Issuu on Google+

EN VILLE

La sécurité et de la prévention a Sur le terrain, de nombreuses actions sont menées par le service Prévention Médiation Sécurité. Reportage... lons plutôt d’éducation routière et nous nous adressons à un public large, de la maternelle aux seniors » résume le Directeur PMS. A cet effet, les agents de la Police Municipale renforcent leur formation en matière de sécurité routière : ils ont ainsi pu intervenir auprès d’enfants déficients visuels en juin. Des alternatives à la sanction sont également organisées avec le Conseil des Jeunes ainsi que des interventions auprès des collégiens sur la responsabilité pénale des mineurs, la violence, les affrontements entre bandes et la délinquance liée aux nouvelles technologies de communication. En matière de prévention de la récidive, notre ville s’associe aux TIG (Travaux d’intérêts généraux), mesures alternatives à l’incarcération. Depuis 1984, elle propose des postes qu’elle vise aujourd’hui à développer et diversifier. En 2010, près de 2000 heures ont été ainsi réalisées et 25 dossiers de TIG traités.

La prévention, la médiation et la sécurité s’articulent autour de trois services municipaux, actifs sur le terrain au service de tous les Cachanais.

Le pôle Prévention Ce service met en œuvre les actions entérinées par le CISPD (Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance d’Arcueil et de Cachan). « Nous travaillons en partenariat dans ce domaine qui ne peut pas être exclusif à un service, nous sommes tous en contact avec le public », souligne Justin Kébé, Directeur Prévention Médiation Sécurité (PMS). L’observatoire de la délinquance permet d’échanger les données chiffrées et de localiser les problématiques. « Nous mettons en place des actions à partir des différentes problématiques signalées par nos partenaires, selon les besoins qui émergent : la sécurité routière, la prévention délinquance-violence et la prévention de la récidive », détaille Cécile Hébras, chargée de mission Prévention et Sécurité. Le service Prévention mène diverses actions de sensibilisation dans les écoles, comme le permis piéton. « La prévention commence dès le plus jeune âge. Nous parDR

La prévention en chiffres : diminution de la délinquance en 2010 La délinquance de voie publique a diminué de 5,7 % de janvier à mai 2010 par rapport à la même période en 2009. Cette baisse est due principalement à la catégorie des « vols à la roulotte » qui diminue de 28,6 % (vols d’objets commis dans les véhicules : GPS, téléphone portable) et des destructions-dégradations (-13,3%). Les chiffres de la délinquance à Cachan restent inférieurs à la moyenne de notre département.

CACHAN MUNICIPAL N 198 / OCTOBRE 2010

Le pôle Médiation : un nouveau service pour les Cachanais • Le délégué du Médiateur, Dalila Nemiri, de la République traite les litiges entre administrés et services publics (Caf, Pôle emploi, sécurité sociale, Préfecture de Police, bailleurs...). • Le correspondant du Parquet, Guy Bottard, a pour mission l’aide aux victimes, le primo accès au droit (aide et accompagnement juridictionnels), la sensibilisation et la prévention ainsi que la correspondance ville-justice. Face aux nombreux cas de violences

8


EN VILLE

au cœur des préoccupations de la Ville

La médiation en chiffres : des dossiers toujours plus nombreux chaque année • le correspondant du Parquet traite en moyenne 35 dossiers par mois depuis le début de l’année, en progression constante • 219 personnes ont été reçues par le délégué du médiateur de la République en 2009 • les permanences du nouveau service de médiation familiale sont quasi complètes depuis son ouverture (janvier 2010)

police de proximité. Elle effectue des îlotages dans les quartiers et travaille conjointement avec la Police nationale pour l’opération « Tranquillité Vacances », désormais étendue à toutes les vacances scolaires de l’année. « La Ville tient à ce que la Police municipale reste une police de proximité, de prévention et de médiation, qui entretient le dialogue et le contact avec les Cachanais, quels que soient les âges » conclut Justin Kébé.

La sécurité en chiffres : l’accidentologie routière en baisse à Cachan en 2009 • A Cachan, une diminution de 28,3 % des accidents a été constatée en 2009 par rapport à 2008. • Sur 39 blessés, 12 ont été hospitalisés. • Il n’y a pas eu de tués à Cachan en 2009. • Les véhicules légers et les deux roues sont les modes de déplacement les plus dangereux. • 34,2 % des accidents de la circulation ont lieu entre les deux-roues et les véhicules légers. • Les piétons sont également fortement impliqués dans les accidents avec un véhicule (18,4%). • 65,8 % des accidents ont lieu sur les routes départementales. DR

conjugales, la municipalité avait décidé en 2005 de former tout le personnel communal des réseaux socioculturels dans le souci d’informer sur l’état du droit et d’orienter les personnes concernées. Des débats et des groupes de paroles avaient alors vu le jour. • Depuis janvier, la médiation familiale a ouvert ses portes. Animé par un psychothérapeute, ce service gère les divers conflits familiaux. « La Ville a décidé que la médiation familiale devait être gratuite pour les Cachanais. On a pu orienter des familles grâce à cette permanence, elle répond à un réel besoin », se félicite Isabelle Daeschner, adjointe chargée de la Prévention, Médiation et Sécurité.

Le pôle Sécurité : une police de proximité

DR

La Police municipale intervient au niveau de la sécurité routière. Depuis 2008, elle dispose d’un radar de contrôle de vitesse et intervient régulièrement sur les axes routiers de la ville avec la Police nationale. « Nous avons constaté une baisse de la vitesse sur Cachan depuis 2 ans » se réjouit Justin Kébé. Elle verbalise, par ailleurs, les infractions au stationnement. La Police municipale est aussi une véritable

Nouveau pour sécuriser les abords des écoles : des radars de feu Remise du permis piétons à des élèves Cachanais par Isabelle Daeschner, adjointe déléguée à la Prévention, Médiation et Sécurité.

• sur la RD 920 • rue Marcel Bonnet • avenues Wilson et Carnot (courant octobre)

9


Sécurité et prévention au coeur des préoccupations de la ville - octobre 2010