Page 1


#8


NAISS ANCE D'U

LETTR NE E


L'app ré elle e ciation que st aus l'on a s éclata d ntes e i culturelle. es couleu rs est ffacen à l'inte À sur n t f nsité de la les couleu ace égale, aturelleme nt sub coule r s t outes plus ur, à s j on co discrètes. les coule ective : “ d ntrast es go u D r s 'u ne n'o û e ave c le fo manière g nt pas la ts et des c même nd, à énéra ouleu sa ma r le, la lisibili force. Les s “ mais sse. té d'u c oule ne for me es urs t liée


LE MOT IMAGE


Vincent Moisan Š


En règle générale, on divise les mots par syllabes. Pour les mots composés avec un préfixe, on fait son possible pour tenir compte de l' étymologie (anti / rouille). Pour les mots composés, la coupure se fait après le trait d' union. On ne divise pas un mot avant ou après une apostrophe. On ne divise pas : noms propres, prénoms ou sigles. Mais on peut diviser les noms propres et prénoms composés après le trait d' union. On ne divise pas les nombres exprimés en chiffres.

&

Quand la typographie marque elle - même la rupture de la phrase, c' est à dire que le découpage des


© Moisan Vincent G2A2

En typographie française, depuis le XIVe siècle, on met les accents sur les bas de casses et sur les sapitales pour traduire les subtilités de la prononciation et éviter les contresens. Il arrivait cependant que certaines polices soient créées sans accents pour des problèmes de hauteur de ligne de

lignes permet d' en comprendre le sens, on ne met pas de point, de virgule ou de point virgule.

plomb, mais le bon typographe les rajoutait m a n u e l l e m e n t . À la fin du siècle dernier, on a pris l' habitude de ne pas accentuer les capitales, les nouvelles machines fondant les lignes de caractères étant de conception anglo-saxonne ne comprenant pas de capitales accentuées.


de , qui : e r t t le es de de la ents styl it et a r n i p s s s r e ec l diffé le de de l' iroir étroite av ctër) t adopté a m r , a e kh iés n ultipl n relatio greg a évolué m u t d ( n e r u . le e so vent ppel os jo ons.. ues s que, sou q On a igine à n ues, bât i h r iq hni grap son o es, goth typo ntion tec s e r n i actè inve roma s car e d'une sinés. que e l , g es t-ils nc er n d e b o u é s m t q e é t té . . e ne cons is Gu vaien resse sence siècl gothique p e a Depu oque ou elle ils a l b m ép XVIè sition au nt de ie, son a aqu e l u r d m leur u e r ét pp ppo iens e po évelo r sa géom vénit se, par o d langu s u e r a s ne a é tè ix d'u r tach t à lui, p arac t délicate t o c a h s t c e le nne s du quan 32 es Ainsi , finesse te lor teur et do n 19 istingua n e a é t n n i r riso ed u lec lége term a Mo uhaus, s st dé émoire d n e i i s u s de Ba la m elle q s que éé par le ultur nce dans e c e m i g r la na ma Le T ersal, c pour e une i r une réso iv e t. s é n n i e l e c U e ' u b m L asso r q lisa rouv patte s uti constate crits donc en effet t a t s p d'em e t de son es é e va tères carac u caractèr re. s ne est aisé totalité d s e t e u c e to tu d si Il la lec cun d style mais ximale. ur la qua itres. s e l À cha aphie. Le ression à a o b p m st ra r p omb lisibilité mployés s pour le n n typog emière im i r sont t d'une nt sont e nds corp une p ues q i h ulan p e gra leme ogra te se vo ues seu e dans d p y t u giq es tex grap utilisés q form n d'un o p y t Les o e i r bets nt êt posit com es alpha e peuve u n quelq certains e et qu

13


SIGN' - Carnet typogrpahique  

Carnet typographique - Echantillon de mises en page réalisées au cours de ma première année Design graphique à Lisaa

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you