Page 1

>> Le

#14

les CaRRés blanCs page 4

sign’

ACTIF

Octobre 2011

d’

en rÉseau

>>l’inCUbaTeUR

MéTieR hisTORiqUe d’eMeRgenCe, l’inCUbaTeUR a pOUR MissiOn d’aCCOMpagneR les CRéaTeURs d’enTRepRise de TeChnOlOgie eT/OU de seRviCe innOvanTs. Véritable coach, Emergence soutient les entrepreneurs

dans leur réflexion stratégique à chaque étape du développement de leur projet (étude de marché, positionnement stratégique, développement technique, création de la société, recherche de financement public et privé, partenariat…). L’incubateur dispose notamment d’une enveloppe budgétaire de 30 K€ par projet (avance remboursable à taux 0 en cas de succès) pour la réalisation d’études de faisabilité et des bureaux équipés loués à tarif préférentiel dans un environnement économique stimulant. Avec 55 projets accompagnés et 34 créations d’entreprise, l’incubateur a contribué à la création de 150 emplois qualifiés en Sarthe depuis sa création.

sTaTesia, SARL dirigée par Franck Maunoury, est un bureau d’études, de recherche appliquée et de conseil specialisé dans l’évaluation des produits, technologies et stratégies de santé innovants. Statésia propose notamment la réalisation d’études d’aide à la décision pour les acteurs publics et privés des systèmes de santé (études médico-économiques, études d’impact budgétaire, études d’efficacité comparative). Créée en mai 2005 avec le soutien d’Emergence, Statésia s’est inscrite dans une logique de croissance externe, favorisant les partenariats et le développement de réseaux professionnels et scientifiques. Franck Maunoury, docteur en économie de la santé, est par ailleurs Vice-Président de la Société Française d’Economie de la Santé depuis 2009. www.statesia.com isOpaille – bÂTiR dURableMenT Créée en juin 2008, Iso-

paille est une société d’étude, fabrication, vente et pose de matériaux de construction écologique d’origine biosourcée. Le Bloc Isopaille, isolant en paille de céréale compressée, est le produit phare. Il est mis en œuvre en ossature bois avec le procédé Ecovilla (sous avis technique favorable du CSTB). Ce produit est aussi classé en Liste Verte par l’AQC (permet la garantie décénale). Isopaille propose des éléments de mur, plancher et comble, en ossature bois pré-fabriqués sur mesure. Blocs Isopaille, pare-vapeur, pare-pluie, parements et huisseries sont intégrés en usine. www.isopaille.com

>> aKROn / le Mans : Un paRTenaRiaT TRansaTlanTiqUe Depuis l’automne 2008, les acteurs économiques et scientifiques du Mans (le Syndicat Mixte Technopole dont Emergence, le CTTM, l’Université du Maine, Le Mans Développement et Sarthe Développement) œuvrent à la mise en place d’un partenariat de développement économique, recherche et innovation avec Akron. Cette ville industrielle située au nord-est de l’Ohio (USA), est connue pour être le siège historique de l’entreprise de pneumatique Goodyear.

Visite de John Dearborn, Président de Jump Start, à Emergence, le 4 avril 2011

D

e multiples liens notamment culturels et historiques unissent nos 2 villes (Les frères Wright, surnommés les petits Panda de l’aviation moderne, sont originaires de l’Ohio, des orphelins sarthois de la 1ère guerre mondiale ont été parrainés par des américains de l’Ohio…). Les échanges se sont rapidement concrétisés avec nos confrères outre-Atlantique. Une délégation d’Akron a été reçue au Mans les 12 et 13 novembre 2009. Ces premières rencontres ont mis en lumière des thématiques de recherche communes à nos deux territoires (recherche sur l’antifouling -voir article UCO2M page 2- et sur le pancréas bio-artificiel notamment). Parallèlement, l’intensification des échanges a permis une diversification du spectre incluant l’enseignement et la recherche en sciences humaines.

Du 17 au 23 janvier 2011, Emergence s’est rendu à Akron pour étudier les possibilités de co-développement économique et faciliter l’accueil d’entreprises de part et d’autre de l’Atlantique : notion de «  soft landing  ». Enfin, Emergence a reçu le 4 avril dernier, la visite de John Dearborn, Président de Jump Start (structure favorisant le rapprochement entre porteurs de projet et investisseurs). Akron se propose d’être la «  base d’atterrissage  » (soft landing) de toutes les entreprises sarthoises qui souhaiteraient se développer sur le territoire américain.

Pour plus de renseignement, contactez Emergence au 02 43 39 48 70.


Marketing de projet scientifique

>> UCO2M – Un laboratoire bien intégré dans son environnement Créée en 2000, l’Unité de Chimie Organique Moléculaire et Macromoléculaire (UCO2M) de l’Université du Maine, compte 5 équipes. Les travaux de recherche menés par l’équipe « Chimie et Electrochimie des Polyhétérocycles et Polydiènes » reposent sur deux thématiques principales : la chimie des polydiènes naturels ou de synthèse et la synthèse et l’étude électrochimiques de polymères conducteurs pour l’élaboration de biocapteurs. liquides réutilisables dans des applications variées tout en conservant les propriétés spécifiques de ce matériau.

L

e fruit de ses recherches a notamment conduit au dépôt de 2 brevets dont la valorisation est à l’étude (étude de marché pour identifier de nouveaux segments de marché, partenariats industriels…) : 1- Recyclage d’élastomères usagés Le recyclage des élastomères usagés est un véritable enjeu pour l’industrie et l’environnement. Le procédé breveté permet de recycler tous les types d’élastomères usagés (caoutchouc naturel, pneumatiques usagés, déchets de production…) et d’obtenir des caoutchoucs

« Le recyclage des élastomères usagés est un véritable enjeu pour l’industrie et l’environnement »

2- Traitement de surface à propriété bactériostatique Un deuxième brevet protège la préparation d’un revêtement de surface à propriété naturelle bactériostatique à partir de briques oligomères fonctionnelles (caoutchouc liquide). Ce revêtement de surface qui laisse présager des applications dans le médical ou en revêtement antifouling (une peinture dite «  antisalissure  » destinée à empêcher les organismes aquatiques de se fixer sur la coque des navires ou sur d’autres objets immergés) présente de multiples avantages environnementaux et économiques  : pas de relargage de métaux ou de substances nocives pour l’environnement, pas de composant organique volatil pendant la fabrication, la pose, l’usage et le maintien, moins onéreux que les produits silicones. L’intérêt de ces travaux a été reconnu par l’Université d’Akron (Ohio) et a permis de démarrer une relation scientifique solide depuis un an et demi (stage d’étudiant, professeurs invités). De par ses diverses applications industrielles, ses nombreux partenariats universitaires (notamment dans les pays producteurs de caoutchouc naturel : Asie du Sud-est, Afrique du Sud, Brésil) et ses codiplômations au niveau licence (Cameroun, Ukraine, Viet Nam) le laboratoire attire de nombreux étudiants et de thèses. Un récent rapport de l’AERES* a d’ailleurs montré une réelle attractivité et intégration de l’unité dans son environnement : production scientifique écrite importante en volume, soucis de valorisation

Production d’oligomères polyisoprènes dérivés de la dégradation contrôlée du caoutchouc naturel.

réel (6 dépôts de brevet et 6 demandes d’extension), participation au pôle de compétitivité Elastopôle, 6 projets ANR (Agence Nationale pour la Recherche) dont 2 pilotages. Contact : Jean-François Pilard mail : jean-francois.pilard@univ-lemans.fr * Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Emergence favorise les liens entre l’Université du Maine et les praticiens de santé

D

epuis 2006, Emergence a créé le service Marketing de projet scientifique dont l’objectif est de compléter l’offre de la cellule de Valorisation de l’Université du Maine par un soutien marketing et un coaching apportés aux laboratoires de recherche.

« emergence a co-organisé les 1ères rencontres Recherche, Santé et Territoire » L’accompagnement d’Emergence peut également prendre la forme d’un soutien financier notamment pour la réalisation d’étude de marché. Emergence œuvre ainsi au rapprochement du monde de la recherche et de l’industrie.

Parallèlement, Emergence a co-organisé les premières rencontres « Santé, Recherche et Territoire » qui se sont déroulées le 14 mai 2011. Cet événement a rassemblé les acteurs scientifiques, médicaux et institutionnels locaux  : le Syndicat Mixte d’Aménagement et de Promotion de la Technopole de l’Agglomération Mancelle dont Emergence, le CTTM, l’Université du Maine, le Centre hospitalier du Mans et la clinique Victor Hugo.

Véritable succès, ces rencontres ont rassemblé près d’une centaine de participants et ont permis de mettre en avant plusieurs axes de collaborations possibles. Une deuxième rencontre de ce type est prévue à l’automne prochain.

L’objectif clairement affiché de ces rencontres est de favoriser le croisement des compétences et le rapprochement de deux communautés scientifiques  : les chercheurs de l’Université du Maine et les professionnels de santé du département tout en ancrant territorialement des coopérations bénéfiques pour tous.

Master SEAS – l’Université du Maine forme des statisticiens-économistes en santé

Investissement d’avenir : l’IRT Jules Verne retenu

D

S

epuis la rentrée 2010, l’Université du Maine propose un parcours statistique et économie appliqué au domaine de la santé : le Master Mathématiques et Applications, parcours SEAS. Cette formation est animée par l’équipe Statésia (à l’initiative de ce parcours de formation), les enseignants-chercheurs du département de Mathématiques et Applications et plusieurs intervenants professionnels reconnus dans leur discipline par leurs pairs. Ce parcours de formation à Bac+5 offre des débouchés professionnels dans les secteurs privé et public des systèmes de santé (laboratoires pharmaceutiques, entreprises d’assurance en santé et protection sociale, mutuelles, centres hospitaliers et cliniques, organismes publics). http://sciences.univ-lemans.fr/Parcours-Statistique-et-Economie

électionné dans le cadre du programme des Investissements d’avenir, l’Institut de recherche technologique Jules Verne rassemble les compétences de l’industrie et de la recherche publique pour faire émerger des innovations dans le domaine des technologies avancées de production, composites, métalliques et structures hybrides. L’objectif poursuivi étant de créer de nouveaux avantages compétitifs pour quatre marchés majeurs de l’industrie française : l’aéronautique, la construction navale, l’énergie et les transports terrestres. Un campus Universitaire technologique de 70 000 m² devrait être construit à Nantes permettant ainsi de renforcer les équipements de la région. www.irt-jules-verne.fr


l’innovation en sarthe

>>

- Construction Etudes Moules Automatiques

Fondée en 1970, CEMA (Constructions Etudes Moules Automatiques) est dirigée par Marc BOUILLOUD depuis 6 ans. Implantée zone du Panorama, au Mans, CEMA est une entreprise innovante dont l’activité principale est l’étude, la réalisation et la mise au point de moule injection plastique multi-empreintes pour la production

en grande série de pièces thermoplastiques. Historiquement, CEMA s’est différenciée et spécialisée dans la haute précision et la fiabilité. Ce positionnement lui a permis d’aborder des marchés techniquement très exigeants tels que le médical et la cosmétique haut de gamme.

Gérard Deligne et Acoustical beauty, Lauréats au Janus de l’Industrie 2011.

L

’entreprise sarthoise Acoustical BEAUTY accompagnée par l’Incubateur Emergence, et Gérard DELIGNE, Designer industriel, ont remporté le Janus 2011 de l’Industrie pour l’innovation de rupture LEEDH C  : l’enceinte acoustique équipée de haut parleur haute définition. Cette rupture technologique est comparable à celle de l’écran plat haute définition pour l’image. L’innovation, protégée par 2 brevets internationaux, a été développée par Gilles Milot, fondateur d’Acoustical Beauty, en étroite collaboration avec les chercheurs de l’Université du Maine et les spécialistes français des développements en électroacoustique. Enceintes LEEDH-C

Électro érosion robotisée

T

ous les outils permettant de fabriquer les pièces techniques plastiques de la valve de la Ventoline® sont par exemple fabriqués chez CEMA. Dans le secteur de la santé et de la délivrance de médicament la fiabilité et la précision s’imposent : la dose délivrée à chaque pression doit être identique, la taille des gouttelettes de principe actif délivré est même analysée ! D’autres applications médicales comme le stylo à insuline, les pipettes de diagnostic… peuvent être citées.

«CEMA s’est spécialisé dans la haute Précision et la fiabilité » Pour répondre aux besoins de ses clients, CEMA met en œuvre un parc de nombreuses machines outils numériques pilotées par des logiciels de fabrication (FAO) sur 2 600 m²

Rectifieuse ultra précise

d’ateliers. La société emploie à ce jour 47 personnes. Le métier initial de mouliste s’est hautement spécialisé et a su évoluer vers l’intégration de valeur ajoutée. Le recrutement de nouveaux employés se fait exclusivement par l’apprentissage et la formation interne aux évolutions technologiques est privilégiée. La majorité des dépenses de R&D de CEMA s’effectue sur 2 axes principaux : la transformation des matériaux plastiques techniques (PBT, Peek, Bio-polymères…) et l’efficacité des outillages notamment via l’optimisation énergétique. CEMA propose par ailleurs, des produits innovants tels que des moules « intelligents » équipés de systèmes embarqués qui permettent de contrôler le processus d’injection. Ainsi, CEMA a récemment mis au point pour l’un de ses clients un moule à injection multiempreintes qui permet de multiplier par 2,5 les capacités de production. www.cema-moule.fr

Emergence en partenariat avec le CTTM, l’Université du Maine et FIDAL a organisé le quatrième cycle des ateliers techniques de l’innovation sur le thème « Recherche, Innovation et Compétitivité ».

L

es participants ont vivement apprécié la nouvelle formule des ateliers techniques de l’innovation : un témoignage d’entreprise et des rendez-vous individualisés avec un expert, permettant d’aborder en toute confidentialité leur problématique et d’obtenir des réponses adaptées à leur cas. Marc BOUILLOUD, Président de CEMA a témoigné lors du 3ème atelier technique de l’innovation le 25 mars dernier sur le thème : « Mutualiser des moyens et construire un partenariat en phase avec la stratégie de l’entreprise ». Selon Marc BOUILLOUD, la crise a considérablement modifié les pratiques des PME PMI. Elles communiquent davantage entre elles et elles sont contraintes d’avoir une réelle stratégie. Elles ont tout intérêt à développer des partenariats sur leur territoire pour créer de la valeur localement. Plusieurs outils sont à leur disposition. À titre d’exemple, Marc BOUILLOUD liste les outils dont il se sert : 1. Les centres de ressources comme appui technologique Sur notre territoire plusieurs centres de ressources techniques viennent soutenir l’innovation des PME PMI : ● Le CTTM : une équipe de 43 ingénieurs et chercheurs, spécialisée autours de 4 pôles (ingénierie de conception, ingénierie biologique et médicale, acoustique et vibrations, matériaux) qui réalise, pour le compte des industriels, études, essais, mise au point, optimisation et validation de leurs produits et procédés. ● CISNA est une plate-forme régionale d’innovation (PRI) au service des entreprises de la filière automobile des Pays de la Loire, pour concevoir, modéliser, et faire de la simulation numérique.

2. Les pôles de compétitivité pour des projets collaboratifs Partant du constat qu’il partageait les mêmes problématiques techniques en matière de fusion laser que d’autres industriels, CEMA avec l’appui du CTTM a initié le projet «  FACIL  » du pôle de compétitivité EMC2 (Ensembles Métalliques et composites complexes). Ce programme rencontre un énorme succès et dépasse le cadre des problématiques des moulistes. La vigilance et la rigueur en matière de propriété industrielle sont incontournables dans le cadre de projet collaboratif. Un conseil : entourezvous de professionnels ! Ce travail en réseau mis en œuvre outre-rhin dans les Instituts Fraunhofer (organismes dédiés à la recherche en sciences appliquées) a fait ses preuves puisque l’organisme est connu pour être à l’origine de l’algorithme de compression MP3 ainsi que de sa normalisation. 3. Les Réseaux sociaux pour animer son réseau de partenaires Les réseaux sociaux tels que LinkedIn, Facebook, ou autres permettent quant à eux de développer des partenariats via la création de groupes thématiques. Il ne faut toutefois pas perdre le contact humain. La combinaison de ces outils permet à CEMA d’effectuer une veille stratégique et technologique permanente tout en bénéficiant des ressources scientifiques et techniques du territoire.

Le Janus de l’Industrie, label décerné depuis 1953 par l’Institut Français du Design, récompense les produits pensés dès leur conception pour apporter une valeur d’usage, donc un bénéfice réel pour l’utilisateur. Le jury composé d’experts issus de l’industrie, du design, de l’architecture, du développement durable, du monde médical, de l’urbanisme et de la communication, s’appuie sur 5 critères appelés les « 5 e » : Ergonomie, Esthétique, Economie, Ethique, Emotion, pour réaliser son classement. Acoustical Beauty Tél. : 02 43 44 14 97

Deligne Etudes Design Tél. : 02 43 39 91 44

Plan de dynamisation de l’Innovation 2010-2011 en Sarthe

A

fin d’identifier les besoins des entreprises sarthoises pour développer et optimiser leurs démarches d’innovation, un vaste plan de dynamisation de l’innovation sous l’égide de la Préfecture de la Sarthe, mobilise tous les acteurs sarthois de l’innovation dont Emergence. Plusieurs actions ont d’ores et déjà été menées : une enquête auprès de plus de 1000 entreprises sarthoises, une approche individuelle approfondie des entreprises innovantes et enfin une manifestation « Les rencontres de l’innovation » qui s’est déroulée le 17 juin 2011. Au travers des résultats de l’enquête menée, la Sarthe est apparue comme un territoire d’innovation. Néanmoins, les entreprises sarthoises innovent principalement en interne, avec peu de recours à des compétences externes. Les résultats montrent également la diversité de l’innovation, trop souvent réduite à sa seule composante technologique. Les entreprises sarthoises entendent l’innovation sous toutes ses acceptations, qu’elle soit organisationnelle, de service, marketing ou sociale. Un plan de dynamisation de l’innovation devrait s’appuyer sur deux axes : • meilleure prise en considération de toutes les formes d’innovation, • i ncitation et accompagnement des entreprises aux projets collaboratifs. http://www.lemans.sarthe.cci.fr/Acces-directs/ Toute-l-actualite/L-innovation-en-Sarthe


Les Carrés Blancs : une implantation stratégique

L

es Carrés Blancs sont implantés au cœur du campus universitaire et médical du Mans, à côté du CTTM et d’Emergence. Les projets et entreprises hébergés et accompagnés par les Carrés Blancs bénéficient des infrastructures présentes : - L’Université du Maine : 17 laboratoires de recherche (dont 200 physiciens, chimistes et acousticiens), 3 facultés, 2 IUT, - 3 écoles d’ingénieurs, - Le Centre Hospitalier du Mans, le plus important Centre Hospitalier non universitaire de France, en terme de capacités d’accueil (1695 lits) et en terme de recherche clinique,

- La clinique du Pré, un pôle chirurgical dont le centre SOS Mains est une référence en microchirurgie.

donnent régulièrement lieu à publication dans des revues scientifiques mondiales de rang 1. Enfin, au sud du Mans, le Centre MédicoChirugical du Mans dispose d’un plateau technique ultra- moderne, avec 373 lits ou places, 120 médecins et 450 salariés.

En centre ville, la Clinique Victor Hugo et le Centre Jean Bernard sont spécialisés dans la prise en charge et le traitement du cancer. Hébergée dans ces établissements, la SORECOH est une société de recherche clinique en oncologie et hématologie, habilitée à effectuer des essais de phase I, II, III et IV. Ses travaux

Le bâtiment des Carrés Blancs

>> Les Carrés Blancs

outil au service du développement de la filière biomédicalE du mans

Emergence pilote le développement des Carrés Blancs

A

cteur majeur du développement économique en Sarthe et interlocuteur incontournable de l’innovation, Emergence a naturellement été missionné pour piloter les Carrés Blancs et son développement en s’appuyant sur les compétences techniques du CTTM. Le déploiement du plan de prospection (présence accrue sur les salons professionnels spécialisés, déploiement d’outils de communication et relations presse) a permis d’identifier des prospects séduits à la fois par l’offre globale des Carrés Blancs et par les atouts scientifiques et techniques et la richesse de notre territoire sarthois.

Véritable outil au service du développement économique, les Carrés Blancs ont été conçus pour soutenir le développement scientifique, technologique et économique des projets dans les domaines du biomédical, de la pharmacie et de la cosmétique, en Sarthe. Les Carrés Blancs combinent des moyens techniques, humains et financiers. Une expertise en synergie

Salle propre ISO 7 avec zone ISO 5

3

salles blanches et un laboratoire P2

Les Carrés Blancs proposent une offre technique et économique globale, quel que soit le stade d’avancement de votre projet : ● location de salle propre et de services associés, ●  prestations techniques réalisées par le pôle d’ingénierie biologique et médicale du CTTM, ● mise à disposition de personnel qualifié, ●  accompagnement stratégique et ingénierie de l’innovation. Les Carrés Blancs totalisent 900 m² de locaux techniques, sécurisés, comprenant 3 salles propres ISO 7 avec des zones ISO 5, 2 laboratoires de recherche équipés (physico-chimie et culture cellulaire), un laboratoire de microbiologie (confinement des pathogènes de classe 2), une bibliothèque scientifique et un espace de bureaux.

Salle propre ISO 7

Les expertises en synergie du CTTM et d’Emergence couplées au dispositif technique constituent l’offre globale et originale des Carrés Blancs. Chaque PME PMI ou porteur de projet en fonction de son stade d’avancement, trouvera la solution technique et économique qui lui conviendra : - créer une entreprise nécessitant un travail en salle propre, - vérifier la faisabilité technicoéconomique d’un projet biomédical, - étendre ponctuellement les capacités de développement ou de production en atmosphère contrôlée (prototype, tests, essais, mise au point du procédé de fabrication, optimisation).

Ancrage dans un environnement scientifique et médical

Labellisés par le pôle de compétitivité Atlanpôle Biothérapie, l’offre des Carrés Blancs joue un rôle de premier plan dans le secteur des biotechnologies de santé du Grand Ouest. Au cœur du campus universitaire et médical du Mans, les PME PMI, les porteurs de projet pourront bénéficier des infrastructures présentes et intégrer la communauté locale des professionnels de la santé et chercheurs.

Laboratoire P2

Laboratoire de microbiologie (confinement des pathogènes de classe 2)

Contact : Emergence - Technopole Université PEHT 19/21 rue Thalès de Milet - 72000 Le Mans - Tél. : 02 43 39 48 70 contact@lemans-emergence.com Directeur de la publication : Béatrice Pramil - Rédaction : Sandrine FLOQUART - Emergence - 19-21 rue Thalès de Milet - 72000 Le Mans - Conception graphique : Cj.com - Mise en page /impression : Numeriscann’24 Journal N°14 - 2011 Opération réalisée avec le soutien des fonds européens FEDER et de la Région Pays de la Loire. Crédit photos : Gilles MOUSSE - Ville du Mans / Isopaille / Université du Maine / CEMA / Waap - Simon Lagoarde / Emergence

Fond Social uropéen


Sign'actif n°14 - octobre 2011  

Journal d'information d'Emergence, technopole et incubateur du Mans et de la Sarthe

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you