Issuu on Google+

Actualité : - Deux frères : un duo en or - Deux nageuses à l’assaut du podium - Un bénévole médaillé d’or

Portraits : - Pascal Côté -Jessica Parent -Martin Caron

Présentateur officiel

Grands partenaires des Jeux du Québec

Partenaires principaux

jeuxduquebec.com

Le Brise-Glace -Finale régionale centralisée - 25 Janvier 2013


LE COMITÉ ORGANISATEUR PRÉCÈDE LA TEMPÊTE

UNE TEMPÊTE DE NOUVELLES

Anthony et Frédéric Bergeron, athlètes

Jessica Parent, athlète

Maxime Tousignant

Mariane Bergeron-Courteau

Un duo en or

Alors que les quatre appareils traditionnels en gymnastique féminine sont le saut, les barres, la poutre et le sol, c’est plutôt au trampoline que Jessica est parvenue à se classer, en terminant en première place lors de la finale régionale. Depuis deux ans, l’athlète de 14 ans collectionne les médailles d’or dans cette discipline. C’est toutefois le seul engin auquel la gymnaste avait accès, étant donné le palier de compétition dans lequel elle évolue. Pour atteindre les Jeux du Québec dans les quatre autres agrès, les

Anthony et Frédéric Bergeron remportent l’or à leur première course. Crédit photo : Catherine Houde-Laliberté

Anthony et Frédéric sont cependant familiers avec la classique estivale des Jeux du Québec. L’aîné a participé à celle de Gatineau et à la dernière édition à Shawinigan en vélo de montagne. « C’était super le fun ! soutient Anthony, qui a parcouru le plus rapidement cinq kilomètres. C’est agréable d’être toujours avec son équipe. » De son côté, Frédéric a terminé sur le troisième échelon du

podium dans la même discipline. Le vélo leur permet d’avoir une bonne capacité cardiovasculaire et de récupération, des aptitudes qui les avantagent en ski de fond. Ils n’écartent toutefois pas le vélo de leur coeur alors qu’ils chérissent le même objectif ultime. « On veut être tous les deux champions canadiens cet été en vélo », lance Frédéric Bergeron.

Maïka Savard et Cloé Savard-Martin, athlètes

En route vers le podium Mariane Bergeron-Courteau

Catherine Houde-Laliberté

Le jeune fondeur originaire de Chicoutimi, Pascal Côté, espère pouvoir participer à ses deuxièmes finales des Jeux du Québec, cette fois-ci en ski de fond.

L’été dernier, l’athlète de 13 ans a participé aux épreuves de vélo à Shawinigan. «J’ai vraiment apprécié mon expérience l’année passée et j’espère que ce soit aussi amusant au mois de mars, si je me qualifie»,

confie Pascal, qui ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire en repensant à ces évènements. Le garçon, qui a terminé deuxième dans sa catégorie lors de la course de trois kilomètres à la finale régionale centralisée, met plusieurs heures par semaine à l’entrainement. «On peut s’entrainer facilement six ou sept heures dans une semaine. Il faut rester en forme», explique l’athlète. Il s’agissait de sa première année en

compétition de type patin. «Je fais du ski de fond classique depuis que j’ai trois ans. C’est mon père qui m’a montré ce sport», ajoute l’athlète du club Le Norvégien. Pascal aime les sports qui demandent beaucoup d’aptitudes physiques. «Je fais de l’athlétisme et du vélo en plus du ski de fond», commente-t-il. Pour ce qui est de ses attentes quant tends à rien de précis, mais je crois à ses résultats aux Jeux du Québec, bien pouvoir obtenir de bons résulPascal reste prudent. «Je ne m’at- tats», conclut le fondeur.

CRÉDIT pHOTO : Catherine Houde-Laliberté

Pascal Côté, athlète

Après Shawinigan, place à Saguenay!

Commanditaires majeurs

Le Brise-Glace - Finale régionale centralisée | DES JEUX D’HIVERTISSANTS AU PAYS DES GÉANTS!

CRÉDIT pHOTO : François emond

Ces deux athlètes ont été initiés au ski de fond par leur oncle, il y a quatre ans. « Il en faisait déjà et il voulait que nous essayions, mon frère et moi », précise Anthony Bergeron. Bien qu’ils s’entraînent depuis quatre hivers, ce n’est que cette année que les frères Bergeron ont finalement décidé de commencer la compétition. « Je voulais participer aux Jeux du Québec », ajoute celui qui, à 16 ans, en est à sa dernière chance de participer à ce rendez-vous provincial.

Pour sa dernière année de carrière, la gymnaste Jessica Parent réalisera son rêve : participer aux Jeux du Québec.

gymnastes doivent passer par le nitivement, puisqu’elle continuera redonner ce que tu as appris, car tout parcours provincial. Or, au Club de de s’impliquer dans le club comme ce que tu connais, tu peux le retransgymnastique Robi de Roberval, les entraîneuse. « C’est vraiment bien de mettre à la relève », conclut-elle. jeunes évoluent plutôt sur le circuit régional. Seul le trampoline, qui est considéré comme un sport différent de la gymnastique, est accessible aux gymnastes de ce circuit. S’il peut sembler désavantageux de ne pas avoir accès au circuit provincial, Jessica est loin d’être déçue de son sort : « On est un petit club à Roberval, mais cela a l’avantage de nous rapprocher beaucoup, les gymÂge : 14 ans nastes et les entraîneurs. On est tous Nom : Jessica Parent École : Polyvalente de Roberval Sport : Gymnastique vraiment proches. » Jessica mettra fin à sa carrière de huit Entraîneuse : Jenny Tremblay ans à la fin de l’année. Elle ne quit- Fréquence d’entraînement : 5 heures par semaine tera tout de même pas ce sport défi- Appareil de prédilection : Trampoline

Grimper sur le podium aux Jeux du Québec en nage synchronisée: c’est le défi que se lancent Maïka Savard et Cloé Savard-Martin, qui effectueront une prestation en duo lors de la finale provinciale.

Au début de la saison, les deux athlètes du club de Saguenay Synchro n’auraient jamais pensé viser un objectif aussi élevé. En effet, Maïka et Cloé ont dû franchir une haute marche cette année : celle d’évoluer dans la catégorie des 15 à 20 ans. « On ne savait pas à quoi s’attendre,

car c’est un tout autre niveau. Pourtant, il y a deux semaines, on a quand même réussi à arriver premières en duo. On était vraiment contentes ! » relate Cloé. Chaque compétition, le duo épate la galerie. En plus de remporter de nombreuses distinctions, les deux adolescentes reçoivent fréquemment de très bons commentaires pour leurs prestations. Pourtant, les deux nageuses n’unissent leurs forces que depuis le mois de septembre. Il faut dire qu’avec 22 heures d’entraînement par semaine, la complicité entre les deux amies s’est rapide-

ment consolidée. « Puisqu’on étudie en Sport-études, on est tout le temps ensemble. Ce n’est pas drôle; je la vois plus souvent que mon frère ! » lance Maïka. Toutefois, ce n’est pas toujours facile pour les deux athlètes d’investir autant d’heures dans leur passion. « C’est surtout sur le côté social que c’est plus difficile. Mes amis me demandent parfois si je veux faire quelque chose avec tout le monde, et je dois leur dire non parce que j’ai un entraînement ou une compétition », explique Maïka. Néanmoins, les deux nageuses jugent que ce sacrifice est

minime, considérant tout ce que le sport leur apporte. C’est donc avec beaucoup de fierté qu’elles représenteront la région en mars à la 48e Finale des Jeux du Québec. CRÉDIT pHOTO : François emond

Les fondeurs Anthony et Frédéric Bergeron ont tous deux remporté leur course de qualifications pour la 48e Finale des Jeux du Québec dans leur catégorie respective. Ces deux frères ont ainsi fait un pas de plus vers leur participation aux prochains Jeux, alors qu’ils n’en étaient qu’à leur première compétition.

Même s’ils n’ont jamais fait de ski de fond en compétition, ces deux athlètes originaires de Chibougamau ont de grandes attentes en vue des prochains Jeux. Tandis qu’Anthony souhaite terminer parmi les cinq premiers, son frère, âgé de 13 ans, vise un peu plus haut. « Je veux une médaille. J’aimerais bien gagner », mentionne Frédéric après avoir remporté sa course d’une distance de 2,5 km. Ils tenteront d’obtenir leurs billets pour la 48e Finale des Jeux du Québec le week-end prochain, à Dolbeau-Mistassini. Anthony et Frédéric mettent toutes les chances de leur côté et bénéficient d’une aide privilégiée pour leur entraînement : ils reçoivent les conseils d’une championne canadienne en biathlon, Joanie Haché. Avec uniquement trois heures d’entraînement par semaine, ils parviennent ainsi à développer leurs habiletés en ski de fond.

Un grand saut dans les Jeux

Partenaires officiels

2

Le Brise-Glace - Finale régionale centralisée | DES JEUX D’HIVERTISSANTS AU PAYS DES GÉANTS!

3


UNE TEMPÊTE DE NOUVELLES

ALBUM TEMPÊTE

Luc Thériault, bénévole

Un responsable sur la première marche du podium

Maxime Tousignant

Baie-Comeau en tant que fondeur. « J’ai adoré mon expérience, précise-til. Mon coeur est avec le ski de fond. » C’est pour redonner à son sport qu’il s’implique pour la première fois en tant qu’organisateur pour les Jeux du Québec. Il considère que c’est primordial pour la santé du sport qu’il y ait des bénévoles. « S’il n’y a pas de personnes qui s’impliquent, ça meurt ! » précise celui qui pratique le ski de « Je ne suis pas si fatigué, il faisait sur- fond depuis 32 ans. tout froid », lance Luc Thériault le sou- C’est dans cet ordre d’idée qu’il a rire aux lèvres, quelque temps après remis sur pied le « Jack Rabbit » au avoir reçu sa médaille d’or. Il n’en était club de ski de fond. Ce programme de pas à sa première course en carrière. cours d’initiation au ski de fond pour Le responsable du club de ski de fond les jeunes a permis de relancer le Le Norvégien a participé aux Finales volet compétition. Il souhaitait absodes Jeux du Québec de Matane et de lument le remettre sur les rails. « J’ai Le responsable et directeur des trois épreuves de ski de fond qui seront disputées lors de la 48e Finale des Jeux du Québec, Luc Thériault, ne s’empêche pas de pratiquer son sport favori en plus d’accomplir ses tâches. Il a pris en charge l’organisation de la finale régionale de ski de fond, tout en couronnant sa journée avec une victoire sur le 22 km.

CRÉDIT pHOTO : Catherine Houde-Laliberté

toujours skié ici et je veux m’y impliquer », soutient celui qui a parcouru 22 km en un peu plus d’une heure. Luc Thériault est ravi de son équipe et des entraîneurs pour la vingtaine de jeunes inscrits au Norvégien. « Le fait d’avoir une bonne équipe autour de moi m’aide dans mes tâches, mentionne-t-il. C’est également plaisant quand il y a de la relève, car ça montre que le sport est en santé. »

Selon l’organisateur, il reste encore quelques ajustements à apporter en vue de la 48e Finale des Jeux du Québec à Saguenay, dont l’aménagement du podium en vue de la remise des médailles. Cependant, c’est loin d’inquiéter le principal intéressé. « Ça va très bien. On organise des courses depuis quatre ans tous ensemble, et l’équipe est bien soudée », conclut-il.

de vie familiale. Le bénévolat est très Donc, c’est un mélange des deux. Cela important pour moi. Je suis impliqué Nom : Martin Caron me permet d’impliquer ma fille aussi aussi en ce qui concerne mon travail Ville natale : Chicoutimi Secteurs : Activités sociales et Famille des Jeux dans le sport et dans le club. C’est ins- dans la chambre de scrutin financière pirant pour elle puisqu’elle commence et je participe régulièrement aux coMétier : Conseiller en assurances collectives Sport préféré : Volleyball même à développer l’envie de faire de mités sociaux de mes emplois. Quel est votre rôle comme béné- la compétition et d’atteindre un jour Pourquoi est-ce aussi important pour vous d’être impliqué un peu vole pour les Jeux du Québec? les Jeux du Québec. C’est moi qui vais m’occuper de tout ce Qu’est-ce qui vous motive à vous partout? qui va relever de la gymnastique, dont impliquer dans un évènement C’est plaisant, ça fait connaître beaucoup de gens. Je trouve que la meille trampoline, la gymnastique fémi- comme les Jeux du Québec? nine et masculine, et même le cheer- J’ai fait beaucoup de sports étant plus leading. C’est un sport de démonstra- jeune et je veux revenir à l’activité tion cette année, mais ça relève tout physique parce que je trouve que c’est un très beau mode de vie. C’est intéde même de Sagym. Comment avez-vous développé ressant et gratifiant de rencontrer des un intérêt pour la gymnastique? gens qui bougent. Je voulais revenir à Eh bien, premièrement, ma fille fait ça. C’est comme un retour aux sources de la gymnastique et du cheerleading. après quelques années de travail et Partenaires institutionnels

leure école de vie, c’est de parler avec des gens. Alors, j’adore ça pour cette raison-là. J’ai toujours quelque chose à apprendre et j’essaie de partager aussi mon bagage avec les autres.

Guillaume Poulin s’implique auprès de La Garde du Saguenay pour promouvoir l’escrime.

Les compétiteurs du club Le Norvégien ont bravé le froid lors de la finale régionale. (Crédit photo : Catherine Houde-Laliberté)

(Crédit photo : Catherine Houde-Laliberté)

Martin Caron, bénévole

S’impliquer au quotidien J’aime aussi m’impliquer de mon côté.

CRÉDIT pHOTO : François emond

Mariane Bergeron-Courteau

Le Brise-Glace - Finale régionale centralisée | DES JEUX D’HIVERTISSANTS AU PAYS DES GÉANTS!

ÉQUIPE DE PRODUCTION : Directeur bénévole : Julien Renaud

Journalistes :

Mariane Bergeron-Courteau Catherine Houde-Laliberté Maxime Tousignant

Photographes :

Catherine Houde-Laliberté François Emond

Les nageuses synchronisées en prestation à l’école Dominique Racine .

Graphiste :

(Crédit photo : François Emond)

Ann Julie Desmeules

William Tremblay du club Robi sur le trampoline lors de sa routine. (Crédit photo : François Emond)

Partenaires institutionnels

4

Le Brise-Glace - Finale régionale centralisée | DES JEUX D’HIVERTISSANTS AU PAYS DES GÉANTS!

5


ALBUM TEMPÊTE

MERCI À NOS PARTENAIRES! GRÂCE À VOUS, TOUT EST POSSIBLE!

Bétons Préfabriqués Du Lac Inc. Cascades Chlorophylle

ASSOCIÉS

Groupe Autocar Jeannois inc. Garda Niobec

Pausematic Produits forestiers résolu

COLLABORATEURS

Cette athlète est fière de porter sa médaille d’or. (Crédit photo : François Emond)

Blackburn & Blackburn inc. Cegerco inc. Charl-Pol Claveau & Fils Elkem Métal Eugène Allard

Tempête a applaudi avec ferveur les récipiendaires des médailles en ski de fond.

(Crédit photo : Catherine Houde-Laliberté)

(Crédit photo : Catherine Houde-Laliberté)

La persévérence de cette nageuse lui a permis d’être sur la plus haute marche du podium. (Crédit photo : François Emond)

(Crédit photo : François Emond)

Le Brise-Glace - Finale régionale centralisée | DES JEUX D’HIVERTISSANTS AU PAYS DES GÉANTS!

Nutrinor Le Tout en party Pepsico Produits B.C.M. Ltée Proco Services Sanitaires R.Bonneau Inc.

PARTISANS (BRONZE)

Coup d’envoi des qualifications en ski de fond en vue de la 48e Finale des Jeux du Québec.

Remise de médailles à l’Odyssée Dominique-Racine lors de la compétition de nage synchronisée.

Groupe Alfred Boivin Groupe Colabor inc. IEQ Divisions Échafaudage Lou-Tec (Alma, Jonquière, Roberval) Orizon Mobile Manesco Contrustion

6

Acier MYK inc. Alco TMI A.R Construction Atelier JMY Bétonnière d’Arvida inc. BLOOBUZZ BM Identification Brode Promo Chic Cam-Trac Sag-Lac Centre de Suspension des Routiers inc. Clinique dentaire Hélène Ash Clôturex Club Rotary Saguenay Compagnie Asphalte (CAL) Complexe d’impression J.B.R inc. Concept Paysage D.Lavoie et Fils Éric Painchaud architecte et Associés inc. Excavation LMR Fonderie Saguenay Forage 3D Forage Saguenay inc. Fromagerie Boivin Gauthier & Bédard Avocats Genivar Groupe Conseil Planitech Groupe Gilbert Groupe ID Groupe industriel AMI Groupe restaurant imvescor / Mikes

Groupe Vision Marketing Identification Sports Intercar La Charpenterie La Voie Maltée Les avocats Gaudreault, Saucier, Simard, S.E.N.C Les Enseignes April Les entrepreneurs Lapointe & Gagnon Les Évaluations Cévimec - BTF inc. Les Jardins du Saguenay Les pastilles Charbonneau inc. Les Pneus R. Guay Le Groupe SAGA inc. L’Imprimeur LSM Ambiocréateurs Nadeau Miclette Bouchard, notaires Nordex Newalta Opti-Soins Panorama Média Peintures LSB inc. Permacon Place du Royaume Raymond Chabot Grant Thornton Restaurant La Piazzetta Restaurant Mc Donald’s Chicoutimi Restaurant Mc Donald’s Jonquière Resto Roberto Roche Samson Bélair Deloitte & Touche

Le Brise-Glace - Finale régionale centralisée | DES JEUX D’HIVERTISSANTS AU PAYS DES GÉANTS!

Signalisation Inter-Lignes Solution Publicité Table agroalimentaire Saguenay - Lac-Saint-Jean Terrassements P.A.G inc. Transport Caron Tremblay Assurance / Assurance 5000 (municipalités) Variétés LCR Urgence courrier colis cargo inc.

7


Brise-Glace Finale régionale centralisée