvelles idées. À Amos, la vie communautaire est une priorité. «J’adore m’impliquer. Ça amène une belle dynamique dans la municipalité. J’aime redonner et l’adrénaline que ça apporte aussi.» Vice-présidente du conseil d’administration du Festival H2O, Audrey contribue au succès de cet événement qui a lieu en juillet depuis plus de 10 ans. En 2016, il a attiré 50 000 festivaliers. Elle contribue aussi à la fête d’enfants d’Amos, une fête gratuite à la fin de l’année scolaire.

L’entreprise grandit aussi Déjà franchiseur des Petro-Canada pour la région, l’entreprise familiale annonçait en 2016 qu’elle s’était entendue avec la bannière A&W pour obtenir tous les droits de franchise à venir en Abitibi-Témiscamingue. Leur premier restaurant ouvre cet été à La Sarre, et le prochain suivra en novembre à Val-d’Or. L’entreprise prévoit ouvrir trois autres restaurants d’ici 2020. Ces restaurants, qui seront annexés aux stationsservice de Petro-Canada, favoriseront l’achalandage, car les services alimentaires continuent de prendre de l’ampleur dans CCentral.ca


Audrey Lapointe Directrice commerciale Pétroles Alcasyna

augmenter ses effectifs de 75 à 100 nouvelles personnes. Cette expansion avait récemment amené l’entreprise à se pencher sur le recrutement d’un directeur des ressources humaines.

Des Racks et des concours l’équation du dépanneur prospère. Dans le communiqué qui annonçait ce nouveau volet, le président Alain Lapointe disait que la qualité des aliments utilisés avait convaincu l’entreprise de réaliser cette entente. «De plus les restaurants A&W ont de belles valeurs d’entreprise axées sur l’aspect humain, ce qui rejoint nos valeurs», avait-il ajouté. Pétroles Alcasyna se révèle ainsi un créateur d’emplois. En plus de la centaine d’employés actuels, la direction prévoit CCentral.ca

«L’enjeu en 2017 est de se démarquer, et on a mis beaucoup d’argent et d’énergie pour la promotion : par les événements, entre autres, aussi par Facebook et Instagram», de dire Audrey. Des concepts qui marchent bien sont le Rack à Broue et le Rack à bonbons, des présentoirs pour leur impressionnant assortiment de bières et de bonbons, respectivement. Avec l’attrait grandissant des microbières, l’idée du Rack à Broue a porté ses fruits et s’associe bien à des événements comme des spectacles ou des festivals. Quand on entre au Relais routier Petro-Canada sur la 6e rue Ouest à Amos, la présentation des bières rend la visite agréable. De longs tableaux noirs JUILLET | AOÛT 2017

23


Les annonces sur le tabac ne peuvent figurer dans les numĂŠros du magazine numĂŠrique


horizontaux en haut des étalages présentent les bières comme un bistro affiche fièrement son menu. La page Facebook de Rack à Broue illustre les arrivages et les événements, comme Bières et Tapas qui a été organisé en février dernier pour recueillir de l’argent pour le Festival H2O. Cette présence dynamique dans les réseaux sociaux représente un volet marketing important.

Des arcs-en-ciel de bonbons Le Rack à bonbons a été inauguré dans un petit dépanneur de quartier. Le Relais des Pins, sur la 4e rue Est à Amos, offre plus de 300 variétés de bonbons. Un mur de bonbons de toutes les couleurs, formes, grosseurs et saveurs attire les amateurs de tout âge. Les clients obtiennent une carte de fidélité, et la page Facebook annonce nouveautés et concours pour faire participer les clients et les faire revenir. Plusieurs moyens sont utilisés pour faire connaître l’assortiment unique de bonbons différents de l’offre habituelle. Des sacs de bonbons sont préparés pour des défilés, et des plats de bonbons sont offerts aux élèves qui font des collectes de CCentral.ca

fonds. «J’ai fait des recherches sur internet pour des fournisseurs de bonbons d’ailleurs et j’avais trouvé des bonbons très sûrs de Grande-Bretagne. J’ai organisé un concours sur Facebook pour mettre les résultats, des vidéos clips, quand on mange ces bonbons». Quand on lui demande d’où viennent ces innovations comme le Rack à Broue et le Rack à bonbons ou d’autres idées, Audrey répond : «Ça sort de ma tête et j’en parle avec mon entourage. Les directeurs des dépanneurs où on a lancé le Rack à bonbons et le Rack à Broue sont très dynamiques et toujours à la recherche d’innovations aussi, ce qui m’aide beaucoup. Mon père me met au défi et ça finit par une idée réaliste au bout.»

Dynamisme contagieux Alain Lapointe se rappelle que sa fille avait peur de s’ennuyer en joignant l’entreprise familiale; mais ce ne fût pas le cas. Le président révèle sa fierté quand il parle de sa fille. «Son dynamisme, ça vient en premier, puis son sens de l’organisation.» La famille Lapointe et son équipe grandissante ont le vent dans les voiles. JUILLET | AOÛT 2017

25


APERÇU

26

JUILLET | AOÛT 2017

CCentral.ca


Encore mieux en 2017! Nouveau nom, nouvel emplacement et nouvelle date pour le principal événement commercial axé sur les dépanneurs. Malgré ces changements, c’est toujours le meilleur endroit au Québec pour des aubaines et des innovations. PAR KELLY GRAY

Retrouvez-vous parmi des amis et des collègues les 19 et 20 septembre 2017 au Salon des dépanneurs du Québec, PLACE FORZANI, 4855, rue Louis-B.-Mayer à Laval.

L

e plus important événement commercial de l’industrie des dépanneurs dans la province, le Salon des dépanneurs du Québec est l’endroit idéal pour découvrir de nouveaux produits, bénéficier d’aubaines exclusives et trouver des solutions innovantes provenant de la vaste gamme de fournisseurs présents au salon. Attendezvous à en voir, en faire et en apprendre plus lors de cet événement incontournable pour les secteurs des dépanneurs, des stationsservice et des lave-autos. 2017 marque une année de changement pour le salon. Pendant ses six premières années, l’événement était connu sous le nom de Salon Dépanneurs, épiceries & cie.

CCentral.ca

Après six années réussies, le salon a maintenant lieu à l’automne, a un nouveau nom, Salon des dépanneurs du Québec, et un nouvel emplacement à Laval où la PLACE FORZANI offre un vaste stationnement gratuit et un large éventail de salles pour des réunions privées. Le mardi 19 septembre est le Jour 1 au salon. Prévoyez de venir tôt pour obtenir les meilleures places pour les séances éducatives fort populaires. De 9 h 30 à 10 h 30, joignez-vous à l’AQDA (Association québécoise des dépanneurs en alimentation) pour un examen des dispositions clés du projet de loi 44 du Québec. Ce projet de loi a une grande portée et un impact considérable sur

l’industrie. Assistez à cet événement pour découvrir comment protéger votre entreprise en réponse aux nouveaux règlements et nouvelles initiatives du gouvernement visant la principale catégorie des dépanneurs. Le conférencier Jasmin Bergeron affirme que les dépanneurs peuvent prospérer en faisant ce que les grandes surfaces ne peuvent pas faire - épater le client avec un excellent service à chaque interaction. Joignez-vous à Jasmin de 10 h 45 à midi pour sa présentation L’effet Wow. Professeur de commerce à l’Université du Québec à Montréal et auteur, Jasmin promet d’être divertissant et perspicace avec des exemples concrets pour épater les clients et les fidéliser. Joignez-vous au conseil d’administration et aux membres de l’AQDA pour leur Assemblée générale annuelle et leur dîner de 11 h à 13 h 30. L’Association invite les détaillants, les fournisseurs, les membres distributeurs et les non-membres à assister à l’assemblée et demande à ceux qui sont intéressés de bien vouloir s’inscrire à l’avance. Le Jour 2, le mercredi 20 septembre 2017, offre aux participants une occasion de découvrir comment la positivité peut permettre de surmonter les difficultés les plus extrêmes. De 10 h 45 à midi, Josée Boudreault, personnalité médiatique bien connue au Québec, partagera son histoire inspirante dans sa présentation Surmonter les défis avec positivité. Mme Boudreault a survécu à un accident vasculaire cérébral et elle s’est servi de la puissance de la pensée positive pour résoudre les problèmes et surmonter les obstacles. Préparez-vous à être encouragé et inspiré. La salle des exposants est ouverte chaque jour de midi à 17 h. Vous y trouverez un vaste choix d’exposants qui proposeront aux industries des dépanneurs, des stations-service et des lave-autos du Québec l’assortiment le plus complet de produits et de fournisseurs. Le Salon des dépanneurs du Québec, c’est tout simplement le meilleur endroit pour trouver de tout. Soyez-y les 19 et 20 septembre 2017 et soyez préparé à être informé, stimulé et à vous divertir. Pour plus d’informations, visitez www.salondec.ca. JUILLET | AOÛT 2017

27


APERÇU

AVANTAGE NUMÉRIQUE

Vu la place discrète qu’occupent maintenant les produits du tabac dans les dépanneurs, les nouveaux outils d’aide à la vente sont les bienvenus PAR KELLY GRAY Il ne fait aucun doute pour les propriétaires de dépanneurs canadiens que les produits du tabac constituent une catégorie de produits qui pose des défis. Correspondant souvent à 50 % de leur chiffre d’affaires et à des ventes totales de 50 milliards $ pour l’ensemble du réseau des dépanneurs, les produits du tabac demeurent malgré tout la plus importante catégorie de produits. Fait remarquable, les ventes sont réalisées sans que les produits puissent être vus par les consommateurs, donc sans aucune forme d’incitation.

28

JUILLET | AOÛT 2017

«Le fait que les produits soient cachés crée de la confusion à la caisse. Cela peut occasionner une plus longue attente, causer un certain désagrément et irriter les gens lorsque le caissier n’arrive pas à trouver la marque demandée», explique George Kline, un détaillant de Regina. C’est pourquoi George et d’autres détaillants ont vite fait de trouver des solutions pour relever les défis que pose la réglementation canadienne actuelle très contraignante. La plupart du temps, pour régler les problèmes, il suffit de faire connaître aux caissiers l’assortiment de produits du tabac offert en magasin. Ces produits sont normalement rangés dans des tiroirs ou derrière des murs-rideaux à la caisse. Lorsque les employés sont bien renseignés, les transactions s’effectuent plus rapidement, et cela améliore grandement l’expérience client. Les fabricants d’équipement ont cerné les nouveaux besoins et mis au point différentes solutions. Par conséquent, les détaillants ont maintenant un plus grand choix de techniques de marchandisage à leur portée. Parmi les nouveaux produits figurent des systèmes qui améliorent la sécurité, offrent un service plus rapide aux clients et ont le potentiel de générer

CCentral.ca


CONSEILS PRATIQUES

plus de profits grâce à une gestion plus précise des stocks. La nouvelle tablette intelligente conçue par NeWave Sensor Solutions, la «Smart Shelf», fait partie de ces nouveaux produits. Elle est en voie de déploiement actuellement dans l’un des principaux dépanneurs de Toronto. Cette tablette permet de lutter activement contre les bandes criminelles et fait en sorte que les tablettes ne se retrouvent jamais vides. Comme l’explique Kevin Schiissler, gestionnaire d’exploitation et associé directeur, NeWave Sensor Solutions, grâce à la technologie d’antenne brevetée, les problèmes que posaient les tablettes de métal ont été réglés. «Grâce à cette technologie, les étiquettes RFID sont apposées sur les tablettes et non sur les articles, ce qui simplifie la mise en œuvre et économise du temps et de l’argent.» De plus, la tablette intelligente fournit un historique et des rapports sur ce qui se passe sur le rayonnage. «Les exploitants peuvent savoir à tout moment quels produits ils ont en stock, quand ces derniers ont été mis sur les tablettes et quand ils ont quitté les tablettes. Ils peuvent avoir l’information instantanément ou compilée sous forme d’historique.» Kevin mentionne également que le produit de NeWave Sensor Solutions a aussi éliminé les problèmes liés à l’orientation des étiquettes RFID découlant de la polarisation intégrée de l’antenne et de la diversité des faisceaux, car le produit empêche la dégradation et la désadaptation de la polarisation. Le fait que les exploitants puissent placer les étiquettes sur les tablettes ou le mécanisme de distribution plutôt que sur les articles leur permet d’économiser passablement d’argent : cela réduit les coûts récurrents associés à la main-d’œuvre puisque les employés peuvent maintenant se dispenser de faire manuellement les multiples inventaires des produits du tabac qui occupaient, anciennement, une bonne partie de leur journée de travail. «La nouvelle tablette permet d’analyser ce qui se passe réellement sur les tablettes. Elle ne fait pas que mesurer les ventes au point de vente (PDV), ajoute-t-il, puisque des lectures des stocks sont prises toutes les cinq minutes. Cela permet de réduire le vol de façon importante et d’éviter les ruptures de stock, qui sont typiquement de l’ordre de 10 % à 12 % pour les produits du tabac, celles-ci se traduisant par des pertes de clients et de profits. Bref, la tablette intelligente est l’un des outils les plus efficaces qui soient pour lutter contre les bandes criminelles et les ruptures de stock.» Kevin conclut en précisant que cela prend généralement neuf mois pour obtenir un RCI pour une tablette Smart Shelf d’environ 8 pi. Vend Data Media Solutions (VDMS) est une autre société qui œuvre à la nouvelle frontière du marchandisage numérique des produits du tabac. Elle travaille actuellement avec l’une des principales chaînes de dépanneurs et de stations-service du pays pour installer son système de distribution unique, qui combine la distribution de produits du tabac et l’affichage numérique. CCentral.ca

Selon Markus Merrill, directeur général de VDMS Canada Inc. : «La technologie offerte par la société permet aux exploitants d’avoir un meilleur contrôle sur leurs stocks, d’éviter les pénuries et de réduire le temps consacré par le personnel et les gestionnaires à la gestion des produits. De plus, la technologie transforme l’apparence des magasins grâce aux tableaux d’affichage numériques, qui attirent le regard des clients». Au Canada, les premiers systèmes de distribution de VDMS ont été introduits il y a deux ans. À ce moment-là, les systèmes avaient déjà connu du succès en Australie. VDMS a déployé des milliers de machines dans ce pays, qui a été le premier à instaurer les emballages neutres pour les produits du tabac. Au Royaume-Uni, où l’on est également allé de l’avant avec les emballages neutres, les exploitants de dépanneurs apprécient les appareils non seulement parce qu’ils facilitent les ventes, mais aussi parce que le tableau d’affichage numérique derrière le comptoir atténue l’effet de la neutralité des paquets créée par le masquage des marques. Ce tableau est très lumineux et permet d’afficher des publicités incitatives lorsque le client passe à la caisse, ce qui aide à stimuler les ventes dans d’autres domaines. Au Royaume-Uni, bon nombre d’exploitants de dépanneurs utilisent maintenant l’espace anciennement réservé aux produits du tabac pour disposer des produits qui se vendent beaucoup, comme certaines marques de boissons alcoolisées. VDMS lancera bientôt un nouveau produit : un système de distribution avec poussoirs. Avec ce système, les opérations s’effectueront en appuyant sur un bouton. L’appareil fournira des données sur les ventes en temps réel, il inclura des outils pour la création de planogrammes et un éclairage DEL. «Nos systèmes fonctionneront partout, même aux endroits où il y a déjà un système de poussoirs. Ils utiliseront une technologie sans fil et fonctionneront en temps réel», explique Markus qui ajoute que la société travaille actuellement à lancer une appli mobile qui fonctionnera de pair avec la nouvelle technologie afin d’offrir la possibilité aux clients de produire des rapports en temps réel, par exemple sur les produits en rupture de stock. Markus précise que le principal atout des produits de VDMS réside dans les économies qu’ils permettent de réaliser. Par exemple, un exploitant de stations-service Shell qui a acheté les produits a dit à Markus qu’il avait réalisé des économies de 15 000 $ par station après avoir installé les nouveaux appareils. «Grâce à notre système, il a pu déterminer les produits qui ne se vendaient pas, ce qui lui a permis de modifier son offre de produits et d’introduire de “meilleurs vendeurs”. L’exploitant a aussi pu économiser sur les coûts de la main-d’œuvre. Un système VDMS peut permettre d’éliminer deux heures de travail par jour par établissement puisque les employés n’auront plus à compter les produits du tabac au début et à la fin de leurs quarts de travail.

N’AYEZ PAS PEUR DE L’INTERDICTION D’ÉTALAGE. VOICI NOS CINQ MEILLEURS CONSEILS POUR LA VENTE DES PRODUITS DU TABAC. 1. Faites savoir à vos clients que vous vendez toujours des produits du tabac. 2. Sachez quelles sont les préférences de vos clients pour limiter les ruptures de stock. 3. Instaurez un système pour gérer le contenu de vos tiroirs à tabac afin d’accélérer le processus à la caisse. 4. Donnez de la formation à votre personnel pour qu’il connaisse les nouvelles marques et les nouveaux produits. 5. Évaluez la possibilité de disposer certains de vos produits vedettes sur les tablettes anciennement réservées aux produits du tabac pour qu’ils soient plus en évidence.

Ces économies sont bien réelles et permettent de financer l’achat des appareils de VDMS». Les détaillants sont conscients des avantages que procurent de tels produits. Mais, au Canada, ils en sont encore à peaufiner leurs techniques de vente dans un environnement d’interdiction d’étalage. Dans les pays comme l’Australie, le Royaume-Uni et l’Allemagne, on a déjà commencé à mettre en place des solutions électroniques pour relever les défis que pose le marchandisage des produits du tabac dans un contexte réglementaire plus strict. Par exemple, l’Allemagne a des distributrices de tabac à plus de 70 000 endroits. Ce pays n’a pas d’emballage neutre, mais, pour les détaillants, la simplicité des boutons-poussoirs a fait ses preuves. Elle accélère le processus de vente et contribue à prévenir les vols. En Australie, VDMS a vendu et déployé beaucoup de systèmes, vu que la loi est plus restrictive qu’ailleurs. Au Royaume-Uni, les sociétés comme Navarra fournissent des plateformes de distribution automatisées qui permettent de prévenir les vols, de faciliter les choses pour les fumeurs et de maximiser l’espace anciennement occupé par les produits du tabac grâce à la mise en valeur d’autres articles parmi les «meilleurs vendeurs». Ces sociétés offrent également une interface complète au point de vente. Selon certains rapports, Navarra aurait installé 10 appareils par semaine au Royaume-Uni depuis 2015, ce qui prouve que les détaillants ont bien accepté la nouvelle technologie. JUILLET | AOÛT 2017

29


…à faire pour donner belle apparence à votre propriété PAR NIKKI LOCKINGTON

1

Assurez-vous que vos vitrines ne sont pas encombrées d’affiches de toutes sortes et gardez-les propres.

4

6

9 30

JUILLET | AOÛT 2017

Au printemps et en été, plantez des fleurs colorées pour égayer votre extérieur.

Remplacez les ampoules brûlées immédiatement pour que votre magasin soit toujours bien éclairé.

5

Gardez les toilettes propres en élaborant un horaire de nettoyage et de réapprovisionnement.

Gardez les bennes à rebuts extérieures et les aires de recyclage hors de la vue et bien organisées.

3

2

Assurez-vous que les poubelles intérieures et extérieures sont vidées régulièrement et nettoyées au besoin.

7

Gardez les présentoirs extérieurs (liquide lave-glace, plantes, etc.) bien organisés et bien approvisionnés.

Soyez sélectif lorsqu’il s’agit des présentoirs promotionnels; s’il y en a trop, cela aura l’air encombré.

8

Si c’est dans le budget, remplacez les enseignes démodées ou brisées afin de véhiculer une image professionnelle.

10

Donnez l’exemple : soyez fier de l’apparence de votre magasin, et vos employés le seront aussi.

SHUTTERSTOCK

10

CHOSES…

CCentral.ca


STATIONS-SERVICE LAVE-AUTOS

DÉPANNEURS

ASSUREZ LE SUCCÈS DE VOS AFFAIRES

CALGARY BMO CENTRE

3-4 OCTOBRE 2017


Achetez ces produits de votre distributeur à service HERSHEY - JERKY KRAVE ET PRÉSENTOIR PRÉEMBALLÉ

ÉCONOMISEZ 2,64 $/ caisse de 12 sur le jerky Krave* ÉCONOMISEZ 0,22 $ L’UNITÉ!

ÉCONOMISEZ 2,40 $/ boîte de 24

sur les bâtonnets de jerky Krave*

HERSHEY - BONBONS À 5 SOUS ALLAN

ÉCONOMISEZ 0,40 $/ boîte sur les bonbons à 5 sous Allan*

ÉCONOMISEZ 0,10 $ L’UNITÉ!

PRIX VEDETTE sur le présentoir préemballé de sol de jerky Krave assorti de 48 unités • 12 Krave Boeuf chipotle sucré 75 g • 12 Krave sel de mer original 75 g • 12 Krave Bœuf lime et chili 75 g • 12 Krave Porc teriyaki sucré grillé 75 g

EXIGENCE POUR :

DARE - BONBONS INDIVIDUELS ET SACS À ACCROCHER

ÉCONOMISEZ 1,80 $/ boîte de 18 ÉCONOMISEZ 1,80 $/ caisse de 12 sur les bonbons Dare 50/55 g*

ÉCONOMISEZ 0,10 $ L’UNITÉ!

sur les sacs de bonbons à accrocher Dare 160 g-250 g*

NESTLÉ | TABLETTES DE CHOCOLAT

ÉCONOMISEZ 1,00 $/ caisse de 15 sur les barres-tablettes Aero*

ÉCONOMISEZ 0,15 $ L’UNITÉ!

ÉCONOMISEZ 0,07 $ L’UNITÉ!

ÉCONOMISEZ 5,30 $/caisse de 12 sur les sacs de bonbons à accrocher Dare 385 g* ÉCONOMISEZ 0,44 $ L’UNITÉ!

WRIGLEY - MENTHE EXCEL

ÉCONOMISEZ 1,00 $/ boîte sur les menthes Excel*

EXIGENCE POUR :

KIND | COLLATIONS SANTÉ

ÉCONOMISEZ 1,25 $/ boîte de 12 sur les barres KIND de 40 g *

EXIGENCE POUR :

32

Les offres à rabais seront indiquées sur votre facture sous forme de prix réduit par JUILLET | AOÛT 2017 rapport au prix régulier de la facture. Offres limitées aux bannières/indépendants approuvés.

PHOTOCREDIT TK

ÉCONOMISEZ 0,10 $ L’UNITÉ!

CCentral.ca/fr/promoselecte CCentral.ca


complet pour profiter de ces ÉCONOMIES! MONDELEZ - CHOCOLAT INDIVIDUEL

PÉRIODE

Du 3 juillet. au 3 sept. 2017

4

MONDELEZ - GOMME EN BÂTONNETS

ÉCONOMISEZ 3,84 $/ boîte de 48 1,92 $/ boîte de 24

ÉCONOMISEZ 1,20 $/ boîte

sur les chocolats Mondelez en portions individuelles*

sur la gomme en bâtonnets Stride et Trident*

ÉCONOMISEZ 0,08 $ L’UNITÉ! ÉCONOMISEZ 0,10 $ L’UNITÉ!

PRIX VEDETTE

sur le présentoir préemballé de sol de 264 barres individuelles assorties Cadbury *Nouveau : plus petite empreinte • 96 Caramilk 50 g • 48 Wunderbar 58 g • 24 Crispy Crunch 48 g

PRIX VEDETTE

• 48 Crunchie 44 g • 48 Mr. Big 60 g

sur le présentoir préemballé de comptoir de 72 unités de gommes assorties Trident

PRIX VEDETTE

• 24 Trident en bâtonnets menthe verte • 24 Trident en bâtonnets menthe vive • 12 Trident en bâtonnets tourbillon tropical • 12 Trident Layers fraise /agrumes

sur le présentoir préemballé de sol de 264 barres individuelles assorties Cadbury pour le Québec *Nouveau : plus petite empreinte • 96 Caramilk 50 g • 48 Crunchie 44 g • 36 Wunderbar 58 g

• 48 Mr. Big 60 g • 36 Dairy Milk 42 g

EXIGENCE POUR :

REGAL | BONBONS

MONDELEZ - COLLATIONS ET BISCUITS POUR CONSOMMATION IMMÉDIATE

ÉCONOMISEZ 0,50 $/ box ÉCONOMISEZ 1,20 $/ caisse sur les collations Mondelez*

sur les Christie Go Paks*

ÉCONOMISEZ ENTRE 0,50 $ - 1,50 $/ boîte sur les bonbons Regal*

EXIGENCE POUR :

PERFETTI VAN MELLE - MENTOS, MENTHES NOW, AIRHEADS ET PRÉSENTOIRS

ÉCONOMISEZ 1,75 $/ boîte

ÉCONOMISEZ 3,75 $/ caisse

sur les Mentos individuelles, les bouchées Airheads et les menthes NOW individuelles*

EXIGENCE POUR :

sur les Airheads 170 g*

ÉCONOMISEZ 2,25 $/ boîte sur les Mentos choco en portions individuelles*

ÉCONOMISEZ 9,75 $ PHOTOCREDIT TK

sur le présentoir de 60 menthes es NOW •12 menthes NOW - menthe fraîche •12 menthes NOW - citron •12 menthes NOW - menthe verte •12 menthes NOW - blackberry •12 menthes NOW - fraise

ÉCONOMISEZ 5,50 $

ÉCONOMISEZ 5,50 $

•27 Mentos - Menthe 37,4 g •27 Mentos - Fruits mélangés 37,4 g

•27 Mentos Choco caramel 38 g •27 Mentos Choco menthe caramel 38 g

sur le présentoir de Mentos menthe/fruits de 54 unités

*Contactez votre distributeur à service complet pour obtenir les UGS en vedette. CCentral.ca

À VENIR PROCHAINEMENT

sur le présentoir de Mentos Choco caramel/menthe de 54 unités

2017oct. 33 PÉRIODE 5 : 4 JUILLET sept.| AOÛT au 27 2017


LES OUTILS DU MÉTIER FACILITÉ D’UTILISATION DES ASPIRATEURS, EXTRACTEURS ET DISTRIBUTEURS DE PRODUITS CHIMIQUES PAGE 8

AUTOSPA VOIT GRAND PAGE 11

UN ÎLOT DES POMPES ATTRAYANT ATTIRE LES CLIENTS PAGE 14

Kirby Kazeil et Natalie Kazeil

SUDS FULL SERVICE CAR WASH PHOTOCREDIT TK

Rénover pour être concurrentiel PAGE 18 PM42940023 • 12,00 $ CCentral.ca/fr @CCentral360

JUILLET/AOÛT 2017

CCentral.ca

JUILLET | AOÛT 2017 OCTANE

1


NOUS NOU NO OUS US PR PRO PROTÉGEONS PROTÉGEON ROT OTÉGEO OTÉ TÉG ÉGE GEO EON ON L’ENVIRONNEMENT

LE FOURNISSEUR DE PRODUITS CHIMIQUES ET D’ÉQUIPEMENT DU CANADA “TAP & GO” PAYEZ ET LAVEZ MAINTENANT DISPONIBLE!

DES PRODUITS DE QUALITÉ

SUPÉRIEURE UN SERVICE SANS ÉGAL

PHOTOCREDIT TK

MONDO PRODUCTS fabrique et distribue une gamme complète de produits chimiques concentrés et d’équipement pour l’industrie des lave-autos. Mondo est le plus important fournisseur de produits chimiques pour le lavage de véhicules sur le marché canadien. La compagnie a bâti sa réputation en fournissant des produits de qualité supérieure au prix le plus bas et en offrant un service sans égal.

MONDO PRODUCTS COMPANY LIMITED www.mondo-products.com 695 Westney Road South, Ajax, Ontario L1S 6M9 | 1.800.465.5676 2

OCTANE JUILLET | AOÛT 2017

CCentral.ca


JUILLET/AOÛT 2017 Volume 22 | Numéro 4

8

14 18 ANNONCEURS

TABLE DES MATIÈRES

CCentral.ca/fr .........................................................5

04

Drainvac International...........................................10 Équipement National Énergie Inc. ......................16 Eurovac.................................................................10 Innovative Control Systems .................................21 Mark VII Equipment, Inc. .....................................13

06

Mondo Products Co. Ltd. ......................................2 Pumps & Pressure Inc. ........................................16 Universal Valve Co., Inc, .......................................17 WashLinks/Sonnys ...............................................17 Wiz-Tec Computing Technologies Inc. ...................5

COUVERTURE: GREG HUSZAR

07

CCentral.ca

Mot du rédacteur en chef Réactivité au marché Fuel Marketing Conference 2017 La Canadian Fuel Marketing Conference 2017 pave la voie pour l’avenir de l’industrie du marketing des carburants Info PRODUITS Produits, équipements et services

08 11

14

Les outils du métier L’ABC des équipements Aménagement d’un lave-auto Vers de nouveaux sommets

18

ARTICLECOUVERTURE

Pleins feux sur l’exploitant Suds Full Service Car Wash

34

Bulletin de la CCA Forum de l’industrie

Attrait de la zone des pompes Que dit l’apparence de votre zone des pompes sur votre entreprise?

JUILLET | AOÛT 2017 OCTANE

3


MOT DU RÉDACTEUR EN CHEF 2300, rue Yonge, bureau 1510 Toronto (Ontario) M4P 1E4 (416) 256-9908 (877) 687-7321 Fax (888) 889-9522 www.CCentral.ca ÉDITRICE DU GROUPE Jennifer Litterick jlitterick@ensembleiq.com VICE-PRÉSIDENT ET DIRECTEUR, ÉVÉNEMENTS ET MARKETING Michael Cronin mcronin@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, DÉVELOPPEMENT DE L’AUDITOIRE Lina Trunina ltrunina@ensembleiq.com GESTIONNAIRE, OPÉRATIONS WEB Valerie White vwhite@ensembleiq.com

RÉACTIVITÉ AU MARCHÉ

ÉDITORIAL RÉDACTEUR EN CHEF Kelly Gray kgray@ensembleiq.com RÉDACTRICE EN CHEF EN LIGNE Nikki Lockington nlockington@ensembleiq.com TRADUCTION Danielle Hart

Trois tendances sont à l’œuvre pour stimuler le secteur des lave-autos. Les nouveaux systèmes de paiement conviviaux qui permettent aux exploitants de faire le suivi des transactions et de communiquer avec les clients, l’automatisation de nouvelle génération qui abaisse les coûts et améliore le lavage et un plus grand professionnalisme dans les services d’esthétique automobile contribuent tous à rendre l’industrie plus rentable que jamais auparavant. En effet, un analyste de marché souligne que l’on prévoit que les bénéfices passeront de 11 % à plus de 19 % cette année. Et les ventes sont en hausse également. Grâce à des prix inférieurs à la pompe, les Canadiens utilisent davantage leur voiture. Cela signifie des voitures plus sales et plus d’opportunité pour les lave-autos. Les véhicules représentent également un investissement plus important pour les gens, et il faut donc prendre soin des berlines et des VUS de luxe et les dorloter afin de protéger leur valeur de revente. Les Canadiens sont également plus à court de temps et recherchent des services rapides qui leur permettent de gagner du temps. C’est ce que les centres d’esthétique automobile font et ils ont observé une augmentation de 4 % de leur chiffre d’affaires. Auparavant, les centres d’esthétique automobile étaient à forte intensité de maind’œuvre et à faible technologie. On voit maintenant un plus grand professionnalisme avec des employés en uniforme mieux formés et du matériel plus polyvalent et portatif. Dans ce numéro, nous examinons le secteur de l’esthétique automobile et nous vous offrons d’excellents exemples d’opérations réussies. En fait, l’un des sites que nous avons examinés est actuellement en construction et pourrait bien être le plus grand tunnel de lavage au Canada avec un service d’esthétique automobile à nul autre pareil.

VENTES DE PUBLICITÉ DIRECTEUR DES PARTENARIATS David Wood dwood@ensembleiq.com REPRÉSENTANT Francis Lavoie flavoie@ensembleiq.com COORDONNATRICE DES VENTES/ÉVÉNEMENTS Claudia Castro CONCEPTION ET PRODUCTION DIRECTEUR, SERVICES DE PRODUCTION ET CONCEPTION Derek Estey destey@ensembleiq.com GESTIONNAIRE DE PROJET Michael Kimpton mkimpton@ensembleiq.com DIRECTEUR ARTISTIQUE Glenn Taylor gtaylor@ensembleiq.com

DIRIGEANTS DE LA SOCIÉTÉ PRÉSIDENT EXÉCUTIF Alan Glass PRÉSIDENT ET CHEF DE LA DIRECTION Peter Hoyt DIRECTEUR DE L’EXPLOITATION Richard Rivera DIRECTEUR DE LA MARQUE Jeff Greisch DIRECTEUR FINANCIER Len Farrell DIRECTEUR DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET PRÉSIDENT, ENSEMBLEIQ CANADA Korry Stagnito PRÉSIDENT DES SOLUTIONS D’ENTREPRISE/ DIRECTEUR DE L’EXPÉRIENCE CLIENT Ned Bardic DIRECTEUR DU NUMÉRIQUE Joel Hughes DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Greg Flores

COLLABORATEUR À LA CONCEPTION GRAPHIQUE Christian Lemay

ABONNEMENTS / CHANGEMENT D’ADRESSE S.V.P. Communiquez avec Lina Trunina ltrunina@ensembleiq.com

OCTROI DE LICENCES ET TIRAGES À PART S.V.P. Communiquez avec Wright’s Media ensembleiq@wrightsmedia.com 1-877-652-5295

Comité consultatif des distributeurs de VIG/YCM : G. Stevens, R. Robertson, ITWAL Limited; L. Hand, J.B. Hand & Sons Ltd.; T. Tetlock, Pratts Limited; J. Beaudry, J.P. Beaudry Ltée.

Comité consultatif de rédaction de VIG/YCM : Brian Benison, Bic Inc.; Melani Melnyk, Mondele¯z International; Tim Corkum, Rothmans, g Inc.;; T. McGowan,, Nestlé Canada Benson & Hedges

kgray@ensembleiq.com

VIG/Octane est publié six fois par année par Stagnito Partners Canada Inc. VIG/Octane est distribué aux gérants, acheteurs et autres professionnels travaillant dans le réseau canadien des dépanneurs, stations-service et lave-autos. Veuillez envoyer toute demande de renseignements au bureau de la rédaction. C’est avec plaisir que nous acceptons des articles, des photographies et des renseignements sur l’industrie. Cependant, nous ne pouvons ni en accuser réception, ni les retourner. ©Tous droits réservés 2017. Aucune partie de la présente publication ne peut être reproduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, y compris la photocopie et la récupération/retransmission électronique, sans l’autorisation de l’éditeur.

Imprimé au Canada chez Intercontinental PM42940023

FAITES PARTIE DE NOTRE COMMUNAUTÉ! CCentral.ca 4

Bulletin électronique

OCTANE JUILLET | AOÛT 2017

Convenience Central

@CCentral360

ALLIANCES DANS LE RÉSEAU :

ConvenienceChannel CCentral.ca

PHOTOCREDIT TK

– Kelly


LÀ OÙ LES EXPLOITANTS VONT POUR RESTER CONNECTÉS JOIGNEZ-VOUS À LA COMMUNAUTÉ DES DÉPANNEURS, STATIONS-SERVICE ET LAVE-AUTOS ET OBTENEZ :

DES CONSEILS D’AUTRES EXPLOITANTS DES TRUCS ET ASTUCES DES FOURNISSEURS DES DÉTAILS SUR LES NOUVEAUTÉS ET LES INNOVATIONS L’ACCÈS AUX MAGAZINES OCTANE LES DERNIÈRES NOUVELLES DE L’INDUSTRIE L’ACCÈS À DES CONCOURS ET À DES PRIX EXCLUSIFS

CCentral.ca/fr

vPOS

RENDEZ VOTRE MAGASIN MOBILE! PROCUREZ-VOUS L’APPLI MOBILE vPOS! • • • • • • • •

Wiz-Tec Computing Technologies Inc. T (403) 250-8660 1-866-361-7846 F (403) 476-8935 www.wiz-tec.com

La plus rapide de l’industrie, la transaction s’effectue en quelques secondes Vos caissiers peuvent mener plusieurs tâches de front tout en surveillant la caisse Améliorez le débit à votre magasin, station-service et lave-auto en emportant le terminal de paiement à vos clients 100 % local, pas sur le nuage Fonctionne avec les pompes courantes Ajoutez jusqu’à 10 voies de plus sans ajout d’équipement coûteux Idéale pour les stations avec service et pour rendre le libre-service mobile Compatible avec la carte-accès mobile Wiz-Tec, ZoomLock/PAP

LE SYSTÈM WIZ-TEC E E TRÈS SIMP ST LE FORMATIO , EN QUELQU N E MINUTES S

VENEZ VOIR WIZ-TEC AU SALON CARWACS DE CALGARY LES 3 ET 4 OCTOBRE 2017 KIOSQUE 515


CIPMA FUEL MARKETING CONFERENCE 2017

UN ŒIL SUR L’AVENIR

LA CANADIAN FUEL MARKETING CONFERENCE 2017 PAVE LA VOIE POUR L’AVENIR DE L’INDUSTRIE DU MARKETING DES CARBURANTS PAR KELLY GRAY

Plus de 220 délégués représentant les plus grandes marques de carburant au Canada se sont réunis au Centre Sheraton à Toronto du 10 au 12 avril pour la Canadian Fuel Marketing Conference 2017, organisée par la Canadian Independent Petroleum Marketers Association (CIPMA).

Tricia Anderson, présidente et chef de la direction, CIPMA, s’adresse aux participants à la conférence

La Conférence annuelle de trois jours est le principal événement de réseautage pour l’industrie du marketing des carburants et elle propose des conférenciers informatifs et des ateliers qui couvrent les enjeux les plus importants de l’industrie. Étant donné le climat politique actuel aux ÉtatsUnis et le 150e anniversaire du Canada à venir, le thème de la conférence portait sur le passé, le présent et l’avenir de l’industrie du marketing des carburants et le rôle plus global qu’elle joue dans l’économie nord-américaine. L’événement comprenait une brochette d’experts dynamiques et prestigieux dans leurs domaines respectifs, y compris le célèbre chroniqueur du National Post Andrew Coyne, le sondeur de l’opinion publique Nik Nanos et le directeur général du Fuels Institute John Eichberger. Les participants ont entendu parler de thèmes clés, comme l’opinion publique canadienne sur les politiques portant sur l’énergie et l’environnement et ce que cela signifie pour le gouvernement et l’industrie, comment la politique aux États-Unis et au Mexique aura une incidence sur le marché des carburants au Canada dans

les années à venir ainsi que les réalités entourant le marché des véhicules électriques et autonomes. «La participation record à la conférence de cette année n’est pas seulement un témoignage de l’importance des informations et des possibilités qu’elle offre, mais aussi de la croissance sans précédent du secteur canadien du marketing des carburants», a déclaré Tricia Anderson, présidente et chef de la direction, CIPMA. Deux ateliers post-conférence ont également examiné les effets du système de plafonnement et d’échange de l’Ontario et les opportunités pour les marchés du carburant indépendants dans l’avenir des carburants propres. En tant que porte-parole du secteur indépendant du marketing de produits pétroliers au Canada représentant plus de 36 % de tous les combustibles vendus au Canada, CIPMA organise plusieurs événements tout au long de l’année afin de rassembler les décideurs pour aider à façonner l’avenir de la distribution des carburants au Canada. En plus de son rôle pivot dans l’industrie, l’une des principales priorités de la CIPMA est la défense des intérêts du secteur, de veiller à ce que ses membres aient voix au chapitre en ce qui a trait aux questions importantes aux paliers gouvernementaux municipal, provincial et fédéral. «Nous avons fait de grands progrès pour faire avancer le secteur du marketing des carburants, a déclaré Mme Anderson. Nos membres sont toujours au courant des lois actuelles et imminentes, des tendances réglementaires et des tendances sur le marché et des événements de réseautage importants comme notre conférence annuelle sur les carburants.» OCTANE Pour vous tenir au courant des prochains événements de CIPMA, consultez son site Web au www.cipma.org et suivez-la sur Twitter @CIPMAssoc.

6

OCTANE JULY JUILLET | AUGUST | AOÛT2017 2017

CCentral.ca


Info PRODUITS PRODUITS, ÉQUIPEMENTS ET SERVICES

Économisez de l’argent et de l’énergie grâce à l’innovation Économisez de l’énergie! Une conception innovante qui accroît la performance. Soyez un bon voisin! La réduction du bruit interne est standard sur tous les modèles. Séchoirs autonomes sans entretien adaptés à toutes les marques de lave-autos. Des systèmes sont également disponibles pour les usines d’automobiles ainsi que les installations pour camions, trains et autobus. Venez-nous voir lors d’événements majeurs pour les lave-autos et demandez une démonstration. 303.438.0120 aerodrysystems.com

Éliminateur de sel Krown Le sel qui s’accumule sur un véhicule accélère grandement le processus de corrosion. L’Éliminateur de sel de Krown supprime en toute sécurité ces chlorures nuisibles, laissant un fini brillant. Fabriqué par Krown, l’entreprise spécialisée dans l’antirouille no 1 au Canada, l’Éliminateur de sel lutte efficacement contre le processus de corrosion. Ajoutez-le à votre forfait haut de gamme pour inciter vos clients à le choisir. L’Éliminateur de sel peut vous donner un puissant avantage sur vos concurrents. 800.267.5744 krown.com

Mark VII Equipment Inc. Offrez à vos clients un cirage à la main de qualité dans une fraction du temps. Le produit ShineTecs Tri-Foam polit la surface du véhicule avec une mousse verte, orange et mauve qui clarifie instantanément la peinture. Les polymères uniques de mousse produisent un éclat brillant comme vos clients n’en ont jamais vu.

Les avantages de la publicité à la pompe. Les recherches indiquent que plus de 65 % de vos clients qui font le plein n’entrent jamais dans le magasin. L’affichage extérieur à la pompe est la recommandation no 1 pour faire augmenter les ventes dans le magasin. En utilisant le BumperBoard de Universal Valve Co. à la pompe, 100 % de vos clients qui font le plein seront au courant de vos promotions en magasin. L’installation simple et le changement d’affiche facile permettent de changer les spéciaux en un clin d’œil. Personnalisable; s’adapte à la décoration de votre magasin. Offert avec coins carrés ou arrondis. 800.223.0741 universalvalve.com

866.658.9274 markvii.net

Mosmatic Wheelblaster Compact Mosmatic offre un assortiment complet de produits pour les lave-autos libre-service, les tunnels de lavage ou d’autres usages. Les fabricants et les techniciens de service ont confiance dans la qualité et la performance que nous offrons. Le Wheelblaster compact est un nouveau produit. Le Mosmatic Wheelblaster est une solution de lavage très efficace et polyvalente pour presque n’importe quel style de lave-autos. La pression de l’eau fait tourner le bras du rotor. On trouve ces produits principalement dans les lave-autos automatiques pour laver les pneus, les jantes et les bas de caisse. Si vous avez une application précise en tête ou des questions, veuillez communiquer avec nous. 844.384.1602 canada@mosmatic.com mosmatic.com

FOURNISSEURS, QUOI DE NEUF DANS VOTRE GAMME DE PRODUITS? COMMUNIQUEZ AVEC ELIJAH HOFFMAN au 647-558-0103 EHoffman@ensembleiq.com pour promouvoir votre produit, votre équipement ou votre service dans ces pages.


LES OUTILS DU MÉTIER ESTHÉTIQUE AUTOMOBILE

(de g. à d.) Gena Proven, chef d’équipe, Reconditioning Centre de Birchwood et Jessica Hale, gérante

L’ABC DES ÉQUIPEMENTS Les fabricants d’aspirateurs, d’outils d’extraction et d’équipement de distribution des produits chimiques ne chôment pas. Les exploitants et leurs clients sont heureux d’obtenir des capacités accrues. PAR KELLY GRAY | PHOTOGRAPHIE PAR THOMAS FRICKE 8

OCTANE JULY JUILLET | AUGUST | AOÛT2017 2017

CCentral.ca


Les professionnels savent bien que la propreté d’une voiture se mesure dans les détails. Pour nettoyer tous les endroits difficiles à atteindre, les employés de lave-autos ont besoin du bon équipement pour faire un travail qui impressionnera le client. Heureusement, l’industrie regorge de fabricants qui se font concurrence pour impressionner leurs clients. Au Reconditioning Centre du Birchwood Automotive Group à Winnipeg, la gérante Jessica Hale connaît bien les défis inhérents au lavage parfait d’une voiture. Mme Hale et d’autres de Birchwood ont visité les sites d’enchères automobiles Adesa dans le sud de la Californie afin de découvrir le dernier cri en matière de technologie de lavage de voitures et ont même participé au programme Lean Six Sigma Black Belt de l’Université York pour les aider à organiser le nouveau centre de service qu’ils avaient l’intention d’ouvrir en 2015. «Nous avons glané beaucoup de bonnes idées sur la façon dont nous pourrions maîtriser les défis du lavage de voitures ici au Manitoba», de dire Mme Hale, mentionnant que Birchwood Automotive Group est la plus grande entreprise de vente de véhicules neufs et usagés dans la province avec 14 marques de voitures, 12 concessionnaires et plus de 1 000 employés. Elle et son équipe se sont tournées vers des sociétés comme Eurovac et NAPA pour les aider à assurer une propreté irréprochable et constante pour chaque véhicule qu’ils préparent pour leurs clients - les directeurs de chacun des emplacements de l’entreprise. Elle explique que le nouveau centre propose quatre voies d’esthétique automobile et un processus en trois étapes. Les équipes peuvent prendre jusqu’à quatre heures pour enlever les taches de café sur les tissus des sièges, nettoyer le tableau de bord et les tapis et faire reluire la voiture d’une extrémité à l’autre. Birchwood utilise le système central de distribution de

CCentral.ca

produits chimiques et les aspirateurs Eurovac pour accélérer et améliorer le service. L’équipe nettoie en profondeur jusqu’à 30 voitures par jour, dont beaucoup passent directement de la baie de lavage au studio de photo de Birchwood pour se faire photographier avant la vente. Selon Rob Retter, directeur canadien des ventes pour Eurovac, leur système de distribution de produits chimiques est très différent de l’ancienne façon de faire les choses. «Par le passé, les exploitants de lave-autos devaient mélanger l’eau et les produits chimiques à la main. C’était un processus fastidieux et pas aussi efficace qu’il aurait pu être. Le système Eurovac mélange les produits dans la bonne proportion et envoie le mélange vers les baies, économisant du temps et améliorant l’efficacité du produit. Et c’est personnalisable selon l’exploitant», dit-il, en parlant des produits chimiques comme le nettoyeur à pneus, le dégraissant pour moteur, la cire, le nettoyant pour les vitres et le shampooing. Dans l’arrière-boutique du Reconditioning Centre de Birchwood, le distributeur Eurovac utilise 16 variétés de produits chimiques pour créer un lustre et une propreté qui aident à vendre des voitures. «On utilise aussi des extracteurs Eurovac avec les produits de nettoyage de tapis provenant du distributeur», de dire Gena Proven, chef d’équipe de l’esthétique automobile, qui ajoute que le chariot suspendu qui porte les aspirateurs et les extracteurs dispose également d’une fiche c.a. pratique. «Cela nous permet d’avoir nos outils électriques à portée de la main, là où nous en avons besoin.» Lorsqu’il s’agit de la propreté intérieure, Power Steam Technologies a la réponse à certains des défis auxquels les employés de lave-autos font face. Les jets de vapeur chaude du produit peuvent éliminer les bactéries, les champignons et les moisissures, en particulier dans les zones difficiles à atteindre comme les évents et les montants de porte. Selon le directeur de la société, Le Vinh Vu, certains systèmes de nettoyage peuvent laisser beaucoup d’humidité à l’intérieur des véhicules. «Le nôtre est un système sec avec seulement 5 % d’eau dans le débit. Un système à vapeur typique laisse beaucoup d’humidité dans le véhicule. Il y a alors une forte odeur de produit chimique dans la voiture et des tapis mouillés qui peuvent prendre du temps à sécher, surtout s’il fait froid.»

JUILLET JULY | AUGUST | AOÛT 2017 2017 OCTANE

9


Service d’aspirateurs gratuits au site Klassic de Mississauga

M. Vinh souligne que le système de Power Steam Technologies sera bientôt mis sur le marché au Canada. «Cette technologie est bien connue en Europe où les gens utilisent des dispositifs similaires à la maison», dit-il, ajoutant que leurs unités seront portables et rentables. La société offre divers plans aux exploitants qui peuvent ainsi louer, acheter ou utiliser les équipements comme un système de vente par distributrice où les clients paient pour ce dont ils ont besoin. «Nos systèmes économisent de l’eau, créent de la valeur et peuvent créer une nouvelle source de revenus avec des gains d’environ 1 $ par minute d’utilisation», dit-il, ajoutant qu’ils ont actuellement un projet pilote à Mississauga. Le lave-auto Klassic Car Wash à Mississauga a récemment mis ses aspirateurs et d’autres équipements à niveau. Le site achalandé a opté pour des équipements Vacutech du fournisseur canadien Washlinks, un chef de file dans les tunnels à convoyeur, les lave-autos automatiques et libre-service, les systèmes de PDV et les contrôleurs Paystation ainsi que l’équipement

Fière allure! Performance exceptionnelle... Amenez votre lave-auto à un niveau supérieur avec le système de vacuum et d’esthétique pour véhicules de Eurovac – un chef de file reconnu depuis 30 ans. Nos solutions personnalisées ainsi que la qualité supérieure de nos produits sont conçues pour offrir une aspiration accrue et une filtration efficace. Le tout offert à un prix plus qu’acceptable.

d’esthétique automobile. Les exploitants Garry Grewal et Tony et Rozi Thind offrent 13 aspirateurs gratuits qui attirent beaucoup de clients désirant rehausser l’intérieur de leur voiture après être passés par le lave-auto automatique. Vacutech est un fournisseur de solutions bien connu et respecté dans l’industrie des lave-autos. Il offre des produits qui sont optimisés pour nettoyer en profondeur tout en minimisant la fatigue de l’exploitant et qui offrent un fonctionnement pratique et l’extraction à l’eau chaude ou au shampooing avec des tuyaux pour l’application facile de solutions allant de la cire au shampooing. Le système d’aspirateur central comme celui que Klassic a acheté est personnalisable. Les systèmes de Vacutech proposent un éventail d’options pour améliorer les capacités du lave-auto. Par exemple, les différentes configurations permettent plusieurs emplacements pour le tuyau d’aspiration de chaque côté du véhicule, la gestion des canalisations et des tuyaux suspendus, des solutions sèches et humides pour nettoyer les planchers et les sièges et des outils pour nettoyer toutes les parties du véhicule. «Il faut faire beaucoup de recherches avant de choisir un équipement, de dire Jessica Hale. Il y a beaucoup de produits sur le marché, et les exploitants doivent déterminer ceux qui conviennent à leur entreprise.» Elle affirme que d’importantes questions doivent être posées avant de prendre la décision d’achat. «Le personnel trouvera-t-il l’équipement facile à utiliser? L’équipement est-il éconergétique et simple à entretenir? A-t-il un rendement de l’investissement raisonnable? Le nouvel équipement ajoute-t-il de la valeur à la promesse de service?» OCTANE

ASPIRATEUR CENTRAL À VIDANGE AUTOMATIQUE

Expert depuis 35 ans et reconnu mondialement, Drainvac offre un vaste choix de produits pouvant se combiner les uns aux autres pour répondre parfaitement à vos besoins.

ASPIRE LES SOLIDES ET LIQUIDES SE VIDANGE AUTOMATIQUEMENT PUISSANCE DE SUCCION TOUJOURS CONSTANTE FACILE D’ENTRETIEN

Systèmes de nettoyage

Prêt pour une nouvelle expérience? Contactez Eurovac 1-800-365-3878 | info@eurovac.com

10

OCTANE JULY JUILLET | AUGUST | AOÛT2017 2017

N’oubliez pas de venir nous voir au Salon des Dépanneurs du Québec les 19 et 20 septembre, 2017.

CCentral.ca

PHOTOCREDIT TK

1 800 408.1448


A M É N A G E M E N T D ’ U N L AV E - A U T O

PREMIER D’UNE SÉRIEARTICLE SUR LA CON DE TROIS STRUCTION DU

NOUVEAU S AUTOSPA.ITE

Vers de nouveaux SOMMETS À Mississauga, le propriétaire Ehab Shaheen et le directeur général Fred Misheal construisent un chefd’œuvre de technologie de lave-auto qui figurera parmi les plus grands centres de lavage de véhicules sur le continent. |

PAR KELLY GRAY PHOTOGRAPHYIE PAR GLENN TAYLOR CCentral.ca

JUILLET JULY | AUGUST | AOÛT 2017 2017 OCTANE

11


L

Lorsque vous êtes un leader, vous devez continuer à innover pour garder une longueur d’avance sur la concurrence. Voici l’histoire du AutoSpa de Burlington. Exploité par Fred Misheal, le site, situé à l’angle d’Appleby Line et de Mainway, est actuellement le plus long tunnel et centre d’esthétique automobile en Amérique du Nord. Fred et son équipe s’apprêtent maintenant à ouvrir un nouvel emplacement qui promet d’être encore plus grand et d’offrir un service rehaussé. Fred souligne qu’il a commencé les travaux sur le nouvel emplacement du AutoSpa de plusieurs millions de dollars en mai 2017 après une longue période de planification et de consultation avec le fournisseur MarkVII, une filiale de WashTec Allemagne. Le nouveau site, situé à l’angle de 9th Line et Eglinton, devrait ouvrir en décembre 2017. Il offrira des installations de lavage de 43 000 pi ca qui comprendront des tunnels doubles de 236

12

OCTANE JULY JUILLET | AUGUST | AOÛT2017 2017

pi comportant des convoyeurs doubles pour l’esthétique express intérieure. «Nous souhaitons avoir un système ultramoderne qui utilise l’équipement de lavage le plus avancé au monde. De cette façon, nous pourrons offrir le meilleur service à la clientèle avec l’esthétique automobile express dans des délais raisonnables que nos clients apprécieront», dit-il. Selon Fred, ils se sont efforcés d’orienter cette nouvelle installation vers de nouveaux sommets. Par exemple, durant la phase de planification, ils se sont rendus en Allemagne et dans d’autres pays d’Europe pour voir l’équipement de WashTec à l’usine de fabrication et en cours d’utilisation sur certains sites en Europe. Ce qu’ils ont vu les a convaincus que l’équipement du nouveau site sera de beaucoup amélioré par rapport à celui qui est en usage à l’emplacement actuel de l’AutoSpa Burlington. «J’ai les ai vus [les produits WashTec] la première fois en ligne, puis j’ai reçu une invitation pour voir l’équipement en action. Nous nous sommes rendus en Allemagne pour voir de nous-mêmes les équipements», dit-il, ajoutant qu’après dix ans d’opération sur Appleby Line, ils souhaitaient apporter quelques changements et améliorations, même si le site existant fournissait toujours un lavage de véhicules parmi les meilleurs sur le marché. «On voulait simplement essayer d’augmenter notre capacité et aller au-delà de ce que nous considérions déjà comme le meilleur. Les connaissances et le soutien de WashTec sont sans égal.» Le nouvel emplacement utilisera un système de récupération de l’eau afin de le rendre aussi écologique que possible. L’équipement de lavage pour chaque tunnel comprendra plusieurs séries de brosses qui couvriront l’ensemble du véhicule et un poste de séchage immédiatement après le séchoir. Le nouveau système mettra en vedette l’équipement SoftLine2, conçu et équipé avec la Linear Following Technology. Cela signifie que

CCentral.ca


Fred Misheal, Directeur général, AutoSpa

chaque brosse suivra la voiture sur une distance de 5 pi, ce qui représente, selon Fred, une grande amélioration de la performance de lavage. «Les brosses en mousse sur le dessus et les côtés se déplacent avec le véhicule alors qu’il est tiré par le convoyeur, ce qui rallonge le temps de friction légère, particulièrement sur les parties difficiles à nettoyer à l’avant et à l’arrière. Le séchoir utilise également la Linear Following Technology en combinaison avec le suivi des contours de la surface du véhicule pour fournir des résultats de séchage supérieurs.» Chris Armena, directeur des ventes canadiennes, MarkVII,

0

client perdu.

souligne que ces technologies sont nouvelles en Amérique du Nord. «Ce système offre une qualité de lavage inégalée par les équipements de tunnel classiques», dit-il ajoutant que les voitures plus propres et plus sèches rendent les clients plus heureux et qu’ils sont prêts à payer plus cher pour des résultats de qualité supérieure et à revenir souvent. Si tout se passe comme prévu, les clients reviendront au laveauto pour d’autres services également. Le nouveau site offrira une multitude de services complémentaires. Par exemple, il proposera des services d’esthétique automobile élargis, un laveauto libre-service de cinq baies, un poste de lubrification rapide, l’application de l’antirouille, l’entreposage des pneus ainsi que le teintage des vitres et l’application de films de protection de la peinture. «On souhaite aussi avoir un café comme Starbucks sur place, de dire Fred, qui est d’avis que le caractère concurrentiel des lave-autos exige que les exploitants repoussent les limites du service à chaque occasion. «Il y a beaucoup de lave-autos un peu partout. Faites en sorte que le vôtre soit celui qui va au-delà de l’ordinaire pour vous démarquer et offrir le meilleur lavage dans votre région.» OCTANE

«Pourquoi risquer de perdre des clients qui préfèrent soit un lavage avec brosses douces soit un lavage sans contact? Nous avons choisi Mark VII’s ChoiceWash XT®. Nous pouvons ainsi offrir à nos clients les deux types de forfaits de lavage dans une seule machine. Environ les 2/3 de nos clients choisissent le forfait de lavage supérieur, et 1 client sur 5 dépense 3,00 $ de plus pour ajouter le programme polish ShineTecs®. Lorsqu’ils voient l’éclat de leur voiture, ils reviennent encore et encore!»

Zaff Jiwani 5 Corners Convenience, Gas and Car Wash

866-658-9274, poste 4 | www.markvii.ca

CCentral.ca

JUILLET JULY | AUGUST | AOÛT 2017 2017 OCTANE

13


AT T R A I T D E L A Z O N E D E S P O M P E S

Attirer la clientèle à L’INTÉRIEUR QUE DIT L’APPARENCE DE VOTRE ZONE DES POMPES SUR VOTRE ENTREPRISE? VOICI QUELQUES CONSEILS POUR VÉHICULER UN MESSAGE POSITIF ET FIDÉLISER VOS CLIENTS.

PHOTOCREDIT TK

PAR NIKKI LOCKINGTON

14

OCTANE JULY JUILLET | AUGUST | AOÛT2017 2017

CCentral.ca


avec l’apparence générale du bâtiment. «Si vous achetez des portes en polycarbonate, vous pourrez opter pour des rails anodisés adaptés à la palette de couleurs du bâtiment ou un polycarbonate coloré. La conception de la porte peut aussi être personnalisée et assortie à une autre porte ou à une fenêtre afin qu’il y ait une belle harmonie d’ensemble», poursuit Josh.

BORNES ET PANNEAUX D’AFFICHAGE

L

’ATTRAIT EXTÉRIEUR est une notion connue dans l’immobilier. L’idée est d’inciter les gens à entrer en leur présentant un extérieur soigné et invitant qui indique que l’endroit est bien tenu. À titre de propriétaire d’un commerce, vous pouvez faire de même. Qu’est-ce que la façade de votre lave-auto et la zone des pompes envoient comme message à vos clients potentiels en ce qui a trait à votre expertise et à votre professionnalisme? La propreté fait partie du produit que vous vendez, donc vous devez avoir cela en tête dans tout ce que vous faites. Il y a plusieurs aspects auxquels il faut prêter attention lorsque vous organisez la zone des pompes. Nul besoin cependant d’investir des sommes astronomiques pour avoir un effet positif sur l’apparence générale et la convivialité des lieux. Voici des façons de bien organiser la zone des pompes.

PHOTOCREDIT TK

PROPRETÉ DE LA ZONE DES POMPES La première étape consiste à assurer la propreté générale des lieux. Y a-t-il des taches sur le béton, de la gomme collée par terre? Vos pompes sont-elles décrépites? Toutes ces petites choses s’additionnent et peuvent avoir une incidence négative sur CCentral.ca

l’attrait extérieur de votre commerce. CAF est une société qui se spécialise dans les produits de nettoyage extérieur, notamment, des décapants à graffitis, des produits pour nettoyer le béton, éliminer les taches et enlever les moisissures. «Nous croyons que la propreté des lieux extérieurs est cruciale pour les entreprises. En améliorant la propreté et l’apparence de la zone des pompes, on réussit à attirer le client dans le magasin, ce qui peut accroître les ventes de quelque 15 % et fidéliser les clients», explique Geoff Allen, directeur du marketing, CAF.

PORTES Les portes des lave-autos font partie des dispositifs les plus visibles et les plus utilisés par les clients. Investir dans des portes fiables et attrayantes vous procurera une tranquillité d’esprit tout en offrant une expérience positive à vos clients. «Une nouvelle porte suscite un attrait incroyable dans un lave-auto. Elle donne l’impression que les lieux sont propres et bien tenus, ce qui est très important lorsque la propreté fait partie intégrante du service qu’on vend», de dire Josh Hart, Airlift Doors. On peut aussi améliorer l’apparence de la porte d’un lave-auto en l’harmonisant

«Sans un bon affichage, comment voulezvous indiquer vos prix et vos promotions et communiquer votre message de marque aux automobilistes qui passent devant votre commerce à 50 km/h? », demande Mark Meyer, directeur régional, Daktronics, une société dont le siège social est situé au Dakota du Sud. Il donne l’exemple d’entreprises canadiennes qui savent saisir les possibilités offertes par un bon affichage, comme Co-op . «Nous vivons dans un monde où les prix et les promotions changent constamment. Il faut donc convaincre les clients, en une fraction de seconde, de choisir notre établissement plutôt que celui de l’autre côté de la rue. Daktronics offre des produits qui modernisent l’apparence des commerces et permettent aux employés de changer rapidement les prix et les messages. Les commerçants peuvent afficher leurs prix de manière à ce qu’ils soient vus à une certaine distance, capter l’attention avec des annonces de rabais, attirer les clients qui se présentent à la pompe à l’intérieur du dépanneur et favoriser les achats impulsifs», précise-t-il. Il ajoute que la société vend des dispositifs électroniques qui affichent du texte et des images et d’autres qui affichent uniquement du texte. «Installer des tableaux d’affichage électroniques, c’est promouvoir et protéger sa marque», conclut Mark. «Nous savons tous que le but du jeu est d’attirer le client à la station et, ultimement, à l’intérieur du dépanneur. Le carburant n’est pas la source de revenus la plus intéressante. Les cafés, les boissons gazeuses et les autres produits vendus au dépanneur offrent une meilleure marge de profit», affirme Peter Mascis, porte-parole, Universal Valve Co. Les principaux produits offerts par Universal Valve Co. sont des bornes et des formes d’îlots en inox. «L’inox n’exige aucun entretien et fait en sorte que les lieux aient l’air propres et bien entretenus. La propreté et l’état général des lieux font partie des premières choses que le client JUILLET JULY | AUGUST | AOÛT 2017 2017 OCTANE

15


remarque lorsqu’il s’arrête pour faire le plein», explique Peter. Si les clients voient des îlots et des bornes en décrépitude, ils s’inquiéteront peut-être de la qualité du carburant ou des services du lave-auto. Pour éviter cela, Peter recommande l’inox, qui est sans entretien. «Les prix des îlots et des bornes en inox varient en fonction de leur taille et l’inox coûte plus cher que l’acier standard», poursuit Peter. Mais il ajoute que cet inconvénient est contrebalancé par le fait que l’inox ne requiert pas d’entretien, donc pas de réparations ni de peinture tous les deux ans. Combien de vos clients qui achètent du carburant sont au courant des rabais que vous offrez à l’intérieur? «Si vous n’avez pas un bon affichage à la pompe, probablement très peu de clients seront au courant», poursuit Peter. Le BumperBoard est un tableau d’affichage qui se fixe aux bornes au bout de l’îlot. Il permet ainsi de communiquer des messages là où cela compte vraiment. «Son cadre en aluminium à fixations amovibles et à chargement frontal permet d’afficher les prix au fur et à mesure qu’ils changent afin de maintenir l’allure générale de propreté et de professionnalisme des lieux.

FLes Otableaux R E CseOdéclinent U R TenAdifférentes PPEAL tailles et sont personnalisables. Le tableau standard coûte 200 $», ajoute-t-il. La mise en valeur de la marque est un facteur de réussite essentiel, autant pour les petits commerces indépendants que pour les entreprises nationales. C’est là le champ d’expertise de Revin Media de Mississauga. Essentiellement, cette entreprise travaille avec des exploitants indépendants qui font concurrence aux grandes chaînes. «Nous commençons par une analyse de marché complète en déterminant la clientèle cible, le potentiel de ventes et les secteurs de croissance. Nous regardons le portrait global et nous créons une conception stratégique qui intègre tous les éléments», explique Tim Walker, directeur de Revin Media. En d’autres termes, la société crée des solutions globales qui comprennent des logos, des palettes de couleurs, des outils d’aide au marketing et des enseignes attrayantes indiquant aux clients qu’ils peuvent s’attendre à recevoir un service professionnel. «Lorsque la marque est bien mise en valeur et que les messages au sujet des produits sont bien véhiculés, les clients ne s’attendent pas uniquement

à recevoir des services, ils s’attendent à vivre une expérience dans un lave-auto. C’est ainsi que nous aidons les exploitants indépendants, entre autres les lave-autos, à mieux se démarquer», dit-il en précisant que certains de ses clients ont indiqué une augmentation de leurs ventes de 20 % à 50 % après avoir rehaussé leur marque. Gorrie Forecourt Solutions est l’un des chefs de file de l’industrie novatrice du moulage par rotation. Elle a mis au point des produits polyvalents et durables pour le marchandisage extérieur, notamment des unités de service pour les îlots et des panneaux d’affichage portatifs. Les exploitants qui veulent maximiser l’apparence de leur commerce peuvent choisir parmi un grand éventail de produits comprenant des enseignes de prix pour bord de route, des présentoirs verrouillables à placer près des pompes et des palettes portatives avec enseignes très visibles. La société offre également une gamme de bornes de différentes tailles et couleurs pour protéger les pompes et la façade des commerces. Elles peuvent aussi être utilisées à des fins d’affichage, notamment pour mettre la marque en valeur ou désigner des aires de stationnement réservées aux personnes handicapées.

Forecourt curb appeal

Solutions de forecourt

• Équipement de lavage de véhicules commerciaux

1.866.574.5100

www.nee.ca

sales@nee.ca

• Recyclage des eaux usées

• Équipement de nettoyage

• Pompes CAT et pompes de tous genres

• Lave-autos automatiques

• Nettoyeurs haute pression

1.888.430.9359

• Compresseurs d’air • Produits chimiques de lavage

• Accessoires de lave-auto

www.pumpsandpressure.com

Brandon | Burnaby | Calgary | Edmonton | Grande Prairie | Leduc | Lethbridge | Red Deer | Saskatoon

16

OCTANE JULY JUILLET | AUGUST | AOÛT2017 2017

CCentral.ca


La société CREE aide les exploitants à améliorer la visibilité de leur marchandisage en plus de leur faire économiser de l’argent grâce à ses produits d’éclairage DEL écoénergétiques. Selon CREE, la couleur joue un rôle important dans l’attrait d’un lieu et la reconnaissance de la marque, et ses dispositifs d’éclairage au DEL pour les toits d’îlot, les soffites, les murs, etc. permettent de bien mettre en valeur les couleurs. En effet, les produits de CREE permettent non seulement de réduire les dépenses d’exploitation, mais aussi d’améliorer la pureté des couleurs, ce qui contribue grandement à enrichir l’attrait extérieur.

POMPES À moins que vous offriez un service complet à votre station-service et que les gens n’aient pas à sortir de leur véhicule, vos pompes seront très à la vue des clients. Sont-elles propres et modernes ou plutôt vieilles et démodées? «Le premier point de service pour un exploitant de dépanneur et de station-service est presque toujours la pompe, explique Michelle Saab de Wayne Fueling. Le

marketing global – les formes, le style, la mise en valeur de la marque et la conception – véhicule l’idée que le dépanneur est convivial, propre, moderne et prêt à faire des affaires avec le client», ajoute-t-elle. «Le distributeur de carburant Ovation et la famille de distributeurs Helix ont été conçus pour offrir la meilleure expérience qui soit aux clients, poursuit Michelle. Grâce à une conception épurée et élégante, des technologies très poussées pour garantir la sécurité et faciliter les paiements, nos distributeurs sont prêts à répondre aux besoins des utilisateurs, quelles que soient leurs exigences.» Lorsqu’un client a une excellente expérience à la pompe, c’est-à-dire lorsque les lieux sont propres et sécuritaires et que le service est rapide et cordial, non seulement la personne sera plus susceptible de revenir, mais elle aura plus tendance à entrer pour aller acheter une boisson, une revue, un billet de loterie ou une friandise. «Le modèle Ovation et la famille de produits Helix sont faciles à utiliser pour les clients et tout aussi faciles à exploiter pour les propriétaires. Ils sont durables, s’entretiennent aisément et s’intègrent à la perfection dans vos

Faites la promotion des aubaines en magasin avec le cadre de panneau d’extrémité d’îlot! Votre spécialiste de l’industrie

systèmes informatiques et vos systèmes de paiement», conclut Michelle. La société Équipement National Énergie Inc. (NEE), qui se spécialise dans les équipements dans le secteur pétrolier depuis 1947, est également d’accord pour dire que la commodité, la sécurité, la qualité, la propreté et l’excellence opérationnelle sont des éléments importants pour rehausser l’attrait extérieur d’un lieu. «Les principes de base de la conception visuelle permettent de facilement réunir tous ces éléments. Les couleurs, les lignes, les formes, les textures et l’espace sont tous des facteurs dont il faut tenir compte», explique Joe Lynch, vice-président, Ontario. «Les lignes, les formes et les textures peuvent être perçues sur le plan tactile ou visuel. Le nouveau distributeur de carburant Gilbarco 700S table sur tous ces éléments. Il a une belle apparence, il est convivial sur le plan technologique et il est doté d’un grand écran qui peut diffuser un contenu sonore ou vidéo et qui crée une expérience sensorielle extraordinaire dont les clients parleront avec leurs amis», explique Joe, qui conclut en disant que prêter attention à l’attrait extérieur, c’est quelque chose qui rapporte. OCTANE

Pensez petit. (sauf lorsqu’il s’agit des profits)

SONNY’S

43-XTB

Xtreme Hybrid Tunnel System Lavage, Cirage, Scellant, Lustrage des pneus et Séchage

Jusqu’à

50 Voitures à l’heure

Baie de 35 pieds 50 voitures à l’heure Débit Xtrême Plus de 50 voitures propres, sèches et reluisantes à l’heure pour tirer profit des pics de volume sans ralentir la production. Taille Xtrême Ne nécessite qu’une baie de 35 pi. Le convoyeur exclusif plus mince et la charge électrique réduite rendent son installation dans une baie existante plus facile et plus abordable. Aldo Waters Ownerr — OK 1 Stop. Ardmore, OK Profit Xtrême The action, Best Selling Conveyorized Car Wash in the world La mousse à triple le protecteur de carrosserie et lesEquipment produits lustrants pour les pneus vous permettent d’accroître votre profit sans ralentir la production.

www.universalvalve.com ࠮ Tél.: (800) 223-0741 sales@universalvalve.com ࠮ Fax: (800) 443-8258 © 2017 Universal Valve Co.

CCentral.ca

WASH LINKS est membre de la Select Service Organization de SONNY

Appelez Bill Barber au 1-855-695-3141 ou envoyez-lui un courriel à bill@washlinks.ca

JUILLET JULY | AUGUST | AOÛT 2017 2017 OCTANE

17


P L E I N S F E U X S U R L’ E X P L O I TA N T | S U D S F U L L S E R V I C E C A R W A S H

Des rénovations devenues nécessaires aident le Suds Full Service Car Wash de Regina à donner sa pleine mesure |

PAR NIKKI LOCKINGTON PHOTOGRAPHIE PAR GREG HUSZAR 18

OCTANE JULY JUILLET | AUGUST | AOÛT2017 2017

CCentral.ca

PHOTOCREDIT TK

L’art de se réapproprier un marché


E SUDS FULL SERVICE CAR WASH est un lave-auto très achalandé situé près du centreville de Regina, en Saskatchewan. Les lieux n’ont pas toujours hébergé un lave-auto, du moins pas dans le vrai sens du terme. En 2002, Kirby Kazeil possédait le terrain et le bâtiment et tentait de les vendre. Chaque fois qu’il allait faire des vérifications sur place, il emmenait ses filles jumelles avec lui. «Mes filles avaient environ cinq ans à ce moment-là. Avant qu’il y ait un lave-auto, il y avait des rideaux à lanières dans le bâtiment. Lorsqu’on allait sur les lieux, les filles s’amusaient à se pousser sur des chaises à travers ces rideaux en prétendant qu’elles entraient dans un lave-auto, explique-t-il. Chaque fois que je devais me rendre sur ma propriété, mes filles insistaient pour m’accompagner. Lorsque je les emmenais, elles disaient qu’on allait “au lave-auto”.» Un moment donné, Kirby a reçu une offre. Il a toutefois dû la mettre en suspens parce qu’il devait se rendre à Edmonton. Pendant son voyage, il s’est arrêté dans un lave-auto et, alors qu’il était sur les lieux, il a discuté avec sa femme, Natalie, au téléphone. À l’autre bout du fil, ses filles ont demandé où était leur

(de g. à d.) Kirby Kazeil, Natalie Kazeil CCentral.ca

JUILLET JULY | AUGUST | AOÛT 2017 2017 OCTANE

19


père, ce à quoi il a répondu qu’il était au lave-auto. Lorsqu’elles ont entendu sa réponse, elles ont cru qu’il était à leur propriété et qu’il ne les avait pas emmenées. Elles étaient fâchées. À ce moment-là, une petite lumière s’est allumée dans sa tête. «Cet épisode m’a fait réfléchir, explique Kirby. J’ai réalisé que l’emplacement de mon terrain conviendrait très bien pour un lave-auto.» Moins d’un an plus tard, le Suds Full Service Car Wash ouvrait ses portes. «Au début, nous nous sommes un peu sentis dépassés par les événements, mais nous avons appris au fil du temps.» Treize ans plus tard, le lave-auto commençait à montrer des signes du passage du temps. «Nous avons ouvert en 2003 et, avant nos rénovations, nous n’avions pas encore réellement ajouté de nouveaux systèmes ni de nouveaux équipements. En fait, il n’y avait pas vraiment eu de percée technologique importante sur le marché. Tout ce que nous avions fait, jusque là, c’était de maintenir l’apparence de notre établissement. Les opérations s’effectuaient en bonne partie manuellement. Un moment donné, Natalie et moi en sommes arrivés à la conclusion qu’il nous fallait soit nous retirer du marché soit nous le réapproprier.» Voici comment ils ont reconquis leur marché.

Première étape : L’APPRENTISSAGE Kirby et Natalie savaient qu’ils voulaient faire des rénovations et trouver des possibilités d’automatisation. Ils ont donc décidé d’aller voir la technologie «en action» alors qu’ils étaient de passage en Ontario. Ils se sont arrêtés chez Wash Links et ont rencontré le copropriétaire et directeur des ventes, Bill Barber. «Mon épouse et moi sommes allés à Toronto l’automne dernier et avons visité des endroits où les systèmes de Wash Links ont été installés, explique Kirby. Nous avons adoré ce que nous avons vu, entre autres en ce qui concerne la technologie déployée et les laissez-passer mensuels. À ce moment-là, tout était encore très manuel chez nous. Nous avions des menus papier et rien n’avait été automatisé en ce qui a trait aux paiements. Cela a été très intéressant de voir comment fonctionnait la nouvelle technologie, et j’ai tout de suite su que c’est ce que je voulais implanter dans mon lave-auto.» Cette technologie a non seulement aidé Kirby à rationaliser ses opérations, mais aussi à faire la différence en ce qui a trait à l’achalandage sur les lieux. «Avant, les gens devaient sortir de leur voiture pour utiliser le lave-auto. Mais maintenant, ils 20 OCTANE JULY JUILLET | AUGUST | AOÛT2017 2017

peuvent demeurer à l’intérieur, ce qui a permis d’éliminer une bonne partie du va-et-vient superflu des personnes et des voitures», poursuit-il.

Deuxième étape : LES RÉNOVATIONS Pour saisir toute l’ampleur des rénovations qu’ils ont effectuées, il faut remonter au point de départ. En 2003, ils avaient fait installer un système de convoyeur de base dans un tunnel d’environ 80 pi. Le nettoyage consistait en un lavage avec friction minimale. Il y avait également deux aspirateurs. La capacité d’accueil du tunnel était d’environ 15 voitures à l’heure. «Le jour de l’ouverture du lave-auto, nous avons lavé huit voitures. Je me souviens de m’être dit à ce moment-là : “Oh là là… qu’est-ce que nous avons fait là?”. C’était vraiment beaucoup de travail de laver ne serait-ce que huit voitures. Mais nous avons fait pas mal de chemin depuis ce temps-là.» Les rénovations ont commencé à l’automne 2016, et ils ont fermé pendant un mois seulement pour allonger le tunnel d’environ 25 pi. «Nous avons pratiquement vidé le bâtiment et nous avons rénové de fond en comble. Nous avons changé l’équipement, installé des panneaux de résine renforcée de fibre de verre sur tous les murs intérieurs et posé de la brique sur les faces avant et arrière du bâtiment.» En ce qui a trait au nouveau matériel, Kirby et son épouse ont opté pour un tunnel de 105 pi de marque SONNY avec convoyeur ainsi que pour un poste de paiement automatisé et un système de barrières Auto Sentry d’Innovative Control Systems (ICS). ICS est un chef de file en matière d’innovation et a mis au point des technologies qui permettent à ses clients de se démarquer et d’obtenir un avantage concurrentiel. Après les rénovations, Kirby est passé d’une capacité de 15 voitures à l’heure à une capacité de 95 voitures à l’heure.

Troisième étape : LE MARKETING Il y a beaucoup de lave-autos à Regina. Kirby a de la compétition. Mais il a l’avantage d’être situé sur une rue très passante et de bénéficier d’un grand achalandage. Il a donc une visibilité que ses compétiteurs n’ont pas. Il profite aussi du fait que son lave-auto est une entreprise familiale, et il admet que c’est à son épouse, Natalie, qu’on doit toute l’attention qui est prêtée aux détails et à la qualité CCentral.ca


Le jour de l’ouverture du lave-auto, nous avons lavé huit voitures. Je me souviens de m’être dit à ce moment-là : “Oh là là… qu’est-ce que nous avons fait là?”. C’était vraiment beaucoup de travail de laver ne serait-ce que huit voitures. Mais nous avons fait pas mal de chemin depuis ce temps-là.» – Kirby Kazeil

des services offerts. Comme il l’explique, «nous sommes une entreprise familiale, et les gens le sentent lorsqu’ils s’arrêtent chez nous. Nous avons des normes de qualité très élevées, et le service que nous offrons est impeccable». Pour s’assurer que les gens parlent de son lave-auto et de ses services, Kirby exploite les médias sociaux. «Quinze mille personnes nous suivent sur Facebook, ce qui est très bon, et ce, pour n’importe quelle entreprise dans n’importe quelle ville, explique Kirby. Nous avons reçu énormément de rétroaction positive sur les médias sociaux au sujet de notre nouveau système, plus encore que nous en avons reçu au cours des cinq dernières années. Les rénovations ont généré beaucoup d’enthousiasme de la part de nos clients.»

C’est Kirby qui s’occupe des médias sociaux. Il affiche des photos et annonce des promotions. Il fait parfois tirer un lavage gratuit à ceux qui visitent sa page et qui prennent le temps de cliquer sur «J’aime» et de partager les messages avec d’autres. Il passe environ une heure par jour sur Facebook pour répondre aux questions des gens. Il explique que ce serait trop pour lui de s’occuper aussi de Twitter, donc il fait en sorte que ses billets dans Facebook soient transférés dans Twitter. «Les médias sociaux nous ont été très bénéfiques,» ajoute-t-il. «Dans le tunnel, nous avons ajouté toutes sortes de lumières DEL. Beaucoup de gens en ont parlé dans les médias sociaux. Les clients font des vidéos de cela avec leur téléphone. L’expérience est très divertissante et unique en son genre.» Il conclut en disant que ses filles adorent le nouveau lave-auto et les rénovations qui ont été apportées. OCTANE

Nous définissons le monde de la technologie des lave-autos • icsCarWashSystems.com • 800.642.9396 CCentral.ca

JUILLET JULY | AUGUST | AOÛT 2017 2017 OCTANE

21


CANADIAN

CARWASH ASSOCIATION

JUILLET 2017

Administrateurs Christopher Armena Brad Baldwin Mike Dietrich

– PARKLAND FUEL CORPORATION

Domenic DiMonte Terry Fahey

– MARK VII

– ZEP VEHICLE CARE INC.

TOURNOI DE GOLF ANNUEL DE LA CCA RÉSERVEZ VOTRE QUATUOR DÈS MAINTENANT!

– CROSSTOWN CAR WASHES

– FAHEY ELECTRIC/CAPITAL WASH SYSTEMS

Brad Goetz

– MONDO PRODUCTS CO. LTD.

Jason Kaye

– BAYVIEW CAR WASH LTD.

Kevin Krystik

– SUNCOR ENERGY

Sean McBride

– BELANGER INC.

Matt McCulloch

– TRANSCHEM INC.

Christal Narday

– VALET CAR WASH

Kirsten Potvin Chandra Saran Rudy van Woerkom

– CARWASH FINDER

– CANADA WASHWORLD

epuis des années, la Canadian Carwash Association offre une occasion de réseautage enrichissante à ses membres par le biais du tournoi de golf de la CCA. D Les propriétaires, les exploitants et les fournisseurs de l’industrie se réunissent pour une journée de golf, un souper et des prix. Les exploitants et les fournisseurs de lave-autos peuvent en apprendre davantage sur le tournoi de golf de cette année, qui aura lieu au club de golf Blue Springs à Acton, Ont. le 14 septembre, sur le site de la CCA. Rejoignez la CCA sur le terrain lors du tournoi de 2017! Réservez votre quatuor dès maintenant!

– BELVEDERE TECHNICAL SERVICE LTD.

BUREAU NATIONAL

L’EXAMEN PORTANT SUR L’ÉVOLUTION DES MILIEUX DE TRAVAIL

Directrice des finances Karen Dalton CAE Directrice de l’exploitation Kiki Cloutier Responsable de l’adhésion Elizabeth Tang Canadian Carwash Association 4195 Dundas Street West, Suite 346 Toronto, ON M8X 1Y4 Tél. : 416.239.0339 Fax : 416.239.1076 office@canadiancarwash.ca www.canadiancarwash.ca

TROUVEZ UN

LAVE-AUTO i LA FONCTION DE RECHERCHE DE LAVE-AUTO h

canadiancarwash.ca/search sur le site Web de la CCA peut accéder à quelque 1000 sites de membres. Votre lave-auto est-il inscrit? Les sites des membres sont inscrits gratuitement. Communiquez avec office@canadiancarwash.ca pour de plus amples informations.

’Examen portant sur l’évolution des milieux de travail propose des modifications à la Loi de 2000 sur les normes d’emploi de l’Ontario et la Loi de 1995 sur les relations de travail. Le rapport final de 419 pages présente 173 recommandations. Entre autres, il recommande «la création d’un forum sur les milieux de travail, qui réunirait régulièrement de hauts représentants du gouvernement et des représentants du milieu des affaires, des organisations syndicales et des employés». Les propriétaires et exploitants de lave-autos en Ontario feront face à des défis si certaines des recommandations, notamment les modifications aux normes de base relatives aux employés à temps partiel, occasionnels, temporaires, saisonniers et contractuels, sont promulguées. La CCA encourage les employeurs à se familiariser avec les recommandations et à évaluer les répercussions sur leur entreprise. La CCA continuera de fournir des mises à jour aux membres de l’Ontario.

L

Pour de plus amples informations, consulter : www.labour.gov.on.ca/french/about/ workplace/index.php


FORUM DE L’INDUSTRIE INDUSTRY FORUM ENGAGÉ À PARTAGER LES CONNAISSANCES ET LES MEILLEURES PRATIQUES DE L’INDUSTRIE DES LAVE-AUTOS

RAPPORT WASH VOLUME – RÉSULTATS DU T1

BIENVENUE AUX NOUVEAUX MEMBRES

CYCLES MOYENS PAR MACHINE (TYPE DE MACHINE) AU CANADA Combiné

25 000

À encaissement 20 000

Convoyeur hybride 15 000

Portique hybride Convoyeur avec contact

10 000

Convoyeur sans contact 5 000

Portique avec contact T4 2017

T4 2016

T4 2016

T4 2016

T4 2016

T4 2015

T3 2015

T2 2015

T1 2015

T4 2014

T3 2014

T2 2014

T1 2014

T4 2013

T3 2013

T2 2013

T1 2013

T4 2012

T3 2012

T2 2012

T1 2012

T4 2011

T3 2011

T2 2011

T1 2011

T4 2010

T3 2010

T2 2010

T1 2010

0

Portique sans contact

REVENUS MOYENS PAR MACHINE (TYPE DE MACHINE) AU CANADA Combiné

200 000

À encaissement 150 000

Convoyeur hybride Portique hybride

100 000

Convoyeur avec contact Convoyeur sans contact

50 000

Portique avec contact T4 2017

T4 2016

T4 2016

T4 2016

T4 2016

T4 2015

T3 2015

T2 2015

T1 2015

T4 2014

T3 2014

T2 2014

T1 2014

T4 2013

T3 2013

T2 2013

T1 2013

T4 2012

T3 2012

T2 2012

T1 2012

T4 2011

T3 2011

T2 2011

T1 2011

T4 2010

T3 2010

T2 2010

T1 2010

0

Portique sans contact

Les résultats du premier trimestre de 2017 du rapport Wash Volume (WVR) viennent tout juste d’être publiés par la CCA. Le revenu moyen par site de 75 948 $ était presque le même comparativement au premier trimestre de l’année dernière, en hausse de seulement 1 %. Les cycles moyens par site de 10 405 ont augmenté de 10,8 % par rapport aux résultats du premier trimestre de 2016. Réalisé pour la CCA par Kent Group Ltd., une firme de recherche spécialisée dans l’industrie des stations-service et des lave-autos, le WVR est un sondage national trimestriel sur les lave-autos. Les membres de la CCA peuvent participer au programme WVR et obtenir des résultats particuliers à leur région sans autres frais au-delà de leur cotisation. Tous les membres de la CCA peuvent accéder aux résultats du premier trimestre sur le site Web de la CCA. Vous trouverez également en ligne des informations sur la façon dont vous pouvez ajouter votre site au WVR.

La CCA souhaite la bienvenue aux nouveaux propriétaires, exploitants et fournisseurs de laveautos. En 2017, les entreprises suivantes sont devenues de nouveaux membres de la CCA : ANDERSON CONSULTING INC, CALGARY, AB BLACKSTONE CAPITAL CORP., INDIAN HEAD, SK GODDARD, SUTTON WEST, ON; PATEL, CALGARY, AB BRAITHWAITE MANAGEMENT CONSULTING LTD., EDMONTON, AB VANCE MOTORS, BANCROFT, ON GILBERT’S CORNER AUTO, SHEDIAC CAPE, NB BLACK TO WHITE, WEYBURN, SK RED RIVER COOPERATIVE LTD, WINNIPEG, MB HOSE OFF CARWASH, STAYNER, ON MAC’S CONVENIENCE STORES INC., TORONTO, ON 2093924 ONTARIO INC., EDMONTON, AB DELOITTE, MONTRÉAL, QC SHINE-ON WASH SERVICES, BEAUMONT, AB

Les nouveaux membres se joignent à une solide communauté de propriétaires de lave-auto et de fournisseurs de l’industrie qui proviennent d’un bout à l’autre du pays. L’adhésion à la CCA vous procure des avantages qui rendront votre entreprise plus forte. Grâce au programme d’avantages de l’association, les membres de la CCA peuvent tirer parti de la série Carwash ToolKitMC, de tarifs d’assurance préférentiels d’Erb & Erb Insurance Brokers Limited, de l’accès gratuit au salon CARWACS à Toronto en mars et à Calgary en octobre, de l’accès à des statistiques de l’industrie offertes aux membres seulement et bien plus encore.

COMMUNIQUÉ DE LA CCA : BULLETIN D’INFORMATION SUR L’INDUSTRIE BIMENSUEL

Le Communiqué de la CCA est un bulletin électronique informatif qui livre le contenu le plus pertinent dans votre boîte de réception toutes les deux semaines. Ce bulletin est offert sans frais pour les membres et non membres de la CCA, et on peut s’inscrire en ligne très facilement. La CCA sait que vous désirez être le meilleur dans l’industrie, et la meilleure façon de demeurer à l’avant-garde consiste à rester informé. Abonnez-vous au Communiqué de la CCA en ligne au canadiancarwash.ca et recevez vos nouvelles de l’industrie toutes les deux semaines. CANADIAN CARWASH ASSOCIATION