Issuu on Google+

Saison 2010-2011

www.ensemble-orchestral-paris.com


Sommaire p 9

que

Équipe artisti

phoniques

p 23

Concerts sym

p 55

mu Concerts de

p 61

Spectacles je

p 65

Actions cultu

p 75

Festivals, tou

p 83

I nformations

mbre

sique de cha

une public relles es

rnées, disqu pratiques

Michel Guyot, violoniste


Bertrand Delanoë Maire de Paris

C

haque année, la nouvelle saison de l’Ensemble orches-

marche citoyenne. Initiés et profanes, mélomanes et jeune public,

tral de Paris marque la singularité exceptionnelle de

la saison 2010/2011 enchantera tous ceux qui viendront admirer

cette formation « de Mannheim » dans la vie culturelle

l’immense talent des artistes de cet orchestre unique, qui œuvre

de notre ville. Sa programmation 2010/2011 permettra au plus

par la transmission de la beauté musicale au rayonnement de

grand nombre de retrouver ou de découvrir, dans l’esprit de la

Paris et à notre vitalité culturelle. Cette ambition du partage, du

philharmonie, un répertoire riche des œuvres de Brahms et de

bonheur artistique était le socle de l’engament et de l’énergie de

Mozart, de Bartók et Fauré, Chostakovitch, Vivaldi ou Haydn.

George Schneider, qui a dirigé l’Ensemble orchestral de Paris

L’Ensemble orchestral de Paris inscrit l’art musical au cœur de

pendant onze années. Depuis l’an dernier, Jean-Marc Bador rem-

la ville, à travers les manifestations en lien avec le Théâtre du

plit la belle mission de donner une nouvelle perspective à cet

Châtelet, le Centquatre, la Cité de la Musique ou encore le théâ-

ensemble, dans le respect de son héritage et de ses valeurs. Qu’il

tre des Champs-Élysées, et par sa volonté d’ouverture à tous

en soit ici remercié. Je souhaite aux artistes et à leur public une

les publics. Les mini-résidences, les ateliers pédagogiques et

très belle saison de l’Ensemble orchestral de Paris, sous le signe

les nombreux événements populaires et exigeants organisés par

de la différence et de la rencontre.

l’Ensemble orchestral de Paris témoignent d’une véritable dé-

5


« Les climats, les saisons, les sons, les couleurs, l’obscurité, la lumière, les éléments, les aliments, le bruit, le silence, le mouvement, le repos, tout agit sur notre machine, et sur notre âme. » Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions

Jean-Marc Bador Directeur général

Une autre voix…

A

vec la complicité d’une équipe artistique réunissant Jo-

phonie de Brahms ? Qui a pu écouter lors d’un même concert

seph Swensen, Laurence Equilbey, Deborah Nemtanu

la Sonate pour piano et violon « Le printemps », le 1er concerto

et Nicolas Bacri, l’Ensemble orchestral de Paris affirme

pour piano et la 7e symphonie de Beethoven ? Ou redécouvrir

sa singularité et son originalité dans le paysage musical parisien.

la « grande » symphonie de Schubert dirigée par Paul McCreesh

Cette nouvelle saison conforte l’envie d’une autre « voix », celle

ponctuée de Lieder de Mahler apportant une respiration entre

d’une culture assumée d’orchestre de chambre au service de la

chaque mouvement ? Ou encore s’enivrer d’une Valse de Ravel

musique et de ses publics, avec le plaisir, la liberté et la décou-

avec Boris Berezowsky et Brigitte Engerer couplée au Carnaval

verte pour fils conducteurs.

des animaux (avec l’étonnante Catherine Frot en récitante !) et à

Avec des artistes passant de l’instrument à la baguette, de la symphonie à l’oratorio, du concerto à la musique de chambre, les concerts de l’Ensemble orchestral explorent les géométries variables, loin du rituel monotone « ouverture-concerto-sympho-

6

la 2e symphonie de Saint-Saëns ? Et ce ne sont là que quelques exemples d’une saison en liberté, pleine de surprises, portée par des artistes généreux, engagés, ouverts à de nouvelles expériences et sensibles à la création.

nie ». Qui a déjà eu l’occasion de démasquer dans une même

Ces artistes, ce sont bien sûr les 43 musiciens de l’orchestre et

soirée le lien qui unit la Cantate n° 150 de Bach et la 4e sym-

l’équipe réunie autour de Joseph Swensen, mais aussi des figu-


res telles que Thomas Zehetmair, Heinrich Schiff, Stephen Kovace-

de l’EOP visitent le thème des « saisons », large source d’inspiration

vich, Jeffrey Kahane, Douglas Boyd, Louis Langrée, Sir Roger Nor-

des compositeurs à travers les siècles, des Quatre saisons de Vivaldi

rington, Paul McCreesh, Boris Berezovsky, Jonathan Biss, Brigitte

à celles de Nicolas Bacri. Symphonie pastorale, Nuits d’été, Songe

Engerer, Patricia Kopatchinskaja, Bertrand Chamayou, Jian Wang,

d’une nuit d’été, Sonate « Le printemps » de Beethoven et Sympho-

Isabelle Faust, François Leleux, Peter Jablonski…

nie « Le printemps » de Schumann, Knoxville, Summer of 1915 de

Sans oublier les chanteurs et le répertoire d’oratorio dont l’Ensemble orchestral s’est fait une spécialité ! Rarement une saison d’orchestre aura donné une telle place à la voix. Qu’on en juge plutôt : L’Enfance du Christ de Berlioz, les deux Passion de Bach, la Cantate

Barber, Pastorale d’été d’Honegger, Saisons de Haydn… Autant de couleurs musicales déclinées au fil des mois et des concerts.

Chemins de traverse

n° 150 de Bach, le Stabat Mater de Vivaldi, Les saisons de Haydn,

La saison de l’Ensemble orchestral de Paris, ce sont bien sûr des

Les nuits d’été de Berlioz, Les illuminations de Britten, les Lieder

concerts au théâtre des Champs-Élysées, à Notre-Dame de Paris,

aus Des Knaben Wunderhorn de Mahler, Christus de Mendels-

à la Salle Pleyel, au Théâtre du Châtelet, à la Cité de la musique, à la

sohn, le Songe d’une Nuit d’été… Avec évidemment accentus et

Salle Cortot …Mais pour partager sa passion avec un public toujours

Laurence Equilbey comme partenaires principaux, mais aussi Ves-

plus large, l’Ensemble orchestral de Paris explore les chemins de tra-

selina Kasarova, Paul Groves, Laurent Naouri, Les éléments, San-

verse et multiplie les actions en direction des jeunes et des publics

drine Piau, Beatrice Uria-Monzon, Jennifer Larmore, Camilla Tilling,

involontairement à l’écart d’une culture partagée : mini-résidences

le chœur de Notre-Dame de Paris, Werner Güra, la Gächinger Kan-

dans des quartiers de la capitale, fête de la musique au Centquatre,

torei, June Anderson, le jeune chœur de Paris, la Maîtrise de Paris,

concerts « famille », opération « Orchestres en fête ! », partenariat

Patricia Petibon…

avec Cultures du coeur… Au total, ce sont plus de 20 concerts et

Une saison, des saisons Originale par sa forme, ses artistes, son attention portée à la voix, la

près de 200 ateliers, rencontres ou répétitions qui sont autant d’opportunités de vivre la musique dans la convivialité et la proximité d’un orchestre de « service public ».

saison de l’Ensemble orchestral de Paris l’est aussi par la thématique qui anime ses programmations. En 2010-2011, les musiciens 7


ÉQUIPE ARTISTIQUE


D

epuis sa création en 1978, l’Ensemble orchestral de Paris

s’affirme comme l’orchestre de

Après les directions musicales de Jean-Pierre Wallez, Armin Jordan, Jean-Jacques Kantorow et John Nelson, qui en est l’actuel directeur musical honoraire, l’Ensemble orchestral de Paris s’entoure aujourd’hui d’artistes associés partageant son engagement et sa vision « chambriste » du répertoire : Joseph Swensen, premier chef invité et conseiller artistique ; accentus et Laurence Equilbey, pour un compagnonnage dans le répertoire avec voix ; Deborah Nemtanu, violon solo super soliste, et Nicolas Bacri, compositeur associé.

chambre de référence en France. La forme originale de ses concerts, ses lectures « chambristes » des œuvres, son travail de décloisonnement des répertoires et des lieux font de l’Ensemble orchestral une formation unique à Paris. Ces choix d’interprétation sont renforcés par les couleurs particulières que l’orchestre donne à ses saisons, notamment au service de la voix et de l’oratorio.

10

L’Ensemble orchestral de Paris


L’Ensemble orchestral de Paris collabore ainsi avec les plus grands artistes : Heinrich Schiff, Louis Langrée, Maxim Vengerov, Frans Brüggen, Masaaki Suzuki, Thomas Zehetmair, Boris Berezovsky, Douglas Boyd, Brigitte Engerer, Patricia Kopatchinskaja, Jeffrey Kahane, Sir Roger Norrington, Paul McCreesh, Stephen Kovacevich ou Vadim Repin, pour n’en citer que quelques-uns.

de l’intégrale des symphonies de Beethoven dirigées par John Nelson, les concertos pour piano de Saint-Saëns avec Brigitte Engerer ou les concertos pour piano de Chopin avec Boris Berezovsky. Parallèlement à ces activités, l’Ensemble orchestral de Paris porte une attention toute particulière à la dimension citoyenne de son action ; avec la volonté de se tourner vers les publics empêchés, il souhaite inscrire une part de ses activités sur les territoires de la ville de Paris.

Au-delà de sa saison parisienne au théâtre des Champs-Élysées et à la cathédrale Notre-Dame de Paris, de concerts ou opéras à la Cité de la Musique, à la salle Pleyel ou au Théâtre du Châtelet, l’Ensemble orchestral étend son rayonnement en France et à l’étranger : tournées au Japon, en Espagne, en Amérique du Sud; concerts à Lucerne, Londres ou Bratislava; participation à de grands festivals (Schleswig-Holstein, Folles Journées, Saint-Denis, La Roqued’Anthéron, etc.). Au cours des dix dernières années, l’Ensemble orchestral de Paris s’est distingué par plus d’une vingtaine d’enregistrements mettant en valeur les répertoires vocal, d’oratorio, d’orchestre de chambre et la musique d’aujourd’hui. En témoignent notamment les DVD de la Messe en si de Bach à la cathédrale Notre-Dame de Paris et de l’intégrale des concertos pour piano de Beethoven avec François-René Duchâble, à l’Opéra royal de Versailles ; les CD

Dans ce sens, il propose des actions culturelles et pédagogiques, et met en place des minirésidences dans certains quartiers parisiens (les XXe, XVe, XVIIIe et XIe arrondissements). Il encourage également l’insertion professionnelle et la formation, avec l’Académie de direction d’orchestre de Vendôme, et par le renouvellement du partenariat avec le Conservatoire à rayonnement régional de Paris. L’Ensemble orchestral de Paris reçoit les soutiens de la Ville de Paris, du ministère de la Culture et de la Communication / Drac Ile-de-France, et des mécènes de l’association Crescendo. 11


J

oseph Swensen est chef principal invité et conseiller artistique de l’Ensemble orchestral de Paris depuis 2009. Il est également chef principal de l’Opéra de Malmö, depuis 2007, et chef honoraire

de l’Orchestre de chambre d’Écosse.

Joseph Swensen

Joseph Swensen est un artiste rare. Celui qui fût de 1996 à 2005 le directeur musical du célèbre Scottish chamber Orchestra est avant tout un « musicien » aux multiples talents. Chef d’orchestre bien sûr, mais encore violoniste, compositeur, humaniste… Joseph Swensen s’est associé à quelques-unes des plus belles phalanges orchestrales, à quelques grands artistes, 12

et a su conquérir le public par sa générosité et son engagement musical. Sa lecture inspirée des répertoires, sa passion pour la musique de chambre, sa complicité avec les musiciens et son implication dans les projets éducatifs ont séduit l’Ensemble orchestral de Paris qui lui a confié le poste de « premier chef invité et conseiller artistique ». Durant la saison 2010-2011, il se produira aux côtés de l’orchestre au théâtre des Champs-Élysées, en tournée dans des festivals en France et à l’étranger, mais aussi en musique de chambre à la Salle Cortot ou lors des mini-résidences dans des quartiers de la capitale. Né en 1960 à New York, Joseph Swensen est actuellement chef principal de l’Opéra de Malmö. Il vit à Copenhague avec sa famille.


N

ée dans une famille passionnément musicienne, Deborah

Nemtanu est depuis 2005

Deborah Nemtanu

la violon solo super soliste de l’Ensemble orchestral. Lauréate du concours Jacques-Thibaud (2002) et du Concours international de violon Benjamin-Britten de Londres (2008), elle joue tant en récital qu’en musique de chambre et en concerto, avec des formations aussi diverses que l’Orchestre de la Garde républicaine, l’Orchestre de Bordeaux Aquitaine, les Solistes de Paris, l’Orchestre du CNSM, l’Orchestre de Caen, l’Orchestre de l’Opéra de Toulon et bien entendu l’Ensemble orchestral de Paris. Elle se produit régulièrement sur la scène internationale, aux États-Unis, au Canada, en Belgique, en Allemagne, en Grèce, au Liban, au Portugal et en Amérique Centrale. Si elle joue depuis toujours en duo avec sa sœur Sarah, violon super soliste de l’Orchestre national de

France, elle multiplie aussi, au fil des saisons et festivals – comme au Festival de l’Empéri, Folle Journée de Nantes et de Tokyo –, d’autres fécondes rencontres musicales avec Jean-François Heisser, Alain Planès, Jérôme Ducros, Stephen Kovacevich, Gérard Caussé, Bruno Canino, David Geringas, Gautier et Renaud Capuçon, Éric Le Sage, Paul Meyer, Emmanuel Pahud, Francois Leleux, Bertrand Chamayou ou Katia et Marielle Labèque. Toujours, elle affiche la même rayonnante musicalité et la même joie de jouer. À 26 ans, elle souhaite poursuivre sa carrière sans se priver d’aucune de ces richesses et en explorant tous les répertoires. Deborah Nemtanu joue un violon de Nicolas Gagliano de 1750, généreusement prêté par M. Philippe Faure. 13


F

ondé par Laurence Equilbey, accentus est aujourd’hui un ensemble professionnel se produisant dans les plus grandes salles de concert et festivals français et internationaux.

accentus et Laurence Equilbey

©Marthe Lemelle

déjà saluée par les critiques, et le disque du Requiem de Fauré avec les membres de l’Orchestre national de France (2008). Le dernier disque d’accentus, Strauss a cappella, réalisé en collaboration avec le Latvian Radio Choir (2009), a reçu un accueil critique élogieux (Choc de Classica, Monde de la Musique, ffff de Télérama).

L’ensemble collabore régulièrement avec des chefs et orchestres prestigieux tels que Pierre Boulez, Christoph Eschenbach, l’Orchestre de Paris, l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen/Haute-Normandie, le Concerto Köln et l’Akademie für Alte Musik. Il participe également à des productions lyriques, tant dans des créations contemporaines (Pascal Dusapin, Matthias Pintscher) que dans des œuvres du répertoire. Ses enregistrements discographiques sont salués par la presse musicale. Parmi les productions récentes, nous pouvons citer la parution d’un enregistrement inédit du Stabat Mater de Dvorák, 14

accentus reçoit dès 1995 le prix LilianeBettencourt, décerné par l’Académie des beaux-arts, puis le Grand Prix Radio Classique de la Découverte (2001) ; la formation a été consacrée « Ensemble de l’année » par les Victoires de la musique classique en 2002, en 2005 et en 2008. Dans le cadre du compagnonnage artistique qui lie accentus à l’EOP depuis 2009, Laurence Equilbey dirigera deux projets phares de la saison incluant un enregistrement discographique pour le label Naïve.


Culture et de la Communication. accentus est en résidence à l’Opéra de Rouen/Haute-Normandie. Il est subventionné par la Ville de Paris, la Région Île-de-France et reçoit également le soutien de la SACEM. accentus est membre du réseau européen tenso et de la FEVIS (Fédération des ensembles vocaux et instrumentaux spécialisés). accentus est équipé de diapasons électroniques « e-tuner » grâce au soutien de la Fondation Orange. Le cercle des mécènes d’accentus accompagne son développement. Mécénat musical Société Générale est le principal mécène d’accentus.

©Anton Solomoukha

accentus est aidé par la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – ministère de la


G

rand Prix de la musique symphonique de la SACEM

en 2006 et nommé aux Victoires de la musique classique à quatre reprises, Nicolas Bacri, né à Paris

en 1961, est compositeur associé de l’Ensemble orchestral de Paris.

©Éric Manas

Il étudie le piano et la composition ; en 1980, il entre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et y reçoit le premier prix de composition. En 1983, il est pensionnaire à l’Académie de France à Rome (Villa Médicis).

16

En 1987, Radio France le nomme au poste de délégué artistique du service de la musique de chambre. En 1991, il se consacre entièrement à la composition et devient pensionnaire de la Casa de Velázquez. Premier compositeur invité de l’Orchestre symphonique français, il est nommé compositeur en résidence à l’Orchestre de Picardie, puis à l’Orchestre de Bayonne-Côte Basque. Parmi les succès récents qui confirment sa place au sein d’une nouvelle génération de compositeurs français, nous pouvons citer son Concerto tenebroso (L’Hiver), commande jointe de l’Ensemble orchestral de Paris et de l’Orchestre symphonique de Gävle (2010), et Entre terres pour récitant, orchestre et chœur (2009), tandis que les années 2002 à 2010 auront été marquées par une collaboration suivie avec le Festival des Forêts, le Tapiola Sinfonietta, l’Orchestre de l’Opéra de Massy, l’Ensemble Matheus, l’Orchestre de Bretagne, l’Ensemble-Orchestre de Basse-Normandie, l’ensemble instrumental « La Follia » et le chœur Mikrokosmos. La SACEM soutient l’accueil en résidence du compositeur Nicolas Bacri à l’Ensemble orchestral de Paris.

Nicolas Bacri


Les musiciens

Joseph Swensen,

premier chef invité et conseiller artistique

Deborah Nemtanu, ©Thierry Martinot

violon solo super soliste

Violons Philip Bride, premier violon solo Franck Della Valle, premier violon solo Michel Guyot, chef d’attaque Pascale Blandeyrac Jean-Claude Bouveresse Hubert Chachereau Philippe Coutelen Marc Duprez Sylvie Dusseau Hélène Lequeux-Duchesne 18

Gérard Maître Mirana Tutuianu Howard Yang NN NN

Altos

Violoncelles

Serge Soufflard, alto solo Sabine Bouthinon Bernard Calmel Philippe Dussol Yaël Senamaud Joël Soultanian

Guillaume Paoletti, violoncelle solo Étienne Cardoze Benoît Grenet Livia Stanese Sarah Veilhan

Contrebasses Eckhard Rudolph, contrebasse solo NN NN


Fl没tes Marina Chamot-Leguay, fl没te solo Bernard Chapron, second soliste

Hautbois Daniel Arrignon, hautbois solo Michel Giboureau, second soliste

Clarinettes Richard Vieille, clarinette solo Florent Pujuila, second soliste

Bassons Fany Maselli, basson solo Henri Roman, second soliste

Cors Daniel Catalanotti, cor solo Gilles Bertocchi, second soliste

Trompettes Jean-Michel Ricquebourg, trompette solo NN, second soliste

Timbales Nathalie Gantiez, timbales solo 19


L’équipe administrative et technique Jean-Marc Bador Directeur général

Alexander Morel Directeur de production

jmbador@eop.com.fr

amorel@eop.com.fr

Gilles Pillet Directeur de la communication et du développement

Maud Schmidt Assistante de direction

Pierre Theurier Régisseur de production

Émilie Tachdjian Chargée des actions culturelles

mschmidt@eop.com.fr

ptheurier@eop.com.fr

etachdjian@eop.com.fr

 érard Peraldi G Directeur administratif et financier

Marie Fayet Chargée des relations publiques

gperaldi@eop.com.fr

Caroline Philippe Chargée de production bibliothécaire

Martine Wintz Gestion et comptabilité

Louise Bonodot Assistante régie-bibliothèque

mwintz@eop.com.fr

lbonodot@eop.com.fr

lforcade@eop.com.fr

cphilippe@eop.com.fr

Relations presse :

Valérie Weill 01 47 63 26 08 / 06 85 22 74 66 valerie.weill@imagemusique.com

gpillet@eop.com.fr

mfayet@eop.com.fr

Hélène Thomas Chargée de mission communication et nouveaux médias. hthomas@eop.com.fr

Amélie Eblé Chargée de mission action culturelle et mécénat aeble@eop.com.fr

©Jean-Baptiste Millot, Thierry Martinot

Lila Forcade Administratrice artistique

20

Ensemble orchestral de Paris : 125, rue Aristide-Briand - 92300 Levallois-Perret N° Vert : 0 800 42 67 57


M  embres du conseil d’administration de l’Ensemble orchestral de Paris Membres de droit : Le Maire de Paris, M. Bertrand Delanoë Le Maire adjoint chargé de la Culture, M. Christophe Girard Le Ministre de la Culture et de la Communication, M. Frédéric Mitterrand Le Préfet de Région pour la DRAC Île-de-France, M. Daniel Canepa

Membres nommés : M. Jean-Pierre Aubert, président du Conseil d’administration M. Mario Colaïacovo, vice-président M. Michel Dalberto M. Jean-Paul Escande M. Alain Louvier M. Serge Marckmann, trésorier Mme Hélène Ploix M. Jacques Renard Mme Brigitte Taittinger

Représentants de la Ville et de l’État : Mme Laurence Engel Mme Laurence Pascalis M. Clément Bodeur-Crémieux M. Gaspard Gantzer

Représentants de l’État : Mme Muriel Genthon M. Hervé Corriges M. Didier Cormier 21


CONCERTS SYMPHONIQUES


Retrouvez l’Entrée en musique ! Dès 19 heures, en prélude au concert, Stéphane Friederich vous convie, dans la salle du théâtre des Champs-Élysées, à une discussion à la fois intime et rythmée. Un véritable échange s’établit au gré des concerts entre chefs d’orchestre, solistes, musiciens, le musicologue et le public présent dans la salle autour des thèmes de la musique que vous vous apprêtez à entendre.


MARDI

20 heures

21

SEPTEMBRE 2010

Théâtre des Champs-Élysées 10 à 55 €

Complicités

Ravel

La Valse, version pour deux pianos

Saint-Saëns

Le Carnaval des animaux

Honegger Pastorale d’été

©Jean-Philippe Raibaud

Saint-Saëns

26

Concerto pour violoncelle n° 1 en la mineur Symphonie n° 2 en la mineur

Henri Demarquette, violoncelliste

Joseph Swensen, direction Henri Demarquette, violoncelle Brigitte Engerer, piano Boris Berezovsky, piano Catherine Frot, récitante

Quelle plus belle ouverture de saison que de se retrouver entre amis… Brigitte Engerer et Boris Berezowsky sont des complices à la hauteur de la chavirante Valse de Ravel et d’un Carnaval des animaux qui promet d’être mémorable avec l’étonnante Catherine Frot en récitante. Henri Demarquette et Joseph Swensen sont aussi de la fête pour célébrer quelques-unes des plus belles pages de la musique française dont le Concerto pour violoncelle de Saint-Saëns qu’ils ont gravé récemment avec les musiciens de l’Ensemble orchesGrégoire Martin tral pour le label Mirare.


28

MARDI

20 heures

2010 SEPTEMBRE

Laurence Equilbey dirige L’Enfance du Christ

Salle Pleyel 10 à 60 € Concert hors abonnement Tarif privilégié réservé aux abonnés

Berlioz

L’Enfance du Christ

Laurence Equilbey, direction accentus Vesselina Kasarova, mezzo-soprano Paul Groves, ténor Laurent Naouri, baryton-basse Maîtrise de Paris, Patrick Marco, direction de chœur

Coproduction Salle Pleyel / Ensemble orchestral de Paris

©Jean-Louis Bergamo

Belle démonstration du compagnonnage artistique qui unit accentus et l’Ensemble orchestral de Paris que cette Enfance du Christ sous la baguette de Laurence Equilbey. Ensemble, ils feront revivre cette œuvre si particulière dans la production de Berlioz. Imagine-t-on que la partition est née lors d’une soirée de jeux de cartes chez son ami Pierre Duc où le compositeur, s’ennuyant, griffonnait « La Fuite en Égypte » sur un coin de table ! Cette ébauche allait devenir la pièce centrale d’une trilogie sacrée d’une grande fraîcheur et d’une douce naïveté que le compositeur, pourtant âgé de 47 ans, sut retrouver. Laurence Equilbey, chef

27


MARDI

20 heures

12

OCTOBRE 2010

Thomas Zehetmair, un artiste rare

Théâtre des Champs-Élysées 10 à 55 €

Bacri

Short Overture

Mozart

Concerto pour piano n° 21 en ut majeur

Chostakovitch

Prélude et Scherzo pour octuor à cordes

Haydn

Symphonie n° 99 en mi bémol majeur

©D.R.

Thomas Zehetmair, direction Jonathan Biss, piano

Thomas Zehetmair, chef

28

Thomas Zehetmair est un artiste rare. Et l’accueillir deux fois à Paris en octobre est un privilège. À la salle Pleyel le 23 octobre, il sera au violon dans Brahms aux côtés de John Eliot Gardiner. Au théâtre des Champs-Élysées, il dirigera l’Ensemble orchestral dans un programme mêlant la légèreté et la grâce de Mozart – avec un concerto qui marquera les débuts parisiens avec orchestre du pianiste Jonathan Biss –, la puissance et l’insoumission de Chostakovitch, et l’espièglerie de Haydn. Nicolas Bacri signe avec sa Short Overture une sorte d’héritage malicieux de ces trois siècles de musique !


26

MARDI

20 heures

2010 OCTOBRE

Bach l’inspirateur

Théâtre des Champs-Élysées

10 à 55 €

Concert enregistré par France Musique

Bach

Cantate n° 150 « Nach dir, Herr, verlanget mich »

Bartók

Concerto pour piano n° 3

Brahms

Symphonie n° 4 en mi mineur

C’est peu de dire que Bach a toujours influencé des générations de musiciens, du classique, du jazz ou de la variété. C’est cette filiation que Louis Langrée met en évidence, associant dans un même concert la mystérieuse et très dense « Nach dir, Herr, verlanget mich » de Jean-Sébastien Bach et la 4e Symphonie de Johannes Brahms dont le dernier mouvement est directement inspiré de la passacaille finale de cette cantate 150. L’atypique virtuose venu du jazz Peter Jablonski interprète le dernier et si puissant Concerto pour piano de Bartók. Bartók, un autre admirateur du cantor de Leipzig…

©B. Ealovega

Louis Langrée, direction Peter Jablonski, piano Les Éléments, chœur Joël Suhubiette, direction de chœur

Louis Langrée, chef

29


Théâtre des Champs-Élysées

10 à 55 €

En coréalisation avec l’Association Jean-Pierre Rampal

SAMEDI 20 heures

06

NOVEMBRE 2010

Hommage à Jean-Pierre Rampal

Gluck

10ème anniversaire de sa disparition

Orphée, extraits

Poulenc

Sonate pour flûte et piano

Tailleferre

Photo Miriam Jakes-Fournet / pour AJPR

Concertino pour flûte, piano et orchestre

Jean-Pierre Rampal, flûtiste

30

Bernstein

Jolivet

Suite en concert (2e concerto) pour flûte et percussions

Vivaldi

Concerto pour deux flûtes

Mozart

La Flûte enchantée, ouverture Andante et Rondo pour flûte et orchestre

« Halil », nocturne

Claudio Scimone, direction Philippe Bernold, direction et flûte Magali Mosnier - Shigenori Kudo - Michel Moraguès Marina Chamot-Leguay - Philippe Pierlot - Claudi Arimany András Adorján, flûtes Marie-Josèphe Jude, piano

Brillance, pureté, rondeur du son, aucun superlatif n’a échappé à Jean-Pierre Rampal dont la vie entièrement fût dévouée à la musique, à la création et à la popularité de son instrument. L’Histoire retiendra son parcours exceptionnel qui démontre qu’il est à la flûte ce que Rubinstein fût au piano et Oïstrakh au violon. Dix ans après sa disparition, l’Ensemble orchestral de Paris lui rend hommage en compagnie de quelques grands artistes. L’occasion d’entendre ou de découvrir des pièces dont Rampal fût le dédicataire, le créateur et l’interprète passionné.


Théâtre du Châtelet

10 à 20 €

Ouverture du festival « Les Paris de la Musique » Concert hors abonnement Informations au 01 40 28 28 40

10

MERCREDI 20 heures

2010 NOVEMBRE

Orient Occident, la célèbre pièce d’Arvo Pärt qui ouvre ce concert donne le ton. Le Théâtre du Châtelet est une fois de plus un lieu de rencontre de musiques en cette soirée célébrant à la fois l’ouverture du festival « Les Paris de la musique » et le 75e anniversaire d’Arvo Pärt. Un double événement donc qui permet d’entendre la création française de la 4e Symphonie « Los Angeles » du compositeur estonien et la création mondiale du Concerto pour clarinette du Libanais Bechara El-Khoury sous la direction d’Olari Elts. Avec en contrepoint des extraits de Kuolema de Sibelius dont la célèbre « Valse triste ». Coréalisé par l’Ensemble orchestral de Paris / Musique Nouvelle en Liberté / Théâtre du Châtelet

Un monde, des musiques

Arvo Pärt

Orient Occident

Bechara El-Khoury

Concerto pour clarinette et orchestre « Autumn Pictures » (création, co-commande de Musique Nouvelle en Liberté et Buffet Crampon)

Sibelius

Kuolema (extraits)

Arvo Pärt

Symphonie n° 4 « Los Angeles » (création française)

Olari Elts, direction Patrick Messina, clarinette 31


16

MARDI

20 heures

2010 NOVEMBRE

Un printemps à Düsseldorf

Théâtre des Champs-Élysées

10 à 55 €

Clara Schumann Trois romances pour violon et orchestre (orchestration Joseph Swensen)

Robert Schumann Trois romances pour hautbois et piano

Brahms-Schumann

Intermezzo et Scherzo de la Sonate FAE pour violon et orchestre (orchestration Joseph Swensen)

Robert Schumann

Trois Fantasiestücke pour clarinette et piano en la Symphonie n° 1 en mi bémol majeur « Le Printemps »

Joseph Swensen, direction et violon Daniel Arrignon, hautbois Richard Vieille, clarinette Nicolas Dessenne, piano 32

Marina Chamot-Leguay, flûtiste

Richard Vieille, clarinettiste

Ce concert retrace les correspondances qu’entretiennent trois compositeurs majeurs : le couple Clara et Robert Schumann et le jeune Johannes Brahms, souvent réunis sous le même toit à Düsseldorf. L’un fut pour l’autre le juge, le conseiller, l’interprète, l’amoureux et l’élève qui se nourrit du génie de chacun. Joseph Swensen illustre ici cette passion commune, tantôt complice, amoureuse, tumultueuse ou tragique en invitant l’orchestre et ses solistes aux formes les plus diverses : Romances, Intermezzo, Scherzo, Fantaisie nous amènent petit à petit et avec subtilité jusqu’à l’euphorie de la 1ère Symphonie de Schumann placée sous le signe du « Printemps ».


22

LUNDI

20 heures

2010 NOVEMBRE

Brad Mehldau Symphonic !

Théâtre du Châtelet

20 à 55 €

Concert hors abonnement Tarif privilégié réservé aux abonnés Informations au 01 40 28 28 40

Scott Yoo, direction Brad Mehldau, piano Josh Redman, saxophone Larry Grenadier, contrebasse Jeff Ballard et Matt Chamberlain, percussions

Brad Mehldau, pianiste

Animés d’une admiration réciproque, Brad Mehldau et le saxophoniste Joshua Redman se retrouvent dans ce voyage orchestral. Le plus aventureux des pianistes de jazz a lui-même arrangé les pièces de ce concert « symphonique » encore sous le sceau du secret pour notre plus grand plaisir et émerveillement. Brad Mehldau sera accompagné par son fidèle bassiste Larry Grenadier, ainsi que par deux percussionnistes et non des moindres : Jeff Balard et Matt Chamberlain. Un concert rare, placé sous le signe de la rencontre, à réserver au plus vite !

©D.R.

Production Théâtre du Châtelet

33


Concert du dimanche matin Concert hors abonnement Tarif privilégié réservé aux abonnés

DIMANCHE 11 heures

28

NOVEMBRE 2010

Théâtre des Champs-Élysées 12 à 25 €

La surprise du dimanche matin

Fauré

Ballade pour piano et orchestre

Haydn ©Thibault Stipal

Symphonie n° 94 en sol majeur « La Surprise »

Bertrand Chamayou, pianiste

Un concert Jeanine Roze Production

34

Franck

Variations symphoniques

Arie Van Beek , direction Bertrand Chamayou, piano

Un dimanche matin avec pour compagnon de musique l’étonnant et insatiable Bertrand Chamayou est la garantie d’un grand moment. Le pianiste ouvre et termine ce concert en compagnie de l’Ensemble orchestral avec la Ballade pour piano et orchestre de Fauré et les Variations symphoniques de Franck. Pour lui donner la réplique, Arie van Beck a choisi la fameuse symphonie « la Surprise » dans laquelle Haydn a introduit malicieusement un surprenant coup de timbale pour rompre le discours trop bien huilé et si galant de son deuxième mouvement. Réveil garanti !


07

MARDI

20 heures

2010 DÉCEMBRE

Théâtre des Champs-Élysées

Sandrine Piau, soprano

Illuminations !

10 à 55 €

Strauss

Sérénade pour vents

Britten

Les Illuminations

John Nelson, direction Sandrine Piau, soprano

©Antoine Le Grand - Naïve

Strauss

Le Bourgeois gentilhomme

Que ce soit dans la Sérénade pour vents où treize musiciens forment tantôt un bloc uni, tantôt un puits d’où s’émancipent des colorations inédites de timbres, ou dans Le Bourgeois gentilhomme, où l’orchestration est lumineuse, le programme de John Nelson ne cesse de relayer l’écho des sonorités chatoyantes de l’orchestre et de sa virtuosité. Grâce au talent de la soprano Sandrine Piau, la musique de Britten donne tout son sens aux Illuminations d’Arthur Rimbaud : « J’ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d’or d’étoile à étoile, et je danse ». 35


La musique française à l’honneur ! Servie notamment par l’une des grandes mezzos actuelles, Béatrice Uria-Monzon qui fera ses premières Nuits d’été avec l’Ensemble orchestral de Paris. Pour sertir ce joyau de la mélodie, le chef Douglas Boyd a choisi Debussy, l’ivresse et le raffinement de son Prélude à l’après-midi d’un faune et des Danses sacrée et profane pour harpe et petit orchestre. C’est ce raffinement français que l’on retrouve dès le XVIIIe siècle dans les symphonies « parisiennes » de Joseph Haydn dont la plus célèbre, surnommée « la Poule », clôt ce concert.

MARDI

20 heures

14

DÉCEMBRE 2010

Théâtre des Champs-Élysées 10 à 55 €

Debussy

Prélude à l’après-midi d’un faune (arrangement David Walter)

Berlioz

Les Nuits d’été

Debussy

Danses sacrée et profane

Haydn

Symphonie n° 83 en sol mineur « La Poule »

Douglas Boyd, direction Béatrice Uria-Monzon, mezzo-soprano Valeria Kafelnikov, harpe

Les Nuits d’été 36


MARDI

20 heures

04

JANVIER 2011

Vivaldi, entre sacré et profane

Théâtre des Champs-Élysées 10 à 55 €

Vivaldi

Les Quatre Saisons Stabat Mater

Bacri

Cantata vivaldiana

Jonathan Cohen, direction et clavecin Jennifer Larmore, mezzo-soprano Deborah Nemtanu, direction et violon

Deborah Nemtanu, violoniste

Les Quatre Saisons de Vivaldi sont restées longtemps absentes du répertoire de l’Ensemble orchestral (elles lui ont pourtant valu un disque d’or sous la direction de Jean-Pierre Wallez !). Deborah Nemtanu reprend le flambeau avec le talent et l’ardeur qu’on lui connaît pour faire de ces quatre concertos un passionnant voyage figuratif tout en contrastes. Une sorte de poème symphonique avant l’heure. L’intégralité de ces concertos est un sommet de perfection tout comme le poignant Stabat Mater dolorosa sublimé par la voix de Jennifer Larmore. Grand admirateur du compositeur italien, Nicolas Bacri lui rend hommage dans sa Cantata vivaldiana.

37


12

MERCREDI 20 heures

2011 JANVIER

Beethoven en double et triple

Théâtre des Champs-Élysées

10 à 55 €

Beethoven

Concerto pour piano n° 4 Sérénade pour flûte, violon et alto Symphonie n° 5 en ut mineur

Joseph Swensen, direction et violon Jeffrey Kahane, piano Serge Soufflard, alto Marina Chamot-Leguay, flûte

Marina Chamot-Leguay, flûtiste

38


13

JEUDI

20 heures

2011 JANVIER

Théâtre des Champs-Élysées

10 à 55 €

Beethoven

Symphonie n° 4 en si bémol majeur Trio n° 5 en ré majeur « Geister Trio » Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano en ut majeur

©Michael Amsler

Jeffrey Kahane, direction et piano Joseph Swensen, violon Jian Wang, violoncelle

Jeffrey Kahane, chef et pianiste

L’ensemble orchestral célèbre Beethoven en deux soirées hors des sentiers battus. Elles réunissent pour la première fois à Paris deux grands interprètes compagnons de longue date : Joseph Swensen, violoniste et conseiller artistique de l’EOP, et Jeffrey Kahane, pianiste et directeur musical du Los Angeles Chamber Orchestra. À l’occasion de ces deux concerts, ils multiplient les combinaisons musicales – chambristes, concertantes ou symphoniques – passant allègrement de la baguette à l’instrument. Pour un Triple Concerto mémorable mais aussi pour le célèbre Trio des Esprits, ils ont convié le violoncelliste Jian Wang. 39


MARDI

20 heures

Deux géants du lied

25

JANVIER 2011

Théâtre des Champs-Élysées 10 à 55 €

Schubert

Symphonie en ut majeur « La Grande »

Mahler

Lieder aus « Des Knaben Wunderhorn »

Paul McCreesh, direction Caroline Sampson, soprano

Etienne Cardoze, violoncelliste

C’est à une véritable redécouverte de la Grande Symphonie de Schubert que nous convie Paul McCreesh. Au-delà des choix d’interprétation qui ont forgé sa réputation, le chef anglais a souhaité faire « respirer » cette immense symphonie de 50 minutes en intercalant entre chaque mouvement des œuvres d’un autre géant du lied, Gustav Mahler. La soprano Caroline Sampson sera l’interprète d’une sélection de Lieder aus des Knaben Wunderhorn, traduits littéralement par « chansons du cor enchanté de l’enfant », qui viendra ponctuer et éclairer le génie de Franz Schubert. 40


Ses débuts en 2009 avec l’Ensemble orchestral de Paris sont restés gravés dans les mémoires. L’alchimie était palpable. Heinrich Schiff revient, dirigeant du violoncelle les joyaux que sont les concertos de Vivaldi. Dynamisme des nuances, fougue des accents, sens aigu du discours musical… Passant du violoncelle à la baguette, Schiff fera résonner ces deux petites notes qui construisent le début puis toute la Symphonie n° 40 de Mozart. Une belle occasion de retrouver la complicité qu’il a forgée avec les musiciens de l’orchestre.

30

DIMANCHE 11 heures

2011 JANVIER

Théâtre des Champs-Élysées

12 à 25 €

Concert du dimanche matin Concert hors abonnement Tarif privilégié réservé aux abonnés Un concert Jeanine Roze Production

Vivaldi

Concerto pour violoncelle en si mineur Concerto pour violoncelle en la mineur

Mozart

Symphonie n° 40 en sol mineur

Heinrich Schiff, direction et violoncelle

Heinrich Schiff et la 40e de Mozart

©D.R.

Heinrich Schiff, chef et violoncelliste

41


08

MARDI

20 heures

2011 FÉVRIER

À mi-chemin entre la cantate et l’opéra, l’oratorio est un genre musical très en vogue au XVIIIe siècle. Religieux ou profanes, les éléments littéraires sont incarnés musicalement par des effets proches d’un réalisme descriptif. Avec Les Saisons, Haydn fait vibrer le tonnerre d’été sous les cordes, dépeint la quiétude de l’hiver, fait se lever le soleil, laisse coasser les grenouilles… Autant d’univers que fera revivre le chef d’orchestre estonien Olari Elts aux côtés de la mythique Gächinger Kantorei de Stuttgart et de trois interprètes rêvés : Camilla Tilling, Werner Güra et Roderick Williams.

Théâtre des Champs-Élysées

10 à 55 €

Haydn

Les Saisons

Olari Elts, direction Gächinger Kantorei, chœur Camilla Tilling, soprano Werner Güra, ténor Roderick Williams, baryton-basse

42

Camilla Tilling, soprano

©Anna Hult

Un chef-d’œuvre du naturalisme


13

DIMANCHE 11 heures

2011 FÉVRIER

Concert enregistré par France Musique

Concert du dimanche matin Concert hors abonnement Tarif privilégié réservé aux abonnés Un concert Jeanine Roze Production

Isabelle Faust illumine Mendelssohn

Théâtre des Champs-Élysées

12 à 25 €

Mendelssohn

Concerto pour violon n°2

Beethoven

Symphonie n° 6 « Pastorale »

Isabelle Faust est entrée en quelques années dans le cercle fermé des très grands violonistes, parcourant les scènes internationales. Grâce à Jeanine Roze, elle fait plusieurs étapes à Paris cette saison et sera l’interprète idéale du fameux Concerto pour violon n° 2 de Mendelssohn. La « Pastorale » de Beethoven poursuit le concert avec son programme allant de l’« Éveil d’impressions agréables en arrivant à la campagne » au « Chant pastoral. Sentiments joyeux et reconnaissants après l’orage ».

Isabelle Faust, violoniste

©Felix Broede

Antony Hermus, direction Isabelle Faust, violon

43


MARDI

20 heures

22

FÉVRIER 2011

Théâtre des Champs-Élysées 10 à 55 €

Beethoven

Concerto pour violon

Bacri

Cantate n° 4

Schumann Symphonie n° 2

Sir Roger Norrington, direction Élodie Méchain, mezzo Patricia Kopatchinskaja, violon

©Marco Borggreve

Chemins de traverse

44

Patricia Kopatchinskaja, violoniste

Il est des artistes dont on sait d’avance qu’ils nous conduiront sur des chemins de traverse. Leur personnalité, leur histoire, leur talent invitent à la redécouverte d’œuvres pourtant maintes fois entendues. Patricia Kopatchinskaja, Sir Roger Norrington et Nicolas Bacri sont de cette trempe là. La première a fait sensation dans un enregistrement formidable du Concerto pour violon de Beethoven qu’elle interprète ici. Le second, qui fera ses débuts avec l’Ensemble orchestral, confère à la 2e Symphonie de Schumann toute l’imagination, la transparence, l’exigence qu’on lui connaît. Quant à Nicolas Bacri, il fait revivre la beauté et la violence du sonnet 66 de Shakespeare dans sa Cantate n° 4 pour mezzo et ensemble de violoncelles.


Concert hors abonnement Tarif privilégié réservé aux abonnés

SAMEDI 20 heures

26

FÉVRIER 2011 Joseph Swensen, chef

Cité de la Musique

Concert enregistré par France Musique

25 à 30 €

Copland

Old American Songs pour chœur, soprano et orchestre (extraits) The Tender Land, extrait : « The promise of living », pour chœur et orchestra

Ives

Symphonie n° 3 « Camp Meeting »

Barber

Glass Echorus

Barber

Knoxville, Summer of 1915, pour soprano et orchestre

Bernstein Dream with Me

Joseph Swensen, direction accentus, choeur June Anderson, soprano

Adagio « Agnus Dei » Coproduction Cité de la Musique / Ensemble orchestral de Paris

Des Américains à Paris

« American Dream » Les plus grands compositeurs américains du XXe siècle ont rendez-vous à la Cité de la Musique pour « chanter » le fameux rêve américain. Du Dream with Me de Bernstein au Knoxville, Summer of 1915 de Barber, de la 3e Symphonie de Charles Ives (intitulée Camp Meeting) aux savoureux Old American Songs de Copland, c’est toute l’inspiration musicale américaine qui se découvre, puisant dans de vieilles chansons populaires, des hymnes protestants, des negro-spirituals… Avec pour les servir la grande June Anderson, le chœur accentus et Joseph Swensen à la tête de l’Ensemble orchestral de Paris. 45


MARDI

20 heures

15

MARS 2011

Théâtre des Champs-Élysées

Grâce aux talents de l’Écossaise Sally Beamish, le répertoire concertant français pour violoncelle s’enrichit d’une nouvelle perle : la Suite pour violoncelle et orchestre de Claude Debussy qu’interprète Anne Gastinel en création française. L’occasion d’un programme tout en correspondances entre anciens et modernes, réunissant, autour de Debussy, Stravinski, Poulenc et Bacri. Chacun à sa façon, avec son langage, rend hommage à la forme classique pour mieux la transcender, donnant naissance à quelques chefs-d’œuvre du répertoire pour orchestre de chambre.

10 à 55 €

Stravinski

Dumbarton Oaks

Debussy

Suite pour violoncelle et orchestre (orchestration Sally Beamish)

Bacri

Symphonie n° 4 « Classique » « Sturm und Drang »

Poulenc Sinfonietta

Correspondances 46

Anne Gastinel, violoncelliste

©Stéphane Gallois

Joseph Swensen, direction Anne Gastinel, violoncelle


29

MARDI

20 heures

2011 MARS

Théâtre des Champs-Élysées 10 à 55 €

Andrei Korobeinikov, pianiste

Haydn

Haydn

Symphonie n°1 en ré majeur Symphonie n°104 en ré majeur « Londres »

Prokofiev

Symphonie n°1 en ré majeur Thierry Fischer, direction « Classique » Andrei Korobeinikov, piano

Ligeti

David Guerrier, trompette

Les Mystères du macabre

Chostakovitch Vous avez dit classique ?

Au commencement était... Haydn, dont les première et dernière symphonies encadrent symboliquement ce programme. Et à l’intérieur, le chef d’orchestre Thierry Fischer s’amuse à décliner les influences avec l’incontournable Symphonie classique de Prokofiev mais aussi le Concerto n° 1 pour piano et trompette de Chostakovitch, tout empreint d’un classicisme teinté d’humour grotesque. Le pianiste Andrei Korobeinikov et le trompettiste David Guerrier en sont les fougueux interprètes. Andrei Korobeinikov est aussi au théâtre des Champs-Élysées en récital le 28 mars 2011. Deux soirées pour être séduit par la poésie, la virtuosité et la simplicité de ce jeune pianiste d’exception.

©Julianna Voloz

Concerto pour piano et trompette

47


MARDI

20 heures

05 06

AVRIL 2011

MERCREDI 20 heures

2011 AVRIL

La Passion selon saint Jean

Cathédrale Notre-Dame de Paris 18 à 50 €

Concert hors abonnement Tarif privilégié réservé aux abonnés Coproduction Ensemble orchestral de Paris / Musique Sacré à Notre-Dame

Bach

Passion selon saint Jean

Reinhard Goebel, direction Chœur et Maîtrise de Notre-Dame de Paris Werner Güra, Évangéliste Christine Wolff, soprano Marie-Claude Chappuis, mezzo-soprano Maximilian Schmitt, ténor Raymund Nolte, baryton-basse Réunir le mythique chef Reinhard Goebel et le ténor Werner Güra en évangéliste constitue la promesse d’une Passion selon saint Jean de Bach mémorable. Proposés par l’Ensemble orchestral de Paris et Musique sacrée à Notre-Dame de Paris, ces deux concerts exceptionnels sont un rendez-vous unique dans la vie musicale parisienne. Sous les voûtes de la cathédrale, avec le Chœur et la Maîtrise de Notre-Dame, la musique de Bach atteint des sommets de spiritualité. 48


17

MARDI

20 heures

2011 MAI

Théâtre des Champs-Élysées

Stephen Kovacevich, chef et pianiste

10 à 55 €

Beethoven

Concerto pour piano et orchestre n° 2 Sonate pour violon et piano « Le Printemps » Symphonie n° 7

Depuis son légendaire enregistrement des concertos pour piano avec Colin Davis jusqu’à sa récente version des Variations Diabelli, Stephen Kovacevich prouve qu’il est un beethovenien de tout premier ordre. La carte blanche que lui propose l’Ensemble orchestral met en évidence cette personnalité musicale aux multiples talents : concertiste, chambriste dans la sonate « Le Printemps » avec Deborah Nemtanu, mais aussi chef d’orchestre pour faire danser la 7e Symphonie.

Carte blanche à Stephen Kovacevich

©Trevor Leighton

Stephen Kovacevich, direction et piano Deborah Nemtanu, violon

49


24

MARDI

Concert enregistré par France Musique

20 heures

2011 MAI

Théâtre des Champs-Élysées

Le Songe d’une nuit d’été

10 à 55 €

Bacri

Concerto luminoso n° 4 pour hautbois, violon, violoncelle et alto « L’Été » (création, commande de l’Ensemble orchestral de Paris) Three Love Songs

Mendelssohn

Le Songe d’une nuit d’été

Dans la thématique des « saisons », Le Songe d’une nuit d’été de Mendelssohn est un passage obligé ! Avec le jeune chœur de Paris, Patricia Petibon et Isabelle Druet, l’Ensemble orchestral et Joseph Swensen proposent l’intégrale de la musique de scène de l’œuvre de Shakespeare que Schumann définissait comme « un ruissellement de jeunesse ». Dont la célèbre « Marche nuptiale » ! autre Été, celui de Nicolas Bacri qui clôt son cycle des Quatre Saisons opus 80 en compagnie d’un quatuor de solistes réunis autour de François Leleux. Une commande de l’Ensemble orchestral à son compositeur associé ! 50

François Leleux, hautboïste

©Uwe Arens Sony Classical

Joseph Swensen, direction et violon jeune chœur de paris, chœur Patricia Petibon, soprano Isabelle Druet, mezzo-soprano Marc Coppey, violoncelle Lise Berthaud, alto François Leleux, hautbois


09

JEUDI

20 heures

2011 JUIN

Cité de la Musique

Christus de Mendelssohn, oratorio biblique

Écrit dans la lignée de Paulus et d’Elias, le troisième oratorio biblique de Mendelssohn, Christus, est rarement programmé en concert. C’est souvent le sort des œuvres inachevées. À l’occasion de la Biennale d’art vocal à la Cité de la Musique, Laurence Equilbey redonne vie à ces pages oubliées, complétées d’une sélection de cantates du même compositeur. Un programme qu’elle gravera avec l’Ensemble orchestral et accentus pour le label Naïve.

©Anton Solomoukha

25 à 30 €

Choristes d’accentus

Mendelssohn

Christus et autres cantates « Wir glauben all’ an einem Gott » « Christe, du Lamm Gottes » « O Haupt, voll Blut und Wunden » « Verleih uns Frieden gnädiglich » « Vom Himmel hoch »

Laurence Equilbey, direction accentus, choeur Concert hors abonnement Tarif privilégié réservé aux abonnés Coproduction Cité de la Musique / Ensemble orchestral de Paris / accentus 51


À la différence de bien des œuvres inachevées délaissées par les interprètes, la Symphonie n° 8 de Schubert, comme la 9e de Bruckner, ont conquis les faveurs du public et se classent même parmi les chefs-d’œuvre du répertoire symphonique. Avec ses deux mouvements d’une grande cohérence, cette œuvre d’un Schubert de 25 ans représente une véritable transition vers le romantisme. On retrouve ce même élan dans la musique de Mozart dont le fameux Exultate jubilate, écrit à l’âge de 17 ans, qui chante la joie des âmes bienheureuses.

LUNDI 20h30

20

JUIN 2011

Festival de Saint-Denis Basilique-Cathédrale Schubert

Symphonie n°8 en si mineur « Inachevée »

Mozart

Exultate, jubilate Symphonie

David Afkham, direction NN, soprano

Coproduction Festival de Saint-Denis / Ensemble orchestral de Paris

L’élan de la jeunesse 52


MARDI 20h30

05 06

MERCREDI

Coproduction Festival de Saint-Denis / Ensemble orchestral de Paris

20h30

JUILLET 2011 2011 JUILLET

La Passion selon saint Matthieu

Festival de Saint-Denis Basilique-Cathédrale Bach

Passion selon saint Matthieu

John Nelson, direction

©David Zaugh

Proposer dans une même saison les deux Passions de Bach est un événement rare. Après une Passion selon saint Jean à Notre-Dame de Paris en avril, l’Ensemble orchestral de Paris et le Festival de Saint-Denis présentent le monument musical qu’est la Saint Matthieu, dont la direction est confiée au directeur musical honoraire de l’orchestre, John Nelson.

John Nelson, chef

53


CONCERTS DE MUSIQUE DE CHAMBRE


SAMEDI 17h30

09

17h30

13

SAMEDI 17h30

11

OCTOBRE 2010

NOVEMBRE 2010

DÉCEMBRE 2010

Salle Cortot

Salle Cortot

Salle Cortot

Mozart

Quatuor pour flûte et cordes en ré majeur

Bacri

Trois nocturnes pour flûte et trio à cordes

Korngold

Sextuor à cordes en ré majeur

Deborah Nemtanu, violon Michel Guyot, violon Sabine Bouthinon, alto Joël Soultanian, alto Guillaume Paoletti, violoncelle Étienne Cardoze, violoncelle Marina Chamot-Leguay, flûte

Quand la flûte fait vibrer les cordes ! 56

SAMEDI

Tchaïkovski

« Souvenir de Florence », sextuor pour deux violons, deux altos et deux violoncelles

Beethoven

Trio en ut mineur n° 3

Joseph Swensen, violon Franck Della Valle, violon Joël Soultanian, alto NN, alto Sarah Veilhan, violoncelle Étienne Cardoze, violoncelle Joseph Swensen

Un sextuor à Florence avec Tchaïkovski, un trio à Vienne avec Beethoven.

Mozart

Quatuor avec hautbois

Beethoven

Duo des lunettes pour alto et violoncelle

Bacri

Quatre nocturnes pour violon et hautbois

Carter

Quatuor avec hautbois

Jean-Claude Bouveresse, violon Philippe Dussol, alto Livia Stanese, violoncelle Daniel Arrignon, hautbois

Parmi les cordes, les apartés du hautbois.


SAMEDI 17h30

15

JANVIER 2011 « Strophes pour une musique de fête » Rainer Maria Rilke

Hélène Lequeux, violon Marc Duprez, violon Joël Soultanian, alto Sarah Veilhan, violoncelle Bernard Chapron, flûte Mirella Giardelli, clavecin Stéphanie Loris, soprano

LUNDI

Salle Cortot

20h30

17

JANVIER 2011

Bach

Sonate en trio en sol majeur pour flûte, violon et continuo

Mendelssohn

« Oder soll es Tod bedeuten ? », huit lieder pour soprano et quatuor à cordes transcrits par Aribert Reimann

Bach

Cantate « Non sa che sia dolore » pour soprano, flûte, deux violons, alto et continuo

La voix résonne dans les cordes et la flûte en relaie l’écho.

Théâtre 13 Haydn

Daniel Arrignon, hautbois Michel Giboureau, hautbois Daniel Catalanotti, cor Gilles Bertocchi, cor Fany Maselli, basson Henri Roman, basson Coréalisation Théâtre 13 / Ensemble orchestral de Paris

Divertimento en ut majeur

Fiala

Divertimento en fa majeur

Mozart

Divertimento n° 8 en fa majeur Divertimento n° 12 en mi bémol majeur Divertimento n° 9 en si bémol majeur

Lorsque les cours autrichiennes se divertissaient, les génies composaient.

57


SAMEDI 17h30

05

FÉVRIER 2011

Salle Cortot Mozart

Quatuor en sol mineur

Bacri

Trio avec piano n° 4

Brahms

Quatuor en do mineur avec piano

Philip Bride, violon Serge Soufflard, alto Livia Stanese, violoncelle Erik Berchot, piano

De cordes frottées en cordes frappées, trois compositeurs à leur service

58

Livia Stanese, violoncelliste

SAMEDI 17h30

De Haydn à Takemitsu : nature, éveil, paysages !

12

SAMEDI 17h30

26

MARS 2011

MARS 2011

Salle Cortot

Salle Cortot

Haydn

Quatuor « l’Aurore » (1er et 2e mouvements)

Takemitsu

Landscape I pour quatuor à cordes

Riotte

Origami, six pièces miniatures pour quatuor à cordes, création mondiale

Aubin

« Concert de printemps » pour hautbois et quatuor à cordes, création mondiale

Takemitsu

Quintette pour hautbois et cordes « Entretemps »

Milhaud

La Création du monde, pour piano et quintette à cordes

Daniel Arrignon, hautbois Philippe Coutelen, violon Gérard Maître, violon Serge Soufflard, alto NN, violoncelle Guy Livingston, piano

Chostakovitch

Trio n° 1 pour piano, violon et violoncelle

Bacri

Trio n° 3 opus 54 « Sonata notturna » pour piano, violon et violoncelle

Chostakovitch

Sept romances pour piano, violon, violoncelle et soprano sur des poèmes d’Alexander Blok, avec récitant

Franck Della Valle, violon Guillaume Paoletti, violoncelle Yun-Yang Lee, piano Soprano accentus Mirana Tutuianu, récitante

De Chostakovitch à Bacri : la nuit, la voix et la poésie !


SAMEDI 17h30

09

AVRIL 2011 Sabine Bouthinon, alto Fany Maselli, basson NN, piano Mezzo accentus

DIMANCHE

Salle Cortot

15h30

17

AVRIL 2011

Théâtre 13

Schumann

Romances pour basson et piano Dichterliebe pour alto et piano, transcription de Sabine Bouthinon Rose, Meer und Sonne Erstes Grün, pour mezzo et piano

Bacri

Duo pour basson et alto, commande et création

Gubaïdulina

Quasi Hoquetus pour alto, basson et piano

Brahms

Lieder « Der Frühling » n° 2 et « Lerchengesang » n° 2 Zwei Gesänge pour contralto, alto et piano

« Les Concerts Salade » Coréalisation Théâtre 13 / Ensemble orchestral de Paris

Nuages You are the sunshine of my heart April in Paris Les feuilles mortes September song…

Franck Della Valle, violon Mirana Tutuianu, violon Joël Soultanian, alto Étienne Cardoze, violoncelle Eckhard Rudolph, contrebasse Laurent Colombani, guitare

et arrangements

En avril, la musique de chambre chante des standards de Blues !

Le printemps fête sa musique ! Fany Maselli, bassoniste

59


CinĂŠ-concert Pierre et le Loup


SPECTACLES JEUNE PUBLIC


01 au 03

OCTOBRE 2010

Séances scolaires, séances familiales Horaires communiqués ultérieurement

Une farce musicale pour petits et grands enfants

Le Centquatre

5 à 12 €

GRUBER Frankenstein

©D.R.

Horst Maria Merz, chansonnier

Le compositeur H.K. Gruber est le créateur de Frankenstein, une farce musicale pour chansonnier et orchestre avec laquelle il a fait le tour du monde. Horst Maria Merz, membre des célèbres Comedian Harmonists, reprend ce personnage facétieux pour nous entraîner dans un univers insolite où se mélangent opéra et cabaret, humour noir et caricatures, légendes et héros de BD, instruments classiques de l’orchestre et instruments jouets… Jubilation garantie pour ce spectacle surprenant, rarement joué en France. Coproduction Le Cenquatre / Ensemble orchestral de Paris 62

Horst Maria Merz, chansonnier


07

LUNDI

10h et 14h30

2011 MARS

08

MARDI

10h et 14h30

2011 MARS

09

MERCREDI

14h30 et 16h30

2011 MARS

Un clown vous fait découvrir des sentiments que la musique illustre

Théâtre 13

5 à 12 €

La musique et les sentiments L’amour, la joie, la peur, l’angoisse, le désespoir. Un clown vous accompagne dans la découverte des sentiments illustrés par la musique. L’occasion de découvrir les instruments de l’orchestre et des compositeurs.

©Alexandre Lescure

Coréalisation Théâtre 13 / Ensemble orchestral de Paris

63


ACTIONS CULTURELLES


L

a démarche d’un orchestre citoyen au carrefour d’enjeux sociaux, de territoires, de formation et d’insertion.

L’action territoriale

©D.R.

C’est dans une démarche assumée d’orchestre de service public et avec le souci d’apporter une réponse adaptée à chaque profil de public (mélomanes, étudiants, scolaires, publics empêchés ou fragilisés, jeunes artistes) que l’EOP développe sa programmation et ses initiatives artistiques. Au-delà des formes traditionnelles de concerts, des actions culturelles originales et des projets pédagogiques participatifs propulsent les musiciens et l’orchestre au cœur des enjeux de citoyenneté.

Mini-résidences Cette saison encore, les musiciens de l’EOP et les artistes d’accentus repartent à la rencontre des habitants des arrondissements parisiens. À l’échelle d’un quartier, ils proposent plusieurs semaines de rencontres, d’ateliers de sensibilisation et d’échanges qui croisent l’envie des acteurs de proximité dans la construction de projets communs. Les écoles, les conservatoires et tous les bénéficiaires ou usagers du tissu associatif local sont impliqués. Ce processus de découverte et de connaissance réciproque aboutit à un week-end festif et musical, où des spectacles, des concerts et des récitals sont proposés à tous et en tous points du quartier.

Le quartier de la Chapelle, dans le XVIIIe arrondissement accueillera la première mini-résidence de la saison 2010-2011, de septembre à décembre 2010. Le XIe arrondissement avec le quartier du bas Belleville sera le théâtre de la seconde mini-résidence de la saison qui se déroulera de décembre 2010 à mars 2011. Avec le soutien de : La Fondation d’entreprise France Télévisions L’association Crescendo des entreprises partenaires et amis de l’Ensemble orchestral de Paris Mairies des XVIIIe et XIe arrondissements 67


Orchestres en fête !

Les actions éducatives

Mettre en lumière les activités et la réalité des orchestres d’aujourd’hui partout en France en facilitant la participation de tous, tel est l’objectif de la semaine Orchestres en fête ! organisée par l’AFO (Association française des orchestres). Une fois encore et en écho aux événements familiaux réalisés en 2009 au Centquatre et à l’Hôtel de Ville de Paris, l’Ensemble orchestral de Paris sera à nouveau au cœur de la fête avec plusieurs initiatives de sensibilisation et de découverte du 19 au 28 novembre 2010.

Faire découvrir l’orchestre et ses coulisses à de jeunes élèves en les mettant en relation directe avec les musiciens.

Projets participatifs L’orchestre privilégie le développement de projets croisés qui impliquent les enseignants et les élèves dans un processus de création partagée. En 2010, un parcours musical et d’écriture autour des fables de La Fontaine réunit une douzaine de classes d’écoles élémentaires qui travaillent avec leurs instituteurs à la rédaction d’une fable originale. Avec l’association bienveillante de la compositrice Isabelle Aboulker, cette fable fait l’objet d’une orchestration pour petite formation musicale. Dans une dernière phase, un travail de répétition mené avec les élèves, les professeurs de musique et les musiciens permet d’envisager un petit spectacle musical de restitution. Avec le soutien de :

©Alexandre Lescure

• La DASCO (Direction des affaires scolaires de la Ville de Paris) • L’association Crescendo des entreprises partenaires et amis de l’Ensemble orchestral de Paris • La Fondation d’entreprise France Télévisions

69


Répétitions commentées ou participatives Proposer des nouvelles formes de découverte de l’orchestre en plaçant de jeunes élèves dans une relation de proximité avec les musiciens, faciliter la préparation et l’écoute d’un concert, voilà les objectifs poursuivis par l’équipe en charge des activités éducatives. À l’occasion de répétitions pédagogiques, des médiateurs spécialisés proposent des présentations interactives de l’orchestre ou d’une pièce musicale. Les élèves peuvent être placés au cœur de l’orchestre aux côtés des musiciens pour y vivre l’expérience unique d’une répétition vue de l’intérieur.

Musiciens à l’école

70

©D.R.

Les musiciens interviennent en classe pour familiariser les élèves avec l’univers de la musique vivante, notamment par la présentation de leur instrument, du fonctionnement d’un orchestre ou encore pour la préparation d’une pièce musicale qu’ils seront invités à entendre lors d’une répétition ou d’un concert.

Mirana Tutuianu, violoniste en compagnie d’un élève


Accompagnement à l’écoute

Formation et insertion professionnelle

L’Entrée en musique

La responsabilité citoyenne de l’Ensemble orchestral de Paris s’applique particulièrement aux enjeux de formation et d’insertion professionnelle de jeunes artistes.

Avant ses concerts au théâtre des Champs-Élysées, l’EOP propose une présentation animée et commentée du programme de la soirée où les solistes et musiciens de l’orchestre sont invités à échanger avec les artistes, compositeurs ou chefs qui se produisent sur scène quelques instants plus tard. S’ensuit une discussion toujours passionnante qui apporte un autre regard sur le programme.

Ateliers de présentation Imaginer de nouvelles formes de découverte de la musique ou de la voix, en encourageant la participation et l’implication du public lors d’ateliers interactifs animés par des artistes, c’est l’objectif de ces modules participatifs qui réservent souvent des surprises, des découvertes et parfois même, suscitent des vocations.

Cultures du cœur Dans un partenariat renforcé avec l’association Cultures du cœur, l’Ensemble orchestral de Paris accompagne des publics restés à l’écart de la musique classique au travers d’invitations aux concerts, de répétitions commentées, de rencontres dans les quartiers ou encore d’interventions en milieu carcéral.

Académie de direction d’orchestre Cette académie installée à Vendôme en Loir-et-Cher permet à de jeunes et talentueux professionnels de la direction d’orchestre de bénéficier d’une formation de haut niveau et des conseils avisés de grands chefs. Sa valeur ajoutée repose également sur la mise à disposition de l’orchestre au complet pour leur perfectionnement. Une nouvelle académie sera lancée au printemps 2011 dans une dynamique ambitieuse de partenariats artistiques en alternance avec une présence de l’orchestre dans le Vendômois pour des actions culturelles et de médiation comparables à une mini-résidence. Avec le soutien de : Monceau Assurances Conseil général du Loir-et-Cher Communauté de communes de Vendôme Club d’entreprises Allegretto

L’insertion des jeunes musiciens interprètes En lien avec le Conservatoire à rayonnement régional de Paris, l’Ensemble orchestral s’efforce de favoriser l’insertion des jeunes musiciens interprètes dans le cadre du nouveau « pôle supérieur d’enseignement artistique ». Ce fut le cas en 2009 et 2010 avec les étudiants du jeune chœur de paris qui ont participé aux mini-résidences de l’orchestre dans les XXe et XVe arrondissements de Paris avec un récital et leur spectacle « Cabaret ». 71


Le Club d’entreprises Crescendo

C

rescendo est le club d’entreprises et d’amis de l’Ensemble orchestral de Paris. Depuis plus de 10 ans, l’association fédère les énergies, les talents, les expertises d’entreprises partenaires et de mécènes autour

de l’Ensemble orchestral de Paris. Elle permet la mise en œuvre de synergies fortes, issues de mécénats financiers, technologiques ou de compétences qui apportent un soutien décisif aux tournées, aux enregistrements et aux différents projets citoyens portés par l’orchestre.

72

Crescendo rend possible la réalisation de projets d’actions culturelles de territoire destinés aux publics éloignés de l’univers symphonique en s’associant à des actions pédagogiques et participatives proposées aux jeunes et aux scolaires de 7 à 11 ans et en favorisant la formation et l’insertion professionnelle de jeunes artistes issus du CRR ou de jeunes chefs d’orchestre au travers de l’Académie de direction d’orchestre créée à Vendôme en 2006. Crescendo permet ainsi aux entreprises soucieuses de s’inscrire dans une démarche sociétale et exemplaire de mécénat culturel ou de solidarité, de trouver un support concret et pertinent à leur volonté d’engagement. En contrepartie de leur soutien, Crescendo valorise les engagements des entreprises partenaires en apportant de réelles opportunités de communication, tant en termes d’image que


de relations publiques autour des concerts ou des événements développés par l’orchestre. L’association s’inscrit complètement dans les dispositifs de mécénat actuel en permettant aux entreprises partenaires de bénéficier pleinement des possibilités de déduction fiscale en vigueur qui autorisent les entreprises à déduire de leur impôt 60 % de leur don, dans la limite de 0,5 % de leur chiffre d’affaires.

Les entreprises partenaires (au 1er janvier 2010)

Pour vous associer aux projets de l’association, en bénéficiant d’avantages fiscaux substantiels, ou pour disposer d’une information complémentaire sur les différents dispositifs, contactez Gilles Pillet :

01 41 05 72 50 mecenat@eop.com.fr

- MONCEAU ASSURANCES

- BDA

- BOUYGUES TELECOM

- PAUL BEUSCHER

- BAYER EN FRANCE

- SALANS

- ACMN VIE

- JC DECAUX SA

- FACEO

- FONDATION SAGEM, SAFRAN

- FONDATION D’ENTREPRISE FRANCE TÉLÉVISIONS

- LA MAISON DU CHOCOLAT

- CATELLA FRANCE

- DAUM

- VATELOT-RAMPAL SA

73


FESTIVALS, TOURNテ右S, DISQUES


JEUDI 20h30

10 11

VENDREDI JUIN 2010

Festival de Saint-Denis Basilique-Cathédrale Fauré Requiem

Puccini

Œuvres sacrées

Laurence Equilbey, direction accentus, chœur Karina Gauvin, soprano David Bizic, baryton

MERCREDI 20h30

16

DIMANCHE 16 heures

20

JUIN 2010

Le Centquatre Fête de la musique Schubert

« Die Zauberharfe », ouverture de Rosamunde

Fauré

Requiem, extraits Mélodies avec piano et chœur d’enfants

Laurence Equilbey, direction accentus, chœur Nicolaï Maslenko, piano

JUIN 2010

Beethoven

Concerto en ré majeur pour violon et orchestre Symphonie n° 5 en ut mineur

Maxim Vengerov, direction Ray Chen, violon Informations au 01 48 13 06 07 76

Coproduction Festival de Saint-Denis / Ensemble orchestral de Paris

Avec les élèves des écoles élémentaires Keller et Saint Maur, et du Collège Anne Frank du XIe arrondissement de Paris

VENDREDI 21 heures

25

JUIN 2010

Cirque de Reims Concert surprise présenté par Alain Duault Florilège de jeunes talents pour célébrer les dix ans du label Transart.

Jean-François Verdier, direction


MERCREDI 20 heures

14

MERCREDI 21 heures

21

JUILLET 2010

JUILLET 2010

Cathédrale de Lübeck

Basilique de Reims

JEUDI

20 heures

15

JUILLET 2010

Christuskirche de Rendsburg Festival international du Schleswig-Holstein Poulenc

Haydn

Concerto pour piano n° 11 en ré majeur Concerto pour trompette en mi bémol majeur Symphonie n° 45 en fa dièse mineur « Les Adieux »

Frédéric Lodéon, direction David Kadouch, piano Romain Leleu, trompette

Concerto pour orgue, orchestre à cordes et timbales en sol mineur

Vivaldi

Gloria en ré majeur

Fauré Requiem

Rolf Beck , direction Chiyuki Okamura, soprano David Wilson-Johnson, basse Chœur du Schleswig-Holstein 77


24

MARDI AOÛT 2010

Jean-François Heisser, direction Isabelle Cals, soprano

Festival Berlioz La Côte-Saint-André Beethoven

Coriolan, ouverture

Gluck

Orphée et Eurydice, air d’Eurydice « Fortune ennemie »

Cherubini

Faniska, ouverture Médée, air de Médée « Du trouble affreux qui me dévore »

Spontini

La Vestale, air de Julia « Toi que j’implore avec effroi »

Weber

Konzertstücke pour piano et orchestre

Méhul

La Chasse du jeune Henri, ouverture

Beethoven

Ah ! Perfido !, scène et air

Gossec

Symphonie en ré majeur « La Chasse »

78

Mirana Tutuianu, violoniste

17 au 20 MARS 2011

Tournée en Espagne Mozart

Symphonie n° 31 « Paris »

Saint-Saëns

Concerto pour piano n° 2

Mozart

Concerto pour violon et piano en ré majeur

Saint-Saëns Symphonie n° 2

Joseph Swensen, direction et violon Andrei Korobeinikov, piano


AVRIL-MAI

15

2011 2011

VENDREDI JUILLET 2011

Théâtre du Châtelet

Festival des Forêts

Stephen Sondheim Sweeney Todd

Bacri

Intégrale des Quatre Saisons

Le Diabolique Barbier de Fleet Street

Hugh Wheeler, livret David Charles Abell, direction musicale Lee Blakeley, mise en scène Christopher Oram, décors Tanya McCallin, costumes Jenny Cane, lumières Informations au 01 40 28 28 40

Sarah Veilhan, violoncelliste

79


e i h p a r g o c s Di - dernières parutions -

Mozart

Symphonies n°31, 39, 40, 41 Direction, John Nelson 2009, Naïve

Camille Saint-Saëns Concertos pour piano n°2 et 5 Direction, Andrea Quinn Piano, Brigitte Engerer 2008, Mirare 80


Frédéric Chopin

Concerto pour piano n° 1 en mi mineur Concerto pour piano n° 2 en fa mineur Direction, John Nelson Piano, Boris Berezovsky 2008, Mirare

Thierry Pécou L’Oiseau innumérable

Direction, Andrea Quinn Piano, Alexandre Tharaud 2008, Harmonia Mundi 81


Eckhard Rudolph, contrebassiste


INFORMATIONS PRATIQUES


t r e c n o c e d Lieux Théâtre du Châtelet Théâtre des Champs-Élysées 15, avenue Montaigne 75008 Paris M° Alma-Marceau (ligne 9) ou Franklin Roosevelt (ligne 1) Stations Vélib’ : avenue Montaigne, avenue Marceau, avenue George V

Cathédrale Notre-Dame de Paris Place du Parvis-Notre-Dame 75004 Paris M° Cité ou Saint-Michel (ligne 4) M° Hôtel de Ville (lignes 1, 11) RER Saint-Michel - Notre-Dame (lignes B, C) Stations Vélib’ : rue d’Arcole, place Louis Lépine, place de l’Hôtel de Ville, rue Dante

Salle Cortot 78, rue Cardinet 75017 Paris M° Malesherbes (ligne 3) Stations Vélib’ : rue de Tocqueville, rue Jouffroy d’Abbans

Théâtre 13 103 A, boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris M° Glacière (ligne 6) Stations Vélib’ : passage Victor Marchand, rue Ferrus, rue Boussingault 84

1, place du Châtelet 75001 Paris M° Châtelet (lignes 1, 4, 7, 11, 14) Stations Vélib’ : rue Saint-Denis, place de l’Hôtel de Ville, rue du Pont-Neuf

Cité de la Musique 221, avenue Jean-Jaurès 75019 Paris M° Porte de Pantin (ligne 5) Stations Vélib’ : Café de la Musique, Conservatoire de Paris, porte de Pantin

Salle Pleyel 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré 75008 Paris M° Ternes (ligne 2) Stations Vélib’ : place des Ternes boulevard de Courcelles, avenue Hoche

Le Centquatre 104, rue d’Aubervilliers ou 5, rue Curial 75019 Paris M° Stalingrad (lignes 2, 5, 7) Stations Vélib’ : rue d’Aubervilliers, rue Curial, rue Riquet, avenue de Flandre

Festival de Saint-Denis/Basilique-Cathédrale 6, place de la Légion-d’Honneur 93200 Saint-Denis M° Saint-Denis Basilique (ligne 13)


Présences à Paris

85


e l l a s e d s n a Pl Cathédrale Notre-Dame de Paris Découpage en 3 catégories :

86


Théâtre des Champs-élysées Nouveau découpage en 6 catégories :

87


E

n 2010, une nouvelle page musicale se tourne avec une magnifique programmation qui promet de beaux moments de partage, mais aussi des améliorations

de nos prestations. 2010 rime avec nouveautés !

De nouvelles modalités pour simplifier vos réservations et les rendre plus économiques !

Les tarifs et les formules ✓ Un nouveau découpage en 6 catégories au théâtre des Champs-Élysées permet l’amélioration du rapport qualité/prix d’une centaine de places ✓P  our toutes vos commandes, suppression des frais de location et possibilité d’échanger son billet ✓L  a possibilité de réserver dès avril 2010 sur notre site : www.ensemble-orchestral-paris.com ✓U  ne billetterie dématérialisée* sur ce site et sur celui du théâtre des Champs-Élysées.

Henri Roman, bassoniste

88

*Il s’agit d’un billet virtuel que vous pouvez imprimer chez vous à réception de votre confirmation d’achat en ligne sur le site : www.ensemble-orchestral-paris.com et qui vous donnera accès à la salle de concert.


Des conditions d’abonnement

très attractives !

Alors que les tarifs de nos concerts ont progressé en moyenne de 10 %, les tarifs de nos abonnements demeurent inchangés. De plus, l’abonnement vous donnera droit à de multiples avantages.

Notre conseil : n’hésitez plus, abonnez-vous !

! NOUVEAuU rnet de veau site inte

no Découvrez le hestral de Paris et réservez l’Ensemble orcconcerts sur : vos places de al-paris.com

hestr c r o le b m e s www.en

Sabine Bouthinon, altiste

89


s l e u d i v i d n i Tarifs Concerts symphoniques Théâtre des Champs-élysées 1re catégorie 55 � 2e catégorie 42 � 3e catégorie 30 � 4e catégorie 17 � 5e catégorie 10 � 6e catégorie 5 � (uniquement en vente au guichet, 1 heure avant le concert) -18 Demi-tarif (justificatif d’identité) ans qui accompagnent leurs parents

Cathédrale Notre-Dame de Paris Placement libre dans la catégorie choisie 1 catégorie 50 � 2e catégorie 18 � 3e catégorie 10 �

Salle Pleyel 1re catégorie 60 � 2e catégorie 45 � 3e catégorie 34 � 4e catégorie 22 � 5e catégorie 10 �

Théâtre du Châtelet Concert du 10 novembre 2010 Placement libre Plein tarif 20 �

- de 28 ans, + de 65 ans, demandeurs d’emploi :

Tarif réduit 10 �

re

Cité de la Musique 1re catégorie 30 � 2e catégorie 25 � 90

Concert du 22 novembre 2010 1re catégorie 55 � 2e catégorie 35 � 3e catégorie 20 �


ents Abonnemp es sym honiqu  Abonnement Quatuor (4 concerts minimum)

 Abonnement Septuor (7 concerts minimum)

Catégorie* : 1  35� 2  26� 3  19�  4  12� 5  7�

Catégorie* : 1 30� 2   23� 3 16� 4 10� 5 6�

*Tarifs par concert

*Tarifs par concert

Choisissez vos dates : Mardi 21 septembre

Mardi 07 décembre

Mardi 25 janvier

Mardi 17 mai

Mardi 12 octobre

Mardi 14 décembre

Mardi 08 février

Mardi 24 mai

Mardi 26 octobre

Mercredi 04 janvier

Mardi 22 février

Samedi 06 novembre

Mercredi 12 janvier

Mardi 15 mars

Mardi 16 novembre

Jeudi 13 janvier

Mardi 29 mars

Nombre d’abonnements : …… TOTAL ………… €

 Pass Symphonique (les 17 concerts du tableau ci-dessus) Catégorie : 1  425� 2  323�

3  255�

4  153� 5  85� Nombre d’abonnements : …… TOTAL ………… €

supplément détachable

 Tarifs préférentiels réservés aux abonnés Quatuor, Septuor et Pass Symphonique Cat. 1

Cat. 2

Cat. 3

Cat. 4

Cat. 5

Mardi 28 septembre

51 €

38,25 €

28,90 €

18,70 €

Dimanche 28 novembre (Placement libre)

20 €

Dimanche 30 janvier (Placement libre)

20 €

Dimanche 13 février (Placement libre)

20 €

Samedi 26 février

21 €

Mardi 05 avril (Placement libre)

35 €

Mercredi 06 avril (Placement libre)

35 €

Jeudi 09 juin

21 €

Nombre de places : …… TOTAL ………… €


ents bre Abonnem m a h c e d e u musiq  Abonnement Quintette Musique de chambre (5 concerts) 5 concerts = 45 � Samedi 09 octobre Samedi 13 novembre Samedi 11 décembre Samedi 15 janvier

Lundi 17 janvier Samedi 05 février Samedi 12 mars Samedi 26 mars

Samedi 09 avril Dimanche 17 avril

Nombre d’abonnements : …… TOTAL ………… €

 Pass Musique de chambre (les 8 concerts du samedi dans le tableau "Quintette Musique de chambre)

Tarif unitaire : 48 € Nombre d’abonnements : …… TOTAL ………… €

 Ajout concerts au Théâtre 13 :

Lundi 17 janvier : 12 € x …… places = …… € Dimanche 17 avril : 12 € x …… places = …… € TOTAL ………… €

Montant total à régler …………… €


s Des formpualeson de vos envies au dia Êtes-vous plutôt musique symphonique ou musique de chambre ? ✓ Les abonnements sur mesure •Q  uatuor, 4 concerts minimum à choisir dans la programmation du théâtre des Champs-Élysées : 1re catégorie 140 €, 2e catégorie 104 €, 3e catégorie 76 €, 4e catégorie 48 €, 5e catégorie 28 €

• Septuor, 7 concerts minimum à choisir dans

la programmation du théâtre des Champs-Élysées : 1re catégorie 210 €, 2e catégorie 161 €, 3e catégorie 112 €, 4e catégorie 70 €, 5e catégorie 42 €

• Quintette musique de chambre,

5 concerts minimum au choix dans la programmation à la salle Cortot et au Théâtre 13 : 45 € (placement libre)

✓ Les pass illimités • Pass Symphonique pour assister à tous les concerts de

l’Ensemble orchestral de Paris au théâtre des Champs-Élysées : 1re catégorie 425 €, 2e catégorie 323 €, 3e catégorie 255 €, 4e catégorie 153 €, 5e catégorie 85 €

• Pass Musique de chambre pour assister à tous

les concerts de musique de chambre à la salle Cortot : 48 €

il : ur sera votre abonnez, meille us vo s! us vo t tô us Pl ’attendez pa ns le théâtre. N placement da

Notre conse

Vous abonner, c’est bénéficier : ✓ De réductions significatives : de 35 à 55% de réduction sur toutes vos places, selon l’abonnement choisi.

✓ De nombreux avantages comme : • régler en plusieurs fois votre commande supérieure à 250 € • échanger librement vos billets au cours de la saison dans la limite des places disponibles (il suffit de nous informer et nous retourner vos places au plus tard quatre jours avant la date du concert).

• profiter de tarifs préférentiels sur les concerts symphoniques hors abonnement, les concerts de musique de chambre et tous les spectacles jeune public • découvrir le programme de la saison future en avant-première lors de sa présentation.

• recevoir avant chaque concert symphonique le programme à l’écoute

Parrainer un nouvel abonné*, c’est : • pour le parrain, une invitation à un concert symphonique au théâtre des Champs-Élysées • pour le filleul**, une invitation à un concert de musique de chambre à la salle Cortot * Personne non abonnée à la saison 2009-2010 ** Le filleul doit inscrire les coordonnées de son parrain sur le bulletin d’abonnement


t

Abonnemen

Bulletin à compléter et à retourner accompagné de votre règlement à : Ensemble orchestral de Paris, 125 rue Aristide-Briand 92300 Levallois-Perret

Mme/Mlle/M.������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������ Adresse�������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� Code postal..................................................................................................................................................Ville��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� Tél...............................................................................................................................................................................Portable������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� E-mail....................................................................................................................................................................Télécopie���������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� Nom du parrain ������������������������������������������������������������������������������������������������������������������ Adresse du parrain �������������������������������������������������������������������������������������������������������

Date

Signature

Code postal ����������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� Ville ������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������ Mode de règlement :  Par chèque à l’ordre de "Ensemble orchestral de Paris"  Par carte bancaire (Visa ou Eurocard uniquement) en téléphonant au 0 800 42 67 57 En application de l’article 27 de la loi 78-17 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations fournies pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès auprès de l’Ensemble orchestral de Paris.

 Cochez cette case si vous ne souhaitez pas que les informations contenues sur ce coupon puissent être communiquées à des partenaires de l’Ensemble orchestral de Paris.


s l e u d i v i d n i Tarifs Musique de Chambre Salle Cortot

Spectacles jeune public Théâtre 13, Centquatre

Placement libre

Placement libre

Plein tarif 12 �

Plein tarif 12 �

Tarif réduit 9 �

jusqu’à 14 ans :

Tarif réduit 5 �

Théâtre 13 Placement libre Plein tarif 16 �

- de 26 ans, + de 65 ans, demandeurs d’emploi, habitant du XIIIe arrondissement (justificatif en cours de validité) :

Tarif réduit 12 �

91


Groupes & collectivités

C

omités d’entreprise, associations, groupes d’amis, relais d’au moins dix personnes, porteurs de la carte CEZAM.

✓ Une ligne dédiée à vos commandes groupées : 01 41 05 72 53

✓D  es tarifs préférentiels tout au long de la saison : - Presto : bénéficiez de plus de 40 % de réduction pour les réservations dont le paiement nous parvient exclusivement avant le 1er septembre 2010. Toute commande supplémentaire passée après le 1er septembre 2010 bénéficiera du tarif Classic - Classic : 25 % de réduction

✓ Options Dès la réception de la brochure, nous vous conseillons de prendre une option préalable auprès de notre service Groupes et Collectivités pour les concerts qui vous intéressent. Toute demande d’option doit nous parvenir par écrit, par fax au 01 47 57 78 87 ou par e-mail : groupes@eop.com.fr. Cette option garantit la disponibilité des places que vous souhaitez, et non leur disposition dans la salle. Elle doit être 92


✓ Facilités de règlement

confirmée et réglée au plus tard 3 semaines avant la date du concert. Passé ce délai, votre option n’aura plus cours et votre commande ne pourra être honorée que dans la limite des places disponibles.

Par chèque, carte bleue, ou en espèces à nos bureaux. Pour toute commande supérieure à 500 �, vous pouvez bénéficier du paiement en 2 fois : votre premier chèque (correspondant à la moitié de la somme de votre commande) est encaissé dès la confirmation de votre réservation, le second chèque est encaissé fin décembre 2010. Tous les règlements doivent nous parvenir au plus tard 3 semaines avant la date du concert. Les billets vous seront adressés par retour de courrier dès réception de votre paiement.

✓ Placement Lors de votre prise d’option, vous pouvez nous communiquer vos préférences de placement. Attention : les places sont attribuées par ordre d’arrivée des paiements ; en cas de confirmation trop tardive, il est possible que nous ne soyons pas en mesure de satisfaire vos souhaits de placement.

il :

Notre conse

informations formité des n o c la ucune er rifi vos billets. A pas dons de vé r an su m s m e é co rt re o Nous vous catégorie p ets ne sont oraire et de ncert. Les bill co du ur jo de date, d’h le sera admise réclamation ne les. remboursab un concert, llets la veille d’ bi s vo de n o n-récepti ec le : En cas de no dre contact av en pr à ns to vi nous vous in

3

01 41 05 72 5

93


s e p u o r g s f i Tar s é t i v i t c e l l o et c Théâtre des Champs-Élysées Presto 1 catégorie 29 � 2e catégorie 22 � 3e catégorie 16 � 4e catégorie 11 � 5e catégorie 6 �

Salle Cortot Catégorie unique 9 �

re

Classic 1re catégorie 40 � 2e catégorie 30 � 3e catégorie 24 � 4e catégorie 14 � 5e catégorie 8 �

94

Salle Pleyel 1re catégorie 51 � 2e catégorie 38,25 � 3e catégorie 28,90 � 4e catégorie 18,70 �


Formules ublic Jeune p Le tarif écoles Les enseignants bénéficient pour leurs élèves d’un tarif avantageux lorsque leur venue au concert symphonique ou de musique de chambre s’inscrit dans le cadre d’un projet éducatif.

✓ Tarif 5 � pour chaque enfant et pour le(s) accompagnateur(s) dans la limite d’un accompagnateur pour 10 élèves.

✓ Réservation La réservation est indispensable. La confirmation et le règlement de la commande doivent être effectués au plus tard 3 semaines avant la date du concert.

✓ Placement Au théâtre des Champs-Élysées, les élèves seront placés en 2e ou 3e catégorie. Possibilité de surclassement selon les disponibilités.

Le Pass Jeunes 5 places = 25 € pour les concerts au théâtre des Champs-Élysées, à la cathédrale Notre-Dame de Paris et à la salle Cortot ✓ Le concert en toute liberté Réservez votre place en téléphonant à l’Ensemble orchestral la veille du concert choisi. Vous accéderez ainsi aux meilleures places disponibles. Présentez-vous au contrôle avant le concert et nous vous remettrons vos billets sur présentation de votre Pass Jeunes.

✓ Invitez vos amis de moins de 26 ans en toute convivialité ! Rien de plus simple ! Leurs entrées seront simplement déduites de votre Pass.

✓ Invitation à Notre-Dame Sur demande, une invitation pour assister à la répétition générale du concert à Notre-Dame de Paris vous est offerte !

il : Notre constreePass Jeunes, pensez à joindres

vo ’oubliez pa Pour souscrire e d’identité. N èc pi e tr en vo de pour la saison une copie es est valable un Je ss Pa tre que vo au-delà. urra être utilisé cours et ne po 95


Calendrier SAISON 2010-2011  Concerts symphoniques

 Concerts musique de chambre

Juin 2010 •J  eudi 10 et vendredi 11 juin 2010, 20h30 Festival de Saint-Denis / Basilique-Cathédrale Fauré / Puccini Laurence Equilbey / accentus / Karina Gauvin / David Bizic • Mercredi 16 juin 2010, 20h30 Festival de Saint-Denis / Basilique-Cathédrale Beethoven Maxim Vengerov / Ray Chen • Dimanche 20 juin 2010, 16h Le Centquatre / Fête de la musique Schubert / Fauré Laurence Equilbey / accentus / Nicolaï Maslenko • Vendredi 25 juin 2010, 21h Cirque de Reims Concert surprise présenté par Alain Duault Jean-François Verdier

Juillet 2010

•M  ercredi 14 juillet 2010, 20h Cathédrale de Lübeck, Allemagne Poulenc / Vivaldi / Fauré Rolf Beck / Chiyuki Okamura / David Wilson-Johnson / Chœur du Schleswig-Holstein • Dimanche 15 juillet 2010, 20h Christuskirche de Rendsburg Poulenc / Vivaldi / Fauré Rolf Beck / Chiyuki Okamura / David Wilson-Johnson / Chœur du Schleswig-Holstein 96

 Actions culturelles

 Festivals et tournées

 Jeune public

•M  ercredi 21 juillet 2010, 21h Basilique de Reims Haydn Frédéric Lodéon / David Kadouch / Romain Leleu

Août 2010 •M  ardi 24 août 2010 Festival Berlioz / La Côte-Saint-André Gluck / Cherubini / Spontini / Weber / Mehul / Beethoven / Gossec Jean-François Heisser / Isabelle Cals

Septembre 2010 •M  ardi 21 septembre 2010, 20h Théâtre des Champs-Élysées Ravel / Saint-Saëns / Honegger Joseph Swensen / Henri Demarquette / Brigitte Engerer / Boris Berezovsky / Catherine Frot • Mardi 28 septembre 2010, 20h Salle Pleyel Berlioz Laurence Equilbey / accentus / Vesselina Kasarova / Paul Groves / Laurent Naouri / Maîtrise de Paris / Patrick Marco

Octobre 2010

•V  endredi 1er au dimanche 03 octobre 2010 Le Centquatre Gruber Horst Maria Merz


•S  amedi 9 octobre 2010, 17h30 Salle Cortot Mozart / Bacri / Korngold

• Lundi 22 novembre 2010, 20h Théâtre du Châtelet Concert Brad Mehldau Symphonic

• Mardi 12 octobre 2010, 20h Théâtre des Champs-Élysées Bacri / Mozart / Chostakovitch / Haydn Thomas Zehetmair / Jonathan Biss

•D  imanche 28 novembre 2010, 11h Théâtre des Champs-Élysées Concert du dimanche matin Fauré / Haydn / Franck Arie Van Beek / Bertrand Chamayou

• Mardi 26 octobre 2010, 20h Théâtre des Champs-Élysées Bach / Bartók / Brahms Louis Langrée / Peter Jablonski / Les Éléments / Joël Suhubiette

Novembre 2010 • Samedi 6 novembre 2010, 20h Théâtre des Champs-Élysées Gluck / Poulenc / Tailleferre / Bernstein / Jolivet / Vivaldi / Mozart Claudio Scimone / Philippe Bernold / Magali Mosnier / Shigenori Kudo / Michel Moraguès / Marina Chamot-Leguay / Philippe Pierlot / Claudi Arimany / András Adorján / Marie-Josèphe Jude • Mercredi 10 novembre 2010, 20h Théâtre du Châtelet Ouverture du Festival « Les Paris de la Musique » Pärt / El Khoury / Sibelius Olari Elts / Patrick Messina • Samedi 13 novembre 2010, 17h30 Salle Cortot Tchaïkovski / Beethoven • Mardi 16 novembre 2010, 20h Théâtre des Champs-Élysées Clara Schumann / Robert Schumann / Brahms Joseph Swensen / Daniel Arrignon / Richard Vieille / Nicolas Dessene

Décembre 2010 •D  u 1er au 5 décembre 2010 XVIIIe arrondissement - Quartier La Chapelle Mini-résidence • Mardi 7 décembre 2010, 20h Théâtre des Champs-Élysées Strauss / Britten John Nelson / Sandrine Piau • Samedi 11 décembre 2010, 17h30 Salle Cortot Mozart / Beethoven / Bacri / Carter • Mardi 14 décembre 2010, 20h Théâtre des Champs-Élysées Debussy / Berlioz / Haydn Douglas Boyd / Béatrice Uria-Monzon / Valeria Kafelnikov

Janvier 2011 • Mardi 4 janvier 2011, 20h Théâtre des Champs-Élysées Vivaldi, Bacri Jonathan Cohen / Jennifer Larmore / Deborah Nemtanu 97


• Mercredi 12 janvier 2011, 20h Théâtre des Champs-Élysées Beethoven Joseph Swensen / Jeffrey Kahane / Serge Soufflard / Marina Chamot-Leguay

•D  imanche 13 février 2010, 11h Théâtre des Champs-Élysées Mendelssohn / Beethoven Antony Hermus / Isabelle Faust

• Jeudi 13 janvier 2011, 20h Théâtre des Champs-Élysées Beethoven Jeffrey Kahane / Joseph Swensen /Jian Wang

• Mardi 22 février 2011, 20h Théâtre des Champs-Élysées Beethoven / Bacri / Schumann Sir Roger Norrington / Élodie Méchain / Patricia Kopatchinskaja

• Samedi 15 janvier 2011, 17h30 Salle Cortot Bach / Mendelssohn

• Samedi 26 février 2011, 20h Cité de la Musique Copland / Ives / Barber / Glass / Bernstein Joseph Swensen / accentus / June Anderson

•L  undi 17 janvier 2011, 20h30 Théâtre 13 Haydn / Fiala / Mozart • Mardi 25 janvier 2011, 20h Théâtre des Champs-Élysées Schubert / Mahler Paul McCreesh / Caroline Sampson • Dimanche 30 janvier 2010, 11h Théâtre des Champs-Élysées Vivaldi / Mozart Heinrich Schiff

Février 2011 •S  amedi 5 février 2011, 17h30 Salle Cortot Mozart / Bacri / Brahms • Mardi 8 février 2011, 20h Théâtre des Champs-Élysées Haydn Olari Elts / Gächinger Kantorei / Camilla Tilling / Werner Güra / Roderick Williams 98

Mars 2011 •D  u 2 au 6 mars 2011 XIe arrondissement - Quartier du bas Belleville Mini-résidence •L  undi 7 et mardi 08 mars 2011, 10h et 14h30 Mercredi 09 mars 2011, 14h30 et 16h30 Théâtre 13 La musique et les sentiments • Samedi 12 mars 2011, 17h30 Salle Cortot Haydn / Takemitsu / Riotte / Aubin / Milhaud • Mardi 15 mars 2011, 20h Théâtre des Champs-Élysées Stravinski / Debussy / Bacri / Poulenc Joseph Swensen / Anne Gastinel • Du 17 au 20 mars 2011 Tournée en Espagne Mozart / Saint-Saëns Joseph Swensen / Andrei Korobeinikov


•S  amedi 26 mars 2010, 17h30 Salle Cortot Chostakovitch / Bacri • Mardi 29 mars 2011, 20 h Théâtre des Champs-Élysées Haydn / Prokofiev / Ligeti / Chostakovitch Thierry Fischer / Andrei Korobeinikov / David Guerrier

Avril 2011 •M  ardi 5 et mercredi 6 avril 2011, 20h Cathédrale Notre-Dame de Paris Bach Reinhardt Goebel / Chœur et Maîtrise de Notre-Dame de Paris / Werner Güra / Christine Wolff / Marie-Claude Chappuis / Maximilian Schmitt / Raymund Nolte •S  amedi 9 avril 2011, 17h30 Salle Cortot Schumann / Bacri / Gubaïdulina / Brahms • Dimanche 17 avril 2011, 15h30 Théâtre 13 Musiciens des Concerts Salade •A  vril-mai 2011 Théâtre du Châtelet Sondheim

• Mardi 24 mai 2011, 20h Théâtre des Champs-Élysées Bacri / Mendelssohn Joseph Swensen / Marc Coppey / Lise Berthaud / François Leleux / jeune chœur de paris / Patricia Petibon / Isabelle Druet

Juin 2011 •J  eudi 9 juin 2011, 20h Cité de la Musique Mendelssohn Laurence Equilbey / accentus • Lundi 20 juin 2011, 20h30 Festival de Saint-Denis / Basilique-Cathédrale Schubert / Mozart David Afkham

Juillet 2011 •M  ardi 5 et mercredi 6 juillet 2011, 20h30 Festival de Saint-Denis / Basilique-Cathédrale Bach John Nelson • Vendredi 15 juillet 2011 Festival des Forêts / Compiègne Bacri

Mai 2011 •M  ardi 17 mai 2011, 20h Théâtre des Champs-Élysées Beethoven Stephen Kovacevich / Deborah Nemtanu

99


Comment réserver ? ✓ Par Internet www.ensemble-orchestral-paris.com

✓ Par téléphone Du lundi au vendredi de 11h à 13h et de 14h à 16h Les réservations doivent être réglées dans les trois jours : - soit par chèque à l’ordre de « Ensemble orchestral de Paris » - soit par carte bancaire au moment de votre appel. N° Vert : 0 800 42 67 57 Et pour les concerts du théâtre des Champs-Élysées : 01 49 52 50 50

✓ Par correspondance ou à nos bureaux 125, rue Aristide-Briand - 92300 Levallois-Perret Du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h

✓ Aux guichets des salles de concert • Théâtre des Champs-Élysées Du lundi au samedi de 12h à 19h ou les soirs de concert une heure avant le début du concert • Cathédrale Notre-Dame de Paris, salle Cortot, Théâtre 13 Une heure avant le début du concert Mirana Tutuianu, violoniste

100

Marc Duprez, violoniste


✓ Autres points de vente Magasins Fnac, agences et revendeurs habituels

✓ et sur... www.theatrechampselysees.fr www.fnac.fr www.ticketnet.fr www.francebillet.fr

, obilité réduitentes a Personnes à m d n u malente malvoyantes o servé

est ré de places vous Un contingent rganisation l’o r re Pour assu r prioritairement. nous contacte ement, veuillez de votre déplac préalablement.

er : Nous contact

public lations avec le Service des re Marie Fayet com.fr contact@ eop.

il : Notre conse dons de vérifier la conformité atdeiosn

clam comman ts. Aucune ré Nous vous re s sur vos bille ue ption des en nt ce ré co nns En cas de no informatio t. er t. nc co du e le jour date du concer ne sera admis phone avant la lé s té r ca pa en é us pt no tezsés, exce billets, contac pas rembour nt so ne is Les billets ém du concert. d’annulation 101


Sabine Bouthinon, altiste


Ensemble orchestral de Paris 125, rue Aristide-Briand 92300 Levallois-Perret N° Vert : 0 800 42 67 57 www.ensemble-orchestral-paris.com Licence d’entrepreneur de spectacles : 1009249 Programmes et informations donnés sous réserve d’erreurs typographiques ou de modifications. Ne pas jeter sur la voie publique. Dépôt légal : ISSN : 1769-0498 Achevé d’imprimer en avril 2010

ination

t coord Réalisation e

estral de Paris Ensemble orch unication, Service comm n, Marie Fayet, Emilie Tachdjia , Gilles Pillet Hélène Thomas

Conception Agence Mixte

graphique

.com

: agencemixte

Gilles Pillet, aldine Aliberti, ér G , or ad B c e Thomas Jean-Mar ie Fayet, Hélèn ar M n, ia dj ch Emilie Ta

Textes

Relecture

ant

Christophe Par

Photos

servés. Tous droits ré Paris : e orchestral de bl em ns E s to Pho Millot Jean-Baptiste au Centquatre ts Remerciemen

n et impressio Photogravure z imerie Chartre Impr 1 920 286 RCS Arras 63


Ensemble orchestral de Paris 125, rue Aristide-Briand - 92300 Levallois-Perret - N째 vert : 0 800 42 67 57


Brochure de la saison 2010/2011 de l'ensemble orchestral de Paris