Page 43

043

12h30 — La Coop Promenade du Port du Rhin jusqu'à la Coop, le soleil au Zénith. La rue du Port du Rhin est intensément fréquentée, en plus des travaux. Il y a de la poussière dans l'air et une forte odeur chimique un peu déplaisante. Sur les murs d'enceinte de la Coop, plusieurs panneaux : « permis de détruire », « permis de construire », qui racontent la transformation d’un patrimoine industriel fort de Strasbourg en vaisseau amiral du cœur de ville à venir, voulu comme un tiers-lieu, ouvert aux artistes, à l’économie sociale et solidaire et aux expérimentations citoyennes et urbaines. DL

La Coop. Le mot suffit à évoquer à Strasbourg tout un pan de l’économie locale auquel tout le monde était attaché. Faut-il désenclaver ce quartier en l’intégrant dans un projet d’urbanisme général ou au contraire lui garder sa spécificité due à la forte présence des routes et de la voie ferrée, qui le coupent du reste de la ville ? Et puis il y a la présence des artistes qui squattaient ici depuis longtemps, et les manifestations culturelles à succès. On peut penser qu’au final le choix de la Ville est plutôt bon. Mais on peut aussi se demander si l’art doit rester enclavé. IS Nous sommes dans l’air du temps. Des solutions globales de « régénération urbaine », appliquées avec succès dans d’autres villes du monde, sont vues comme une sorte de garantie pour la suite de l’opération : l’esthétique forte des friches industrielles est aujourd’hui très appréciée et la présence des festivals comme L'Ososphère focalisent l’attention des citoyens sur les lieux.

La différence entre ce qui se passe ici et dans d’autres villes, c’est que le port industriel reste fonctionnel. GBB Après les avoir éloignés, je trouve intéressant de reconnecter le travail et l’usine avec la vie de tous les jours. Il faut réussir à assurer le confort des logements pour ne pas recréer des habitations en marge et offrant de mauvaises conditions de vie. La circulation sur cette route, notamment, est impressionnante. Est-ce qu’une zone de passage peut devenir une zone d’arrêt ? GBB En théorie oui, ce n’est pas une autoroute. Les grands boulevards de Strasbourg sont d’ailleurs bordés de commerces de proximité. IS À Shanghai, j’ai été frappée par la manière dont les autoroutes s'intègrent aux autres espaces de la ville sans représenter une fracture : cela prouve que c’est possible… DL On se rend dans des lieux à cause de leur spécificité : le calme, la verdure, l’animation… Si aujourd'hui ce n’est qu’un lieu de passage, cela ne va affrioler ni les artistes ni les gens. Sauf s’ils arrivent à créer une petite enclave, non pas gauloise mais artistique, comme le village d’Astérix. C’est possible, hein, après tout…

zap _ 01  

Découvrir et comprendre l'architecture et l'aménagement du territoire, pour mieux appréhender son cadre de vie et devenir un acteur du vivre...

zap _ 01  

Découvrir et comprendre l'architecture et l'aménagement du territoire, pour mieux appréhender son cadre de vie et devenir un acteur du vivre...

Advertisement