Page 1

Le jeu difficile d'ĂŠducation en Angleterre

1


Table des matières Introduction......................................................................................................................................................3 Vos options.......................................................................................................................................................3 Conclusion........................................................................................................................................................4

2


Cette document est une traduction qui est basé sur un article de The Economist 1

Introduction C’est malheureux mais vrai que la plupart des meilleures écoles sont privé, qui aide à leurs étudiants gagner des bonnes notes qui les permet à recevoir une place dans une bonne université avec une bourse. Le gouvernement veut le changer. Cette semaine il a issu nouveaux critères durs du nombre des élèves d’école publique que les universités « devraient » accepter. En déformant le système comme ça, on augmente la possibilité que des gens essayent le tricher. Le jeu est recevoir la qualité maximum de l’éducation pour l’effort minimum, pendant qu’assurant que votre enfant n’est pas montrer comme un ennemi de classe sociale quand il vient à l’admission universitaire. Comment on le mène dépend sur l’argent, la croyance religieuse, et la mobilité.

Illustration 1:Image d'une enseignante, de George Eastman House

Vos options Option A Si vous avez beaucoup de l’argent, un enfant intelligent, et vous ne voulez pas beaucoup de peine, la meilleure option est envoyer votre progéniture á une école indépendante du début. Ça va coûter cher : £5.000 - £10.000 (€6.000 – €12.000) par an pour l’école primaire, £6.000 - £20.000 pour le collège, dépendant sur la qualité, la location, et si c’est un externat ou un pensionnat. Mais quand l’enfant a 16 ans, on le déménage au secteur public pour deux ans. Les comptables du gouvernement lui traiteront comme un produit d’école publique. Les applications feront la liste de tous ses écoles, qui montre qu’il est un type bien qualifié.

Option B Beaucoup des meilleures écoles publiques sont dirigées par l’Église. Vos chances sont considérablement améliorées si vous avez une lettre de votre prêtre, qui dit que vous allez les offices de dimanche 1

http://www.economist.com/

3


régulièrement. Le meilleur exemple de ça est le premier Ministre : ses enfants vont aux excellentes écoles catholiques publiques qui sont beaucoup trop courues. Heureusement pour les parents avec la foi incertaine, ces écoles ne sont plus permises de faire interview.

Option C La troisième option est essayer de décrocher une place dans une école publique sélective. Cela peut signifier on doit déménager à Kent ou Buckinghamshire, deux écoles fortement Conservateur qui ont gardé l’examen 11+ qui sélectionne des enfants pour aller aux écoles de haute-performance. Ce n’est pas nécessairement cher : par exemple Merton Court, une école à Kent qui a résultats stellaires de l’examen 11+, fait payer seulement £6.300 par an. Avec l’économie sur les frais scolaires plus tard, c’est un bon marché.

Option D Une autre option sont les cours particuliers, utilisés par un sur quatre parents selon une enquête récente. Ils peuvent être chers : £30 par session, peut-être cinq fois par semaine. Mais il y a un grand avantage : l’invisibilité. L’enfant peut arriver à l’université habilement appris, mais avec les références impeccablement plébéien (comme la famille Blair : ils engagent des professeurs particuliers de Westminster, l’école plus intelligente de Londres).

Conclusion Le gouvernement essaye constamment changer les règles pour empêcher ce jeu. Une menace est pénaliser les candidats universitaires de la formation éducationnelle de leurs parents aussi bien qu’à eux. Pour le contourner va être difficile : « Sophie, 17 ans, cherche des parents adoptifs sympas et, préférablement, de la classe ouvrière pour lui soutenir dans l’admission universitaire et lui aider se débarrasser les désavantages de ses origines de la classe moyenne. Pas besoin d’appliquer des diplômés. »

4

Informatique D3.2  

classe: Informatique compétence: D3.2